Centre Hospitalier. Livret d accueil. du patient. Pontoise. Un hôpital de référence proche de vous!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Hospitalier. Livret d accueil. du patient. Pontoise. Un hôpital de référence proche de vous!"

Transcription

1 Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil du patient Un hôpital de référence proche de vous!

2 SOMMAIRE. Edito. p. 3 Le Centre Hospitalier René-Dubos. p. 5 Votre admission. p. 15 Vos droits. p. 19 Vos devoirs p. 27 Votre séjour de «A à Z». p. 31 Votre sortie. p. 37 Notre démarche qualité et sécurité des soins. p. 39 Annexes. p L ivret d accueil du patient

3 Bienvenue au Centre Hospitalier René-Dubos Madame, Monsieur, Votre état de santé vous amène à recourir aux services du Centre Hospitalier René-Dubos. Tous, nous nous efforcerons de vous assurer les meilleurs soins et de vous réserver le meilleur accueil. Ce livret est destiné à faciliter votre séjour à l hôpital et à vous aider dans vos démarches en vous apportant renseignements et conseils pratiques. Au moment de votre sortie, un questionnaire de satisfaction est mis à votre disposition. Nous vous remercions de prendre quelques minutes à l issue de votre séjour pour le compléter. Votre opinion nous est précieuse pour toujours faire progresser la qualité de la prise en charge des patients à l hôpital. L ensemble des professionnels de l établissement vous assure de leur engagement à vos côtés et vous souhaite un prompt rétablissement. Le Directeur L ivret d accueil du patient 3

4 Centre Hospitalier René-Dubos 6, Avenue de l Ile-de-France - CS Pontoise CERGY-PONTOISE Cédex Tél: PLACES DE PARKING DISPONIBLES M P VISITEURS P VISITEURS ENTRÉE 3 P VISITEURS L P RÉSERVÉ AU PERSONNEL P RÉSERVÉ AU PERSONNEL P VISITEURS N ENTRÉE 2 ACCÈS SERVICES D ACCUEIL DES URGENCES O CHAMBRE MORTUAIRE P URGENCES PSYCHIATRIQUES URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES URGENCES GYNECOLOGIQUES MATERNITE & URGENCES PEDIATRIQUES B Q i N 34N - N 42 - N 52 BUS ARRÊT HÔPITAL ENTRÉE 1 A i i P AMBULANCES TAXIS P P C D K P E J P S I F P G H UNITÉ MÉDICO-JUDICIAIRE R ACCÈS EHPAD SAINT-LOUIS 2, BVD DE L HÔPITAL N 34N - N 42 - ARRET ADMINISTRATION HOPITAL BUS STANDARD-ACCUEIL Service Bât. A Accueil A B Addictologie A Admissions A B C Anatomie et Cytologie Pathologiques Q Association pour l Utilisation du Rein Artifi ciel L B Biberonnerie-Lactarium B C Cafétéria-Presse A Caisses A B C Cardiologie Ambulatoire Réadaptation Education A Cardiologie UTIC (Unité de Traitement A des Insuffi sants cardiaques) Chambre mortuaire Q Chirurgie ambulatoire Enfants- Adultes B Chirurgie orthopédique A Chirurgie pédiatrique B Chirurgie reconstructrice, plastique et esthétique B Chirurgie vasculaire et thoracique A Chirurgie viscérale A Consultations d Anesthésie B Consultations de Cardiologie A Consultations de Chirurgie A Service Bât. Consultations de Chirurgie pédiatrique B Consultations de Gynécologie- Obstétrique B Consultations de Médecine A Consultations de Néphrologie H Consultations d Ophtalmologie B Consultations d ORL B Consultations de Pédiatrie B Consultations de Psychiatrie M Consultations de Psychiatrie Infanto-Juvénile B Consultations de Psychopathologie de A l adolescent et du jeune adulte Consultations de Stomatologie B Consultations d Urologie A Coordination des prélèvements A Coronarographie C D Dermatologie A Dialyse H Direction Générale - Droits du Patient K Direction des Ressources Humaines R Direction des Soins S E EFS - Etablissement Français du Sang N EHPAD Blanc Saint-Louis G EHPAD Vert Saint-Louis F Service Bât. Endocrinologie-Diabétologie A Endoscopies A Explorations Fonctionnelles de Cardiologie C Explorations Fonctionnelles de Gastroentérologie A Explorations Fonctionnelles de Pneumologie A Explorations Fonctionnelles de Neurologie A F Foyer Post-Cure E G Gastroentérologie A Grossesses à haut risque B Gynécologie B H Hématologie A Hôpital de jour Médecine A Hôpital de jour d Oncologie et d Hématologie A Hôpital de jour L Esquisse I Hôpital de jour Pédiatrie B Hôpital de semaine Chirurgie A Hôpital de semaine Médecine A Hospitalisation de Court Séjour de Cardiologie C I IRM P L Laboratoire de Biologie Médicale A M Maison de naissance B Service Bât. Maternité-Suites de couches B Médecine aiguë gériatrique A Médecine de l adolescent B Médecine néonatale B Médecine nucléaire C Médecine Post-Urgence A N Néphrologie A Neurologie A O Oncologie A Ophtalmologie B Oratoire A Oto-Rhino-Laryngologie (ORL) B P Pédiatrie B Pharmacie à Usage Intérieur C Pneumologie A Psychiatrie (Centre Jean Delay) M Psychopathologie de l adolescent et du jeune adulte A R Radiologie A Réanimation Médico-chirurgicale A Réanimation néonatale B Rhumatologie A Rythmologie C S Salles de naissance B SAMU 95 - SMUR O Scanner A Service Bât. Soins de Suite et de Réadaptation F Stomatologie B T Trésor Public D U Unité d Aval des Urgences A Unité d Hospitalisation de Courte A Durée Unité d Hospitalisation de Courte Durée Pédiatrique B Unités de Soins Continus 1 et 2 A Unité d Hospitalisation Médico-Psychologique A Unité de Soins Intensifs de Cardiologie C Unité de Soins Intensifs Neuro-Vasculaires A Unité de Soins Palliatifs I Unité de soins précoces «L Empreinte» B Unité Kangourou B Unité Médico-Judiciaire (UMJ) H Unité Mobile de Pédo-Psychiatrie J Urologie B Urgences Gynécologie-Maternité B Urgences Médico-chirurgicales A Urgences Pédiatriques B Urgences Psychiatriques A Des changements peuvent survenir. N'hésitez pas à vous rapprocher de nos personnels d'accueil ou à consulter les plans mis à votre disposition dans l'enceinte de l'hôpital et sur les parkings. 4 L ivret d accueil du patient

5 Le Centre Hospitalier René-Dubos Le Centre Hospitalier René-Dubos L ivret d accueil du patient 5

6 Le Centre Hospitalier René-Dubos L histoire du Centre Hospitalier René-Dubos De l hôpital royal à l hôpital moderne : la longue histoire du centre hospitalier de Pontoise. L histoire de l hôpital remonte au XIIe siècle : l un des premiers établissements de la ville fut un hôpital construit près de la cathédrale en En 1259, Saint-Louis fait édifier un nouveau local sur les bords de l Oise, au pied du château. Il y établit une communauté de quatorze religieuses et confie la direction de l Hôtel-Dieu à une prieure. La gestion restera entre les mains des religieuses jusqu à la Révolution. En 1792, l Hôtel-Dieu annexe les deux autres établissements de la ville : Saint Jacques et l Hospice des Pauvres «enfermés». Les bâtiments devenus vétustes et exigus sont détruits et remplacés en Ils s étendent alors jusqu au pont routier. En 1930, le Conseil Général décide de construire un nouvel hôpital sur les hauteurs de la ville. Il est inauguré en 1935 et ses bâtiments en briques rouges offrent aux patients un confort et des équipements modernes. Les personnes âgées resteront au sein de l Hôtel-Dieu jusqu à sa destruction par un incendie en Un nouveau chapitre de l histoire hospitalière s ouvre en 1978 avec la mise en service du bâtiment principal, appelé aujourd hui Bâtiment Médico-Chirurgical. En 1983, le centre hospitalier de Pontoise prend le nom de René-Dubos, ingénieur en agronomie, découvreur du premier antibiotique. Durant les années qui ont suivi et jusqu à aujourd hui, l hôpital a poursuivi sa modernisation. Les rénovations se sont multipliées, de nouveaux bâtiments plus spacieux et plus fonctionnels ont été construits : le Bâtiment Femme-Enfant en 2006 et le Bâtiment Sud en L entrée principale de l Hôtel-Dieu Vue aérienne dans les années 60. Le Bâtiment Médico-Chirurgical Le Bâtiment Femme-Enfant 6 L ivret d accueil du patient

7 Le Centre Hospitalier René-Dubos Présentation Situé à Pontoise (à 30 km au nord-ouest de Paris) dans le département du Val-d'Oise (95), le Centre Hospitalier René-Dubos (CHRD) est implanté sur un terrain d une surface de 33 hectares, en périphérie du centre urbain de la ville de Pontoise et au sein de la Communauté d Agglomération de Cergy-Pontoise. L e Centre Hospitalier René-Dubos couvre un large territoire de santé sur tout le nord-ouest du département et qui s étend sur les départements limitrophes des Yvelines, de l Oise et de l Eure, représentant ainsi un bassin de population d environ habitants. Fruit de l histoire de l hôpital, le patrimoine bâti est extrêmement disparate avec des bâtiments pavillonnaires construits dans les années 30 et des bâtiments récents, plus particulièrement dédiés aux secteurs de Médecine- Chirurgie Obstétrique, dont le dernier est sorti de terre en Son activité regroupe l ensemble des prises en charge médico-chirurgicales allant de la naissance, en passant par l enfant et l adulte jusqu à la personne âgée. Il dispose de nombreux équipements d imagerie, de biologie et d explorations fonctionnelles permettant une aide efficace au diagnostic. Cette prise en charge correspond aussi bien à des missions de proximité que de recours : centre de périnatalité de niveau 3, centre lourd de cardiologie, filière neuro-vasculaire Le Centre Hospitalier René-Dubos accueille de très nombreuses urgences : adultes, pédiatriques, psychiatriques, gynécologiques et obstétricales. Par ailleurs, le pré-hospitalier est également assuré avec le SMUR et le SAMU 95. Il comprend également un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ainsi qu un important secteur de Psychiatrie pour la prise en charge des enfants, des adolescents et des adultes. Disposant de quelques équipes hospitalo-universitaires ou participant à des activités de recherche, le Centre Hospitalier René-Dubos est l un des plus important centre hospitalier d Ile-de-France hors CHU (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris). Un hôpital dans son environnement L hôpital a déjà formalisé de nombreuses conventions de partenariat avec les établissements publics (CH Eaubonne- Montmorency/ Centre Hospitalier d Argenteuil ), privés (Cliniques Sainte Marie, Conti, du Parc ), des EHPAD Le souhait de conforter une offre publique de soins sur le territoire et de permettre des parcours professionnels notamment médicaux plus diversifiés et plus attractifs, a fondé la formalisation de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) Nord Val-d'Oise entre le Groupe Hospitalier Carnelle-Portes de l'oise (issu de la fusion au 1 er janvier 2015, du Centre Hospitalier de Carnelle et du Centre Hospitalier Intercommunal des Portes de l'oise), le Groupement Hospitalier Intercommunal du Vexin (Aincourt, Marines et Magny-en-Vexin) et le Centre Hospitalier René- Dubos. Le CHRD est l'établissement siège de cette CHT. Le rôle d établissement pivot du CHRD sur ce territoire est encore mieux reconnu et donc renforcé. Chiffres clés* 971 lits 192 places en ambulatoire séjours en Médecine, Chirurgie et Obstétrique consultations accouchements passages annuels aux urgences médico-chirurgicales adultes passages annuels aux urgences gynécologiques et obstétricales passages annuels aux urgences pédiatriques personnels non médicaux 531 personnels médicaux * 2014 L ivret d accueil du patient 7

8 Le Centre Hospitalier René-Dubos Les 8 pôles d activité du CHRD Pôle Biologie-Imagerie-Activités médicales transversales et Santé Publique Chambre mortuaire Département d information médicale Département de Biologie médicale: services de Biochimie- Toxicologie, service de Microbiologie et service d'hématologie biologique Equipe opérationnelle d hygiène Laboratoire d hygiène environnementale Médecine nucléaire Pharmacie Radiologie et Imagerie médicale Service d Anatomie et cytologie pathologiques Stérilisation Unité de soutien à la Recherche Clinique Anesthésie Chirurgie ambulatoire adulte et pédiatrique Chirurgie ORL, Ophtalmologie et Stomatologie Chirurgie orthopédique Chirurgie plastique, esthétique et réparatrice Chirurgie urologique et gynécologique Chirurgie vasculaire et thoracique Chirurgie viscérale Explorations fonctionnelles d Urologie Hôpital de semaine de Chirurgie Pôle Chirurgie Pôle Cœur Vaisseaux et Métabolisme Cardiologie Centre de dialyse Coronarographie Diététique Endocrinologie - Diabétologie Explorations fonctionnelles de cardiologie Hémodialyse Hôpital de jour de cardiologie Kinésithérapie Néphrologie Rythmologie SSR de Cardiologie (CARE) Unité de soins intensifs de cardiologie (USIC) Unité de traitements des insuffisants cardiaques (UTIC) 8 L ivret d accueil du patient

9 Le Centre Hospitalier René-Dubos Pôle Femme-Enfant Biberonnerie-Lactarium Centre de diagnostic prénatal Centre de planification Chirurgie pédiatrique Explorations fonctionnelles Maternité Grossesses pathologiques Hôpital de jour de pédiatrie Maison de naissance Médecine pédiatrique et de l'adolescent Néonatalogie Obstétrique Réanimation néonatale Soins intensifs de néonatalogie Unité d hospitalisation de courte durée pédiatrique Urgences gynécologiques et obstétricales Urgences pédiatriques Pôle Médecine, Spécialités Médicales, Cancérologie Dermatologie et Médecine post-urgence Endoscopies digestives Explorations fonctionnelles de neurologie Explorations fonctionnelles respiratoires et endoscopies bronchiques Gastroentérologie Hématologie Hôpital de jour et Hôpital de semaine de Médecine Hôpital de jour Hématologie et Oncologie Neurologie Oncologie Pneumologie Rhumatologie Pôle Médecine d Urgence et Réanimation CESU 95 Espace Santé Insertion Coordination hospitalière des prélèvements d'organes et de tissus Réanimation polyvalente SAMU et Centre 15 SMUR Unité d'aval des urgences (UAU) Unité d hospitalisation de courte durée (UHCD) Unité technique de néphrologie Unité de soins intensifs neuro-vasculaires (USINV) Unité de soins continus (USC) Unité médico-judiciaire (UMJ) Urgences médico-chirurgicales adultes L ivret d accueil du patient 9

10 Le Centre Hospitalier René-Dubos Pôle Médecine du vieillissement, Médecine palliative et Coordination des soins de support Consultation mémoire EHPAD Hôpital de jour gériatrique Médecine gériatrique Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) Unité mobile d evaluation gériatrique Unité de soins palliatifs et Equipe mobile de soins palliatifs Pôle Psychiatrie, Addictions et Médecine pénitentiaire Addictologie et équipe de liaison et soins en addictologie (ELSA) Psychiatrie Infanto-juvénile 0 à 4 ans Unité de soins précoces Centre d accueil thérapeutique à temps partiel Visites à domicile Unité mobile de pédopsychiatrie Unité des troubles des apprentissages et du langage Consultations spécialisées 3 à 6 ans Hôpital de Jour «les petits loups» Centre d accueil thérapeutique à temps partiel 6 à 12 ans Hôpital de Jour «Astréa» Centre d accueil thérapeutique à temps partiel Psychiatrie des Adolescents Amont Maison des adolescents «Pass age» Hospitalisation Unité «Lou Andréas Salomé» Aval Hôpital de Jour «L esquisse» Psychiatrie Adultes Amont Unité d accueil des urgences psychiatriques UHMP Psychiatrie de liaison Hospitalisation complète Centre Jean Delay Aval Hôpital de Jour Visites à domicile Centre d accueil thérapeutique à temps partiel Foyer post-cure Accueil familial thérapeutique Appartements associatifs Unité Sanitaire de Niveau 1 au sein de la Maison d'arrêt du Val-d'Oise (Osny) 10 L ivret d accueil du patient

11 Le Centre Hospitalier René-Dubos Un plateau médico-technique performant et innovant Imagerie et radiologie médicale 1 IRM 2 Scanners 48 Echographes 1 Mammographe numérique 1 Mammotome 6 Salles de radiologie 1 Salle de radiologie interventionnelle 1 Salle de coronarographie 1 Salle d électrophysiologie Médecine nucléaire 1 Panoramique dentaire 7 Appareils mobiles pour radiographie au lit du patient 6 Arceaux de radiologie opératoire 1 TEP-TDM (Tomographie par Emission de Positons couplée à un Tomodensitomètre à rayons X) 3 Gamma-caméras 2 Enceintes plombées pour la préparation des sources (adaptées à la nature des radionucléides) 1 Département de Biologie médicale Service de Biochimie-Toxicologie Service de Microbiologie Service d Hématologie biologique 1 Service d Anatomie et Cytologie pathologiques 19 salles opératoires 1 pharmacie, 1 salle de préparation des cytotoxiques et 1 service de stérilisation Explorations fonctionnelles de neurologie, pneumologie, gastro-entérologie, cardiologie, urologie, gynécologie L ivret d accueil du patient 11

12 Le Centre Hospitalier René-Dubos Recherche clinique Le Centre Hospitalier René-Dubos a structuré en septembre 2013 ses activités de recherche autour d une Unité de Soutien à la Recherche Clinique. Première structure dans le département du Val-d Oise, elle assure au quotidien le pilotage, la coordination et la gestion des études cliniques et des projets de recherche conduits par les équipes médicales et paramédicales au sein de l établissement. Elle s appuie sur une Commission de Recherche Clinique qui a pour mission de définir et de communiquer sur la politique et la stratégie de recherche de l hôpital. La recherche est aujourd'hui essentielle. Elle contribue à l'amélioration des soins en permettant la mise sur le marché de nouveaux médicaments et en identifiant de nouvelles stratégies. Dans ce contexte, les médecins peuvent être amenés à proposer aux patients de participer à une étude clinique. Il n'y a aucune obligation et l'accord du patient est primordial. Développement durable «Penser globalement, agir localement» René-Dubos ( ) C ette citation de René-Dubos est plus que jamais d actualité en matière d environnement et d écologie. Le Centre Hospitalier René-Dubos est engagé depuis 2009 dans une démarche de développement durable dynamique et ambitieuse. Cet engagement s est traduit par la mise en place d un comité de pilotage développement durable, transversal, dont la mission est d élaborer un programme d actions et d en assurer l animation et le suivi. Centre Hospitalier Pontoise Afin de répondre à de tels enjeux, le Centre Hospitalier René-Dubos met en œuvre : Comité Développement Durable des actions pour limiter les gaspillages liés à son fonctionnement : il agit prioritairement dans les domaines du bâti, des déchets et des achats responsables des actions pour protéger, à son échelle, l atmosphère : il agit sur la maîtrise des consommations et de la demande en énergie et en eau. Une réflexion sur un Plan Déplacement Entreprise est par ailleurs conduite. des actions pour préserver la biodiversité : il développe notamment une gestion écologique des déchets et des effluents et incite le personnel à adopter des comportements plus écologiques au travers de formations et d informations. 12 L ivret d accueil du patient

13 Le Centre Hospitalier René-Dubos Pour vous soigner et vous accompagner T oute personne qui entre dans votre chambre doit se présenter et expliquer sa fonction, qui peut être médicale ou soignante, administrative ou technique. Vous rencontrerez aussi des étudiants venus se former au Centre Hospitalier dans le cadre de nos missions d enseignement. Les médecins chefs de service, praticiens hospitaliers, chefs de clinique, internes sont responsables de votre prise en charge médicale (diagnostic, traitement, suivi). Ils prescrivent les examens et traitements nécessaires. Les cadres de santé et cadres sages-femmes gèrent l organisation des soins et vous informent sur les soins et le déroulement du séjour. Les sages-femmes accompagnent les femmes enceintes à toutes les étapes de la grossesse, lors de l'accouchement ainsi que dans le post-partum. Les infirmier(ère)s et infirmier(ère)s spécialisé(e)s dispensent les soins prescrits par le médecin, exercent une surveillance constante, vous conseillent pour votre santé. Les aides-soignant(e)s collaborent avec les infirmi(ère)s pour les soins quotidiens d'hygiène et de confort. Assurent le service des repas et l accueil des patients. Les rééducateurs diététiciens, psychomotriciens, masseurs-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes... interviennent à la demande des médecins en fonction de votre état de santé. Les assistants-sociaux vous aident dans vos démarches pour faciliter vos soins, l accès à vos droits, l aide à la vie quotidienne et l organisation de votre sortie. Les étudiant(e)s venus se former au Centre Hospitalier. Ces futurs professionnels de santé peuvent dispenser certains soins sous le contrôle de médecins et soignants. Les étudiants en médecine sont appelés «externes». Les psychologues collaborent avec l équipe soignante, sont à votre écoute et favorisent l articulation des différentes interventions. Egalement auprès de vous Les manipulateurs d électroradiologie et techniciens de laboratoire réalisent des examens. Les secrétaires vous accueillent, informent, assurent les formalités administratives et la prise de rendez-vous, et font le lien avec votre médecin traitant. Les agents hospitaliers et l équipe hôtelière participent à l entretien des locaux et matériels ainsi qu'à la distribution des repas. Des éducateurs conçoivent, conduisent et coordonnent des actions éducatives, culturelles et sociales. En dehors du personnel hospitalier, des membres d associations, des bénévoles vous soutiennent et vous accompagnent au quotidien. Le représentant des usagers, issu d une association agréée, est indépendant de l hôpital. Interlocuteur de la direction de l hôpital, il facilite l expression des malades, favorise le dialogue et l échange avec les professionnels hospitaliers. Il porte votre parole dans les différentes commissions et instances. L ivret d accueil du patient 13

14 Le Centre Hospitalier René-Dubos Vous êtes ici, ameli aussi! Grâce à ameli.fr, vous obtenez des informations sur vos droits et démarches, sur les modalités de remboursement, sur la prévention et sur l actualité de votre caisse d Assurance Maladie. Le compte ameli, c est aussi : la déclaration de médecin traitant, le suivi de vos remboursements de soins à tout moment, la consultation du paiement de vos indemnités journalières en temps réel, la commande d une Carte Européenne d Assurance Maladie, la possibilité de contacter un conseiller par via la messagerie sécurisée ameli.fr, c est aussi le compte ameli Où que vous soyez, le compte ameli vous simplifi e la vie en vous proposant de nombreux services accessibles de chez vous en toute tranquillité et à tout moment. Plus besoin de vous déplacer ou de contacter l Assurance Maladie pour effectuer vos démarches. En quelques clics et gratuitement, vous téléchargez votre attestation de droits ou votre attestation de CMU-C. Il ne reste plus qu à l imprimer ou l adresser en pièce jointe par messagerie à votre Et pour être encore plus proche de vous, grâce à l application ameli sur smartphone, vous pouvez consulter votre compte. Téléchargez dès maintenant l application ameli pour ouvrir votre compte! Disponible gratuitement en tapant ameli sur pour vous informer sur vos droits et vos démarches la référence en information santé l annuaire santé pour trouver le médecin qui vous convient sophia.fr pour mieux vivre avec une maladie chronique ou en flashant ce code VAL-D'OISE 14 L ivret d accueil du patient

15 Votre admission Votre admission L ivret d accueil du patient 15

16 Votre admission Votre admission A l issue de votre consultation médicale et/ou de votre rendez-vous avec l anesthésiste, vous devrez vous présenter aux guichets des admissions, muni(e) de votre convocation ou du livret de l opéré ainsi que de votre pièce d identité, afin d effectuer les formalités administratives obligatoires à votre prise en charge au centre hospitalier René-Dubos. Le livret de famille ainsi qu une autorisation d anesthésier et d opérer signée par les deux parents seront exigés pour les enfants mineurs. Si vous souhaitez que votre présence au sein de l établissement reste confidentielle, pensez à le signaler dès votre admission. La constitution du dossier administratif se fera, selon votre secteur d hospitalisation : Aux admissions du Bâtiment Médico-Chirurgical, du lundi au vendredi de 08h00 à 17h20 et le samedi de 09h00 à 15h50. Aux admissions du Bâtiment Femme-Enfant (BFE), du lundi au vendredi de 08h30 à 16h50. Si vous êtes assuré(e) social(e) Vous devrez présenter : une pièce d'identité avec photo (carte d'identité, passeport avec visa en cours de validité, carte de séjour), votre carte vitale mise à jour (borne de mise à jour à disposition sur les deux sites d admission) ou de votre attestation d ouverture de droits, votre carte mutuelle, le cas échéant. Pour les accidents du travail : votre déclaration d accident du travail en 3 volets, délivrée par votre employeur. Pour les personnes de nationalité étrangère ressortissante de la CEE : la carte européenne en cours de validité pour les séjours inopinés. Pour les anciens combattants : le carnet des anciens combattants. Pour la maternité : vous êtes prise en charge à 100% au titre de la maternité à partir du 1 er jour de votre 6 ème mois de grossesse, si vous avez effectué votre déclaration de grossesse auprès de votre organisme de sécurité sociale. un officier d'état civil de la Mairie de Pontoise effectuera la déclaration de naissance en chambre du lundi au vendredi, de 09H00 à 12H00 (hors jours fériés). Nous vous remercions de bien vouloir anticiper sa venue en préparant : --votre livret de famille (ou acte de mariage) pour les parents mariés, --la reconnaissance anticipée pour les parents non mariés ou pacsés, --les prénoms que vous souhaitez donner à votre enfant, --le cas échéant, le document de choix de nom, le certificat de coutume. Pour les hospitalisations en urgence : les formalités d admission devront être réalisées par vous-même ou un proche dès que possible. Si vous n êtes pas assuré(e) social(e) La loi sur la Couverture Maladie Universelle (CMU) permet à toute personne résidant en France de façon stable, de bénéficier de la sécurité sociale pour ses dépenses de santé. Pour toute information sur la CMU ou l AME (Aide Médicale de l'etat), vous devez vous adresser aux caisses d assurance maladie, au Centre d action sociale de votre commune ou au service social du centre hospitalier. Admissions du Bâtiment Médico-Chirurgical (Bâtiment A) : du lundi au vendredi de 08h00 à 17h20 et le samedi de 09h00 à 15h45 Admissions du Bâtiment Femme-Enfant (Bâtiment B) : du lundi au vendredi de 08h30 à 16h50 Secrétariat du Service Gestion Administrative des Patients : poste Du lundi au vendredi de 10h00 à 15h00 Fax : L ivret d accueil du patient

17 Votre admission Les frais d hospitalisation V ous pouvez consulter les tarifs mis à votre disposition sur les panneaux d affichage de l unité dans laquelle vous êtes hospitalisé(e) mais également sur les panneaux situés à proximité des guichets des admissions. Si vous êtes assuré(e) social(e) Dans la plupart des cas, votre hospitalisation sera prise en charge à 80% par la sécurité sociale. Vous serez redevable des 20% restants (ticket modérateur) et du forfait journalier. Le ticket modérateur et le forfait journalier peuvent être facturés directement à votre mutuelle sur présentation d une prise en charge ou de la carte de mutuelle, si celle-ci est conventionnée. Vous êtes pris en charge à 100% par votre organisme d assurance maladie (affection de longue durée, dans le cas d un acte exonérant ou d un accident du travail reconnu, etc ), seul le forfait journalier vous sera facturé si vous n avez pas de mutuelle ou si celle-ci refuse sa prise en charge. A partir du 6 ème mois de grossesse, vous serez exonérée du forfait journalier. Les patients ayant des droits au titre de la CMU-CMUC et de l AME sont couverts en totalité par leur organisme de sécurité sociale, forfait journalier compris. Si vous n êtes pas assuré(e) social(e) Vous êtes redevable de la totalité de vos frais d hospitalisation. Le service social, en fonction de votre situation, peut vous aider à constituer un dossier de demande de CMUC ou d AME. Une assurance privée peut également vous garantir la prise en charge de vos frais d hospitalisation sous certaines conditions. En l absence de toute prise en charge possible : Pour les hospitalisations programmées, il est nécessaire de vous adresser aux adjoints des cadres des admissions ( / 46 36) afin de demander un devis. L enregistrement du séjour ne pourra se faire que sur présentation de la quittance de paiement délivrée par le Trésor Public. En cas de prolongation de séjour, un complément sera à régler. Si le séjour se trouve écourté, le remboursement de la différence sera effectué. Dans le cas d une hospitalisation en urgence, vous devrez régler ou faire régler votre séjour par votre famille dès que possible, après avoir demandé aux adjoints des cadres du service des admissions une attestation des sommes dues. Identitovigilance À votre arrivée dans l'unité de soins, un bracelet d'identification vous sera proposé. Il comporte uniquement les informations liées à votre identification et à votre unité d'hospitalisation. Il permet à l'ensemble des professionnels participant à votre prise en charge, de s'assurer de votre identité tout au long de votre séjour, et plus particulièrement avant la réalisation d'un examen (en imagerie par exemple) ou d'une intervention hors de votre unité d'accueil. Ne soyez pas étonné(e) d'être régulièrement interrogé(e) sur votre identité, cela fait partie de la vigilance demandée aux professionnels au cours de votre prise en charge. Vous avez naturellement la possibilité de refuser le port de ce bracelet en informant le personnel soignant de l'unité qui vous le propose. Ce refus sera consigné dans votre dossier Votre identité, c est votre sécurité! XXX XXXXXXXXXXXX XXX XXX XXXXXXXXXXXX XXX NOM PRÉNOM XXX XXXXXXXXXXXX XXX XXXXXXX XXX L ivret d accueil du patient 17

18 Votre admission Chambre individuelle Dans les unités de soins, vous avez la possibilité d être hospitalisé(e) dans une chambre particulière. Vous pouvez disposer d une chambre particulière au moment de votre admission ou au cours de votre séjour. Pour vous en assurer, pensez éventuellement à en faire la demande en amont au moment de votre pré-admission en remplissant la fiche «demande de chambre particulière» (formulaire à remettre dans l unité de soins, le jour de votre hospitalisation). Cette prestation donne lieu à facturation d un supplément journalier dont le montant varie en fonction du niveau de confort de la chambre. Il pourra vous être indiqué lors de votre pré-admission, sur notre site internet ou par l intermédiaire de l affichage dédié dans les services d hospitalisation concernés. Le montant de la chambre particulière pourra être pris directement en charge, en tout ou partie, par votre mutuelle. Pensez éventuellement à demander à votre mutuelle votre niveau de couverture. Dans tous les cas, afin de faciliter les démarches à réaliser, nous vous informons que le Centre Hospitalier René-Dubos contactera votre mutuelle pour obtenir la prise en charge de cette prestation. A noter, la chambre particulière vous est accordée en fonction des disponibilités. Le jour de votre arrivée ou au cours de votre hospitalisation, les chambres particulières peuvent être inopinément réquisitionnées pour raison médicale. Nous tâchons de limiter au maximum ces désagréments qui suspendent bien entendu la facturation. Activité libérale Certains médecins sont autorisés à exercer à titre libéral au sein de l hôpital, en dehors de leur activité de service public et dans des conditions strictement réglementées. Si vous souhaitez être soigné(e) dans ce cadre là, vous devez le préciser lors de la prise de rendez-vous. A cette occasion, le médecin doit vous informer sur le montant des honoraires qui vous seront demandés. Si vous bénéficiez d une mutuelle, consultez-la pour connaître votre niveau de remboursement. 18 L ivret d accueil du patient

19 Vos droits Vos droits L ivret d accueil du patient 19

20 Vos droits La possibilité de désigner une personne de confiance par toute personne majeure Conformément aux dispositions de la loi n du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, vous avez la possibilité de désigner une personne de confiance, cela dès votre entrée au sein de notre établissement. A ce titre, la personne de confiance peut être un parent, un proche ou votre médecin traitant et qui sera consultée au cas où vous seriez dans l impossibilité d exprimer votre volonté et de recevoir l information nécessaire. Cette désignation est faite par écrit et est révocable à tout moment. De plus, cette désignation est valable pour la durée de votre hospitalisation à moins que vous en disposiez autrement. Le rôle de la personne de confiance est double : d une part, elle a une mission d accompagnement dans vos démarches et peut assister aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions. D autre part, elle a un rôle consultatif dans le cas où vous seriez hors d état d exprimer votre volonté. La désignation de la personne de confiance n'est pas une obligation. Elle doit être une décision bien réfléchie. La personne de confiance choisie initialement, peut être remplacée à votre demande par une autre personne. La possibilité de rédiger des directives anticipées Conformément aux dispositions de la loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des patients en fin de vie, l article L du Code de la Santé Publique déclare que «Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d état d exprimer sa volonté. Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant les conditions de la limitation ou l arrêt de traitement. Elles sont révocables à tout moment». Les directives anticipées prennent la forme d'un écrit rédigé par une personne majeure par lequel elle fait connaître ses désirs quant aux questions relatives à la fin de vie, et notamment concernant l arrêt ou la limitation des traitements. Les directives anticipées doivent être écrites, datées, signées et authentifiées par le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance du rédacteur. Les directives anticipées peuvent être modifiées à tout moment, partiellement ou totalement. Egalement, elles peuvent être révoquées à tout moment sans aucune formalité particulière. Par ailleurs, les directives anticipées sont rédigées pour une durée de trois ans et ne seront prises en compte que si leur rédaction date de moins de trois ans (avant l état d inconscience du patient). Toutefois, dans le cas où vous ne seriez plus dans la possibilité d écrire mais en étant capable d exprimer votre volonté, vous pouvez faire appel à deux témoins, dont la personne de confiance pour attester que l écrit correspond à votre véritable expression libre et éclairée. Le droit à l information L information du malade et son consentement éclairé sont à la base de la relation de soins. Conformément aux dispositions de la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, chaque personne a le droit d être informée sur son état de santé. Ce droit à l information incombe à tout professionnel de santé et porte sur votre état de santé, la nature, l utilité, l urgence des actes et des traitements médicaux ainsi que sur les conséquences et les risques qu ils peuvent comporter. Cependant, vous avez le droit d exprimer le souhait de ne pas être informé(e) à moins que l un de vos proches soit exposé à un risque (contamination, transmission...). Par ailleurs, seule l urgence et l impossibilité d informer peuvent dispenser le professionnel de santé de vous délivrer toute information. Le droit à l information du patient mineur Lorsque votre enfant mineur est hospitalisé, l information la plus complète possible vous sera délivrée par tout professionnel de santé pour vous permettre de prendre une décision de manière éclairée. Par ailleurs, votre enfant recevra une information la plus claire possible afin qu il comprenne les actes et traitements qui lui seront prodigués. Le droit à l information du patient protégé Lorsque le majeur sous tutelle est hospitalisé, une information adaptée lui sera délivrée par tout professionnel de santé. 20 L ivret d accueil du patient

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT

NOM DE L ETABLISSEMENT NOM DE L ETABLISSEMENT : CSSR LES LAURIERS Adresse : 8 ROUTE DE CARBON BLANC BP 119-33306 LORMONT CEDEX Tél. 05.56.77.37.37 Fax. : 05.56.31.53.35 Mail : cssr.lauriers@ugecamaq.fr Site Internet : www.cssr-leslauriers.fr

Plus en détail

1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE

1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE 1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE Le code de la santé publique (CSP) considère les structures d HAD comme des alternatives à l hospitalisation. L article R. 6121-4 du CSP définit que

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité J.O n 101 du 30 avril 2002 page 7790 texte n 8 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi et de la solidarité Décret n 2002-637 du 29 avril 2002 relatif à l accès aux informations

Plus en détail

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p.

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p. Sommaire Présentation de la Clinique... p.2 L équipe médicale... p.3 L hospitalisation... p.3 Le séjour... p.4 La sortie... p.5 La Démarche Qualité... p.6 La Charte de la personne hospitalisée... p.7/8

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051300395 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051300395 Titre du programme La bientraitance (inter) (catalogue) Référence organisme L161

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation LIVRET D ACCUEIL Médecine Soins de suite et Réadaptation Bâtiment Champagne 2 ème étage service de Médecine / SSR Entrée des services Bâtiment Bourgogne 34 rue de la Pitié BP 10107 52301 Joinville Cedex

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. Tableau comparatif sur le texte actuel

Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. Tableau comparatif sur le texte actuel Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie Tableau comparatif sur le texte actuel Vendredi 12 décembre 2014 Texte actuel Code de la santé

Plus en détail

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Chapitre 117 Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Y. NICOL 1. Introduction Au moment où nous rédigeons ces lignes, la question de l accès aux soins des

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI dmp.gouv.fr Les pratiques médicales évoluent continuellement pour permettre à chacun d être mieux soigné

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR

ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR EHPAD Simone de Beauvoir Cazouls les Béziers 9 avenue du Péras 34370 CAZOULS LES BEZIERS : 04.67.93.61.05 Fax : 04.67.93.59.73 E-mail : mr.cazouls@wanadoo.fr 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation 17 rue d Hapéténia 64 702 Hendaye cedex Tél : 05 59 20 70 33 Fax : 05 59 48 07 63 direction@stvincentconcha.fr Bienvenue Plan d accès

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 DOSSIER ADMINISTRATIF DU PATIENT A renvoyer à Christine ANDRIEUX 18, rue Roger Salengro 95580 MARGENCY Tél 01.34.27.42.09 Fax

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit :

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Synthèse des résultats de l audit croisé et interhospitalier 2008 à propos de l isolement thérapeutique Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Type d établissement Nombre EPSM 4 CH Général

Plus en détail

Mes Indispensables SMERAG

Mes Indispensables SMERAG Sécu étudiante & Mutuelle Mes Indispensables Année universitaire 2015-2016 La et moi 617 Je suis affilié(e) J ai choisi le Centre - 617 comme centre de Sécurité sociale étudiante. Ce choix est obligatoire

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) POLYCLINIQUE MAJORELLE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE POLYCLINIQUE MAJORELLE 1240, AVENUE RAYMOND PINCHARD 54100 NANCY CEDEX AVRIL 2007 PARTIE 1 Nom de l établissement Situation géographique

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Lorsqu il estime avoir été victime, de la part d un établissement ou d un

Plus en détail

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux

Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Droits des patients et indemnisation des accidents médicaux Etablissement public sous la tutelle du Ministère chargé de la santé Les recours possibles pour les patients OBTENIR DES EXPLICATIONS Si un patient

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel

Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de santé, en consultation externe, au service des

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

Fiche d'information des patients

Fiche d'information des patients Fiche d'information des patients Avec votre consentement et l'accord de votre médecin traitant, vous allez faire partie du réseau de santé ville-hôpital SPES. Le réseau S.P.E.S. fédère des professionnels

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL Vu les articles R 6121-4-1 et D 6124-311 du code de la santé publique,

Plus en détail

Droits et responsabilités du patient

Droits et responsabilités du patient Droits et responsabilités du patient Vos droits Quel objectif? Le but de ce dépliant est de vous présenter brièvement vos droits et responsabilités. Nous vous invitons également à poser toutes vos questions

Plus en détail

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Chef de service : Dr Philippe BOIZE Cadre de santé puéricultrice : Mme Ana GRIMBERT Standard Centre Hospitalier : 01.30.75.40.40

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

VOTRE DEVIS SANTÉ ÉTUDE PERSONNALISÉE

VOTRE DEVIS SANTÉ ÉTUDE PERSONNALISÉE ÉTUDE PERSONNALISÉE Madame, Monsieur, Dans le cadre de votre recherche d une complémentaire santé, veuillez trouvez ci-dessous notre proposition. Neoliane est une gamme santé unique, avec des garanties

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr 1 INTRODUCTION Le GHAM fait aujourd hui un bon en avant avec la mise en ligne de son site internet. Nous répondons maintenant à un besoin urgent de communication

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

La Déclaration de grossesse

La Déclaration de grossesse Les démarches pendant la grossesse La Déclaration de grossesse Le médecin ou la sage-femme vous remet un formulaire de déclaration de grossesse avant la fin du 3 e mois de grossesse (lors de la 1 ère consultation.)

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BEZIERS LIVRET D ACCUEIL PÔLE GÉRONTOLOGIQUE CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS. Espace Perréal

CENTRE HOSPITALIER BEZIERS LIVRET D ACCUEIL PÔLE GÉRONTOLOGIQUE CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS. Espace Perréal CENTRE HOSPITALIER BEZIERS LIVRET D ACCUEIL PÔLE GÉRONTOLOGIQUE CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS Espace Perréal BIENVENUE AU PÔLE GÉRONTOLOGIQUE DE L ESPACE PERRÉAL La Direction du Centre Hospitalier et l ensemble

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES

CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES CONTRAT DE SEJOUR RESIDENCES SERVICES ABBAYE-BORDS DE MARNE Document mis à jour le 21/11/2006 Page 1 sur 12 Contrat de séjour entre les soussignés : - M. Pascal CHAMPVERT Directeur des Résidences Abbaye

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour 51 bis rue des épinettes, 75017 Paris Tél : 01.84.82.42.42 Fax : 01.84.82.42.43 contact@cliniquedesepinettes.com www.cliniquedesepinettes.com Dossier d admission Madame, Monsieur Vous faites une demande

Plus en détail

Droits et accueil des usagers

Droits et accueil des usagers Système de santé Droits et accueil des usagers Les règles d accessibilité aux informations de santé à caractère personnel Que ce soit lors d une consultation en ville ou, au sein d un établissement de

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ ETAT CIVIL DU PATIENT Nom : Nom de jeune fille : Prénom : Sexe: M F Adresse : Date et lieu de Naissance : Le / / à Nationalité: Code Postal : Ville

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT. Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013)

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT. Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013) TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LES FRAIS DE TRANSPORT Textes extraits d ameli.fr (dossier mis à jour le 20 juin 2013) Vous avez besoin d un transport pour rentrer chez vous après une opération, ou pour

Plus en détail

Livret d accueil. Centre d Accueil de Jour «L INTERVALLE» : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr

Livret d accueil. Centre d Accueil de Jour «L INTERVALLE» : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr Bel-Air 37390 La Membrolle-sur-Choisille «L INTERVALLE» Livret d Accueil : 02.47.42.43.43 @ : lintervalle.belair@croix-rouge.fr 1 Sommaire Introduction -----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique TERRITOIRE DE SANTÉ, 92 NORD UNE POPULATION, EN FORTE CROISSANCE, EN DEMANDE DE SOINS PUBLICS Territoire 92 Nord Gennevilliers Villeneuve-la-Garenne Hôpital Max Fourestier Nanterre H Colombes Bois-Colombes

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples donneurs. Le don. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples donneurs Le don d embryons Sommaire Le don d embryons, qu est-ce que c est? 2 Qui peut en bénéfi cier? Qui peut donner les embryons et

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins

Direction générale de l offre de soins Direction générale de l offre de soins Guide pratique de facturation des prestations pour exigence particulière du patient à destination des établissements de santé MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE

Plus en détail

protocole de soins volet médical 1

protocole de soins volet médical 1 protocole de soins volet médical 1 articles 71-4 et 71-4 -1 du Règlement Intérieur des caisses primaires identification de la de naissance de la identification de l assuré(e) (à remplir si la n est pas

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Juillet 2015 LA CMU COMPLÉMENTAIRE La CMU complémentaire offre une couverture maladie complémentaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE. www.lmde.com

GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE. www.lmde.com GUIDE PRATIQUE DE MA SÉCU ÉTUDIANTE LMDE? www.lmde.com Bienvenue à la LMDE Vous avez choisi la LMDE Centre 601, centre national de Sécurité sociale étudiante, lors de votre inscription dans l enseignement

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié.

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié. Soins psychiatriques Personnel qualifié Sourire Services Hébergement Animateurs Séjours personnalisés Hébergement des personnes âgées dépendantes Les Etablissements MGEN Quand les soins créent du lien

Plus en détail

quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole de soins

quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole de soins n 50774#02 quelques conseils à l'usage du médecin traitant remplir le protocole de soins articles 71-4 et 71-4-1 du Règlement Intérieur des Caisses Primaires Cet imprimé est à remplir si votre patient

Plus en détail

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996.

Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Charte de la personne âgée dépendante Fondation Nationale de Gérontologie, ministère du Travail et des Affaires Sociales, 1996. Choix de vie Toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Décret n o 2008-321 du 4 avril 2008 relatif à l examen des caractéristiques génétiques

Plus en détail

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité

Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité Sommaire : Le mot du directeur... p. 2 Présentation de la M.A.S.... p. 3-4 - lieu de vie au cœur de la cité - organisation architecturale L admission... p. 5 Fonctionnement... p. 6 Le projet personnalisé...

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail