La carte géographique des cas de divorce à travers les statistiques judiciaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La carte géographique des cas de divorce à travers les statistiques judiciaires"

Transcription

1 La carte géographique Marie-Claire Rondeau-Rivier * Summary The Geographical Mapping of Divorce Cases as represented through Judicial Statistics In presenting the geographical distribution of divorce cases in France, the author wishes to show the implications of procedural rules and the existence of judicial practices which vary greatly from one court to another. The distortions observed illustrate the limited control exercised by married couples over a type of legal procedure which is managed by legal practitioners as though they were dealing with mass litigation. The explanation of the geographical mapping of divorce lies in the sociological analysis of the Bar rather than of the family. Résumé Par la répartition géographique des cas de divorce, l'auteur entend montrer l'incidence tant du jeu des règles de procédure que de l'existence de pratiques judiciaires très variables d'une juridiction à l'autre. Les distorsions constatées montrent la maîtrise limitée qu'ont les époux sur une instance qui est gérée par les praticiens du droit comme un contentieux de masse. L'explication de la carte des divorces relèverait d'une sociologie des barreaux bien plus que d'une sociologie de la famille. L'appareil statistique du ministère de la Justice fournit des informations fort intéressantes sur le divorce, pris en tant que phénomène judiciaire. Pour des raisons évidentes, la rupture du lien conjugal a toujours fait l'objet d'une attention particulière, et la mesure quantitative des divorces constitue l'une des plus longues séries statistiques en matière civile, puisqu'elle débute avec la fameuse loi Naquet, réintroduisant le divorce dans le droit français de la famille, en L'auteur Agrégée de droit privé. Professeur à l'université Jean Monnet de Saint-Étienne. Spécialiste de droit civil de la famille, de droit judiciaire privé et de droit de l'arbitrage. Membre du CERCRID, elle participe à diverses opérations d'investigation sur les activités judiciaires et depuis 1986 au travail de refonte des nomenclatures civiles entrepris par la Division de la statistique du ministère de la Justice. Elle a notamment publié, au cours des dernières années : «Une nouvelle phase pour le divorce?», Données sociales 1990, INSEE (en collaboration avec B. Munoz-Perez). «L'alibi du vide juridique», in Le droit en procès, Économie et Humanisme, n 318, «L'enfant et le juge civil», in Les droits de l'enfant, Lyon, L. et C. ed., «L'exercice de l'autorité parentale : les pratiques judiciaires à travers la statistique», in Autorité, responsabilité parentale et protection de l'enfant, Lyon, C.E.R., * Centre de recherches critiques sur le droit (CERCRID, URA 1155 du CNRS - Université Jean Monnet), Saint-Étienne. 361

2 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique 1. Cf. E. SERVERIN, «Connaissance des contentieux et statistique judiciaire», Recueil Dalloz, 1987, chron Pour une présentation plus détaillée de l'appareil statistique, voir dans ce même numéro la contribution de Brigitte MUNOZ-PEREZ. 3. J. CARBONNIER, «La question du divorce», Mémoire à consulter, Recueil Dalloz, 1975, chron Cette connaissance statistique a été notablement améliorée avec la refonte, en 1988, de la nomenclature des affaires civiles 1. On rappellera que le secrétariat-greffe de toute juridiction civile est tenu de procéder, pour chaque affaire dont la juridiction est saisie, à un double codage, l'un au moment de l'enrôlement de l'affaire nature de l'affaire, l'autre lors de sa sortie nature de la décision. Le répertoire général, qui est ainsi tenu, répartit les demandes selon la nature de l'affaire, en fonction d'une nomenclature de postes, construite de telle sorte que toute demande puisse être classée dans un poste exclusif 2. En matière de divorce, cette activité de codage pose relativement peu de problèmes, en ce sens qu'elle ne laisse guère de place à l'incertitude quant au choix, par les personnels des greffes, du poste de nomenclature adéquat. L'action en divorce est, en effet, une action «nommée», dont l'objet spécifique est facilement identifiable. De même, l'identification de la décision rendue rejet de la demande, prononcé du divorce ne suscite pas de difficultés. Il faut préciser que le codage statistique intègre un certain nombre de variables annexes, permettant d'avoir des informations sur les mesures accessoires au prononcé du divorce (modalités d'exercice de l'autorité parentale, par exemple). L'examen des statistiques conduit ainsi à vérifier que le divorce et le contentieux généré par l'après divorce constituent bien le seul contentieux «massif» relatif au droit de la famille, et représentent à eux seuls plus de 50% de l'ensemble des affaires portées devant les tribunaux de grande instance. La statistique judiciaire autorise une mesure assez fine de ce contentieux. On sait que la loi du 11 juillet 1975 a introduit ce que l'on a souvent appelé «le divorce à la carte». En instaurant quatre cas de divorce sur requête conjointe, sur demande acceptée, pour faute, pour rupture de la vie commune le législateur a entendu offrir aux époux désirant divorcer une palette de solutions possibles, entre lesquelles les conjoints peuvent choisir le «modèle» le mieux adapté à leur situation conjugale 3. Comment ce choix est-il opéré? La statistique judiciaire permet de distinguer les divorces prononcés, selon le cas de divorce et par tribunal de grande instance. La carte géographique des cas de divorce qui en résulte mérite commentaire, car elle peut, a priori, sembler surprenante. La carte géographique des cas de divorce Pour l'ensemble des divorces prononcés en 1991, la ventilation entre les quatre procédures autorisées par les textes s'opère de la façon suivante : le divorce sur requête conjointe représente 40,9%, le divorce sur demande acceptée 13,5%, le divorce pour faute 44,1%, et le divorce pour rupture de la vie commune 1,5%. 362

3 Ces pourcentages nationaux masquent une très grande diversité, dès lors que l'on examine la situation de chaque tribunal, et ce, y compris pour des juridictions géographiquement proches et relevant d'une même cour d'appel. C'est ainsi, par exemple, que dans le ressort de la cour de Lyon, les divorces sur demande acceptée représentent 25,9% des divorces prononcés à Roanne, 3,5% à Saint- Étienne, 22,2% à Bourg-en-Bresse, 0% à Montbrison. Dans le ressort de la cour de Caen, les divorces sur requête conjointe représentent 48,5% des cas à Avranches, et 0,6% des cas à Lisieux, pour des effectifs globaux identiques (171 divorces dans le premier cas, 173 dans le second). Pour la région parisienne, le divorce pour faute constitue 41,9% des divorces prononcés à Évry et 27,7% des divorces prononcés à Paris. Dans certains cas, on peut constater une homogénéité au niveau régional; c'est ainsi, par exemple, que l'ensemble des tribunaux du ressort de la cour d'appel de Colmar prononcent relativement peu de divorces par consentement mutuel (27% en moyenne), le tribunal de Strasbourg, seul, s'approchant des pourcentages nationaux. Mais cette similitude entre juridictions proches reste fort rare. Pour prendre un dernier exemple, les divorces sur demande acceptée représentent 2,7% des divorces prononcés à Carcassonne, et 40,9% des divorces à Narbonne. L'examen de ces proportions conduit à douter de la pertinence de certains clivages, souvent évoqués, notamment celui qui opposerait la région parisienne jugée plus accueillante aux nouveautés et la province profonde réputée plus attachée aux traditions. Si l'on entendait prendre comme critère de la modernité des comportements conjugaux la propension des époux à recourir au divorce «sans drame», par consentement mutuel, la palme du modernisme reviendrait, pour l'année 1991, à la ville de Gap (avec un taux de 65,6% de divorces sur requête conjointe, devant Paris : 64,1%). À l'autre bout de l'éventail, en lanterne rouge, on trouverait la ville de Marmande, dont le tribunal a prononcé, dans 78,8% des cas, un divorce pour faute. Comment expliquer que les divorces soient si fréquemment conflictuels dans le Lot-et-Garonne, et si souvent «paisibles» en Isère, par exemple (cf. le cas de Grenoble : 21% seulement de divorces pour faute)? Le seul divorce qui n'enregistre guère de variation statistique est le divorce pour rupture de la vie commune. Cette procédure est partout très peu utilisée. Les statistiques peuvent ici rassurer ceux qui, lors de l'adoption de la loi de 1975, avaient redouté un recours trop facile à ce cas de divorce, lequel permet, on le rappelle, à un époux, à certaines conditions, d'imposer la rupture du lien conjugal à un conjoint malade mental, ou à un conjoint abandonné. Les disparités révélées par la statistique montrent que le choix du cas de divorce est sans doute beaucoup moins le fait des époux que celui de l'avocat, lequel donnera son conseil en fonction de ce qu'il sait de la plus ou moins grande sévérité du juge devant lequel 363

4 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique il va présenter la demande. Cette constatation peut sembler bien banale. Mais ce que donne à voir la carte géographique des cas de divorce, c'est moins l'avocat que le barreau, moins des pratiques individuelles que des pratiques collectives, d'autant plus homogènes que le barreau est de petite taille. Il reste à se demander pourquoi, dans des villes proches, de même dimension et pour des effectifs comparables, les pratiques sont aussi différentes. C'est à travers ces pratiques, et par le jeu des règles juridiques, spécialement des règles de procédure, que l'on peut expliquer, sinon pourquoi, du moins comment ces distorsions sont possibles, grâce à l'interchangeabilité relative des cas de divorce. L'interchangeabilité des cas de divorce Parmi les différentes procédures de divorce, une «figure» laisse peu de place aux adaptations, tant pour les époux ou leurs conseils que pour le juge; il s'agit du divorce pour rupture de la vie commune. Soumis à des conditions d'accès très étroites, ce divorce est en outre doté d'effets difficilement réductibles à ceux produits par les autres procédures. Le maintien de certaines conséquences du mariage (notamment le devoir de secours) au profit de l'époux défendeur, la prise en charge des frais et des incidences de l'instance par l'époux demandeur constituent autant de spécificités qui expliquent que ce divorce ne puisse guère être «détourné» du cadre et de la finalité prévus par la loi. Il ne peut donc qu'avoir un rôle résiduel, ce que confirment les statistiques. En revanche, les trois autres procédures sont largement interchangeables, comme l'attestent les statistiques. La neutralisation des différences existant entre les cas de divorce trouve, tout d'abord, son origine dans les règles juridiques elles-mêmes. La loi de 1975 a multiplié les mécanismes tendant à niveler les écarts entre les cas de divorce. Le divorce sur demande acceptée «produit les effets d'un divorce aux torts partagés» (article 234 du Code civil). Le divorce par consentement mutuel est un divorce pour cause secrète (article 230 C. civ.), les époux n'ayant pas à faire connaître au juge, ni même à l'avocat, les raisons pour lesquelles ils désirent se séparer. Le divorce sur demande acceptée est, lui aussi, un divorce «moralement neutre» : l'époux demandeur doit alléguer un ensemble de faits rendant intolérable le maintien de la vie commune, et l'autre conjoint accepte cette constatation; le divorce est alors prononcé sans qu'il y ait lieu de statuer sur la répartition des torts (article 234 C. civ.). Dans la pratique, le mémoire rédigé par le demandeur peut se résumer à la reproduction d'un formulaire type, auquel répond une acceptation tout aussi standardisée. Un résultat similaire peut être obtenu par la voie du divorce pour faute : chaque époux allègue et avoue des torts, et les deux conjoints demandent au juge de ne pas mention- 364

5 ner, dans sa décision, les torts et griefs des parties (art C. civ.). Un certain nombre de divorces prononcés pour faute aux torts partagés sont sans doute encore aujourd'hui des «divorces d'accord», très semblables à ces divorces au litige simulé pratiqués avant 1975, à une époque où le Code ne permettait pas le divorce par consentement mutuel. Le cas du divorce sur requête conjointe peut pourtant paraître plus difficile à mettre sur un plan d'équivalence avec les autres modèles. L'accord des époux doit porter non seulement sur la séparation, mais aussi sur toutes les conséquences du prononcé du divorce, par la voie d'une convention soumise à homologation par le juge. De plus, la requête conjointe est le seul cas dans lequel les époux ont la possibilité d'être représentés par un avocat commun. La part de ce type de divorce dans l'ensemble des divorces prononcés est cependant, on l'a vu, très variable d'une juridiction à l'autre. C'est que, là encore, les différences de régime juridique peuvent être estompées par le jeu des règles et par les pratiques judiciaires. Dans tous les cas de divorce, le juge est invité à tenir compte des accords qui ont pu intervenir entre les époux (cf. spécialement l'article 290 à propos de l'exercice de l'autorité parentale). Ce que l'on pourrait qualifier d'idéologie du consensus, obtenu au besoin par le recours à la médiation familiale, amène à privilégier la résolution du litige par les parties elles-mêmes : le juge, alors, se bornera à donner acte aux parties de leurs engagements et de leurs accords, ce qui ne va pas, d'ailleurs, sans poser quelques problèmes relatifs au statut procédural du dispositif de la décision ainsi rendue. Quant au coût de la procédure, l'importance du divorce sur demande acceptée, face à un faible recours au consentement mutuel, devant certaines juridictions, laisse supposer l'existence de pratiques neutralisant, sur le plan financier, la différence entre une procédure imposant deux avocats différents, et une procédure avec un avocat unique. L'interchangeabilité des cas de divorce n'est nullement le signe d'un dysfonctionnement des règles. Elle constitue au contraire la manifestation d'un système pluraliste, dans lequel les choix effectués sont la résultante d'un ensemble de facteurs sans doute très complexe. Au delà de cette observation, d'une banalité décourageante, l'examen de la carte géographique des cas de divorce appelle trois commentaires. Le premier concerne le rôle du droit, et surtout de la procédure. À titre d'illustration, l'analyse des procédures gracieuses est parfaitement révélatrice. Selon l'article 25 du Code de procédure civile, le juge statue en matière gracieuse lorsqu'en l'absence de tout litige, il est saisi d'une demande dont la loi exige, en raison de la nature de l'affaire ou de la qualité du requérant, qu'elle soit soumise à son contrôle. Le divorce par consentement mutuel (tout comme le jugement d'adoption, ou le changement de régime ma- 365

6 M.-C. Rondeau-Rivier La carte géographique 4. A. JEAMMAUD, «La médiation dans les conflits du travail», in La médiation : un mode alternatif de résolution des conflits?, Institut suisse de droit comparé, Zürich, Schulthess Polygraphischer Verlag, 1992, p J.L. Le TOQUEUX et A. PECHER, «Les bénéficiaires de l'aide légale en 1990», Infostat-Justice, n 22, mai 1991 : les demandes en divorce représentent à elles seules 41% du total des admissions à l'aide judiciaire, toutes juridictions civiles confondues. trimonial) relève de la matière gracieuse. Mais l'absence de litige ne doit pas être identifiée à l'absence de conflit. La distinction entre les deux notions 4 est essentielle. Le litige peut être défini comme une opposition de prétentions aptes à être entendues par un juge dans la mesure où elles réfèrent au droit; c'est une forme de contestation particulière, qui se caractérise par sa justiciabilité. Le conflit est une situation, un agrégat de faits, de comportements, de revendications de toute nature. Le divorce par consentement mutuel reste un divorce : il n'y a pas de litige, mais il peut y avoir conflit entre les époux. L'instauration de procédures gracieuses est souvent présentée comme la reconnaissance par le droit de l'existence de situations d'accord au sein de la famille. Au plan procédural, cette présentation est discutable. En offrant la possibilité de recourir à une procédure de type gracieux, voie considérée comme plus simple, plus «indolore», le droit met une condition : l'interdiction de toute formulation d'un litige. Le choix d'une telle procédure signifie que les époux ont renoncé à émettre des prétentions contradictoires, et peu importe pour le droit, et pour le juge, que la situation de fait à l'origine de l'instance soit ou non conflictuelle. Le pourcentage de divorces «pacifiques» ne se confond pas avec le taux de divorces sur requête conjointe, pas plus que la fréquence des accords intervenus entre salarié et employeur au cours d'une instance prud'homale ne se ramène au taux de procèsverbaux de conciliation enregistrés par les conseils de prud'hommes. Le deuxième commentaire est relatif au caractère répétitif du contentieux du divorce pour les acteurs de la scène judiciaire. Il s'agit du seul contentieux de masse en droit de la famille, et il faut rappeler que le divorce absorbe la majeure partie de l'aide judiciaire en matière civile 5. Pour le juge, comme pour l'avocat, la standardisation est la seule façon «opérationnelle» de traiter ce type d'affaire. Les conventions de divorce contiennent souvent des clauses types : en fonction de la «jurisprudence locale», les époux se verront proposer un modèle, qu'ils auront d'autant plus tendance à accepter que ce dernier est présenté comme habituel, «normal». Sauf cas particuliers, le rôle effectivement joué par les conjoints dans la préparation et la rédaction de l'acte est sans doute assez restreint. Si le choix du cas de divorce peut être à ce point dépendant des pratiques judiciaires, c'est que les divorcants ont une faible maîtrise de la procédure. Le traitement de l'essentiel du contentieux relève du prêt-à-porter, la haute couture étant fort rare, ce qui est tout à fait compréhensible, s'agissant d'un volume de plus de affaires par an. La floraison des formulaires, et autres modèles types n'a rien de surprenant. Le troisième, et dernier, commentaire ramène à la question initiale : pourquoi des pratiques si différentes? Pourquoi les praticiens ont-ils, ici, pris l'habitude de recourir au divorce sur requête 366

7 conjointe, alors que, là, ils utilisent massivement la demande acceptée? La sociologie des barreaux, l'étude des réseaux par lesquels se diffusent les façons de faire sont au delà des possibilités de l'auteur de cet article. La variabilité des facteurs locaux politique judiciaire suivie par un chef de juridiction, relations entre le barreau et le notariat, degré de spécialisation des avocats, plus ou moins grande sévérité du bureau local d'aide juridique, existence d'une concertation entre les praticiens par le biais de mécanismes de formation permanente ou de rencontres entre les magistrats et les avocats, etc. rend toute généralisation hasardeuse. Une seule certitude : à travers les statistiques du divorce, c'est surtout le milieu judiciaire que l'on observe; il forme comme un prisme déformant, dont il faut tenir compte dans l'analyse des informations fournies par la statistique quant à la rupture du lien conjugal. 367

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel :

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel : Les différents cas de divorce et les procédures applicables Les différents cas de divorce et les procédures applicables L'article 229 du Code Civil énumére quatre cas de divorce : - Le consentement mutuel

Plus en détail

Dix ans de contentieux familiaux

Dix ans de contentieux familiaux Population, famille 1 Dix ans de contentieux familiaux Sonia Lumbroso, Odile Timbart* En 2003, les affaires familiales ont généré 402 000 procédures devant les tribunaux, soit une progression de 13 % en

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Bulletin d information statistique

Bulletin d information statistique INFOSTAT JUSTICE Divorces : une procédure à deux vitesses Zakia Belmokhtar * Mai 2012 Numéro 117 En visant à permettre un règlement plus rapide et plus complet des demandes en divorce, la loi du 26 mai

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : [ ] AVANT-PROJET DE LOI Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale L article 372-2 du code civil

Plus en détail

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----- NOR : SAA0402629DL DELIBERATION N 2005-13 APF DU 13 JANVIER 2005 portant modification de la délibération n 2001-200 APF du 4 décembre 2001 portant code de procédure

Plus en détail

L école face aux conflits parentaux. Service social en faveur des élèves - DSDEN des Alpes-Maritimes

L école face aux conflits parentaux. Service social en faveur des élèves - DSDEN des Alpes-Maritimes 1 L école face aux conflits parentaux 2 La coéducation : une complémentarité entre l école et les familles En entrant à l école, l enfant devient un élève ; son père et sa mère deviennent des parents d

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:24 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention de New York ITALIE L'Italie est partie : - à la Convention de la Haye du 25 octobre 1980, sur les aspects civils des enlèvements

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

Dossier Vivre une séparation

Dossier Vivre une séparation Question / Réponse au Point Info Famille Dossier Vivre une séparation La séparation du couple est une épreuve souvent longue et difficile pour la famille. Ce guide vous présente les différentes démarches

Plus en détail

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR 10, rue des 3 frères Bernadac 64000 PAU TEL : 05.59.98.51.30 FAX : 05.59.83.81.26 LA SEPARATION DE CORPS La séparation de corps ne doit pas être confondue avec le divorce

Plus en détail

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences

Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Le rôle des avocats dans la prise en charge des femmes victimes de violences Me Sophie PENNARUN 22/01/2015 Pourquoi faire appel à un avocat? L'assistance d'un avocat est importante : face à l'impossibilité

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Audience solennelle du Mardi 3 Janvier 29 Données statistiques 35, boulevard Gambetta BP 474 69665 PRÉSENTATION DU RESSORT Population : TRIBUNAL DE POLICE

Plus en détail

Responsable : alain-christian monkam, avocat à la cour. Mardi 14 octobre 2014. Intervenants : Marie-Claire Sparrow. Barrister

Responsable : alain-christian monkam, avocat à la cour. Mardi 14 octobre 2014. Intervenants : Marie-Claire Sparrow. Barrister Commission ouverte PARIS - LONDRES Responsable : alain-christian monkam, avocat à la cour Mardi 14 octobre 2014 Droit de la famille international International Family Law Divorce Divorce rules Garde d'enfants

Plus en détail

DROIT DE LA COPROPRIETE : UN POUR TOUS, TOUS POUR UN DANS UN IMMEUBLE

DROIT DE LA COPROPRIETE : UN POUR TOUS, TOUS POUR UN DANS UN IMMEUBLE DROIT DE LA COPROPRIETE : UN POUR TOUS, TOUS POUR UN DANS UN IMMEUBLE Les copropriétaires se demandent souvent que faire dans le cas où leur bien immobilier est affecté de malfaçons et que la garantie

Plus en détail

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat?

Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Aide juridicionnelle et honoraires d'avocat : combien paye l'etat? Article juridique publié le 30/05/2009, vu 54113 fois, Auteur : coolover Le système de l'aide juridictionnelle a pour objet de prendre

Plus en détail

Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe

Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe 1 Réponse au Questionnaire sur la Médiation civile et commerciale en Europe 1. Survol historique de la médiation dans le pays En Hongrie deux processus sont connus dans le domaines de mode alternatifs

Plus en détail

Il s'agirait d'un tarif minimal, impératif, auquel il ne serait pas possible de déroger à la baisse.

Il s'agirait d'un tarif minimal, impératif, auquel il ne serait pas possible de déroger à la baisse. - -- -~ G-~~", UN TARIF 1 QUEL F 10/ Préambule: Les réflexions des Ordres et les travaux de la commission s'orientent vers la définition d'un tarif concernant les activités judiciaires de l'avocat qui

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/norve... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/norve... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:25 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention de New York NORVEGE La Norvège est partie : - à la Convention de la Haye du 25 octobre 1980, sur les aspects civils des enlèvements

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement ANNEXE N 3 Médiateur de la Société générale Le rapport d activité de la médiation est uniquement interne, nous n avons donc pas pu en avoir connaissance Historique du dispositif de médiation C est le 15

Plus en détail

1. Principes généraux concernant la transaction

1. Principes généraux concernant la transaction ACCORDS TRANSACTIONNELS Fondements : Article 2044 CV : «La transaction est le contrat par lequel les parties terminent une contestation née ou préviennent une contestation à naître. Circulaire du 1 er

Plus en détail

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Consentement mutuel Conciliation Contrat de mariage Divorce pour faute Pension alimentaire Autorité parentale Droit de visite Régime matrimonial Prestation

Plus en détail

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce

Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce 1 Les mesures urgentes et provisoires durant la procédure en divorce I. Introduction II. Procédure a)conditions d application b)compétence c)mode d introduction de la demande : - la citation à double détente

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail

La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge

La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU PÔLE D EVALUATION DE LA JUSTICE CIVILE La résidence des enfants de parents séparés De la demande des parents à la décision du juge Exploitation

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

LA MEDIATION FAMILIALE ET LES ESPACES DE RENCONTRE FAMILIALE

LA MEDIATION FAMILIALE ET LES ESPACES DE RENCONTRE FAMILIALE MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS LA MEDIATION FAMILIALE ET LES ESPACES DE RENCONTRE FAMILIALE NOTE DE SYNTHESE ESPAGNE, ITALIE, PAYS-BAS, PORTUGAL, SUISSE

Plus en détail

ARBITRAGE : MODE D EMPLOI (Conforme au décret du 13 janvier 2011)

ARBITRAGE : MODE D EMPLOI (Conforme au décret du 13 janvier 2011) ARBITRAGE : MODE D EMPLOI (Conforme au décret du 13 janvier 2011) Le décret n 2011-48 du 13 janvier 2011 portant réforme de l arbitrage est entré en vigueur au 1 er mai 2011 sous réserves de dispositions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2004-1158 du 29 octobre 2004 portant réforme de la procédure en matière familiale NOR : JUSC0420832D Le Premier ministre,

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 G-4-01 N 101 du 5 JUIN 2001 7 E. / 16 INSTRUCTION DU 23 MAI 2001 MUTATIONS A TITRE GRATUIT DONATIONS DROITS D ENREGISTREMENT DIVORCE PRESTATIONS

Plus en détail

Myriam JOYAUX, Juge, Juge aux Affaires Familiales, Assistée de Carole GENOT, Greffier. née le Août 19 à BORDEAUX (Gironde)

Myriam JOYAUX, Juge, Juge aux Affaires Familiales, Assistée de Carole GENOT, Greffier. née le Août 19 à BORDEAUX (Gironde) TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX CHAMBRE DE LA FAMILLE CABINET JAF 25 27F RGN jonction avec RGN M.S Minute n : DU AFFAIRE : Ï01Ï Aujourd'hui Myriam JOYAUX, Juge, Juge aux Affaires Familiales, JUGEMENT

Plus en détail

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour,

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N0702717 M. A X M. Pernot Conseiller Audience du 30 avril 2007 Lecture du 30 avril 2007 MD LA DEMANDE M. A X, de nationalité

Plus en détail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail Cette nouvelle forme de rupture de la relation contractuelle fait son entrée (par la petite porte) dans le Code du travail. Selon une

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION AFFAIRE BOCA c. BELGIQUE (Requête n o 50615/99) ARRÊT STRASBOURG 15 novembre

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 12 novembre 2010 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Matière : Droit de la

Plus en détail

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers

Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers Résumé des dispositions de la directive visant à améliorer l accès à la justice dans les affaires transfrontalières par l établissement de

Plus en détail

ISP ENM 2013 Correction cas pratique de droit civil

ISP ENM 2013 Correction cas pratique de droit civil ISP ENM 2013 Correction cas pratique de droit civil Plusieurs observations liminaires doivent être produites avant qu un guide de correction vous soit proposé. Le sujet est particulièrement long, voire

Plus en détail

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille Dans ce guide 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille 2 Introduire une cause de droit de la famille Requête générale Requête individuelle pour divorce seulement Requête

Plus en détail

LA PRATIQUE JUDICIAIRE

LA PRATIQUE JUDICIAIRE SC001078/competence CENTRE D E FORM ATION PROFESSIONNELLE des Barreaux d e Liège, Verviers, Eupen, Marche -en-famenne, Neufchâtea u et Arlon LA PRATIQUE JUDICIAIRE Schéma des questions à aborder dans le

Plus en détail

LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES.

LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES. LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES. Article juridique publié le 11/06/2013, vu 6168 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Le PV de difficultés, est essentiel dans le cadre de liquidation de

Plus en détail

BDF Avocats AARPI Inter-Barreaux Nancy et Lyon

BDF Avocats AARPI Inter-Barreaux Nancy et Lyon Lettre d actualité en droit de la santé, droit de l entreprise médicale et sciences du vivant. Avril 2014 lettre n 1 Médecins / Cliniques Contrats d exercice libéral - Les nouveaux développements du contentieux

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien

Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien Imed Derouiche Conseiller à la Cour de Cassation Tunisie «Demain est déjà là», écrivit un auteur en 1999. Mais hier est également là et ne sera certainement

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015

Tribunal des conflits. Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif. Rapporteur : Y. Maunand. Séance du 16 novembre 2015 1 Tribunal des conflits Affaire 4036 M. et Mme B. Conflit positif Rapporteur : Y. Maunand Séance du 16 novembre 2015 Le conflit positif dont vous êtes saisi va vous conduire à vous prononcer à la fois

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

N 344 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1986-1987. Annexe au procès-verbal de ta séance du 30 juin 1987. PROPOSITION DE LOI

N 344 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1986-1987. Annexe au procès-verbal de ta séance du 30 juin 1987. PROPOSITION DE LOI N 344 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1986-1987 Annexe au procès-verbal de ta séance du 30 juin 1987. PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE relative à la protection des topographies de

Plus en détail

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S):

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S): COUR D'APPEL DE. TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE.. REQUETE EN VUE DE LA DELIVRANCE D'UNE ORDONNANCE DE PROTECTION articles 515-9 et suivants du code civil et articles 1136-3 et suivants du code de procédure

Plus en détail

N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979. Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI

N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979. Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI N 3 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1978-1979 Annexe au procès-verbal de la séance du 2 octobre 1978. PROJET DE LOI relatif à l'institution d'un régime complémentaire d'assurance vieillesse et survivants

Plus en détail

A propos de la médiation

A propos de la médiation A propos de la médiation La médiation, une démarche volontaire mais spécifique Si toute personne peut, en principe, être médiateur, il faut avoir suivi avec un succès une formation d'un minimum de 90 heures

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

Si vous vivez actuellement un conflit conjugal, votre situation peut être très douloureuse.

Si vous vivez actuellement un conflit conjugal, votre situation peut être très douloureuse. Que faire lors d un conflit conjugal? Consultations matrimoniales Séparation et divorce Médiation familiale Négociation Droit familial collaboratif Litige Que faire lors d un conflit conjugal? Si vous

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 17/07/2014 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 9 juillet 2014 N de pourvoi: 13-19130 ECLI:FR:CCASS:2014:C100860 Publié au bulletin Rejet Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND Cours de Mme Monique CHATEAU-BRIQUET ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 DROIT DE LA FAMILLE INTRODUCTION 1 Notion de famille 2 Notion de parenté 3 Notion

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS QUATRIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 66018/01 présentée

Plus en détail

Garde des enfants et droit de visite

Garde des enfants et droit de visite Garde des enfants et droit de visite Lorsque vous ne vivez plus ensemble en famille Conna tre vos droits et vos responsabilités concernant votre enfant Begin a better ending Commencer une meilleure fin

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BORDEAUX CHAMBRE DE LA FAMILLE CABINET JAF 24 20J RGn1 DU Janvier 2013 Minute nc JUGEMENT SUR LE FOND AUDIENCE PUBLIQUE DE LA DEUXIEME CHAMBRE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

Plus en détail

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015.

Divorce et sort des enfants. Analyse de l arrêt du Tribunal fédéral 5A_46/2015. Tribunal fédéral 5A_46/2015 Newsletter septembre 2015 II ème Cour de droit civil Arrêt du 26 mai 2015 (f) Garde des enfants, entretien, revenu Résumé et analyse hypothétique Proposition de citation : Olivier

Plus en détail

La médiation commerciale

La médiation commerciale La médiation commerciale La médiation, tout le monde en parle mais peu la pratique. Pourtant, les modes alternatifs de règlement des confits, les MARC, connus également sous leur vocable anglais, ADR (Alternativ

Plus en détail

RAPPORT MAGENDIE (II)

RAPPORT MAGENDIE (II) RAPPORT MAGENDIE (II) PREAMBULE Le rapport «Célérité et qualité de la justice devant la Cour d Appel» procède d une mission du Garde des Sceaux dans l intention de «promouvoir une démarche de modernisation

Plus en détail

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie?

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? En cas d autorité parentale exclusive, c est la liberté ; le parent la détenant pouvant

Plus en détail

Vous divorcez? 5 questions pour mieux comprendre. Vous informer et vous aider dans vos démarches

Vous divorcez? 5 questions pour mieux comprendre. Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous divorcez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous divorcez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Ce livret

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs valeurs réelles)

Plus en détail

Le divorce. Procédures

Le divorce. Procédures Vos droits Institutions Acteurs F i c h e P r a t i q u e Le divorce Procédures Le divorce Les procédures de divorce sont aujourd hui pacifiées et simplifiées. Toutefois, les conséquences restent les mêmes

Plus en détail

LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL

LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL UNIVERSITE D'AIX-MARSEILLE Faculté de Droit et de Science Politique LABORATOIRE DE DROIT PRIVE & DE SCIENCES CRIMINELLES ÉQUIPE LES TRANSFORMATIONS DU CONTENTIEUX FAMILIAL PRESSES UNIVERSITAIRES D'AIX-MARSEILLE

Plus en détail

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats La solution La contestation d une candidature, quels qu en soient les motifs, se rattache à la régularité

Plus en détail

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T Numéro du rôle : 618 Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335, 3, alinéa 3, du Code civil posée par le tribunal de première instance de Nivelles.

Plus en détail

Procédure de consultation Autorité parentale révision du code civil et du code pénal

Procédure de consultation Autorité parentale révision du code civil et du code pénal Département fédéral de Justice et Police Madame la Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf Office fédéral de la justice Palais fédéral 3003 Berne 25 mars 2009 Procédure de consultation Autorité parentale

Plus en détail

Fournisseur X République Française

Fournisseur X République Française Page 1 Cour d'appel Douai Chambre 1, section 1 6 Juin 2011 N 10/03790 Monsieur M. Fournisseur X République Française Au nom du Peuple Français COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 06/06/2011

Plus en détail

L arbitrage maritime en France

L arbitrage maritime en France Politique maritime L arbitrage maritime en France François Arradon Président de la Chambre arbitrale maritime de Paris Chacun sait que l arbitrage est un mode de règlement des litiges, mais certains ignorent

Plus en détail

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions pratiques [comité d entreprise] Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions Les effets de la reconnaissance d une unité économique et sociale sont progressivement affinés

Plus en détail

Cour supérieure (garde d enfants, droits d accès, pension alimentaire, division des biens (en divorce ou conjoints de fait pour plus de 70 000 $),

Cour supérieure (garde d enfants, droits d accès, pension alimentaire, division des biens (en divorce ou conjoints de fait pour plus de 70 000 $), Cour supérieure (garde d enfants, droits d accès, pension alimentaire, division des biens (en divorce ou conjoints de fait pour plus de 70 000 $), divorce) (42 palais de justice au Québec) Cour du Québec

Plus en détail

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale

Guide pratique. Réseau judiciaire européen en matière civile et commerciale Le recours à la vidéoconférence en vue d obtenir des moyens de preuve en matière civile et commerciale en vertu du règlement (CE) n 1206/2001 du Conseil du 28 mai 2001 Guide pratique Réseau judiciaire

Plus en détail

Savoir comment faire (avant & pendant un divorce, ->> pour après!)

Savoir comment faire (avant & pendant un divorce, ->> pour après!) Savoir comment faire (avant & pendant un divorce, ->> pour après!) Il existe bien la préparation au mariage! En revanche, dans le labyrinthe du divorce, chacun ne pouvait que suivre des conseils glanés

Plus en détail

FORMULAIRE 1. (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) COUR SUPÉRIEURE PROVINCE DE. Chambre de la famille. N o :

FORMULAIRE 1. (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) COUR SUPÉRIEURE PROVINCE DE. Chambre de la famille. N o : FORMULAIRE 1 (règles 21,23) DÉCLARATION EN DIVORCE (Art. 813.3 C.p.c.) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE N o : COUR SUPÉRIEURE Chambre de la famille (Divorces) PARTIE(S) DEMANDERESSE(S) -et-, s'il

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Piwnica et Molinié, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Piwnica et Molinié, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 02/12/2014 Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 13 novembre 2014 N de pourvoi: 13-22300 ECLI:FR:CCASS:2014:C201714 Publié au bulletin Rejet Mme Flise (président), président SCP

Plus en détail

La lettre de la S.C.B.

La lettre de la S.C.B. Octobre 2015 Nume ro 5 Les conséquences des décrets «Magendie» sur la responsabilité civile professionnelle des avocats Introduction La lettre de la S.C.B. Les décrets Magendie, depuis leur entrée en vigueur

Plus en détail

Hygin Didace Amboulou LE DIVORCE ET LA SÉPARATION DE CORPS EN DROIT CONGOLAIS. armattan

Hygin Didace Amboulou LE DIVORCE ET LA SÉPARATION DE CORPS EN DROIT CONGOLAIS. armattan Hygin Didace Amboulou LE DIVORCE ET LA SÉPARATION DE CORPS EN DROIT CONGOLAIS armattan Table des matières Avant-propos ]] Titre I : Le divorce.. 13 Chapitre préliminaire : La notion de divorce......15

Plus en détail

a p ro r tec e t c io i n j u j ri r d i iq i ue des e s a g a en e ts s f ac a e c e à a re r s e s s i s v i i v t i é é e t e à à l a l

a p ro r tec e t c io i n j u j ri r d i iq i ue des e s a g a en e ts s f ac a e c e à a re r s e s s i s v i i v t i é é e t e à à l a l La protection juridique des agents face à l agressivité et à la violence Delphine JAAFAR DJ AVOCAT 2010 Texte de référence Article 11 de la loi n 83 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE SOUSA LELLO ET FERNANDES BORGES c. PORTUGAL. (Requête n o 28776/08) ARRÊT STRASBOURG. 26 juillet 2011

DEUXIÈME SECTION. AFFAIRE SOUSA LELLO ET FERNANDES BORGES c. PORTUGAL. (Requête n o 28776/08) ARRÊT STRASBOURG. 26 juillet 2011 DEUXIÈME SECTION AFFAIRE SOUSA LELLO ET FERNANDES BORGES c. PORTUGAL (Requête n o 28776/08) ARRÊT STRASBOURG 26 juillet 2011 Cet arrêt est définitif. Il peut subir des retouches de forme. 1 En l'affaire

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-488 QPC du 7 octobre 2015 (M. Jean-Pierre E.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 juillet 2015 par la Cour de cassation (première chambre civile, arrêt n 969 du même jour), dans

Plus en détail

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés Secrétariat général Direction de l Administration générale et de l Équipement Sous-direction de la Statistique, des Études et de la Documentation L exercice de l autorité parentale après le divorce ou

Plus en détail

TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 REPUBLIQUE FRANÇAISE. Conflit positif AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 REPUBLIQUE FRANÇAISE. Conflit positif AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL DES CONFLITS N 3843 Conflit positif Préfet de la Région Alpes Côte d Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône Société B. c/ E. REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE TRIBUNAL DES CONFLITS

Plus en détail

Guides du divorce - Argumentaire sur les guides

Guides du divorce - Argumentaire sur les guides Guides du divorce - Argumentaire sur les guides Thémes Informations sur les différents divorces, la séparation de corps Divorces de France Savoir au lieu de se faire Avoir lors d'un divorce! Savoir comment

Plus en détail

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs Fiche 8. DROITS DES ENFANTS Droits des enfants Les principes énoncés dans le cadre international des droits de l'homme s'appliquent à la fois aux enfants et aux adultes. Les enfants sont explicitement

Plus en détail

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003

DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 DÉCISION Nº233 du 5 juin 2003 relative à l exception d inconstitutionnalité des dispositions de l article 18 alinéa (2) de la Loi nº146/1997 réglementant les taxes de justice de timbre, avec les modifications

Plus en détail

Quel est le pouvoir d enquête du CHSCT? La première question : Pourquoi faire des enquêtes en matière de risque grave?

Quel est le pouvoir d enquête du CHSCT? La première question : Pourquoi faire des enquêtes en matière de risque grave? Quel est le pouvoir d enquête du CHSCT? Des réponses précises à vos questions à propos du pouvoir d enquête du CHSCT La première question : Pourquoi faire des enquêtes en matière de risque grave? Le but,

Plus en détail

La désignation du syndic par l assemblée générale des copropriétaires

La désignation du syndic par l assemblée générale des copropriétaires La désignation du syndic par l assemblée générale des copropriétaires Article juridique publié le 13/02/2015, vu 3211 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La Cour de cassation, par une décision du 5 novembre

Plus en détail

------------------ Unité - Progrès - Justice CHAMBRE CIVILE ------------------ AUDIENCE PUBLIQUE

------------------ Unité - Progrès - Justice CHAMBRE CIVILE ------------------ AUDIENCE PUBLIQUE COUR DE CASSATION BURKINA FASO ------------------ Unité - Progrès - Justice CHAMBRE CIVILE ------------------ Dossier n 104/08 ---------- Arrêt n 24 du 07 juillet 2011 AUDIENCE PUBLIQUE du 07 juillet 2011

Plus en détail

STATISTIQUES ET ETUDES SUR LES DIVORCES

STATISTIQUES ET ETUDES SUR LES DIVORCES STATISTIQUES ET ETUDES SUR LES DIVORCES Ministère de la Justice SG - SDSE Page 1 Introduction : la double face de la statistique Justice Une statistique au service du ministère Étude d impact, Aide à la

Plus en détail

ARTICLE 90 DU DECRET N 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991

ARTICLE 90 DU DECRET N 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 Pour les missions achevées à compter du 1er janvier 2011, le droit de plaidoirie est à la charge du bénéficiaire de l'aide juridictionnelle (article 40 de la loi n 91-647 du 10 juillet 1991). Les droits

Plus en détail

Le nouveau tribunal de la famille et de la jeunesse : quelles avancées?

Le nouveau tribunal de la famille et de la jeunesse : quelles avancées? Avis du Service droit des jeunes de Bruxelles Le nouveau tribunal de la famille et de la jeunesse : quelles avancées? Septembre 2014 1 Origines de la création du tribunal de la famille et de la jeunesse

Plus en détail

Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets

Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets Rôle de l avocat et procédure devant la future juridiction unifiée des brevets Bertrand WARUSFEL Avocat au barreau de Paris (cabinet FWPA) Professeur à l'université Lille 2 Expert du sous-groupe Brevets

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MSP-2014-26

Décision du Défenseur des droits MSP-2014-26 Décision du Défenseur des droits MSP-2014-26 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à des observations en justice Domaine(s) de compétence de l Institution : Droits des usagers des services

Plus en détail