La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse"

Transcription

1 La douleur due au Cancer Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse

2 Définition de la Douleur «Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un domage tissulaire réel, potentiel ou décrite en ces termes» IASP 1976 Pas de nécessité de rechercher une lésion pour croire à la réalité de la douleur

3 Douleur aiguë douleur chronique

4

5

6 Somatotopie des voies afférentes

7 ÉPIDÉMIOLOGIE Douleur et cancer Des chiffres qui parlent Fréquence des douleurs chez les patients cancéreux en fonction de l évolution de la maladie (1) Diagnostic & stade initial : 30 % à 45% des patients Stade avancé : > 75 % des patients Intensité de la douleur (2) Moyenne ou forte : 40 à 50 % des patients Très forte : 25 à 30 % des patients (2) Krakowski I et al. Recommandations pour une bonne pratique dans la prise en charge de la douleur du cancer chez l adulte et l enfant. Bull Cancer, 1996 ; 83 (suppl. 1) : 9s-79s

8 Diagnostic de l étiologie Douleurs liées à l'évolution du cancer : 80 % Atteintes ostéo-articulaires : tumeurs de la base du crâne, atteintes du rachis Atteintes viscérales : tumeur pancréatique = douleur épigastrique et irradiation postérieure... carcinose péritonéale = douleur abdominale diffuse avec syndrome sub-occlusif... Atteintes de la peau et des muscles (= contractures douloureuses)... Atteintes structures nerveuses périphérique : atteinte trajet L1 dans le petit bassin = méralgie... médullaire : compression à partir des métastases méningées = épidurite ou médullaires = épendymome... Douleurs liées au traitement (responsables de 20% des douleurs séquellaires): Chimiothérapie : neuropathie périphérique, mucite, ostéonécrose aseptique... Post-radique : myélopathie radique, ostéoradio-nécrose Post-chirurgicale : post-thoracotomie, post-mammectomie Cancers : évaluation, traitement et surveillance. JM Andrieu & P Colonna Ed ESTEM

9 Objectifs Quel est le problème Parfois complexe Problème = douleur physique, contexte Oncologie : Lien douleur / cancer? Douleur séquellaire? Autre problématique?

10 Ne pas perdre de vue les objectifs Comprendre les représentations du patient: Mécanisme de la douleur lien douleur/cancer +++ Persistance de la douleur Traitements et solution possibles Retentissement de la douleur

11 Objectifs Proposer prise en charge réaliste Attentes du médecin Attentes du patient Obtenir relation confiance qui permette : Adhésion projet soins (rôle actif patient) Préparation étape «thérapeutique»

12 Niveaux Antalgiques OMS douleurs par excès de nociception 2 3 EVA > 6 Morphiniques Agonistes 1 EVA 1 à 4 Aspirine Paracétamol EVA 4 à 6 codéine dextropropoxyphène Morphine +/- AINS à chaque niveaux

13 Douleurs Neuropathiques Définition Douleur secondaire à une lésion du système nerveux central ou périphérique quelle qu en soit l étiologie Douleur chronique Intervalle libre variable

14 Il faut distinguer Sensations non douloureuses Sensations douloureuses

15 QUESTIONNAIRE DN4

16 Questionnaire DN 4 Si le score du patient est égal ou > 4 Le test est positif (sensibilité à 82,9 % ; spécificité = 89,9 %)

17 DOULEURS par EXCES de NOCICEPTION NIVEAU I : douleur légère à modérée Aspirine : 500 à 1000 mg toutes les 4 à 6 heures Paracétamol : 500 à 1000 mg toutes les 4 à 6 heures (chez l adulte) AINS : posologie différente en fonction du produit

18 DOULEURS par EXCES de NOCICEPTION Les 3 paliers de l OMS NIVEAU II : Remise en question Douleur partiellement soulagée ou non soulagée par les antalgiques de niveau I Dihydrocodéine : jusqu à 120 mg/jour (180 mg de codéine base) Dextropropoxyphéne : jusqu à 240 mg/jour Tramadol : jusqu à 400 mg/jour Tramadol LP 100 mg, 150 mg, 200 mg Association dextropoxyphéne-paracétamol, codéineparacétamol, tramadol-paracétamol

19 Cas clinique : Mr O 50 ans, 70 kg, 1,75 m, K poumon opéré il y a 7 ans Sous paracétamol 1g X 3 Vient vous voir. A des douleurs du bas du dos obligeant le patient à dormir assis. La cotation est passée de 4 à 8 sur l EVA, elles persistent depuis 1 mois. Pas de trouble neurologique Vous prescrivez une Rx qui montre un aspect compatible avec une métastase en S1 Quel(s) traitement(s) antalgique(s) lui proposez-vous?

20 Cas clinique : Mr O 50 ans, 70 kg, 1,75 m Quel(s) traitement(s) antalgique(s) lui proposez-vous? Quand une douleur n est pas suffisamment soulagée par un palier I il faut passer à un antalgique de palier II Peut-on passer directement au palier 3? La certitude d une récidive tumorale et l augmentation importantes des douleurs doivent conduire au choix d un traitement par opioïde de palier III dans un deuxième temps.

21 DOULEURS par EXCES de NOCICEPTION Les 3 paliers de l OMS Agonistes purs : NIVEAU III : douleur intense à très intense Douleur non soulagée par les antalgiques de niveau I - II La prescription n est pas en rapport avec le stade de la maladie Morphine à libération immédiate : chlorhydrate : 1 prise toutes les 4 heures Morphine à libération prolongée : sulfate : 1 prise toutes les 12 heures Oxycodone : 1 prise toutes les 12 heures Hydromorphone : 1 prise toutes les 12 heures Fentanyl : 1 dispositif transdermique toutes les 72 heures Méthadone? Agonistes partiels : Buprénorphine : 1 prise toutes les 72 heures Agonistes-antagonistes injectables: utilisés pour les douleurs aiguës Pentazocine Nalbuphine

22 Opioïdes forts disponibles - Formes orales Forme à libération (immédiate ) Normale(LN) : solution comprimé sévrédol : mg actiskénan : mg actiq : dispositifs buccaux 200, 400, 600, 800, 1200, 1600 µg/h Forme à libération prolongée (LP) moscontin : mg skénan : mg Oxycodone : oxycontin LP mg Fentanyl transcutanée : durogésic patchs à 25, 50, 75, 100 µg/h Hydromorphone : sophidone LP 4, 8, 16, 24 mg Méthadone: 10mg X 2

23 Douleur Augmentation du risque d effets indésirables Théorie SURDOSAGE Seuil de soulagement Traitement régulier Fenêtre thérapeutique Contrôle total recherché

24 Douleur de fond Définitions Accès de Douleur Paroxystique : «Exacerbation transitoire de la douleur chez un patient déjà équilibré par un traitement antalgique de fond» R K Portenoy 1998

25 Douleur Réalité Surdosage Traitement régulier ADP Soulagement insuffisant

26 Le traitement de la douleur due au Cancer: Tout est question d équilibre! Soulagement Effets Indésirables

27 Exemple d équilibration par morphine LP Morphine LN 10 mg J0 J1 J2 J h 10 mg Morphine supplémentaire EVA = 92 EVA = 58 EVA = 36 EVA = 18

28 ACCÈS DOULOUREUX PAROXYSTIQUES Prévalence et caractéristiques Nombre patients Prévalence % Fréquence /j médiane (moyenne) Facteur déclenchant % Intensité sévère ou intolérable Portenoy Portenoy Fine (2.9) Di Palma (1.1) - 54 Des répercussions sur le patient : sur l humeur : anxiété, dépression augmentée sur la qualité de vie : sur les activité, le sommeil, les relations avec l entourage L Brasseur et col. Caractéristiques et prise en charge médicale des accès douloureux transitoires. Douleurs, 2001, 2,5 :

29 Fréquence des ADP La fréquence des ADP est habituellement < 6 par jour Zeppetella et al, J Pain Symptom Manage 2000 ; 20 :87-92

30 Durée des ADP Les ADP sont de courte durée : durée médiane de 30 minutes Zeppetella et al, J Pain Symptom Manage 2000 ; 20 :87-92

31 Les Accès Douloureux Paroxystiques (ADP) Intensité Profil d un ADP Temps (min)

32 Caractéristiques des ADP 20 à 60% des ADP sont spontanés et imprévisibles 40 à 60% sont induits et prévisibles Volontairement (marcher, s asseoir, rester debout) Involontairement (toux, miction, défécation)

33 Les Accès Douloureux Paroxystiques (ADP) Intensité de la douleur Concentration sanguine Morphine Orale Opioide per os LI Profil d un ADP Temps (min)

34 Le traitement dans l Idéal Action Rapide Durée Courte Besoins de Base

35 Caractéristiques des opioïdes utilisés pour les ADP Bennett 2005

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Douleur du cancer - Le 08 Octobre 2013 - Jean-Michel PELLAT Centre d Evaluation et de Traitement de la Douleur GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Clinique d Alembert, Clinique des Eaux Claires,

Plus en détail

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Souffrance et douleur en fin de vie Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Ducuing Toulouse Notion de souffrance totale Différentes douleurs Les traitements

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19 PRINCIPES GENERAUX Chercher la cause de la douleur Soulager une douleur aiguë avant qu elle ne se chronicise Débuter le traitement par la voie d administration la plus simple Différencier les douleurs

Plus en détail

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois ONCOMEL Le 15 novembre 2016 Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois Complexité du domicile Complexité par elle-même de la maladie cancéreuse! Contexte social et familial Disponibilité des soignants

Plus en détail

Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl

Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl ACTIQ est indiqué pour le traitement des Accès Douloureux Paroxystiques (ADP)* chez les patients âgés de 16 ans ou plus, ayant un cancer et recevant

Plus en détail

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification Réflexes Jamais 2 antalgiques du même palier OMS Jamais d association de 2 morphiniques Il est fréquent d associer un antalgique d action centrale à un antalgique d action périphérique Réévaluation régulière

Plus en détail

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification

car la balance bénéfice/risque est jugée négative Physiopathologie et classification car la balance bénéfice/risque est jugée négative Réflexes On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS On n associe pas 2 morphiniques Toujours prendre en charge la douleur +++ Depuis juin 2009,

Plus en détail

Douleur et souffrance en situation palliative

Douleur et souffrance en situation palliative Douleur et souffrance en situation palliative LA DOULEUR Dimensions Mécanismes Evaluation APPROCHE CLINIQUE ANALGESIE Service d Accompagnement et de Soins Palliatifs CHU de Bordeaux 1 ère partie : LA DOULEUR

Plus en détail

Physiopathologie et classification

Physiopathologie et classification Réflexes On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS On n associe pas 2 morphiniques Toujours prendre en charge la douleur +++ Réévaluation régulière de l efficacité du traitement antalgique : EVA

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 janvier 2006 DUROGESIC 12 microgrammes/heure (2,1 mg/5,25 cm²), dispositif transdermique 5 sachets polytéréphtalate (PET) polyéthylène basse densité (PEBD) aluminium

Plus en détail

Les Douleurs Incidentes

Les Douleurs Incidentes Les Douleurs Incidentes CLUD CHU Toulouse CHUT DOULEUR! Christophe CARPENTIER Soirée e CLUD Jeudi 26 Avril 2007 Novotel Purpan Introduction Pas de consensus réel sur les définitions des A.D.T et D.I D.I

Plus en détail

Cas clinique. BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques

Cas clinique. BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques Cas clinique BOZZOLO Eric Département d Evaluation et Traitement de la Douleur Pôle Neurosciences Cliniques CAS CLINIQUE Monsieur X, 60 ans, 60 kg Néoplasie ORL Traitée par chirurgie il y a 10 mois Métastases

Plus en détail

Accès douloureux paroxystiques

Accès douloureux paroxystiques Accès douloureux paroxystiques Grainat N. et Coll. Faculté de médecine CHU DE Batna Centre anti douleur 9 ème Congrès de la SAETD - 2013 La douleur «expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée

Plus en détail

Douleurs induites par les soins

Douleurs induites par les soins Douleurs induites par les soins Mademoiselle Lydie BRIANDET (infirmière) Madame Laurence GAULTIER (aide-soignante) Docteur Hervé MIGNOT Formation EHPAD CODESPA 36 Douleur : définition (IASP) «Expérience

Plus en détail

Cas clinique douleur aigue

Cas clinique douleur aigue Cas clinique douleur aigue Mr D. 60 ans Retraité, marié, 2 enfants. Ses antécédents comportent : - Lymphome avec autogreffe de moelle en mai 2007 21 février 2008, apparition éruptions avec douleurs intenses

Plus en détail

ANTALGIQUES DE PALIER III :

ANTALGIQUES DE PALIER III : ANTALGIQUES DE PALIER III : OXYCODONE, HYDROMORPHONE SPES / NEPALE Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 Recommandations de l EAPC (European Association Paliative Care) : 1 «La Morphine

Plus en détail

Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux

Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux Dr Julien NIZARD Centre de Traitement de la Douleur et EA3826, CHU Nantes Définition de la Douleur International Association for the Study of Pain,

Plus en détail

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie Les traitements de la douleur Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie 18 1 Plan Les traitements non médicamenteux La douleur neurogène

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de cinq ans par arrêté du 7 février 2000 (JO du 16 février

Plus en détail

âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre

âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre Douleurs postopératoires chez le sujet âgé Dr Edith Martins-Meune CH Nanterre Douleur chez le PA: Principes généraux Obstacles diagnostiques, Obstacles d'ordre neuropsy, Obstacles thérapeutiques, Obstacles

Plus en détail

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8.

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8. SOMMAIRE Ordonnance n 1 Remplacer un traitement antalgique de palier 2 par un antalgique de palier 3 Ordonnance n 2 Interdoses lors d un traitement par sulfate de morphine à Libération Prolongée (LP) Ordonnance

Plus en détail

Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD

Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD Evaluation et prise en charge de la douleur en EHPAD Douleur : définition «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou

Plus en détail

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES PEC Douleur OPC011.00D1 Version 1 du 25.09.08 NOUVEAUTE DE LA VERSION 1 : Création OBJET : Ce guide est un document d information et d aide à : la

Plus en détail

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Douleur et métastases osseuses N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Epidemiologie Tumeur Incidence 1 Incidence 2 Après un cancer primitif, 20% présentent une localisation secondaire osseuse Coleman 1997 (1)

Plus en détail

Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes

Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes Evaluation de la douleur Rotation des opioïdes APRHOC 1er Octobre 2007 Dr François CHRISTIANN Centre Hospitalier - Châteauroux francois.christiann@ch-chateauroux.fr Evaluation de la douleur EVALUATION

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse S Lozano Hôpital Larrey 08 Octobre 2010 Les métastases osseuses Fréquentes 3 ème localisation (poumon, foie) 30 à 50% des patients 40% dans

Plus en détail

DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE

DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE DOULEUR(S) CMD CAVALE BLANCHE HIA CLERMONT-TONNERRE 1 système pas trop compliqué UN PEU D ANATOMIE LE TRAITEMENT DE L INFORMATION DOULOUREUSE Comme toute information DEFINITION DE LA DOULEUR Expérience

Plus en détail

Prescription des Morphiniques

Prescription des Morphiniques Prescription des Morphiniques Dr Jean-Pierre CORBINAU - Lille Cet exposé se veut essentiellement pratique ayant pour objectif de faire passer 3 messages afin d apporter une aide dans la prescription de

Plus en détail

Les Antalgiques. UE 2.11 Semestre 1 Compétence 4. RAULT Isabelle Janvier 2016 UE 2.11 Semestre 1

Les Antalgiques. UE 2.11 Semestre 1 Compétence 4. RAULT Isabelle Janvier 2016 UE 2.11 Semestre 1 Les Antalgiques UE Compétence 4 Les Antalgiques Définitions Classifications de la douleur Les Antalgiques opioïdes Les Antalgiques opioïdes palier III La réglementation r des stupéfiants Moyen mnémotechnique

Plus en détail

Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire

Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire DOSSIER Utilisation des traitements symptomatiques de la douleur du cancer en ambulatoire! M. Luu*, M.T. Gatt Le médecin généraliste est souvent sollicité par les malades cancéreux pour le soulagement

Plus en détail

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE Marie-Dominique MOUILLEVOIS IDEL / IRD - Structure Douleur Chronique Hôpital Eugénie DU Douleur et Soins Palliatifs Master 2 Sciences cliniques en Soins

Plus en détail

chez la personne âgée.

chez la personne âgée. PROMOTION DE L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES dans le cadre du programme MobiQual Prévenir, évaluer, Prendre en charge La douleur chez la Personne âgée FIche pratique utilisation des opioïdes

Plus en détail

SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE. Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier

SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE. Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier DÉFINITION DE LA DOULEUR «une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle

Plus en détail

La gestion des opioïdes chez les patients cancéreux

La gestion des opioïdes chez les patients cancéreux Douleurs chez un patient atteint de cancer et bon usage des opioïdes Opioids in cancer pain, state of art P. Poulain 1, C. Delorme 2, M. Filbet 3, P. Ginies 4, I. Krakowski 5, J.F. Morère 6, F. Scotté

Plus en détail

LES CIRCUITS DE LA DOULEUR

LES CIRCUITS DE LA DOULEUR LES CIRCUITS DE LA DOULEUR PREMIERE CONSULTATION Anamnèse clinique - apparition du problème - durée / intensité / localisation / irradiation - description clinique - antécédents médicaux / chirurgicaux

Plus en détail

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP Que faire quand la morphine est mal tolérée? Journée de la filière gériatrique nord 92 Février 2016 Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu

Plus en détail

COMPRENDRE ET LUTTER CONTRE LA DOULEUR DE CEUX QUI NE PEUVENT L EXPRIMER LES MAUX SANS LES MOTS

COMPRENDRE ET LUTTER CONTRE LA DOULEUR DE CEUX QUI NE PEUVENT L EXPRIMER LES MAUX SANS LES MOTS COMPRENDRE ET LUTTER CONTRE LA DOULEUR DE CEUX QUI NE PEUVENT L EXPRIMER LES MAUX SANS LES MOTS LES PERSONNES QUI NE PEUVENT EXPRIMER LEUR DOULEUR? Personnes IMC, handicapés physiques ou mentales. Pathologies

Plus en détail

Dépendance aux analgésiques opioïdes

Dépendance aux analgésiques opioïdes 6 ème journée du CLUD des hôpitaux de Toulouse Dépendance aux analgésiques opioïdes Anne Roussin Centre d Evaluation et d Information sur la Pharmacodépendance (CEIP)- Centre d Addictovigilance, CHU de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES Centre JEAN PERRIN PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES PRINCESSE FLORE ROYAT Avec le soutien du laboratoire 14 octobre 2010 Prise en charge médicamenteusem des douleurs des métastases

Plus en détail

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés Les antalgiques I. Définitions Antalgique = diminue la perception des sensations douloureuses -> Antalgique périphérique : action symptomatique au niveau de la lésion -> Antalgique central : action sur

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR PAR LES SOIGNANTS «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable en lien avec un dommage tissulaire réel ou potentiel ou décrit en termes d un tel

Plus en détail

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS

DOULEUR ET CANCER. Dr Catherine. CIAIS DOULEUR ET CANCER Dr Catherine. CIAIS IFSI le 2 février 2010 OBJECTIFS Savoir évaluer une douleur cancéreuse Connaître les différents types de douleur en cancérologie Mécanismes Étiologies Stratégies thérapeutiques

Plus en détail

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille Formation EIRENE

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille Formation EIRENE La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille Formation EIRENE PLAN Rappels Différences en SP Morphiniques Douleur neuropathique

Plus en détail

EVALUATION ET TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU PATIENT EN CANCEROLOGIE Docteur C. CIAIS. ( Partie I )

EVALUATION ET TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU PATIENT EN CANCEROLOGIE Docteur C. CIAIS. ( Partie I ) EVALUATION ET TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU PATIENT EN CANCEROLOGIE Docteur C. CIAIS ( Partie I ) SOMMAIRE A NOTIONS ESSENTIELLES SUR LA DOULEUR 1 - Définition de la douleur (par l'iasp : International Association

Plus en détail

LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE. Dr FERGANE. Avril 2005

LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE. Dr FERGANE. Avril 2005 LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE Dr FERGANE Avril 2005 LA DOULEUR EST LA RANCON DU TROISIEME AGE 70 % sont des douloureux Epidémiologie : céphalées, lombalgies (arthrose), douleurs chroniques Incidence et

Plus en détail

Prise en charge de la douleur en Cancérologie. Hassen Mahfouf, Kamel Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger

Prise en charge de la douleur en Cancérologie. Hassen Mahfouf, Kamel Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger Prise en charge de la douleur en Cancérologie Hassen Mahfouf, Kamel Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger Définition de la douleur Composante sensori-discriminative

Plus en détail

dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017

dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017 du bon usage des antalgiques dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017 Dr Marie-Thérèse de Kergariou anesthésiste-réanimateur

Plus en détail

Analgésiques. ü Physiopathologie et classification

Analgésiques. ü Physiopathologie et classification ~ Réflexes ~ On n associe pas 2 antalgiques du même palier OMS. ~ On n associe pas 2 morphiniques. ~ Toujours prendre en charge la douleur +++ ü Physiopathologie et classification Il existe plusieurs types

Plus en détail

Douleurs cancéreuses UEH

Douleurs cancéreuses UEH Douleurs cancéreuses UEH Diplôme Universitaire de Prise en charge de la douleur par les professionnels de santé Monique SULPICE P H H Avril 2016 DU DOULEUR - UEH 2 Cancer dans le monde En augmentation

Plus en détail

Le malade cancéreux douloureux à son domicile. Traitements symptomatiques. Antalgiques et co analgésiques

Le malade cancéreux douloureux à son domicile. Traitements symptomatiques. Antalgiques et co analgésiques Le malade cancéreux douloureux à son domicile Traitements symptomatiques Antalgiques et co analgésiques Généralités Le cancer est le plus souvent douloureux Aux stades précoces : douleur modérée à sévère

Plus en détail

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs

La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs La douleur en soins palliatifs chez l enfant. Dr Avez-Couturier Pédiatre Neuropédiatrie et Consultation Douleur Enfant CHRU Lille DU Soins Palliatifs PLAN Qu y a-t-il de différent en SP? Rappels Cas cliniques

Plus en détail

EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE

EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE EVALUATION DE LA DOULEUR CHEZ LA PERSONNE NON COMMUNICANTE Gabrielle DAUCE, Morgan FRIBAULT Infirmières coordinatrices 2017 INTRODUCTION La douleur de la personne âgée est sous estimée alors que la fréquence

Plus en détail

La douleur chronique est très fréquente chez les

La douleur chronique est très fréquente chez les 075-Douleur chronique 10/09/08 09:05 Page 75 Mise à La douleur chronique chez les aînés : Quel traitement pharmacologique utiliser? j our David Lussier, MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Prise en charge des douleurs cancéreuses

Prise en charge des douleurs cancéreuses Épidémiologie et généralité Prise en charge des douleurs cancéreuses Dans le monde : 1 décès / 10 lié au cancer. En France : 278 000 nouveaux cas / an. En 20 ans: +63% de cancers et +20% de mortalité du

Plus en détail

Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien

Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien Caractéristiques et traitements des épisodes de douleur aiguë; résultats d un sondage pancanadien François Tardif, Coordonnateur de l ERMOS Dominique St-Pierre, Professionnelle de recherche pour le Dr

Plus en détail

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion Comment gérer le traitement antalgique Objectifs du cours 1: Connaître les bases Les principes du traitement antalgique: Les médicaments utilisés ainsi que les modalités de leur utilisation dans le cadre

Plus en détail

DEFINITION DE LA DOULEUR

DEFINITION DE LA DOULEUR DEFINITION DE LA DOULEUR Selon l IASP International Association for the Study of Pain «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire présente ou potentielle

Plus en détail

La douleur chronique en Europe et en France. Une situation préoccupante pour des millions de malades

La douleur chronique en Europe et en France. Une situation préoccupante pour des millions de malades La douleur chronique en Europe et en France Une situation préoccupante pour des millions de malades Une première à l échelle européenne La première enquête européenne sur la douleur chronique Plus de 46

Plus en détail

TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris

TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES Nicolas Danziger Département de Neurophysiologie Clinique Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris LES 3 ETAPES PREALABLES 1. S ASSURER QUE LA PLAINTE EST DOULOUREUSE

Plus en détail

La morphine. Alternatives / associations

La morphine. Alternatives / associations Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations Tous les droits d auteurs sont réservés à l Institut UPSA de la douleur. Toute modification est interdite. Toute reproduction ou utilisation est

Plus en détail

Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol. Anne Roussin

Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol. Anne Roussin Potentiel d'abus et de dépendance du tramadol Anne Roussin Classification des antalgiques Paliers de l OMS Palier II Codéine Tramadol Dextropropoxyphène Palier III Morphine Buprénorphine Fentanyl Oxycodone

Plus en détail

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine

la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine e la douleur aiguë en rhumatologie place de la morphine Docteur André LESPINE Hôpital E.Herriot LYON Les jeudis de l Europel 11 mars 2006 e Oui? Non? utilisez vous la morphine? mesurez vous la douleur

Plus en détail

Douleurs neuropathiques en Oncologie. Enjeux: diagnostic et évaluation. Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux

Douleurs neuropathiques en Oncologie. Enjeux: diagnostic et évaluation. Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux Douleurs neuropathiques en Oncologie Enjeux: diagnostic et évaluation Laurent LABREZE, Institut Bergonié Bordeaux Enjeux Douleurs périphériques Evolution toujours chronique Peu de réponses aux antalgiques

Plus en détail

La morphine à domicile

La morphine à domicile La morphine à domicile - Tourcoing: 03 décembre 2008 Lucie STRECK Jean-Pierre CORBINAU Objec&fs : Mon Pa'ent a décidé de mourir à domicile Prendre la dimension de la demande Evaluer l environnement Me8re

Plus en détail

DOULEUR EN CANCEROLOGIE

DOULEUR EN CANCEROLOGIE DOULEUR EN CANCEROLOGIE 1. DEFINITION Sensation et émotion désagréables, associées à des lésions des tissus, présentes ou potentielles OU présentées en de tels termes. La douleur est donc un phénomène

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

DU d Accompagnement et de Soins Palliatifs Séminaire Evaluation et traitement de la douleur APPROCHE CLINIQUE

DU d Accompagnement et de Soins Palliatifs Séminaire Evaluation et traitement de la douleur APPROCHE CLINIQUE DU d Accompagnement et de Soins Palliatifs Séminaire Evaluation et traitement de la douleur APPROCHE CLINIQUE DÉFINITION DE LA DOULEUR Dimensions Mécanismes Evaluation Service d Accompagnement et de Soins

Plus en détail

La Morphine et les opioïdes forts. DU Prise en Charge de la Douleur. Université de l Etat d Haïti. Janvier 2016

La Morphine et les opioïdes forts. DU Prise en Charge de la Douleur. Université de l Etat d Haïti. Janvier 2016 Pharmacologie des antalgiques du palier 3 La Morphine et les opioïdes forts DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti Janvier 2016 Dr Marie-Thérèse de Kergariou anesthésiste-réanimateur

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, en rapport avec une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, en rapport avec une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en LA DOULEUR DU CANCER Marie Claire BEPOIX et Dr Cédric BAUDET Pôle SOINS DE SUPPORT Équipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs CH PONTARLIER 2007 Mise à jour 2013 DÉFINITIONS La douleur est une

Plus en détail

Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1

Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1 Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1 Définition de la DOULEUR La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux. Expérience de consultation de médecine interne

Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux. Expérience de consultation de médecine interne Université de Tlemcen - Faculté de Médecine B. Benzerdjeb Evaluation du traitement des douleurs du patient cancéreux Expérience de consultation de médecine interne 8 ème Congrès National & 3 ème Congrès

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE 14.03.2007 Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs - Équipe Mobile Hôpital BRETONNEAU CONSEQUENCES DE LA PRISE EN CHARGE

Plus en détail

La morphine, un médicament pour avoir moins mal

La morphine, un médicament pour avoir moins mal La morphine, un médicament pour avoir moins mal URGENCES les fiches SPARADRAP Quand tu as très très mal. Quand le médicament que tu prends contre la douleur ne te soulage pas assez. Fondation CNP Quand

Plus en détail

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans

Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans Journée du CEOR 21 juin 2011 Dr Bellia Dhondt Pierrette HAD EOVI Romans 1 EVALUATION et TRAITEMENT de la douleur La DOULEUR définition selon l IASP. (Institut international pour l étude de la Douleur)

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LES REGLES D OR 1. Demander au patient s il a mal et le croire 2. Ecouter sa réponse et respecter ses choix 3. Traiter si possible les causes de la douleur 4. Evaluer

Plus en détail

LES MÉDICAMENTS ANTALGIQUES

LES MÉDICAMENTS ANTALGIQUES LES MÉDICAMENTS ANTALGIQUES LES PALIERS DE L OMS L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi une échelle des analgésiques selon l intensité de la douleur évaluée. L International Association for

Plus en détail

Physiopathologie des douleurs

Physiopathologie des douleurs Physiopathologie des douleurs DU Soins Palliatifs Catho 12 mars 2015 Dr Jean-Pierre CORBINAU Maison Jean XXIII Lomme Définition de la douleur «La douleur est une expérience sensorielle, émotionnelle, désagréable,

Plus en détail

Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon

Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon Les antalgiques : actualités 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon Les antalgiques : actualités Nouvelles classes médicamenteuses Nouvelles molécules Nouvelles cinétiques Nouvelles

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 EFFENTORA 100 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392 207 1) B/28 (CIP : 392 208 8) EFFENTORA 200 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DE L ENFANT N. CHERIF

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DE L ENFANT N. CHERIF PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR DE L ENFANT N. CHERIF Introduction La Douleur de l enfant.. une réalité un signal d alarme DEFINITION DOULEUR (IASP 1979) «experience sensorielle et émotionnelle desagreable,

Plus en détail

et le traitement de la douleur du cancer»

et le traitement de la douleur du cancer» Face à la douleur «Le patient le médecin m et le traitement de la douleur du cancer» Docteur Pierre TAJFEL Versailles Praticien hospitalier Unité d Evaluation et de Traitement de la Douleur, et Médecin

Plus en détail

Protocole d utilisation du patch de fentanyl

Protocole d utilisation du patch de fentanyl Comité de lutte contre la douleur Protocole d utilisation du patch de fentanyl Référence : CLUD 06 Version : 5 Date de diffusion Intranet : 10/02/12 Objet Ce protocole a pour objet l initiation, le suivi

Plus en détail

Préambule. Soins Palliatifs. Définition. Quelques dates. Soins palliatifs. Définition selon la SFAP. Mophiniques 27/11/06. Dr Jean-Pierre CORBINAU 1

Préambule. Soins Palliatifs. Définition. Quelques dates. Soins palliatifs. Définition selon la SFAP. Mophiniques 27/11/06. Dr Jean-Pierre CORBINAU 1 Préambule Soins Palliatifs Englos 24 novembre 2006 Dr Jean-Pierre CORBINAU Le concept du SP a évolué : plus seulement le cancer en phase terminale mais différentes pathologies évolutives ou terminales,

Plus en détail

DIU Soins Oncologiques de Support Novembre Antalgiques opioïdes. Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support

DIU Soins Oncologiques de Support Novembre Antalgiques opioïdes. Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support DIU Soins Oncologiques de Support Novembre 2015 Antalgiques opioïdes Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support PALIER 2: OPIOIDES FAIBLES Palier 2 : codéine Puissance 1/10 morphine Seule

Plus en détail

Et si c était une douleur?

Et si c était une douleur? R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes Et si c était une douleur? Dr. Arnaud Sourty praticien hospitalier Hôpital le Vinatier Centre hospitalier Lyon-Sud Et si

Plus en détail

Évaluation et traitement des douleurs cancéreuses Cours de chimiothérapie 2016

Évaluation et traitement des douleurs cancéreuses Cours de chimiothérapie 2016 Évaluation et traitement des douleurs cancéreuses Cours de chimiothérapie 2016 Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire mario.dipalma@gustaveroussy.fr définir le (ou les) mécanisme(s) de la douleur NOCICEPTIF

Plus en détail

Douleur en cancérologie

Douleur en cancérologie UE Cancérologie Générale L3 Question142 (futur 292) 26 Novembre 2013 Douleur en cancérologie (Q 65-66) (futurs items 131-132-135) Eric SERRA Centre d Étude et de Traitement de la Douleur CETD CHU Amiens

Plus en détail

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE Dr Serge Robard CRLCC Nantes REDO Octobre 2008 Introduction 4 Difficultés de prise en charge des douleurs chez le cancéreux Gestion des effets secondaires

Plus en détail

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Dr Roullet Certain Consultation douleur équipe mobile de soins palliatifs Centre Hospitalier

Plus en détail

La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer. Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski

La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer. Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski La douleur du sujet âgé Repérer - Evaluer - Traiter- Réévaluer Dr Gabriel Abitbol & Dr Francine Hirszowski Définition Association Internationale d Etude de la Douleur (IASP 1979) La douleur est une expérience

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 Laboratoires THERABEL LUCIEN PHARMA

Plus en détail

La démarche palliative

La démarche palliative MID Soins palliatifs Item 69 : Prise en charge des symptômes Les soins palliatifs : Prise en charge des symptômes Josyane Chevallier, Chantal Pascal Unité Mobile de Soutien et de soins Palliatifs (UMSP)

Plus en détail

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Dr Philippe Poulain USP Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes phpoulain@wanadoo.fr Les Recommandations RèglesOMS 1986 et 1992 Recommandations

Plus en détail

11 ème Congrès national de lutte contre la douleur

11 ème Congrès national de lutte contre la douleur 11 ème Congrès national de lutte contre la douleur Alger 21-22 Dr Hennaoui H-Dr Hammouda H- Dr Khokhi K-Dr Rachi H Pr Chouicha B Centre Antidouleur CHUOran La prise en charge des douleurs chroniques postopératoires

Plus en détail

Douleurs... PLAN. Définition. Composantes de la douleur

Douleurs... PLAN. Définition. Composantes de la douleur DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Douleur, oncologie, sida, soins palliatifs, nutrition : apports de la médecine de rééducation. Bordeaux : 21, 22 et 23 février 2007 Titre : Prise en

Plus en détail

Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA<60 ou EN<6

Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA<60 ou EN<6 Protocole de prise en charge d une douleur relevant d antalgiques de paliers 1 ou 2 avec EVA

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 TOPALGIC 100 mg/ml, solution buvable Flacon de 10 ml Laboratoires THERAPLIX chlorhydrate de tramadol Liste I Date

Plus en détail

Claude Ecoffey Anesthésiste. Les obstacles aux opiacés

Claude Ecoffey Anesthésiste. Les obstacles aux opiacés cette image. Claude Ecoffey Anesthésiste QuickTime et un décompresseur Photo - JPEG sont requis pour visualiser Les obstacles aux opiacés Crainte liée au traitement (effets secondaires, accoutumance) Système

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES AU CENTRE DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DE l HOPITAL LA RABTA - Tunis

EPIDEMIOLOGIE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES AU CENTRE DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DE l HOPITAL LA RABTA - Tunis 8 ème congrès national et 3 ème congrès panarabe de lutte contre la douleur EPIDEMIOLOGIE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES AU CENTRE DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DE l HOPITAL LA RABTA - Tunis Alger, le 4 octobre

Plus en détail