Modalités d accompagnement en matière de développement de carrière dans le contexte des PME Recension des écrits

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modalités d accompagnement en matière de développement de carrière dans le contexte des PME Recension des écrits"

Transcription

1 Modalités d accompagnement en matière de développement de carrière dans le contexte des PME Recension des écrits Rapport n o 3 (recherche documentaire) Produit dans le cadre du projet Répondre aux besoins de compétences du milieu de travail: la contribution du développement de carrière Liette Goyer, Ph. D. Chercheur régulier du Centre de recherche et d intervention sur l Éducation et la vie au travail (CRIEVAT), Université Laval Février 2010 Un projet du Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière fondée sur les données probantes.

2

3 Crédits COORDINATION DU PROJET ET RÉDACTION Liette Goyer, professeure agrégée, Ph.D. Université Laval Chercheur régulier du Centre de recherche et d intervention sur l Éducation et la vie au travail (CRIEVAT) COLLABORATION INITIALE AU PROJET Bryan Hiebert, professeur, Ph. D., Université de Calgary Réginald Savard, professeur, Ph. D., Université de Sherbrooke RECHERCHE DOCUMENTAIRE Andy Dimitri Veilleux, c.o., étudiant au doctorat en sciences de l orientation, Université Laval Cynthia Bilodeau, étudiante au doctorat en éducation, Université de Sherbrooke Josée Laprade, étudiante en sciences de l orientation, Université Laval Marie-Andrée Dorion, étudiante à la maîtrise en sciences de l orientation, Université Laval Hélène Langlois, conseillère en orientation, c.o., Université Laval RÉVISION LINGUISTIQUE Jocelyn Bérubé CONCEPTION GRAPHIQUE Lorraine Beaudoin, Productions AlphaZULU REMERCIEMENTS Les auteurs désirent remercier Ressources humaines et Développement des compétences du Canada (RHDCC) pour son soutien financier à ce projet dans le cadre du programme d Initiative en matière de compétences en milieu de travail (ICMT) ÉDITION Fondation canadienne pour le développement de carrière (FCDC) Ce rapport est aussi disponible en version originale anglaise sous le titre : CAREER DEVELOPMENT IN SMEs - A LITERATURE REVIEW Février 2010 Université Laval. Tous droits réservés. Toute reproduction ou utilisation sous toutes ses formes en tout ou en partie de ce document est strictement interdite sans l autorisation des auteurs. 1

4 Liste des rapports produits dans le cadre du projet «Répondre aux besoins de compétences en milieu de travail : la contribution du développement de carrière» Rapport 1 Rapport 2 Rapport 3 Rapport synthèse Analyse de besoins - Accompagnement en matière de développement de carrière dans les PME Recension des écrits Modalités d accompagnement en matière de développement de carrière dans les PME Rapport 4 Recension des écrits Bilan et développement de compétences Rapport 5 Recension des écrits Conversations sur la carrière Rapport 6 Rapport de recherche Bilan et développement de compétences Rapport 7 Rapport 8 Rapport de recherche Conversations sur la carrière Rapport de recherche Mon GPS de carrière Outils élaborés dans le cadre de ce projet ZZ ZZ ZZ ZZ ZZ Analyse de besoins Questionnaire d analyse de besoins Conversations sur la carrière Initiation aux conversations sur la carrière Guide de l animateur Initiation aux conversations sur la carrière Guide du gestionnaire Conversations sur la carrière - Guide de l employé Bilan et développement de compétences Guide de l employé Guide de l employeur Guide de mise en œuvre Mon GPS de carrière Mon GPS de carrière - Guide auto-dirigé Évaluation Outils d évaluation utilisés pendant le projet Cadre d évaluation Recueil d outils d évaluation 2 Consultez le site pour avoir accès à ces documents.

5 Table des matières Crédits 1 Liste des rapports produits dans le cadre du projet «Répondre aux besoins de compétences en milieu de travail : la contribution du développement de carrière» 2 Liste des figures 4 Résumé 5 Introduction 6 1. Contexte et objet de cette recension des écrits Recherche documentaire Les petites et les moyennes entreprises (PME) au Canada Les PME quelques balises Les PME et les rôles des propriétaires/superviseurs dans la formation et le développement professionnel des employés Les PME et la formation continue et les activités des travailleurs Les PME qualifiantes et le développement des compétences Les PME et le développement de carrière des personnes en situation de travail Carrière, besoins organisationnels et modalités d accompagnement La carrière et son développement: un espace contextuel, ouvert et partagé Besoins des personnes dans un contexte organisationnel Relation ou interaction développementale Le coaching en milieu organisationnel Le mentorat en entreprise Les bilans de compétences (BC) Les discussions de carrière en contexte organisationnel Vers une autogestion de carrière interactive 56 CONCLUSION 65 Références consultées et retenues 69 ANNEXE A : Rubriques de la fiche de lecture 84 ANNEXE B : Sites Internet consultés 85 3

6 Liste des figures Figure Page 1 Mots-clés relatifs aux pratiques organisationnelles en matière de développement de carrière 2 Mots-clés reliés aux besoins des individus et des organisations 3 Aperçu des petites et des moyennes entreprises au Canada 4 Besoins primaires et besoins secondaires en contexte organisationnel (Boudrias et coll., 2008) Les bénéfices observables du mentorat 46 6 Les risques et les expériences négatives associés au mentorat 47 4

7 Résumé Le présent rapport offre un portrait des pratiques en matière de développement de carrière offertes en milieu organisationnel, notamment au sein des PME canadiennes. L objet de la recherche documentaire et les grandes lignes de la méthode privilégiée y sont décrits. Ce rapport étaye d abord le contexte des PME en relation avec la formation, le développement continu des compétences des personnes en situation d emploi et le rôle des gestionnaires ou des consultants externes œuvrant en développement de carrière. Il fait état de diverses pratiques organisationnelles relatives à l accompagnement du maintien et au développement professionnel qui peuvent s avérer bénéfiques ou encore risquées autant pour les personnes en situation de travail que pour les entreprises. Cette recension suggère d étudier attentivement les pratiques de discussions de carrière, de bilan de compétences et d autogestion de carrière dans des contextes organisationnels variés et auprès de différentes populations. Finalement, il importe de souligner la nécessité de poursuivre des travaux de recherche en utilisant un cadre d évaluation scientifique commun des pratiques organisationnelles en développement de carrière (Beaudoin, Bezanson, Borgen, Goyer, Hiebert, Magnusson, Michaud, Lalande, Renald, et Turcotte, 2007). Mots clés : Développement de carrière, PME, coaching, mentorat, discussions de carrière, bilan de compétences, autogestion de carrière 5

8 Introduction Cette recension des écrits a été préparée dans le cadre d une recherche ( ) menée par le Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière fondée sur les données probantes (GDRC). Le programme intitulé Initiatives sur les compétences en milieu de travail et soutenue par le ministère des Ressources Humaines et Développement Social Canada (RHDSC) a permis de réaliser cette recherche documentaire qui vise à dégager un portrait des pratiques en matière de développement de carrière offertes en milieu organisationnel, notamment au sein des PME canadiennes. Notre rapport présente cette synthèse des écrits scientifiques et professionnels. D emblée, nous avons constaté que les écrits portant sur les données probantes au sujet des pratiques d accompagnement favorisant le maintien ou le développement professionnel des travailleurs au sein des petites et moyennes entreprises sont peu nombreux. La majorité des écrits recensés servent davantage à donner des descriptions ou des explications sur ces modalités plutôt que de fournir des résultats probants sur les effets de ces dispositifs organisationnels. Ainsi, hormis les travaux de l étude du Groupe de recherche canadien (GDRC, ), les pratiques en matière de développement de carrière au sein des PME canadiennes n ont pas encore donné lieu à des recherches systématiques en fonction d un cadre d évaluation commun fondé sur une perspective d orientation tout au long de la vie. Malgré ce constat, nous avons cherché à recenser des écrits relatifs aux enjeux des PME, aux besoins en contexte organisationnel et aux modalités d accompagnement en matière de gestion et de planification de carrière. 6 Ce rapport se divise en trois sections. La première section présente le contexte et l objet de la recherche documentaire en proposant les grandes lignes de la méthode privilégiée. La deuxième section permet de décrire le contexte des PME en relation avec la formation, le développement continu des compétences des personnes en situation d emploi et le rôle

9 des gestionnaires ou des consultants externes œuvrant en développement de carrière. La troisième section fait état de diverses pratiques organisationnelles relatives à l accompagnement du maintien et du développement professionnel des personnes en situation de travail. La conclusion résume les éléments essentiels de ce rapport en précisant quelques indications qui pourront alimenter des travaux ultérieurs. Finalement, les références bibliographiques et les annexes complètent ce rapport synthèse. 7

10 1. Contexte et objet de cette recension des écrits L évolution du monde du travail a amené des transformations importantes dans le domaine du travail et de la formation, entre autres, avec la globalisation des marchés, le développement technologique, la montée de la précarité et des emplois atypiques et les effets de la baisse démographique. Dans ce contexte, les pratiques organisationnelles de soutien à la carrière représentent, tant pour les personnes que pour les collectifs, un enjeu de développement et de maintien des compétences. La nécessité de la mise à jour des apprentissages tout au long de la vie favorise l émergence de pratiques visant le maintien et le développement des compétences des travailleurs. Dans le but de soutenir les travailleurs dans la mouvance de ce contexte, les gouvernements et certaines organisations ont consenti des investissements considérables par l intermédiaire de programmes de formation et des mesures de soutien offert aux employés. Toutefois, malgré cet effort, une bonne part des travailleurs assument eux-mêmes les coûts associés au développement continu de leurs compétences. Dans le contexte contemporain du marché du travail, on observe, dans les écrits, de nouvelles formes de conduites entre employeurs et employés soutenant l enjeu explicite de favoriser l engagement des travailleurs qualifiés. L engagement professionnel 1 ou organisationnel 2, la satisfaction au travail 3, le développement continu des compétences 4, la conciliation famille / travail 5, la santé psychologique au travail 6, l adaptation 1 Battistelli et Picci, 2008 ; Kidd et Smewing, 2001 ; Ellett, Ellis, Westbrook et Dews, Kidd et Smewing, 2001 ; Scandura et Williams, 2004 ; Kidd, Hirsh et Jackson, 2003 ; Sturges, Guest, Conway et Davey, Gazioglu et Tansel, 2006 ; Ghiselli, La Lopa, et Bai, 2001) 4 Beaver et Hutching, 2005 ; Coetzer, 2006; Szamosi, Duxbury & Higgins, 2004; Moy et Lee, 2002 et Lock, Sturges, et Guest, 2001 ; Beaver et Hutchings, St-Arnaud, Bourbonnais, Saint-Jean et Rhéaume, 2007 ; Gewurtz, Kirsh, Jacobson et Rappolt, 2006 ; Maranda et Fournier, 2009

11 aux changements 7 et les transitions professionnelles 8 représentent de nouvelles préoccupations associées à la qualité de la vie au travail. Il n y a pas si longtemps encore, un individu entrait dans une entreprise pour en ressortir à l âge de la retraite. Alors qu aujourd hui les transitions s accentuent, les parcours atypiques deviennent davantage la norme et font partie intégrante de la carrière des individus 9. De plus, au cours des trente dernières années, les formes contractuelles d emplois se sont multipliées. Dans certains secteurs d activités, il y a des fermetures d usines et des mises à pied récurrentes pendant que d autres secteurs connaissent des pénuries de main-d œuvre importantes. Le marché du travail vacille entre la pénurie et le surplus de main-d œuvre selon les secteurs de l activité économique. Les employeurs engagent des employés à forfait, de façon temporaire, sans garantir d emploi à long terme ni de stabilité. Par ailleurs, cette précarisation du travail incite les employés à trouver des stratégies pour être moins dépendants de leur organisation en développant de nouveaux rapports d affiliation envers leur organisation 10 et, à cet égard, les petites et les moyennes entreprises ne font pas exception. Dans ce contexte, les employeurs que représentent les PME sont de plus en plus conscients qu ils doivent trouver des moyens pour maintenir et retenir les employés compétents et productifs. Plusieurs modalités sont mises en œuvre par ces employeurs, parfois en collaboration avec des consultants externes, pour favoriser le maintien professionnel, la rétention et le développement des ressources humaines à différentes étapes de vie au travail. Parmi ces modalités, on retrouve des systèmes de reconnaissance des employés, des salaires compétitifs, des conditions de travail avantageuses, de la formation continue en entreprise, etc. Même si les employés trouvent très intéressants ces avantages, d autres écrits démon- 7 Maranda, Rhéaume, Condamin et Girard, 2000 ; Picci et Battistelli, Beyer, 2009 ; Zheng, et Kleiner, Fournier, Lachance et Bujold, Ito et Brotheridge,

12 trent que pour qu un employé soit satisfait au travail et veuille s y maintenir 11, il doit se sentir motivé 12, engagé 13 et avoir l impression qu il développe ses compétences à travers ses expériences professionnelles. Plusieurs employeurs ont compris cette demande des travailleurs et ils ont développé diverses stratégies pour soutenir les employés à développer leurs compétences 14. Dans les écrits consultés, les processus liés au développement professionnel ayant une incidence sur la carrière peuvent prendre plusieurs formes : évaluation/évolution du potentiel, évaluation de rendement, coaching, mentorat, discussions sur les objectifs de carrière (conversation de carrière), bilan de compétences/professionnel, autogestion de carrière, etc. Si les grandes entreprises ont recours à des ressources internes pour offrir des services plus formels à leurs employés ou sollicitent des spécialistes externes pour effectuer ce travail (par ex. conseillers d orientation, psychologues du travail, consultants en ressources humaines, etc.), plusieurs questions ont été initialement posées par les membres du GDRC pour mieux saisir la réalité des PME, à savoir : ZZ ZZ ZZ ZZ Quels sont les besoins des employés et les besoins organisationnels en termes de développement de carrière (DC) dans les PME? Quelles sont les pratiques en matière de DC au sein des PME? Quels sont les bénéfices et les risques d instaurer ces pratiques? Comment ces pratiques participent-elles à retenir ou à maintenir les employés au sein des entreprises? En quoi sont-elles efficaces? Ces questions initialement posées par les membres du GDRC ont servi de repères tout au long de cette recherche documentaire. Si les organisations 11 Limoges et Doyon, Boudrias, Phaneuf, Phaneuf et Guertin, Bellô, Agus et Batistelli, Nizet et Pichault; 2000 ; Foucher et Morin, 2008 ; Vandenberghe et Morin, 2008

13 utilisent des moyens variés en matière de maintien et de développement de carrière, il semble difficile de circonscrire dans quels contextes ils sont efficaces. Toutes ces questions justifient le fait d explorer et d approfondir les écrits concernant ces réalités organisationnelles notamment au sein des petites et moyennes entreprises Recherche documentaire La recherche documentaire a porté sur des textes scientifiques, des rapports de recherche, des programmes et des rapports d activités publiés principalement au cours des dix dernières années 15 et répertoriés dans les bases de données reconnues. Afin de trouver la documentation pertinente, nous avons consulté principalement cinq bases de données différentes. Ces bases de données réfèrent aux sciences sociales (psychologie, sociologie), aux sciences de l éducation (orientation, formation) et aux sciences de l administration (affaires, ressources humaines). Elles ont pour noms PSYCINFO, BUSINESS SOURCE PREMIER, ERIC, ABI INFORM GLOBAL ET FRANCIS. Cependant, seules les trois premières ont été analysées en profondeur, puisqu elles offraient un plus grand nombre d articles en lien avec les objectifs de la recension. Plusieurs mots-clés ont été utilisés pour interroger les bases de données pour la période de 2000 à Les expressions associées aux pratiques en matière de développement de carrière (figure 1) et leurs correspondantes en anglais ont généré des résultats variables. 15 Quelques écrits publiés avant l an 2000 ont été sélectionnés et retenus compte tenu de leur pertinence au regard des objectifs de la recension 11

14 Pratiques en développement de carrière / Career development practices FRANÇAIS Autogestion de carrière / auto-direction de carrière Bilan de compétence Coaching Conseil en carrière Conversation /discussion de carrière Counseling en choix de carrière / Counseling de carrière/conseil en orientation Évaluation de la performance / du rendement Gestion de carrière Information sur la carrière Intervention d autogestion de carrière Intervention de carrière Intervention en développement de carrière Mentorat Orientation professionnelle, Outils de développement de carrière Planification de carrière Programme d aide aux employés Programme de développement de carrière Service de développement de carrière Service en gestion de carrière Soutien à la carrière ANGLAIS Career Self-management / Career self directed Skills check-up assessment Coaching Career advice Career conversation Career counselling Performance appraisal Cereer management Career information Career Self-management Career intervention Career development intervention Mentoring Career guidance Career development tool Career planning Employee assistance program Career development program Career development service Career management service Career support 12 Figure 1 Mots-clés relatifs aux pratiques organisationnelles en matière de développement de carrière

15 Les termes ou les expressions comme «petites et moyennes entreprises (PME)», «petite organisation» ont généré des résultats de qualité inégale et qui souvent relevaient de la gestion des ressources humaines ou encore du management. Nous avons également sélectionné des documents qui portaient sur les besoins des employés et les besoins des employeurs. Les expressions associées aux besoins (figure 2) et leurs correspondances anglaises ont généré plus de résultats. Les termes ou les expressions comme «satisfaction au travail», «motivation des employées» ou «engagement professionnel/organisationnel» ou bien la notion de «comportement du citoyen organisationnel» ont généré des résultats de qualité inégale et qui relevaient davantage des disciplines de la gestion ou du management ou encore de la psychologie organisationnelle / industrielle. Besoins individuels et organisationnels FRANÇAIS Besoins Besoins primaires / secondaires Changement de carrière Engagement organisationnel Engagement professionnel Mobilité professionnelle Motivation des employés Rétention des employés Satisfaction au travail Support organisationnel Comportements du citoyen organisationnel ANGLAIS Needs / Drivers Key drivers Career move Organizationel commitment Professional commitment Professional mobility Employee motivation Employee retention Job satisfaction Organizational support Organizational citizenship behavior Figure 2 Mots-clés reliés aux besoins des employés et des organisations 13

16 La plupart des articles consultés sur les bases de données ou des actes de congrès proviennent principalement du Canada, des États-Unis, de la France, de l Angleterre, de l Australie, de l Italie et de la Suisse. De plus, les documents répertoriés sur les différentes bases de données se retrouvent majoritairement dans les domaines disciplinaires du management, de la gestion des ressources humaines et de la psychologie organisationnelle. D autres références reliées à la vie au travail et au développement de carrière ont pu être répertoriées à l aide du soutien des chercheurs actifs 16 au Centre de recherche et d intervention sur l éducation et la vie au travail (CRIEVAT). Plus de 300 documents ont été sélectionnés à partir de leur résumé et parcourus. Plus d une centaine de fiches de lectures ont été complétées. Le gabarit des rubriques qui compose chacune des fiches de lecture se retrouve à l annexe A. Parallèlement à ce rapport synthèse, nous avons voulu donner accès aux principaux contenus de ces fiches de lecture. Elles sont disponibles en ligne sur le site de la chercheure principale 17. De plus, des sites Internet spécialisés, incluant sites gouvernementaux, chaires de recherche et associations professionnelles, ont également été consultés pour la pertinence de leurs publications disponibles en ligne. Une liste de ces sites se retrouve à l annexe B. Les écrits retenus devaient pouvoir aider à comprendre les thématiques suivantes : le contexte des petites et des moyennes entreprises PME en lien avec les besoins individuels et organisationnels des employés à l égard du développement de compétences, d une part et, d autre part, les pratiques organisationnelles qui participent au maintien et au développement de carrière, leurs effets et résultats. De plus, pour la préparation de ce rapport, la référence à d autres textes scientifiques est apparue nécessaire pour faciliter l articulation du contenu de l ensemble Site du CRIEVAT de l Université Laval : 17

17 Si les résultats de cette recherche documentaire restent modestes, les communications publiques 18 qui ont été faites à quatre événements, dont deux de nature nationale 19 et deux autres d envergure internationale 20 ont suscité réflexions et discussions qui, à leur tour, ont nourri la rédaction de ce rapport. Cette synthèse est préparée avec le souci de soutenir la réflexion des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de pratiques en matière de développement de carrière en milieu organisationnel, notamment au sein des petites et moyennes entreprises (PME). 2. Les petites et les moyennes entreprises (PME) au Canada Cette section présente des repères permettant de mieux comprendre le contexte des petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes. Quelques statistiques seront présentées au sujet des PME. La particularité des rôles des propriétaires / superviseurs dans la formation et le développement professionnel des employés des PME sera discutée. De plus, quelques constats au sujet du développement des compétences dans la construction de la carrière seront évoqués. 18 Cannexus 2008 à Montréal ; ACC 2008 à Moncton, AIPTLF 2008 à Québec, AFEC 2009 à Dijon, France 19 Rencontre avec les membres de comités sectoriels et employeurs, à Ottawa en octobre Atelier intitulé : Mieux comprendre les pratiques offertes en développement de carrière : le cas des PME, tenu le 14 avril 2008 à Montréal dans le cadre de la rencontre Cannexus Communication intitulée : Le développement de carrière dans les petites et moyennes entreprises : recension des écrits et offerte dans le cadre d un symposium lors du XV e congrès de l Association internationale de psychologie du travail de langue française, tenu à l Université Laval, Québec, 22 août 2008 et une deuxième dans le cadre du Congrès de l Association francophone des études comparées (AFEC) portant sur le thème : Orientation et mondialisation tenu à Dijon en France en juin

18 2.1. Les PME quelques balises Au Canada, les PME emploient près de 6 Canadiens sur 10. Selon la Fédération canadienne de l entreprise indépendante (2004), la majorité des entreprises emploient moins de 100 personnes. Les petites et moyennes entreprises canadiennes représentent à elles seules près de 97 % de toutes les entreprises canadiennes (FCEI, 2005). Elles sont à l origine de la majorité des nouveaux emplois créés et elles génèrent environ la moitié du PIB du Canada (FCEI, 2008). De plus, on constate que la moitié des PME choisissent de s établir dans les petites villes et villages plutôt que dans les régions métropolitaines ou les grands centres (FCEI, 2004). La plupart des PME n ont pas d employés à salaire horaire et elles sont généralement non constituées en personne morale. Le reste des PME est composé de moins de 50 employés et susceptible d être constitué en personne morale. Les moyennes entreprises embauchant de 50 à 499 employés forment un peu plus de 2 % des entreprises au Canada. La figure 3 présente un aperçu du secteur des PME au Canada. Entreprises sans employé à salaire horaire 56,2 % Moins de 5 employés 24,8 % 5 à 19 employés 12,9 % 500 employés ou plus 0,1 % 50 à 499 employés 2,2 % 20 à 49 employés 3,8 % Nombre d établissements: 2,4 millions 16 Figure 3 Aperçu des petites et des moyennes entreprises au Canada. Source : Note de recherche FCEI (2005) et Statistiques Canada (2004)

19 Le Conference Board du Canada (2009a) a dégagé plusieurs constats au sujet de la formation et des activités d apprentissage offertes par les PME dites «prospères». Tout d abord, ces PME réalisent des activités d apprentissage ou de formation pertinentes et utiles au maintien de leur productivité. Elles ciblent des besoins d apprentissage qui s arriment aux enjeux organisationnels et qui conviennent à leur modèle d affaires ou à leur culture d entreprise. Deuxièmement, ces PME s assurent que leurs activités d apprentissage s arriment sur les besoins des employés, ainsi que sur les objectifs organisationnels actuels et à venir. Troisièmement, elles font la relation entre l apprentissage en milieu de travail et les activités de gestion de rendement, qui mesurent l efficacité du rendement (résultats) et non pas la quantité d activités d apprentissage ou de formation suivies. Quatrièmement, ces PME tirent parti des fournisseurs de services de formation en milieu de travail et du contenu relatif à l apprentissage et à la formation qui existent sur le marché. Cinquièmement, elles reconnaissent la valeur des normes de l industrie, des titres de compétences et des certifications. Finalement, ces PME prospères établissent toujours un lien entre les activités d apprentissage et de formation en milieu de travail et les enjeux d affaires qu elles cherchent à relever (Conference Board du Canada, 2009b). Toujours selon cette étude, les PME sont influencées directement par le contexte économique ambiant et leur durée de vie est habituellement plus courte que celle des grandes entreprises. Si le contexte des PME diffère de celui des grandes organisations, les préoccupations des PME sont souvent les mêmes en matière de développement des compétences des travailleurs que celles des grandes entreprises (Kickul, 2001). La différence réside davantage dans les moyens disponibles pour faire face au développement des compétences des ressources humaines. Parmi les enjeux identifiés chez les PME, on retrouve notamment celui de la rétention d une main-d œuvre qualifiée (FCEI, 2008). Cette préoccupation est majeure pour le recrutement et le maintien des ressources humaines au sein des PME. 17

20 2.2. Les PME et les rôles des propriétaires/superviseurs dans la formation et le développement professionnel des employés La moitié des PME sont créées par leurs propriétaires et près du quart d entre elles ont été reprises de l entreprise familiale ou ont été achetées (FCEI, 2008). Rappelons que le nombre de Canadiens qui travaillent à leur compte demeure le principal facteur de croissance du marché du travail. Selon Statistiques Canada, le travail autonome surclasse le travail salarié depuis Même en tenant compte du ralentissement économique actuel, les propriétaires/superviseurs de PME constatent que le profil démographique les oblige à investir dans la formation de leurs employés pour disposer de ressources humaines qui leur permettront de mettre en marché leurs produits et services. Les petites entreprises consacrent des ressources importantes à la formation. De plus, les propriétaires/superviseurs ont un rôle important à jouer dans le choix des dispositifs susceptibles de soutenir le développement professionnel de leurs employés. En considérant la baisse démographique, les propriétaires/superviseurs de PME sont concernés par la mise en place de modalités flexibles pour retenir leurs personnels (FCEI, 2008). Le soutien à l apprentissage dans le cadre d un projet de formation est un moyen parmi d autres qui participe à l engagement organisationnel des personnes en situation d emploi Les PME et la formation continue et les activités des travailleurs 18 Les PME et les grandes entreprises adoptent une approche différente en matière de formation continue auprès des travailleurs. La formation informelle en cours d emploi est la plus fréquemment offerte dans les petites et moyennes entreprises (Foucher et Morin, 2008 ; Foucher, 2000). Même si ce type de formation n est pas encore reconnu par les gouvernements, il s avère utile pour la personne qui en bénéficie. Lorsqu on additionne le coût de la formation informelle en cours d emploi et celui de la formation formelle, les PME canadiennes dépensent tous les ans près de 18 milliards de dollars pour assurer la formation de leurs employés (FCEI, 2008). Il importe de mentionner que nous n avons pas de données portant sur les

21 projets de formation continue initiés personnellement par les travailleurs des PME, mais non financés par les PME. Selon Goldenberg (2006), le taux de participation à des activités formelles de formation était de 32,1 % en 2002 pour les entreprises canadiennes de 100 à 500 employés, 25,1 % pour celles de 20 à 99 employés et de 18,5 % pour les entreprises de moins de 20 employés. Au cours d une période de cinq ans seulement, le nombre de propriétaires de PME qui ont concentré exclusivement leurs efforts sur la formation formelle est passé de 2 % à 8 %. Si la formation formelle gagne du terrain auprès des petites entreprises, Kitching (2007) indique que les PME ne mettent pas suffisamment en place de structure interne favorisant les apprentissages plus formels. C est une lapalissade d affirmer que les PME ont à relever des défis importants en matière de formation continue en milieu de travail. Selon la FCEI (2008), un propriétaire de petite entreprise dépense en moyenne $ par employé par année et ces dépenses peuvent atteindre $ pour les employés sans expérience récemment embauchés. Lorsqu on mesure les coûts de la formation informelle, il est facile d alléguer le fait que les entreprises canadiennes n investissent pas suffisamment dans la formation. Pourtant, il ne faut pas sous-estimer les défis que doivent relever les petites entreprises pour offrir de la formation en milieu de travail. En effet, des efforts accrus sont mis en œuvre en matière de formation informelle, malgré les contraintes budgétaires importantes, la dépendance croissante envers les travailleurs sans expérience et le taux de départ plus élevé, en partie attribuable au passage des employés vers de plus grandes entreprises. Le cas des travailleurs sans expérience œuvrant au sein des petites et des moyennes entreprises canadiennes est documenté (FCEI, 2008). Les PME représentent une source importante d emplois pour cette population. Bien que les PME offrent de la formation pour améliorer leur performance, les investissements massifs dans la formation des travailleurs peu qualifiés constituent un véritable apport sociétal, élément que l on néglige trop souvent. 19

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Centre de cas 9 30 1999 006 L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Cas rédigé par Marine MESSIN sous la direction de la professeure Sylvie ST-ONGE. La Banque Nationale

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

PROJET DE STAGE I et II

PROJET DE STAGE I et II PROJET DE STAGE I et II Le projet de stage demandé dans le cadre du stage de formation pratique I comprend 10 pages et celui du stage de formation pratique II comprend 12 pages. Ce nombre de page inclut

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 Au Québec, les programmes de formation des enseignants accordent une large place à la formation

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise CHRONIQUE ENTREVUE Stéphane Beaulieu L avenir de la formation universitaire en psychologie Marie Girard-Hurtubise À l instar d autres universités québécoises, le département de psychologie de l Université

Plus en détail

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013 Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones Paris, 3-4 septembre 2013 Synthèse thématique Préparé par le service de la recherche

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Forum juridique Eckler 2015 : pièges juridiques des tendances actuelles en matière de régimes de capitalisation

Forum juridique Eckler 2015 : pièges juridiques des tendances actuelles en matière de régimes de capitalisation Janvier 2016 Forum juridique Eckler 2015 : pièges juridiques des tendances actuelles en matière de régimes de capitalisation P our plusieurs employeurs, le désir d offrir aux employés et aux futures embauches

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Sandi Howell Division du développement de la main-d œuvre et

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 par Elaine Biron, Pierre Doray, Paul Bélanger, Simon Cloutier, Olivier Meyer Communication

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction

Chapitre 1. Introduction ISBN 92-64-01565-5 L assurance-maladie privée dans les pays de l OCDE OCDE 2004 Chapitre 1 Introduction Ce chapitre introductif du rapport explique pourquoi l OCDE a décidé d entreprendre une étude sur

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Baromètre RH suisse 2014

Baromètre RH suisse 2014 Baromètre RH suisse 2014 Vécu du travail et Job Crafting Synthèse Français Synthèse 2 Édition actuelle La huitième édition du baromètre suisse des relations humaines (baromètre RH) se penche comme les

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Des indicateurs de qualité à l intention des professionnels et des gestionnaires

Plus en détail

Se former au bilan de compétences

Se former au bilan de compétences Se former au bilan de compétences formation Se former au bilan de compétences Comprendre et pratiquer la démarche Claude LEMOINE Préface de Jacques AUBRET 4 e édition Claude LEMOINE est professeur émérite

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

ACC01_T152_A HAS / Fiche Thématique QVT 2

ACC01_T152_A HAS / Fiche Thématique QVT 2 ACC01_T152_A HAS / Fiche Thématique QVT 2 Principe La thématique qualité de vie au travail comporte le seul critère sur la qualité de vie au travail (3d). Définition de la qualité de vie au travail La

Plus en détail

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite?

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Projet de synthèse des connaissances CRSH L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Chercheure principale et coordinatrice du projet : Cathia Papi Autres

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES (version proposée par l IRECUS) CONTEXTE S inscrivant dans le cadre de l Année internationale des coopératives, le Sommet international des coopératives

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux

Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux Recrutement Professionnels Solutions RH Services en entreprise Entraîner votre équipe à atteindre des résultats optimaux L époque du travail individuel

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à

Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à 12 L importance d une étude diagnostique sur le pays Il est clair que les stratégies de S&E varient considérablement d un pays à l autre. Le Brésil par exemple met l accent sur l adoption d une méthode

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Xiangcen Guo Soon-Joo Gog Institute for Adult Learning Email: guo_xiangcen@ial.edu.sg gog_soon_joo@ial.edu.sg septembre 2013 Soutien

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

RÉPONDRE AUX BESOINS DU MARCHÉ DU TRAVAIL : LA CONTRIBUTION DU DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE

RÉPONDRE AUX BESOINS DU MARCHÉ DU TRAVAIL : LA CONTRIBUTION DU DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE RÉPONDRE AUX BESOINS DU MARCHÉ DU TRAVAIL : LA CONTRIBUTION DU DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE RAPPORT 1 Rapport synthèse Un projet du Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière

Plus en détail

Engager une action de prévention des RPS

Engager une action de prévention des RPS Que sont les RPS (Risques Psycho Sociaux)? Les risques psycho sociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress», qui n est en fait qu une manifestation de ce risque en entreprise. Ils

Plus en détail

Communautés virtuelles de praticiens : les défis associés au travail à distance

Communautés virtuelles de praticiens : les défis associés au travail à distance Communautés virtuelles de praticiens : les défis associés au travail à distance Diane-Gabrielle Tremblay Professeure, Télé-université, Université du Québec à Montréal October 5, 2011 2011 AGM 1 Contexte

Plus en détail

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF 19 juin 2013 Les objectifs de la conférence La conférence de Gatineau visait à stimuler la discussion

Plus en détail

Mutations de la demande de formation reliée au travail: tendances mondiales

Mutations de la demande de formation reliée au travail: tendances mondiales L'OBSERVATOIRE COMPÉTENCES-EMPLOIS sur la formation continue et le développement des compétences Mutations de la demande de formation reliée au travail: tendances mondiales Colloque annuel d AGRIcarrières

Plus en détail