Insuffisance rénale : Epuration extra-rénale et Limitations thérapeutiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Insuffisance rénale : Epuration extra-rénale et Limitations thérapeutiques"

Transcription

1 Université d Auvergne Insuffisance rénale : Epuration extra-rénale et Limitations thérapeutiques Alexandre Lautrette Service de Réanimation CHU de Clermont-Ferrand AER 15 novembre 2012

2 Plan - Epidémiologie - LAT = loi Leonetti (22 avril 2005)

3 Epidémiologie Uchino, JAMA, 05 Etude internationale prospective, 16 mois (sept 00-déc01), 54 réa admissions : IRA (6%) 72% des IRA étaient EER (n=1 258)

4 Epidémiologie 100 patients avec IRA en réa réanimation 50 survivants hôpital 40 survivants 1 an 30 survivants 5 ans 20 survivants 2 dialyses 9 IRC 9 fn rénale Nle

5 Epidémiologie patients avec pathologie grave (inclusion: 89-94) patients IRA avec EER - 96 patients: arrêt EER - Tous sont décèdés dans les 6 j (sauf 1 a survécu 25 j et le dernier 77 j)

6 Message: Epidémiologie LAT EER - L EER est rare en réa (< 5% des patients) - Impact pronostique vital et rénal important - EER = suppléance régulièrement utilisée dans les LAT

7 Plan - Epidémiologie - LAT = loi Leonetti (22 avril 2005)

8 Loi Leonetti Octobre 2003 : Mission parlementaire d information sur l accompagnement de la fin de vie, le président est le Dr Jean Léonetti, député UMP des Alpes Maritimes à Objectif : appréhender sans a priori l ensemble des problèmes posés par la fin de vie et envisager l éventualité de modifications législatives et/ ou réglementaires à 81 auditions ; rapport «Accepter la mort, respecter la vie» La proposition de loi dite loi Léonetti est votée à l unanimité en première lecture par l Assemblée Nationale le 30 novembre 2004 par le Sénat le 12 avril 2005 Publication des trois décrets d application de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

9 Loi Leonetti

10 Loi des droits des patients (loi du 4 mars 2002) Art. L «Toute personne prend, avec le professionnel de santé et compte tenu des informations et des préconisations qu'il lui fournit, les décisions concernant sa santé.» = AUTONOMIE «Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l'avoir informée des conséquences de ses choix. Si la volonté de la personne de refuser ou d'interrompre un traitement met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en oeuvre pour la convaincre d'accepter les soins indispensables.»

11 Loi Leonetti

12 Définitions Traitements = thérapeutique curative

13 Définitions Traitements = thérapeutique curative Soins = soins de confort (hygiène, douleur)

14 Définitions Traitements = thérapeutique curative Soins = soins de confort (hygiène, douleur) Obstination déraisonnable (ou acharnement thérapeutique) = instauration ou poursuite de traitement curatif inutile et non justifié au regard du pronostic (survie et qualité de vie)

15 Définitions Limitation intentionnelle d EER: Le patient n a pas de critère d EER, mais il ne sera pas épuré même si ces critères apparaissent Limitation factuelle d EER: Le patient a des critères d EER, il ne sera pas épuré Arrêt d EER: le patient est épuré, l EER va être interrompu alors que le patient en aurait encore besoin

16 Principes LAT arrêts des soins à LAT = limitation ou arrêts des traitements curatifs ou de suppléance inutiles à LAT = poursuite soins de confort (hygiène, douleur)

17 Principes LAT = procédure collégiale à collégialité : médecins, paramédicaux à en accord avec le patient à en accord avec la famille

18 Intervenants dans le processus le patient les proches : le représentant, la famille les soignants : les médecins, les paramédicaux le consultant extérieur à Processus décisionnel partagé

19 Intervenants dans le processus le patient Apte à consentir AUTONOMIE rôle décisionnel Le médecin respecte les volontés, même si cela conduit au décès

20 Intervenants dans le processus le patient inapte à consentir Directives Anticipées Pas de directives anticipées Le médecin doit «tenir compte» FAMILLE /PROCHES

21 Intervenants dans le processus Famille / proches Personne de confiance Pas de représentant légal Personne de référence Avis consultatif prépondérant sur autre avis non médical Témoin des volontés du patient Le médecin doit «tenir compte»

22 Intervenants dans le processus le consultant extérieur prévu dans le texte de loi à consultant = médecin extérieur (étranger à l équipe soignante) pas de lien hiérarchique avec le médecin référent donne un avis motivé si avis divergent : 2éme consultant

23 Intervenants dans le processus les soignants Réunion d équipe équipe médicale : médecin référent du patient, interne, médecin traitant, chirurgien, spécialiste à médecin référent = responsable équipe paramédicale : IDE, aide-soignantes si possible : psychologue, assitante sociale,.. à DIALOGUE : tout le monde s exprime à AVIS CONSULTATIF

24 Décision après processus collégiale de réflexion discussions répétées possibles: è discussion collégiale prise par le médecin référent è décision personnelle possibilité de décision contre les différents avis à Source majeure de conflits Dr/paraméd/famille décision peut être reconsidérée ou annulée à Processus d annulation = processus LAT

25 Notification dans le dossier notification dans dossier médical et paramédical nécessité médico-légale permet la diffusion de l information sont consignées : - les noms, fonctions - les avis (Dr/paraméd/représentant/famille..) - la décision - les modalités d application - l information et la compréhension des proches permet de distinguer LAT de l euthanasie

26 Définitions à Seule l intention exprimée dans l argumentation et consignée dans le dossier permet de distinguer : «laisser mourir» (avec une sédation terminale pour mettre fin aux souffrances) «faire mourir» (Euthanasie qui met fin à la vie = homicide volontaire)

27 Application de la décision soins de confort poursuivis inconforts pour EER: - hyperna (=soif): eau ou sédation - surcharge vasculaire (=OAP): RH < 500cc/j analgésie/sédation adaptée à peut accélérer le décès à mais toujours avec un but antalgique améliorer la qualité de fin de vie et non euthanasique (double effet) è Aide par l équipe des soins palliatifs

28 Accompagnement des proches disponibilité de l équipe élargir les horaires de visites proposer un soutien religieux ou psychologique Stratégie de communication proactive - conférence de fin de vie - livret d accompagnement

29 Message: LAT è loi Leonetti - qd le patient exprime sa volonté: il a le pouvoir décisionnel, le médecin l informe - qd le patient est hors d état d exprimer sa volonté: le pouvoir décisionnel revient au médecin - LAT = procédure collégiale mais décision médicale - LAT = «laisser mourir» et non «faire mourir» (=euthanasie)

30 Conclusions: - Épidémio LAT EER. EER rare mais impact pronostique vital et rénal important. EER = suppléance régulièrement utilisée dans les LAT - LAT = loi Leonetti. Patient exprime sa volonté: patient décide, médecin informe. Patient est hors d état d exprimer sa volonté: médecin décide. Procédure collégiale mais décision médicale. LAT = «Laisser mourir» et non euthanasie

31

Fin de vie. Limitations et arrêt traitements actifs. Premier principe : le respect devant la vie

Fin de vie. Limitations et arrêt traitements actifs. Premier principe : le respect devant la vie Fin de vie Premier principe : le respect devant la vie Limitations et arrêt traitements actifs Maurice Rapin (1925-1986) : questionnement sur l acharnement thérapeutique et sur le consentement des patients

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE Dr Sara Balagny Equipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs Hospitalisation A Domicile CHRU Lille Définition des soins palliatifs «Les soins palliatifs cherchent

Plus en détail

Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé

Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Dr Bernard Paternostre Service d Accompagnement et de Soins Palliatifs CHU de Bordeaux LOI du 22 avril 2005 relative aux droits des

Plus en détail

La Loi Léonetti. Loi n du 22 avril relative aux droits des malades et à la fin de vie. Hervé MIGNOT Christian MOULINARD

La Loi Léonetti. Loi n du 22 avril relative aux droits des malades et à la fin de vie. Hervé MIGNOT Christian MOULINARD La Loi Léonetti Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie Hervé MIGNOT Christian MOULINARD Equipe d Appui Départementale Maître de Conférence de Droit Public en

Plus en détail

De la loi de 2005 à la PPL de 2015

De la loi de 2005 à la PPL de 2015 De la loi de 2005 à la PPL de 2015 Dr V Morel Président de la SFAP 2 De la loi du 22 avril 2005 à la loi de mars 2015 En oubliant pas 1999 et 2002 Affaire Vincent Humbert le 29 septembre 2003. 15 octobre

Plus en détail

Démarche éthique en (aux) urgences. Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André

Démarche éthique en (aux) urgences. Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André Démarche éthique en (aux) urgences Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André Le dilemme de l urgentiste.. Urgences vitales. Urgences «palliatives». Accompagnement de fin de vie. Prise de décision

Plus en détail

LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti

LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti Laisser mourir, faire mourir Bernard WARY CHR Metz-Thionville Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 SUITE À «L AFFAIRE

Plus en détail

DROIT DES PERSONNES EN FIN DE VIE

DROIT DES PERSONNES EN FIN DE VIE DROIT DES PERSONNES EN FIN DE VIE Réalisé par la sous-commission éthique du Centre Gérontologique Départemental des Bouches du Rhône. Auteurs : BECHU Alice (psychologue) BERNARD Cécile (médecin) FAVIER

Plus en détail

Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005

Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005 25 septembre 2014 Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005 Mme C. DUBREUCQ, Directrice HAD Santélys Droit des patients en fin de vie : la Loi du 22 avril 2005 1 Contexte Médiatique et émotionnel

Plus en détail

LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/ Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016

LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/ Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016 LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/2005 2. Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016 CCECQA 16 juin 2016 Dr de LARIVIERE Emmanuel Responsable Pôle

Plus en détail

Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir. Quelle place pour les bénévoles d accompagnement?

Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir. Quelle place pour les bénévoles d accompagnement? Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir Quelle place pour les bénévoles d accompagnement? Pourquoi parler aujourd hui de la loi Léonetti? Votée en 2005, adoptée à l unanimité Après plusieurs «affaires»

Plus en détail

Législation sur les droits des personnes en fin de vie

Législation sur les droits des personnes en fin de vie Législation sur les droits des personnes en fin de vie Après la loi du 2 février 2016 AP-HP / 2016 La loi définit la fin de vie comme la situation dans laquelle se trouve une personne «en phase avancée

Plus en détail

Limitation et Arrêt des Thérapeutiques actives en réanimation: application de la Loi Léonetti

Limitation et Arrêt des Thérapeutiques actives en réanimation: application de la Loi Léonetti Daphnée VOURIOT JS PETIT Limitation et Arrêt des Thérapeutiques actives en réanimation: application de la Loi Léonetti Étude nationale descriptive par questionnaire DEFINITION PLAN LOIS RELATIVES AUX DROITS

Plus en détail

Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran

Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran La Loi "Léonetti" Loi N 2005-370 du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran 1 Obstination i Déraisonnable Loi du 22 avril 2005 (Loi "Léonetti")

Plus en détail

Le refus de traitement...

Le refus de traitement... Le refus de traitement... au regard de la loi Léonetti Jeanne Garnier Lille DUSP 2013 Jean-François Richard Maison Médicale Jeanne Garnier Paris Centre d Ethique Médicale ICL Lille Quand le malade refuse????

Plus en détail

Loi du 4 mars Chapitre II : droits et responsabilités des usagers. Le patient est ACTEUR de sa prise en charge

Loi du 4 mars Chapitre II : droits et responsabilités des usagers. Le patient est ACTEUR de sa prise en charge Loi du 4 mars 2002 Chapitre II : droits et responsabilités des usagers Le patient est ACTEUR de sa prise en charge Il doit être informé lors d un entretien individuel Il doit donner un consentement libre

Plus en détail

Soins palliatifs et législation

Soins palliatifs et législation LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Les concepts A2 Soins palliatifs et législation 1 Les lois au fil des années 1986 - Circulaire

Plus en détail

DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE

DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE association pour le droit de mourir dans la dignité Les DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE LE BUT DE CETTE PLAQUETTE EST DE VOUS FAIRE CONNAÎTRE VOS DROITS. À lire attentivement

Plus en détail

L information en réanimation

L information en réanimation Université d Auvergne L information en réanimation DESC de Réanimation médicale Bordeaux Juin 2008 Alexandre Lautrette Service Réanimation Médicale Clermont-Ferrand Plan - obligation médico-légale - principes

Plus en détail

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault LA FIN DE VIE Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault Mardi 02 février 2016 1 La Législation La demande sociétale actuelle des Français est de voir

Plus en détail

Alzheimer et fin de vie. Dr N.SAFFON

Alzheimer et fin de vie. Dr N.SAFFON Alzheimer et fin de vie Dr N.SAFFON Accompagnement de fin vie 1. Généralités 2. Problématiques 3. Cadre légal 1. Généralités : Démographie 1.Généralités : Evolution 1.Généralités : Evolution 1.Généralités

Plus en détail

Législation sur les droits des personnes en fin de vie

Législation sur les droits des personnes en fin de vie Législation sur les droits des personnes en fin de vie Après la loi du 2 février 2016 AP-HP / 2016 La loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Plus en détail

PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades

PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades Siège social : Mairie Cours Gambetta 84250 Le Thor Tel : 04 90 02 31 76 email

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change

SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change Pr G. LAVAL Clinique de soins palliatifs et de coordination en soins de support CHU Grenoble Tel 04 76 76 56 67 - GLaval@chu-grenoble.fr

Plus en détail

LIMITATION DES SOINS EN SITUATION D URGENCE

LIMITATION DES SOINS EN SITUATION D URGENCE LIMITATION DES SOINS EN SITUATION D URGENCE Serge Duperret Octobre 2011 Comment poser le problème? Limitation dans les structures d urgences? Exemple des services d urgences Limitation précoce alors qu

Plus en détail

LOI LEONETTI Loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

LOI LEONETTI Loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie LOI LEONETTI Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie 1) Abstention de l acharnement thérapeutique Les actes de prévention, d investigation ou de soins ne doivent

Plus en détail

et à la PERSONNE en fin de vie

et à la PERSONNE en fin de vie association pour le droit de mourir dans la dignité les DROITS RELATIFS à la PERSONNE MALADE et à la PERSONNE en fin de vie A lire attentivement et à emporter avec vous en cas d hospitalisation Les accueillants

Plus en détail

à la PERSONNE association pour le droit de mourir dans la dignité

à la PERSONNE association pour le droit de mourir dans la dignité LE BUT DE CETTE PLAQUETTE EST DE VOUS FAIRE CONNAITRE VOS DROITS Les articles cités sont ceux du Code de la santé publique A lire attentivement et à emporter avec vous en cas d hospitalisation les DROITS

Plus en détail

Limitation et arrêt des soins en réanimation chirurgicale : où en est-on? PEL BV Mai 2009

Limitation et arrêt des soins en réanimation chirurgicale : où en est-on? PEL BV Mai 2009 Limitation et arrêt des soins en réanimation chirurgicale : où en est-on? PEL BV Mai 2009 Limitation des thérapeutiques actives Ne pas introduire ni majorer les drogues vasoactives Ne pas réintuber ni

Plus en détail

DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005

DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005 DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005 Fin de vie = être confronté à la mort La mort n est rien (naturelle, inéluctable), mais la peur de la mort La mort «non naturelle»,

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 307 N 3402 S É N A T ASSEMBLÉE NATIONALE

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 307 N 3402 S É N A T ASSEMBLÉE NATIONALE N 3402 N 307 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 janvier 2016 Enregistré

Plus en détail

La loi du 22 avril 2005,

La loi du 22 avril 2005, La loi du 22 avril 2005, «relative aux droits des malades et à la fin de vie», éclairage pour les pratiques professionnelles Journée AMPR Nord-Picardie Lille, 2 juin 2012 Dr B. Pollez Pôle universitaire

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie.

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Président de la SFAP bd@sfap.org Arc en Ciel janvier 2007 Avril 2005 : une évolution

Plus en détail

Soins palliatifs et. droits des malades. 11 octobre Versailles Conférence-débat

Soins palliatifs et. droits des malades. 11 octobre Versailles Conférence-débat Soins palliatifs et droits des malades 11 octobre 2011 -Versailles Conférence-débat Définition des concepts généraux Limitation et arrêt des traitements Euthanasie Acharnement thérapeutique Soins palliatifs

Plus en détail

LOI n du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1)

LOI n du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1) LOI n 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1) Article 1 I. L article L. 1110-5 du code de la santé publique est ainsi modifié : 1 Le

Plus en détail

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Soins palliatifs Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Plan Définitions Loi leonetti Structures en soins palliatifs Réseau Arc en Ciel Introduction Le terme «palliatif» recouvre

Plus en détail

Volonté du patient et fin de vie

Volonté du patient et fin de vie Volonté du patient et fin de vie Lina Williatte-Pellitteri Professeur de droit. Faculté de droit /Universités Catholiques Directrice du Master 2 droit de la santé et de la responsabilité médicale 1 Avocat

Plus en détail

Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie

Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Organisation B5 Réflexions sur la sédation en phase terminale en gériatrie 1 Définition

Plus en détail

La sédation pour détresse en phase terminale et dans les situations spécifiques et complexes. (Recommandations de la SFAP de juin 2009.

La sédation pour détresse en phase terminale et dans les situations spécifiques et complexes. (Recommandations de la SFAP de juin 2009. La sédation pour détresse en phase terminale et dans les situations spécifiques et complexes. (Recommandations de la SFAP de juin 2009.) Martine HERRSCHER EMSPCA Octobre 2011 Définition : La sédation pour

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE. EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte

SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE. EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte Mazoyer A. Formation continue des équipes ouverte aux professionnels ambulatoires Janvier 2013 EHPAD Boucard - 79 340

Plus en détail

DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE

DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE L AFFAIRE VINCENT HUMBERT VINCENT HUMBERT (1981-2003) Était un jeune homme devenu tétraplégique, aveugle et

Plus en détail

Fin de Vie. Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016

Fin de Vie. Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 Fin de Vie Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 Décrets du 3 août 2016 Docteur Joseph CERUETTO Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 1. Introduction et historique 2. Les «nouvelles» directives anticipées

Plus en détail

Loi n créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Dr Aline SANTIN

Loi n créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Dr Aline SANTIN Loi n 2016-87 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Dr Aline SANTIN 2003 Quand la société contraint le législateur «Affaire Vincent Humbert» 2005 Genèse de la loi

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie.

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Président de la SFAP bd@sfap.org Les P tits Déj du Pallium Septembre 2006 La loi Léonetti

Plus en détail

La Loi "Léonetti" Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran

La Loi Léonetti Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran La Loi "Léonetti" Loi N 2005-370 du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran 1 Évolution Société Patient = celui sur qui on agit (opposé

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 486 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 17 mars 2015 PROPOSITION DE LOI créant de nouveaux droits en faveur

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS EN MATERNITE D R F L O R E N C E C A S T É L A S E R V I C E D E R É A N I M A T I O N N É O N A T A L E C H I P O I S S Y

SOINS PALLIATIFS EN MATERNITE D R F L O R E N C E C A S T É L A S E R V I C E D E R É A N I M A T I O N N É O N A T A L E C H I P O I S S Y SOINS PALLIATIFS EN MATERNITE D R F L O R E N C E C A S T É L A S E R V I C E D E R É A N I M A T I O N N É O N A T A L E C H I P O I S S Y Historique: principe de la réanimation d attente à priori de

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS LA LOI LEONETTI

LES SOINS PALLIATIFS LA LOI LEONETTI LES SOINS PALLIATIFS et LA LOI LEONETTI Soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. L objectif des soins

Plus en détail

PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES. Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE

PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES. Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE Introduction Personne de Confiance et Directives Anticipées sont deux droits créés par les lois du 4

Plus en détail

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE LOI LEONETTI LOI no 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie (1) NOR : SANX0407815L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République promulgue

Plus en détail

Droits des malades et fin de vie. ***** Evolution de la loi?

Droits des malades et fin de vie. ***** Evolution de la loi? Droits des malades et fin de vie ***** volution de la loi? oi éonetti du 22 avril 2005 «Droits des malades et fin de vie» 1. bstination déraisonnable prohibée 2. bligation pour le médecin de soulager la

Plus en détail

Droits des malades et des personnes en fin de vie

Droits des malades et des personnes en fin de vie 1 = 7 lettres pour «usqu à la mort accompagner la vie» ccompagner mais aussi agir dans la société n bénévolat b légitiml gitimé par la loi Kouchner de juin 1999 n bénévolat b de soutien des personnes malades

Plus en détail

Les soins palliatifs en salle de naissance après diagnostic antenatal

Les soins palliatifs en salle de naissance après diagnostic antenatal Les soins palliatifs en salle de naissance après diagnostic antenatal Sophie Parat Réseau périnatal nord 2014 Sophie Parat 1 Soins palliatifs Soins actifs Approche globale de la personne Prise en compte

Plus en détail

Fin de vie Que dit la Loi?

Fin de vie Que dit la Loi? NOVEMBRE 2016 Fin de vie Que dit la Loi? Paroles de professionnels Sarah, infirmière La prise en charge indispensable nécessite un accompagnement et un soutien dans la dignité, le respect et selon les

Plus en détail

Soins de fin de vie : En quoi la perspective est-elle nouvelle?

Soins de fin de vie : En quoi la perspective est-elle nouvelle? Soins de fin de vie : En quoi la perspective est-elle nouvelle? CAAP-Capitale-Nationale 28 octobre 2014 Michèle Marchand, M.D., Ph.D. Secrétaire, groupe de travail en éthique clinique Conseillère en éthique

Plus en détail

Démarche palliative en salle de naissance. Pr Guy Moriette* Consultant des Hôpitaux

Démarche palliative en salle de naissance. Pr Guy Moriette* Consultant des Hôpitaux Démarche palliative en salle de naissance Historique et évolutions récentes Pr Guy Moriette* Consultant des Hôpitaux Service de Médecine et Réanimation Néonatales de Port-Royal Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

Droits des personnes en fin de vie. Une nouvelle loi, quels changements en pratique?

Droits des personnes en fin de vie. Une nouvelle loi, quels changements en pratique? Droits des personnes en fin de vie Une nouvelle loi, quels changements en pratique? Contexte politique La première loi Léonetti Le nouveau texte L application pratique CONTEXTE POLITIQUE La loi du 22 avril

Plus en détail

Soins palliatifs Définitions et concepts

Soins palliatifs Définitions et concepts LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Les concepts A1 Soins palliatifs Définitions et concepts 1 Soins curatifs destinés à

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 358 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2004-2005 30 novembre 2004 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Le service de Médecine Palliative

Le service de Médecine Palliative La Nutrition et l Hydratation artificielles en fin de vie : des pratiques pas toujours bientraitantes Dr B DEVALOIS Responsable Service Médecine Palliative CHRD Pontiose Le service de Médecine Palliative

Plus en détail

La représentation de la sédation auprès du personnel médical et infirmier dans un centre de lutte contre le cancer

La représentation de la sédation auprès du personnel médical et infirmier dans un centre de lutte contre le cancer La représentation de la sédation auprès du personnel médical et infirmier dans un centre de lutte contre le cancer Alexia BOULANGER Infirmière EMSP Institut Paoli Calmettes - Marseille Enquête pour tenter

Plus en détail

PROJETS DE SOINS PALLIATIFS PERINATAUX

PROJETS DE SOINS PALLIATIFS PERINATAUX PROJETS DE SOINS PALLIATIFS PERINATAUX Marcel-Louis Viallard, MD, PhD, EA 4569, Laboratoire d éthique médicale et de médecine légale, Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Médecine palliative périnatale,

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

COMMISSION FÉDÉRALE DE CONTRÔLE ET D ÉVALUATION DE L EUTHANASIE BROCHURE À L INTENTION DU CORPS MÉDICAL

COMMISSION FÉDÉRALE DE CONTRÔLE ET D ÉVALUATION DE L EUTHANASIE BROCHURE À L INTENTION DU CORPS MÉDICAL COMMISSION FÉDÉRALE DE CONTRÔLE ET D ÉVALUATION DE L EUTHANASIE BROCHURE À L INTENTION DU CORPS MÉDICAL 2 TABLE DES MATIÈRES 1. Euthanasie pratiquée à la demande du patient et euthanasie pratiquée sur

Plus en détail

LA FIN DE VIE ASPECTS JURIDIQUES

LA FIN DE VIE ASPECTS JURIDIQUES LA FIN DE VIE ASPECTS JURIDIQUES INTRODUCTION 1. Affaires médiatisées a. L affaire Vincent Humbert Septembre 2000 : Vincent Humbert, un jeune pompier, est victime d'un grave accident de la route, le rendant

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Dr Bernard DEVALOIS

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Dr Bernard DEVALOIS La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) bd@palliatif.org Dr Bernard DEVALOIS Association IDEES - 25 Janv. 08 1 Nouveautés

Plus en détail

Sédation en médecine palliative. Dr Sandra Schmidt

Sédation en médecine palliative. Dr Sandra Schmidt Sédation en médecine palliative Dr Sandra Schmidt Recommandations de la SFAP (Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs) concernant la sédation en phase terminale ou en phase palliative.

Plus en détail

Droits des patients en fin de vie : Loi Claeys-Léonetti Nouveaux droits et outils d application en médecine générale

Droits des patients en fin de vie : Loi Claeys-Léonetti Nouveaux droits et outils d application en médecine générale Faculté de Médecine & Pharmacie Département de Médecine Générale Droits des patients en fin de vie : Loi Claeys-Léonetti Nouveaux droits et outils d application en médecine générale Pr Thierry Valette

Plus en détail

LATA. Limitation et Arrêt de Thérapeutique Actives. Invité : Monsieur le Professeur Le Conte Pôle Urgences, Hôtel-Dieu CHU Nantes

LATA. Limitation et Arrêt de Thérapeutique Actives. Invité : Monsieur le Professeur Le Conte Pôle Urgences, Hôtel-Dieu CHU Nantes LATA Limitation et Arrêt de Thérapeutique Actives Invité : Monsieur le Professeur Le Conte Pôle Urgences, Hôtel-Dieu CHU Nantes CH Référent : CH Lons-Le-Saunier Médecin Référent : Dr DUFFAIT Groupe Coordonateur

Plus en détail

Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville

Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville Si l on n a pas attendu les soins palliatifs pour s occuper des «mourants» (Hôtels Dieu du 18 ème siècle ), cela ne fait que 45 ans

Plus en détail

DOCUMENT D ENREGISTREMENT EUTHANASIE POUR UN PATIENT MINEUR *

DOCUMENT D ENREGISTREMENT EUTHANASIE POUR UN PATIENT MINEUR * DOCUMENT D ENREGISTREMENT EUTHANASIE POUR UN PATIENT MINEUR * Formulaire à envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception à la Commission fédérale de contrôle et d évaluation de l application

Plus en détail

Quels sont les mots clés de la définition des soins palliatifs? Quel texte de 2005 évoque l obstination déraisonnable?

Quels sont les mots clés de la définition des soins palliatifs? Quel texte de 2005 évoque l obstination déraisonnable? 137. Soins palliatifs pluridisciplinaires chez un malade en phase palliative ou terminale d une maladie grave, chronique ou létale. Accompagnement de la personne malade et de son entourage. Principaux

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. 1 Le premier alinéa est ainsi modifié : a) La première phrase est ainsi modifiée :

TABLEAU COMPARATIF. 1 Le premier alinéa est ainsi modifié : a) La première phrase est ainsi modifiée : - 77 - TABLEAU COMPARATIF par Proposition créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Proposition créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS

LES SOINS PALLIATIFS LES SOINS PALLIATIFS LOI N 99-477 DU 9 JUIN 1999 VISANT A GARANTIR LE DROIT D ACCES AUX SOINS PALLIATIFS LOI N 2002-303 DU 4 MARS 2002 RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA QUALITE DU SYSTEME DE SANTE

Plus en détail

Loi n du 4 Mars 2002

Loi n du 4 Mars 2002 Loi n 2002-203 du 4 Mars 2002 Soumis par Administrator 14-10-2006 Dernière mise à jour : 15-10-2006 Loi du 4 Mars 2002 relative aux droits des patients... Principales dispositions de la LOI n 2002-203

Plus en détail

Droits des patients. Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion

Droits des patients. Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion Vendredi 26-09-14 MM-LS Droits des patients Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion 2014-2015 1.3 S1 «Législation, éthique, déontologie» Promotion 2014-2017 OBJECTIFS

Plus en détail

Charte du patient hospitalisé

Charte du patient hospitalisé Charte du patient hospitalisé Dr E.Thomas, AHU médecine m légale, l sociale et pénitentiaire mail : thomas.e@chu chu-nice.fr Introduction Objectifs Droits essentiels des malades Obligations des établissements,

Plus en détail

Fiche de synthèse. Loi créant des nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Fiche de synthèse. Loi créant des nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Loi créant des nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie 1. Thématique : USAGERS 2. Titre : Droits des personnes en fin de vie DE QUOI S AGIT-IL? 3. Mots clés : Usagers. Droits.

Plus en détail

Droit des personnes et fin de vie. Mars 2016

Droit des personnes et fin de vie. Mars 2016 Droit des personnes et fin de vie 1 Mars 2016 La personne de confiance Les lois sur la fin de vie Les directives anticipées Le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie 2 A votre

Plus en détail

Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie?

Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie? Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie? Dans notre entourage - famille, amis, voisins - nous sommes tous, un jour ou l autre, confrontés à la maladie grave et à la mort. Même si nous ne

Plus en détail

Directives médicales anticipées

Directives médicales anticipées Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services de santé et médecine universitaire Directives médicales anticipées Me Jean Lambert Dre Christiane Martel Madame Caroline Poulin

Plus en détail

Article 1 Droit à une fin de vie apaisée, selon son éthique personnelle et selon sa volonté exprimée.

Article 1 Droit à une fin de vie apaisée, selon son éthique personnelle et selon sa volonté exprimée. Article 1 Droit à une fin de vie digne et apaisée L article L. 1110-5 du code de la santé publique est ainsi rédigé : «Toute personne a, compte tenu de son état de santé et de l urgence des interventions

Plus en détail

Mieux accompagner la fin de vie en France

Mieux accompagner la fin de vie en France Repères à l usage des professionnels de santé Loi Fin de Vie du 2 février 2016 Mieux accompagner la fin de vie en France La fin de vie Parlons-en avant La fin de vie : vous êtes les mieux placés pour en

Plus en détail

Loi Leonetti : aspects juridiques et éthiques des décisions de prise en charge palliative en périnatologie

Loi Leonetti : aspects juridiques et éthiques des décisions de prise en charge palliative en périnatologie Loi Leonetti : aspects juridiques et éthiques des décisions de prise en charge palliative en périnatologie Pr Guy Moriette Ancien chef du service de Médecine et Réanimation Néonatales de Port-Royal Hôpitaux

Plus en détail

accouchement-bébé- évie.

accouchement-bébé- évie. ss Question qui nous concerne directement: «néonatologie» évoque : accouchement-bébé- évie. Réalité : confrontation fréquente à la mort vécu douloureux pour l équipe. L évolution de notre pratique soignante

Plus en détail

Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie. 16/12/2006 D. Blet 1

Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie. 16/12/2006 D. Blet 1 Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie 16/12/2006 D. Blet 1 Charte des droits du mourant Conseil de l'europe, 1976 16/12/2006 D. Blet 2 1976: Charte du patient hospitalisé 1995:

Plus en détail

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer Droits des malades en fin de vie Connaître la loi Leonetti et l appliquer Lorsque la médecine trouve ses limites et que la personne, avec ses proches, se situe dans la perspective d une échéance annoncée,

Plus en détail

Alzheimer et fin de vie. Dr N.SAFFON

Alzheimer et fin de vie. Dr N.SAFFON Alzheimer et fin de vie Dr N.SAFFON Accompagnement de fin vie 1. Généralités 2. Problématiques 3. Cadre légal 1. Généralités : Démographie 1.Généralités : Evolution D après le CépiDc (Centre d épidémiologie

Plus en détail

Comment annonçer de mauvaises nouvelles aux familles. Dr DOUPLAT Marion Pôle RUSH Sainte Marguerite/Timone

Comment annonçer de mauvaises nouvelles aux familles. Dr DOUPLAT Marion Pôle RUSH Sainte Marguerite/Timone Comment annonçer de mauvaises nouvelles aux familles aux urgences? Dr DOUPLAT Marion Pôle RUSH Sainte Marguerite/Timone SOMMAIRE I. Quelles mauvaises nouvelles aux urgences? II. Difficultés de l équipe

Plus en détail

DROIT DES PERSONNES AGEES

DROIT DES PERSONNES AGEES DROIT DES PERSONNES AGEES Que dit la loi Léonetti-Claeys du 02 Février 2016 créant de nouveaux droits pour les malades en fin de vie? EMSP de HCO Dr Pascale Michel Brigitte RAGOT Infirmière 24 Novembre

Plus en détail

Les morts aux Urgences. Pr Philippe Le Conte Pôle Urgence CHU de Nantes

Les morts aux Urgences. Pr Philippe Le Conte Pôle Urgence CHU de Nantes Les morts aux Urgences Pr Philippe Le Conte Pôle Urgence CHU de Nantes Introduction Les urgences ne sont pas un lieu pour mourir Lieu de soins actifs destiné à : Faire un diagnostic rapide Traiter les

Plus en détail

REFLEXION,QUESTIONNEMENT SOIGNANT

REFLEXION,QUESTIONNEMENT SOIGNANT 2 ème estivales de l éthique en santé «NOUVELLE LOI SUR LA FIN DE VIE» REGARDS CROISES REFLEXION,QUESTIONNEMENT SOIGNANT Martine VIAL Cadre de santé - service de soins palliatifs - CHU de St-Etienne Avant

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le Réseau Dousopal 44 Bd Stanislas Girardin 76140 Le Petit Quevilly Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL d une part, ET L Etablissement

Plus en détail

La fin de vie en Europe: stabilité et évolutions juridiques

La fin de vie en Europe: stabilité et évolutions juridiques La fin de vie en Europe: stabilité et évolutions juridiques Coordination bretonne des soins palliatifs Saint-Brieuc 20 novembre 2015 1 I. La stabilité L extension de la légalisation de l euthanasie en

Plus en détail

Quelles solutions peut-on apporter à un patient en soins palliatifs?

Quelles solutions peut-on apporter à un patient en soins palliatifs? Quelles solutions peut-on apporter à un patient en soins palliatifs? Appel au 15 : quelles réponses apporter? Dr P.A. FORT Urgences SAMU 47 - Centre Hospitalier Saint-Esprit Agen 04 février 2015 Déclaration

Plus en détail

1/ LA NOUVELLE LOI nouvelle loi «Leonetti Claeys» n du 2 février Décret n du 3 août 2016

1/ LA NOUVELLE LOI nouvelle loi «Leonetti Claeys» n du 2 février Décret n du 3 août 2016 cadre de la loi claeys leonetti 1/ LA NOUVELLE LOI nouvelle loi «Leonetti Claeys» n 2016-87 du 2 février 2016. Décret n 2016-1066 du 3 août 2016 Rapport claeys leonetti avant la loi «L obstination déraisonnable

Plus en détail

ENQUETE SUR LA PRISE EN CHARGE EN SOINS PALLIATIFS PAR LES MEDECINS TRAITANTS

ENQUETE SUR LA PRISE EN CHARGE EN SOINS PALLIATIFS PAR LES MEDECINS TRAITANTS 1 ENQUETE SUR LA PRISE EN CHARGE EN SOINS PALLIATIFS PAR LES MEDECINS TRAITANTS 47 réponses sur 241 questionnaires adressés par courrier à partir du fichier de l URPS-ML Lors de la relance effectuée par

Plus en détail

Directives anticipées : Nouveau cadre légal, réflexions éthiques et repères pratiques

Directives anticipées : Nouveau cadre légal, réflexions éthiques et repères pratiques Directives anticipées : Nouveau cadre légal, réflexions éthiques et repères pratiques Journée annuelle Réseau Oncocentre, 2017 Donatien Mallet Fédération inter-hospitalouniversitaire de soins palliatifs

Plus en détail

Volonté du patient et fin de vie

Volonté du patient et fin de vie Volonté du patient et fin de vie Lina Williatte-Pellitteri Professeur de droit. Faculté de droit /Universités Catholiques Directrice du Master 2 droit de la santé et de la responsabilité médicale 1 Avocat

Plus en détail

Sédation palliative continue

Sédation palliative continue Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services de santé et médecine universitaire Sédation palliative continue Dr Louis Roy Dre Christiane Martel 15 septembre 2015 Plan de

Plus en détail