La carte géographique des cas de divorce à travers les statistiques judiciaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La carte géographique des cas de divorce à travers les statistiques judiciaires"

Transcription

1 La carte géographique Marie-Claire Rondeau-Rivier * Summary The Geographical Mapping of Divorce Cases as represented through Judicial Statistics In presenting the geographical distribution of divorce cases in France, the author wishes to show the implications of procedural rules and the existence of judicial practices which vary greatly from one court to another. The distortions observed illustrate the limited control exercised by married couples over a type of legal procedure which is managed by legal practitioners as though they were dealing with mass litigation. The explanation of the geographical mapping of divorce lies in the sociological analysis of the Bar rather than of the family. Résumé Par la répartition géographique des cas de divorce, l'auteur entend montrer l'incidence tant du jeu des règles de procédure que de l'existence de pratiques judiciaires très variables d'une juridiction à l'autre. Les distorsions constatées montrent la maîtrise limitée qu'ont les époux sur une instance qui est gérée par les praticiens du droit comme un contentieux de masse. L'explication de la carte des divorces relèverait d'une sociologie des barreaux bien plus que d'une sociologie de la famille. L'appareil statistique du ministère de la Justice fournit des informations fort intéressantes sur le divorce, pris en tant que phénomène judiciaire. Pour des raisons évidentes, la rupture du lien conjugal a toujours fait l'objet d'une attention particulière, et la mesure quantitative des divorces constitue l'une des plus longues séries statistiques en matière civile, puisqu'elle débute avec la fameuse loi Naquet, réintroduisant le divorce dans le droit français de la famille, en L'auteur Agrégée de droit privé. Professeur à l'université Jean Monnet de Saint-Étienne. Spécialiste de droit civil de la famille, de droit judiciaire privé et de droit de l'arbitrage. Membre du CERCRID, elle participe à diverses opérations d'investigation sur les activités judiciaires et depuis 1986 au travail de refonte des nomenclatures civiles entrepris par la Division de la statistique du ministère de la Justice. Elle a notamment publié, au cours des dernières années : «Une nouvelle phase pour le divorce?», Données sociales 1990, INSEE (en collaboration avec B. Munoz-Perez). «L'alibi du vide juridique», in Le droit en procès, Économie et Humanisme, n 318, «L'enfant et le juge civil», in Les droits de l'enfant, Lyon, L. et C. ed., «L'exercice de l'autorité parentale : les pratiques judiciaires à travers la statistique», in Autorité, responsabilité parentale et protection de l'enfant, Lyon, C.E.R., * Centre de recherches critiques sur le droit (CERCRID, URA 1155 du CNRS - Université Jean Monnet), Saint-Étienne. 361

2 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique 1. Cf. E. SERVERIN, «Connaissance des contentieux et statistique judiciaire», Recueil Dalloz, 1987, chron Pour une présentation plus détaillée de l'appareil statistique, voir dans ce même numéro la contribution de Brigitte MUNOZ-PEREZ. 3. J. CARBONNIER, «La question du divorce», Mémoire à consulter, Recueil Dalloz, 1975, chron Cette connaissance statistique a été notablement améliorée avec la refonte, en 1988, de la nomenclature des affaires civiles 1. On rappellera que le secrétariat-greffe de toute juridiction civile est tenu de procéder, pour chaque affaire dont la juridiction est saisie, à un double codage, l'un au moment de l'enrôlement de l'affaire nature de l'affaire, l'autre lors de sa sortie nature de la décision. Le répertoire général, qui est ainsi tenu, répartit les demandes selon la nature de l'affaire, en fonction d'une nomenclature de postes, construite de telle sorte que toute demande puisse être classée dans un poste exclusif 2. En matière de divorce, cette activité de codage pose relativement peu de problèmes, en ce sens qu'elle ne laisse guère de place à l'incertitude quant au choix, par les personnels des greffes, du poste de nomenclature adéquat. L'action en divorce est, en effet, une action «nommée», dont l'objet spécifique est facilement identifiable. De même, l'identification de la décision rendue rejet de la demande, prononcé du divorce ne suscite pas de difficultés. Il faut préciser que le codage statistique intègre un certain nombre de variables annexes, permettant d'avoir des informations sur les mesures accessoires au prononcé du divorce (modalités d'exercice de l'autorité parentale, par exemple). L'examen des statistiques conduit ainsi à vérifier que le divorce et le contentieux généré par l'après divorce constituent bien le seul contentieux «massif» relatif au droit de la famille, et représentent à eux seuls plus de 50% de l'ensemble des affaires portées devant les tribunaux de grande instance. La statistique judiciaire autorise une mesure assez fine de ce contentieux. On sait que la loi du 11 juillet 1975 a introduit ce que l'on a souvent appelé «le divorce à la carte». En instaurant quatre cas de divorce sur requête conjointe, sur demande acceptée, pour faute, pour rupture de la vie commune le législateur a entendu offrir aux époux désirant divorcer une palette de solutions possibles, entre lesquelles les conjoints peuvent choisir le «modèle» le mieux adapté à leur situation conjugale 3. Comment ce choix est-il opéré? La statistique judiciaire permet de distinguer les divorces prononcés, selon le cas de divorce et par tribunal de grande instance. La carte géographique des cas de divorce qui en résulte mérite commentaire, car elle peut, a priori, sembler surprenante. La carte géographique des cas de divorce Pour l'ensemble des divorces prononcés en 1991, la ventilation entre les quatre procédures autorisées par les textes s'opère de la façon suivante : le divorce sur requête conjointe représente 40,9%, le divorce sur demande acceptée 13,5%, le divorce pour faute 44,1%, et le divorce pour rupture de la vie commune 1,5%. 362

3 Ces pourcentages nationaux masquent une très grande diversité, dès lors que l'on examine la situation de chaque tribunal, et ce, y compris pour des juridictions géographiquement proches et relevant d'une même cour d'appel. C'est ainsi, par exemple, que dans le ressort de la cour de Lyon, les divorces sur demande acceptée représentent 25,9% des divorces prononcés à Roanne, 3,5% à Saint- Étienne, 22,2% à Bourg-en-Bresse, 0% à Montbrison. Dans le ressort de la cour de Caen, les divorces sur requête conjointe représentent 48,5% des cas à Avranches, et 0,6% des cas à Lisieux, pour des effectifs globaux identiques (171 divorces dans le premier cas, 173 dans le second). Pour la région parisienne, le divorce pour faute constitue 41,9% des divorces prononcés à Évry et 27,7% des divorces prononcés à Paris. Dans certains cas, on peut constater une homogénéité au niveau régional; c'est ainsi, par exemple, que l'ensemble des tribunaux du ressort de la cour d'appel de Colmar prononcent relativement peu de divorces par consentement mutuel (27% en moyenne), le tribunal de Strasbourg, seul, s'approchant des pourcentages nationaux. Mais cette similitude entre juridictions proches reste fort rare. Pour prendre un dernier exemple, les divorces sur demande acceptée représentent 2,7% des divorces prononcés à Carcassonne, et 40,9% des divorces à Narbonne. L'examen de ces proportions conduit à douter de la pertinence de certains clivages, souvent évoqués, notamment celui qui opposerait la région parisienne jugée plus accueillante aux nouveautés et la province profonde réputée plus attachée aux traditions. Si l'on entendait prendre comme critère de la modernité des comportements conjugaux la propension des époux à recourir au divorce «sans drame», par consentement mutuel, la palme du modernisme reviendrait, pour l'année 1991, à la ville de Gap (avec un taux de 65,6% de divorces sur requête conjointe, devant Paris : 64,1%). À l'autre bout de l'éventail, en lanterne rouge, on trouverait la ville de Marmande, dont le tribunal a prononcé, dans 78,8% des cas, un divorce pour faute. Comment expliquer que les divorces soient si fréquemment conflictuels dans le Lot-et-Garonne, et si souvent «paisibles» en Isère, par exemple (cf. le cas de Grenoble : 21% seulement de divorces pour faute)? Le seul divorce qui n'enregistre guère de variation statistique est le divorce pour rupture de la vie commune. Cette procédure est partout très peu utilisée. Les statistiques peuvent ici rassurer ceux qui, lors de l'adoption de la loi de 1975, avaient redouté un recours trop facile à ce cas de divorce, lequel permet, on le rappelle, à un époux, à certaines conditions, d'imposer la rupture du lien conjugal à un conjoint malade mental, ou à un conjoint abandonné. Les disparités révélées par la statistique montrent que le choix du cas de divorce est sans doute beaucoup moins le fait des époux que celui de l'avocat, lequel donnera son conseil en fonction de ce qu'il sait de la plus ou moins grande sévérité du juge devant lequel 363

4 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique il va présenter la demande. Cette constatation peut sembler bien banale. Mais ce que donne à voir la carte géographique des cas de divorce, c'est moins l'avocat que le barreau, moins des pratiques individuelles que des pratiques collectives, d'autant plus homogènes que le barreau est de petite taille. Il reste à se demander pourquoi, dans des villes proches, de même dimension et pour des effectifs comparables, les pratiques sont aussi différentes. C'est à travers ces pratiques, et par le jeu des règles juridiques, spécialement des règles de procédure, que l'on peut expliquer, sinon pourquoi, du moins comment ces distorsions sont possibles, grâce à l'interchangeabilité relative des cas de divorce. L'interchangeabilité des cas de divorce Parmi les différentes procédures de divorce, une «figure» laisse peu de place aux adaptations, tant pour les époux ou leurs conseils que pour le juge; il s'agit du divorce pour rupture de la vie commune. Soumis à des conditions d'accès très étroites, ce divorce est en outre doté d'effets difficilement réductibles à ceux produits par les autres procédures. Le maintien de certaines conséquences du mariage (notamment le devoir de secours) au profit de l'époux défendeur, la prise en charge des frais et des incidences de l'instance par l'époux demandeur constituent autant de spécificités qui expliquent que ce divorce ne puisse guère être «détourné» du cadre et de la finalité prévus par la loi. Il ne peut donc qu'avoir un rôle résiduel, ce que confirment les statistiques. En revanche, les trois autres procédures sont largement interchangeables, comme l'attestent les statistiques. La neutralisation des différences existant entre les cas de divorce trouve, tout d'abord, son origine dans les règles juridiques elles-mêmes. La loi de 1975 a multiplié les mécanismes tendant à niveler les écarts entre les cas de divorce. Le divorce sur demande acceptée «produit les effets d'un divorce aux torts partagés» (article 234 du Code civil). Le divorce par consentement mutuel est un divorce pour cause secrète (article 230 C. civ.), les époux n'ayant pas à faire connaître au juge, ni même à l'avocat, les raisons pour lesquelles ils désirent se séparer. Le divorce sur demande acceptée est, lui aussi, un divorce «moralement neutre» : l'époux demandeur doit alléguer un ensemble de faits rendant intolérable le maintien de la vie commune, et l'autre conjoint accepte cette constatation; le divorce est alors prononcé sans qu'il y ait lieu de statuer sur la répartition des torts (article 234 C. civ.). Dans la pratique, le mémoire rédigé par le demandeur peut se résumer à la reproduction d'un formulaire type, auquel répond une acceptation tout aussi standardisée. Un résultat similaire peut être obtenu par la voie du divorce pour faute : chaque époux allègue et avoue des torts, et les deux conjoints demandent au juge de ne pas mention- 364

5 ner, dans sa décision, les torts et griefs des parties (art C. civ.). Un certain nombre de divorces prononcés pour faute aux torts partagés sont sans doute encore aujourd'hui des «divorces d'accord», très semblables à ces divorces au litige simulé pratiqués avant 1975, à une époque où le Code ne permettait pas le divorce par consentement mutuel. Le cas du divorce sur requête conjointe peut pourtant paraître plus difficile à mettre sur un plan d'équivalence avec les autres modèles. L'accord des époux doit porter non seulement sur la séparation, mais aussi sur toutes les conséquences du prononcé du divorce, par la voie d'une convention soumise à homologation par le juge. De plus, la requête conjointe est le seul cas dans lequel les époux ont la possibilité d'être représentés par un avocat commun. La part de ce type de divorce dans l'ensemble des divorces prononcés est cependant, on l'a vu, très variable d'une juridiction à l'autre. C'est que, là encore, les différences de régime juridique peuvent être estompées par le jeu des règles et par les pratiques judiciaires. Dans tous les cas de divorce, le juge est invité à tenir compte des accords qui ont pu intervenir entre les époux (cf. spécialement l'article 290 à propos de l'exercice de l'autorité parentale). Ce que l'on pourrait qualifier d'idéologie du consensus, obtenu au besoin par le recours à la médiation familiale, amène à privilégier la résolution du litige par les parties elles-mêmes : le juge, alors, se bornera à donner acte aux parties de leurs engagements et de leurs accords, ce qui ne va pas, d'ailleurs, sans poser quelques problèmes relatifs au statut procédural du dispositif de la décision ainsi rendue. Quant au coût de la procédure, l'importance du divorce sur demande acceptée, face à un faible recours au consentement mutuel, devant certaines juridictions, laisse supposer l'existence de pratiques neutralisant, sur le plan financier, la différence entre une procédure imposant deux avocats différents, et une procédure avec un avocat unique. L'interchangeabilité des cas de divorce n'est nullement le signe d'un dysfonctionnement des règles. Elle constitue au contraire la manifestation d'un système pluraliste, dans lequel les choix effectués sont la résultante d'un ensemble de facteurs sans doute très complexe. Au delà de cette observation, d'une banalité décourageante, l'examen de la carte géographique des cas de divorce appelle trois commentaires. Le premier concerne le rôle du droit, et surtout de la procédure. À titre d'illustration, l'analyse des procédures gracieuses est parfaitement révélatrice. Selon l'article 25 du Code de procédure civile, le juge statue en matière gracieuse lorsqu'en l'absence de tout litige, il est saisi d'une demande dont la loi exige, en raison de la nature de l'affaire ou de la qualité du requérant, qu'elle soit soumise à son contrôle. Le divorce par consentement mutuel (tout comme le jugement d'adoption, ou le changement de régime ma- 365

6 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique 4. A. JEAMMAUD, «La médiation dans les conflits du travail», in La médiation : un mode alternatif de résolution des conflits?, Institut suisse de droit comparé, Zürich, Schulthess Polygraphischer Verlag, 1992, p J.L. Le TOQUEUX et A. PECHER, «Les bénéficiaires de l'aide légale en 1990», Infostat-Justice, n 22, mai 1991 : les demandes en divorce représentent à elles seules 41% du total des admissions à l'aide judiciaire, toutes juridictions civiles confondues. trimonial) relève de la matière gracieuse. Mais l'absence de litige ne doit pas être identifiée à l'absence de conflit. La distinction entre les deux notions 4 est essentielle. Le litige peut être défini comme une opposition de prétentions aptes à être entendues par un juge dans la mesure où elles réfèrent au droit; c'est une forme de contestation particulière, qui se caractérise par sa justiciabilité. Le conflit est une situation, un agrégat de faits, de comportements, de revendications de toute nature. Le divorce par consentement mutuel reste un divorce : il n'y a pas de litige, mais il peut y avoir conflit entre les époux. L'instauration de procédures gracieuses est souvent présentée comme la reconnaissance par le droit de l'existence de situations d'accord au sein de la famille. Au plan procédural, cette présentation est discutable. En offrant la possibilité de recourir à une procédure de type gracieux, voie considérée comme plus simple, plus «indolore», le droit met une condition : l'interdiction de toute formulation d'un litige. Le choix d'une telle procédure signifie que les époux ont renoncé à émettre des prétentions contradictoires, et peu importe pour le droit, et pour le juge, que la situation de fait à l'origine de l'instance soit ou non conflictuelle. Le pourcentage de divorces «pacifiques» ne se confond pas avec le taux de divorces sur requête conjointe, pas plus que la fréquence des accords intervenus entre salarié et employeur au cours d'une instance prud'homale ne se ramène au taux de procèsverbaux de conciliation enregistrés par les conseils de prud'hommes. Le deuxième commentaire est relatif au caractère répétitif du contentieux du divorce pour les acteurs de la scène judiciaire. Il s'agit du seul contentieux de masse en droit de la famille, et il faut rappeler que le divorce absorbe la majeure partie de l'aide judiciaire en matière civile 5. Pour le juge, comme pour l'avocat, la standardisation est la seule façon «opérationnelle» de traiter ce type d'affaire. Les conventions de divorce contiennent souvent des clauses types : en fonction de la «jurisprudence locale», les époux se verront proposer un modèle, qu'ils auront d'autant plus tendance à accepter que ce dernier est présenté comme habituel, «normal». Sauf cas particuliers, le rôle effectivement joué par les conjoints dans la préparation et la rédaction de l'acte est sans doute assez restreint. Si le choix du cas de divorce peut être à ce point dépendant des pratiques judiciaires, c'est que les divorcants ont une faible maîtrise de la procédure. Le traitement de l'essentiel du contentieux relève du prêt-à-porter, la haute couture étant fort rare, ce qui est tout à fait compréhensible, s'agissant d'un volume de plus de affaires par an. La floraison des formulaires, et autres modèles types n'a rien de surprenant. Le troisième, et dernier, commentaire ramène à la question initiale : pourquoi des pratiques si différentes? Pourquoi les praticiens ont-ils, ici, pris l'habitude de recourir au divorce sur requête 366

7 conjointe, alors que, là, ils utilisent massivement la demande acceptée? La sociologie des barreaux, l'étude des réseaux par lesquels se diffusent les façons de faire sont au delà des possibilités de l'auteur de cet article. La variabilité des facteurs locaux politique judiciaire suivie par un chef de juridiction, relations entre le barreau et le notariat, degré de spécialisation des avocats, plus ou moins grande sévérité du bureau local d'aide juridique, existence d'une concertation entre les praticiens par le biais de mécanismes de formation permanente ou de rencontres entre les magistrats et les avocats, etc. rend toute généralisation hasardeuse. Une seule certitude : à travers les statistiques du divorce, c'est surtout le milieu judiciaire que l'on observe; il forme comme un prisme déformant, dont il faut tenir compte dans l'analyse des informations fournies par la statistique quant à la rupture du lien conjugal. 367

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR 10, rue des 3 frères Bernadac 64000 PAU TEL : 05.59.98.51.30 FAX : 05.59.83.81.26 LA SEPARATION DE CORPS La séparation de corps ne doit pas être confondue avec le divorce

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----- NOR : SAA0402629DL DELIBERATION N 2005-13 APF DU 13 JANVIER 2005 portant modification de la délibération n 2001-200 APF du 4 décembre 2001 portant code de procédure

Plus en détail

Dix ans de contentieux familiaux

Dix ans de contentieux familiaux Population, famille 1 Dix ans de contentieux familiaux Sonia Lumbroso, Odile Timbart* En 2003, les affaires familiales ont généré 402 000 procédures devant les tribunaux, soit une progression de 13 % en

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 12 novembre 2010 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Matière : Droit de la

Plus en détail

Bulletin d information statistique

Bulletin d information statistique INFOSTAT JUSTICE Divorces : une procédure à deux vitesses Zakia Belmokhtar * Mai 2012 Numéro 117 En visant à permettre un règlement plus rapide et plus complet des demandes en divorce, la loi du 26 mai

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:24 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention de New York ITALIE L'Italie est partie : - à la Convention de la Haye du 25 octobre 1980, sur les aspects civils des enlèvements

Plus en détail

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE Le montant de la rétribution «Aide Juridictionnelle» est déterminé par le nombre d unités de valeur «UV» affectées à la procédure et prévues par l article 90 du décret

Plus en détail

Dossier Vivre une séparation

Dossier Vivre une séparation Question / Réponse au Point Info Famille Dossier Vivre une séparation La séparation du couple est une épreuve souvent longue et difficile pour la famille. Ce guide vous présente les différentes démarches

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE Décret n 83-435 DU 27 mai 1983 (publié au J.O du1er juin

Plus en détail

A propos de la médiation

A propos de la médiation A propos de la médiation La médiation, une démarche volontaire mais spécifique Si toute personne peut, en principe, être médiateur, il faut avoir suivi avec un succès une formation d'un minimum de 90 heures

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE Réf. Art.90 du 20/01/2001 au 31/12/2001 01/01/2002 S DES MISSIONS DE BASE D2012-349 D2001-52 D2001-512 D2003-853 D2004-1406 D2007-1151 D2008-1486

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 20 mars 2015 de présentation du décret n 2015-282 du 11 mars 2015 relatif à la simplification de la procédure civile, à la communication électronique et à la résolution amiable des différends

Plus en détail

Procédure de divorce, ce qu il faut savoir

Procédure de divorce, ce qu il faut savoir Procédure de divorce, ce qu il faut savoir Le divorce est à ce jour le seul moyen permettant d instruire la fin juridique des relations entre deux individus mariés. Ces dernières années, la banalisation

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : [ ] AVANT-PROJET DE LOI Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale L article 372-2 du code civil

Plus en détail

Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale

Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale Année 2005 DOCUMENT n 1 Analyses et études LE DIVORCE INTERNATIONAL EN BELGIQUE Rue de la croix, 22 1050 Bruxelles Téléphone

Plus en détail

Numéro du rôle : 286. Arrêt n 41/91. du 19 décembre 1991 A R R E T

Numéro du rôle : 286. Arrêt n 41/91. du 19 décembre 1991 A R R E T Numéro du rôle : 286 Arrêt n 41/91 du 19 décembre 1991 A R R E T En cause : la question préjudicielle posée par le bureau d'assistance judiciaire du tribunal de première instance de Mons par décision du

Plus en détail

ARRÊT DU 30 Novembre 2006. Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369

ARRÊT DU 30 Novembre 2006. Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369 COUR D'APPEL DE LYON TROISIÈME CHAMBRE CIVILE SECTIONA ARRÊT DU 30 Novembre 2006 Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369 N

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Demandeur. Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 06 03 94 Date : Le 29 juin 2007 Commissaire : M e Guylaine Henri X Demandeur c. GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE Entreprise DÉCISION INTERLOCUTOIRE

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

Le divorce : mode d emploi

Le divorce : mode d emploi Le divorce : mode d emploi Sommaire 1. Séparation de corps ou divorce? 2. Les différents cas de divorce. 2.1. Le divorce par consentement mutuel 2.2. Le divorce pour acceptation du principe de la rupture

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne situation en juillet 2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les procédures de divorce en France et en Allemagne I. Compétence judiciaire 1. Compétence

Plus en détail

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010 Page 1 Document 1 de 202 Cour d'appel Amiens Chambre sociale 5, cabinet B 28 Septembre 2011 N 10/04970 Monsieur Philippe BOOSCHAERT Représenté par M. VIOT Gilbert, délégué syndical ouvrier LYCEE DE LA

Plus en détail

Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE

Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE REPUBLIQUE FRANCAISE Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 Direction des affaires civiles et du Sceau Bureau du droit des personnes et de la famille Direction des services judiciaires Bureau

Plus en détail

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice,

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, PROTOCOLE Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, Le Tribunal de commerce de Paris, représenté par son Président en

Plus en détail

Conférence 23 mai 2013 [DIVORCE : LE NOTAIRE ET L AVOCAT, QUI FAIT QUOI? UNE PARTITION A QUATRE MAINS]

Conférence 23 mai 2013 [DIVORCE : LE NOTAIRE ET L AVOCAT, QUI FAIT QUOI? UNE PARTITION A QUATRE MAINS] 1 LES DIFFERENTS TYPES DE DIVORCE M. Pierre MURAT, Professeur à la faculté de droit de Grenoble 1/ LES FORMES DE VIE EN COUPLE Quelques chiffres pour prendre la mesure des évolutions contemporaines 1.

Plus en détail

Le divorce. Procédures

Le divorce. Procédures Vos droits Institutions Acteurs F i c h e P r a t i q u e Le divorce Procédures Le divorce Les procédures de divorce sont aujourd hui pacifiées et simplifiées. Toutefois, les conséquences restent les mêmes

Plus en détail

Loi du 26 juillet 2013 relative à l arrêté d admission en qualité de pupille de l Etat. Note d information

Loi du 26 juillet 2013 relative à l arrêté d admission en qualité de pupille de l Etat. Note d information MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DELEGUE CHARGE DE LA FAMILLE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE 31 décembre 2013 Loi du 26 juillet 2013 relative à l arrêté d admission en

Plus en détail

La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique

La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique Novembre 2004 EDITO 2 La loi du 26 mai 2004 relative au divorce et ses décrets d application du 29 octobre 2004 marquent

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 04/03/2009 Cour d appel de Paris ct0151 Audience publique du 7 décembre 2007 N de RG: 07/06272 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés Secrétariat général Direction de l Administration générale et de l Équipement Sous-direction de la Statistique, des Études et de la Documentation L exercice de l autorité parentale après le divorce ou

Plus en détail

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT

ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT ACCES A LA PROFESSION D AVOCAT Chargé de cours 1 ère chambre AS, 8 avril 2015 RG 14/07853 L article 98 2 du décret du 27 novembre 1991 dispense de la formation théorique et pratique et du certificat d

Plus en détail

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 27 juin 2007 à 9 h 30 «Niveau de vie, veuvage et divorce» Document N 02 Document de travail, n engage pas le Conseil Le maintien du niveau de vie

Plus en détail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail Cette nouvelle forme de rupture de la relation contractuelle fait son entrée (par la petite porte) dans le Code du travail. Selon une

Plus en détail

Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005. - pour attribution -

Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005. - pour attribution - 1 sur 28 16/02/2006 09:52 MINISTERE DE LA JUSTICE Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE à -

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND Cours de Mme Monique CHATEAU-BRIQUET ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 DROIT DE LA FAMILLE INTRODUCTION 1 Notion de famille 2 Notion de parenté 3 Notion

Plus en détail

La résidence en alternance des enfants de parents séparés

La résidence en alternance des enfants de parents séparés Études et Statistiques Justice 23 La résidence en alternance des enfants de parents séparés C. Moreau B. Munoz-Perez É. Serverin Directeur de la publication : Baudouin Seys Chargé de la sous-direction

Plus en détail

ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA

ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA Introduction Les italiens divorcent depuis peu de temps. En effet le divorce a été introduit dans la législation italienne par la loi n 898 du 1er décembre 1970 sur la dissolution

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Consentement mutuel Conciliation Contrat de mariage Divorce pour faute Pension alimentaire Autorité parentale Droit de visite Régime matrimonial Prestation

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS

COUR D'APPEL DE PARIS COUR D'APPEL DE PARIS 1ère Chambre Section A ARRÊT DU 20 OCTOBRE 2004 Numéro d'inscription au répertoire général : 03/04049 Décision déférée à la Cour : Jugement du 09 Décembre 2002 - Tribunal de Grande

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 5 ARRÊT DU 02 SEPTEMBRE 2014 (n 2014/, 4 pages)

COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 5 ARRÊT DU 02 SEPTEMBRE 2014 (n 2014/, 4 pages) Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 5 ARRÊT DU 02 SEPTEMBRE 2014 (n 2014/, 4 pages) Numéro d'inscription au répertoire

Plus en détail

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr

Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr 1 Observatoire des violences envers les femmes du Conseil général de la Seine-Saint-Denis www.seine-saint-denis.fr 3 LA MISE EN PLACE DE L ORDONNANCE DE PROTECTION PAR LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE SOMMAIRE

Plus en détail

COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE

COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE Le 20 mai 2014, j ai rencontré Madame Nathalie BILLINGTON, Présidente de la Chambre de la

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANçAIS

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANçAIS 1 ex 'y': '-, 1., ':'f" P'~>::p..1~. 84 Grand'Rue TRIB UN -67504 AL D' HAGUENAU ln STAN C~ ~J~~~~~~~ CEDEX Tél: 03.88.06.03.84 -Télécopieur: 03.88.06.03.81 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANçAIS

Plus en détail

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: -

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: - Loi du 6 février 1975 relative au divorce par consentement mutuel et aux seconds mariages et portant modification de certaines dispositions en matière de divorce pour cause déterminée et de séparation

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

FAITS et PROCEDURE - MOYENS et PRETENTIONS DES PARTIES :

FAITS et PROCEDURE - MOYENS et PRETENTIONS DES PARTIES : COUR D'APPEL DE MONTPELLIER 2 chambre ARRET DU 08 FEVRIER 2011 Numéro d'inscription au répertoire général : 10/04047 FAITS et PROCEDURE - MOYENS et PRETENTIONS DES PARTIES : La SA Golfy Club France, dont

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 6 octobre 2010 MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n V 09-68.962 Rejet Arrêt n 1881 F-D LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE

Plus en détail

Divorce (1) : les bases

Divorce (1) : les bases - 1 - Divorce (1) : les bases Mots clés : Sommaire :! Capacité! Cas! Communauté! Conciliation! Consentement! Convention! Faute! Divorce! Jugement! Mesures! Partage! Pension! Prestation! Séparation 1. Cas

Plus en détail

Divorce et Séparation!

Divorce et Séparation! P A R D I V O R C E N E T Tout sur le divorce et la séparation en Belgique Divorce et Séparation Guide Pratique 2015 Un livre par DivorceNet Copyright DivorceNet 2015 www.divorcenet.be 1 Table des matières"

Plus en détail

La réforme du divorce, mode d'emploi

La réforme du divorce, mode d'emploi La réforme du divorce, mode d'emploi actualité syndicale et législative Marie-Pierre Lazard Présidente de l'uja de Nice Co-Présidente de la Commission Droits fondamentaux de la FNUJA Membre du groupe de

Plus en détail

JLP/NB REPUBLIQUE FRANÇAISE - AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE DIJON

JLP/NB REPUBLIQUE FRANÇAISE - AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE DIJON JLP/NB EXn^DESMiNUTESETACTESDUSECRÉTARIAL GREFFE DE LA COUR D'APPEL DE DIJON REPUBLIQUE FRANÇAISE - AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE DIJON M a r i e - L a u r e TEISSEDRE C/ Association OPÉRA

Plus en détail

Institutions L'organisation de la Justice

Institutions L'organisation de la Justice Acteurs Procédures Vos droits Institutions L'organisation de la Justice F i c h e P r a t i q u e L'organisation des juridictions françaises La Justice a une mission fondamentale : celle de veiller au

Plus en détail

Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés

Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés Siège Social : 16 Cours d Ormesson 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE Cabinets Secondaires : 48 Rue Ponsardin 51100 REIMS 49 Avenue Foch 54000 NANCY

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Au Bureau d'assistance judiciaire de la Cour de cassation, en application des articles 644 et suivants du Code judiciaire,

Au Bureau d'assistance judiciaire de la Cour de cassation, en application des articles 644 et suivants du Code judiciaire, 1 FORMULAIRE Au Bureau d'assistance judiciaire de la Cour de cassation, en application des articles 644 et suivants du Code judiciaire, REQUETE EN ASSISTANCE JUDICIAIRE I. Identité du (des) demandeur(s)

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

Jurisprudence. COUR D'APPEL Lyon CH. 03. 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral :

Jurisprudence. COUR D'APPEL Lyon CH. 03. 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral : Jurisprudence COUR D'APPEL Lyon CH. 03 28 mai 2014 n 13/01422 Sommaire : Texte intégral : COUR D'APPEL LyonCH. 0328 mai 2014N 13/01422 R. G : 13/01422 Décision du tribunal de grande instance de Lyon Au

Plus en détail

L'an deux mil quatorze Et le vingt un octobre

L'an deux mil quatorze Et le vingt un octobre KF/TOE REPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE COUR D'APPEL D'ABIDJAN TRIBUNAL DE COMMERCE D'ABIDJAN ORDONNANCE DE REFERE Du 21/10/2014 RG N 2848/14 Affaire : LE CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE RHONE ALPES AUVERGNE, (C.LF.R.Â.Â.)

Plus en détail

N 1513 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1513 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 13 avril 2004 N 1513 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 6 avril 2004. RAPPORT

Plus en détail

Vous êtes marié avec un conjoint de

Vous êtes marié avec un conjoint de Divorce et résidence à l étranger Quel tribunal peut-on saisir? Les époux peuvent-ils choisir la loi applicable à leur divorce? Sous quelle forme? À défaut, quelle sera la loi applicable au divorce? Quels

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009.

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Rendue le mardi, 10 février 2009 par Nous, Marie MACKEL, juge de paix, siégeant comme Présidente du tribunal du travail de et à LUXEMBOURG, assistée

Plus en détail

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce.

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce. Cas pratique sur un sujet de droit civil ou de procédure civile (1 er concours) Note : 17/20 Enoncé du cas pratique : Lors d une passionnante conférence sur L influence de la pensée pré-socratique sur

Plus en détail

LA DEONTOLOGIE FRANCAISE DU CONFLIT D INTERET

LA DEONTOLOGIE FRANCAISE DU CONFLIT D INTERET LA DEONTOLOGIE FRANCAISE DU CONFLIT D INTERET Le respect de la règle du conflit d intérêts est un des principes essentiels de la déontologie de l avocat français. 1. La règle Elle est énoncée par l article

Plus en détail

Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE

Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE Définitions (1) Les définitions qui suivent s appliquent à la présente règle. Champ d application «demande de réparation» Sont comprises parmi les demandes de réparation

Plus en détail

Les démarches auprès de la justice

Les démarches auprès de la justice Les démarches auprès de la justice SOMMAIRE - A quel tribunal s adresser - Les juridictions civiles - Les juridictions pénales - Les juridictions administratives - Répartition des compétences A quel tribunal

Plus en détail

Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance

Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance Références Cour de cassation chambre sociale Audience publique du vendredi 13 juillet 2012 N de pourvoi:

Plus en détail

Questionnaire on the Maintenance Regulation (Article 70)

Questionnaire on the Maintenance Regulation (Article 70) Questionnaire on the Maintenance Regulation (Article 70) 1. Is (name of Member State concerned) bound by the 2007 Hague Protocol? Oui 2. If (name of Member State concerned) is not bound by the 2007 Hague

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL CONTRADITOERE

JUGEMENT CORRECTIONNEL CONTRADITOERE Cour d'appel de Nancy Tribunal de Grande Instance de Nancy Jugement du : 11/04/2013 CHAMBRE JUGE UNIQUE ROUTE-NA Nô minute : N parquet : Plaidé le 21/03/2013 Délibéré le 11/04/2013 JUGEMENT CORRECTIONNEL

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:21 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER ALGERIE Imprimer cette page Textes de référence : - Code de la famille du 9 juin 1984 1. Les formes de dissolution du mariage - La répudiation

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Dijon Chambre sociale. 31 Janvier 2013. Confirmation N 11/01201. Franck CHIFFLOT SAS DISTRIBUTION CASINO FRANCE

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Dijon Chambre sociale. 31 Janvier 2013. Confirmation N 11/01201. Franck CHIFFLOT SAS DISTRIBUTION CASINO FRANCE Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Dijon Chambre sociale 31 Janvier 2013 Confirmation N 11/01201 Franck CHIFFLOT SAS DISTRIBUTION CASINO FRANCE Classement : Contentieux Judiciaire Résumé Numéro JurisData

Plus en détail

Sources du droit : la jurisprudence

Sources du droit : la jurisprudence Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Activité pour la classe : CFJ CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel SOIGNET Sources du droit : la jurisprudence

Plus en détail

a. Sur l irrecevabilité de la demande au cours des six premiers mois de mariage

a. Sur l irrecevabilité de la demande au cours des six premiers mois de mariage III- LE DIVORCE 1.ANALYSE I. Les cas de divorce A. Le divorce sur demande conjointe A.1. Dénomination Il paraît opportun de placer les dispositions relatives à ce divorce (les articles 230 à 232 C. civ.)

Plus en détail

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL

INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL INFORMATIONS BREVES JURISPRUDENCES RECENTES EN SANTE AU TRAVAIL Docteur Anne Gillet Docteur Jacques Darmon INTRODUCTION Une judiciarisation de plus en plus importante des relations sociales avec interventions

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

L ACCES A LA JUSTICE SUPPRIMER LES CONDITIONS FINANCIERES D ACCES AU JUGE

L ACCES A LA JUSTICE SUPPRIMER LES CONDITIONS FINANCIERES D ACCES AU JUGE 10 mai 2012 L ACCES A LA JUSTICE SUPPRIMER LES CONDITIONS FINANCIERES D ACCES AU JUGE Le libre accès à la justice pour tout justiciable est, en principe, l un des éléments constitutifs de l Etat de droit.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 11 mars 2015 relative à la communication aux administrations publiques et aux organismes exerçant une prérogative de puissance publique d informations ou copies de pièces issues des procédures

Plus en détail

La dématérialisation de l organisation du travail et des procédures : l exemple de la Cour de cassation

La dématérialisation de l organisation du travail et des procédures : l exemple de la Cour de cassation 1 La dématérialisation de l organisation du travail et des procédures : l exemple de la Cour de cassation Par Jean-Michel Sommer 1 et Michel Azoula 2 Jusqu au début des années 2000, la Cour de cassation

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

Le nouveau code de procédure civile

Le nouveau code de procédure civile Juillet 2011 édition 4 www.bdo.ch RECHT interessant Le nouveau code de procédure civile 1 compétence matérielle et fonctionnelle Le code de procédure civile suisse laisse l intégralité du pouvoir d organisation

Plus en détail

M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s)

M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s) Références Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mercredi 9 juillet 2014 N de pourvoi: 13-17470 Publié au bulletin Cassation partielle M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg.

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg. Table des matières 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application.......................... 7 Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg., avocat Introduction.................................................................

Plus en détail

Sous l angle des pratiques et des usages, nous avons pu dresser certains constats et formuler quelques souhaits que nous vous soumettons ci-après.

Sous l angle des pratiques et des usages, nous avons pu dresser certains constats et formuler quelques souhaits que nous vous soumettons ci-après. Contribution écrite du Comité d Action Juridique (CAJ) Rhône-Alpes Au groupe de travail sur «les juridictions du XXI èmes siècle» 14 octobre 2013 Le Comité d Action Juridique est une association loi 1901

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

Même si le salarié n'a pas utilisé sa faculté de rétractation la convention de rupture conventionnelle doit néanmoins respecter ces principes. (...

Même si le salarié n'a pas utilisé sa faculté de rétractation la convention de rupture conventionnelle doit néanmoins respecter ces principes. (... . Revue de droit du travail 2012 p. 110 La part du conflit dans le processus de rupture conventionnelle Cour d'appel de Versailles, 15 décembre 2011, RG n 10/06409 (extraits) et Conseil de prud'hommes

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

http://helios.univ-reims.fr/ufr/medecine/fmc/cours/capacite_pra... LE DOSSIER MEDICAL Dr P.Peton

http://helios.univ-reims.fr/ufr/medecine/fmc/cours/capacite_pra... LE DOSSIER MEDICAL Dr P.Peton LE DOSSIER MEDICAL Dr P.Peton Contenu Communication du dossier Propriétaire du dossier Accès au dossier La procédure Notion de personne concernée Conservation du dossier Informatisation du dossier Conclusion

Plus en détail

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA

RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA RÉPUBLIQUE ET CANTON DU JURA TRIBUNAL CANTONAL COUR CIVILE CC 52 / 2014 + CC 53 / 2014 + CC 54 / 2014 Président : Jean Moritz Juges : Daniel Logos et Philippe Guélat Greffière : Nathalie Brahier ARRET

Plus en détail