La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013"

Transcription

1 La lettre patrimoniale N 13 - Novembre 2013 Nous sommes heureux de vous retrouver pour cette nouvelle édition de votre Lettre Patrimoniale. A l heure où se prépare une nouvelle réforme des régimes de retraite, il nous a semblé utile de faire le point sur les différentes possibilités pour se constituer un complément de revenus pour la retraite. Christian David, responsable du pôle Ingénierie sociale et patrimoniale, HSBC Assurances, nous apporte son éclairage. Puis, nous évoquerons les Fonds Communs de Placement dans l Innovation (FCPI), un investissement qui peut vous permettre de réduire votre impôt sur le revenu tout en diversifiant votre patrimoine. Enfin, vous retrouverez l analyse des marchés financiers de HSBC Global Asset Management qui vous permettra de compléter votre vision de l actualité économique et financière. Bonne lecture à tous. Philippe RENAULT Directeur de la clientèle HSBC Premier Actualités Nos fonds Investissement Socialement Responsable (ISR) labellisés pour la 5 ème année consécutive. Les fonds HSBC Actions Développement Durable et HSBC Oblig Développement Durable (1) obtiennent de nouveau le Label ISR Novethic. Le Label ISR Novethic garantit à l investisseur transparence et traçabilité dans ses placements. Il est basé sur quatre critères : - une analyse Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG), - un processus de sélection ISR transparent, - une information régulière sur les caractéristiques ISR des titres, - la publication de l intégralité de la composition du portefeuille. Plus d information sur Découvrez l étude L avenir des retraites. Chaque année depuis 8 ans, le Groupe HSBC mène une étude mondiale auprès de personnes afin de comprendre les répercussions de l allongement de l espérance de vie sur l attitude des individus face à la retraite et la façon dont ils s y préparent. Retrouvez les principaux résultats du rapport France 2013 sur Sommaire Anticiper votre retraite : l avis et les conseils d un expert du Groupe HSBC Réduire son imposition sur le revenu Analyse des marchés financiers

2 Anticiper votre retraite : l avis et les conseils d un expert du Groupe HSBC L étude «L Avenir des Retraites», menée depuis 8 ans par le Groupe HSBC afin de comprendre les répercussions de l allongement de l espérance de vie sur l attitude des individus face à la retraite (2), le montre : 76% des retraités constatent une baisse de leur revenu une fois à la retraite et 42% déclarent une perte de 25 à 50%. Pourtant des solutions efficaces et simples à mettre en œuvre existent. Reste à faire les bons choix parmi ces solutions et à adapter votre effort d épargne à vos revenus et besoins futurs : rencontre avec Christian David, responsable du pôle Ingénierie sociale et patrimoniale, HSBC Assurances. Comment expliquez-vous les résultats de cette étude? La retraite semble souvent éloignée, les personnes n ont pas conscience de la baisse de revenus qu elle implique et ont systématiquement tendance à sous-estimer soit leur espérance de vie, soit leurs futurs besoins : voyages, loisirs, famille, Quelle démarche adopter lorsque l on décide de s occuper vraiment de sa retraite? Devenir propriétaire de son logement peut constituer un excellent objectif. Lorsque le prêt immobilier est entièrement remboursé (et mieux vaut qu il le soit avant la date du départ en retraite ), le fait de ne plus avoir ni à payer un loyer ni à rembourser un emprunt constitue une économie importante et contribue au maintien du niveau de vie à la retraite. Toutefois cela s avère souvent insuffisant. Alors, comment se préparer au mieux? Il faut évaluer son taux de remplacement, c est-à-dire la part de vos revenus de fin de carrière qui sera couverte par vos régimes de base et complémentaires (Arrco- Agirc si vous êtes salarié). Vous pouvez facilement en faire une estimation sur le site hsbc.fr (3). Quel taux de remplacement faut-il viser? Si l on est propriétaire de son logement et que l emprunt immobilier est remboursé au moment de la retraite, on estime qu il faut atteindre un taux de remplacement de 70 à 80% pour ne pas subir de baisse de pouvoir d achat. Si l estimation que vous réalisez montre que le compte n y est pas, il faut mettre en œuvre des solutions complémentaires en s y prenant le plus tôt possible afin d étaler l effort d épargne dans le temps. L assurance vie est-elle la solution? L assurance vie reste effectivement l une des solutions afin d épargner pour sa retraite, notamment grâce à sa souplesse d utilisation et à sa fiscalité avantageuse (4). Elle vous donne accès à une grande variété de supports, du fonds Euro aux unités de compte investies en valeurs mobilières et immobilières. D autre part, un contrat d assurance vie offre de nombreuses possibilités en termes de compléments de revenus : rachats ponctuels, rachats réguliers programmés, conversion en rente viagère Que penser de la sortie en rente viagère d un contrat d assurance vie? La conversion en rente viagère, qui est en partie défiscalisée (5), peut paraître au premier abord moins favorable sur le plan financier, mais elle permet de bénéficier d un complément de revenu garanti et revalorisé toute sa vie. Et ce, sans le moindre souci de gestion, ce qui n est pas toujours le cas des loyers issus d un bien immobilier par exemple. Le montant de la rente est en corrélation directe avec les tables d espérance de vie de l INSEE : si on a la chance de vivre plus longtemps que la moyenne des français de sa génération, on est financièrement avantagé. A l inverse, une sortie en capital ou sous forme de rachats partiels selon les besoins peut consommer votre épargne rapidement : si, comme on peut l espérer, vous vivez longtemps, il y a un risque de vous retrouver à la charge de vos enfants une fois le grand âge venu (6). Comment déterminer le montant à épargner pour obtenir un complément de retraite significatif? Prenons l exemple d un homme de 48 ans, cadre supérieur. Son salaire annuel est de Il a terminé de rembourser l emprunt pour l achat de sa résidence principale et disposera à sa retraite d un appartement d une valeur locative de 700 par mois. Une simulation (7) montre qu en cas de départ à la retraite à taux plein à 64 ans, son taux de remplacement sera d environ 54%. Malgré son bien locatif, il lui manquera encore 516 mensuels au moment de la retraite pour couvrir 70% de son dernier revenu professionnel estimé (7). Pour combler cet écart il doit faire un effort d épargne d environ 810 mensuels jusqu à sa retraite. Autre exemple, celui d un cadre supérieur de 55 ans, dont le salaire est de annuels. Il a terminé de rembourser l emprunt pour l achat de sa résidence principale et dispose d un bien locatif qui lui rapporte 700 par mois, ainsi que d un contrat d assurance vie à hauteur de Une simulation (7) montre que le taux de remplacement de ce salarié, s il part en retraite à l âge de 64 ans, sera d environ 49%. Compte tenu de son bien locatif et de son contrat d assurance vie qu il pourra convertir en rente viagère pour un revenu

3 d environ 800 par mois, il lui manquera encore 850 mensuels au moment de la retraite (7) pour couvrir 70% de son dernier revenu professionnel. Pour combler cet écart, il doit faire un effort d épargne d environ mensuels jusqu à sa retraite. Doit-il renforcer son épargne en assurance vie ou envisager d autres formes d épargne? Il peut être utile de combiner plusieurs supports d épargne. Dans cet ordre d idées on aurait tort de mésestimer les qualités du PERP (Plan d Epargne Retraite Populaire) ; certes, les sommes épargnées sont bloquées jusqu à la retraite 8), mais il s agit d un bon complément à une épargne en assurance vie. Si l assurance vie allie souplesse des versements et disponibilité de l épargne constituée, le PERP permet quant à lui de déduire du revenu imposable, pendant la phase d épargne et dans la limite des plafonds règlementaires (9), les montants qui y sont versés. Par exemple, une personne qui a un taux marginal d imposition sur le revenu de 41% et qui verse 500 par mois sur son PERP récupèrera 205 en économie d impôt (10), l effort réel d épargne n est donc que de 295 euros! Le PERP se dénouera obligatoirement en rente viagère (11) à compter de l âge légal de la retraite de l assuré, ou au plus tôt à la date de liquidation de sa pension dans un régime obligatoire d assurance vieillesse. L adhérent aura néanmoins la possibilité d opter pour une sortie en capital jusqu à 20 % de la valeur de rachat du contrat au jour du départ en retraite, ou 100% dans le cas de l acquisition de sa résidence principale en accession à la première propriété. Existe-t-il une solution spécifique pour les travailleurs non-salariés? Absolument, les contrats dits «Madelin» présentent certaines caractéristiques voisines de celles du PERP : avantage fiscal sur les versements dans certaines limites (12), sortie exclusivement en rente viagère sauf cas exceptionnels prévus par la législation (8). Il est également possible de cumuler les avantages d un contrat Madelin avec ceux d un PERP (dans certaines limites propres aux plafonnements de ces dispositifs). Existe-t-il d autres dispositifs utiles pour compléter sa retraite? Il y a une possibilité que l on ne mentionne pas souvent, mais qui est très efficace pour les salariés qui peuvent en bénéficier : Le Plan d Epargne Entreprise (PEE). Les salariés peuvent y verser les sommes qu ils reçoivent au titre de l intéressement ou de la participation, accompagnées ou non d un versement volontaire et en bénéficiant généralement d un abondement de l entreprise (dans certaines limites) : le total peut parfois représenter environ un mois de salaire. Un salarié qui épargnerait un mois de salaire par an (soit environ 8% de ses revenus salariés) sur son PEE tout au long de sa carrière sans effectuer de retraits constituerait une belle épargne retraite! De la même façon, le PERCO (Plan d Epargne Retraite Collectif), lui aussi généralement abondé par l entreprise, constitue aussi un très bon support d épargne retraite pour les salariés qui peuvent en bénéficier. Et le Plan d Epargne en Actions (PEA)? Il existe pour le PEA une possibilité de sortie en rente viagère défiscalisée (hors prélèvements sociaux), qui peut être intéressante pour les personnes qui ont une appétence pour les marchés financiers : la meilleure démarche est de contacter votre conseiller HSBC Premier et de définir avec lui l allocation d actifs correspond le mieux à votre profil d investisseur. Un mot sur le conjoint : dans quelles conditions certaines rentes viagères peuvent-elles lui être réversibles? En cas de décès du bénéficiaire de la rente, son conjoint peut percevoir une réversion correspondant à une fraction de la retraite de base du défunt (sous conditions d âge et de ressources du conjoint) et à une fraction de sa retraite complémentaire (sous certaines conditions). Les rentes viagères liées à des produits d épargne (Assurance vie, PERP, Madelin ) peuvent également être, pour tout ou partie, réversibles au conjoint si le produit le prévoit et si le bénéficiaire a fait ce choix au moment de la conversion en rente. En matière de réversion, on oublie souvent que le partenaire de PACS et le concubin n en bénéficient pas dans les régimes de base et complémentaires! La décision de se marier ou de se remarier peut donc avoir un impact en termes de réversion. A quoi faut-il veiller en cas de remariage? Si le bénéficiaire d une rente viagère a déjà été marié précédemment, la date à laquelle il se remarie a une importance particulière : à son décès, ses ex-conjoint(e)s pourront se partager (sous certaines conditions) le montant de la réversion du régime général et du régime complémentaire au prorata du nombre d années de mariage avec lui. Le dernier conjoint risque donc de ne bénéficier que d une faible part de la rente de réversion. Il est conseillé de se préoccuper de la retraite de son partenaire ou conjoint, particulièrement dans le cas où celui-ci n a pas eu d activité professionnelle ou s il a eu des revenus sensiblement inférieurs. Pour rappel, l espérance de vie des femmes est de 5 à 6 ans supérieure à celle des hommes Quelle recommandation peut-on faire en conclusion? Quand il s agit de préparer sa retraite, il ne faut pas fuir le problème en se disant qu on «verra plus tard» : il faut s en préoccuper le plus tôt possible, faire ses choix, et diversifier son épargne-retraite dans la mesure du possible. N hésitez pas à contacter votre conseiller HSBC Premier : il est à votre disposition pour réaliser une étude personnalisée.

4 Réduire votre imposition sur le revenu Les dispositifs fiscaux permettant de réduire le montant de son revenu imposable, ou d obtenir une réduction directe du montant de son impôt, ont généralement été créés pour soutenir certains secteurs économiques. Soutenir les entreprises innovantes Souhaitant favoriser l investissement des particuliers dans les entreprises innovantes, l Etat a créé en 1997 les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l Innovation). Ces fonds investissent au minimum 60 % (13) de leurs actifs dans des entreprises innovantes (14). Le solde des actifs est investi dans des OPC (Organismes de Placement Collectif) monétaires, obligataires (15) et actions, ou dans des produits assimilés (16). Bénéficier d un avantage fiscal Les FCPI vous permettent, sous réserve du respect des conditions requises (17)(18) et de l application des règles du plafonnement global des niches fiscales, d obtenir une réduction de votre imposition sur le revenu égale à 18 % de votre investissement (hors droits d entrée), dans la limite d un investissement maximal de pour un contribuable seul (soit une réduction d IR maximale de ) et de pour un couple (soit une réduction d IR maximale de ). Exemple pour investis (hors droits d entrée) : La réduction d IR s élève à : x 18 % = D autre part, les produits distribués et les plus-values réalisées sur les FCPI sont exonérés d impôt sur le revenu (les prélèvements sociaux restent dus (18)(19) ). Un outil de diversification de votre patrimoine Les entreprises innovantes dans lesquelles investissent les FCPI sont généralement des entreprises non cotées, donc moins corrélées aux évolutions des marchés financiers et disposant d un potentiel de croissance à long terme. Indépendamment des avantages fiscaux qu ils procurent, ces fonds doivent avant tout être considérés comme un outil de diversification de son patrimoine dans le cadre d un projet d investissement à long terme. HSBC commercialise actuellement le FCPI (20) Objectif Innovation Patrimoine n 6 (21), qui permet de bénéficier d une réduction d IR au titre des revenus perçus en 2013 (22). Il s agit d un investissement avec une durée de blocage de 8 ans (23), soit jusqu au 17 juin 2021, et qui comporte un risque de perte en capital (24). A noter : la réduction d impôt obtenue dans le cadre de ce FCPI entre dans le champ d application du plafonnement global des avantages fiscaux procurés par certains crédits ou réductions d impôt sur le revenu (25).

5 L analyse des marchés financiers Olivier Gayno Directeur des Investissements - HSBC Global Asset Management (France) Au plan macro-économique, quel bilan faites-vous des six derniers mois? Même si les pays émergents connaissent en moyenne actuellement, un léger ralentissement de leur activité du fait de la progression de quelques-unes de ces grandes économies vers une plus grande maturité, les signes de croissance détectés dans les pays développés ont été et restent globalement positifs. Plus particulièrement, les pays périphériques de la zone Euro ne subissent en moyenne plus de récession profonde et montrent quelques signes d amélioration, tant de leur l activité économique que de leurs comptes extérieurs et publics, même si sur le terrain, la situation de l emploi reste très tendue. Pour leur part, les pays «cœur» de la zone Euro ont manifesté des signes de légère reprise, comme des indicateurs avancés favorables, et le rythme de réduction de leurs déficits publics ralentit à mesure qu ils approchent des objectifs qu ils se sont fixés. Cependant, il semble qu après une faible récession, s annonce une croissance molle dans la zone Euro. Aux Etats-Unis, les indicateurs avancés témoignent d un secteur privé plutôt vigoureux mais la réduction des dépenses publiques entamée à la fin de l année 2012 pèse sur l activité et génère une croissance dont le rythme tendanciel se situe entre 1,5% et 2%. Néanmoins, la baisse du taux de chômage a conduit la banque centrale (Fed) à annoncer en mai qu elle envisageait une réduction du rythme des injections de liquidité à la fin 2013 mais en septembre, elle a décidé de surseoir à sa mise en œuvre. Ces atermoiements de la Fed ont constitué les causes les plus importantes des mouvements de marché du printemps et de l été. Comment cela s est-il traduit sur les marchés obligataires et sur les taux de change? L annonce de la Fed en mai a incité les marchés à envisager le long terme dans un environnement de liquidités moins abondantes. Cette projection a eu pour effet d entraîner une hausse significative des taux longs aux Etats Unis, le rendement des obligations à 10 ans du Trésor américain passant de 1,6% à 3% en quatre mois. Il est d ailleurs très probable que cette remontée sensible et rapide, constituant de fait un durcissement des conditions de crédit aux USA, ait encouragé dernièrement la Fed à poursuivre ses injections de liquidités au même rythme qu en début d année. Cette «non décision» est perçue comme un ajournement (pour le début de l année prochaine éventuellement) et non comme un renoncement. En effet, les taux longs américains se situent actuellement à un niveau très supérieur à ceux de fin avril (2,65% au 26 septembre). L évolution des taux obligataires américains s est propagée à la plupart des marchés de taux et de change dans le monde ; le taux de rendement des obligations allemandes à 10 ans est par exemple passé de 1,2% à 2% sur la même période pour se situer actuellement à 1,83%. Mais les effets ont été particulièrement frappants sur les taux et devises des pays émergents, surtout ceux dont la balance des paiements courants est structurellement en déficit. Les banques centrales de certains de ces pays, comme le Brésil, l Inde ou la Turquie ont, soit pour lutter contre la menace d inflation importée, soit pour défendre leurs devises, relevé leurs taux directeurs, aggravant potentiellement le ralentissement économique local déjà en cours. En résumé, du fait de la remontée des taux longs, les performances des principaux marchés obligataires souverains sont négatives sur les 5 derniers mois. Aussi, les marchés d obligations privées sont plus favorables puisque leurs rendements, généralement plus élevés, ont servi d amortisseur durant la période. Et sur les marchés actions? De la mi-mai à la mi-juin, les marchés d actions se sont repliés, dans le sillage des marchés obligataires. Leurs marchés obligataires et leurs devises respectives ayant été sévèrement affectés, les marchés d actions émergents ont été plus particulièrement touchés et le rebond enregistré en septembre n a, à ce jour, pas permis de retrouver les niveaux du début d année. A l opposé, les marchés développés «majeurs» ont vu leurs principaux indices progresser durant l été jusqu à atteindre des plus hauts de 5 ans en Europe et aux Etats-Unis. De fait, même si la Fed décidait de ralentir ses injections de liquidités, la situation des marchés d actions mondiaux devrait rester favorable, au moins jusqu en 2015 probablement, grâce notamment à l ambitieux programme de la Banque du Japon. De plus, si cette décision devait être effectivement prise par la Fed, elle le serait sans doute à l aune d une reprise économique soutenue, par conséquent dans un environnement plutôt favorable pour les entreprises. Quelles sont vos perspectives? La remontée globale des taux d intérêt à laquelle nous assistons n est sans doute pas compatible avec la situation économique encore fragile de certains pays, notamment en Europe. Cette fragilité pourrait par exemple conduire la BCE à procéder à une nouvelle mesure d injections de liquidités à la fin de cette année ou au début de Cette lacune dans la coordination des actions des banques centrales devrait continuer à générer une volatilité importante sur les taux de change des devises, tant des pays développés qu émergents. A plus long terme, les niveaux actuels des actifs dits «sans risque» (c est-à-dire le taux de rendement des obligations gouvernementales des pays du G7) sont encore faibles, donc peu attractifs par rapport aux actifs dits «risqués». En effet, même si elles ont eu récemment tendance à remonter, les valorisations des obligations du secteur privé et surtout, celles des actions, demeurent plus attractives et nous incitent à rester favorables à une exposition diversifiée en actions. Cependant, bien que toujours positif, ce différentiel s est récemment resserré avec la baisse du prix des actifs «sans risque» et la remontée moyenne des prix des actifs «risqués». Ce mouvement pourrait inciter à un repli de la voilure, notamment pour les portefeuilles très exposés par rapport au niveau moyen de risque souhaité. Achevé de rédiger le 27 septembre Avertissement Document produit exclusivement à des fins d information générale. Toutes prévisions mentionnées dans ce document sont présentées à titre indicatif, ne sauraient constituer une recommandation de placement. Les commentaires et analyses reflètent l opinion de HSBC Global Asset Management (France) sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Ils ne sauraient constituer un engagement de HSBC Global Asset Management (France). En conséquence, HSBC Global Asset Management (France) ne saurait être tenu responsable d une décision d investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ces commentaires et/ou analyses. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

6 Chiffres clés Taux de change* Cours au 18 octobre 2013 Cours il y a un an 1 EUR / USD 1,37 1,31 Marchés financiers Indice au Variation 1 EUR / GBP 0,85 0,81 Indices* 18 octobre 2013 depuis 1 an France - CAC ,2% Indice des prix Euro - Euro STOXX ,8% Indices* Septembre 2013 Sur les 12 derniers mois Royaume-Uni - FTSE ,9% Indice des prix (base USA - Dow Jones ,7% 100 : année 1998) 127,43 +0,9% Industrial Average USA - S&P ,7% Indice de référence des loyers USA - Nasdaq Composite ,4% Indices* 3 eme Tr Variation annuelle Japon - Nikkei ,1% Indice INSEE de référence des Chine - Shanghai A-Share ,9% loyers (Base 100 : 4 e Tr. 1998) 124,66 +0,9% * Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. (1) Avant d investir dans un OPCVM de droit français ou étranger ou dans un support adossé à un OPCVM de droit français ou étranger, vous devez prendre connaissance impérativement et attentivement de la version française du Document d Information Clé pour l Investisseur (DICI) et de son prospectus, documents réglementaires agréés par l Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou bien l autorité du pays d origine de l OPCVM, disponibles auprès des agences HSBC France ou sur Avant toute décision d investissement, il vous appartient de vous assurer que le ou les supports considérés correspondent à votre situation financière, à vos objectifs d investissement, à votre sensibilité au risque, ainsi qu à la réglementation dont vous relevez (et notamment la législation locale à laquelle vous seriez éventuellement assujetti). Nous vous invitons à vous rapprocher de vos conseils habituels aux fins de vous conforter dans vos décisions d investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures, et doivent être analysées avec prudence. Les investissements, soumis aux fluctuations du marché, peuvent varier tant à la baisse qu à la hausse, et présentent un risque de perte en capital. Les variations de taux de change entre les devises peuvent avoir un impact significatif sur la performance des produits. (2) Retrouvez l étude de HSBC sur les retraites à l adresse suivante: (3) (4) Fiscalité au 01/09/2013 applicable aux résidents fiscaux français, sous réserve des modifications ultérieures de la législation fiscale. (5) La rente servie est en partie soumise à impôt sur le revenu selon une fraction qui varie suivant l âge du bénéficiaire de la rente (crédirentier) au moment où il commence à la percevoir : 30% de la rente pour les plus de 69 ans, 40% de 60 à 69 ans, 50% de 50 à 59 ans, 70% avant 50 ans. (6) Le coût d un hébergement en maison de retraite est généralement évalué entre 2000 et 4000 euros mensuels (avec des disparités régionales et en fonction de la résidence choisie). (7) Simulation effectuée à partir du logiciel Harvest BIG Expert, avec une hypothèse de taux de rendement de l épargne de 2,80%, et une hypothèse de croissance moyenne des revenus de 1,5% par an jusqu à la retraite. Cette simulation est une simulation non contractuelle et ne saurait constituer un engagement de la part des sociétés du Groupe HSBC et en particulier, ne saurait impliquer une quelconque obligation de résultat. Elle doit être analysée à la date d édition, les paramètres utilisés étant susceptibles d évoluer. A ce titre, les éléments retenus dans le cadre des calculs sont donnés à titre purement indicatif. Pour toute précision relative à un contrat d assurance vie, il convient de se reporter aux dispositions contractuelles le concernant. (8) Sauf exceptions énumérées à l article L du code des assurances : - Expiration des droits aux allocations chômage de l assuré en cas de licenciement, ou le fait pour un assuré qui a exercé des fonctions d administrateur, de membre du directoire ou de membre de conseil de surveillance et n a pas liquidé sa pension dans un régime obligatoire d assurance vieillesse, de ne pas être titulaire d un contrat de travail ou d un mandat social depuis 2 ans au moins à compter du non-renouvellement de son mandat ou de sa révocation, - Décès du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité, - Situation de surendettement, dans certaines conditions, - Cessation d activité non salariée de l assuré à la suite d un jugement de liquidation judiciaire, - Invalidité de l assuré (2 ème ou 3 ème catégorie). (9) Versements déductibles de la base imposable dans la limite de 10% des revenus professionnels de l année précédente, plafonnés à 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale de cette même année (soit euros pour un versement en 2013), ou dans la limite de 10% du plafond annuel de la sécurité sociale de l année précédente. Les disponibles fiscaux des 3 années précédentes restent disponibles s ils n ont pas été utilisés. On peut également utiliser le disponible fiscal de son conjoint ou de son partenaire de PACS. (10) Sous réserve des plafonds réglementaires. (11) La rente servie est soumise à impôt sur le revenu dans la catégorie des pensions de retraite, et aux prélèvements sociaux selon les taux en vigueur. Le montant de la rente dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels : table de mortalité, âge du départ à la retraite, montant de l épargne constituée, frais, option de rente choisie par l assuré (rente viagère simple, réversible ou temporaire). (12) Versements déductibles du BIC ou du BNC de l année en cours dans la limite de 10% de ce bénéfice, plafonné à 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (soit un plafond de euros en 2013) + 15% de la part des bénéfices supérieure au PASS dans la limite de 8 PASS, soit un total de euros en (Ce plafond de déduction ne peut être inférieur à 10% du PASS, soit euros en 2013). (13) Les FCPI doivent respecter le quota d investissement défini aux articles L et R du Code Monétaire et Financier. En application desdits articles, ces fonds doivent notamment investir au moins 60 % de leurs actifs dans des entreprises innovantes, dont 40 % au moins en contrepartie de souscriptions au capital ou de titres reçus en échange d obligations converties de sociétés innovantes. (14) Le caractère innovant d une entreprise s apprécie soit en fonction de ses dépenses de recherche, soit en fonction de la création de produits, procédés ou techniques innovants appréciée par Oséo. Les entreprises innovantes doivent notamment être situées dans un État membre de l Union Européenne (ou dans un autre État partie à l accord sur l Espace Économique Européen ayant conclu avec la France une convention d assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l évasion fiscales) et compter entre 2 et salariés. (15) Les obligations pouvant être émises par des émetteurs publics ou privés, sans limite de notation. (16) Notamment dépôts à terme, bons du Trésor français, instruments monétaires d Etat, Billets de Trésorerie, Certificats de Dépôt. (17) Le dispositif de réduction d IR est réservé au contribuable résident fiscal français. (18) Pour bénéficier de la réduction et de l exonération d IR, le contribuable doit s engager à conserver ses parts au minimum 5 ans à compter de la souscription. Le porteur de parts ne doit pas détenir (personnellement ainsi qu avec son conjoint, leurs ascendants et leurs descendants) plus de 10 % des parts du FCPI et directement ou indirectement plus de 25 % des droits dans les bénéfices des sociétés dont les titres figurent à l actif du FCPI, ou avoir détenu ce pourcentage de droits à un moment quelconque au cours des 5 années précédant la souscription des parts du FCPI. Ce dispositif est par ailleurs subordonné au respect des obligations déclaratives prévues par la réglementation. (19) Pour bénéficier de l exonération d IR, les sommes ou plus-values que pourrait réaliser le FCPI seront réinvesties dans le FCPI pendant 5 ans à compter de la fin de la période de souscription. (20) Avant d investir dans un OPC de droit français ou étranger, vous devez prendre connaissance impérativement et attentivement de la version française du Document d Information Clé pour l Investisseur (DICI) et de son prospectus, documents réglementaires agréés par l Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou bien l autorité du pays d origine de l OPC, disponibles auprès des agences HSBC France ou sur Avant toute décision d investissement, il vous appartient de vous assurer que le ou les supports considérés correspondent à votre situation financière, à vos objectifs d investissement, à votre sensibilité au risque, ainsi qu à la réglementation dont vous relevez (et notamment la législation locale à laquelle vous seriez éventuellement assujetti). Nous vous invitons à vous rapprocher de vos conseils habituels aux fins de vous conforter dans vos décisions d investissement. Les performances passées ne préjugent en rien des résultats futurs et doivent être analysées avec prudence. Les investissements, soumis aux fluctuations de marché, peuvent varier tant à la baisse qu à la hausse et présentent un risque de perte en capital. Les variations de taux de change entre les devises peuvent avoir un impact significatif sur la performance des produits. (21) Nous vous invitons à prendre connaissance des Règlement et Document d Information Clé pour l Investisseur (DICI) du FCPI, et à lire attentivement la Note Fiscale «Réduction IR» jointe au dossier de souscription, laquelle détaille les conditions à respecter et les modalités d obtention des avantages fiscaux liés à la souscription des parts du FCPI. (22) Pour toute souscription réalisée au plus tard le 21 décembre (23) Sauf cas de déblocages anticipés limitativement prévus dans le règlement du FCPI. (24) L attention des souscripteurs est attirée sur le fait que votre argent est bloqué pendant une durée de 8 ans. Le Fonds Commun de Placement dans l Innovation, catégorie de Fonds Commun de Placement à Risques, est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risques de ce FCPI décrits à la rubrique «Profil de risque» du Règlement. Enfin, l agrément de l AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d investissement, de la durée pendant laquelle vous détiendrez les parts du FCPI et de votre situation individuelle. (25) Les avantages visés par le dispositif de plafonnement tel que modifié dans le cadre de la Loi de Finances pour 2013 sont plafonnés en 2013 à un montant unique par foyer fiscal égal à euros (sous réserve des modalités particulières d application). Le souscripteur devra donc s assurer de la pertinence de son investissement au regard des avantages fiscaux qui pourraient être obtenus par ailleurs par le foyer fiscal et est invité sur ce point à se reporter à la Note Fiscale «Réduction IR». HSBC France Société Anonyme au capital de euros - SIREN RCS Paris Siège social : 103, avenue des Champs-Elysées Paris Banque agréée par l Autorité de Contrôle Prudentiel HSBC Global Asset Management (France) Société Anonyme au capital de euros - SIREN RCS Nanterre Société de Gestion de Portefeuille agréée par l Autorité des Marchés Financiers (n GP99026) Siège social : Immeuble Ile de France - 4, place de la Pyramide - La Défense Puteaux Achevé de rédiger le 24/10/ Publié par HSBC France Document non contractuel à caractère publicitaire.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

PER Convergence Le Guide de l épargnant

PER Convergence Le Guide de l épargnant Comment choisir vos supports de placement? PER Convergence Le Guide de l épargnant Avec PER Convergence, votre entreprise met à votre disposition deux dispositifs d épargne au service de vos projets dans

Plus en détail

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2014 Oddo & Cie Premavenir Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «PERP» 3 2 Présentation du contrat Premavenir de AG2R La Mondiale 8 3 Frais 13 Annexe Solidité du groupe

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

fcpi la banque postale innovation 11

fcpi la banque postale innovation 11 avertissement : ce document vous est remis par votre conseiller. Il doit comporter 5 pages. JUILLET 2011 INVESTIR DANS L INNOVATION ET BÉNÉFICIER D AVANTAGES FISCAUX ATTRACTIFS DANS LE CADRE D UN PLACEMENT

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail

FCPI Objectif Innovation Patrimoine

FCPI Objectif Innovation Patrimoine FCPI Objectif Innovation Investissez dans les PME innovantes pour diversifier votre patrimoine et optimiser votre fiscalité! Placement sur 8 ans minimum éligible à la réduction ISF et IRPP avec un risque

Plus en détail

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2013

Oddo & Cie. Premavenir. Novembre 2013 Oddo & Cie Premavenir Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «PERP» 3 2 Présentation du contrat Premavenir de AG2R La Mondiale 12 3 Frais 17 Annexes Solidité du groupe

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 5

FCPI Idinvest Patrimoine N 5 FCPI Idinvest Patrimoine N 5 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Un acteur de longue date De nombreuses institutions financières, classées parmi les premières en Europe, font

Plus en détail

Le contrat d épargne retraite supplémentaire

Le contrat d épargne retraite supplémentaire ENTREPRISES ÉPARGNE DANS L ENTREPRISE PALISSANDRE ENTREPRISES Le contrat d épargne retraite supplémentaire DOCUMENT EMPLOYEUR SOMMAIRE Valoriser l image sociale de votre entreprise 2 Les avantages de Palissandre

Plus en détail

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation

FCPI Innovation 13. Fonds Commun de Placement dans l Innovation FCPI Innovation 13 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au au 31 décembre 2012

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 4

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 4 Votre Conseiller Newsletter d informations juridiques et fiscales N 63 Nov 2014 ELEPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 MAGNY LE HONGRE 01 64 63 69 81 g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE. Constituez votre retraite pas à pas

Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE. Constituez votre retraite pas à pas Cardif Multi-Plus PERP CONTRAT ÉPARGNE - RETRAITE Constituez votre retraite pas à pas BNP Paribas Cardif La référence en partenariat d assurance 90 millions de personnes dans le monde ont un point commun

Plus en détail

PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! ÉPARGNE PATRIMONIALE

PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! ÉPARGNE PATRIMONIALE ÉPARGNE PATRIMONIALE PRÉPARER VOS PLUS BELLES ANNÉES AVEC COMPLÉMENT ÉPARGNE RETRAITE! UN PRODUIT D ÉPARGNE SÛR, COMPLET, AVANTAGEUX POUR VOUS QUELLE RETRAITE POUR DEMAIN? Avec une espérance de vie qui

Plus en détail

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Actualités. Nos fonds CIES plébiscités. www.regardbtp.com : tous en ligne! L épargne salariale ne connaît pas la crise

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Actualités. Nos fonds CIES plébiscités. www.regardbtp.com : tous en ligne! L épargne salariale ne connaît pas la crise LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE JANVIER 2015 www.regardbtp.com RBTP 0001 - V4-01/2015 - Document non contractuel. ÉDITO PARTICULIERS Découvrez dans cette lettre annuelle, les nouveautés de l épargne salariale

Plus en détail

DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS CORSE 2015

DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS CORSE 2015 DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS CORSE 2015 OFFRE DE DÉFISCALISATION : 38% de réduction d impôt sur le revenu* Une exonération d impôt sur les plus-values éventuelles FIP NÉOVERIS CORSE 2015

Plus en détail

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au 31 décembre 2012 (pour les parts A2) Diversifiez votre patrimoine financier avec

Plus en détail

Un contrat accessible

Un contrat accessible Octobre 2013 Un contrat accessible Minimum de versements programmés* : - 50 par mois - 100 par trimestre - 150 par semestre ou par an ou par versement libre *A conseiller, eu égard au traitement fiscal

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

La lettre patrimoniale n 17 - Octobre 2014

La lettre patrimoniale n 17 - Octobre 2014 Actualité Marchés Panorama Malgré quelques surprises, l année 2014 se déroule comme prévu Vente massive des marchés émergents : l importance de la gestion des risques pour optimiser les rendements Envolée

Plus en détail

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne-retraite Sommaire

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 Accompagnez le dynamisme des PME européennes en contrepartie d un risque de perte en capital. FCPI Idinvest Patrimoine 2 Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 En contrepartie d une durée de

Plus en détail

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts

SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts SwissLife PERP Préparez votre retraite tout en réduisant vos impôts Contrat d assurance vie collectif à adhésion individuelle, libellé en unités de compte et en euros Les de SwissLife PERP Un avantage

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Comment préparer sereinement ma retraite tout en réduisant mes impôts?

Comment préparer sereinement ma retraite tout en réduisant mes impôts? Retraite Comment préparer sereinement ma retraite tout en réduisant mes impôts? Protection Retraite Le PERP d AXA Une solution d épargne progressivement sécurisée avec une fiscalité favorable Préparez

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2012. Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital

CAPITAL INVEST PME 2012. Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital FCPI CAPITAL INVEST PME 2012 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque en capital Prise en compte des souscriptions - du 16 avril

Plus en détail

Triadys Retraite 39. La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise

Triadys Retraite 39. La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise É P A R G N E R E T R A I T E E N T R E P R I S E Triadys Retraite 39 La solution de retraite supplémentaire à prestations définies de votre entreprise Votre entreprise a besoin d eux... leur retraite

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011 FCPI CAPITAL INVEST PME 2011 Visez l innovation et allégez votre fiscalité en contribuant au développement des PME européennes en contrepartie d'un risque de perte en capital Souscription ouverte du 17

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

PANTONE 7536C. Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel

PANTONE 7536C. Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel Fonds Commun de Placement présentant un risque en capital et constituant une alternative risquée à un placement de type actions PANTONE 7536C Document destiné aux clients non professionnels* Document à

Plus en détail

Préparez votre retraite avec sérénité. PERP Vie Plus

Préparez votre retraite avec sérénité. PERP Vie Plus Préparez votre retraite avec sérénité Depuis plus de 25 ans, met toute son expertise à disposition des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants afin d offrir aux épargnants une gamme performante

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2015

CAPITAL INVEST PME 2015 FCPI CAPITAL INVEST PME 2015 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT D ENTREPRISES INNOVANTES TOUT EN ALLÉGEANT VOTRE FISCALITÉ EN CONTREPARTIE D UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL ET D UN BLOCAGE DE VOS AVOIRS DE 8 A 10

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes ISATIS Antin FCPI 2014 Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel Commissaire aux comptes Le capital investissement un enjeu majeur : pour notre économie, l emploi et

Plus en détail

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Thema Coralis Capitalisation Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports... 3 Des services personnalisés pour

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2014

CAPITAL INVEST PME 2014 FCPI CAPITAL INVEST PME 2014 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque de perte en capital Prise en compte des souscriptions - du

Plus en détail

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel * au sens de la directive des Marchés des Instruments

Plus en détail

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE PERP PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE par Élysée Consulting Votre épargne pour votre retraite SOMMAIRE Bénéficiaires 3 Fonctionnnement du plan 3 Gestion du plan 4 Fiscalité des primes versées 5 Dénouement

Plus en détail

Dossier pour réunion 6 avril 2007

Dossier pour réunion 6 avril 2007 Définition / objectif Option Capital / Rente Option Rente Produit de retraite de type «rente différée» à échéance 65 ans, Adhésion facultative 2 options à la souscription du contrat Option capital/rente

Plus en détail

Cardif Retraite Professionnels Plus

Cardif Retraite Professionnels Plus ÉPARGNE-RETRAITE, CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus Un complément de revenus pour votre retraite, des avantages fiscaux immédiats Contrat Madelin votre solution retraite accessible

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE

CONSEILS -EN- PATRIMOINE CONSEILS -EN- PATRIMOINE DIAGNOSTIC PLACEMENT 15 Préambule Ermont, le XXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité et assurer la transmission de vos biens dans de bonnes conditions demeurent

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

Allianz Retraite TNS / Agricole

Allianz Retraite TNS / Agricole Professionnels indépendants Allianz Retraite TNS / Agricole Épargnez pour votre retraite tout en profitant de déductions fiscales *. www.allianz.fr Avec vous de A à Z * Selon la législation en vigueur

Plus en détail

A la découverte de l assurance vie HSBC France

A la découverte de l assurance vie HSBC France A la découverte de l assurance vie HSBC France L assurance vie, le placement qui vous accompagne dans tous vos projets Depuis quelques années, l assurance vie est devenue le placement préféré des Français

Plus en détail

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2013 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2013 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : FIP Amundi France Développement 2013 Fonds d investissement de Proximité : Ile de France, Bourgogne, Rhône Alpes Provence Alpes Côte d Azur Commercialisation ouverte jusqu au 31 décembre 2013 Diversifiez

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance 2014 Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP

Plus en détail

PERP Lignage. Gestion Retraite Prévoir. Pour optimiser mon épargne-retraite. é s. m o

PERP Lignage. Gestion Retraite Prévoir. Pour optimiser mon épargne-retraite. é s. m o PERP Lignage Gestion Retraite Prévoir Pour optimiser mon épargne-retraite P R E P ies m o con é s e! sd Faite d'impôts E N T R E N O U S, C E S T F A C I L E D E S E C O M P R E N D R E Toutes les garanties

Plus en détail

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale.

EN BREF. Ressources Sélection Vie II. Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. Ressources Sélection Vie II Offrez à vos salariés une retraite plus sereine tout en optimisant votre politique sociale. EN BREF Ressources Sélection Vie II est un contrat collectif d assurance sur la vie

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Je voudrais préparer ma retraite

Je voudrais préparer ma retraite Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN

Plus en détail

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports 3 Des services personnalisés pour votre épargne 4 Préparer votre

Plus en détail

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal?

Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Comment conjuguer préparation de sa retraite et avantage fiscal? Joëlle DALBERA & Samuel ELIMBI Département Retraite Patrimoniale Direction du Développement Sommaire 01//LE MARCHE DU PERP 02// LES PRINCIPES

Plus en détail

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne.

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. rendez-vous épargne clarté guide clarté épargne AVEC VOTRE CONSEILLER, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

offre 2011 L investissement dans les PME FCPI FCPI alto innovation 10 www.altoinvest.fr

offre 2011 L investissement dans les PME FCPI FCPI alto innovation 10 www.altoinvest.fr offre 2011 L investissement L investissement les PME dans les PME dans FCPI alto innovation 10 fip FRANCE ALTO 7 FCPI Europe Alto Innovation www.altoinvest.fr gamme classique FCPI alto innovation 10 Code

Plus en détail

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP AMUNDI FRANCE DEVELOPPEMENT 2014 investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : FIP Amundi France Développement 2014 Fonds d investissement de Proximité : Ile de France, Bourgogne, Rhône Alpes Provence Alpes Côte d Azur Parts A1 : éligibles à la réduction ISF commercialisation ouverte

Plus en détail

Livret d Épargne salariale

Livret d Épargne salariale Livret d Épargne salariale Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale SOMMAIRE J arrive dans l entreprise 1 Je m informe sur l épargne salariale. Ma situation professionnelle

Plus en détail

Préparer aujourd hui votre retraite de demain

Préparer aujourd hui votre retraite de demain Préparer aujourd hui votre retraite de demain SOMMAIRE PAGES Deux grands principes Comment se calcule votre retraite? L épargne retraite doit aujourd hui faire partie d un budget Faites le point sur votre

Plus en détail

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux.

Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP) est un placement dédié à la préparation de votre retraite dans un cadre fiscal (1) avantageux. Plan d'epargne Retraite Banque Populaire Préparez votre retraite dans un cadre fiscal(1) avantageux grâce au Plan Épargne Retraite-Banque Populaire (PER-BP). EN BREF Le Plan Épargne Retraite-Banque Populaire

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU Revalorisation des limites de l ensemble des tranches du barème de l impôt applicable aux revenus perçus en 2013 Barème (pour une part fiscale) Revenus de 2013 Impôt à

Plus en détail

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances

LA RETRAITE. Enjeux financiers et fiscaux. Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances LA RETRAITE Enjeux financiers et fiscaux Présentation par Marie BOUDE BATLLE (Nancy 2006) Agent général d assurances 5 quai Voltaire, Paris 6 ème 29 septembre 2014 2/30 Sommaire I. LA RETRAITE EN FRANCE

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

CONSEILS - EN- PATRIMOINE

CONSEILS - EN- PATRIMOINE COSEILS - E- PATRIMOIE DIAGOSTIC PLACEMET à l attention de Monsieur XXXX réalisé le XXXXXXXXX Remarque: la présente étude a été réalisée en 2002, selon la législation en vigueur à cette date. Elle contient

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE

CONTRAT D ASSURANCE VIE ASSURANCE Ligne Beta Ligne Alpha CONTRAT D ASSURANCE VIE LOI ASSURANCE MADELIN VIE Version Arborescence Retraite Essentielle Madelin 1 unité 20 X X Notice Logotype La retraite est un sujet d actualité pour bon nombre

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2

FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2 NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS FIP ISATIS DÉVELOPPEMENT N 2 Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers (Article L. 214-31 du Code Monétaire et Financier) Société de

Plus en détail

Hébergements. Matériel médical. Crèches. FIP Fonds d Investissement de Proximité. 123Capitalisation II

Hébergements. Matériel médical. Crèches. FIP Fonds d Investissement de Proximité. 123Capitalisation II Hébergements Matériel médical Crèches FIP Fonds d Investissement de Proximité 123Capitalisation II PRéSENTATION D 123CAPITALISATION II DURÉE DE BLOCAGE & RISQUES DU PRODUIT / Les parts du FIP 123Capitalisation

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PEE et PERCO Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PRESENTATION DE VOTRE DISPOSITIF ET SES AVANTAGES A partir du 1 er juin 2013, LMSDC met à la disposition de tous les salariés

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale Claire Valérie L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015 Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale LE SOMMAIRE 1. Que faire pour diminuer son IR 2. Maîtriser son ISF L IMPOT SUR LE

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Epargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Investissement Socialement Responsable par AXA Private Equity AXA Placement Innovation 11 Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS AVENIR ÉCONOMIE

DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS AVENIR ÉCONOMIE DOCUMENT À CARACTÈRE PUBLICITAIRE FIP NÉOVERIS AVENIR ÉCONOMIE OFFRE DE DÉFISCALISATION : 18% de réduction d impôt sur le revenu* Une exonération d impôt sur les plus-values éventuelles FIP NÉOVERIS AVENIR

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Le fonds investira dans un portefeuille de PME, sélectionnées pour leurs perspectives de rentabilité et

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE

FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE FCPI IDINVEST PATRIMOINE N 3 RÉDUCTION ISF 2013 NOTE FISCALE La présente note fiscale (la Note Fiscale ) doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

EPARGNE COLLECTIVE S ALARIALE E PARGNE PEI/PERCOI. gamme

EPARGNE COLLECTIVE S ALARIALE E PARGNE PEI/PERCOI. gamme EPARGNE COLLECTIVE gamme EPARGNE COLLECTIVE E PARGNE S ALARIALE PEI/PERCOI E P ARGNE S ALARIALE Confiez la gestion de votre épargne salariale à des professionnels APRIL Patrimoine est une société d APRIL

Plus en détail

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite multisupport

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite multisupport Guide de sortie en rente viagère Contrats de retraite multisupport Autonomie Garantie Capital Revenu à vie Épargne Revalorisation Retraite Bénéficiaires Rente Modularité Options Réversion Souplesse Choix

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC IMMOBILIER Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion : Dépositaire et conservateur

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

123CAPITALISATION III

123CAPITALISATION III 123CAPITALISATION III Hébergements Matériel médical Crèches FIP FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ Document non contractuel édité en avril 2011. Ce document ne se substitue pas à la notice d information

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail