TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE"

Transcription

1 TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE Docteur Dominique GRAND Je vais vous présenter une étude de poste de conditionnement du secteur agro-alimentaire générateur de TMS, réalisée au moyen de la méthode OREGE, ainsi que l aménagement dimensionnel de correction préconisé

2 CHOIX DE L'ETUDE Situation médicosociale difficile d'une salariée atteinte d'une épicondylite, inapte à son poste, non reclassée, et donc licenciée Recrudescence de déclarations de MP 57 ces dernières années dans l'entreprise Pourquoi cette étude? J'ai été interpellée par la situation difficile d'une salariée, qui avait 4 années d ancienneté dans l entreprise et que j ai vue en visite de reprise. Elle avait bénéficié d un traitement chirurgical pour une épicondylite droite reconnue MP 57 et avait du être arrêtée pendant plus d un an Elle a été déclarée inapte à son poste, non reclassée et donc licenciée. De plus, depuis quelques années dans l atelier de conditionnement où elle travaillait, il existait une recrudescence de reconnaissance de MP 57 (canal carpien,épicondylite)

3 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Pathologies inflammatoires : tendinites, tenosynovites, syndromes canalaires, hygromas Tableau 57 régime général Tableau 9 régime agricole Préoccupation en santé au travail sur le plan international Que sont les TMS? Ce sont des pathologies inflammatoires (tendinite, tenosynovites, syndrome canalaire et hygromas) concernant l épaule, le coude,le poignet,la main et les doigts pour le MS et le genou et la cheville pour le MI. Elles sont reconnues au tableau 57 du RG et 9 du RA C est un sujet de préoccupation mondiale en santé au travail

4 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES MP reconnues Tableau 57 régime général 59 65,69% 6 67,5% 67 6,% Statistiques CNAMTS Les statistiques, pour l'année 00, publiées par la CNAMTS montrent une poursuite de l'accroissement du nombre des maladies professionnelles reconnues. Les affections péri articulaires (tableau 57) sont les plus fréquentes, et sont en progression. Elles représentent 6% des maladies professionnelles reconnues avec 4%(poignet et main),9%(épaule) et 0%(coude),et %(MI) 4

5 FACTEURS DE RISQUE DES TMS du membre supérieur Facteurs biomécaniques ou physiques: Positions articulaires extrêmes Répétitivité Efforts excessifs Usage d'outils vibrants Trois types de facteurs de risque de TMS du MS sont décrits: les facteurs biomécaniques ou physiques, psychosociaux et individuels Les facteurs biomécaniques délétères sont les suivants: positions articulaires extrêmes, répétitivité,efforts excessifs, et utilisation d outils vibrants tenus à la main 5

6 FACTEURS PHYSIQUES COU ÉPAULE BRAS COUDE AVANT BRAS POIGNET MAIN Postures (Fréquence, durée) Force (Fréquence,durée) Port de charges Répétitivité des mouvements Usage d'outils vibrants à main Combinaison des facteurs physiques Travail au froid Archives maladies professionnelles 00;6():-45 Ce tableau résume les différents facteurs physiques,leurs rôles sur les différentes articulations du MS Aucun n existe seul; ils se combinent entre eux 6

7 FACTEURS DE RISQUE DES TMS du membre supérieur. Facteurs psychosociaux et organisationnels: Organisation du travail Stress Facteurs individuels: Age,sexe Les facteurs psychosociaux le plus souvent retrouvés sont organisationnels avec la charge de travail, la pression temporelle, l exigence attentionnelle, et le stress généré par le manque de soutien social, la monotonie, la non reconnaissance Les facteurs individuels sont liés à l age et au sexe 7

8 FACTEURS PSYCHOSOCIAUX ET ORGANISATIONNELS COU ÉPAULE BRAS COUDE AVANT BRAS POIGNET MAIN Trop peu de temps pour récupérer Manque de pauses Demande psychologique élevée Manque de soutien social Archives maladies professionnelles 00;6():-45 Ce tableau montre que les facteurs psychosociaux ont une influence sur toutes les articulations du MS. Il existe,de plus, une relation probable du stress sur les facteurs biomécaniques dans le déclenchement des TMS

9 ENQUETE SUMER 00 Les contraintes organisationnelles se renforcent: Contrôle informatisé et contrôle hiérarchique Le travail répétitif recule Les premières synthèses de l enquête SUMER 00 (surveillance médicale des risques )montrent que les contraintes organisationnelles s accentuent du fait du contrôle informatisé de la tache qui se substitue au contrôle hiérarchique ou le complète mais que le travail répétitif recule. Rappelons à ce sujet les objectifs du PLAN SANTE TRAVAIL :réduire de 0% le nombre de TMS déclarés 9

10 PREVENTION DES TMS DMT. 000,, 7- La prévention des TMS se fonde sur une démarche ergonomique organisée en étapes :Mobiliser :motiver les acteurs de l entreprise,leur faire comprendre les enjeux Investiguer:Connaître et analyser les situations de travail :pour cela, peuvent être utilisés des questionnaires, qui sont plutôt des outils de dépistage, (ex: check list OSHA(occupational safety ant health administration ),ou des méthodes analytiques prenant en compte les facteurs biomécaniques,comme l outil OREGE.Maîtriser: transformer le poste (ergonomie de correction ) et l organisation de travail (pauses,récupération de courte durée,rotation de poste) 0

11 Le syndrome du CANAL CARPIEN Nerf médian Ligament annulaire Nerf cubital Ligament annulaire Nerf médian Tendons Nerf cubital Os du carpe Tendons Gaine synoviale Je vais faire un rappel succinct de deux pathologies concernées par cette étude Le canal carpien est un syndrome canalaire résultant de la compression du nerf médian au niveau du poignet Il se manifeste, au début, par des paresthésies nocturnes des er doigts, à type d engourdissement. Il est idiopathique dans 90% des cas.le sex ratio est de trois femmes pour un homme.50% des cas serait d origine professionnelle Le test de Phalen (mise en flexion du poignet pendant 60 secondes ) et le signe de Tinel (percussion de la face antérieure du poignet ) permettent de le dépister en faisant apparaître les paresthésies L examen paraclinique le plus sensible et le plus spécifique est l électromyogramme.le traitement est soit l infiltration, soit la chirurgie en fonction de l importance de la compression

12 Le syndrome du CANAL CARPIEN Test de PHALEN Signe de TINEL

13 Le syndrome du CANAL CARPIEN Mouvements répétés ou prolongés de flexion extension et pronation forcés du poignet Préhension en pince digitale Pression prolongée ou répétée du talon de la main Les facteurs, qui prédominent dans le monde du travail,semblent être la répétition de mouvements de flexion-extension et pronation forcés du poignet, les pressions à la base de la paume de la main, de même que les préhensions en pince digitale

14 EPICONDYLITE TENDON MUSCLE EPICONDYLE L épicondylite correspond à une inflammation des tendons des muscles extenseurs et supinateurs de la main et des doigts à leur insertion sur l'épicondyle huméral. Cette pathologie touche avec une égale fréquence les hommes et les femmes. Deux manœuvres sont effectuées pour confirmer l'épicondylite Manœuvre de supination contrariée et d'extension contrariée Les examens complémentaires qui peuvent être utiles sont la radiographie et l IRM Le traitement doit, au départ, être médical(repos, AINS), la chirurgie gardant une place limitée 4

15 EPICONDYLITE SUPINATION CONTRARIEE EXTENSION CONTRARIEE 5

16 EPICONDYLITE Mouvements de rotation avantbras et flexion poignet Préhension d objet avec rotation de l avant bras Mouvements saccadés de lancer Mouvements de la main pour frapper des objets Certains mouvements favorisent l'apparition de l'épicondylite: Les mouvements simultanés de rotation de l'avant bras et de flexion du poignet La préhension vigoureuse d'un objet conjuguée à une rotation de l'avant bras vers l'intérieur ou l'extérieur Des mouvements saccadés de lancer Des mouvements de la main pour frapper des objets 6

17 PRE ETUDE Entreprise de 04 salariés Cave d affinage de Comté Atelier de conditionnement avec mise en carton - 4 lignes pré emballé : 500 T/an - lignes râpé : 500 T/an Flux tendu Elles s est déroulée en Juin 004. L'entreprise de 04 salariés comporte une unité "cave d'affinage de comté" et une unité "atelier de production" avec six lignes de conditionnement: deux de sachets de fromage râpé (500 tonnes/an) et quatre de portions de fromage pré emballé ( 500 tonnes / an) Le système de production est en flux tendu :L'entreprise lance la production à la commande, produit et livre dans un délai très court (moins de heures). 7

18 PRE ETUDE Équipes X Posture debout Pauses de 0 mn Température de 4 C Lex,h :75 db(a) Les salariées travaillent debout,en équipes X :soit de 5h à h,soit de h à h 5 jours/7 La pause est de 0 minutes, la température ambiante de 4 C et le niveau d exposition sonore sur h est de 75 db A. Un poste de préemballé et un poste de rapé seront étudiés

19 OUTIL OREGE Mis au point par l INRS Outil analytique et global, facile d utilisation Documents papier Cycle de travail découpé en actions Prise en compte du membre supérieur droit et gauche La méthode OREGE (: Outil de Repérage et d'évaluation des Gestes) mise au point par l INRS, sera utilisée pour l'évaluation spécifique des trois facteurs de risques biomécaniques de TMS que sont la répétitivité, la force musculaire exercée et les angulations articulaires. Elle est facile d utilisation. OREGE se présente sous forme de "documents papiers" Le cycle de travail est découpé en actions. L'ordre de passation des trois facteurs doit être respecté : effort puis positions articulaires puis répétitivité, prenant en compte aussi bien le MSD que le G 9

20 . EFFORT Utilisateur OUTIL OREGE EFFORT FAIBLE PAS D'EFFORT APPARENT MOUVEMENT FLUIDE PAS DE RESISTANCE DECELABLE EFFORT MOYEN EFFORT IMPORTANT EFFORT VISIBLE MUSCLE SAILLANT EXPRESSION FACIALE PRISE EN PINCE (GRIMACE ) Opérateur Echelle d'évaluation pour les efforts (inspirée de Latko) Effort nul Effort max Tout d abord, l'effort est estimé par l'utilisateur (donc la personne qui fait l étude: ergonome,iprp,médecin ) au moyen de l échelle d'évaluation suivante (attribution d une note) Puis la question suivante est posée à l opérateur: " Pour cette action, comment évaluez- vous votre effort? «IL note son estimation en traçant une croix S en suit un échange de point de vue entre opérateur et utilisateur et c est ce dernier qui définit lui-même l évaluation. 0

21 .POSITIONS ARTICULAIRES L utilisateur s attachera ensuite à évaluer les positions articulaires. La figure suivante définit les zones acceptables ou de confort pour les différentes articulations, à savoir : le cou, l'épaule, le coude, le poignet ainsi que les zones à risque. Les notes attribuées aux différentes positions articulaires observées sont définies de la manière suivante : acceptable non recommandée à éviter Les enregistrements vidéo effectués ont permis, en les visionnant grâce au ralenti ou à l'arrêt sur image, d'apprécier les angles articulaires.la vidéo joue un rôle clé, car une des difficultés est de reconnaître de façon fiable ces positions articulaires, car les mouvements sont rapides.

22 A C T I O N COTATION DES POSITIONS ARTICULAIRES Sag. Ant. Sag. post Fron G COU Fron D Tran G Tran D Sag. G EPAULES Sag. D Fron G Fron D COUDES Sag. G Sag. D POIGNETS Sag. G Sag. D Les notes seront ensuite transcrites dans un tableau

23 . REPETITIVITE Utilisateur OUTIL OREGE REPETITIVITE FAIBLE REPETITIVITE MOYENNE REPETITIVITE ELEVEE MAIN NON OCCUPEE LA PLUPART DU TEMPS, OU PAS DE MOUVEMENT REGULIER ACTIVITE BREVE SEPAREE PAR DES LONGUES PERIODES DE PAUSES MOUVEMENT LENT ET CONTINU AVEC PAUSE COURTE MOUVEMENT CONTINU ET REGULIER, AVEC PAUSE PEU FREQUENTE MOUVEMENT CONTINU RAPIDE AVEC PAUSE RARE MOUVEMENT CONTINU RAPIDE OU RYTHME CONTINU DIFFICILE A MAINTENIR Opérateur Echelle d'évaluation pour la répétitivité (inspiré de Latko, 997) Répétitivité Répétitivité nulle maximale C est l évaluation de la répétitivité de la gestuelle dans sa globalité qui est prise en compte. Il s'agit d apprécier les mouvements du membre supérieur, et non pas la cadence de travail. De même que pour l effort l utilisateur a une échelle d évaluation et l opérateur également. De nouveau échange de point de vue, et l utilisateur définit lui-même l évaluation.

24 PROFIL FACTEURS DE RISQUE BIOMECANIQUES EFFORT ANGLES REPETITIVITE A C T I O N Echelle (à0) Remarque Cou G Epaule D G Coude D G Poignet D Remarque Echelle (à0) Remarque Puis l utilisateur va, tout d abord,rassembler les données recueillies dans un tableau pour les différentes actions et cycles évalués. C'est le profil des facteurs de risque biomécanique. 4

25 SYNTHESE DES FACTEURS DE RISQUE BIOMECANIQUES ET DIAGNOSTIC DE RISQUE A C T I O N EFFORT (de 0 à 0) ANGLE (de à ) REPETITIVITE (de 0 à 0) DIAGNOSTIC DE RISQUE Acceptable Non recommandé A éviter DESCRIPTION Ensuite chaque action sera classée selon trois niveaux de risque, conformément aux recommandations des normes européennes (acceptable,non recommandé, à éviter).enfin, l'utilisateur décrira en termes de contenu de tâche ce qui pose problème, afin d'élaborer des pistes de solutions. 5

26 ETUDE POSTE RAPE Action DESCRIPTION ACTIONS Prise du carton Ouverture du carton Pliage du carton Retournement du carton Prise des sachets dans le bac de réception Remplissage du carton Fermeture du carton Se retourne et dépose le carton sous la scotcheuse Le cycle de travail a été découpé en actions 6

27 Sag. D Sag. G Sag. D Sag. G Fron D Fron G Sag. D Sag. G Tran D Tran G Fron D Fron G Sag. post Sag. Ant. POIGNETS COUDES EPAULES COU A C T I O N COTATION DES POSITIONS ARTICULAIRES COTATION DES POSITIONS ARTICULAIRES

28 PROFIL FACTEURS DE RISQUE BIOMECANIQUES PROFIL FACTEURS DE RISQUE BIOMECANIQUES D G D G D G Remarque Echelle (à0) Remarque Poignet Coude Epaule Cou Remarque Echelle (à0) A C T I O N REPETITIVITE ANGLES EFFORT

29 SYNTHESE Poste rapé A C T I O N EFFORT (de 0 à 0) ANGLE (de à ) REPETITIVITE (de 0 à 0) DIAGNOSTIC DE RISQUE DESCRIPTION Prise du carton Non recommandé Stockage carton Ouverture du carton A éviter Mbs sup trop hauts,poignets en hyperextension Pliage du carton Non recommandé Hauteur tablette Retournement du carton Non recommandé Hauteur tablette Prise des sachets dans le bac de reception A éviter Bac de réception trop profond Remplissage du carton A éviter Hauteur tablette Fermeture du carton Non recommandé Hauteur tablette Se retourne et dépose le carton sous la scotcheuse A éviter Position scotcheuse Globalement le poste est très générateur de troubles musculo squelettiques, l'opératrice étant toujours en position inconfortable à son travail, le diagnostic de risque se situant en niveaux ou. C'est d'ailleurs, le poste qu'occupait la salariée, dont le cas clinique a été à l'initiative de ce travail. Il était donc urgent d'adapter ce poste de travail 9

30 ETUDE POSTE PRE EMBALLE Action DESCRIPTION ACTIONS Prise du carton Ouverture du carton Pliage du carton Retournement du carton Prise des portions Remplissage Appuie sur le bouton Fermeture du carton Pousse le carton sur le tapis L étude s'est déroulée en Septembre 004, après les vacances d'été, afin que le poste soit bien occupé par la titulaire, et non par une salariée intérimaire. Ce jour là, la production était habituelle. Le cycle de travail a été découpé en 9 actions: lorsque l opératrice 0

31 SYNTHESE Poste pré-emballé A C T I O N Prise du carton Effort (0 à 0) Angle (de à ) Répétitivité (0 à 0) DIAGNOSTIC DE RISQUE Non recommandé DESCRIPTION Stockage carton Ouverture du carton A éviter Mbs sup trop hauts,poignets en hyperextension Pliage du carton Non recommandé Retournement du carton Non recommandé Prise des portions A éviter Mbs sup trop hauts,poignets en hyperextension Remplissage du carton Acceptable Appuie sur le bouton Acceptable Fermeture du carton Non recommandé Pousse le carton sur le tapis Non recommandé je ne vous infligerai que les synthèses de chaque poste avec leur diagnostic de risque. Pour le poste préemballé,on note que l ouverture du carton,ainsi que la prise des portions sont des actions délétères. Ce poste sera complètement rénové fin 006 du fait de l'installation d'un convoyeur de cartons deja formatés et du changement de la chaîne d'alimentation,notamment du convoyeur de cartons remplis

32 ANTHROPOMETRIE Afin d'installer au mieux le poste de travail, un aménagement dimensionnel est nécessaire. Conception pour la plus grande Adaptation pour la plus petite Fiches anthropométriques Représentations graphiques Afin d'installer au mieux le poste de travail, un aménagement dimensionnel est nécessaire. En ergonomie, l'aménagement dimensionnel des aires et postes de travail passe par deux phases différentes et complémentaires:l'anthropométrie statique ou biométrique et l' anthropométrie dynamique

33 ANTHROPOMETRIE OPERATRICE LA PLUS GRANDE Tabouret 447mm Taille debout 7mm Calculs des distances inter articulaires Echelle/5 Taille assise droite = mm Distance épaule coude 46 mm Distance coude- main fermée 6 mm Distance fesse genou 605 mm Distance genou sol 50 mm Distance de l'articulation de la hanche à l'articulation de l'épaule H-E = 40,6 mm Distance articulation de l'épaule à l'articulation du coude E-C = 76, mm Distance de l'articulation du coude à l'articulation métacarpo phalangienne C-M = 45,9 mm Distance de l'articulation de la hanche à l'articulation du genou H-G = 4,5 mm Distance de l'articulation du genou à la projection de la cheville sur le sol G-D = 467,4 mm H-E =,mm E-C =55,4mm C-M =69,mm H-G =4,7mm G-D =9,5mm L'opératrice la+ grande et la +petite de l'atelier ont été sollicitées. L'objectif est d'obtenir leur fiche anthropométrique par la mesure de leurs segments corporels. La méthode de la toise de Martin sera utilisée

34 ANTHROPOMETRIE OPERATRICE LA PLUS PETITE Tabouret 90mm Taille debout 555mm Calculs des distances inter articulaires Echelle/5 Taille assise droite 5-90 =5mm Distance épaule coude cmm Distance coude- main fermée 4Omm Distance fesse genou 54mm Distance genou sol 49mm Distance de l'articulation de la hanche à l'articulation de l'épaule H-E =,mm Distance articulation de l'épaule à l'articulation du coude E-C = 57,6mm Distance de l'articulation du coude à l'articulation métacarpophalangienne C-M = 9,6mm Distance de l'articulation de la hanche à l'articulation du genou H-G =7,7mm Distance de l'articulation du genou à la projection de la cheville sur le sol G-D = 449,9mm H-E =77,7mm E-C =5,5mm C-M =6,9mm H-G =75,7mm G-D =90mm Les mesures anthropométriques obtenues doivent être comparées avec les mensurations corporelles des populations de référence ou normalisées. Puis on calculera les distances interarticulaires H-E : distance articulation hanche H/articulation épaule E Correspond à 46,5% de la taille assise droite mesurée E-C : distance articulation épaule E /articulation coude C Correspond à 0% de la distance épaule coude mesurée C-M : distance articulation coude C/articulation métacarpophalangienne M Correspond à 94% de la distance coude poing fermé mesurée H-G : distance articulation hanche H/articulation genou G Correspond à 70% distance fesse genou mesurée G-D : distance articulation genou G/projection cheville sur le sol D Correspond à 9% de la distance genou sol mesurée 4

35 ANTHROPOMETRIE Définition de l'angle (sujet assis) Verticale/axe tête Verticale/axe tronc Verticale/axe bras Axe bras/avant bras Axe avant bras/axe main Axe tronc/axe cuisse Axe cuisse/axe jambe Limite inférieure Limite supérieure Axe jambe/axe pied 90 0 Angles de moindre inconfort de Murrel,Wissner et Rebiffe Pour la construction graphique,le matériel nécessaire est le suivant/ règle graduée, équerre, rapporteur, compas, papier millimétré, papier calque On applique pour les segments de membre matérialisés par leur distance interarticulaire les angles de moindre inconfort de M,W,et R 5

36 AVANT MODIFICATION La position de la tablette par rapport au sol est trop haute pour une opératrice de petite taille Nécessité de lever les membres supérieurs au delà des angles de confort pour remplir le carton L'opératrice la plus petite de l'atelier étant celle qui avait participé à l'étude OREGE, la représentation graphique de son poste est réalisée, et confirme les résultats du diagnostic de risque. Pour remplir le carton,elle doit lever les bras au delà des angles de confort,la tablette étant trop haute. 6

37 CONCEPTION pour la plus grande La hauteur du convoyeur par rapport au sol est de 7 cm. (hauteur fixe) L'opératrice travaille dans les zones de confort pour les articulations des membres supérieurs La représentation graphique du poste pour l'opératrice la plus grande pour laquelle le poste est conçu, est réalisée, en tenant compte de la valeur non modifiable de la hauteur du convoyeur par rapport au sol, qui est de 7 cm. D'office, on s'aperçoit qu'elle travaillera dans les zones de confort des MS 7

38 ADAPTATION pour la plus petite La hauteur de la tablette la plus ergonomique par rapport au sol pour la plus petite serait de 7 cm. Nécessité de mettre un rehausseur de 6 cm Le poste sera adapté pour la plus petite. La représentation graphique pour la plus petite montre que la hauteur de la tablette la plus ergonomique serait de 7 cm.la hauteur du convoyeur étant de 7 cm, il faudra donc la doter d'un rehausseur de 6 cm. Les opératrices qui mesurent moins de un mètre soixante deux (taille moyenne inférieure compte tenu de l'écart type pour la plus grande) devront utiliser le rehausseur, et les autres non.

39 9

40 AUTRE MODIFICATION Disparition du bac de réception des sachets Mise en place d'un tapis apportant les sachets sur la tablette D autres modifications ont été apportées notamment la disparition du bac de réception des sachets au profit d un tapis d alimentation 40

41 CONCLUSION Correction indispensable des facteurs biomécaniques Action sur l'organisation du travail également essentielle,mais plus difficile à mettre en oeuvre La correction des facteurs biomécaniques est indispensable,mais le rôle important des facteurs psychosociaux,et du stress dans la genèse des TMS nécessite qu'une action soit également menée par rapport à l'organisation de travail (pauses plus fréquentes, cadence réduite, rotations des postes ), mais ceci est plus difficile à mettre en œuvre et il faut faire preuve de persuasion pour convaincre les acteurs de l'entreprise, et les opératrices. 4

42 MERCI DE VOTRE ATTENTION 4

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER

Douleurs. et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur liés au travail, parlez-en INFORMER Douleurs et Troubles Musculodu membre supérieur Qu est ce que les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)?

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g Le TRAVAIL sur ÉCRAN Comment bien s installer à son poste de travail w w w. s t c - q u i m p e r. o r g ERGONOMIE DU POSTE DE TRAVAIL Bien se positionner > Assis au fond du siège face à son écran, dos

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma

En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma En quoi le syndrome du canal carpien constitue-t-il un message d alerte? Quels sont les signes à prendre en compte? Quels sont les impacts sur ma santé? Qu est-ce que je peux faire? «Ma main est engourdie,

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail...

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... è Risques et prévention...1 AISMT-Avril 2013 TRAVAIL SUR ÉCRAN è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... 4 è Choix du matériel...5 Document

Plus en détail

Causes Risque de TMS Prévention

Causes Risque de TMS Prévention Synthèse sur les réglages des postes de travail Causes Risque de TMS Prévention Le siège Assise à trop basse : Appui trop important sur les ischions. Flexion de hanche donc enroulement lombaire : Risques

Plus en détail

LA PÉNIBILITÉ Guide d identification des facteurs de risque et seuils d exposition

LA PÉNIBILITÉ Guide d identification des facteurs de risque et seuils d exposition LA PÉNIBILITÉ Guide d identification des facteurs de risque et seuils d exposition SOMMAIRE Contexte législatif... 1 Manutention manuelle de charges... 2 Postures pénibles... 3 Agents Chimiques Dangereux

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Flexion biceps Curl assis alterné L'exercice s'effectue assis, sur banc. Cuisses serrées. Le dos doit

Plus en détail

Le travail sur écran & l aménagement des bureaux.

Le travail sur écran & l aménagement des bureaux. etin Santé Sécurité au ail dans les Collectivités N 1 - Avril FICHE DE PREVENTION N 1 Syndicat de Médecine Préventive de l Ariège 4, rue Raoul LAFAGETTE - 09 000 FOIX Tel : 05 34 09 81 63 Fax : 05 34 09

Plus en détail

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

Risques liés à la manutention manuelle. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Risques liés à la manutention manuelle Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO Introduction Les risques liés à la manutention manuelle et à l'activité physique sont la principale cause d'accidents du travail et

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Pour fonctionner correctement, un muscle doit être alimenté en énergie et en oxygène. Un blocage du débit

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

LA PREVENTION EN ENTREPRISE

LA PREVENTION EN ENTREPRISE LA PREVENTION EN ENTREPRISE Bien dans son corps, bien dans sa tête, mieux dans son travail La compétitivité de l entreprise et l efficacité des salariés reposent de plus en plus sur leur bien-être au travail.

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN

DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN DOSSIER CONCERNANT LE CANAL CARPIEN 1 QU EST-CE QUE LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : Le canal carpien est un espace limité par les os du poignet, et un ligament rigide qui relie des os les uns aux autres

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

Ergodistrib Ergonomie des postes de travail. 2 e volet

Ergodistrib Ergonomie des postes de travail. 2 e volet Ergodistrib Ergonomie des postes de travail 2 e volet 1 Ergodistrib Observation des postes de travail 2 e volet 2 Sollicitations biomécaniques T.M.S. Organisation du travail Quand? et Pourquoi? Nous savons,

Plus en détail

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2015 Guide pratique Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH Sommaire Introduction... page 3

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

AUDITEUR : CHRISTELLE GERVAIS - TECHNICIENNE HSE ACMS CONGRES DE SANTE AU TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES 2015 1

AUDITEUR : CHRISTELLE GERVAIS - TECHNICIENNE HSE ACMS CONGRES DE SANTE AU TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES 2015 1 Analyse des risques liés à la charge physique de travail et Evaluation de l'exposition au facteur de risque «postures pénibles» chez les plombiers chauffagistes d'une PME TRAVAIL DANS LE BTP - LIMOGES

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes étancheur?

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes étancheur? Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes étancheur? Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est peut être un

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE

PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) DANS L AGROALIMENTAIRE PRÉVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) «DANS L AGROALIMENTAIRE Professionnels de l agroalimentaire, les TMS représentent 98 % des maladies professionnelles de votre secteur. Ne restez pas seuls

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir 1 di 6 17/04/2008 14.46 Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir Syndromes du canal carpien, tendinites, ténosynovites... Depuis le début des années 90, le nombre des troubles musculosquelettiques

Plus en détail

SALTSA. Dr Marie Dominique BRESSAND-MATRAY AHI 33 BORDEAUX FRANCE

SALTSA. Dr Marie Dominique BRESSAND-MATRAY AHI 33 BORDEAUX FRANCE SALTSA Dr Marie Dominique BRESSAND-MATRAY AHI 33 BORDEAUX FRANCE VITTORIA 14 JUIN 2013 1 2 PROBLEMATIQUE En toute logique, pour une prévention efficace, il est impossible d étudier en amont toutes les

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Les troubles musculo- squelettiques et les contraintes physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION

INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION INTÉGRER LES FACTEURS DE RISQUES LIÉS À LA PÉNIBILITÉ DANS UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION Diagnostiquer et prévenir«les facteurs de risque» Nos réponses à vos questions INTERVENANTS : Cyril Delaage Jean Bernard

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE L'atteinte dite " du canal carpien" est une compression du nerf médian dans une canal étroit, non extensible, fermé par un ligament épais appelé le ligament

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite.

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite. exercices préparatoires au travail des éboueurs Avertissement Afin de bénéficier en tout temps des bienfaits de ce programme d exercices, assurez-vous de respecter vos capacités physiques. N hésitez pas

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.)

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) 1) Généralités Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Il s agit d affections touchant : Les articulations - Les tendons Les muscles - Les

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

Troubles d hypersollicitation du membre supérieur en milieu forestier

Troubles d hypersollicitation du membre supérieur en milieu forestier : : Date : Troubles d hypersollicitation du membre supérieur en milieu forestier DOSSIER Sommaire : 1. L origine des troubles d hypersollicitation 2. Les différents types de lésions Les lésions musculo-tendineuses

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves:

Les activités de manutention manuelle peuvent provoquer de nombreux accidents de travail, plus ou moins graves: 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4541-1 à R. 4541-11 et R. 4612-7 (décret du 3 septembre 1992 fixant les prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à la manutention manuelle

Plus en détail

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13 Déc. 2013 / DSS / 118-13 Le syndrome du canal carpien Vous ressentez des fourmillements dans la main? 2202013_SyndromeCanalCarpien_BrochurePatient.indd 3 02/12/13 12:26 Le syndrome du canal carpien Ce

Plus en détail

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES Tests provinciaux TABLE DES MATIÈRES TEST DE GAINAGE (PLANCHE ABDOMINALE)... 1 TEST DES CÔNES (EXTENSION DE LA HANCHE)... 2 TEST DU GRAND ÉCART... 3 TEST DU COBRA... 4 TEST DU POINTÉ... 5 NATATION... 7

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO

ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL. Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL Nathalie BERDER, Dr OUEDRAOGO SOMMAIRE Historique Types de tâches effectuées sur ordinateur La réglementation Les conséquences sur la santé Les mesures de prévention Etude

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES Anomalies de l'attitude et de la démarche Arthrite aiguë Arthrite goutteuse Arthrite rhumatoïde (Polyarthrite rhumatoïde)

Plus en détail

1 Biceps (et avant-bras)

1 Biceps (et avant-bras) Page : 1 1 Biceps (et avant-bras) gamme limitée de mouvements Debout avec le poids du corps sur le pied droit. Saisir la poignée cylindrique supérieure avec la main gauche, paume faisant face à l'extérieur,

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une NOS CONSEILS D'UTILISATION DU TITAN TAPE Le Titan Tape de Phiten, sous forme de bandes adhésives, est préconisé pour les tensions musculaires et articulaires. Sa fibre est entièrement imprégnée d'aqua

Plus en détail

Les troubles musculo-squelettiques avec atteinte du canal carpien

Les troubles musculo-squelettiques avec atteinte du canal carpien Les troubles musculo-squelettiques avec atteinte du canal carpien Par Sébastien Chiovetta Les techniciens de surface ayant des gestes répétitifs d'extension contrarié des doigts en statique ou en dynamique,

Plus en détail