Un week-end pour passer au vert... salon du véhicule propre NOUVELLE FORMULE. le magazine. de la Communauté d agglomération du Val d Orge.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un week-end pour passer au vert... salon du véhicule propre NOUVELLE FORMULE. le magazine. de la Communauté d agglomération du Val d Orge."

Transcription

1 n 76 le magazine Avril - mai 2015 de la Communauté d agglomération du Val d Orge u Sainte-Geneviève-des-Bois u Brétigny-sur-Orge u Saint-Michel-sur-Orge u Morsang-sur-Orge u Fleury-Mérogis u Villemoisson-sur-Orge u Longpont-sur-Orge u Le Plessis-Pâté u Leuville-sur-Orge u Villiers-sur-Orge NOUVELLE FORMULE salon du véhicule propre Un week-end pour passer au vert... Du 29 au 31 mai 2015

2 le magazine Avril - mai 2015 n 76 retour sur Votre mobilisation a payé! page 4 À la découverte de l Arpajonnais page 5 évènement Le Salon du véhicule propre page 6 gestion de l eau Donnez votre avis! page 8 dossier 119 millions d euros au service des Valdorgiens page 9 grand projet BA 217, un contrat reconduit par l État page 12 aménagement Une nouvelle route pour le Val d Orge page 14 développement économique Concours à la création d entreprise page 15 sport Il va y avoir du sport! page 16 La Halle de skate du Val d Orge page 18 culture Concours d écriture de nouvelles page 20 Objectif bac! page 21 gestion incendie La sécurité incendie, l affaire de tous page 22 développement durable Trois projets gagnants page 23 déchets ménagers Petits, mais recyclables! page 24 Les secrets d un jardin malin page 25 Vivre à l Agglo magazine bimestriel d information de la Communauté d agglomération du Val d Orge La Maréchaussée - 1, place Saint-Exupéry Sainte-Geneviève-des-Bois cedex Tél. : fax : Directeur de la publication : Olivier Léonhardt Rédaction : Mélissa De Jesus, Souphaphone Paone, Lorène Roy, Damien Virgitti Conception graphique : Encart culturel : Sandrine Fontaine Photos : service Communication Impression : exemplaires par Imprimerie Vincent travaux page 26 en bref page 27 2 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015 imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement et blanchi sans chlore Vous n avez pas reçu votre journal? Contactez le service Communication du Val d Orge : Tél. :

3 édito Chères Valdorgiennes, Chers Valdorgiens, Parce que les projets de demain se construisent aujourd hui, nous ne cessons de déployer notre énergie pour défendre ce qui caractérise le Val d Orge, le rendre plus attractif en imaginant des projets audacieux, développer des services pour améliorer la qualité de vie. Ainsi la mobilisation qui a rassemblé les habitants et les élus pour préserver un territoire à taille humaine a été entendue : l Etat a abandonné son projet initial et nous propose de nous rapprocher avec la Communauté de communes de l Arpajonnais. C est donc un trait d union avec de nouvelles communes que nous devons construire dans les mois à venir pour bâtir un nouveau projet de territoire dont son identité demeure fondée sur un cadre de vie entre ville et campagne au service des habitants. Notre avenir, nous le décidons ensemble, au quotidien et pas seulement de temps à autre. C est le sens de la consultation publique que nous lançons jusqu au 9 juin sur le choix du mode de gestion du service public de distribution d eau potable. Agir pour le présent et préparer l avenir, telle est notre ambition et notre détermination au service des Valdorgiens qui s illustre à travers la poursuite du contrat avec l Etat pour la reconversion de la Base aérienne afin de créer des milliers d emplois, ou le développement de l offre de transport par la création d une nouvelle voie de circulation et de desserte des pôles économiques ainsi que d une gare routière dans le projet Val Vert Croix Blanche. Cet équilibre entre grands projets et proximité est la raison d être de notre action. Malgré un contexte de fortes réductions des dotations de l Etat, le budget 2015, adopté le 1 er avril, s efforce de conjuguer responsabilité, solidarité envers les communes, concentration des efforts en direction de l emploi et des services quotidiens mais aussi investissement dans les grands projets. Enfin, comme d habitude, vous trouverez dans ce journal, les différentes manifestations et initiatives qui contribuent à la vitalité du Val d Orge, à l image du salon du véhicule propre dont je vous invite à découvrir les nouveautés proposées cette année. Cet équilibre entre grands projets et proximité est la raison d être de notre action. Olivier Léonhardt, Président de la Communauté d agglomération du Val d Orge Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

4 Retour sur RÉFORME DES AGGLOMÉRATIONS Votre mobilisation a payé! Réunie le 12 février 2015, la Commission régionale de coopération intercommunale a voté, à une très large majorité, un amendement mettant fin au projet du «Grand Évry». C est sans conteste la mobilisation de tout un territoire, élus et habitants unis pour préserver une agglo de proximité et un cadre de vie entre ville et campagne, qui a permis d aboutir à cette victoire. Les Valdorgiens peuvent se rassurer : ils conserveront une Agglo à taille humaine, cohérente et proche de ses habitants. Loin des habitants, c est une nouvelle Agglo à habitants qui se dessine pour le Val d Orge. En effet, pour atteindre le seuil de population fixé par la loi de Modernisation de l Action Publique Territoriale et d Affirmation des Métropoles (MAPTAM), le Préfet a proposé, à travers l amendement adopté le 12 février, le rapprochement entre la Communauté d agglomération du Val d Orge et la Communauté de communes de l Arpajonnais. ce nouveau périmètre. La fusion sera alors effective au 1 er janvier C est donc bel et bien une nouvelle étape pour le Val d Orge et un nouveau projet de territoire, fondé sur la volonté des communes, qui va démarrer dans les mois à venir. N104 Francilienne Massy CA Val d Orge hab. 10 communes 56 km 2 3 gares RER C Longpontsur-Orge Villemoisson -sur-orge sainte-genevièvedes-bois Morsangsur-Orge Saint-Michelsur-Orge Villierssur-Orge A6 Fleury- Mérogis Paris Cette évolution, plus conforme aux réalités et au bassin de vie que forment les deux agglos voisines, a été intégrée au Schéma régional de coopération intercommunale par arrêté du Préfet de Région le 4 mars Maintenant le Préfet de Département a jusqu au 1 er septembre 2015 pour arrêter définitivement Breuillet l orge Leuvillesur-Orge Bruyèresle-Châtel Brétigny-sur-Orge saint-germainles-arpajons Ollainville RER C Arpajon La Norville Egly Guibeville Marolles-en- Hurepoix Saint-Yon Avrainville Boissy-sous- Cheptainville Saint-Yon Le Plessis-Pâté Évry CC Arpajonnais hab. 14 communes 100 km 2 8 gares RER C N20 Lardy 4 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

5 VAL D ORGE / ARPAJONNAIS À la découverte de l Arpajonnais Comme le Val d Orge, l Arpajonnais est un territoire entre ville et campagne. Riche d un patrimoine culturel et historique, l Arpajonnais dispose aussi d atouts économiques indéniables. Focus sur trois sites remarquables. Forêt régionale de Cheptainville bbbbb D une superficie de 92 hectares, la forêt s étend sur un plateau d où elle dévale le coteau de Cheptainville. Randonneurs et cavaliers peuvent découvrir la forêt en parcourant le sentier appelé «Le Tour de la forêt». Pour les promeneurs, le site de l ancienne carrière a été réaménagé avec des aires de repos. Retour sur Halle d Arpajon Construite en 1470, la Halle d Arpajon est classée au titre des monuments historique depuis Au XV e siècle, un important marché se tient dans la ville. Vers 1470, l amiral de Graville, seigneur de Chastres et de Marcoussis, fait construire cette halle pour abriter les étals. La halle accueille chaque année depuis 1922 la célèbre «Foire aux haricots» d Arpajon. Le CEA de Bruyères-le-Châtel Le CEA de Bruyères-le-Châtel est l un des établissements du Pôle défense du Commissariat à l énergie atomique. Sa mission : concevoir et garantir le fonctionnement et la sûreté des armes nucléaires en s appuyant sur la simulation. Leur expertise est reconnue au niveau international. Enfin, le CEA de Bruyèresle-Châtel a créé pôle européen de compétences en Simulation numérique haute performance. Les prochaines étapes de la fusion Avant le 1 er septembre 2015 : le Préfet de Département arrête le projet de nouveau périmètre et de fusion des 2 agglos Avant le 1 er octobre : les conseils municipaux et les conseils communautaires des 2 agglos délibèrent et remettent au Préfet de Département leurs avis officiels sur le nouveau périmètre proposé Avant le 30 novembre : en cas de désaccord, la Commission régionale de coopération intercommunale (CRCI) émet son avis Avant le 31 décembre : le Préfet de Département prend l arrêté de fusion et de modification de périmètre de la nouvelle agglo en intégrant les modifications adoptées par la CRCI 1 er janvier 2016 : création de la nouvelle agglo Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

6 Évènement LE SALON DU VÉHICULE PROPRE : NOUVELLE FORMULE! Un week-end pour passer au vert... Salon du Véhicule propre Vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 mai prochains, la Croix Blanche prendra des airs de salon de l auto. Durant trois jours, plus d une centaine de véhicules de dernière génération (neufs ou d occasion) seront en effet présentés lors de la 3 e édition du Salon du véhicule propre du Val d Orge. Un rendez-vous à ne pas manquer pour se renseigner, tester gratuitement des véhicules moins polluants et profiter des nombreuses animations. Voitures électriques, hybrides, au GNV, Bio-GNV, vélos ou scooters, venez choisir le mode de déplacement qui vous correspond! Nouvelle formule : des véhicules neufs et d occasion Organisé par l Agglo, en collaboration avec ses partenaires spécialistes de l énergie (EDF, ERDF, GRDF et le Syndicat Mixte Orge Yvette Seine), le Salon du véhicule propre adopte cette année une nouvelle formule pour permettre à chacun de passer au vert, en fonction de ses besoins et de ses moyens. Aux côtés des derniers modèles et des concepts car encore inédits, tous les concessionnaires locaux présenteront ainsi une large gamme de véhicules d occasion rejettant moins de 110 g de CO 2 par kilomètre. Les essayer pour les adopter Les amateurs de voitures, scooters et autres véhicules pourront profiter du salon pour essayer gratuitement les modèles de leurs choix et découvrir comment les nouvelles technologies peuvent permettre de dépenser moins tout en préservant l environnement. Les spécialistes du secteur seront aussi présents pour vous proposer des solutions innovantes (de la citadine à la familiale en passant par les véhicules utilitaires et professionnels) et vous présenter les aides financières dont vous pouvez bénéficier. 6 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

7 " Découvrir et s amuser en famille Nul besoin d être féru de moteurs ou expert en cylindrées pour venir au Salon du véhicule propre : animations pour les enfants, ateliers ludiques, restauration en food truck, simulateur de conduite et karts à pédales seront aussi de la partie pour le plus grand bonheur des apprentis conducteurs. Les adeptes du jeu pourront quant à eux mettre le cap du côté de la tombola. Des tirages au sort seront organisés tout au long du week-end avec, à la clé, de nombreux lots à gagner (GPS, vélos électriques, etc.). Un salon festif et familial, la présence des plus grandes marques automobiles pour vous conseiller, pas de doutes, pour ce dernier week-end de mai, c est au salon du véhicule propre qu il faudra aller! Ouvert de 10h à 18h / Entrée gratuite Croix Blanche / Ciroliers (face à Brico-Dépot) Service de garde d enfant gratuit pour essayer les voitures en toute tranquillité Évènement comment venir? La croix Blanche En voiture : par la Francilienne - Sortie 40 «Sainte-Geneviève-des-Bois» par l A6 - sortie 6 «Sainte-Geneviève-des-Bois» par la D19 Parkings disponibles devant les commerces de la Croix Blanche. En transports en commun : Depuis la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois (RER C) : Ligne 3 - arrêt «Plessis» Depuis la Croix Blanche ou depuis Grigny Tuilerie - Ligne arrêt «Clément Ader» Depuis Villabé Centre commercial - Ligne arrêt «Clément Ader» Participez à la Tombola! Des vélos électriques, des GPS, des week-end d essais de véhicules et de nombreuses autres surprises à gagner Les Ciroliers SALON DU VÉHICULE PROPRE Val Vert - Croix Blanche Nom :... Prénom :... Date de naissance :... /... /... Adresse :... Code Postal :... Ville :... Tél. : Bulletin à déposer dans l urne prévue à cet effet lors du Salon du véhicule propre organisé par la Communauté d agglomération du Val d Orge en partenariat avec EDF, ERDF, GRDF et le SMOYS du 29 au 31 mai 2015 à la Croix Blanche. Les tirages au sort auront lieu le samedi et le dimanche à 11h et 16h. q Je reconnais avoir lu les conditions de participation au jeu concours (disponibles sur le salon ou sur et je les accepte. q J autorise les organisateurs du tirage au sort à communiquer mes informations personnelles aux partenaires et exposants du Salon du véhicule propre Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

8 Dossier x AMÉNAGEMENT DE LA BA217 3,1 M EQUIPEMENTS SPORTIFS 4,5 M & MANIFESTATIONS PRÉSERVATION DES ESPACES NATURELS 1 M PATRIMOINE 4,6 M ECLAIRAGE PUBLIC & SIGNALISATION 3,5 M LUMINEUSE TRICOLORE TRANSPORT & DÉPLACEMENTS 12 M POLITIQUE DE LA VILLE & INSERTION DÉPLOIEMENT DU TRÈS HAUT DÉBIT 2 M 10 M DÉCHETS MÉNAGERS 16 M EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT 15 M HABITAT & URBANISME 2,9 M VOIRIE GRANDS ÉQUIPEMENTS CULTURELS & MÉDIATHÈQUES DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, COMMERCE & ACTIVITÉS 8,4 M 8 M Un budget maîtrisé Le budget de l Agglo pour 2015 a été voté lors du Conseil communautaire du 1er avril Cette année encore, le Val d Orge, comme toutes les collectivités, doit faire face à une forte réduction des dotations de l État. Le budget primitif total (fonctionnement et investissement), s élève à 119 M, soit une baisse de 13 % par rapport à Un tiers du budget sera consacré aux investissements et un effort particulier sera fait en direction des 10 communes membres de l Agglo. 8 Journal n 76.indd 8 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai /04/ :50:27

9 BUDGET M AU SERVICE DES VALDORGIENS De fortes contraintes financières pèsent sur les collectivités depuis plusieurs années. Cette tendance se poursuivra au moins jusqu en 2017 puisque la loi de finances votée par le gouvernement confirme une baisse de 11 milliards d euros des dotations de l État en direction des collectivités pendant deux ans. Cette baisse vient se cumuler à celle déjà appliquée en 2014 pour 1,5 milliard d euros. Dans le budget de l Agglo du Val d Orge, ceci se traduira par une diminution de 1,5 M par rapport à D une manière générale, l Agglo du Val d Orge devra faire mieux avec moins. Pour cela, il a fallu rechercher de nouvelles marges de manœuvre à travers la mise en œuvre de solutions combinant innovation et proximité, rationalisation et efficacité ou encore mutualisation des moyens et optimisation des dépenses. Néanmoins, dans ce contexte particulièrement difficile, l Agglo a décidé d accentuer ses efforts en direction de ses communes membres (+ 1 M par rapport à 2014). Cette solidarité intercommunale, mise en place depuis la création du Val d Orge, est d autant plus nécessaire que les baisses de dotations de l État pèsent encore plus fortement sur les communes. C est là tout l enjeu de l action politique menée par les élus de la Communauté d agglomération du Val d Orge : préparer à la fois l avenir du territoire en développant son attractivité au service de l emploi tout en continuant d améliorer la qualité de vie des Valdorgiens. Dossier INVESTIR POUR AMÉLIORER VOTRE CADRE DE VIE Grâce à la politique de développement durable mise en œuvre par l Agglo à travers toutes ses compétences, il est possible de réaliser aujourd hui de nombreux retours sur investissement, libérant ainsi des crédits pour poursuivre, malgré les contraintes budgétaires, la mise en œuvre des grands travaux d équipements publics. Pour 2015, le budget d investissement s élève à 34 M (-18 M par rapport au budget primitif 2014). Par exemple, le programme pluriannuel de rénovation de l éclairage public a permis de réaliser 30 % d économie d énergie en remplaçant les ampoules traditionnelles par des LED. Autre exemple significatif, les grands investissements réalisés par l Agglo en matière de voirie depuis le transfert de cette compétence en 2011 permettent aujourd hui de réaliser d importantes économies en fonctionnement puisque de fait, une voirie rénovée coûte moins cher à entretenir. La piscine de Morsang-sur-Orge, rénovée l année dernière a, quant à elle, réduit de 50 % sa facture d énergie depuis sa réouverture à l automne dernier. Les programmes de travaux pluriannuels en quelques chiffres : Déploiement du Très haut débit : 2 M Rénovation de la voirie : 5 M Travaux dans les bâtiments publics : 1,3 M Création de 2 nouvelles médiathèques (Brétigny et St Michel) : 1,5 M Modernisation de l éclairage public et de la signalisation tricolore : Amélioration des déplacements: Amélioration du réseau de traitement des eaux pluviales : Travaux dans les parcs d activités : Protection des espaces verts : Installation de poteaux incendie : Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

10 Dossier BUDGET 2015 RÉDUCTION DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT Pour parvenir à maîtriser un budget de plus en plus contraint tout en maintenant un niveau de service pour les habitants, le Conseil communautaire du Val d Orge a voté un budget de fonctionnement qui s élève à 83 M (-3 % par rapport à 2014). Les charges de gestion générale : 17,5 M Ce sont les moyens pour faire fonctionner les services de l Agglo : le matériel, l électricité, les fournitures, la gestion du patrimoine, les déplacements, la collecte des déchets ménagers Cela concerne aussi l organisation de manifestations publiques (La Valdorgienne, les actions culturelles dans les médiathèques, sensibilisation des plus jeunes au développement durable ). Les charges de personnel : 17 M Elles sont constantes par rapport à l année dernière. A noter, la création de 5 nouveaux postes pour l accompagnement aux personnes en recherche d emploi, dont un financé à 50 % par la Région pour le développement de l économie durable et solidaire. Le soutien financier aux communes : 17,8 M C est la somme reversée par l Agglo à ses communes membres sous forme de dotation de solidarité (DSC : 2,7 M ), d attribution de compensation (13,7 M ) ou encore de fonds de péréquation (FPIC : 1,4 M ). Les charges de gestion courantes : 13,2 M Il s agit des subventions versées aux associations, des participations aux différents organismes de regroupement (Syndicat de l Orge, syndicat de traitement des ordures ménagères, syndicat mixte des gens du voyage, Fonds de Solidarité Logement, ) et de la contribution au fonctionnement du réseau local de bus. Les charges financières et autres frais : 12 M Ce sont les intérêts de la dette contractée par la collectivité (environ 8,2 M ) qui, comme les ménages, fait appel à l emprunt pour financer les grands travaux d investissement (réhabilitation ou création d équipement, déploiement du Très haut débit, rénovation de la voirie ). A cela s ajoute les dépenses imprévues, les virements à la section d investissement et les opérations d ordre. Impôts locaux : pas d augmentation des taux Le taux de la taxe d habitation reste le même que l année dernière, soit 8,22 %. De même, le taux de la taxe foncière sur les propriétés non bâties demeure à 4,10 %. Le Val d Orge maintient sa volonté de ne pas imposer les ménages sur le foncier bâti. La taxe sur l enlèvement des ordures ménagères, nécessaire au fonctionnement du service de collecte des déchets dont le taux était fixé en 2014 à 8,08 % s appliquera désormais à toutes les communes (Longpont ayant intégré le Val d Orge en 2013, son taux a été lissé sur plusieurs années). 10 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

11 GRANDE CONSULTATION PUBLIQUE SUR L EAU Dossier Donnez votre avis! Public ou privé? Quel est, selon vous, le mode de gestion le plus adapté en matière de distribution d eau potable? Donnez votre avis avant le 9 juin 2015! Pour mener à bien la politique de l eau, les collectivités locales ont le choix entre une gestion en régie publique et une gestion déléguée au privé. À l Agglo du Val d Orge la distribution de l eau potable est historiquement assurée en délégation de service public (DSP) par les deux principales entreprises de l eau : La Lyonnaise des Eaux et Veolia Eau. En 2017, les contrats de distribution conclus avec ces entreprises arriveront à échéance. Le Val d Orge pourra alors créer une régie ou passer un nouveau contrat de délégation de service public dite DSP. C est donc l occasion, pour l Agglo, de s interroger sur le meilleur dispositif à retenir. Sur cette question qui concerne tous les habitants, les élus du Val d Orge souhaitent recueillir votre avis sur le mode de gestion avant de prendre une décision. Public ou privé, quelles conséquences du mode de gestion sur l organisation et la gouvernance des politiques publiques menées en matière de distribution d eau potable? Gestion publique (en régie) Gestion privée (DSP) Gestion de l eau Gouvernance Rôle des usagers Décisions prises directement et quotidiennement par les élus locaux dans le cadre d une stratégie à élaborer Possibilité d impliquer la société civile et les usagers dans la prise de décisions Décisions soumises aux termes et objectifs du contrat de DSP fixés par les élus locaux lors de la négociation initiale Participation de la société civile et des usagers à titre consultatif uniquement Prix de l eau Savoir-faire Gestion des risques (rupture de réseau ou d approvisionnement...) En cas de crise La collectivité décide du tarif et de son évolution chaque année Il est nécessaire de créer un service de l eau en procédant au recrutement de personnels qualifiés et de s approprier de nombreux savoir-faire nouveaux Les risques sont supportés par la collectivité La collectivité fait appel à des entreprises et/ou à des structures partenaires Les tarifs sont négociés au démarrage du contrat pour sa durée avec des formules de révision Les délégataires disposent d un savoirfaire historique dans les métiers de l eau et dans la gestion clientèle Les risques sont supportés par l entreprise L entreprise fait appel à ses propres équipes, ses moyens et ses soustraitants important Vous recevrez bientôt dans votre boîte aux lettres, un courrier et une plaquette d information accompagnée d une carte-t à remplir et à retourner au plus tard le 9 juin Des cartes-t sont également disponibles dans votre mairie et à l accueil de l Agglo. 1, place St-Exupéry Sainte-Geneviève-des-Bois Tél. : Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

12 EX-BASE AÉRIENNE 217 Un contrat Grand projet reconduit par l État Recherche scientifique, cluster drones, pôle sécurité-défense, agriculture biologique et circuits courts, développement économique : les projets pour la reconversion de l ex Base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge / Le Plessis-Pâté avancent et pour certains, entrent en phase opérationnelle. Afin de poursuivre le travail engagé, l État, représenté par M. le Préfet Bernard Schmeltz, vient de reconduire le contrat cadre, support des actions visant à redynamiser cet ancien site de défense. Le point sur l avancement du projet. Suite à la fermeture de la Base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge / Le Plessis-Pâté dans le courant de l été 2012, 2000 emplois civils et militaires ont été supprimés. Pour faire face à cette perte d activité et recréer de l emploi, l Agglo du Val d Orge et les communes du Plessis-Pâté et de Brétigny-sur-Orge ont affirmé leur volonté de prendre une part active à la requalification du site, d agir pour qu il puisse accueillir des activités innovantes et de nombreux emplois (près de à terme), dans un cadre cohérent et concerté, où les collectivités territoriales ont un rôle déterminant à jouer. Pour recréer sur ce site de 750 hectares les conditions favorables au développement de l activité économique et à la création d emplois, la fermeture de la Base aérienne 217 s est accompagnée d un Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD), signé entre l État, les collectivités concernées et de nombreux partenaires économiques. Ce contrat contient 9 actions phares qui ont été élaborées pour un montant de 34 millions d euros dont 4 millions d euros apportés par l État. Alors que le CRSD, entré en vigueur le 15 mars 2012, était initialement conclu pour une durée de 3 ans, M. le Préfet de Département, M. Schmeltz, se félicitant de l avancée du projet global de reconversion, vient de prolonger ce contrat. 12 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015 Cette prolongation du CRSD permettra à l Agglo du Val d Orge de poursuivre les actions engagées, d en conserver les financements et de mobiliser de nouvelles subventions (notamment au niveau des fonds européens). D autres partenaires, comme la Caisse des Dépôts et le Conseil Régional d Île-de-France, vont pouvoir s associer au projet de reconversion et ainsi participer au développement de nouvelles actions. Le Vice-Président de la Région en charge du Développement économique a d ailleurs fait savoir qu il souhaitait prendre part à cette dynamique, signe que le projet avance à grands pas et que les partenariats initiés avec les territoires voisins se poursuivront pour un développement harmonieux de tout le secteur sud francilien. «Aussi, compte tenu du potentiel de développement que représentent ces projets, c est tout naturellement que j ai demandé aux services de la Région de prendre l attache de ceux de votre agglomération afin d engager au plus vite les travaux de ce dossier.» Extrait du courrier daté du 2 mars 2015 de Jean-Paul Planchou, Vice-Président du Conseil Régional d Île-de-France en charge du développement économique.

13 Pôles de développement économique Lancement d études pour la réalisation de zones d activités (sud ouest et nord est de la piste) m 2 d immobiliers disponibles (8 bâtiments) pour implanter des entreprises Cluster Drone Signature d une convention de partenariat avec ASTech Paris Region en 2014 Installation de Drone Center (1 ère école de pilotage fondée en IDF) sur la BA217 en 2014 Transport Réalisation d infrastructures routières nouvelles, dont la future Liaison Centre Essonne Etude pour relier le RER C et D entre Brétignysur-Orge et Ris-Orangis et desservant la BA217 Projet de développement d une offre en transport en commun pour desservir le site : lignes de bus, aménagement doux et de dispositifs innovants sur le court, moyen et long terme. Grand projet Bernard Il n est pas question de remettre en cause la dynamique impulsée Schmeltz, Préfet de l Essonne, lors du Comité de site de Défense du 20 février 2015 Pôle évènementiel Etudes menées par François Leclercq (architecte du Grand Paris) pour élaborer une formule événementielle «grand format» pour accueillir des manifestations nationales sur la piste d atterrissage Pôle agricole biologique Comité de pilotage en présence du 10 mars ère phase opérationnelle (20 hectares) Étude de faisabilité en cours pour la gestion du site Des études d urbanisme et d aménagement paysager ont été lancées en 2012 afin de développer une stratégie et un projet d envergure qui prend en compte les enjeux locaux, départementaux et régionaux. Ces études vont permettre d aboutir, d ici l été, à un projet définitif d aménagement, véritable «Plan Guide» du territoire Sud francilien englobant toutes les actions prévues dans le CRSD. L agence d architecture et d urbanisme désignée pour élaborer ce Plan Guide n est autre que l AUC - Djamel Klouche, qui a notamment été consultée dans le cadre des ateliers du Grand Paris et du Grand Moscou. Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

14 LIAISON CENTRE ESSONNE Une nouvelle voie Aménagement pour le Val d Orge Pour améliorer les déplacements dans le secteur de la Croix Blanche et pour préparer l avenir du Val d Orge avec le développement de deux pôles économiques majeurs : Val Vert Croix Blanche et la reconversion de la Base aérienne 217, l Agglo envisage de créer de nouvelles infrastructures et un pôle multimodal incluant une gare routière désservie par un site propre entre la RD19 et la Francilienne. Présentation du projet en question. Villemoisson sur-orge Longpontsur-Orge Villierssur-Orge Morsangsur-Orge Sainte-Genevièvedes-Bois Fleury- Mérogis Saint-Michelsur-Orge Leuvillesur-Orge Brétignysur-Orge Le PLessis-Pâté VAL VERT CROIX BLANCHE Création de la «Liaison Centre Essonne» L Agglo du Val d Orge, en accord avec le Conseil général de l Essonne, assurera la maîtrise d ouvrage du projet de réalisation de cette nouvelle voie communément appelée «Liaison Centre Essonne» (LCE). Cet axe structurant sera situé sur les communes de Brétigny-sur-Orge, de Saint-Michel-sur-Orge et du Plessis-Pâté, entre la RD 19 et la Francilienne. Un site propre et une gare routière La volonté de l Agglo est de poursuivre le développement de l offre de transport en commun en réalisant une gare routière dans la ZAC Val Vert Croix Blanche afin de créer un véritable pôle de correspondances. Pour favoriser l accès à ce secteur qui abritera demain 2000 emplois de plus, une voie dédiée aux bus dite «transport en site propre» (TCSP) est envisagée sur la RD 117 depuis la Francilienne et la future LCE. Vous souhaitez vous informer? Du 11 mai au 30 juin 2015, tous les habitants, les associations et toutes les personnes intéressées par le projet pourront s informer et donner leur avis sur la création de la LCE et de la voie de TCSP. Un registre de concertation du public, des supports d information et une exposition publique seront à votre disposition en mairies de Sainte-Geneviève-des-Bois, Brétigny-sur- Orge, Saint-Michel-sur-Orge et du Plessis-Pâté, au siège de l Agglo aux horaires d ouverture, ou en téléchargement sur : Deux réunions publiques organisées : Mardi 19 mai 2015 à 20h30 à la salle Nelson Mandela à Brétigny (4, avenue Maryse Bastié) Jeudi 11 juin 2015 à 20h30 à la salle la Grange au Plessis-Pâté (8, avenue Gilbert Fergant) 14 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

15 CONCOURS D IDÉES Testez votre concept commercial! Vous êtes une jeune ou future entreprise commerciale et vous désirez tester votre projet au sein d un grand magasin? La galerie commerciale Maison Neuve à Brétigny-sur-Orge sélectionne justement sur concours les initiatives les plus originales et audacieuses pour vous ouvrir les portes d un local et ainsi vous aider à concrétiser votre projet en réel. Petite visite de ce local commercial qui donne naissance à toutes les envies! Dév. éco Créée sous l impulsion d Immochan, propriétaire et gestionnaire des centres commerciaux Auchan et soutenue par la ville de Brétigny, l Agglo du Val d Orge et l Agence pour l Emploi en Essonne, cette boutique de 40m 2 donne en effet sa chance aux commerces innovants en leur permettant de tester leur activité pendant 6 mois à un an moyennant un loyer modéré. Les porteurs de projets peuvent s inscrire dès maintenant au concours, selon trois critères principaux : Être en situation de création ou en activité depuis moins de 3 ans Résider en Essonne Proposer une activité commerciale ou de services à caractère innovant et différente de l offre existante du centre commercial Auchan. Les candidats sélectionnés devront alors défendre leurs projets devant un jury, à l aide de documents comme un bilan prévisionnel et un business plan. Le candidat retenu bénéficiera de la visibilité de la galerie commerciale, fréquentée par 5 millions de visiteurs par an, ainsi que des supports de communication des partenaires, tout en étant accompagné à chaque étape du développement du magasin par des professionnels. Venez donc vite découvrir ce local pour soutenir nos jeunes créateurs! RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS Agence pour l économie en Essonne Nolwenn LE RICHOMME / Communauté d agglomération du Val d Orge Louise THOMAS / C est fantastique d ouvrir un magasin en période de Noël : cela permet de bénéficier dès le début d une énorme visibilité et les différents partenaires du concours nous soutiennent tout du long sur l évolution de notre projet. Ça n en est que plus stimulant et donne envie de multiplier les idées pour de plus en plus faire connaître notre boutique. Jérémy et Jonathan Houbloup, gagnants de l édition 2014/15 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

16 Sport PISCINES DU VAL D ORGE Il va y avoir du sport! Avec le retour des beaux jours, profitez du mois de mai dans les équipements nautiques du Val d Orge! De nombreuses activités vous sont proposées : que ce soit à l espace forme de l Espace nautique du Val d Orge, aux soirées spéciales aqua jogging et aqua gym ou encore sous le soleil des zones extérieures ouvertes pour l occasion, il y en aura pour tous les goûts! De quoi bien profiter du printemps tout en n oubliant pas de garder la ligne à l approche de l été. Un espace pour se remettre en forme On l oublie souvent, mais l Espace nautique du Val d Orge n est pas qu une piscine : il abrite un espace Forme. Ouverte tous les jours de l année, cette salle de sport, située sur l aile gauche de l Espace nautique, dispose d une salle de musculation avec de nombreux appareils de cardio training (vélos elliptiques, rameurs, tapis de course et steppers) ainsi qu un espace détente avec un spa, des saunas, un hammam et des douches massantes. L espace nautique reste ouvert pendant tous les jours fériés (sauf le 1 er mai), ainsi que tous les dimanches après-midis à partir du 15 mai : profitez-en donc pour pousser la porte de cet espace qui allie plaisir et détente sportive! Agglo Sport : la carte de tous les sports Disponible sur présentation d une photo, d une pièce d identité et d un justificatif de domicile, la carte Agglo Sport permet à tous les Valdorgiens (et ceux travaillant sur le territoire) de bénéficier de tarifs préférentiels pendant deux ans sur tous les équipements sportifs du Val d Orge. Profitez donc du Printemps pour la demander : les jeunes de 8 à 17 ans pourront ainsi bénéficier plus rapidement et facilement du Pass Été, la carte qui permet d accéder pour 10,10 aux piscines du Val d Orge (hors Espace nautique) pendant tout l été! 16 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

17 Sport Soirées «Aqua Toniques» Après le succès des soirées à thème initiées en janvier dernier les piscines du Val d Orge ont décidé de renouveler ces soirées spéciales pour votre plus grand plaisir. Fini la baignade zen dans l eau bleue turquoise et place au sport! Le temps de quatre soirées, les équipements nautiques vous proposent une initiation à l aqua jogging dans une eau réchauffée à la température du printemps (29 ). Équipés d une ceinture flottante, vous développerez souplesse, force et endurance et favoriserez la circulation sanguine vers votre cœur tout en courant littéralement dans l eau! Que ce soit en atelier encadré ou libre ou au cours des nombreuses autres activités proposées, profitez de ces soirées pour redécouvrir les bassins du Val d Orge sous un angle inédit, entre vitalité et énergie! À vos maillots et tous à l eau! Mardi 12 mai Espace nautique du Val d Orge De 17h15 à 21h : cours d aqua jogging Mardi 19 mai Piscine de Brétigny-sur-Orge De 17h15 à 21h : aqua jogging libre avec éducateur. Séances d aqua tonic et aqua step. Vendredi 22 mai Piscine de Saint-Michel-sur-Orge De 18h à 20h30 : circuit d exercices d aqua training Vendredi 29 mai Piscine de Morsang-sur-Orge De 18h à 20h30 : cours d aquagym et d aqua jogging Profitez des aires extérieures de vos piscines! : À partir du 15 mai, de nombreuses activités ludiques et sportives vous y attendent (ping pong, beach volley, appareils de cardio-training ) dans une ambiance décontractée qui vous donnera déjà la pêche pour l été. Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

18 LA HALLE DE SKATE DU VAL D ORGE La «halle» toujours Sport en mouvement Parmi les trois «skateparks» couverts en Île-de-France, celui du Val d Orge est le seul à proposer des structures évolutives qui changent en fonction des pratiques. Après deux semaines de fermeture l hiver dernier pour travaux, la Halle a rouvert ses portes au grand public. (Re)-Découvrez, cet équipement tant prisé par les amateurs de glisse. Considéré avant tout comme un sport de rue, le skate reste une pratique de déambulation et de découverte de lieux ou de spots pouvant procurer de nouvelles sensations en mettant à profit les matériaux et le mobilier urbain, la voirie ou encore les obstacles naturels rencontrés au hasard des parcours empruntés. La mobilité improvisée : voilà tout l esprit de la glisse! Les skateurs guettent ainsi l inattendu, recherchent des sensations toujours nouvelles. C est pourquoi, il est essentiel de renouveler et de moderniser régulièrement les modules et les structures. Pour permettre aux pratiquants de varier et d améliorer leur technique, la Halle de skate redouble chaque année d inventivité et imagine des structures innovantes, sans forcément être plus coûteuses. «Nous avons récupéré des chutes de bois des années précédentes et nous avons créé à partir de cela une rampe inédite qui reproduit les irrégularités de certains espaces que l on retrouve en milieu urbain. C est esthétique, économique et grâce à l introduction d un petit défaut (volontaire) dans la conception du module, on augmente sa difficulté, ce qui oblige les skateurs à faire évoluer leur technicité», explique Christophe Piquard, directeur de la Halle de skate. Si cet équipement est devenu une référence dans le milieu, c est qu il a su proposer depuis son ouverture une formule originale et surtout inédite à tous les pratiquants, qu ils soient confirmés, débutants, scolaires, associatifs ou de simples curieux. Halle de skate du Val d Orge Voie André Perdreau Villiers-sur-Orge Tél : Horaires et infos pratiques sur : 18 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

19 ÉVÈNEMENT Far n High 2015 : le meilleur de la glisse Le skate a aussi sa Coupe du monde. Elle se déroule en plusieurs étapes dans les plus grandes villes du monde et s arrêtera pour la 8 e année consécutive à Villiers-sur-Orge du jeudi 21 au dimanche 24 mai Sport Nicolas Jacquemin Attendez-vous à voir les plus grandes figures du skate réunies, à deux pas de chez vous, lors de cette étape de la prestigieuse compétition. Le Far n High est une étape déterminante de la Coupe du monde de skate qui permet aux vainqueurs d accéder au titre mondial. Ceux qui la remporteront gagneront plus de points que lors des autres étapes. Programme Jeudi 21 mai 2015 : entraînement Vendredi 22 et samedi 23 mai : qualifications Dimanche 24 mai : finales Pendant la compétition : concerts et barbecues tous les soirs, expositions photo et de nombreuses animations dans le village d accueil, retransmission de la compétition en direct sur écrans sur : Photo arrière plan : Maxime Verret Infos pratiques Entrée : 5 la journée - 10 le Pass 3 jours Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai

20 CONCOURS D ÉCRITURE DE NOUVELLES Valdorgiens, Culture tous à vos crayons! Lancé en 2010, le concours d écriture de nouvelles de la médiathèque de Villemoisson-sur-Orge change de formule pour sa 4 e édition et s agrandit. Cette année, toutes les médiathèques du Val d Orge invitent les habitants à laisser libre cours à leur imagination. Une seule consigne : débuter son récit par la phrase «Je n avais dans ma poche qu un crayon et un carnet». Un beau point de départ qui promet les plus belles des histoires Je n avais dans ma poche qu un crayon et un carnet... Prenez un simple carnet et un crayon pour coucher sur le papier vos idées les plus fertiles. Initié par la médiathèque de Villemoisson-sur-Orge, ce concours d écriture, élargi cette année à toutes les communes du Val d Orge, est ouvert à quatre catégories d âge : enfants (-12 ans), adolescents (12-14 ans et ans) et adultes. Dans ce concours qui convie toutes les générations, tous les genres sont permis, du polar au fantastique en passant par le registre romanesque ou historique. Vous aurez alors jusqu au 15 juillet pour envoyer ou déposer votre texte de 8 pages maximum dans la médiathèque la plus proche de chez vous (où à l accueil de l Agglo du Val d Orge), et l envoyer en simultané par à la médiathèque de Villemoisson-sur Orge. Les plus beaux récits seront récompensés par des prix à l automne prochain. Alors, affutez votre plus belle plume et préparez-vous à écrire la plus belle page de votre histoire Renseignements et inscriptions : Médiathèque Andrée Chedid 6, avenue des Gardes Messiers Villemoisson-sur-Orge Tél. : À vos manettes! Depuis le 18 avril, vous pouvez emprunter des jeux vidéos dans les 12 médiathèques du Val d Orge. Une nouveauté que vous ne devez pas manquer! 200 jeux et 10 consoles (Xbox, DS et Wii) sont disponibles sur tout le réseau! 20 Le magazine de la Communauté d agglomération du Val d Orge l n 76 l avril - mai 2015

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités Atlasdes parcs d activités des parcs d activités économiques du Val d Orge 2011 2012 Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge l Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis Villemoisson-sur-Orge

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge 91 Val Vert Croix Blanche Une action concrète au service des Franciliens Initié par la Communauté d agglomération

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Agglo bus. Guide pratique. Service de bus sur réservation au : à partir du 31 août 2015. www.agglo-valdorge.fr

Agglo bus. Guide pratique. Service de bus sur réservation au : à partir du 31 août 2015. www.agglo-valdorge.fr Guide pratique Agglo bus à partir du 31 août 2015 Service de bus sur réservation au : du lundi au vendredi entre 8h30-12h et 13h30-18h Sommaire Qu est ce qu Agglo bus?... page 2 Qui peut bénéficier de

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a SENS PROVINCE > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A6a Juin 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

DOSSIER APPRENTISSAGE

DOSSIER APPRENTISSAGE DOSSIER APPRENTISSAGE RECHERCHER UN EMPLOYEUR POUR EFFECTUER UNE FORMATION EN APPRENTISSAGE 1 S organiser Une recherche d employeur pour un contrat d apprentissage s assimile à une recherche d emploi.

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Dossier de presse SIMI du 4 au 6 décembre 2013 Contact presse : Charlotte Limare Tél. : 01 69 72 17

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

ACCUEIL. L accueil exposant est situé dans nos bureaux administratifs. Nous sommes à votre disposition pour toute demande aux horaires suivants.

ACCUEIL. L accueil exposant est situé dans nos bureaux administratifs. Nous sommes à votre disposition pour toute demande aux horaires suivants. GUIDE EXPOSANT ACCUEIL L accueil exposant est situé dans nos bureaux administratifs. Nous sommes à votre disposition pour toute demande aux horaires suivants. Dumardi 17 au jeudi 19 mars: Vendredi 20 mars

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures.

Plan d accès. PIC de Poitiers Auxances. Il est possible de déposer son courrier à destination de la région Poitou-Charentes jusqu à 22 heures. Plan d accès PIC de Poitiers Auxances Neuville du Poitou Entrée clients N147 E62 N147 E62 Parking du personnel Parking clients Rue des Entreprises PLATE-FORME INDUSTRIELLE COURRIER DE POITIERS-AUXANCES

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 SOMMAIRE I/ La réorganisation des collectes : raisons et enjeux II/ La méthode de réflexion engagée III/ Les changements pour les usagers IV/ Les changements pour les agents

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia3 Accompagner vos Richesses Humaines www.socia3.fr Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia 3, la 1 ère Entreprise Adaptée spécialisée

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

DOCUMENT A CONSERVER PAR LA FAMILLE

DOCUMENT A CONSERVER PAR LA FAMILLE Page 1/2 DOCUMENT A CONSERVER PAR LA FAMILLE NOTICE D OUVERTURE ET D APPROVISIONNEMENT D UN COMPTE RESTAURATION Attention le passage au self est possible à 2 conditions : 1 - avoir un compte ouvert et

Plus en détail

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Dossier reçu le : PARTIE RÉSERVÉE AU R.N.J.A Numéro National Junior Association délivré par le RNJA RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Coordonnées de la Junior Association que vous avez constituée

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

CDT CŒUR ECONOMIQUE DE ROISSY TERRES DE FRANCE Comité de pilotage du 30 avril 2013 au siège d Air France

CDT CŒUR ECONOMIQUE DE ROISSY TERRES DE FRANCE Comité de pilotage du 30 avril 2013 au siège d Air France au siège d Air France CDT CERTF CR COMITE DE PILOTAGE 2013 OBJET DE LA REUNION Comité de Pilotage de validation du projet de CDT et de son évaluation environnementale ORDRE DU JOUR 8 Mot de bienvenue de

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Conception et édition d un livret d accueil avec charte graphique pour le parc d activités du Vinobre

Conception et édition d un livret d accueil avec charte graphique pour le parc d activités du Vinobre Consultation dans le cadre d un marché à procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Conception et édition d un livret d accueil avec charte graphique pour le parc d activités du Vinobre CAHIER

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015

COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015 COMMUNE DE CHATELAUDREN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 12 OCTOBRE 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le lundi 12 octobre 2015 sous la présidence de Monsieur Jean Paul LE VAILLANT, Maire. A L ORDRE

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

RÈGLEMENT ET CONDITIONS

RÈGLEMENT ET CONDITIONS LES JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D ART 2015 RÈGLEMENT ET CONDITIONS DE PARTICIPATION Document destiné à tous les participants aux JEMA 2015 : professionnels des métiers d art, centres de formation

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 19DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature Duo@Work 2 ème édition 1 Excellence partagée entre architecte et industriel Appel à candidature Un prix créé par l Unsfa Ile-de-France, en partenariat avec ARCHITECT@WORK Paris Excellence partagée entre

Plus en détail

Marchés publics : une méga plateforme en Ile-de-France

Marchés publics : une méga plateforme en Ile-de-France Rencontre Ville-Entreprises, vendredi 7 juin 2013 à 8h30 au 18ème étage de la Mairie Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre L annuaire économique 2013 est à votre disposition

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS NOM DE L ASSOCIATION : INTITULE DU PROJET POUR LESQUEL LE DOSSIER EST DEPOSE : DATE D ENREGISTREMENT A LA MAISON DES ASSOCIATIONS (partie

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Année:. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE A PROJET OU EVENEMENT D INTERET COMMUNAUTAIRE Nom de l association:.. Cadre réservé à l administration Date d arrivée du dossier à la Communauté de Communes

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail