Le taux de service en linéaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le taux de service en linéaire"

Transcription

1 Le taux de service en linéaire Etude Shopper + Baromètre ECR SymphonyIRI Group (vague Eté 2010) Mardi 26 octobre Aéroclub de France Matinée ECR organisée par M. Xavier HUA Délégué General ECR France

2 Nos objectifs pour cette matinée 1. Répondre à l attente d ECR France de mettre en lumière les faits marquants de la rupture en linéaire 2. Quantifier et illustrer les enjeux pour les marques et les magasins Historique baromètre DOOS ECR France (vague Eté 2010) Etude Shopper sur les reports et substitutions d achat 3. Participer aux actions correctrices à venir!!! 2 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

3 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA En pratique, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 3 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

4 Un CA PGC en 2010 (CAM P8 HM+SM) qui est en ligne avec l historique CA PGC (Md ) et évolution valeur (%) en HM+SM 60,8 66,2 65,6 73,2 74, ,1% +4,5% +3,2% +2,8% -1,8% -0,8% +2,2% +2,2% +2,7% +2,5% +2,7% Moyenne depuis 2000 CA +2,2% = Prix +1,6% x Vol +0,6% Inflation & valorisation 4 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

5 2010 (+2,4%) confirme 2009 (+2,2%), le volume se tient en HM+SM. Attention volume P8 : +0,0% et P9 : +0,3%... CA PGC (Md ) et évolution valeur (%) en HM+SM ,1% +4,5% +3,2% +2,8% -1,8% -0,8% +2,2% +2,2% +2,7% +2,5% +2,7% Prix : +0,3% Inflation: -0,1% Valorisation: +0,4% Moyenne depuis 2000 CA +2,2% Prix +1,6% Vol +0,6% 5 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

6 Une activité promotionnelle toujours soutenue en 2009 et 2010 % CA PGC en Promotion en HM+SM 15,0% 15,0% 14,4% 14,5% 16,2% 16,6% 17,3% 17,7% 17,4% 18,0% 18,0% Une progression régulière du CA réalisé en promotion (MEA+prospectus, MEA, Prospectus, quantité gratuite en rayon, réduction de prix) Des MDD nettement moins promues que les Marques Nationales % CA en Promotion MDD : 10,9% (2007), 11,1% (2008), 12,1% (2009) 11,0% (2010) % CA en Promotion MN : 21,1% (2010) 6 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

7 Contexte PGC et place de la rupture 7 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

8 Le shopper en 2010 (moyenne 5 dernières années) Le shopper est une «shoppeuse» 74% de shoppeuses Temps passé en rayon 63s Nb de produits différents achetés par catégorie 1.4 produits 8 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

9 Un contexte difficile 2010 marque une détérioration de la relation entre les shoppers et l'univers des PGC : Sentiment de MEFIANCE Sentiment d' ARNAQUE "On nous gruge!" Des explications multiples : influence des medias, promotions complexes, écarts croissants de prix, packagings trompeurs... 9 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

10 Les 5 commandements du shopper en 2010 Changer de magasin Préparer plus ses courses Sentiment d' ARNAQUE Se recentrer sur l'essentiel Dans les rayons, aller droit au but Tester les produits 10 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

11 En 2010 plus que jamais, la rupture est critiquée par les shoppers La rupture : une insatisfaction (ponctuelle?) qui s'ajoute à un sentiment de méfiance généralisée Vs les PGC Une rupture de moins en moins bien acceptée Une rupture d'autant plus critiquée que 2010 est caractérisée par une plus forte prédétermination à l'achat : Prédétermination marque PGC 41% +11 pts 52% Des achats plus préparés, plus figés l'absence du produit recherché est source de frustration 11 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

12 Perception des shoppers 12 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

13 Quelles sont les attentes des shoppers? Quelles sont vos attentes concernant les rayons? 1. Visibilité des prix 43% Des rayons toujours 2. pleins 28% Choix 24% 3. Promotion 22% Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

14 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA En pratique, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 14 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

15 Baromètre ECR? Un observatoire du taux de service en linéaire : Méthodologie Daily Out Of Stock (DOOS) de SymphonyIRI Group, développée en partenariat avec ECR France Analyse des ventes quotidiennes par magasin des références consommateurs Sélection des catégories 61 catégories réparties dans 4 Départements : Epicerie, Liquides, DPH, PLS Poids Fixe 10 Rayons : Epicerie sucrée et Epicerie Salée, BRSA et Eaux, Spiritueux et Champagnes, Bières, Hygiène, Entretien, Frais non Laitiers, Crèmerie, Surgelés/Glaces Pour l ensemble des références représentant 80% du CA d une catégorie soit près de références consommateurs étudiées Sur le circuit HM (1 700 HM) 4 vagues de 13 semaines par an Hiver / Printemps / Eté / Automne 15 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

16 Baromètre ECR? Un observatoire du taux de service en linéaire : Référence consommateur un regroupement d EANs qui correspondent pour un shopper au «même» produit exemples : Catégorie Eaux Plates Natures : EAN de la réf PET 1,5L X1 et EAN de la ref PET 1,5L x 6 Catégories Colas : EAN de la ref PET 1,5L et EAN de la ref PET 1,5L dont 15% gratuit. Quelque soit le type de marques Marques Nationales (MN) MDD Autres Marques 16 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

17 Baromètre ECR? Eligibilité Seules les références/magasins/jours nommés ayant des ventes unités médianes d au moins 3 unités par jour sont retenues Elles sont éligibles pour intégrer le baromètre ECR. Jours nommés : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi par opposition aux jours datés (ex : lundi 20 juillet 2009). 17 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

18 Baromètre ECR? Ventes normales Pour chaque référence consommateur, dans chaque magasin, chaque jour nommé, un niveau de ventes normales est calculé (algorithme reposant sur la médiane, des indices de trafic et de saisonnalité) en unité et en valeur. 18 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

19 Baromètre ECR? Ventes anormalement basses pour un mardi Rupture partielle Ventes nulles Rupture complète Ventes anormalement basses pour un samedi Rupture partielle Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi = Ventes normales 19 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

20 Lexique Baromètre ECR Les Taux de ruptures exprimés en % 1. TRQC: Taux de Ruptures Quotid. Complètes (%) Part des observations en Ruptures Complètes 100 * Observations en Ruptures complètes / Observations éligibles 2. TRQP net: Taux de Ruptures Quotid. Partielles net (%) Part des observations en Ruptures Partielles 100 * Observations en Ruptures partielles / Observations éligibles 20 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

21 Lexique Baromètre ECR Les enjeux exprimés en (= pertes de CA liées aux ruptures) et en % L Enjeu est une valorisation en CA des ruptures complètes et partielles, pour chaque référence, chaque jour et chaque magasin En Rupture Complète, les ventes sont nulles, l Enjeu correspond au CA des Ventes normales En Rupture Partielle, les ventes sont anormalement basses, l Enjeu correspond au CA x Ventes normales les Ventes réalisées Enjeu en euros ( ) Somme des enjeux en Ruptures Complètes et/ou Ruptures Partielles nettes Enjeu relatif (%) Poids de l enjeu vs le CA normal 100 * Enjeux / Ventes normales en CA dans les observations éligibles 21 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

22 Méthodologie étude Shopper Ruptures Total PGC et départements : shoppers observés et interrogés face à l'offre depuis 2006 Lecture sur 26 catégories de produits (plusieurs études) HM et SM - toutes enseignes Question posée : «Si aujourd hui, vous n aviez pas trouvé le produit que vous venez d acheter, qu auriez-vous fait?» Vous auriez acheté un autre produit dans ce rayon substitution Vous auriez acheté un produit d un autre rayon substitution Vous auriez remis votre achat à plus tard dans ce magasin achat plus tard Vous auriez acheté ce produit dans un autre magasin achat ailleurs 22 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

23 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA En pratique, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 23 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

24 Le taux de service ne s améliore guère depuis 3 ans Un taux de service de 90% et stable (-) 90,1% 89,8% 89,7% 89,6% CAM Eté Fin 2008 CAM Eté Fin 2009 CAM Eté Fin 2010 Eté Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

25 Le taux de service ne s améliore guère depuis 3 ans Le résultat Eté 2010 confirme la tendance : plus de 10% de ruptures Des ruptures d au moins une journée : 7,1% Des ruptures en cours de journée : 3,3% TRQ Total TRQ Partielles 9,9% 3,3% 10,2% 10,3% 10,4% 3,2% 3,2% 3,3% TRQ Complètes 6,6% 7,0% 7,1% 7,1% CAM Eté Fin 2008 CAM Eté Fin 2009 CAM Eté Fin 2010 Eté Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

26 Le taux de service ne s améliore guère depuis 3 ans Chaque résultat saison confirme la tendance d une stabilité lente détérioration 9,7% 9,6% 9,8% 10,3% 10,1% 10,0% 10,1% 10,5% 10,3% 10,2% 10,3% 10,4% TRQ Total 7,2% 7,3% 6,4% 6,5% 6,5% 6,9% 6,9% 7,0% 7,0% 7,1% 7,1% 6,7% TRQ Complètes 3,3% 3,1% 3,3% 3,5% 3,2% 3,0% 3,3% 3,3% 3,2% 2,9% 3,2% 3,3% TRQ Partielles Automne 2007 Hiver 2008 Printemps 2008 Eté 2008 Automne 2008 Hiver 2009 Printemps 2009 Eté 2009 Automne 2009 Hiver 2010 Printemps 2010 Eté Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

27 Un enjeu financier qui progresse depuis 3 ans La valorisation du taux de rupture de 10,4% correspond à 6,6% d enjeux relatifs (Eté 2010) % Enjeux Global 6,2% 6,4% 6,6% 6,6% % Enjeux en Ruptures Partielles 2,2% 2,2% 2,2% 2,3% % Enjeux en Ruptures Complètes 4,0% 4,3% 4,4% 4,3% 27 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. CAM Eté Fin 2008 CAM Eté Fin 2009 CAM Eté Fin 2010 Eté 2010

28 Un enjeu financier important On applique l enjeu actuel de 6,6% (Baromètre ECR CAM 2010 fin Eté) au CA réalisé en HM sur le total PGC (InfoScan Census ) CA PGC en HM (CAM à fin P8 2010) = 45,32 Md Enjeu Ruptures PGC en HM (DOOS) = 2,99 Md Enjeu Ruptures PGC pour 1 HM (DOOS) = 1,72 Million En pratique, le shopper peut effectuer un achat de substitution (un autre produit dans ce rayon, un produit d un autre rayon), acheter plus tard ce même produit dans le magasin, acheter ailleurs ce même produit. 28 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

29 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA En pratique, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 29 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

30 Impact des ruptures sur l'achat 30 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

31 Quel comportement face à la rupture? source shoppers 44% de ventes perdues le jour de l'achat dans le magasin concerné 31 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

32 Quel comportement face à la rupture? source shoppers 56% substituent 47% autre marque 9% même marque 44% reportent leur achat 32% achèteront ce produit la fois d'après 12% achèteront dans un autre magasin 32 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

33 Quel niveau de perte pour le magasin et la marque? La rupture est plus dommageable à la marque qu'au magasin Perte pour le magasin : 12%...a minima Un cumul de rupture dangereux pour l'image et la fidélité au point de vente. 32% déclarent acheter le produit la prochaine fois dans ce magasin...mais : 5,4 enseignes fréquentées en moyenne (source Kantar) 1/3 des shoppers ici interrogés ne sont pas dans leur magasin principal ce même produit sera peut être encore en rupture la prochaine fois! Perte pour la marque : 47%...a minima 33 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

34 Un enjeu financier important Enjeu Ruptures PGC en HM (DOOS) = 2,99 Md 6,6% CA annuel HM 12% de pertes pour le magasin à minima 47% de pertes pour la marque à minima Total HM: 359 millions 1 HM : 206 k (0,8% CA) Total Marques: 1,4 Md 1 marque : 3,1% CA 34 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

35 Peu d'évolution de comportement depuis 2005 source shoppers Substitution Achat + tard Achat ailleurs 56% 55% 57% 59% 54% 56% 29% 32% 33% 29% 35% 33% 15% 13% 10% 12% 11% 11% Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

36 Peu de différences de comportement entre enseignes source shoppers Substitution Achat + tard Achat ailleurs 12% 11% 13% 11% 15% 12% 12% 12% 12% 14% 20% 36% 32% 32% 33% 29% 30% 33% 30% 30% 32% 22% 28% 14% 56% 57% 55% 60% 55% 55% 58% 58% 56% 64% 52% 50% 36 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

37 Lien entre l'âge et le comportement face à la rupture source shoppers 66% Substitution Achat + tard Achat ailleurs 59% 57% Plus on est âgé, plus l achat est remis à plus tard dans le même magasin fidélité à la marque et au magasin 29% 27% 22% 52% 34% 50% 39% 12% 14% 14% 13% 11% - 25 ans ans ans ans + 55 ans 37 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

38 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA Heureusement, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 38 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

39 Résultats baromètre ECR 39 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

40 Les grands rayons à travailler en priorité Surgelés-Glaces en n 1 puis Epicerie Salée et DPH Poids / Enjeu Global PdM CA 20,6% 18,3% 21,8% 18,9% 23,4% 28,9% 13,0% 9,3% 10,0% 9,1% 8,2% 8,6% 6,4% 3,5% EPICERIE SALEE EPICERIE SUCREE LIQUIDES DPH CREMERIE FRAIS NON LAITIERS LS SURGELES GLACES Contribution 40 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

41 Peu d évolution depuis 3 ans Poids / Enjeu global des ruptures ( ) Priorité 6,0 6,0 5,7 8,0 8,5 8,9 26,3 25,5 24,9 SURGELES GLACES FRAIS NON LAITIERS LS CREMERIE n 1 16,1 15,7 15,6 LIQUIDES 9,8 9,6 9,8 DPH n 3 20,6 21,2 22,0 EPICERIE SUCREE 13,2 13,4 13,1 EPICERIE SALEE n 2 CAM Fin Eté 2008 CAM Fin Eté 2009 CAM Fin Eté Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

42 Ruptures selon les marchés (été 2010) Enjeux RP net % Taille des bulles = Enjeu relatif global (%) 4,0% 3,5% 3,0% Essuie tout 2,5% 2,0% 1,5% 1,0% 0,5% 0,0% Riz Saumon Anisés Papier toilette BAFP 42 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. Limonades Boissons au thé Bières de luxe Humides chats Aliments Humides chiens 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% 4,3% Secs Chats Enjeux RC % Poissons surg. Plats cuisinés français Lessives Shampooing Gels Douches Aliments Secs Chiens 2,3% Plats cuisinés surgelés

43 Marchés DPH (été 2010) 4,0% 3,5% 3,0% Essuie 2,5% tout Enjeux RP net % 2,0% 1,5% 1,0% Mouchoirs Papier toilette Gels Douches Lessives 0,5% Shampooing 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% Enjeux RC % 43 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

44 Marchés Crèmerie (été 2010) 4,0% Pates fraiches salées et fromages fondus Enjeux RP net % 3,5% Crèmes fraiches Fromages Frais 3,0% 2,5% Beurres 2,0% Pates molles 1,5% 1,0% 0,5% Pates pressées Oeufs Lait LC Desserts Frais Yaourts 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% Enjeux RC % 44 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

45 Marchés Liquides (été 2010) Enjeux RP net % 4,0% 3,5% 3,0% Jus de fruits Limonades BAFP EGN Boissons au thé EPN Limes 2,5% Colas Sodas Tonics /BAFG 2,0% Bières spéciales Bières de luxe 1,5% Anisés 1,0% 0,5% 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% Enjeux RC % 45 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

46 Marchés Epicerie Sucrée (été 2010) 4,0% 3,5% 3,0% Patisserie indus indiv Biscuits patissiers Tablettes de choc Confiserie de sucre Enjeux RP net % 2,5% 2,0% 1,5% Sucres Pain de mie Solubles Cafés hors dosette Confiserie de chocolat 1,0% Viennoiserie indus Céréales Café dosettes 0,5% 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% Enjeux RC % 46 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

47 Marchés Epicerie salée (été 2010) Enjeux RP net % 4,0% 3,5% 3,0% 2,5% 2,0% 1,5% Champignons Riz Thons appertisés Haricots verts Huiles alimentaires Graines salées Extrudés et Tuiles Pates alimentaires Aliments Humides chiens Humides chats Plats cuisinés français 1,0% 0,5% Aliments Secs Chats Aliments Secs Chiens 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% Enjeux RC % 47 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

48 Ruptures selon les marchés (été 2010) Face à la moyenne (enjeux ruptures en PGC = 6,6%), une large dispersion des ruptures selon les marchés (offre) et les besoins & usages Rupture Complète Enjeu RC Rupture partielle Enjeu RP Plats Cuisinés surgelés 16,7% Boissons aux F Plates 3,3% Lessives généralistes 15,4% Aliments humides Chiens 3,2% Aliments humides Chiens 14,1% Thés glacés 3,2% Poissons surgelés 13,8% Limonades 3,1% Shampoings 12,5% Jus de Fruits 3,0% Total PGC 4,3% Total PGC 2,3% Beurres 1,6% Aliments secs Chats 1,2% Eaux Plates Nature 1,5% Lessives généralistes 1,0% Colas 1,3% Plats cuisinés surgelés 0,9% Essuie Tout 1,1% Shampoings 0,9% Papier Toilette 0,3% Aliments secs Chiens 0,9% 48 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

49 Marchés DPH (été 2010) 1. Les marchés DPH illustrent l importance de l usage et de l offre Enjeu global faible pour les marchés indispensables Enjeu ruptures complètes élevé pour les marchés à offre large (variétés) 14,4% 0,9% 16,4% 1,0% 10,1% 1,5% % Enjeux Global % Enjeux en Ruptures Partielles % Enjeux en Ruptures Complètes 1,8% 1,5% 0,3% 3,5% 2,4% 1,1% 4,7% 2,4% 2,2% 8,6% 13,5% 15,4% 49 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. PAPIER TOILETTE ESSUIE TOUT MOUCHOIRS EN PAPIER GELS DOUCHES SHAMPOOINGS LESSIVES GENERALISTES

50 Marchés DPH (été 2010) 1. Les marchés DPH illustrent l importance de l usage et de l offre Enjeu global faible pour les marchés indispensables Enjeu ruptures complètes élevé pour les marchés à offre large (variétés) Nbre refs Nbre refs en linéaire PAPIER TOILETTE ESSUIE TOUT MOUCHOIRS GELS DOUCHES SHAMPOOINGS LESSIVES GENERALISTES 50 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

51 Marchés Crèmerie (été 2010) 2. Les marchés Crèmerie illustrent l importance des flux tendus (cf DLC UF) Globalement des marchés Crèmerie peu «rupturistes» sauf le Lait LC 4,0% Pates fraiches salées et fromages fondus Enjeux RP net % 3,5% Crèmes fraiches Fromages Frais 3,0% 2,5% Beurres 2,0% Pates molles 1,5% 1,0% 0,5% Pates pressées Oeufs Lait LC Desserts Frais Yaourts 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% 51 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. Enjeux RC %

52 Des Ruptures moins importantes en Crèmerie quelque soit l enseigne, et assez homogènes % Enjeux Global 4,8% 4,8% 5,1% 5,3% 5,6% 5,6% 5,8% 6,1% 2,1% % Enjeux en Ruptures Partielles 2,2% 2,2% 2,2% 2,2% 2,2% 2,4% 2,6% % Enjeux en Ruptures Complètes 2,6% 2,7% 2,9% 3,1% 3,4% 3,2% 3,3% 4,0% Enseigne 7 52 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. Enseigne 3 Enseigne 6 Enseigne 5 Enseigne 2 Enseigne 8 Enseigne 1 Enseigne 4

53 Dispersion par enseigne 13,1% 5,6% 4,3% 3,3% 3,5% 2,9% 5,0% 5,2% 4,0% 4,1% 3,4% 3,0% 6,0% 4,5% 3,8% 8,2% 6,9% 6,4% 5,4% 5,6% 4,8% 4,0% 4,0% 4,0% 7,8% 7,7% 6,1% 4,8% 4,6% 2,0% BEURRES FROMAGES FRAIS PATES MOLLES OEUFS CREMES FRAICHES ET UHT PATES PRESSEES YAOURTS DESSERTS FRAIS PATES FRAICHES SALEES ET FROMAGES FONDUS LAIT LC 53 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

54 Marchés Epicerie salée (été 2010) Enjeux RP net % 4,0% 3,5% 3,0% 2,5% 2,0% 1,5% Champignons Riz Thons appertisés Haricots verts Huiles alimentaires Graines salées Extrudés et Tuiles Pates alimentaires Aliments Humides chiens Humides chats Plats cuisinés français 1,0% 0,5% Aliments Secs Chats Aliments Secs Chiens 0,0% 0,0% 2,0% 4,0% 6,0% 8,0% 10,0% 12,0% 14,0% 16,0% 18,0% Enjeux RC % 54 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

55 Marchés Epicerie salée (été 2010) 3. Les marchés Epicerie Sucrée illustrent la moindre rupture des MDD face aux Marques Nationales 9,7% % Enjeux Global 8,3% 7,2% 6,6% 5,5% 5,1% 4,9% 4,2% EXTRUDES ET TUILES MDD GRAINES SALEES MDD HUILES ALIMENTAIRES MDD PATES ALIMENTAIRES MDD 55 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

56 Marchés Epicerie salée (été 2010) La moindre rupture des MDD s observe au sein de toutes les enseignes (indice % Enjeux des MDD / Total de la catégorie Pâtes alimentaires) HM Enseigne 4 Enseigne 7 Enseigne 8 Enseigne 2 Enseigne 1 Enseigne 5 Enseigne 3 Enseigne 6 56 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

57 Résultats Shopper 57 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

58 Quelles différences par catégorie? 58 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

59 Différences par départements source shoppers Substitution Achat + tard Achat ailleurs 12% 16% 12% 12% 9% 32% 35% 34% 27% 29% 56% 49% 54% 60% 62% TOTAL DEPARTEMENTS DPH EPICERIE LIQUIDES FRAIS 59 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

60 Un univers Liquides caractérisé par plus de substitution, en particulier les eaux et bières Substitution Achat + tard Achat ailleurs 12% 12% 9% 3% 3% 1% 3% 7% 10% 13% 11% 28% 14% 16% 16% 10% 32% 27% 26% 35% 30% 15% 41% 28% 90% 84% 89% 86% 56% 60% 65% 48% 52% 52% 69% 49% 60 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

61 L'épicerie sucrée : plus homogène, mis à part les dosettes de café, au plus fort taux d'"achat ailleurs" Substitution Achat à plus tard dans ce magasin Achat dans un autre magasin 12% 12% 5% 12% 7% 12% 12% 19% 9% 11% 32% 34% 25% 35% 43% 34% 33% 38% 26% 37% 56% 54% 70% 53% 50% 54% 55% 44% 53% 64% PGC Epicerie Biscuits sucrés Céréales PCP Poudres chocolatées Café tor. Café dosettes Conf de chocolat Chocolat tablettes 61 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

62 Un univers épicerie salée homogène Substitution Achat à plus tard dans ce magasin Achat dans un autre magasin 12% 12% 4% 10% 9% 11% 10% 32% 34% 44% 29% 31% 29% 26% 56% 54% 52% 60% 60% 60% 64% PGC Epicerie Huile Ketchup Riz Dog Food Cat Food 62 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

63 Un univers DPH marqué par un plus fort taux de report Substitution Achat à plus tard dans ce magasin Achat dans un autre magasin 12% 16% 5% 13% 9% 11% 32% 35% 28% 44% 29% 25% 56% 49% 67% 43% 62% 64% PGC DPH Gels douches Shampooings FRAIS Fromage 63 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

64 Différences entre catégories Quels éléments structurels aux catégories pour expliquer un plus fort niveau de substitution? 1. Faible prédetermination marque : 50% de substitution chez les prédéterminés, 61% chez ceux qui ce décident face à l'offre Ex : Fromages 2. Plus de substitution sur les marchés «indispensables», les marchés avec marques plus nombreuses / moins différenciées (?) Ex : Eaux embouteillées, biscuits Plus de substitution sur les catégories de variétés Ex : Gels douche, boissons aux fruits De multiples formats au sein de la même marque Ex : eaux embouteillés, bières Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

65 En cas de substitution, même marque ou autre marque? 65 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

66 En cas de substitution, 84% des shoppers achètent un produit d'une autre marque Une fidélité / un attachement à la marque mis à mal par les ruptures en magasin La rupture comme moyen de modifier ses habitudes d'achat...sous la contrainte 66 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

67 Report sur la même marque Comportement face à la rupture : 56% de substitution + 44% de report 16% des substitutions seulement sur la même marque 35% 30% 25% 20% 15% moyenne PGC 16% 10% 5% 0% 67 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

68 Marque nationales Vs Marques d'enseignes quelles différences? 68 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

69 Un écart limité entre MN et MDD 56% de substitution au total PGC 53% sur les marques nationales 64% sur les marques d'enseigne 69 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

70 Agenda Pour démarrer quelques chiffres clé PGC & Shopper Méthodologie : Baromètre ECR & étude Shopper Ruptures Le taux de service (90%) ne s améliore guère depuis 3 ans Un enjeu financier de 6.6% de CA Heureusement, le shopper peut reporter son achat ou substituer Quelles différences selon les marchés (marques) & enseignes? 6 Quelles actions prioritaires demain? 70 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

71 Connaître les références à surveiller 25 1ères références = 8% des Enjeux globaux CA des 60 catégories de produits 40 refs : 10% Enjeux 193 refs : 25% Enjeux Rkg 25 ref les plus rupturistes en Enjeu Global ( ) 727 refs : 50% Enjeux 40,0% ,0% ENJEU GLOBAL NET ENJEU GLOBAL NET RELATIF ,0% 25,0% ,0% 15,0% ,0% ,0% 0,0% 0 BIERES DE LUXE BIERES SPECIALES BIERES DE LUXE APERITIFS ANISES COLAS LAIT LC COLAS LAIT LC LAIT LC COLAS EAUX GAZEUSES NATURE LAIT LC LAIT LC EAUX PLATES NATURE BIERES SPECIALES LAIT LC EAUX PLATES NATURE HUILES ALIMENTAIRES BIERES SPECIALES BIERES SPECIALES CAFES TORREFIES (dosettes) LAIT LC LAIT LC LAIT LC HUILES ALIMENTAIRES 71 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. Catégories des references

72 Connaître les magasins à travailler Dispersion Enjeu Global Relatif (%) - Cumul 20aine de ref-eté ,0% 2% des magasins (7) : 10% des Enjeux de cette catégorie 20,0% 7% des magasins (23) : 15% des Enjeux 19% des magasins (63) : 50% des Enjeux 15,0% 10,0% 5,0% 0,0% Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary. Magasins

73 Ce qu'il vous faut savoir pour comprendre les 13 principales causes de Rupture Univers Distributeur Processus Conjoint Univers Industriel Fréquence et moment de réapprovisionnement du linéaire Gestion défaillante ou absence de réserve au niveau du point de vente Capacité linéaire non adaptée à la rotation du produit Méconnaissance du processus d'approvisionnement du PDV Rupture industrielle Problème de livraison entrepôts Fréquence de Gestion des références Colisage inadapté réapprovisionnement promotionnelles, standard et magasin par les entrepôts nouveaux produits Système automatisé de réapprovisionnement mal adapté Problème de synchronisation Supply Chain Anticipation des pics de ventes Prévisions inadaptées au contexte (Publicité, effet canicule...) 73 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

74 MERCI DE VOTRE ATTENTION Frédéric NICOLAS Directeur Shopper Insights SymphonyIRI Group Tel : Mobile : rue André Derain, Chambourcy Cedex, France Frédéric BASSETO Directeur Analytics & Shopper Knowledge SymphonyIRI Group Tel : Mobile : rue André Derain, Chambourcy Cedex, France 74 Copyright SymphonyIRI Group, Confidential and Proprietary.

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

Les produits solidaires, 100 jours pour convaincre!

Les produits solidaires, 100 jours pour convaincre! Juin 2012 Les produits solidaires, 100 jours pour convaincre! Contexte et historique de la démarche La Réunion a connu au mois de février des tensions sociales dont la cause la plus immédiate résultait

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

60 produits solidaires pour les familles

60 produits solidaires pour les familles 60 produits solidaires pour les familles Une mobilisation de tous les acteurs Éleveurs Maraîchers Produits frais Produits secs GMS Conseil Général agriculteurs Droguerie Enseignes Transformateurs Manufacturiers

Plus en détail

Le e-commerce GSA en PGC

Le e-commerce GSA en PGC Le e-commerce GSA en PGC Jacques Dupré, Directeur Insights Cécile Pasquet, Chef de Projets Marketing 17 janvier 2014 Le Drive est de toute évidence «LE» grand évènement au sein de la distribution alimentaire

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

De la création publicitaire à l impact sur les ventes

De la création publicitaire à l impact sur les ventes 1 De la création publicitaire à l impact sur les ventes Enseignements et illustrations de l efficacité de la Communication Extérieure Isabelle Mari Directeur Prospective et Etudes stratégiques 5 avril

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Les Rencontres de la Boulangerie

Les Rencontres de la Boulangerie Les Rencontres de la Boulangerie Les Moulins Evelia et leur partenaire Gabopla, fournisseur de matières premières en boulangerie, organisent les premières Rencontres de la Boulangerie les 21, 22, 23 et

Plus en détail

NOS FORMULES ENTREPRISE 2011

NOS FORMULES ENTREPRISE 2011 NOS FORMULES ENTREPRISE 2011 Séminaire Confort Cocktail De 8h30 à 18h00 Minimum 20 personnes DESCRIPTIF 24 pièces par personne base minimum de 20 personnes Les produits pourraient être remplacés en fonction

Plus en détail

WHITE PAPER. Un format du passé en format d avenir?

WHITE PAPER. Un format du passé en format d avenir? Un format du passé en format d avenir? Jacques Dupré, Directeur Insights 22 juillet 2014 1. Un intérêt grandissant pour la proximité La «proximité» a souvent été considérée, au cours des dernières décennies

Plus en détail

Teneur en glucides des produits de la Réunion. 15 décembre 2011

Teneur en glucides des produits de la Réunion. 15 décembre 2011 Teneur en glucides 15 décembre 2011 Objectif Avoir des éléments de comparaison de l offre sur : - les produits laitiers frais (PLF) - les boissons rafraichissantes sans alcool (BRSA) entre la Réunion et

Plus en détail

Rapport de résultats. Étude de marché - Services de proximité Projet Coop

Rapport de résultats. Étude de marché - Services de proximité Projet Coop Rapport de résultats Étude de marché - Services de proximité Projet Coop Consultation et sondage effectués effectué par : Dominique Cadieux, agent de développement socio-économique socio Marise Matte,

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Les règles de la commande publique à travers Agrilocal63 LES REGLES DE LA COMMANDE PUBLIQUE A TRAVERS AGRILOCAL63

Les règles de la commande publique à travers Agrilocal63 LES REGLES DE LA COMMANDE PUBLIQUE A TRAVERS AGRILOCAL63 LES REGLES DE LA COMMANDE PUBLIQUE A TRAVERS AGRILOCAL63 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. LA DEFINITION DES BESOINS... 5 1. La détermination préalable du besoin... 5 2. L appréciation du caractère homogène

Plus en détail

LE RANGEMENT ET LE STOCKAGE DES PRODUITS

LE RANGEMENT ET LE STOCKAGE DES PRODUITS LE RANGEMENT ET LE STOCKAGE DES PRODUITS 2 Vous êtes en période de formation dans le supermarché INTERMARCHÉ et votre tueur, M. Pérot, vous fait visiter l endroit dans lequel sont stockées les marchandises

Plus en détail

Transports. Localisation ACCES ET LOCALISATION. De la Gare du Nord (Terminal Eurostar): 5 km: environ 10 minutes en voiture ou métro.

Transports. Localisation ACCES ET LOCALISATION. De la Gare du Nord (Terminal Eurostar): 5 km: environ 10 minutes en voiture ou métro. EVENEMENTS 2015 ACCES ET LOCALISATION Transports De la Gare du Nord (Terminal Eurostar): 5 km: environ 10 minutes en voiture ou métro. De la Gare Saint-Lazare : 500 mètres : 5 minutes à pied Stations de

Plus en détail

Informations clients

Informations clients Informations clients Les engagements de vos magasins Casino... 3 Conditions Générales de Vente... 4 Vente d alcool aux mineurs... 6 Modes de règlement... 7 carte bancaire chèque titre restaurant Modes

Plus en détail

Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature!

Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature! MagasinBio2008 Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature! Le Magasin Bio de l année 2008 1 Documents de candidature Le Magasin Bio de l année

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

05.63.72.22.22 Livraison gratuite

05.63.72.22.22 Livraison gratuite Pizzas au feu de bois depuis 1991 05.63.72.22.22 Livraison gratuite Livraison gratuite sur Castres (Possibilité aux alentours : nous consulter) Pâte pétrie tous les jours Les Classiques Marguerite... 7.00

Plus en détail

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Profil des acheteurs Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Crédit photo : Shutterstock En partenariat avec : Paris Porte de Versailles, 31 mars & 1 er avril 2015 Pologne ALMA MARKET Tout produit

Plus en détail

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior À chacun sa portion Nous changeons nos besoins aussi! Des portions adaptées à vos besoins,, adulte ou senior, nos besoins alimentaires évoluent au fil de nos vies. Ils diffèrent également entre les femmes

Plus en détail

Tarifs restauration. Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC.

Tarifs restauration. Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC. Tarifs restauration (Tous les tarifs sont votés Hors Taxes) Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC > Personnel Ouvriers 4.10 10 % 4.51 > Personnel

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses

Plus en détail

l'industrie de l'alimentation et des boissons

l'industrie de l'alimentation et des boissons Solutions de convoyage pour l'industrie de l'alimentation et des boissons Pour un convoyage respectueux des fluides très visqueux ou pâteux Qui sommes-nous? Pourquoi WANGEN PUMPEN? Les pompes WANGEN dans

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

Demande de Soumission - Transformateur

Demande de Soumission - Transformateur Demande de Soumission - Transformateur Nom de l entreprise : Prénom : Nom : Titre : Adresse : Ville : Code postal : Région : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web : Domaine d activités : *** possibilité

Plus en détail

FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR

FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR 50 Rue Séré de Rivières- 81000 ALBI- FRANCE NN FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR Forfait Sportif Pension complète à 119 par personne comprenant : 1. Hébergement en chambres double "Luxe" *** Literie twin grande

Plus en détail

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne Portage de repas et services à domicile Siret : 51871550300018 2, chemin des abeilles N TVA : FR62518715503 17260 Villars en Pons N d agrément : N260411F017S022 Tél. : 05 46 74 38 34 SARL au capital 2000

Plus en détail

RESTAURATION DES EXPOSANTS

RESTAURATION DES EXPOSANTS RESTAURATION DES EXPOSANTS 3 Place du général Koenig, 75017 PARIS Contact : Benoît LO-SCHIAVO / +33 (0) 1 40 68 53 62 benoit.loschiavo@hyatt.com SOMMAIRE Sandwichs page 1 Lunch box page 2 Plateaux repas

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

HÔTEL RESTAURANT CAMPANILE*** Lens Est NOYELLES-GODAULT

HÔTEL RESTAURANT CAMPANILE*** Lens Est NOYELLES-GODAULT HÔTEL RESTAURANT CAMPANILE*** Lens Est NOYELLES-GODAULT Hôtel Restaurant CAMPANILE Lens Est Route de Beaumont 62950 Noyelles-Godault Tél : 03 21 76 26 26 - Fax : 03 21 75 22 21 campanile.lens@shfrance.com

Plus en détail

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES ANNEXE CONTENU DES GROUPES Légende n.d.a. = non défini ailleurs contenu des groupes en italique IPC Base 00 = 998 FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES 0 PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON ALCOOLISEES

Plus en détail

Zéro Rupture - Mode d emploi. Trophée ECR 16 Octobre 2013

Zéro Rupture - Mode d emploi. Trophée ECR 16 Octobre 2013 Zéro Rupture - Mode d emploi Trophée ECR 16 Octobre 2013 A chaque instant, permettre une disponibilité maximale du produit en linéaire : un atout majeur pour la croissance Réunir nos expertises et savoir-faire

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ

CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ CARACTÉRISATION DE L OFFRE ALIMENTAIRE, PAR SECTEUR ET SEGMENT DE MARCHÉ Etude des produits transformés disponibles sur le marché français entre 2008 et 2011 ÉDITION 2015 2015 Etude du secteur des glaces

Plus en détail

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS

UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS UN HOMMAGE AUX CINQ SENS DE NOS INVITÉS Bienvenue à toi, ami voyageur ami parisien, hôte de passage habitué, convive robuste convive fragile! Toi à qui une tradition d hospitalité plusieurs fois millénaire

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Toujours pas de reprise

Toujours pas de reprise 2 ème TRIMESTRE JUILLET 2015 CHIFFRE D AFFAIRES 2 ème TRIM 2015 Toujours pas de reprise La conjoncture est encore une fois perçue par près de 80 % de nos dirigeants comme défavorable voire très défavorable.

Plus en détail

Réseau Diabhainaut Programme Osean Enfant Document d Information pour les Parents

Réseau Diabhainaut Programme Osean Enfant Document d Information pour les Parents Obésité Sévère de l Enfant et de l Adulte en Nord/Pas-de-Calais Réseau Diabhainaut Programme Osean Enfant Document d Information pour les Parents Les services de médecine scolaire ou votre médecin traitant

Plus en détail

LE PORTAGE A DOMICILE

LE PORTAGE A DOMICILE Pour plus de renseignements, veuillez contacter LIVRET D ACCUEIL Le service portage des repas aux coordonnées ci-dessous Centre Communal d Action Sociale Place François Mitterrand 37300 JOUE LES TOURS

Plus en détail

Jean Cuistot Traiteur

Jean Cuistot Traiteur Jean Cuistot Traiteur 31 Avenue de l océan 17510 Chives Tel : 05.46.33.64.21 Portable (06 70 73 90 20) jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Numéro de TVA : fr66381676394 Siret : 38167639400020 Naf : 5621Z

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Tournoi de golf 2012

Tournoi de golf 2012 Tournoi de golf 2012 Tournoi de golf annuel, mercredi 6 juin 2012 Golf le Maître de Tremblant Plan de visibilité Présidence d honneur 5000$ Mention de votre entreprise, et remerciement en tant que présidence

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle Formation professionnelle Formation professionnelle Sur notre plateau de formation situé à Neuilly-sur-Seine, nous vous offrons une formation sur mesure dispensée par des professionnels qualifiés, soit

Plus en détail

MENUS PORTAGE A DOMICILE

MENUS PORTAGE A DOMICILE 8 HORS D'OEUVRES PLATS PROTEIQUES LEGUMES FROMAGES DESSERTS lundi 12/05 Rillettes Côte de veau à la crème Brocolis au jus Fromage Pâtisserie mardi 13/05 Carottes râpées ciboulette Saucisse de Toulouse

Plus en détail

Guide du portage de repas à domicile. CCAS Ville d Amiens

Guide du portage de repas à domicile. CCAS Ville d Amiens Guide du portage de repas à domicile CCAS Ville d Amiens Avril 2009 Avant - Propos Le CCAS de la Ville d Amiens a entamé une collaboration depuis le mois de septembre 2008 avec la société Sodexo qui a

Plus en détail

Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires.

Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires. Située à 50km de Paris, la Bergerie est le lieu idéal pour vos Séminaires. Réservation au : CZE Bergerie Nationale Parc du Château CS 40609 78514 Rambouillet cedex Tel : 01 61 08 68 70 E mail : animation.bn@educagri.fr

Plus en détail

BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution

BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution Jeudi 5 AVRiL 2012 Paris BoiSSoNS en GMS Comment pérenniser l essor du secteur liquides en grande distribution 2 e édition Cerner les enjeux et les perspectives de croissance du secteur Boissons à l horizon

Plus en détail

PAUSE-CAFÉ BOISSONS GOURMANDISES

PAUSE-CAFÉ BOISSONS GOURMANDISES PAUSE-CAFÉ PAUSE-CAFÉ BOISSONS Café, café décaféiné et sélection de thés 3,75 $ Jus assortis (bouteille) 3,75 $ Thé glacé (bouteille) 3,75 $ Eau minérale (bouteille) 3,75 $ Boissons gazeuses assorties

Plus en détail

ELISABETH KONTOMANOU

ELISABETH KONTOMANOU ELISABETH KONTOMANOU Duo avec Gustav Karlström (Piano) PRODUCTION ACCES Concert Olivier Casaÿs 10 rue Sénard - 76000 ROUEN France Tél. : 02 35 88 75 74 - Fax : 02 35 89 20 33 E-mail : info@accesconcert.com

Plus en détail

CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE

CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE CRALIM 11 juillet 2014 QUALINUT PROD ETUDE DES TENEURS EN SUCRES DES DENREES ALIMENTAIRES FABRIQUEES EN MARTINIQUE CONSEIL TECHNOLOGIQUE 13 mars 2012 PLAN Contexte et objectifs de l étude Déroulement de

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION Modifiée par l avenant n 47 du 9 novembre 2011 L accès au niveau III* est lié à une exigence de qualification. * Niveau tenant compte

Plus en détail

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, ET DES AFFAIRES RURALES Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Document aimab Document aimablement

Plus en détail

OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES

OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES OUVERTURE ET EXPLOITATION DE CHAMBRES D HÔTES Les chambres d hôtes sont des chambres meublées situées chez l habitant en vue d accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées,

Plus en détail

Plan comptable HOREGO selon les plans comptables officiels

Plan comptable HOREGO selon les plans comptables officiels Plan comptable HOREGO selon les plans comptables officiels Plan comptable pour l hôtellerie Suisse et la gastronomie (2006) No. Description du compte No. Description du compte 410 Dépenses cave 41020 Vin,

Plus en détail

NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE

NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE NOGLU OUVRE SON TAKE AWAY SANS GLUTEN MAI 2014 NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE Après Noglu, restaurant & épicerie Voici Noglu, take away, la boutique-atelier juste en face pour

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 Rappel des critères d'éligibilité : Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants, Le bistrot est ouvert à l'année

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

CENTRALE D ACHAT DU GRAND DIJON

CENTRALE D ACHAT DU GRAND DIJON CENTRALE D ACHAT DU GRAND DIJON Location de fontaines à eau, et exploitation de distributeurs automatiques de denrées alimentaires sucrées et salées, boissons fraiches et/ou chaudes Cahier des Clauses

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc»

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc» AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION DE L ENFANCE, DE L EDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 8, rue André Chénier CS 10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 GESTION ET EXPLOITATION DE LA BUVETTOPARC

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

PORTAGE. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. potage potage potage potage potage potage *** *** *** *** *** ***

PORTAGE. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. potage potage potage potage potage potage *** *** *** *** *** *** Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi quicue Lorraine salade composée salade de champignons melon de Canarie friand tarte au fromage raviolis steak haché cuisse de poulet rôtie rôti de canard farci

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 Article 1 : SERVICE MUNICIPAL DE RESTAURATION SCOLAIRE La ville d Andernos les Bains met à la disposition pour le déjeuner de tous les

Plus en détail

Bon séjour et bon appétit!

Bon séjour et bon appétit! Toute l équipe a le plaisir de vous accueillir au Restaurant et Hôtel la Ferme de Marie-Hélène. Nous vous souhaitons de passer un agréable moment dans notre établissement et nous vous invitons à découvrir

Plus en détail

des cadeaux originaux

des cadeaux originaux NOËL 2O13 NOËL Noël solidaire avec les projets scolaires Chocolats Produits de bien-être Objets déco Pour toute la famille Parents, grands-parents, enfants... des cadeaux originaux gourmands, bio et équitables!

Plus en détail

Programmation des contrôles en Sécurité Sanitaire des Aliments Secteur lait et produits laitiers. Bilan 2011 et évolutions 2012

Programmation des contrôles en Sécurité Sanitaire des Aliments Secteur lait et produits laitiers. Bilan 2011 et évolutions 2012 Programmation des contrôles en Sécurité Sanitaire des Aliments Secteur lait et produits laitiers Bilan 2011 et évolutions 2012 Laurence Giuliani DGAL/SA/SDSSA Journée réglementation fermière FNEC 26 janvier

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR.

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. PLANNINGS 2015 UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. Nielsen connaît les consommateurs. Personne n offre une plus grande compréhension de ce qu ils achètent et regardent. Nous innovons sans cesse pour apporter

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS

VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS VOS EVENEMENTS PROFESSIONNELS Aux portes de Paris, sur le plateau de la haute vallée de Chevreuse, ferme templière du XVIème Siècle entièrement rénovée, rustique et naturelle. Vous apprécierez le charme

Plus en détail

MAÎTRE-RESTAURATEUR? LES RÈGLES À RESPECTER

MAÎTRE-RESTAURATEUR? LES RÈGLES À RESPECTER MAÎTRE-RESTAURATEUR? Le titre de maître-restaurateur récompense l excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur

Plus en détail

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage

Choix du support. 1. Factice 2. à l anglaise. 3. Tradition étage Mariage Tourtes 2 Choix du support 3 1. Factice 2. à l anglaise boîtes en plastique vides (l une sur l autre) dernier étage : vraie tourte à couper ou factice enrobée et décorée selon votre choix tourtes

Plus en détail

Les salons privés de l hôtel Lancaster

Les salons privés de l hôtel Lancaster Les salons privés de l hôtel Lancaster L hôtel Lancaster dispose de deux salons de réception à la lumière du jour pour faire de vos événements des moments d exception 1 L Hôtel et la Table du Lancaster

Plus en détail

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants :

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants : REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Le portage de repas à domicile en liaison froide a pour objet de permettre au public désigné ciaprès, de bénéficier d une prestation sociale lui

Plus en détail

Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire. Mardi 26 octobre 2010

Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire. Mardi 26 octobre 2010 Matinée ECR-SymphonyIRI sur le taux de service en linéaire Mardi 26 octobre 2010 Ordre du jour 08h30 : Accueil 09h15 : Introduction Xavier Hua (ECR France) 09h30 : Présentation SymphonyIRI Frédéric Basseto

Plus en détail

T o u t e s c i r c o n s t a n c e s

T o u t e s c i r c o n s t a n c e s T o u t e s c i r c o n s t a n c e s M a r i a g e s, c o m m u n i o n s, p o t s d a r r i v é e o u d e d é p a r t, f o r m u l e s s p é c i a l e s e n t r e p r i s e s, c h e f à d o m i c i l

Plus en détail

DANET TRAITEUR. PRESTATIONS «ENTREPRISE» Plateaux repas et panier sandwich LA QUALITE AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE

DANET TRAITEUR. PRESTATIONS «ENTREPRISE» Plateaux repas et panier sandwich LA QUALITE AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE DANET TRAITEUR 6 impasse des Chasseurs 14120 MONDEVILLE danet.traiteur@gmail.com TEL 02.31.34.09.12 / 06 33 68 25 98 Site internet : www.danet-traiteur.com/ DANET TRAITEUR LA QUALITE AU SERVICE DE VOTRE

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Livret pédagogique Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Pourquoi ce livret pédagogique? Cet outil pédagogique a été conçu pour accompagner les enseignants des classes de grande section maternelle

Plus en détail

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET r EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET 5 euros par jour : c est la somme courante que les jeunes vivant en autonomie peuvent dépenser pour se nourrir. 60 % des jeunes entre 14 et 29 ans ne mangent

Plus en détail

Sta g es ourmets. 1 er semestre 2010. L'é c o l e d u G r a n d C h o c o l a t Va l r h o n a

Sta g es ourmets. 1 er semestre 2010. L'é c o l e d u G r a n d C h o c o l a t Va l r h o n a Sta g es ourmets 1 er semestre 2010 L'é c o l e d u G r a n d C h o c o l a t Va l r h o n a So m m a i r e L École du Grand chocolat Va l r h o n a vous propose...page 3 Modalités d inscription...page

Plus en détail