10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides."

Transcription

1 10 juin 2010 Polytech Lille Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides Synthèse

2 ! " ##!! " $% &#'() (* + +!,(-) *. +*/ # $ 0*1*2 '(#3 4 $ $ *.. 5 $+$*! " 63 *!! " 3.$ *!! "7 +!*! "89 %& 1*2 '(#89 * *$*89..*. +* +* $*88 % 88 ** " :*! 5 *;88 +.* $+*..$*88 +.* % 8< $" *:8< +. $+. =*8 " #$ # # %' *>$ *. +*8 ' :$!.*8. *.$*!! ".8/ $* > $+#>>*87 :*! *A $* * $ 87 %( 0*" ='#87 *..$* *!*$*8B * * $" *..$* *!*$*8B + *! "8B +.* $ 5.*<9. +.*! <8 + * +.* $ $% <8 * +!<8. + +! * $ ##<8 :*! *A $* * $ << $

3 %& '"()**( #*. $ A$.. $+ $* *,#- C* 5 ($1*D $+# :" *!$,#-. *$ * $ $% A*.%. $ :*. +*A $+*>**! "+5 $* **. * +#. + ". )! D * : " $.**.A$!.$ $+*A*$ $* $% A*. $ A$.. $+A* +# +$. " " *.$* E 5 $* ** A* +#+!* *.F$ +*A * A.$ 0. $.F$ +*A A +A : *" ". * $ * $+!D $+* : * * $D *D *A 1*2 *D *$*D $ * :$!",- G! *>$ $ H #A* A...$ *$.D :* AA $:+ $ " $+* *$ $" * * *! *>$ > **. * > $" 0!*$ $.** A +*.$.*$ 5 1 " * (# * 5 *:$ (" $.F$. A #4'. $.$* * $* * A A $ *$.*** ".* $ % $+#!$ <993 $. +*.. 5 $+** *.** *>$. $ $.$ #D $! *>$ $!. *!*$*. *$ * $ $% " * 5.** *..$ *A*$ I $ (# 8 D $+J < D $ (*!D J## D $ $ *!$ *$:*D $ ( #(# #4' 1 Centre technique des industries aérauliques et thermiques 2 Ecole nationale supérieure d ingénieurs de Limoges 3 Ecole nationale d ingénieurs des techniques des industries agricoles et alimentaires 4 Centre régional pour l innovation et le transfert de technologie Provence-Alpes-Côte d Azur

4 . >! * * I * $* *;! " $*. $ * $. $* "*$!$>*$. *$* $+ *! ". *>* *!*$*,##-. > 5 $+*.. A : +! > 5 * $ $+*!. $ *.*>$.* $ * * >D $.!* +*A. * +*>D * *. +: $$ * $. :* ( $$ $.. A$.. + * :" ". $+$*>*. + $ D $ *.*. 5 $* **. *".* $ >*.>$* +*$D * $" * + J *A.$* $$ +** :*! +:*! *A. " 5 :*". $ # *A +.$*!D *A* $ 5 $+!. ".A. $D. * * $% ( *A*$.. $ + K. $.$ ## * ##. > $% " :* $. # $+ K + $%D $+.* * A. $* A*D.*.$D. +. I $*. A* >:D $*. A$* $ $*..** $. 5 >* A* ## +*A.* *A.% 999..$ <9 *$* +*.% $+"K * $ <993 $+#! ## *$ * (: +* *,(#-.* *A.$ 8) $* +.* *! " <D $* + +*.% K "K *...! " (# A* $ $ $% "! * " * $%.$ >$ *.! " " +* **D * $% D, #-. /,, (.* % >$ * +! * $ *!!*!.* +*A % *>$ #D $* +! A. *% %.* $ $* $+. ## 5 $+! 8 L $* * +! $+ *2* * *! " ## M "A*$. $ M +*!D ) ) <993 ) <99/ ##..*$!*N 5 :* / L $+$. 3 L * $ >>$ $D $* *!*N *$* O *A $* >.!A $$.* $!*N $

5 & )((%0*1/.! *>$D A. :$!D # * / +.. 2/((3.( *.$* <99).* $* $.!** $+! +*. * +!D $ G >$! HD +* $ $ 5 *$ +! P $ $*..* $+> + * ( >$!.A!*$ *: $ * 5 * G $!>$ HD " * QA.!* + +! (:*" >$! > >. *D $+ $ RS: *, +! $ $* A $+".D **$ - >$! A * * > RS: *. +$ +*!.* $+>D $ A.* < +.* RS: *,.* *.. 5 $+>- RS: *.. * ( "+$+*! + *D $ +! $ *.%. + $ 8 $ <99B * $!>$ * $ $A.>$" $. $* %. D " *.> <989D $.A.>$ D *.$ $.+ *D $ > +$!>$ * $A.>$"D 5 $+#J# / * >* $ * 3 (+ $+* **AD $!*$ $+D $* :: $+A,-!D " $A $ ( * >$! $!>$D " *$. * + +!D.A. *.. M " *: +:*! $"$$ >$!.A *: $ ( $* %. D $...$. (...*. *.D $ A.*** *A $ >$! *: +:*! * >*..* *.$D. ** $" A,- D. A* +* =1 (+. +.*. $.D * *.*! $ A 5 Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie 6 Agence nationale de l habitat 7 Ces modifications sont enregistrées dans l article 27 du projet de loi Grenelle II qui sera probablement adoptée durant l été 2010!

6 $. +. * + +! I $. * ** D ". * RS: * * :,*>$ +:.:%.$*- P :*" **$! A$ :,* $+ 7 D $ * <<- $. * ** I * $+D $ $ +*> * *$$+ * RS: * * $ +!..**% ".* ***>$ P $+ +! * * $ +# * $+.. * ** * $ *. * ** D $ A " *A* $+*>$ :.F ( + *.% * **A * $*.%. D $+>*$+ +! $ >$! * $ ) S: *.> <989D $ *>* A >$! +>$!* *$ +$%A* 5 ) S: *, <)) S: *. $ >$! *$ B9 S: *. $ A* *- * $* *:!$>*$ *; $+!D $ (.. *. $* A *: + +! K.!* A. $* *! " * +. +* 5 $+AD * 5 $+$* * $ $+! +* 5 $+A $+* 5 $+$* * $ $+!. *.$* * *; $ *$ D $+. * $*!*$ $+# % +* A$ *D *+:D $.. $ +* 5 $*.+* 5 $* +!* *. I. *!! " *!! ",.$ $!- **>$ >$ +#. * *. 5 :* )9 L >* + $. *$ $ *! K.* +$*.. *! $+#!*$ $*! J M * (*$*D $. * *!! " $A.A$! * *D $+# *.*!!*$ $+.D $ **! A*$ $* *$* >$* *> *D $.*$ #=# B * >* +.A + D $ *: :*! $ +*.>$

7 * *! A$*>$ +# *.$* :*$. $ A$.. $+$* $* >*! "D $* $*! : * *D *..$5.. $+* $* + :* >* $* :*" * * $+ 5 $* :: +# * :%. ::,** A $D ::. *$D :: $- * $ *.!* G?## H $+ *! " * $+D $+#?# *% $* * :$! A $.* +* $ $+ *! " $ :$! *A ' *..$5 ** + K $* :*" * 89 * $+# +# *.. :".* $+! 88 :.*" $.!*$ *!* :" $" +# *.>$ *: :*!D $. *!! " $ *!! "! 6 %78*1/.*>$ *:. $D (# (# * 8B/9 (# * > $+.* $* **>$. :" * *$"D. * A$....*$% *% *!! " $ 9 :.+ ;.A.>$.$* * > $ $. * * 5 $+$*! " I "* (? < D. * $. 5 $: 5 $+$* $+! $* A $ J1 J 8/998 $*A * % **! $+!, $ <99B- $*. >.*".* $*.>$*! $ *!! " * *!! " A $ >$* *! ". >$* *>$ $* *! " :*".. D. +* $*. K. * + +! $ 10 Voir rubrique «Appel à propositions» 11 5

8 (#.% $ "*!*.:* +A I $ A!*. $* $* *.*! $ **! " $* *A*$5 $+..$D $ (# *.*. 5 $*. + $ >.*"D.* $+#1J? I $ 98<9 A!*. $* A!*. $*. $ $ $+.,$ *$*D $.*!D -. $ * 5!*! * *.*! * *.*!. +*" $ 5 $+**$ $+*! * $+>$.>$*"! " $+.D +**.$ "+. $ * $+>$ $. *!.* + * >. *A +*. *A I :!%D.*D. *.% "D * * *!D T*% >$ +**$ $ ** +**$..* $ * +! (# $ $ *$$ A$... $ > *!. * + +!!. * *>$* : " I " $ RS:D $ A * $ * A * 5 $+. ' *... *. 5 $+. +> +.$" * **! $* *2 $ >D $ $A.>$ + +! $+ * "+ $. (#.* *!* A. $*.$* $ " =... I $+*. D $ D $ :*D $.D $* A$*D $+$**!D $ **!D $* $!"D $* $* $* A$*..*. $ 5 $+*.! *$D 3) 5 79 L. * 5 $+$* +!. 5 *. $+!.$D $ + * $* $+ 7 L P. D.*.* 87 L '$ $+*. +.*. *%! " #D $ +!*$5 B9 L " $+ $ $+*. D.* $+! 7 87 LD $+*. * * +* $*!$!*>$ I. *$ D $** A $* *:D $ * $ *! <

9 .$ $ * *D $ (# * *$ *! ## *>*.$* +..*. 5 A +.* *$ <39 RS.** $* :*! :..* $*.D *A $ * L $ * * *>* 5 <9 LD $!* *.A* +$A 5 )99.* *, B9 S:.* *- D. $* *% A**>$ $*.* *. (# $ *..!* $. ** + * A** A.!* <)9 S:.* *, 8< )99 - * A * 5 *! $ * :**! $* $ $* $D $ :**! ** 5 * :* *! (#. $. :**! $ $*. * $* ** $+ $+* $* D $ *! + * D F$ $!*D *A* $ $*!$* $*.!** :**! * $ >* * $ *$ $+!D. $ * $*D >! 5 *D % :**! 5 *D A $ $! " $* >* $*?.!*$ * $ $* A$* $*D * A* $* A.. :*$" * $ >O$ $*. $ :*% *!*N.$ *..$*..* D $ (# +.: $ * * :*% A*.D 88) R! +* :*" : * 5 /9 R!U: )) S:U*D *A. $ * A*..! * A * < * $* K :*%D *A. * <99 V(.$*. *.$..A :* $+* ** )9 S:.A * K..* *D 8< 99 $. *>* * $ * >D $ ((# 8< * **$ ** ". + $+! * :*". :*" $% $ ** *.. : :*".. $ 5 *$ (+ * $. $ " A $*.$.*!*.$ +!, L + +!- +. A$ +.$".D. D *A*$ 12 Centre technique de la conservation des produits agricoles >

10 .$ (# *. 5 *>*. " * 8) =S:.* *, <9 L. $*>*!-. $+! D +. $. +* $*! >O$ A$ $+*$ * * *D. $*. A$ :**!. $*. D " *;* * +! 9D/) RS:UR!. * * $ $*.D *A $.$ 5 $+* :*. $..* * K.* $* * * "+5 9D<9 RS:UR! #D * * $. D $*.>$ + "+5 39 L $* * +! *. $+.D $+!*! " + $+!.D $+. * 5 +. * * *%.%D $ $+!.$.D $+.! % * : *. :. :F#$.D. $*! $ :*% 5 $" *$*, )79 RS: :*- #. D *$ * $+* :* *.$* (# * * " $+"A*$ $* :*! :" * A* *! *.$F ".* $ :**! :* $+*$D *A.. * $ +*!. * * :**! ($* * +*! $* *.* +:*! D A* $!. D $. * $A " * $ * :**! $* * $ * * :!*! " + $A 5 )/9 S:U*. A. $ 78*1/ (##J,( :" $* **$- +*$* **$. < *. *>* 9 L A*. /9 L +$,+.* 8 5 )9 RS- $ B9 L $+$ *$ D <9 L 79 L $+$" *$ * D!**.* <9 RS *$*.** $.!* :* $!D " $*> $ :*". " +!*! * *: A$* +* $* $* *! " % * *:. K *.*.$* +*! M $.$* +* + *! #?

11 *.. % A * A* I. *>* $ I $ % A$*D +*. D..*!. P $ $ * $ % $+$* $ *. B.. ',. + ** $%$D.$ $..*D.$ $ A * *. $.$> $ +!D *. $ O +.$* *.* +! * $ O +.$* % A$* +*.. +$A 5 3) LD $ %..*! 5 7) L >*. % A$* $!*.$ +$%A 5 9 L $+*. $!$>*$ * $* *>$,89 L- >*. + $ $ $ TR * * $D 3) L * $*..*!. ",*$5 <9 L. $* * - * ' ' %.$ $ I $* *:D " * $* *%.% A :$ $ I $*.* + *:..$ $* A P $* *: *.. $* * $ D " *.. ".* K!.* %.$*!.* A** A $.*! * * C : D $.$ :*! 5 *; I $. $. *;* :*! 5.$ *,.* W.$ A- P $.$ A*..*$ $* "* *% 5 *>" $* * *% 5 A $.$ 5 5 $* *: * * $.$ *>$ " $ :*! $ D * $ * $ D.$"**" X $.$..$ * * $* A P + $5 ".A * $. $ P $*.*.. $ * > $* A *.. #A* %. *..$*D $A + $. $ $ $ $ $ > D $+*! *A $ * **.. $ A :$ $+.D $**.*.$D $ $. :*!D!** $* ** *D $+* $Y * $. *>*D $** A $ * $ ** ".,.$. $*> D.$ $ 5 $+!- D * $*. D $+*!* F$!$ $* :*! ##

12 *:! $ 5 A D.*. $+*..$* $* ** $*! $*. +. = += E *.' +*>D $+*! +**. $* *: * > $ A$*. * / LD *;!** *! " D $* * $* ** $* *: D $ * > : $ *$ * +* > ** * *. +! * * $D $ D $ : $* :$! $ $* ** * +.* "+ $ : $* A** A..$ $ D $+. A $+* "* *A $ A** " * *. ( A** ** K $. *>* $ $ A :$ *.$*! A** A $. *>* *A 5 A.*D $.!*$ $.$ **! $+*K *: * $* A** AD $ * +!D % $+AD $*.>$*".>* $" * 'C $ $.*D.$ $.* I $ <99 RS B3 L!* )9 L * :*! * $ ##D $ $+! < L $* * $".$+* $* $* * +!.* #.* <988D A $ A ** $* $ *:.$ *!* :$! * +.. I $ : $ *:. *!* "* $* A (J 8 * *$ *" 5.* + $ * * $ * + *..$* *A.$ 89 RSD 3/ 5 37 L $* * $" * *..$* $* 5 A D < L *..$* $* $* A** A.$D. $ *..$* 5 A..$ 89 RSD )3 L $* * $" *..$* $* $.. $*. :*! * A** A.!*! ".$.*, 89 L $* A * 9 L!*. $ *..$* *A.$ "**"- (.,,. 13 Classement d un label européen non contraignant, qui classe les produits des constructeurs en fonction du rendement annoncé 14 Le Centre d études et de recherches économiques sur l énergie #

13 *.. * F =* *. $+ *! " * * * $* % $ A$*. *$D +.* 3 RSD *.$ 5 A * *!$* *A *.$ ( *.$*.* : << RSD *A A** A * A* % *.. $ :*! ) RS * $ <3 RSD!* 79 L ( *..$* *. > $! *>*.$D $+. *.$* * "* $ > +* *A $. =* *!*$ *. $*! #A*D. *.$.* *: 889 RSD 5 A 8 )99 *;.$ #+:D + : *A A** AD UD *; #A $* A** AD $. * +*K $ $ > "+*.**A* $. *.* "+$ *. 5 A :$ #D $+* $*.$ D7 RS: * <D/ RS:.*. #

14 "!! = ((# *! " >. >+A*$ $!* +!.>$ (.* *$.* :" I. $*.*.D $ ( :" $* A*. *!$,((#- D. $*.*!D $ (# * *D $. *>.* $+# "+5 :* )9 L > * + *! "D $ * +*..$" $. * (+.".*.* *D * 5 $+. * P D " $ $ D * $ 5 K " *. " A $D *A* $ * $!.* 1*. * $ I G $H D $ " $ * >$*! 0 A. * $ +. $ $ $* $!. * $ < J A $* *% A* I +*>D $ $ * * $ + *A*$ $*D **$ * * $+. D >$* " *A >A :*! *A $+.. *>D 5 $* D 5 *.. 5 ** : 1 C *.*! *.*! 5 $+! " * $ $ ". $. ( *.* $.!*N $"D " A $ * $D $.$.* $ *$$ (# *.*. $*.*.D $+*! + $. $*D *. >*" * $ 5 $*.$*. $*. * $+:! *" $ $.$D $* > *.. $* "*$. * *. $ " $ $* "*$. (# *$ $. $ A* I $ A**,. * > - #$

15 $ A +*, > : D - $+:!% $* "*$ $* >!*N $ >$*.,.** $. " * $ $ " - $ *!*N *$$ $*. *.D $ (# $ * * *! $. * $ * $ $*.. :". :*$ * D $+! *...* $ >O$. * $ D $ > D $.D $.* $* >* *. +*. $*.*! :*.* D $+* * > $. *.$D. $* >* *.D $* > + *; $* * *$D $* *"D $* :*$ *" $*. * + D $. ((#D 5 $+* + *. >*" D $+:! $*. * * A* $* >* *. Buée 1 T zone 1 = 110 C T zone 2 = 120 C Suivi de la température et de l'hygrométrie en cours de cuisson 250 Buée T à coeur T à coeur hygro Tunnel 150 T C / g/kg :00:00 00:01:58 00:03:56 00:05:54 00:07:52 00:09:50 00:11:48 00:13:46 00:15:44 00:17:42 00:19:40 00:21:38 00:23:36 00:25:34 00:27:32 00:29:30 00:31:28 00:33:26 00:35:24 00:37:22 00:39:20 00:41:18 00:43:16 00:45:14 00:47:12 00:49:10 00:51:08 00:53:06 00:55:04 00:57:02 00:59:00 T Tunnel Temps de cuisson (min:s) 7 #%,.C' #!

16 >D $* *.* 5 *;D * $!Z *. * +:!.* $ $* : D $ A. K 200 Cheminée 1 T = 187,5 H = 28 g/kg Cheminée 2 T = 183 H = 127 g/kg Suivi température hygrométrie dans les cheminée de la ligne Cheminée 3 T = 160,7 H = 61 g/kg Cheminée 4 T = 137,1 H = 30 g/kg Absolute Humidity g/m³ Dewpoint ºC Process Temperature ºC :13:08 14:13:28 14:13:48 14:14:08 14:14:28 14:14:48 14:15:08 14:15:28 14:15:48 14:16:08 14:16:28 14:16:48 14:17:08 14:17:28 14:17:48 14:18:08 14:18:28 14:18:48 14:19:08 14:19:28 14:19:48 14:20:08 14:20:28 14:20:48 14:21:08 14:21:28 14:21:48 14:22:08 14:22:28 14:22:48 14:23:08 14:23:28 14:23:48 Time in Process 7 %,.C' C # 0"+5. D $* > *.*. **D * "+$.* * $ ( D * 5 $*.* $+! * $ D..! " **. 1 " * *D $*. *.$ $A * $ : " * $.D " A%$ " $ > A ((#.%!*$ * A $* "*$.,*..*D A$ $ $* -! $. * $* $ (. *!*.: D >$* :" >$* * *$" D >$* $*.* $+! I ) L 5 $*.Z $ $* D L. * $ : 7 L * $.* D < L A * *. A*D * $! " $.D.!* <9 RS: * : * 4*$ $* > * "*$ $* > A**>$!$*! $+$* >O$D " A 5 )9 L $.$ *!$ L $ :**! +.$!* "* +* $* >.$% *. +! $* K *%D $.* $ *,9 *- D *.D $>O$ A $+>$ $* ND * $ D?D $"+$ D $*% * $.$* >O$, A *-. *!* +! #4

17 "$>*! + $+ +* A $.* "$>.$D $ : ". A** " * $+* * *..$ +*?D $" $+* :* A * $ D $* * $ :* D $ * A $+:. * $ * :*$ $. 5 Q '. A$ D. *>$ $+"$>D $ $ > : A * $*.* $* :*$ AD $ > :* >*. AO * *D $* :*$ * : A *.*.* $. J. :* $!*$.* $ >*D " *.$ $* * $ $* (: * $ > * 5.$*" *A $D $.. "$>.* *.. * $ +! *>>.* $. +.*. $ $*.A $. :**! *. A $ > *>". "*$ D ". O 8 L +:.!*! " ) L A $* *!*N A $* *!*N +.$ * *+: ($*. * %. * :*$ ' " $. D $.>$ +*! %. * :*$, :, H. $ * "$" * D *A * :N ' "N* * * A * $D *A 89 <9 L!*! ".>$ J *A!*$ * 8) * $*" $ *A,$ $ -!*! " ) <) L, 3) (:*" ". 5 $+* + D * $ A! " $.A *. $ * " $..$D $*. *A $ $+". " *.$* $. * 15 Petite ou moyenne entreprise #5

18 . =.==' $ * 87 D $ ((# * *$ *! " 5 $* > $+#>>* (. *$*$D 8B/D C*J* $.$ <9.... <99 : +* * +$%A 5 <) $ +, 89 L 5 $+.- $. $ > " >.*.*: * > * * *: A$.. *>$D "D *$ A*$!*N 5 D $+. *.*. 5 $+. * M <9 L $+# C " /9 L * *! ".A* D $* > *A*.* * ((# * *$. 5 * > <997 ' *!*.: >$*! ". $* *A*.* :* $* $ $* AO D * 5 * > A $* *A*! *K '!. *A*$*..$* $. * $ "$>*! >O$ $*.* $ > ( *. 5 * $ $. *D A $. >$* #+:D $+. $ * A*!$*! $ *!*! ) 5 <) L +! $+>$ <99.$D $ :. *;.** * $.D * $* *; $* *! "D * *. $+. (C, " *.D $ *A.$*!..$*! $ +! J " $+* *A $* :*$ $* = *.. **$ +: " *. >A * +$A* 5 399! +*.* R! +* * $.$ " A *. D $*.. * $ /9!UR! #!$*! " +*D $ *.*.$ : *A $ < L +*. * $*.Z (+ $!$*! $*. > " $ : ' * $"$ $A 399! +*.* R! +*. *>" > $+:** $*.Z 83 L!$*! $+:. +* $ $ * :*$ (+ $* " $ * : " $*.$ $+* 6 F1* (#=1 #<

19 (*! ::.>$ " *A* $..*$ * $ * $+! D $+*!$ $+A 8B)7D $+ * :: $*.>$*" #+:D.* :: $*A * *! " * $*!" * + +*>D $ A. A $. +! A! *$ **$ $*$ $ *>$. A! * *!* * $ *$* $. +! **$D $ *$ $ A$..!.*:!%! +*$ * D $. F$ $* *,AD >%D :*.*!- D $ $. $* * $*.** > P. $* $.:$*.$*..*,$.%! $ A*. $ $+* A- P. $* *.,>D :$*D $* D %!$* D - * $ ##D $ $ $ $* ** *$ $.*>$ 5 $* O 5 $* *..A *$* /9 L *$ $ * $ $ A (:*" * 1*D :*" :*>* )9 R! +*$D 97 R! +*$! < R! +*$!$ #D $ + * + $ * "$" * D $ (*!* *$$ " <- +, $+ *! *.*$- *.* * $* *! " $ $ $%,$ $* > +.* * :"- # [.$D $ O [.$* [ * $*!" <99 RS.A * $ ) R\.* * #D $ $ A*.* $ $D $[.* * [*A O. *!* $ <99 R\ *$ * $ * D +! *. + $ *% +**.$ " $ O! " *.! *. * $* A K * $+**.* $* *: *. $*.% 5 *..D $+*. +* *$! $ $ $* :*;. I $+!. " *; $. $! " *; $ *: #>

20 $+! $! " *; $.* $+* $* ( *$!. K $ 5 * * $* * $* *$ $ * $* *$!.* 5 * $*" #D R*!D $ $*" [* $.* * <9 5 9 SU +.F P $* * +! * $ * * *$ 9 5 )9 RS:U. $ *..$*.A 5 /9 39 RS:U. $ *..$*!*A " $ *!".D $ * $*" $ >! " A $ 899 RS:.*.. $*! * A $ /9 RS:.*. $.!$ #.% *A *D $*.$ $+*! " #D $+* A $* " $!A*! *:!". $* *! ",<9 L O! " + - $* K *%D $* A$*.. 8) L O! " $ K. $+$* $..*! " $+ >* $*. * +A*.* $+*..$* +8 V(D $* *:!" < L +!.$ $ K. $*. * * ' * " * "+ :*!! O +.$*.*,89 L *!*!. :* < L $+!- D $+* *; *!* $* * 8) 5 <9 L *!$* $[*: %!"!*$.* **$ $.*! " % $* + *.A *> 5 *>$ I * * AD. * * *%!*! " 89 5 <9 L $ *.*,$! A-.A! +! <9 5 9 L! " *$ *>$ * " $. * $+*.. +$ " $.. K.$ 5 +*. $* * $ *:D "+$. A$ " $+ * +.* $ $% * +. :.! 5 $* :*; ** $+! +* $*!"..D * :*> D $* :*$ " * 5 $+ "D A*$ D.!*! " *>$ *! *.. $+$ D. $* :*$ #D!.* $ > + A*$*.$% +$ * +!?

21 $* * > :* D. A $* : 5 QA * *.. +!. +! *.. *>$ * * $D $ *.* $+A,A*$ $ $ *$"A*$ S*!.* M S- $+.* % $+AD $* *! $+ A $ $* *! " % $*!*$ :: 5 * $ $ * $* $+.* $ $+A <98D!$* * $+$* $ $* * $ ::$$*> $ " $ << $ 97# ( A$ $*!$* $+* $:D $ $! D * $*! $+* $* * :*! :$! # *D $.D " 5.$*.$ $ (1(.* 1(D. K + *! " 8) 5 <9 L * * *. ** *$ AD $. * $ 5 *.D $+$ A 5 $.**%!$*!? $ * A $ * ".**%. * $ $.! " * $* "*$. *. +. +$ A. $+ * $+! ". *. *% $. $+A A $ : +* $* * +* % I $ A $ $+* $* $ A $!$* $ $," *.* * $*!"- $ *. * $ *$D $ +!.* $ $. * * $*.D $* $**D $*. * :*$D $* A** $" A * $* A$*D $* A** A..*!D *.. +*>D $ $ A A$ $+! $*D $* "+$ *; $..!* ".$D $.*>$ * QA $. * " $ D $ * +*..$".$* $+!, " * +! ) 5 89 L- +$ $ =( 8/ 16 Gestion technique centralisée #

22 * * $D D. = + :,!.*.$- "..* $ **.!*.$ A * $ $ A* I **.*. $ *A *.*, C $*- F$D ** *..$*. $* :*!. A *! ". * :*$ * $*!. $+* $* +* $* AD *A* $ $ $!" $ * $* *$ >! $* *:.* $ * $* > +K *..$" (C, " *! * A$.. $ 6 6 F1* 0.*$* [*> % :,%. 5.* :*$D *. +$ - $ " $ * $* 5 *>. $. 1*D *.* " $+! $"." * :% " $+!.* $D * * %! *,. $* [$ 5.* :*$- " A$.. * $ * $+*!*$* *2* & )((%0*1/ $ $! * * *' #A $*! *D $. $ $* :*$ " *. * $+*.:%.!. 5 *>..! $*" #D $. : +*A $+*>. $+$ $ *! $* :*$ *! * $!* * $* 1*D $.$ >.*" *>. $+*! + *A A$ $* 1* " $ *. $* A. *. *.*.% 5 $+*>. " * $ * R*! D *NA.! $* * $ *: *. X $+$ $* :% 6 6 F1* "+ % R*! *D $ $"$ $ $ R*! +! A *A :!* >.> * $ $*D.*.$D $ R*! * K I

23 $. $* * $ *:. *A.*,$ * R +$+.* $ - $. R "* $+! :%?D 1*D $ $ * U +.* *. $ 5 % * *D +*.*.$. D $+# * *:. $ % R*! R*! + * " $ *.: " *A*>$ " $* *:. > +. * $* " * :*> R*!!*D $*. *.$ >* $*,M <8 V(- $* $,M 87 V(- #D *AD * * AD.. $ K 6 F1* $.$*! "D A >*N $*. * " A A$N.* [!D $* * >* $*. * *D ".>$ $* A $ *.*D A K! ",*.* "-.* * $[ > $ * $.* $.. J!:S $ * K $.!* $*. *. " * *..**;!A * $ >* $*!D ".A"!** $* "*$.

24 # I #! $+A $* *; $+! # I #*. $ A$.. $+ $* A* #J# I #! **$ $+:*>* (# I (: +* * ( I (* + +! (J I ( + :: " $+! (# I ( :" * *$" :" ( I (!*$. $+A* $ * :$! ((# I ( :" $* A*. *!$ J## I $ **$ +! :" *!$ *$* J I $ **$. +!! =( I = :" *$ ## I *!*$* I. I * :$!" SI *$"A*$ T*!.* I ** $" A Synthèse 10 juin 2010 CERTIA 2010 Réalisation de la synthèse $

OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS

OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS OPTIMISATION DES PROCESS POUR REDUIRE LA PRODUCTION DE DECHETS Journée Eco-innovations et gestion des déchets dans les IAA 23 mai 2012 PRESENTATION CTCPA Le CTCPA centre technique agro-alimentaire national,

Plus en détail

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit]

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit] Présentation Société d ingénierie TCE : Depuis l audit jusqu à la solution clef en main. Notre proposition : Intégrer, Optimiser, Anticiper, Innover, Maîtriser Nos cœurs de métier : Le bâtiment et l optimisation

Plus en détail

Efficacité énergétique dans les Industries agroalimentaires

Efficacité énergétique dans les Industries agroalimentaires Efficacité énergétique dans les Industries agroalimentaires «Forum régional pour l optimisation de l utilisation des fluides dans les procédés de fabrication de l industrie agroalimentaire» 10 juin 2010

Plus en détail

Limites d application de la RT2012 au titre de l article Ier

Limites d application de la RT2012 au titre de l article Ier Fiche d application : Limites d application de la RT2012 au titre de l article Ier Date Modification Version 26 février 2014 Première version de la fiche 1 Préambule Cette fiche d application précise le

Plus en détail

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France)

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) 14 Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) DÉCORATION BALISAGE 15 16 Flexcreative /Décoration - Balisage FLEX LED PRO 3528 3 W/m 30 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 33 mm Tous les 99 mm 3 12

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Les Ponts-de-Martel, gare - Fleurier, gare

Les Ponts-de-Martel, gare - Fleurier, gare - 1 3 4 5 12 15 16 18 22 28 min 33 Version du 03.11.2015 14:39:53 - 2 3 4 11 14 15 21 2 min 18 34 Version du 03.11.2015 14:39:53 - 1 2 9 12 13 15 19 25 min 20 36 Version du 03.11.2015 14:39:54 - 1 8 11

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui?

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Christophe BARRAU, Responsable national développement tertiaire ALDES Qualité de l'air : performances et applications 4 juillet 2013 Toulouse

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Goujon d ancrage Hilti HST3 DES MILLIERS D APPLICATIONS. UNE SOLUTION. Hilti. Performance. Fiabilité.

Goujon d ancrage Hilti HST3 DES MILLIERS D APPLICATIONS. UNE SOLUTION. Hilti. Performance. Fiabilité. Goujon d ancrage Hilti HST3 DES MILLIERS D APPLICATIONS. UNE SOLUTION. Hilti. Performance. Fiabilité. Goujon d ancrage Hilti HST3 PERFORMANCE DANS TOUTES CONDITIONS. Les ingénieurs et les installateurs

Plus en détail

Un four pilote sous contrôle : de la mesure au contrôle du

Un four pilote sous contrôle : de la mesure au contrôle du E N S I A Un four pilote sous contrôle : de la mesure au contrôle du procédé. SOMMIER Alain, DOUIRI Imen ENSIA-UMR Génial 1, av. des Olympiades 91744 Massy CEDEX sommier@ensia.inra.fr ensia.inra.fr Sommaire

Plus en détail

Le MASTERE SPECIALISE INGENIERIE DE PRODUITS à l INTERFACE CUISINE-INDUSTRIE (MS IPCI)

Le MASTERE SPECIALISE INGENIERIE DE PRODUITS à l INTERFACE CUISINE-INDUSTRIE (MS IPCI) Le MASTERE SPECIALISE INGENIERIE DE PRODUITS à l INTERFACE CUISINE-INDUSTRIE (MS IPCI) Pourquoi le Mastère IPCI? États des lieux en entreprise (pôle R&D) Couples cuisiniers & ingénieurs Expertises différentes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013 Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Okavango en bref Qui sommes nous? Okavango est un cabinet de conseil innovant (statut JEI)

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER. FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS MASTER SCIENCES DE LA MER FOGEM : Fonctionnement et Gestion des Ecosystèmes Marins www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La gestion intégrée de la mer

Plus en détail

JOURNÉE IHF. Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling]

JOURNÉE IHF. Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling] JOURNÉE IHF Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling] INTRODUCTION Définition Le BIM est un concept qui tourne autour de nouveaux

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 RECOMMANDATION EN VUE DE CODER LES RUBRIQUES PUBLIÉES DANS LES BULLETINS OFFICIELS INTRODUCTION 1. La présente recommandation est destinée à renforcer le contenu

Plus en détail

Cours de mathématiques M.P.S.I.

Cours de mathématiques M.P.S.I. Cours de mathématiques M.P.S.I. D'après les cours de M. De Granrut Henriet Quentin Ausseil Lucas Perard Arsène Philipp Maxime Arithmétique dans Z 1. Multiples et diviseurs Soient a,b Z. On dit que a divise

Plus en détail

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse Fabrice RICHIERI - CETE du Sud-Ouest Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité!

Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! Avec HMI-THIRODE, goûtez la tranquillité! HMI-THIRODE, des services au plus proche de chez vous La puissance d un réseau d installateurs leader en France Plus de 10 000 installations par an Plus de 60

Plus en détail

Optimiser nos énergies pour votre confort

Optimiser nos énergies pour votre confort Optimiser nos énergies pour votre confort Vous avez, pour votre habitat, un projet : de rénovation d embellissement d agrandissement d économie d énergie d amélioration de votre confort GIE EFFIRENO www.effireno.fr

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

ceradry La maîtrise du séchage

ceradry La maîtrise du séchage ceradry La maîtrise du séchage L assurance d un procédé maîtrisé dans sa globalité Caractérisation Simulation Optimisation Conception Réalisation SAV Formation Des ressources humaines Solène LE BRAS Pascal

Plus en détail

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox?

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox? Q. Q L ydb d g f hq hq d d ê d è. L d èg d g f d g d. A. L hd d d L q è b ; d q d d, q g dff, g d d, d d (f. h 7). d d b î qq èg q g d. Fg 20 21 : D d d, d d dgçg L U b : d ê d z f df q q d d d. E ff,

Plus en détail

247J 7 24H ECS. Photographie d une marque

247J 7 24H ECS. Photographie d une marque Photographie d une marque Depuis plus de 20 ans, s engage à délivrer le meilleur service. L engagement quotidien de l ensemble de ses plus de 100 collaborateurs et partenaires à présenter des solutions

Plus en détail

Limites d application de la RT2005

Limites d application de la RT2005 Fiche d application : Limites d application de la RT2005 Date Modification Version 1 er avril 2009 9 1 er juillet 2013 Précisions sur les bâtiments existants détruits puis reconstuits 9.1 Préambule Cette

Plus en détail

LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR

LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR Programme régional bois énergie Document réalisé avec la contribution d Atlanbois 07/02/2011 1/10 Bois énergie, pour desservir les réseaux de chaleur

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Bloqueur de tige pour vérins Un produit qui reprend l'aspect extérieur traditionnel du bloqueur UNIVER, mais dispose d'un nouveau système de blocage révolutionnaire, le tout pour améliorer les prestations

Plus en détail

Clauger IFFI - CNAM. Créateur de solutions en froid et air de process. Chanthy THOR, Directeur de Secteur - Clauger Process.

Clauger IFFI - CNAM. Créateur de solutions en froid et air de process. Chanthy THOR, Directeur de Secteur - Clauger Process. Clauger Créateur de solutions en froid et air de process IFFI - CNAM Chanthy THOR, Directeur de Secteur - Clauger Process - mars 2008 - En bref Société Anonyme française Date de création : 1971 260 personnes

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30 EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 0/0 CLASSE : A-GM- G 08.30-0.00 0.00-.30.30-3.00.00-.30.30-.00.00--8.30 Atelier Physique LAB MECA Atelier Physique LAB MECA Algorithmique & Programmation B8 E0 Atelier Matériaux

Plus en détail

Catalogue des protections passives

Catalogue des protections passives direction générale des Routes centre d Études des Tunnels Catalogue des protections passives Ce catalogue regroupe les fiches techniques des différents matériaux de protection passive qui ont pu être recensés

Plus en détail

Ces dispositifs marquent!un changement des principes et des modes d interventione!! 7!

Ces dispositifs marquent!un changement des principes et des modes d interventione!! 7! NOTE DE CADRAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE» 1. PRESENTATION DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE» 1.1 Les objectifs généraux "#$%&'#()*+,+%(-,%$#.$-,(#/01)%+0,%0/+-$#(programmes

Plus en détail

Briques. Tuiles Briques. TuilesTuiles. Tuiles. Fédération Française Tuiles et Briques

Briques. Tuiles Briques. TuilesTuiles. Tuiles. Fédération Française Tuiles et Briques Tuile Briques BriquesBrique Tuiles Briques Tuiles Fédération Française Tuiles et Briques TuilesTuiles Accompagner la croissance de la filière terre cuite Missions de la FFTB Efficacité et dynamisme Représenter

Plus en détail

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Ce résumé non technique a pour objet de faciliter la prise de connaissance des informations contenues dans le dossier. Conformément

Plus en détail

Un ensemble de savoir-faire

Un ensemble de savoir-faire Le groupe Bénéteau est leader mondial des constructeurs de bateaux à voile, acteur majeur sur le marché européen du bateau à moteur et leader européen de la résidence de loisirs. Dans sa stratégie de diversification,

Plus en détail

PARIS - VATRY AEROPORT INTERNATIONAL FRET ET PASSAGERS. La CHAMPAGNE CENTRALE. Paris-Vatry-Porto 1h20. Paris-Vatry-Oslo 2h40

PARIS - VATRY AEROPORT INTERNATIONAL FRET ET PASSAGERS. La CHAMPAGNE CENTRALE. Paris-Vatry-Porto 1h20. Paris-Vatry-Oslo 2h40 Un territoire riche et varié prêt à vous accueillir PARIS - VATRY AEROPORT INTERNATIONAL FRET ET PASSAGERS Paris-Vatry-Porto 1h20 Paris-Vatry-Oslo 2h40 Paris-Vatry-Stockholm 2h45 La CHAMPAGNE CENTRALE

Plus en détail

Ceric is back.également sur le marché allemand!

Ceric is back.également sur le marché allemand! Ceric is back.également sur le marché allemand! La force d une société comme Ceric Technologies est de savoir construire des usines clésen-main et d accompagner leurs évolutions en fonction des demandes

Plus en détail

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf 2014 LA RT 2012 ET LEs solutions énergie knauf Les dossiers Knauf La RT 2012 et les solutions énergie Knauf Les solutions énergie pour le neuf

Plus en détail

MiniTools PRO. Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre

MiniTools PRO. Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre infrarouge Pour le contrôle des installations de chauffage, de ventilation et de climatisation, les MiniTools PRO sont les instruments

Plus en détail

PRODUCTION & PROCESS. Produire durable : avec quels modes d organisation et quels investissements rentables?

PRODUCTION & PROCESS. Produire durable : avec quels modes d organisation et quels investissements rentables? PRODUCTION & PROCESS Produire durable : avec quels modes d organisation et quels investissements rentables? Création : 1987 - Reprise : 2002 Effectif : 45 Activités : Chaudronnerie et maintenance industrielle,

Plus en détail

Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais

Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais Environord 12 juin 2012 Jean-luc Brulin e-mail : jean-luc.brulin@ademe.fr ADEME Direction Régionale Nord pas de Calais

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES

INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES Le spécialiste de la cuisson INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES Charcuteries - Salaisons - Plats cuisinés - Produits de la mer - Cuisines centrales Constructeur depuis 1955 CUVE(S) A PANIER BASCULANT Pour cuire,

Plus en détail

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL

LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL LED et profilés sur-mesure GUIDE PROFESSIONNEL 2 3 4 GLOSSAIRE FLEXCREATIVE Le Flex LED est caractérisé par différents critères : LE pas Il caractérise l inter-distance entre deux LED, celui-ci peut être

Plus en détail

Localisation de plateformes logistiques en milieu urbain

Localisation de plateformes logistiques en milieu urbain Localisation de plateformes logistiques en milieu urbain 12ème congrès annuel ROADEF, 2011 O. Guyon, N. Absi et D. Feillet École des Mines de Saint-Étienne - CMP Georges Charpak 02/03/04 mars 2011 - Saint-Etienne

Plus en détail

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer

ANNEXES. Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC. Enseignements les plus utiles. Enseignements à renforcer ANNEXES Evaluation de la formation à Polytech Lille Département ITEC Enseignements les plus utiles Enseignements à renforcer Enseignements à intégrer Commentaires Généraux Accompagnement Professionnel

Plus en détail

A l origine de la création de son activité, SOLORPEC intervient aussi bien pour la Marine militaire que pour la marine marchande et la pêche.

A l origine de la création de son activité, SOLORPEC intervient aussi bien pour la Marine militaire que pour la marine marchande et la pêche. B AT I M E N T B AT I M E N T SOLORPEC n a pas limité son action au secteur maritime et a développé son savoir-faire pour répondre aux spécificités de la construction immobilière. En conservant les vertus

Plus en détail

Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012

Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012 Colloque ASSETEC 6 Octobre 2012 Projet en troisième La photographie : Art et Science Durée 50 minutes La naissance du projet Une rencontre Jacques Honvault : Ingénieur photographe Isarien La naissance

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE La banque de notes «Agro - Véto» est utilisée pour les concours communs A TB ENSA-ENITA, A TB ENV aux écoles d agronomie et vétérinaires et pour POLYTECH A TB à certaines écoles d

Plus en détail

Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday BRINDAS Tél Fax

Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday BRINDAS Tél Fax Rhône Alpes Techniques HOrticoles 135 chemin de Finday 69126 BRINDAS Tél. 04 78 87 93 69 - Fax 04 78 45 41 06 mail : ratho@astredhor.asso.fr Site Internet : http://www.pep.chambagri.fr/horticulture ! "#$!"!%&$"'!!(!(#)!((*+!*!(!!

Plus en détail

Quelle(s) autorité(s) de régulation pour les marchés de matières premières agricoles?

Quelle(s) autorité(s) de régulation pour les marchés de matières premières agricoles? Quelle(s) autorité(s) de régulation pour les marchés de matières premières agricoles? In Droit, Economie & Marchés de matières premières agricoles Colloque Lascaux, 21 mars 2013 Marie-Anne Frison-Roche

Plus en détail

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis D I A G N O S T I C COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU ÉQUIPE ET CONTACTS BRÈS+MARIOLLE et associés Architecture / urbanisme / programmation 15/17,

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

31/01/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Atelier «Intégration des énergies renouvelables dans le bâtiment» Solution de Climatisation Solaire Réversible Marie NGHIEM Chef de projet et Cofondatrice Helioclim 2 Un marché en attente d une solution

Plus en détail

Devenir Concessionnaire

Devenir Concessionnaire Devenir Concessionnaire Inspirées de vos envies Réaliser leur rêve! A Propos des MAISONS PUZZLE Un concept NOVATEUR et INTERACTIF en constante évolution depuis plus de 30 ANS! La Maison à Ossature Acier

Plus en détail

Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier

Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier Quel type d équipements de lavage? Validation, jusqu où aller? 30èmes JNS 9 et 10 avril 2008- Nantes C Guimier Qualification et requalification La norme EN ISO 15 883-1 Exigences générales des différentes

Plus en détail

Annexe. Concours départemental. pour le label villes et villages fleuris. des Deux-Sèvres. Règlement

Annexe. Concours départemental. pour le label villes et villages fleuris. des Deux-Sèvres. Règlement Annexe Concours départemental pour le label villes et villages fleuris des Deux-Sèvres 2013 Règlement Concours départemental pour le label villes et villages fleuris des Deux-Sèvres 2013 Le label des villes

Plus en détail

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO. CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel. www.univ-littoral.

SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO. CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel. www.univ-littoral. SCIENCES & TECHNOLOGIES - SANTÉ ET STAPS LICENCE PRO CHIMIE INDUSTRIELLE Option Environnement ou Option Froid industriel www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce diplôme est issu d un partenariat

Plus en détail

Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349

Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349 Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349 Avec membrane USP-VI (sans microvanne) Application Vannes de réglage pour applications aseptiques dans l

Plus en détail

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Direction de la Technologie Sous-direction de l innovation et du développement technologique Bureau DTC2 BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Affaire suivie par Maryline ROSA

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Délégation Générale au Développement Urbain Service territoires et planification PLAN LOCAL D URBANISME GIVORS PROJET DE MODIFICATION N 10 (correspondant à la modification n 4 de l ancien PLU spécifique

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement. Connaître, gérer, renouveler

La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement. Connaître, gérer, renouveler La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement Connaître, gérer, renouveler CANALISATEURS DE FRANCE le deuxième syndicat de spécialités de la Fédération Nationale des Travaux Publics

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Présentation de l équipe Les compétences du Nord France Convention Bureau sont à la disposition des organisateurs d évènements professionnels pour la tenue de leur manifestation en Région Nord-Pas de Calais:

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE PAR SPÉCIALITÉ (Polytech Annecy-Chambéry)

FICHE SYNTHÈSE PAR SPÉCIALITÉ (Polytech Annecy-Chambéry) FICHE SYNTHÈSE PAR SPÉCIALITÉ (Polytech Annecy-Chambéry) Suivi des diplômés 202 à 30 mois Résultats de l enquête 205 (observation au 0/2/204) Nombre de diplômés : 86 Proportion de diplômés étrangers :

Plus en détail

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan s Emissions Gaz à Effet Serre 2011 Synthèse s actions envisagées visant à réduire les gaz à effet serre la la Provence-Alpes-Côte d Azur 1/5 Cadre général Conformément à la loi Grenelle II, les services

Plus en détail

Projet LIGNOGUIDE lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse

Projet LIGNOGUIDE lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse lauréat AAP Innovation 2009 une aide aux choix des cultures biomasse Elodie Nguyen, Chambre d agriculture de Picardie Contexte et objectifs Place des cultures biomasse dans la croissance de la production

Plus en détail

Solutions d étalonnage d humidité

Solutions d étalonnage d humidité Solutions d étalonnage d humidité www.michell.com Solutions d étalonnage d humidité L importance d un étalonnage régulier La fiabilité du fonctionnement d un hygromètre, et, d ailleurs, detout instrument

Plus en détail

9 DUT Génie Civil UTBM 10 BTS CIG Com et Industries Polytech Savoie

9 DUT Génie Civil UTBM 10 BTS CIG Com et Industries Polytech Savoie Promo Rang ATS Diplôme d'origine Ecole intégrée 2007-2008 1 BTS génie optique Grenoble INP - PHELMA 2 DUT Mesures Physiques ENSMA 3 DUT Mesures Physiques INSA toulouse 4 BTS génie optique Polytech Grenoble

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

INNOCOLD, INSTITUT TECHNOLOGIQUE DU FROID

INNOCOLD, INSTITUT TECHNOLOGIQUE DU FROID INNOCOLD, INSTITUT TECHNOLOGIQUE DU FROID Innocold a été fondée à l initiative de la Communauté urbaine de Dunkerque, de l Université du Littoral Côte d Opale et de Dunkerque LNG. Sa création répond à

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE Bilan des émissions de gaz à effet de serre En application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Société COOPERATIVE AGRICOLE CRISTAL UNION ROUTE D ARCIS SUR

Plus en détail

! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !"7

!  # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ ) / # 2 / 1! 34+12 / - * 4 #) - 5.* *! ,,0& !7 !"#$" %! "# $%&' ! " # $%&' ( )##*)+$&, - (.*## / 0 1+ )" / # 2 / 1! "34+12 / - * 4 #) -..*&5-5.* *! 5 5 --,,0& - -0 0-6!"7 "!" 8 9:, $ ; : ; & / ( )'* ( ( # ( )##*) - + 0 0 1%!+ 0 ## 2" & "!, ; #

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial Document de travail - 26 septembre 2011 CAUE du Gers Les Schémas de Cohérence Territorial Information - sensibilisation les 8 CAUE de Midi-Pyrénées - www.caue-mp.fr 1 Le SCOT Un document d urbanisme de

Plus en détail

AGROALIMENTIRE. Industrie & Commerce

AGROALIMENTIRE. Industrie & Commerce Industrie & Commerce AGROALIMENTIRE Fort pouvoir calorifique, régulation fine des températures, production de chaleur en atmosphère humide : les avantages du gaz sont particulièrement adaptés aux besoins

Plus en détail

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur

Benjamin Boucher. expertises techniques dans le cadre d'une situation conflictuelle client/fournisseur Benjamin Boucher E x p e r t e n C o n c e p t i o n d e S y s t è m e s d e T e s t s G e s t i o n d e p r o j e t s e t d e l a b o r a t o i r e s d ' E s s a i s D é v e l o p p e m e n t d ' a f

Plus en détail

Les écoles du réseau Polytech Les écoles du réseau

Les écoles du réseau Polytech Les écoles du réseau Les écoles du réseau 35 630 200 200 75 90 4 formations en cycle ingénieur FI Environnement, bâtiment, énergie FI Instrumentation, automatique, informatique FI FA FC Mécanique, productique FI Mécanique,

Plus en détail

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017

Carsat Alsace-Moselle. Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Actions prioritaires Carsat Alsace-Moselle Convention d Objectifs et de Gestion 2014-2017 Programme Programme CMR CMR 2014-2017 Cécile OILLIC-TISSIER Ingénieur conseil Priorité d actions Perchloroéthylène

Plus en détail

Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires. Quartier des Roissis à Clamart (92)

Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires. Quartier des Roissis à Clamart (92) Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires à Clamart (92) FR Christine DENIS 1 Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires Quartier des Roissis à Clamart (92) Christine

Plus en détail

Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation.

Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation. Colloque PONAN - 29 novembre 2013 Etat des recherches sur les protéines végétales. Verrous et leviers de l innovation. Jacques Guéguen INRA UR BIA Nantes 1 Les systèmes alimentaires de type occidental,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Pneus et Roues pour l'agriculture et les Espaces Verts

Pneus et Roues pour l'agriculture et les Espaces Verts Pneus et Roues pour l'agriculture et les Espaces Verts Pneus pour l'agriculture et les Espaces Verts Les pneus Trelleborg pour l'agriculture, les espaces verts, les transports légers... sont disponibles

Plus en détail

La validation de barème des produits appertisés

La validation de barème des produits appertisés La validation de barème des produits appertisés Animée par Fabien AUPY Expert PCAM ( du CTCPA Centre Technique de la Conservation des Produits agricoles) UTICA, le 12 novembre 2013 Programme financé par

Plus en détail

JUILLET. Sommet UE-Brésil (Lisbonne) PROGRAMME DES TRAVAUX DATES PROPOSEES PAR LA PRESIDENCE PORTUGAISE. (1er juillet / 31 décembre 2007)

JUILLET. Sommet UE-Brésil (Lisbonne) PROGRAMME DES TRAVAUX DATES PROPOSEES PAR LA PRESIDENCE PORTUGAISE. (1er juillet / 31 décembre 2007) Conseil de l'union européenne- Service de Presse Bâtiment Justus Lipsius 175, rue de la Loi - 1048 Bruxelles Internet: http://www.consilium.europa.eu E-Mail: press.office@consilium.europa.eu Bruxelles,

Plus en détail

Le sou'en des régions : exemple de l Aquitaine

Le sou'en des régions : exemple de l Aquitaine Le sou'en des régions : exemple de l Aquitaine Stratégie régionale et moyens d accompagnement Julie MICHELS CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE Atelier GeoDH Bordeaux 27 mars 2013 Objec'fs régionaux de développement

Plus en détail

!"# $ %&' () *+,-. ).+ /0#"+12% / 0 / '1/ 2 !"!#$%#& '(

!# $ %&' () *+,-. ).+ /0#+12% / 0 / '1/ 2 !!#$%#& '( !"# $ %&' () *+,-. / / 0 / '1/ 2!"!#$%#& '( )*+,""-(*+,"" ).+ /0#"+12%!!"# 6%++/-%-78.". 8.'.!(!*."9! :..". 8 (''.! '** ;.".5 8.".*."9! :..". 8.*., "*.". 8.)6* (!.' ':.''! *.'.".< 8!(* ".,9=.!..*.'." *.

Plus en détail

Nouvelle Génération! Cap sur le futur. Une nouvelle ère s ouvre à vous avec les enregistreurs de données professionnels testo

Nouvelle Génération! Cap sur le futur. Une nouvelle ère s ouvre à vous avec les enregistreurs de données professionnels testo Cap sur le futur Nouvelle Génération! Une nouvelle ère s ouvre à vous avec les enregistreurs de données professionnels testo Gamme d enregistreurs testo 174 Gamme d enregistreurs testo 175 Gamme d enregistreurs

Plus en détail

COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT DE L ARDECHE

COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT DE L ARDECHE G2C territoires Délégation Urbanisme Centre-Est Parc d activités les Portes du Dauphiné Rue Ampère 69 780 SAINT PIERRE DE CHANDIEU Tél : 04-78-40-20-82 e-mail : lyon@altereo.fr COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT

Plus en détail

R É S I D E N C E. Ô Minimes T O U L O U S E

R É S I D E N C E. Ô Minimes T O U L O U S E R É S I D E N C E Ô inimes T O U L O U S E R É S I D E N C E Ô inimes T O U L O U S E 4 ème Ville de France N 1 croissance démographique +++ croissance économique TOULOUSE, DYNAISE ET ART DE VIVRE Podium

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Réflexion de départ Nous devons réduire nos consommations d énergie, de matière première

Plus en détail