Sensibilité ou intolérance au gluten (Non Celiac GS or GS)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sensibilité ou intolérance au gluten (Non Celiac GS or GS)"

Transcription

1 PATHOLOGIES LIÉES AU GLUTEN (GLUTEN RELATED DISORDERS) Pr Kamel DJENOUHAT Institut Pasteur d Algérie

2 PROTÉINES DES CÉRÉALES (DU BLÉ) Les céréales = Saccharides contenant 10 à 13 % de composants protéiques variés Les protéines de céréales sont extraites et classées en fonction de leur solubilité dans différents solvants (eau, solution saline, acide acétique, alcool). Quatre groupes de protéines sont ainsi identifiés dans le blé. Les fractions antigéniques majeures du blé sont: 1. les gliadines (solubles dans l éthanol), 2. les gluténines (solubles dans l acide acétique), 3. les albumines (solubles dans l eau) et 4. les globulines (solubles dans les solutions salines) ; Les gliadines et gluténines, insolubles dans l eau ou les solutions salines, sont regroupées sous le terme de prolamines

3 LE GLUTEN = complexe protéinique formé de GLIADINE et GLUTÉNINE La gliadine (PM = daltons), contient les fractions alpha, bêta, gamma et oméga. La classification actuelle des protéines du gluten du blé, selon leur structure primaire distingue ainsi 3 groupes de protéines : 1 les protéines de haut poids moléculaire l (HMW) : elles comprennent les sous unités unités ié HMW de la gluténine ; 2 le groupe MMW (medium), pauvre en cystéine et méthionine (acides aminés sulfurés), réunit les fractions oméga de la gliadine ; 3 le 3e groupe, LMW (low), riche en acides aminés sulfurés, est constitué des fractions alpha et gamma de la gliadine ainsi que des sous unités unités LMW de la gluténine.

4 PATHOLOGIES LIEES AU GLUTEN I MALADIES AUTO IMMUNES 1. Maladie cœliaque 2. Ataxie au Gluten 3. Dermatite herpétiforme III NI AUTOIMMUNE NI ALLERGIQUE II MALADIES ALLERGIQUES (BLÉ) 1. Allergie respiratoire 2. Allergie alimentaire 3. Urticaire de contact 4. C.A.I.effort Sensibilité ou intolérance au gluten g (Non Celiac GS or GS)

5 I PATHOLOGIES AUTO IMMUNES I A MALADIES CŒLIAQUE MALADIE DE L ENFANT PEU FREQUENTE : 2500 à 1/3000 ENTEROPATHIE CHRONIQUE BIOPSIE INTESTINALE INDISPENSABLE REGIME SANS GLUTEN TOUTE LA VIE TOUS LES AGES DE LA VIE FREQUENTE : 1/100 à 1/200 MALADIE GENERALE ET SYSTEMIQUE DIAGNOSTIC PAR TESTS BIOLOGIQUES SEUL TRAITEMENT ACTUELLEMENT DIPONIBLE : RSG NOUVELLES THERAPEUTIQUES?

6 En Algérie, nous ne possédons pas encore de données actuelles précises éi sur l ampleur de la maladie. Il existe très peu de travaux relatifs à la maladie coeliaque. Les seules données à notre disposition sont celles de BENATALLAH (2009) dans l est algérien: En 2003, la prévalence de la maladie coeliaque a été estimée à 1,4 à Guelma, 1,7 à Mila et 0,88 à Khanchela ; la prévalence moyenne calculée sur les trois villes est au moins 1,33. Les autres données disponibles sont celles de BOUDRAA et al. (2008) à Oran. La prévalence de la maladie cœliaque symptomatique au 31/12/2007 pour des enfants de moins de 15 ans était de 1,09.

7

8 MALADIE COELIAQUE = MALADIE MULTIFACTORIELLE

9 SYMPTOMATOLOGIE TRÈS HÉTÉROGÈNE ET PAS EVIDENTE CHEZ L ADULTE

10 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES = PARTIE VISIBLE DE L ICEBERG

11 DONNEES EPEDIMIOLOGIQUES TRES VARIABLES

12

13

14 I PATHOLOGIES AUTO IMMUNES I 2 ATAXIE AU GLUTEN Gluten ataxie (GA) a été initialement définis comme : ataxie sporadique idiopathique avec des marqueurs sérologiques positifs de sensibilisation au gluten Comme la MC, il s'agit d'une maladie auto immune caractérisée par des lésions cérébelleuses entraînant une ataxie Moins de 10% des patients avec GA ont des symptômes gastro intestinaux, Néanmoins, un tiers des patients atteints de laag ont la preuve de lentéropathie l'entéropathie à la biopsie L IRM : une atrophie cérébrale est mise en évidence chez plus de 30% des patients avec AG NB: La biopsie intestinale n est indiquée que lorsque les anticorps anti ttg2 ttg2 sériques sont élevés

15 I 2 ATAXIE AU GLUTEN Sur le plan pathogénique: 1 Il existe des preuves pour suggérer l existence d une réaction croisée entre les épitopes antigéniques des protéines de gluten et ceux exprimés sur les cellules de Purkinje 2 Dépôt d'anticorps anti transglutaminase transglutaminase t a été trouvé autour des vaisseaux du cerveau chez les patients atteints GA 3 Le dépôt est plus prononcé dans le cervelet, la protubérance et le bulbe rachidien. Les Anticorpsanti anti ttg6, une transglutaminase principalement exprimé au niveau du cerveau, ont été trouvés chez les patients atteints GA

16 I 2 ATAXIE AU GLUTEN Le diagnostic de l'ataxie au Gluten n'est pas aussi simple que celle d'une MC: Les anticorps anti IgA ttg2 ne sont présents dans 38% des patients, mais souvent à des titres plus faibles que celles observées chez les patients atteints de MC. Cependant, contrairement aux CD, les anticorps de classe IgG anti ttg2 ttg2 sont plus fréquents que les IgA. Si on combine les Anticorps dirigés contre ttg2 et ttg6 : dans 85% des patients atteints de l'ataxie qui sont positifs pour les anticorps de l'aga. Il n'est pas clair à l'heure actuelle si la détection combinée de l IgA et de l IgG anti ttg2 ttg2 et anti ttg6 ttg6 sansl'utilisation daga d'aga identifie tous les patients avec ataxie gluten

17 I 2 ATAXIE AU GLUTEN La réponse au traitement avec un GFD dépend de la durée de l'ataxie avant le diagnostic de la GS. La perte de cellules de Purkinje du cervelet, le résultat final d'une exposition prolongée au gluten chez les patients atteints GA ancienne, est irréversible Le traitement rapide est plus susceptible de donner lieu à une amélioration ou une stabilisation de l'ataxie

18 La recommandation actuelle: I 2 ATAXIE AU GLUTEN Tous les patients présentant une ataxie cérébelleuse progressive devraient être examinés pour GS utilisant: IgG et IgA antigliadine, anticorps anti ttg2 ttg2 et, le cas échéant, des anticorps IgG et IgA anti ttg6 ttg6 si disponibles. Les patients avec des anticorps anti ttg2 ttg2 positifs devraient subir une biopsie duodénale Toutefois, indépendamment de la présence d'une entéropathie, les patients positifs pour l'undescesanticorps lun sans autre cause pourleur ataxie devraient être mis sous RSG strict avec un suivi régulier afin de s'assurer que les anticorps sont éliminés, ce qui prend généralement é de six à douze mois. Stabilisation, voire une amélioration de l'ataxie après un an serait un indicateur fort que le patient souffre de GA

19 I PATHOLOGIES AUTO IMMUNES I 3 DERMATITE HERPÉTIFORME Dermatose bulleuse auto immune rare caractérisée par typiquement par une éruption microvésiculeuse très prurigineuse Une association avec une entéropathie au gluten (EG) quasi constante Elle est liée à des anticorps IgA anti transglutaminase transglutaminase épidermique

20 SAVOIR ISOLER LA DH DES AUTRES DERMATOSES BULLEUSES

21 Biopsies p cutanées 1. d une lésion récente pour examen histologique standard : un infiltrat dermique superficiel composé de polynucléaires neutrophiles et de quelques éosinophiles réalisant typiquement des micro abcès au sommet des papilles 2; sur peau normale en périphérie d une lésion récente pour (IFD) : c est l examen de choix obligatoire pour poser le diagnostic : montre des dépôts granuleux d IgA +/ C3 au sommet des papilles dermiques. Des dépôts granuleux de la jonction dermo épidermique et de la paroi des vaisseaux peuvent également être retrouvés Diagnostic sérologique IFI : Recherche h d anticorps circulants antimembrane basale constamment négative Recherche d anticorps circulants en faveur d une entéropathie au gluten : IgA anti transglutaminasetransglutaminase taminase tissulaire (méthode ELISA). La Tgl épidermique e n est pas dosable en routine avec des kits commerciaux, anticorps IgA anti endomysium (immunofluorescence indirecte).

22 TRAITEMENT DE LA DH

23 II PATHOLOGIES ALLERGIQUES II 1 ALLERGIE AU BLE La prévalence de l allergie alimentaire varie d un pays à un autre. L allergie alimentaire est plus fréquente chez l enfant que chez l adulte. Chez le jeune enfant, sa prévalence est estimée entre 6 et 8 % et le blé arrive en 8 ème position. La farine de blé ou la poussière de grains inhalées sont responsables de rhinites ou d asthmes allergiques. Le contact avec les céréales peut provoquer des urticaires, des eczémas et des dermites de contact auxprotéines protéines. Les céréales ingérées peuvent provoquer une maladie coeliaque, une dermatite herpétiforme ou aggraver une dermatite atopique.

24 3. MANIFESTATIONS CLINIQUES Il existe une certaine spécificité clinique des allergènes de la farine de blé. L allergie alimentaire se distingue des autres réactions adverses dues aux protéines de blé. L asthme du boulanger est une manifestation IgE dépendante où la farine de blé est un pneumallergène, Les IgE spécifiques sont dirigées contre les protéines solubles dans l eau et dans les solutions salines : l albumines ou les globulines. Lacoexistence de l allergie aux céréales et de lamaladie coeliaque semble être rare

25 ANAPHYLAXIE INDUITE PAR L INGESTION DE BLÉ ET L EXERCICE PHYSIQUE (AIEP) Au cours de l AIEP dépendante de l ingestion d aliments et médiée par les IgE, les symptômes n apparaissent que si lingestion l ingestion d aliment et leffort l effort sont associés ; Le patient présente une sensibilisation IgE dépendante à un aliment donné, mais son ingestion isolée ne déclenche aucun symptôme. Dans 3 cas sur 4 l ingestion de l aliment précède l exercice physique. Généralement, l exercice est intense et/ou prolongé. Le tableau cliniqueest est variable selon les sujets, et souvent identique chez un même individu. Les manifestations débutent par : 1 un prurit souvent distal, puis apparaissent 2 une urticaire généralisée voire un angiooedème, 3 un asthme, 4 une diarrhée et parfois 5 un choc plus ou moins sévère. Les cas décrits avec les céréales et notamment la farine de blé sont fréquents

26 L anaphylaxie alimentaire au blé induite par l exercice est une forme clinique bien caractérisée d AAIE. Elle implique le plus souvent l 5 gliadine (80 %des AAIE au blé), une protéine retrouvée dans le gluten de la céréale de blé Cette protéine peut être isolée àpartir de la fraction protéique du blé non soluble dans l eau, legluten, l dont ellereprésente environ 5 % de la masse Cette dernière est connue pour donner lieu à des réactions sévères. En cas de négativité, lexploration l exploration doit être complétée par la recherche d IgE spécifiques dirigées contre les gluténines de haut poids moléculaire, surtout chez lenfant. l enfant Elles représentent 9%de la masse du gluten.

27 Devant un tableau clinique évocateur d anaphylaxie alimentaire au blé induite par l effort, la positivité des IgE spécifiques dirigées contre l 5 gliadine (rtri a19) permet d éviter le test de provocation La discordance entre les taux d IgEspécifiques du blé faiblement élevés et celles de l 5 gliadine fortement positives : LA NÉGATIVITÉ DES IGE DU BLÉ NE DISPENSE PAS DE RECHERCHER CES DERNIÈRES.

28 III REACTION NI ALLERGIQUE NI AUTOIMMUNE AU GLUTEN III SENSIBILITÉ AU GLUTEN = NON CELIAC GS OR GS Il est désormais clair que, outre MC et AG, il ya des cas de réactions de gluten dans les mécanismes ni allergiques ni auto immunes peuvent être identifiés Certaines personnes qui souffrent de détresse lorsque la consommation de produits contenant du gluten et montrent une amélioration en suivant un régime sans gluten peuvent avoir GS au lieu de CD. GS est une condition distincte de CD et ne s'accompagne pas de l'assentiment des auto anticorps anticorps anti ttgttg ou autre co morbidité auto immune L'intestin Lintestin grêledespatients GS est habituellement normale

29 III REACTION NI ALLERGIQUE NI AUTOIMMUNE AU GLUTEN III SENSIBILITÉ AU GLUTEN = NON CELIAC GS OR GS Les symptômes SG peuvent ressembler à ceux associés à MC mais avec une prévalence de symptômes extra intestinaux intestinaux, telles que: 1. Les changements de comportement, t 2. Les douleurs osseuses et articulaires, 3. Les crampes musculaires, 4. L engourdissement des jambes, 5. La perte de poids 6. La fatigue chronique.

30 III SENSIBILITÉ AU GLUTEN = NON CELIAC GS OR GS Entre 2004 et 2010, 5896 patients ont été vus au Centre de recherche pour la maladie cœliaque, l'université du Maryland. Les critères de GS ont été remplies par 347 (1:17; 6%) des patients vus : Douleur abdominale (68%); L'eczéma et / ou l'éruption cutanée (40%); Maux de tête (35%); L esprit brumeux (34%); La fatigue (33%); La diarrhée (33%); La dépression (22%); Une anémie (20%); engourdissements dans les jambes, les bras ou les doigts de (20%); et des douleurs articulaires (11%).

31 DÉFINITION DE GS : III SENSIBILITÉ AU GLUTEN = NON CELIAC GS OR GS Des cas de réaction de gluten dans lesquels des mécanismes allergiques et auto immuns ont été exclus (diagnostic d'exclusion). Cliniquement, les symptômes de la GS patients sont rencontrés dans CD. PLUS PRÉCISÉMENT, LES CRITÈRES D INCLUSION SONT: 1 Des tests immuno allergiques au blé sont négatifs 2 La sérologie de la MC négative (anti EMA et / ou anti ttg) où le déficit en IgA a été écarté 3 Histopathologie duodénale normale; 4 Éventuelle présence de biomarqueurs de gluten natif immuno réaction (AGA +); 5 Des signes cliniques qui peuvent se chevaucher avec ceux CD ou WA 6 Disparition de la symptomatologie, si les patients sont sous

32

33 GLUTEN RELATED DISEASES

34 CONCLUSION Régime hypoglucidique Régime hypolipidique Régime sans gluten Tendance de trois régimes différents (faible teneur en glucides de l'alimentation, l'alimentation sans gras, et le régime alimentaire sans gluten), aux Etats Unis aucours de lapériode

DIAGNOSTIC IMMUNOLOGIQUE DE LA MALADIE COELIAQUE

DIAGNOSTIC IMMUNOLOGIQUE DE LA MALADIE COELIAQUE La maladie coeliaque (MC) est une entéropathie auto-immune due à une intolérance au gluten chez des sujets génétiquement prédisposés. C est une maladie multigénique associée en particulier aux molécules

Plus en détail

L intolérance au gluten (Maladie Coeliaque) Une des maladies digestives les plus fréquentes

L intolérance au gluten (Maladie Coeliaque) Une des maladies digestives les plus fréquentes L intolérance au gluten (Maladie Coeliaque) Une des maladies digestives les plus fréquentes Plan (Maladie coeliaque) 1 Définition 2 Le gluten 3 Prévalence et étiologie 4 Formes cliniques 5 Diagnostic 6

Plus en détail

QUELLES SONT LES MALADIES INDUITES PAR LE GLUTEN?

QUELLES SONT LES MALADIES INDUITES PAR LE GLUTEN? QUELLES SONT LES MALADIES INDUITES PAR LE GLUTEN? Maladie cœliaque Dermatite herpétiforme Ataxie au gluten Sensibilité au gluten non cœliaque MALADIES INDUITES PAR LE GLUTEN EN CROISSANCE À TRAVERS LE

Plus en détail

SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER?

SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER? SYNDROME DE MALABSORPTION : QUAND Y PENSER? Les Jeudis de l Europe jeudi 10 avril 2008 : 22H. Dr Hubert REBAUDET QUELS SONT LES SYMPTÔMES? Diarrhée chronique Baisse de l état général, amaigrissement Œdèmes

Plus en détail

Est-ce le stress ou des troubles digestifs qui lui causent ses maux de ventre?

Est-ce le stress ou des troubles digestifs qui lui causent ses maux de ventre? Est-ce le stress ou des troubles digestifs qui lui causent ses maux de ventre? Maladie Cœliaque : un test spécifique pour des symptômes non-spécifiques 1 sur 100 Près d une personne sur cent souffre de

Plus en détail

QUE FAUT-IL SAVOIR SUR LA MALADIE COELIAQUE. Florence Donnars, 20 mars 2010

QUE FAUT-IL SAVOIR SUR LA MALADIE COELIAQUE. Florence Donnars, 20 mars 2010 QUE FAUT-IL SAVOIR SUR LA MALADIE COELIAQUE Florence Donnars, 20 mars 2010 DEFINITION Intolérance alimentaire secondaire à l absorption de gluten Manifestations auto-immunes Chez des sujets génétiquement

Plus en détail

La sensibilité au gluten non coeliaque chez l enfant. Pr. Boudraa G. XIIème Congrès de Pédiatrie- SPO 4-5 juin 2015

La sensibilité au gluten non coeliaque chez l enfant. Pr. Boudraa G. XIIème Congrès de Pédiatrie- SPO 4-5 juin 2015 La sensibilité au gluten non coeliaque chez l enfant Pr. Boudraa G. XIIème Congrès de Pédiatrie- SPO 4-5 juin 2015 Définition de la NCGS (Non Coeliac Gluten Sensitive), appelée aussi sensibilité au Gluten,

Plus en détail

XXVIIème journée nationale Société Algérienne d Hépato-Gastro-Entérologie et d Endoscopie Digestive (SAHGEED)

XXVIIème journée nationale Société Algérienne d Hépato-Gastro-Entérologie et d Endoscopie Digestive (SAHGEED) XXVIIème journée nationale Société Algérienne d Hépato-Gastro-Entérologie et d Endoscopie Digestive (SAHGEED) 17,18 et 19 Décembre 2015 Hôtel Le Méridien, ORAN Djenaoui.I 1, Bensmina.M 2, Lounici.Y 1,

Plus en détail

Touche : Enfants et adultes Triade clinique classique : Diarrhée, amaigrissement, signes de carences

Touche : Enfants et adultes Triade clinique classique : Diarrhée, amaigrissement, signes de carences Intolérance au gluten (Blé, Son, Seigle) / Avoine ± permis Touche : Enfants et adultes Triade clinique classique : Diarrhée, amaigrissement, signes de carences Diagnostic : Suspicion clinique Biologie

Plus en détail

Maladie cœliaque: démarche diagnostique

Maladie cœliaque: démarche diagnostique Maladie cœliaque: démarche diagnostique Dr G LEFEVRE, Service de Médecine Interne Hôpital Claude Huriez, CHRU LILLE Institut d Immunologie, EA 2686, Centre de Biologie Pathologie, CHRU LILLE Maladie cœliaque

Plus en détail

Quelle est la fréquence de l Hypersensibilité au Gluten chez les enfants présentant un Syndrome de l Intestin Irritable?

Quelle est la fréquence de l Hypersensibilité au Gluten chez les enfants présentant un Syndrome de l Intestin Irritable? CRAAAP 23 juin 2016 Quelle est la fréquence de l Hypersensibilité au Gluten chez les enfants présentant un Syndrome de l Intestin Irritable? Lucile Gonnaud Dr Destombe Critères de Rome III Syndrome de

Plus en détail

LES RÉGIMES SANS GLUTEN ET SANS PRODUIT LAITIER : INTÉRÊTS ET RISQUES SANITAIRES

LES RÉGIMES SANS GLUTEN ET SANS PRODUIT LAITIER : INTÉRÊTS ET RISQUES SANITAIRES LES RÉGIMES SANS GLUTEN ET SANS PRODUIT LAITIER : INTÉRÊTS ET RISQUES SANITAIRES Les rencontres de Santé publique France 8 juin 2016 Dr Corinne Bouteloup MCU-PH gastroentérologue-nutritionniste CHU Estaing

Plus en détail

La maladie cœliaque. Valérie Marchand Pédiatre Gastroentérologue CHU Sainte Justine Professeur agrégée de pédiatrie Université de Montréal

La maladie cœliaque. Valérie Marchand Pédiatre Gastroentérologue CHU Sainte Justine Professeur agrégée de pédiatrie Université de Montréal La maladie cœliaque Valérie Marchand Pédiatre Gastroentérologue CHU Sainte Justine Professeur agrégée de pédiatrie Université de Montréal Objectifs Savoir suspecter la maladie cœliaque et en reconnaitre

Plus en détail

Allergie alimentaire : importance des cofacteurs

Allergie alimentaire : importance des cofacteurs Cas clinique Allergie alimentaire : importance des cofacteurs Commencer Réalisé par le Dr Chabane Allergologue, Praticien attaché à l hôpital Delafontaine (Saint Denis) Histoire initiale Caroline, 43 ans,

Plus en détail

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 190 (ex item 117) Lupus érythémateux disséminé Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités Physiopathologie... 3 2. Lupus et anatomie pathologique... 3 2.1.

Plus en détail

Allergie au blé chez l enfant. Agnes JUCHET Anne CHABBERT Michel PIOT Journée de l AART 22 Mars 2013

Allergie au blé chez l enfant. Agnes JUCHET Anne CHABBERT Michel PIOT Journée de l AART 22 Mars 2013 Allergie au blé chez l enfant Agnes JUCHET Anne CHABBERT Michel PIOT Journée de l AART 22 Mars 2013 Plantes à fleur Monocotylédones Dicotylédones Glumacées Chénopodiales Graminées Polygonacées Chénopodiacées

Plus en détail

La maladie coeliaque. Emmauel Hermann Université Lille 2 off 4ème, 03/2008

La maladie coeliaque. Emmauel Hermann Université Lille 2 off 4ème, 03/2008 La maladie coeliaque Emmauel Hermann Université Lille 2 off 4ème, 03/2008 Critères définissant la maladie coeliaque Entéropathie résultante d une intolérance au gluten chez un sujet génétiquement prédisposé

Plus en détail

AUTO-IMMUNITE ET TUBE DIGESTIF

AUTO-IMMUNITE ET TUBE DIGESTIF AUTO-IMMUNITE ET TUBE DIGESTIF Carrefour Pathologie novembre 2002 Hôpital Necker-Enfants Malades Service d Anatomie Pathologique N Patey-Mariaud de Serre, N Brousse Définition? Symptomatologie digestive

Plus en détail

Item 282 (ex item 303) Diarrhée chronique chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 282 (ex item 303) Diarrhée chronique chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 282 (ex item 303) Diarrhée chronique chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières Préambule... 3 1. Prérequis : histologie de la paroi duodénale...

Plus en détail

Maladie coeliaque et hypersensibilité au gluten : même pathologie?

Maladie coeliaque et hypersensibilité au gluten : même pathologie? Maladie coeliaque et hypersensibilité au gluten : même pathologie? Actualités thérapeutiques 6 décembre 2014 Caroline TRANG InsAtut des maladies de l appareil digesaf CHU de Nantes «Docteur, je me sens

Plus en détail

Guide du routard 2013: La Coeliaquie

Guide du routard 2013: La Coeliaquie Guide du routard 2013: La Coeliaquie Epidémiologie Prévalence 0.6-1% Ratio homme:femme 2:1 Age moyen d apparition 45 ans Etudes de dépistage sérologique: Uniquement 21% sont reconnus Pathogenèse 1. 4.

Plus en détail

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie GENERALITES L allergie alimentaire atteint 4 à 6% des enfants 2 fois plus de garçons que de filles la fréquence des

Plus en détail

Allergies Intolérance et Sensibilités au Gluten

Allergies Intolérance et Sensibilités au Gluten Allergies Intolérance et Sensibilités au Gluten UTL Essone Novembre 2014 Docteur Martine Hervé Allergologue CHI Créteil Problèmes de terminologie Allergies au gluten (principale protéine du blé): En «langage

Plus en détail

Les allergènes recombinants. 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert?

Les allergènes recombinants. 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Les allergènes recombinants 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Les allergènes recombinants 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Un allergène, ou plutot Une source allergénique Les composants

Plus en détail

Allergie et intolérance alimentaire. Stéphane NANCEY

Allergie et intolérance alimentaire. Stéphane NANCEY Allergie et intolérance alimentaire Stéphane NANCEY CONFLIT(S) D INTÉRÊT S Nancey : ABBVIE, MSD, FERRING, NORGINE, VIPHOR Objectifs pédagogiques Connaître les différences immunologiques entre allergie

Plus en détail

Présentation de la MC selon la nouvelle classification

Présentation de la MC selon la nouvelle classification Pathologies intestinales: mise à jour et nouvelle réalité diagnostique Présenté par NUTRISIMPLE, équipe de diététistes- nutritionnistes nutrisimple.com 1-877- 427-6664 info@nutrisimple.com Présentation

Plus en détail

Dr C. Lanier SMPR Juillet Qui a recherché une maladie cœliaque cette année?

Dr C. Lanier SMPR Juillet Qui a recherché une maladie cœliaque cette année? Dr C. Lanier SMPR Juillet 2012 Douleurs abdominales par intermittence depuis 6 mois, alternance diarrhéesconstipation, attaques de panique et probable état dépressif. Que faîtes-vous? Qui a recherché une

Plus en détail

j ournée La maladie coeliaque La maladie coeliaque est beaucoup plus Y avez-vous pensé? de gastroentérologie

j ournée La maladie coeliaque La maladie coeliaque est beaucoup plus Y avez-vous pensé? de gastroentérologie La maladie coeliaque Y avez-vous pensé? Jean-Daniel Baillargeon, MD, FRCPC Le cas de Marie-Florence Marie-Florence, âgée de 25 ans, vient vous consulter. On a récemment diagnostiqué chez sa sœur Karine

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007

PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007 PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007 VOCABULAIRE ALLERGIE TERRAIN ATOPIQUE SENSIBILISATION ALLERGIE CROISEE ALLERGIE réaction anormale d ordre immunologique d un individu exposé à une certaine

Plus en détail

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques Frédéric BERARD, Immunologie Clinique et Allergologie, Lyon

Plus en détail

Allergie ou intolérance?

Allergie ou intolérance? Allergie ou intolérance? INFORMATION Institut Central des Hôpitaux Service d immunologie-allergologie www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch ALLERGIE Définition et caractéristiques d une allergie alimentaire

Plus en détail

Carnet Médical de la Personne Cœliaque

Carnet Médical de la Personne Cœliaque Association Suisse Romande de la Cœliakie Carnet Médical de la Personne Cœliaque Ce carnet a pour but de faciliter le suivi de votre cœliaquie par votre médecin traitant et votre gastro-entérologue. Il

Plus en détail

ALLERGIE ALIMENTAIRE ET INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE... QUELLE EST LA DIFFÉRENCE?

ALLERGIE ALIMENTAIRE ET INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE... QUELLE EST LA DIFFÉRENCE? ALLERGIE ALIMENTAIRE ET INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE... QUELLE EST LA DIFFÉRENCE? PAR RÉMI LEROUX Mise en ligne : 29 septembre 2016 Vous venez de croquer dans une belle pomme rouge et vos lèvres commencent

Plus en détail

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon.

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. GMM janvier 2015. BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. Cas cliniques/selma. Selma 8 mois 1/2. Naissance à terme, PN=3 kg. ATCD: Détresse respiratoire néonatale. 1 er bronchiolite à 5 mois. Hématémèse à

Plus en détail

Diagnostique biologique de l allergie

Diagnostique biologique de l allergie Diagnostique biologique de l allergie L allergie en chiffres plus de 9 millions de personnes souffrent de rhinites allergiques ; environ 6 millions de personnes présentent un eczéma ; 2,5 à 3 millions

Plus en détail

Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires

Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires Syndrome d entérocolite induite par les protéines alimentaires Habib Chabane (Paris) 1 ère Journée régionale de l ANAP - Oran, 6 décembre 2014 Nomenclature Task Force EAACI 2001 Hypersensibilité allergique

Plus en détail

Le gluten : faut-il l éviter?

Le gluten : faut-il l éviter? Les essentiels Le gluten : faut-il l éviter? Qu est ce que le gluten exactement? Et à quoi sert-il? Intolérant, allergique, hypersensible au gluten... de quoi s agit-il vraiment? J ai souvent mal au ventre.

Plus en détail

"Ma tolérance a des limites" : le cas du gluten

Ma tolérance a des limites : le cas du gluten "Ma tolérance a des limites" : le cas du gluten Dr Philippe de Saussure gastroentérologie et hépatologie F.M.H. 18 sept 2012 Restaurant de la Société Nautique, Genève www.lemanica.net Docteur, depuis que

Plus en détail

SOCIETE DE MEDECINE DU TRAVAIL PACA CORSE 22 mars 2005

SOCIETE DE MEDECINE DU TRAVAIL PACA CORSE 22 mars 2005 SOCIETE DE MEDECINE DU TRAVAIL PACA CORSE 22 mars 2005 L ASTHME AU NICKEL V. Spinelli-Colombari Colombari, M.P Lehucher-Michel, A. Magnan ! Plus de 3.5 millions de français sont asthmatiques! Environ 6

Plus en détail

Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse

Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse Physiopathologie de la glomérulopathie extra- membraneuse Philippe RIEU Service de Néphrologie, CHU REIMS La glomérulopathie extramembraneuse (GEM) est la cause la plus fréquente de syndrome néphrotique

Plus en détail

Considérations générales sur la maladie coeliaque (Extraits de la conférence du Dr P. Gruselle lors de l AG 04)

Considérations générales sur la maladie coeliaque (Extraits de la conférence du Dr P. Gruselle lors de l AG 04) Considérations générales sur la maladie coeliaque (Extraits de la conférence du Dr P. Gruselle lors de l AG 04) G. Jadoul Le Dr P.Gruselle est gastro-entérologue à l hôpital A. Vésale de Montigny-le-Tilleul

Plus en détail

ATELIER. Explorations allergologiques dans l asthme. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT

ATELIER. Explorations allergologiques dans l asthme. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT ATELIER Explorations allergologiques dans l asthme Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT Allergies respiratoires Rhinite et asthme : allergie immédiate IgE Phase de sensibilisation

Plus en détail

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé?

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Le développement d une allergie chez un individu est complexe. Il dépend des antécédents familiaux, des IgE totales, des

Plus en détail

Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14)

Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14) Le diagnostic des infections à Helicobacter pylori (V. JACOMO - Avril 14) Helicobacter pylori est un bacille à Gram négatif hélicoïdal, très mobile, caractérisé par Warren et Marshall en 1983, dont les

Plus en détail

Utilisation des marqueurs biologiques dans le diagnostic de la maladie coeliaque

Utilisation des marqueurs biologiques dans le diagnostic de la maladie coeliaque Formation continue IAL 2012 24 mai 2012 Utilisation des marqueurs biologiques dans le diagnostic de la maladie coeliaque Dr V. Aubert Service d immunologie et allergie Maladie cœliaque?? Cœliaquie?? Sprue

Plus en détail

Aspects cliniques de l urticaire chronique. Marie-Sylvie DOUTRE Bordeaux

Aspects cliniques de l urticaire chronique. Marie-Sylvie DOUTRE Bordeaux Aspects cliniques de l urticaire chronique Marie-Sylvie DOUTRE Bordeaux La définition de l urticaire chronique est clinique C est une dermatose, érythémateuse et papuleuse, prurigineuse et fugace, évoluant

Plus en détail

ANALYSES OBSOLETES. Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque

ANALYSES OBSOLETES. Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque ANALYSES OBSOLETES Fer sérique Urée sanguine Vitesse de sédimentation Sérologie Coqueluche Maladie Coeliaque FER SERIQUE FER SERIQUE Facile à comprendre mais sans intérêt Alternative en cas de surcharge

Plus en détail

Réaliser l extraction pour les produits finis, les eaux de rinçage et des écouvillons.

Réaliser l extraction pour les produits finis, les eaux de rinçage et des écouvillons. AgraStrip Gluten Order #: COKAL0210AS Gluten Le gluten est le groupe majoritaire des protéines des céréales et est constitué de prolamines (dans le blé : gliadine) et de gluténine (dans le blé : gluténine)

Plus en détail

Allergies Alimentaires

Allergies Alimentaires Allergies Alimentaires Jean-Michel WAL Académie d Agriculture de France Salon International de l Agriculture 2017 L allergie alimentaire problème de santé publique Augmentation importante et rapide : Prévalence

Plus en détail

Intolérance et hypersensibilité au gluten :

Intolérance et hypersensibilité au gluten : Intolérance et hypersensibilité au gluten : des mécanismes physiopathologiques reconnus? Docteur Thomas PERRICHOT Hépato-gastroentérologue et Nutritionniste CHU Brest et CHIC de Quimper Un seul et même

Plus en détail

EDITORIAL. Scientific Support SOMMAIRE

EDITORIAL. Scientific Support SOMMAIRE Scientific Support GSS - N 2 : Octobre 2016 EDITORIAL Les maladies auto-immunes sont caractérisées par la production d auto-anticorps (AAC) de haute affinité ayant une valeur diagnostique seuil au dessus

Plus en détail

Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M MJID, Z SOUISSI, A BEN HMIDA, M BEJI

Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M MJID, Z SOUISSI, A BEN HMIDA, M BEJI Etude comparée de la sensibilisation à cinq aliments principaux chez des enfants de 3 à 14 ans vivant au Maghreb et en Afrique subsaharienne. Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M

Plus en détail

LA MALADIE CŒLIAQUE CHEZ L ENFANT. FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 Mai 2013 Dr Stéphanie Willot

LA MALADIE CŒLIAQUE CHEZ L ENFANT. FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 Mai 2013 Dr Stéphanie Willot LA MALADIE CŒLIAQUE CHEZ L ENFANT FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 Mai 2013 Dr Stéphanie Willot Introduction Ø Maladie digestive fréquente Ø Physiopathologie bien connue Ø Maladie dysimmunitaire

Plus en détail

EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE. Pr Dereure MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES

EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE. Pr Dereure MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES MIB - ÉROSIONS ET ULCÉRATIONS MUQUEUSES EROSIONS ET ULCERATIONS MUQUEUSES CONDUITE A TENIR Question essentielle mais difficile! Erosion : perte de substance purement épithéliale Ulcération : perte de substance

Plus en détail

Un de vos collègues vous interroge :

Un de vos collègues vous interroge : Un de vos collègues vous interroge : Sa patiente, Noémie, a 12 mois Aucun antécédent d allergie ou d atopie BCG à la naissance, DTCa-Polio-Hib + PNC-7 à 2,3,4 mois sans réaction particulière A l occasion

Plus en détail

apporte des arguments objectifs pour diagnostiquer une maladie allergique

apporte des arguments objectifs pour diagnostiquer une maladie allergique Dr.DJ.MAHCENE IMMUNOLOGIE CLINIQUE CHU Constantine Introduction 1 La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières années OMS :quatrième rang (1 Psur 4 allergique) Véritable problème

Plus en détail

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Karine Adel-Patient UMR CEA-INRA Service de Pharmacologie et d Immunoanalyse CEA de Saclay Allergies

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005

TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 TROUBLES FONCTIONNELS INTESTINAUX QUELS EXAMENS POUR QUELS PATIENTS? Réunion d enseignementd Inter-Région Sud-Ouest 28 octobre 2005 Définitions (1) Troubles fonctionnels intestinaux (TFI) = colopathie

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

Cas clinique n 1. Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille)

Cas clinique n 1. Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille) Cas clinique n 1 Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille) Fiche d identité du patient Identification : Hugo L Age : 12 ans Sexe : H Motif de la consultation : allergie avérée sévère à la farine

Plus en détail

PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS. Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud

PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS. Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud Conflits d intérêt Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions

Plus en détail

Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes

Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes Item 188 (ex item 116) Dermatoses bulleuses autoimmunes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Notions cliniques... 3 3. Principes des méthodes diagnostiques...5

Plus en détail

INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF. Jean-Yves SCOAZEC

INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF. Jean-Yves SCOAZEC INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF Jean-Yves SCOAZEC ENTITES ANATOMOCLINIQUES Lymphomes B - lymphome du MALT - lymphome B diffus à grandes cellules - lymphomes du manteau (polypose lymphomateuse) -

Plus en détail

Progrès en allergologie. Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique

Progrès en allergologie. Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique Progrès en allergologie Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique Dr M Larchevesque 29 mai 2015 S LE DOSAGE des COMPOSANTS ALLERGENIQUES OU RECOMBINANTS L ALLERGIE MOLECULAIRE S Dosages

Plus en détail

Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015

Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015 Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015 Allergies, définition Ensemble des manifestations cliniques liées à une réponse immnoallergique vis à vis des allergènes Les

Plus en détail

Diagnostic biologique de la Maladie Cœliaque : Nouveaux critères.

Diagnostic biologique de la Maladie Cœliaque : Nouveaux critères. Diagnostic biologique de la Maladie Cœliaque : Nouveaux critères. Pr SALAH S.S., ADMAN S., HAMDI A., ZOUAOUI S., ATTAL N. MCA - Chef de Laboratoire d Auto-Immunité Département d Immunologie - Institut

Plus en détail

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN Claire Laresche CHU Besançon, Pr Humbert Nancy, 28/10/2010 Mr M., 44ans Antécédents: Rectocolite hémorragique (RCH), diagnostiquée en 2002: Corticothérapie Ciclosporine

Plus en détail

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016

Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten. Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Allergie au Lait/Intolérance au Lactose Allergie au Blé/Gluten Delebarre Sauvage Chris;ne GHICL 2016 Composi;on du lait de vache Eau : 87 % Glucides : 5 % Protéines : 3,4 % Lipides : 2,5 à 5 % Calcium

Plus en détail

La Maladie cœliaque de l enfant

La Maladie cœliaque de l enfant La Maladie cœliaque de l enfant Unité de Gastro- Entérologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca - Maroc 4 ème séminaire de la Francophonie - Cluj 22 23 Novembre 2013 Le 15 Avril 2011 Faculté de Médecine

Plus en détail

pour mieux comprendre le rôle joué par les anticorps dans la maladie cœliaque (exposé du professeur Mascart lors de l AG 2003)

pour mieux comprendre le rôle joué par les anticorps dans la maladie cœliaque (exposé du professeur Mascart lors de l AG 2003) pour mieux comprendre le rôle joué par les anticorps dans la maladie cœliaque (exposé du professeur Mascart lors de l AG 2003) Propos recueillis par G. Jadoul. Je suis immunologiste et je m occupe de la

Plus en détail

Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie

Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie Allergies médicamenteuses Pierre-Olivier Girodet Pharmacologie Allergies médicamenteuses 1. Définition, classification 2. Signes cliniques Interrogatoire t Manifestations cliniques 3. Diagnostic différentiel

Plus en détail

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Vasculopathies Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Pathologies vasculaires Vasculite leucocytoclasique Granulome faciale et Erythema elevatum diutinum Polyartérite noueuse Cryoglobulinémie Vasculite

Plus en détail

«Docteur, c est sûrement le lait» Intolérances alimentaires diverses

«Docteur, c est sûrement le lait» Intolérances alimentaires diverses UpDates de Médecineinterne interne générale AGENDA 2016 UPDATES DE MÉDECINE INTERNE GÉNÉRALE É Salle Opéra HUG Programme Symposium 12h00 Buffet 12h30 Symposium 13h30 Café Update 1-22 février 2016 Update

Plus en détail

Item 217 Amylose Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 217 Amylose Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 217 Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Nature et caractéristiques de la substance amyloïde...3 3. Diagnostic... 4 3.1. Aspect histologique

Plus en détail

World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. Maladie coeliaque. Avril 2012

World Gastroenterology Organisation Global Guidelines. Maladie coeliaque. Avril 2012 World Gastroenterology Organisation Global Guidelines Maladie coeliaque Avril 2012 Review Team Julio C. Bai (Chair, Argentine) Michael Fried (Suisse) Gino Roberto Corazza (Italie) Detlef Schuppan (Allemagne)

Plus en détail

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE

PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE 1 PREVALENCE ET DIAGNOSTIC DU REFLUX GASTRO- OESOPHAGIEN - PLACE DE L ENDOSCOPIE ET DE LA PH-METRIE Dr Estelle SIRACH Service de Gastroentérologie et Nutrition CHU Rangueil TSA 50032 31059 Toulouse cedex

Plus en détail

LES HYPERSENSIBILITES

LES HYPERSENSIBILITES LES HYPERSENSIBILITES 1. Définition immunologique Maladies dues à des effecteurs de l immunité spécifique M inflammatoires chroniques M allergiques M autoimmunes 2. Définition allergologique HS allergique:

Plus en détail

L intestin et sa flore

L intestin et sa flore Nutrition : TD 3 L intestin et sa flore Repérer les symptômes et les corriger Troubles locaux : ballonnement / constipation / diarrhées / douleurs abdominales. Troubles à distance : foie avec inflammation

Plus en détail

Figure 1. Algorithme se basant sur le caractère localisé ou diffus du prurit et sur la présence de lésions cutanées spécifiques.

Figure 1. Algorithme se basant sur le caractère localisé ou diffus du prurit et sur la présence de lésions cutanées spécifiques. Mise au point d un prurit G. Dupire 1, 2, D. Salik 2, C. Dangoisse 2 J André 2 1. Clinique d immuno-allergologie, CHU Brugmann 2. Département inter-hospitalier de dermatologie CHU Brugmann, CHU Saint-Pierre,

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel

Plus en détail

Maladie cœliaque: Observance au régime sans gluten (RSG) et les facteurs qui l influencent

Maladie cœliaque: Observance au régime sans gluten (RSG) et les facteurs qui l influencent XXVIIème Journées d HepatoGastroEnterologie Maladie cœliaque: Observance au régime sans gluten (RSG) et les facteurs qui l influencent 17, 18 et 19 décembre 2015, Hôtel Méridien d Oran (1) AF Boutaleb,H

Plus en détail

Circonstances diagnostiques de la Maladie Cœliaque. Olivier Dubreuil Cours de DES Décembre 2008

Circonstances diagnostiques de la Maladie Cœliaque. Olivier Dubreuil Cours de DES Décembre 2008 Circonstances diagnostiques de la Maladie Cœliaque Olivier Dubreuil Cours de DES Décembre 2008 Plan Physiopathologie Diagnostic: Clinique Biologique Histologique Physiopathologie Interaction entre: Gluten

Plus en détail

Les enseignements de la phobie du gluten

Les enseignements de la phobie du gluten Les enseignements de la phobie du gluten LE MONDE SCIENCE ET TECHNO 03.02.2014 à 18h53 Mis à jour le 04.02.2014 à 12h38 Flickr Comment est née la phobie du gluten, à l origine d une offre alimentaire entièrement

Plus en détail

Je suis intolérante au gluten, que dois-je faire?

Je suis intolérante au gluten, que dois-je faire? Je suis intolérante au gluten, que dois-je faire? L intolérance au gluten, aussi appelée maladie coeliaque est une maladie qui semble être de plus en plus répandue. Effet de mode ou réelle intolérance.

Plus en détail

Maladie de Lyme. Jean Paul Stahl

Maladie de Lyme. Jean Paul Stahl Maladie de Lyme Jean Paul Stahl Sur quels éléments cliniques et épidémiologiques faut-il évoquer le diagnostic de la borréliose de Lyme? exposition possible aux piqûres de tique + manifestations cliniques

Plus en détail

Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas

Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas Aspects particuliers de la Maladie cœliaque de l adulte : à propos de 80 cas F. Benmediouni, A. Tebaibia, MA. Boudjella, M. Mahi, M. Fissah, M. Lahcene, N. Oumnia Service de Médecine Interne, Hôpital Kouba,

Plus en détail

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries,

Plus en détail

J ai un syndrome de Guillain-Barré, qu estce

J ai un syndrome de Guillain-Barré, qu estce J ai une polyradiculonévrite ou syndrome de Guillain- Barré Le syndrome de Guillain-Barré peut entraîner une paralysie transitoire plus ou moins grave. Dans la majorité des cas, les patients récupèrent

Plus en détail

97--o POUR APPRÉCIER LA QUAUTÉ. Différents types de protéines et qualité des blés. LEs Protéines Du BLÉ TENDRE. Jeudi 27 février 1997

97--o POUR APPRÉCIER LA QUAUTÉ. Différents types de protéines et qualité des blés. LEs Protéines Du BLÉ TENDRE. Jeudi 27 février 1997 7 '.Y 7iêiëirirVFTM 97--o LEs Protéines Du BLÉ TENDRE POUR APPRÉCIER LA QUAUTÉ Différents types de protéines et qualité des blés Marie-Hélène MOREL et Jean-Claude AUTRAN MONTPELLIER. Jeudi 27 février 1997

Plus en détail

Item 116 Dermatoses bulleuses auto-immunes

Item 116 Dermatoses bulleuses auto-immunes Item 116 Dermatoses bulleuses auto-immunes PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC POSITIF DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE PRINCIPALES MALADIES Objectifs pédagogiques Diagnostiquer une pemphigoïde bulleuse,

Plus en détail

Allergies aux poissons et aux viandes

Allergies aux poissons et aux viandes Allergies aux poissons et aux viandes Synthèse n 2 Dr Emmanuelle Schneider- CHU Tivoli- La Louvière- Belgique - Démarche diagnostique pratique, - Diagnostics différentiels, - Place des tests cutanés, de

Plus en détail

Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse

Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse Physiopathologie de la glomérulopathie extramembraneuse Philippe RIEU Service de Néphrologie, CHU REIMS [Re Relecteurs E Daugas (Paris) et Bruno Hurault de Ligny (Caen)] I. Tableau clinique 2 I.1. Epidémiologie:...

Plus en détail

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire ANAP, Alger 2009 Martine MORISSET, MD, PhD Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie Hôpital Central, CHU Nancy Définitions Allergie Alimentaire

Plus en détail

"Ma tolérance a des limites" : le cas du lactose et du gluten

Ma tolérance a des limites : le cas du lactose et du gluten "Ma tolérance a des limites" : le cas du lactose et du gluten Dr Philippe de Saussure gastroentérologie F.M.H. 10 oct 2013 Formation continue réseau REMED www.lemanica.net Lactose glucose fructose galactose

Plus en détail

Conflits d intérêt. Intérêts financiers: néant Liens durables ou permanents: néant Intérêts indirects: néant

Conflits d intérêt. Intérêts financiers: néant Liens durables ou permanents: néant Intérêts indirects: néant Conflits d intérêt Intérêts financiers: néant Liens durables ou permanents: néant Intérêts indirects: néant Cas clinique N 1 observation R.Lydia (1) Patiente de 44 ans,suivie pour une rhinite aux pollens

Plus en détail

FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai Helicobacter Pylori J L DUJARDIN

FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai Helicobacter Pylori J L DUJARDIN FMC du Boischaut Sud La Châtre 15 mai 2012 Helicobacter Pylori J L DUJARDIN Barry et Robin Prix Nobel Médecine en 2005 I Identité du germe Bactérie gram négatif à flagelles, non invasive, spécifique du

Plus en détail

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris

AUTO IMMUNITE. ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris. ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES H. BAUFINE-DUCROCQ, Paris AUTO IMMUNITE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES ANTICORS ANTI-PHOSPHOLIPIDES COMPLEXES IMMUNS CIRCULANTS FACTEUR RHUMATOÏDE ANTICORPS ANTI-TISSULAIRES Les procédures communes aux prélèvements et particulières

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail

Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017

Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017 Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017 Immédiatement après un choc anaphylactique, le patient est immunisé contre une seconde réaction au même produit? La réaction anaphylactique est toujours

Plus en détail