Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :"

Transcription

1 La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes de l océan Indien comme Port Louis (depuis 1979), Antanifotsy à Madagascar (1995), Foshan en Chine (1997), Barakani aux Comores (2004) puis récemment en octobre 2014, la capitale des Seychelles, Victoria. Le choix de ces villes, toutes situées dans des pays qui ont contribué au peuplement de La Réunion, est porté par des motivations humanistes fortes dont l objectif est de permettre à chaque Possessionnais de se définir à travers ses origines multiples. Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La priorité à l engagement des jeunes de la Ville à l international : mobilité d excellence vers la zone ; l insertion sociale et professionnelle de la jeunesse, les échanges scolaires. L ouverture vers les villes dynamiques des pays émergents qui nous entourent et qui représentent une chance, vu notre position géographie pour des relais de croissance à l export, une mobilité d excellence pour nos jeunes formés et de nouveaux marchés touristiques pour La Réunion, notamment l Afrique, la Chine, l Inde, la Russie. La Ville souhaite donc faire participer le maximum de citoyens surtout les plus jeunes à cette coopération. Une ouverture vers l océan Indien considérée comme prioritaire et stratégique pour mieux insérer l île dans son environnement régional, une insertion jugée insuffisante vue les potentialités des relais de croissance pour les acteurs économiques et la création d emplois pour les Réunionnais. - Avec Port Louis : échanges des jeunes sportifs et renouvellement des liens historiques Souhaitant privilégier la mobilité des jeunes et l échange d expériences, un programme conjoint a été réalisé en aout/septembre 2014 avec la Municipalité de Port Louis, villes pionnière avec qui nous entretenons des liens depuis La première phase a vu le déplacement en aout dernier d une délégation de la Possession avec une délégation de 24 jeunes footballeurs possessionnais de différents quartiers de la Ville pour disputer le Trophée Internationale de Port-Louis. Cette action a vu la mobilisation des équipes de quartier qui ont impliqués les parents dans le montage du projet. La Ville a assuré l accompagnement de ces jeunes en faisant l interface avec les services de la Ville de Port Louis.

2 Dans la continuité de cet échange, La Possession a accueilli en septembre l équipe gagnante de Port Louis pour un match amical. Durant cette visite, le renouvellement de la Convention de Coopération entre la Ville de la Possession et la Ville de Port Louis a été acté par les deux Villes. - Avec Antanifosty, région du Vakinankaratra (Province de Antananarivo, Madagascar) : coopération et insertion sociale La Ville poursuit avec Antanifosty une opération intégrée de réhabilitation d infrastructures communales de cette Ville Rurale de la région du Vakinankaratra dans la Province de Antananarive (Centre). Après le soutien du TCO, du Conseil Général et de la Ville de la Possession, l opérateur ONG TRANSMAD, qui a encadré ses échanges a livré une partie des travaux au Maire de Antanifosty en septembre La seconde partie du projet démarrera en février 2015 avec la participation de 6 jeunes de ma Ville qui bénéficieront d une expérience internationale de formation et d insertion dans la réhabilitation d infrastructures de la commune partenaire. La 3 ème partie concernera l amélioration de l accès à l eau potable et à l assainissement avec également un chantier d insertion faisant intervenir des jeunes de la Ville. Présentation du porteur de projet choisi par la Possession: Trans-Mad est une association de type loi 1901 reconnue qui intervient dans la mise en œuvre de projets de développement depuis 17 ans à Madagascar où elle dispose d une antenne (Tananarive) Ses domaines d intervention sont la solidarité internationale et le développement culturel local. Elle pour vocation d aider à la mise en place d infrastructures publiques, de favoriser l accès à l eau potable, de venir en appui aux filières littorales, d intervenir en matière d éducation au développement et d accompagner le portage de projets dans le cadre de la coopération décentralisée. En bref, cette association constitue un porteur de projet fiable disposant de moyens financiers et techniques consolidés.

3 Il est à noter que cette ONG est reconnue par les autorités malgaches et disposent d un bureau de représentation dans la capitale malgache. Tirant les leçons des expériences passées, on peut dire qu il est essentiel que l opérateur choisi soit présent sur les deux territoires. Le projet redéfini, qui fait suite à une demande de la Commune d Antanifoty et du Ministère de l eau de Madagascar, maitres d ouvrage, vise à mettre en œuvre deux chantiers d adduction en eau potable dans les quartiers respectifs de Mahalavolona et Antanambao, où les infrastructures sont existantes mais en très mauvais état. Ce qui peut engendrer de graves problèmes sanitaires. L objectif de cette action est donc la mise aux normes de ces réseaux d eau, et d améliorer également l accès à l assainissement au plus grand nombre. Ce projet intègre la réalisation du chantier d insertion qui mobilisera 6 CUI pour une durée de 6 mois en vue : - D une part de réhabiliter des équipements collectifs (rénovation/extension de la boucherie» ; réfection du podium des fêtes, réhabilitation d une bibliothèque). Pour mémoire, du fait du déblocage de l aide financière du TCO, les travaux de gros œuvre relatifs à la boucherie ont été engagés. - D autre part de contribuer aux travaux d adduction en eau potable. Ce chantier d insertion, dans une version plus étoffée en terme d interventions, a pour vocation,d une part, à inscrire des jeunes réunionnais dans une démarche pertinente d insertion professionnelle et de favoriser, d autre part, des échanges personnels et de savoir-faire entre jeunes malgaches et réunionnais. Une attention particulière est portée à l ancrage, à l appropriation du projet par la population locale ; ce qui se traduit notamment par la réalisation de travaux à haute intensité de main d œuvre par les jeunes malgaches. Ce projet global, intégrant le chantier d insertion, à été chiffré à uros. Les différents partenaires financiers sur cette opération sont : - Commune de la Possession : (chantier d insertion) + contribution financière (1% Loi Oudin/Santini) pour la réalisation des travaux d adduction en eau potable. - le TCO : (chantier d insertion) - l AFD Madagascar au titre de l appui aux ONG (contribution rendue possible par l accord cadre CG/AFD du 21/08/13) pour la réalisation des travaux d adduction. - La commune d Antanifosty apporte une contribution à travers la mise à disposition de personnel et l apport de matériaux.

4 - Les nouveaux échanges programmés avec les grandes villes de l océan Indien : Souhaitant orienter sa coopération vers d autres potentiels notamment en participant au renforcement de l attractivité économique et touristique de la Ville et de La Réunion, la politique de coopération internationale de la Possession s oriente vers les grandes villes de l océan Indien, à Mayotte, Seychelles et l Afrique du Sud. Accords avec la Ville de Victoria, capitale des Seychelles : une Convention de Coopération a été signée en octobre 2014 avec les axes de coopération suivants : Axe touristique : la formation et l insertion professionnelle des jeunes au tourisme Suite aux échanges avec le Ministre du Tourisme et l Académie du Tourisme, la Ville Mme le Maire, Vanessa Miranville et M. le Ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles, Alain Saint-Ange oct 2014

5 Axe sportif : Assistance de la Possession au développement d une compétition internationale de trail aux Seychelles Axe environnementale : Développement d un projet de tri sélectif avec la société Cycléa. Les Maires de la Possession et de Victoria entourés des enfants des quartiers de la Possession aux Seychelles Mme le Maire plantant un arbre endémique au Jardin Botanique National des Seychelles Avec la Ville de Mamoudzou (Chef Lieu de Mayotte) les Exécutifs des deux collectivités ont validé au sein de leur conseils municipaux respectifs la signature prochaine d une Coopération d entente intercommunale. Rencontre avec le Maire de Mamoudzou, M. Mohamed Majani, mai 2014

6 - Les échanges scolaires, culturels et sportifs ainsi que la valorisation de l identité culturelle des deux îles: poursuivant l objectif d apporter une meilleure connaissance des cultures des peuples de nos deux villes. Lutter contre toutes formes de discrimination ou de racisme dont sont victimes beaucoup d habitants d origine mahoraise et comorienne à La Réunion. - Protection de la biodiversité et la promotion du développent durable : développement de programmes conjoints. Pour information : Le lagon mahorais est l un des plus grands lagons au monde (le 3 ème ) : 1550 km². Il abrite trois milieux exceptionnels, les mangroves, les récifs coralliens et les herbiers. Les scientifiques y ont identifié 43 espèces d oiseaux, 22 espèces de mammifères marins dont 18 espèces de dauphins, trois espèces de baleines à fanon dont la baleine à bosse et une espèce de sirénien (le dugong), deux espèces de tortues, 39 espèces de raies et requins, 760 espèces de poissons, 300 espèces de coraux et 127 espèces d hydraires. Des programmes communs sont à rechercher pour participer à cette protection. - Le développement de la Coopération Internationale décentralisée : La ville de Mamoudzou est intéressée à devenir partenaire de la Possession dans ses échanges internationaux en raison de l expérience acquise et reconnue en matière de coopération internationale avec les pays de l océan Indien. Des échanges d expertise, de formation et d accompagnement pourraient être envisagés pour permettre à la Ville de mieux s insérer dans son environnement géopolitique et avec ses voisins, notamment les Comores, Madagascar, le Mozambique ou la Tanzanie. Avec Pietermarizburg, Afrique du Sud : négociations en cours entre la Ville et la capitale de la Province du Kwazulu-Natal, Pietermarizburg avec le soutien de l Ambassade de France en Afrique du Sud et l Alliance Française de Durban et de Pietermarizburg. L Afrique du Sud représente un fort potentiel de coopération gagnant-gagnant sous estimé à La Réunion : - Puissance africaine et mondiale anglophone à 3h30 de vol de La Réunion - Potentiel de clientèle touristique pour La Réunion( touristes sud africains annuel à Maurice, - de 1000 à La Réunion) Axes envisagés : échanges scolaires et culturels formation et insertion professionnelle (appui au développement de la langue française ; volontariat de service civique à l international. A noter que deux Possessionnaises sont déjà en poste à l Alliance Française de Durban avec le dispositif d insertion à l international du Conseil Général.

7 Réunion de travail avec Mme l Ambassadeur de France en Afrique du Sud, Mme Elisabeth Barbier juin 2014 jrbier juin 2014 Mission Coopération Internationale Direction de l Epanouissement du Citoyen Ville de la Possession Tél : Emai :

Une coopération régionale sino-réunionnaise renforcée depuis 2010

Une coopération régionale sino-réunionnaise renforcée depuis 2010 ACCUEIL DÉLÉGATION CHINOISE À LA RÉUNION Une coopération régionale sino-réunionnaise renforcée depuis 2010 DOSSIER DE PRESSE 13 SEPTEMBRE 2014 ACCUEIL DÉLÉGATION CHINOISE Sommaire 4 Préambule 4 La coopération

Plus en détail

Grégoire Duband : duband@pseau.org Bertrand Brohon : bertrand.brohon@mayotte.pref.gouv.fr

Grégoire Duband : duband@pseau.org Bertrand Brohon : bertrand.brohon@mayotte.pref.gouv.fr Les fonds FEDER de Coopération Territoriale Européenne entrent dans leur dernière phase de préparation. A Mayotte, la proposition a été transmise à la commission européenne fin 2014 pour les dernières

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI

Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI Contexte Le réseau des acteurs de l eau et l assainissement de l Océan Indien, lancé il y a un an, est aujourd hui bien identifié

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN

CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN OBSERVATOIRE REGIONAL DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN CONVENTION DE COOPERATION DECENTRALISEE DES VILLES ET PORTS DE L OCEAN INDIEN (CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT D UN ESPACE CULTUREL ECONOMIQUE ET

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 -

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - 40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - A. DEFINIR DES PRIORITES PARTAGEES «L EXPERIENCE DE LA PROXIMITE AU SERVICE D

Plus en détail

Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement

Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement Développer les systèmes d information sur l eau et l assainissement Ran Eau et le Système d Information sur l Eau de l Office de l Eau de la réunion, deux expériences de mise en réseau des informations

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

Favoriser la participation et la co-construction avec les jeunes

Favoriser la participation et la co-construction avec les jeunes Formation des Ambassadeurs Jeunesse de la CJSOI 2014 : Favoriser la participation et la co-construction avec les jeunes 1 - Dossier suivi par : Mme Laetitia DELAHAIES, directrice du CDR SOMMAIRE Intitulés

Plus en détail

NOUVELLE. Réunion. une LEBRETON. Une nouvelle ambition portuaire... Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015

NOUVELLE. Réunion. une LEBRETON. Une nouvelle ambition portuaire... Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015 Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015 avec Patrick Une nouvelle ambition portuaire... une Réunion NOUVELLE Contact : contact@patricklebreton.fr Patrick Lebreton 2015-2021 I - L activité portuaire

Plus en détail

Dossier de presse. Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président. Crédits photos : V.

Dossier de presse. Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président. Crédits photos : V. Le 22 février 2013 à Saint-Pierre, Dossier de presse Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président Crédits photos : V.Lamarre / SHOM Contact Presse :

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

Le Programme de Coopération décentralisée du Conseil général dans le district de Tsihombe à Madagascar. Session plénière - 7 décembre 2011

Le Programme de Coopération décentralisée du Conseil général dans le district de Tsihombe à Madagascar. Session plénière - 7 décembre 2011 Le Programme de Coopération décentralisée du Conseil général dans le district de Tsihombe à Madagascar Session plénière - 7 décembre 2011 La coopération décentralisée, qu est-ce donc? La spécificité de

Plus en détail

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES 1. Contexte général Par sa situation géographique et ses potentialités naturelles, historiques et culturelles,

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte ASSAINISSEMENT Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte L assainissement des eaux usées à Mayotte tarde à se mettre en place. Il est même facteur de ralentissement de certains projets

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous)

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) Entre l État, représenté par Bernard BENHAMOU, Délégué aux usages de l Internet (Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche) Et Il est convenu ce qui

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme Dynamisation du commerce de proximité Article 1 : CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L APPEL À PROJETS Article 2 : PÉRIMÈTRE D INTERVENTION Article 3 : CANDIDATS À L APPEL A PROJETS Article 4 : CONDITIONS DE RECEVABILITÉ

Plus en détail

B U R E A U C O M M U N A U T A I R E

B U R E A U C O M M U N A U T A I R E DEPARTEMENT DE LA REUNION COMMUNAUTE D AGGLOMERATION TERRITOIRE DE LA COTE OUEST SAINT LEU TROIS BASSINS SAINT PAUL LE PORT LA POSSESSION C O M P T E R E N D U B U R E A U C O M M U N A U T A I R E DU

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M.

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. Plan de présentation Contexte Objectifs Plan de développement d des RHS Étapes du processus

Plus en détail

ATOUT FRANCE L Agence de Développement Touristique de la France DIAGNOSTIC TOURISTIQUE ET PERSPECTIVES

ATOUT FRANCE L Agence de Développement Touristique de la France DIAGNOSTIC TOURISTIQUE ET PERSPECTIVES ATOUT FRANCE L Agence de Développement Touristique de la France DIAGNOSTIC TOURISTIQUE ET PERSPECTIVES ATOUT FRANCE L Agence de Développement touristique de La France a été créée par la loi du 22 juillet

Plus en détail

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères

PRÉSENTATION DES GRANDS AXES DE LA DIPLOMATIE SPORTIVE Mercredi 15 janvier 2014 - Ministère des Affaires étrangères MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME 12h Intervention de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

Une formation d adaptation à l emploi. Cycle de préparation aux engagements humanitaires et à la solidarité internationale

Une formation d adaptation à l emploi. Cycle de préparation aux engagements humanitaires et à la solidarité internationale Centre Régional d Education Populaire et Sportive de la Réunion Etablissement Public de Formation Une formation d adaptation à l emploi Cycle de préparation aux engagements humanitaires et à la solidarité

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien

Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien VISITE DU MINISTRE DES FINANCES DE MAURICE Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien RENCONTRE SUR LE THÈME DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AVEC LES ACTEURS RÉUNIONNAIS

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Deuxième forum de l océan Indien sur l entrepreneuriat féminin 19 21 novembre 2013 Moroni, Union des Comores

Deuxième forum de l océan Indien sur l entrepreneuriat féminin 19 21 novembre 2013 Moroni, Union des Comores Deuxième forum de l océan Indien sur l entrepreneuriat féminin 19 21 novembre 2013 Moroni, Union des Comores Note conceptuelle Deuxième forum de l océan Indien sur l entrepreneuriat féminin 19-21 novembre

Plus en détail

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

Expérience du Réseau EFOI

Expérience du Réseau EFOI Expérience du Réseau EFOI 10 ème Forum Economique des Iles de l Océan Indien, Moroni Comores 25 octobre 2014 Sylvia Pagès Présidente Régionale EFOI 25,5 millions d habitants : 13 millions moins de 20

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE M i n i s t è r e d e l a S a n t é CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE *-*-*-* Cotonou, Hotel du Lac le 11 novembre 2014 Discours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION

CAHIER DES CHARGES FORMATION CAHIER DES CHARGES FORMATION 1. INTITULE (COMPLETE) DE LA FORMATION : Gestion financière, planification, suivi et évaluation des programmes/projets de 2. CONTEXTE : La stratégie actuelle de l Agence de

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Gaïa initiative du Partenariat Sommaire Communiqué de presse Fiche 1 : Présentation

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche Développer la coopération entre l Union européenne et les pays aux voisinages Le Master AlterEurope forme des experts de l Union européenne et des

Plus en détail

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020

Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Schéma Départemental de Développement Touristique des Hautes-Alpes 2014-2020 Le poids du tourisme dans l économie locale Moteurs de développement DDT05 - Public 13% : revenus des trois fonctions publiques

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Règlement d intervention du Fonds de coopération régionale de Mayotte

Règlement d intervention du Fonds de coopération régionale de Mayotte Règlement d intervention du Fonds de coopération régionale de Mayotte Le Comité de gestion du Fonds de coopération régionale de Mayotte (FCR) décide de se doter d un règlement d intervention précisant

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER 1. Définition 2. Finalités PLAN 3. La coopération décentralisée au Niger 4. Les actions

Plus en détail

LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE. Réunion RESACOOP 18 juin 2007

LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE. Réunion RESACOOP 18 juin 2007 LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE STRATEGIE Actions centrées sur l utilisation du savoir faire des personnels de l Agence Enrichissement des métiers de l Agence

Plus en détail

Charles Sirois. Bagoré Bathily

Charles Sirois. Bagoré Bathily ENABLIS SENEGAL Charles Sirois Président Fondateur d Enablis Global Le monde ne peut se passer de l Afrique; les cultures, le talent, les richesses naturelles que l on retrouve en Afrique, l humanité

Plus en détail

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI Date de démarrage : 1993 Maître d œuvre Actuel : RAIL Zone d intervention : Commune urbaine de Partenaires Financiers : Conseil General

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DES CONTRATS DE VILLE COMMUNES DU CENTRE

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DES CONTRATS DE VILLE COMMUNES DU CENTRE DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DES CONTRATS DE VILLE COMMUNES DU CENTRE DEPARTEMENT DE MAYOTTE DEPARTEMENT DE MAYOTTE DEPARTEMENT DE MAYOTTE COMMUNE DE OUANGANI COMMUNE DE TSINGONI COMMUNE DE CHICONI COMMUNIQUE

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

Perspectives et stratégies sur le transport aérien

Perspectives et stratégies sur le transport aérien Perspectives et stratégies sur le transport aérien Présenté par Ravoniharoson Voahangy, Directeur des affaires juridiques et économiques de l Aviation civile de Madagascar Commission de l Océan Indien

Plus en détail

Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée

Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée Programme de renforcement des pouvoirs publics et acteurs de santé

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Pastoralisme dans la région du Tadress et le Sud du Ténéré en zone sahélo - saharienne

Pastoralisme dans la région du Tadress et le Sud du Ténéré en zone sahélo - saharienne Réflexion sur les problématiques de l hydraulique pastorale Exemple de la Commune rurale d Aderbissanat au Niger ONG Tidène (Niger) Association Les Puits Du Désert (France) Régie des Eaux de Grenoble (France)

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous

Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous Démarche de mise en œuvre Territoire Touristique Adapté support du label national Destination pour tous PROCEDURE HERAULT TOURISME Mars 2012 Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DRJSCS-MP Janvier 2012 ecdc.europa.eu L UNION EUROPEENNE (UE) et le CONSEIL DE L EUROPE (COE) UNION EUROPEENNE Supranational 27 Etats membres Bruxelles, Luxembourg Strasbourg

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Personne chargée

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail