Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Groupe Ecole supérieure d agriculture d Angers Campagne d évaluation

2 Section des Formations et des diplômes e président de l'aeres "signe [...], les rapports d'évaluation, [...] contresignés pour chaque section par le directeur concerné" (Article 9, alinéa 3, du décret n du 3 novembre 2006, modifié).

3 Etablissement : Groupe Ecole supérieure d agriculture d Angers Etablissement(s) partenaire(s) : ISARA (yon), VETAGROSUP à CERMONT FERRAND (France), UNIVERSITA CATTOICA DE SACRO CUORE de PIACENZA (Italie), HARPER ADAMS UNIVERSITY COEGE à NEWPORT (Royaume Uni), Université USAMV de CUJ-NAPOCA (Roumanie), INEA de VAADOID (Espagne), UNIVERSIDAD de EON (Espagne), dans le cadre du consortium d un master Erasmus mundus. Mention : Agronomie Agro-alimentaire Spécialité(s) : Technologies et valorisation des produits de terroirs Food identity Rapport de l évaluation Points forts : Master positionné sur une niche avec un contenu qui semble original par rapport à ceux offerts par d autres formations ; Caractère international du recrutement des étudiants ; Bonne visibilité et attractivité du master, se traduisant par une forte sélection des étudiants à l entrée (effet positif de l étiquette «Erasmus mundus») ; Caractère international du programme (se déroulant dans quatre pays au moins pour tous les étudiants) ; Programme offrant de nombreuses illustrations concrètes. Points faibles : isibilité insuffisante des objectifs de formation : le positionnement "produit typique terroir" correspond à une cible industrielle et économique floue : petits producteurs, filières équitables, produits locaux «typiques» à commercialisation à un niveau industriel. S agit-il de marchés locaux ou internationaux? Cette rubrique manque de clarté, d où faiblesse du partenariat industriel ; Des TP et études de cas ne correspondant pas toujours à la problématique globale du master, et qui mériteraient de mieux correspondre à la thématique et au modèle commercial ; Programme comportant quelques redondances, faisant une place qui semble faible aux disciplines génériques, notamment à l économie et au droit ; Absence de convention cadre pédagogique entre les établissements partenaires ; Peu ou absence d échanges entre établissements partenaires en matière de pédagogie et de recherche ; Hétérogénéité des diplômes délivrés ; Programme impliquant de nombreux déplacements en France et à l étranger, ce qui entraine des contraintes et des coûts élevés pour les étudiants ; Modalités d évaluation des étudiants hétérogènes d un établissement à l autre ; Manque de clarté sur l homogénéisation des étudiants (mise à niveau des étudiants d origine «marketing/économie») ; Ancrage recherche faible ; implication de l Université espagnole de Valladolid n est pas évidente. Notation (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement : Clarifier l affichage : soit micro productions (science des aliments, technologies, etc.), soit économie et marchés de productions locales au niveau mondial ; Etablir une convention pédagogique entre les établissements associés pour la conduite du master ; à cette occasion homogénéiser l évaluation des étudiants, clarifier le recrutement et la remise à niveau des étudiants marketing/économie, tendre vers une meilleure lisibilité d ensemble des diplômes délivrés ; Développer de véritables relations suivies entre établissements partenaires en pédagogie et recherche ; Renforcer dans le programme les enseignements à caractère générique (économie, droit ). 2

4 Avis détaillé Bilan global du fonctionnement et de l attractivité du master : ESA a été habilitée à délivrer ce master en 2009 pour quatre ans ; il s agit donc de la première demande de renouvellement. Courant 2010, le master a reçu le label Erasmus mundus pour 5 ans à partir de la rentrée Globalement, ce master est encore trop jeune pour qu il soit possible de porter un jugement réellement solide sur son attractivité (une seule promotion est sortie). On observe à l entrée une pression de recrutement qui semble forte. Après deux années de démarrage, l effectif d étudiants a atteint à la rentrée 2011 l objectif de 25 par promotion, dont deux tiers de non français appartenant à une quinzaine de nationalités. a première promotion de 7 étudiants a été diplômée en octobre 2011 (2 poursuites d études, 4 employés, un en recherche d emploi). e master semble bien fonctionner avec une circulation des étudiants effective et bien organisée. Une part importante de l enseignement est réalisée en français ; c est un choix mais il peut affecter l attractivité. Evolution du master (en cas de renouvellement) : Prise en compte des observations et recommandations de la commission lors de l habilitation initiale, autres modifications et améliorations apportées depuis la précédente habilitation : Obtention en 2010 du label Erasmus mundus. Néanmoins, les partenaires du consortium de ce master sont encore en train d élaborer leur convention cadre pédagogique. es recommandations émises lors de l habilitation du master ont été prises en compte de la manière suivante : o évaluation de la qualité des enseignements dans les établissements étrangers partenaires ; o continuité du soutien des partenaires industriels et des collectivités territoriales. Stratégie globale du ou des établissements : Justification et spécialité du projet déposé au regard des formations existantes (Diplômes d ingénieurs et masters habilités) : Ce master centré sur la valorisation des produits de terroir européens est unique en son genre. Il a un positionnement de «niche» et répond à une double demande : celle de l Union européenne qui encourage le développement d une agriculture diversifiée ancrée dans ses terroirs, celle de l industrie agro-alimentaire qui est à la recherche de cadres ayant une triple compétence technique, marketing et international. objectif affiché est délicat en regard de la cible affichée des productions locales. es consommateurs européens tout comme la communauté européenne sont en attente du développement des productions locales (productions de terroir, et du maintien des savoir faire associés etc.). e programme se donne l ambition d embrasser le marché international alors que les volumes produits au niveau local sont nécessairement faibles. Il y a peut être une difficulté de «lecture» et de clarté de la cible et des objectifs à ce niveau. Politique de site et appartenance à un ou plusieurs réseaux de formation et de recherche : Ce master est piloté par un consortium de 8 établissements de 5 pays européens. En France, il comprend trois établissements de formation supérieure du domaine agricole. ESA et ses partenaires forment un réseau cohérent avec en particulier des partenaires étrangers francophones. Il y a une légère «surreprésentation» française qui «marque» l organisation du master. a formation : Objectifs pédagogiques, scientifiques et professionnels (compétences acquises à l issue de la formation) : es principales compétences communiquées aux étudiants sont les suivantes : o Maitrise des bases scientifiques et techniques de la production et de la transformation des produits «de terroir» ; o Compréhension du fonctionnement des filières de production et commercialisation des produits «de terroir» ; o Capacité à piloter la production et la commercialisation, sous stricte assurance qualité ; o Capacité à travailler en groupe et en mode projet ; o Capacité à opérer sur des marchés de tailles variées, du local à l international ; la capacité à opérer en contexte international est particulièrement importante (à cette fin, la formation est bilingue, français/anglais). 3

5 Dans le dossier, on perçoit un manque de clarté du positionnement «typique» et/ou «traditionnel». De par les exemples choisis, (voir UV 3.1 et 3.3), on découvre un concept de typicité traditionnel - terroir qui comporte différentes facettes allant de micros producteurs à des appellations (INAO, etc.) et dans certains cas à une démarche de commerce équitable. En filigrane on perçoit une opposition entre les schémas de production des industries moyennes et grandes et des initiatives locales et souvent associées à de petits producteurs ou coopératives. Cela mériterait plus de clarté, et ce dès l annonce des objectifs de la formation. Sous couvert de typicité et de produit traditionnel, on a au final du mal à voir si on s intéresse à des filières de grande dimension ou à des micro-filières de produits locaux. Débouchés visés (métiers et secteurs d activités) : e master vise à former des managers opérationnels de l agribusiness, employés dans des entreprises ou des organismes internationaux. En pratique, le master vise (i) à la formation de cadres étant en mesure de mettre en place des marchés à dimension élargie liés à des productions locales et (ii) à des cadres en mesure de qualifier des productions locales vis-à-vis des réglementations en vigueur. Il peut aussi déboucher sur un doctorat mais cela ne semble pas être sa finalité principale. Organisation de la formation (durée, contenus et volumes, architectures, modalités, répartition cours/td/tp, stages, mise en œuvre des ECTS, localisation géographique des enseignements, spécification du contenu par rapport aux formations existantes dans le ou les établissements, partage des responsabilités en cas de co-habilitation) : e master est structuré classiquement en quatre semestres : o e premier semestre se déroule en trois phases : - 15 semaines à Angers (ESA) : concepts des produits de terroir, fabrication, qualité ; - 2 jours à yon (ISARA) ; - 7 semaines à Piacanza (UCSC) consacrées à l analyse sensorielle et à la perception du consommateur ; o e second semestre se déroule en deux phases : - a première a lieu à Cluj (Roumanie) les années impaires ou à Newport (Royaume Uni) les années paires ; elle est centrée sur les aspects économiques et internationaux des filières ; - a seconde est un voyage d études en Espagne organisée par l Université de eón ; o e troisième semestre commence à Clermont-Ferrand, et se termine par une étude de cas, en groupe, en entreprise dans l un des 5 pays du consortium ; o e dernier semestre est consacré à un stage individuel de six mois minimum, conclu par la rédaction de deux documents (un mémoire et un «condensé de mémoire», l un en français et l autre en anglais) et par une soutenance à Angers en septembre. Au total, les étudiants du master voyagent beaucoup, ce qui est certainement bénéfique à leur culture générale mais peut nuire à l approfondissement des sujets traités. es coûts élevés de ces déplacements constituent une contrainte (surtout pour les étudiants européens ne bénéficiant pas des généreuses bourses Erasmus mundus) que l ESA tente de lever en obtenant des financements auprès des collectivités territoriales (Angers, département du Maine et oire). Chaque semestre est découpé en modules qui servent de base à l attribution des ECTS. 30 ECTS sont attribués par semestre. a ventilation de ces ECTS par module de formation est clairement exposée, mais des différences, dont les raisons ne sont pas évidentes, apparaissent dans les nombres d ECTS attribués aux différents modules. e dossier n indique pas les contenus des enseignements délivrés en semestre 2 au Royaume Uni. a répartition au sein des 12 modules des trois premiers semestres des enseignements qui sont présentés (hors langues et voyage d études) fait une bonne place aux travaux dirigés, travaux personnels et visites de terrain comme indiqué dans le tableau ci-dessous (unité : heure étudiant) : 4

6 SEMESTRE COURS TD et travaux personnels VISITES TOTA 478 (52%) 321 (35%) 112 (13 %) es enseignements paraissent contenir une forte proportion d apports de nature descriptive et très liés aux contextes des pays du consortium (filières fromages, vin, panification, charcuterie ), ce qui ancre le master dans le concret mais pourrait limiter son caractère générique. Il semble en outre exister quelques redondances d un module à l autre. Enfin, les étudiants reçoivent peu de formation en économie et en droit. es établissements du consortium du master délivrent des diplômes conjoints. es étudiants qui valident leurs 120 ECTS reçoivent en France le diplôme national de master «Technologies et valorisation de produits de terroir» ; en Italie ils reçoivent un «master universitario di primo livello» ; en Roumanie, ils reçoivent un «master of science agribusiness» et au Royaume-Uni un «post graduate certificate». Aucun diplôme ne semble délivré en Espagne. objectif de délivrer aux étudiants un diplôme unique et commun semble encore bien lointain! Equipe de formation (pilotage, composition de l équipe pédagogique, profils des intervenants, part de la formation effectuée par des intervenants industriels et/ou étrangers) : a responsabilité pédagogique est exercée au niveau du consortium par 9 personnes (dont 4 français, 2 de l ESA) qui apparaissent compétentes et expérimentées. identité des formateurs est indiquée sur la fiche de chaque module. es CV fournis dans le dossier sont ceux de docteurs et d ingénieurs qui disposent d une formation et de compétences correspondant bien aux domaines couverts par le master. Tous les responsables roumains de modules (2e semestre année impaire) sont par exemple en possession d un doctorat. a plupart des enseignants mentionnent un bon niveau en français ou en anglais (une exception d un enseignant italien purement italianophone). a part relative importante de l enseignement en français pourrait constituer une limite à l attractivité. Au passage, on peut s interroger sur l efficacité des 25 h d initiation à l Italien. Certains modules sont assurés, pour un volume important, par un seul intervenant : dans la mesure du possible il semblerait souhaitable de diversifier les enseignants de ces modules. e dossier mentionne de nombreuses interventions de professionnels d entreprises ou de centres de recherche. es cours et TD étant assurés en quasi totalité par des enseignants, il semble que ces apports des professionnels aient principalement lieu pendant les nombreuses visites de terrain qui font partie intégrante du programme du master. Néanmoins ces interventions d industriels semblent assez descriptives. Appui recherche (insertion scientifique et apport de la recherche à la formation, niveau scientifique des intervenants, liens avec les activités de recherche de l établissement) : es laboratoires de recherche cités comme apportant leur appui au master sont tous français ; il s agit de : o Deux unités de recherche du groupe ESA à Angers : - l unité de recherche «Groupe de recherche en agro-alimentaire sur les produits et les procédés», labellisée en 2008 par le ministère de l agriculture ; ce laboratoire compte 15 enseignants chercheurs (dont 3 HDR), 6 ingénieurs, et accueille 7 doctorants ; les recherches portent sur la qualité et la typicité des aliments, sujets au cœur des enseignements du master ; les étudiants du master sont accueillis dans le laboratoire pour des travaux bibliographiques et des projets de recherche ; - l unité de recherche «aboratoire de recherche et d étude en sciences sociales» ; deux enseignants chercheurs de ce laboratoire participent aux enseignements du master ; le laboratoire est impliqué dans un programme de recherche sur les liens entre producteurs et consommateurs ; o Un laboratoire de VetAgroSup à Clermont-Ferrand, CAITYSS, sciences et technologies alimentaires et management des entreprises ; ce laboratoire apporte des compétences originales en matière de qualité et typicité des produits animaux ; 5

7 o o o e département «Marketing et stratégies des entreprises» de l ISARA de yon ; ce laboratoire est spécialisé dans le transfert aux entreprises concernant le développement de produits de qualité spécifique. es membres de ce département assurent deux modules d enseignement du master. e dossier ne mentionne pas de coopération en matière de recherche avec les universités non françaises. Globalement, l appui recherche ne parait pas être une priorité de ce master : ce point pourrait être développé. Evaluation des enseignements (modalités, démarche qualité) : Un système d évaluation interne permet à chaque étudiant d évaluer chaque module d enseignement. es avis exprimés sont pris en compte par les enseignants et par les responsables du master lors des réunions bisannuelles du consortium (ce qui est obligatoire dans les programmes Erasmus mundus). e public : Recrutement des étudiants étrangers (effectifs attendus, prérequis, procédure et niveau de recrutement, coût de la formation, dispositifs de promotion et de prospection mis en place) : e groupe ESA déploie d importants efforts pour promouvoir le master à l étranger (Russie, Turquie, Asie, Amérique ) auprès des étudiants, des enseignants et du grand public. e site web du master apparait comme un outil de promotion et d information de qualité. objectif est d accueillir des promotions de 25 étudiants dont au maximum un tiers de français. Actuellement, le nombre de dossiers de candidature complets reçus par l ESA est de 130, ce qui est un signe d attractivité et conduit à un taux de sélection élevé, de l ordre de 1 sur 5. es candidats doivent être titulaires d un «bachelor» ou équivalent à dominante scientifique ou économie / marketing. e dossier mentionne que les étudiants issus de parcours «économie marketing» doivent suivre une remise à niveau en biologie, physique, chimie et statistiques. Toutefois, aucune information n est fournie ni sur les effectifs concernés d étudiants, ni sur les modalités de cette remise à niveau. a sélection se fait en deux étapes : o Pré sélection sur dossier : notes, diplômes, recommandations, motivation ; o Par un entretien de 75 minutes, au cours duquel est notamment vérifiée la capacité à suivre les enseignements en français et en anglais. On observe que l ESA centralise et gère complètement le recrutement. a sélection gagnerait probablement à être réalisée en associant les partenaires du consortium du master. es frais de scolarité sont de euros par an pour les non ressortissants de l UE et de euros pour les ressortissants. es bourses de l UE pour non ressortissants sont de euros par an, mais le nombre de bénéficiaires est contingenté : 10 en 2010, 12 en a majorité des étudiants du master ne bénéficient donc pas de ces bourses. es étudiants ressortissants de l UE reçoivent une bourse de euros par an : 8 bénéficiaires en 2010, 6 en Au cas par cas, les étudiants non retenus pour les bourses de l UE peuvent obtenir le financement de leur scolarité, et l ESA recherche pour eux des mécènes. a ville d Angers et le département de Maine et oire apportent un soutien financier de et euros par an respectivement. Globalement, le budget de l ESA pour la conduite de ce master est équilibré. Accueil et insertion des étudiants étrangers (qualité de l accueil, environnement pédagogique, économique, social et culturel, renforcement de l enseignement du français, enseignements en langue étrangère, stages linguistiques et/ou industriels) : e groupe ESA dispose de quatre personnes qui assurent les relations avec les étudiants : recrutement, accueil, suivi. e centre d études françaises d Angers permet si besoin de suivre des cours de français durant l été qui précède la rentrée. Chaque étudiant étranger a comme parrain un étudiant français qui l accompagne pendant le début de son séjour à Angers. Au sein du consortium, les responsables des relations internationales des établissements partenaires se coordonnent pour homogénéiser leurs pratiques. En ce qui concerne les stages industriels, ils semblent liés à des structures de petite taille et font peut être l objet d un approfondissement technologique qui peut paraitre excessif. Il serait peut être plus enrichissant de présenter plus de cas d étude et de rentrer un peu moins dans le détail des productions. 6

8 Evaluation des étudiants (prise en compte des prérequis, contrôle des connaissances et aptitudes) : es étudiants sont évalués sur la base d examens, rapports, mémoires, documents, exposés, soutenances. es notes sont soit individuelles soit de groupe. es modalités d évaluation sont indiquées sur la fiche de chaque module. es modalités d évaluation des étudiants sont différentes dans les cinq pays du consortium. es notes, initialement établies selon les barèmes des différents pays, sont dans un second temps traduites par l ESA dans le référentiel européen (A, B, C, D, E, Fx et F). étudiant doit valider chacun des modules du programme ; des modalités de rattrapage en cas d échec sont prévues. e jury de validation examine les résultats des étudiants à la fin de chaque année académique. es partenariats (en termes de formation et de recherche) : Partenariats académiques locaux, nationaux et internationaux : Au niveau national, le dossier ne mentionne que le partenariat d échange d enseignements avec l Université de Tours et son master en sciences humaines basé sur l histoire et la culture de l alimentation en Europe. Au sein du consortium, l enseignement semble fonctionner comme une juxtaposition de modules (plus ou moins pré existants). Aucune mention n est faite d éventuels échanges d enseignants d un établissement à l autre (le programme Erasmus mundus dispose de financements pour stimuler de tels échanges). Aucun partenariat en matière de recherche n est mentionné. Partenariats industriels : es étudiants sont mis en relation avec les entreprises par les visites, les projets et les stages. Ce point est une faiblesse du dossier, qui ne mentionne pas de partenariat à proprement parler avec des industriels (un projet de «chaire alimentation» est seulement cité comme étant «à l étude» et on identifie un courrier de soutien de l association «porcs de montagne»). A l évidence, le positionnement sur une niche ne facilite pas l adossement industriel car les industriels concernés sont le plus souvent des PME ou des coopératives. 7

9 Observations de l établissement

10

11

12

13 Master Food Identity HAUC Module 2.1 : International Agri-business Management Subject Management and Marketing Module author Paul Custance (Principal ecturer) Volume of student work (hours) 150 hours 35 hrs of face to face 115 hrs of personal work ECTS 6 Start and expiry Start : February Expire : end of May Number of students Minimum: 10 Maximum: 30 Pre requisite BSc Science, English. Objectives, learning outcomes and professional competencies Demonstrate familiarity with, and understanding of the factors impacting the management of international agri-business supply industries; To assess complex international agri-business supply industry environments and appropriate business strategies; To gain familiarity with using diverse information sources to best achieve learning outcomes. Evaluation The module will be assessed through one written assignment worth 100%. The assignment will seek a comparative evaluation of the strategic aspects for one sector of the agri-business supply industry across two countries, analysing trends and considering future prospects. The student will be expected to compare and contrast differing approaches, providing detailed comment on strategic and operational matters that will require consideration. Content Background to international agri-business; globalization; cultural, political, legal, economic and societal factors; world financial environment. International business strategy ; selecting markets for agribusiness supply industry products ; marketing considerations. Type Volume (in hours) Teacher /PW 3/10 Paul Custance /PW 3/10 Paul Custance Export and import strategies; collaboration; manufacturing and supply chain management. /PW 3/10 Paul Custance Characteristics of international agri-business supply industries; scope, development and changes; amalgamations and mergers; technology transfer. /PW 2/8 Paul Custance International agricultural machinery industry /PW 3/10 Paul Custance International pesticides industry C/PW 3/10 Paul Custance International fertiliser industry C/PW 3/10 Paul Custance International animal health products industry T/PW 3/10 Paul Custance International animal feeds industry V/PW 5/8 Paul Custance 1/7

14 Master Food Identity International seeds industry /PW 2/8 Paul Custance Financial considerations; export and import finance; supply chain financing; farmer finance. /PW 2/10 Paul Custance Specific business environment factors affecting the agribusiness supply industries; World Trade Organisation (WTO); North American Free Trade Area (NAFTA); European Union (EU); standardisation of business policies; legal compliance; Services marketing considerations; relationship marketing for international agri-business supply industries. /PW 3/10 Paul Custance T/PW 2/9 Paul Custance Terms : : ectures (CM) T : Tutorial (TD) C: Conference PW : Practical Work (TP) V: Visit 2/7

15 Master Food Identity HAUC Module 2.2: Agri-Food Economy of typical production Subject Management and Marketing Module author Martin Wilkinson Volume of student 150 hours work (hours) 35 hrs of face to face 115 hrs of personal work ECTS 6 Start and expiry Start : February Expire : end of May Number of students Minimum: 10 Maximum: 20 Pre requisite BSc Science, English. Objectives, learning outcomes and professional competencies Evaluation Understand major farming economic and technical issues and gain an awareness of the needs and traditional practices of agriculture. Evaluate the contribution of internal and external factors in the farm business management process. Evaluate the role of farm management in the context of a business of typical food products or other land-owning or occupying organisation. Critically assess the success of farm management policies and processes of typical products. Formulate objectives for the management of specific areas of land which synthesise internal, external and intrinsic factors. Understand and apply the issues and techniques associated with short term and long term planning control and organisation of a farm in the context of the requirements of the typical food production. Produce and evaluate realistic business plans based on detailed research and using knowledge and skills acquired on this and other related modules. Assessment will be based on a case study report to be prepared and presented after the residential period The report may also be subject to appraisal by viva voce where the module leaders consider that this would benefit the student, assessment or both. Students will be encouraged to seek independent review and appraisal of their own work by, for example formally presenting their work to client organisations or colleagues and seeking and reporting formal feedback. Students progress in the residential period is assessed through a series of informal assessment using combinations of multiple choice assessments, quiz type questions and tutor facilitated discussion. 3/7

16 Master Food Identity content Agricultural awareness: Introduction to agricultural policy, crops, crop rotation, arable crops, dairy production, farm business analysis, forage crops, farm machinery, beef, sheep, pigs and poultry production, farming and farm practices, supply trade and its customers Farm strategic objectives: Importance of history, culture. Formulating objectives. Conversion of objectives into farm strategies. Integrated planning. Implementation: Organisation and resource allocation. Tactical aspects - planning and scheduling. Importance of motivational factors, leadership and teamwork. Control and feedback mechanisms. Failure of strategic planning? Flexible planning systems. The management of change. The business plan: Successful and unsuccessful small business strategies. Management of resources: land and buildings, machinery, cash flow and human resources. Importance of marketing and the marketing plan. Financial requirements of a farm business. Sources of finance. Control of financial resources. Financial analysis for a small firm. Financial assessment: Sources of information, structure of audited and management accounts, management information systems. The use of management information in benchmarking, feasibility, viability and worthwhile. Type V T T P VE T V VE T VE Volume (in hours) Teacher B Florey/M Wilkinson B Florey/M Wilkinson B Florey/M Wilkinson B Florey/M Wilkinson B Florey/M Wilkinson Terms : : ectures (CM) T : Tutorial (TD) C: Conference PW : practical work (TP) V: Visit VE: Virtual earning Environment 4/7

17 Master Food Identity HAUC Module 2.3: International Policies and Regulations for the typical products Subject Management and Marketing Module author Martin Wilkinson Volume of student 150 hours work (hours) 35 hrs of face to face 115 hrs of personal work ECTS 6 Start and expiry Start : February Expire : end of May Number of students Minimum: 10 Maximum: 20 Pre requisite BSc Science, English Objectives, learning outcomes and professional competencies Evaluation Analyse the impact of the Macro-economic climate and Government responses to it on the agriculture industry, taking account of the whole supply chain Development of organisational relationships, taking account of strategic and tactical aspects of the structure and operation of business relationships. Make justified recommendations to improve the strategic and tactical management of organisational relationships Critically appraise current developments in the European Union as they affect agriculture and typical food production. Appreciate and use some of the current range of analytical models and techniques relevant to strategic analysis, strategy formulation and implementation. Assessment will be based on two separate elements of work. The first being a case study report to be prepared and presented after the lecture and tutorial period 50% The second assignment is report that incorporates evaluation of rural policy on the management of a land in a case study. The report must demonstrate how land managers incorporate policy in their strategic plans and how the effectiveness of policy delivery could be improved by critical assessment of the current delivery mechanism against alternative delivery mechanisms. This assessment will also be completed after the structured lecture and tutorial period and carried 50% of the module marks. Students will be encouraged to seek independent review and appraisal of their own work by, for example formally presenting their work to client organisations or colleagues and seeking and reporting formal feedback. Students' progress in the residential period is assessed through a series of informal assessment using combinations of multiple choice assessments quiz type questions and tutor facilitated discussion. 5/7

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012

ESC Programme CORE COURSES (Master level) 2011/2012 CORE COURSES (Master level) 2011/2012 Language (F : French - E : English) Semester (1 : Fall - 2 : Spring) M-ESC-4-06-99-10-E M-ESC-4-06-99-10-F M-ESC-4-05-99-05-F M-ESC-4-05-99-05-E M-ESC-4-02-99-03-E

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL

POSITION DESCRIPTION DESCRIPTION DE TRAVAIL Supervisor Titre du poste de la superviseure ou du superviseur : Coordinator, Communications & Political Action & Campaigns Coordonnatrice ou coordonnateur de la Section des communications et de l action

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322

BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 BA (Hons) French with Translation Studies P/T SH 322 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT

BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT BACHELOR'S DEGREE IN ECONOMICS AND MANAGEMENT ECTS CM TD Volume horaire Semester 1 30 161 109 288 UE1 Economics 9 48 32 80 Microeconomics 1: Central/Essential/Major Principles 24 16 40 Macroeconomics 1:

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals

Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Embassy of Canada to Italy Canada-Italy Innovation Award 2015 Public Affairs and Advocacy www.canada.it Canada-Italy Innovation Award 2015 Call for Proposals Overview The Embassy of Canada to Italy is

Plus en détail

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business 2009-1-TR1-LEO05-08630 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Plus en détail

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris

dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris dualine An INRA-CIRAD prospective study on Food System and Sustainability Aims and First Issues L.G. Soler INRA-Paris 1 General Context The issue of sustainable food systems raises several challenges:

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Evènement formulaires Namur 02/12

Evènement formulaires Namur 02/12 Evènement formulaires Namur 02/12 Formulaires électroniques à la Commission européenne Philippe Biérlaire Chef de l unité Systèmes d information pour la gestion des ressources humaines Direction Systèmes

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Management stratégique d affaires à l international

Management stratégique d affaires à l international Master of Science labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles Management stratégique d affaires à l international International Business Project Manager en partenariat avec l'idrac Objectifs Se préparer

Plus en détail

European Business to Business Sales Institute

European Business to Business Sales Institute European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2005 European Business to Business Sales Institute FR/05/B/P/PP-152044 Type de Projet:

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques IT Governance Symposium du 16 Juin 2009 Henri Guiheux Responsable Governance & Securité des SI CISA, CISM, CGEIT Sommaire Enjeux ERM

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance et banque de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation

Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation 1 Information Security Management Lifecycle of the supplier s relation VS Gery Mollers Conseiller en Sécurité du Système d Information 2 SUPPLIER GOVERNANCE Why? Undiable Partner for Infor. System Maintenance

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 INTITULE

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance

AXES MANAGEMENT CONSULTING. Le partage des valeurs, la recherche de la performance. Sharing values, improving performance AXES MANAGEMENT CONSULTING Le partage des valeurs, la recherche de la performance Sharing values, improving performance Abeille (apis) : les abeilles facilitent la pollinisation en passant d une fleur

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE

MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

Performance Management Systems

Performance Management Systems Master en ingénieur de gestion Performance Management Systems Finalité spécialisée du Master en ingénieur de gestion Introduction La finalité spécialisée Performance Management Systems intéressera en

Plus en détail

Formation continue BNF // Programme des cours 2015

Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Du 03 septembre 2015 Août Molecular Biology // Widely used methods in research laboratories Introduction and history / Principles, methods and applications

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 Numéro dans le SI local : 06 MCF 0413 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training.

Language requirement: Bilingual non-mandatory - Level 222/222. Chosen candidate will be required to undertake second language training. This Category II position is open to all interested parties. Toutes les personnes intéressées peuvent postuler ce poste de catégorie II. Senior Manager, Network and Systems Services Non-Public Funds Information

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005

Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 18 septembre 2013 Comparatif de la nouvelle ISO27002:2013 avec la version 2005 Claire CARRE, manager chez Solucom ISO 27002:2013 : quels apports et quelles perspectives? Qu est-ce qui a changé? La norme

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique

Master en Histoire Européenne Contemporaine. Master académique Master en Histoire Européenne Contemporaine Master académique an interdisciplinary faculty accompanying the development of society in its social, economic, cultural, political and educational aspects «une

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations

For the attention of all Delegations/ A l attention de toutes les Délégations Postal address Adresse postale F-67075 Strasbourg Cedex France With the compliments of the Human Resources Directorate 17 September 2013 Avec les compliments de la Direction des Ressources Humaines DRH(2013)529

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail

EUREKA Tourism et Projets Européens

EUREKA Tourism et Projets Européens EUREKA Tourism et Projets Européens Jean-Bernard TITZ jbtitz@dev-help.fr Activités principales Accompagnement des PME innovantes dans le montage de partenariats technologiques et financiers avec comme

Plus en détail

Conditions de l'examen

Conditions de l'examen Conditions de l'examen Gestion des selon la norme ISO/CEI 20000 Consultant/Manager (IS20CM.FR) Date de publication 01-07-2010 Date de parution 01-07-2010 Résumé Groupe cible Le qualification Consultant/Manager

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Contacts: Angela Feigl (feigl@eml-executive.com) Sidonie Chemla (chemla@eml-executive.com) 1 De quoi s agit-il? Un

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM TUNISIE MAROC ALGERIE TUNISIE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS MOSTAGANEM MAROC ALGERIE FACULTES Sciences Economiques, Commerciales et de Gestion Sciences

Plus en détail

e-leadership for the Digital Economy

e-leadership for the Digital Economy e-leadership for the Digital Economy e-skills and e-leadership Skills European Commission activities UNESCO, Paris 6 November 2014 André Richier, European Commission Prepared for the European Commission

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail