CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE"

Transcription

1 CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 24 janvier 1992 (publié au Journal officiel du 14 février 1992) Les épreuves sont identiques pour le concours externe et le concours interne. Ces concours comportent deux épreuves d'admissibilité et une épreuve d'admission. Au début de chaque épreuve les documents professionnels que le jury a estimés nécessaires au passage de l'épreuve (tables, catalogues...), sont mis à la disposition du candidat. I. ÉPREUVES ECRITES D'ADMISSIBILITE Ces épreuves se présentent sous la forme de tests de technologie : questionnaires à choix multiple, fiches techniques, tableaux, grilles, diagrammes, schémas ou croquis à analyser, à remplir ou à compléter, questions ou exercices appelant une réponse brève ou tout autre mode d'interrogation du même type. Un test peut se subdiviser en plusieurs questions tournant autour du thème du test. A. ÉPREUVE N 1 Cette épreuve comporte obligatoirement plusieurs tests distincts, dont au moins un sur les aspects d'hygiène et de sécurité ; ceux-ci peuvent toutefois prendre tous pour base un même plan ou schéma d'installation ou partie d'installation. Durée : 2 heures Coefficient : 3 B. ÉPREUVE N 2 Cette deuxième épreuve doit permettre de vérifier les connaissances du candidat dans des domaines "connexes" à la spécialité : "installations sanitaires et thermiques", "revêtements et finitions", "installations électriques du bâtiment". Elle comporte au moins un test dans chacun de ces domaines mais peut en comporter plusieurs. Ces tests doivent donc permettre de vérifier que le candidat possède les connaissances de base dans ces domaines, sans qu'il soit attendu de lui une maîtrise totale de ceux-ci. Durée : 1 h 30 Coefficient : 2.

2 II. ÉPREUVE PRATIQUE D'ADMISSION Cette épreuve consiste en la réalisation de tout ou partie d'un ou plusieurs ouvrages mettant en œuvre principalement le matériau bois (ou ses dérivés). L'épreuve pratique s'effectue à partir de documents techniques : plans d'installation ou partie d'installation, schémas, croquis, descriptifs d'ouvrage... et peut comporter un ou plusieurs ouvrages, distincts ou non. S'il en est demandée une, une réparation ne peut pas s'effectuer sur les éléments qui auraient déjà servi dans l'épreuve à une construction. Cette épreuve vise non à réaliser un ouvrage "en grandeur réelle", mais à vérifier que le candidat possède la maîtrise des gestes professionnels indispensable à un bon exercice de la spécialité, les réalisations demandées peuvent donc ne pas porter sur la totalité d'un ouvrage mais seulement sur une partie de celui-ci. Les ouvrages se font à partir de pièces du commerce et peuvent comporter la pose ou l'implantation. Le ou les ouvrages peuvent devoir être réalisés à partir d'éléments "prédécoupés" ou "pré-montés". Au cours de l'épreuve le jury peut interroger oralement le candidat sur la manière dont il conduit celle-ci. Il ne s'agit pas d'une nouvelle vérification de connaissances théoriques, mais de faciliter au jury l'appréciation des qualités, notamment d'organisation, du candidat dans la conduite de son épreuve pratique. L'appréciation du jury porte sur la préparation du travail, la réalisation, la présentation (aspect esthétique, qualité de l'insertion dans le cadre environnant, propreté du travail exécuté) de l'ouvrage, sur le respect des règles de sécurité (particulièrement l'utilisation des protections, en cas de travail sur machine) et tient compte des qualités montrées par le candidat lors de la réalisation et de la qualité du résultat obtenu à l'issue de l'épreuve. Le candidat peut être autorisé à apporter et à utiliser son petit matériel personnel (outillage de base en usage dans la spécialité). Durée : 6 heures Coefficient : 5

3 PROGRAMME Annexe de l'arrêté du 24 janvier 1992 (publiée au Bulletin officiel n 9 du 27 février 1992) Les épreuves ne portent pas obligatoirement sur l'ensemble des points du programme, mais sur un nombre suffisant de champs pour permettre d'apprécier les qualités professionnelles des candidats ; les épreuves peuvent combiner plusieurs de ces champs au sein d'un même test ou d'une même partie d'épreuve. I. ÉPREUVES ECRITES D'ADMISSIBILITE DES CONCOURS A. PREMIERE EPREUVE Le niveau des savoirs demandé, dans les champs technologiques énumérés ci-après, est établi par référence à celui nécessaire pour obtenir le certificat d'aptitude professionnelle de "Menuiserie agencement" (arrêté du 11 juin 1987). Les tests pourront porter sur les champs technologiques suivants. 1) Le matériau bois et ses dérivés - Les différents types de bois utilisés en agencement intérieur. - Les différents types de dérivés du bois utilisés en agencement intérieur (contreplaqués, agglomérés, mélaminés, stratifiés...). - Les qualités propres des différents types de bois et dérivés du bois et leurs possibilités d'utilisation en fonction de celles-ci. - Les différentes utilisations possibles du bois et de ses dérivés (mobilier, huisserie, cloisonnage, faux-plafond...). 2) Le travail de préparation du bois - Les machines (fixes ou portatives) et outils utilisés en agencement intérieur et leur utilité. - Les modes d'utilisation de ces machines et outils en fonction du matériau et du résultat recherché. - Les différentes phases du travail du bois et de ses dérivés (traçage, coupe, usinage, ponçage...). 3) Les assemblages et les fixations - Les différents modes d'assemblage et de fixation du bois (et de ses dérivés) en fonction des matériaux à assembler ou fixer, des supports... - Les produits et les matériels utilisés pour l'assemblage et la fixation du bois (et de ses dérivés). - Les qualités propres des différents modes d'assemblage et de fixation et leurs possibilités d'utilisation en fonction de celles-ci. 4) Les cloisons sèches (règles d'utilisation et méthodes de pose) 5) L'huisserie et la serrurie - Les huisseries et serrures courantes. - Leur mode d'utilisation. - La soudure à l'arc. 6) La lecture de plan - La lecture d'un plan ou d'un détail de plan "bâtiment" de collectivité. - Le repérage et la compréhension des différentes indications qu'il comporte. - Les conséquences à en tirer dans l'exercice de la spécialité par rapport aux équipements divers existant dans les installations à traiter.

4 7) L'hygiène et la sécurité - Les précautions à prendre dans la préparation, le réglage, l'entretien, l'utilisation des machines, produits et matériels par rapport à l'utilisateur, à son environnement, au matériau à traiter. - Les règles de sécurité relatives au stockage des produits et matériels. - Les méthodes de protection du bois et de ses dérivés (contre les intempéries, insectes, incendies...). B. DEUXIEME EPREUVE Les connaissances demandées sont, dans chaque domaine, les connaissances de base suffisantes pour permettre à celui qui les possède de vérifier le bon état général d'une installation, de prévenir les pannes ou dégradations habituelles, et de pratiquer, le cas échéant, des réparations courantes. Une attention particulière sera portée aux aspects d'hygiène et de sécurité ainsi qu'à l'aspect de prévention des pannes ou dégradations. 1) Le domaine : "Revêtements et finitions" - Les règles d'hygiène et de sécurité propres à l'exercice professionnel dans le domaine. - Les matériels et les produits courants utilisés dans le domaine et leur mode d'utilisation normal. - Les techniques élémentaires d'entretien et de remise en bon état des revêtements courants des sols, murs et plafonds. Les connaissances demandées sont celles suffisantes pour que les candidats qui les possèdent sachent procéder aux interventions courantes suivantes : vérification de l'état général des installations, prévention et, en cas de besoin, détection et réparation des dégradations ordinaires [remplacement d'une vitre sur châssis bois, bouchage de trous ou de fissures, raccords de plâtre, de ciment, de peinture, réparation de revêtement de sol, de mur ou de plafond (papiers, tissus, plastiques, céramiques) et toute autre intervention de même niveau]. 2) Le domaine : "Installations électriques du bâtiment" - Les règles de sécurité propres aux installations électriques et à l'exercice professionnel dans le domaine. - Les matériels et les fournitures courants utilisés dans le domaine et leur mode d ' utilisation normal. - Les règles élémentaires de fonctionnement d'un circuit électrique simple et de son maintien en bon état. Les connaissances demandées sont celles suffisantes pour que les candidats qui les possèdent sachent procéder aux interventions courantes suivantes : vérification d'un circuit électrique ("lumière" ou autre) simple, prévention et, en cas de besoin, détection et réparation des pannes courantes (remplacement d'un fusible, d'une ampoule, d'un câble électrique, d'une prise de courant et toute autre intervention de même niveau). 3) Le domaine : "Installations sanitaires et thermiques" - Les règles de sécurité propres aux installations sanitaires et thermiques et à l'exercice professionnel dans le domaine. - Les matériels et les fournitures courants utilisés dans le domaine et leur mode d'utilisation normal. - Les principes élémentaires de fonctionnement d'un circuit de circulation de fluides (eau forcée, gaz) simple et de son maintien en bon état. Les connaissances demandées sont celles suffisantes pour que les candidats qui les possèdent sachent procéder aux interventions courantes suivantes : vérification et entretien d'éléments simples des équipements sanitaires et thermiques, prévention et, en cas de besoin, détection et réparation des pannes courantes (montage et démontage d'éléments vissés, remplacement d'un joint, réparations usuelles sur un lavabo, un robinet, une chasse d'eau, un système d'évacuation des eaux usées, déplacement d'un point d'eau, mise en marche, contrôle et nettoyage des chaudières, et toute autre intervention de même niveau).

5 II. ÉPREUVE PRATIQUE DES CONCOURS L'épreuve pratique met en jeu, dans le cadre d'une pratique professionnelle, tout ou partie des connaissances figurant au programme de la première épreuve d'admissibilité des concours ; elle comporte la réalisation, à la main ou à l'aide de machines (fixes ou portatives), de tout ou partie d'un ou de plusieurs ouvrages en bois (ou ses dérivés). Ce ou ces ouvrages peuvent être réalisés en mobilier, en huisserie, en agencement d'un espace ou dans tout autre champ d'utilisation du matériau bois. Le jury s'efforcera toutefois de privilégier les ouvrages susceptibles d'être normalement demandés dans le cadre d'une pratique professionnelle dans un établissement scolaire. Ce ou ces ouvrages peuvent aussi bien être une ou des réparations qu'une ou des constructions. Ce ou ces ouvrages, bien que mettant en œuvre principalement le matériau bois (ou ses dérivés) comportent, bien entendu, également l'utilisation des produits auxiliaires nécessaires à la réalisation (visserie, huisserie métallique, serrurerie, vitrerie...).

6 MODALITÉS D'ORDRE GÉNÉRAL Le jury académique chargé d'apprécier l'aptitude des candidats à l'emploi d'ouvrier professionnel des établissements d'enseignement du ministère de l'éducation nationale est désigné par le recteur d'académie. II comprend au moins : - un personnel de direction d'un établissement public local d'enseignement ; - un responsable d'un service de gestion d'un établissement public local d'enseignement ; - un personnel enseignant ou d'inspection d'une discipline en rapport avec la spécialité ou un domaine figurant au programme de la 2 e épreuve d'admissibilité ; - un technicien de l'éducation nationale, un maître ouvrier ou un ouvrier professionnel principal de la spécialité professionnelle "Agencement intérieur". Le président du jury est désigné parmi ceux de ses membres appartenant à un corps classé en catégorie A. Le jury peut, si besoin est, se scinder en groupes d'interrogateurs. Dans cette hypothèse, il devra comprendre un nombre suffisant de membres pour que chaque groupe d'interrogateurs soit doté de la même composition minimale que le jury. Chaque épreuve est notée de 0 à 20. Afin d'assurer l'égalité de notation des candidats, le jury procède, s'il y a lieu, à une péréquation des notes attribuées par chaque groupe d'interrogateurs. A l'issue des épreuves d'admissibilité, le jury, en fonction des points obtenus par chaque candidat sur l'ensemble des deux épreuves et d'un total minimum de points qu'il fixe, dresse par ordre alphabétique la liste des candidats admis à subir l'épreuve d'admission, à laquelle ceux-ci sont convoqués individuellement. A l'issue de l'épreuve d'admission, le jury dresse par ordre de mérite, en fonction des points obtenus par chaque candidat sur l'ensemble des épreuves, la liste des candidats proposés pour l'admission. II établit une liste complémentaire afin de pourvoir les emplois devenus vacants par suite de la défection de candidats déclarés admis ou de nouvelles vacances survenant dans l'intervalle de deux concours, dans la limite d'un pourcentage fixé en application de l'article 20 de la loi du 11 janvier Les ex aequo éventuels sont départagés par la meilleure des notes obtenues à l'épreuve pratique, puis, le cas échéant, par la meilleure des notes obtenues à la première épreuve d'admissibilité. Pour chaque académie, le recteur arrête la liste définitive d'admission dans l'ordre présenté par le jury.

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS ELECTRIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ INSTALLATIONS ELECTRIQUES CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS ELECTRIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 3 décembre 1991 (publié au Journal officiel du 27 décembre 1991) Les épreuves

Plus en détail

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS SANITAIRES ET THERMIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ INSTALLATIONS SANITAIRES ET THERMIQUES CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "INSTALLATIONS SANITAIRES ET THERMIQUES" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 3 décembre 1991 (publié au Journal officiel du 27 décembre

Plus en détail

CONCOURS D ATTACHE D ADMINISTRATION SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE CONCOURS INTERNE. NATURE DES ÉPREUVES Arrêtés du 14 mars 1984 modifiés.

CONCOURS D ATTACHE D ADMINISTRATION SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE CONCOURS INTERNE. NATURE DES ÉPREUVES Arrêtés du 14 mars 1984 modifiés. CONCOURS D ATTACHE D ADMINISTRATION SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE CONCOURS INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêtés du 14 mars 1984 modifiés. 1. EPREUVES ECRITES D'ADMISSIBILITE Épreuve 1 Rédaction d'une note à

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments FICHE METIER et PASSERELLES Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments Domaines : Interventions techniques - Sous Domaine : Patrimoine Bâti Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 09/C/19

Plus en détail

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement

Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Filière Technique Edition Août 2012 Adjoint technique Territorial Principal de 2ème classe des établissements d enseignement Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc- Roussillon www.cdg-lr.fr

Plus en détail

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE Convention collective nationale des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment non visées par le décret du 1er mars 1962 (c'est-à-dire occupant plus de dix salariés) du 8 octobre 1990. Etendue par

Plus en détail

Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation

Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale Arrêté du fixant les modalités d organisation des concours du certificat d aptitude aux fonctions de conseiller principal d éducation NOR : MENH1310117A

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES ACTIVITES : Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015

BAREME DE REPARATIONS LOCATIVES. dernière mise à jour le 13/05/2015 PLOMBERIE les prestations figurant sur des lignes grisées ne sont pas à prendre en compte si vous bénéficiez d'un marché d'entretien de robinetterie Remplacement de l'évier Inox u 235 235 235 235 235 235

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat

Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat 1 Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat Décret n 2006-1762 du 23 décembre 2006 relatif aux dispositions statutaires communes applicables aux corps d'adjoints techniques de laboratoire

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES AU TAUX REDUIT DE 5,5 % Les travaux d'amélioration de la qualité énergétique portent sur la pose, l'installation, l'entretien et la fourniture des matériaux, appareils

Plus en détail

D'ASSISTANT-INGENIEUR DE FORMATION ET DE RECHERCHE

D'ASSISTANT-INGENIEUR DE FORMATION ET DE RECHERCHE Mise à jour mars 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L' AGRICULTURE ET DE LA PECHE FICHE DE RECRUTEMENT RELATIVE AU CONCOURS D'ASSISTANT-INGENIEUR DE FORMATION ET DE RECHERCHE Le corps des assistants-ingénieurs

Plus en détail

Annexe IV Définition des épreuves Épreuve EP1 - Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques - unité 1 - coefficient 4 Objectifs de

Annexe IV Définition des épreuves Épreuve EP1 - Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques - unité 1 - coefficient 4 Objectifs de Annexe IV Définition des épreuves Épreuve EP1 - Analyse et exploitation de données esthétiques et techniques - unité 1 - coefficient 4 Objectifs de l'épreuve L'épreuve a pour objectifs d'évaluer tout ou

Plus en détail

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Organisation de l'entreprise Expliquer et appliquer les procédures de l'entreprise Objectifs évaluateurs Décrire le plan directeur et l'organigramme de l'entreprise Expliquer et

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS NOTICE DE RENSEIGNEMENTS ADJOINT TECHNIQUE SESSION 2016 MINISTERE DE LA JUSTICE SESSION 2016 Direction de l'administration Pénitentiaire 1 SOMMAIRE I - RECRUTEMENT... p. 4 1.1- CONDITIONS D INSCRIPTION

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU HALL D'ENTREE DE LA MAIRIE 29490 GUIPAVAS

RESTRUCTURATION DU HALL D'ENTREE DE LA MAIRIE 29490 GUIPAVAS RESTRUCTURATION DU HALL D'ENTREE DE LA MAIRIE 29490 GUIPAVAS MAITRE D'OUVRAGE Mairie de GUIPAVAS Place de la mairie 29490 GUIPAVAS 02 98 84 75 54 ARCHITECTE TRIANGLE ARCHITECTURE Fernand NOTARDONATO 30,

Plus en détail

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14 Obligations du locataire et du propriétaire COMMUNE CCVA Tiers Observations Extérieur Entretien des allées, balayage de la cour Taille, arbres et arbustes taille d'entretien exclusivement Abattage - Elagage,

Plus en détail

SECRETAIRE ADMINISTRATIF

SECRETAIRE ADMINISTRATIF SECRETAIRE ADMINISTRATIF MINISTERE DE LA JUSTICE Session 2009 1 SOMMAIRE I - RECRUTEMENT... p. 4 1.1- CONDITIONS D INSCRIPTION 1.1.1 - Le concours externe 1.1.2 - Le concours interne 1.2 - NATURE DES EPREUVES

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE I - COMPÉTENCES ET 19 C.1. S'INFORMER ET COMMUNIQUER C1.1 - Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. 1 - Inventorier, identifier et décoder les documents constitutifs

Plus en détail

Annexe Notice descriptive prévue par les articles R. 231-4 et R. 232-4 du Code de la construction et de l'habitation

Annexe Notice descriptive prévue par les articles R. 231-4 et R. 232-4 du Code de la construction et de l'habitation Page 1 sur 8 Textes, année 1991 : 27 novembre 1991 - Arrêté du 27 novembre 1991 fixant la notice descriptive prévue par les articles R. 231-4 et R. 232-4 du Code de la construction et de l'habitation relatifs

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR B REVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR - RÉNOVATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR B REVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR - RÉNOVATION Bulletin Officiel du ministère de l'éducation Nationale et du ministère de la Recherche HS N 11 du 23 novembre BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR B REVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR - RÉNOVATION COMPTABILITÉ ET

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE D ART MARS 2013 Rappel des conditions mentionnées dans le référentiel "Métallerie", consultable sur le site www.meilleursouvriersdefrance.org.

Plus en détail

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints)

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints) 24 e concours MOF ÉPREUVE QUALIFICATIVE de l examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe VIII Classe 1 OUTILLAGE ET PROTOTYPAGE MECANIQUE 31 Mai 2009 Conformément au référentiel

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de formation professionnelle est doté d'un conseil d'administration

Plus en détail

TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique

TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique Les professionnels de L expertise comptable vous informent Le 04/03/2014 TVA à 5,5 % - Travaux d'amélioration de la qualité énergétique Bercy commente l'application de la TVA à 5,5 % aux travaux d'amélioration

Plus en détail

CAP Petite enfance : Epreuves professionnelles EP1, EP2, EP3

CAP Petite enfance : Epreuves professionnelles EP1, EP2, EP3 CAP Petite enfance : Epreuves professionnelles EP1, EP2, EP3 Prix : 15 Cet ouvrage prépare aux épreuves professionnelles EP1, EP2 et EP3 de l'examen du CAP petite enfance. Cet ouvrage s'adresse aux candidats

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT Le titre professionnel de : AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT1 niveau V (code NSF : 230 r) se compose de quatre activités types,

Plus en détail

CONSEIL. Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE 90.18. Castorama

CONSEIL. Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE 90.18. Castorama 90.18 POSER UNE CLOISON EN PLAQUES DE PLATRE CONSEIL Castorama Memo page 2 La préparation page 3&4 La pose des plaques pages 5 page 1/5 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier sans perdre de

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

mécatronicien d automobiles

mécatronicien d automobiles Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS

SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Centre Interrégional de Formation Professionnelle d'arras SERVICE NAVIGATION NORD PAS-DE-CALAIS AVIS DE

Plus en détail

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier A Génie climatique Installation Préparer son intervention sur chantier ommentaires Identifier les points d attention liées à la réalisation du chantier (contraintes techniques, d accès, de temps, ) Mettre

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Dessinateur d'ouvrages de métallerie Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr 1. Références de la spécialité Intitulé du titre professionnel : Dessinateur

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

Plan de formation installateur en chauffage CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation installateur en chauffage CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Objectifs évaluateurs Remplir correctement les rapports de travail et les listes de matériel Respecter

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION ECOLE NATIONALE SPERIERE D ARCHITECTRE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE AMENAGEMENT D NE SALLE DES CONSEILS ET DES ENSEIGNANTS ET DE BREAX DE LA RECHERCHE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAFFAGE

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU NORD S O M M A I R E CADRE D EMPLOI PAGES 3-4 CONDITIONS D ACCES PAGES 4-5 EPREUVES DU CONCOURS PAGES 5-7 SPECIALITES PAGE 7 DISPOSITIONS DEROGATOIRES

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 134/75 ANNEXE XII LISTE DES ACTIVITÉS VISÉES À L'ARTICLE 1 er, PARAGRAPHE 2, POINT b) ( 1 ) 45 Construction Cette division comprend: la construction de bâtiments et d'ouvrages neufs, la restauration

Plus en détail

Mesdames les Rectrices et Messieurs les Recteurs A l attention de Mesdames et Messieurs les Chefs de Division des examens et concours

Mesdames les Rectrices et Messieurs les Recteurs A l attention de Mesdames et Messieurs les Chefs de Division des examens et concours Montpellier, le 29 janvier 2014 Le recteur de l académie de Montpellier Chancelier des universités à Mesdames les Rectrices et Messieurs les Recteurs A l attention de Mesdames et Messieurs les Chefs de

Plus en détail

Adjoint d animation Territorial de 1 ère classe

Adjoint d animation Territorial de 1 ère classe Filière Animation Edition Novembre 2012 Adjoint d animation Territorial de 1 ère classe Catégorie C Services concours Centres de Gestion Languedoc Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret

Plus en détail

I - ORGANISATION DE L EXAMEN

I - ORGANISATION DE L EXAMEN Le Recteur, Chancelier des Universités à Division des examens et concours 21 rue Saint-Étienne 45043 ORLÉANS CEDEX 1 DEC2/BCP/N 37/2009 Affaire suivie par :Chantal BOULMIER 02.38.79.46.23 02.38.79.46.06

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2

Sites universitaires de formation de l ESPE de Bretagne Université Rennes 2 Pour enseigner une langue vivante, il faut passer un concours de recrutement organisé par l Education nationale : un CAPES de langue (Certificat d aptitude au professorat du second degré) pour enseigner

Plus en détail

ARRETE INTERMINISTÉRIEL N 2002-PORTANT ORGANISATION DU CERTIFICAT D'APTITUDE A LA PROFESSION D'AVOCAT

ARRETE INTERMINISTÉRIEL N 2002-PORTANT ORGANISATION DU CERTIFICAT D'APTITUDE A LA PROFESSION D'AVOCAT ARRETE INTERMINISTÉRIEL N 2002-PORTANT ORGANISATION DU CERTIFICAT D'APTITUDE A LA PROFESSION D'AVOCAT LE MINISTRE DE LA JUSTICE, GARDE DES SCEAUX LE MINISTRE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE, SUPERIEUR ET

Plus en détail

ADMISSION DES TITULAIRES D UN DIPLOME EXTRACOMMUNAUTAIRE DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE SOLLICITANT L EXERCICE DE LA PROFESSION EN FRANCE

ADMISSION DES TITULAIRES D UN DIPLOME EXTRACOMMUNAUTAIRE DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE SOLLICITANT L EXERCICE DE LA PROFESSION EN FRANCE ADMISSION DES TITULAIRES D UN DIPLOME EXTRACOMMUNAUTAIRE DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE SOLLICITANT L EXERCICE DE LA PROFESSION EN FRANCE L arrêté du 6 août 2004, paru au JO du 12 septembre 2004 (ci-joint)

Plus en détail

FILIERE TECHNIQUE. Adjoint technique territorial de 1 ère classe. (avancement de grade)

FILIERE TECHNIQUE. Adjoint technique territorial de 1 ère classe. (avancement de grade) FILIERE TECHNIQUE Adjoint technique territorial de 1 ère classe (avancement de grade) Extraits du décret n 2006-1691 du 22 décembre 2006 portant statut particulier du cadre d'emplois des adjoints techniques

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires

Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires Annexe : travaux d'entretien et de réparations ordinaires Les «travaux d'entretien et de réparations ordinaires»sur les immeubles inscrits au titre des monuments historiques, sur les immeubles situés en

Plus en détail

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements

Bordereau de prix pour les travaux par typologie de logements Borreau prix pour les travaux par typologie logements Fonction Nomenclature Unité Description s ouvrages Lot 1 Plomberie Sanitaires Rue la Bouvino - Bld la gare 1.01 T2 - T3 - T4 - T5 Prix global 1.02

Plus en détail

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991)

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991) A.T.S.E.M. Le statut très particulier des ATSEM conduit les directrices(teurs) des écoles maternelles à travailler en étroite collaboration avec le service du personnel des communes. En effet, les ATSEM

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe

FILIERE CULTURELLE. Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe FILIERE CULTURELLE Adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe Extraits du décret n 2006-1692 du 22 décembre 2006 portant statut particulier du cadre d'emplois des adjoints territoriaux du patrimoine

Plus en détail

Diplôme d'expertise comptable

Diplôme d'expertise comptable Diplôme d'expertise comptable Dispositions relatives aux épreuves NOR : ESRS1400075A arrêté du 28-3-2014 ESR - DGESIP A3 Vu ordonnance n 45-2138 du 19-9-1945 ; décret n 2012-432 du 30-3-2012, notamment

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2016. Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2016. Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2016 Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) Rôle de l AVS L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN

ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN ANNEXE I RÈGLEMENT D'EXAMEN 3 RÈGLEMENT D'EXAMEN Certificat d'aptitude professionnelle Serrurier métallier Scolaires (établissements publics et privés sous contrat) Apprentis (CFA et sections d'apprentissage

Plus en détail

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT Missions du poste : Assurer l'entretien des réseaux d'eau usées et d'eau potable. Détecter les disfonctionnements et les réparations sur le réseau

Plus en détail

ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE

ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ATTACHÉ TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE (Mise à jour : 10/03/15) - Décret n 91-843 du 2 septembre 1991 portant statut particulier du cadre d emplois des attachés territoriaux de conservation

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013

PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013 PROJET EN ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE BACCALAUREAT STI2D SESSION 2013 IA-IPR STI Académie de Versailles SOMMAIRE A/. REGLEMENTATION DU BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Epreuve relative aux enseignements technologiques

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2015. Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS)

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2015. Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION 2015 Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) Rôle de l A.V.S L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Entrepreneur de construction

Entrepreneur de construction Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique, lieux d organisation

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail

Monteur(se) en sanitaire et chauffage

Monteur(se) en sanitaire et chauffage Enseignement professionnel 3 ème degré Monteur(se) en sanitaire et chauffage Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré professionnel Monteur (teuse) en sanitaire et chauffage Grille horaire

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20.

Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20. Dernière mise à jour : 02/07/2013 Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20.62 GUIDE D INFORMATION POUR LES CANDIDATS

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

"Correspondance" entre grades de l'enseignement public - échelles de rémunération de l'enseignement privé sous contrat

Correspondance entre grades de l'enseignement public - échelles de rémunération de l'enseignement privé sous contrat Maître auxiliaire, maître contractuel MAITRE AUXILIAIRE (aussi appelé délégué rectoral, délégué auxiliaire, maître en Autorisation Temporaire d'emploi = nommé sur un service vacant / ou Suppléant / ou

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES INTITULE REGLEMENTAIRE DE L EPREUVE (décret n 2002-1049

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE

CENTRE DE FORMATION DES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE CENTRE DE FORMATION DES PREPARATEURS EN PHARMACIE HOSPITALIERE Modalités d organisation aux épreuves de sélection 10 places proposées FORMATION INITIALE ET FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Responsable

Plus en détail

FICHE DE RECRUTEMENT RELATIVE AU CONCOURS DE TECHNICIEN DE FORMATION ET DE RECHERCHE

FICHE DE RECRUTEMENT RELATIVE AU CONCOURS DE TECHNICIEN DE FORMATION ET DE RECHERCHE Mise à jour le septembre 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE FICHE DE RECRUTEMENT RELATIVE AU CONCOURS DE TECHNICIEN DE FORMATION ET DE RECHERCHE Le corps des techniciens de formation et de

Plus en détail

AGENT(E) DE MAINTENANCE EN CHAUFFAGE

AGENT(E) DE MAINTENANCE EN CHAUFFAGE Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) DE MAINTENANCE EN CHAUFFAGE Libellé réduit: AMC Code titre: TP-00478 Type de document: Guide RC Version:

Plus en détail

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES 11.1 PRESCRIPTIONS GENERALES 11.1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF de mesure hors T.V.A. Hors Taxes 50 - DEMOLITIONS ET DEPOSES Y COMPRIS EVACUATION 50.01 Démolitions et déposes pour l'ensemble du local suivant plans de

Plus en détail

Déconcentration de la notation et de l'avancement d'échelon des professeurs certifiés.

Déconcentration de la notation et de l'avancement d'échelon des professeurs certifiés. Note de service n o 91-033 du 13 février 1991 (Modifiée par la note de service n o 94-262 du 2 novembre 1994) (Education nationale, Jeunesse et Sports : bureaux DPE 1 et DPE 2) Texte adressé aux recteurs.

Plus en détail

CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION

CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION 1 CONSEILLER PENITENTIAIRE D INSERTION ET DE PROBATION MINISTERE DE LA JUSTICE Direction de l'administration pénitentiaire SOMMAIRE 2 I RECRUTEMENT. p. 4 1.1 - CONDITIONS D INSCRIPTION 1.1.1 - Le concours

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Technicien d'usinage. C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER Données Actions Indicateurs de performance

Baccalauréat professionnel Technicien d'usinage. C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER Données Actions Indicateurs de performance COMPÉTENCES C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER C 1.1. Analyser des données fonctionnelles et des données de définition : D un ensemble : Le modèle numérique d'un système mécanique. Des représentations

Plus en détail

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 (modifiée par la note de service n 2012-100 du 29 j uin 2012 et par la note de service n 2012-179 du 20 novembre 2012) (Education nationale : bureau DGESCO A2-1)

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27 Décret n 97-185 du 25 février 1997 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique hospitalière pris pour l'application de l'article 27 de la loi n 86-33 du 9 janvier

Plus en détail

EPREUVES DE SELECTION POUR L ADMISSION EN FORMATION

EPREUVES DE SELECTION POUR L ADMISSION EN FORMATION AUXILIAIRE DE PUERICULTURE EPREUVES DE SELECTION POUR L ADMISSION EN FORMATION TEXTES DE REFERENCE Arrêté du 16 janvier 2006 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d auxiliaire de

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Directives. Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement. Juin 2008 KVU CCE CCA

Directives. Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement. Juin 2008 KVU CCE CCA Directives Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement Juin 2008 KVU CCA Adopté le 25 octobre 2007 par le groupe de travail CITA de la (Conférence des chefs

Plus en détail

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Le ministre de l'intérieur et le ministre de l'équipement

Plus en détail

SOMMAIRE 0 - DISPOSITIONS GENERALES COMMUNES AU PRESENT CHAPITRE 5 ET AU CHAPITRE 6 CI-APRES 2

SOMMAIRE 0 - DISPOSITIONS GENERALES COMMUNES AU PRESENT CHAPITRE 5 ET AU CHAPITRE 6 CI-APRES 2 1/18 SOMMAIRE s DISPOSITIONS GENERALES 2 0 - DISPOSITIONS GENERALES COMMUNES AU PRESENT CHAPITRE 5 ET AU CHAPITRE 6 CI-APRES 2 1 - DISPOSITIONS GENERALES SPECIFIQUES A LA VOIE DU DEVELOPPEMENT DE CARRIERE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques ******* MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICE passé "selon la procédure adaptée" COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LA PETITE PIERRE ******** Maintenance préventive et curative des installations techniques *******

Plus en détail

Règlement provisoire de la formation pour adultes selon un système modulaire concernant le certificat cantonal d'opérateur

Règlement provisoire de la formation pour adultes selon un système modulaire concernant le certificat cantonal d'opérateur 11 juin 2003 Règlement provisoire de la formation pour adultes selon un système modulaire concernant le certificat cantonal d'opérateur Etat au 24 mai 2006 Le Conseil d'etat de la République et Canton

Plus en détail

LE RECRUTEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE. A - Les règles communes aux trois fonctions publiques

LE RECRUTEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE. A - Les règles communes aux trois fonctions publiques LE RECRUTEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE I - LE RECRUTEMENT DES AGENTS TITULAIRES Le recrutement des agents titulaires obéit à des règles communes pour les trois fonctions publiques (A) et des règles spécifiques

Plus en détail