ASSEMBLEE GENERALE URAPEI ALSACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE URAPEI ALSACE"

Transcription

1 Avril 2015 ASSEMBLEE GENERALE URAPEI ALSACE A l AFAPEI de Bartenheim

2 RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE MARS 2014 A MARS 2015

3 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG 2015 PREAMBULE Le Projet Associatif Global (PAG) de l Urapei Alsace ( ) a été validé le 25 juin Il a été suivi d un rapport d orientation pour les années 2012 à 2015 validé à l Assemblée Générale du 10 septembre Le plan d actions s y rapportant a été adopté le 10 juin 2013 : il présente les actions à traiter jusqu en Le rapport d activité présenté ci-après correspond aux orientations définies en 2012 sur la base des 5 axes stratégiques du PAG. Les activités prises en compte pour ce rapport d activité s inscrivent dans la période de mars 2014 à février L Urapei Alsace s est efforcée pendant cette période de défendre les intérêts des personnes handicapées mentales avec détermination et constance, d être présente dans les instances de décision et d assurer les liaisons nécessaires dans le cadre du Mouvement parental entre les associations locales et l Unapei. Le rapport se limitera à mettre en exergue les actions significatives réalisées. 1. DEFENSE DES PERSONNES HANDICAPEES MENTALES Inventaire des besoins des personnes handicapées mentales en Alsace L Urapei a participé à des travaux : Schéma sur le plan régional avec l ARS, Agence Régionale de Santé d Alsace, en donnant son avis sur l outil «Trajectoire PH» et ses finalités (outil d inventaire des orientations des personnes handicapées en établissements et services pour l Alsace), sur le plan national avec les services de l Unapei en participant aux travaux de développement de l outil «Observeur» destiné à assurer l inventaire des besoins des PH d une façon prospective. L Urapei, par sa présence à la CRSA et à la commission spécialisée «médico-sociale» a participé activement au suivi des actions du SROMS plus particulièrement au bilan à miparcours de ce schéma. Les réflexions et les propositions de l Urapei ont été traduites dans un rapport sur les attentes envoyé à la Direction de l ARS en décembre Par ailleurs, l Urapei a été attentive au suivi des travaux des Conseils Généraux en matière de schémas départementaux plus spécialement pour la Délégation Départementale du Bas-Rhin. On notera les points spécifiques abordés : amendement Creton, accueil de jour, hébergement et services à médicaliser. Participation de l Urapei à de nombreux chantiers (DDCS, ARS, EN, CG ) Préparation des jeunes personnes handicapées mentales à l insertion professionnelle Accès aux soins Plan régional sur l autisme 2

4 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG 2015 Plan régional «activités physiques et bien être des personnes handicapées» Coordination et mutualisation des moyens pour optimiser les ressources pour le diagnostic et les prises en charge précoce Travaux sur l accompagnement et l inclusion des enfants handicapées dans les structures de la petite enfance Définition d une procédure d annonce du handicap en maternité Optimisation des moyens des IME Victoires de l accessibilité L Urapei a coordonné la campagne 2015 «Victoires de l accessibilité» initiée par l Unapei. Six associations se sont mobilisées pour assurer la promotion des personnes handicapées mentales en Alsace. Quinze porteurs de projet ont été auditionnés et ont permis de retenir 5 dossiers primés à l issue de l examen du jury. Catégorie «Repérage et mobilité» : «Access code, préformation au code de la route (Adapei du Bas-Rhin) Catégorie «Culture et loisirs» : «Dialoguer par le biais de l art» (Afapei) Catégorie «Commerces et services de proximité» : «Accessibilité universelle handicap mental S3A» (Aapei de Strasbourg) Catégorie «Information et communication» : «Soirée dégustation» (Papillons Blancs du Haut-Rhin) Coup de cœur : «Accueil de loisirs sans hébergement adapté» (Papillons Blancs du Haut-Rhin) Les trophées ont été remis le 3 décembre 2014 au Centre Administratif de la Ville de Strasbourg lors de la journée internationale des personnes handicapées. PRIAC L Urapei a manifesté sa désapprobation en juillet 2014 (par courrier auprès de la Direction de l ARS et de l Unapei) sur le niveau des montants financiers alloués par la CNSA pour la création de places nouvelles en Région Alsace. 2. FEDERER ET REPRESENTER LES ASSOCIATIONS DU MOUVEMENT PARENTAL DE L UNAPEI EN REGION Conformément à son Projet Associatif Global, l Urapei s est efforcée d assurer le lien avec les 15 associations parentales qui lui sont affiliées autour des valeurs communes soulignées dans le PAG. Il s agit plus particulièrement des valeurs relatives : à la personne handicapée mentale, aux missions des associations, à la société. Représentation du Mouvement parental en région La représentation du Mouvement parental (et plus particulièrement des personnes handicapées mentales et de leurs familles) est une des 3 missions prioritaires de l Urapei. 3

5 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG 2015 L Urapei assure des représentations : 24 représentations sur le plan régional et national (Unapei), 12 représentations sur le plan départemental du Bas-Rhin (DDBR). A chaque fois que cela a été possible, les retours d information liée à ces représentations ont été réalisés. Cohésion et développement des associations affiliées à l Urapei Dans la mesure de leur disponibilité, le Président et le Vice-Président ont assuré des participations dans les Assemblées Générales des associations. L Urapei a fait son possible pour assurer la liaison entre le niveau national (Unapei) et le niveau local. On notera la présence de représentants de l Unapei à des journées régionales et des réunions de commissions. La Présidente de l Unapei nous a fait l honneur de sa présence le 15 novembre 2014 en journée régionale et le 10 mars 2015 lors d une réunion d échange sur la participation de l Unapei au sein des syndicats employeur. Par ailleurs, l Urapei a soutenu des travaux et des réflexions sur la collaboration interassociative : travaux de mutualisation entre les Papillons Blancs et l Adapei du Bas-Rhin, le GIA4 (Apei Centre Alsace, Aapei Région de Saverne, Association Travail et Espérance, Aapei de Strasbourg), réflexion sur les collaborations entre les associations d Ingwiller, de Diemeringen et de Wingen Des engagements conséquents Notons des présences et engagements forts de l Urapei en Région : présidence du CREAI, vice-présidence de la CRSA, présidence de la commission spécialisée «médico-sociale», porte-parole et coordinateur du CER (coordination et échanges sur les problématiques du handicap avec 30 associations). A souligner également les contacts et les liens créés auprès de l ensemble des associations représentatives de l ensemble des déficiences : APF, AFM, AFTC, GIHP, CISI Congrès Unapei 2016 L Urapei s est mis en ordre de marche pour organiser le Congrès de l Unapei en 2016 à Colmar. Les grands principes de répartition des rôles ont été définis avec les services de l Unapei. 3. GOUVERNANCE Communication L Urapei a développé son site Internet et permis à ses partenaires de prendre connaissance de ses activités, ses orientations et de ses actions. En 2014, le site de l Urapei est arrivé à se situer au 4 ème rang des sites les plus visités des régions Urapei. Deux «Flash Infos Urapei Alsace» ont vu le jour et permis de présenter les avancées et activités au niveau régional et national en format électronique sur la politique du handicap. 4

6 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG 2015 Comité des Directeurs Rappelons la présence de deux Directeurs Généraux au sein du CA de l Urapei Alsace avec voix consultative. Le CA a défini en 2014 les contours d un Comité des Directeurs Généraux Urapei (missions, fonctionnement ) et a donné délégation aux deux Directeurs Généraux pour animer ce Comité des Directeurs et assurer la liaison avec le groupe des Directeurs de l Unapei sur le plan national. Organigramme L organigramme de l Urapei est pleinement opérationnel : Commissions, Comité des Directeurs, fonctionnement du Bureau et du CA Il reste cependant à assurer le démarrage de la Commission Médicale et Paramédicale. 4. ACTION ASSOCIATIVE La Commission Action Associative «régionale» a été constituée en 2014 sur la base des fiches missions «Commission Action Associative» et «Référents Action Associative». Une journée régionale sur le thème de l action associative a été proposée le 15 novembre Elle a permis de rassembler une centaine de militants actifs du Mouvement parental en région. La Présidente de l Unapei, présente à cette rencontre, a contribué largement à la réussite de cette journée. Le plan régional «Pour une redynamisation de l action associative » a été validé et proposé aux associations locales pour servir de support de travail. Des travaux en Commission ont permis de mettre un focus sur les questions suivantes : quelle politique pour le suivi des adhésions, quelle valorisation du bénévolat. 5. ACCESSIBILITE UNIVERSELLE L accessibilité universelle est inscrite dans le PAG de l Urapei comme 5 ème axe stratégique, lui donnant la place qui lui revient. La Commission Accessibilité, qui s est réunie dans le 1 er trimestre 2014, a validé le plan régional d actions «accessibilité» Il définit, pour les 4 années à venir, le cadre des actions à mener dans ce domaine, avec plus particulièrement : les actions de sensibilisation à lancer dans le domaine de l accessibilité universelle, l accompagnement des municipalités sur le sujet, l accompagnement des Référents «accessibilité», la poursuite des actions de certification S3A, les outils à créer et à développer en la matière. Centre Commercial RIVETOILE Le Centre Commercial RIVETOILE a obtenu sa certification S3A en novembre 2013 suite à la concrétisation de son plan d actions défini avec l Urapei et l Adapei du Bas-Rhin. Pendant l année 2014, les actions de formation des agents du Centre Commercial ont été poursuivies. Des travaux de simplification du «guide shopping «ont permis de proposer un guide d orientation adapté aux personnes handicapées mentales sur le site. 5

7 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG FONCTIONNEMENT ET ACTIONS DE LA DELEGATION DEPARTEMENTALE DU BAS-RHIN La réunion du mois de janvier 2015 a permis de rappeler l investissement et les actions des représentations de la Délégation départementale du Bas-Rhin. Nous en rappellerons ci-après quelques caractéristiques. Représentations Comme cela a déjà été mentionné, 12 représentations sont assurées dans les différentes instances bas-rhinoises, parmi les plus importantes : l Udaf, la MDPH (Comex, CDAPH), CDCPH, CDSA, CIPA Contacts permanents Parmi les contacts permanents assurés par le Président de l Urapei Alsace, citons : les services de l Education Nationale, particulièrement l Inspecteur IENASH, les élus et les représentants des services du Conseil Général, le Président et le Directeur de la Caisse d Allocations Familiales du Bas-Rhin, les services de l ARS, la Directrice de la MDPH, les associations représentant les personnes handicapées sur le plan départemental et plus particulièrement au sein du CED, les Responsables de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Des actions accompagnées Il serait trop long d énumérer tous les sujets accompagnés avec les principaux organismes partenaires. Nous en rappellerons les plus importants : l accompagnement des enfants handicapés dans le cadre de la scolarisation dans le milieu ordinaire et spécialisé, préparation à l insertion professionnelle des adolescents handicapés, l accompagnement de plusieurs municipalités dans les actions de sensibilisation «accessibilité universelle», le traitement des situations critiques (MDPH), l accompagnement des personnes handicapées et de leur famille (MDPH), l accompagnement d associations (gouvernance et collaboration interassociatives), l ajustement des agréments des IME du Bas-Rhin. CONCLUSIONS L Urapei a continué d assurer ses missions sur les bases de son cadre fonctionnel établi en 2013 (organigramme, Commissions, contacts ). Son action et sa présence n ont malheureusement pas permis de solutionner toutes les attentes et tous les besoins des personnes handicapées mentales en Alsace. Nous constatons que la liste des personnes handicapées mentales sans mesure d accompagnement s allonge. L Urapei s est exprimée à plusieurs reprises sur l inadéquation des crédits alloués par la CNSA, plus particulièrement pour la création de places nouvelles en établissements et services médico-sociaux : aucune place créée en IME, des places limitées en FAM, accueil de jour... 6

8 Urapei Alsace Rapport d activité exercice mars 2014 à mars 2015 AG 2015 Des analyses prospectives sur des réponses à proposer sont à développer : les amendements Creton, le vieillissement et l avancée en âge des personnes handicapées mentales, l accueil de jour des adultes, la modulation des agréments des établissements pour adultes. Le Projet Associatif Global et le plan d actions validés en 2013 sont toujours d actualité pour guider les travaux de l Urapei. Les associations du Mouvement parental en Alsace restent cependant à la barre, faisant preuve d ingéniosité dans l innovation pour améliorer les formules d accompagnement des personnes handicapées dans les établissements et services dont elles ont la gestion (qualité et optimisation des moyens). Nous tenons à remercier : les partenaires qui nous ont accompagné tout au long de de l année 2014 dans nos actions, plus particulièrement les services de l ARS, de l Education Nationale, de la CAF les Présidents et les Directeurs Généraux des associations qui œuvrent tout au long de l année pour plus de reconnaissance, plus de solidarité et un accompagnement adapté au projet de vie des personnes handicapées mentales, tous les Administrateurs de l Urapei Alsace qui participent tout au long de l année aux travaux et réflexions de l Urapei. 7

9 RAPPORT MORAL 2015

10 Urapei Alsace Rapport moral 2015 AG 2015 PREAMBULE Le rapport moral pour l année 2015 marque la fin des orientations arrêtées pour la période Cette année, dans un contexte particulier, sera une année de transition vers de nouveaux cadres à explorer et à construire. Contexte Dans le passé, nous avons évoqué le contexte économique difficile, les contraintes financières qui pèsent sur la gestion de nos établissements et le manque de ressources qui limite dramatiquement la création de places nouvelles en établissements (IME, FAM ). Les orientations gouvernementales prises dans le cadre de la territorialisation, plus particulièrement pour la création des «Très Grandes Régions», vont bouleverser l organisation de certains cadres administratifs comme les Agences Régionales de Santé et les cadres préfectoraux. Les liaisons avec nos partenaires seront à revoir au-delà du territoire alsacien. Perspectives de changement : Cadres préfectoraux Agences Régionales de Santé Conseils Régionaux CESER CRSA et les commissions spécialisées Organisation territoriale de l Education Nationale Nous aurons vraisemblablement à nous accorder pour travailler de concert avec nos collègues des régions Lorraine et Champagne-Ardenne pour gérer des questions telles que : les représentations dans les instances précitées, la défense des intérêts des personnes handicapées et de leur famille sur les 3 régions (Alsace/Lorraine/Champagne-Ardenne) auprès des nouvelles instances de décision, La présence et la participation du Mouvement parental avec nos partenaires représentant les autres déficiences, et plus particulièrement au sein des Comités d Entente. 1. DEFENSE DES PERSONNES HANDICAPEES MENTALES Connaissance des besoins des personnes handicapées mentales L Urapei Alsace et les associations membres ont un souci impérieux, d une façon prospective, de connaître les besoins précis d accompagnement des personnes handicapées mentales en Alsace : bien connaître pour mieux répondre aux attentes, notamment de places en IME, en FAM, en FAS et en accueil de jour. Les listes des personnes en attente de place en établissements sont en constante progression, le nombre de jeunes adultes en amendement Creton s allonge et l avancée en âge des personnes vieillissantes n est pas prise en compte à sa juste mesure. L Urapei aura à suivre les avancées de l outil souhaité par l ARS Alsace «Trajectoire PH». Cet outil est destiné prioritairement à servir de système d orientation et d inventaire des orientations réalisées et non suivies d effet. 9

11 Urapei Alsace Rapport moral 2015 AG 2015 En parallèle, nous suivrons l évolution de l outil développé par l Unapei «Observeur». Cet outil a été conçu pour permettre de connaître les besoins en places de façon prospective. Son développement en région a permis de mettre en lumière, dans sa phase de développement, les besoins pour personnes. Schéma Présente à la CRSA et la commission spécialisée «médico-sociale», l Urapei Alsace fera son possible pour accompagner les dossiers prioritaires concernant les personnes handicapées mentales dans le cadre du Projet Régional de Santé. Les plus importants ont été cités dans la demande argumentaire envoyée à l ARS en décembre 2015 : annonce du handicap, diagnostic précoce, optimisation des moyens en IME, préparation à l insertion professionnelle, poursuite du plan autisme, accès à la santé Des contacts seront repris avec les représentants des Conseils Départementaux pour que soient réactivés les schémas départementaux. Pour réduire la liste des personnes en amendement Creton, le lancement de places d accueil de jour financées par les Départements s avère plus que jamais nécessaire. Représentations L Urapei Alsace veillera à proposer des représentants disponibles et compétents dans toutes les instances où les intérêts des personnes handicapées mentales et de leur famille sont à défendre : CRSA, conseil de surveillance, commissions spécialisées, CDCPH, COMEX, MDPH, CREAI, Udaf... Contacts Dans le cadre des organismes qui auront à se restructurer prioritairement en fonction des nouvelles dispositions régionales (TGR), l Urapei Alsace veillera à reprendre des contacts avec les instances : de l ARS, du Rectorat pour l Education Nationale, des Conseils Départementaux, de la CAF, de l Udaf, des associations tel que l Uriopss, l APF, l Unafam du CER GOUVERNANCE Coopération et collaboration interassociatives Comme par le passé, l Urapei Alsace encouragera toutes les initiatives de coopération et collaboration interassociatives au sein du Mouvement parental qui auront pour objet de mutualiser et d optimiser les ressources financières et humaines : GCSMS, fusions, coopérations sous toutes les formes. L Urapei accompagnera les associations qui souhaitent engager des réflexions sur ces sujets avec l aide des services de l Unapei. 10

12 Urapei Alsace Rapport moral 2015 AG 2015 Journée régionale sur la gouvernance L Urapei a programmé la journée régionale du mois de novembre sur le thème de la gouvernance. Dans le contexte d évolution de la territorialisation, les thèmes ci-après pourront être abordés : organisation politique des très grandes réunions, répartition des compétences et organisation des entités tels que : ARS, EN, Départements, perspectives d organisation des régions et très grandes régions dans le cadre du mouvement Unapei, quelle organisation pour l Alsace en tenant compte des spécificités, des attentes, de la proximité Poursuite des travaux de l Urapei Alsace Pour 2015, on peut imaginer la poursuite des actions engagées dans le cadre du PAG de l Urapei : Comités des Directeurs de l Urapei : L Urapei attend le retour des travaux des Directeurs Généraux des associations membres de l Urapei conformément à la feuille de route définie par le CA. Une liaison avec l équipe nationale des «Directeurs Généraux» devrait également être établie après le mandatement des deux Directeurs Généraux présents au CA de l Urapei. Place et participation des amis, personnes handicapées et Directeurs Généraux : L Urapei prendra en compte les attentes des amis engagés, des personnes handicapées et des Directeurs Généraux. Elle veillera à ce que chacun puisse remplir son rôle et ses engagements dans la confiance, le respect et la complémentarité. Congrès de l Unapei 2016 : Les grandes lignes de l organisation du Congrès Unapei ont été définies, un comité d organisation est opérationnel. L ensemble des associations membres de l Urapei est invité à participer au processus d organisation mis en place. Le deuxième semestre 2015 devrait nous permettre d assurer les engagements sur la base du contenu des actions validées. Commission Santé : L Urapei a prévu le lancement de la Commission Santé conformément à la fiche missions validée par le CA. La réunion programmée au mois de septembre 2015 devrait nous permettre de définir les premiers contours d un plan régional santé en concordance avec les orientations de la Commission Santé de l Unapei. Délégation Départementale du Bas-Rhin : L Urapei, conformément à ses statuts, remplira toutes les missions et actions pour assurer les représentations, contacts et démarches nécessaires afin de défendre les intérêts des personnes handicapées mentales dans le Bas-Rhin. Ainsi seront privilégiées les relations avec les instances politiques et administratives : du Conseil Départemental du Bas-Rhin, des services départementaux de l Education Nationale, de la Caisse d Allocations Familiales du Bas-Rhin, de la MDPH, de la DDCS. 11

13 Urapei Alsace Rapport moral 2015 AG 2015 Une priorité sera donnée aux représentations suivantes : MDPH (CDAPH et COMEX), CDCPH, CREAI Préparer l avenir L évolution du contexte territorial nous amènera avec nos collègues des autres régions, Lorraine et Champagne-Ardenne, à nous pencher sur les questions suivantes : rencontre à organiser avec des membres du Bureau pour chaque Urapei : Lorraine, Champagne-Ardenne et Alsace (organisation future, représentations, expression politique des besoins, échanges de bonnes pratiques, actions communes ), réflexion sur l avenir et le positionnement des CER, suivi des organisations territoriales : ARS, CESER, CER et EN, suivi des secteurs associatifs : CREAI, URIOPSS, URAF, positionnement des associations membres du Mouvement parental dans les syndicats employeurs, lancement de réflexions pour la préparation des orientations de 2016 et ACCESSIBILITE Le plan régional d actions «accessibilité» pour la période a été présenté le 15 novembre C est la référence de travail pour les Référents «accessibilité» locaux. Notons les pistes de travail envisagées pour 2015 : analyse de l enquête sur les attentes «accessibilité» des municipalités (de plus de habitants), organisation des actions de sensibilisation «handicap mental» : 1 réunion Bas- Rhin et 1 réunion Haut-Rhin, actions d accompagnement en 2015 pour le Centre Commercial RIVETOILE, actions d accompagnement «Ville et Eurométropole de Strasbourg», actions d accompagnement des Chartes «Ville et Handicap» du Bas-Rhin, préparation des outils Urapei pour favoriser l accompagnement des personnes handicapées mentales en Alsace, formation des Référents «accessibilité» des associations locales, actions de sensibilisation avec les Chambres de Commerce et de l industrie, poursuite des actions de sensibilisation d agents des municipalités et collectivités, organisation d actions de formation FALC «Facile A Lire et à Comprendre». ACTION ASSOCIATIVE Le plan régional de l action associative a été défini en 2014 : il sert de référence pour les actions à mener localement par les associations membres de l Urapei Alsace. La Commission Action Associative de l Urapei s est fixé quelques actions prioritaires pour 2015 : Adhésions : Rappel de l importance des adhésions pour le Mouvement Unapei, enjeux Dispositif à bâtir ensemble Une démarche commune Importance de l argumentaire bien bâti pour les relances Une référence : la plaquette Unapei 12

14 Urapei Alsace Rapport moral 2015 AG 2015 Bénévolat : Importance de la bonne gestion du secteur du bénévolat : interne aux établissements, vie associative Valorisation du temps de bénévolat Formalisation des engagements bénévoles, charte du bénévolat, définition de la mission Evaluation de l Action associative : Définition d indicateurs d évaluation (nombre d adhérents, ratio adhérents/personnes handicapées accompagnées ) Accompagnement des parents : Priorité donnée à l accompagnement des nouveaux parents et des jeunes parents Importance de la première rencontre (réf. fiche contact) CONCLUSIONS L année 2015, compte tenu du contexte comme nous l avons vu, ne sera pas une année classique, mais plutôt une année de transition, de repositionnement. D une part, nous aurons à poursuivre les actions engagées. D autre part, et selon les nécessités de la nouvelle organisation territoriale, nous aurons vraisemblablement à définir un cadre de travail pour la «Très Grande Région» : Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne. Citons quelques pistes : Urapei TGR ou Instance de coordination entre les 3 Urapei existantes, coordination avec les collègues des autres Urapei à mettre rapidement en place pour définir une stratégie afin de peser sur les représentations futures : ARS, Conseil de Surveillance, conseils de territoire Toutes les idées et toutes les énergies seront nécessaires ; toutes les collaborations (amis, Administrateurs et Directeurs) devront être optimisées pour que le Mouvement parental en Alsace puisse continuer à répondre aux missions qu il s est fixées dans les domaines suivants : représentation des intérêts des personnes handicapées mentales, action associative, création et gestion d établissements et de services pour l accompagnement des personnes handicapées mentales. Merci à tous ceux qui sont engagés depuis des années dans cette voie et tous ceux qui feront vivre ces orientations et préparer le cadre de demain! André WAHL, Président de l Urapei Alsace 13

JOURNÉE RÉGIONALE URAPEI ALSACE. «S engager pour se donner le pouvoir d agir» Membres actifs du Mouvement en région

JOURNÉE RÉGIONALE URAPEI ALSACE. «S engager pour se donner le pouvoir d agir» Membres actifs du Mouvement en région JOURNÉE RÉGIONALE URAPEI ALSACE «S engager pour se donner le pouvoir d agir» Membres actifs du Mouvement en région ACTION ASSOCIATIVE : NIVEAU NATIONAL / UNAPEI «Enjeux, orientations du Mouvement, actions,

Plus en détail

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés

APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés APEI La Maison du Phare Association de Parents d Enfants Inadaptés PROJET ASSOCIATIF 2015-2020 Le présent projet associatif a été élaboré par le comité de pilotage composé des personnes ci-dessous : -

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

budgétaire médico-sociale 2014

budgétaire médico-sociale 2014 Journée d information sur la campagne Journée d information sur la campagne budgétaire médico-sociale 2014 Ordre du jour Le bilan de la campagne budgétaire médico-sociale 2013 Les orientations stratégiques

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre avec François Négrier : Hervé VITIS

Compte-rendu de la rencontre avec François Négrier : Hervé VITIS Compte-rendu du CEL restreint du 24 novembre 2010. Etaient présents - François LANIER - CFPSAA - Joël DELAYRAT - CFPSAA - Catherine BARBAZANGE - PRISM - Marie-France LAROCHE AFTC Limousin - Michel VAILLANT

Plus en détail

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE PROGRAMME INTERDÉPARTEMENTAL D'ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D'AUTONOMIE Proposition de révision 2014 I - Le contexte de la réactualisation du PRIAC 2014/2017 1. Le champ du PRIAC Le PRIAC

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF 2014-2018. citoyenneté. solidarité. professionnels. Apei des 2 Vallées - Siège Social 1, rue Queue d Ham - BP 13-02600 Coyolles

PROJET ASSOCIATIF 2014-2018. citoyenneté. solidarité. professionnels. Apei des 2 Vallées - Siège Social 1, rue Queue d Ham - BP 13-02600 Coyolles Innover au service d un accompagnement de qualité PROJET ASSOCIATIF 2014-2018 citoyenneté personnes accompagnées soutien solidarité professionnels écoute association besoins projets familles Apei des 2

Plus en détail

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNEE 2013 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2013 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés

Plus en détail

Le président. jff/fs/n 1098/gr. Strasbourg, le 10 septembre 2004. Recommandé avec A.R

Le président. jff/fs/n 1098/gr. Strasbourg, le 10 septembre 2004. Recommandé avec A.R Le président jff/fs/n 1098/gr Strasbourg, le 10 septembre 2004 Recommandé avec A.R Objet : Notification du rapport d observations définitives relatif à l examen de la gestion du comité régional du tourisme

Plus en détail

CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017

CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017 P a g e 1 CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017 Repérage et diagnostic 2013 1) Réseau national Elaboration du cahier charges 2) Carnet de santé : Analyse Données 3) Outils ADOS ADI : - Avis juridique -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire E.H.P.A.D E.H.P.A.D (Etablissement d hébergement pour personnes agées dépendantes) Un

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE

AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE L AGENCE REGIONALE DE SANTE D ALSACE RELATIF A LA CREATION DE PLACES DE SERVICES DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE (SSIAD) ARS Alsace Cité

Plus en détail

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE 2012-2016 Actualisation septembre 2012 L ACTUALISATION DU PRIAC 2012/2016 : les principes Rappel de la définition

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord,

DOSSIER DE PRESSE. A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord, DOSSIER DE PRESSE Lille, le 13 février 2008 A l occasion de la remise du rapport de Cécile Gallez, députée du Nord, sur l accueil des personnes âgées et des personnes handicapées françaises en Belgique,

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

AGENDA. Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00

AGENDA. Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00 Lettre d information AGENDA N 2015-06 30 juin 2015 Centre d information et de documentation Interroger les sociétés contemporaines à la lumière du handicap Paris, 2 et 3 juillet 2015 de 9h00 à 18h00 4ème

Plus en détail

Budget des établissements et services sociaux et médico-sociaux : Actualités et perspectives

Budget des établissements et services sociaux et médico-sociaux : Actualités et perspectives Budget des établissements et services sociaux et médico-sociaux : Actualités et perspectives Rentrée départementale 2013-2014 1 1. Retour sur la campagne budgétaire 2013 2 Masse salariale de référence

Plus en détail

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie

Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Organisation institutionnelle de la prise en charge du manque et de la perte d autonomie Position et propositions d amendements de l UNIOPSS Octobre 2004 Mme Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'état aux

Plus en détail

51 e rapport d'activités de l'unapei

51 e rapport d'activités de l'unapei 51 e rapport d'activités de l'unapei 2010-2011 ( Introduction Le 12 juin 2010, l Unapei a ouvert son 2 e cinquantenaire devant plus de 30 000 personnes Ensemble, c était bien tous! Et même bien plus Une

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON

RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON Etape E : recueil du positionnement des partenaires institutionnels Vincent BAUDOT Septembre 2014 Société

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

L éducation populaire en Alsace

L éducation populaire en Alsace L éducation populaire en Alsace Actions et partenariats (avec les collectivités L ÉTÉ DE L ÉDUCATION POPULAIRE 1 L éducation populaire en Alsace ( Sommaire Édito de Philippe Richert, Président du Conseil

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets NOUVEAUX CONTRATS Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets L Essonne au service des territoires et des Essonniens Des contrats plus simples pour une action concertée Le Conseil général, face

Plus en détail

Présentation MFAM 2013

Présentation MFAM 2013 Présentation MFAM 2013 1 Présentation générale 2 Qui sommes nous? une entreprise de droit privé un organisme mutualiste à but non lucratif implanté en Maine et Loire et en Mayenne siège à Angers / délégation

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

Le Foyer d Hébergement

Le Foyer d Hébergement Le Foyer d Hébergement Résidences Strada et Vittoz du Complexe de Braconnac - Les Ormes Complexe de Braconnac - Les Ormes Jonquières - 81440 LAUTREC - Tél. 05 63 82 10 70 - Fax. 05 63 82 10 79 - e.mail

Plus en détail

Une passerelle pour votre avenir

Une passerelle pour votre avenir Une passerelle pour votre avenir Livret d accueil Jeunes de 14 à 20 ans Plusieurs structures pour des parcours individualisés Des équipes pluridisciplinaires pour un service de qualité Enfance et Adolescence

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale Direction Etablissements et services médico-sociaux

Direction Générale de la Cohésion Sociale Direction Etablissements et services médico-sociaux Ministère des affaires sociales et de la santé Secrétaire d Etat chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion Caisse nationale de solidarité pour l autonomie Direction Générale de

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Memento outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Accompagner la transition professionnelle Rappelons que la transition professionnelle est un passage entre deux états professionnels.

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :.

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :. Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal : Commune : Téléphone :. Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande Le dossier

Plus en détail

PROJET DE FUSION. Introduction : Une volonté de rapprochement

PROJET DE FUSION. Introduction : Une volonté de rapprochement PROJET DE FUSION Introduction : Une volonté de rapprochement Historique Anjou Soins Services, Santé Loire Vallée de l Authion et UNA du Saumurois sont trois associations expérimentées dans le soutien à

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale Programme de soutien aux organismes communautaires SERVICES SOCIAUX Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale

Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale Les diagnostics territoriaux à 360 du sans abrisme au mal logement : démarche, objectifs et synthèse régionale Journée d étude «Les personnes sans chez soi» 29 mai 2015 2 Sommaire I. La démarche de diagnostic

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S

RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S Se former tout au long de la vie RÈGLEMENT GÉNÉRAL A.R.E.F.I.S Article 1 : Qualité de membre de l association (Article 4 des statuts) L exclusion d un membre adhérent de l association ne peut être prononcée

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Le groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS)

Le groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) Mois AAAA Mois mai AAAA 2009 Le groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) En bref A l heure actuelle, le secteur social et médico-social fait face à de profondes mutations et à la naissance

Plus en détail

PROJET d actualisation du PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC)

PROJET d actualisation du PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC) PROJET d actualisation du PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC) 2014-2018 Document soumis à concertation 1 SOMMAIRE DU PRIAC 2014-2018 DE LA REGION

Plus en détail

Avis. Appel à projet Création de 35 places de Foyer occupationnel pour Adultes Handicapés Vieillissants (FO)

Avis. Appel à projet Création de 35 places de Foyer occupationnel pour Adultes Handicapés Vieillissants (FO) Avis Appel à projet Création de 35 places de Foyer occupationnel pour Adultes Handicapés Vieillissants (FO) 1- Objet de l appel à projet : APPEL A PROJET CRÉATION DE 35 PLACES DE FO Dans le cadre de la

Plus en détail

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER AUTOMOBILE CLUB D AIX-EN-PROVENCE ET DU PAYS D AIX MODIFICATION DES STATUTS ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER 2015 ART. 1 : Il est fondé entre les personnes qui ont adhéré ou

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération

La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération Comité d animation des sites préfigurateurs des contrats de ville - 18 juin 2013 - Paris La préfiguration des contrats de ville de nouvelle génération Éléments de cadrage Le comité interministériel des

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

Le contrat. de Rente Survie. Contrats n 5521, 5522, 5523

Le contrat. de Rente Survie. Contrats n 5521, 5522, 5523 Le contrat de Rente Survie Contrats n 5521, 5522, 5523 Qui sommes-nous? L Unapei est un mouvement associatif parental qui représente et défend les intérêts des personnes déficientes intellectuelles et

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article Premier : 1.1. Titre : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

RESONANCES EDITO : Une feuille de route déjà bien pleine! Alors, bonne rentrée à toutes et à tous! Mickaël MANZONI

RESONANCES EDITO : Une feuille de route déjà bien pleine! Alors, bonne rentrée à toutes et à tous! Mickaël MANZONI RESONANCES Section Syndicale CFDT Adapei 35 17, rue Kérautret Botmel CS 74428-35044 Rennes cedex sectioncfdt.adapei@laposte.net Site: cfdtadapei35 Tél. 02 99 22 76 65 Permanence le mardi Journal de section

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE CHAPITRE I - CREATION ET DISSOLUTION DE L'AGENCE - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : CREATION DE L AGENCE En application de l'article 32 de la loi n 82-213

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Le logement social à Suresnes

Le logement social à Suresnes Logement La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail