Nouvelles approches Marketing/Ventes en régions. Pierre-Yves Deydier, Directeur Marketing Client BU Primary Care - Pfizer France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouvelles approches Marketing/Ventes en régions. Pierre-Yves Deydier, Directeur Marketing Client BU Primary Care - Pfizer France"

Transcription

1 Nouvelles approches Marketing/Ventes en régions Pierre-Yves Deydier, Directeur Marketing Client BU Primary Care - Pfizer France

2 «Think Global, Act Local» «Brands are Global, Customers are Local» Plateforme Marketing Produit Européenne, Organisation et Stratégie Clients en Local (Pays)

3 Un environnement en mutation profonde dans tous les pays Médecins Médecins Médecins Relations Triangulaires, Modèle Pyramidal, Share of Voice Model Influence des Payeurs, Customer Emporwement Multiplication des acteurs, Fonctionnement en réseau, Integrated Partnership Model

4 Avec des similitudes fortes Accélération des mutations: Situations Economiques, Nouvelles Technologies, Réformes. Influence grandissante des payeurs (Public & Privés) Du patient au «consommacteur» Rôle pivot du Primary care Acteurs émergents Régionalisation

5 Mais toujours pas de modèle unique Acteurs émergents mais propres à chaque pays Disparités dans l organisation des soins

6 Mais toujours pas de modèle unique Acteurs émergents mais propres à chaque pays Disparités dans l organisation des soins Attention aux faux amis!! Disparités dans les rôles et responsabilités de chacun des acteurs (Infirmières, Pharmaciens ) Régionalisation: non synonyme de décentralisation, et des finalités différentes.

7 Répartition des pays par «Archétype» Système centralisé Système décentralisé Liberté du Prescripteur Existence d autres acteurs ( influence ) Délégués / Part de voix Autres métiers / accès restreint Archetype 1 Archetype 2 Archetype 3 Archetype 4

8 Les Evolutions de notre organisation Organisation par aires thérapeutiques Médecin = prescripteurs Visite médicale seule Responsabilité partagée Share of Voice Marketing produit Organisation par aires géographiques: régions Médecin = Prescripteurs + autres fonctions VM + Nouveaux métiers Mono responsabilité Quality of Voice Marketing produit + Marketing client

9 Pourquoi une structure en région? Vision GEOGRAPHIQUE de notre pays Sur 65 millions d habitants 80 % de la population sur 20% du territoire 20 % de la population sur 80% du territoire 20 % de la population sur 1% du territoire

10 Pourquoi une structure en région? Vision EPIDEMIOLOGIQUE de notre pays

11 Pourquoi une structure en région? Vision DEMOGRAPHIE MEDICALE de notre pays

12 «Nouveaux métiers»: quelques challenges Nouveaux Acteurs Nouvelles cibles Nouveaux métiers Description de fonction Profils requis (compétences) Charte Outils Fichiers clients Métrics Changer les «Mindset»

13 «Nouveaux métiers»: quelques impératifs Nouveaux Acteurs Nouvelles cibles Nouveaux métiers Communication sur les rôles et objectifs Co-positionnement avec la VM et les autres métiers en interne vis-à-vis des clients Déterminer des Quickwins, communiquer Evaluer le ROI, communiquer

14 Une Région, Une Equipe, Un Plan d Action Régional Commun (PARC) rassemblant toutes les expertises

L officine dans les stratégies marketing des laboratoires pharmaceutiques. 11 février 2011

L officine dans les stratégies marketing des laboratoires pharmaceutiques. 11 février 2011 L officine dans les stratégies marketing des laboratoires pharmaceutiques 11 février 2011 Ce document est la propriété d OCP Répartition. Il ne peut être communiqué à des tiers et /ou reproduit sans l

Plus en détail

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE KYOMED- 10 DÉCEMBRE 2015 2 BIG DATA Description en

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

Les Affaires Medicales

Les Affaires Medicales Les Affaires Medicales 1 Les tendances du marché français 2014 Introduction Real Life Sciences met à votre disposition des études autour des métiers niches de l industrie pharmaceutique. Concernant les

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Le programme. 1ère JOURNÉE NATIONALE. le 6 décembre 2008. de Nantes Métropole DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE. Cité Internationale des Congrès

Le programme. 1ère JOURNÉE NATIONALE. le 6 décembre 2008. de Nantes Métropole DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE. Cité Internationale des Congrès 1ère JOURNÉE NATIONALE DE LA RESPONSABILITÉ INFIRMIÈRE sous le Haut patronage de Mme Roselyne Bachelot- Narquin, Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative et en partenariat

Plus en détail

()*+,-.)*#/"012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04<72,0135,-7()5) (7

()*+,-.)*#/012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04<72,0135,-7()5) (7 ! " #% &!' "'! ()*+,-.)*#/"012323435,63)*)13240,2)-0((780472,0179)-())49,-):7(,235)(;1+04

Plus en détail

Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer

Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer Commission EBG Des intervenants expérimentés et prêts à partager leurs retours d expérience Isabelle Moins Chief Digital Officer

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

LES EVENEMENTS DES ECHOS CONFERENCES

LES EVENEMENTS DES ECHOS CONFERENCES LES EVENEMENTS DES ECHOS CONFERENCES SOMMAIRE LES ECHOS CONFERENCES 4 Leader sur le marché des conférences P. 3 LES CONFERENCES BTOB P. 4 4 Description du partenariat P. 5 LES EVENEMENTS SUR-MESURE P.

Plus en détail

Management de réseaux transfrontaliers -Exemples et facteurs de réussite dans les pratiques au niveau européen

Management de réseaux transfrontaliers -Exemples et facteurs de réussite dans les pratiques au niveau européen -Exemples et facteurs de réussite dans les pratiques au niveau européen Grenzüberschreitendes Netzwerkmanagement -Beispiele und Erfolgsfaktoren aus der europäischen Praxis- 14.11.2007 Agence Régionale

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T I O N S E N S A N T É P U B L I Q U E

S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T I O N S E N S A N T É P U B L I Q U E S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T I O N S E N S A N T É P U B L I Q U E Recommandations pour le dépistage du cancer du col de l utérus en France Juillet 2010 Ces recommandations s inscrivent

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Catherine HIGOUNENC Infirmière Santé Travail M2 Spécialité Encadrement des Services de Santé (2013-2014)

Catherine HIGOUNENC Infirmière Santé Travail M2 Spécialité Encadrement des Services de Santé (2013-2014) LES ENJEUX AUTOUR DE L INTEGRATION DES INFIRMIERS DANS LES SERVICES DE SANTE INTERENTREPRISES : DES REPRESENTATIONS PROFESSIONNELLES A LA REFLEXION POUR ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT Catherine HIGOUNENC Infirmière

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

«Pourquoi choisir les médicaments génériques?»

«Pourquoi choisir les médicaments génériques?» Luxembourg, le 05.09.2014 Communiqué: Les ministres Lydia Mutsch et Romain Schneider présentent le prochain lancement de la politique de substitution des médicaments «Pourquoi choisir les médicaments génériques?»

Plus en détail

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé mardi 1er octobre 2013 Hôtel de Région Salon d honneur - Marseille Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé 1 Table

Plus en détail

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire 12 juin 2014 Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE l ETUDE : L action 6.2 du plan cancer 3 «conforter l accès aux tests moléculaires» stipule en particulier

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Première partie. La définition des fonctions

Première partie. La définition des fonctions Première partie La définition des fonctions 4. La définition du périmètre des fonctions de la secrétaire médicale varie selon son statut, salarié ou agent de la fonction publique hospitalière, et, éventuellement,

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Notre Objectif. Mettre en relation Recruteurs & Jeunes Diplomés!

Notre Objectif. Mettre en relation Recruteurs & Jeunes Diplomés! Notre Objectif Mettre en relation Recruteurs & Jeunes Diplomés! Sommaire 1. Présentation F1rstEmploi 2. Chiffres Clés 3. Espace Candidat : Qui sont-ils? 4. Espace Recruteur : Nos Solutions RH Présentation

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

Ateliers «marketing du recrutement» Premières pistes dégagées lors des ateliers des 21 et 25 mars 2014

Ateliers «marketing du recrutement» Premières pistes dégagées lors des ateliers des 21 et 25 mars 2014 Ateliers «marketing du recrutement» Premières pistes dégagées lors des ateliers des 21 et 25 mars 2014 Les étapes clés Les ressources existantes Rassurer Un besoin de conforter l information sur le potentiel

Plus en détail

mise en œuvre d un projet de préfiguration

mise en œuvre d un projet de préfiguration Infirmier clinicien spécialisé : mise en œuvre d un projet de préfiguration Ljiljana JOVIC, Inf. PhD., Directeur des soins Conseillère technique régionale ARS Ile-de-France, UMRS 1123 Inserm, Université

Plus en détail

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles?

Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Big data : quels enjeux pour la protection des données personnelles? Sophie Vulliet-Tavernier, directrice des études, de l innovation et de la prospective Congrès big data 20 et 21 mars 2012 La protection

Plus en détail

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données

Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Réforme territoriale, rôles respectifs des acteurs de l information géographique et harmonisation des données Une compétence de coordination de l information géographique de référence pour les Régions

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

FRANFINANCE : DE LA DISTRIBUTION A LA PRODUCTION. Jean-Marc Mignerey

FRANFINANCE : DE LA DISTRIBUTION A LA PRODUCTION. Jean-Marc Mignerey FRANFINANCE : DE LA DISTRIBUTION A LA PRODUCTION Jean-Marc Mignerey Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Franfinance : Chiffres clés Financement des ventes et prestations de services Financement

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

«La Pharma»et l innovation? 4 et 5 octobre Source : Internet

«La Pharma»et l innovation? 4 et 5 octobre Source : Internet «La Pharma»et l innovation? 1 Source : Internet Paris, Solutions innovantes en marketing/ventes 4 Octobre 2010 Rémi Vernier, Sales Excellence Manager, Bayer Santé Plan de la présentation «Solutions innovantes

Plus en détail

Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament

Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament Le circuit économique et l évaluation médico-économique du médicament Présenté par Hans-Martin Späth Département pharmaceutique de Santé Publique, ISPB, Université Lyon 1 Plan L Autorisation de Mise sur

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET IMPACTS Elise Remy Pharmacien coordonnateur Aspects réglementaires 2 S inscrit dans la réforme de la T2A, accès

Plus en détail

PREDIM 21 novembre 2013 / L IGN et la cartographie de la mobilité / Michel Ségard Directeur des programmes civils. ign.fr

PREDIM 21 novembre 2013 / L IGN et la cartographie de la mobilité / Michel Ségard Directeur des programmes civils. ign.fr PREDIM 21 novembre 2013 / L IGN et la cartographie de la mobilité / Michel Ségard Directeur des programmes civils ign.fr UN NOUVEAU CONTEXTE UNE HISTOIRE TRÈS RICHE Près de 350 ans d histoire ont forgé

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

REFERENCES. Manifeste pour une nouvelle urbanité CHARTE URBAINE EUROPEENNE II

REFERENCES. Manifeste pour une nouvelle urbanité CHARTE URBAINE EUROPEENNE II C O L L E C T I O N REFERENCES Manifeste pour une nouvelle urbanité CHARTE URBAINE EUROPEENNE II Le Congrs des pouvoirs locaux et régionaux est une

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Quelles opportunités pour les internes dans l industrie? Sophie Rousset Responsable relations écoles 31 mai 2012

Quelles opportunités pour les internes dans l industrie? Sophie Rousset Responsable relations écoles 31 mai 2012 Quelles opportunités pour les internes dans l industrie? Sophie Rousset Responsable relations écoles 31 mai 2012 Roche dans le monde Roche en France Nos Métiers 2 Roche, d un coup d œil Fondée à Bâle en

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie?

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? Le site emploi de la Santé, de l Action Sociale & de l Industrie Pharmaceutique Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? CONCEPT CIBLES TYPOLOGIE

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Remboursement des médicaments

Remboursement des médicaments REMBOURSEMENT DES MÉDICAMENTS / 5 Remboursement des médicaments En 2011, l État a affecté 2,77 milliards d euros au remboursement des médicaments délivrés en pharmacie. Les dépenses concernaient 111,4

Plus en détail

Adapter nos outils aux urgences

Adapter nos outils aux urgences Adapter nos outils aux urgences Retex sur les audits en Aquitaine Quels impacts sur nos filières et nos systèmes d information? Docteur Laurent MAILLARD Coordonnateur Médical de l Observatoire Régional

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

Méthodologie Baromètre de la Fonction DAF 10.000 décideurs financiers en activité 303 répondants éligibles

Méthodologie Baromètre de la Fonction DAF 10.000 décideurs financiers en activité 303 répondants éligibles Méthodologie Le Congrès des DAF, associé au groupe Les Echos, à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et au cabinet de conseil et d audit BDO a créé le 1 er Baromètre de la Fonction DAF pour

Plus en détail

Partenaire de votre croissance. Fernando MARTINS Directeur Commercial & Marketing Fernando.martins@westconsecurity.

Partenaire de votre croissance. Fernando MARTINS Directeur Commercial & Marketing Fernando.martins@westconsecurity. Partenaire de votre croissance Fernando MARTINS Directeur Commercial & Marketing Fernando.martins@westconsecurity.fr 01 41 85 10 29 Qui sommes-nous? 1992 2004 2008 3 activités en Europe Distribution à

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM

Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Prise en charge de la chimiothérapie à domicile Projet VELCADOM Respaud Renaud 25 Juin 2009 1 CONTEXTE Directive du plan cancer 2003-2007 puis 2009-2013 Hôpitaux de jour saturés (grandes agglomérations)

Plus en détail

Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences

Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences Défis et opportunités en matière de santé suite au transfert de compétences Jean Hermesse Secrétaire général des Mutualités Chrétiennes Bruxelles 28/01/2014 Plan 1. Des compétences disparates et partielles

Plus en détail

La filière risques et l information de la gouvernance. Risques de crédit. Jean de Dreux-Brézé

La filière risques et l information de la gouvernance. Risques de crédit. Jean de Dreux-Brézé La filière risques et l information de la gouvernance Risques de crédit Jean de Dreux-Brézé Sommaire 1 2 3 Organisation générale de la filière risques Les différentes formes d information de la gouvernance

Plus en détail

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ Collaboration DIM Contrôle de Gestion Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ 2 Définition du contrôle de gestion Définition du répertoire national des métiers de la Fonction Publique Hospitalière:

Plus en détail

Fiches techniques métiers. Fiche N 1 : Collecte directe et traçabilité en B to C

Fiches techniques métiers. Fiche N 1 : Collecte directe et traçabilité en B to C Fiches techniques métiers Fiche N 1 : Collecte directe et traçabilité en B to C PREALABLE Le CPA s est associé au Sncd pour préciser la nécessaire traçabilité de la collecte directe et indirecte d adresses

Plus en détail

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1

Principes généraux de gestion d un cabinet libéral. Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1 Principes généraux de gestion d un cabinet libéral Dr J.Ph. Masson 8 avril 2014 1 Le radiologue libéral Aspects médico-économiques, juridiques, responsabilité, assurances,. Structures coopératives : GIE,

Plus en détail

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE

ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE ENQUÊTE EXPLORATOIRE SUR LES PERMANENCES D ACCÈS AUX SOINS DE SANTE EN FRANCE Objectifs de l enquête et méthodologie Harold ASTRE (ANAP) Cédric COUTRON (ANAP) Claire GEORGES (Collectif PASS) Questionnaires

Plus en détail

Les nouvelles carrières d acheteurs

Les nouvelles carrières d acheteurs Les nouvelles carrières d acheteurs Comment faire émerger les compétences nécessaires? Quelles sont les formations? Alain Mourier Colloque des acheteurs ARS du Limousin - 26 Juin 2012 1 R E G L E M E N

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

Vue Générale et Cas d Usage

Vue Générale et Cas d Usage Vue Générale et Cas d Usage Avril 2014 PARTENAIRE 1 Semsoft en bref Solution Société Data Integration for Business Users : all external and internal data aggregated on demand as in one excel file No Data

Plus en détail

Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse

Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse 1 / 31 Un constat alarmant DES CHIFFRES QUI PARLENT D EUX MÊMES 15 M de consultations d urgences / an en France Comment faire

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13 Table des matières Remerciements... 11 Introduction... 13 Chapitre 1. L émergence de l information médicale face aux enjeux de l éthique personnelle et sociétale... 35 1.1. Une société consumériste d informations...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Réflexions sur l organisation des soins

Réflexions sur l organisation des soins Réflexions sur l organisation des soins Rencontres inter-régionales de l ASIP lasip Dr Y Bourgueil Directeur de recherches h IRDES Responsable équipe PROSPERE Réflexions sur l organisation des soins L

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Physiopathologie mitochondriale

Physiopathologie mitochondriale [Notice explicative 2012] Physiopathologie mitochondriale Vous souhaitez déposer une lettre d intention dans le cadre de l appel d offres «Physiopathologie mitochondriale» Nous vous informons que cette

Plus en détail

Lille s Challenge Big Data

Lille s Challenge Big Data Lille s Challenge Au cœur des Challenge et Santé Dossier de Candidature ET LE SOUTIEN DE Lille s Challenge Fiche d engagement Je, soussigné(e) (nom et prénoms, date et lieu de naissance).. Entreprise :...

Plus en détail

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014

Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Résultats de l appel à propositions 2014 en France Ressources et conseils de bonne pratique - Orsay, 7 novembre 2014 Julie Bagalciague Département Développement Qui fait quoi? Commission Européenne DGEAC

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012 Mutualisation de la Formation Boîte à outils 2012 La Mutualisation de la Formation De quoi s'agit-il? se regrouper pour concevoir et/ou participer à des actions de formations communesentre structures différentes

Plus en détail

HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées

HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées HIT@Healthcare 2008 OLDES Des service innovants pour personnes âgées CETIC a.s.b.l. Bâtiment Eole Rue des Frères Wright, 29/3 B-6041 Charleroi (Belgique) T. +32 71 490 700 F. +32 71 490 799 info@cetic.be

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

De la carrière à l employabilité

De la carrière à l employabilité De la carrière à l employabilité 1. Définitions 2. Outils de la gestion des carrières et des mobilités 3. Évolutions récentes de la gestion des carrières eleonor.marbot@cnam.fr/eme 104 1 1. Définitions

Plus en détail

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes

Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients. Retour d expérience CHU de Nîmes Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (PECM) des patients Retour d expérience CHU de Nîmes CAREMEAU - MCO 853 lits - SSR 182 lits - Psy 110 lits SERRE CAVALIER - SLD, EHPAD 500 lits 1845 lits

Plus en détail

Etude 2006 Opérations Marketing-Ventes

Etude 2006 Opérations Marketing-Ventes Etude 2006 Opérations Marketing-Ventes Métiers/Compétences L ère du marketing de l innovation tourné vers le système de soins Synthèse de l étude menée, avec le concours du cabinet AEC partners, sur les

Plus en détail

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux ASSEMBLÉE NATIONALE Suite à l Audition du 20 juillet 2010 de la FÉDÉRATION CFDT SANTÉ-SOCIAUX Représentée par Nathalie CANIEUX, Secrétaire générale

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT

PROPOSITION DE PARTENARIAT PROPOSITION DE PARTENARIAT Événement organisé en collaboration avec la MRC Memphrémagog et Tourisme Memphrémagog À PROPOS L ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC L Association

Plus en détail

LE PATIENT - ORGANISATION ET SUIVI A DOMICILE

LE PATIENT - ORGANISATION ET SUIVI A DOMICILE LE PATIENT - ORGANISATION ET SUIVI A DOMICILE Madame Patricia RIO Infirmière re coordinatrice Réseau ESSONONCO VICHY congres des réseaux 09/2010 Réseau ESSONONCO Une association, loi 1901, depuis 2004

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Dans un univers media en profonde mutation, Havas Edition propose aux annonceurs

Plus en détail

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec :

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance La qualité des données est un enjeu essentiel des projets réglementaires

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

INNOVATION COLLABORATIVE APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Qu est-ce que la Filière Innovation Entrepreneurs (FIE)? La FIE est un programme d entrepreneuriat technologique de 2 ans dans lequel les étudiants testent des idées en position de porteurs, dans une réelle

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail