NEWSLETTER N 12. L équipe PRO - Royal Canin Belux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEWSLETTER N 12. L équipe PRO - Royal Canin Belux"

Transcription

1 PROFESSIONAL C NEWSLETTER N 12 L équipe PRO - Royal Canin Belux omme toute vie en collectivité, les élevages canins, sont des sites de prédilection favorisant le développement de bactéries, virus et parasites qui exacerbent la gravité ou peuvent être à l origine d une pathologie spécifique. Cette newsletter sera consacrée à quelques agents infectieux (bactéries ou virus) et parasites fréquemment rencontrés en élevage ainsi qu aux principales précautions d usage. 1. Quelques parasites : 1. La coccidiose (Isospora canis) La coccidiose est une maladie parasitaire causée par un parasite intestinal, la coccidie qui est transmise par les excréments des adultes ou bien par des rongeurs. La coccidiose est asymptomatique chez les adultes mais différents symptômes s observeront chez les chiots : Présence de selles entourées de mucus (et parfois de sang) Retard de croissance affectant inégalement les différents chiots de la portée Diminution de la prise de nourriture (vers l âge de 4 à 5 semaines) La lutte contre les rongeurs, la surélévation des gamelles (afin d éviter qu elles ne soient souillées par les matières fécales) ainsi qu un nettoyage quotidien sont quelques d exemples de prévention de la coccidiose. 2. La giardiose (touche 1/3 des élevages français) Tout comme la coccidiose, la giardiose est une maladie engendrée par un parasite intestinal, dénommé Giardia duodenalis. La giardiose touche essentiellement les chiots (en particulier ceux âgés de 6 à 12 semaines) ; les chiens adultes, porteurs asymptomatiques entretiennent l infection. Cette maladie parasitaire se manifeste par des selles plus fréquentes et d aspect décoloré, luisant et gras un amaigrissement malgré un appétit croissant une coprophagie - La lutte contre les rongeurs gamelles (afin d éviter qu elles ne soient souillées par les matières fécales) - Nettoyage quotidien - Eviter l eau de Javel - Utilisation de vapeur d eau surchauffée - Désinfection aux ammoniums quaternaires - Traitement de l ensemble des animaux gamelles 3. La toxocarose (dans la majorité des élevages). La toxocarose est une parasitose digestive due à un ascaris (Toxocara canis ou Toxascaris leonina). La toxocarose fait partie des maladies parasitaires les plus répandues. Les chiots sont majoritairement contaminés lors de la gestation - Destruction des oeufs - Retrait des excréments

2 PROFESSIONAL (par le passage des vers à travers le placenta). Lorsque les chiots échappent à cette contamination, ils peuvent s infecter à partir du lait maternel ou de l environnement. La toxocarose n affecte pas tous les chiens d un élevage de même manière : La toxocarose est asymptomatique chez les mâles adultes (car il n y a pas de réveil des larves) Les femelles adultes, quant à elles, montrent des signes de malabsorption et de maldigestion. Chez les chiots, les symptômes sont très nombreux : amaigrissement, poil terne, retard de croissance, vomissement (de vers), obstruction intestinale,... Le saviez-vous? La toxocarose est extrêment bien adaptée à l espèce canine. Les larves sont capables de calquer leur cycle de reproduction sur celui de la chienne. Au 42 ème jour de la gestation, il y a un réveil des larves qui vont migrer vers le placenta. D où l importance d une vermifugation de la femelle gestante en temps et en heure avec un vermifuge adéquat. 4. Pulicose - Utilisation de détergent et la vapeur d eau surchauffée - Utilisation d ammoniaque pour le traitement des joints du carrelage Il s agit d infestation par les puces (dans 90% des cas par Ctenocephalides felis), qui sont des parasites externes du chien et du chat. Dans de rares cas, les puces transmises par les rongeurs et les oiseaux peuvent également parasiter les chiens. Les puces adultes se trouvant sur l animal sont la cause des manifestations cliniques (démangeaisons, dermatites allergiques aux piqûres de puces..), et représentent seulement 5% de la population totale de puces. Les 95% restants de la population se trouvent sous forme de stades immatures (oeufs, larves, pupes) dans l environnement de l animal (literies, tapis, ). Les puces constituent très souvent un problème tout au long de l année. En effet, les puces peuvent facilement se multiplier et infester tout un environnement en quelques semaines. Néanmoins il est fréquent d observer un pic de prévalence entre le mois d avril et le mois de novembre. La puce est difficilement détectable sur l animal, logée dans son pelage. On ne les observera réellement que lors d une infestation massive. Si le parasite n est pas physiquement présent sur l animal au moment de l examen, il est parfois possible de retrouver les déjections sous forme de petits grains noirs dans les poils de l animal. Après avoir peigné le pelage de votre animal, appliquez un coton ou un morceau de papier humide sur le peigne. Si le coton ou le papier prennent une couleur rouge/brune, votre animal a des puces. Il sera alors extrêmement important de traiter non seulement l animal infesté mais aussi son environnement afin de casser le cycle de vie de la puce. Pour ce faire, renseignez vous auprès de votre vétérinaire habituel qui pourra vous prodiguer les conseils adéquats et adaptés afin de pallier au mieux les divers inconvénients liés à la présence des puces sur votre chien. Il existe aujourd hui sur le marché un large choix d anti-parasitaires qui vont permettre de prévenir et/ou de traiter l infestation par ces parasites. Il est important de noter que les puces peuvent également transmettre aux animaux de compagnie la larve d un ver digestif appelé Dipylidium caninum. Chez l animal, ce ver va ensuite se développer et se reproduire. Ce parasite digestif peut alors provoquer chez le chien et le chat des troubles digestifs parfois graves. C est la raison pour laquelle il est important de vermifuger régulièrement les animaux.

3 5. Infestation par les tiques PROFESSIONAL Il s agit d une infestation par des acariens de très grande taille de la famille des Ixodidés (Ixodes, Dermacentor, Rhipicephalus) qui sont des parasites temporaires des animaux à sang chaud ou froid. Bien que ces parasites présentent un danger tout au long de l année, c est essentiellement au printemps et en automne que ces petites bêtes sont particulièrement actives : logées dans le taillis, les buissons ou les haies, les tiques se laissent littéralement tomber sur la peau de l animal dès qu elles en perçoivent le contact, le piquent et peuvent de cette façon sucer le sang dont elles se nourrissent. Les tiques ont tendance à se fixer sur une zone à peau fine. En collectivité canine, Rhipicephalus sanguineus est la tique la plus préoccupante pour la santé des chiens car elle est d une part très spécifique au chien et d autre part, elle peut transmettre par inoculation divers agents infectieux tels que la babésiose (ou piroplasmose), l hépatozoonose, l hémobartonellose et l ehrlichiose. Le cycle de développement de cette tique est bien connu : pour chaque étape de son cycle de vie, la tique se nourrit de sang sur son hôte (le chien) durant 3 à 10 jours, avant de retomber dans l environnement. Puis de retrouver un nouvel hôte (chien) et de poursuivre les étapes suivantes de son développement. Un cycle complet s effectue généralement en trois années. Le rôle pathogène des tiques se situe à trois niveaux : Action enzymatique ; Lors du repas sanguin, il se produit une réaction inflammatoire locale. De même l arrachage incomplet du rostre (une partie de la tête) peut entraîner la formation de granulomes voire d abcès. Il convient donc d être très vigilant quant à la technique employée pour ôter une tique de l animal. Transmission d agents pathogènes Babésiose (ou piroplasmose), l hépatozoonose, l hémobartonellose et l ehrlichiose. La tique peut aussi transmettre la maladie de Lyme à l homme. Anémie Des infestations massives particulièrement chez les chiots peuvent occasionner des pertes de sang importantes. En effet, une tique femelle adulte absorbe entre 2 et 4 cm³ de sang. Dans la mesure du possible, il convient de toujours traiter les animaux avec un anti-parasitaire adéquat recommandé par le vétérinaire avant qu il ne soit exposé aux tiques.

4 Un virus : la parvovirose (encore souvent appelé Typhus en élevage) PROFESSIONAL La parvovirose est une maladie virale causée par le virus CPV (Canine Parvovirus), qui touche essentiellement les chiots et les chiens non vaccinés. Les chiots infectés par le parvovirus souffrent d anorexie (et d abattement) ainsi que de vomissements et de diarrhées très odorantes. Ces différents symptômes vont causer la déshydratation du chiot ainsi que la mort dans certains cas. La parvovirose est une maladie pour laquelle il existe un protocole de vaccination. Les individus les plus prédisposés sont les chiots en période de «trou immunitaires», c est-àdire lorsqu ils ne sont plus protégés par l immunité maternelle et n ont pas encore assez d immunité active (la présence d anticorps fabriqués suite à l injection vaccinale, par exemple). Ce virus est très résistant et il peut persister pendant de longues périodes : des mois voire des années. Transmission Féco-orale, par la salive, l urine, le pelage, le toilettage, ou via des vecteurs passifs (personnel, bottes,..) Le principe de prophylaxie en chenil La prophylaxie se définit comme l ensemble des moyens destinés à prévenir l apparition d une maladie. La lutte contre les virus et parasite passe avant tout par une bonne hygiène en élevage : Le vide sanitaire, le principe de la marche en avant ou la sectorisation sont autant de principes décrit dans la newsletter n 10 consacrée à l hygiène en élevage. - Vaccination précoce des chiots gamelles (afin d éviter qu elles ne soient souillées par les matières fécales) - Desinfection des locaux avec des aldéhydes (le formol par exemple) ou de l eau de Javel. - Utilisation de vapeur d eau surchauffée - Eclairage naturel de la maternité

5 La formule E = n²-n La formule E = n²-n permet d évaluer le risque d émergence d une maladie dans son élevage (n étant égal au nombre de chien vivant dans l élevage et E au risque de transmission). Par exemple, chez un éleveur ayant deux chiens, le risque de transmission ou d échange est égal à 2. 2² - 2 = 2 Admettons que cet éleveur ait une portée de 8 chiots, le nombre des individus présents dans l élevage passe de 2 à 10. Le risque d échange passe de 2 à ² -10 = 90 Le nombre d individus est multiplié par 5, le risque par 45.

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie?

Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? Savez-vous ce qu'est exactement un vaccin à part un produit qu'on injecte et qui protège contre une maladie? C'est en fait, une petite quantité du germe (virus ou bactérie) responsables de la maladie que

Plus en détail

Les parasites externes du chien

Les parasites externes du chien Les parasites externes du chien La puce La puce, doit-elle être considérée comme un parasite normal du chien? Non, elle vit à ses dépends, les femelles prélevant du sang sur le chien pour se nourrir. La

Plus en détail

Effets néfastes de l infestation par les puces

Effets néfastes de l infestation par les puces Les puces Les puces sont incontestablement au premier rang des ectoparasites rencontrés chez le chien. Ces insectes sont responsables de l'apparition de diverses maladies de peau. Les connaissances sur

Plus en détail

Les vers de nos compagnons

Les vers de nos compagnons Les vers de nos compagnons Il se peut que votre animal de compagnie soit contaminé par des vers sans que vous ne vous en rendiez compte. Près d'un animal de compagnie sur deux (chat et chien) est porteur

Plus en détail

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

Les parasites externes

Les parasites externes Les parasites externes Les chats sont volontiers promeneurs, curieux ou à la recherche de congénères. Ils sont donc plus facilement parasités que les chiens. Ils sont la principale source de puces pour

Plus en détail

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie,

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, la gamme Frontline Contre les puces et les tiques Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, aux bains et aux shampooings (2) Protéger son animal grâce à la gamme FRONTLINE La gamme FRONTLINE

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

DEFINITION CLASSIFICATION

DEFINITION CLASSIFICATION Less PUCES DEFINITION La pulicose est une dermatose causée par les puces, très fréquente chez le chien et la chat. Elle est responsable de lésions cutanées qui peuvent s'avérer sévère en cas d'allergies,

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail

FIPROTEC, PIPETTES CONTRE PUCES ET TIQUES :

FIPROTEC, PIPETTES CONTRE PUCES ET TIQUES : FIPROTEC, PIPETTES CONTRE PUCES ET TIQUES : FIPROTEC 50 MG SOLUTION SPOT-ON POUR CHAT Composition :Une pipette de 0,50 ml contient 50 mg de Fipronil. Indications d utilisation : Chez les chats : - Traitement

Plus en détail

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Dracunculose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. Historique et actualité... 3 2. Agent pathogène et cycle... 4 3.

Plus en détail

Des Hôtes peu sympathiques!!!

Des Hôtes peu sympathiques!!! Des Hôtes peu sympathiques!!! Des hivers de moins en moins rude, des saisons sans grandes différences, un automne très doux bouleversent le rythme de la nature. Mais pendant ce temps...... certaines petites

Plus en détail

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5

Bijsluiter FR versie Collier Propoxur Halsband B. NOTICE 1/5 B. NOTICE 1/5 NOTICE COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de petite taille et chats COLLIER PROPOXUR HALSBAND pour chiens de grande et moyenne taille 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE

Plus en détail

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat

Bonnes vacances! Je voyage avec mon chien ou mon chat Mémento pour réussir son voyage: Je m informe à temps auprès du pays de destination ou auprès de mon vétérinaire: s agit-il d un pays où la rage urbaine existe? Identification? Je prépare mon retour en

Plus en détail

Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets

Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets Bayer guide de vacances avec livret détachable Bayer guide de vacances pour chiens, chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances CONTENU Partir en voyage 2 Ascaris 3 Vers plats

Plus en détail

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE

LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE LUTTE ANTI-VECTORIELLE EN ETABLISSEMENT DE SANTE 13.05 Objectif Le risque lié à la présence d ectoparasites et d agents nuisibles dans les établissements de santé est réel pour les patients et pour le

Plus en détail

Je voyage avec mon chien ou mon chat. Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch

Je voyage avec mon chien ou mon chat. Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch Je voyage avec mon chien ou mon chat Conseils pratiques sur le site spécifique de l OVF www.animalenvoyage.ch 2 Je m informe à temps 5 Je protège mon animal contre la rage 8 Je (ne) ramène (pas) un animal

Plus en détail

HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS

HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS HYGIÈNE ET SOINS POUR CHIEN ET CHAT POUR LA FORME ET LA VITALITÉ DE VOS COMPAGNONS Guide pratique ) F I C H E D I D E N T I T É D E V O T R E A N I M A L Son nom :................................... Sa

Plus en détail

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats.

Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. Nouveaux produits antiparasitaires aux extraits naturels pour chiens et chats. - VETOFORM - Laboratoire DAZONT Contact presse Johann Fourmond / Marie Gesrel Agence RELEASE PRESSE Tel : 02 99 65 05 47 Port

Plus en détail

Tuberculose bovine. Situation actuelle

Tuberculose bovine. Situation actuelle Tuberculose bovine Situation actuelle 21 mai 2013 Dr G. Peduto Vétérinaire cantonal Service de la consommation et des affaires vétérinaires 1 Tuberculose bovine La Suisse est indemne depuis 1959 Dernier

Plus en détail

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS PEDICULOSES PARASITOSES Hélène DALMAS Les pédiculoses (poux), la gâle sont dues à une infestation de l homme par des parasites. Ile se transmettent par contact avec une personne atteinte. Ils sont surtout

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

Q & R: De nouvelles règles concernant les déplacements des animaux de compagnie et leur passeport

Q & R: De nouvelles règles concernant les déplacements des animaux de compagnie et leur passeport Questions et réponses De nouvelles règles pour voyager avec votre animal à l intérieur ou en dehors de l Union et de nouveaux passeports pour les animaux de compagnie Introduction Depuis le 29 décembre

Plus en détail

)F- Ttulaire de l'autorisation de mise sur le marché :

)F- Ttulaire de l'autorisation de mise sur le marché : )F- 6: ô: Frontline Tri-Act solution pour spot-on pour chiens 2-5 kg Frontline Tri-Act solution pour spot-on pour chiens 5-10 kg Frontline Tri-Act solution pour spot-on pour chiens l0-20 kg Frontline Tri-Act

Plus en détail

Guide de vacances Pour chiens,chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances

Guide de vacances Pour chiens,chats et furets Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Site du Dr. BLAISE => www.veterinaire-blaise.be Livret détachable : Trucs et astuces pour les vacances Guide de vacances Pour chiens,chats et furets CONTENU Partir en voyage 3 Ascaris Vers plats Cestode

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref - Le parasitisme externe Les sentinelles : Attention. Les mises bas difficiles :

Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref - Le parasitisme externe Les sentinelles : Attention. Les mises bas difficiles : Septembre 2006 N 6 SOMMAIRE - Les nouvelles en bref Page 1 - Le parasitisme externe Page 2 - Les différents parasites Page 2 - Conséquences des infestations par les ectoparasites, Page 5 moyens de lutte

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

AUTOUR DE LA MISE BAS

AUTOUR DE LA MISE BAS AUTOUR DE LA MISE BAS Un vêlage ou un agnelage est une des périodes les plus importantes dans la conduite d un élevage. De sa réussite dépendra l entrée d argent quelques mois plus tard. Il est donc impératif

Plus en détail

Communiqué de presse. L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie

Communiqué de presse. L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie Maisons-Alfort, le 17 avril 2012 Communiqué de presse L Anses retire l autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires destinés aux animaux de compagnie Suite à des travaux de

Plus en détail

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses M-H H BESSIERES,, S. CASSAING, A. BERRY, R. FABRE, J-F.. MAGNAVAL Service de Parasitologie-Mycologie Diagnostic biologique d une d parasitose

Plus en détail

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca

Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Les futures techniques de lutte contre les punaises de lit Taz Stuart 204.292.8444 tdts@tdts.ca Phéromones d alarme. En phase de recherche. Aldéhydes 4-oxo-hexénal et 4-oxo-octénal chez les punaises de

Plus en détail

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc

Les maladies parasitaires du porc. GMV1 Les maladies parasitaires du porc Les maladies parasitaires du porc Le tube digestif L hyostrongylose H. rubidus est un parasite gastrique fréquent chez les porcs pâturiers C est Cest un parasite cosmopolite fréquent en Belgique. Il mesure

Plus en détail

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité

Introduction. CRA-W- Département Productions et Filières, Unité Mode d élevage, bien être et qualité Gestion raisonnée du parasitisme gastro-intestinal chez le jeune bétail laitier à l herbe Remience Virginie, attachée scientifique 1 ;Vanvinckenroye Caroline, assistante 2 ; Decruyenaere Virginie, attachée

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES Dr Virginie NAEL Service de Santé au travail du personnel hospitalier CHU Nantes 44èmes journées FMC ANMTEPH / SOHF - Lausanne - Septembre

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Joop LENSINK 1, Kees VAN REENEN 2, Hélène LERUSTE 1 1 Institut Supérieur d Agriculture (ISA) Lille, France 2 Animal Science Group,

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Questions et réponses au sujet des punaises des lits

Questions et réponses au sujet des punaises des lits Questions et réponses au sujet des punaises des lits Que sont les punaises des lits? Les punaises des lits se trouvent partout dans le monde et le nombre de cas signalés au Canada augmente rapidement depuis

Plus en détail

La gale d été arrive à grands pas que faire?

La gale d été arrive à grands pas que faire? La gale d été arrive à grands pas que faire? Enfin chaque année - le printemps arrive, chevaux et cavaliers peuvent enfin retourner dans la nature verdoyante. Mais c est aussi le cas des moustiques et

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE

ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE ENTENTE INTERDEPARTEMENTALE DE LUTTE CONTRE LA RAGE ET AUTRES ZOONOSES ETAT D AVANCEMENT DES TRAVAUX 2011 SUR L ECHINOCOCCOSE ALVEOLAIRE et autres zoonoses Toutous, vous saurez tout sur l échino! Note

Plus en détail

LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE

LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE Marie-Hélène BONNET 8, Avenue de l Amiral Narbonne 111120 Bize Minervois Tél. 04.68.40.61.50 Email : manoirperceval@wanadoo.fr LA PERITONITE INFECTIEUSE FELINE A lire très attentivement, et à faire lire

Plus en détail

DÉMANGEAISONS. Dermatites. Affections Causes, stratégie. allergiques. localisées: thérapeutique. Otites, Hot spot... Page 1. DAPP, atopie...

DÉMANGEAISONS. Dermatites. Affections Causes, stratégie. allergiques. localisées: thérapeutique. Otites, Hot spot... Page 1. DAPP, atopie... DÉMANGEAISONS c h e z l e c h i e n Le prurit Dermatoses Dermatites Complications Affections Causes, stratégie parasitaires allergiques infectieuses localisées: thérapeutique Puces, gales, aoûtats... DAPP,

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

Guide pratique. Vivre à MOntréal avec son

Guide pratique. Vivre à MOntréal avec son Guide pratique Vivre à MOntréal avec son animal Sommaire L abc du propriétaire... 5 La réglementation... 7 L application du règlement... 8 L adoption d un animal... 9 Le permis animalier municipal...

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1

Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Orientation diagnostique devant une éosinophilie 1 Introduction L hyperéosinophilie est définie par la présence de polynucléaires éosinophiles circulants à plus de 0,5 G/l (500/µl) (quel que soit leur

Plus en détail

Maladies transmises sexuellement (MTS)

Maladies transmises sexuellement (MTS) Maladies transmises sexuellement (MTS) La sexualité est une dimension normale et saine de la vie De nos jours, de nombreuses infections se transmettent par les relations sexuelles. On les appelle infections

Plus en détail

Animal de compagnie. Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation

Animal de compagnie. Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Animal de compagnie Les animaux de compagnie sont des animaux dont l'homme a la garde, notamment dans son foyer, pour son agrément et qui ne

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES

LES PUNAISES DE LIT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre Édition 2011 GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

DOSSIER. Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ

DOSSIER. Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ Produits d hygiène et Soins Réalisé par Eric Leforestier DE LA DEMANDE SUR TOUS LES SEGMENTS DU MARCHÉ 18. PETMARKET N 225 Sur le marché pet, les produits non alimentaires progressent aujourd hui plus

Plus en détail

Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Poux et pédiculoses... 3 1.1. Agents

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE?

QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? QU EST-CE QUE LA PROPHYLAXIE? TABLES DES MATIÈRES Publié par la Fédération mondiale de l hémophilie (FMH) Fédération mondiale de l hémophilie, 2014 La FMH encourage la traduction et la redistribution de

Plus en détail

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène

Les animaux en EHPAD : règles d hygiène 5 ème journée régionale de formation et d information. Prévention du risque infectieux en EHPAD CHRU de LILLE Les animaux en EHPAD : règles d hygiène Annie BRENET, CDS Hygiéniste ARLIN Picardie Jeudi 23

Plus en détail

Les maladies transmises par les animaux

Les maladies transmises par les animaux Les maladies transmises par les animaux Ce qu il est bon de savoir Service d Ecologie Sociale Faculté des Sciences SOMMAIRE En contact avec la nature En contact avec la nature Indispensable pour nous tous

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Prévention Apprivoisez les petites bêtes de l été!

Prévention Apprivoisez les petites bêtes de l été! NUMÉRO 30 // JUIN - JUILLET - AOÛT 2015 INFO VOTRE PHARMACIEN VOUS INFORME Prévention Apprivoisez les petites bêtes de l été! Animaux de compagnie À l assaut des vers, tiques et puces Bébés Choisir le

Plus en détail

4ème année. Les ectoparasites

4ème année. Les ectoparasites TP de Parasitologie 4ème année Les ectoparasites Embranchement Arthropodes Mandibulates Sous-Embr. Insectes (Hexapodes) Classes Chélicérates Arachnides - 1 paire de mandibules - 1 paire de chélicères -

Plus en détail

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Claude SAEGERMAN Département des maladies infectieuses et parasitaires, Service d épidémiologie et analyse de risques appliquées aux

Plus en détail

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre

DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre LES PUNAISES DE LIT mieux les connaître pour mieux les combattre GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROPRIÉTAIRES, EXPLOITANTS ET GESTIONNAIRES D IMMEUBLES Les meilleurs moyens pour lutter contre les infestations

Plus en détail

Sommaire de la séquence 7

Sommaire de la séquence 7 Sommaire de la séquence 7 De tout temps, l Homme a été frappé par des maladies mortelles qui décimaient des populations entières lors d épidémies connues comme la peste ou le choléra. Malgré ces fléaux,

Plus en détail

Gériâtrie féline. 1. Espérance de vie et moyenne d'âge. 2. Dégénérescence du corps et de ses fonctions. Points développés :

Gériâtrie féline. 1. Espérance de vie et moyenne d'âge. 2. Dégénérescence du corps et de ses fonctions. Points développés : Gériâtrie féline Nos chats domestiques vivent de plus en plus vieux et ce, grâce à : - un mode de vie bien meilleur qu'auparavant, - une alimentation plus équilibrée que le simple régime "chasse à la souris"

Plus en détail

Les animaux vertébrés sont-ils réservoirs de rickettsies?

Les animaux vertébrés sont-ils réservoirs de rickettsies? Les animaux vertébrés sont-ils réservoirs de rickettsies? Bernard DAVOUST 1,2, Oleg MEDIANNIKOV 2, Jean-Lou MARIÉ 1,2, Cristina SOCOLOVSCHI 2, Philippe PAROLA 2 et Didier RAOULT 2 1 - Direction régionale

Plus en détail

Marie Elisabeth Gengler Riphh Jeudi 9 avril 2015. Blaise la punaise et ses amis sont nos amis!

Marie Elisabeth Gengler Riphh Jeudi 9 avril 2015. Blaise la punaise et ses amis sont nos amis! Marie Elisabeth Gengler Riphh Jeudi 9 avril 2015 Blaise la punaise et ses amis sont nos amis! Nos amis depuis la nuit des temps Depuis la nuit des temps les animaux ont des parasites Adaptation Contamination

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses HÉPATITE B L hépatite B c est quoi? L hépatite B est un type de maladie du foie causée par le virus de l hépatite B, une des formes les plus courantes de l hépatite virale (les autres sont le virus de

Plus en détail

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80

En rouge et noir. 4,50 juin 2011 - n 1326 M 01054-1326 BEL : 4,50 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 Zoom 4,50 juin 2011 - n 1326 FRANCE METRO : 4,50 - ANT/GUY : 5 - REU : 4,50 - BEL : 4,50 - ESP : 3,80 GR : 3,80 - ITA : 4,60 - LUX : 2,60 - MAROC : 25 dh - NL : 5 En rouge et noir M 01054-1326 BEL : 4,50

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Animaux de compagnie. Guide-conseil des

Animaux de compagnie. Guide-conseil des Animaux de compagnie Guide-conseil des Pour les meilleurs conseils en matière d énergie, il y a Test-Achats! Sommaire Vous trouverez dans ce miniguide de Test-Achats quantité de conseils pour bien vous

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Qu est-ce que la peste?

Qu est-ce que la peste? Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Qu est-ce que la peste? État : 1 juin 2008 Réponses aux questions fréquemment posées concernant

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002.

La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. Le diagnostic de la tuberculose bovine La lutte contre la tuberculose est régie par l arrêté royal du 17 octobre 2002. 1. Tuberculination Dans la première phase d une infection de tuberculose bovine (Mycobacterium

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle

Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle 1 Prophylaxie infectieuse après exposition professionnelle Introduction Le personnel soignant est régulièrement confronté au risque de contamination par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) mais

Plus en détail

Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens

Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens Problématiques et solutions de la saison 2010: insectes et acariens Par : JONATHAN ROY, agronome Conseiller en agriculture biologique MAPAQ - Chaudière re-appalaches Journée e d information d «Serres modiques

Plus en détail

LOUER À DES PROPRIÉTAIRES D ANIMAUX DE COMPAGNIE

LOUER À DES PROPRIÉTAIRES D ANIMAUX DE COMPAGNIE LOUER À DES PROPRIÉTAIRES D ANIMAUX DE COMPAGNIE Guide à l intention des locateurs Cette brochure contient des suggestions pour les locateurs qui souhaitent louer leurs unités locatives à des personnes

Plus en détail

Stelara (ustekinumab)

Stelara (ustekinumab) Les autorités de santé de l Union européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Stelara de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

INSECTES ET BETES DE L ETE

INSECTES ET BETES DE L ETE INSECTES ET BETES DE L ETE ABEILLE habitat : partout où l on trouve des fleurs Abeilles, guêpes et frelons sont les insectes les plus gênants l été. Ils piquent et injectent leur venin en quantité variable

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace

Les parasites chez le cheval.... et comment les combattre de manière efficace Les parasites chez le cheval... et comment les combattre de manière efficace Impressum Editeur Virbac Suisse SA Case postale 8152 Glattbrugg Rédaction Angelika Nido, Journaliste RP Photos Christiane Slawik,

Plus en détail

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde

Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Le Conseil Général ménage votre santé! Cahier des bonnes pratiques pour un nettoyage écologique des locaux du Conseil Général de la Gironde Sommaire 1. Pourquoi créer ce cahier pratique du nettoyage écologique?

Plus en détail

1 of 5 02/11/2012 14:03

1 of 5 02/11/2012 14:03 1 of 5 02/11/2012 14:03 Le cancer du chat par Sandrine Cayet, docteur-vétérinaire Le cancer chez le chat n est pas une fatalité. Un cancer chez le chat, c est comme chez l homme, ça se diagnostique, ça

Plus en détail

DECES OU INVALIDITE PERMANENTE ET TOTALE Tout assuré Majoration par enfant à charge DECES SIMULTANE- DECES ou INVALIDITE ABSOLUE et DEFINITIVE

DECES OU INVALIDITE PERMANENTE ET TOTALE Tout assuré Majoration par enfant à charge DECES SIMULTANE- DECES ou INVALIDITE ABSOLUE et DEFINITIVE PLAN GERANTS MAJORITAIRES (SOUSCRIT EN COMPLEMENT DU CONTRAT LA RETRAITE / SCENARIO RETRAITE) Type de contrat Cotisations Garanties Régime de Prévoyance des Gérants Majoritaires Prévoyance : en pourcentage

Plus en détail

Pourquoi. Home pour Chats âgés LE FANAL DES ANIMAUX? Tel est le but du Fanal des Animaux et telle est notre fierté d'agir. Le Conseil d'administration

Pourquoi. Home pour Chats âgés LE FANAL DES ANIMAUX? Tel est le but du Fanal des Animaux et telle est notre fierté d'agir. Le Conseil d'administration Belgique - België P.P. 1140 Bruxelles 14 P 003616. Pourquoi LE FANAL DES ANIMAUX? le degré de civilisation d'une société se définit par l'attention qu'elle porte aux plus faibles et aux plus démunis de

Plus en détail

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service de l Alimentation Jardin botanique 97109 BASSE TERRE

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service de l Alimentation Jardin botanique 97109 BASSE TERRE Réglementation relative à l hygiène alimentaire des marchands ambulants et des vendeurs sur foires et marchés (Activités de restauration, vente de poissons, activités de boucherie, charcuteries, pâtisseries,

Plus en détail