Secret de fabrique : un réseau de chauffage urbain innovant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Secret de fabrique : un réseau de chauffage urbain innovant"

Transcription

1 Secret de fabrique : un réseau de chauffage urbain innovant Le très haut débit, enfin! MARS 2013 Les commerçants récompensés

2 PHOTO THINKSTOCK Numericable et Orange vont moderniser leur réseau Vers le très haut débit à Lambersart! De nombreux Lambersartois vont pouvoir accéder prochainement au très haut débit, grâce à un accord entre le SIVOM Alliance Nord-Ouest et Numericable. Parallèlement, Orange s engage dans la même voie sur une partie de la commune. Numericable sur Lambersart, c est mètres linéaires de câbles, et prises. Autant dire que toute évolution de Numericable a un impact potentiel sur une bonne partie de la population. Flashback. En 1987, le SIVOM Alliance Nord-Ouest, syndicat à vocation multiple auquel les communes adhérentes, dont Lambersart, ont délégué la compétence «gestion du réseau câblé», signait une convention avec Région Câble, devenu Numericable. Il lui concédait la diffusion par câble de la télévision sur son territoire. Au fil des années, l opérateur a distribué internet et téléphonie également. Il était prévu dans la convention que le SIVOM devienne propriétaire du réseau au bout de 25 ans. C est pourquoi, voici deux ans, la réflexion a commencé sur l avenir du réseau. Après de longues négociations, un accord a été trouvé, qui sera concrétisé par une signature dans quelques semaines, pour que le SIVOM reste propriétaire des infrastructures, c est-à-dire les fourreaux, et que Numericable devienne propriétaire du réseau en versant environ 3 millions d euros aux communes du SIVOM sur 10 ans. Ce qui intéresse les Lambersartois, c est que l opérateur qui sera choisi après appel d offres s engage à moderniser le réseau dans les trois ans en déployant la fibre optique là où c est possible depuis la tête de réseau de Saint-André pour remplacer le câble existant. Cette modernisation permettra d assurer un débit descendant minimum de 30 méga, qui est justement la définition par l ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) de l éligibilité au très haut débit. Ce débit pourra même monter jusqu à 100 méga par endroits. Quant au SIVOM, il va assurer le suivi de cette modernisation. De plus, il pourra louer les fourreaux, dont il est propriétaire, 2 Le SIVOM, première collectivité dans la métropole lilloise à mettre en œuvre un tel plan. à d autres opérateurs, s ils le souhaitent, que celui qui aura été choisi par appel d offres. Une délibération sera prise dans ce sens prochainement. Orange aussi. Orange, propriétaire de son propre réseau téléphonique datant de l époque France Télécom, est en train d ins- taller la fibre optique dans le quartier de Canteleu. Il s agit de FTTH, qui permet théoriquement de disposer d un débit descendant de 100 Mbits/s, voire 200 Mbits/s avec une nouvelle box. Il sera possible à Orange de proposer un abonnement très haut débit à partir d avril. Le quartier du Canon d Or, en lisière de Saint-André, sera également concerné. Par ailleurs Marc- Philippe Daubresse a demandé à Orange d équiper les quartiers du Nord-Ouest de la ville, en particulier celui des Conquérants, qui sont aujourd hui sous-équipés en haut débit. La négociation se poursuit actuellement à ce sujet. Tout cela permet au député-maire de Lambersart et président du SIVOM, de noter : «Numericable et Orange, qui vont se lancer tous deux dans la modernisation de leurs réseaux, vont donc nous permettre de garder une encâblure d avance sur ce dossier de l internet haut débit». Il souligne que le SIVOM est la première collectivité dans la métropole lilloise à mettre en œuvre un tel plan, car c est la première dont la convention arrive à échéance. Tout cela ne peut que réjouir ceux dont les ordinateurs «rament» souvent...

3 mètres de câbles à Lambersart Les mauvaises annonces du Gouvernement Face à la grave crise que nous traversons, le gouvernement de François Hollande vient de prendre des mesures qui vont lourdement pénaliser la vie quotidienne des habitants de nos communes, en particulier à Lambersart : - Pour baisser la dépense publique, le Premier Ministre a décidé de baisser les dotations des collectivités locales de l équivalent de 7% d impôts locaux : ce qui suppose soit de baisser encore plus les dépenses et donc à un moment la qualité de services, soit d augmenter les impôts, ce que nous refusons. - Pour faire face à la délinquance, la Ministre de la Justice a décidé d abroger tous les textes répressifs votés sous le précédent gouvernement, en particulier la loi sur les mineurs multirécidivistes : le résultat, c est que même si la police a arrêté en flagrant délit des délinquants qui pourrissent depuis plusieurs mois la vie des habitants de Canteleu, la justice ne va plus les sanctionner, renforçant ainsi leur sentiment d impunité. Le haut débit en quelques mots ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) : technique de communication numérique qui utilise les lignes téléphoniques. La technologie ADSL est massivement mise en œuvre par les fournisseurs d accès à Internet (Orange, SFR...) pour le support des accès dits «haut débit». Le débit fourni est en général de 2 à 20 mégabits. Réseau câblé : les réseaux câblés, comme Numericable, utilisent leurs propres câbles coaxiaux pour la diffusion de la télévision, du téléphone et d internet. L architecture comprend une série de lignes de transport, entre la tête de réseau et la prise d abonné, qui acheminent les signaux vers les répartiteurs et amplificateurs de distribution. Fibre optique : une fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété d être un conducteur de la lumière et sert dans la transmission de données. Elle offre un débit d information nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux (jusqu à 200 mégabits seconde) et supporte un réseau «large bande» par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone ou les données informatiques. Son arrivée chez les particuliers est nommée FTTH (Fiber To The Home). - De son côté, le Ministre de l Intérieur vient de nous faire savoir qu il divisait par 2 la subvention accordée pour l installation de la vidéosurveillance pourtant fortement demandée par les habitants. Résultat : on mettra beaucoup plus de temps à sécuriser nos quartiers. Alors que jusqu à présent et dans un climat de confiance et d efficacité le maire était destinataire des statistiques de la délinquance, quartier par quartier, mois par mois, le même ministre vient de nous prévenir que cette information sera désormais supprimée, sans doute pour mieux cacher des statistiques qui repartent à la hausse depuis la fin La délinquance étant tournante la police municipale ne pourra donc plus s adapter au plus vite. Pourquoi ces cachotteries? Peut-on encore parler de partenariat ville-police? N est-ce pas bafouer et enlever tous moyens aux maires contrairement à la loi qui énonce qu il «concourt par son pouvoir de police à l exercice des missions de sécurité publique et de prévention de la délinquance»? - Pour améliorer la réussite scolaire de nos enfants, le Ministre de l Éducation nationale vient de décider une réforme des rythmes scolaires qui fait l unanimité contre elle (des parents, des élèves, des enseignants, des associations et des élus) et qui ne nous apporte à Lambersart aucune valeur ajoutée par rapport aux activités périscolaires existantes. Parallèlement, le même Ministre ferme des classes dans les écoles les plus fragiles socialement de notre ville. Trop c est trop : au moment où face à la crise, les Maires de France se battent au quotidien pour répondre aux préoccupations quotidiennes de leurs concitoyens, il serait grand temps que le gouvernement nous facilite la vie, plutôt que de nous la compliquer! Marc-Philippe Daubresse Député-Maire de Lambersart Ancien Ministre 3

4 ( actu Les plus belles vitrines à l honneur «C est une occasion unique de vous rencontrer» : Marie-Gérard Mailliet, adjointe au commerce et à l artisanat, a mis à l honneur, vendredi 15 février au Colysée, les commerçants de la ville, et tout particulièrement ceux ayant décoré le mieux leurs vitrines à l occasion des fêtes de fin d année. Cette remise de prix est aussi traditionnellement l occasion d évoquer le monde économique de Lambersart. L élue s est félicitée du nombre de créations et de reprises d entreprises au cours de l année, et du succès des temps forts tels que le marché de Créateurs, le salon du commerce et le marché de Noël. Marc-Philippe Daubresse a de son côté souligné, au milieu de l exposition «Quartiers libres» : «Vous contribuez à créer l animation dans les quartiers et à maintenir les valeurs qui font l identité de cette ville». Le palmarès : 1. Pharmacie Brouillard 2. La Petite Auberge 3. Oscar traiteur 4. Boulangerie Bèle 5. Au Pays des Merveilles 6. Saint-Karl 7. Beauté Coiffure 8. Coupe d Enf Hair 9. Pharmacie Cremers 10. Hair du Temps. 1 er prix des votants lambersartois : Au e prix des votants lambersartois : Antoine Pruvost Caves en eau, la ville réagit! La fin d année 2012 a connu des pics exceptionnels de pluviométrie notamment dans la région Nord/Pas-de-Calais. Si cette recrudescence des pluies est positive pour l état des nappes phréatiques ou pour les agriculteurs, elle ne fait pas que des heureux chez certains riverains de Lambersart en particulier dans les quartiers du Canon d Or et de Canteleu. En effet, des remontées d eau sont à nouveau constatées dans certaines caves de ces quartiers, même si elles sont moins fréquentes que ce que l on observait il y a cinq ans. «À cette époque, avec le maire de Lomme je m étais déjà ému du millier de ménages qui était concerné par ce phénomène», explique Marc-Philippe Daubresse, maire de Lambersart. Cette annéelà, les villes de Lambersart et de Lomme étaient montées au créneau auprès de Lille Métropole Communauté Urbaine, seule compétente pour régler cette question puisqu elle a en charge la gestion de l eau et de l assainissement. «Nous avions décidé de réaliser une étude piézométrique sur plusieurs points de la ville pour au final obtenir, à force de ténacité, de la part de LMCU qui était réticente au départ la reprise des pompages par la Société des Eaux du Nord», explique l élu. Le résultat de cette action a ainsi permis que 6 millions de litres d eau soient pompés chaque jour, pour faire baisser le niveau de la nappe. Toutefois, en ce début d année la problématique resurgit à cause de phénomènes météorologiques exceptionnels. «Aujourd hui, on ne peut plus pomper davantage sans risquer de provoquer des fissures dans les caves, les fondations et les façades.» Alors quoi faire? «Je me suis déplacé chez les riverains concernés par les inondations et j ai expliqué la mise en œuvre d une nouvelle étude dont les résultats seront portés à la connaissance des habitants et à la communauté urbaine, seule compétente sur cette question, et on verra alors si les ingénieurs de LMCU proposent de nouvelles solutions», a indiqué le maire de Lambersart. Marc-Philippe Daubresse a d ailleurs rappelé qu en matière de problème d inondation, il avait toujours eu une politique volontariste : «J ai réussi à obtenir de LMCU qu un bassin tampon de m 3 équipe Lambersart pour venir à bout des pluies torrentielles récurrentes en cas, notamment, d orages et d ajouter «chacun pourra constater par exemple que ce phénomène sur le carrefour Hippodrome, Delécaux et Bonte a été éradiqué.» 4 Une douzaine de "voisins vigilants" veillent sur leur quartier «Vous veillez sans surveiller, vous prenez soin de votre quartier» : le commandant Martine Dupont, chef du commissariat de La Madeleine, a animé mercredi 13 février une réunion d information avec les volontaires pour rejoindre le dispositif Voisins vigilants. Tous sont originaires des quartiers Cessoie ou Conquérants, où a lieu cette expérimentation et où sont désormais posés des panneaux identifiant ce dispositif qui se veut aussi dissuasif. Informés et recrutés par la mairie, ils sont une douzaine à opérer depuis le 15 février, mais d autres habitants peuvent toujours les rejoindre. «Vous ne faites pas de ronde, vous ne pre- nez pas d initiative, vous êtes des témoins», a ajouté le commandant. En pratique, les «voisins vigilants» ont simplement la mission d appeler directement la police nationale s ils constatent un événement «anormal» : «un véhicule inhabituel qui roule doucement», «un démarcheur chez votre voisin âgé», «une croix devant une habitation»... Il s agit essentiellement de lutter contre les cambriolages et les vols par ruse, en augmentation au niveau national. «Vous êtes aussi des vecteurs de citoyenneté» : invités à se faire connaître de leur voisinage proche, ils peuvent diffuser des conseils de sécurité et être solidaires de leurs voisins âgés ou absents. «C est un moyen complémentaire d autres moyens pour favoriser une meilleure sécurité dans la ville», a conclu Yvon Cousin, premier adjoint, en charge de la sécurité, qui a précisé qu un bilan d étape de cette expérience serait effectué en juin.

5 (innfos) (dossier réseau de chauffage urbain : écologique, économique et innovant L actuelle chaufferie au gaz et au fioul du quartier du Pacot-Vandracq sera complétée à partir de cet été par une chaufferie au bois, écologiquement vertueuse qui alimentera d ici deux ans de nombreux bâtiments communaux et privés grâce à une extension du réseau. 5

6 RÉSEAU EXISTANT VILOGIA RÉSEAU EXISTANT VILOGIA RÉSEAU DE CHALEUR BIOMASSE DE LAMBERSART CHAUFFERIE DU PACOT RÉSEAU EXISTANT EXTENSION ENVISAGÉE RÉSEAU PHASE 1 EXTENSION ENVISAGÉE RÉSEAU PHASE 2 PÔLE ANIMATION LYCÉE MARIA GORETTI BÂTIMENTS PUBLICS OPTIONS COLLÈGE DOMINIQUE SAVIO RÉSIDENCE LE CLOS DU BOURG 27 LOGEMENTS VILOGIA ÉCOLE JEANNE D ARC PISCINE ÉCOLE DE MUSIQUE RÉSIDENCE CHEMIN VERT RÉSIDENCE DE L HIPPODROME SALLE ANDRÉ MALRAUX HALLE DE SPORTS RÉSIDENCE LE BÉGUINAGE EHPAD COLLÈGE ANNE FRANK RÉSIDENCE DES CHARMETTES ANNEXE CLEMENCEAU CCAS HÔTEL DE VILLE CENTRE DE GAULLE 6 SERRES MUNICIPALES RÉSIDENCE DU PARC «C est la conjonction de deux besoins, ceux de la ville de Lambersart et ceux de Vilogia, qui a guidé la naissance du nouveau réseau de chauffage urbain», explique Jean-Jacques Briffaut, adjoint aux travaux, en charge du dossier. Du côté de Vilogia, les 600 logements propriété du bailleur social au Pacot-Vandracq, ainsi que l école maternelle et la salle de sports Coubertin, sont alimentés en chauffage et en eau chaude par une chaufferie collective située rue Chénier. Fonctionnant au gaz et au fioul, cette chaufferie était vieillisante et il était nécessaire pour Vilogia d envisager une rénovation. Des contrats d exploitation arrivaient aussi à terme. Du côté de la ville de Lambersart, l engagement a été pris avec la signature de la Convention des maires de baisser de 20% les émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, d ici De plus, avec la fin de la rénovation urbaine du PacotVandracq, la municipalité a estimé que «le chantier le plus fédérateur et prioritaire était la maîtrise du prix de l énergie», comme l a exprimé Marc-Philippe Daubresse. Les deux parties ont eu l idée de se «marier» pour construire une nouvelle chaufferie alimentée au bois, d une puissance plus importante, et pour étendre le réseau existant à de nouveaux bâtiments et nouveaux quartiers. Le bois a en effet l avantage de faire baisser d environ 60% les émissions de gaz à effet de serre. Un partenaire privé pour financer, construire et exploiter Le mariage a pris la forme de la création d un groupement d intérêt public, le GIP Lambersart Énergie 2020, en juillet Marc-Philippe Daubresse en est le président, Jean-Jacques Briffaut, adjoint aux travaux, le vice-président. Le 25 janvier dernier, suite à un appel d offres, ce GIP a signé la délégation de service public pour concevoir, financer, construire, exploiter et entretenir un nouveau réseau de chaleur avec Cofely Services GDF-Suez. Ce spécialiste gère 90 réseaux de chaleur et de froid en France. Le contrat a une durée de 24 ans et 3 mois. Les travaux représentent au total pour Cofely Services plus de 6 millions d euros d investissement. Pour obtenir le marché, le délégataire s est engagé sur un prix de vente du Mégawatt. À lui d équilibrer son budget en procédant rapidement aux travaux, en trouvant le maximum de clients et en recherchant des subventions. Il est d ores et déjà acquis que 2,7 millions d aides de la Région, de l Europe (fonds FEDER) et de l État (ADEME) devraient bénéficier à ce projet novateur. De plus, la TVA sera réduite à 5,5% car la chaleur sera fournie à plus de 50% par des énergies renouvelables. Lors de la signature de la délégation de service public, Raphaël Serrurié, directeur régional de Cofely Services, a souligné que ce chantier serait une référence pour l entreprise et même une vitrine dans le Nord!

7 Une extension du réseau en deux phases Une nouvelle chaufferie bois «Les travaux vont se dérouler en deux phases mais assez À côté de la chaudière actuelle fonctionnant au gaz rapidement», souligne Jean-Jacques Briffaut. et au fioul sera construite la nouvelle chaufferie fonctionnant au bois. Le bâtiment, très qualitatif, sera par- Dès l été 2013, une première tranche de travaux permettra l extension du réseau actuel vers le bourg. Les faitement intégré dans le paysage urbain grâce à son tuyaux seront enterrés boulevard de l Alliance Nord- «habit de bois». Il sera entièrement sécurisé par des Ouest, rue Desmazières et traverseront la rue du clôtures et entouré d un jardin zen. Il sera également Bourg. La période estivale permettra de limiter les nuisances. Seront ainsi reliés au réseau la salle Malraux, la par plusieurs filtres afin d émettre le minimum de pous- complètement insonorisé. Les fumées seront traitées sières dans l atmosphère, pour répondre aux normes les plus exigeantes. L installation est pilotée de façon industrielle et automatique pour minimiser les coûts. Le bois arrivera par camions, au rythme d un ou deux par jour en période de chauffe, soit 5000 tonnes de bois par an. Pour permettre un circuit facile pour les camions, la rue Molière va être raccordée au boulevard de l Alliance Nord-Ouest et à la sortie de la rue Chénier vers ce boulevard. Sur le côté de la chaufferie, la voirie sera supprimée au profit d un silo à bois enterré. La chaudière gaz et fioul sera maintenue en service pour pouvoir servir en cas de besoin. De la même manière, les chaudières actuelles salle Malraux pourront Vue aérienne des quartiers de Lambersart toujours fonctionner. La chaufferie actuelle sera conservée résidence du Clos du Bourg, le Béguinage I et II, l Établissement pour Personnes Agées Dépendantes actuellement en construction, la piscine Jean Guérécheau, la halle de sports du Béguinage et le foyer. Tous ces bâtiments seront concrètement alimentés en octobre par la chaufferie actuelle, qui sera alors encore suffisante. En 2014, commenceront les travaux de construction de la nouvelle chaufferie ainsi que la deuxième tranche d extension du réseau. Cette deuxième tranche concerne la rue du Bourg vers l avenue de l Hippodrome, la rue de la Carnoy jusqu à la station de pompage avenue Auguste Bonte. Sur ce chemin pourront être raccordés plusieurs établissements scolaires, l école de musique, l hôtel de ville, le restaurant scolaire, le centre Charles de Gaulle, et plusieurs résidences privées (sous réserve d accords futurs). Au total, on passera de 2 km à 7 km de réseaux, et de 600 à 1700 équivalent-logements alimentés par le réseau de chaleur. Un véritable chauffage central à l échelle de la ville Qu est ce qu un réseau de chauffage urbain? - Une chaufferie : cette unité de production de chaleur est une installation de haute technologie, fonctionnant 24h/24, exploitée de façon industrielle avec le souci du rendement thermique maximal. La chaleur peut être générée à partir de toutes les énergies existantes : conventionnelles, renouvelables, de récupération... - Un réseau de distribution : le fluide est acheminé via un réseau souterrain de canalisations bien isolées, qui permet une performance accrue. Après avoir échangé sa chaleur aux points de destination, le fluide retourne vers l unité de production pour être de nouveau chauffé. - Des points de livraison : postes d échange, les points de livraison sont situés aux pieds des bâtiments. Ils transforment la chaleur du réseau de distribution en chaleur domestique et en eau chaude sanitaire, émises via un réseau secondaire. Ces sous-stations permettrent d adapter la fourniture d énergie aux besoins et aux usages, et d enregistrer les consommations. 7

8 Les raisons de se raccorder au réseau Pour parvenir à un équilibre budgétaire, le prestataire a l obligation qu un maximum de clients se connectent. Seuls les propriétaires privés habitant dans des immeubles collectifs (et non en maison individuelle) pourront se raccorder, sous réserve que la totalité de leur résidence le demande et qu ils soient situés sur le parcours du réseau envisagé. Ils auront tout intérêt eux aussi à se brancher, après étude et accord, sur le nouveau réseau! - Simplicité de raccordement : le raccordement est pris en charge par le délégataire. Il nécessite uniquement l implantation d une sous-station dans un local technique. "Une action-phare pour réduire nos émissions de CO 2 " 8 - Des économies : grâce à la mutualisation de la production et de la distribution d énergie, les clients raccordés feront en moyenne 9% d économies sur leur chauffage. - Plus de chaudière : il n y a plus de chaufferie en soussol des bâtiments, la sous-station posée étant peu encombrante. Plus de chaudière signifie plus d entretien à prévoir, pas de réglementation à respecter, moins de risque d accidents... - Un mode de chauffage sûr : aucun bruit, aucune odeur ni émission gazeuse à prévoir grâce à la décentralisation de la production de gaz. Attention, seuls les immeubles et grands établissements sont concernés par cette possibilité de raccordement, pas les maisons. Vous avez dit co-génération? La cogénération est la production simultanée de deux types d énergie dans le même processus, souvent la chaleur et l électricité. Ainsi, d ores et déjà, une partie de la chaleur émise par la chaufferie du Pacot- Vandracq est récupérée pour produire de l électricité utilisée d une part pour les installations électriques de la chaufferie et revendue pour le reste à EDF. Et cela va perdurer avec la nouvelle chaufferie. Précision : la cogénération ne produit pas plus d énergie qu elle n en consomme, elle valorise une énergie qui serait perdue autrement. Stéphane Acquette, Christophe Caudron et Daniel Varingot, élus en charge du suivi de la Convention des Maires «Parce que la préservation de notre planète pour les générations futures est une priorité qui doit se décliner à l échelon local, la ville a signé la Convention des Maires. Pour répondre à l objectif de réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique, à l horizon 2020, nous avons bâti un plan d action en faveur de l énergie durable (PAED). Le suivi de ce plan qui a été soumis à la validation de l Union Europeénne est plus particulièrement confié, parmi nous, à Stéphane Acquette, conseiller délégué au développement durable. Dans les 39 actions du PAED, l une des plus importante est ce réseau de chaleur urbain qui favorise les énergies renouvelables. Essentiellement grâce à la création d une chaufferie bois, ce réseau de chaleur urbain aura l avantage d émettre environ 60% de gaz à effet de serre en moins. Sur la totalité du contrat avec le délégataire, plus de tonnes de rejets de C0 2 seront évités. Comme si pas une voiture ne roulait à Lambersart pendant 3 ans! Et pour répondre à l objectif, le bois viendra d au maximum 50 km. De plus, cet été, une pompe à chaleur sera installée au sous-sol de la salle André Malraux. Grâce à un forage, de l eau à 12 sera récupérée dans le sol pour être réinjectée dans le réseau de chauffage, ce qui diminuera l énergie nécessaire pour chauffer l eau. Enfin, quand l extension du réseau aura atteint la station de pompage rue Auguste Bonte, il sera aussi possible de récupérer l eau à 12 pompée par cette station pour la réinjecter dans le réseau. Avec encore une baisse du coût énergétique et une diminution des émissions de CO 2 à la clé.»

9 (flash quartiers Conseils de quartiers. Les conseils de quartiers ont repris le 7 février et s étaleront jusqu au 28 mars. N hésitez pas à aller à la rencontre de vos élus et conseillers de quartier afin de leur faire part de vos remarques et autres questionnements pour que ces derniers soient évoqués et résolus! Petit-déjeuner du maire. Marc-Philippe Daubresse organise un petit-déjeuner le samedi 9 mars à 9h salle Jules Maillot, rue Champêtre. Les riverains du quartier de Canteleu souhaitant y participer et interpeller le maire sur différents sujets sont invités à s inscrire en mairie au ou via le portail de la ville : Sécurité avenue de Dunkerque. Les élus à la sécurité et les polices municipales de Lomme et Lambersart se sont rencontrés afin de tirer un premier bilan des mesures de sécurité mises en place avenue de Dunkerque pendant les fêtes de Noël. La présence quotidienne et permanente des forces de l ordre a obtenu d excellents résultats, une démarche plébicitée par les commerçants de cette avenue commerçante, véritable centre commercial. Une nouvelle réunion est prévue pour envisager de nouvelles actions, en espérant le même bilan. ( entretien Retour sur 20 ans de Semaine Santé Marie-Claude Chasseing, adjointe à la santé Quel est le thème de la Semaine Santé 2013? Cette année, nous proposons un retour sur 20 années de Semaine Santé. C est dans ce sens qu avec les services municipaux nous avons monté une animation «Le tunnel» constituée de tous les thèmes abordés depuis les origines. Dans «Le tunnel», les jeunes collégiens inscrits en 5 e, soit 400 enfants, se trouveront dans un dédale de questions liées aux dangers comme ceux du multimédia ou de l addiction et devant lesquelles ils devront faire des choix. En fonction de leurs décisions, «Le tunnel» les mènera à des issues ou à des impasses. L idée ici n est pas de dire qu il y a de bonnes ou de mauvaises réponses mais de faire prendre conscience au jeune qu un choix n est jamais sans conséquences. À la sortie du tunnel, le jeune débouchera sur un espace de discussion avec des animateurs de la ville et des professionnels de santé. Pacot-Vandracq. Décidées en 2010 dans le cadre de la rénovation urbaine, les nouvelles dénominations de rues sont désormais effectives. Ainsi et c est maintenant officiel, une partie de l avenue de la Liberté a pris le nom d avenue du Parc, l allée piétonne longeant le groupe scolaire s appelle allée Mère Teresa, la rue Françoise Dolto a vu le jour entre rue du Bourg et avenue de la Liberté. D autres parvis ont été créés comme le parvis Abbé Pierre à l extrémité du parc, le parvis Nelson Mandela devant la crèche ou encore le parvis Gandhi devant le parc sis avenue Alliance Nord-Ouest. Quartiers du Bourg et Canon d Or. Un certain nombre de délinquants ont été pris en flagrant délit de taguer les quartiers du Bourg et du Canon d Or par la police nationale. Cagoulée, l équipée sauvage a désormais affaire à la justice. Verghelles. Avec les travaux et la transformation du quartier, les plaques de rue avaient été démantelées. Bonne nouvelle, courant février, les services de la ville ont fait procéder à l installation de nouvelles plaques! Canteleu. Pour plus de proximité, une équipe permanente de six agents en charge du nettoyage est désormais installée au cœur du quartier de Canteleu. Ce quartier est un des plus difficiles à nettoyer en raison de la densité et du nombre de véhicules. Benne à végétaux. Du mercredi 6 mars au samedi 30 novembre, les mercredis et samedis, la benne à végétaux est accessible de 9h à 12h et de 13h à 18h, sauf les jours fériés. Site Norbert Segard, avenue du Maréchal Juin. Cette année encore la Semaine Santé mobilise? En plus des personnels de santé, tous les professionnels de l enfance sont concernés. La ville mobilise les ludothèques qui proposent des jeux et des animations pour les tout-petits et leurs familles sur les thématiques de santé, le café des parents «Parent aise» propose des ateliers de marche, de diététique mais également un atelier sport avec une coach sportive! Le centre social sera concerné avec des ateliers sur les rythmes de la journée et l alimentation et je n oublie pas les collèges Lavoisier, Anne Frank, Sainte-Odile et le Foyer d Adolescentes Scolaires qui travaillent sur les thématiques santé. Le diagnoform est-il encore au programme? Pour la 4 e année nous proposons un diagnoform pour les 350 élèves de CE1 et les 604 de 6 e. Ces jeunes auront ainsi la possibilité de tester leurs forme, vitesse, endurance, réflexes au cours de petits ateliers sportifs. Les participants pourront visualiser leur forme physique et mentale sur un diagramme retraçant leur forme du moment. On peut d ores et déjà noter que l année prochaine, pour la première fois, les jeunes CE1 de 2010 passeront au diagnoform pour la seconde fois en 6 e : ainsi nous aurons une photographie d une classe d âge et de son état physique. Depuis 20 ans, que retenez-vous des Semaines Santé? L arbre est joli, les racines ont pris. Les premiers élèves sont devenus des adultes, d autres comme les membres du conseil de jeunes sont adolescents et nous apportent un éclairage sur les problématiques de la jeunesse d aujourd hui avant, pourquoi pas, de participer activement en 2014! 9

10 Groupe «Lambersart Passionnément» UN PEU DE HAUTEUR, MES CHERS COLLÈGUES Nos oppositions continuent désespérément à regarder la ville par le petit bout de la lorgnette : - Les uns, prétendument centristes, s obstinent à polémiquer sur le coût des vœux (qui représente moins de 0,2% du budget municipal) sans même s apercevoir qu ils font euxmêmes la démonstration dans leur propre blog que les chiffres qu ils ont annoncés à tort sont surévalués! - Les autres, socialistes, nous reprochent de ne pas baisser assez les impôts locaux, pendant que le gouvernement qu ils soutiennent annonce qu il va prélever en 2 ans l équivalent d une hausse de près de 7% d impôts locaux sur les dotations de notre ville! Pendant ce temps là, nos compatriotes subissent chaque jour un peu plus les méfaits de la crise et de la politique calamiteuse menée par le gouvernement actuel. C est pourquoi nous avons décidé d aider nos honorables collègues à prendre un peu de hauteur, en leur soumettant les dernières positions de la communauté urbaine de Lille. 1. Transports en commun : depuis des mois, nous avons demandé sans succès, que la LIANE qui relie Saint-André à Lille, fasse un léger détour par le quartier du Pont Royal de Lambersart, pourtant cela simplifierait la vie des entreprises qui y travaillent et des habitants du Canon d or. 2. Nous avons proposé à LMCU sans succès que le quartier de Canteleu puisse faire l objet d une rénovation urbaine de même nature que celle du Pacot-Vandracq. 3. LMCU après 3 ans de discussions avec la ville, vient d annoncer qu elle se désengageait de la construction du futur quartier des Muchaux, qui devait nous permettre de créer plus d emplois et plus de logements, ce qui va obliger la ville à trouver de nouveaux partenaires privés. 4. LMCU étant surendettée est en train de couper dans tous ses budgets. C est ainsi qu elle va rallonger de plusieurs années le programme de rénovation de voiries, ce qui va repousser la réalisation de grosses opérations comme la place de la République, que nous avions pourtant demandées depuis plusieurs années. 5. LMCU, veut changer la gestion de l eau dont elle a seule la compétence (par exemple pour faire face aux inondations dans les caves). En particulier en facturant plus chère la facture de ceux qui consomment plus. Que pensent de tout cela nos honorables collègues? Aux prochaines élections municipales, les délégués au conseil de communauté, seront directement élus sur un programme par nos concitoyens, il serait temps que nos honorables collègues se fassent une idée sur ces questions, qui risquent de modifier singulièrement la vie de nos habitants, plutôt que de continuer à regarder la ville par le petit bout de la lorgnette. Groupe «Construisons ensemble Lambersart demain» Ça y est, la campagne commerciale 2013 est lancée. Avec au premier rang des annonces, la baisse des impôts locaux «généreusement» accordée par la majorité municipale. Et oui, pour la deuxième année consécutive, et à l approche des élections municipale, la taxe d habitation des foyers lambersartois, une des plus haute de France, va de nouveau connaître une baisse aussitôt Groupe «Ambition pour Lambersart» compensée par la hausse des bases. Bref, et comme l an dernier, un effet d annonce pour rien, nos impôts locaux ne seront pas moins douloureux l an prochain. Et notre Maire, toujours si curieux de regarder les faits et gestes de ses voisins (pourvu qu ils ne pensent pas comme lui), aurait mieux fait en ce début 2013 de lorgner vers son vrai/faux/ vrai ami andrésien qui a annoncé lors de ses vœux une baisse de 10% sur trois ans de la pression fiscale communale. 2% en deux ans à Lambersart, arrachés à grands concours d efforts en tout genre et de soit-disant plans d actions de nos (très) chers DGS et DGA contre 10% en trois ans de l autre côté du Pont Royal. À ce compte-là, le lait sur le feu ne risque pas de déborder. 10 Comme précédemment annoncé, nous n écrivons plus, depuis janvier dernier, d article pour la tribune du magazine municipal. Nous continuons, par contre, de vous informer à travers notre blog : Nous vous invitons à consulter nos articles du mois de février : Groupe «Vraiment à gauche» - Nous étions tous invités Et nous y sommes allés (en complément de notre article de janvier sur les grands vœux 2013). - Le compte rendu du conseil municipal du 6 février, et notamment notre exposé sur le débat d orientations budgétaires. Nicolas Bouche et Thérèse Dupont 200 familles de Lambersart ont recours aux associations bénévoles comme les «restos du cœur» et «le secours populaire». Ce nombre augmente constamment. C est le résultat des politiques d austérité menées en France comme ailleurs en Europe sous la pression des droites. Pourtant, chacun doit pouvoir vivre dignement de son travail! Tout en accentuant l austérité, qui alimente toujours plus le chômage, ils viennent de diminuer scandaleusement les aides destinées à l aide alimentaire. Il faut en finir au plus vite avec cette politique!

11 (initiative «Trajectoires communication», l accompagnement qu il vous faut! Dynamique et passionnée, Céline Decoster en «croque» pour les métiers de la communication dont elle maîtrise les moindres détails. La petite trentaine, un bac+5 décroché à Infocom à Roubaix et quelques expériences professionnelles, de celles qui vous forment, comme cinq ans passés à la Lyonnaise des Eaux, elle se lance aujourd hui dans la grande aventure de la création d entreprise. «J ai créé Trajectoires communication en septembre 2012 dans l idée d accompagner les PME en matière de communication», explique-t-elle. Développeuse de communication, l entreprise propose «des services à la carte en diagnostic, analyse, conseil et accompagnement» dit-elle encore. Ainsi, un entrepreneur ou un commerçant lambersartois «peut choisir tout ou partie de la réalisation d un plan de communication adapté à ses problématiques et à son budget.» Animée d une volonté à toute épreuve, la communicante s engage «dans le suivi des actions», ce qui permet à l entreprise de bénéficier au forfait d une professionnelle, véritable collaboratrice, sans les inconvénients du salariat! L entrepreneur ne s en plaindra pas, Céline Decoster a une philosophie : «j aime le monde de l entreprise et voir le fruit de mon travail, du plan de communication à la réalisation des actions». Pour résumer, le projet est le moteur de la passion de Céline Decoster, il serait dommage de ne pas profiter d une telle qualité et de tant de compétences. > Trajectoires communication 52, rue Oswald Crespi Lambersart «Joulie coiffure» vous coiffe à domicile Cela fait déjà un an que Julie Fournier s est lancée dans l aventure de la coiffure à domicile. Elle a choisi pour enseigne la contraction de Julie son prénom et de l adjectif jolie pour créer un «Joulie Coiffure» qui lui ressemble. La jeune femme de 23 ans a vite su qu il faudrait faire preuve d audace. C est pourquoi «je ne travaille pas uniquement sur Lambersart mais également sur Lomme, Capinghem ou Saint-André», dit-elle, «je prends des rendez-vous dès 7h30 le matin et je peux également coiffer à 20h!» Pas mal cette disponibilité quand on se demande quand et où se faire coiffer et pour un petit prix. Là aussi Julie Fournier est surprenante puisque la jeune femme coiffe «à partir de 5 pour les moins de 3 ans, 13 pour les moins de 12 ans, 20 pour les dames quand les hommes ont le choix avec ou sans shampoing à savoir 14 ou 17.» «Joulie» se déplace également pour les forfaits famille (50 pour 4 coupes) et peut vous faire un devis sur mesure pour vos envies d extensions, pour les mariages ou baptêmes. Avec Julie à la maison, tout le monde sera content et notamment les enfants qu elle n oublie jamais de récompenser d un bonbon ou deux! > Joulie Coiffure INFOS PRATIQUES Madéo : fin de l expérimentation Depuis le 1 er semestre 2012, la ville expérimentait un distributeur automatique de documents (documents d urbanisme, d inscription aux centres de loisirs, clés pour les associations, carte nationale d identité pour faciliter la vie aux Lambersartois). Cette machine est capable techniquement de distribuer également les documents biométriques telle que la future carte nationale d identité. Cependant, contrairement à ses engagements, la société n a toujours pas obtenu les agréments de l Agence Nationale des Titres Sécurisés indispensables à la poursuite de sa collaboration avec la collectivité. C est pourquoi, malgré tout l intérêt de ce dispositif pour les Lambersartois, la ville, qui n a pas versé à ce jour le moindre euro à la société, s est vue contrainte de mettre fin à regret à cette expérimentation. Elle espère pouvoir dans un avenir proche réutiliser ce type de technologie, ce qui suppose une évolution des décisions au Ministère de l intérieur. Canteleu : une thermographie de votre habitation! Vous êtes propriétaire occupant dans le quartier de Canteleu et vous souhaitez découvrir la face cachée de votre façade grâce aux images infrarouges prises par une caméra thermique? La ville de Lambersart et l Espace Info- Energie vous proposent, dans le cadre de la semaine du développement durable, une prise de vue thermique de votre façade, les 2 et 4 avril à partir de 18h30. Elle permet par exemple d afficher les ponts thermiques, les problèmes d étanchéité... Vous comprendrez mieux les enjeux de l amélioration thermique des logements. Il vous sera proposé une lecture rapide des images sur place et la photo ainsi qu un compte rendu sur rendez-vous avec l espace Info-Energie en mairie. Et c est gratuit... dans la limite des disponibilités bien sûr. Les prises de vue seront réalisées en fonction des conditions météorologiques (temps froid et sec de préférence). Inscriptions en Mairie auprès de Ludivine Rompais au poste 572. Date limite des inscriptions : 29 mars

12 (cette semaine (sorties (ce week-end zoom L évolution du Pacot-Vandracq en photo Dans le cadre du temps fort «Quartiers libres à Lambersart», la ville de Lambersart et le Photo-Club vous invitent à découvrir du samedi 2 au samedi 9 mars au Pôle Animation des photographies du quartier du Pacot-Vandracq pendant sa rénovation. Vous découvrirez une série de clichés pas comme les autres dans une exposition intitulée «Le Pacot-Vandracq : avant, pendant et après...» À découvrir du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30, et le samedi de 10h à 12h et de 15h à 17h30, au Pôle Animation Municipal, 1 avenue du Parc. semaine santé E M R LA FO R DU 11 AU 22 MARS Lambersart, ville en santé V IL LE MA F VAS EN S ANTÉ OR M E, J Y TIEN S! YP OU J E C H O I SIS EDIA TIM UL M TE RR E VIE MA D ADOS diagnoform animations ateliers débat LIB RIU M Z EN S CORPS E T DÉSAC CO RD S OYONS ZE N AF M DAN S ER É A RENSEIGNEMENTS EN NT É SA S ANT ST L TE S D E VIE IE NS VIE JE RYT HM E EV UN ORM E UI L A S SIETTE EQ Service Animation des Politiques Sportives Programme complet sur Ciné Lambersart RETOUR SUR 20 ANS DE Turf samedi 2 : 20h30 dimanche 3 : 16h30 mardi 5 : 20h30 vendredi 8 : 15h et 20h30 Hôtel Transylvanie dimanche 3 : 14h30 Amitiés sincères dimanche 3 : 18h30 lundi 4 : 20h45 mardi 5 : 18h30 Gangster Squad dimanche 3 : 20h30 lundi 4 : 18h30 Max vendredi 8 : 18h30 VENDREDI 1er Don du sang - salle A. Malraux SAMEDI 2 «Quartiers libres à Lambersart» : Valse des livres - salle A. Malraux DIMANCHE 3 «Quartiers libres à Lambersart» : Pacel : animation et exposition sur le quartier du Canon d Or - Castel Saint-Gérard MARDI 5 Club Nord Madame : conférence - Ferme du Mont Garin ı CCAS : marche nordique - départ du Colysée «Quartiers libres à Lambersart» : Un temps pour soi : Initiation au streching postural - Castel Saint-Gérard MERCREDI 6 SI les Amis de Lambersart : conférence Connaissance du monde salle A. Malraux «Quartiers libres à Lambersart» : RPL 99 : visite de la radio - 86 avenue de la Liberté JEUDI 7 Conférence Jeudis de la Petite Enfance - salle A. Malraux «Quartiers libres à Lambersart» : De fuseaux en dentelle : exposition «Les ouvrages en dentelles» - Centre Jules Maillot (prochainement SAMEDI 9 Spectacle jeune public «Octopoulpe le vilain» - salle du Pré fleuri ı Apel école Sainte-Thérèse : soirée - salle de la Cité Familiale ı Lions Club : bal folk - salle A. Malraux ı Chorale Saint-Calixte : atelier chorale - centre Jules Maillot «Quartiers libres à Lambersart» : Artemax : portes ouvertes - Castel Saint-Gérard «Quartiers libres à Lambersart» : exposition «Temps fort, temps de vie, quartier Bourg-Mairie» - Hall de l Hôtel de ville DIMANCHE 10 Spectacle jeune public «Petit bleu, petit jaune» - salle du Pré fleuri «Quartiers libres à Lambersart» : visite de Lambersart en bus - rendez-vous au Colysée ı Éclaireuses et éclaireurs de France : loto - salle A. Malraux ı Association des veuves de guerre : loto - Castel Saint-Gérard

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : THERMOGRAPHIE AERIENNE Samedi 30 novembre 2013 Salle des Mariages 9h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général

Plus en détail

La Venaiserie, un quartier en mouvement

La Venaiserie, un quartier en mouvement La Venaiserie, un quartier en mouvement Changements de circulation 1/ La rue François Mauriac en sens unique entre la rue Pierre de Coubertin et la rue de la Venaiserie à partir du 1er semestre 2012. Des

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature

«Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature «République Française Ville de Saint-Cloud Développement durable «Défi Copro à Energie positive» Appel à candidature 1. Contexte et enjeux Avec 44% du bilan énergétique, le secteur du bâtiment est le plus

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

TOUT ce que vous aimeriez savoir sur la Fibre

TOUT ce que vous aimeriez savoir sur la Fibre TOUT ce que vous aimeriez savoir sur la Fibre Vous êtes Voisins Solidaires vos amis, voisins, collègues s interrogent sur la Fibre optique et vous aimeriez les aider La Fibre, comment ça marche? A quoi

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire La réforme du permis : quels objectifs? «La réforme du permis de conduire vise à réduire les délais d attente et le coût du permis pour les jeunes.»

Plus en détail

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1. Dispositif «Voisin-Age» : une autre façon d être solidaire entre voisins. 2. Sécurité, proximité, tranquillité : la «Participation

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON

GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON GEOTHERMIE ET BIOMASSE : UN PROJET-PILOTE AU PLAN NATIONAL PORTE PAR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L ILE NAPOLEON LE PROJET EN BREF Une initiative technologique et écologique qui fait de la CCIN une intercommunalité-pilote

Plus en détail

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat

Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Inauguration du réseau de chaleur bois de Murat Dossier de presse 26 janvier 2008 Contact : Corinne IBARRA Communauté de communes du pays de Murat 04 71 20 22 62 / cibarra@paysdemurat.fr SOMMAIRE I. Rappel

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr DOSSIER DE PRESSE Deuxième saison : Service de prêt de matériels de mesures pour les pertes d énergie (chauffage, électricité, eau) à destination des Bisontins : résidents et activités tertiaires Contacts

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

l expert de la géothermie au service des villes durables

l expert de la géothermie au service des villes durables l expert de la géothermie au service des villes durables ÊTRE UTILE AUX HOMMES La géothermie : décryptage La géothermie constitue une formidable ressource énergétique disponible et locale, au plus près

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir

THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir THD : une mobilisation des collectivités publiques à la hauteur de l enjeu d avenir Le Département, la Région avec le soutien de l Etat vont mobiliser dans les cinq années à venir plus de 133 millions

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Communiqué de presse. Programme d économies d énergies dans les bâtiments municipaux De la Ville de Périgueux

Communiqué de presse. Programme d économies d énergies dans les bâtiments municipaux De la Ville de Périgueux Mercredi 4 juillet 2012 Service : Communication Ref : ST/Cadre de vie / Energie Communiqué de presse Programme d économies d énergies d les bâtiments municipaux De la Ville de Périgueux Deux exemples de

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

La fibre à Palaiseau Questions réponses

La fibre à Palaiseau Questions réponses La fibre à Palaiseau Questions réponses Les thèmatiques développées : A - Eligibilité B - Modalités de raccordement C - Suis-je obligé de passer à la fibre? D - Quels sont les frais liés à la fibre, quel

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Date : 09-03- 2015 Lieu : Maison des Sports d Aquitaine Ouverture Jean- Claude Labadie, Marc Le Mercier Jean- Claude Labadie tient

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE L ILE-ROUSSE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES Conformément au Code Général des Collectivités Territoriales, articles L. 2121-24, L. 2122-29, et R. 2121-10

Plus en détail

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE Vendredi 26 septembre 2014 À la mairie de Gonneville LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50) Le Syndicat Départemental

Plus en détail

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies.

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies. Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3 et Economies. Le coût de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) est de plus en plus élevé, ceci pour trois raisons : la consommation d eau chaude augmente

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI

RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI RUE GASTON BERGER RUE JEAN JAURES RUE F. BARTHOLDI AVENUE JEAN MOULIN RUE JEAN GOUJON RUE ANTOINE WATTEAU RUE F. BARTHOLDI AVENUE JEAN MOULIN RUE JEAN GOUJON RUE ANTOINE WATTEAU Ce guide a pour objet d

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Wingo. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> solai re bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo C h a u d i è r e f i o u l À C O N d e N S A T i o N EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 Energie de Nous! 1 Sommaire 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 2 1. Concept 3 Energie de Nous Détectez, partagez et faites prospérer vos gisements d énergie! Imaginons qu'on propose

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE. ------Réunions publiques. Septembre octobre 2012 THERMOGRAPHIE AÉRIENNE DU HAUT VAL-DE-MARNE ------Réunions publiques Septembre octobre 2012 LE BÂTIMENT, UN GROS CONSOMMATEUR D ÉNERGIE? Environ 25 % des émissions des gaz à effet de serre sont liées à

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT

SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT. DANS LA MANCHE Quels enjeux? GLOSSAIRE page 14 LE TRÈS HAUT DÉBIT SOMMAIRE LE TRÈS HAUT DÉBIT DANS LA MANCHE page 3 - Quels enjeux? - Le Très Haut Débit dans le département de la Manche : quelle ambition? - La fibre : c est quoi? Quels avantages? Quels usages? LE RÉSEAU

Plus en détail

Conférence de presse. Haut débit. Urs Schaeppi CEO par intérim de Swisscom 12 septembre 2013

Conférence de presse. Haut débit. Urs Schaeppi CEO par intérim de Swisscom 12 septembre 2013 Conférence de presse Haut débit Urs Schaeppi CEO par intérim de Swisscom 12 septembre 2013 La vie numérique de la famille Schneider Rahel Schneider (la mère) Markus Schneider (le père) Jens Schneider (le

Plus en détail

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE :

I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I- LA FIBRE OPTIQUE : PROPOSITION COMMERCIALE DE L OPERATEUR ORANGE : I.1 Le réseau fibre optique pour le très haut débit «La fibre : la réponse aux défis du numérique» : ORANGE FIBRE veut établir le principe

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE Version du 07/10/2014 à 08:40:44 PROGRAMME 343 : PLAN FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT MINISTRE CONCERNÉ : EMMANUEL MACRON, MINISTRE DE L ÉCONOMIE,

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE

ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE ERDF À VOTRE SERVICE BRETAGNE SOMMAIRE Qui est ERDF? 3 ERDF au service des clients 4 Les éléments qui composent votre installation 5 Vous souhaitez être dépanné 6 Vous emménagez dans un nouveau logement

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail