Coexpan France Ł FICHE INDUSTRIE. Anciens noms

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coexpan France Ł FICHE INDUSTRIE. Anciens noms"

Transcription

1 Coexpan France Emballage plastique et flexible d'aliments, en particulier emballage primaire de yaourts (leader dans ce secteur) : production de feuilles utilisées pour les contenants préformés ; couvercles, étiquettes, matériaux barrière pour aliments, qui permettent une durée de conservation plus longue ; feuille industrielle pour pots horticoles (10 %) Industrie alimentaire, horticulture 1973 : fondation de Coexpan à Madrid par le groupe espagnol Lantero 1986 : implantation à Beaucouzé Rue de la Fontaine - ZI Angers-Beaucouzé 80 personnes Chiffre d affaires 60 M Part à l exportation 10 % Production tonnes (2006), soit environ 110 tonnes par jour et tonnes par mois

2 Avrilla Implantation à Avrillé Lait pasteurisé, fromages frais, yaourts Vente aux particuliers 1932 : installation à Avrillé 1962 : mise en fonctionnement d'une installation Tetra-Pak pour conditionnement en emballages perdus 1986 : cessation d'activité Cour des Petites-Maisons Angers Les Carrières Avrillé 58 salariés (1965) Production litres de lait traités quotidiennement en 1965

3 Biscottes Pasquier Nom du fondateur de l'entreprise, Serge Pasquier Société des Biscottes L'Angevine Société de Panification Fine (Sopafi) Biscottes (marques "Biscottes L'Angevine", " les Glaneuses", "Bougard", "Choiseul"), pain grillé, pain suédois Boulangeries, grande distribution, hôtels, hôpitaux et collectivités 1923 : création de l'entreprise par André Pananceau 1974 : fondation de l'entreprise Pasquier aux Cerqueux-de-Maulévrier 1982 : la société prend le nom de Sopafi (Société de Panification Fine) 2005 : rachat par le groupe Brioche Pasquier 18 bis, rue du Champ-de-Bataille - Angers (1923) 19, route de Sorges / 19, avenue du Moulin-Marcillé - Les Ponts-de-Cé (1982) 100 salariés environ (2005) Chiffre d affaires 31 M (2004)

4 Ł FICHE INDUSTRIE IGRECA Initiales "Y.-A." du créateur de l'entreprise, Yves-Aristide Justeau, déclinées pour former l'abréviation IGRECA (Industrie Générale Régénération Extraction Chimique Alimentaire) Ovoproduits (produits dérivés de l'œuf) secs et liquides Industrie alimentaire (biscuits, pâtisseries, confiseries, salaisons, industrie du poisson, plats cuisinés, glaces et desserts, mayonnaises et sauces, mélanges en poudre) ; œnologie ; cosmétique 1947 : création de l'entreprise par Yves-Aristide Justeau 1968 : installation de la première machine automatique de séparation des œufs 5, avenue des Arts-et-Métiers - Angers (1947) L'Écorcherie - Beaucouzé (1967) ZA Les Mulottières - Seiches-sur-le-Loir (1997) 109 salariés (fin 2005) Capital Famille Justeau (66 %), groupe Terrena (34 %) (2006) Chiffre d affaires 55 M 70 % Capacité de production tonnes par an Part à l exportation Production tonnes (2006)

5 DPAP (Dom Petroff Angers Poissons) Angers Poissons Saumon et poissons fumés (anguille, esturgeon, thon, espadon, marlin) ; produits tartinables ; rillettes de saumon Marché haut de gamme (marque Petrossian) ; milieu de gamme (marques Petrovskaya et Gustav Nordland) ; grande distribution (marque Dom Petroff) ; collectivités (marque Épi-Océan) ; grossistes (marque Elabomer) 1991 : fondation d'angers Poissons par Franck Naulleau, grossiste en poisson au MIN 1996 : ouverture d'une usine de fumage à Saint-Barthélemy-d'Anjou Juin 2000 : rachat de l'usine par Petrossian Avril 2005 : nouvelle dénomination, DPAP (Dom Petroff Angers Poissons) 24, rue de la Gibaudière - ZI Romanerie Sud - Saint-Barthélemy-d'Anjou 32 salariés Chiffre d affaires 10 M (mars mars 2007) Part à l exportation 20 % Production Transformation de 700 tonnes de poisson, dont 80 % de saumon (2005)

6 Agro-alimentaire Dautel et Roy Nom des fondateurs de l'entreprise, Roger Dautel et Yves Roy Usinage de précision : outils de découpe, outillage à main, outils de presse, prototypes, pièces unitaires, sur mesure ; dépannage Agriculture, bâtiment et travaux publics, aéronautique, automobile, fabricants de machines-outils et de machines spéciales, toutes industries 1946 : création de l'atelier par Roger Dautel et Yves Roy, sous le nom d'apm (Atelier Petite Mécanique) 11, place de la Paix - Angers (1946) 22, rue de la Meignanne - Angers (vers 1952) 12 salariés Capital Chiffre d affaires 1,1 M (2006) en sous-traitance exclusivement

Nom du fondateur de la société en 1945, Robert Trigano. SIBA (Société Industrielle Bessonneau Angers) SACA (Société Angevine de Confection d'auvents)

Nom du fondateur de la société en 1945, Robert Trigano. SIBA (Société Industrielle Bessonneau Angers) SACA (Société Angevine de Confection d'auvents) Trigano Nom du fondateur de la société en 1945, Robert Trigano SIBA (Société Industrielle Bessonneau Angers) SACA (Société Angevine de Confection d'auvents) Auvents de caravanes 1966 : rachat par André

Plus en détail

Nom du repreneur de l'entreprise, Paul Chevillard. 1848-1861 : maison Marzal. 1862-vers 1919 : maisons Morel, Morel-Lemasson

Nom du repreneur de l'entreprise, Paul Chevillard. 1848-1861 : maison Marzal. 1862-vers 1919 : maisons Morel, Morel-Lemasson Chevillard Nom du repreneur de l'entreprise, Paul Chevillard Anciens noms Restauration et travail des métaux nobles (bronze, laiton, métaux cuivreux) ; finitions dorées, argentées ou patinées ; lustrerie,

Plus en détail

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne Atelier Achat Responsable 9 décembre 2014 Initiative Bio Bretagne Qu est ce qu Initiative Bio Bretagne? Initiative Bio Bretagne est une plate-forme, un réseau d'entreprises et d'acteurs bretons souhaitant

Plus en détail

ALLIZÉ-PLASTURGIE ALLIZÉ-PLASTURGIE PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR BOOK ADMINISTRATEURS

ALLIZÉ-PLASTURGIE ALLIZÉ-PLASTURGIE PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR BOOK ADMINISTRATEURS ALLIZÉ-PLASTURGIE PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR BOOK ADMINISTRATEURS ETIQ ETAL Marie-Hélène CASANOVA Présidente d Allizé-Plasturgie Provence-Alpes-Côte d Azur Contact : Marie-Hélène CASANOVA 71 chemin Gilbert

Plus en détail

Petiteau, Moreau, Guinel

Petiteau, Moreau, Guinel Petiteau, Moreau, Guinel Raison sociale réunissant les noms des associés de l'entreprise Poupart, Petiteau, Moreau et Fourré Objets métalliques : ferronnerie pour le bâtiment, équipement de la maison (chenets,

Plus en détail

Boulangerie/pâtisserie/confiserie

Boulangerie/pâtisserie/confiserie Plan comptable B1 Boulangerie/pâtisserie/confiserie 01 Farine, pré-mélanges, produits de panification Farine, mélanges de farine, produits de panification, malt 02 Matières premières, produits mi-fabriqués

Plus en détail

Guide d information pour transformateurs secondaires

Guide d information pour transformateurs secondaires Guide d information pour transformateurs secondaires Programme de permis des classes spéciales de lait DM 88619 v10, octobre 2012 Commission canadienne du lait 1 TABLE DES MATIÈRES page Aperçu du Programme...3

Plus en détail

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité

Sciences et Technologies Bioindustrielles. Module 1 Qualité Sciences et Technologies Bioindustrielles L enseignement de Sciences et technologies bioindustrielles sera assuré par un professeur de Biochimie- Génie Biologique. Il est recommandé que ce professeur intervienne

Plus en détail

LES ŒUFS LA STRUCTURE DE L ŒUF APPRECIATION DE LA FRAICHEUR DES ŒUFS

LES ŒUFS LA STRUCTURE DE L ŒUF APPRECIATION DE LA FRAICHEUR DES ŒUFS LES ŒUFS Définition : C est un corps organique qui se forme chez la femelle de plusieurs espèces d animaux les ovipares et qui perpétue l espèce. La dénomination «œuf» est réservée à l œuf de poule. Tout

Plus en détail

Pourquoi investir dans les ovoproduits?

Pourquoi investir dans les ovoproduits? Pourquoi investir dans les ovoproduits? Les ovoproduits : un produit pratique, moderne et 100% naturel. Une nouvelle façon de consommer les œufs qui répond aux exigences de la consommation d aujourd hui.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR

CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR 27/05/2015 STCAS / SDCAR / CAR 4 CAHIER DES CHARGES POUR LE TITRE DE MAÎTRE-RESTAURATEUR V1 (Arrêté du 26 mars 2015, publié au Journal officiel du 28 mars 2015) POINTS DE CONTROLE DE LA GRILLE D AUDIT

Plus en détail

Propositions de solutions de communication

Propositions de solutions de communication Propositions de solutions de communication Sommaire Introduction... 1 1) Les informations essentielles à communiquer sur Coexpan :... 2 2) Solutions de communication... 2 3) Plan du hall :... 5 4) Budget...

Plus en détail

Mise en place du Bouclier Qualité Prix 28 février 2013

Mise en place du Bouclier Qualité Prix 28 février 2013 Mise en place du Bouclier Qualité Prix 28 février 2013 La commande initiale Loi de régulation économique «La modération du prix d une liste de produits de consommation courante» Avis de l OPR «L OPR recommande

Plus en détail

EXIGENCES ANALYTIQUES RÈGLEMENTAIRES POUR LE CONCOURS AUDE GOURMANDE

EXIGENCES ANALYTIQUES RÈGLEMENTAIRES POUR LE CONCOURS AUDE GOURMANDE EXIGENCES ANALYTIQUES RÈGLEMENTAIRES POUR LE CONCOURS AUDE GOURMANDE LABORATOIRES D ANALYSES DANS LE DÉPARTEMENT : Vous pouvez réaliser vos analyses dans le laboratoire de votre choix même s il se situe

Plus en détail

INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES

INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES Le spécialiste de la cuisson INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES Charcuteries - Salaisons - Plats cuisinés - Produits de la mer - Cuisines centrales Constructeur depuis 1955 CUVE(S) A PANIER BASCULANT Pour cuire,

Plus en détail

REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE

REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE Depuis la réglementation européenne du 25 novembre 2005 l arachide est mentionnée obligatoirement dans la liste des ingrédients des produits industriels préemballés : l

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés

Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés Observatoire de la Consommation Alimentaire Etude des relations entre les catégories de ménages et les produits consommés 2006 Ir H. FOURMANOIR fourmanoir.h@fsagx.ac.be Avenue de la Faculté d agronomie

Plus en détail

Les critères du référentiel restaurant durable

Les critères du référentiel restaurant durable Les critères du référentiel restaurant durable 1. Les critères du référentiel restaurant durable - restaurant Le référentiel comprend deux types de critères : des critères essentiels auxquels le restaurant

Plus en détail

Procédures d hygiène. Ces procédures nécessitent l achat de nouveau matériel et doivent être testées avant d être définitivement mises en œuvre.

Procédures d hygiène. Ces procédures nécessitent l achat de nouveau matériel et doivent être testées avant d être définitivement mises en œuvre. Note à Monsieur René HAMAITE, Directeur général, Direction générale du Sport. Via Monsieur Olivier DEGRYSE, Administrateur général de l Administration générale de l Aide à la Jeunesse, de la Santé et du

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTEXTE GÉNÉRAL Le commerce intérieur constitue une composante essentielle de l économie du Royaume.

Plus en détail

Excelsa Ł FICHE INDUSTRIE. Origine du nom. "L'excellence dans la qualité" Anciens noms

Excelsa Ł FICHE INDUSTRIE. Origine du nom. L'excellence dans la qualité Anciens noms Excelsa "L'excellence dans la qualité" Anciens noms Vêtements en maille, pulls haut de gamme (marques Excelsa, Lepoutre, Carven) 1919 : création de l'entreprise par les industriels roubaisiens André et

Plus en détail

Performance industrielle. Filière Chimie - Matériaux. 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE

Performance industrielle. Filière Chimie - Matériaux. 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE Performance industrielle Filière Chimie - Matériaux 16 octobre 2013 - Centre Pierre MENDES FRANCE Table ronde n 1 Outils d amélioration de l efficacité énergétique Réduction entre 5% et 22% d énergie selon

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Pause café, petit-déjeuner d affaire (tva 10%)

Pause café, petit-déjeuner d affaire (tva 10%) Tarif 2015 Pause café, petit-déjeuner d affaire (tva 10%) Pause simple : 3. 23 ht 3.55 ttc Café, thé, jus de fruit, eau minérale... Pause petit déjeuner: 4.10 ht 4.50 ttc Café, thé, jus de fruit, eau +

Plus en détail

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons Aliments et Sous-catégorie Produit gazeuses Café Cordiaux/Courges énergisantes Chocolat chaud Jus maltées Lait/ à base de lait Eau minérale/eau de source Café de spécialité Thé de spécialité Thé Tisanes

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

I Les annexes 1 et 2 de l ordonnance du 26 juin 1995 sur l hygiène 1 sont remplacées par les versions ci-jointes.

I Les annexes 1 et 2 de l ordonnance du 26 juin 1995 sur l hygiène 1 sont remplacées par les versions ci-jointes. Ordonnance du DFI sur les exigences d ordre hygiénique et microbiologique concernant les denrées alimentaires, les objets usuels, les locaux, les installations et le personnel (Ordonnance sur l hygiène,

Plus en détail

La chaîne du froid des produits alimentaires

La chaîne du froid des produits alimentaires La chaîne du froid des produits alimentaires Le consommateur a aussi son rôle à jouer La chaîne du froid, qu est-ce que c est? C est maintenir les aliments réfrigérés à une température basse qui leur permet

Plus en détail

I - BILAN DE L ACCUEIL

I - BILAN DE L ACCUEIL - 1 - - 2 - Depuis les années 90, Les Restos du cœur de Gisors, situés rue de L Arsenal dans un local mis à disposition par la Municipalité, distribuent des denrées alimentaires en équivalents repas et

Plus en détail

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire.

RECETTES ENRICHIES. Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Service Diététique Hôpital Saint Antoine 01.49.28.20.57 RECETTES ENRICHIES Les protéines que nous trouvons dans nos aliments constituent notre masse musculaire. Des traitements répétés et un manque d appétit

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

LA BRIGADE ORGANIGRAMME D UNE BRIGADE CHEF DE CUISINE SOUS-CHEF CHEFS DE PARTIE. Le saucier Le garde manger Le rôtisseur L entremétier.

LA BRIGADE ORGANIGRAMME D UNE BRIGADE CHEF DE CUISINE SOUS-CHEF CHEFS DE PARTIE. Le saucier Le garde manger Le rôtisseur L entremétier. LA BRIGADE I) Définition : L ensemble du personnel travaillant dans une cuisine constitue une BRIGADE. Elle est dirigée par le CHEF DE CUISINE secondé par un SOUS-CHEF et des CHEFS DE PARTIE. La composition

Plus en détail

industrie agroalimentaire

industrie agroalimentaire industrie agroalimentaire agro L élaboration des produits agroalimentaires nécessite la mise en place et le contrôle de nombreux procédés et technologies avancées. De la réception des matières premières

Plus en détail

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com

Un éventail culinaire aux saveurs créoles. SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com 2014 Un éventail culinaire aux saveurs créoles DOSSIER DE PRESSE SERVICE PRESSE Agence Presstance 0 344 544 344 contact@presstance.com SOMMAIRE PAGE Communiqué de synthèse 3 Une histoire de famille 4 Dates

Plus en détail

La composition du petit-déjeuner

La composition du petit-déjeuner Les repas Salle, avec tableau extérieur 30 à 40 min. La composition du petit-déjeuner Objectifs de l atelier : Identifier et reconnaître les aliments indispensables pour le petit-déjeuner. Déterminer l

Plus en détail

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION Modifiée par l avenant n 47 du 9 novembre 2011 L accès au niveau III* est lié à une exigence de qualification. * Niveau tenant compte

Plus en détail

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Circulaire n 5313 du 23/06/2015 SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre

Plus en détail

Alimentation protégée

Alimentation protégée Alimentation protégée Enfant : Date : Objectifs du régime La démarche est de proposer à votre enfant actuellement en aplasie non fébrile, une alimentation contenant le moins de germe possible afin de diminuer

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Opérateur/opératrice sur machines et appareils de fabrication des industries agroalimentaires (45122 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers

Plus en détail

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions :

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Solution 1: Inscription de votre enfant chez les «Tartinistes» Solution 2 : Distribution d un plateau-repas

Plus en détail

Alimentation liquide. Info +

Alimentation liquide. Info + Alimentation liquide Info + La texture liquide rend les repas moins appétissants et parfois difficiles à reconnaître : inscrivez les noms des préparations sur chaque bol ou notez-les sur un menu pour mieux

Plus en détail

Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015

Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015 Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015 Madame, Monsieur, En raison de l importance du secteur de la sous-traitance en

Plus en détail

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités...

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités... Sommaire I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17 2.1 Généralités... 17 2.2 La production... 17 2.3 La consommation... 18 2.4 La distribution...

Plus en détail

III/5260-rev5 /98 - FR 21 décembre 1998

III/5260-rev5 /98 - FR 21 décembre 1998 III/5260-rev5 /98 - FR 21 décembre 1998 Orientations Générales relatives à la mise en oeuvre du principe de la déclaration quantitative des ingrédients (QUID) Article 7 de la directive 79/112/CEE tel que

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Roll N Blow Technologie

Roll N Blow Technologie Technologie Roll N Blow Agami conçoit et développe des lignes de production de bouteilles plastiques de contenance 100 à 500 ml. Les lignes Agami sont basées sur sa technologie innovante de thermoformage

Plus en détail

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied!

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! 2 POURQUOI LE PETIT-DÉJEUNER EST-IL UN REPAS SI IMPORTANT? Pour «Recharger les batteries» après une nuit de jeûne Eviter les «creux à l estomac» et

Plus en détail

PRODUITS ÉLABORÉS D ŒUFS FRAIS ET SURGELÉS

PRODUITS ÉLABORÉS D ŒUFS FRAIS ET SURGELÉS En cuisine, nos œufs font votre différence PRODUITS ÉLABORÉS D ŒUFS FRAIS ET S Notre objectif : vous offrir les meilleurs œufs Des éleveurs coopérateurs La filière œufs du groupe CECAB c est : - 137 éleveurs

Plus en détail

Crèmes glacées et sorbets

Crèmes glacées et sorbets Crèmes glacées et sorbets 1. Présentation 1.1. Nature de l'activité L'unité de crèmes glacées - sorbets s'intègre comme industrie de seconde transformation à la fois dans la filière lait et dans la filière

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation La filière «Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques : Option : froid et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT S o c i é t é F r a n ç a i s e d e N u t r i t i o n d u S p o r t contact@sfns.fr CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT NOTE AUX FEDERATIONS : CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

Vocabulaire : Les plats: Quel est ton plat préféré? C est le poulet rôti. J aime Je n aime pas J adore Je n aime pas tellement Je préfère Je déteste

Vocabulaire : Les plats: Quel est ton plat préféré? C est le poulet rôti. J aime Je n aime pas J adore Je n aime pas tellement Je préfère Je déteste Leçon 17 Petit déjeuner du matin Le petit déjeuner est le premier repas de la journée. Il fournit l énergie nécessaire aux activités du matin. Il doit donc être nuitritif et équilibré. Plusieurs jeunes

Plus en détail

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE FOURNITURE DE REPAS EN LIAISON FROIDE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Date

Plus en détail

Les formules Buffet froid des Délices du beau-site. Traiteur à Rixensart

Les formules Buffet froid des Délices du beau-site. Traiteur à Rixensart Rixensart le 30 mars 2015 Les formules Buffet froid des Délices du beau-site Traiteur à Rixensart Nous vous proposons 3 types de formules Buffet froids Le prix comprend Le choix des Salades, poissons et

Plus en détail

EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE EMBALLAGES ET DEVELOPPEMENT DURABLE Par Bernard Pinet, Consultant en marketing ASC séance publique du 7 avril 2005 Cette présentation est issue d un article paru dans la Revue française de marketing sous

Plus en détail

Quels emballages exactement?

Quels emballages exactement? Quels emballages exactement? Pour les bouteilles et les flacons en plastique Sont autorisés Les bouteilles de boissons transparentes ou opaques Les flacons de produits d entretien Les flacons de lessive

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

L alimentation de la personne âgée

L alimentation de la personne âgée La recette du mois L alimentation de la personne âgée Niveau de difficulté : Ingrédients indispensables : 3 cuillerées d imagination 2 bonnes doses de convivialité 1 brin de vigilance Ustensiles : User

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Astuces pour des collations saines..

Astuces pour des collations saines.. Astuces pour des collations saines.. Féculents La portion pour une collation est plus petite que celle habituellement consommée à un repas Préférer les produits à base de céréales complètes, ils rassasient

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Les Rencontres de la Boulangerie

Les Rencontres de la Boulangerie Les Rencontres de la Boulangerie Les Moulins Evelia et leur partenaire Gabopla, fournisseur de matières premières en boulangerie, organisent les premières Rencontres de la Boulangerie les 21, 22, 23 et

Plus en détail

Où? o Une caisse dans chaque bureau o Une caisse auprès de chaque photocopieuse/imprimante

Où? o Une caisse dans chaque bureau o Une caisse auprès de chaque photocopieuse/imprimante Imprimez moins souvent, en recto verso et/ou deux pages par feuille ; Besoin de brouillon? Utiliser des versos vierges de vos vieux documents ; Limitez l impression des mails et documents électroniques

Plus en détail

LES LOCAUX DE PRODUCTION ET LEURS ANNEXES

LES LOCAUX DE PRODUCTION ET LEURS ANNEXES LES LOCAUX DE PRODUCTION ET LEURS ANNEXES 1 introduction 2 la notion de complexe cuisine 3 le principe de la marche en avant 4 les différentes zones de travail Etude de cas de synthèse 1. introduction

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

REGIME SANS SEL CONSEILS GENERAUX

REGIME SANS SEL CONSEILS GENERAUX Clinique La Provençale Régime destiné à : REGIME SANS SEL CONSEILS GENERAUX Faire 3 ou 4 repas par jour. Ne pas sauter de repas. Manger lentement dans le calme, en mastiquant correctement. Se reposer 10

Plus en détail

PLATEAUX DE MANUTENTION : Thermoformage de bobines et de plaques à forte épaisseur

PLATEAUX DE MANUTENTION : Thermoformage de bobines et de plaques à forte épaisseur PLATEAUX DE MANUTENTION : Thermoformage de bobines et de plaques à forte épaisseur Thermoformage d une vaste gamme de matières plastiques : PS, ABS, APET, PETG, PC, PMMA, PPSU et PVC Thermoformage de bobines

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Bac Pro Tertiaire Seconde

Bac Pro Tertiaire Seconde Bac Pro Tertiaire Seconde Économie et Droit Jean ALDON Frédérique BAS Orab BENIDJER Hakim KRADCHI Bruno PAGÈS Sommaire Économie-Droit Bac pro seconde PARTIE 1 - LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION METIERS ET ARTISANAT

CENTRE DE FORMATION METIERS ET ARTISANAT BIENVENUE AU CENTRE DE FORMATION METIERS ET ARTISANAT L ARTISANAT Une filière d excellence De l apprentissage à la réalisation d œuvres d art Le Centre de Formation accueille chaque année 1300 apprentis

Plus en détail

Recettes de sandwichs pour un repas rapide

Recettes de sandwichs pour un repas rapide Recettes de sandwichs pour un repas rapide Un repas équilibré Bien conçu, un repas composé de sandwichs n'est pas forcément mauvais pour la santé! Pour t'aider, veille à toujours placer entre tes tranches

Plus en détail

Accédez aux marchés de la Défense

Accédez aux marchés de la Défense Jeudi 05 février 2015 CCI de Bordeaux Accédez aux marchés de la Défense Valoriser votre savoir-faire et vos innovations en direct auprès des acheteurs Vous souhaitez accroître votre présence sur les marchés

Plus en détail

La rue est un livre. Les voyelles étaient connues, quelques consonnes aussi, à savoir toujours dans cet ordre «l m p t r s», alors j ai eu une idée!

La rue est un livre. Les voyelles étaient connues, quelques consonnes aussi, à savoir toujours dans cet ordre «l m p t r s», alors j ai eu une idée! La rue est un livre Andrée Otte Apprendre à lire Quel défi! Chaque matin, je travaillais les prénoms affichés sur un tableau puis, c était le calendrier suivi de la météo. Mêmes gestes, même travail, même

Plus en détail

ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE. Olivet construit son avenir!

ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE. Olivet construit son avenir! ELABORATION DES MENUS PLAN NATIONAL NUTRITION SANTE SOMMAIRE Introduction Plan national nutrition santé, réglementation et programme Objectif et outils du GEMRCN Les portions, les grammages Composition

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

Notre sélection de recettes ESPIÈGLES

Notre sélection de recettes ESPIÈGLES Notre sélection de recettes ESPIÈGLES PRINTEMPS 2014 A chaque saison, retrouvez nos recettes et allons à la rencontre du GOÛT! Concombres à la fêta et aux raisins secs proposée par Christian Hild, Cuisine

Plus en détail

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire)

Alexia ENGELHARD. Olivier HEMMERY. Chef de produit Glaces et Sorbets. Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Alexia ENGELHARD Nom Poste Société Le métier Olivier HEMMERY Chef de produit Glaces et Sorbets Maison Boncolac SAS Groupe 3A (Alliance Agro-Alimentaire) Olivier HEMMERY assure la coordination et le suivi

Plus en détail

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses

Plus en détail

Action «Eco-conception et emballages» menée par l ARIA-LR :

Action «Eco-conception et emballages» menée par l ARIA-LR : Action «Eco-conception et emballages» menée par l ARIA-LR : Synthèse de l enquête «Eco-conception et emballages» réalisée par l ARIA-LR auprès d industries agro-alimentaires du Languedoc-Roussillon Document

Plus en détail

Les oeufs et ovoproduits

Les oeufs et ovoproduits Les oeufs et ovoproduits Cela fesait un moment que je n avais pas écrit d articles de technologie du CAP, aujourd hui ce sera sur les œufs et ovoproduits. Définition d un oeuf : L oeuf est un corps organique

Plus en détail

La société fondée par la famille Le Corre-Balaa, actuelle propriétaire et dirigeante, réunit des valeurs inaliénables:

La société fondée par la famille Le Corre-Balaa, actuelle propriétaire et dirigeante, réunit des valeurs inaliénables: mcm Emballages MCM EMBALLAGESest une société de distribution avec plus de 25 ans d expertise dans le domaine de la conservation alimentaire en France et dans le monde. La tradition des marques représentées

Plus en détail

Sommaire. Edito. La truite gravelax du moulin Courbette... 4

Sommaire. Edito. La truite gravelax du moulin Courbette... 4 Livret Recettes Sommaire Edito Entrée La truite gravelax du moulin Courbette... 4 Plats L agneau confit des Granges du Bois... 6 Le boeuf de Noël comme à la Communaille... 8 La fondue de Blanzey... 10

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

Les mélanges à glace comme vous les désirez. Et tant d autres spécialités encore...

Les mélanges à glace comme vous les désirez. Et tant d autres spécialités encore... Les mélanges à glace comme vous les désirez. Et tant d autres spécialités encore... Pasteurisateurs Electroniques Carpigiani pour Mélanges à Glaces Les machines Pastomaster RTL préparent, pasteurisent,

Plus en détail

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Base légale : Art. 12 Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs) 1 Toute personne qui fabrique, transforme,

Plus en détail

Descriptif et Explicatif des Produits

Descriptif et Explicatif des Produits Produits Artisanaux Sans Conservateur ni Colorant Conseil d'utilisation sur les étiquettes Tél. : 05 59 93 21 86 Fax : 05 59 93 21 35 Descriptif et Explicatif des Produits JEIKI! Purée de Piments d Espelette

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

LE REFERENTIEL DE COMPETENCES

LE REFERENTIEL DE COMPETENCES faire BOUCHER Choix des couteaux Aiguisage des couteaux Ficelage des viandes Appréciation sensorielle (visuelle, tactile, olfactive...) Utilisation d'un hachoir éléctrique Fabrication de saucisses Utilisation

Plus en détail

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises Documents associés : Fiche de Poste : Documents d enregistrement : «Fiche mensuelle de contrôle réception des marchandises» «Constat d une non-conformité» Objectif Ce document décrit les opérations de

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché!

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! N 06 NOV. 04 Actualité Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! Bernard S., ex cadre supérieur d un groupe international rentre chez lui à la nuit tombée, après une journée de rendez- vous

Plus en détail

Catégorie «Contenants et emballages»

Catégorie «Contenants et emballages» Description des catégories et sous-catégories de matières visées Les exemples énumérés ci-après sont à titre illustratif et ne sont pas limitatifs Sous-catégorie «Papier Carton» Carton ondulé tous les

Plus en détail

Livret de recettes offert par

Livret de recettes offert par Livret de recettes offert par Recettes ebalance pour les fêtes Introduction page 3 Biscuits en pain d épices 1 portion 126 kcal page 4 Meringues aux épices 1 portion 28 kcal page 5 Galette des rois 1 portion

Plus en détail