PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 9 décembre 2010 à 20 h 30 SALLE LA CHARMILLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 9 décembre 2010 à 20 h 30 SALLE LA CHARMILLE"

Transcription

1 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 9 décembre 2010 à 20 h 30 SALLE LA CHARMILLE L an deux mille dix le 9 décembre, le Conseil Municipal de la Commune de PONT-SAINT-MARTIN, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous la présidence de Monsieur Yves FRANÇOIS, Maire, Présents : Monsieur Yannick FETIVEAU, Madame Marie-Anne DAVID, Monsieur Philippe RETIERE, Madame Huguette RAYNEAU, Monsieur Daniel MACHARD, Monsieur Christophe LEGLAND, Madame Brigitte GALPIN, Madame Christine BUTEAU, Madame Valérie COLLIN, Monsieur Guillaume CHAUVET, Madame Madeleine BOURNIGAL, Monsieur Stéphane CHAUVET, Madame Maryvonne BOURGEAIS, Monsieur Jean-Yves SUREAU, Madame Laure MICHOT, Monsieur Jean-Paul SENAND, Madame Sylvie NICOLAS, Monsieur Mathieu VISONNEAU, Madame Nathalie HEGRON, Monsieur Jean-Paul CHAUVET, Madame Mireille CHEVALIER, Monsieur Michel BRENON, Madame Marie-Laure FLEURY. Pouvoirs : Madame Martine CHABIRAND donne pouvoir à Monsieur Christophe LEGLAND, Monsieur Laurent ABEL donne pouvoir à Madame Maryvonne BOURGEAIS, Madame Clara JONIN donne pouvoir à Monsieur Yves FRANCOIS. Madame Christine BUTEAU a été élue secrétaire de séance. Date de convocation : 3 décembre 2010 Présents : 24 Pouvoirs : 3 Votants : ADOPTION DU PROCES VERBAL DU 30 SEPTEMBRE 2010 Michel Brenon : Je ne sais pas si cela est dû à des problèmes techniques mais il y a eu des oublis quant à nos interventions notamment sur le point qui parlait de la vente du fond de commerce ainsi que sur le débat sur les vestiaires de football puisqu une bonne partie de l intervention de Mireille Chevalier est manquante. Nous ne pourrons donc pas voter ce procès-verbal en l état. Yves François : Je propose que vous fassiez remonter vos interventions à Nathalie et nous approuverons le procès-verbal à la prochaine séance. Etes-vous d accord? Michel Brenon : Oui 2. AUTORISATION DE SIGNATURE DU MARCHE D APPEL D OFFRES D ASSURANCES Yves François : Les marchés d assurances actuellement en cours prennent fin le 31 décembre En conséquence, une procédure d appel d offres ouvert a été lancée pour ce marché par avis public à la concurrence paru dans le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés Publics et dans le Journal Officiel de l Union Européenne. Le marché avait pour objet de définir les conditions de remboursement, pour une durée de 5 ans, pour les différentes assurances réparties en 5 lots : Lot 1 : Dommages aux biens et risques annexes Lot 2 : Responsabilités et risques annexes Lot 3 : Flotte automobile et risques annexes Lot 4 : Risques statutaires du personnel Lot 5 : Protection juridique des agents et des élus 1

2 9 dossiers ont été déposés avant la date et l heure de dépôt, soit le vendredi 8 octobre 2010 répondant à un ou plusieurs des lots constituant le marché d appel d offres des assurances. Les candidats sont : - DEXIA-SOFCAP / GENERALI - PROLIANCE/CACEP/MME - CAPAVES Prévoyance/Vigreux - Compagnie Groupama Cabinet Pillot/BTA - Mutuelle de France Prévoyance - GRAS SAVOYE / AXA FRANCE VIE - Sarre et Moselle Protexia - Compagnie SMACL Les offres ont été analysées selon les critères retenus spécifiés dans le règlement de consultation affectés d'un coefficient de pondération. Nature et étendue des garanties - Qualité des clauses contractuelles : coefficient 5 Tarification : coefficient 3 Modalités et procédure de gestion des dossiers, et notamment des sinistres, par la compagnie et/ou l'intermédiaire : coefficient 2 Lot 1 : Assurances Dommages aux biens et risques annexes La commission d'appel d'offres a décidé de procéder au classement suivant des offres : 1. SMACL 2. PILLOT/BTA 3. Compagnie GROUPAMA Compte tenu des critères indiqués et des offres présentées par chacun des candidats, la commission d'appel d'offres a décidé d attribué ce lot à la SMACL l offre garantie de base (sans franchise) a été retenue aux conditions suivantes : - Proposition : Offre de base - Taux HT : 0,29 /m² - Prime TTC : 4 798,08 Lot 2 : Responsabilités et risques annexes La commission d'appel d'offres a décidé de procéder au classement suivant des offres : 1. Compagnie Groupama 2. SMACL Compte tenu de ce classement, le lot 2 est attribué à Groupama - l offre de base (responsabilité générale) et l option 2 (protection juridique) ont été retenues aux conditions suivantes : Offre de base «responsabilité et risques annexes» : Taux : 0,20 % du montant des salaires Prime TTC/an = 3 322,24 Option n 2 «protection juridique» : Taux : Forfait Prime TTC/an = 2 714,10 Lot 3 : flotte automobile et risques annexes La commission d'appel d'offres a décidé de procéder au classement suivant des offres : 2

3 1. SMACL 2. Compagnie Groupama 3. Cabinet Pillot/Compagnie BTA Compte tenu de ce classement, le lot 3 est attribué à SMACL - l option 1 avec franchise et les garanties annexes (marchandises transportées auto-missions élus auto collaborateurs) sont retenues aux conditions suivantes : Option 1 avec franchise 4 461,58 Option "Marchandises transportées" 132,75 Option "auto-mission collaborateurs" 807,35 Option "Auto-mission élus" 498,10 TOTAL 5 899,78 Lot 4 : Risques statutaires du personnel La commission d'appel d'offres a décidé de procéder au classement suivant des offres : 1. Cabinet Vigreux / CAPAVES Prévoyance 2. Cabinet Gras Savoye / Compagnie AXA 3. Cabinet CACEP/ Compagnie Mutuelle Mieux Etre 4. Cabinet DEXIA SOFCAP / Compagnie Générali 5. Compagnie Mutuelle de France Prévoyance L offre ressortant comme "économiquement la plus avantageuse" au regard des différents critères est l offre du Cabinet VIGREUX / Compagnie CAPAVES aux conditions suivantes : Garanties : - Décès, - Accident du travail et maladie professionnelle, - Longue maladie, maladie de longue durée, - Maternité, - Maladie ordinaire. Franchises : 10 jours fermes Taux : Option n 4 5,20 % Le lot 4 est attribué au Cabinet Vigreux/Capaves comprenant l offre de base et l option 4 (ensemble des garanties). Les garanties s appliquent sur la base totale (traitement brut indiciaire + charges patronales). Les agents ne relevant pas de la CNRACL ne sont pas intégrés. Lot 5 : Protection juridique des agents et des élus La commission d'appel d'offres a décidé de procéder au classement suivant des offres : 1. Cabinet Sarre et Moselle / Protexia 2. Groupama Compte tenu de ce classement, le lot 5 est attribué à Sarre et Moselle / Protexia aux conditions suivantes : - Prime HT par agent et par élu : 1,422 - Prime total TTC : 184,45 TTC 3

4 Caroline Levi-Topal : Au total le marché a été assez fructueux puisque nous avons des conditions plus favorables qu auparavant. C est un marché sur 5 ans donc il faut multiplier bien entendu les économies réalisées sur la durée du marché. Au total sur les lots 1-2 et 3, nous réalisons des économies relativement importantes en sachant qu en revanche sur le lot 4, nous avons les mêmes conditions de marché ; le lot 5 lui n existait pas. Cela implique un coût supplémentaire sur le lot 5 de 184 /an soit 920 / sur 5 ans et qu au niveau des économies réalisées, le montant s élève à 8961 /an soit sur sur 5 ans ce qui n est pas négligeable surtout pour des garanties équivalentes voire plus favorables. Le conseil municipal, à l unanimité : - autorise Monsieur le Maire à signer le marché d appel d offres pour les assurances avec les assureurs suivants et selon les conditions spécifiées ci-dessus : - Lot 1 : Dommages aux biens et risques annexes : Compagnie SMACL - Lot 2 : Responsabilités et risques annexes : Compagnie Groupama - Lot 3 : Flotte automobile et risques annexes Compagnie SMACL - Lot 4 : Risques statutaires du personnel : CAPAVES Prévoyance/Vigreux - Lot 5 : Protection juridique des agents et des élus : Sarre et Moselle Protexia - autorise Monsieur le Maire ou son représentant à prendre toutes les mesures nécessaires à l exécution de la présente délibération. 3 DECLASSEMENT DE DEUX PARCELLES DU DOMAINE PUBLIC ET VENTE DES DELAISSES Présents : 24 Pouvoirs : 3 Votants : 26 (1 non votant Madeleine Bournigal) Christophe LEGLAND : La commune a été saisie de demandes de riverains concernant le rachat de délaissés du domaine public situés : Rue du Pâtis, délaissé d une superficie d environ 371 m² situé en zone NC(surface à préciser après bornage), Le Service de France Domaines a estimé la valeur du terrain à 0,10 le m², soit environ 37. Rue du Cellier au lieu dit «Le Champsiome», délaissé d une superficie d environ 38,63 m² situé en zone UC (surface à préciser après bornage). Le Service de France Domaines a estimé la valeur du terrain à 25 le m² soit environ Les délaissés évoqués n ont plus de vocation publique, ne sont pas utilisés par le public et n ont donné lieu a aucun aménagement de la collectivité. Le domaine public étant inaliénable, il convient donc de procéder selon plusieurs étapes : - Déclassement des terrains, - Incorporation dans le domaine privé de la commune, - Cessions aux demandeurs. En application de l article 62-2 de la loi n du 09/12/2004, le conseil municipal peut prononcer le déclassement du domaine public sans enquête publique dès lors que le déclassement n a pas pour conséquence de porter atteinte aux onctions de desserte ou de circulation assurées par la voie. Ces parcelles de terrain relevant du domaine public étant non affectées à la circulation générale, ont ainsi perdu le caractère de voies publiques et de dépendances de voie publique. Par conséquent, leur déclassement n a pas à être précédé d une enquête publique. Il s agit ainsi par la présente délibération de déclasser ces terrains et de les incorporer dans le domaine privé et enfin de permettre la cession aux propriétaires. 4

5 Michel Brenon : J ai juste une question sur la vente du terrain rue du Patis au prix de 0,010 ; ça n est vraiment pas très cher. Nous avons vendu des terrains ces dernières années un peu plus cher que ça. Ceci dit dans le cas présent, on ne peut pas faire plus bas sinon on le donne. Je vois un peu plus bas que l on achète des terrains à 1 /m ce qui n est pas très cher payé non plus. Est-ce que l on ne pourrait pas s aligner sur un prix moyen dans ces cas là et quelle est la politique communale en la matière? Yves François : Je crois que la politique communale c est de suivre dans la mesure du possible l avis du service des domaines et dans le cas présent, c est un dossier très ancien Madeleine Bournigal : Je voudrais dire que ce sont des terrains qui appartenaient autrefois à la famille de mon père et qui ont toujours été compris dans le terrain de la famille David, à la porte de la maison. Et du jour au lendemain, on vous dit que, dès que vous passez votre porte d entrée, vous n êtes plus chez vous, c est invraisemblable! C est peut-être aussi de leur faute, car il y aurait eu des erreurs dans l ancien cadastre et la famille ne s est jamais déplacée pour le dire. Michel Brenon : C est une sorte de régularisation? Madeleine Bournigal : Oui je pense. Yves François : Ce que l on peut dire aussi c est que les acquéreurs, bien évidemment, règleront les frais de bornage qui s élèvent à 900. Christophe Legland : Les frais d acte s élèvent eux à 450 à les frais de bornage augmentent allègrement le prix d achat. Vu le Code général des collectivités territoriales, Vu le Code général de la propriété des personnes publiques et notamment les articles L et suivants, Vu le code de la voirie routière et notamment les articles L et suivants, Vu la loi du 9 décembre 2004 n et notamment l article 62-2, Vu l avis de France Domaines du 20 juillet 2010, Vu le code de l Urbanisme et notamment les articles L210-1, L211-1 et suivants, L300-1, R211-1 et suivants, R213-1 et suivants, Le Conseil Municipal, à l unanimité : - prononce, sur la base de l article L du code de la voirie routière et de l article 62-2 de la loi n du 9 décembre 2004, le déclassement des parcelles suivantes sans enquête préalable : Terrain Rue du Pâtis, délaissé d une superficie d environ 371 m² selon le plan joint, Terrain Rue du Cellier au lieu dit «Le Champsiome», délaissé d une superficie d environ 38,63 m² selon le plan joint, - prononce leur intégration dans le domaine privé de la commune ; - approuve la vente des terrains aux habitants s étant porté acquéreurs, Monsieur et Madame Paul David au prix de 0,10 le m² pour la parcelle située Rue du Pâtis, et à Monsieur et Madame Grelier, au prix de 25 le m² pour la parcelle Rue du Cellier au lieu dit «Le Champsiome», le bornage et les frais de notaires étant à la charge des acquéreurs, - autorise le Maire ou son adjoint délégué à effectuer toute formalité et à signer tout acte ou document nécessaire à l exécution de la présente délibération, et notamment l acte de vente. 4 ACQUISITION DE LA PARCELLE AA14 BORD DE RIVIERE RESIDENCE DU LAC Yannick FETIVEAU : Dans le cadre de la reconquête de la qualité de l eau et de la préservation des espaces naturels, la commune de Pont-Saint-Martin mène actuellement un programme de restauration et de valorisation des secteurs en bordure de rivière. Dans le même temps, l acquisition de cette parcelle s inscrit dans le cadre de l amélioration du réseau de sentiers en faveur du développement de la randonnée et de la découverte de sites paysagers de qualité. 5

6 Afin de répondre à ces deux objectifs, il est nécessaire de procéder aux acquisitions foncières correspondant à ces territoires. Un accord est intervenu entre le propriétaire de la parcelle concernée, cadastrée section AA n 14 et la commune de Pont- Saint-Martin pour une surface de m² au prix de 2 877, soit 1 /m². L acquisition de cette parcelle permettra de développer un tronçon plus sécurisée du circuit du «Quai des romains» dont les sentiers sont inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées. Michel Brenon : Y a t-il eu une estimation des domaines? Yannick Fétiveau : Non il n y a pas eu estimation des domaines dans la mesure ou nous nous alignons sur les prix d acquisition des parcelles de même typologie à savoir celles des Pré Moreau ; celles des Prés Moreau ont d ailleurs été achetées au-delà du prix que le service des domaines avait proposé à l époque. Michel Brenon : Sur la délibération, nous n avons pas le nom du vendeur. Caroline Levi-Topal : Cela n est pas obligatoire. Yannick Fétiveau : Ce n est pas un secret, j ai un trou de mémoire je suis incapable de vous le donner maintenant. Yves François : L estimation des domaines est obligatoire au-dessus d un montant de Caroline Levi-Topal rajoutera le nom sur la délibération. Yannick Fétiveau : En terrain NC ou en terrain ND, nous sommes sur des prix, en fonction des cas, allant entre 0,23 /m2 et 0,35 /m2. Nous savons que sur les Prés Moreau, il y a eu moult négociations, il a fallu faire preuve de patience et nous sommes arrivés à des accords au prix symbolique de 1 /m2. Donc, en la circonstance, cela a été le même cheminement pour arriver au prix de 1 /m2. Vu le code général des collectivités territoriales et notamment l article L , Vu le projet de la commune visant à la restauration du secteur des bords de rivière, Vu le code de l Urbanisme et notamment ses articles L210-1, L211-1 et suivants, L213-1 et suivants, L300-1, R211-1 et suivants, R213-1 et suivants, Considérant l accord intervenu entre le propriétaire de la parcelle cadastrée section AA n 14 et la Commune de Pont-Saint- Martin pour une surface de m² au prix de 2 877, soit 1 /m². Les frais d acte seront à la charge de la Commune. Le Conseil Municipal, à l unanimité : - approuve l acquisition de la parcelle cadastrée AA 14 à Monsieur Jacques BOUZIGUES d une superficie de m² pour un prix total de 2 877, frais d acte à la charge de la Commune, - sollicite une subvention auprès du Conseil Général pour l acquisition de cette parcelle au titre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées, - autorise le Maire ou son adjoint délégué à signer l acte notarié ainsi que tout acte à intervenir à cet effet pour l exécution de la présente délibération. 5 APPROBATION DE LA MODIFICATION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS Christophe LEGLAND : Par délibération en date du 17 juin 2010, la commune a prescrit la modification du Plan d Occupation des Sols. En effet, le Plan d Occupation des Sols, adopté en 1990, présente certaines règles qui sont devenues inadaptées. Ainsi, les évolutions liées aux développements des installations à vocation environnementale (capteurs d énergie solaire ou toitures végétalisées) ne sont actuellement pas prévues. Les modifications apportées au Plan d Occupation des Sols ont vocation à répondre aux besoins de construction de la collectivité et des Martipontains. Elles permettent de faire évoluer les règles d urbanisme dans l attente de l approbation de la révision générale actuellement en cours. 6

7 Il s agit notamment de : - Permettre la mise en place de capteurs d énergie solaire intégrés aux toitures, - Permettre la réalisation de toitures terrasses de taille modeste lorsqu elles sont végétalisées ou supportent des capteurs d énergie solaire, - Permettre l extension des bâtiments publics en zone NC (zone agricole) quand elle est rattachée à une construction existante, - Interdire le stationnement de caravanes ainsi que la construction d abris de jardins en zone NC (zone agricole), - Modifier et adapter la réglementation applicable à l implantation des annexes notamment les vérandas, les abris de jardin, les piscines et les serres. Conformément à l article L du Code de l urbanisme, le projet de modification a été notifié, avant l ouverture de l enquête publique : - au Préfet, - au Président du Conseil Régional, - au Président du Conseil Général, - au Président de l Établissement Public du S.C.O.T. du Pays du Vignoble Nantais, - au Président de la Communauté de Communes de Grand Lieu, - aux Présidents de la Chambre de Commerce et d Industrie, de la Chambre des Métiers et de la Chambre d Agriculture, - aux maires des communes limitrophes. Conformément au Code de l urbanisme et notamment les articles L et suivants, R et suivants, le projet de modification a été soumis à enquête publique. Celle-ci s est déroulée entre le 21 septembre 2010 et le 21 octobre La population a ainsi pu prendre connaissance du dossier et émettre des observations. Christophe Legland : Ce que je peux ajouter par rapport à l enquête publique c est qu il y a eu 33 inscriptions de faites au recueil et quelques remarques qui concernaient le dossier soumis à l enquête et aucun des intervenants n a fait de remarques quant aux modifications proposées. Michel Brenon : Juste une petite précision sur la phrase : des personnes publiques associées ont demandé quelques ajustements. De quels ajustements s agissaient-ils? Christophe Legland : Il s agissait de remarques mineures, qui ont été prises en compte et qui concernaient des points de règlement. Cela concernait le Scot du Vignoble Nantais, la Préfecture puis le Conseil Général. Au niveau du Scot, cela concernant la Nivardière et nous avons précisé dans la délibération que nous autorisions les constructions nécessaires au service public ou d intérêt collectif si elles sont rattachées à une construction liée à un service public ou d intérêt collectif déjà existant. Une copie du document vous sera adressée. Vu le Code général des collectivités territoriales ; Vu le Code de l'urbanisme et notamment les articles L à L et R à R ; Vu le Plan d Occupation des Sols approuvé par délibération le 18 décembre 1990, modifié le 16 juillet 2007, approuvé la révision simplifiée le 17 décembre 2009 et dont la révision générale a été prescrite par délibération du 18 décembre 2008, Vu la délibération du conseil municipal en date du 17 juin 2010 prescrivant la modification du Plan d'occupation des Sols; Vu les avis émis par les personnes publiques associées et consultées ; Vu l'arrêté municipal en date du 2 septembre 2010 prescrivant l'enquête publique portant sur la modification du Plan d'occupation des Sols, 7

8 Vu l ordonnance n E /44 en date du 19 juillet 2010 du Président du Tribunal Administratif de Nantes désignant Monsieur Gilbert FOURNIER en qualité de commissaire enquêteur ; Considérant l enquête publique qui s est déroulée du 21 septembre 2010 au 21 octobre 2010 ; Considérant l avis favorable du commissaire-enquêteur en date du 26 octobre 2010 ; Entendu les conclusions du commissaire-enquêteur ; Considérant que les avis rendus par les personnes publiques associées justifient quelques ajustements mineurs du dossier de modification présenté lors de l enquête publique, Considérant que la modification du Plan d'occupation des Sols telle qu'elle est présentée au Conseil municipal est prête à être approuvée conformément aux articles L , L et L du Code de l'urbanisme ; Le conseil municipal, à l unanimité : - approuve la modification du Plan d'occupation des Sols telle qu'elle est annexée à la présente, - autorise le Maire ou son adjoint délégué à signer tout document nécessaire à l exécution de la présente délibération. Dit que la présente délibération fera l'objet, conformément aux articles R et R du Code de l'urbanisme, d'un affichage en mairie durant un mois et d'une mention dans un journal ainsi que d'une publication au recueil des actes administratifs mentionné à l article R du Code Général des collectivités territoriales; Dit que, conformément à l'article L du Code de l'urbanisme, la modification du Plan d'occupation des Sols est tenue à la disposition du public en mairie de Pont-Saint-Martin aux jours et heures habituels d ouverture ainsi qu'à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer et dans les locaux de la sous-préfecture de Loire-Atlantique ; Dit que la présente délibération sera exécutoire dès réception par le préfet et après l'accomplissement de la dernière des mesures de publicité, la date à prendre en compte pour l'affichage étant celle du premier jour où il est effectué. 6 ADOPTION DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Yves François : Le décret n du 29 juin 2010 portant application de l article 76-1 de la loi n du 26 janvier 1984 permet à titre expérimental la mise en place de l entretien professionnel pour les années 2010, 2011 et L entretien professionnel met un terme à la notation. L expérimentation peut concerner tous les fonctionnaires normalement soumis à la notation ou un cadre d emploi particulier. La valeur professionnelle, telle qu elle est appréciée au cours de l entretien, est prise en compte pour l avancement d échelon, l avancement de grade et la promotion interne (art loi n du 26 janv. 1984). Il appartient à l assemblée délibérante de décider de la mise en œuvre de ce dispositif, de déterminer les cadres d emplois concernés s il y a lieu ainsi que les critères qui seront utilisés pour procéder à l évaluation de la valeur des fonctionnaires concernés. Considérant l opportunité offerte par ce nouveau décret, la commune de Pont Saint Martin souhaite mettre en place cette expérimentation pour l ensemble des agents pendant la période d expérimentation susvisée. L entretien professionnel serait appliqué à tous les fonctionnaires titulaires soumis par leur statut actuellement à la notation. 8

9 La valeur professionnelle telle qu elle est appréciée au terme de l entretien professionnel est déterminée sur la base de critères qui ont été soumis au préalable au Comité Technique Paritaire, tenant compte de la fiche de poste de l agent explicitant ses missions et le «savoir être» attendu ainsi que du niveau de responsabilité assumé. Ces critères portent notamment sur : - Les compétences professionnelles et techniques en relation avec la fiche de poste de l agent, - L efficacité, l initiative, l assiduité et l implication de l agent, - Le «savoir être» en correspondance avec le poste occupé par l agent (notamment les qualités relationnelles, l esprit d équipe ) - La qualité du service rendu, - La capacité d encadrement pour les responsables de service/de secteur et les chefs d équipe, - La réalisation des objectifs de l agent et /ou la participation à des objectifs de service. - Caroline Levi-Topal : Effectivement le travail a été effectué avec les représentants du personnel et c est vrai que cet enrichissement par rapport à la fiche de notation a pour avantage de ne pas s arrêter en fin de compte à une simple évaluation rapide de l année écoulée. Cela permet également de fixer les objectifs pour l année suivante, de service ou pour un agent en particulier, et surtout de parler des moyens à mettre en œuvre pour améliorer les conditions de service, en l occurrence des formations ou des moyens matériels. Cela permet d élargir le cadre d échanges que nous avons une fois par an et de donner une structure plus complète à l entretien d évaluation de fin d année. Pour l instant les agents prennent cela plutôt positivement car l ancienne méthode n apportait pas forcément entière satisfaction ; nous avons maintenant 3 ans pour l appliquer. Vu la loi n du 26 janvier 1984 portant statut de la Fonction Publique Territoriale modifiée, Vu le décret n du 14 mars 1986 relatif aux conditions générales de notation des fonctionnaires territoriaux modifié, Vu le décret n du 29 juin 2010 portant application de l article 76-1 de la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique, Vu l avis favorable du Comité Technique Paritaire réuni le 29 novembre 2010, Le conseil municipal, à l unanimité : - adopte la mise en œuvre à titre expérimental d un entretien professionnel en lieu et place de la notation pour la période , - décide d appliquer l entretien professionnel à tous les fonctionnaires titulaires soumis par leur statut actuellement à la notation selon les critères évoqués ci-dessus, - indique qu un bilan annuel sera effectué et communiqué au Comité Technique Paritaire et au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, - autorise le Maire ou son adjoint délégué à signer tout document nécessaire à l exécution de la présente délibération. 7 MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS Yves François : En 2010, un agent des Services Techniques du secteur de Voirie a réussi l examen d Adjoint Technique de 1 ère classe. Son profil de poste sera modifié en conséquence afin que ses missions correspondent à une évolution de carrière et de grade. 9

10 Un adjoint administratif 2 ème classe a réussi le concours d adjoint administratif de 1 ère classe. Actuellement en poste, sa mission correspond tout à fait au grade d adjoint administratif de 1 ère classe. Dans le cadre de la municipalisation des services des activités liées à la petite enfance et au périscolaire, il s agit d intégrer le personnel. Sur l ensemble des salariés, on constate différents statuts. - Quatre salariés sont aussi déjà agents municipaux : il est nécessaire de modifier leur temps de travail. Par ailleurs, deux d entre elles sont des agents du service de la surveillance du restaurant scolaire : elles changeront de filière pour intégrer la filière Animation, leur temps de travail étant maintenant majoritairement lié à l animation. - Une salariée a décidé de ne pas accepter le contrat proposé en application de l'article L du code du travail qui dispose «qu en cas de refus des salariés d'accepter le contrat proposé, leur contrat prend fin de plein droit. La personne publique applique les dispositions relatives aux agents licenciés prévues par le droit du travail et par leur contrat." - Une partie du personnel est réintégrée en contrat de droit public non titulaire à durée indéterminée, comme en convient l article L du code du travail "Lorsque l'activité d'une entité économique employant des salariés de droit privé est, par transfert de cette entité, reprise par une personne publique dans le cadre d'un service public administratif, il appartient à cette personne publique de proposer à ces salariés un contrat de droit public, à durée déterminée ou indéterminée selon la nature du contrat dont ils sont titulaires» - Enfin, une partie des agents ont décidé d intégrer la fonction publique par le biais d une stagiairisation en catégorie C de la filière animation ou de la filière sociale. Suite à la municipalisation il est proposé de créer les postes suivants : Poste de travail Titulaires Nombre de poste Temps de travail hebdomadaire Création ou suppression Adjoint technique 2 ème Classe 1 Temps complet Suppression Adjoint technique 1 ère Classe 1 Temps complet Création Adjoint administratif 2 ème Classe 1 Temps Non complet Suppression Adjoint administratif 1 ère Classe 1 Temps Non complet Création Adjoint technique 2 ème Classe h Suppression Adjoint technique 2 ème Classe h Suppression Adjoint technique 2 ème Classe h Suppression Adjoint technique 2 ème Classe h Suppression Adjoint d animation 2 ème Classe 1 35 h Création Adjoint d animation 2 ème Classe 1 32,25 h Création Adjoint technique 2 ème Classe 1 31 h Création Adjoint technique 2 ème Classe 1 31 h Création Adjoint d Animation 2 ème classe 1 28 h Création 10

11 Adjoint d Animation 2 ème classe 3 35 h Création Adjoint Administratif 2 ème classe 1 35 h Création Agent Social 2 ème Classe 1 20 h Création Agent Social 2 ème Classe 1 26 h Création Agent Social 2 ème Classe 2 35 h Création Agent Social 2 ème Classe 1 29 h Création Non Titulaires Attache non titulaire 1 35 h - Contrat à durée indéterminée Création Animateur non titulaire 2 35 h- Contrat à durée indéterminée Création Adjoint d animation 2 ème classe 1 11h30 h - Contrat à durée indéterminée Création Adjoint d animation 2 ème classe 1 6 h - Contrat à durée indéterminée Création Adjoint d animation 2 ème classe 1 20 h -Contrat à durée déterminée 25 mars 2011 Création Educateur jeunes enfants 2 35h- Contrat à durée indéterminée Création médecin non titulaire 1 1 h / mois- Contrat à durée indéterminée Création Jean-Paul Chauvet : A la lecture du document, nous avions effectivement constaté de grosses anomalies dans les textes puisqu il était noté qu une personne qui ne souhaitait pas intégrer la nouvelle structure devait démissionner alors qu un salarié à la possibilité de refuser et dans ce cadre il s agit bien d un licenciement et non d une démission. Vu l avis favorable du Comité Technique Paritaire du 29 novembre 2010, Le conseil municipal, à l unanimité : - approuve la modification du tableau des effectifs présentée ci-dessus, - autorise Monsieur le Maire, ou l adjoint délégué, à signer tout document nécessaire à l exécution de la présente délibération. 8 ADOPTION DU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FARANDOLE Brigitte GALPIN : Dans le cadre de la municipalisation, il convient de proposer au conseil municipal l adoption du règlement intérieur en vigueur actuellement au Multi-Accueil, la Farandole Martipontaine. Ce règlement sera celui du multi-accueil municipal La Farandole à partir du 1 er janvier Brigitte Galpin : Je pense que chacun aura pris soin de lire le document mais je peux le lire si vous le souhaitez. Marie-Laure Fleury : Nous avons lu avec beaucoup d attention le règlement intérieur et il y a quelques petites phrases qui nous paraissent obscures à savoir : 1. Page 5 - point 2 : Pour les enfants accueillis en accueil permanent, une ordonnance de paracétamol sirop avec le poids de l enfant délivré par le médecin traitant ou le pédiatre de l enfant. Cette ordonnance ne sera utilisée en cas de douleur ou de fièvre supérieur à 38,5 c, qu après accord téléphonique des parents ou du SAMU et dans l attente d une consultation médicale, ou du retour des parents. En cas de fièvre, le poids de l enfant indiqué sur l ordonnance sera vérifié avec le pèse personne du MA. Une confirmation sera demandée aux parents par téléphone. 11

12 On ne peut pas demander cela à des parents ou bien alors il faut qu il y ait un protocole entre le médecin qui suit l enfant et les parents et il doit être précisé le poids de l enfant, que l ordonnance doit être renouvelée tous les 6 mois et on ne peut pas exiger que ce soit du paracétamol, cela dépend des enfants et du protocole. 2. Page 6 - point 13 : Pour les enfants en accueil permanent, une dose de paracétamol sirop pourra être donnée si une autorisation de délivrance de médicaments signée par les parents et une ordonnance correspondante avec le poids de l enfant ont été fournies. Là il est bien précisé le poids de l enfant. Page 9 - Les conditions d admission : il sera demandé aux parents la fourniture d une boite de paracétamol sirop et d une boite de sérum physiologique unidose. On peut demander que ce soit déposé dans le sac de l enfant mais on ne peut pas demander que ce soir la structure d accueil qui stoke ces produits ou alors cela est fourni par la Farandole. Page 9 - Les maladies : Le médecin de l établissement et par délégation la directrice sont habilités à prononcer une éventuelle éviction. On ne peut pas donner délégation à quelqu un qui n est pas du personnel soignant. Par contre la Directrice peut avoir ses propres critères de refus d un enfant mais il faut que ce soit inscrit. Page 10 - Les maladies : La décision prise, au cas par cas, est du ressort du médecin référent ou par délégation la directrice de la structure et doit être conditionnée par le confort de l enfant, notamment si les symptômes sont sévères. On ne peut pas donner délégation à quelqu un qui n est pas du personnel soignant. Par contre la Directrice peut avoir ses propres critères de refus d un enfant mais il faut que ce soit inscrit Brigitte Galpin : Si vous le voulez bien je vais passer la parole à Valérie Collin qui est encore Présidente de la Farandole. J ajoute que c est la structure qui a élaboré ce règlement qui a été validé en Conseil d Administration donc je pense qu elle peut vous donner des réponses. Valérie Collin : Effectivement je suis encore Présidente pour quelques jours. Le règlement fait suite à plusieurs conseils d administration. Si j ai bien compris votre inquiétude porte sur le fait que vous ne souhaitez pas qu il soit précisé paracétamol, qu il y ait un protocole et que ce soit bien en lien avec le médecin traitant? Marie-Laure Fleury : Je prend l exemple d un enfant qui rentre à la Farandole à 3 mois, ce n est au personnel de dire, à 18 mois, je vais le peser et puis je vais adapter, on a pas le droit de faire cela. Valérie Collin : Alors c est quoi la question à la base? Nous avons un médecin référent à la Farandole qui a écrit les protocoles et dans le règlement intérieur il est noté que les parents doivent fournir une ordonnance du médecin. Donc la procédure est la suivante : un enfant est malade, avant que ses parents ne l accompagnent à la crèche ils doivent avoir vu le médecin, que celui-ci se positionne clairement par ordonnance, à savoir déjà s il n y a pas de risque de contagion, et ensuite dans quel cadre très précis les professionnels peuvent donner le médicament. Ça n est pas une ordonnance pour 6 mois, c est une ordonnance ponctuelle en lien avec la maladie du moment. Marie-Laure Fleury : C était certainement très clair dans votre tête quand vous l avez rédigé, mais à la lecture cela pose question. Valérie Collin : Ensuite en ce qui concerne la fourniture de la boite de paracétamol sirop, c est dans le cas où un enfant arrive à la structure et qu au cours de la journée il devient fiévreux, passé 38,5, les salariés appellent les parents pour demander s ils peuvent administrer une dose de paracétamol et c est seulement dans ce cadre là qu il est demandé, une seule fois, une boite de sirop paracétamol. Il faut savoir qu une boite de paracétamol ne se conserve que très peu de temps donc cela évite à la structure de devoir en acheter énormément à la fois. 12 janvier

13 Marie-Laure Fleury : Une boite de paracétamol, en nettoyant la pipette, peut servir à plusieurs enfants à la fois. Il vaudrait mieux que la structure achète le paracétamol et le stocke plutôt que d avoir plusieurs boites ouvertes en même temps. En tant que professionnelle, je peux vous dire que cela est très strict. Valérie Collin : En ce qui concerne la délégation à la directrice, ceci fait suite à un protocole du fait que le médecin référent ne peut être présent toute la journée à la structure Marie-Laure Fleury : Cela ne s applique pas à des personnels non soignants, ça n est pas possible. Il faut savoir que juridiquement, c est sous la responsabilité de Monsieur le Maire. Valérie Collin : J entends bien, ce que je veux dire c est que c est la directrice qui lorsqu un enfant arrive avec la rougeole dit non je ne peux pas l accueillir. C est à dire que si le médecin référent n est pas là, au vue de l ordonnance, la directrice peut refuser d accueillir l enfant. Yves François : Marie-Laure, peut-on écrire sur avis du médecin, la directrice est habilitée à prononcer une éventuelle éviction.? Marie-Laure Fleury : La directrice peut avoir ses propres critères d éviction, par exemple, si un enfant arrive et qu il a 39 de fièvre, qu il est fatigué, elle peut dire non je ne peux pas accepter un enfant fiévreux et, elle, peut prendre cette décision. Valérie Collin : Je suis assez d accord sur la formule sur avis du médecin, la directrice est habilitée à prononcer une éventuelle éviction. Caroline Levi-Topal : Si je résume : 1. Cela concerne les enfants atteints d une maladie aigüe, accueillis en accueil permanent. 2. Noter antipyrétique au lieu de paracétamol 3. Une ordonnance ponctuelle accompagnée d un protocole 4. Sur avis du médecin, seulement, la directrice peut être amenée à prononcer une éventuelle éviction Le conseil municipal, à l unanimité : - adopte le règlement intérieur tel qu il est présenté ci-joint avec les modifications énoncées - autorise le Maire ou son adjointe déléguée à signer tout document nécessaire à l exécution de la présente délibération. REGLEMENT INTERIEUR DU MULTI-ACCUEIL MUNICIPAL LA FARANDOLE Le Multi-Accueil, accueil permanent et accueil temporaire, La Farandole Martipontaine a pour objet l accueil et la garde des enfants de moins de 3 ans révolus. Le nombre d enfants présents ne peut excéder le quota fixé par la réglementation (agrément PMI) soit 20 places au total. Cet établissement fonctionne conformément : 1. Aux dispositions du décret n du 1 er août 2000 relatif aux établissements et structures d accueil des enfants de moins de 6 ans et modifiant le chapitre V, section 2, du titre 1 er du livre II du code de la santé publique et de ses modifications éventuelles, 2. Aux instructions en vigueur de la CNAF, toute modification étant applicable, 3. Aux dispositions du règlement intérieur ci-après. ARTICLE 1 OUVERTURE DE LA STRUCTURE Pour tous les enfants le Multi Accueil (MA) est ouvert de 7h30 à 18h30 du lundi au vendredi. 12 janvier

14 L accueil est suspendu pour le respect des rythmes de l enfant et des activités proposées de 10h00 à 11h15 ; de 12h15 à 13h30 et de 14h30 à 16h00. Il est impératif de respecter les horaires de clôture de la structure. Le Multi-Accueil sera ouvert toute l année en dehors de deux semaines en août, une semaine entre Noël et le 1 er janvier ainsi que le vendredi qui suit l ascension. Les temps de fermetures exceptionnelles sont définis chaque année par arrêté. ARTICLE 2 ADMISSION 1. Chaque matin et chaque après-midi, le Multi-Accueil accueille au maximum 20 enfants simultanément (8 places permanentes, 12 places temporaires) sauf le mercredi et les vacances scolaires où l accueil sera de 18. Pour le bon déroulement du repas, le nombre de place le midi est limité à 16 ; le mercredi et les vacances scolaires, il est de 12. Sont prioritaires pour une place d accueil permanent les frères et sœurs d enfant déjà accueilli sous ce mode à condition que la fratrie passe un réel temps d accueil commun sur la structure. 2. La priorité d admission est fonction du lieu de résidence des familles : priorité est donnée aux habitants de Pont Saint Martin, puis aux habitants hors commune. 3. Pour le bien-être de chaque enfant, une période d adaptation avec la présence des parents est indispensable. ACCUEIL PERMANENT Sont admis en accueil permanent les enfants de 2 mois et demi à 3 ans révolus nécessairement domiciliés à Pont Saint Martin, Pour une admission en accueil permanent, les deux parents doivent travailler ou être en recherche d emploi (justificatif : 3 derniers bulletins de salaires, avis de paiement ASSEDIC, notification inscription à l ANPE, certificat de stage ou de formation). Les places en accueil permanent à temps partiel seront accordées dans la mesure où il n y aura pas mobilisation d une place à temps plein mais complémentarité avec les horaires de présence d un ou plusieurs autres temps partiels. Pour réserver une place en accueil permanent, il est obligatoire de verser des arrhes correspondant au coût d un mois de garde, que l enfant rentre en début ou en cours de mois. Si un entrée prévue est différée par la famille, chaque mois de retard devra être payé afin de conserver la réservation de la place. Les enfants en accueil permanent à temps partiel pourront aussi être accueillis en accueil temporaire. Les réservations seront examinées en fonction du nombre de places disponibles. Tout désistement définitif doit être formulé par courrier et donne lieu à l encaissement des arrhes. Les cas de force majeure pourront toutefois faire l objet d un examen particulier. ACCUEIL TEMPORAIRE Sont admis en accueil temporaire les enfants de 2 mois et demi à 3 ans révolus. L accueil temporaire fonctionne par demi-heures pleines avec cumul possible de plusieurs demi-heures. Il peut être d une heure, une demi-journée, une journée complète, sans toutefois dépasser la valeur de 1 journée ½ par semaine (toutefois possibilité d extension en cas de places disponibles). Il est possible d effectuer une réservation d une journée ou deux réservations de deux demi-journées par semaine et par enfant. Les parents devront préciser l heure d arrivée et de départ. Les enfants hors communes ne peuvent venir que s il reste des places. Tout retard d une heure annulera la réservation si la place est demandée. A titre exceptionnel, les places non occupées en accueil permanent pourront être utilisées par des enfants en accueil temporaire quelque soit l heure (de 7H30 à 18 H 30). Durant les vacances scolaires, le nombre de places en accueil temporaire pourra être diminué. 14

15 Les enfants handicapés peuvent être accueillis dans la mesure où la structure est en capacité de le(s) encadrer. Un Projet d Accueil Individualisé sera mis en place entre les parents, les différents partenaires et la collectivité. Pour le bien être de l enfant, une période d adaptation avec la présence des parents est prévue. ACCUEIL D URGENCE Est considéré comme accueil d urgence l accueil d un enfant dont les parents n ont pas d autre mode de garde. Il est avant tout ponctuel. Il est dû à un évènement impromptu, grave ou pour des familles dans l attente d un autre moyen de garde. Cet accueil peut dépasser le nombre de réservation prévue par semaine à savoir une journée et demie. L accueil d urgence concerne les enfants âgés de 2mois ½ à 3 ans révolus, de Pont Saint martin. ARTICLE 3 : MODALITES DE FONCTIONNEMENT FOURNITURES Les parents sont tenus de fournir au Multi-Accueil dans un sac identifié au nom de l enfant: les couches (en cas d oubli, il sera demandé aux parents de rapporter dès que possible un nombre de couches équivalent à celui fourni par le Multi-Accueil). les crèmes de protection (ex : pâte à l eau ) les laits : maternels, 1 er âge, 2 ème âge et de régime Des vêtements de rechange avec le nom de l enfant sur chacun d eux Un sac plastique pour le linge humide Le doudou, la tétine, la peluche, si l enfant en a besoin. Les chaussons, les bottes, les chaussures (selon les saisons et les activités) Le chapeau, la crème solaire Le Multi-Accueil n est pas responsable de la perte d objets de valeur portés par l enfant. Par mesure de sécurité, le port de médaille est déconseillé. REPAS Les goûters du matin et de l après-midi sont fournis par le Multi-Accueil sauf les laits et les aliments pour régimes alimentaires particuliers. Le déjeuner est fourni par la famille. Il doit être apporté dans un grand récipient hermétique au nom de l enfant, ceci afin d éviter toute manipulation inutile. Le déjeuner qui sera stocké en chambre froide entre 0 C et 3 C sera réchauffé à l heure du repas, doit être apporté au Multi-Accueil dans un récipient hermétique pouvant passer au four à remise à température sans ouverture au préalable (Petit Pot, Assiette Mijotée, etc., sont également acceptés). En dépannage, le Multi-Accueil peut fournir un plat acheté de type Petit Pot, Assiette Mijotée, etc., adapté à l âge de l enfant. Ultérieurement, la famille devra apporter un ou plusieurs produits identiques. Le Multi-Accueil ne pourra pas fournir de plat pour les enfants allergiques. ARRIVEE / DEPARTS Les enfants doivent arriver habillés et lavés en ayant pris leur 1 er biberon ou leur petit-déjeuner. Les parents sont tenus d avertir le personnel de l absence de leur(s) enfant(s) le plus rapidement possible. Dans la mesure du possible, ils doivent également avertir de la date de leur retour. En accueil permanent, toute absence non signalée supérieure à 8 jours permet au multi-accueil de disposer de la place. 15

16 Au moment du départ, l enfant est confié aux personnes juridiquement responsables, sauf décharge nominative signée par les parents. En cas d empêchement, les personnes juridiquement responsables doivent indiquer les noms et coordonnées d une ou deux personnes susceptibles de venir chercher l enfant. Sauf cas d urgence, la directrice doit être avertie de la venue de cette personne en lieu et place des personnes juridiquement responsables. De plus, lors de la prise en charge de l enfant, cette personne devra présenter une pièce d identité. S il reste encore un ou plusieurs enfants à 18 h 30, la responsable de la structure, ou la salariée responsable par délégation, se charge de contacter la famille ou à défaut une des personnes indiquées sur la feuille d inscription comme pouvant être appelées en cas d urgence. En ce qui concerne les enfants accueillis en accueil permanent, la sortie définitive d un enfant ou le changement de son mode d accueil (passage d un temps plein à un temps partiel par exemple) fait l objet d un préavis de 2 mois. Toutefois, certaines situations particulières pourront être examinées par la directrice et aboutir à la diminution ou à l annulation de ce préavis. Dans tous les cas, les parents doivent adresser à l association un courrier signé en précisant les dates d effet. Les noms et les prénoms de chaque enfant gardé figurent par journée sur un registre de présence. SORTIES Le Multi-Accueil pourra organiser des sorties dans la mesure où eil possède toutes les assurances et les équipements obligatoires pour le transport des enfants. Dans ce cas l encadrement sera de un adulte pour 2 enfants. Les parents devront vérifier que leur enfant est couvert sous leur propre assurance Responsabilité Civile -et/ou de prévoir une assurance individuelle accident pour l enfant. ARTICLE 4 - DOSSIER ADMINISTRATIF Un dossier administratif est constitué par famille et par enfant : les pièces qui le composent doivent être fournies par les parents. Il comprend pour tous les enfants du multi accueil : 1. une photocopie du livret de famille ou un acte de naissance 2. un justificatif de domicile daté 3. les coordonnées téléphoniques du domicile et du lieu de travail de chacun des parents 4. les noms, prénom, adresse et téléphone des éventuelles personnes habilitées à reprendre l enfant en cas d empêchement des parents (y compris pour les ascendants) 5. le nom et l adresse de l organisme d assurance couvrant les parents et l (les) enfant(s) en matière de responsabilité civile 6. une copie du dernier avis d imposition ou de non imposition pour les familles affilié à la MSA 7. le numéro d allocataire CAF 8. Autorisation de sorties pour les activités extérieures au Multi-Accueil 9. Pour les familles qui le souhaitent, une autorisation de transport automobile de leur(s) enfant(s) par les professionnel(le)s du Multi-Accueil 10. Le règlement intérieur ou le livret d accueil signé par le(s) responsable(s) de(s) enfant(s) Autorisation de prendre les photos ou de filmer l enfant Les parents sont tenus de signaler à la directrice ou à la référente de l enfant toute modification relative à celui-ci (départ, changement d adresse, ). ARTICLE 5 - DOSSIER MEDICAL - ENFANT MALADE - URGENCE Un dossier médical est créé pour chaque enfant lors de son admission. Pour tous les enfants accueillis, il est tenu à jour et comporte : 1 - les vaccinations tant obligatoires (DTC polio) que facultatives mais néanmoins conseillées en collectivité (ROR, antihémophillus). 16

17 2 - un certificat médical attestant que l enfant est apte à l accueil en collectivité 3 - les noms, adresse et téléphone du (des) médecin(s) traitant(s). 4 - des indications actualisées relatives aux allergies, problèmes de santé, interventions, hospitalisations de l enfant. 5 - Les noms et les coordonnées des personnes à contacter en cas d urgence. 6 - Une autorisation de transport par le SAMU, d hospitalisation et d intervention chirurgicale. Pour les enfants atteints d une maladie aigue accueillis en accueil permanent : 3. Une autorisation ponctuelle accompagnée d un protocole de délivrance de médicaments signée par les parents. 4. une ordonnance d antipyrétique avec le poids de l enfant délivré par le médecin traitant ou le pédiatre de l enfant. Cette ordonnance ne sera utilisée en cas de douleur ou de fièvre supérieur à 38,5 c, qu après accord téléphonique des parents ou du SAMU et dans l attente d une consultation médicale, ou du retour des parents. En cas de fièvre, le poids de l enfant indiqué sur l ordonnance sera vérifié avec le pèse personne du MA. Une confirmation sera demandée aux parents par téléphone. 5. Les parents sont tenus de signaler à la directrice ou à la référente de l enfant toute modification relative à celui-ci (allergie, traitement médical, ). 6. Le Multi-Accueil. n est pas une structure de soins. Il n y a pas de personnel médical ou paramédical intégré à l équipe de salariés. Il ne peut assurer la surveillance d un enfant en phase de maladie aiguë. 7. Les enfants en accueil temporaire ne sont pas admis lorsqu ils sont malades. 8. Les enfants en accueil permanent ne sont admis lorsqu ils sont malades, qu aux conditions suivantes : Après visite médicale (à la charge des parents) Si une prise médicamenteuse est nécessaire sur le temps d accueil, les parents doivent fournir : - L ordonnance correspondante, - Une autorisation de délivrance de médicaments signée par eux, - Les traitements avec les consignes de conservation 9. Le matin, les parents doivent obligatoirement signaler si leur enfant semble fébrile, ou s il l a été durant la nuit. Le non signalement volontaire pourra être une cause d exclusion temporaire. 10. La Farandole n assure pas la garde des enfants atteints de maladie contagieuse, un certificat médical de non contagion sera demandé au retour de l enfant (circulaire PMI du 05/11/1975, titre II, articles 14 et 15, circulaire DGS 782 PMF 2 du 16/12/1975). 11. La décision d éviction et de retour dans la collectivité se fait donc sur avis médical. Toutefois pour certaines pathologies ne nécessitant pas d éviction obligatoire, la fréquentation du Multi-Accueil est déconseillée à la phase aiguë de la maladie. Cette décision prise, au cas par cas, est du ressort du responsable de la structure et doit être conditionnée par le confort de l enfant, notamment si les symptômes sont sévères. La liste de ces maladies est disponible au sein du Multi-Accueil. 12. Le Multi-Accueil s engage à informer les parents par affichage au sein de la structure des pathologies contagieuses. 13. Il est nécessaire de fournir toute indication sur les prises de médicaments quels qu ils soient en dehors des heures de placement. Tout arrêt ou modification de traitement doit être porté à la connaissance de l équipe. 14. En cas de maladie survenant en cours de journée (fièvre supérieure ou égale à 38,5 C, vomissement, diarrhée, gêne respiratoire ou autre ), la responsable de la structure, ou la salariée responsable par délégation, avertira les parents (ou les personnes à contacter en cas d urgence) pour qu ils viennent aussitôt chercher l enfant [sauf urgence (malaise, somnolence, perte de connaissance, lèvres bleues, détresse respiratoire ) nécessitant l appel direct du 15 puis des parents]. 15. Si les parents (ou les personnes à contacter en cas d urgence) peuvent venir chercher l enfant dans un délai inférieur à deux heures, il sera gardé sous surveillance. Pour les enfants en accueil permanent, une dose d antipyrétique pourra être donnée si une autorisation de délivrance de médicaments signée par les parents et une ordonnance correspondante avec le poids de l enfant ont été fournies. 17

18 16. Si les parents (ou les personnes à contacter en cas d urgence) ne peuvent être joints ou s ils ne peuvent revenir en moins de deux heures, la responsable de la structure, ou la salariée responsable par délégation appellera le Centre 15 pour une «régulation» dont elle suivra les conseils. Si le régulateur du 15 recommande un examen médical en urgence, cette consultation effectuée au sein de l établissement restera à la charge des parents. 17. En cas de traitement de longue durée avec impérativement une prise médicamenteuse sur le temps d accueil, c est le médecin de Protection Maternelle et Infantile du territoire ou son représentant qui, pour palier l absence de médecin rattaché à l établissement, évalue, avec le médecin prescripteur de ce traitement de fond, sa nécessité et les modalités de sa distribution. Ce médecin de Protection Maternelle et Infantile ou son représentant, en lien avec le médecin prescripteur, évalue l intérêt de la rédaction d un «projet d accueil individualisé» complet, tel que prévu par la circulaire n du 8 septembre ARTICLE 6 - PARTICIPATION FINANCIERE Une surfacturation de 2 est demandée aux familles qui viennent chercher leurs enfants en dehors des heures d ouverture du multi-accueil si le retard n a pas été signalé. Tout retard supérieur à deux mois engendrera la suspension de l accueil de l enfant jusqu au paiement de la dette. Tous les modes d accueil (accueil temporaire, accueil permanent et accueil d urgence) sont soumis au même mode de calcul pour le tarif horaire : à savoir la base de calcul de la CAF.(cf. mode de calcul ci-après) La période d adaptation est facturée à partir du moment où l enfant reste seul, la période d adaptation des enfants en présence des parents n est donc pas facturée. Le règlement de la facture s effectue en fin de mois. Tout retard supérieur à 2 mois engendrera l exclusion de la famille. Base de Calcul de la CAF La tarification des familles établie au plan national par la Caisse Nationale des Allocations Familiales est obligatoire et retient l heure comme unité commune à tous les types d accueil. Le barème national est basé sur le principe d un taux d effort appliqué aux ressources des familles et selon leur composition propre : 1, 2, 3, 4 enfants ou plus. Composition de la famille Accueil collectif Taux horaires 1 enfant 2.5 parts 2 enfants 3 parts 3 enfants 4 parts 4 enfants 4.5 parts 0.06% 0.05% 0.04% 0.03% Exemples de calcul Pour 1 famille avec 2 enfants : Tarif Horaire = Revenus déclarés de l année avant tout abattement x 0.05% : 12 ACCUEIL PERMANENT 1 - Pour chaque enfant, avant l entrée au MA, il est établi un contrat entre la famille et La Farandole indiquant le nombre d heures d accueil mensuel et le nombre de mois de présence annuelle. Cela détermine la participation mensuelle. 2 - Le règlement de la participation mensuelle doit se faire avant le 5 de chaque mois échu. 3 - Il n y a pas de déduction pour convenances ou congés sauf dans les cas suivants : fermeture exceptionnelle du MA maladie d une durée supérieure à 3 jours consécutifs (justifié par une attestation médicale) hospitalisation de l enfant (justificatif à fournir) 18

19 ACCUEIL TEMPORAIRE La présence des enfants est facturée à la minute en fonction du tarif horaire ( Cf. base de calcul de la CAF). Chaque famille reçoit à mois échu, une facture avec le nombre d heures de présence de l enfant ainsi que le montant à payer. Chaque règlement est à rendre avec le talon de la facture dès la réception de la facture. Dans le cas où un enfant inscrit en accueil temporaire ne viendrait pas (sans que les parents ne l aient signalé à l équipe, le jour même avant l heure d arrivée prévue) les heures réservées resteront dues. En cas de non apport volontaire de justificatifs de ressources, le tarif le plus élevé sera appliqué. Pour les assistantes maternelles, ce sera le tarif des parents qui sera appliqué. Ce sont les parents qui règleront le multi-accueil. Cependant, s il s agit d une garde occasionnelle, limitée à deux heures par semaines. Le tarif sera de 0.75 l heure. ARTICLE 7 : LES ACTEURS DU PROJET Les enfants Leur place est essentielle, et sa prise en compte est à la base de tout projet dans le cadre de la convention des droits de l enfant. Les salariés L équipe pluridisciplinaire permet de créer une dynamique positive et un bon fonctionnement auprès de son public. Par la même chaque salarié s engage à garantir la sécurité et le bien-être des enfants en respectant tous les points de ce règlement intérieur. Cela implique donc un comportement approprié tant sur le plan des relations humaines que sur celui de l hygiène. En conséquence la consommation d alcool, l état d ébriété et la présence de toutes substances illicites sont interdites sur le lieu et durant le temps de travail. Il est donc, essentiel de les rencontrer, de s appuyer sur leurs expériences et compétences en définissant au préalable la place, les fonctions et les missions de chacun telles que déterminées dans les profils de postes. Les projets sociaux, éducatifs et pédagogiques demandent leur implication, leur concertation et leur collaboration avec les instances décisionnelles de la collectivité ainsi que les commissions traitant des sujets touchant le multi Accueil. Enfin, ils participent au bilan d activité. Le personnel encadrant L encadrement des enfants est assuré par l équipe éducative composée de 2 éducatrices de jeunes enfants (l une est directrice, l autre est assistante pédagogique), 2 auxiliaires de puériculture, 3 aides éducatrices. Rôle de la directrice La directrice du multi accueil est titulaire du diplôme d état d éducateur de jeunes enfants et justifie de 3 ans d expérience professionnelle auprès d enfants de moins de 3 ans comme le précise l article R du décret du 1 er août Elle bénéficie d une décharge à mi-temps de temps de présence auprès des enfants. L amplitude d ouverture d une structure d accueil dépasse très largement le temps de travail de la directrice, même si celleci travaille à temps complet. Cependant, ses fonctions doivent pouvoir être assurées durant tout le temps d ouverture de la structure. La directrice est responsable du fonctionnement journalier du MA en ce qui concerne les enfants, les parents, les salariées et les différents partenaires. Elle est chargée de la mise en place du projet social. SANTE 19

20 Le médecin 12 janvier 2011 La surveillance médicale générale est assurée par un médecin attaché à la structure. Il a pour missions : d assurer le suivi de l application des mesures préventives d hygiène générale et les mesures à prendre en cas de maladie contagieuse, épidémique ou autres situations dangereuses pour la santé de rédiger des protocoles d action dans les situations d urgence et l organisation du recours aux services d aide médicale d urgence de mettre en place des actions d éducation et de promotion de la santé auprès du personnel L ensemble des procédures et dispositifs sanitaires en vigueur dans l établissement est formalisé dans des protocoles que les parents peuvent consulter à tout moment auprès de la responsable d établissement Les conditions d admission Avant l entrée de l enfant dans l établissement (qu il soit en accueil occasionnel ou en accueil régulier) un certain nombre de démarches, d un point de vue médical sont à accomplir et à respecter : Visite médicale obligatoire pour les enfants de moins de 4 mois (dans les locaux de l établissement) assurée par le médecin attaché à l établissement Constitution d un dossier médical au vu du carnet de santé de l enfant et des renseignements fournis par les parents sur «la fiche jaune» ( vaccinations, allergies, autorisations délivrance de paracétamol et hospitalisation, ). Par la suite, les parents sont tenus de signaler à la directrice toute modification relative à celui-ci (allergie, traitement médical, ) Un certificat médical attestant que l enfant est apte à entrer en collectivité Une autorisation de délivrance de médicaments signée par les parents La fourniture d une boite de paracétamol sirop et d une boite de sérum physiologique uni dose. L admission définitive de l enfant est subordonnée à l avis favorable du médecin et à la complète constitution du dossier médical. Les maladies Les enfants en accueil occasionnel ne sont pas admis lorsqu ils sont malades. Les enfants en accueil permanent ne sont admis lorsqu ils sont malades, qu aux conditions suivantes : Après consultation médicale (à la charge des parents) Si une prise médicamenteuse est nécessaire sur le temps d accueil, les parents doivent fournir l ordonnance prescrite et les médicaments correspondant à ces ordonnances. 1 - Aucun médicament n est donné en l absence d ordonnance médicale, qu il s agisse de médicaments allopathiques ou homéopathiques. 2 - Le matin, les parents doivent obligatoirement signaler si leur enfant semble fébrile, ou s il l a été durant la nuit. Le non signalement volontaire pourra être une cause d exclusion temporaire. 3 - En cas de maladie contagieuse, la nature de la maladie doit être précisée. Il est impératif de prévenir la structure, afin d informer le médecin de la crèche et l ensemble des usagers 4 - En cas de problème de santé dans la journée, les familles seront rapidement informées. 5 - En cas de fièvre supérieure ou égale à 38.5 C, les parents seront informés et une dose de paracétamol correspondant au poids de l enfant sera administrée après avoir pesé l enfant Sur avis du médecin, la Directrice peut être amenée à prononcer une éventuelle éviction. L éviction de la collectivité est réservée à 11 pathologies seulement : 20

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans)

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) 16, rue des Ecoles 38090 Vaulx-Milieu 07.88.54.25.95 espacejeunes.vaulx-milieu@orange.fr Mairie de Vaulx-Milieu 7 place de l Eglise- BP1-38090 VAULX-MILIEU

Plus en détail

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO»

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO» REGLEMENT de FONCTIONNEMENT Structure municipale Multi-Accueil «CRESCENDO» Chaque enfant est unique. Bien qu il soit accueilli au sein d une collectivité, le souci de l équipe éducative demeure celui de

Plus en détail

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS -

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ACTIVITÉS ORGANISÉES DANS LE CADRE DES «MERCREDIS LOISIRS» ET DES «PETITES VACANCES SCOLAIRES» ARTICLE 1 - FONCTIONNEMENT La propose

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté.

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté. BEZANNES Commune de Bezannes Règlement unique de garderie, restauration scolaire, études surveillées, activités culturelles et sportives (PEDT Projet éducatif territorial) Le présent règlement précise

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04

REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04 REGLEMENT INTERIEUR DE LA STRUCTURE MULTI-ACCUEIL MARIA MONTESSORI DE LA COMMUNE D ANICHE 03.27.95.22.04 La structure accueille des enfants de dix semaines jusque quatre ans. La capacité d accueil est

Plus en détail

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective)

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Suite au contact pris ce jour : / /.. Entre Monsieur ou Madame... Adresse :....... Téléphone : Fax :.... E-mail :... Et Monsieur ou Madame,

Plus en détail

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée

Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Modèle de contrat de travail à durée indéterminée (Convention Collective : Voir article 4 Contrat de travail) ENTRE L EMPLOYEUR : M., Mme, Mlle : Nom :.... Prénom :.... Adresse :...... Tel : Portable :..

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

14 Rue de la Fontaine 49450 SAINT MACAIRE EN MAUGES Tél/Fax : 02.41.55.70.09. Règlement intérieur

14 Rue de la Fontaine 49450 SAINT MACAIRE EN MAUGES Tél/Fax : 02.41.55.70.09. Règlement intérieur 14 Rue de la Fontaine 49450 SAINT MACAIRE EN MAUGES Tél/Fax : 02.41.55.70.09 Règlement intérieur Le Multi Accueil «LES FRIMOUSSES» est géré par l Association familles rurales de St Macaire en Mauges. Il

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE DU R.P.I. «Chemin de l enfance» 47340 LA CROIX BLANCHE Tél : 05 53 99 79 14 Contact : aprpi@grand-villeneuvois.

ACCUEIL PERISCOLAIRE DU R.P.I. «Chemin de l enfance» 47340 LA CROIX BLANCHE Tél : 05 53 99 79 14 Contact : aprpi@grand-villeneuvois. ACCUEIL PERISCOLAIRE DU R.P.I. «Chemin de l enfance» 4740 LA CROIX BLANCHE Tél : 05 5 99 79 4 Contact : aprpi@grand-villeneuvois.fr REGLEMENT INTERIEUR Article : ACCUEIL L Accueil Périscolaire de La Croix

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY Le Maire de la commune de Commelle-Vernay (Loire), Vu le Code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L 2122-18

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN ----------------------------- Vu les différentes réglementations spécifiques dans le domaine de la jeunesse et des sports, hygiène et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans)

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Bébé en Ville 9 rue Gustave Flaubert 66 000 Perpignan 04 68 86 43 46 www.bebeenville.fr Présentation de Gestionnaire L Accueil de Loisirs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES - REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE MINEURS «LA FARANDOLE» & ACCUEIL PERISCOLAIRE VILLE DE FEUCHEROLLES Article 1 : Généralités La commune de Feucherolles met en place un accueil de mineurs sur son territoire,

Plus en détail

MAIRIE DE MOGNEVILLE

MAIRIE DE MOGNEVILLE MAIRIE DE MOGNEVILLE ACCUEIL PERISCOLAIRE (MATIN CANTINE SOIR) REGLEMENT INTERIEUR INTRODUCTION : Afin de permettre aux parents de gérer au mieux leurs obligations professionnelles et familiales, un accueil

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201

Halte d Enfants Multi-lieux. Règlement intérieur 2012-201 Halte d Enfants Multi-lieux Règlement intérieur 2012-201 2013 1 Préambule : L établissement d accueil de jeunes enfants «Petite Pomme», géré par le Centre Intercommunal d Action Social (C.I.A.S), assure

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté»

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté» REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté» I-INTRODUCTION La crèche accueille les enfants des communes de la communauté de commune (CORA), de 2mois

Plus en détail

Service Enfance/Jeunesse Avril 2015 Temps d Activités Pédagogiques (TAP)

Service Enfance/Jeunesse Avril 2015 Temps d Activités Pédagogiques (TAP) Service Enfance/Jeunesse Avril 2015 Temps d Activités Pédagogiques (TAP) REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT RELATIF AUX TEMPS D ACTIVITES PEDAGOGIQUES DU SERVICE ENFANCE JEUNESSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT LA SOURIS VERTE

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT LA SOURIS VERTE RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT LA SOURIS VERTE Les établissements de la ville de Saint-Cyr-sur-Loire accueillent les enfants de 10 semaines à 4 ans, conformément à la réglementation et en accord avec les

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

Règlement intérieur de la halte - garderie

Règlement intérieur de la halte - garderie Règlement intérieur de la halte - garderie Préambule : Ce règlement intérieur s inscrit dans l esprit du projet éducatif des élus La Halte-garderie «Les Petits Pas Tapons» est une structure intercommunale

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Service Périscolaire Elémentaire

Service Périscolaire Elémentaire Service Périscolaire Elémentaire Page 1 sur 6 (Matin - Midi - T.A.P. - Temps passerelle - Soir) Article 1 - Contexte Règlement intérieur Version J 11/03/2015 indice F : 02/ 03 / 2006 indice G 02/ 03 /

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012 REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Année Scolaire 2011 / 2012 Préalablement à toute fréquentation occasionnelle ou régulière du restaurant au cours de l année scolaire, les familles doivent impérativement

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE ENTRE PARENTS ET ASSISTANTES MATERNELLES Ce modèle a une fonction d information La Convention Collective Nationale des assistants maternels du particulier

Plus en détail

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos.

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos. VIE SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Restaurant Scolaire La commune de PLUDUNO met à disposition de tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées un restaurant scolaire pour

Plus en détail

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220)

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Plus d information sur www.mairie-aureil.fr 1 Sommaire I. Edito page 3 II. La garderie page 4 1) La grande

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016 REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016 Dans le cadre des structures d accueil périscolaires, la Commune met en place un Accueil de Loisirs

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont des services publics municipaux facultatifs, placés sous l autorité

Plus en détail

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire.

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire. MAIRIE DE SAINT-CLEMENT REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES CHAPITRE I. RESTAURANT SCOLAIRE Article 1 : Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire. Il a pour objet d assurer, dans les meilleures

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012

RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 COMMUNE DE MORAND DÉPARTEMENT D'INDRE ET LOIRE RÉUNION ORDINAIRE SÉANCE DU 25 OCTOBRE 2012 Le 25 Octobre 2012, légalement convoqués, les membres du Conseil Municipal se sont réunis à 19 heures à la salle

Plus en détail

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP REFERENCES : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE ANNEXE REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE SERVICE JEUNESSE Préambule : En période scolaire, le service Jeunesse de la mairie de Saint-Bon est chargé de l organisation du service de

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

Règlement de fonctionnement de l Accueil Collectif de Mineurs (A.C.M.) «Les P tits Luc»

Règlement de fonctionnement de l Accueil Collectif de Mineurs (A.C.M.) «Les P tits Luc» Règlement de fonctionnement de l Accueil Collectif de Mineurs (A.C.M.) «Les P tits Luc» PREAMBULE L Accueil Collectif des Mineurs (A.C.M.), appelé communément Centre de Loisirs Sans Hébergement (C.L.S.H.)

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

Ce règlement intérieur est validé par délibération du Conseil Municipal en date du 9 avril 2015.

Ce règlement intérieur est validé par délibération du Conseil Municipal en date du 9 avril 2015. Règlement intérieur des restaurants scolaires municipaux Année 2015/2016 Ce règlement intérieur est validé par délibération du Conseil Municipal en date du 9 avril 2015. 1/ GENERALITES Comme à chaque début

Plus en détail

REGLEMENT L ACCUEIL LA PETITE ENFANCE

REGLEMENT L ACCUEIL LA PETITE ENFANCE COMMUNE DE MEINIER REGLEMENT DE L ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE (2015-2016) ARTICLE 1 : GENERALITES 1. Le service de la petite enfance (SPE) de la commune de Meinier a pour but d accueillir les enfants

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU COMITE DE LA CAISSE DES ECOLES Séance du 10 juin 2013

COMPTE-RENDU DU COMITE DE LA CAISSE DES ECOLES Séance du 10 juin 2013 COMPTE-RENDU DU COMITE DE LA CAISSE DES ECOLES Séance du 10 juin 2013 NOMBRE DE MEMBRES Membres en exercice : 8 Membres présents : 5 Suffrages exprimés : 7 Date de la convocation : 31 mai 2013 L an deux

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T

CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PERI-SCOLAIRE MUNICIPAL RESTAURATION - ACCUEIL PERISCOLAIRE ET ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE R E G L E M E N T 1 I - DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 - INSCRIPTION L inscription

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 Article 1 : Objet Le présent règlement définit les conditions d inscription et les modalités

Plus en détail

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place)

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place) Sommaire Courrier destiné aux familles Dossier : Fiche «Famille» Fiche «Enfant» : une fiche par enfant Règlements intérieurs : - Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES La Ville met en place différents accueils périscolaires à destination des enfants de maternelle et d élémentaire dans toutes ses écoles. Ces accueils de loisirs

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD Résidence La Cascade CAJARC

CONTRAT DE SEJOUR. EHPAD Résidence La Cascade CAJARC CONTRAT DE SEJOUR EHPAD Résidence La Cascade CAJARC Le contrat de séjour définit les droits et les obligations de l établissement et du résidant avec toutes les conséquences juridiques qui en résultent.

Plus en détail

COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61

COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61 COMMUNE DE COURTISOLS CENTRE DE LOISIRS CANTINE CLSH 03 26 66 01 61 garderie.courtisols@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ARTICLE 1. Objet Le Centre de Loisirs/Cantine est agréé par

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT

PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT page 1 de 6 PLACES EN CRECHES SUBVENTIONNEES PAR LA BEI REGLEMENT La Banque européenne d'investissement met à la disposition de son personnel une crèche dont le rôle principal est de pourvoir, en collaboration

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Règlement intérieur PRESENTATION DE LA STRUCTURE

Règlement intérieur PRESENTATION DE LA STRUCTURE Goutatou 6 bis rue du clos 51390 Pargny-lès-Reims Tel : 03.26.05.87.25 Mail : goutatou@orange.fr Site internet : www.goutatou.fr Règlement intérieur Le règlement intérieur ne saurait se substituer aux

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps LE PRADET Maj 23/9/2015 Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps Préambule Les stages multisports ont pour objet de faire découvrir aux enfants scolarisés en élémentaire et au

Plus en détail

Accueil de Loisirs sans hébergement 3-15 ans / Petites Vacances Règlement intérieur

Accueil de Loisirs sans hébergement 3-15 ans / Petites Vacances Règlement intérieur Accueil de Loisirs sans hébergement 3-15 ans / Petites Vacances Règlement intérieur La Communauté de Communes du Pays Bilurien organise un Accueil de Loisirs pour les petites vacances scolaires. Il est

Plus en détail

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire 113-115, rue Saint Gabriel 59800 LILLE Tél : 03-20-51-90-47 www.centresocialsmp.fr contact@centresocialsmp.fr Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire Le Centre Social

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Généralités :

REGLEMENT INTERIEUR. Généralités : REGLEMENT INTERIEUR Généralités : L accueil de loisirs «Points jeunes», organisé par la Communauté d agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes propose des activités de loisirs sportifs et culturels

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

Fiche info Service Carrières

Fiche info Service Carrières Fiche info Service Carrières L entretien professionnel Thème : Déroulement de carrière février 15 Textes de référence Décret n 86-473 du 14 mars 1986 relatif aux conditions générales de notation des fonctionnaires

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR du 01/09/2014

RÈGLEMENT INTÉRIEUR du 01/09/2014 Communauté de Communes des Sources de l Orne Rue Auguste Loutreuil 61 500 SÉES Tél : 02.33.28.88.87 Fax : 02.33.28.89.95 Email : cc-sourcesdelorne@orange.fr MAISON DE LA PETITE ENFANCE 7, Avenue du 8 mai

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE DE LOISIRS MUNICIPAL

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE DE LOISIRS MUNICIPAL RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE DE LOISIRS MUNICIPAL Adresse du siège social : 2 rue des Écoles 89113 CHARBUY Directrice : Lucile Thibord Tél : 03.86.18.07.00 / 03.86.18.07.02 Courriel : polejeunesse@charbuy.fr

Plus en détail

Filière médico-sociale

Filière médico-sociale Filière médico-sociale LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 03/06/2015 Concours d Auxiliaire de Soins Territorial de 1 re classe Textes de référence : - Décret n 92-866

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS. Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS DE LOISIRS Approuvé en Conseil municipal le 10 juillet 2014 Le présent règlement a pour but de définir le fonctionnement ainsi que les modalités de fréquentation des accueils

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

- aux activités du vendredi après-midi

- aux activités du vendredi après-midi Dossier FAMILIAL d inscription aux services communaux ACTI JEUNES Valable pour l année 2014/2015 Ce dossier unique d inscription vous permet d inscrire votre (vos) enfant(s) en une seule fois : - à l accueil

Plus en détail

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable

Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable Conditions d éligibilité pour l accession à la propriété d un logement du programme accession abordable L acquéreur dispose de ressources ne dépassant pas les plafonds de ressources retenus pour bénéficier

Plus en détail

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale

ANNEXE I. Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale ANNEXE I Modalités de mise en place de l entretien professionnel pour les agents relevant de la fonction publique territoriale Le Département des Hauts-de-Seine substitue, à titre expérimental, au titre

Plus en détail

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016

Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Règlement intérieur du service de restauration scolaire 2015 / 2016 Le règlement intérieur peut être consulté en ligne Coupon à compléter et à remettre obligatoirement en page 5 ARTICLE 1 : FONCTIONNEMENT

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE Département DE LA LOIRE Arrondissement DE MONTBRISON MAIRIE DE 42130 BOËN-SUR-LIGNON Tél. 04 77 97 72 40 Fax. 04 77 24 09 06 Courriel : mairie@boen.fr Site internet : www.boen.fr REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

Plus en détail

Micro-crèche les Pataugeoires 713, rue de la maison blanche 78630 ORGEVAL 09-73-68-01-57

Micro-crèche les Pataugeoires 713, rue de la maison blanche 78630 ORGEVAL 09-73-68-01-57 Micro-crèche les Pataugeoires 713, rue de la maison blanche 78630 ORGEVAL 09-73-68-01-57 Sommaire REGLEMENT INTERIEUR DE LA MICRO CRECHE...3 1/ Présentation de la structure et de ses gestionnaires :...3

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES

REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES REGLEMENT INTERIEUR DES PRESTATIONS FAMILIALES A titre indicatif, le présent règlement porte sur les prestations familiales suivantes : - Restauration scolaire - Accueils o périscolaires (matin et soir)

Plus en détail

I. PRESENTATION DU MULTI ACCUEIL PETITE ENFANCE

I. PRESENTATION DU MULTI ACCUEIL PETITE ENFANCE Règlement de fonctionnement - Multi Accueil Petite Enfance Date d application : au 1 er septembre 2014 Le propose sur la commune de Chalamont et à l attention de l ensemble des familles de la Communauté

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS ET DE L ESPACE JEUNES DE TRESQUES Gestionnaire de l activité et contacts Le Centre de loisirs et l espace jeunes est géré par l Association Départementale des Francas

Plus en détail

Le contrat d accueil et de travail

Le contrat d accueil et de travail Le contrat d accueil et de travail Vous avez choisi l assistant maternel qui va accueillir votre enfant. Pour l embaucher, il est obligatoire d établir un contrat d accueil et de travail. Vous trouverez

Plus en détail

Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers

Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l association Graines de Fermiers. Il s applique obligatoirement à l'ensemble des membres

Plus en détail

COMMUNE DE SCY-CHAZELLES REGLEMENT INTERIEUR 2014/2015 ACCUEILS DE LOISIRS HABILITATION DDCS N 057 0503 000114

COMMUNE DE SCY-CHAZELLES REGLEMENT INTERIEUR 2014/2015 ACCUEILS DE LOISIRS HABILITATION DDCS N 057 0503 000114 COMMUNE DE SCY-CHAZELLES REGLEMENT INTERIEUR 2014/2015 ACCUEILS DE LOISIRS HABILITATION DDCS N 057 0503 000114 L accueil périscolaire est exclusivement réservé aux enfants scolarisés au sein des différentes

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 DECEMBRE 2008 L an deux mille huit, le jeudi 11 décembre 2008 à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 5 décembre 2008, s est réuni en ses

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES VILLE D'HEROUVILLE SAINT CLAIR Direction Petite Enfance, Education, et Jeunesse REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES PREAMBULE : La Ville d Hérouville Saint Clair organise un accueil périscolaire

Plus en détail

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Article 1 : Définition La Commune d Ornex propose un service d accueil périscolaire pendant les

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

Règlement Intérieur de l Accueil Périscolaire

Règlement Intérieur de l Accueil Périscolaire Règlement Intérieur de l Accueil Périscolaire 1 PRESENTATION GENERALE Article 1 Le service d accueil périscolaire est un service intercommunal qui gère notamment les structures d accueil le matin, midi

Plus en détail

MPT CAMOINS 17 chemin des Mines 13011 Marseille Tel : 04 91 27 06 92

MPT CAMOINS 17 chemin des Mines 13011 Marseille Tel : 04 91 27 06 92 R EGLEMENT D E F ONCTIONNEMENT ACM 2015-2016 MPT CAMOINS 17 chemin des Mines 13011 Marseille Tel : 04 91 27 06 92 Notre Accueil de Loisirs est agréé par le Ministère de l Education et de la Jeunesse et

Plus en détail

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT. MULTI-ACCUEIL 34, rue des écoles St Laurent-Nouan Tél :02 54 87 19 18

REGLEMENT de FONCTIONNEMENT. MULTI-ACCUEIL 34, rue des écoles St Laurent-Nouan Tél :02 54 87 19 18 REGLEMENT de FONCTIONNEMENT MULTI-ACCUEIL 34, rue des écoles St Laurent-Nouan Tél :02 54 87 19 18 Le multi-accueil est une structure municipale placée sous la responsabilité du maire de la commune. Coordonnées

Plus en détail

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009)

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009) Réf. : FICHE-INFO13/CDE Date : le 18 mars 2009 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU

Plus en détail