industrie agroalimentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "industrie agroalimentaire"

Transcription

1 industrie agroalimentaire

2 agro L élaboration des produits agroalimentaires nécessite la mise en place et le contrôle de nombreux procédés et technologies avancées. De la réception des matières premières au conditionnement des produits finis, les composants ASCO Numatics contribuent à automatiser, optimiser et fiabiliser vos process. ASCO Numatics, leader mondial des électrovannes et vannes tous fluides, et acteur majeur dans le monde des composants pneumatiques, vous propose des solutions adaptées à vos métiers, avec des produits standard et spécialisés. alimentaire Un partenaire sûr pour vos projets : ASCO Numatics fait partie du groupe industriel EMERSON qui comprend plus de 100 entreprises dans le monde telles que Branson, Control Techniques, Leroy-Somer, Fisher, Rosemount. Ce sont plus de employés, pour un chiffre d affaires de 15 Milliards e. Nos compétences multisectorielles, nos équipes sur le terrain et l assurance de notre pérennité nous permettent de vous accompagner pour développer vos projets dans le monde entier. notre compétence multisectorielle industrie du poisson 2

3 industrie des viandes industrie des fruits et légumes industrie des boissons industrie des plats préparés 3

4 agro alimentaire industrie laitière industrie des corps gras fabrication d aliments pour animaux 4

5 notre compétence multisectorielle travail du grain et des produits amylacés autres industries alimentaires valorisation non alimentaire Biocarburants à partir du blé et du soja. 5

6 pilotage de process Deux solutions majeures sont proposées pour assurer le pilotage de vannes et d actionneurs dans un process : pilotage direct sur les vannes de process avec une gamme complète d électrovannes et d électrodistributeurs Namur inox pilotage déporté avec les îlots de distribution pneumatique en câblage électrique tout ou rien ou en raccordement sur un bus de terrain. Des modules d entrées/sorties complémentaires pour le raccordement des détecteurs de position ou pour le pilotage des électrovannes Asco Numatics s adapte à votre environnement en répondant à ces 2 possibilités et assure un pilotage fiable et sûr. Module isolation de pression pilotage déporté avec les îlots pilotage direct Electronique G3 bus de terrain Îlots 3/2 ou 2x3/2 5/2, 5/3 0,75 W à 2,5 W Electrovannes de pilotage, électrodistributeur NAMUR Vérins pneumatiques, électrovannes, électrodistributeurs, vannes à commande par pression 6

7 A : Stérilisation Vannes à commande pneumatique sur circuits vapeur, eau glacée, air : Conserveries B : Pasteurisation, NEP, micro-filtration Vannes de process pilotées : Industrie du lait C : Injection d air, d azote, de CO2 Vannes à commande par pression, raccordement DIN : Industrie des boissons D : Process agroalimentaire Electrovannes-pilotes montées sur vannes de process : Industrie des boissons Laiteries fromageries industries des boissons rafraîchissantes des soupes, des vins Conserveries de fruits et légumes industrie des plats préparés E : Coffret de pilotage Ilots de distribution pour le pilotage de vannes de process : Industrie du lait F : Coffret de pilotage Réseau de vide pour alimentation de thermo-formeuses : Industrie des plats préparés G : Process de thermorégulation : Industrie vinicole A b c d e f G 7

8 zones sensibles MATéRIELs SOUMIS AUX contraintes de lavage intensif L utilisation de produits antibactériens, de plus en plus agressifs, contribue à éliminer les risques de contamination des aliments qui sont en contact avec les machines. Les nettoyages fréquents des installations automatisées requièrent l utilisation de matériels spécifiques pour résister à ces agents agressifs. Asco Numatics propose une large gamme de composants pneumatiques, de vannes et d électrovannes parfaitement adaptés aux environnements les plus sévères Ensemble de traitement de l air visserie et accessoires inox - 2. Vannes à commande par pression Distributeur à levier traité nickel électrolytique, visseries inox - 4. Vannes de process PN Électrovannes Vannes COAXIALES 287/ Vérins anticorrosion SG - 8. Détecteur IP69K - 9. Vérins anticorrosion inox CIX. 8

9 Abattoirs Laiteries-fromageries Conserveries de fruits et légumes Conserveries de poissons Salaisons Usines de plats préparés A : Presses à fromage B : Commandes d aiguillages aériens en abattoirs de bovins C : Ligne de conditionnement de saumon D : Transfert de blocs de jambon E : Rampe de scarification du pain en boulangeries industrielles F : Machine spéciale en INOX : industrie de la viande A b c d e f 9

10 conditionnement et préparation de commandes Le thermoformage, l emballage, l empilage, la palettisation et la manutention des produits alimentaires sont gérés par des process de plus en plus automatisés, et robotisés. Les composants d automatismes pneumatiques Asco Numatics sont largement utilisés pour tous les mouvements linéaires, rotatifs, de préhension, et assurent cadences élevées, répétitivité et ce, avec la plus grande fiabilité. Cadences, précision et répétitivité Ex : électrovannes proportionnelles pour les applications robotisées et de préhension contrôlée de produits Ensemble monté traitement d air MOD Régulateur proportionnel Sentronic D 3. électrodistributeurs taraudés , à connectique M12-4. Distributeurs hautes cadences - 5. Vérins stoppeurs CSC 6. Vérins sans tige Vérins guidés CGT - 8. Vérins PES équipés d électrodistributeurs Îlots de distribution pneumatique électronique G3. 10

11 fromageries, beurreries fabrication de glaces conserveries de fruits et légumes salaisons production de jus de fruits usines de plats préparés conserveries de poissons criées Abattoirs de bovins et porcs A : Palettisation de caisses de tomates B : Conditionnement d air sur process de transfert en conserverie C : Poste d aiguillage sur ligne de préparation de commandes D et E : Packaging : machine d encaissage F : Ligne de conditionnement de fruits ou légumes A b c d e f 11

12 environnements poussiereux : industrie de la nutrition animale, des céréales, des produits amylacés Les ambiances poussiéreuses émanant des céréales, des farines animales, de la poudre de lait, exigent l utilisation de matériels spécifiques pour les applications de manutention, de stockage et de séchage. ASCO Numatics conçoit, fabrique et commercialise une gamme complète de produits dédiés à ces environnements, ainsi qu aux zones dangereuses : atmosphères explosibles suivant la directive ATEX 94/9/CE. Fiabilité - Sévérité de l environnement Ex : électrodistributeurs avec la technologie du tiroir inox sans joint, 200 millions de manœuvres. G : Gaz D : Poussières 4. ZONES GAZ, POUSSIÈRES Traitement d air MOD électrodistributeurs à pilotage direct - 3. Distributeurs taraudés Accessoires : silencieux incolmatables - 5. Vérins PES équipés d électrodistributeurs Vannes à commande par pression Détecteur magnétique ATEX 1 G/D et 3 G/D Électrovannes et électrodistributeurs pour atmosphères explosibles 12

13 Usines d aliments pour le bétail Ateliers de poudres de lait sucreries Minoteries Silos portuaires Silos de stockage Séchoirs à céréales A : Distributeur pendulaire B : Process d enrobage C et E : Vannes sous transporteur D : Trappes sous silos A c B d e 13

14 L élevage Les équipements des couvoirs et bâtiments d élevage se sont considérablement automatisés ces dernières années. Le contrôle et la gestion de la ventilation, du chauffage, de l humidité, de l alimentation contribuent au bien-être des animaux. ASCO numatics répond aux exigences de ces environnements en proposant, sur ces installations automatiques, une gamme adaptée de composants pneumatiques, de vannes et d électrovannes tous fluides Séparateur d eau DELTA - 2. Vérins cylindriques ISOCLAIR - 3. Vérins pneumatiques PES Vannes à commande par pression Électrodistributeurs taraudés Electrovanne SIRAI D Électrovannes (à commande directe ou assistée) ,

15 équipements pour bâtiments d élevage de porcs, d élevage de volailles équipements pour salles de traite pour couvoirs A : Contrôle du taux d humidité dans les incubateurs (couvoirs) B : Equipements pneumatiques montés sur les stabulations en salle de traite C : Dispositifs d approvisionnement d alimentation en bâtiments d élevage de porcs D : Pilotage des dispositifs de ventilation E : Vidange de tank à lait (salle de traite) F : Boîtes de distribution d aliments A d e B F C 15

16 a. 2M0210 Document non contractuel. BP RUEIL-MALMAISON CEDEX - FRANCE FAX

Gamme Porc. Ne perdez pas de temps, choisissez le spécialiste. www.tuffigorapidex.com. Ventilation Alimentation

Gamme Porc. Ne perdez pas de temps, choisissez le spécialiste. www.tuffigorapidex.com. Ventilation Alimentation Ventilation Alimentation Gamme Porc Ne perdez pas de temps, choisissez le spécialiste. Le porc est la viande la plus produite et la plus consommée au monde. Les projets qui se développent tendent vers

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE. www.aserti.ma

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE. www.aserti.ma LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE www.aserti.ma MOT DU PRÉSIDENT La satisfaction de notre clientèle a toujours été au centre de nos préoccupations, et l exercice de planification

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Vanne multivoies pour systèmes pneumatiques servo-assistée, modulaire, largeur 18 mm

Vanne multivoies pour systèmes pneumatiques servo-assistée, modulaire, largeur 18 mm Vanne multivoies 3/2 et 4/2; servo-assistée; DN 4; débit : 300 l/min.; montage modulaire Avantages Solutions complètes personnalisées totalement modulaires Débit élevé avec un encombrement réduit Longue

Plus en détail

BRICKMANN BRICKMANN PNEUMATIQUE & AUTOMATISME. Accompagne vos mouvements industriels

BRICKMANN BRICKMANN PNEUMATIQUE & AUTOMATISME. Accompagne vos mouvements industriels BRICKMANN Accompagne vos mouvements industriels BRICKMANN 11 rue Schertz - 67100 STRASBOURG Tél : 03 90 40 25 00 - Fax : 03 90 40 19 05 courrier@brickmann.fr - www.brickmann.fr PNEUMATIQUE & AUTOMATISME

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures Analyse & Medical Electrovannes miniatures Introduction Technologies d analyse Les vannes et les procédés utilisés pour les analyses dans les laboratoires ou les industries ne sont pas en contact direct

Plus en détail

Demande de Soumission - Transformateur

Demande de Soumission - Transformateur Demande de Soumission - Transformateur Nom de l entreprise : Prénom : Nom : Titre : Adresse : Ville : Code postal : Région : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web : Domaine d activités : *** possibilité

Plus en détail

Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353

Vanne  Tout ou Rien à siège incliné Type 3353 Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353 Application Vanne "Tout ou Rien" avec servomoteur pneumatique à piston Diamètre nominal DN 15 ( 1 2 ) à 50 (2 ) Pression nominale PN Plage de température

Plus en détail

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS Note : Pour les classes 3 et 4 dans les marchés publics, veuillez vous référer aux Lignes directrices du Nouveau-Brunswick pour

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage

Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage Nozzles Control Analysis Fabrication Système de Pulvérisation à Chaud AccuCoat : La Solution pour les Applications d Enrobage Une Technologie de Pulvérisation Avancée Garantit un Contrôle Précis de la

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires

Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Hygiène des Denrées et des Préparations Culinaires Objectifs : Citer les traitements thermiques et de conservation, leurs caractéristiques et leurs effets sur la flore microbienne Justifier les modes de

Plus en détail

Le petit-déjeuner et développement durable

Le petit-déjeuner et développement durable Les repas Salle avec tableau 45 à 55 min. Le petit-déjeuner et développement durable Objectifs de l atelier : Sensibiliser les enfants sur la notion de développement durable en se référant aux étapes de

Plus en détail

DIVISION FOOD & FEED. L innovation au cœur des poudres

DIVISION FOOD & FEED. L innovation au cœur des poudres L innovation au cœur des poudres DIVISION FOOD & FEED SAVOIR-FAIRE & TECHNOLOGIE DIVISION FOOD & FEED Nos clients sont souvent confrontés au rapport compétitivité et exigences relatives à la qualité du

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

DOSSIER D INVITATION

DOSSIER D INVITATION 11 ème Convention d Affaires Sécurité des Aliments Hygiène & Traçabilité www.securfood.com 13 & 14 Octobre 2015 à Avignon DOSSIER D INVITATION Remplissez ce dossier soigneusement. Ces données serviront

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ Patrick Tirard-Collet Conseiller en transformation alimentaire Direction de la transformation alimentaire et des marchés Plan de la présentation Principes de base

Plus en détail

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection Informations générales Selon la directive 94/9/CE, un appareil destiné à être utilisé en zone à atmosphère explosible ne doit être mis sur le marché que s il satisfait aux caractéristiques définies dans

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Références technico-économiques

Références technico-économiques Références technico-économiques Palmipèdes gras Année 2009 TERRES d avenir Les Chambres d agriculture du Sud-Ouest (CEPSO), en liaison avec l ITAVI, analysent chaque année les résultats techniques et économiques

Plus en détail

SDLi. POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux chargées Collectif 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES.

SDLi. POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux chargées Collectif 2 pôles 50 Hz PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES. PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : 6 m 3 /h Hauteurs mano. jusqu à : 36 m Granulométrie : mm DN orifice refoulement : Indice de protection : 68 SDLi POMPES SUBMERSIBLES DILACERATRICES Relevage d eaux

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Impact de la variabilité des prix des produits agricoles et des intrants sur les exploitations en France Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Colloque

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire 2 Plus d un siècle d expérience dans le nettoyage Pourquoi choisir Vikan? L approche pratique de Vikan nous a valu la réputation

Plus en détail

A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter

A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter Détecteurs de métaux pour les industries alimentaires & d emballage EARNING CUSTOMER CONFIDENCE Analyser Détecter Rapporter INSIGHT IN PURSUIT

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 5599/1 SERIE ISV- IPV

DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 5599/1 SERIE ISV- IPV DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 99/1 SERIE ISV- IPV Ces distributeurs à montage sur embase répondent à la norme ISO 99-1 dans les tailles ISO 1, ISO 2 et ISO 3. Ils sont disponibles

Plus en détail

Destinées à de nombreux procédés industriels

Destinées à de nombreux procédés industriels Vannes de régulation Baumann 24000CVF et 24000SVF Destinées à de nombreux procédés industriels 1 Un service clientèle intransigeant Vannes de régulation à brides série 24000CVF/SVF La conception des vannes

Plus en détail

Comment utilisons-nous notre argent?

Comment utilisons-nous notre argent? Comment utilisons-nous notre argent? L'alimentation et le logement constituent les deux dépenses les plus importantes des ménages antillo-guyanais. C'est pour leur logement que les ménages dépensent le

Plus en détail

Secteur Viticole et Distillerie

Secteur Viticole et Distillerie Information generale Notre entreprise se consacre à la conception et construction d équipements de procédé de production et de tout type de dépôts d acier inoxydable, pouvant être de procédé de production

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

Outillage d atelier. Consommables

Outillage d atelier. Consommables Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la climatisation Détection de fuite par rayon UV Coffret Lampe ultraviolet sans fil Ref : 420A58 Kit de détection de fuites air conditionné véhicule.

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Préconisations sanitaires. Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs

Préconisations sanitaires. Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs Préconisations sanitaires Conception et rénovation des bâtiments d élevage de porcs CDMP CDMP Préambule Aujourd hui, un bâtiment doit permettre à l éleveur une conduite sanitaire optimale de son élevage.

Plus en détail

La présence de conditions intégrales (CI) et/ou de conditions sectorielles (CS) est mentionnée en regard des rubriques concernées.

La présence de conditions intégrales (CI) et/ou de conditions sectorielles (CS) est mentionnée en regard des rubriques concernées. Dans une exploitation agricole, peuvent se rencontrer : Chapitre 1 : des activités d élevage Chapitre 2 : des activités agricoles autres que l élevage Chapitre 3 : des activités autres qu agricoles Chaque

Plus en détail

Approvisionnement énergétique 2011

Approvisionnement énergétique 2011 Approvisionnement énergétique 211 approvisionnement énergétique 211 Combustibles solides Combustibles solides Gaz naturel (en PCS) Gaz naturel (en pcs) Énergie électrique Énergie électrique Produits pétroliers

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Détecteurs de proximité et interrupteurs de fin de course. Commande éprouvée, robuste et fiable

Détecteurs de proximité et interrupteurs de fin de course. Commande éprouvée, robuste et fiable Détecteurs de proximité et interrupteurs de fin de course Commande éprouvée, robuste et fiable DÉTECTEUR DE PROXIMITÉ INDUCTIF ACTUALITÉS PRODUIT Les détecteurs de proximité Allen-Bradley font figure de

Plus en détail

Nettoyeur de torche robot BRG 2000-D J.Thielmann

Nettoyeur de torche robot BRG 2000-D J.Thielmann Nettoyeur de torche robot BRG 2000-D J.Thielmann Le nettoyeur BRG 2000-D permet d effectuer en une seule opération de 4 secondes maximum le nettoyage mécanique par fraise et la pulvérisation d un produit

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier

Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier Les consommations d énergie en bâtiments d élevage laitier Quelques repères sur les consommations énergétiques dans les bâtiments d élevages laitiers bourguignons Années de références 2007-2008 Une action

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Vannes à boisseau sphérique Ball valves

Vannes à boisseau sphérique Ball valves Vannes à boisseau sphérique Ball valves Gamme de produits et données techniques Product overview and technical data GESTION DES FLUIDES, VANNES, MESURE ET REGULATION VALVES, MEASUREMENT AND CONTROL SYSTEMS

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction des Etudes de la Prospective et de l Information Economique

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l indication du pays d origine pour les produits agricoles

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION Modifiée par l avenant n 47 du 9 novembre 2011 L accès au niveau III* est lié à une exigence de qualification. * Niveau tenant compte

Plus en détail

EMBALLAGE ALIMENTAIRE

EMBALLAGE ALIMENTAIRE EMBALLAGE ALIMENTAIRE QUALITÉ SANS COMPROMIS EMBALLEUSES SOUS VIDE DE TABLE MODÈLES 250 300 300D 350 350D 380 380T P2 OPERCULEUSES MODÈLES TS-15 TS-30 TS-70-2 TS-70-3 P16 EMBALLEUSES SOUS VIDE Simple chambre

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire Des solutions adaptées à vos besoins l agroalimentaire Accroître ses chances de succès à l international Les acteurs majeurs de l agroalimentaire sont soumis aux mêmes contraintes : rentabilité, fiabilité

Plus en détail

NORMES PATENTED L EXPERTISE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ET DES PERFORMANCES. Catalogue Général A N D OT H E R P E N DI N G

NORMES PATENTED L EXPERTISE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ET DES PERFORMANCES. Catalogue Général A N D OT H E R P E N DI N G RACCORDS RAPIDES DE SÉCURITÉ L EXPERTISE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ET DES PERFORMANCES Le raccord PREVO S1 représente la dernière génération des procédés de connexion pneumatique. Un outil qui répond,

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

Produits locaux et réglementation sanitaire

Produits locaux et réglementation sanitaire cuisiniers Produits locaux et réglementation sanitaire Les questions que se posent les cuisiniers sans agrément CE p romoting Economic Development through Local Food Developpement Economique par l Alimentation

Plus en détail

La cartographie des métiers des Industries Alimentaires

La cartographie des métiers des Industries Alimentaires 03 scope synthèse d Étude SEPTEMBRE 2009 Édition spéciale La cartographie des métiers des Industries Alimentaires www.observia-metiers.fr Édito Accompagner l évolution des métiers et des compétences est

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

BIFFI. Actionneurs quart de tour à gaz direct, double effet et rappel par ressort Couple de sortie jusqu à 6,500,000 lb.in.

BIFFI. Actionneurs quart de tour à gaz direct, double effet et rappel par ressort Couple de sortie jusqu à 6,500,000 lb.in. Actionneurs GIG/GIGS à gaz direct de Biffi BIFFI Actionneurs quart de tour à gaz direct, double effet et rappel par ressort Couple de sortie jusqu à 6,500,000 lb.in. Caractéristiques et avantages Cylindres

Plus en détail

60 produits solidaires pour les familles

60 produits solidaires pour les familles 60 produits solidaires pour les familles Une mobilisation de tous les acteurs Éleveurs Maraîchers Produits frais Produits secs GMS Conseil Général agriculteurs Droguerie Enseignes Transformateurs Manufacturiers

Plus en détail

APE2i. 100 rue Louise Michel. 50000 Saint LÔ. Automatisme. Process. Etudes. Informatique Industrielle

APE2i. 100 rue Louise Michel. 50000 Saint LÔ. Automatisme. Process. Etudes. Informatique Industrielle Automatisme Process Etudes Informatique Industrielle web: www.ape2i.fr e-mail: info@ape2i.fr APE2i. 100 rue Louise Michel. 50000 Saint LÔ tél: 02 33 06 12 65. fax: 02 33 06 12 75 Automatisme Process Etudes

Plus en détail

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par :

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Manuel Qualité et HACCP Indice : I Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Jacky COURRIER Directeur de COOPACA Jean-Claude MICHEL Directeur de Val limagne.coop La force d un groupe

Plus en détail

Recopieur de position Type 4748

Recopieur de position Type 4748 Recopieur de position Type 4748 Fig. 1 Type 4748 1. Conception et fonctionnement Le recopieur de position type 4748 détermine un signal de sortie analogique 4 à 20 ma correspondant à la position de vanne

Plus en détail

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you.

Robots CNC. WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots. Technology working for you. Robots CNC WITTMANN nommé «Meilleur achat» pour les robots Technology working for you. Le concept robot novateur Des dizaines d années d expériences, de développements et d innovations ont fait des robots

Plus en détail

Classes of protection IP 65 / IP66 / IP 67 ATEX zone protection Eex "ia" Eex "ed" Eex "em" ATEX II2 G/D

Classes of protection IP 65 / IP66 / IP 67 ATEX zone protection Eex ia Eex ed Eex em ATEX II2 G/D Contacts fin de course / Electrodistributeurs Limit switches / Solenoid valves Classes de protection IP 65 / IP66 / IP 67 en Eex " ia " Eex " ed " Eex " em " ATEX II2 G/D Classes of protection IP 65 /

Plus en détail

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ

La restauration commerciale représente en Aquitaine, en termes d emplois, environ Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi DIRECCTE Aquitaine PRÉFET DE LA RÉGION AQUITAINE Direction régionale de l alimentation, de l agriculture

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

NORME GÉNÉRALE POUR L ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES PRÉEMBALLÉES

NORME GÉNÉRALE POUR L ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES PRÉEMBALLÉES 1 L Étiquetage des Denrées Alimentaires Préemballées (CODEX STAN 1-1985) NORME GÉNÉRALE POUR L ÉTIQUETAGE DES DENRÉES ALIMENTAIRES PRÉEMBALLÉES CODEX STAN 1-1985 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme

Plus en détail

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010 des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque Septembre 2010 INTRODUCTION Au Pays Basque, le secteur agro-alimentaire regroupe une centaine d entreprises industrielles et compte avec l agriculture

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

La maturité énergétique de l industrie agro alimentaire en France. Enquête 2012

La maturité énergétique de l industrie agro alimentaire en France. Enquête 2012 La maturité énergétique de l industrie agro alimentaire en France Enquête 2012 1 L enjeu énergétique de l industrie agroalimentaire Une enquête réalisée sur 53% de la consommation d énergie du secteur

Plus en détail

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements PREFET DE LA REGION LIMOUSIN Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements A remplir par tous les demandeurs sauf les JA et les CUMA/ASA DEMANDEUR Numéro OSIRIS :...

Plus en détail

DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS

DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS PRÉFET DE L EURE DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES APPLICABLES À LA VENTE DE DENRÉES ALIMENTAIRES DANS LE CADRE DES GRANDES MANIFESTATIONS Direction Départementale de la Protection des Populations de l Eure

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

ALIGAL Gaz de protection. Bien emballé, naturellement!

ALIGAL Gaz de protection. Bien emballé, naturellement! ALIGAL Gaz de protection Bien emballé, naturellement! MAP pour plus de fraîcheur Les besoins évoluent Le consommateur se montre de plus en plus exigeant vis-à-vis des aliments. Il veut qu ils soient sains,

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS Moniteurs industriels et SOLUTIONS HMI DES PRODUITS COMMANDER ET SURVEILLER PARTOUT OÙ VOUS

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

H - DOMAINES SPECIFIQUES

H - DOMAINES SPECIFIQUES Sécurité sanitaire des aliments Contexte réglementaire des aliments santé 126 353 4 janvier-12 ENITA BORDEAUX Données actuelles en nutrition humaine 126 354 3 janvier-12 ENITA BORDEAUX Comportement alimentaire

Plus en détail

de traitement et de recyclage des eaux

de traitement et de recyclage des eaux WWW.NISKAE.FR Station de traitement et de recyclage des eaux SW1000 - Débit 1000L/H SIMPLICITE DE FONCTIONNEMENT ET D ENTRETIEN - Coagulation, floculation et décantation Station de traitement et de recyclage

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Productive Automation Toolbox

Productive Automation Toolbox Productive Automation Toolbox Une nouvelle vision des Automatismes Building a New Electric World I. Activité et stratégie II. Faits marquants III. Preferred Implementations IV. Produits nouveaux V. Conclusion

Plus en détail