Introduction: Les différentes étapes de ce mémoire :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction: Les différentes étapes de ce mémoire :"

Transcription

1

2 Introduction: Ce travail de mémoire de Bachelor en Système d Information s inscrit dans les recherches de MIRALab concernant l héritage culturel. Le thème de ce projet est l Armée de terre cuite de l Empereur Qin Shi Huang, de Xian en Chine. Il s agissait de reconstruire ces soldats en trois dimensions, puis de les animer selon un scénario avec des références historiques. Les différents programmes qui ont été utilisés sont: 3D Studio Max et Photoshop. Les différentes étapes de ce mémoire : 1. Recherche historique sur le premier Empereur Qin Shi Huang et son mausolée. 2. Définition et modélisation des personnages. 3. Création des textures pour les personnages. 4. Animation des personnages selon un scénario étayé par des faits historiques. Pour bien appréhender la matière, il était important de réunir quelques bases sur le lieu et les faits historiques. Les données recueillies m ont permis, entre autres, de respecter les proportions des deux personnages créées lors de la modélisation. En effet, suivant son rôle dans l armée, la taille du personnage n est pas la même. Toutes les statues ont un visage différent, il a donc fallu choisir parmi plus de statues lesquelles nous modéliserions. Ceci a aussi permis de construire un environnement en s inspirant de l époque et de la région. Pour l animation, les recherches historiques ont également permis de construire un scénario ayant un ancrage dans une réalité historique. Je détaillerai par la suite les différents processus qui ont été menés dans ce mémoire. 1

3 1. Recherche historique : Qin Shi Huang, sa vie, son armée, son tombeau 1.1 Introduction Pour essayer de comprendre la fonction de l Armée de terre cuite du tombeau du premier Empereur Qin Shi Huang, il faut prendre en compte la culture, la religion et l économie de cette période. Dans cette synthèse de mes différentes lectures, j ai essayé de retenir les points les plus importants de cet impressionnant édifice qu est le tombeau du premier Empereur. Les fouilles du site (les fosses de l Armée de terre cuite, le tumulus et les tombes adjacentes) n ont pas encore été toutes réalisées. Les hypothèses sur ce site, ses fonctions, sont multiples et non définitives; différentes hypothèses seront discutées par la suite. Le premier chapitre est un bref exposé de la vie du premier Empereur, de ses croyances et de son règne, permettant ainsi de mieux comprendre l édifice funéraire. Les chapitres suivants sont des résumés du lieu géographique, de la construction des statues et des différentes hypothèses échafaudées autour du complexe funéraire. 2

4 1.2 Location du mausolée du premier Empereur Illustration 1: Carte actuelle de Chine Le site funéraire du premier Empereur Qin Shi Huang est situé à 35 kilomètres à l est de la ville de Xi an, dans le district de Lintong. 3

5 1.3 Le premier empereur Illustration 2: Qin Shi Huang La plupart des descriptions de cette période sont l œuvre de l historien confucianiste Sima Qian. Qin Shi Huang a été le premier empereur de la Chine réunifiée. Il est né en 259 av. J.-Cdans la 48e année du règne de Zhaoxiang de Qin. Il fait donc partie de la dynastie des Qin. Sa naissance est entourée de légendes. Il fut roi de 247 à 221 av. J.-C En 221, il réunifia la Chine après la période des royaumes combattants qui avaient séparé le pays en six royaumes distincts (Han (en 230 av. J.-C.), Zhao (en 228 av. J.-C), Wei (en 225 av. J.-C) Chu (en 223 av. J.-C) Dai (222 av.j.-c.) Yan (222 av. J.-C), Qi (222 av. J.-C.)). Il devint ainsi le premier Empereur en 221 av. J.-C. Son règne dura jusqu à 4

6 sa mort en 210 av. J.-C- date à laquelle son fils lui succéda jusqu en 206 av. J.-C. La fin du règne des Qin fut la fin de la Chine réunifiée. Le nom de la dynastie des Qin, arrivant en Occident, fut déformé et fut l origine du nom de l Empire du Milieu dans les langues européennes (Chine en français). Durant son règne, le premier Empereur uniformisa la monnaie, les systèmes de mesures, l écartement des essieux, l écriture, ce qui permit d avoir une meilleure communication dans tout le royaume. Pour se protéger des Mongols, il construisit et réunifia une partie de la muraille de Chine, ce qui permit aussi d avoir une voie de commerce plus sûre et plus facile. Il édicta un autodafé (-218 av J.-C) concernant les lettrés. La base de cet autodafé et de l exécution des lettrés qui suivit fut une discussion concernant les idéaux de la féodalité Zhou (dynastie antérieure à celle des Qin durant laquelle le système féodal était le modèle de gouvernement idéal pour les Confucianistes). Le Premier Ministre du premier Empereur Li Si entra dans une colère noire, car il était pour la centralisation du pouvoir et l affranchissement des contraintes féodales. Pour mettre fin aux dissidences, il décida de s attaquer aux fondements mêmes des idéaux et demanda que soient éliminées les chroniques des États féodaux, à l exception de celles qui traitaient de la dynastie Qin (le Livre des haines et le Classique de la poésie). Pendant cette période, l Empereur qui était déjà préoccupé par l idée de la mort subit l influence du maître Lu. Les pratiques que préconisait ce maître furent l objet de moqueries au sein des lettrés et l Empereur vexé ordonna une enquête auprès du milieu des intellectuels. Cette enquête montra que 460 lettrés ne respectaient pas les règles impériales et l Empereur les fit exécuter. Une des préoccupations majeures du premier Empereur était la quête de l immortalité. Il aurait envoyé de nombreux hommes à la recherche d un pays immortel. «En 219 av. J.-C Sima Qian écrit : «Le premier Empereur parcourut tout le littoral de la mer de l Est, offrant des sacrifices aux hautes montagnes et aux grands fleuves dans l espoir d entrer en relation avec les Immortels» (Mémoires historiques, chap, 6)». Dans un autre récit, «En cette même année, le premier Empereur rencontra un homme nommé Xushi, qui lui parla d îles mystérieuses dans la mer de l Est; sur la plus grande d entre elles, l île de Penglai, vivaient les gardiens du secret de l immortalité. Le premier Empereur souscrit à cette croyance du taoïsme magico-religieux et comme le relate Sima Qian, il envoya Xushi, accompagné d un équipage de hommes et femmes, à la découverte de ces îles mythiques avec pour mission d en rapporter l élixir d immortalité. La flotte partit vers l est, mais ne revint jamais. 5

7 Quatre ans plus tard, en 215 av. J.-C, le Premier Empereur lança une nouvelle expédition, composée de trois hommes, à la recherche du séjour des immortels. Cette fois encore, son espoir fut déçu.». Les dimensions des tumulus des prédécesseurs du premier Empereur sont moins impressionnantes que celles du tumulus du premier Empereur, mais le premier Empereur n a rien inventé concernant les rites funéraires et son art. Il en est de même pour les personnages de terre cuite; si aucune armée de terre cuite n a été découverte ailleurs que sur ce site funéraire, les représentations humaines de taille bien plus modeste (miniatures) commençaient à faire leur apparition dans les tombeaux. L art funéraire en Chine est quelque chose de bien plus ancien que le premier Empereur. Déjà dans la période des royaumes combattants, la volonté de représenter l âme du défunt (po) par le traitement des expressions du visage existait, mais ce qui va plus loin dans la représentation de l homme (dans le traitement des visages des statues de l Armée de terre cuite) est «la tentative manifeste d exprimer l individualité psychologique des sujets, tous traités de façon unique, avec des traits somatiques individuels et d innombrables formes de favoris, de barbes, de moustache ou de coiffures»1. Les avancées culturelles et philosophiques au moment de la période des royaumes combattants sont énormes. Beaucoup d écoles philosophiques virent le jour; cet ensemble de mouvements intellectuels est nommé «les Cent Écoles». Cette période avant la réunification de la Chine fut donc très propice aux philosophes et aux lettrés. Les deux œuvres qui montrent le mieux la puissance des Qin et du premier Empereur sont : - le tombeau (tumulus, armée de terre cuite, etc.) - la cité impériale de Xianyang Ciarla, Roberto. Lanciotti, Lionello. & al. (2005). L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. National Geographic. Paris, p

8 1.4 Le jardin funéraire du mont Li Dès 246 av J.-C, date de l accession au trône du premier Empereur (encore roi à ce moment), les transformations sur le mont Li commencèrent. Quand l Empereur unifia la Chine en 221 av J.-C, le projet prit une ampleur bien plus imposante. Qin Shi Huang y envoya quelque personnes. Les travaux durèrent environ 36 ans. Le récit de Sima Qian décrit comment le premier Empereur fut enseveli : «Au neuvième mois, le Premier Auguste Empereur fut inhumé près du mont Li. Dès son accession au trône (246 av J.C), il avait commencé à faire creuser et modeler le mont Li, ensuite, quand il unifia le monde, il y envoya personnes. Elles creusèrent jusqu aux Trois sources (souterrains), puis coulèrent le bronze pour le sarcophage extérieur. Les miniatures de palais, de tours et de 100 fonctionnaires furent accumulées dans la tombe, avec des objets merveilleux et rares. On ordonna aux artisans de fabriquer des arbalètes et des traits, prêts à être décochés au cas où quelqu un essaierait de violer la sépulture. Avec du vifargent, on fit les 100 fleuves, le Yangzi, le Huang He et les océans, et tous donnaient l impression de couler. Le plafond figurait le ciel, le sol, la Terre. Les lampes furent remplies d huile de «poisson-homme» pour briller à l infini. Le second Empereur dit alors : «il n est pas juste que les veuves du précédent souverain s en aillent.» On décréta donc qu elles allaient accompagner le défunt et elles furent nombreuses à mourir. Une fois les funérailles terminées, quelqu un émit l idée que les artisans chargés de la construction de la tombe en connaissaient tous les trésors et que cela pourrait avoir de graves conséquences s ils en parlaient. Une fois ces merveilles déposées, la porte du milieu fut fermée et celle de l extérieur rabattue sur les artisans enterrés vivants. Puis des arbres et des arbustes furent plantés sur le tumulus pour lui donner l aspect d une montagne.»2 Ciarla Roberto. Lanciotti, Lionello. & al. (2005). L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. National Geographic. Paris, p

9 1.4.1 Géographie du jardin funéraire du mont Li : Illustration 3: Plan du jardin funéraire du mont Li Ce complexe funéraire s étend sur ~35 kilomètres à l est de Xi an. Cela fait environ 56,25 kilomètres carrés aménagés en terrasses sur les flancs du Lishan. Il semblerait que la plus grande surface soit occupée par le Lingyuan (jardin funéraire) et que toutes les structures secondaires soient distribuées au Nord et à l Est. «La construction d un vaste tombeau à l est de sa capitale, Xianyang, démarra peu après son accession au trône (à l âge de 13 ans). On a retrouvé les fondations de deux murs rectangulaires massifs qui entourent le site funéraire. Durant la construction de la sépulture, un gigantesque fossé d environ 500 mètres de côté et d une profondeur de plus de 30 mètres fut creusé en terrasses. Les archéologues estiment les dimensions du palais souterrain bâti au fond du trou à environ 120 mètres sur 160, soit l équivalent de 40 terrains de basket-ball réunis. Une fois que furent construits la chambre funéraire, les salles annexes et les passages, le fossé fut recouvert de terre et surmonté d un monticule en terrasses.»3 Hoh, Erling, (04/11/1999), Que cache la tombe du premier Empereur de Chine?, Courrier International, vol

10 Une des hypothèses sur la fonction de l Armée de terre cuite se base sur la géographie du lieu; en effet, la tombe du premier Empereur serait protégée naturellement de tous les côtés sauf à l est où se situent les cols par lesquels pourraient accéder tous les peuples qu il avait soumis ; l Armée de terre cuite servirait alors à protéger cet accès. Le tumulus faisait entre 35 mètres et 87 mètres de haut, sur une base de 350 mètres dans le sens nord-sud et 345 mètres d est en ouest, mais il y a beaucoup d hypothèses sur sa véritable hauteur étant donné que le site se serait affaissé. Aucune fouille n aurait été faite sur le tumulus, pour différentes raisons (peur des pièges du premier Empereur, peur de la dégradation du site). Mais des sondages ont été réalisés entre 1998 et 2000 qui auraient révélé la présence d objet de céramique, bois et bronze, de même qu un important système de drainage des eaux (ce qui peut laisser supposer que l on trouverait encore des objets en bon état) qui parcourent mètres de longs au pied du tumulus à une profondeur de 39,4 mètres par endroits. Entre 1981 et 1982, l institut de géologie de l Académie Chinoise des sciences a fait des relevés pour découvrir une présence de mercure 10 fois supérieure à ce qui a été enregistré aux alentours de ce site (le mercure étant le vif-argent dans la description de Sima Qian). Par contre de nombreuses fosses et tombes autour du tumulus ont été découvertes. Il y a par exemple : la fosse des chars de bronze, la fosse des fonctionnaires, la fosse de la ménagerie et des écuries, la fosse des acrobates, etc. Une des hypothèses sur le but du mausolée du premier Empereur était sans doute de reconstruire une ville en souterrain, avec toutes les infrastructures qu il fallait pour vivre dans l au-delà. 9

11 Illustration 4: Plan du jardin funéraire du mon Li 10

12 1.5 Les soldats de terre cuite Beaucoup de fosses ont été découvertes dans l entourage de ce tumulus mais celles qui nous intéressent plus particulièrement ici sont les quatre fosses de l armée de terre cuite qui ont été découvertes à 1,5 kilomètres à l est du tombeau de l Empereur. Les statues découvertes dans les fosses étaient toutes cassées et un long travail (toujours en cours) de restauration a été entrepris. Plusieurs causes semblent à l origine de la destruction de ces soldats (de même que le reste des objets trouvés dans les différentes fosses tout autour du tumulus). L une d entre elles serait l érosion du terrain. Prenons l exemple de la fosse numéro 1, qui a été construite sur un sol formé par une couche de brique pleine. Après que les guerriers aient été mis en place, on a recouvert l ensemble des statues avec un toit constitué de gros troncs en appui sur les murets et sur les bords. Sur les troncs a été étendue une épaisse couche de nattes, et par-dessus plusieurs couches de terre Illustration 5: Coupe de la fosse n 1 damée, tout ceci à environ 5 mètres de profondeur. Quand les archéologues ont fouillé, ils ont découvert des statues brisées par la pression exercée par la terre et les différentes inondations. Les alluvions et les sédiments se sont déposés sur les statues. Mais en plus de la dégradation naturelle du lieu, il y a eu le passage des pilleurs de tombe. En 206 av J.C, après la chute de l empire, les pillards ont mis le feu à ces statues. Un récit de la «rivière Wei» du Shui Jing Zhu montre que la tombe a peut-être aussi été pillée. «En effet, Xiang Yu se rendit au Lishan lingyuan, s approcha de la tombe et «[ ] l ouvrit. En 30 ours, personnes l avaient vidée de ses merveilles. Voleurs et pilleurs étaient venus de l est par la porte Tongguan, pour fondre les sarcophages et en faire du cuivre. Des bergers venus 11

13 pour faire paître leurs brebis y mirent le feu, et l incendie dura 90 jours, sans interruption» Description et construction des statues de terre cuite En comptabilisant toutes les statues des trois fosses (la quatrième étant vide), il y a environ personnages (les fouilles sont toujours en cours, et la seule fosse entièrement fouillée est la plus petite, c est-à-dire la troisième). La première constatation que l on peut faire, c est qu il n y a pas un seul de ces personnages de terre cuitequi ait le même visage. Cette impression est encore renforcée par le trucage des positions des têtes, chaque tête étant légèrement inclinée de façon différente, ce qui augmente l impression de différences entre les personnages. Les statues sont de tailles réelles (voire un peu plus grandes) et mesurent entre 1 mètre 60 et 1 mètre 96. Plus le soldat est grand, plus son grade est haut. La statue du général est la plus grande, et celle du simple fantassin la plus petite. Les statues ont été faites à partir de moules. Il y a sept moules : 1. le piédestal 2. les pieds 3. les jambes 4. le torse 5. la tête 6. les bras 7. les mains Les plus homogènes sont : les piédestaux, les pieds, les jambes et les bras, et les plus variables : le torse, la tête, les mains. La tête est faite à partir d un moule bivalve et longitudinal. Certains détails du visage tels que les mâchoires, les pommettes, et le front portent les traces du travail manuel. On a rajouté des éléments tels que le nez, les oreilles, la barbe ou la moustache qui proviennent eux aussi de moules. Les coiffures sont créées selon le même processus. Pour les mains, il y a deux types de moules, un où la main est refermée autour d un creux, comme pour tenir une arme, et l autre où la main est grande ouverte et peut être placée dans différentes positions. Ciarla, Roberto. Lanciotti, Lionello. & al. (2005). L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. National Geographic. Paris, p

14 Les abdomens et les membres inférieurs sont en matériau plein, tandis que la partie supérieure est creuse. Les bras, les mains, la tête ont été rajoutés, la tête est fixée au torse par un système de tenons pris dans la masse du cou de forme cylindrique. Les traces de pigments retrouvées sur les soldats (problème de conservation dû à la fine couche de laque posée sur les soldats) semblent étayer la thèse des soldats peints de couleurs vives. Les statues que les archéologues continuent à découvrir aujourd hui semblent toutes être peintes, mais dès la première minute d exposition à l air libre, la laque se détruit ce qui dégrade irremédiablement la peinture. C est une des principales raisons pour laquelle les archéologues n ont pas encore entièrement fouillé le site. Les différents moules plus les détails peuvent offrir une combinaison quasiment illimitée de l image de ces soldats. On a retrouvé sur les sculptures des noms gravés. Deux hypothèses sont avancées; la première, la plus répandue, serait qu il s agit des noms des sculpteurs; selon la deuxième, les noms seraient ceux des soldats. Le même principe de moulage d application des détails a été utilisé pour les chevaux. Les corps sont creux et les pattes sont pleines. Hors la taille de la sculpture, d autres éléments permettent d inférer le grade du soldat. La coiffure est un de ces éléments : plus la coiffure est compliquée plus le grade du soldat est important. Les simples soldats n ont comme coiffure qu un simple chignon ou un simple bonnet; de plus, leur origine ethnique semble reconnaissable. Selon le conservateur, Yang Chen Ching, cette multiplicité ethnique montrerait le symbole perpétuel de l unification de la Chine et d un pays qui rassemble une multitude de peuples.5 Les officiers se distinguent par leur coiffure plus élaborée et leurs brandebourgs (nœuds). On peut aussi noter une différence dans les armures suivant les grades; plus le soldat est gradé, plus l armure (quand il en porte une) est fine dans sa réalisation. La longueur de l armure peut aussi jouer; par exemple, le général a une armure très fine, qui est longue pardevant, et par-derrière n offre aucune protection, car un général ne tourne jamais le dos à l ennemi. Cotterell, Arthur. (1981). Le premier Empereur : la plus grande découverte archéologique du siècle. Chêne : Hachette. Paris. 5 13

15 Illustration 6: dessin d une armure de général (face, profil, dos) Les soldats peuvent avoir des armures ou non suivant leur position stratégique (géographique) dans l armée, de même que leur activité. En effet, un archer ou un arbalétrier a besoin d être plus rapide, de pouvoir mettre un genou à terre et donc son habillement va en tenir compte. De plus, l arbalétrier n a pas de contact direct avec l ennemi contrairement aux fantassins et a donc besoin de moins de protection, tenue allégée pour une meilleure mobilité. L armée du premier Empereur avait aussi la réputation d être une armée impétueuse, une armée offensive et non pas défensive, ce qui expliquerait qu aucun bouclier ni casque n ait été retrouvé. Une autre raison pourrait être que les pillards ont pris tous les boucliers et les casques (on sait que des armes ont été volées pendant le pillage de 206 av J.-C), mais le nombre d armes retrouvées dans les fosses est trop important pour étayer cette hypothèse. Les armes découvertes sont des armes réelles. Pour l instant, environ armes ont été retrouvées. Les analyses des épées ont montré que ces armes avaient 21,3% de teneur en étain. Quant aux pointes des arbalètes, les analyses ont montré qu elles étaient composées de 85% de cuivre, 11% d étain, 2% de plomb et 2% de chrome6. Grâce à cet alliage, les armes se sont très bien conservées et près de ans plus tard, elles sont toujours très tranchantes et ne présentent aucune trace d oxydation. La découverte de cette Armée de terre cuite donne aux archéologues et historiens beaucoup 6 Ces chiffres proviennent du livre L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. 14

16 d information quant à l armée réelle de l époque. On a, par exemple, retrouvé des cloches dans les fosses qui auraient servi à la communication dans l armée. Dans l Art de la guerre de l écrivain et philosophe Sun-tzu, vivant pendant la période des Royaumes Combattants ( av. J.-C) : «Maintenant, on se sert de gongs et de tambours, de bannières et de drapeaux, afin de capter l attention des troupes. Cela permet de faire manœuvrer tous les soldats comme un seul homme. Le brave ne peut plus avancer seul, ni le lâche rester à la traîne. C est en cela que réside l art de mener une unité de combat. Ceux qui n avancent pas quand ils en reçoivent l ordre, ou ne reculent pas quand ils devraient le faire sont décapités.» Description des différentes fosses La fosse numéro 1 : Illustration 7: Plan partiel de la fosse numéro 1 La première fosse contenant des soldats a été découverte par hasard par des cultivateurs qui creusaient un puits en Cotterell, Arthur. (1981). Le premier Empereur : la plus grande découverte archéologique du siècle. Chêne : Hachette. Paris., pp

17 Elle fait environ mètres carrés et contient statues. Elle contient un régiment d infanterie avec des éléments d appui. Ils sont disposés face à l est, en ordre, en rangs de quatre dans les couloirs les plus larges et en rangs de deux dans les couloirs les plus étroits. Il y a trois mille deux cent dix fantassins, le reste étant des officiers (archers, cavaliers, ) Les simples soldats sont presque tous revêtus d une cuirasse. Le gros de la troupe est précédé par une avant-garde de près de deux cents tireurs, archers et arbalétriers, alignés sur trois rangs dans la galerie orientale. Quant aux hommes sans armure (les tireurs), il semblerait qu ils portent des vêtements légers de coton. (Hypothèse : leur mission consistait à harceler l ennemi tant que la mêlée n était pas engagée, puis ils se mettaient à l abri). Chacun des trois rangs opérait à tour de rôle (tir ininterrompu), la portée utile de l arbalète est de 200 mètres. Entre les tireurs d élite et le gros de l infanterie lourde, et cela dans six des neuf couloirs les plus larges, il y a six chars et trois groupes de combat composés de fantassins en tenue allégée (ils ne portent pas d armure). Ces chars sont tirés par quatre chevaux et tenus soit par un homme soit par deux. Ces hommes sont munis de lances flexibles, probablement en bambou, de 6 mètres. Deux de ces chars seraient des véhicules de commandement, reconnaissables à leur tambour et à leur cloche. Dans les trois autres couloirs, on peut voir les sections d infanterie composées chacune de 32 hommes probablement munis de lances. Ces lances étaient probablement plus longues que celles du gros de l infanterie qui, elles, ne mesuraient que 2 mètres. Les lances étant composées de bois, seuls des fragments ont été retrouvés, la longueur des lances ne sont que des hypothèses provenant des archéologues. Les hommes dans les couloirs latéraux du Nord et Sud sont tournés vers l extérieur. 16

18 La Fosse numéro 2 : Illustration 8: Plan de la fosse numéro 2 Cette fosse est 20 mètres au nord de la fosse numéro un. Elle a une surface totale de mètres carrés. Elle a une forme en L qui se compose d une pièce rectangulaire avec au sud un prolongement quadrangulaire8. C est une formation mixte de chars et de cavalerie accompagnée d éléments d appui constitué de fantassins. Il y a un régiment de cavalerie composé de plus de hommes et quatre escadrons. Une chambre est située dans le prolongement de l angle nord-est est, occupée par une section d archers cuirassés en position de tir à genoux encadrés d auxiliaires en tenue allégée, armés de lance. Juste derrière l avant-garde, sont placés deux pelotons mixtes : un de chars et de cavaliers et l autre de chars et de fantassins. Tous les hommes sont protégés par des armures. Le gros du régiment contient 64 chars. Dans cette fosse, il y a deux généraux d escadron : un est au milieu des fantassins et l autre se tient sur un véhicule de commandement à l arrière du peloton mixte de chars et de fantassins, il porte une armure faite de cottes de mailles d un modèle particulier, plus fines, et l on peut voir l importance de son grade par le nombre de nœuds sur son armure. Ciarla, Roberto. Lanciotti, Lionello. & al. (2005).L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. National Geographic. Paris, p

19 La Fosse numéro3 : Illustration 9: Plan de la fosse nunéro 3 Cette fosse a comme les autres été pillée en 206 av J.-C, mais n a pas été incendiée. C est la seule fosse qui a été entièrement fouillée. Elle a une surface de 520 mètres carrés et une forme en U. Cette fosse semble avoir été le poste de commandement du général en chef. On a retrouvé un char vide tiré par quatre chevaux et entouré de 68 personnages, officiers pour la plupart, mesurant entre un mètre quatre-vingts et un mètre nonante alors que dans la fosse numéro un les soldats ne dépassent pas un mètre quatre-vingts. Le char est en face de la rampe d accès et un officier de haut rang est placé à côté du char. Cet officier de haut rang mesure un mètre nonante-six, c est pour l instant la plus grande statue découverte. En outre, les hypothèses semblent montrer que cette armée est une armée d élite chargée de la protection du char, donc du chef. Certaines hypothèses avancent que le chef manquant sur le char pourrait être dans une tombe adjacente non découverte. 18

20 La fosse numéro 4 : Cette fosse est située entre la fosse numéro 2 et la fosse numéro 3. Elle est rectangulaire et entièrement vide. Une hypothèse sur le fait que cette fosse soit vide est qu elle n était pas achevée en 208 av. J.-C, année où le second Empereur a voulu accélérer les travaux du palais A fang et ceux du jardin funéraire. Cette décision aurait provoqué les insurrections de cette période qui ont précédé la division de la Chine. Cette hypothèse est l une des plus courantes. J expose les autres hypothèses dans le chapitre suivant Hypothèses sur les fonctions de l Armée de terre cuite Quelle est la fonction de l Armée de terre cuite? Quel est son rôle? Que représentent ces soldats de terre cuite? Ce sont des questions non résolues que plusieurs chercheurs (archéologues, historiens ) se sont posées. Quelques hypothèses sont partagées par plusieurs chercheurs et quelques-unes sont un peu plus ésotériques. Dans beaucoup de cultures, il est courant d enterrer des objets avec les personnes. Plus la personne est haut placée, plus le nombre d objets augmente. En Chine, il était courant d enterrer des humains sacrifiés dans les tombeaux. «On sait que les sacrifices humains étaient largement pratiqués par les Shang et les Zhou occidentaux. Ils perdurent dans nombre de fiefs Zhou jusqu au milieu de la période des Royaumes combattants, avant que les statues de terre cuite ne remplacent peu à peu les victimes humaines»9. Cette pratique de sacrifice humain dans les tombes semble disparaître et être remplacée par les statues en terre cuite, et ceci, à partir du Ve siècle av. J.-CÀ l époque des Qin, cette pratique est officiellement interdite en 384 av. J.-C, mais on pratiquait encore le sacrifice des concubines. Les soldats de terre cuite en grandeur réelle pourraient donc remplacer les victimes humaines. Ceci peut sembler être confirmé par les autres fosses : celle des fonctionnaires, des acrobates et des animaux en bronze (char et oiseaux), malgré cela on a aussi retrouvé une partie d animaux réels et de corps humains, dans les différentes fosses. Pour comprendre le pourquoi de ces objets, il faut comprendre la culture chinoise, la philosophie chinoise et les croyances du premier Empereur. En effet, il ne faut pas oublier que le premier Empereur croyait au monde des immortels (plusieurs récits le prouvent, Ciarla, Roberto. Lanciotti, Lionello. & al. (2005). L'armée éternelle : Les soldats du premier Empereur de Chine. National Geographic. Paris, p

21 cf. ci-dessus). Pour les Chinois de cette période, il semblerait que si une image a exactement les mêmes caractéristiques que ce qu elle représente, elle a le même pouvoir. «It would seem that the image and the thing imaged approached so close to one another, that they were, in fact, not distinct.»10 Il n y aurait donc aucune distinction entre les images des soldats et les soldats réels. Dans les discours sur l image occidentale, il est courant de séparer la représentation de ce qu elle représente. De plus, l image est souvent inférieure à la réalité. En Chine, cette séparation entre réel et «virtuel» ne semble pas être aussi claire. C est pour cette raison que cette armée pourrait avoir comme fonction de défendre l Empereur dans sa vie future et non pas de défendre le tombeau en lui-même. Si le «pouvoir» de l image est le même que celui du réel, l armée serait une armée réelle servant dans un autre monde. Cette armée aurait alors comme but de protéger l Empereur dans l immortalité. Elle ne serait pas qu une simple représentation de l armée réelle, mais une véritable armée ayant une «vie» bien à elle. On sait de Sima Qian que le premier Empereur se plaçait au milieu de la représentation de l univers, il est donc peu probable qu il ait voulu perdre cette place dans sa vie future. «It is unlikely that an Emperor who had a grandiose view of himself in life would have in any way renounced his position in death, but would rather have expected to perpetuate his power and would have viewed his tomb as a palace for the afterlife from which to execute his might»11 Un autre élément à l appui de cette hypothèse est le fait que les armes retrouvées avec les soldats sont des armes réelles (usées et utilisées) et non pas en terre cuite. Cela voudrait donc dire que les soldats avaient un réel ennemi à battre. Une autre hypothèse (la plus répandue) serait que l Armée de terre cuite serve de protection au tombeau. Les trois autres points cardinaux du terrain sont protégés naturellement par des forces magiques, mais pas l est. Le tombeau aurait besoin de protection non naturelle, et l armée y pourvoit. «Les spécialistes de géomancie jugèrent le site tout à fait propice. Protégé au sud par le pouvoir de la terre, le Lishan, et au nord par celui des eaux, la rivière Wei, il est traversé par l axe nord-sud autour duquel se déploie le mausolée et qui relie le mont Li au sud et les temples de la vieille capitale Yueyang, au nord. A l ouest, la puissance des montagnes, la chaîne des Qinling, et celle des ancêtres vénérés dans les temples ancestraux auxquels la Rawson, Jessica. (2002). The power of images: the model universe of the First Emperor and its legacy. Historical Research, 75 (188), pp Ibid, p

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE

MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE Université d Oran Es SENIA Faculté Des Sciences Economiques, des Sciences de Gestion et des Sciences Commerciales MODULE GESTION DU SYSTÈME D INFORMATION DE L ENTREPRISE MONSIEUR BENCHIKH Maître de Conférence

Plus en détail

pour les plus petits

pour les plus petits pour les plus petits U N D E R N I E R 5-6H = 3-4P VE Petit guide actif pour découvrir le monde du verre cycle 2 degrés avec RR Plexiglas E Salut! Plexiglas, c est moi. Daniel Stevan 2015 U N D E R N I

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE

ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE ESPACE VIVRE PEDAGOGIQUE A LA ROMAINE L ESPACE PEDAGOGIQUE Le musée propose un espace pédagogique à disposition des enseignants et de leurs élèves. Il aborde plusieurs thématiques en relation avec l espace

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V.

L EMPIRE ROMAIN. étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle. Fabienne Rouffia - collège V. L EMPIRE ROMAIN étude de cas : Lucius Aponius Cherea habitant de Narbo Martius au II siècle Détail du piédestal de la statue d Aponius Cherea (II siècle) musée archéologique de Narbonne Source : Service

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

La Peinture Moderne Chinoise

La Peinture Moderne Chinoise La Peinture Moderne Chinoise Après le déclin de la dynastie des Qing 清 朝, après avoir vécu les ravages provoqués par les huit alliées, et peu après la naissance de la République chinoise fondée par SUN

Plus en détail

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie L ORIENT ANCIEN Sculptures du jardin de Babylone Roi de Mésopotamie I] L Ecriture pour compter et conter. Introduction : a) L Ecriture est née vers -3500, au milieu du IVème millénaire avant notre ère

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour

Luc Baptiste. Le village et enfin. Bleu autour Luc Baptiste Le village et enfin Bleu autour À Édith et Jean Baptiste, mes parents À mon fils Enki image C est une femme dure et triste qui marche dans la cour d un domaine, comme on dit en Allier. Une

Plus en détail

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006

PRISE DE VUE 2. Approche de la photographie. Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 PRISE DE VUE 2 Approche de la photographie Extrait de cours : S. Helmbacher - UER Arts - UMBL Strasbourg - 2006 Deuxième séance Lumière artificielle Explorer les principales problématiques photographiques

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1

Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1 Le compas dans l œil! Jean-François Maheux 1 Qui n a pas déjà essayé de dessiner une table ou une chaise? Si vous ne vous souvenez plus très bien du résultat, prenez tout de suite un bout de papier et

Plus en détail

La création de vêtements, éléments de génétiques, et de maquillage.

La création de vêtements, éléments de génétiques, et de maquillage. La création de vêtements, éléments de génétiques, et de maquillage. La boît@look est un programme fourni avec le jeu qui permet de créer du contenu personnalisé comme des vêtements, des peaux, des cheveux,

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table.

CONTENU MISE EN PLACE. 1. Placez le plateau de jeu au centre de la table. TM Pour voir une vidéo explicative du jeu, visitez www.stratusgames.com INTRODUCTION BUT DU JEU Les habitants des villages entourant un volcan dormant vivaient heureux et en paix jusqu au jour où BADABOUM

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Formation 3DS Partie 2. Fascicule 3DS. Partie 2 : Modélisation

Formation 3DS Partie 2. Fascicule 3DS. Partie 2 : Modélisation Fascicule 3DS Partie 2 : Modélisation Formation CIREVE 2007 1 Introduction sur l utilisation de formes 2D...3 1. Avant propos...4 2. Utilisation des splines (formes 2D)...4 3. Les types de sommet...5 4.

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Partie 1 : L' ORIENT ANCIEN au 3ème millénaire avt JC chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Chap. 1 : La Mésopotamie au 3ème millénaire avt JC Ne pas copier. Pour survivre, les hommes ont

Plus en détail

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive

Inrap / Les étapes de l archéologie préventive Les étapes de l archéologie préventive LE DIAGNOSTIC Lorsque l on aménage un terrain à des fins publiques ou privées (pour construire une route ou un immeuble par exemple), le sol est remanié. Bien avant

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Histoire de charpente

Histoire de charpente Histoire de charpente Le 15 juin 2012 la restauration de la toiture de l église de Murtin a débuté. Malgré sa hauteur honorable, la grue installée sur la place s est retrouvée bloquée par le coq dominant

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Comment se déroule un tour de jeu?

Comment se déroule un tour de jeu? Mise à jour : novembre 2013 Le jeu de figurines : comment ça marche? Voici quelques explications de la règle de jeu «Argad!» (d autres règles de jeu sont différentes, mais les grands principes sont souvent

Plus en détail

Debout sur le Pavé Mosaïque

Debout sur le Pavé Mosaïque 1 Debout sur le Pavé Mosaïque A la Gloire du Grand Architecte De L Univers, Au nom de la Franc-maçonnerie Universelle et sous les hospices de la Grande Loge de France, Francs-maçons sous le Rite Ecossais

Plus en détail

Le besoin de compter. ORIGINE DES MATHÉMATIQUES

Le besoin de compter. ORIGINE DES MATHÉMATIQUES Le besoin de compter. ORIGINE DES MATHÉMATIQUES 150 MILLIONS AV. J.-C. La fourmi du Sahara comptent elle? Sans repère dans le désert (autre que le soleil), à la recherche de nourriture, elle retrouve toujours

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

#46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE //

#46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE // DESIGN + ÂGE / DESIGN + AGE // BERLIN S DIE BAUPILOTEN / KIDS FURNITURE / REVERSIBLE DESTINY // SMOKED MEAT RENÉE DAOUST #46 DESIGN ARCHITECTURE UNE CULTURE // 34/ SECTION DESIGN + AGE /35 Lorsqu en juin

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge)

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge) JEU D ALQUERQUE (Antiquité et Moyen-âge) Le premier exemple d un plateau qui pourrait être celui d un alquerque sculptée a été trouvé sur le toit du temple de Kurna à Thèbes en Egypte et datant de 1400

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Comment se protéger des frelons asiatiques?

Comment se protéger des frelons asiatiques? PREFET de l AUDE Comment se protéger des frelons asiatiques? Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous protéger du frelon asiatique, que vous soyez particulier, maire ou apiculteur ainsi que des

Plus en détail

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub

Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Conseils au masculin, l harmonie des couleurs et des proportions selon Byraub Extraits de l excellent blog du célèbre tailleur BYRAUD rue d Alger à Paris -1. Site : http://bespoke.blog.lemonde.fr/ «Si

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot Ceci fait partie de la série Comment la Bible nous est parvenue De Neil R. Lightfoot Leçon 1 LA FABRICATION DES LIVRES ANCIENS La transmission du texte de la Bible jusqu à nos jours est une histoire d

Plus en détail

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base)

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base) Carrefour de l information Université de Sherbrooke (Notions de base) Créé par : Josée Martin (hiver 2005) Révisé et augmenté par : Geneviève Khayat (hiver 2006) Sherbrooke Hiver 2006 Table des matières

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE

QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE QUELQUES CONSEILS POUR SE COSTUMER EN ROMAIN OU ROMAINE La femme romaine : La femme porte une tunique de lin ou de laine pourvue de manches longues. De couleur blanche, elle est souvent portée sans rien

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle

Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle Ça me panique, pas question de le nier. Mais c est ma seule carence, le dernier point encore sensible entre elle et moi, ce fait que, dès qu elle commence sa crise d éternuements, il faut que je m arrache.

Plus en détail

PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN

PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN Boris BRUGEVIN Sylvain GIORIA PROJET DE MODELISATION CASERNE SERGEANT BLANDAN Master 2 Programmation et Développement Université Lumière LYON 2 - GAMAGORA 2007-2008 II.. PRESENTATIION DU PROJET Ce projet

Plus en détail

Comment se sentir bien dans la pratique de yoga

Comment se sentir bien dans la pratique de yoga Livret de pratique Comment se sentir bien dans la pratique de yoga La posture (asana) sera stable et agréable. Pour cela, il suffit de se relâcher et de s absorber dans l infini. Yoga Sutra de Patanjali,

Plus en détail

LE BATON D ISHANGO. Une machine à calculer vieille de 20 000 ans...

LE BATON D ISHANGO. Une machine à calculer vieille de 20 000 ans... LE BATON D ISHANGO Une machine à calculer vieille de 20 000 ans... Les collections du Muséum des Sciences naturelles à Bruxelles abritent un artefact aussi unique que remarquable : le bâton d Ishango.

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation thermique Quelques éléments théoriques à propos de la propagation de chaleur Fiche I1 : Le chaud et le froid - Expérience

Plus en détail

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques

Nos mondes imaginaires. mes caractéristiques physiques Nos mondes imaginaires Mon personnage : mes caractéristiques physiques Objectifs : Tu vas apprendre à parler des caractéristiques physiques pour décrire le physique de ton personnage du monde imaginaire

Plus en détail

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Variante pour Anima Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Août 2009 1 Introduction Ceci est une variante pour le jeu de cartes Anima (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_tienda_ lista.asp?etid=6430)

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème

Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème Article N 4 : Restaurations diverses sur la Juva Ce 4eme article sera consacré à la rénovation d une partie de notre mascotte, la voiture emblème de Mécaction, dans laquelle 13 génération de mécactifs

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail