Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre Année 2013)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)"

Transcription

1 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre Année 213) La révision 214 de la Nomenclature Française d Activité de l Artisanat est prise en compte dans cette publication

2 Region Centre Page 2 18 Cher Page 6 28 Eure-et-Loir Page 8 36 Indre Page 1 37 Indre-et-Loire Page Loir-et-Cher Page Loiret Page 16 Sources : Répertoire des Métiers - URSSAF Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre 5, Rue de la Lionne - 45 ORLEANS - Téléphone: Courriel: Erik Leconte - Chargé d Etudes Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l Etat, et le Conseil Régional du Centre Partenaire technique : URSSAF Centre

3 REGION CENTRE Données clés : Au cours du second semestre de l année 213, le stock d entreprises et les effectifs salariés de l Artisanat poursuivent des évolutions diamétralement opposées : le secteur gagne 391 entreprises mais, dans le même temps, perd 1.16 salariés. Sur l ensemble de l année 213, le constat est similaire avec près de 1. entreprises artisanales supplémentaires et en parallèle la disparition de pratiquement 2. emplois. Depuis l apparition du régime de l auto-entreprise, le nombre de créations d entreprises se maintient à un niveau élevé mais il ne génère pas d emplois salariés dans le Secteur des Métiers. L Artisanat en Région Centre au 31 décembre 213 REGION HAUTE-NORMANDIE Données URSSAF et RM REGION BASSE NORMANDIE (+87) REGION CENTRE (+391) (-1.16) REGION ILE-DE-FRANCE 13.8 (-3) REGION PAYS DE LA LOIRE EURE-ET-LOIR 28 LOIR-ET-CHER (+4) 9.81 (+21) 18.3 (-25) LOIRET 45 REGION BOURGOGNE (+45) 11.8 (-21) 18.39(-45) INDRE-ET-LOIRE (+18) 5.48 () 9.83 (-34) 8.58 (+12) CHER 18 REGION POITOU-CHARENTES INDRE 36 REGION AUVERGNE N REGION LIMOUSIN Nombre d entreprises artisanales (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 2

4 1 - Les évolutions du nombre d entreprises artisanales au Répertoire des Métiers : Sur les six derniers mois de l année, tous les départements de la région enregistrent une augmentation du nombre d entreprises inscrites au Répertoire des Métiers (de +18 dans l Indre à +21 dans le Loiret). La seule exception concerne le Cher qui est stable. Au 31 décembre 213, le secteur des Métiers compte entreprises (+2,5 % sur un an) NAR 4 EVOLUTION PAR RAPPORT au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ D amplitudes variées, les soldes enregistrés sont positifs pour l ensemble des grands secteurs d activité. Le secteur des Services (+225) est le principal moteur de cette croissance. Le solde du dernier semestre 213, globalement positif au niveau régional (+391), masque des réalités très contrastées. D une part, ce sont clairement les flux d auto-entrepreneurs, avec +598 unités, qui sont à l origine du solde global. D autre part, ceux traduisant la situation des entreprises dites classiques sont très négatifs (-27). Les auto-entrepreneurs représentent désormais 14,3 % des inscrits dans les fichiers des CMA. 2 - Les effectifs salariés par département au second semestre 213 : En Région Centre, les effectifs salariés de l Artisanat sont fortement orientés à la baisse (-1.16), pour le second semestre 213 comme sur l ensemble de l année (-1.94). La baisse des effectifs salariés est de 1,4% par rapport à juin 213 et de 2,4% par rapport à décembre 212. La dernière hausse des effectifs salariés remonte au premier semestre 211. L Artisanat comptait alors plus de 83.5 salariés en Région Centre. Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) 13.8 (-3) soit -5 sur l année EURE-ET-LOIR (-21) soit -37 sur l année LOIR-ET-CHER (-45) soit -58 sur l année INDRE-ET-LOIRE (+12) soit +11 sur l année INDRE 36 Sources : Répertoire des Métiers et données URSSAF CHER 18 LOIRET (-25) soit -55 sur l année 9.83 (-34) soit -49 sur l année Au sein de la Région Centre, des disparités sont relevées. Les efffectifs de l Indre progressent (+12 salariés). Les baisses des effectifs salariés sont importantes le long de l axe ligérien : Loiret (-25), Loir-et-Cher (-21), Indre-et-Loire (-45). Le repli est de -34 dans le Cher. En comparaison, la situation de l emploi salarié est relativement stable en Eure-et-Loir (-3). L Artisanat représente toujours près de 13% des emplois du secteur privé en Région Centre (78.99 salariés pour les Métiers). D un département à l autre, le poids de l Artisanat varie de 9,9% dans le Loiret à 16,7% dans l Indre. Le salaire moyen par tête est de 1.86 dans l Artisanat. Il est inférieur de 45 à la moyenne régionale du secteur privé (39 au semestre précédent). Repère : Emploi salarié privé en Région Centre : personnes* baisse de 7.6 salariés sur les six derniers mois de l année 213 (- 1,4%) *Données URSSAF non corrigées des variations saisonnières Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 3

5 3 - Les effectifs salariés par secteurs au second semestre 213 Le secteur du Bâtiment est le plus touché et enregistre une perte de 87 salariés sur six mois (-1.38 sur un an). L impact est également marqué dans le secteur des Services et celui de la Production, avec respectivement un recul de 22 salariés (-38 sur un an) et 9 salariés (-21 sur un an). Part des effectifs salariés par secteurs d activité au 31/12/213 28% 13% 19% En marge, l Alimentation affiche une très légère hausse de ses effectifs. Ce secteur montre une bonne résistance dans le contexte économique actuel. 4% NAR 4 EFFECTIFS SALARIES au 31/12/ EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/ SALAIRE MOYEN PAR TÊTE au 31/12/ EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/ * *Moyenne Durant les six derniers mois de l année 213, la majorité des secteurs d activité ont gagné des entreprises hormis certains secteurs comme le Papier Imprimerie (-27) et les Transports (-17). Concernant les évolutions des effectifs salariés sur le dernier semestre, les hausses les plus fortes sont observées pour Fabrication d articles divers (+13) et Viandes Poissons (+2). À l inverse, les baisses les plus importantes sont observées pour la Maçonnerie (-34), les Réparations (-21), l Aménagement finition (-19), et Travaux des métaux (-13). EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT * EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT * au 3/6/213 au 3/6/213 au 3/6/213 au 31/12/ * * +14* * * -44* * * -8* * * +77* *effets de gestion liés aux corrections dans le RM 28 Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 4

6 4 - Analyse des nouvelles embauches dans l Artisanat : CHER EURE-ET-LOIR INDRE INDRE-ET-LOIRE LOIR-ET-CHER LOIRET ARTISANS EMPLOYEURS 4ème trimestre ARTISANS EMPLOYEURS ayant effectué au moins une DUE (variation 4ème trimestre 212 / 4ème trimestre () 82 (+1) 44 (-1) 1.24 (-7) 7 (-7) 1.18 (-4) 4.98 (-18) DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE 4ème trimestre DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE (variation 4ème trimestre 212 / 4ème trimestre 213) RAPPEL : Compte tenu de l aspect saisonnier de l emploi salarié, l analyse trimestrielle est effectuée par la comparaison avec le même trimestre de l année précédente (et non pas par trimestre successif). Les Déclarations Uniques d Embauche (DUE) sont au nombre de dans l Artisanat en Région Centre. Une baisse de 9 DUE par rapport à la même période en 212 (4ème trimestre 212 / 4ème trimestre 213) est notée mais elle est limitée à la moitié des départements : le Loir-et-Cher (-17), le Cher (-7) et l Eure-et-Loir (-1). L Indre enregistre la plus forte progression (+8), devant le Loiret (+7) et l Indre-et-Loire (+1). En Région Centre, Il y a 19.8 artisans employeurs soit environ un artisan sur deux ( entreprises artisanales au total). Sur ces 19.8 artisans employeurs, un quart d entre eux ont effectué au moins une formalité d embauche au 2ème trimestre 213 (-18) par rapport à la même période en 212. L ensemble des DUE réalisées par les artisans employeurs au cours du 4ème trimestre 213 représente 8,8% de celles réalisées par les employeurs privés en Région Centre (9,1% à la même période en 212). Part des Déclarations Uniques d embauche par type de contrat de travail au 4ème trimestre 213 (Région Centre) Entreprises privées Entreprises artisanales 14% DUE CDI 43% DUE CDD courts 31% DUE CDI 69% DUE CDD courts 17% DUE CDD longs 26% DUE CDD longs RAPPEL : 4ème trimestre 212 7% 16% 14% DUE CDD courts DUE CDD longs DUE CDI RAPPEL : 4ème trimestre % DUE CDD courts 29% DUE CDD longs 3% DUE CDI Les entreprises de l Artisanat continuent à recourir principalement à des contrats de travail longs : Contrat à Durée Indéterminée (31%) et Contrat à Durée Déterminée long (26%). La part des DUE en Contrat à Durée Déterminée courts (moins d un mois) est de 46% dans l Artisanat. La situation est clairement différente pour l ensemble des entreprises privées de la Région Centre. Elles ont très majoritairement recours aux contrats de travail courts, puisque les CDD courts représentent 69% de l ensemble des DUE. La part des DUE en CDD longs (17%) et des CDI (14%) est deux fois plus faible que pour les entreprises artisanales. Il est intéressant de constater que la part des DUE en CDI dans l Artisanat reste stable par rapport à l année 212. Cela malgré une période où les nouveaux contrats de travail sont très majoritairement des CDD (courts ou longs) et dans un contexte économique difficile pour les entreprises artisanales. Une tendance similaire est observable sur l ensemble des entreprises privées en Région Centre. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 5

7 18 CHER 5.48 () 9.83 (-34) Au 31 décembre 213, le Cher recense 5.48 entreprises artisanales. Le solde entre les immatriculations (25) et les radiations (25) est à l équilibre sur six mois. En parallèle, ce département enregistre une baisse des effectifs (-34). Ce repli est deux fois plus important qu au semestre précédent au cours duquel les effectifs avaient baissé de 16 salariés. Pays de Vierzon 87 (+3) 91 (+12) 1.56 () LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 1er semestre 213) Nombre de salariés (variation au 1er semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département 1.45 (-6) Pays de Sancerre-Sologne Pays de Vierzon (-18) 4.79 (-21) Pays de Bourges Pays Loire -Val d Aubois 45 (-4) 65 (-6) Pays du Berry - Saint-Amandois 9 (+6) 1.32 () EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au second semestre 213, deux territoires sont épargnés par la diminution des effectifs : le Pays Sancerre-Sologne et le Pays du Berry - Saint-Amandois. Bourges et ses communes limitrophes sont les plus touchées (-21). Les baisses dans les deux autres pays est plus modérées, elles sont de -6 pour le Pays de Vierzon et le Pays Loire-Val d Aubois. L Alimentation est le seul secteur stable sur l année 213, tandis que le Bâtiment affiche la plus forte perte (-29 salariés). Sur le second semestre 213, l ensemble des secteurs d activité sont dans le rouge sans exception. L emploi salarié artisanal représente 15,1% de l emploi privé départemental (moyenne régionale 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.82 (1.86 à l échelle régionale). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 16% 42% 29% 16% 23% 42% 3% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, trois pays sur cinq enregistrent une progression du nombre d entreprises. Les deux seules exceptions concernent le Pays de Bourges (-18) et le Pays Loire - Val d Aubois (-4). Le Pays Sancerre-Sologne gagne 12 entreprises supplémentaires alors que les Pays du Berry Saint-Amandois (+6) et le Pays de Vierzon (+3) enregistrent des gains plus modérés. Au second semestre 213, le solde d entreprises est positif dans deux secteurs d activité Services (+11) et la Production (+3). La croissance du nombre d entreprises sur l année 213 est largement portée par le secteur des Services (+36). 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 6

8 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Dans la plupart des spécialités, un léger repli est constaté. Les effectifs salariés diminuent surtout dans le Bâtiment et les Services : Maçonnerie (-9), Aménagement Finition (-6) et Transports (-5). À contre-courant, la spécialité Installation électrique (+2) est la seule avec une progression notable sur le second semestre 213. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : À l inverse des observations sur les effectifs, les secteurs du Bâtiment et des Services sont les plus dynamiques des quatre secteurs d activités : les Réparations (+13), la Couverture Plomberie Chauffage (+5), et la Menuiserie Serrurerie (+5) progressent. Néanmoins, l évolution du nombre d entreprises reste plutôt limitée avec des variations entre +13 et -1 (Bois Ameublement). Il n y a donc pas de changement significatif sur les six derniers mois de l année. DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.51 déclarations d embauche ont été enregistrées, soit 7 de moins qu au 4ème trimestre 212. Le nombre artisans (6) à avoir déposé une DUE dans le Cher est stable. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (46) représente 3% du total dans le secteur des Métiers (31 % pour la moyenne régionale). La part des Contrats à Durée Déterminée Courts (moins d un mois) atteint 42% (1 point de moins qu au niveau régional) et les CDD longs 28%. Analyse par secteurs d activités L Alimentation (63) demeure le plus gros pourvoyeur d emplois et concentre plus de quatre déclarations sur dix. Le secteur des Services et du Bâtiment sont sensiblement au même niveau avec respectivement 41 et 36 DUE (soit 27% et 24% du total départemental). Ce dernier embauche majoritairement avec des CDI (44%) et des CDD longs (36%), contrairement au secteur Alimentaire qui a surtout recours à des contrats précaires (seulement 24% de CDI). Analyse par territoire La répartition géographique des DUE montre l importance du Pays de Bourges où 31 artisans (52% du total départemental) ont déposé une demande au 4ème trimestre 213 (3 à la même période en 212). Le nombre moyen d artisans qui déposent une DUE est compris entre 4 et 1 dans les autres Pays. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 7

9 28 EURE-ET-LOIR (+87) 13.8 (-3) Au 31 décembre 213, l Eure-et-Loir recense 7.65 entreprises artisanales sur son territoire soit +87 durant le dernier semestre. En parallèle, les effectifs artisanaux sont relativement stables quoique orientés à la baisse (-3). L Artisanat compte 13.8 salariés en Eure-et-Loir. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre (+5) Pays Drouais LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département 3.12 (-5) Pays Chartrain (hors agglomération) Hors Pays: 123 entreprises (+36) Pays Perche 1.79 (+39) 2.1 (-5) (+9) 1.67 () 3.87 (+8) Chartres Métropole Pays Dunois 742 (+11) Pays de Beauce 669 (+9) 99 () 1.35 (-4) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Durant le second semestre 213, Chartres Métropole affiche une hausse de +8 salariés. Le Pays Perche et le Pays de Beauce sont stables. Sur les autres territoires, l amplitude de la baisse est comprise entre -4 et -5 salariés : Pays Chartrain hors Agglomération (-5), Pays Drouais (-5) et Pays Dunois (-4). Sur les six derniers mois de l année 213, les secteurs des Services (+3) et de l Alimentation (+1) sont préservés alors que les secteurs de la Production (-5) et du Bâtiment (-2) sont en repli. Sur l ensemble de l année 213, le secteur des Services (+3) est le seul à observer une progression. La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre 213 1% 16% 43% 31% L emploi salarié artisanal eurélien représente 14% de l emploi marchand en Eure-et-Loir, ce qui le place au-dessus de la moyenne régionale (13%). Le salaire moyen par tête est de 1.92, soit supérieur à la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au cours des six premiers mois de l année, tous les territoires du département ont bénéficié d une augmentation du nombre d entreprises. L amplitude de la hausse est comprise entre +5 et +39, gain constaté à Chartres Métropole (+39). Au second semestre 213, le solde d entreprises est positif pour les Services (+3) et l Alimentation (+1). En revanche, le secteur de la Production est en léger repli (-2) et la baisse est plus marquée dans la Production (-5). Sur l ensemble de l année 213, seuls les Services (+5) sont dans le vert. 31 décembre 213 NAR % 23% 39% 25% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 8

10 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Effet de gestion : les corrections effectuées par le service CFE/RM dans le Répertoire des Métiers faussent l analyse sur ce semestre * * +38* * 46-27* -26* * 75-61* -62* * * +66* Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : La situation au second semestre 213 en matière d emploi est orienté à la baisse. Une grande majorité des spécialités connaissent une évolution des effectifs salariés comprise entre -7 et +5. Seules les spécialités Viandes et Poissons (+9) et Travaux des Métaux (-1) ont des variations plus importantes. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Sur les six derniers mois de l année en Eure-et-Loir, deux spécialités se démarquent des autres par une croissance plus forte du nombre d entreprise : les Fabrications d articles divers (+51) et l Aménagement Finition (+35). En revanche, les spécialités Menuiserie Serrurerie (-33) et Papier Imprimerie (-28) affichent un solde négatif. DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.92 déclarations d embauche ont été enregistrées (soit 1 de moins qu au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 82 artisans de l Eure-et-Loir ont déposé au moins une déclaration d embauche (soit 26% des artisans employeurs du département). La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (3%) est proche de la moyenne régionale (31%). Les autres sont des CDD longs pour 28% (53 DUE) et des CDD courts pour 42% (81 DUE). Définition : CDD court (moins d un mois). Analyse par secteurs d activités Le secteur de l Alimentaire concentre quatre déclarations sur dix au cours de la période (77). Le Bâtiment vient ensuite avec 56 DUE (29% du total départemental). Les CDD courts dans l Alimentaire représentent 69% des contrats de ce secteur, alors que dans les trois autres secteurs, les CDD courts sont généralement utilisés dans moins d un tiers des cas. Analyse par territoire Le Pays Drouais et le Pays Chartrain (agglomérations comprises) regroupent les deux tiers des entreprises du département. Ces deux territoires ont concentré 68% des artisans (56) ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213. Dans les autres Pays, entre 6 et 1 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 9

11 36 INDRE 4.26 (+18) 8.58 (+12) Au 31 décembre 213, l Indre recense 4.26 entreprises artisanales sur son territoire (+18). Les effectifs artisanaux sont en progression durant cette période, avec une hausse de 12 salariés. L Artisanat compte 8.58 salariés dans l Indre au cours du second semestre de l année 213. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Pays du Valencay en Berry 616 (+2) 1.12 (-2) Pays d Issoudin et de Champagne Berrichonne Pays Castelroussin - Val de L Indre 496 (+3) Pays de Brenne (+3) 1.22 (+1) 638 (-2) 2.99 (+6) 1.5 (-3) Pays de Val de Creuse - Val d Anglin 469 (+5) 1.13 (+8) Pays de la Châtre en Berry 773 (+8) 1.13 (+3) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au second semestre 213, la grande majorité des territoires de l Indre enregistre une hausse de leurs effectifs salariés comprise entre 1 et 8 salariés. Seuls les Pays de Brenne (-3) et du Valencay en Berry (-2) sont orientés à la baisse sur cette période. Sur les six derniers mois de l année, le secteur des Services (+14) alimente la croissance des effectifs salariés et c est aussi le cas de l Alimentaire (+2) mais de manière plus limitée. La Production est stable et le secteur du Bâtiment est orienté à la baisse (-4). Sur l ensemble de l année 213, les Services (+17) et l Alimentaire sont les seuls secteurs à observer une hausse de leurs effectifs. L emploi salarié artisanal représente 16,7% de l emploi privé départemental. C est toujours la plus forte proportion au niveau régional (en moyenne 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.79 dans le département, soit inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au cours des six premiers mois de l année, seul le Pays de Brenne (-2) a constaté un léger repli du nombre d entreprises artisanales. L amplitude de la hausse dans les autres Pays est limitée, entre +2 et +8 entreprises. De juin à décembre, le solde d entreprises progresse sensiblement dans les Services (+13) et l Alimentaire (+1) et plus faiblement dans le Bâtiment (+1). En revanche, le secteur de la Production (-6) affiche une petite baisse. 31 décembre 213 NAR 4 La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 18% 38% 3% 15% 23% 35% 27% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 1

12 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Effet de gestion : les corrections effectuées par le service CFE/RM dans le Répertoire des Métiers faussent l analyse du stock d entreprises en NAR 2 sur ce semestre Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, la situation des effectifs salariés du département est très différente entre le Bâtiment et les Services. Il y a une forte amplitude de variation dans le Bâtiment : de -12 en Terrassement Travaux Divers à +5 dans la Maçonnerie. Dans les Services, la situation est tout autre avec trois spécialités sur quatre affichant des hausses supérieures à 4 salariés et une stabilité pour la dernière (Réparations). Dans les autres domaines, les évolutions du nombre de salariés sont très limitées. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Dans l Indre, toutes les spécialités de l Alimentaire et du Bâtiment affichent des hausses parfois importantes. C est dans le Bâtiment que la croissance du nombre d entreprise est la plus forte : dans la Maçonnerie (+41), et dans la Couverture Plomberie Chauffage (+42). À l opposé, les spécialités des Services sont en toutes dans une situation délicate : les Transports (-42) accusent un fort recul ainsi que les Réparations (-35), la Blanchisserie Teinture Soins à la Personne (-35), et les Autres Services (-35). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.31 déclarations d embauche ont été enregistrées (1.23 au 4ème trimestre 212). Durant ce trimestre, 44 artisans de l Indre ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 23 % des artisans employeurs du département). La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (24 au total) représente 18% du total dans le secteur des Métiers. C est la part la plus faible des six départements de la Région Centre, car la moyenne régionale est de 31%. Les Contrats à Durée Déterminée courts (moins d un mois) atteignent 54% et les CDD longs 27%. Analyse par secteurs d activités Avec 49 embauches, les Services sont les plus actifs en matière de mouvement de main d oeuvre (près de quatre déclarations sur dix dans l Indre). Le secteur de l Alimentaire est en 2ème position avec près de 48 DUE (37% du total départemental). Ces deux secteurs d activités proposent le plus souvent des CDD (respectivement 84% et 87% des contrats enregistrés). Les secteurs du Bâtiment (16%) et celui de la Production (1%) se partagent les autres DUE. Analyse par territoire La répartition géographique des DUE est le reflet du poids économique des différents bassins d emploi. Le Pays Castelroussin (Châteauroux) se hisse en tête des DUE (17 artisans ont déposé une déclaration). Le nombre moyen d artisans qui déposent une DUE est compris entre 4 et 7 dans les autres Pays. Il n y a pas d évolution marquante par rapport au 4ème trimestre 212. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 11

13 37 INDRE-ET-LOIRE (+45) (-45) Au 31 décembre 213, l Indre-et-Loire recense entreprises artisanales sur son territoire, soit 45 entreprises supplémentaires depuis le premier semestre 213. En revanche, une baisse des effectifs salariés est constatée sur l ensemble des territoires du département. En six mois, le nombre de salariés a diminué de 45 personnes pour atteindre salariés. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Agglomération de Tours Pays Loire - Nature (+45) 834 (-17) Pays Loire - Touraine Pays Indre et Cher 7.66 (-7) 1.24 (-2) (+29) 67 (+12) Agglomération de Tours 4.9 (-1) 1.16 (-11) Pays du Chinonais Pays Indre et Cher (+6) 2.3 (-14) Pays Touraine Côté Sud (-5) 1.93 (-2) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au second semestre 213, les effectifs salariés de l Indre-et-Loire sont en fort repli (-45). Les plus forts replis concernent le Pays du Chinonais (-14), le Pays Indre-et-Cher (-11) et le Pays Loire - Touraine (-1). La baisse est de -7 pour l Agglomération de Tours, de -2 pour le Pays Loire - Nature et le Pays Touraine Côté Sud. Les baisses d effectifs du second semestre 213 concernent l ensemble des secteurs d activités à l exception de l Alimentaire qui reste stable. L emploi recule le plus fortement dans le secteur du Bâtiment (-33) et de la Production (-1). Sur l ensemble de l année 213, ces deux secteurs sont aussi les plus en retrait. L emploi salarié artisanal représente 12% de l emploi marchand en Indre-et-Loire (moyenne régionale 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.83, il est légèrement inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 16% 42% 3% 15% 15% 45% 25% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, deux territoires du département ont enregistré une baisse du nombre d entreprises artisanales. Le Pays Touraine Côté Sud et le Pays Loire - Nature sont concernés par cette faible diminution avec respectivement -5 et -17 entreprises. 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans tous les secteurs : les Services (+19), l Alimentaire (+14), la Production (+11) et même dans le Bâtiment (+1) Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 12

14 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, deux spécialités afffichent une diminution prononcée de leurs effectifs salariés sur le département: Aménagement finition (-15) et l Alimentation hors Viande et Poisson (-9). Dans les autres domaines, les évolutions du nombre de salariés sont moins fortes même si elles sont dans l ensemble orientées à la baisse avec une amplitude de variations comprise entre -6 et +1. Les seules exceptions notables sont les spécialités liée aux Viandes et Poissons (+5) et aux Autres services (+5). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : En Indre-et-Loire, il y a deux spécialités qui se démarquent des autres par une croissance plus forte du nombre d entreprises : Aménagement Finition (+3) et Autres Services(+44). À l opposé, les trois spécialités sont dans une situation moins favorable : l Alimentation hors Viandes et Poissons (-14) accuse un léger recul ainsi que la Menuiserie Serrurerie (-9) et la Fabrication d Articles Divers (-5). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 3.8 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (3.7 au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 1.24 artisans d Indre-et-Loire ont déposé au moins une déclaration d embauche (soit 28% des artisans employeurs du département). Ces DUE représentent un quart des déclarations relevées pour l Artisanat régional. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée concerne un tiers (33%) des formalités. Les parts restantes comprennent les CDD longs (24% avec 74 salariés) et les CDD courts (43% avec 1.31 salariés). Analyse par secteurs d activités L Alimentation et le Bâtiment concentrent les deux tiers des DUE : le secteur de l Alimentaire regroupe à lui seul 39% des déclarations au cours de la période (1.21) et le Bâtiment comptabilise 92 DUE (3% du total départemental). Les CDI dans le Bâtiment représentent 45% des nouveaux contrats dans cette filière, c est un des pourcentages les plus élevés pour cette activité des six départements de la région. Analyse par territoire L Agglomération de Tours, qui regroupe un tiers des entreprises d Indre-et-Loire, a concentré 44% des artisans ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213 (56 soit 2 de moins qu à la même période en 212). Ils étaient 26 (-2) dans le Pays Loire - Touraine. Dans les autres Pays, entre 8 et 15 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 13

15 41 LOIR-ET-CHER 5.81 (+4) 11.8 (-21) Au 31 décembre 213, le Loir-et-Cher recense 5.81 entreprises artisanales sur son territoire. Le département compte 4 entreprises supplémentaires par rapport au semestre précédent. En revanche, les effectifs artisanaux connaissent un repli marqué sur cette période (-21 salariés). L Artisanat compte 11.8 salariés dans le Loir-et-Cher. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) Pays Vendômois Pays de Beauce - Val de Loire () 449 (+9) 2.46 (-8) 85 (-3) Pays des Châteaux (+12) 3.85 (-8) Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais Pays de Grande Sologne 622 (-2) 1.11 (-2) (+19) 2.89 (-1) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Durant le second semestre 213, le Loir-et-Cher a enregistré une baisse notable de ses effectifs avec une perte de 21 salariés. L ensemble des territoires du département sont impactés par la baisse des effectifs. Les pertes vont de -1 pour le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais jusqu à -8 pour le Pays Vendômois et le Pays des Châteaux. Durant les six derniers mois de l année 213, le secteur de l Alimentation est épargné alors que le secteur du Bâtiment (-13) enregistre des pertes importantes. Pour la Production (-2) et les Services (-6), les effectifs se tassent faiblement. Sur l ensemble de l année, seul le secteur de l Alimentaire ne perd pas de salariés. L emploi salarié artisanal représente 14,4% de l emploi privé départemental. Le salaire moyen par tête est de 1.83, soit légèrement inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 15% 43% 3% 11% 19% 45% 24% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, trois territoires sur six ont enregistré une hausse du nombre d entreprises artisanales. Le Pays Vendômois est stable et le Pays de Grand Sologne recule légérement (-2). Les secteurs de Blois et de Romorantin-Lanthenay affichent les plus fortes hausses avec respectivement 12 et 19 salariés supplémentaires. 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans trois des quatre secteurs d activité de l Artisanat. La hausse est modérée dans la Production (+2). En revanche, la progression est plus affirmée dans l Alimentaire (+14) et les Services (+27) Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 14

16 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Dans les autres Pays, entre 8 et 15 artisans ont accompli Méthodologie cette : En formalité raison du secret d embauche. statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213 dans le Loir-et-Cher, une seule spécialité affiche véritablement une nette hausse de ses effectifs : Menuiserie Serrurie (+3). À l opposé, plusieurs spécialités connaîssent une situation défavorable : la Maçonnerie (-6), les Transports (-5), les Autres Services (-5), et les Réparations (-4) STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Dans les évolutions du nombre d entreprises par spécialité au second semestre 213, l amplitude des variations est réduite et comprise entre -1 et +23. Les spécialités qui gagnent le plus d entreprises sont : Blanchisserie Teinture Soins à la personne (+23), Viandes et Poissons (+15), et Autres Services (+9). À l inverse, le plus fort repli est constaté en Maçonnerie (-1) DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.74 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (1.81 au 4ème semestre 212). Au cours de ce trimestre, 7 artisans du Loir-et-Cher ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 25% des artisans du Loir-et-Cher employant des salariés ). La part des DUE portant sur les Contrats à Durée Indéterminée (56) représente 32% des signatures dans le secteur des Métiers, elle est légèrement supérieure à la moyenne régionale (31%). En parallèle, le poids des Contrats à Durée Déterminée courts (41%) est un des plus faibles de la Région Centre et la part des CDD longs (supérieur à 1 mois) est de 27%. Analyse par secteurs d activités Le secteur du Bâtiment concentre pratiquement quatre déclarations d embauche sur dix (63) et enregistre une baisse de 14 DUE par rapport au 4ème trimestre 212. L Alimentaire vient ensuite avec 49 DUE (en hausse de 3 DUE par rapport au 4ème trimestre 212). Ils représentent un quart du total des DUE (devant les Services). La part des contrats courts dans le Bâtiment est la plus élevée de la Région Centre (25% des contrats du secteur) et le poids des contrats courts est important dans l Alimentaire, la Production et les Services (un contrat sur deux). Analyse par territoire Au cours du 4ème trimestre 213, 27 artisans ont déposé au moins une DUE sur le Pays des Chateaux (stable par rapport à la même période en 213) et 18 (-1) pour le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais. Sur le territoire du Pays Vendômois, ils sont 15 (-2). Dans les autres Pays, entre 4 et 6 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 15

17 45 LOIRET 9.81 (+21) 18.3 (-25) Au 31 décembre 213, le Loiret recense 9.81 entreprises artisanales et compte 21 entreprises supplémentaires depuis le dernier semestre. Dans le même temps, une forte baisse des effectifs salariés est constatée sur le département. En 6 mois, le nombre de salariés a diminué de 25 personnes sur un total de 18.3 salariés dans le Loiret. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Pays de Beauce - Gâtinais en Pithiverais 1.64 (+12) Agglomération de Montargis 1.82 (-6) 94 (+13) Pays Loire - Beauce 821 (+2) 1.63 (+1) Agglomération d Orléans Pays de la forêt d Orléans - Val de Loire 1.18 (+16) 1.86 (+3) Agglomération de Montargis Pays du Gâtinais (+19) 1.72 (-3) 1.58 (+4) Pays Sologne - Val de Sud 83 (+11) Pays Giennois Agglomération d Orléans 3.31 (+15) 6.7 (-14) 1.41 (-1) 737 (+5) 1.24 (-7) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Le Loiret (-25) enregistre un fort recul sur le 2ème semestre 213. Ce repli est principalement lié à la situation de l Agglomération Orléanaise qui perd 14 salariés. Seuls les Pays du Gâtinais (+4), de la forêt d Orléans - Val de Loire (+3) et Loire - Beauce (+1) enregistrent une progression de l emploi. Pour les autres territoires, l amplitude de la baisse est comprise entre -1 et -7 salariés. Les baisses d effectifs du second semestre 213 concernent l ensemble des secteurs d activités à l exception de l Alimentaire (+2) qui progresse. Le Bâtiment est très largement impacté par ces baisses (-22). Sur l ensemble de l année 213, la baisse dans le Bâtiment est de 41 salariés. La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre 213 8% 14% 47% 31% L emploi salarié artisanal loirétain représente 9,9% de l emploi marchand dans le Loiret au 2ème semestre 213. Le salaire moyen par tête est de 1.91, au-dessus de la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, tous les territoires du département ont enregistré une hausse du nombre d entreprises artisanales. L amplitude des augmentations est comprise entre 5 et 15 entreprises supplémentaires. Orléans et ses communes limitrophes affichent la plus forte croissance. De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans tous les secteurs d activités. Le Bâtiment (+66) et les Services (+14) sont les principaux moteurs de cette croissance. 31 décembre 213 NAR % 14% 49% 27% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 16

18 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, la situation des effectifs salariés du département est contrastée selon les spécialités, l amplitude des variations étant comprise entre -11 et +4. Maçonnerie (-11), Réparations (-1) et Couverture Plomberie Chauffage (-5) sont fortement impactées par une baisse d effectifs. À l inverse, les spécialités Alimentation hors viandes et poissons (+4) et Transports (+4) affichent une progression de leurs effectifs. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Sur les six derniers mois de l année 213 dans le Loiret, trois spécialités se démarquent grâce à une progression plus forte du nombre d entreprises : Blanchisserie Teinture Soins à la personne (+43), Réparations (+27) et Autres Services (+2). À l opposé, une seule catégorie connaît un très léger repli : Travaux des métaux (-1). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 3.11 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (3.4 au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 1.18 artisans du Loiret ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 27 % des 4.38 artisans employeurs du département). Cela correspond à une légère baisse de 4 artisans comparativement au 4ème trimestre 212 (1.22). Ces 3.11 DUE représentent 25% des DUE en Région Centre pour l Artisanat. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (1.) représente 32% de l ensemble des contrats, et on relève une hausse de 8 DUE par rapport au 4ème trimestre 212. Les deux tiers restant comprennent les CDD longs (26% avec 81 DUE) et les CDD courts (42% avec 1.3 DUE). Définition : le CDD long est supérieur à un mois et le CDD court est inférieur à un mois. Analyse par secteurs d activités Le secteur du Bâtiment concentre 32% des déclarations au cours de la période (99). L Alimentation vient ensuite avec 97 DUE (31% du total départemental) et les Services ont enregistré 93 DUE (3%). Les CDD courts dans l Alimentation représentent 65% des contrats alors que dans le Bâtiment, les CDD courts ne sont utilisés que dans 19% des cas. Analyse par territoire L Agglomération d Orléans, qui regroupe un tiers des entreprises du Loiret, a concentré 41% des artisans ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213 (4% au 4ème trimestre 212). Dans les autres Pays, entre 8 et 12 artisans ont accompli cette formalité accompagnant une embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 17

19 Méthodologie : Grâce au Répertoire des Métiers (RM), les Chambres de Métiers et de l Artisanat disposent des informations sur les entreprises artisanales en Région Centre. Pour les chiffres-clés de l emploi salarié présentés dans cette note, un rapprochement de fichiers entre le RM et les données sur les employeurs gérées par les URSSAF de la Région Centre a été opéré. Il permet d identifier les artisans employeurs et les effectifs employés pour une analyse géographique et sectorielle. Pour des raisons statistiques propres à l URSSAF, les effectifs salariés et les SMPT (salaires moyens par tête) sont arrondis à la dizaine. Par ailleurs, une partie des salariés de l Artisanat dépend de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Ils ne sont donc pas comptabilisés dans cette étude.

20 Sources : Répertoire des Métiers - URSSAF Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre 5, Rue de la Lionne - 45 ORLEANS - Téléphone: Courriel: Erik Leconte - Chargé d Etudes Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l Etat, et le Conseil Régional du Centre Partenaire technique : URSSAF Centre

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

économi ue Les annonces de suppression et de création/maintien de postes entre janvier et décembre 2014 indreet-loire

économi ue Les annonces de suppression et de création/maintien de postes entre janvier et décembre 2014 indreet-loire tableau de bord économi ue n#44# MARS 2015 Période de référence : Septembre - Décembre 2014 DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE Espéré tout au long de l année 2014, le retour à une croissance mondiale vigoureuse

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire

économi ue Les annonces de suppressions et de créations/maintiens de postes entre janvier et décembre 2013 indreet-loire tableau de bord économi ue n#40# FÉVRIER 2014 Période de référence : Septembre - Décembre 2013 DE LA RÉGION CENTRE Cinq années après le début de la crise, l économie européenne semble reprendre des couleurs.

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Évolution du tissu artisanal en Bretagne du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, 28 000 emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des

Plus en détail

Diagnostic préalable. à l élaboration de. l AGENDA 21 régional

Diagnostic préalable. à l élaboration de. l AGENDA 21 régional Diagnostic préalable à l élaboration de l AGENDA 21 régional 1 2 Editorial Le réchauffement climatique met en cause les équilibres écologiques et risque de modifier radicalement notre manière de vivre.

Plus en détail

Electriciens du bâtiment

Electriciens du bâtiment Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) La famille professionnelle Electriciens du bâtiment Caractéristiques Tendances 1982-1999 Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL,

Plus en détail

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79,

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79, Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L F é v r i e r 2015 L ÉQUIPEMENT EN DE LA PERSONNE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE

CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE CHIFFRES-CLÉS CONJONCTURE 2013 Val d Oise SOMMAIRE entreprises département Au 31 décembre 2012 138,1 entreprises artisanales pour 10 000 habitants 3 430 immatriculations Enregistrées par le Centre de Formalités

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

L INDUSTRIE en Seine-et-Marne

L INDUSTRIE en Seine-et-Marne FOCUS études JUILLET 213 information économique L INDUSTRIE en Seine-et-Marne L industrie (hors BTP) regroupe 3 99 établissements et 47 268 emplois salariés en Seine-et-Marne. Souvent présenté sous l angle

Plus en détail

Présentation de la délégation

Présentation de la délégation Présentation de la délégation La est située dans les locaux du siège de l agence Avenue Buffon - CS 36339-45063 ORLEANS CEDEX 2 Tél. 02.38.51.73.73 Fax. 02.38.51.73.25 centre.loire@eau-loire-bretagne.fr

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire Le coût de construction des s en Pays de la Loire pour les permis autorisés en 2006 Sommaire I Source, définitions et limites d utilisation p 2 II Les principaux enseignements p 3 III Qui sont les pétitionnaires

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

SESP Infos rapides IPEA - ENSEMBLE DES TRAVAUX D'ENTRETIEN-AMELIORATION DE LOGEMENTS. 1er trim.05. glissementbt50 glissementipea IPEA BT50

SESP Infos rapides IPEA - ENSEMBLE DES TRAVAUX D'ENTRETIEN-AMELIORATION DE LOGEMENTS. 1er trim.05. glissementbt50 glissementipea IPEA BT50 CONSTRUCTION N 441 - Juin 2008 Légère accélération de l indice des prix des travaux d entretien-amélioration de logements au 1 er trimestre 2008 Au premier trimestre 2008, l indice des prix des travaux

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

L indice des prix des travaux d entretienamélioration. de logements à la fin du deuxième trimestre 2009

L indice des prix des travaux d entretienamélioration. de logements à la fin du deuxième trimestre 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 68 Septembre 2009 Indices des prix des travaux d entretien-amélioration de logements à la fin du deuxième trimestre 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE Fin, on dénombre 911 000 autoentrepreneurs (AE). Ils représentent 51 % de l ensemble des travailleurs indépendants (hors secteur agricole) immatriculés depuis la création du dispositif le 1 er janvier

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais

Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Commerce et Services de proximité dans le Beaujolais Mai 2012 Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais Juin 2012 1 Méthodologie La Chambre de Commerce et d Industrie du Beaujolais a mis en place

Plus en détail

B. LES TABLEAUX DE SUIVI

B. LES TABLEAUX DE SUIVI B. LES TABLEAUX DE SUIVI 3 B. PRESENTATION.1 LA FORMATION PROFESSIONNELLE : BILAN PAR DOMAINE PROFESSIONNEL 1. Agriculture La part des effectifs dans la filière agricole se situe un peu en dessous de la

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "CONSTRUCTION"

SECTEUR D'ACTIVITÉ CONSTRUCTION Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "CONSTRUCTION" Date de mise en ligne : Décembre 2007 OUTIL SECTEUR Conception, méthodologie : Marie-Béatrice ROCHARD, directrice

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales. - Par - La Direction technique chargée des statistiques sociales et des revenus

Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales. - Par - La Direction technique chargée des statistiques sociales et des revenus Collections Statistiques N 183 Série S : Statistiques Sociales ENQUÊTE SUR LES DÉPENSES DE CONSOMMATION ET LE NIVEAU DE VIE DES MÉNAGES 2011 Dépenses de consommation des ménages algériens en 2011 - Par

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE DIRECCTE ALSACE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace POINT DE CONJONCTURE Septembre Sommaire : I. La conjoncture régionale L activité

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Tableau économique de l artisanat MAI 2014 Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires Tableau économique de l artisanat

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

!"# $ ( ' ) * + * + +, " #

!# $ ( ' ) * + * + +,  # Laurent NOWIK / Joseph LARMARANGE! : les taux sont toujours annuels et se calculent à partir de la population moyenne. " #!"# $ On utilise la formule suivante : Population (1/1/ t+1) Population (1/1/t)

Plus en détail

guide destiné aux médecins et aux étudiants en médecine S installer en Loir

guide destiné aux médecins et aux étudiants en médecine S installer en Loir guide destiné aux médecins et aux étudiants en médecine S installer en Loir Cher l e d é p a r t e m e n t l e d é p a r t e m e n t Soyez les bienvenus en! Edito Le Loir & Cher vous accueille Notre département

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE"

SECTEUR D'ACTIVITÉ INDUSTRIE AUTOMOBILE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches et secteurs

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 M A R S 2 0 0 7 Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 4 e trimestre 2006 Forte augmentation des prix et croissance limitée du volume de travaux d entretien-amélioration du logement Le chiffre d affaires

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Electricité - Electronique

Electricité - Electronique Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) Le domaine professionnel Electricité - Electronique Caractéristiques Tendances 1982-1999 Logo Alfa Centr Directeur de la publication : Jean-Claude

Plus en détail

LES FEMMES EN REGION CENTRE.

LES FEMMES EN REGION CENTRE. LES FEMMES EN REGION CENTRE. POUR UNE DYNAMIQUE DE LA REGION CENTRE : L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES ET LA MIXITE PROFESSIONNELLE «L esprit n a point de sexe» Poulain de la Barre

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

1 - Salaires nets tous secteurs confondus

1 - Salaires nets tous secteurs confondus N 627 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2011 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine

L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine L ARTISANAT dans les Hauts-de-Seine Statistiques Baromètre 2013 Réalisés par Avec le soutien financier de Président de la CMA92 Daniel GOUPILLAT 1 000 entreprises artisanales supplémentaires dans les Hauts-de-Seine!

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail