L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE une industrie singulière et performante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE une industrie singulière et performante"

Transcription

1 NOUVELLE ÉDITION NORMANDIE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE une industrie singulière et performante numéro 15 décembre 2012 Secteur industriel de par leur activité de transformation, les industries agroalimentaires (IAA) représentent une spécificité de l économie normande. La figure d ailleurs sur de nombreux points dans le peloton de tête des régions agroalimentaires françaises. Par nature, les IAA apparaissent comme une branche industrielle singulière. Elles se caractérisent par un taux élevé d autonomie du tissu économique, par une bonne résistance aux aléas conjoncturels, par une proximité des lieux de production, d approvisionnement et de consommation ou encore par une forte dépendance à d autres branches non industrielles comme l agriculture et le commerce (et plus spécifiquement la grande distribution). Les IAA normandes sont également singulières de par le profil différent mais complémentaire des deux régions composant la. La Basse-, spécialisée dans les industries du lait et des viandes, est avant tout un territoire de production tandis que la Haute-, tournée vers la transformation de produits à plus forte valeur ajoutée et grâce à des infrastructures performantes, est davantage orientée vers l exportation. À retenir emplois salariés 3 ème secteur industriel régional 741 établissements Présence de grands groupes (Ferrero, Nestlé, Danone, Bigard ) 3,3 milliards d euros d exportation 3 ème secteur exportateur normand 1,9 milliard d euros de valeur ajoutée 2,7 % de la valeur ajoutée régionale Des spécialisations nombreuses 1 er transformateur de thé et de café 1 er producteur de crème, beurre, fromages frais et à pâte molle de lait de vache Carte 1 Établissements de plus de 100 salariés au et effectifs salariés par zone d emploi au Maitres laitiers du Cotentin Mont Blanc CHERBOURG-OCTEVILLE Cargill Alliance Océane BAYEUX RichesMonts AVRANCHES Société beurrière d'isigny Coop. Isigny Ste Mère Lactalis Société fromagère de Domfront Nestlé Clinical Nutrition Slaur Sardet Soleco Gel Manche Cofa Delabli Danone COUTANCES SAINT-LÔ Broceliande Socopa Elle & Vire Panavi Stefano CAEN RichesMonts Toselli Lesaffre Entreprise viandes Elivia Armor Protéines abattages Société fromagère La Normandise AIM RichesMonts de Clecy VIRE Allis Lu Fromagère Amand-Bianic GRANVILLE de Ste-Cécile FLERS Tartefrais Chocolat de l'abbaye- Saint-Michel Suisse Normande Charal Biscuiterie Gillot Ysco de l'abbaye ARGENTAN Legal HONFLEUR Lactalis LISIEUX Fromagerie de Livarot Société Nouvelle de volaille RichesMonts Socopa Laiterie du Pont Morin Selvi Société des sources Roxane Sources : AEF, fichier des CCI / Insee Clap SIG CCIN/PEAT/JR/ BD TOPO IGN-reproduction interdite Ledun pêcheurs d'islande Traiteur de Paris Delabli LE HAVRE PONT-AUDEMER Charal Nestlé Purina Petcare ALENÇON * BERNAY Société fromagère d'orbec L'AIGLE Senagral Traiteurs de la Touques Rq. : n apparaissent seulement sur cette carte que les établissements de production. Les sièges sociaux ne réalisant que de l activité administrative et de soutien à la production ne sont donc pas représentés. Patisserie Pasquier Saint-Louis NOGENT-LE-ROTROU * DIEPPE Davigel - CAUX MARITIME Defial Normival Société Vermandoise Industries Socopa ÉVREUX Chocolaterie Michel Cluizel Yabon Nestlé Seipol VALLÉE DE LA BRESLE - VIMEU * Pain Clément ROUEN Nutriset Ferrero Novandie Cargill Segafredo Zanetti Varenne Gastronomie VERNON - GISORS Barry Callebaut ROUEN Boursin Alliance Elabores Danone Limite régionale Nom de la zone d'emploi * zone d emploi interrégionale Effectif par zone d'emploi de 194 à 782 de 783 à de à de à Effectif établissement Type d'activité Fab. d'aliments pour animaux Fab. de cacao, chocolat et de produits de confiserie Fab. de plats préparés Fab. de produits de boulangeriepâtisserie Fabrication d'huiles et graisses Fabrication de sucre Industrie des boissons Industrie des fruits et légumes Industrie des viandes Industrie du poisson Transformation du thé et du café Industrie du lait Fabrication d'autres produits agroalimentaires 1

2 LA NORMANDIE DANS LE PAYSAGE NATIONAL Une région agroalimentaire de premier plan Des spécificités et des complémentarités territoriales Représentant deux tiers des effectifs normands, la Basse- est marquée par une forte spécificité (les IAA représentent 3,4 % de son emploi salarié total, soit le 3ème rang national), notamment dans l industrie du lait et des viandes. Elle concentre en effet 81 % des effectifs normands de l industrie laitière et est d ailleurs la 1ère région française productrice de beurre, de crème et de fromage au lait de vache (dont le camembert). A noter que tous les groupes laitiers français (Sodiaal, Lactalis, Danone, Bel, Bongrain ) sont implantés en Basse-. Carte Sa voisine haut-normande compte en proportion moins d emplois dans ce secteur qu au niveau national (1,5 %, 14ème rang national). Bénéficiant d une situation géographique favorable structurée autour des deux grands ports maritimes et de la Seine, elle est davantage spécialisée dans les produits agroalimentaires à plus forte valeur ajoutée, comme la transformation du thé et du café (1ère région française en termes d effectif), l industrie du poisson (3ème rang) ou encore la fabrication de cacao, chocolat et de produits de confiseries (3ème rang). Elle accueille d ailleurs le siège de Ferrero qui représente localement plus de emplois productifs et de service SIG CCIN/PEAT/JR-05/2012-BD TOPO IGN - reproduction interdite Comptabilisant près de emplois salariés en 2010, les IAA sont le 3ème secteur industriel normand en regroupant 12 % des effectifs des industries régionales. Avec 2,3 % de son emploi salarié total (1,8 % en moyenne nationale), la est la 6ème région la plus spécialisée dans un secteur largement dominé par la Bretagne (5,8 %). Carte 2 La spécialisation agroalimentaire normande résulte d une diversité et d une complémentarité certaines entre les deux régions normandes. Carte 2 Spécialisation des régions françaises dans les IAA au Effectif salarié par région Poids sectoriel dans l'effectif salarié régional (Bretagne) () de 0,4 à 1,4 % de 1,5 à 2,1 % de 2,2 à 2,5 % de 2,6 à 5,8 % 983 (Corse) France métropolitaine : France métropolitaine : 1,8 % Source : Insee - Clap Un tissu productif autonome La accueille de nombreuses entreprises agroalimentaires sur son territoire, parmi lesquelles sont présents les plus grands groupes nationaux comme Nestlé, Ferrero, Danone ou encore Bigard. Le secteur agroalimentaire normand compte 741 établissements, de taille en moyenne bien supérieure au niveau national. Carte 1 Les sites productifs de 100 salariés ou plus (soit seulement 11 % des établissements), concentrent en effet près des trois quarts des effectifs du secteur. Avec une moyenne de 34 salariés par établissement (23 à l échelle nationale), la est la 4ème région française employant le plus grand nombre de salariés par établissement dans le secteur des IAA. La logique de proximité suivie par les IAA françaises, autant pour les lieux d approvisionnement que pour les bassins de consommation, influence fortement la localisation des sièges sociaux, ce qui les distingue des autres secteurs industriels. Les centres de décision normands gèrent localement 78 % des effectifs régionaux du secteur (83 % au niveau national*), soit 22 points de plus que pour l ensemble des industries (+ 12 pts en France). Ils rayonnent également au-delà des frontières régionales puisque 12 % des effectifs gérés par les sièges sociaux normands travaillent en dehors de la région (10 % en moyenne nationale). Notons d ailleurs que, sur ce plan également, les deux régions normandes se différencient. Le tissu productif bas-normand est composé de très grands établissements (on y compte d ailleurs les huit plus grandes structures normandes), relativement autonomes. La Haute-, quant à elle, à l image de la situation des autres secteurs industriels, pâtit de sa proximité géographique avec la région capitale qui concentre majoritairement les centres de décisions des grands groupes (3ème taux de dépendance le plus élevé des régions françaises). * Pour ces données, seules les régions de province sont prises en compte afin d améliorer la pertinence des comparaisons interrégionales. 2 Marion Douarin

3 Une bonne résistance face au contexte économique dégradé Du fait de l inertie de la consommation alimentaire des ménages, les industries agroalimentaires se caractérisent par une bonne résistance aux aléas conjoncturels. Ceci se vérifie pour la non seulement comparativement aux autres secteurs industriels mais également par rapport aux autres régions françaises. Relativement stables sur la période (- 0,2 % en moyenne annuelle), les emplois des IAA normandes résistent relativement bien à la crise économique en ne subissant qu une diminution de 1,3 % par an entre 2008 et Ils font d ailleurs partie de ceux qui résistent le mieux au niveau national en n enregistrant qu une diminution de 4,5 % depuis 2000 (- 5,8 % en moyenne nationale). Cette évolution est d autant plus remarquable que parallèlement, sur la même période, les autres secteurs industriels ont connu une chute de l emploi salarié de plus de 22 %. Graphique Graphique 1 Évolution des effectifs salariés depuis 2000 (base 100 en 2000) IAA IAA France métropolitaine Autres industries Autres industries France métropolitaine Source : Pôle Emploi, champ des établissements du secteur privé Fotolia Sébastien Goetschman Les chiffres des exportations confirment également cette caractéristique. En 2011, le montant des exportations normandes des IAA s élevait à 3,3 milliards d euros soit 8,2 % des exportations nationales de produits agroalimentaires (4 ème rang). Malgré la crise mondiale, les échanges internationaux normands de produits agroalimentaires ont bien résisté. Depuis 2008, ils ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 13 %, soit le meilleur résultat parmi les régions françaises. En 2009, en plein cœur de la crise, la est l une des trois régions françaises à avoir connu une progression de ses exportations agroalimentaires par rapport à QUELLE COMPÉTITIVITÉ POUR LA NORMANDIE EN EUROPE? Un rôle essentiel pour conforter la France sur le marché agroalimentaire européen Une contribution importante dans un secteur dominé par le couple francoallemand Au niveau européen, la situation de la France par rapport aux autres pays de l Union ressemble globalement à la position de la par rapport aux autres régions françaises. En effet, la France contribue principalement au secteur agroalimentaire européen dans les industries des viandes et du lait, branches de spécialisation pour la. Et les produits agroalimentaires sont les 3 èmes produits les plus exportés en France, comme en. Les IAA représentent une part importante de l industrie au sein de l Union Européenne. En 2010, leur chiffre d affaires s établit à 956 milliards d euros, dont près de la moitié se concentre sur trois pays : l Allemagne (152 milliards d euros), la France (144 milliards d euros) et l Italie (124 milliards d euros). Les IAA européennes sont principalement tournées vers les industries des viandes, du lait et des boissons. 3

4 En termes de commerce extérieur, la France, devancée par les Pays-Bas et l Allemagne, se positionne au 3 ème rang des pays exportateurs européens. Carte 3 Elle se distingue particulièrement par ses ventes de boissons alcoolisées (champagne, cognac, vins ) qui représentent une valeur de 12,4 milliards d euros en 2011, soit 30 % de ses exportations totales. Les produits alimentaires divers (cacao, chocolat, produits de confiserie, thé, café, sucre, plats préparés ) et les produits laitiers réalisent quant à eux un autre tiers des exportations françaises. Pour ces deux derniers produits, la est respectivement la 1 ère et 3 ème région contributrice à hauteur de 17 % et 11 % des ventes nationales à l export. En 2011, les pays de l UE sont destinataires de deux tiers des ventes de denrées alimentaires françaises à l étranger, soit 5 points de plus que pour l ensemble des produits exportés. Les trois principaux acheteurs de produits agroalimentaires français sont l Allemagne (12 %), la Belgique (11 %) et le Royaume-Uni (10 %). Ils représentent à eux seuls la moitié des ventes de la France à destination de l Union Européenne, et principalement sur les trois produits phares français cités précédemment. La réalise d ailleurs plus du quart des ventes françaises de produits alimentaires divers vers la Belgique et autant concernant les produits laitiers à destination du Royaume-Uni. N Irlande Portugal Carte 3 Exportations de produits agroalimentaires des pays de l UE (2011) Km Royaume-Uni Espagne Belgique France Danemark Pays-Bas Allemagne Luxembourg 937 Autriche Italie Valeur des exportations en M (Pays-Bas) (France) 133 (Malte) Suède Rép. Tchèque Slovénie Pologne Hongrie Slovaquie Grèce Finlande Lettonie Estonie 924 Lituanie Roumanie Bulgarie Poids dans les exportations européennes de 0,0 à 0,4 % de 0,5 à 1,6 % de 1,7 à 5,9 % de 6,0 à 8,2 % de 8,3 à 16,2 % Chypre 233 Malte 133 Source : Eurostat SIG CCIN/PEAT/JR-05/2012-BD TOPO IGN - reproduction interdite ZOOM DE LA CHAMBRE RÉGIONALE D AGRICULTURE DE NORMANDIE L agro-industrie normande : secteur animal prépondérant et spécificité portuaire Le positionnement des secteurs qui composent l agro-industrie de sur cette matrice à double entrée (marché/valeur ajoutée) conduit à au moins quatre remarques : Forte L agro-industrie normande En développement Poids prépondérant des secteurs animaux : deux emplois agroalimentaires sur trois sont dans des secteurs valorisant les produits animaux (lait, viande mais aussi produits de la mer). Une offre diversifiée après le lait et la viande : ce qui frappe le plus dans l analyse est la grande diversité des secteurs d activités agroalimentaires normands et leur taille (nombre de salariés) relativement homogène après le lait et la viande. Un positionnement sur tous les marchés : de nombreuses entreprises agroalimentaires normandes se situent sur des marchés en développement ou naissants, gages de pérennité. Des secteurs spécifiques : l ouverture portuaire de la s illustre par des filières très spécifiques : chocolat, thé café, énergie, produits de la mer VALEUR AJOUTÉE En devenir Valorisation énergétique Co -produits Autres industries Mer traiteur Plats préparés Pâtisserie, biscuiterie Chocolat, confiserie Légumes transformés Thé, café Sucre Travail du grain, alimentation animale Traditionnel Boissons Lait Viande Mer frais Légumes frais Ces caractéristiques montrent l ancrage au territoire des activités agroalimentaires et les atouts de ce secteur qui dispose d une ressource importante (agriculture, pêche et importation) et de débouchés conséquents et à fort potentiel de croissance à ses portes (bassin parisien, Londres, monde entier via les ports). Faible ÉVOLUTION DU MARCHÉ Michel Lafont Responsable du Pôle Economie et Prospective des Chambres d agriculture de Source : Chambre Régionale d Agriculture de Représentation de l'activité en nombre de salariés Haute- Basse- 4

5 BAROMÈTRE DE LA COMPÉTITIVITÉ Tableau de bord sectoriel L Observatoire de la Compétitivité s attache à suivre 22 indicateurs stratégiques. Ne figurent ici que les indicateurs les plus pertinents et disponibles pour le secteur de l industrie agroalimentaire. Haute- Basse- France métro. Rang national Évolution (*) Périodes de référence Ind. 1 PERFORMANCE ÉCONOMIQUE ET PRODUCTION DE RICHESSE Dynamisme économique (croissance de la valeur ajoutée) - 5,6 % - 6,1 % - 5,1 % - 6,6 % 12e _ Contribution à la richesse régionale (part dans la valeur ajoutée régionale) 2,7 % 2,1 % 3,5 % 1,9 % 9e Productivité (valeur ajoutée par salarié en ) e Coûts de production (rémunération par salarié en ) e 6 Capacité exportatrice (part des exportations régionales) 10,4 % 7,5 % 28,7 % 9,7 % 11e 2011 SPÉCIALISATION ET DYNAMISME DU TISSU PRODUCTIF 7 Évolution de l emploi salarié (R) - 0,7 % - 2,5% + 0,5 % - 2,9 % 7e Spécialisation sectorielle (poids du secteur dans l'emploi salarié régional) (R) 2,3 % 1,5 % 3,4 % 1,8 % 6e 9 Taille moyenne des établissements (nombre de salariés par établissement) (R) e 10 Taux de création d'établissements (R) 8,2 % 9,3 % 7,5 % 9,1 % 11e INNOVATION ET SAVOIR 14 Potentiel de relève (nombre de salariés de - de 30 ans pour 100 salariés de + de 50 ans) 197,8 % 209,8 % 189,4 % 178,3 % 5e 15 Besoin de renouvellement (part des salariés de + de 50 ans) 17,8 % 17,6 % 17,9 % 18,7 % 18e 16 Taux d'encadrement (part des cadres) 4,3 % 4,6 % 4,0 % 5,9 % 17e 17 Part des salariés non qualifiés 32,3 % 31,5% 32,8 % 32,1 % 11e 18 Rotation de la main d'oeuvre (part des mouvements de main d'oeuvre dans l'effectif salarié total) 27,3 % 38,6% 21,0 % Tension du marché du travail (taux de tension) 137,0 % 219,0 100,0 % RAYONNEMENT ÉCONOMIQUE 20 Taux de rayonnement décisionnel hors région des établissements 12,2 % 15,2 % 10,6 % 9,6 % (**) 7e Taux de dépendance décisionnelle des établissements 21,7 % 24,2 % 20,4 % 17,2 % (**) 4e (*) Évolution constatée de l'indicateur par rapport à la période précédant la période de référence (**) Le chiffre correspond à celui de la province, pour plus de pertinence dans les comparaisons interrégionales (R) Champ restreint Amélioration Évolution peu significative pour l'indicateur Dégradation MÉTHODOLOGIE DE CE NUMÉRO Ce numéro étudie la compétitivité du secteur normand des Industries AgroAlimentaires (IAA). Les IAA sont généralement définies comme les activités de transformation de biens agricoles en produits alimentaires pour l homme et l animal (les industries des viandes, du poisson, du lait, des huiles et graisses, des fruits et légumes, ainsi que le travail du grain, la fabrication d aliments pour animaux, ) et de fabrications non alimentaires ou assimilées (industries des boissons et du tabac). Toutefois le périmètre peut varier selon que l on adopte une vision plus ou moins stricte du secteur. Le champ large de la NAF NA38 niveau CA de l Insee, retenu le plus souvent pour raison de disponibilité statistique, intègre les activités artisanales de charcuterie, boulangerie et pâtisserie (ou «métiers de bouche»). Ces dernières sont en effet relativement éloignées des problématiques industrielles et sont le plus souvent caractérisées par de petites structures individuelles sans salarié. Est ici étudié en priorité et en fonction de la disponibilité des données statistiques le champ restreint (industries au sens propre), plus révélateur des enjeux du secteur. Sont alors exclues les activités de charcuterie (APE 1013B), cuisson de produits de boulangerie (1071B), boulangerie et boulangerie-pâtisserie (1071C) et pâtisserie (1071D). 5

6 BAROMÈTRE DE LA COMPÉTITIVITÉ Forces et faiblesses du secteur FORCES Un secteur industriel singulier et spécialisé basé sur des complémentarités territoriales... Fotolia jaddingt Des spécialisations fortes dans de nombreuses activités et une offre diversifiée permettant à la de se positionner sur tous les marchés Une contribution forte sur le marché européen Des complémentarités entre les deux régions composant la : - Une forte contribution à la richesse régionale, notamment grâce à une spécialisation marquée dans l industrie des viandes et du lait, particulièrement en Basse- - Des infrastructures de qualité autour du 1 er complexe portuaire français et de la Seine favorisant des exportations importantes de productions réalisées en région et hors-région - Une spécialisation haut-normande dans les produits à forte valeur ajoutée Un tissu productif diversifié caractérisé par la présence de nombreux grands groupes agroalimentaires français et par une forte autonomie décisionnelle du tissu productif comparativement aux autres secteurs industriels Une bonne résistance aux chocs conjoncturels indicateur 8, pages 2 et 4 page 3 indicateur 2, pages 2 et 4 indicateur 6, pages 2 et 3 indicateur 8, pages 2 et 4 indicateurs 20 et 21, page 2 indicateurs 1 et 7, page 3 Un effet réseau entre les entreprises déjà initié grâce à la présence, entre autres, des associations Ahnoria en Haute- et Anea en Basse- FAIBLESSES...mais qui pâtit de certains déséquilibres Des complémentarités mais aussi des déséquilibres entre les deux régions : - Une activité exportatrice plus modeste en Haute- devant l importance des exportations de produits chimiques et pétroliers - Un tissu productif haut-normand dépendant des centres de décision d Ile-de-France - Une forte disparité entre les spécialisations : la Basse- est davantage tournée vers la Bretagne que vers sa voisine normande sur de nombreuses productions - Des salariés plus âgés en Basse- Un capital humain en-deçà de la moyenne nationale - Un taux d encadrement et de qualification des salariés inférieur au taux national, déjà plus faible que celui des autres industries - Un secteur de moins en moins attractif pour les jeunes indicateur 6, page 3 indicateur 21, page 2 page 2 indicateur 14 indicateurs 14, 16 et 17 Ce numéro ainsi que la méthodologie complète sont disponibles en téléchargement sur rubrique «Secteurs et Filières». Document réalisé en partenariat avec Directeur de la Publication : Jean-Claude Lechanoine Rédaction : Gaëtan Burlot, Hélène Grandclaudon et Michel Lafont (CRAN). Cartographie et mise en page : Jérôme Rigaudière. Crédits photos : Page 1 : Fotolia auris. Impression : ETC-INN. Dépot légal : à date de parution. ISSN : Contact : Hélène Grandclaudon - Pôle Études et Aménagement Territorial Tél. : Ce document est imprimé sous label IMPRIM'VERT et sur un papier recyclé 6

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

CAHIER D'AVAL. La filière agroalimentaire haut-normande portée par les produits d importations. N 86 - Juin 2010

CAHIER D'AVAL. La filière agroalimentaire haut-normande portée par les produits d importations. N 86 - Juin 2010 CAHIER D'AVAL N 86 - Juin 2010 La filière agroalimentaire haut-normande portée par les produits d importations En Haute-Normandie, la filière agroalimentaire a un poids relativement faible dans l économie

Plus en détail

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne

Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Éléments de diagnostic sur la pauvreté et l inclusion sociale en Champagne-Ardenne Laurence Bloch Directrice Régionale, Insee Champagne-Ardenne La pauvreté : mieux la comprendre pour mieux agir Le prix

Plus en détail

La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères

La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères La sous-traitance des tâches liées aux nouvelles technologies : peu de recours aux sociétés étrangères Mahmoud Jlassi et Xavier Niel* En 26, 29 % des entreprises d au moins dix salariés confient à des

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 Filière porcine cheptel / abattages / consommation / échanges. / /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 > Filière porcine Cheptel porcin en en 29 La production porcine

Plus en détail

La filière laitière dans le contexte européen

La filière laitière dans le contexte européen La filière laitière dans le contexte européen Gérard You Mardi 15 octobre 2013 L Europe du Nord concentre l essentiel de la production laitière 2 Les pays du Nord, principaux producteurs européens 30 000

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

CCI Observatoires LE NUMÉRIQUE, UNE FILIÈRE EN DEVENIR. Filière Numérique A RETENIR. Normandie FILIÈRE NUMÉRIQUE (CŒUR DE FILIÈRE) FILIÈRE TIC

CCI Observatoires LE NUMÉRIQUE, UNE FILIÈRE EN DEVENIR. Filière Numérique A RETENIR. Normandie FILIÈRE NUMÉRIQUE (CŒUR DE FILIÈRE) FILIÈRE TIC # 01 avril 2014 CCI Observatoires Filière Numérique Normandie LE NUMÉRIQUE, UNE FILIÈRE EN DEVENIR A la confluence des secteurs de l électronique, des télécommunications et du logiciel, la filière numérique

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

Financement des IAA et transmission des entreprises

Financement des IAA et transmission des entreprises Les industries agroalimentaires Financement des IAA et transmission des entreprises Quelques constats issus de la Mission conjointe CGAAER/IGF de mai 2012 Académie de l agriculture - 6 mai 2015 MINISTÈRE

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2

Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2 Pallier la pénurie d entrepreneurs 2014 OCDE/UNION EUROPÉENNE 2015 Chapitre 4 Le travail indépendant et l entrepreneuriat chez les seniors 1, 2 Ce chapitre traite des activités d indépendant et d entrepreneuriat

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence Les solutions de l axe Seine HAROPA, 1er ensemble portuaire de France Le Port de Rouen, 1er Port européen d exportation de céréales, s est associé aux

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Agreste Bretagne - Mars 2013-2 AgresteBretagne Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Les industries agroalimentaires en Bretagne L agroalimentaire en Bretagne : 40 % des emplois industriels

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Tableau de bord du secteur agroalimentaire

Tableau de bord du secteur agroalimentaire Tableau de bord du secteur agroalimentaire Septembre 2015 La France et ses régions, dont départements, régions et collectivités uniques d outre-mer l 2 Tableau de bord du secteur agroalimentaire lseptembre

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Trafic de Marchandises dans les Ports français en 211 et Évolution depuis 2 A RETENIR Economie maritime et des territoires littoraux Le trafic de marchandises

Plus en détail

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy La hausse des prix du tabac Catherine Hill Institut de cancérologie Gustave Roussy 1. Lien entre prix et ventes et autres considérations économiques 2. Consommation = ventes dans le réseau des buralistes

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne Atelier Achat Responsable 9 décembre 2014 Initiative Bio Bretagne Qu est ce qu Initiative Bio Bretagne? Initiative Bio Bretagne est une plate-forme, un réseau d'entreprises et d'acteurs bretons souhaitant

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep)

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep) 25/2015-9 février 2015 Production et consommation d énergie en 2013 La consommation d énergie dans l UE est revenue à son niveau du début des années 1990 Dépendance énergétique de l UE à 53% En 2013, la

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES

APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES APPEL A PROJETS INTERNATIONALISATION ET CONQUETE DE NOUVEAUX MARCHES I. CONTEXTE Le Schéma Régional de développement Economique, d Innovation et d Internationalisation (SRDEII) adopté par la Région fin

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales

Le transport routier. de marchandises en Europe. 3 èmes. du transport routier en Basse-Normandie. le 9 novembre 2006. èmes rencontres régionales 3 èmes èmes rencontres régionales du transport routier en Basse-Normandie Le transport routier Sources statistiques : DRE BN - ORT DAEI SES de marchandises en Europe Service Prospective Aménagement Déplacements

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

LES CHIFFRES DU BIO 2013. PU4524fr01 (10/06/2014) RAPPORT juin 2014 Conférence de presse Semaine BIO

LES CHIFFRES DU BIO 2013. PU4524fr01 (10/06/2014) RAPPORT juin 2014 Conférence de presse Semaine BIO PU4524fr01 (10/06/2014) RAPPORT juin 2014 Conférence de presse Semaine BIO LES CHIFFRES DU BIO 2013 Biowallonie asbl Avenue Comte de Smet de Nayer, 14 5000 Namur 081/281.010 info@biowallonie.be www.biowallonie.be

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE salariés en équivalent temps plein dans entreprises de transformation ou de commerce de gros

L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE salariés en équivalent temps plein dans entreprises de transformation ou de commerce de gros L AGROALIMENTAIRE EN FRANCE 690 000 salariés en équivalent temps plein dans 85 000 entreprises de transformation ou de commerce de gros En 2012, le secteur agroalimentaire, au sens large, compte 85 000

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST Simon Ruchaud, Économiste, AFIC Alexandra Audouard, Senior Manager, MAZARS Bordeaux Marc Brière, Président de la Commission Action

Plus en détail

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis

Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis Mission DRI du 2 septembre 2013 Une région d outre-mer émergente, en croissance, avec des potentiels et confrontée à plusieurs défis L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer Des missions de banque

Plus en détail

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 Documentation de base FEVIA - Fédération de l industrie alimentaire asbl Avenue des Arts 43 1040 Bruxelles ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE

Plus en détail

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE, ET DE LA PERFORMANCE DEPP NOTE D INFORMATION n 1 Janvier 214 La dépense par élève ou étudiant pour un parcours dans l enseignement scolaire ou supérieur en

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail