Réunion CJEC / CRCC Rôle de la CRCC Actualité professionnelle et nouveaux outils. CRCC de Versailles 26 mars 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion CJEC / CRCC Rôle de la CRCC Actualité professionnelle et nouveaux outils. CRCC de Versailles 26 mars 2010"

Transcription

1 Réunion CJEC / CRCC Rôle de la CRCC Actualité professionnelle et nouveaux outils CRCC de Versailles 26 mars 2010

2 Votre CRCC Actualité professionnelle et nouveaux outils Introduction Nina CAMATTA et Emmanuel CORDIER 2

3 Votre CRCC Christine WOEHL 3

4 Votre CRCC SON ROLE : Art. R Le conseil régional a pour mission, outre l administration de la compagnie régionale et la gestion de son patrimoine : De prendre les décisions qui sont de la compétence de la compagnie régionale en vertu du présent titre, et notamment de l article R ; D établir et de tenir à jour un fichier indiquant pour chaque membre de la compagnie : Les personnes et entités dont il est commissaire aux comptes ; Le total du bilan, des produits d exploitation et des produits financiers de ces personnes et entités, ainsi que le nombre d heures de travail correspondant ; La liste de ses salariés, leurs mandats, les missions auxquelles ils participent, ainsi que le nombre d heures qu ils ont effectuées et, s agissant des personnes morales, la liste de leurs associés ; De surveiller l exercice de la profession de commissaire aux comptes dans la circonscription, et notamment de saisir le syndic de la chambre de discipline des fautes professionnelles relevées à l encontre des membres de la compagnie ; D adopter le règlement intérieur de la compagnie régionale ; 4

5 Votre CRCC D examiner toutes réclamations de la part des tiers contre les commissaires aux comptes membres de la compagnie régionale, à l occasion de l exercice de la profession ; De donner son avis, s il y est invité par l une des parties ou par le ministère public, sur l action en responsabilité intentée contre un commissaire aux comptes en raison d actes professionnels ; De fixer et de recouvrer le montant des cotisations dues par les membres de la compagnie régionale pour couvrir les frais de ladite compagnie, y compris les sommes dues à la Compagnie nationale conformément à l article R ; De saisir le Conseil national de toutes requêtes ou suggestions concernant la profession ; De mettre à la disposition de ses membres les services d intérêt commun qui apparaîtraient nécessaires au bon exercice de la profession. 5

6 Votre CRCC Art. R Le président élu par le conseil régional porte le titre de président de la compagnie régionale des commissaires aux comptes. Il représente la compagnie régionale dans tous les actes de la vie civile et pour ester en justice. Il assure l exécution des décisions du conseil régional ainsi que le respect des décisions du Conseil national dans le ressort de la compagnie régionale et veille au fonctionnement régulier de la compagnie régionale. Il réunit périodiquement le bureau du conseil régional et le tient informé des décisions et mesures prises dans l accomplissement de ses fonctions. Il prévient et concilie, si possible, tout conflit ou toute contestation d ordre professionnel entre commissaires aux comptes membres de la compagnie régionale. Il saisit le Haut Conseil du commissariat aux comptes conformément au deuxième alinéa de l article R Il en avise immédiatement le président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes. La CRCC de Versailles présente la particularité d une présidence en binôme avec une Vice-Présidente déléguée. 6

7 Votre CRCC Françoise BOGUAIS Gestion des cotisations, Formation, Mandats / Déclarations d'activité, Gestion de la liste des Commissaires aux Comptes (inscriptions - transferts - omissions), Relations avec la Cour d'appel (Annuaire) Tél : Jacqueline COLLETTE Contrôle Qualité, Dérogations d'honoraires, Litiges-Arbitrages, Gestion des stagiaires, Habilitations des Maîtres de stage Tél : Lauriane KNEIB Accueil, Attestations d'inscription, Inscriptions Formation, Identifiants et mots de passe portail CNCC Tél : ou 7

8 Votre CRCC Laure PINAUD Assistante du Président et de la Vice-Présidente déléguée, Relations fournisseurs, Manifestations, Communication Tél : Christine WOEHL Secrétaire Général Gestion des questions techniques (juridiques, déontologiques) Contrôle Qualité Tél :

9 Actualité professionnelle et nouveaux outils La déclaration de formation Olivier BOUCHERIE et Nicolas YAKOUBOWITCH 9

10 La déclaration de formation Arrêté du 23 mars 2009 Il a codifié l arrêté du 19 décembre 2008 relatif à la formation professionnelle des commissaires aux comptes dans la partie arrêté du code de commerce Durée de la formation continue du commissaire aux compte (A ) 120 heures de cours de 3 années consécutives 1 ère période heures au moins au cours d une même année 60 heures dans les domaines : Déontologie, NEP, BPPI, Doctrine, Techniques d audit, Cadre juridique de la mission 10

11 La déclaration de formation Contenu de la formation continue du Commissaire aux Comptes (A ) Séminaire de formation, autoformation, formation à distance (7 heures) Colloques ou conférences (1h30) Animation de séminaires, colloques et enseignement ( 1 seule fois pour chaque action, pas de limite en temps) Publication de travaux à caractère technique (10000 signes = 3 heures maximum 30 heures) Commissions de la CNCC (rapporteur =16 heures maximum 32 heures) 11

12 La déclaration de formation Modalités de la déclaration de la formation continue du Commissaire aux Comptes (A ) Avant le 31 mars de chaque année sur le portail de la CNCC La 1 ère fois av le 31 mars 2010 Conservation des attestations de formation pendant 10 ans Contrôle de la Compagnie régionale des Commissaires aux Comptes (A ) Il porte sur les 60 heures homologuées et vérifie que les autres 60 heures sont dispensées par des organismes de formation professionnelle au sens de l article L du Code de travail 12

13 La déclaration de formation La démonstration 13

14 Actualité professionnelle et nouveaux outils Les normes d exercice professionnel Olivier BOUCHERIE 14

15 NEP RAPPORT DE GESTION Titre complet : Travaux du commissaire aux comptes relatifs au rapport de gestion et aux autres documents adressés aux membres de l organe appelé à statuer sur les comptes en application de l article L du code de commerce Homologuée par arrêté du 3 novembre 2009 publié au J.O. du 27 novembre 2009 Communiqué CNCC du 1er février

16 NEP RAPPORT DE GESTION (suite) Sur la forme : Plus courte car elle remplace les anciennes normes et Ne reprend pas : La liste des informations à présenter dans le rapport de gestion L annexe de l ancienne norme listant, par entité, les documents obligatoires à présenter à l assemblée 16

17 NEP RAPPORT DE GESTION (suite) Sur les diligences à mettre en œuvre : Pas de changements majeurs Informations sur la situation financière : vérification de la concordance avec les comptes Informations prévues aux 3 premiers alinéas de l article L : vérification de l exactitude, de la sincérité et de la concordance avec les comptes Autres informations : ancienne notion de «lecture d ensemble» Autres travaux : vérification de l exhaustivité des informations requises par les textes légaux et réglementaires ou les statuts 17

18 NEP RAPPORT DE GESTION (suite) Sur la 3ème partie du rapport : Modification du rapport sur les comptes annuels des sociétés dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé et des filiales de sociétés dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé (art.18 de la NEP «il atteste spécialement») : «Concernant les informations fournies en application des dispositions de l'article L du code de commerce sur les rémunérations et avantages versés aux mandataires sociaux ainsi que sur les engagements consentis en leur faveur, nous avons vérifié leur concordance avec les comptes ou avec les données ayant servi à l'établissement de ces comptes et, le cas échéant, avec les éléments recueillis par votre société auprès des sociétés contrôlant votre société ou contrôlées par elle. Sur la base de ces travaux, nous attestons l'exactitude et la sincérité de ces informations.» 18

19 Autres normes Norme sur le blanchiment : doit être votée au Conseil National du 1er avril 2010 NEP 550 (Parties liées) et NEP 600 (Audit des groupes) : en discussion au collège du H3C DDL sur le contrôle interne : toujours en discussion au G8 DDL sur l environnement : en attente de la publication de nouveaux textes suite au Grenelle de l environnement 19

20 Actualité professionnelle et nouveaux outils Dernières ordonnances, décrets, arrêtés (LME, CAC, ) Nina CAMATTA, Olivier BOUCHERIE et Nicolas YAKOUBOWITCH 20

21 Sommaire Modifications du code de déontologie professionnelle Avis technique CNCC «Délais de paiement» Rotation des associés : modalités pratiques L approbation du bilan du comité d entreprise par le commissaire aux comptes La certification des comptes des syndicats 21

22 Modifications du code de déontologie professionnelle Rappels chronologiques Mars 2009 : rapport d un groupe de concertation H3C/CNCC/AFEP/MEDEF remis à la Chancellerie Juillet 2009 : projet de décret soumis à la CNCC 2 ème semestre 2009 : avis rendus par l AMF et le H3C 10 février 2010 : décret modificatif Entrée en vigueur immédiate : soit le 13 février 2010 (JO du 12 février 2010) 22

23 Modifications du code de déontologie professionnelle Principales modifications (1/3) Article 11 : Approche par les risques Ajout de situations à risques liées à l auto-révision Définition de l auto-révision Article 24 : Prestations de services par un membre du réseau du CAC Trois situations où l indépendance est affectée : Elaboration d information comptable incluse dans les comptes consolidés Conception/mise en place de procédures de contrôle interne en lien avec les comptes consolidés Actes de gestion Dix situations présumées affecter l indépendance : Approche risques/sauvegardes En cas de doute, saisine du H3C 23

24 Modifications du code de déontologie professionnelle Principales modifications (2/3) Article 28 : Liens financiers Assouplissement des règles pour : Les associés du même bureau que le CAC Les dépôts, prêts, contrats d assurance commercialisés aux conditions habituelles de marché Article 29 III : Liens professionnels antérieurs Suppression du délai de viduité de 2 ans Analyse des risques : identification des situations d auto-révision Si le CAC estime les mesures de sauvegarde suffisantes, il en informe par écrit le H3C 24

25 Modifications du code de déontologie professionnelle Principales modifications (3/3) Article 34 : Rapport entre le total des honoraires et le total des revenus La dépendance financière s apprécie désormais au regard du total des revenus professionnels du CAC ou du chiffre d affaires de la société de CAC Modification art. R du code de commerce Possibilité pour une entité «contrôlée» de saisir le H3C 25

26 Avis technique CNCC «Délais de paiement» Respect des délais de paiement au sein des entités Champ d application : L article L alinéa 1 Cce Cet article s applique quelle que soit la forme juridique de l entité Date d application : Accords conclus à compter du 1 er janvier 2009 Appels de commande postérieurs au 1 er janvier 2009 Réduction du délai maximum de paiement (art. L Cce) Délais légaux (30 jours) Délais conventionnels (45 ou 60 jours) Existence de dispositions transitoires : Possibilité de dépasser ces délais de paiement par conclusion d accords interprofessionnels (article 21 III LME) 26

27 Avis technique CNCC «Délais de paiement» L information sur les délais de paiement dans le rapport de gestion Champ d application : Les sociétés dont les comptes annuels sont certifiés par un commissaire aux comptes publiant le rapport de gestion visé à l article L Cce (article L Cce) Date d application Pour les exercices comptables ouverts à compter du 1 er janvier 2009 (art.24 II LME) EJ : l année de mise en place du dispositif, possibilité de ne pas publier de comparatif avec l année 2008 Informations concernées Des informations sur les délais de paiement de leurs fournisseurs ou de leurs clients suivant des modalités définies par décret (article L Cce) La décomposition à la clôture des deux derniers exercices du solde des dettes à l égard des fournisseurs par date d échéance (art. D Cce) Aucune obligation concernant les créances clients 27

28 Avis technique CNCC «Délais de paiement» Incidence sur la mission du CAC Présente en 3 ème partie du rapport sur les comptes annuels ses observations sur la sincérité et la concordance avec les comptes annuels des informations mentionnées à l article D Cce (art. D Cce) Adresse ledit rapport au ministre chargé de l économie s il démontre, de façon répétée, certains manquements significatifs en matière de délais de paiement (art L Cce) 28

29 Avis technique CNCC «Délais de paiement» Incidence sur la 3 ème partie du rapport sur les comptes annuels Couverte par la formulation relative à la vérification du rapport de gestion et des documents adressés aux actionnaires Observations quand les informations ne concordent pas avec les comptes annuels ou ne sont pas satisfaisantes Irrégularité si omission dans le rapport de gestion des informations relatives aux délais de paiement 29

30 Avis technique CNCC «Délais de paiement» Consultation en cours La CNCC consulte les ministères concernés notamment sur : Le champ d application (dettes étrangères, intra-groupe, sociétés en procédures amiables ou collectives) Le rapport du CAC à adresser au Ministre chargé de l économie Les critères d appréciation des manquements significatifs démontrés de façon répétée 30

31 Rotation des associés : modalités pratiques Note CNCC préparée après plusieurs réunions de concertation avec les services du Ministère de la Justice, du H3C et de l AMF Présentée par la CNCC au collège du H3C le 18/02 Le collège du H3C va en délibérer en mars 31

32 Rotation des associés : modalités pratiques Les enjeux? Publier des modalités d application du texte du L Cce modifié en mai 2009 qui ne soient pas remises en cause par l AMF ou le contrôle qualité Quels associés? Préciser la notion d associé principal responsable de l audit Quelles entités? Groupes cotés (mère et filiales françaises importantes) et Associations faisant AGP Pas de dispositions transitoires dans la loi de mai 2009 : Obligation de rotation pour les associés signataires de filiales françaises importantes de sociétés cotées 32

33 L approbation du bilan du CE par le CAC Un texte réglementaire du code de travail Un texte réglementaire du code de travail de 2008 (art. R ) impose que : Le CAC de l entité Approuve Le bilan du CE! Ministère du travail saisi à 3 reprises par la CNCC en 2009 et Une 4 ième réunion le 9 mars 2010 Solution envisagée à moyen terme négociations entre partenaires sociaux pour légiférer sur une mission de certification des comptes des CE par des CAC Un référentiel comptable à définir par l ANC? Des seuils de ressources pour l obligation de CAC? Un CAC autre que celui de l entité? 33

34 L approbation du bilan du CE par le CAC Respect de l obligation actuelle Solution envisagée à court terme Disposition applicable à toutes les sociétés dotées d un CE Le Ministère du travail entend la faire respecter et va émettre une circulaire La profession va rédiger un avis technique pour précisera les diligences professionnelles du CAC de l entité et qui pourra être articulé avec la circulaire ministérielle En l absence d obligations comptables applicables aux CE, on s oriente vers une attestation relativement minimaliste qui se limiterait à la vérification de la présence des informations en matière des ressources et des dépenses, telles que requises par les textes réglementaires 34

35 La certification des comptes des syndicats Nouvelles obligations introduites dans le Code du travail La loi du 20 août 2008 (articles 10 et 15) Art. L : «Etablir des comptes annuels individuels pour les syndicats professionnels et leurs unions, les associations de salariés ou d employeurs» Art. L : «Etablir des comptes consolidés» ou «annexer les comptes des entités contrôlées et soumises au contrôle d un CAC» Art. L : «Etablir des comptes combinés si les statuts le prévoient» Art. L : «Définir l organe chargé d arrêter et d approuver les comptes» Art. L : «Publicité légale des comptes» Art. L : «Nommer un commissaire aux comptes titulaire et un suppléant au-delà d un seuil de ressources fixé par décret» Décrets du 28/12/2009 Seuil de (décret ) Honoraires hors barème (décret ) A paraître une Note CNCC sur la mission légale dans les syndicats 35

36 La certification des comptes des syndicats Calendrier d application Au niveau confédéral et fédéral Au niveau régional et départemental A tous les niveaux Art Arrêté et approbation des comptes annuels Exercice comptable 2010 Exercice comptable 2011 Exercice comptable 2012 Art Publicité des comptes annuels Exercice comptable 2010 Exercice comptable 2011 Exercice comptable 2012 Art Nomination du commissaire aux comptes Exercice comptable 2010 Exercice comptable 2011 Exercice comptable

37 Actualité professionnelle et nouveaux outils Les nouveaux outils au service de l exercice du métier de commissaire aux comptes Christine WOEHL, Olivier BOUCHERIE et Nicolas YAKOUBOWITCH 37

38 Rappels et perspectives Site internet de la CRCC de Versailles Christine WOEHL et Nicolas YAKOUBOWITCH 38

39 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: Quelques principes: Partie publique / Partie privée (en haut à droite) Identifiant du CAC : adresse mail et mot de passe Actu CAC (en bas à droite) Les liens hyper textes en orange 39

40 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: - Partie Publique - Actualités La ligne du temps et les évènements (la vie de la CRCC) Quoi de neuf CAC Carrefours réflexions Les Echos informatiques Réunions confraternelles 40

41 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: - Partie Publique Annuaires Stagiaires Formations - Conférences 41

42 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: ESPACE MEMBRE - Partie Privée - Modifier mon profil Déconnexion Demande d attestation d inscription Assistance - Poser une question technique à la compagnie Récupérer mes attestations de présence aux manifestations Inscription aux manifestations 42

43 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: Actualités Réservées Actualités réservées Paroles de CAC Paroles d élus - Partie Privée - Espace échanges Espace collaboratif des différentes commissions 43

44 Site Internet CRCC Versailles Rappel de l adresse: - Partie Privée - Services en ligne Rappel des manifestations effectivement inscrites Demandes d attestation d inscription Poser une question à la CRCC Versailles Récupérer vos attestations de présence Inscriptions aux manifestations Accès à la FAQ En haut du site: retour à la partie Publique 44

45 Rappels et perspectives Rappel du panorama des outils métiers Olivier BOUCHERIE 45

46 Rappel des outils disponibles Dossier de travail papier Dossier Exercice / Dossier Permanent / Dossier de synthèse > Format papier (CNCC Edition) CAC Assistant 01/2010 > Format XLS DOC (Versailles) Dossier de travail Electronique (DTE) > Format Open Office (CNCC Services informatiques) Pack PE Vers 1.2 > Format XLS, Doc (CNCC Edition / Extranet CNCC) Pack PA Vers 1.0 > Format XLS, Doc (CNCC Edition / Extranet CNCC) 46

47 Rappels et perspectives Outils CAC Assistant Commissions PME /Association Olivier BOUCHERIE 47

48 Outils CAC ASSISTANT version CAC Assistant - version 4 CAC assistant a fait l'objet d'une mise à jour depuis le CD ROM 09/2008 V3, les fichiers sont désormais en ligne sur le site internet de la CRCC Versailles. Pour l'avenir, la diffusion sur CD ROM est remplacée par un espace de téléchargement en ligne, ce qui rend le dispositif beaucoup plus souple. Les différentes mises à jour de fichiers se feront maintenant au fil de l'eau. Le site mentionnera de façon explicite les fichiers faisant l'objet de mises à jour. Il est donc recommandé aux utilisateurs de visiter régulièrement le site. 48

49 CAC ASSISTANT version 4 Passage en revue de tous les fichiers de la version 3 de septembre nouveaux fichiers 28 fichiers modifiés (références et codifications, renvois, clarification de données ) 49

50 CAC ASSISTANT version 4 50

51 Outils CAC ASSISTANT Les Objectifs : CAC assistant - version avancée La CNCC étant beaucoup plus active que par le passé dans le domaine des outils : Pack PE, Pack PA, notes d'information, modèles et exemples, CAC assistant version de base ne devrait dans le futur ne faire l'objet que de légères retouches. Par contre, la vocation de la CRCC de Versailles, est de rester une avant garde technique pour l'ensemble des commissaires aux comptes. Il est donc prévu de mettre en ligne des outils nouveaux dans de nombreux domaines non explorés pour le moment. 51

52 Outils CAC ASSISTANT Les Objectifs : CAC assistant - version avancée Domaines nouveaux : Récapitulation annuelle des faits marquants de l'année ( textes, normes, avis ) Récapitulation de la structure du Code de Commerce Outils complémentaires associations Autres mandats du secteur non-marchand ( syndicats ) Outils DDL Révélation et déclarations de soupçons (modalités) Procédures de contrôle qualité cabinet dans les petites structures Autres domaines : fiches de suivi des formations par exemple 52

53 Actualité professionnelle et nouveaux outils Communication relations extérieures Emmanuel CORDIER 53

54 Actualité professionnelle et nouveaux outils OBJECTIFS Développer des outils pour mieux faire connaître la profession au service de la CNCC des Régions des Confrères 54

55 Fonctionnement 22 membres dont 8 consœurs représentant 19 Compagnies Une réunion plénière et une réunion du comité restreint par trimestre 55

56 Fonctionnement Liaisons avec: la commission Développement (nouvelles missions) René Charles PERROT Président, 21 membres la commission Contacts Politiques (lobbying institutions françaises) Thierry DEVAUTOUR Président la DIPAC pour l International 56

57 Actualité professionnelle et nouveaux outils Cibles et objectifs des différents outils disponibles Les entreprises Les associations Les institutionnels Les jeunes et aussi les commissaires aux comptes 57

58 Actualité professionnelle et nouveaux outils Communication à destination des entreprises : le Commissaire aux Comptes, Créateur de Confiance Déclinaison d outils pour les CRCC Bon de commande pour les CRCC 58

59 Actualité professionnelle et nouveaux outils NOUVEAUTE FIN 2009 Communication à destination de tous les clients Vous auditer, c est nous adapter à vos entités Déclinaison de la carte de vœux 2010 pour les CRCC Envoi par la CNCC d un exemplaire à chaque commissaire aux comptes Envoi d une petite quantité dans les CRCC fin janvier

60 Actualité professionnelle et nouveaux outils NOUVEAUTE FIN 2009 Communication à destination des associations et fondations Envoi d une petite quantité dans les CRCC fin janvier 2010 En projet pour 2010 : déclinaison d outils pour les CRCC et notamment d outils pour tout le secteur non marchand 60

61 Actualité professionnelle et nouveaux outils NOUVEAUTE FIN 2009 Bon vecteur de communication «grand public» Guide du Routard sur les associations et fondations Ouvrage réalisé avec 4 partenaires : Le CSOEC La Banque Postale Groupama Et la CNCC Ouvrage gratuit qui a été envoyé à toutes les CRCC fin janvier

62 Communication Relations extérieures NOUVEAUTE septembre 2009 Communication à destination des institutionnels, des journalistes et de toute personne qui ne connaît pas la profession Le Commissariat aux Comptes, L essentiel Envoi par la CNCC d un exemplaire à chaque commissaire aux comptes en septembre 2009 Envoi d une quantité importante dans les CRCC en septembre

63 Communication Relations extérieures Création d une accroche pour les jeunes : Auditeur légal? Pourquoi pas vous? Déclinaison d outils pour les CRCC Bon de commande pour les CRCC 63

64 Communication Relations extérieures NOUVEAUTE septembre 2009 Mémento de la communication dans les CRCC : Événementiel Repères protocolaires Relations publiques Relations presse Complément du Manuel des Présidents : Envoi dans les CRCC fin janvier Publication sur le portail : espace collaborateurs de CRCC : fin janvier 64

65 Communication Relations extérieures Projet 2010 En direction des commissaires aux comptes Développer une nouvelle forme de communication : création d un journal à destination de toute la profession, sous format tabloïde, envoyé par trimestre. 1 er numéro a été envoyé auprès de tous les commissaires aux comptes, mi mars

66 Communication Relations extérieures Projet 2010 En direction du grand public Evolution du site public de la CNCC : Mise à jour des contenus et approche par cibles. Développement du flux RSS, des référencements et des podcasts 66

67 Communication Relations extérieures Projet 2010 Réalisation d un catalogue des outils de communication disponibles pour les commissaires aux comptes, avec des bons de commande (mars / avril 2010) 67

68 Communication Relations extérieures OJECTIFS Disposer d outils modernes de communication et renforcer la présence de la profession dans les débats économiques et de société 68

69 Communication Relations extérieures A VERSAILLES 8 membres Réunions quadrimestrielles Présence de la CRCC auprès des institutions représentant notre environnement économique 69

70 Feuille de route Présence et interventions lors des réunions organisées par les MEDEF et CGPME locaux Colloque Avocats Commissaires aux Comptes à l automne

71 En projet Communications avec les élus Communication avec les collectivités territoriales et le monde associatif 71

72 Actualité professionnelle et nouveaux outils QUESTIONS dans la salle 72

73 Actualité professionnelle et nouveaux outils Conclusion de la réunion Yves NICOLAS et Sylvie PERRIN 73

Carrefour Réflexions. // Le rapport spécial du commissaire. aux comptes sur les conventions et engagements réglementés // Décembre 2011 - n 84

Carrefour Réflexions. // Le rapport spécial du commissaire. aux comptes sur les conventions et engagements réglementés // Décembre 2011 - n 84 Carrefour Réflexions Décembre 2011 - n 84 L essentiel // Le rapport spécial du commissaire aux comptes sur les conventions et engagements réglementés // Francine Bobet, Présidente de la Commission Nationale

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2013 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2011 Rapport de transparence relatif à l exercice clos le 31 août 2011 Publié sur le site www.aetd.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce TABLE

Plus en détail

3.0. Pack. Petites Entreprises Notice d utilisation. Conventions. juin 2012. Nouvelle version. d utilisation du Pack PE. www.cncc.

3.0. Pack. Petites Entreprises Notice d utilisation. Conventions. juin 2012. Nouvelle version. d utilisation du Pack PE. www.cncc. Conventions d utilisation du Pack PE Nouvelle version Le Pack PE est à distinguer NEP 910 dite «Norme PE» : il ne correspond pas à une solution pratique de mise en œuvre norme. La notion de «Petite entreprise»

Plus en détail

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat

Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Le commissaire aux comptes et le premier exercice d un nouveau mandat Objectifs de la conférence n Préciser les modalités pratiques de mise en œuvre de la NEP 510 - Contrôle du bilan d ouverture du premier

Plus en détail

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES

Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015. Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES Conférence Salon ELUCEO 11 mars 2015 Animée par Francis MARQUANT EXPERT COMPTABLE et COMMISSAIRE AUX COMPTES FDE / FEPC 19 RUE BEAUREPAIRE 75010 PARIS 1 SOMMAIRE 1. Les rôles et fonctions du commissaire

Plus en détail

Le point sur... Carrefour Réflexions. n 70. Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes. L essentiel << Juin 2008

Le point sur... Carrefour Réflexions. n 70. Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes. L essentiel << Juin 2008 Carrefour Réflexions Juin 2008 n 70 Le point sur... Les diligences directement liées à la mission de commissariat aux comptes L essentiel

Plus en détail

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009

ACCORD DU 8 SEPTEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DES AGENCES DE RECHERCHES

Plus en détail

L audit des Petites Entreprises

L audit des Petites Entreprises 1 L audit des Petites Entreprises Présentation de la norme PE et du Pack PE Introduction Dans la petite entreprise le commissaire aux comptes doit disposer d une norme spécifique l autorisant à mener son

Plus en détail

DÉCRET n. relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et à la procédure d alerte du commissaire aux comptes

DÉCRET n. relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et à la procédure d alerte du commissaire aux comptes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social DÉCRET n relatif aux comptes des comités interentreprises, à la désignation du trésorier et

Plus en détail

COMMUNICATION CRCC n 21 (Mars 2013)

COMMUNICATION CRCC n 21 (Mars 2013) Chères Consœurs, Chers Confrères, Vous trouverez ci-dessus l actualité de la CNCC et un compte rendu des principaux points abordés lors du précédent conseil régional. Mais avant tout, un petit rappel sur

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2011-2012 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

CONFERENCE «Tour d horizon de la documentation professionnelle à disposition des CAC»

CONFERENCE «Tour d horizon de la documentation professionnelle à disposition des CAC» CONFERENCE «Tour d horizon de la documentation professionnelle à disposition des CAC» CONFERENCE DOCUMENTATION PROFESSIONNELLE de septembre 2012 Réf : 12C0170 CRCC Versailles - Mardi 11 septembre 2012

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2014-2015 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Sommaire Introduction... 4 1. Groupe Fourcade... 5 1.1. Organigramme du groupe... 5 1.2. F2A - FOURCADE AUDIT ASSOCIES... 5 1.3. Description de la Gouvernance et de ses modalités

Plus en détail

Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 :

Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 : Les nouvelles obligations en matière de transparence financière des Comités d Entreprise Loi du 5 mars 2014 : Situation antérieure et obligations prochaines www.semaphores.fr Situation antérieure à la

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public.

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public. Règlement intérieur du Conseil d administration (tel que modifié le 25 août 2014) Les membres du Conseil d administration de Accor (ci-après la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS Consultez notre site TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : L ANC ne devrait pas tarder La loi du 5 Mars 2014 prévoyait que tous les CE, quelles que soient leurs ressources, établissent des comptes annuels.

Plus en détail

NOTE RELATIVE AUX NOUVELLES OBLIGATIONS DES ORGANISATIONS SYNDICALES ET PROFESSIONNELLES ET A LA MISSION LEGALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

NOTE RELATIVE AUX NOUVELLES OBLIGATIONS DES ORGANISATIONS SYNDICALES ET PROFESSIONNELLES ET A LA MISSION LEGALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES NOTE RELATIVE AUX NOUVELLES OBLIGATIONS DES ORGANISATIONS SYNDICALES ET PROFESSIONNELLES ET A LA MISSION LEGALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES Note de synthèse Les organisations syndicales et professionnelles

Plus en détail

Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés

Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés Loi de Modernisation de l Economie (LME) Son impact au regard du droit des sociétés Les dispositions relatives à la réforme des sociétés commerciales prévues dans la loi n 2008-776 de modernisation de

Plus en détail

Comptabilité approfondie

Comptabilité approfondie DCG 10 Comptabilité approfondie 2015/2016 L essentiel en fiches Robert MAÉSO Agrégé d économie et gestion Diplômé d expertise comptable Collection «Express Expertise comptable» DCG J.-F. Bocquillon, M.

Plus en détail

Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des

Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des Directives européennes Prospectus et Transparence Conséquences pratiques des nouveaux textes IMA-France 7 Décembre 2005 Philippe DANJOU Directeur des Affaires Comptables - AMF 1 Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

Projet de loi relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise. Article 1 er

Projet de loi relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise. Article 1 er RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social NOR : Projet de loi relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise Article

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA MISSION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

NOTE RELATIVE A LA MISSION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE NOTE RELATIVE A LA MISSION DU COMMISSAIRE AUX COMPTES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Les établissements publics de santé (EPS) doivent, en application de la loi n 2009-879 du 21 juillet 2009

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.2aec.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Exercice clos le 30.06.2015 CBP Audit & Associés (RCS 515 125 342) Christine Blanc-Patin (RCS 514 273 895) Sommaire Rapport de transparence CBP Audit & Associés P a g e 1 1-Présentation

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2012 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Description des entités CAC

Plus en détail

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées NOTE SUR LES SUBVENTIONS - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées - Les produits de la tarification ne sont pas des subventions A. Récapitulatif des obligations des associations

Plus en détail

1. L interdiction de recevoir des dons en provenance d une personne morale. Il existe cependant deux exceptions à cette règle :

1. L interdiction de recevoir des dons en provenance d une personne morale. Il existe cependant deux exceptions à cette règle : R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E 1 Paris, le 25 mars 2014 L e P r é s i d e n t SPP/CP/04/2014 Affaire suivie par : Charles PAUTHE : 01 44 09 45 15 : 01 44 09 45 17 Mél : charles.pauthe@cnccfp.fr

Plus en détail

Organisations syndicales et transparence financière : ce qui change et ce qui va changer

Organisations syndicales et transparence financière : ce qui change et ce qui va changer Organisations syndicales et transparence financière : ce qui change et ce qui va changer La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail a instauré

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR Etabli par le Conseil d Administration du 22 mai 2014 1 Préambule Adopté en séance le 22 mai 2014 suite à l Assemblée Générale Mixte de la Société

Plus en détail

Les attestations du commissaire aux comptes

Les attestations du commissaire aux comptes Les attestations du commissaire aux comptes Atelier n 24 Isabelle Tracq-Sengeissen, Olivier Boucherie Universités d été 2012 Préambule Nombreuses demandes de l entité «d attester», de «viser», de «certifier

Plus en détail

Repères Rapport annuel 2012

Repères Rapport annuel 2012 Édito En confiant au Haut Conseil la supervision des commissaires aux comptes, le législateur a mis en place un mécanisme indépendant, capable de traiter à la fois les cas individuels et les problématiques

Plus en détail

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN

Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne. Jean François MALLEN Valorisez vos missions d audit grâce à l évaluation du contrôle interne Conférence animée par Carole SENELIS Jean François MALLEN SOMMAIRE INTRODUCTION APPROCHE PAR LES RISQUES CONCLUSION QUESTIONS ET

Plus en détail

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le présent règlement a pour objet de définir les règles et modalités de fonctionnement du Conseil d administration et de ses comités, ainsi

Plus en détail

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 REGLEMENT INTERIEUR. En application de l article 25 des statuts il est créé un Règlement Intérieur. ART. 2 CONSTITUTION. (article 1 des statuts) Seuls les associations et

Plus en détail

le certificat d aptitude et les voies d accès

le certificat d aptitude et les voies d accès le certificat d aptitude et les voies d accès AU Commissariat Aux Comptes > Septembre 2015 le certificat d aptitude et les voies d accès AU Commissariat Aux Comptes > Septembre 2015 Sommaire Généralités

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

AUDEXO Audit Expertise Conseil. Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014. Rapport de transparence

AUDEXO Audit Expertise Conseil. Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014. Rapport de transparence AUDEXO Audit Expertise Conseil Audexo Exercice clos au 31 décembre 2014 Rapport de transparence mars 2015 Sommaire Page 1. Présentation d Audexo 3 1.1 Présentation et activité 1.2 Organisation 2. Gestion

Plus en détail

I. LES RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS ET CONSOLIDÉS

I. LES RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS ET CONSOLIDÉS COLLECTION NOTES D INFORMATION I. LES RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS ET CONSOLIDÉS FÉVRIER 2010 SERVICES DÉPARTEMENT ÉDITION 3 SOMMAIRE SYNTHÉTIQUE AVANT-PROPOS... 19 1. TEXTES

Plus en détail

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE 1 Cabinets de commissariat aux comptes 26 rue Victor Schoelcher - BP 31037-68050 MULHOUSE CEDEX 1 Tel : (+33) 03 89 44 55 55 Fax : (+33) 03 89

Plus en détail

Transparence des comptes du CE

Transparence des comptes du CE Transparence des comptes du CE Contacts : Frédéric JANVIER 01.47.75.17.17 06.09.79.94.79 JANVIER & ASSOCIES 1 Avant la loi du 5 mars 2014 Une seule obligation : compte rendu détaillé de gestion chaque

Plus en détail

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57

Annexes. Attestations entrant dans le cadre de diligences directement liées à la mission de commissaire aux comptes...p. 57 Annexes Rapport annuel H3C 2008 Annexes FONCTIONNEMENT DU HAUT CONSEIL Pas d annexe ACTIVITÉ NORMATIVE Annexe 2.1. Liste des normes d exercice professionnel au 31 janvier 2009...p. 55 Normes homologuées

Plus en détail

26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200 Neuilly-sur-Seine

26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200 Neuilly-sur-Seine 2.5 RAPPORTS DES COMMISSAIRES AUX COMPTES 2.5.1 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES CONSOLIDES (Exercice clos le 31 décembre 2014) 26, rue Cambacérès 63, rue de Villiers 75008 Paris 92200

Plus en détail

Guide des relations ACPR Commissaires aux comptes

Guide des relations ACPR Commissaires aux comptes Guide des relations ACPR Commissaires aux comptes Octobre 2014 Table des matières 1 Désignation, renouvellement, démission d un commissaire aux comptes d une entité assujettie au contrôle de l ACPR...

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE 1. RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos au 30 septembre 2014 Rapport publié sur le site www.sofideecbti.com en application des dispositions de l article R 823-21 du Code de Commerce 1 «La transparence

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 7 mai 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 7 mai 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Page 1 MANDAT DU COMITÉ D AUDIT Le comité d audit est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil à superviser les contrôles financiers et l information

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ANNUELLE

RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ANNUELLE RESOLUTIONS PROPOSEES A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ANNUELLE EN DATE DU 29 MARS 2012 À caractère ordinaire : Première résolution - Approbation des comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre 2011

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION D'UNE PERSONNE PHYSIQUE SUR LA LISTE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES

DOSSIER D'INSCRIPTION D'UNE PERSONNE PHYSIQUE SUR LA LISTE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES DOSSIER D'INSCRIPTION D'UNE PERSONNE PHYSIQUE SUR LA LISTE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES NOM & Prénom : Adresse professionnelle : Dénomination du Cabinet :... Adresse du Cabinet :... Adresse personnelle

Plus en détail

Objet : comptes 2014 des formations politiques ; communication de la liste des donateurs et cotisants

Objet : comptes 2014 des formations politiques ; communication de la liste des donateurs et cotisants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 1 Paris, le 26 février 2015 L e Président SPP/CP/P/03/2015 Affaire suivie par : Charles PAUTHE : 01 44 09 45 42 : 01 44 09 45 17 Mél : charles.pauthe@cnccfp.fr Objet : comptes 2014

Plus en détail

N OTE COMMUNE DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES «DGFIP» - COMPAGNIE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES «CNCC»

N OTE COMMUNE DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES «DGFIP» - COMPAGNIE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES «CNCC» N OTE COMMUNE DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES «DGFIP» - COMPAGNIE NATIONALE DES COMMISSAIRES AUX COMPTES «CNCC» CONSOLIDATION ET CERTIFICATION DES COMPTES DES EPN SOUMIS AUX RÈGLES DE LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

ACTUALITE JURIDIQUE ET ETHIQUE

ACTUALITE JURIDIQUE ET ETHIQUE ACTUALITE JURIDIQUE ET ETHIQUE Mai 2012 Atelier n 36 Mercredi 5 septembre 2012 16h-17h30 Francine Bobet, Olivier Boucherie Universités d été 2012 Les supports de formation mis à disposition des participants

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 Etabli en application de l article R823-21 du Code de Commerce 1 Présentation du cabinet 1.1 Description du cabinet Monsieur Laurent ARROUASSE exerce

Plus en détail

FICHE. L organisation de la profession d expert-comptable 1 L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. A L historique

FICHE. L organisation de la profession d expert-comptable 1 L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES. A L historique L organisation de la profession d expert-comptable FICHE 21 L organisation de la profession d expert-comptable est centrée autour de l Ordre des expertscomptables, institution nationale, créée par l ordonnance

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

Lors d une réunion CE, l'employeur peut se faire assister par des tiers à l'entreprise sous réserve de respecter certaines conditions.

Lors d une réunion CE, l'employeur peut se faire assister par des tiers à l'entreprise sous réserve de respecter certaines conditions. 1501020 IRP Assistance de l employeur à la réunion de CE Lors d une réunion CE, l'employeur peut se faire assister par des tiers à l'entreprise sous réserve de respecter certaines conditions. Les faits

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2014 Saint-Honoré Partenaires 140 Rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Société par actions simplifiée au capital de 1 257 000 euros inscrite au Tableau de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville.

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville. Association déclarée le 31 juillet 1973 sous le numéro 1258 à la Sous-Préfecture de Palaiseau régie par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS I - But et composition de l Association Article 1er - Forme Il

Plus en détail

Transparence des comptes du Comité D Entreprise

Transparence des comptes du Comité D Entreprise 77 Avenue Cyrille Besset 06800 Cagnes Sur Mer Tél : 04.92.13.33.00 Fax : 04.92.13.33.01 www.vision-expertises.fr contact@vision-expertises.fr Transparence des comptes du Comité D Entreprise Spécificités

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR : ESRS0905375D

Plus en détail

annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration

annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration annexe IV rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Le Club de Gestion. Nomination d un Commissaire aux Comptes. www.club-gestion.fr. Nomination d un Commissaire aux Comptes

Le Club de Gestion. Nomination d un Commissaire aux Comptes. www.club-gestion.fr. Nomination d un Commissaire aux Comptes I - Cas de nomination dans les différentes formes de société 1) Les sociétés par actions a) Les Sociétés Anonymes (SA) La nomination d un ou plusieurs CAC est obligatoire dans les SA. L art. L. 225-16

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 INTRODUCTION Le présent rapport de transparence

Plus en détail

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne.

Ce règlement contient également des dispositions d ordre déontologique et fait du Directoire un acteur du contrôle interne. RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIETE

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2010 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Le cabinet en France... 3

Plus en détail

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 Exercice clos le 31 août 2014 1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 3. GESTION DES RISQUES DU CABINET 5 4. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 6 5. ACTIVITE D AUDIT LEGAL 7 Exercice clos

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Le co-commissariat aux comptes. Commentaire de la norme de l ordre des experts comptables de Tunisie

Le co-commissariat aux comptes. Commentaire de la norme de l ordre des experts comptables de Tunisie Le co-commissariat aux comptes Commentaire de la norme de l ordre des experts comptables de Tunisie Sommaire 1- Désignation 2- Définitions 3- Interventions des co-commissaires aux comptes 4- Conclusion

Plus en détail

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43

JORF n 0192 du 21 août 2015. Texte n 43 Le 22 octobre 2015 JORF n 0192 du 21 août 2015 Texte n 43 ORDONNANCE Ordonnance n 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation NOR: EINC1512728R ELI:http://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2015/8/20/EINC1512728R/jo/texte

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-391 du 20 avril 2010 modifiant le décret n o 67-223 du 17 mars 1967 pris pour l application de la loi

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Exercice 2013 Publié sur le site http://www.ksca.fr/ en application des dispositions de l article R.823-21 du Code du Commerce Préambule Conformément aux dispositions de la directive européenne relative

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

COMMISSAIRE AUX COMPTES UNE OBLIGATION QUI RAPPORTE

COMMISSAIRE AUX COMPTES UNE OBLIGATION QUI RAPPORTE COMMISSAIRE AUX COMPTES UNE OBLIGATION QUI RAPPORTE PROFITEZ DE LA MISSION DE VOTRE COMMISSAIRE AUX COMPTES VOTRE COMMISSAIRE AUX COMPTES ACCOMPAGNE p4 OUVRE LES YEUX p6 PROTEGE p8 ECLAIRE p10 S ENGAGE

Plus en détail

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse)

NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) NOMINATION OBLIGATOIRE DU COMMISSAIRE AUX COMPTES (tableau de synthèse) Entités Textes applicables Organes compétents (en cours de vie sociale) Observations Administrateurs et mandataires judiciaires C.

Plus en détail

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Mai 2015 1. Présentation du

Plus en détail

LES STATUTS DE L ASSOCIATION :

LES STATUTS DE L ASSOCIATION : LES STATUTS DE L ASSOCIATION : PRÉAMBULE Le territoire des Gorges du Haut-Allier Margeride, à la richesse patrimoniale et environnementale exceptionnelle, a vocation à devenir un Parc naturel régional.

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL.

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL. RAPPORT DE TRANSPARENCE Conformément à l article R823-21 du code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissements

Plus en détail

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables,

REGLEMENT DU STAGE. Vu l arrêté du Ministre des finances du 26/07/1991 portant approbation du code des devoirs professionnels des experts comptables, REGLEMENT DU STAGE Vu la loi n 88-108 du 18/08/1988 portant refonte de la législation relative à la profession d Expert Comptable, et notamment l article 12, Vu le décret n 89-541 du 25 Mai 1989 fixant

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ D AUDIT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la qualité et l intégrité de l information financière de la Banque ~ ~ Principales responsabilités assurer

Plus en détail

22 ème Congrès de l AMA

22 ème Congrès de l AMA 22 ème Congrès de l AMA Table ronde «LE FUTUR DE L AUDIT: informations intégrées, co-commissariat et services complémentaires» ELEMENTS DE PREPARATION Date 1 Les caractéristiques de l audit en France Un

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Société Française de Métallurgie. et de Matériaux

Société Française de Métallurgie. et de Matériaux Société Française de Métallurgie ARTICLE 1 - FORME ET DENOMINATION et de Matériaux STATUTS Sous la dénomination "La Société Française de Métallurgie et de Matériaux", dont le sigle est SF2M, est formée

Plus en détail

FICHE. La profession comptable et le cadre conceptuel 1 LA PROFESSION COMPTABLE. A La diversité des statuts. 1) La profession comptable salariée

FICHE. La profession comptable et le cadre conceptuel 1 LA PROFESSION COMPTABLE. A La diversité des statuts. 1) La profession comptable salariée La profession comptable et le cadre conceptuel FICHE 1 1 LA PROFESSION COMPTABLE A La diversité des statuts 1) La profession comptable salariée Il existe deux types de contrats de travail : Le contrat

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice 30.09.2014

Rapport de transparence. Exercice 30.09.2014 Rapport de transparence Exercice 30.09.2014 Sommaire 1. Présentation du cabinet COGEPARC... 2 1.1 Forme juridique et capital... 2 1.2 Gouvernance... 2 1.3 Bureaux et filiales... 3 1.4 Réseau et association

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Saint-Honoré Partenaires 140 Rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris Société par actions simplifiée au capital de 1 257 000 euros inscrite au Tableau de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

Chapitre 1 : Buts et Composition de l Union départementale

Chapitre 1 : Buts et Composition de l Union départementale STATUTS TYPES DE L UNION DEPARTEMENTALE des Centres Communaux d Action Sociale des Hauts-de-Seine Préambule : Par décision de son assemblée générale du 25 janvier 2001, l UNCCAS a adopté ses nouveaux statuts.

Plus en détail