Etude sur les besoins de conseil en mobilité en Alsace

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur les besoins de conseil en mobilité en Alsace"

Transcription

1 Etude sur les besoins de conseil en mobilité en Alsace avril 2015 alter- éc(h)o conseil développement durable et gouvernance territoriale

2 Etude réalisée entre novembre 2014 et avril 2015 par alter- éc(h)o conseil (contact : Ludovic Schneider echo.fr echo.fr) pour l Ademe Alsace (contact : Jean- Pierre Behaxeteguy - chargé de mission transport et consommation responsable - jean- - ADEME Alsace Conseil mobilité Page 2 sur 70

3 Sommaire PARTIE 1 : CONTEXTE ET METHODOLOGIE CONTEXTE DE L ETUDE OBJECTIFS METHODOLOGIE EMPLOYEE Phase 1 : Réalisation d une enquête auprès des acteurs alsaciens de la mobilité Phase 2 : Analyse et recommandations en vue d un meilleur accompagnement de la mobilité PARTIE 2 : LES DEMARCHES DE MOBILITE LES REPONSES PROFIL DES REPONDANTS LES POLITIQUES INTERNES DE MOBILITE Etat des démarches internes de mobilité Les motivations Les freins et blocages des démarches internes de gestion des déplacements Les facilitateurs des démarches internes de gestion des déplacements Les principales actions mises en place LES POLITIQUES DES COLLECTIVITES Les publics cibles des actions de mobilité par les collectivités Les actions en place et à venir LES ACTIONS DES ASSOCIATIONS PARTIE 3 : LES BESOINS FORMULES Besoins des acteurs pour leur démarche interne Besoins des collectivités pour leur territoire Besoins des associations LES PRINCIPALES CONCLUSIONS DE L ENQUETE PARTIE 4 : BENCHMARKING CONSEIL EN MOBILITE Mobilex (Bas- Rhin) Agence Ecomobilité (Chambery, Savoie) Mobil Conseils Chambery Agence de mobilité Ardèche Déclic Mobilités (Nord Pas de Calais) Fédération FARE Actions diverses COOPERATION POUR DES DEPLACEMENTS MULTIMODAUX L INFORMATION PDE Pro mobilité (IDF) ADEME Alsace Conseil mobilité Page 3 sur 70

4 Actions diverses L INFORMATION MULTIMODALE ORGANISATION DES ENTREPRISES SENSIBILISATION Eco- Manifestations Alsace, Sélestat Challenge mobilité en Rhône- Alpes Association Trajets, Sélestat Actions diverses DEVELOPPEMENT DE L USAGE DES TRANSPORTS EN COMMUN INCITATION A L USAGE DU VELO Movelo Alsace Les ateliers vélo par Bretz'Selle, Strasbourg La promotion du vélo par le CADR 67, Strasbourg Actions diverses MEILLEUR USAGE DE LA VOITURE L autopartage par Citiz, Strasbourg Les taxis solidaires par l Association Culture et Solidarité, Emlingen Transistop, l autostop organisé (par Munster en transition) Actions diverses sur le covoiturage, l autopartage et le stop organisé PARTIE 5 : PRECONISATIONS 51 LES BESOINS A COUVRIR 53 LA STRATEGIE D INTERVENTION 53 Préliminaire : arrêt des subventions aux PDE 53 Axe 0 : Anticiper les changements à venir en 2016 avec le nouveau découpage régional 53 Axe 1 : Réseau des acteurs de la mobilité en Alsace (et de la grande Région ALCA) 53 Axe 2 : Réseau de conseillers territoriaux en mobilité 54 Axe 3 : Réseaux territoriaux de PDE 54 Axe 4 : Centre de ressources commun sur la mobilité 54 Axe 5 : Actions diverses 55 FICHES ACTIONS 56 Création d une agence de conseil en mobilité 56 Création de réseaux territoriaux de PDE 57 Création d un centre de ressources 57 CONCLUSIONS ANNEXE 1 : QUESTIONNAIRE «ENTREPRISES» ANNEXE 2 : QUESTIONNAIRE «TERRITOIRES» ANNEXE 3 : QUESTIONNAIRE «ASSOCIATIONS» ADEME Alsace Conseil mobilité Page 4 sur 70

5 Partie 1 : Contexte et méthodologie ADEME Alsace Conseil mobilité Page 5 sur 70

6

7 Contexte de l étude En Alsace, les démarches de mobilité dans les entreprises sont accompagnées de longue date (14 ans). Aujourd hui pourtant, force est de constater que les PDE 1 ont des difficultés pour perdurer dans le temps. Peu de nouvelles démarches PDE ou PDIE 2 sont engagées mais un relais est pris par les PCET 3 qui travaillent beaucoup sur cette thématique de la mobilité des habitants de leur territoire. Dans ce contexte, une évolution de l accompagnement par l ADEME des démarches de mobilité semble maintenant nécessaire pour aller plus loin, plus efficacement. Cette évolution passe par : 1 ère étape : évaluation des PDE, réalisée en ème étape (2015) : comprendre les besoins résiduels et les besoins d accompagnement en interrogeant les entreprises, administrations, collectivités, associations... Objectifs Les objectifs de cette étude sont de comprendre les besoins d accompagnement en mobilité des différents types d acteurs en Alsace, et ainsi construire une nouvelle offre coordonnée entre les acteurs, plus efficiente et durable que les PDE engagés jusqu alors. Pour cela, les différents acteurs alsaciens ont été sollicités par le biais d une enquête par mail, complétée par des échanges téléphoniques quand cela était nécessaire. L ensemble de ces échanges a été synthétisé et analysé pour produire des recommandations (co- construites avec les acteurs consultés). 1 PDE : Plan de Déplacement d Entreprises 2 PDIE : Plan de Déplacement Inter- Entreprises 3 PCET : Plan Climat Energie Territorial démarches principalement mises en œuvre à l échelle des Pays en Alsace ADEME Alsace Conseil mobilité Page 7 sur 70

8 Méthodologie employée Un comité de pilotage a été constitué pour suivre cette étude et les recommandations associées. Il est composé de : ADEME Alsace (Jean- Pierre Behaxeteguy) Région Alsace (Pierre Fierling) Conseil Départemental du Bas- Rhin (Guillaume Billet) Conseil Départemental du Haut- Rhin (Marie- Laure Funel) Strasbourg Eurométropole (Pierre Hanauer) Mulhouse Alsace Agglomération (Pascal Rieth) CCI Alsace (Didier Kahn) CARSAT (Corinne Wolfugel) Pays d Alsace du Nord (Virginie Formosa) Pays Rhin Vignoble Grand Ballon (Marion Prefol) L étude se décomposait en deux phases. Phase 1 : Réalisation d une enquête auprès des acteurs alsaciens de la mobilité Une base de données d interlocuteurs «mobilité» dans les entreprises, administrations, collectivités et associations a été constituée en agrégeant différentes données dont disposaient l ADEME et les membres du comité de pilotage. Trois questionnaires en ligne ont été construits sur une base commune (avec des variantes en fonction des publics) : Un questionnaire pour les entreprises et administrations Un questionnaire pour les collectivités et autres structures qui agissent sur un territoire (Pays, Parcs Naturels, etc.) Un questionnaire pour les associations travaillant sur les questions de mobilité Un premier mail a été envoyé à l ensemble de la base de données le 6 janvier 2015 avec une date limite de réponse fixée au 23 janvier Un mail de rappel a été adressé à toutes les personnes n ayant pas répondu le 20 janvier Plusieurs entretiens téléphoniques sont venus compléter cette enquête par mail jusqu à mi- février Phase 2 : Analyse et recommandations en vue d un meilleur accompagnement de la mobilité Une enquête en janvier/février 2015 auprès des entreprises, collectivités et associations alsaciennes pour connaître leurs besoins d accompagnement Suite à l enquête réalisée, aux différents éléments recueillis dans les questionnaires web et lors des entretiens téléphoniques, une analyse complète des réponses a été réalisée : ADEME Alsace Conseil mobilité Page 8 sur 70

9 Analyse statistique pour les réponses fermées avec traitement croisé et distinction en fonction des publics visés. Hiérarchisation et synthèse des propositions formulées dans les questions ouvertes par les répondants. Parallèlement au traitement de ces données, un benchmarking a été réalisé par alter- éc(h)o pour identifier les projets et actions mis en œuvre sur d autres territoires pour accompagner la mobilité. Un atelier participatif regroupant les membres du comité de pilotage et différents acteurs alsaciens représentatifs des répondants à l enquête s est réuni le 10 mars pour échanger autour des résultats et besoins exprimés et travailler ensemble sur les réponses prioritaires à y apporter. Cet atelier a permis de remettre l ensemble des besoins en perspective et de s interroger ensemble Un benchmarking et des préconisations pour mieux accompagner la mobilité sur une stratégie qui ne soit pas une simple juxtaposition de réponses aux besoins mais qui constitue une vraie politique cohérente, structurée et partagée. L ensemble de ces éléments a ensuite été traduit en termes de stratégie et de proposition d actions potentielles à mettre en œuvre par l ADEME et ses partenaires du comité de pilotage. ADEME Alsace Conseil mobilité Page 9 sur 70

10

11 Partie 2 : Les démarches de mobilité ADEME Alsace Conseil mobilité Page 11 sur 70

12

13 Les réponses Les bases de données compilées pour constituer le listing des destinataires de l enquête sont nombreuses et parfois anciennes. Elles contiennent de nombreux contacts qui ne travaillent pas forcément sur les questions de mobilité et qui ont parfois changé de poste ou même d entreprise. Après une première sollicitation le 6 janvier 2015 auprès de 537 entreprises (avec une date limite de réponse le 23 janvier), nous avons envoyé un mail de relance le 20 janvier et complété la liste avec 78 entreprises du territoire du Pays Bruche Mossig Piémont (en leur proposant une date limite au 30 janvier sans relance pour eux). Des relances téléphoniques ont été effectuées auprès de différents acteurs jugés importants (car disposant d une politique de mobilité et/ou disposant de nombreux salariés). Au final, 616 structures ont été sollicitées. Plus de 17% ne 127 répondants à l enquête disposent pas de contacts valides. 127 réponses sont exploitables. Ces réponses ne sont pas représentatives des acteurs alsaciens en termes d existence et/ou d avancement des démarches de mobilité en Alsace (les acteurs qui se sentent concernés par le questionnaire sont très probablement surreprésentés) mais permet de bien évaluer les facteurs de réussite et/ou d échec et les besoins des acteurs alsaciens. Le taux de retour global est de 25% et se répartit en fonction des publics de la manière suivante : Questionnaire Nb Nb_Invalides %_Invalides Nb_Reponses %_Reponse Association ,0% 8 50% Entreprises ,7% 82 25% EntreprisesBMP ,5% 8 12% Territoires ,9% 29 28% Total ,2% % Le questionnaire comportait de nombreuses questions ouvertes 4. Ces questions ont suscité beaucoup de commentaires. Les répondants ont écrit plus de mots (soit près de caractères sans espaces). Cela représente 145 mots par répondant en moyenne. Profil des répondants Le profil des répondants est intéressant à observer, même s il est évidement lié aux fonctions des personnes présentes dans les bases de données utilisées, et donc sollicitées pour l étude. Les différents intitulés de fonction des répondants ont ainsi été catégorisés et on observe les résultats suivants : Une bonne représentativité du territoire alsacien. Beaucoup de profils QSE ou Environnement/DD en entreprise et Transport dans les collectivités. Mais beaucoup de membres de la direction aussi. 4 Voir les questionnaires en annexe ADEME Alsace Conseil mobilité Page 13 sur 70

14 Figures 1 et 2 : Postes occupés par les répondants aux questionnaires collectivités et entreprise On peut ainsi observer que le questionnaire a été rempli en majorité par des responsables/animateurs QSE dans les entreprises, par des techniciens de services transport dans les collectivités. Il est également intéressant de noter que près de 20% des répondants sont des personnalités dirigeantes qui semblent donc prendre à leur compte ces problématiques de mobilité. Une carte des répondants permet également de visualiser une bonne couverture du territoire alsacien même si le département du Bas- Rhin est surreprésenté. Figure 3 : Carte des répondants (rouge : entreprises, violet : organismes publics, bleu : collectivités, vert : associations) ADEME Alsace Conseil mobilité Page 14 sur 70

15 Les politiques internes de mobilité Etat des démarches internes de mobilité Sur les 119 réponses 5 concernant l existence ou non et l état d avancement d une démarche interne de mobilité, on note qu exactement la moitié des répondants n en dispose pas ou plus : 31% ne disposent pas d une politique de mobilité 11% sont en phase de réflexion sur ce point 8% en ont mis en œuvre mais l ont abandonnée (exclusivement des entreprises ou organismes publics). La situation est d ailleurs très différente entre les entreprises et les collectivités qui ont répondu à l enquête comme le montrent les répartitions suivantes : 5 Les associations n étaient pas interrogées sur ce point ADEME Alsace Conseil mobilité Page 15 sur 70

16 Figures 4 et 5 : Etat d'avancement des démarches internes de mobilité par type de structures répondantes On peut probablement expliquer la disparité importante des résultats par le fait que les collectivités se sentent plus facilement concernées par les problématiques de mobilité que les entreprises. Elles ont donc été plus enclines à remplir l ensemble du questionnaire, même si elles ne disposent pas elles mêmes d une politique interne de mobilité. De fait, toutes les collectivités répondantes ont indiqué qu elles travaillaient sur la mobilité pour leur territoire (80% sont même organisatrices d une La pérennisation des PDE... un vrai enjeu! politique de mobilité). On peut également noter que 38% des structures qui ont mis en place une démarche ont des difficultés à la maintenir dans le temps et l ont, soit totalement abandonné, soit attendent un souffle nouveau. Cette pérennisation est donc un enjeu majeur pour les démarches de PDE. Les motivations Problématique de stationnement Les problématiques de stationnement sont clairement un facteur déclenchant de beaucoup de démarches de mobilité. Socomec, le Centre Hospitalier de Haguenau, le Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse Sud- Alsace, Weleda, l URSSAF ou MMA le citent par exemple comme raison principale de leur engagement. Pour le Centre de rééducation fonctionnelle Clémenceau (Strasbourg), le stationnement est devenu payant aux abords du site ; l établissement a donc pris des mesures (incitation à l usage des parkings relais) mais n a pas développé de démarche globale. Hager a cité cette motivation mais la démarche a été abandonnée ; la contrainte ne serait donc pas assez forte pour en assurer la pérennité. La démarche de la CAF attend un nouveau souffle et ils se demandent aujourd hui si le PDE était une réponse pertinente à ces problématiques de stationnement. La démarche de la Région Alsace répond à une attente des agents qui subissent une saturation du parking voiture et vélo (en plus du réseau routier)... mais elle attend, elle aussi, un souffle nouveau. ADEME Alsace Conseil mobilité Page 16 sur 70

17 Engagement environnement et/ou DD Les démarches de mobilité sont également issues d un engagement plus global. Le PDE s inscrit dans la démarche développement durable de Armbruster Frères ou du Centre Hospitalier Saint- Vincent et les Agendas 21 des villes de Saint- Louis et Schiltigheim ou le PCET du Pays Bruche Mossig Piémont. A Merck Millipore, c est l ISO qui a incité l entreprise à s engager dans cette voie. Les PDE, nés principalement de contraintes (stationnement notamment) ou d un engagement environnemental plus global! Le Bilan Gaz à Effet de serre a fait ressortir les transports comme axe prioritaire pour l EPSAN, Diehl Metering, Vialis, Schroll ou le CD67. Notons enfin que plusieurs acteurs se doivent de travailler sur les enjeux de mobilité pour être en cohérence avec leur action : GestEnergie (bureau d étude environnemental), l ASPA, le Port Autonome de Strasbourg, le CD67 ou l Eurométropole sentent le besoin d être exemplaires en tant que promoteurs d une mobilité durable. Réseau GDS a également lancé une démarche pour faire valoir son «exemplarité» mais cela n a pas suffi à pérenniser la démarche. Economie financière pour l entreprise Quelques structures voient la démarche de mobilité comme un moyen de «diminuer les dépenses» (DRFIP Direction Régionale des Finances Publiques), surtout dans le cas d entreprises qui génèrent beaucoup de déplacements professionnels (France Signalisation). La ville d Illkirch y voit également le moyen de «réduire le parc de véhicules légers et les émissions associées». Propositions pour les salariés Au- delà de l intérêt direct pour l entreprise, certaines structures voient ainsi l occasion de proposer des solutions à leurs agents : «réduction des accidents de trajets» (Punch Wisches, Rohm & Haas, Superba), «économie financière pour les personnels» (Rohm & Haas), «volonté de réduire les coûts de déplacements et de stationnement pour les agents» (VNF). De Dietrich Thermique s est également attaqué à cette thématique car elle était ressortie comme une attente des salariés dans le cadre d ateliers participatifs. Difficultés pour s engager Certaines structures disposent d équipes trop petites pour qu une démarche structurée de type PDE ou PDA semble pertinente à mettre en place, ce qui n empêche pas une réflexion sur les modes de transport, en particulier pour les déplacements professionnels (ADAC, Adéan, CC du Pays de Saint- Odile). Parfois la voiture individuelle est encouragée (volontairement ou non) par le biais de la mise à disposition de voitures de service ou d une prime transport (Messier Bugatti, Hussor), de sorte que les transports alternatifs sont perçus comme plus contraignants et plus chers que la voiture... Beaucoup de structures perçoivent une certaine absence d alternative à la voiture individuelle : Horaires de travail trop variables au sein d une structure Absence d offre de transports en commun (manque de desserte ou horaires non adaptés, en particulier pour les entreprises avec des postes). Horaires de travail non identiques entre entreprises d une même zone (difficulté à faire du covoiturage inter- entreprise) ADEME Alsace Conseil mobilité Page 17 sur 70

18 Parcours cyclables non sécurisés Un travail de consultation a été engagé chez Hussor ou Ricoh mais il n a pas permis de trouver de solution alternative autre que le covoiturage déjà en place. Les freins et blocages des démarches internes de gestion des déplacements Seules les structures disposant d une démarche de mobilité (même si elle a été abandonnée) ont été invitées à préciser les freins rencontrés pour leur démarche. Au total, 55 personnes ont répondu à la question fermée des freins et blocages des démarches de mobilité (47 entreprises, 8 collectivités). Elles ont cité en moyenne 2,4 freins. Les résultats se répartissent de la manière suivante : Figure 6 : Freins aux démarches internes de mobilité par type de répondants (en pourcentage des répondants) Sans surprise, on découvre que la première difficulté est, de loin, la résistance au changement des salariés. La voiture individuelle et le stationnement facile (au moins pour les sites non urbains) sont perçus comme un «confort». Au- delà de la remise en cause de ses habitudes, les alternatives à la voiture peuvent faire ressortir des craintes (peur du vélo, peur du covoiturage «avec des inconnus», manque de lisibilité des transports en commun, etc.). Sans compter que «la hausse du coût Principaux freins : Résistance au changement des salariés et difficultés à maintenir la dynamique des déplacements individuels pourrait être un argument, mais pas en ce moment avec la baisse du coût du carburant». Au final, «chaque salarié a besoin d une réponse personnelle adaptée et il est difficile de proposer tout un panel de solutions (qui ne toucheront peut- être qu une dizaine de personnes à chaque fois)». ADEME Alsace Conseil mobilité Page 18 sur 70

19 Plus de la moitié des répondants ont également cité la difficulté à maintenir la dynamique dans le temps comme contrainte forte pour ces démarches. Notons que, concernant la dynamique dans le temps, ce critère n a été coché par aucune structure qui est en train de mettre en place sa démarche de mobilité. Il a été indiqué par 61% des structures disposant d une démarche, 56% de ceux qui attendent un souffle nouveau et 71% de ceux qui ont abandonné la démarche. C est donc clairement une menace, même pour les démarches qui semblent aujourd hui bien fonctionner. L un des répondants pointe par ailleurs le fait qu «une démarche PDE est plus difficile à maintenir et à justifier sur un site qui dispose déjà de nombreuses dessertes (train, tram, bus...). La marge de progrès est faible. Beaucoup d'énergie dépensée pour peu d'actions à mener». De manière générale, on peut également noter que la méthodologie, les informations (que ce soit sur la mobilité en général ou sur les acteurs) et les coûts ne représentent pas aujourd hui des contraintes majeures pour les structures ayant fait le pas d engager une démarche de mobilité. Ce n est pas pour autant que ce ne sont pas des leviers à développer pour inciter de nouvelles structures à s engager. D autant que l animation nécessite des moyens humains et du temps... qui font souvent défaut! On retrouve également les freins suivants : éloignement géographique contraintes horaires manque de liaison de transport en commun manque de souplesse horaires TER et SNCF changement de référent refus de la structure nationale répartition des salariés sur plusieurs sites Pour lever les blocages : Les leviers pour lever les blocages Une bonne gouvernance, de l animation et Les principaux leviers utilisés pour limiter ces freins beaucoup de communication sont les suivants : Portage politique fort et affiché Introduction d une souplesse dans les horaires de travail Animation de la démarche au sein de la structure avec des référents mobilité (et des outils, de communication notamment, à leur disposition) Formation des «grands rouleurs» à l écoconduite et au risque routier, de l ensemble des personnels à la circulation à vélo «Trouver une nouvelle idée/un nouvel axe de communication chaque année» pour maintenir une dynamique Mise à disposition de vélos à assistance électrique Prêt des vélos d entreprise pour la pause méridienne Partenariat avec les collectivités, les entreprises de transport, les entreprises de la zone Mais c est très majoritairement par le biais de la communication/sensibilisation qu on lève les blocages : information dans le journal d entreprise et/ou l intranet distribution de fascicules ADEME Alsace Conseil mobilité Page 19 sur 70

20 information des salariés et des décideurs sur les coûts comparés, gains et retour sur investissement réalisation d animations régulières (journées d information, parrainage par un collègue pour conseiller des itinéraires à vélo plus sécurisants, jeu- concours, challenge «au boulot à vélo», atelier d entretien vélo, etc.) Les facilitateurs des démarches internes de gestion des déplacements Au total, 61 personnes ont répondu à la question fermée des facilitateurs des démarches de mobilité (52 entreprises, 9 collectivités). Elles ont cité en moyenne 3 facilitateurs. Les résultats se répartissent de la manière suivante : Figure 7 : Facilitateurs aux démarches internes de mobilité par type de répondants (en pourcentage des répondants) 6 L engagement de la direction ressort clairement comme le premier levier facilitant une démarche de mobilité. Le CD68 explique par exemple qu un «engagement fort de la hiérarchie et [des] moyens humains d'animation [permettent de] toucher l'ensemble du personnel». De même, l engagement de la direction permet d intégrer ces enjeux dès la «formation des nouveaux arrivants» (ASPA) ou une ambiance générale qui permet que, «lorsqu'un nouveau entre dans l'équipe, les "anciens" montrent tout de suite l'exemple et le "nouveau" est pris dans le rythme.» (Gest Energie). Notons que sur les 13 répondants ayant un poste de direction, 9 ont coché ce critère (soit 69%, un peu moins que la moyenne des répondants qui est à 74%). 6 Les deux répondants qui ont proposé des choix non cités ont indiqué «financier» et «desserte gare SNCF». ADEME Alsace Conseil mobilité Page 20 sur 70

21 Vient ensuite le fait que la démarche «simplifie la vie» des personnels. Les répondants précisent souvent que cette «simplification» rime avec «avantage financier». Il faut en effet concilier gain Facteurs de succès : financier pour l entreprise et pour les agents. Et que le Un soutien de la direction, de l animation et «confort» de la voiture individuelle soit compensé par des arguments pour faciliter la vie des des avantages telle qu une prise en charge (à 100% par personnels! exemple à la CCI). Cette carotte peut également servir à «pousser les gens à essayer» des modes alternatifs avant de les adopter. La Ville d Illkirch va jusqu à dire qu «il faut un intérêt financier immédiat, sinon pas de changement par les agents». La communication permet également de mettre en valeur les avantages pour les salariés mais elle doit être «continuellement maintenue» comme l indique l EPSAN de Brumath. Notons enfin que Socomec estime que le diagnostic, en particulier l enquête, est «très important» pour identifier les «réponses à des problèmes». D où l importance également d une bonne méthodologie de travail sur le PDE. Il est intéressant de réaliser un focus sur les réponses «une dynamique de territoire». Sur les 22 répondants, 12 sont situés sur le territoire de l Eurométropole (dont 5 à Illkirch). 2 entreprises font partie du PDIE du Parc de l Innovation d Illkirch, 3 du PDIE du Port du Rhin, 1 du PDIE du Wacken. Seules 2 entreprises du Pays d Alsace Nord ont cité ce facteur facilitateur alors même qu un travail important est en cours sur ce territoire. Par ailleurs, 8 répondants se dispersent sur des territoires variés sur lesquels des politiques de mobilité sont évidemment en place mais pour lesquels nous n avons pas identifié de politique forte en faveur de la mobilité dans les entreprises (Benfeld, Colmar, Mulhouse, Obernai, Saint- Louis, Saverne, Sélestat, Wolxheim). Figure 8 : Carte des structures ayant indiqué que la dynamique de territoire est un facilitateur des démarches de mobilité ADEME Alsace Conseil mobilité Page 21 sur 70

22 De fait, certains répondants semblent regretter un manque de dynamique du territoire : AMCOR Sélestat, Diehl Saint- Louis («Le pays avait lancé il y a quelques années une démarche intéressante avec un plan climat qui prenait dans son périmètre les entreprises. Aujourd'hui, le plan climat a été recentré sur la collectivité, dommage!») ou Alcatel Lucent Illkirch- Graffenstaden («Notre principal problème est le mauvais accès via les transports en commun : éloignement du Tram et du Train, une seule ligne de Bus à proximité. On manque de soutien des collectivité territoriales (CUS, CG,...)» ou Socomec Benfeld (manque de pistes cyclables, périodes de travaux pour le train) qui pondère cependant en saluant une «équipe SNCF dynamique et ouverte, venant gracieusement animer un stand (à refaire)». Les principales actions mises en place Les répondants qui disposent ou ont disposé d une démarche de mobilité ont été invités à préciser le contenu de cette politique et les principales actions qu elle comporte. Des actions nombreuses sur tous les champs de la mobilité. D autant plus efficaces qu elles sont variées dans une même structure... On peut noter que l une des démarches internes de mobilité qui semble la plus aboutie et la plus efficace est animée par l Eurométropole. La dernière évaluation de la démarche, qui date de juin 2014, a conclu à un «report modale très important». Cette réussite est liée à la grande diversité des actions menées pour offrir de vraies alternatives multimodales facilitées évidemment pour l Eurométropole par sa situation géographique (covoiturage, autopartage, Vélhop à prix préférentiel, développement du stationnement vélo et réduction de stationnement automobile, financement à 75% du Pass Mobilité 7,...). L exemple de l Eurométropole nous démontre également qu une démarche de mobilité se construit dans la durée pour que les changements de comportement entrent dans les mœurs, s instillent auprès d un maximum d agents et se pérennisent. Le plan de déplacement a été initié dès Weleda a également mis en place une démarche ambitieuse depuis Divers groupes de travail ont été organisés sur le management des compétences de conduite, les déplacements professionnels, la flotte auto, la mobilité naturelle et le transport public. La stratégie est structurée en plusieurs axes selon l ordre suivant : Limiter les déplacements Revoir les modes de transport Agir sur les véhicules Modifier les comportements Aménager les infrastructures De Dietrich Thermique a élaboré un plan d action avec un groupe de travail constitué de salariés volontaires. Le Centre Hospitalier de Haguenau a créé une «commission accessibilité», Alcatel Lucent, une commission «transport». 7 Le Pass Mobilité est un abonnement proposé par la CTS qui combine différents modes de déplacements tels que les transports en commun urbains, l autopartage, Véhop, Véloparc et les parkings relais. Notons que les collectivités ne peuvent plus dépasser le seuil réglementaire des 50% de remboursement (seules les collectivités ayant déjà démarré cette modalité peuvent la poursuivre) ADEME Alsace Conseil mobilité Page 22 sur 70

23 La démarche PEPS est souvent évoquée par les entreprises de la zone portuaire de Strasbourg mais principalement pour parler de communication/sensibilisation et de la démarche de covoiturage en cours. Au- delà de ces exemples de démarches, observons quelles actions sont aujourd hui mises en oeuvre dans les PDE/PDA alsaciens. Covoiturage Le covoiturage apparaît clairement comme un leitmotiv des démarches de mobilité. Il a en effet été évoqué dans le descriptif des actions par 4 collectivités sur 10 et 32 entreprises sur 58 (soit 55%) Au- delà de la simple communication et de l existence d équipages informels, le covoiturage est mis en oeuvre de différentes manières : Site intranet de covoiturage (CH Haguenau, Merck Millipore, Alcatel Lucent, VNF, Eurométropole, Socomec, MMA) même si Alcatel note que «le covoiturage se pratique plutôt directement entre salariés sans utilisation du site» Campagne globale et constitution d équipages fictifs entre les entreprises du Port Autonome de Strasbourg (en cours) «Campagne de communication et un interlocuteur désigné et connu de tous. Cette personne est passée dans tous les secteurs pour voir qui serait intéressé. Elle a cherché dans la base des ressources humaines un ou des covoitureurs potentiels et les a présentés à la personne intéressée par le covoiturage.» (Atrya) Covoiturage dans le cadre d un partenariat avec Nicolas Vanier et donc d une campagne de communication ambitieuse chez Tryba ( km/an évités) Rencontre des personnes souhaitant covoiturer lors d'un petit déjeuner offert aux covoitureurs fait il y a 2 ans, non reconduit Capsugel Parking de covoiturage (Lilly) Prime pour le covoiturage (Lohr Industrie) «Depuis des années, nous permettons à nos employés de changer d'horaire (équipes postées en 3X8) afin de pouvoir faire des trajets en commun à partir des différentes adresses d'habitation.» (Amcor) Différentes collectivités ont mis en place des sites de covoiturage pour leur territoire mais tous ne fonctionnent que de manière marginale. Le site commun du CD67 et du CD68 vient lui d être inauguré en mars 2015 et espère concentrer les covoitureurs alsaciens... Le covoiturage ne représente parfois que la seule alternative à la voiture individuelle (en milieu rural, loin des solutions de transport en commun et où les personnels n habitent pas à proximité de leur lieu de travail). Inciter au covoiturage reste délicat car cela nécessite de dépasser les peurs de certains et de modifier les habitudes d organisation de la plupart. Une telle démarche demande un réel investissement en temps d animation et des modalités qui dépassent les simples campagnes de communication. Voiture autrement Au- delà du covoiturage, différents usages alternatifs de la voiture permettent de réduire l auto- solisme et de réduire l impact environnemental et financier des déplacements en voiture : Politique de stationnement attribuant les places prioritairement aux personnes handicapées, covoitureurs, propriétaires de véhicules électriques (URSSAF) ADEME Alsace Conseil mobilité Page 23 sur 70

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde De MOBILEO à une politique départementale pro-pde 1 Plan de présentation 1 Emergence de la politique PDE du CG67 2 Réalisations concrètes du PDE Mobiléo 3 Enseignements et réflexions prospectives 2 1 Un

Plus en détail

Plan a d e d Déplac a e c me m nts t s Inte t r-entr t eprise s s ou de Zone

Plan a d e d Déplac a e c me m nts t s Inte t r-entr t eprise s s ou de Zone Plan de Déplacements Inter-Entreprises Plan de Déplacements Inter-Entreprises ou de Zone Présentation de Mobility+ Approche méthodologique des PDIE / PDZ Retours d expérience : deux projets en difficulté

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015

ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015 ATELIER TECHNIQUE TELETRAVAIL 9 MARS 2015 Se déplacer autrement, tout le monde y gagne! Programme cofinancé par l Union Européenne avec le fond européen de développement régional Sommaire Introduction

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) :

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : «Démarche volontaire d une Entreprise visant à rationaliser les déplacements des usagers de ses sites, notamment de ses salariés, en les encourageant

Plus en détail

Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés

Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés Employeurs, améliorez les trajets de vos salariés Un événement organisé par : www.journeedutransportpublic.fr Des pistes pour agir Le trajet domicile-travail de vos salariés est une composante importante

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France Synthèse de l accord pourquoi mettre en place un PDE sur le bassin d emploi d Ile de France? la mise en place d un Plan de Déplacements Entreprise en

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 1 CONTEXTE Une longue tradition de planification et de réflexion en matière d urbanisme et de déplacements à Rennes

Plus en détail

Service HSE&E. Plan de Déplacement en Entreprise (PDE)

Service HSE&E. Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) Service HSE&E Plan de Déplacement en Entreprise (PDE) 1. Présentation de l Entreprise Superficie totale = 95 000 m 2 Stockage et ateliers = 16 000 m 2 Effectifs = 580 salariés plus 160 salariés intérimaires

Plus en détail

Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier

Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier Enquête Déplacements du personnel de l Université Joseph Fourier Présentation devant le CA de l UJF Pierre Kermen. Chargé de mission développement durable UJF Etude réalisée avec le concours de la société

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie Plan de Déplacements Entreprise Objectifs et Méthodologie PDE Qu est-ce qu un Plan de Déplacement Entreprise Une démarche volontaire mise en place par un employeur pour optimiser les déplacements induits

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre. Plan Déplacements Inter-Etablissements

Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre. Plan Déplacements Inter-Etablissements Association des Entreprises de la Chapelle sur Erdre Plan Déplacements Inter-Etablissements En 3 points 1 2 3 Qu est ce qu un PDIE? Quel contexte pour le PDIE? Quelles étapes du PDIE? Qu est ce qu un PDIE?

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

Schéma de Mobilité du territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon

Schéma de Mobilité du territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon Schéma de Mobilité du territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon Comité Technique n 1 Phase 2 : Orientations stratégiques 27 Novembre 2015 LES GRANDES ETAPES DE L ETUDE PHASE 1 : Juin 2015 Septembre 2015 DIAGNOSTIC

Plus en détail

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité

Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité Analyse du questionnaire aux bénéficiaires de la prime d écomobilité P. Quaglia, Genève Aéroport, Division environnement et affaires juridiques - Service Environnement 15 mai 2012 Introduction Depuis 2007,

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE!

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! Exposé des actions entreprises au CG91 en matière de covoiturage Votre contact : Gilles Besnard Direction des Déplacements au CG91 gbesnard@cg91.fr ou 01 60 91 96

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage

Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage Plans de Déplacement Inter-Administration (PDIA) Inter-Entreprises (PDIE) & Covoiturage EPINAL, 21 septembre 2012 Une stratégie locale pour une mobilité alternative à la voiture individuelle Plan de présentation

Plus en détail

Les Co-mobiles. Manager ses déplacements. Arnaud GUIHARD, CCI de Maine et Loire

Les Co-mobiles. Manager ses déplacements. Arnaud GUIHARD, CCI de Maine et Loire Arnaud GUIHARD, CCI de Maine et Loire 1 Qu est-ce qu un PDE? Etat des lieux et enjeux Environnement 26% des émissions de GES en France sont dus aux transports Réduire de 20% les émissions de CO2 d ici

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007 PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE 1 Les actions octobre 2007 Rappel Diagnostic des Objectifs : objectifs et des et orientations pour les déplacements domicile-travail 1 : Encourager et

Plus en détail

COMMOCLES. 10 décembre 2014

COMMOCLES. 10 décembre 2014 COMMOCLES 10 décembre 2014 1 Présentation du contexte de la recherche Présentation de la méthodologie Les issus de l enquête par questionnaire Les conclusions 2 Cadre de la recherche Contexte : Recherche

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Plan de déplacementsd au Cœur de la Stratégie des Entreprises Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. 25 janvier 2006 Document 7ème SenS libre d utilisation sous réserve d en citer la source

Plus en détail

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La labellisation des PDE Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La démarche PDE de Rennes Métropole Création du Conseil en Mobilité en 2004 avec pour objectif d accompagner

Plus en détail

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux 1) Agence de Mobilité : création et territoire 2) Objectifs et missions 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Etude Mobilité

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Pla l n a n de d e Dép é l p a l c a em e ent n s s In I t n e t r e - e t n r t ep e r p is i e s s e (P ( DIE I )

Pla l n a n de d e Dép é l p a l c a em e ent n s s In I t n e t r e - e t n r t ep e r p is i e s s e (P ( DIE I ) Plan de Déplacements Inter- entreprises (PDIE) 19 septembre 2013 05/07/2013 1 Contexte réglementaire Certains établissements en IDF sont concernés pour mettre en place un PDE par l obligation posée par

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI LA MOBILITÉ UN ATOUT POUR L EMPLOI MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS L EMPLOI BILAN Première année d activité Juillet 2014 Tmobil : Un service d accompagnement à la mobilité Ce dispositif a pour but d intégrer

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage

THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage THNS 2013 Développement potentiel du covoiturage Présentation du CERTU Christophe SAROLI - CERTU Le CERTU est une agence qui dépend du MEDDE (Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie).

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace

Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Organiser l intermodalité autour des gares : l exemple de la politique d aménagement des gares de la Région Alsace Lyon - 8 novembre 2013 Sommaire 1. Le TER en région Alsace 2. La politique d aménagement

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Réunion de présentation de la démarche 19/12/2005 p1 Objectifs

Plus en détail

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013 Mobilité des zones rurales en Grande Région Bar-le-Duc 19/04/2013 1 Plan de l exposé Missions de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Service public de Wallonie la Wallonie rurale

Plus en détail

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Convention pour la mise en œuvre d un plan de mobilité employeur conclue entre L EMPLOYEUR Nom :... Adresse 1 :...... Et représentée par..., dûment habilité

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes

Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Atelier thématique n 1 : Se déplacer à Aix Mardi 10 mai 2011 Synthèse des contributions citoyennes Transports en commun Proposition 1 : Deux Bus à Haut Niveau de Service vont être mis en place : l un allant

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Mobile en ville! Faire le bon pas!

Mobile en ville! Faire le bon pas! Présentation Printemps de la Mobilité 2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W Mobile en ville! Le casse-tête des villes Pourquoi, un casse-tête?

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple)

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) 1 Notre dessein Caractériser la liaison entre stratégie d activités et stratégie de mobilités grâce

Plus en détail

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE Semaine Européenne de la Mobilité 17 septembre 2012 2 TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS LES PRINCIPAUX CONSTATS Le nombre de nos déplacements stagne (entre 3 et 3,5 déplacements/jour)

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

POUR TOU VOS DÉPLACEMENTS. Dossier de presse. Tram + Bus + Vélhop + Autopartage Citiz + P+R + Véloparc. 19 février 2014 POUR TOUS

POUR TOU VOS DÉPLACEMENTS. Dossier de presse. Tram + Bus + Vélhop + Autopartage Citiz + P+R + Véloparc. 19 février 2014 POUR TOUS POUR TOUS VOS DÉPLACEMENTS Tram + Bus + Vélhop + Autopartage Citiz + P+R + Véloparc 19 février 2014 Dossier de presse POUR TOU S VOS DÉPLA CEMENTS Sommaire Une volonté politique Page 4 La réponse de Strasbourg

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT Le plan climat d Alsace du Nord Le 11/05/11 Séminaire RETS - Lauterbourg Virginie Formosa, chargée de mission plan climat d Alsace du Nord, ADEAN ASSOCIATION POUR

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne COTITA Journée technique 27 janvier 2009 La démarche billettique interopérable en Bourgogne w w w.c r-b o u rg o g n e.fr I Eléments de contexte LES FLUX TER EN BOURGOGNE Le trafic ferré* de voyageurs

Plus en détail

PDE PLAN DE DEPLACEMENTS D ENTREPRISE Une première convention signée le 18 janvier 2007 entre le SITURV, la SEMURVAL et le CHV (incitation à l usage des transports en commun pour le personnel) Une deuxième

Plus en détail

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 (SIM) Le contexte alsacien et les objectifs une priorité partagée: développer des transport collectifs compétitifs

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

!"#$%&'"()%*)+"(,-'.)-()$"/'.'&-)-(&#-0#',-)

!#$%&'()%*)+(,-'.)-()$/'.'&-)-(&#-0#',-) !"#$%&'"(*"(+,'-,($".'-'&/0,(&#,1#'+,+2 3"4,$.#,5677!"#$%&'"(%*+"(,-'.-($"/'.'&--(&#-0#',- "*&'.1234567899:7;43?64@A8B7C76DEF83;4AFC8GD5 '(&#"H*+&'"( Ici présenter le contexte de l enquête et son

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr PLAN DE DÉPLACEMENTS Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011 www.univ-bpclermont.fr Objectif de l enquête Mieux connaître la mobilité des personnels dans leurs trajets domicile - travail,

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale 20/01/2015 Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 Plan de Cohésion sociale et Mobilité pas d accès aux droits

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Contact presse : Aurélia Juif-Leclerc Aduan Tél : +33 (0)3 83 17 42 12 Mail : ajuif-leclerc@aduan.fr

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Contact presse : Aurélia Juif-Leclerc Aduan Tél : +33 (0)3 83 17 42 12 Mail : ajuif-leclerc@aduan.fr DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Aurélia Juif-Leclerc Aduan Tél : +33 (0)3 83 17 42 12 Mail : ajuif-leclerc@aduan.fr SOMMAIRE 1 SOMMAIRE La fête de la mobilité Le PDIE Le PDIE : un exemple pour le développement

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

Objectif Plan de Déplacements d Entreprise

Objectif Plan de Déplacements d Entreprise Objectif Plan de Déplacements d Entreprise Les questions de mobilité concernent toutes les entreprises 1 Les transports représentent un coût global important, souvent méconnu ou sous-estimé: remboursement

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH Partie I Les enjeux et les leviers Partie II Les clés d une politique

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires

La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires La prise en compte de la sécurité routière sur le chemin et aux abords des établissements scolaires Présentation de la fiche «Savoirs de bases en sécurité routière» du CERTU Centre d'études Techniques

Plus en détail

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Démarche innovante mobilité Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Frédéric CHASTANIER Responsable «ingénierie Ville Durable» Grand Nancy Laurent DUPONT

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

Bilan d activité. 2010 rsa

Bilan d activité. 2010 rsa Bilan d activité 2010 rsa Principales caractéristiques des bénéficiaires Les bénéficiaires au regard de l emploi / La contractualisation / Les principales thématiques d insertion en 2010 I. Introduction

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Retours d expérience en covoiturage d entreprise. Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy

Retours d expérience en covoiturage d entreprise. Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy Retours d expérience en covoiturage d entreprise Les exemples de Nestlé, Disneyland, Motorola, Institut Gustave Roussy Covoiturage le plein d avantage Salariés Employeur Collectivité Economique Réduction

Plus en détail