Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre Année 2013)

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)"

Transcription

1 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre Année 213) La révision 214 de la Nomenclature Française d Activité de l Artisanat est prise en compte dans cette publication

2 Region Centre Page 2 18 Cher Page 6 28 Eure-et-Loir Page 8 36 Indre Page 1 37 Indre-et-Loire Page Loir-et-Cher Page Loiret Page 16 Sources : Répertoire des Métiers - URSSAF Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre 5, Rue de la Lionne - 45 ORLEANS - Téléphone: Courriel: Erik Leconte - Chargé d Etudes Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l Etat, et le Conseil Régional du Centre Partenaire technique : URSSAF Centre

3 REGION CENTRE Données clés : Au cours du second semestre de l année 213, le stock d entreprises et les effectifs salariés de l Artisanat poursuivent des évolutions diamétralement opposées : le secteur gagne 391 entreprises mais, dans le même temps, perd 1.16 salariés. Sur l ensemble de l année 213, le constat est similaire avec près de 1. entreprises artisanales supplémentaires et en parallèle la disparition de pratiquement 2. emplois. Depuis l apparition du régime de l auto-entreprise, le nombre de créations d entreprises se maintient à un niveau élevé mais il ne génère pas d emplois salariés dans le Secteur des Métiers. L Artisanat en Région Centre au 31 décembre 213 REGION HAUTE-NORMANDIE Données URSSAF et RM REGION BASSE NORMANDIE (+87) REGION CENTRE (+391) (-1.16) REGION ILE-DE-FRANCE 13.8 (-3) REGION PAYS DE LA LOIRE EURE-ET-LOIR 28 LOIR-ET-CHER (+4) 9.81 (+21) 18.3 (-25) LOIRET 45 REGION BOURGOGNE (+45) 11.8 (-21) 18.39(-45) INDRE-ET-LOIRE (+18) 5.48 () 9.83 (-34) 8.58 (+12) CHER 18 REGION POITOU-CHARENTES INDRE 36 REGION AUVERGNE N REGION LIMOUSIN Nombre d entreprises artisanales (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 2

4 1 - Les évolutions du nombre d entreprises artisanales au Répertoire des Métiers : Sur les six derniers mois de l année, tous les départements de la région enregistrent une augmentation du nombre d entreprises inscrites au Répertoire des Métiers (de +18 dans l Indre à +21 dans le Loiret). La seule exception concerne le Cher qui est stable. Au 31 décembre 213, le secteur des Métiers compte entreprises (+2,5 % sur un an) NAR 4 EVOLUTION PAR RAPPORT au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ D amplitudes variées, les soldes enregistrés sont positifs pour l ensemble des grands secteurs d activité. Le secteur des Services (+225) est le principal moteur de cette croissance. Le solde du dernier semestre 213, globalement positif au niveau régional (+391), masque des réalités très contrastées. D une part, ce sont clairement les flux d auto-entrepreneurs, avec +598 unités, qui sont à l origine du solde global. D autre part, ceux traduisant la situation des entreprises dites classiques sont très négatifs (-27). Les auto-entrepreneurs représentent désormais 14,3 % des inscrits dans les fichiers des CMA. 2 - Les effectifs salariés par département au second semestre 213 : En Région Centre, les effectifs salariés de l Artisanat sont fortement orientés à la baisse (-1.16), pour le second semestre 213 comme sur l ensemble de l année (-1.94). La baisse des effectifs salariés est de 1,4% par rapport à juin 213 et de 2,4% par rapport à décembre 212. La dernière hausse des effectifs salariés remonte au premier semestre 211. L Artisanat comptait alors plus de 83.5 salariés en Région Centre. Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) 13.8 (-3) soit -5 sur l année EURE-ET-LOIR (-21) soit -37 sur l année LOIR-ET-CHER (-45) soit -58 sur l année INDRE-ET-LOIRE (+12) soit +11 sur l année INDRE 36 Sources : Répertoire des Métiers et données URSSAF CHER 18 LOIRET (-25) soit -55 sur l année 9.83 (-34) soit -49 sur l année Au sein de la Région Centre, des disparités sont relevées. Les efffectifs de l Indre progressent (+12 salariés). Les baisses des effectifs salariés sont importantes le long de l axe ligérien : Loiret (-25), Loir-et-Cher (-21), Indre-et-Loire (-45). Le repli est de -34 dans le Cher. En comparaison, la situation de l emploi salarié est relativement stable en Eure-et-Loir (-3). L Artisanat représente toujours près de 13% des emplois du secteur privé en Région Centre (78.99 salariés pour les Métiers). D un département à l autre, le poids de l Artisanat varie de 9,9% dans le Loiret à 16,7% dans l Indre. Le salaire moyen par tête est de 1.86 dans l Artisanat. Il est inférieur de 45 à la moyenne régionale du secteur privé (39 au semestre précédent). Repère : Emploi salarié privé en Région Centre : personnes* baisse de 7.6 salariés sur les six derniers mois de l année 213 (- 1,4%) *Données URSSAF non corrigées des variations saisonnières Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 3

5 3 - Les effectifs salariés par secteurs au second semestre 213 Le secteur du Bâtiment est le plus touché et enregistre une perte de 87 salariés sur six mois (-1.38 sur un an). L impact est également marqué dans le secteur des Services et celui de la Production, avec respectivement un recul de 22 salariés (-38 sur un an) et 9 salariés (-21 sur un an). Part des effectifs salariés par secteurs d activité au 31/12/213 28% 13% 19% En marge, l Alimentation affiche une très légère hausse de ses effectifs. Ce secteur montre une bonne résistance dans le contexte économique actuel. 4% NAR 4 EFFECTIFS SALARIES au 31/12/ EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/ SALAIRE MOYEN PAR TÊTE au 31/12/ EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/ * *Moyenne Durant les six derniers mois de l année 213, la majorité des secteurs d activité ont gagné des entreprises hormis certains secteurs comme le Papier Imprimerie (-27) et les Transports (-17). Concernant les évolutions des effectifs salariés sur le dernier semestre, les hausses les plus fortes sont observées pour Fabrication d articles divers (+13) et Viandes Poissons (+2). À l inverse, les baisses les plus importantes sont observées pour la Maçonnerie (-34), les Réparations (-21), l Aménagement finition (-19), et Travaux des métaux (-13). EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT * EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT * au 3/6/213 au 3/6/213 au 3/6/213 au 31/12/ * * +14* * * -44* * * -8* * * +77* *effets de gestion liés aux corrections dans le RM 28 Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 4

6 4 - Analyse des nouvelles embauches dans l Artisanat : CHER EURE-ET-LOIR INDRE INDRE-ET-LOIRE LOIR-ET-CHER LOIRET ARTISANS EMPLOYEURS 4ème trimestre ARTISANS EMPLOYEURS ayant effectué au moins une DUE (variation 4ème trimestre 212 / 4ème trimestre () 82 (+1) 44 (-1) 1.24 (-7) 7 (-7) 1.18 (-4) 4.98 (-18) DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE 4ème trimestre DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE (variation 4ème trimestre 212 / 4ème trimestre 213) RAPPEL : Compte tenu de l aspect saisonnier de l emploi salarié, l analyse trimestrielle est effectuée par la comparaison avec le même trimestre de l année précédente (et non pas par trimestre successif). Les Déclarations Uniques d Embauche (DUE) sont au nombre de dans l Artisanat en Région Centre. Une baisse de 9 DUE par rapport à la même période en 212 (4ème trimestre 212 / 4ème trimestre 213) est notée mais elle est limitée à la moitié des départements : le Loir-et-Cher (-17), le Cher (-7) et l Eure-et-Loir (-1). L Indre enregistre la plus forte progression (+8), devant le Loiret (+7) et l Indre-et-Loire (+1). En Région Centre, Il y a 19.8 artisans employeurs soit environ un artisan sur deux ( entreprises artisanales au total). Sur ces 19.8 artisans employeurs, un quart d entre eux ont effectué au moins une formalité d embauche au 2ème trimestre 213 (-18) par rapport à la même période en 212. L ensemble des DUE réalisées par les artisans employeurs au cours du 4ème trimestre 213 représente 8,8% de celles réalisées par les employeurs privés en Région Centre (9,1% à la même période en 212). Part des Déclarations Uniques d embauche par type de contrat de travail au 4ème trimestre 213 (Région Centre) Entreprises privées Entreprises artisanales 14% DUE CDI 43% DUE CDD courts 31% DUE CDI 69% DUE CDD courts 17% DUE CDD longs 26% DUE CDD longs RAPPEL : 4ème trimestre 212 7% 16% 14% DUE CDD courts DUE CDD longs DUE CDI RAPPEL : 4ème trimestre % DUE CDD courts 29% DUE CDD longs 3% DUE CDI Les entreprises de l Artisanat continuent à recourir principalement à des contrats de travail longs : Contrat à Durée Indéterminée (31%) et Contrat à Durée Déterminée long (26%). La part des DUE en Contrat à Durée Déterminée courts (moins d un mois) est de 46% dans l Artisanat. La situation est clairement différente pour l ensemble des entreprises privées de la Région Centre. Elles ont très majoritairement recours aux contrats de travail courts, puisque les CDD courts représentent 69% de l ensemble des DUE. La part des DUE en CDD longs (17%) et des CDI (14%) est deux fois plus faible que pour les entreprises artisanales. Il est intéressant de constater que la part des DUE en CDI dans l Artisanat reste stable par rapport à l année 212. Cela malgré une période où les nouveaux contrats de travail sont très majoritairement des CDD (courts ou longs) et dans un contexte économique difficile pour les entreprises artisanales. Une tendance similaire est observable sur l ensemble des entreprises privées en Région Centre. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 5

7 18 CHER 5.48 () 9.83 (-34) Au 31 décembre 213, le Cher recense 5.48 entreprises artisanales. Le solde entre les immatriculations (25) et les radiations (25) est à l équilibre sur six mois. En parallèle, ce département enregistre une baisse des effectifs (-34). Ce repli est deux fois plus important qu au semestre précédent au cours duquel les effectifs avaient baissé de 16 salariés. Pays de Vierzon 87 (+3) 91 (+12) 1.56 () LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 1er semestre 213) Nombre de salariés (variation au 1er semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département 1.45 (-6) Pays de Sancerre-Sologne Pays de Vierzon (-18) 4.79 (-21) Pays de Bourges Pays Loire -Val d Aubois 45 (-4) 65 (-6) Pays du Berry - Saint-Amandois 9 (+6) 1.32 () EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au second semestre 213, deux territoires sont épargnés par la diminution des effectifs : le Pays Sancerre-Sologne et le Pays du Berry - Saint-Amandois. Bourges et ses communes limitrophes sont les plus touchées (-21). Les baisses dans les deux autres pays est plus modérées, elles sont de -6 pour le Pays de Vierzon et le Pays Loire-Val d Aubois. L Alimentation est le seul secteur stable sur l année 213, tandis que le Bâtiment affiche la plus forte perte (-29 salariés). Sur le second semestre 213, l ensemble des secteurs d activité sont dans le rouge sans exception. L emploi salarié artisanal représente 15,1% de l emploi privé départemental (moyenne régionale 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.82 (1.86 à l échelle régionale). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 16% 42% 29% 16% 23% 42% 3% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, trois pays sur cinq enregistrent une progression du nombre d entreprises. Les deux seules exceptions concernent le Pays de Bourges (-18) et le Pays Loire - Val d Aubois (-4). Le Pays Sancerre-Sologne gagne 12 entreprises supplémentaires alors que les Pays du Berry Saint-Amandois (+6) et le Pays de Vierzon (+3) enregistrent des gains plus modérés. Au second semestre 213, le solde d entreprises est positif dans deux secteurs d activité Services (+11) et la Production (+3). La croissance du nombre d entreprises sur l année 213 est largement portée par le secteur des Services (+36). 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 6

8 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Dans la plupart des spécialités, un léger repli est constaté. Les effectifs salariés diminuent surtout dans le Bâtiment et les Services : Maçonnerie (-9), Aménagement Finition (-6) et Transports (-5). À contre-courant, la spécialité Installation électrique (+2) est la seule avec une progression notable sur le second semestre 213. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : À l inverse des observations sur les effectifs, les secteurs du Bâtiment et des Services sont les plus dynamiques des quatre secteurs d activités : les Réparations (+13), la Couverture Plomberie Chauffage (+5), et la Menuiserie Serrurerie (+5) progressent. Néanmoins, l évolution du nombre d entreprises reste plutôt limitée avec des variations entre +13 et -1 (Bois Ameublement). Il n y a donc pas de changement significatif sur les six derniers mois de l année. DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.51 déclarations d embauche ont été enregistrées, soit 7 de moins qu au 4ème trimestre 212. Le nombre artisans (6) à avoir déposé une DUE dans le Cher est stable. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (46) représente 3% du total dans le secteur des Métiers (31 % pour la moyenne régionale). La part des Contrats à Durée Déterminée Courts (moins d un mois) atteint 42% (1 point de moins qu au niveau régional) et les CDD longs 28%. Analyse par secteurs d activités L Alimentation (63) demeure le plus gros pourvoyeur d emplois et concentre plus de quatre déclarations sur dix. Le secteur des Services et du Bâtiment sont sensiblement au même niveau avec respectivement 41 et 36 DUE (soit 27% et 24% du total départemental). Ce dernier embauche majoritairement avec des CDI (44%) et des CDD longs (36%), contrairement au secteur Alimentaire qui a surtout recours à des contrats précaires (seulement 24% de CDI). Analyse par territoire La répartition géographique des DUE montre l importance du Pays de Bourges où 31 artisans (52% du total départemental) ont déposé une demande au 4ème trimestre 213 (3 à la même période en 212). Le nombre moyen d artisans qui déposent une DUE est compris entre 4 et 1 dans les autres Pays. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 7

9 28 EURE-ET-LOIR (+87) 13.8 (-3) Au 31 décembre 213, l Eure-et-Loir recense 7.65 entreprises artisanales sur son territoire soit +87 durant le dernier semestre. En parallèle, les effectifs artisanaux sont relativement stables quoique orientés à la baisse (-3). L Artisanat compte 13.8 salariés en Eure-et-Loir. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre (+5) Pays Drouais LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département 3.12 (-5) Pays Chartrain (hors agglomération) Hors Pays: 123 entreprises (+36) Pays Perche 1.79 (+39) 2.1 (-5) (+9) 1.67 () 3.87 (+8) Chartres Métropole Pays Dunois 742 (+11) Pays de Beauce 669 (+9) 99 () 1.35 (-4) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Durant le second semestre 213, Chartres Métropole affiche une hausse de +8 salariés. Le Pays Perche et le Pays de Beauce sont stables. Sur les autres territoires, l amplitude de la baisse est comprise entre -4 et -5 salariés : Pays Chartrain hors Agglomération (-5), Pays Drouais (-5) et Pays Dunois (-4). Sur les six derniers mois de l année 213, les secteurs des Services (+3) et de l Alimentation (+1) sont préservés alors que les secteurs de la Production (-5) et du Bâtiment (-2) sont en repli. Sur l ensemble de l année 213, le secteur des Services (+3) est le seul à observer une progression. La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre 213 1% 16% 43% 31% L emploi salarié artisanal eurélien représente 14% de l emploi marchand en Eure-et-Loir, ce qui le place au-dessus de la moyenne régionale (13%). Le salaire moyen par tête est de 1.92, soit supérieur à la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au cours des six premiers mois de l année, tous les territoires du département ont bénéficié d une augmentation du nombre d entreprises. L amplitude de la hausse est comprise entre +5 et +39, gain constaté à Chartres Métropole (+39). Au second semestre 213, le solde d entreprises est positif pour les Services (+3) et l Alimentation (+1). En revanche, le secteur de la Production est en léger repli (-2) et la baisse est plus marquée dans la Production (-5). Sur l ensemble de l année 213, seuls les Services (+5) sont dans le vert. 31 décembre 213 NAR % 23% 39% 25% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 8

10 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Effet de gestion : les corrections effectuées par le service CFE/RM dans le Répertoire des Métiers faussent l analyse sur ce semestre * * +38* * 46-27* -26* * 75-61* -62* * * +66* Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : La situation au second semestre 213 en matière d emploi est orienté à la baisse. Une grande majorité des spécialités connaissent une évolution des effectifs salariés comprise entre -7 et +5. Seules les spécialités Viandes et Poissons (+9) et Travaux des Métaux (-1) ont des variations plus importantes. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Sur les six derniers mois de l année en Eure-et-Loir, deux spécialités se démarquent des autres par une croissance plus forte du nombre d entreprise : les Fabrications d articles divers (+51) et l Aménagement Finition (+35). En revanche, les spécialités Menuiserie Serrurerie (-33) et Papier Imprimerie (-28) affichent un solde négatif. DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.92 déclarations d embauche ont été enregistrées (soit 1 de moins qu au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 82 artisans de l Eure-et-Loir ont déposé au moins une déclaration d embauche (soit 26% des artisans employeurs du département). La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (3%) est proche de la moyenne régionale (31%). Les autres sont des CDD longs pour 28% (53 DUE) et des CDD courts pour 42% (81 DUE). Définition : CDD court (moins d un mois). Analyse par secteurs d activités Le secteur de l Alimentaire concentre quatre déclarations sur dix au cours de la période (77). Le Bâtiment vient ensuite avec 56 DUE (29% du total départemental). Les CDD courts dans l Alimentaire représentent 69% des contrats de ce secteur, alors que dans les trois autres secteurs, les CDD courts sont généralement utilisés dans moins d un tiers des cas. Analyse par territoire Le Pays Drouais et le Pays Chartrain (agglomérations comprises) regroupent les deux tiers des entreprises du département. Ces deux territoires ont concentré 68% des artisans (56) ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213. Dans les autres Pays, entre 6 et 1 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 9

11 36 INDRE 4.26 (+18) 8.58 (+12) Au 31 décembre 213, l Indre recense 4.26 entreprises artisanales sur son territoire (+18). Les effectifs artisanaux sont en progression durant cette période, avec une hausse de 12 salariés. L Artisanat compte 8.58 salariés dans l Indre au cours du second semestre de l année 213. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Pays du Valencay en Berry 616 (+2) 1.12 (-2) Pays d Issoudin et de Champagne Berrichonne Pays Castelroussin - Val de L Indre 496 (+3) Pays de Brenne (+3) 1.22 (+1) 638 (-2) 2.99 (+6) 1.5 (-3) Pays de Val de Creuse - Val d Anglin 469 (+5) 1.13 (+8) Pays de la Châtre en Berry 773 (+8) 1.13 (+3) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au second semestre 213, la grande majorité des territoires de l Indre enregistre une hausse de leurs effectifs salariés comprise entre 1 et 8 salariés. Seuls les Pays de Brenne (-3) et du Valencay en Berry (-2) sont orientés à la baisse sur cette période. Sur les six derniers mois de l année, le secteur des Services (+14) alimente la croissance des effectifs salariés et c est aussi le cas de l Alimentaire (+2) mais de manière plus limitée. La Production est stable et le secteur du Bâtiment est orienté à la baisse (-4). Sur l ensemble de l année 213, les Services (+17) et l Alimentaire sont les seuls secteurs à observer une hausse de leurs effectifs. L emploi salarié artisanal représente 16,7% de l emploi privé départemental. C est toujours la plus forte proportion au niveau régional (en moyenne 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.79 dans le département, soit inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES): Au cours des six premiers mois de l année, seul le Pays de Brenne (-2) a constaté un léger repli du nombre d entreprises artisanales. L amplitude de la hausse dans les autres Pays est limitée, entre +2 et +8 entreprises. De juin à décembre, le solde d entreprises progresse sensiblement dans les Services (+13) et l Alimentaire (+1) et plus faiblement dans le Bâtiment (+1). En revanche, le secteur de la Production (-6) affiche une petite baisse. 31 décembre 213 NAR 4 La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 18% 38% 3% 15% 23% 35% 27% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 1

12 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Effet de gestion : les corrections effectuées par le service CFE/RM dans le Répertoire des Métiers faussent l analyse du stock d entreprises en NAR 2 sur ce semestre Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, la situation des effectifs salariés du département est très différente entre le Bâtiment et les Services. Il y a une forte amplitude de variation dans le Bâtiment : de -12 en Terrassement Travaux Divers à +5 dans la Maçonnerie. Dans les Services, la situation est tout autre avec trois spécialités sur quatre affichant des hausses supérieures à 4 salariés et une stabilité pour la dernière (Réparations). Dans les autres domaines, les évolutions du nombre de salariés sont très limitées. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Dans l Indre, toutes les spécialités de l Alimentaire et du Bâtiment affichent des hausses parfois importantes. C est dans le Bâtiment que la croissance du nombre d entreprise est la plus forte : dans la Maçonnerie (+41), et dans la Couverture Plomberie Chauffage (+42). À l opposé, les spécialités des Services sont en toutes dans une situation délicate : les Transports (-42) accusent un fort recul ainsi que les Réparations (-35), la Blanchisserie Teinture Soins à la Personne (-35), et les Autres Services (-35). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.31 déclarations d embauche ont été enregistrées (1.23 au 4ème trimestre 212). Durant ce trimestre, 44 artisans de l Indre ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 23 % des artisans employeurs du département). La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (24 au total) représente 18% du total dans le secteur des Métiers. C est la part la plus faible des six départements de la Région Centre, car la moyenne régionale est de 31%. Les Contrats à Durée Déterminée courts (moins d un mois) atteignent 54% et les CDD longs 27%. Analyse par secteurs d activités Avec 49 embauches, les Services sont les plus actifs en matière de mouvement de main d oeuvre (près de quatre déclarations sur dix dans l Indre). Le secteur de l Alimentaire est en 2ème position avec près de 48 DUE (37% du total départemental). Ces deux secteurs d activités proposent le plus souvent des CDD (respectivement 84% et 87% des contrats enregistrés). Les secteurs du Bâtiment (16%) et celui de la Production (1%) se partagent les autres DUE. Analyse par territoire La répartition géographique des DUE est le reflet du poids économique des différents bassins d emploi. Le Pays Castelroussin (Châteauroux) se hisse en tête des DUE (17 artisans ont déposé une déclaration). Le nombre moyen d artisans qui déposent une DUE est compris entre 4 et 7 dans les autres Pays. Il n y a pas d évolution marquante par rapport au 4ème trimestre 212. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 11

13 37 INDRE-ET-LOIRE (+45) (-45) Au 31 décembre 213, l Indre-et-Loire recense entreprises artisanales sur son territoire, soit 45 entreprises supplémentaires depuis le premier semestre 213. En revanche, une baisse des effectifs salariés est constatée sur l ensemble des territoires du département. En six mois, le nombre de salariés a diminué de 45 personnes pour atteindre salariés. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Agglomération de Tours Pays Loire - Nature (+45) 834 (-17) Pays Loire - Touraine Pays Indre et Cher 7.66 (-7) 1.24 (-2) (+29) 67 (+12) Agglomération de Tours 4.9 (-1) 1.16 (-11) Pays du Chinonais Pays Indre et Cher (+6) 2.3 (-14) Pays Touraine Côté Sud (-5) 1.93 (-2) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au second semestre 213, les effectifs salariés de l Indre-et-Loire sont en fort repli (-45). Les plus forts replis concernent le Pays du Chinonais (-14), le Pays Indre-et-Cher (-11) et le Pays Loire - Touraine (-1). La baisse est de -7 pour l Agglomération de Tours, de -2 pour le Pays Loire - Nature et le Pays Touraine Côté Sud. Les baisses d effectifs du second semestre 213 concernent l ensemble des secteurs d activités à l exception de l Alimentaire qui reste stable. L emploi recule le plus fortement dans le secteur du Bâtiment (-33) et de la Production (-1). Sur l ensemble de l année 213, ces deux secteurs sont aussi les plus en retrait. L emploi salarié artisanal représente 12% de l emploi marchand en Indre-et-Loire (moyenne régionale 13%). Le salaire moyen par tête est de 1.83, il est légèrement inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 16% 42% 3% 15% 15% 45% 25% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, deux territoires du département ont enregistré une baisse du nombre d entreprises artisanales. Le Pays Touraine Côté Sud et le Pays Loire - Nature sont concernés par cette faible diminution avec respectivement -5 et -17 entreprises. 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans tous les secteurs : les Services (+19), l Alimentaire (+14), la Production (+11) et même dans le Bâtiment (+1) Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 12

14 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, deux spécialités afffichent une diminution prononcée de leurs effectifs salariés sur le département: Aménagement finition (-15) et l Alimentation hors Viande et Poisson (-9). Dans les autres domaines, les évolutions du nombre de salariés sont moins fortes même si elles sont dans l ensemble orientées à la baisse avec une amplitude de variations comprise entre -6 et +1. Les seules exceptions notables sont les spécialités liée aux Viandes et Poissons (+5) et aux Autres services (+5). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : En Indre-et-Loire, il y a deux spécialités qui se démarquent des autres par une croissance plus forte du nombre d entreprises : Aménagement Finition (+3) et Autres Services(+44). À l opposé, les trois spécialités sont dans une situation moins favorable : l Alimentation hors Viandes et Poissons (-14) accuse un léger recul ainsi que la Menuiserie Serrurerie (-9) et la Fabrication d Articles Divers (-5). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 3.8 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (3.7 au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 1.24 artisans d Indre-et-Loire ont déposé au moins une déclaration d embauche (soit 28% des artisans employeurs du département). Ces DUE représentent un quart des déclarations relevées pour l Artisanat régional. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée concerne un tiers (33%) des formalités. Les parts restantes comprennent les CDD longs (24% avec 74 salariés) et les CDD courts (43% avec 1.31 salariés). Analyse par secteurs d activités L Alimentation et le Bâtiment concentrent les deux tiers des DUE : le secteur de l Alimentaire regroupe à lui seul 39% des déclarations au cours de la période (1.21) et le Bâtiment comptabilise 92 DUE (3% du total départemental). Les CDI dans le Bâtiment représentent 45% des nouveaux contrats dans cette filière, c est un des pourcentages les plus élevés pour cette activité des six départements de la région. Analyse par territoire L Agglomération de Tours, qui regroupe un tiers des entreprises d Indre-et-Loire, a concentré 44% des artisans ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213 (56 soit 2 de moins qu à la même période en 212). Ils étaient 26 (-2) dans le Pays Loire - Touraine. Dans les autres Pays, entre 8 et 15 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 13

15 41 LOIR-ET-CHER 5.81 (+4) 11.8 (-21) Au 31 décembre 213, le Loir-et-Cher recense 5.81 entreprises artisanales sur son territoire. Le département compte 4 entreprises supplémentaires par rapport au semestre précédent. En revanche, les effectifs artisanaux connaissent un repli marqué sur cette période (-21 salariés). L Artisanat compte 11.8 salariés dans le Loir-et-Cher. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) Pays Vendômois Pays de Beauce - Val de Loire () 449 (+9) 2.46 (-8) 85 (-3) Pays des Châteaux (+12) 3.85 (-8) Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais Pays de Grande Sologne 622 (-2) 1.11 (-2) (+19) 2.89 (-1) EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Durant le second semestre 213, le Loir-et-Cher a enregistré une baisse notable de ses effectifs avec une perte de 21 salariés. L ensemble des territoires du département sont impactés par la baisse des effectifs. Les pertes vont de -1 pour le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais jusqu à -8 pour le Pays Vendômois et le Pays des Châteaux. Durant les six derniers mois de l année 213, le secteur de l Alimentation est épargné alors que le secteur du Bâtiment (-13) enregistre des pertes importantes. Pour la Production (-2) et les Services (-6), les effectifs se tassent faiblement. Sur l ensemble de l année, seul le secteur de l Alimentaire ne perd pas de salariés. L emploi salarié artisanal représente 14,4% de l emploi privé départemental. Le salaire moyen par tête est de 1.83, soit légèrement inférieur à la moyenne régionale (1.86 ). La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre % 15% 43% 3% 11% 19% 45% 24% STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, trois territoires sur six ont enregistré une hausse du nombre d entreprises artisanales. Le Pays Vendômois est stable et le Pays de Grand Sologne recule légérement (-2). Les secteurs de Blois et de Romorantin-Lanthenay affichent les plus fortes hausses avec respectivement 12 et 19 salariés supplémentaires. 31 décembre 213 NAR NOMBRE DE SALARIES De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans trois des quatre secteurs d activité de l Artisanat. La hausse est modérée dans la Production (+2). En revanche, la progression est plus affirmée dans l Alimentaire (+14) et les Services (+27) Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 14

16 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Dans les autres Pays, entre 8 et 15 artisans ont accompli Méthodologie cette : En formalité raison du secret d embauche. statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213 dans le Loir-et-Cher, une seule spécialité affiche véritablement une nette hausse de ses effectifs : Menuiserie Serrurie (+3). À l opposé, plusieurs spécialités connaîssent une situation défavorable : la Maçonnerie (-6), les Transports (-5), les Autres Services (-5), et les Réparations (-4) STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Dans les évolutions du nombre d entreprises par spécialité au second semestre 213, l amplitude des variations est réduite et comprise entre -1 et +23. Les spécialités qui gagnent le plus d entreprises sont : Blanchisserie Teinture Soins à la personne (+23), Viandes et Poissons (+15), et Autres Services (+9). À l inverse, le plus fort repli est constaté en Maçonnerie (-1) DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 1.74 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (1.81 au 4ème semestre 212). Au cours de ce trimestre, 7 artisans du Loir-et-Cher ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 25% des artisans du Loir-et-Cher employant des salariés ). La part des DUE portant sur les Contrats à Durée Indéterminée (56) représente 32% des signatures dans le secteur des Métiers, elle est légèrement supérieure à la moyenne régionale (31%). En parallèle, le poids des Contrats à Durée Déterminée courts (41%) est un des plus faibles de la Région Centre et la part des CDD longs (supérieur à 1 mois) est de 27%. Analyse par secteurs d activités Le secteur du Bâtiment concentre pratiquement quatre déclarations d embauche sur dix (63) et enregistre une baisse de 14 DUE par rapport au 4ème trimestre 212. L Alimentaire vient ensuite avec 49 DUE (en hausse de 3 DUE par rapport au 4ème trimestre 212). Ils représentent un quart du total des DUE (devant les Services). La part des contrats courts dans le Bâtiment est la plus élevée de la Région Centre (25% des contrats du secteur) et le poids des contrats courts est important dans l Alimentaire, la Production et les Services (un contrat sur deux). Analyse par territoire Au cours du 4ème trimestre 213, 27 artisans ont déposé au moins une DUE sur le Pays des Chateaux (stable par rapport à la même période en 213) et 18 (-1) pour le Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais. Sur le territoire du Pays Vendômois, ils sont 15 (-2). Dans les autres Pays, entre 4 et 6 artisans ont accompli cette formalité d embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 15

17 45 LOIRET 9.81 (+21) 18.3 (-25) Au 31 décembre 213, le Loiret recense 9.81 entreprises artisanales et compte 21 entreprises supplémentaires depuis le dernier semestre. Dans le même temps, une forte baisse des effectifs salariés est constatée sur le département. En 6 mois, le nombre de salariés a diminué de 25 personnes sur un total de 18.3 salariés dans le Loiret. Variation du nombre d entreprises et de salariés au 2ème semestre 213 Pays de Beauce - Gâtinais en Pithiverais 1.64 (+12) Agglomération de Montargis 1.82 (-6) 94 (+13) Pays Loire - Beauce 821 (+2) 1.63 (+1) Agglomération d Orléans Pays de la forêt d Orléans - Val de Loire 1.18 (+16) 1.86 (+3) Agglomération de Montargis Pays du Gâtinais (+19) 1.72 (-3) 1.58 (+4) Pays Sologne - Val de Sud 83 (+11) Pays Giennois Agglomération d Orléans 3.31 (+15) 6.7 (-14) 1.41 (-1) 737 (+5) 1.24 (-7) LEGENDE Nombre d entreprises (variation au 2ème semestre 213) Nombre de salariés (variation au 2ème semestre 213) territoire comptabilisé sur un autre département EFFECTIFS SALARIES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Le Loiret (-25) enregistre un fort recul sur le 2ème semestre 213. Ce repli est principalement lié à la situation de l Agglomération Orléanaise qui perd 14 salariés. Seuls les Pays du Gâtinais (+4), de la forêt d Orléans - Val de Loire (+3) et Loire - Beauce (+1) enregistrent une progression de l emploi. Pour les autres territoires, l amplitude de la baisse est comprise entre -1 et -7 salariés. Les baisses d effectifs du second semestre 213 concernent l ensemble des secteurs d activités à l exception de l Alimentaire (+2) qui progresse. Le Bâtiment est très largement impacté par ces baisses (-22). Sur l ensemble de l année 213, la baisse dans le Bâtiment est de 41 salariés. La part des entreprises et des salariés par secteurs d activités au 31 décembre 213 8% 14% 47% 31% L emploi salarié artisanal loirétain représente 9,9% de l emploi marchand dans le Loiret au 2ème semestre 213. Le salaire moyen par tête est de 1.91, au-dessus de la moyenne régionale (1.86 ). STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (GRANDS SECTEURS D ACTIVITES) : Au cours des six derniers mois de l année, tous les territoires du département ont enregistré une hausse du nombre d entreprises artisanales. L amplitude des augmentations est comprise entre 5 et 15 entreprises supplémentaires. Orléans et ses communes limitrophes affichent la plus forte croissance. De juin à décembre, le solde d entreprises est positif dans tous les secteurs d activités. Le Bâtiment (+66) et les Services (+14) sont les principaux moteurs de cette croissance. 31 décembre 213 NAR % 14% 49% 27% NOMBRE DE SALARIES Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 16

18 EVOLUTION DES STOCKS NAR 2 (HORS VIANDES ET POISSONS) VIANDES ET POISSONS TRAVAUX DES METAUX TEXTILE HABILLEMENT CUIR ET CHAUSSURE BOIS ET AMEUBLEMENT MATERIAUX DE CONSTRUCTION VERRE CHIMIE PAPIER IMPRIMERIE FABRICATION D ARTICLES DIVERS MACONNERIE COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE MENUISERIE SERRURERIE INSTALLATION ELECTRIQUE AMENAGEMENT FINITION TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS TRANSPORTS REPARATIONS BLANCHISSERIE TEINTURE SOINS A LA PERSONNE AUTRES au 31/12/213 EVOLUTION PAR RAPPORT EFFECTIFS SALARIES EVOLUTION PAR RAPPORT au 3/6/213 au 31/12/213 au 3/6/213 au 31/12/ Méthodologie : En raison du secret statistique, les effectifs salariés sont arrondis à la dizaine par l URSSAF. EFFECTIFS SALARIES (SPECIALITES) : Au second semestre 213, la situation des effectifs salariés du département est contrastée selon les spécialités, l amplitude des variations étant comprise entre -11 et +4. Maçonnerie (-11), Réparations (-1) et Couverture Plomberie Chauffage (-5) sont fortement impactées par une baisse d effectifs. À l inverse, les spécialités Alimentation hors viandes et poissons (+4) et Transports (+4) affichent une progression de leurs effectifs. STOCK D ENTREPRISES ARTISANALES (SPECIALITES) : Sur les six derniers mois de l année 213 dans le Loiret, trois spécialités se démarquent grâce à une progression plus forte du nombre d entreprises : Blanchisserie Teinture Soins à la personne (+43), Réparations (+27) et Autres Services (+2). À l opposé, une seule catégorie connaît un très léger repli : Travaux des métaux (-1). DECLARATIONS UNIQUES D EMBAUCHE : Rappel : L analyse des Déclarations Uniques d Embauche permet de disposer d un aperçu du dynamisme en matière d emploi artisanal. Au 4ème trimestre 213, 3.11 déclarations d embauche ont été enregistrées par l URSSAF (3.4 au 4ème trimestre 212). Au cours de ce trimestre, 1.18 artisans du Loiret ont déposé au moins une Déclaration Unique d Embauche (soit 27 % des 4.38 artisans employeurs du département). Cela correspond à une légère baisse de 4 artisans comparativement au 4ème trimestre 212 (1.22). Ces 3.11 DUE représentent 25% des DUE en Région Centre pour l Artisanat. La part des DUE portant sur des Contrats à Durée Indéterminée (1.) représente 32% de l ensemble des contrats, et on relève une hausse de 8 DUE par rapport au 4ème trimestre 212. Les deux tiers restant comprennent les CDD longs (26% avec 81 DUE) et les CDD courts (42% avec 1.3 DUE). Définition : le CDD long est supérieur à un mois et le CDD court est inférieur à un mois. Analyse par secteurs d activités Le secteur du Bâtiment concentre 32% des déclarations au cours de la période (99). L Alimentation vient ensuite avec 97 DUE (31% du total départemental) et les Services ont enregistré 93 DUE (3%). Les CDD courts dans l Alimentation représentent 65% des contrats alors que dans le Bâtiment, les CDD courts ne sont utilisés que dans 19% des cas. Analyse par territoire L Agglomération d Orléans, qui regroupe un tiers des entreprises du Loiret, a concentré 41% des artisans ayant déposé au moins une DUE au cours du 4ème trimestre 213 (4% au 4ème trimestre 212). Dans les autres Pays, entre 8 et 12 artisans ont accompli cette formalité accompagnant une embauche. Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre Artiscope n 6 page 17

19 Méthodologie : Grâce au Répertoire des Métiers (RM), les Chambres de Métiers et de l Artisanat disposent des informations sur les entreprises artisanales en Région Centre. Pour les chiffres-clés de l emploi salarié présentés dans cette note, un rapprochement de fichiers entre le RM et les données sur les employeurs gérées par les URSSAF de la Région Centre a été opéré. Il permet d identifier les artisans employeurs et les effectifs employés pour une analyse géographique et sectorielle. Pour des raisons statistiques propres à l URSSAF, les effectifs salariés et les SMPT (salaires moyens par tête) sont arrondis à la dizaine. Par ailleurs, une partie des salariés de l Artisanat dépend de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Ils ne sont donc pas comptabilisés dans cette étude.

20 Sources : Répertoire des Métiers - URSSAF Réalisation : Chambre Régionale de Métiers et l Artisanat du Centre 5, Rue de la Lionne - 45 ORLEANS - Téléphone: Courriel: Erik Leconte - Chargé d Etudes Partenaires financiers : l Union Européenne (FEDER), l Etat, et le Conseil Régional du Centre Partenaire technique : URSSAF Centre

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2012 (2ème Semestre Année 2012)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2012 (2ème Semestre Année 2012) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 213 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 212 (2ème Semestre 212 - Année 212) Region Centre

Plus en détail

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Décembre 2016

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Décembre 2016 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Décembre 2016 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre-Val de Loire Au 30 Juin 2016 (1ère

Plus en détail

Réalisation: Erik Leconte Chargé d études CRMA

Réalisation: Erik Leconte Chargé d études CRMA Réalisation: Erik Leconte Chargé d études CRMA SOMMAIRE : REGION CENTRE..page 3 CHER...page 7 EURE-ET-LOIR...page 9 INDRE...page 11 INDRE-ET-LOIRE...page 13 LOIR-ET-CHER....page 15 LOIRET.....page 17 Artiscope

Plus en détail

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Novembre 2015

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Novembre 2015 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Novembre 2015 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre-Val de Loire Au 30 juin 2015 (au 1 er semestre

Plus en détail

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 1000 500 L artisanat 0 en Franche-Comté 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Chiffres-clés 2011 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 18 277 s 42 122 salariés 58 938 actifs Région Franche-Comté

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011

L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 Juin 2011 service statistiques, études et évaluations Repères & Analyses L emploi salarié au 1 er trimestre 2011 HAUTE-SAONE Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié en Haute-Saône croît au 1

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014

CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014 CHIFFRES-CLÉS DE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN 2014 Octobre 2015 1 La création d entreprises en 2014 2 Les défaillances d entreprises en 2014 PLUS DE 4 000 ENTREPRISES CRÉÉES EN 2014 EN INDRE-ET-LOIRE Créations

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Avertissement : l essentiel des données présentées ci-après sont issues de l exploitation

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs 24 Partie I Données de cadrage Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs La répartition des sinistres

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Au 30 Juin 2017 (1 èr semestre 2017)

Au 30 Juin 2017 (1 èr semestre 2017) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Décembre 2017 Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre-Val de Loire Au 30 Juin 2017 (1 èr semestre

Plus en détail

EN R H ÔNE-ALPES. L emploi en 2007. Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET

EN R H ÔNE-ALPES. L emploi en 2007. Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN R H ÔNE-ALPES L emploi en 2007 Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET CHH IFFRES CLEFS : Plus de 22.300 établissements employeurs en 2007 Plus de 226.000 salariés, dont

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN RHONE ALPES Emploi en 2008 et conjoncture Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2008 : Plus de 23 400 établissements employeurs. Près

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques indice des prix DE la construction n 62 décembre 213 INDICE GENEVOIS DES PRIX DE LA CONSTRUCTION, EN octobre 213 Dans le canton de Genève, les prix de la construction (TVA non comprise) progressent de

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Juin 2017

Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Juin 2017 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre-Val de Loire Rédaction Juin 2017 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre-Val de Loire Au 31 Décembre 2016 (2ème

Plus en détail

L artisanat en Loir-et-Cher en 2011

L artisanat en Loir-et-Cher en 2011 Mai 2011 - N 97 L artisanat en Loir-et-Cher en 2011 L artisanat occupe une place prépondérante dans l économie française. Il regroupe aujourd hui 920 000 entreprises et 3,1 millions d actifs. Il est le

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux)

La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) La fréquentation hôtelière (INSEE/DGE/CRT et partenaires régionaux) Méthodologie L'enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de tourisme est une enquête nationale, effectuée par sondage auprès d'un échantillon

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014

EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014 EVOLUTION DE L EMPLOI SALARIE EN LORRAINE DANS LES SECTEURS MARCHANDS NON AGRICOLES baisse de 0,8 % au 3 e trimestre 2014 LORRAINE L emploi en recul de 0,8 % en Lorraine au 3 e trimestre 2014 Après deux

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

ETUDE OUPLACEMENT INDIVIDUEL CADRES. (Missions terminées en 2012)

ETUDE OUPLACEMENT INDIVIDUEL CADRES. (Missions terminées en 2012) ETUDE OUPLACEMENT INDIVIDUEL CADRES 2013 (Missions terminées en 2012) Ce rapport est réservé à l information du destinataire. La diffusion extérieure de tout ou partie de ces résultats est soumise à approbation

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Enquête construction bois Basse Normandie 2009

Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Courant 2009, ProfessionsBois a réalisé une enquête auprès des constructeurs bois intervenant sur la Basse Normandie. 118 entreprises bas normandes ont été

Plus en détail

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation Le devenir des 5 ans après leur installation Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Octobre 2013 Afin de mieux connaître l évolution des nouvellement créées, l INSEE a mis en place un

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Tableau de Bord Mobile

Tableau de Bord Mobile Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Mobile Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie mobile en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Taux de pénétration......

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79,

DEUX-SÈVRES. F é v r i e r 2015. Viséo 79, Viséo 79, L O B S E R VAT O I R E D É PA R T E M E N TA L F é v r i e r 2015 L ÉQUIPEMENT EN DE LA PERSONNE DEUX-SÈVRES Chambre de Commerce et d Industrie des Deux-Sèvres Observatoire Economique, Viséo

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics Avril 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Bâtiment et Travaux Publics Haute-Normandie En Haute-Normandie, 18 886 demandeurs d emploi sont inscrits en catégories A, B et C dans un métier relevant

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Eco-prêts à taux zéro

Eco-prêts à taux zéro Eco-prêts à taux zéro Bilan de l éco-ptz en Midi-Pyrénées Septembre 211 CRC MIDI PYRÉNÉES Comité régional de concertation du bâtiment des travaux publics et des matériaux de construction 35B, boulevard

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN DOCUMENT FINAL SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN 2011 Ja nv ier 20 09 Avec la collaboration de SOMMAIRE 1. Répartition des effectifs femmes hommes dans la branche 3 1.1

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS Janvier Mars 2014 Introduction Aux termes de l article 127 de la loi n 2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l Autorité

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

Les entrepôts de stockage

Les entrepôts de stockage Direction Régionale de l Equipement Déplacements Transports Les entrepôts de stockage en Midi-Pyrénées depuis 25 ans septembre 2007 Introduction : De plus en plus d acteurs économiques ou politiques mesurent

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

Tableau de Bord Mobile

Tableau de Bord Mobile Instance Nationale des Télécommunications Tableau de Bord Mobile Suivi des principaux indicateurs du marché de la téléphonie mobile en Tunisie Sommaire 1. Parc global......... 2 2. Taux de pénétration......

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 20 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Week-end Les déplacements du week-end Samedi Transports collectifs Voiture 3,33 déplacements par jour et par personne 35,3 millions

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Convention de revitalisation KERRY

Convention de revitalisation KERRY Comité de pilotage du 17 mai 2011 à Apt Convention de revitalisation KERRY Dossier de presse Contacts presse : Josiane HAAS-FALANGA : 04 88 17 80 40 / Karine COSTES : 04 88 17 80 41 Sommaire Quelques caractéristiques

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail