GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE AU MAROC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE AU MAROC"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL 2010

2 GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE AU MAROC Premier Groupe financier privé* avec un actionnaire de référence internationale, couvrant tous les domaines d activités SociÉtÉ Générale Marocaine de Banques SOGELEASE Crédit bail mobilier et immobilier SOGECAPITAL GESTION Gestion d'actifs (OPCVM) EQDOM Crédit à la consommation SOGECAPITAL PLACEMENT Fonds commun de placement SOGEFINANCEMENT Crédit à la consommation SOGECAPITAL BOURSE Conseil et intermédiation en bourse LA MAROCAINE VIE Assurance Vie ATHENA COURTAGE Courtage en assurances ALD AUTOMOTIVE Location longue durée de véhicules SG TANGER OFFSHORE Banque offshore zone franche de Tanger SOGECONTACT Centre de Relation Clients FONCIMMO Gestion d actifs immobiliers INVESTIMA Société de portefeuilles *Par le PNB et le RBE consolidés 2010 Périmètre de consolidation GROUPE 2 Dénomination SOCIETE GENERALE MAROCAINE DE BANQUES SOGELEASE EQDOM SOGEFINANCEMENT LA MAROCAINE VIE ATHENA COURTAGE SOGECONTACT INVESTIMA SOGECAPITAL GESTION SOGECAPITAL PLACEMENT SOGECAPITAL BOURSE ALD AUTOMOTIVE SG TANGER BANQUE OFFSHORE FONCIMMO % Intérêts 100,00% 60,00% 19,97% 100,00% 25,82% 97,00% 99,83% 48,04% 99,94% 99,94% 100,00% 15,00% 99,92% 100,00%

3 Rapport Annuel 2010 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE MOT DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE 08 I I PRÉSENTATION DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE 16 I 30 3 RAPPORT DU DIRECTOIRE 31 I 33 4 RAPPORT À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE du 04 MAI I 47 5 RAPPORTS FINANCIERS - Comptes Sociaux - Comptes Consolidés 48 I 50 6 CONTACTS

4 CONSEIL DE SURVEILLANCE DIRECTOIRE PRÉSIDENT Abdelaziz TAZI PRÉSIDENT Albert LE DIRAC H VICE-PRÉSIDENT Jean Paul DELACOUR MEMBRES Didier ALIX Abdeljalil CHRAIBI Abdellatif HAKAM Jean Louis MATTÉI Mohamed MEKOUAR Layla M'ZALI Jean François SAMMARCELLI Bernardo SANCHEZ INCERA Mohamed Ben Thami TAZI Marc VIENOT DIRECTEURS GÉNÉRAUX Mohammed Ali ABABOU Khalid CHAMI DIRECTEUR CENTRAL Nezha HAYAT SECRÉTAIRE DU DIRECTOIRE Mohamed FILAL 407 CONSEILLERS DU PRÉSIDENT André LAFON Brahim ZNIBER 27,54% 15,52% 56,94% SECRÉTAIRE DU CONSEIL Fatime Zahra KHLIFATE SOCIETE GENERALE DEVECO SOUSS DIVERS

5 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE En 2010, et dans un contexte international encore contrasté, le groupe Société Générale Maroc a réalisé une très bonne année, confirmant la bonne tenue de ses résultats tout en maintenant la rentabilité de ses activités et la maîtrise de ses risques. Le résultat net dépasse pour la première fois le milliard de dirhams et s'établit exactement à 1068 millions de dirhams, la rentabilité des fonds propres (ROE) après impôt est de 17,5%. Ces performances sont avant tout le reflet d une mobilisation de l ensemble des équipes de la banque en faveur de la croissance et de la rentabilité. Tous les métiers historiques de Société Générale Maroc ont confirmé la solidité récurrente de leurs contributions aux résultats du Groupe : Banque de Financement et des Grandes Entreprises, Banque Commerciale, Gestions Privée et Institutionnelle, Filiales Spécialisées. A tous les niveaux, une gestion commerciale dynamique, couplée à une bonne maîtrise des risques a permis de conforter la position du groupe Société Générale qui s impose comme acteur de référence au Maroc. Au-delà de ces performances commerciales et financières, le groupe Société Générale Maroc a confirmé le plein exercice de sa responsabilité sociétale et environnementale. Cette vision écocitoyenne nous conduit à prendre pleinement en considération les aspirations de toutes nos parties prenantes : nos actionnaires, nos clients et partenaires, nos collaborateurs et l ensemble des acteurs de la société civile. Notre soutien actif au monde éducatif, associatif et socioculturel a redoublé de force et d inventivité. La célébration du 1 er anniversaire du lancement de la toute première carte bancaire à vocation solidaire dans notre pays, au bénéfice des enfants de SOS Villages d Enfants, en est une parfaite illustration. Cette année encore, le soutien à la scène artistique et à tous ses talents ne s est pas démenti et l exposition annuelle de Société Générale Maroc a mobilisé les regards derrière sa thématique environnementale «Nature et Paysage». En 2010, nous avons continué à assumer pleinement notre métier de banquier, dans le respect de notre environnement et de nos convictions. 5 En 2011 et au cours des prochaines années, nous nous emploierons à poursuivre avec détermination, notre stratégie pour une croissance pérenne et durable. Nous continuerons à développer un Groupe financier de premier plan, s appuyant sur ses modèles éprouvés de banque universelle, d expertises, de métiers diversifiés, de synergies optimisées avec ses filiales et de hauts standards de qualité de service. Ce formidable challenge, ce n est pas seulement l affaire des dirigeants du Groupe. Cela concerne aussi chaque collaborateur. Nos valeurs y concourent : professionnalisme, esprit d équipe et innovation. Elles font le succès de Société Générale Maroc depuis bientôt 100 ans. Abdelaziz Tazi Président du Conseil de Surveillance

6 MOT DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE 6 En 2010, le groupe Société Générale Maroc a conforté ses positions d acteur de référence dans le paysage financier marocain. L année s est achevée sur de bonnes performances, tant en terme de produit net bancaire qu en terme de résultat. Nous avons confirmé le rôle actif de notre Groupe dans la promotion de l économie marocaine. En participant, à hauteur de 10%, au financement de l économie du Royaume dans son recours aux concours bancaires, nous avons ainsi accompagné, dans leurs projets, nos clients Particuliers, Professionnels et Entreprises, et avons pris part au financement des chantiers nationaux de grande envergure tout en soutenant les plans gouvernementaux d appui aux secteurs prioritaires et en participant activement aux divers projets de financement des PME. Banque universelle, Société Générale Maroc a confirmé son engagement à accompagner le mouvement de bancarisation, en poursuivant la densification du maillage de son réseau d agences et en adaptant son offre commerciale tout comme sa politique tarifaire. Banque relationnelle tournée vers la satisfaction de sa clientèle, Société Générale Maroc s est également attachée à offrir, à chacun de ses clients, une gamme de produits et services étendue et innovante pour répondre à leurs attentes spécifiques, tout en assurant les meilleurs standards de qualité de service. Au travers d une politique active d écoute clientèle, de formation de ses collaborateurs, de normalisation de ses process et de certification progressive de l ensemble de ses activités l année 2010 ayant vu s ajouter la certification de l activité monétique, Société Générale Maroc s affirme comme étant la banque de référence en matière de qualité de service. Banque citoyenne et responsable, Société Générale Maroc continue d'investir dans des actions tangibles et concrètes en faveur de l'éducation, la formation, la protection de l environnement et la lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale. Forte de la mobilisation permanente de ses collaborateurs, de la confiance de ses clients et partenaires comme de son appartenance à un grand groupe bancaire international, Société Générale Maroc confirme son rôle de banque marocaine de premier plan, au service du développement socio-économique du pays. Une banque solide, performante, empreinte de valeurs d excellence vis-à-vis de ses clients et de responsabilités vis-à-vis de son capital humain et de la collectivité au sein de laquelle elle évolue et s affirme en permanence. Albert Le Dirac'h Président du Directoire

7 Présentation du groupe Société Générale Société Générale est l un des tout premiers groupes européens de services financiers. S appuyant sur un modèle diversifié de banque universelle, le Groupe allie solidité financière et stratégie de croissance durable avec l ambition d être la banque relationnelle, référence sur ses marchés, proche de ses clients, choisie pour la qualité et l engagement de ses équipes. Ses collaborateurs*, présents dans 85 pays, accompagnent au quotidien plus de 33 millions de clients dans le monde entier. Les équipes Société Générale proposent conseils et services aux particuliers, aux entreprises et aux institutionnels dans trois principaux métiers : - la banque universelle en France avec les enseignes Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama, - la banque universelle à l international présente en Europe Centrale & Orientale et Russie, dans le bassin méditerranéen, en Afrique sub-saharienne, en Asie et en Outre-Mer, - la banque de financement et d investissement avec son expertise globale en banque d investissement, financements et activités de marché. Société Générale est également un acteur significatif dans les métiers de services financiers spécialisés, d assurances, de banque privée, de gestion d actifs et des services aux investisseurs. Société Générale figure dans les indices internationaux de développement durable : FTSE4good et ASPI. * incluant les collaborateurs de la Société Marseillaise de Crédit acquise en septembre 2010 par Crédit du Nord Les Réseaux Internationaux Depuis plus d une décennie, le groupe Société Générale poursuit une stratégie de diversification et d intensification de son développement à l international, dans des implantations géographiques à fort potentiel. Son succès auprès de ses clients est le fruit de la mise en place d un modèle de banque universelle adapté aux spécificités locales. Ainsi, les Réseaux Internationaux bénéficient d une position de leader sur les bassins tels que l Europe Centrale et Orientale dont la Russie, l Afrique du Nord, l Afrique sub-saharienne et l Outre-Mer. L implantation des Réseaux Internationaux en Asie depuis 2008 s inscrit dans la dynamique de développement dans des zones porteuses. Le Groupe a par ailleurs contribué au financement des différentes économies des régions dans lesquelles il s est développé via une offre de produits et de services innovante et des relations de partenariat qu il a su nouer avec ses clients. Ainsi, les Réseaux Internationaux comptent 3817 agences, déployées dans 37 pays. Plus de collaborateurs, issus de nombreuses nationalités, apportent une richesse d expériences mise au service de 12.3 millions de clients particuliers et près de entreprises. A fin 2010, les encours de crédits des Réseaux Internationaux s élèvent à 65.2 milliards d euros, soit près de 8 fois plus qu en 2000 et leurs dépôts à 66.4 milliards d euros, 7 fois plus qu en

8 8

9 1 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 9 " A l échelle nationale, les indicateurs conjoncturels témoignent de la bonne tenue de l activité économique dans son ensemble en "

10 COMPTES PUBLICS ÉVOLUTION SECTORIELLE 10 A fin 2010, la Loi de Finances s est favorablement exécutée, à l exception des dépenses de compensation en raison essentiellement de la flambée du prix du baril de pétrole. L évolution des agrégats monétaires a été caractérisée par la poursuite du ralentissement de la création monétaire qui a progressé de 4,8% contre 7% en S agissant de ses contreparties, elles ont évolué comme suit : - le rythme de progression des concours à l économie a décéléré comparativement à l année dernière, passant de 11,5% à 7,4%, - la tendance baissière des avoirs extérieurs nets, entamée à partir du quatrième trimestre de 2008, s est inversée à partir de novembre 2010, sous l effet du règlement de l emprunt obligataire du Trésor au niveau du marché financier international d un montant d'un milliard d euros. Par rapport à fin décembre 2009, les avoirs extérieurs nets ont enregistré une légère hausse de 0,2% après un repli de 2,2% un an auparavant, - les créances sur le Trésor ont augmenté de 3,6%. Le taux d inflation, mesuré par la variation de l indice des prix à la consommation, s est établi en 2010 à +0,9% en glissement annuel après une hausse de 1% un an auparavant. Le taux de chômage national s est établi en 2010 à 9,1%, soit le même taux enregistré en Au terme de l année 2010, les échanges commerciaux du Maroc avec le reste du monde se sont traduits par une amélioration du taux de couverture des biens et services de 3,6 points, passant à 74,3% contre un niveau de 70,7% enregistré en Cette performance est le résultat de la progression des exportations de biens et services de 19,3%, conjuguée au raffermissement des importations à un rythme moins prononcé, soit +13,6%. La campagne agricole a été clôturée sur une production céréalière de près de 75 millions de quintaux, en baisse de près de 27% par rapport à la campagne précédente (102 millions de quintaux) et en hausse de 22% comparativement à la moyenne des cinq dernières campagnes. Pour ce qui est du secteur énergétique, la production d électricité s est raffermie de 6,1% en glissement annuel après une progression de 4,2% en S agissant de la consommation d électricité, elle a clôturé l année 2010 sur une croissance de 5,9% après une hausse de 3,5% en En ce qui concerne le secteur minier, les productions des engrais et de l acide phosphorique ont progressé respectivement de 29,7% et 48% contre une hausse respective de 10% et de 15,7% en Pour ce qui est de la commercialisation à l étranger de phosphates et dérivés, elle a généré 35,6 milliards de dirhams en 2010, en hausse de 96,6% par rapport à L activité du secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP) continue de profiter du lancement de programmes d infrastructures de grande envergure et des mesures d encouragement pour l accès au logement, comme l atteste l évolution des deux indicateurs clés de l activité, à savoir les ventes de ciment et les crédits immobiliers. En effet, les ventes de ciment se sont accrues de 0,4% à fin 2010 par rapport à la même période de l année précédente. Quant aux crédits alloués par les banques au secteur immobilier, ils se sont renforcés de 8,7%. A fin 2010, les arrivées de touristes ont atteint près de 9,3 millions de touristes, en progression de 11,4% par rapport à 2009 qui a connu une hausse de 5,9%. Les nuitées réalisées dans les hôtels classés ont, quant à elles, clôturé l année 2010 sur une hausse de 11% après un repli de 1,4% en ,5 millions de passagers internationaux ont transité par les aéroports du Royaume, soit un accroissement de 17,7% par rapport à la même période de l année précédente. Compte tenu de ces évolutions, les recettes voyages générées ont augmenté de 6,3% en glissement annuel pour s établir à 56,2 G.MAD. En 2010, le taux d inflation s est établi à +0,9%

11 Le secteur des télécommunications a clôturé l année 2010 sur une évolution positive de l ensemble de ses segments : - le parc de la téléphonie mobile a atteint 32 millions d abonnés, soit un accroissement de 26,4% par rapport à 2009, - le parc total des abonnés Internet s est élevé à 1,9 million d abonnés en 2010, en augmentation de 57,3%, sous l effet essentiellement du raffermissement de 93,2% du parc des abonnés à l internet 3G, - pour sa part, le parc global d abonnés au fixe s est établi à 3,7 millions d abonnés, en hausse de 6,6%, par rapport à 2009, - en outre, les centres d appel ont généré, à fin 2010, des recettes chiffrées à 4,2 G.MAD, en hausse de 22,6% par rapport à fin Rupture avec le rythme baissier entamé depuis 2008 des indicateurs boursiers. ÉVOLUTION BOURSIÈRE L année 2010 a marqué une rupture avec le rythme baissier entamé depuis En effet, le marché boursier a clôturé l année avec des performances positives à deux chiffres. Le MASI a ainsi enregistré une performance de 21,2% et le MADEX de 22,1%. Le volume global des transactions a atteint 239 milliards de dirhams, soit une hausse de plus de 66% par rapport au volume de l année précédente. Ceci dénote d un dynamisme sur la place grâce à plusieurs opérations d envergure : retrait de la cote des titres ONA et SNI, augmentations de capital, émissions obligataires, introductions en bourse La capitalisation boursière a ainsi augmenté de 15,7% pour s établir à 578 milliards de dirhams. 11

12 12

13 2 RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE 13 " Une forte contribution au financement de l économie marocaine, des fondamentaux solides et une performance financière soutenue. "

14 Principaux indicateurs bilantiels FORTE CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ÉCONOMIE MAROCAINE crédits par caisse Les crédits accordés à la clientèle de la banque ont progressé de 11,4% en 2010, permettant à Société Générale Maroc de disposer d une part de marché de 9,2%. Cette performance est réalisée grâce aux financements accordés aux clients particuliers et à la clientèle de PME et de grandes entreprises. Les crédits accordés par le Groupe affichent la même tendance, progressant de 11,5% en , ,7 47, données en milliards MAD 58,8 + 11,5% Consolidé + 11,4% Social 14 crédits par signature Les crédits par signature accordés par la banque ont progressé de 20,6% en En consolidé, ces encours ont progressé de 15,3%. DES FONDAMENTAUX SOLIDES ressources Les ressources collectées auprès de la clientèle ont affiché une hausse de 7,9% en La poursuite du développement du réseau d agences a permis d accroître la base de clients particuliers, professionnels et PME, et par conséquent les ressources placées auprès de la banque. Cette performance a permis à la banque de renforcer sa part de marché, s élevant à 9% en 2010 contre 8,8% en En consolidé, les ressources du Groupe ont progressé de 9%. 16, , ,5 54,3 16,7 20,2 + 15,3% Consolidé + 20,6% Social 2010 données en milliards MAD 59,2 57,8 + 9% Consolidé + 7,9% Social 2010 fonds propres et assimilés Les fonds propres ont progressé de 7,8% en 2010, permettant à la banque d assurer au Groupe une solidité financière confortable, pour satisfaire les ratios de solvabilité réglementaires et accompagner ses objectifs de développement. 7, , ,5 9,6 + 11,1% Consolidé + 7,8% Social

15 UNE PERFORMANCE FINANCIÈRE SOUTENUE Produit net bancaire (PNB) En ligne avec l évolution de l activité de la banque, le PNB augmente en 2010 de 9,6%. La marge d intérêt réalisée sur les opérations et les commissions de service sont les principaux contributeurs à cette réalisation. En consolidé, le PNB progresse de 12,3%. 2, ,2 3, données en milliards MAD 3,6 + 12,3% Consolidé + 9,6% Social Résultat brut d'exploitation (RBE) Le RBE de la banque enregistre une augmentation de 13% en 2010, s élevant à 1.7 milliard de dirhams. Le RBE du Groupe progresse de 18,1% en 2010, dépassant ainsi les 2.1 milliards de dirhams. 1, ,8 1, ,1 + 18,1% Consolidé + 13% Social 15 Résultat net (RN) Le Résultat Net de la banque s élève à millions de dirhams en 2010, en hausse de 16%, témoignant de la bonne performance financière de Société Générale Maroc en 2010 : activité en croissance, solidité financière renforcée, maîtrise des risques. En consolidé, le Résultat Net est de millions de dirhams en données en milliards MAD ,8% Consolidé + 16% Social

16 16

17 3 RAPPORT DU DIRECTOIRE 17 UNE DYNAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT AU SERVICE DU CLIENT Dans un environnement macro-économique qui reste contrasté, Société Générale Maroc marque sa volonté de poursuivre sa dynamique de croissance pérenne et durable. Cela suppose de continuer à investir dans les hommes et leur formation, de soutenir l extension du réseau d agences, de promouvoir l innovation et la qualité des services et d'accompagner les clients dans leurs besoins de financement

18 UNE politique RH responsable au service de la performance 18 Dans le contexte de croissance dynamique dans lequel est engagé le groupe Société Générale Maroc, une attention particulière est portée à la gestion du capital humain. L objectif est de favoriser la mise en œuvre d une politique RH efficiente, reposant sur un projet social pertinent qui prépare l avenir du Groupe et pérennise ses compétences. Des compétences développées L activité de formation s'est intensifiée en 2010 afin d accompagner la dynamique de changement et de croissance démontrée par le Groupe. Ce sont plus de heures de formation qui ont ainsi été dispensées auprès d une population de près de 2000 collaborateurs, soit une progression de près de 20% par rapport à l exercice précédent. Aujourd hui, Société Générale Maroc offre à ses collaborateurs une palette de prestations surmesure, comprenant des cursus dédiés aux responsables d agences et à la force de vente orientée Marchés (Particuliers, Professionnels, Entreprises), des cursus dédiés aux différents métiers de la banque et des modules orientés sur le développement personnel et le management. En 2010, le Département Formation a également conforté ses efforts à travers la redynamisation et le plein exercice de l agence école. Un espace de formation moderne qui reproduit à l identique la configuration d une véritable agence commerciale. Ce concept, à la portée pédagogique évidente, a pour but de permettre aux jeunes collaborateurs de mettre en pratique les connaissances acquises par des mises en situation dans des conditions quasi-réelles. Un recrutement soutenu et une intégration confortée Afin d accompagner le développement de la Banque, l activité de recrutement a été soutenue en Ce sont 330 nouveaux collaborateurs qui ont rejoint Société Générale Maroc en 2010, portant l effectif de la Banque à près de 3000 collaborateurs et celui du Groupe à 3800 collaborateurs. Pour assurer la meilleure intégration à ses nouveaux collaborateurs, Société Générale Maroc a organisé un nouveau séminaire d intégration de ses jeunes cadres. Une occasion pour les nouvelles recrues de mieux appréhender la stratégie et l organisation du Groupe, de faire connaissance avec la diversité des métiers exercés et de partager, dans une ambiance ludique de team building, les valeurs essentielles du Groupe que sont le Professionnalisme, l Esprit d équipe et l Innovation. Au-delà de l intégration, le développement du capital humain et la gestion de carrière ont fait l objet d une attention particulière. L exercice 2010 a également été marqué par la mise à disposition de nouveaux outils RH (refonte du self service RH accessible depuis l intranet), ainsi que par le lancement du site de recrutement SG Careers Maroc. Un site inédit qui est le premier du genre déployé par le groupe Société Générale en Afrique. Il offre une vue d ensemble sur le Groupe, ses valeurs et ses métiers et propose un dispositif de publication et de gestion des offres d emplois en ligne. A l instar des autres sites pays, SG Careers Maroc permet aux collaborateurs d accéder à l ensemble des offres du groupe Société Générale à travers le monde.

19 Favoriser le sentiment d appartenance au Groupe Plan Mondial d Actionnariat Salarié (PMAS) conforté en 2010 Depuis 2002, le groupe Société Générale a ouvert à l ensemble de ses salariés à l international la possibilité de souscrire aux augmentations de capital réservées aux collaborateurs : une occasion unique de devenir actionnaire salarié. Une autre façon de mobiliser les ressources et de les inciter à conforter les acquis et les performances du groupe Société Générale, partout à travers le monde. Plan d Attribution Gratuite d Actions (PAGA) UN DISPOSITIF D EXPLOITATION EN CONSTANTE EXTENSION Dans le cadre de la poursuite de la stratégie de développement du réseau, de nouvelles agences ont été ouvertes en 2010, portant le dispositif d exploitation à plus de 340 points de vente. De nouveaux centres de contact et de service qui visent à conforter la proximité de Société Générale Maroc vis-à-vis de tous ses clients, en leur offrant le meilleur de l accueil, de l écoute et du conseil. Ce renforcement du réseau "en dur" s est accompagné de la consolidation du parc de guichets automatiques bancaires et automates de changes (plus de 350 à travers tout le Maroc au 31/12/2010), qui continuent d offrir un excellent taux de disponibilité, supérieur à 99%. Au-delà des canaux de contacts classiques, Société Générale Maroc a maintenu et renforcé son dispositif de banque multi-canal. Sogetel, le Centre de Pour fidéliser les collaborateurs et favoriser la reconnaissance des efforts collectifs, le groupe Société Générale a également décidé d attribuer des actions gratuites à chaque collaborateur, sous réserve de réalisation de conditions de performance et de satisfaction client. Relation Clients par téléphone et les différents sites Internet de la banque ne cessent de gagner en réceptivité pour s illustrer comme des modes de contact en forte progression. Ils représentent en effet une façon simple et rapide d obtenir des informations, des conseils, des simulations de crédits personnalisées ou encore de réaliser des transactions bancaires à distance, même au-delà des horaires d ouvertures de la banque. Société Générale Maroc a renforcé son dispositif de banque multi-canal. 19

20 BANQUE DES PARTICULIERS ET DES PROFESSIONNELS Le Groupe a œuvré pour offrir des prestations de qualité et s est imposé par sa forte capacité d innovation. 20 Marché des Particuliers Fidèle à sa vocation de banque universelle, Société Générale Maroc a enregistré en 2010 un développement important de son fonds de commerce et une consolidation de ses positions. Cette année encore, le Groupe a œuvré pour offrir des prestations de qualité et s est imposé par sa forte capacité d innovation dans l élargissement de son offre commerciale. Banque engagée dans le développement de la bancarisation au Maroc Au travers de multiples actions, Société Générale Maroc consolide son positionnement de banque universelle et affirme son engagement dans le développement de la bancarisation. - l extension du réseau d agences constitue sans aucun doute l un des principaux leviers pour un rythme de bancarisation plus rapide. En accélérant le rythme d ouverture de ses agences (130 agences ouvertes au cours des 4 dernières années), Société Générale Maroc renforce la proximité vis-à-vis de ses clients et prospects dans les différentes régions du Royaume, - l offre commerciale a été enrichie et développée en 2010, avec le lancement d une formule «allégée», permettant à une frange de la population d accéder à une forme de services bancaires simples et essentiels (comptes épargne, transferts et réceptions de fonds, cartes de retraits sur guichets automatiques ), - enfin, la tarification des services bancaires de base a été ajustée et Société Générale Maroc a entériné le principe des «services bancaires gratuits» (ouverture de compte, délivrance de chéquiers, virements intra banque ), tels que définis par la banque Centrale. Banque au quotidien : des engagements soutenus en matière de qualité de service Dans un environnement marqué par une concurrence de plus en plus vive, Société Générale a choisi d affirmer sa différence par la recherche permanente de l excellence de son service. L orientation client et la mise en place d un système de management de la qualité demeurent les piliers de la politique qualité adoptée par le Groupe. - en 2010, Société Générale Maroc a renouvelé ses engagements de services vis-à-vis de sa clientèle. Des engagements qui portent tout autant sur les délais de traitement des opérations courantes (réception des chéquiers, des cartes bancaires, des relevés de compte) que sur les délais de traitement des réclamations, ou encore la fiabilité des guichets automatiques et la disponibilité du Centre de Relation Clients Ce sont donc autant d engagements forts et concrets qui font de Société Générale une banque relationnelle, offrant à sa clientèle les meilleurs standards de qualité de service, - la qualité de service et le niveau d'accueil en agence sont régulièrement mesurés, notamment au travers de visites mystères réalisées auprès de l'ensemble des agences Société Générale. En 2010, les visites mystères ont confirmé les niveaux de satisfaction élevés par rapport aux principaux services délivrés au quotidien en agence : qualité de l'accueil en progression, respect des délais de mise à disposition des cartes, des chéquiers (plus de 96% de satisfaits), délais de réception des relevés de compte (plus de 83% de satisfaits) Des données qui confortent la banque dans sa volonté d'élargir le périmètre des engagements de services. - enfin, l'année 2010 a été marquée par l'obtention de la certification ISO 9001 pour l'activité monétique et le renouvellement de la certification ISO 9001 pour l'activité Titres, ainsi que le maintien des certifications des Systèmes d'informations et des Services à l'international.

21 Monétique : une activité dynamique et une offre reconnue Le Maroc a enregistré une forte croissance de son activité monétique en Le marché compte aujourd hui plus de 7 millions de cartes bancaires et un parc de plus de 4500 guichets automatiques répartis sur l ensemble du Royaume. L activité «paiement commerçants» a quant à elle progressé de plus de 24% par rapport aux réalisations Le paiement via Internet s est également développé, avec plus de 70 nouveaux sites marchands agréés par le Centre Monétique Interbancaire en Société Générale Maroc accompagne cette dynamique, via une gamme de cartes bancaires de plus en plus riche et diversifiée et un taux d équipement client en constante progression. En 2010, l activité «paiements commerçants» enregistrée par les porteurs de cartes Société Générale a progressé de + 28% par rapport à l exercice précédent, soit plus que le marché. Au delà du développement de son activité monétique, Société Générale Maroc continue de s illustrer au travers d initiatives inédites et réussies. Activité Crédits : de belles réalisations commerciales Dans un contexte économique contrasté, Société Générale Maroc a conforté ses positions et développé ses parts de marché. Les réalisations commerciales relevant de nos formules de prêts immobiliers ont en effet connu d importantes progressions. Ces crédits ont été destinés à financer nos clients, quels que soient leurs revenus et le type de logement choisi. Société Générale Maroc a ainsi activement participé aux efforts des pouvoirs publics visant à encourager les ménages à accéder à la propriété immobilière. Au global et à l issue de l exercice 2010, Société Générale Maroc a compté nouveaux bénéficiaires de ses formules de prêts immobiliers, pour un volume de plus de 2,3 milliards de MAD, soit une progression de + 35% par rapport à l année précédente. Les crédits à la consommation ont quant à eux permis à Société Générale Maroc de s inscrire dans une pérennisation de ses positions concurrentielles tout en assurant une bonne maîtrise du risque. 1 er anniversaire des cartes SOS Villages d Enfants Il y a tout juste un an, Société Générale Maroc créait la première carte solidaire et s engageait aux côtés de SOS Villages d Enfants. Depuis, pour chaque carte solidaire souscrite, ce sont 60 Dirhams qui sont reversés à l association pour soutenir la scolarisation d enfants défavorisés. A fin 2010, et grâce aux contributions conjointes de Société Générale Maroc et de ses clients qui ont fait le choix de la solidarité, ce sont plus de 45 enfants qui ont ainsi pu voir leur scolarité prise en charge, mois après mois Il y a tout juste un an, Société Générale Maroc créait la première carte solidaire et s engageait aux côtés de SOS Villages d Enfants. 21

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

SOMMAIRE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE RAPPORT DU DIRECTOIRE

SOMMAIRE ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE RAPPORT DU DIRECTOIRE SOMMAIRE MOT DES PRÉSIDENTS PRÉSENTATION DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 06 / 09 10 / 13 14 / 27 28 / 31 32 / 39 40 / 45 46 / 48 01 02 03 04 05 06 07 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE

Plus en détail

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone

La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone DOSSIER DE PRESSE La Société Générale lance le premier service de banque par téléphone CONFÉRENCE DE PRESSE - 13 MARS 2007 Communiqué de Presse - L évènement Fiche Produit SOGETEL - Présentation du service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc

DOSSIER DE PRESSE. AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc DOSSIER DE PRESSE AHLY, la première carte prépayée dédiée aux MRE et à leurs familles au Maroc Sommaire Communiqué de Presse Lancement de la Carte AHLY Fiche Produit Carte AHLY Fiche présentation du Centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO COMMUNIQUE DE PRESSE Casablanca, le 4 juin 2014 SO HIT, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du

Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du Présentation du 30 septembre 2010 «SÉMINAIRE ET RENCONTRES D AFFAIRES MAROC : Le réseau de Finances et Conseil Méditerranée au service du développement des PME» Le Groupe Crédit du Maroc 1 Le Groupe Crédit

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque. Achever l'optimisation du portefeuille d'activités du Groupe

Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque. Achever l'optimisation du portefeuille d'activités du Groupe Communiqué de Presse 15 juin 2010 Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque Ambition SG 2015 Renforcer un modèle de banque universelle orienté client et recentré sur 3 piliers à fort potentiel

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue»

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2010 «Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» Attijariwafa bank - Résultats au 30 juin 2010 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

Carte d'identité Juillet 2012 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Carte d'identité Juillet 2012 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Carte d'identité Juillet 2012 BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS 2 PROFIL NATIXIS, AU CŒUR DU GROUPE BPCE Natixis est la banque de financement, de gestion

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE CARREFOUR BANQUE PLUS DE 30 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DES CLIENTS Carrefour Banque commercialise des solutions de paiement, de financement, d épargne et d assurance. Depuis le lancement de la première

Plus en détail

Jeudi 26 mars 2015. Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres. www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous.

Jeudi 26 mars 2015. Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres. www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous. Jeudi 26 mars 2015 Dossier de presse Résultats 2014 du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres www.ca-cmds.fr www.ca-c-nous.fr Sommaire Communiqué de synthèse Louis Tercinier, nouveau président de

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 25 février 2014 RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE Portée par ses activités de crédits, La Banque Postale poursuit son développement et enregistre des résultats

Plus en détail

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires Statistiques arrêtées à fin 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 Partie I : Evolution des paiements de masse 6 I. Echanges EN INTERbancaire 7 1.

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Semaine du 20/04/2015 au 24/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Etats-Unis : Croissance de 2,7% attendue Sur le plan national -

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 SEPTEMBRE 2002 2002/1561 - PRÉSENTATION DU RAPPORT ANNUEL 2001 DE LA CAISSE DE CRÉDIT MUNICIPAL DE LYON (DIRECTION DES FINANCES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 20 août

Plus en détail

Notre expertise au service des personnes morales

Notre expertise au service des personnes morales ENTREPRISES Associations placements gestion sous mandat Notre expertise au service des personnes morales entreprises associations fondations mutuelles Sommaire introduction 3 qu est-ce que La gestion sous

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

Mot du Président Mot de l Administrateur Directeur Général. Profil et Organes de Gouvernance 06. I. Contexte macroéconomique et marchés en 2009

Mot du Président Mot de l Administrateur Directeur Général. Profil et Organes de Gouvernance 06. I. Contexte macroéconomique et marchés en 2009 SOMMAIRE Mot du Président Mot de l Administrateur Directeur Général 03 05 Profil et Organes de Gouvernance 06 I. Contexte macroéconomique et marchés en 2009 A. Contexte international B. Synthèse macroéconomique

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Rapport Annuel 2010. Présentation du Groupe CMNE. 6 Profil, Chiffres clés et Faits marquants. 8 Organigramme financier. 9 Organisation du Groupe

Rapport Annuel 2010. Présentation du Groupe CMNE. 6 Profil, Chiffres clés et Faits marquants. 8 Organigramme financier. 9 Organisation du Groupe Rapport Annuel 2010 2 Sommaire Rapport Annuel 2010 Présentation du Groupe CMNE 5 Éditorial 6 Profil, Chiffres clés et Faits marquants 7 Implantation 8 Organigramme financier 9 Organisation du Groupe Rapport

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Une performance solide, un bilan renforcé

Une performance solide, un bilan renforcé 5 mars 2014 Le groupe Crédit Mutuel en 2013 1 Une performance solide, un bilan renforcé Un résultat net (2 651 M, soit + 23,3 %), destiné principalement à être réinvesti dans le groupe, au service de ses

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Le crédit à la consommation en pleine mutat i o n Mars 2008 http://www.finances.gov.ma/depf/depf.htm Boulevard Mohamed V. Quartier Administratif,

Plus en détail

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert PACTE VERT Une banque au cœur de Maroc Vert CULTIVONS VOTRE COMPÉTITIVITÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE ACCOMPAGNÉE PAR LE GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Le secteur agricole marocain s est vu assigner une place prioritaire

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER ARANTIR INFORMER PRÊTER PROTÉGER ADAPTER PARGNER FIDÉLISER DÉVELOPPER ACCOMPAGNER INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE. Juillet 2012 www.oc.gov.ma ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES GUIDE DES MAROCAINS RESIDANT A L'ETRANGER EN MATIERE DE CHANGE Juillet 2012 www.oc.gov.ma S O M M A I R E INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------3

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière Royaume du Maroc المملكة المغربية Direction du Trésor et des finances Extérieures مديرية الخزينة و المالية الخارجية Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages

Études. Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Des effets de la réglementation des produits d épargne sur le comportement de placement des ménages Depuis 25 ans, la structure de l épargne financière des ménages a été singulièrement modifiée par l essor

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Supervision des banques marocaines panafricaines

Supervision des banques marocaines panafricaines Supervision des banques marocaines panafricaines Mme Hiba ZAHOUI, Directeur Adjoint de la Supervision Bancaire Conférence Banque de France FERDI : Réussir l intégration financière en Afrique - 27 Mai 2014

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale

Assemblée Générale des Actionnaires 29 avril 2010. Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Assemblée Générale des Actionnaires Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale 1 Sommaire Assemblée Générale Ordinaire Résumé du rapport du Conseil d Administration à l Assemblée

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10%

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Points clés Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Des résultats solides Produit net bancaire : 200 MEur (+1% à périmètre et change

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail