COLLOQUE «COMPORTEMENTS DE LA GÉNÉRATION Y AU SEIN DES ORGANISATIONS» Les 30 et 31 mars 2015 à l ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLOQUE «COMPORTEMENTS DE LA GÉNÉRATION Y AU SEIN DES ORGANISATIONS» Les 30 et 31 mars 2015 à l ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine"

Transcription

1 COLLOQUE «COMPORTEMENTS DE LA GÉNÉRATION Y AU SEIN DES ORGANISATIONS» Les 30 et 31 mars 2015 à l ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine

2 Aujourd hui, la «Génération Y» apparaît comme un phénomène de société qui a envahi l intégralité de l espace public, en France comme outre-atlantique. Fortement médiatisée, que ce soit par le biais de la télévision, d Internet, des réseaux sociaux ou encore de la presse écrite, la Génération «Why? 1» c est-à-dire les «jeunes» nés entre 1980 et 1994 environ et qui entrent massivement sur le marché du travail font les gros titres. Dans la blogosphère en particulier (lagenerationy.com ; generationy20.com etc), les praticiens semblent passionnés par le sujet qui de surcroît fait recette (Bouchez, 2011). Pourquoi un tel engouement autour des spécificités présumées de la Génération Y? Pourtant, comme le montrait déjà Socrate plus de 400 années avant Jésus-Christ, la jeunesse est «incomprise» depuis la nuit des temps. Cette génération n échappe pas à la règle : elle est même certainement la plus fantasmatique du début du XXI ème siècle. La société au sens large lui attribue des caractéristiques spécifiques à tous les niveaux de vie, mais particulièrement en ce qui concerne les attentes et les comportements de ses membres face au travail : la volonté d accéder d emblée à des postes à responsabilités, un rejet de l autorité, une vision très courttermiste, une focalisation sur les loisirs (De Bovis, Fatien et Glée, 2009). Ces caractéristiques attribuées aux Y sont alors largement reprises et véhiculées par les mass media. On y prône aussi bien leur prétendue «adaptabilité» aux nouvelles technologies (Kimberly, 2009) que leur faible loyalisme : un Y serait destiné à changer d employeur environ 29 fois au cours de sa carrière (Mahoney, 2009). Alors que le terme «Génération Y» recouvre plus de 400 millions 2 de résultats sur le moteur de recherche «Google» et qu il est très développé dans bon nombre d ouvrages de consultants (Ollivier et Tanguy, 2008 ; Pouget, 2010), ce «concept» (en est-il d ailleurs réellement un?) demeure encore très peu modélisé en recherche académique dans le champ des sciences gestionnaires. Pourtant, de nombreux Directeurs des Ressources Humaines «avouent rencontrer des difficultés pour définir des politiques efficaces et adaptées aux comportements des jeunes au travail» (Laizé et Pougnet, 2007, p.2). La base de données EBSCO référence 1195 articles 3 en Sciences de Gestion portant sur la Génération Y au travail, mais seuls 398 d entre eux furent publiés dans une revue scientifique 1 «Why?» signifie «Pourquoi?» en langue anglaise 2 Résultats obtenus au 23/12/ Résultats obtenus au 23/12/2013 en entrant les mots-clés «Generation Y at work» dans Business Source Complete

3 à comité de lecture (soit environ un tiers). Le peu de chercheurs académiques anglophones qui s y intéressent semblent fournir des résultats empiriques limités et discutables pour leurs confrères francophones (Pichault et Pleyers, 2010 ; Pralong, 2010), reposant sur une méthodologie parfois limitée, et n hésitant pas à recourir à des métaphores journalistiques soulignant habilement l impatience et l individualisme a priori caractéristiques des Y: Génération «Zapping» pour Lemattre (2006, cité par Laizé et Pougnet, 2007), «Generation Me» pour Twenge (2008). Tel est alors l enjeu aujourd hui pour les Sciences de Gestion : instaurer et «cadrer» une réflexion autour de la «Génération Y», avec pour but de comprendre les comportements organisationnels de ces nouveaux protagonistes et de construire des modes de management dits «adaptés», puisque a priori et démontré par une partie de la littérature seulement ces derniers adopteraient des comportements au travail différents de leur aînés. Qu en est-il réellement? Peut-on considérer que la «Génération Y» est un concept scientifique en tant que tel? Peut-on parler d une «culture Y»? Les études existantes permettent-elles véritablement de rendre compte du comportement organisationnel réel de ce groupe d individus? Y a-t-il d ailleurs lieu de s interroger sur cette population, ou ses comportements supposés différents au travail relèvent-ils davantage du mythe? Peut-on généraliser et attribuer un comportement organisationnel «type» à un groupe d individus qui ne partagent parfois pas grand-chose d autre que la même année de naissance? Si les Y sont décrits comme infidèles, comment expliquer que le taux de chômage chez les jeunes actifs de l Union Européenne (18-25 ans) avoisine les 20%? Dans une perspective très taylorienne et en admettant qu elle existe, quels sont les modes de management qui fonctionneraient «mieux» avec cette génération? L organisation d un colloque autour de cette thématique est d autant plus pertinente que les membres de la Génération Y aussi appelés les Nexters 4 ou GenYers vont devoir assurer «la relève» au travail. Notons qu en 2015, la Génération Y devrait représenter 40% 5 des actifs en France. Plus précisément, ce sont les salariés «jeunes diplômés» hautement qualifiés (Bac +3 à Bac +5) qui attirent notre attention puisqu une partie d entre eux commence et sera très 4 «Nexters» signifie les «suiveurs» en anglais et fait référence à la génération précédente : la Génération X 5 Ce chiffre a été cité la première fois par Benjamin Chaminade lors de l'événement Prospectives recrutement en 2020, du 17 janvier 2007 organisé par Focus RH sur la base des projections de population active de l INSEE.

4 certainement amenée à occuper des fonctions managériales et d encadrement, a fortiori car les Y sont «les plus scolarisés» (Yeaton, 2008). Le présent appel n a pas pour postulat le fait que la Génération Y existe tangiblement, ni même (à l opposé) qu elle n est que le fruit d un construit mythologique s apparentant au «marketing des ressources humaines». L idée générale est plutôt d offrir l occasion d échanger et de débattre sur cette thématique «à la mode» dont tout le monde parle, mais que finalement très peu expérimentent. Si le champ disciplinaire de prédilection est la gestion des ressources humaines et le comportement organisationnel au sens large, les autres domaines de la gestion pouvant y voir un intérêt sont également conviés (entrepreneuriat, marketing, stratégie etc). De même, le sujet transversal invite à une ouverture plus large auprès des sciences humaines et sociales (psychologie, sociologie, philosophie, sciences de l information et de la communication, sciences de l éducation etc). L évènement s inscrit davantage dans une démarche immergée, compréhensive et exploratoire de l objet étudié (de par des récits de vie, entretiens, observations, retours d expériences) mais les apports quantitatifs peuvent également s avérer tout à fait pertinents pour faire avancer la recherche sur une terminologie qui demeure encore majoritairement présente dans le vocabulaire des praticiens. L objectif étant qu à l issue du congrès, l ensemble des participants ait contribué à la construction d une des représentations possibles du phénomène «Génération Y» (sous l angle de vue des salariés Y hautement qualifiés et dans un contexte «occidental»). Les études empiriques sont davantage prisées dans la mesure où la visée de notre manifestation est avant tout scientifique et managériale, permettant d avancer des résultats praxéologiques et actionnables au sein des organisations et, le cas échéant, de soulever des leviers d action visant à atteindre la régulation organisationnelle induite (s il y a lieu). Néanmoins, les travaux purement théoriques, réflexifs et/ou portant un regard critique sur la question sont également appelés de nos vœux. A titre d exemple, certaines contributions peuvent discuter aussi bien des représentations cognitives et mentales (justifiées ou non) actuelles à propos de cette génération, que de celles remettant en cause son existence. In fine, les réflexions autour du comportement individuel des acteurs en entreprise sont davantage ciblées, même si l approche holiste de ces salariés en tant que communauté n est

5 pas écartée. Les relations intergénérationnelles et les éventuels conflits (ou leurs absences!) entre certains groupes de salariés peuvent ainsi tout à fait s ancrer dans le débat. Références indicatives: Alch M.L (2008), "Get ready for a new type of worker in the workplace : the net generation", SuperVision, 69 (6), Barabel M., Meier O., Perret A (2012), Travailler avec les nouvelles générations Y et Z, Focus RH, Studyrama, 303 p. Besseyre des Horts C-H et Nguyen V. (2010), «Satisfaction, implication, engagement, enracinement et intention de départ des jeunes cadres : une relation ambigüe», Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels, 2010/40 Vol. XVI, pp Broadbridge A., Maxwell G., et Ogden S. (2007). Experiences, perceptions and expectations of retail employment for Generation Y, Career Development International, 12, no. 6, pp Eisner, S. P. (2005), "Managing Generation Y", SAM Advanced Management Journal, 70(4), p Fustec A. et Sappey-Marinier D. (2011), Manager la Génération Y avec les neurosciences, Eyrolles, ED Organisation, 263 p. Giancola F (2006) The generation gap: more myth than reality, Human Resource Planning 29 (4): pp Josiam B.M & al (2009), "An empirical study of the work attitudes of generation Y college students in the USA: the case of hospitality and merchandising undergraduate majors", Journal of Services Research, Volume 9, Number 1 (April-September 2009), p Morley C., Bia Figueiredo M., Baudoin E., Hrascinec Salierno A., (2012), La Génération Y dans l entreprise, Mythes et réalités, Pearson, collection Village Mondial, 199 p. Morley C. et Bia Figueiredo M. (2012), Génération Y et pratiques de management des projets SI, Springer, collection Espaces Numériques, 136 p. Pichault F. et Pleyers M. (2010), «Pour en finir avec la Génération Y, Enquête sur une représentation managériale», XXème Congrès AGRH, Rennes, Pralong J., (2010) «L image du travail selon la génération Y. Une comparaison intergénérationnelle conduite sur 400 sujets grâce à la technique des cartes cognitives», Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels, 2010/39 Vol. XVI, pp Twenge J.M. et Cambell S.M. (2008), "Generational differences in psychological traits and their impact on the workplace", Journal of Managerial Psychology, 23, p Yeaton K. (2008), "Recruiting and Managing the Why? Generation: Gen Y", CPA Journal, 78(4), p

6 Thèmes et axes de propositions possibles : - Le mythe de la «Génération Y» : stéréotypes, clichés. - Génération Y : une mode managériale? - Etude critique des bases de données de littérature académique sur le thème «génération Y» - Traits, attentes et caractéristiques comportementales dans les groupes et les organisations - Leadership - Décision - Attirer les «potentiels» / «talents» issus de cette Génération - Motivations et implication - Pratiques de fidélisation ou de rétention des Y - Enjeux de l accompagnement (tutorat, mentorat, coaching ) - Programmes managériaux spécifiques aux jeunes (universités d entreprise) - Outils de GRH davantage adaptés aux Y - Impact sur les structures organisationnelles et les modes de fonctionnement - Comportement entrepreneurial de la Génération Y - Intention et attitude intrapreneuriale des Y - Management intergénérationnel / Conflits - Génération Y et Web 2.0 / réseaux sociaux - Etc. Comité de pilotage : PERSSON Sybille, Professeur-ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE. RAPPIN Baptiste, Maître de Conférences en Sciences de Gestion, ESM-IAE, Université de Lorraine, CEREFIGE. Comité d organisation : ANDRE Mylène, Responsable Recrutement et GPEC, STEF Transport Direction Régionale Est. BARTHELEMY Alison, Assistante recherche, ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine. GANIER Philippe, Ingénieur de Recherche, ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine. KLEBER Aurélie, Doctorante en Sciences de Gestion à l Université de Lorraine (CEREFIGE) et au CNAM Entrepreneur (LIRSA), Thèse CIFRE chez STEF. PERSSON Sybille, Professeur-ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE.. RAPPIN Baptiste, Maître de Conférences, ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine, CEREFIGE.

7 Comité scientifique et de relecture : AGOSTINI Bertrand, Professeur associé à ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE BARABEL Michel, Maître de Conférences, Université Paris-Est, Institut de Recherche en Gestion (IRG) BAUDOIN Emmanuel, Enseignant-Chercheur à Telecom Ecole de Management-Institut Mines Télécom, LITEM BAYAD Mohamed, Professeur des Universités, CNAM Entrepreneur(s) de Nancy, LIRSA BAZIN Yoann, Enseignant-Chercheur à l ISTEC BOUGHZALA Imed, Ingénieur HDR, Telecom Ecole de Management-Institut Mines Télécom, LITEM BOURION Christian, Professeur-ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE BRASSEUR Martine, Professeur des Universités en Sciences de Gestion, Université Paris Descartes, CEDAG BRILLET Franck, Professeur des Universités, IAE de l Université de Tours, Directeur du VALLOREM CECCARELLI Agnès, Professeur-associée à ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE COLIN Thierry, Maître de Conférences en Sciences de Gestion HDR, Université de Lorraine, CEREFIGE COLLE Rodolphe, Maître de Conférences à l IAE de Grenoble, CERAG DEJOUX Cécile, Maître de Conférences HDR, CNAM, LIRSA. GRASSER Benoît, Maître de Conférences en Sciences de Gestion, ISAM-IAE de Nancy, Université de Lorraine, CEREFIGE GUILLOT-SOULEZ Chloé, Maître de Conférences, IAE Lyon, Université Lyon 3, Centre de Recherche Magellan HULIN Annabelle, Maître de Conférences en Sciences de Gestion, IAE de l Université de Tours, VALLOREM KUHN Antony, Professeur des Universités, ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine, CEREFIGE LACAZE Delphine, Maître de Conférences HDR à l IAE d Aix en Provence, CERGAM LIARTE Sébastien, Professeur des Universités, ISAM-IAE, Université de Lorraine, Directeur du CEREFIGE. MARCHAL Hervé, Maître de Conférences HDR en Sociologie, Université de Lorraine, Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S)

8 MEIER Olivier, Maître de Conférences HDR, Université Paris-Est, Directeur de recherche à l Institut de Recherche en Gestion (IRG) MEYER Vincent, Professeur des Universités, Université de Nice Sophia Antipolis, laboratoire I3M. MORLEY Chantal, Professeure à Telecom Ecole de Management-Institut Mines Télécom, LITEM PERSSON Sybille, Professeur-ICN Business School Nancy-Metz, CEREFIGE. PICHAULT François, Professeur à HEC Management School, Université de Liège (Belgique), Président du LENTIC. PRALONG Jean, Professeur associé à NEOMA Business School, Titulaire de la Chaire «Nouvelles Carrières» RAPPIN Baptiste, Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l ESM-IAE de Metz, Université de Lorraine, CEREFIGE. SABA Tania, Professeure Titulaire à l Ecole de Relations Industrielles, Centre de Recherche Interuniversitaire sur la mondialisation et le travail, CERIUM TREMBLAY Maripier, Professeure adjointe à l Université Laval (Québec), Titulaire de la Chaire en Entrepreneuriat et Innovation. Normes d écriture : Fichier Microsoft Word : format.doc,.docx ou.rtf ; 20 pages de texte maximum, bibliographie comprise ; Police Times New Roman 12 ; Interligne 1,5 ; Marges 2,5 (haut, bas, droite, gauche) ; Texte justifié ; 3 niveaux de numérotation : 1., 1.1, ; Présentation de la bibliographie : o Ouvrage : Rollot O. (2012), La Génération Y, PUF, 280 p. o Article: Yeaton K. (2008), "Recruiting and Managing the 'Why?' Generation: Gen Y", CPA Journal, 78(4), pp

9 Modalités de soumission: Les intentions (comprenant titre, sous-titre et résumé d une page environ) devront être envoyées sous format.doc ou.docx à : pour le lundi 9 juin Les communications complètes sont à envoyer à la même adresse mail pour le lundi 3 novembre Le congrès «Comportements de la Génération Y au sein des organisations» donnera lieu à deux perspectives de publications : 1. Les actes en version numérique, remis aux participants inscrits au congrès les 30 et 31 mars 2015 (seules les communications des participants seront publiées dans les actes). 2. Les meilleurs papiers seront envoyés au Comité Scientifique de la Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), afin d alimenter un numéro thématique dont la sortie est prévue pour fin Rappel du Calendrier : - Intention de communication (1 page) : lundi 9 juin Envoi des communications complètes : lundi 3 novembre Retour aux auteurs : lundi 5 janvier Dates du Congrès : 30 et 31 mars 2015 Contact (pour toute information) :

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?»

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» APPEL A COMMUNICATIONS «L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» 18 & 19 novembre 2015 IDRAC Business School, Lyon L IDRAC Business School, dans le cadre

Plus en détail

Colloque International bilingue «Entrepreneuriat et développement durable» Ile Maurice - 22, 23 et 24 novembre 2012. (Hôtel Le Méridien Balaclava)

Colloque International bilingue «Entrepreneuriat et développement durable» Ile Maurice - 22, 23 et 24 novembre 2012. (Hôtel Le Méridien Balaclava) Colloque International bilingue «Entrepreneuriat et développement durable» Ile Maurice - 22, 23 et 24 novembre 2012 (Hôtel Le Méridien Balaclava) --------------------- Appel à communication ----------------------

Plus en détail

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel numéro 247 mars 2015 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 La performance des groupes de travail. Une analyse par le capital social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

Plus en détail

Docteur Nathalie Estellat

Docteur Nathalie Estellat Mail : nathalie.estellat @esc-pau.fr Téléphone : / 06.85.57.25.63 Professeur de Management et GRH Responsable Majeure HR & People management Département Management Groupe ESC-Pau Professeur Associé ENAP

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465 UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 465 Numéro dans le SI local : 06MCF0567 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion Section

Plus en détail

MULTICANAL ET CROSS-CANAL : Implications stratégiques, marketing, organisationnelles, logistiques, technologiques et humaines

MULTICANAL ET CROSS-CANAL : Implications stratégiques, marketing, organisationnelles, logistiques, technologiques et humaines APPEL A COMMUNICATIONS COLLOQUE ANNUEL ISTEC 2013 MULTICANAL ET CROSS-CANAL : Implications stratégiques, marketing, organisationnelles, logistiques, technologiques et humaines 12 décembre 2013, Paris Centre

Plus en détail

numéro 245 novembre-décembre 2014

numéro 245 novembre-décembre 2014 SOMMAIRE numéro 245 novembre-décembre 2014 SCIENCES DE GESTION ET POLITIQUE. DE L INSTRUMENTATION À LA CO-CONSTRUCTION Coordonné par Olivier Basso, Philippe Very 7 Ont contribué à ce numéro 11 Que peuvent

Plus en détail

MARKETING AGROALIMENTAIRE

MARKETING AGROALIMENTAIRE 13 ème COLLOQUE INTERNATIONAL DE L ASSOCIATION TUNISIENNE DE MARKETING sous le thème MARKETING AGROALIMENTAIRE 03 et 04 Avril 2015 SFAX TUNISIE APPEL A COMMUNICA TIONS Le 13 ème Colloque International

Plus en détail

numéro 244 octobre 2014

numéro 244 octobre 2014 numéro 244 octobre 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Le choix d une stratégie RSE. Quelles variables privilégier selon les contextes? Jean Biwolé Fouda 33 Influence sociale et attitude à l égard

Plus en détail

De nouveaux modèles de GRH?

De nouveaux modèles de GRH? 26 ème congrès AGRH à Montpellier du 4 au 6 novembre 2015 De nouveaux modèles de GRH? Ce monde qui change et l importance des mutations sans précédent auxquelles nous sommes confrontées : mondialisation,

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer numéro 212 mars 2011 SOMMAIRE 9 Ont contribué à ce numéro 13 Le couple DG-DRH à l épreuve des démarches compétences Bruno Henriet, Cathy Krohmer 29 Technologie polyfonctionnelle et compétences des acteurs.

Plus en détail

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice

PRENOM : HALA. Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Nice, le 16 juin 2014 NOM : JA BARY E-MAIL PRENOM : HALA HALAJABARY@YAHOO.COM Nom, Prénom et grade du directeur de thèse TOURNOIS Nadine, Professeur en Sciences de Gestion, Université de Nice Page 1 :

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 540

UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 540 UNIVERSITE DE LORRAINE Référence GALAXIE : 540 Numéro dans le SI local : 71MCF0966 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information

Plus en détail

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS

COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Responsables scientifiques COLLOQUE 8 - RELÈVE PME ET SUCCESSION D'ENTREPRISES FAMILIALES. ENJEUX STRATEGIQUES, ORGANISATIONNELS ET HUMAINS Québec Luis CISNEROS, Professeur agrégé, Directeur de l Institut

Plus en détail

CURRICULUM VITAE PARCOURS PROFESSIONNEL

CURRICULUM VITAE PARCOURS PROFESSIONNEL CURRICULUM VITAE Adresses professionnelles : Institut d Administration des Entreprises de l Université de Toulon Campus de La Garde - Bâtiment Z - Av. de l Université - BP 20132 83957 La Garde Cedex Tél

Plus en détail

COLLOQUE DE RECHERCHE

COLLOQUE DE RECHERCHE Diplôme Bac+5 Visé - Grade de Master Ecole reconnue par l Etat - Créée en 1961 Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing COLLOQUE DE RECHERCHE MULTICANAL ET CROSS-CANAL Implications stratégiques, marketing,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ressources humaines de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Professeur ICN Business School

Professeur ICN Business School Sybille PERSSON Pole Lorrain de Gestion 13 rue Michel Ney 540000 Nancy France Portable : + 33 (0)6 70 34 38 04 sybil.persson@icn-groupe.fr http://www.icn-groupe.fr/ Professeur ICN Business School Parcours

Plus en détail

ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013. Colloque. Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants de PME

ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013. Colloque. Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants de PME ENTRETIENS JACQUES CARTIER 2013 Mardi 26 novembre 2013 Amphithéâtre Roland Calori, EM Lyon Business School Colloque Nouvelles avenues en soutien au développement de l entrepreneuriat et des dirigeants

Plus en détail

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer S O M M A I R E numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer 9 Ont contribué à ce numéro 13 France : Pourquoi penser marque? Jean-Noël Kapferer I Réalités de

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

MANAGEMENT D UNE UNITE STRATEGIQUE ou BUSINESS UNIT MANAGEMENT Nouméa Paris Shanghai

MANAGEMENT D UNE UNITE STRATEGIQUE ou BUSINESS UNIT MANAGEMENT Nouméa Paris Shanghai EXECUTIVE MASTÈRE SPÉCIALISÉ MANAGEMENT D UNE UNITE STRATEGIQUE ou BUSINESS UNIT MANAGEMENT L EVOLUTION DES MODES D ORGANISATION privilégie la création d unités stratégiques autonomes confiées à des managers

Plus en détail

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Marketing, Design et Création. www.audencia.com Mastère Spécialisé Marketing, Design et Création www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en cycle

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les agents de la DRH de la Région Rhône-Alpes, pour leur accueil

Plus en détail

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès numéro 203 avril 2010 SOMMAIRE INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès 9 Ont contribué à ce numéro 13 RFG-AIMS. Le numéro spécial confirme son positionnement

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue 2014/2015 UE1 MARKETING OPÉRATIONNEL/CONCEPTS ET MÉTHODES Ouidade Sabri Familiariser les étudiants aux principaux concepts marketing; Comprendre

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise»

Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise» Programme de «Management Général et Stratégie de l Entreprise» Décembre 2014 / Juin 2015 Ce programme indicatif est susceptible d'être modifié en cas de force majeure MGSE (Programme de tronc commun "Management

Plus en détail

Partenaire de votre entreprise

Partenaire de votre entreprise Partenaire de votre entreprise PROFESSIONNELS OFFRE DE FORMATIONS L IGR-IAE accueille plus de 1000 étudiants en formation initiale, apprentissage et continue : des spécialistes hautement qualifiés pour

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Correcteur INTEC, CNED, Niveau Masters (Management et Contrôle de Gestion)

Correcteur INTEC, CNED, Niveau Masters (Management et Contrôle de Gestion) Yvette MASSON FRANZIL Docteur en Sciences de Gestion Adresse personnelle: 47, rue des Tilleuls 57070 METZ 03 87 76 24 73 massonyvette@wanadoo.fr Formation académique 2008 : Qualifiée aux fonctions d enseignant

Plus en détail

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec :

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec : Contacts et Informations Sur les conditions d accès et l organisation pratique de la spécialité : Caroline Lovens, clovens@ulg.ac.be - + 32 (0)4 366 27 51 Sur le programme des cours et les débouchés :

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

ADVANCED MANAGEMENT PROGRAMME

ADVANCED MANAGEMENT PROGRAMME AMP ADVANCED MANAGEMENT PROGRAMME MAÎTRISER LA DIRECTION D ENTREPRISE Passerelle avec le PED ou l Executive MBA de l IMD ADVANCED MANAGEMENT PROGRAMME (1) AMP (1) Anciennement CDE UN PROGRAMME AUTOUR DE

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4062 Numéro dans le SI local : 06 MCF 0413 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Tourisme 3 ième année

GROUPE IDRAC Bachelor Tourisme 3 ième année logo GROUPE IDRAC Bachelor Tourisme 3 ième année Juillet 2015 MANAGEMENT RH CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement MGTC601 6 20 2 Fr Département académique : Management des hommes,

Plus en détail

Marketing des services & Relation Clients

Marketing des services & Relation Clients L E x e c u t i v e E d u c a t i o n d e M A S T È R E S P É C I A L I S É À T E M P S P A R T I E L Marketing des services & Relation Clients Le management du parcours client cross canal ÉDITO Anne-Sophie

Plus en détail

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil.

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil. F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I T A L I E R F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I TA L I E R DEROULEMENT DE LA FORMATION

Plus en détail

Fiche de poste : Responsable développement et opérationnel (H/F)

Fiche de poste : Responsable développement et opérationnel (H/F) Fiche de poste : Responsable développement et opérationnel (H/F) Rémunération fixe : base 48.000 brut selon expérience Rémunération variable très motivante et versée dès les premiers résultats acquis (%

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Master Théorie et pratiques des arts interactifs

Master Théorie et pratiques des arts interactifs Master Théorie et pratiques des arts interactifs Co-directeurs du Master Université de Poitiers Bertrand Augereau augerau@sic.univ-poitiers.fr École Européenne Supérieure de l Image Sabrina GRASSI-FOSSIER

Plus en détail

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité?

L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? 1 L évolution (révolution) du métier d enseignant-chercheur est-elle favorable à une plus grande employabilité? Prof. Gérard CLIQUET Président de la CIDEGEF IGR-IAE, Université de Rennes 1, FRANCE L année

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Publicité & Relations Publiques

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Publicité & Relations Publiques Liste des BAC+3 BAC+5 en Publicité & Publiques No 1110 écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I No English Written : Reading and Writing I 1111 écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I /Préparation

Plus en détail

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Communiqué de presse Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Paris, le 27 mai 2013 L Institut Randstad et l Observatoire du Fait Religieux en Entreprise

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy

DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR. Contact presse : Catherine Amy IntégrerSciencesPoAix en Provence,Lille,Lyon,Rennes,Strasbourg,Toulouse Lundi24juin2013 DOSSIER DE PRESSE 2 CONCOURS COMMUNS 6 ECOLES HTTP://CC.IEP.FR Contact presse : Catherine Amy Coordination de la

Plus en détail

Appel à communication Colloque. 16 et 17 octobre 2014

Appel à communication Colloque. 16 et 17 octobre 2014 Appel à communication Colloque 16 et 17 octobre 2014 «IFRS Bâle Solvency : Impacts des contraintes comptables et réglementaires sur les établissements financiers» IAE de Poitiers Laboratoire CEREGE Le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

LICENCES DROIT, ÉCONOMIE, GESTION PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015

LICENCES DROIT, ÉCONOMIE, GESTION PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION CE CATALOGUE VOUS PRÉSENTE L OFFRE DE LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE DROIT, ÉCONOMIE,

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie

Guide de rédaction des. références bibliographiques et citations. Médiathèque EM Normandie Guide de rédaction des références bibliographiques et citations Médiathèque EM Normandie Le Havre 2010/2011 Sommaire Introduction... 3 1. Les références bibliographiques... 3 2. Livre et un chapitre de

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3 Sommaire Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec Présentation de l étude 3 Jean-Marie Blanc, Directeur des Relations institutionnelles et partenariats de l'apec Pierre Lamblin,

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel

Plus en détail

GRE R G E OR A s s e s m e b m lée é e Gén é ér é a r l a e B lan n e t p e p rspe p ctives Auteur - Date - 1

GRE R G E OR A s s e s m e b m lée é e Gén é ér é a r l a e B lan n e t p e p rspe p ctives Auteur - Date - 1 GREGOR Assemblée Générale Bilan et perspectives 6 octobre 2005 Auteur - Date - 1 OBJET DE LA REUNION Le bilan de l année Les perspectives 2006 Le programme des conférences 2005-0606 Puis Un tour de table

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

Sandrine HEITZ-SPAHN Maître de Conférences en Sciences de Gestion

Sandrine HEITZ-SPAHN Maître de Conférences en Sciences de Gestion Sandrine HEITZ-SPAHN Maître de Conférences en Sciences de Gestion Adresse Professionnelle Université de Lorraine IUT de Metz Ile du Saulcy 57 045 Metz Cedex : +33 (0)3 87 31 51 30 : sandrine.spahn@univ-lorraine.fr

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Automne 2005

Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Département de finance et assurance Programmes de 1er cycle Université Laval ASR-15742 GESTION DES RISQUES ET ASSURANCE Professeur: M. Gilles Bernier,

Plus en détail

Les participants sont invités à soumettre leur communication sur les sujets s'inscrivant principalement dans les thématiques suivantes :

Les participants sont invités à soumettre leur communication sur les sujets s'inscrivant principalement dans les thématiques suivantes : La conception et la mise en place efficaces d'une gestion de projet agile et lean sont devenues un important défi dans l'actualité des entreprises. De plus en plus, les managers cherchent à avoir une création

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Communication & Marketing

Liste des cours BAC+3 BAC+5 en Communication & Marketing Liste des BAC+3 BAC+5 en & Marketing Semestre 1 No 1 2 ENG 110 FR 110 en anglais 1 En français 1 1110 1111 1120 1130 1131 1140 1141 1150 No écrite (Anglais) : Compréhension et Rédaction I English Written

Plus en détail

JOURNEE DE RECHERCHE Vendredi 05 Juin 2015

JOURNEE DE RECHERCHE Vendredi 05 Juin 2015 GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE 102, Rue Coureilles, 17000 La Rochelle JOURNEE DE RECHERCHE Vendredi 05 Juin 2015 AUTOUR DU «COPING» : LE FAIRE-FACE Croisement des stratégies de défenses, en regard des stratégies

Plus en détail

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT.

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT. ZOGO EMMANUEL INFORMATIONS PERSONNELLES PROFESSION BP: 13192 DOUALA CAMEROUN 00237 33 16 21 96 00237 99 70 77 55 / 76 76 05 80 zogoemma@hotmail.com ou zogoemma@yahoo.fr Sexe Masculin Age : 46 ans Nationalité:

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2016 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau

Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau Cursus manager dirigeant Un nouvel élan pour votre carrière, un diplôme de Haut Niveau 2015-2017 The World s First Business School (est. 1819) 2 EuROPEAn IdEnTITY GLObAL PERSPECTIVE The World s First Business

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2012 Public Cible N d agrément formation Diplômés de niveau Bac

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES Programmes de Formations Bachelor Bac + 3 Management Opérationnel des Organisations Formation en 3 années, accessible chaque année, en fonction des pré-requis du candidat.

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 À l occasion du festival de Pâques, la mairie de Deauville et l ESSEC Business School créent Break and Share 17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 Villa Strassburger, à Deauville Autour

Plus en détail

Liste des propositions :

Liste des propositions : Liste des propositions : Enseignants Propositions Hamid SKOURI Thèmes pour mémoires de licence : - Thème 1- Les entreprises familiales à Fès : management, gouvernance et challenges. (Etude de cas). - Thème

Plus en détail

Cohésion et coaching d équipe

Cohésion et coaching d équipe Cohésion et coaching d équipe Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr 1 Notre Vision du Coaching LE COACHING est un accompagnement sur

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD. Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital

Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD. Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital IAE Ecole Universitaire de Management Demande de création d un Diplôme Universitaire CESAM - MDD Certificat d Etudes Supérieures Après Master en Marketing Direct et Digital OBJET Le CESAM MDD est de niveau

Plus en détail

Livret du tuteur Année 2014-2015

Livret du tuteur Année 2014-2015 SOMMAIRE Présentation de Prépa Rémois... 3 Les 6 axes du tutorat... 4 Axe 1 : Ouverture Culturelle... 4 Axe 2 : Techniques d expression... 5 Axe 3 : Aide à l orientation scolaire et professionnelle...

Plus en détail

Cycle Diplômant en Management «Les sept métiers du Manager»

Cycle Diplômant en Management «Les sept métiers du Manager» Plaquette : Informations Pratiques Cycle Diplômant en Management «Les sept métiers du Manager» Trois questions pour étudier l intérêt du programme «Les sept métiers du Manager» offre au participant la

Plus en détail

Formations en. alternance. apprentissage professionnalisation

Formations en. alternance. apprentissage professionnalisation Formations en alternance apprentissage professionnalisation 2014/2015 Des formations concrètes, en prise directe avec l entreprise et le monde professionnel. Avec le Cnam, vous pouvez obtenir un diplôme,

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Master of Business Administration Management du Sport Ecole Européenne de Management reconnue par l Etat. Etablissement d Enseignement Supérieur

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 ESSEC BUSINESS SCHOOL Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 L ESSEC, c est 2 3 4 L ESSEC, c est Une culture de l innovation Un dispositif complet de soutien à l entreprenariat L apprentissage

Plus en détail

285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching.

285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching. 285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching.com Formation de coach RCC * Développez votre plein potentiel et celui de

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA

Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA PEC_SMBG_2013_Mise en page 1 28/03/13 17:40 Page2 Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA (source : www.meilleurs-masters.com - Mars 2013) Les formations auditées sont issues du secteur public

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2014 1 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

numéro 183 avril 2008 LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives

numéro 183 avril 2008 LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives numéro 183 avril 2008 SOMMAIRE LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives 9 Ont contribué à ce numéro 13 RFG-AIMS : le numéro

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail