DOSSIER DE PRESSE. Présentation. Alsace énergivie : solutions à énergie positive. Conférence de presse du 7 octobre 2009 Maison de la Région Alsace

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Présentation. Alsace énergivie : solutions à énergie positive. Conférence de presse du 7 octobre 2009 Maison de la Région Alsace"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE L Alsace favorise l efficacité énergétique Présentation de la candidature au label Pôle de compétitivité Écotechnologies Alsace énergivie : solutions à énergie positive et du dispositif complet d aides en faveur des Bâtiments Basse Consommation Conférence de presse du 7 octobre 2009 Maison de la Région Alsace

2 LABEL PÔLE DE COMPETITIVITE Présentation de la candidature au label Pôle de compétitivité Écotechnologies Alsace énergivie Solutions à énergie positive 2

3 LABEL PÔLE DE COMPETITIVITE Candidature au Label Pôle de Compétitivité Écotechnologies Alsace énergivie Solutions à énergie positive Ce jour, André REICHARDT, Président du Conseil Régional d Alsace et Pierre-Etienne BINDSCHEDLER, PDG de SOPREMA et Président du Cluster Alsace énergivie, présentent la candidature d Alsace énergivie au label Pôle de Compétitivité Écotechnologies. Afin de poursuivre la dynamique déjà bien engagée en faveur de la basse consommation et d anticiper les futures exigences réglementaires, Alsace énergivie se positionne dès maintenant pour le développement de solutions à énergie positive en déposant une candidature au label Pôle de Compétitivité Écotechnologies. Alsace énergivie sera dédié à l énergie positive. Les industriels alsaciens considèrent, en effet, que la basse consommation est déjà «à portée de mains» et veulent garder leur longueur d avance. Le Pôle de Compétitivité Écotechnologies sera consacré à l enveloppe et aux matériaux sains qui permettront de construire des bâtiments si économes en énergie, qu en leur ajoutant les systèmes de production d énergie décentralisés et leurs modalités de gestion appropriées, ils produiront plus d énergie renouvelable qu ils n en consomment. Le périmètre sera donc le bâtiment élargi à la notion de site. Pour être complète, la qualité environnementale de ces nouveaux lieux de vie intégrera les compétences des éco entreprises alsaciennes sur l air, l eau, les déchets et la maintenance. Alsace énergivie articulera ainsi son activité autour de quatre thématiques opérationnelles visant la compétitivité de la chaîne de valeur de l énergie positive : la conception des ouvrages, la construction des ouvrages, les équipements de production d énergie et les systèmes de contrôle-commande, la mise en marché de ces nouvelles solutions. La stratégie se construit autour de trois axes : Réussir le saut technologique de l énergie positive Le pôle vise l accélération des innovations et leur intégration systémique pour fournir des solutions fiables sur tous les domaines, technologiques et sanitaires, du bâtiment à énergie positive. Rendre compétitive les solutions «énergie positive» Face à la solvabilité progressive du marché, la compétitivité des solutions d énergie positive produites par Alsace énergivie se distinguera par un temps de cycle de mise au point le plus court possible, par une fiabilité et une qualité indiscutables, issues 3

4 LABEL PÔLE DE COMPETITIVITE d expérimentations tangibles, et par un coût de revient le plus bas. Industrialisation et productivité seront les indicateurs du succès. Contribuer à l élaboration des futurs standards La situation stratégique au sein du Rhin Supérieur, à la convergence des trois labels Passivhaus, Minergie et Effinergie fait de l Alsace un partenaire incontournable dans les débats sur la labellisation et les nouveaux standards. Elle entend faire de cette position un atout clé pour ses industriels et pour ses centres de formation. Il est naturel de présenter cette candidature à l obtention du label Pôle de compétitivité dans la mesure où l Alsace dispose de tous les atouts pour convaincre : Une base industrielle puissante, internationalisée et consciente des enjeux. Ses entreprises, dont les 50 premières représentent déjà plus de 4 Milliards d Euros de CA et emplois, ont compris, en manifestant leur volonté de créer ce pôle, qu il fallait impérativement en saisir l opportunité. Les enjeux planétaires du changement climatique et plus pragmatiquement les nouvelles règles du jeu imposées par les lois Grenelle 1 et 2, les conduiront dans les 5 ans prochains à mettre au point les procédés, matériaux et technologies qui permettront de concevoir, construire et gérer les bâtiments de manière totalement nouvelle. Plutôt que d y être contraintes par leurs clients et fournisseurs, elles ont décidé de prendre leur destin en main et d accroître durablement leur compétitivité en synergie avec les laboratoires de recherche et les centres de formation, et avec le soutien des pouvoirs publics. Une base académique diversifiée dotée de deux pôles d excellence en Chimie et Matériaux et mobilisée sur l énergie et l environnement. Près de 500 chercheurs et enseignants chercheurs au sein des laboratoires alsaciens et 3000 étudiants mobilisés sur les thématiques du pôle. Entre 2003 et 2007, plus de 340 thèses soutenues, près de publications sur le sujet, 72 brevets et logiciels déposés et 27 extensions réalisées. Sur cette même période, plus de 300 contrats de partenariats de recherche sont engagés avec des partenaires publics ou privés pour un volume financier total de 21,2 M. En outre, ce dispositif de recherche se complète d un dispositif de formation performant dont les acteurs sont prêts à mutualiser leurs forces et à accroître leurs synergies. Une volonté manifeste d innover. Dans un premier recensement, 42 projets d innovation sont identifiés pour un montant global estimé à 211 millions d. Ils représentent au-delà de toute expression de bonnes intentions, le véritable moteur du projet et sa crédibilité. Certain de ces projets ont un caractère structurant pour le territoire et ce portefeuille présente un nombre significatif de projets collaboratifs de grande envergure. 4

5 LABEL PÔLE DE COMPETITIVITE Du point de vue de sa gouvernance, Alsace énergivie est conçu pour donner le leadership aux industriels, pour être le plus agile possible, et s inspire des bonnes pratiques des autres pôles français, notamment par la coopération et la gestion par processus. Dans cet esprit, le collège industriel détient la majorité des voix au sein d un conseil d administration resserré. La gouvernance inclut un comité des partenariats qui sera chargé de tisser les coopérations avec S²E², Advancity, Capenergie, Derbi et le probable «méta pôle» Rhône Alpin. Profitant de ses liens historiques avec l Autrichien Oekoenergie et l allemand Green Valley de Fribourg en Brisgau, Alsace énergivie entend également intensifier ses relations transfrontalières et européennes. Du point de vue de son pilotage, Alsace énergivie contrôlera son efficacité sur la base de processus formels et de tableaux de bord partagés. Il est particulièrement symbolique que le dépôt du dossier de pôle de compétitivité Alsace énergivie intervienne quelques jours après l Assemblée Générale des Nations Unies consacrée à la relance de la négociation sur le changement climatique, préalablement au sommet de Copenhague de novembre prochain et quelques jours après le sommet du G20 de Pittsburgh des 24 et 25 septembre consacré à la lutte contre la crise économique. Le Secrétaire Général de l ONU, Monsieur BAN KI-MOON, a déclaré le 3 septembre dernier à propos de la gravité du changement climatique : «Notre pied est bloqué sur l accélérateur et nous nous dirigeons tout droit vers un abîme». C est tout l état d esprit et l enjeu du projet de Pôle de compétitivité Alsace énergivie: passer d une logique d expérimentation à une logique d industrialisation des solutions à énergie positive pour le bâtiment et, ce faisant, contribuer à créer de l activité et de l emploi. Depuis plus de 10 ans, la Région Alsace, en partenariat étroit avec l ADEME, s est lancée dans une politique volontariste en faveur de la mutation énergétique. Dès 2005 et trois ans avant le Grenelle de l Environnement, la mobilisation des entrepreneurs régionaux vers la basse consommation dotait l économie territoriale d une avance remarquable. Le programme énergivie, conduit par un Comité de pilotage, s appuie sur les réflexions stratégiques de la Conférence Régionale de l Energie Alsace. Le programme touche tous les acteurs : les particuliers, les collectivités via les animateurs territoriaux de la Région et les entreprises via le Cluster créé en La politique décidée au niveau régional a vocation à être mise en œuvre dans les territoires au travers des 11 plans climats territoriaux qui se mettent progressivement en place sur l ensemble du territoire régional, à échéance de fin Le programme Alsace énergivie s articule avec les réseaux national et européen. La Région Alsace est membre fondateur de l Association Effinergie et anime le programme ILETE qui regroupe huit régions d Europe. Le Cluster Alsace énergivie, pour sa part s inscrit dès sa création dans une dynamique transfrontalière avec l Allemagne et la Suisse. 5

6 Présentation du dispositif complet d aides en faveur des Bâtiments Basse Consommation 6

7 Introduction Depuis 1998, la Région Alsace et l ADEME, établissement public de l État, œuvrent de concert pour développer l utilisation des énergies renouvelables dans notre région, inciter les Alsaciens à y recourir et à économiser l énergie. Particuliers, collectivités, acteurs du bâtiment et de l habitat, professionnels de l agriculture et du tourisme tous peuvent disposer aujourd hui d une information spécifique et d un accompagnement pour tout projet incluant la maîtrise de l énergie et les énergies renouvelables. En 2007, le programme Alsace énergivie est entré dans une nouvelle phase de son développement, avec pour priorité de développer plus fortement l efficacité énergétique dans les bâtiments. L objectif est de diviser par quatre la consommation énergétique des bâtiments en Alsace à l horizon 2025 pour contribuer aux objectifs du Facteur 4 (division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d ici 2050). Ce chantier concerne à la fois le bâti ancien et le neuf, les bâtiments publics et privés et prend pour modèles les programmes suisse Minergie et allemand PassivHaus. Il s appuie sur les exigences du label BBC-effinergie et mobilise l ensemble de la filière du bâtiment pour faire de l Alsace une région pilote pour les bâtiments économes en énergie. Les Alsaciens disposent ainsi aujourd hui d un dispositif très complet d aides en faveur des Bâtiments Basse Consommation, concernant aussi bien les particuliers que les projets collectifs, les bâtiments neufs comme la rénovation. Vous trouverez dans les pages suivantes un récapitulatif des aides proposées tant aux particuliers et aux maîtres d ouvrages collectifs, pour les travaux concernant les bâtiments neufs ou la rénovation : Les aides pour les particuliers Pour un conseil indépendant : la visite énergétique Page 8 L Eco prêt à taux zéro Les aides spécifiques à Le crédit d impôt développement durable la rénovation Les 50 rénovations thermiques exemplaires Les partenaires BBC-effinergie Les aides spécifiques aux bâtiments neufs L appel à projets BBC Le crédit d impôt sur les intérêts d emprunt Les 7 programmes BBC Les partenaires BBC-effinergie Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Page 13 Page 14 Page 15 Page 12 Les aides pour les projets collectifs Les accompagnateurs de projets énergivie Page 16 Les appels à projets Bâtiments économes en énergie Page 17 Le soutien à la réhabilitation des logements sociaux et La convention de partenariat entre le CRA et la Banque Populaire Page 18 7

8 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour le neuf et la rénovation : La visite énergétique Pour qui? Pour les propriétaires de maisons individuelles ou copropriétés de 3 logements maximum. Pourquoi? Avant de se lancer dans des travaux de chauffage ou d amélioration thermique de l habitat, ou avant de construire, il est recommandé, afin de faire les bons choix, de solliciter le réseau des Espaces Info Energie Alsace soutenu par l ADEME et la Région Alsace. Les Espaces Info Energie sont joignables au (appel gratuit) ou sont présents sur des manifestations destinées au grand public (foires, salons, expositions ). Les particuliers trouveront auprès d eux de nombreux conseils pour réaliser des économies d énergie. Pour un conseil plus personnalisé, ils pourront faire appel à un expert qui réalisera une «visite énergétique». Les aspects étudiés sont les suivants : les choix d'isolation des parois (combles, murs...) et des ouvrants, le système de ventilation, les systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, en particulier ceux permettant d utiliser les énergies renouvelables, les consommations spécifiques d électricité et toutes les solutions permettant de réduire les consommations d énergie. Après la visite, une fiche de synthèse est remise au particulier. Elle résume les actions et investissements à réaliser pour conférer au bâtiment une performance énergétique située dans les Classes A ou B de l étiquette énergie. Combien? La Région Alsace et l ADEME financent 400 sur le coût global du conseil de 500. Il reste au particulier à régler directement le solde de 100 au bureau d étude sollicité. Ces informations sont développées dans la fiche Les aides pour les particuliers présentée en annexe. 8

9 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour la rénovation : L Eco-prêt à taux zéro Pour qui? Il s adresse à tout particulier propriétaire, occupant ou bailleur, sans condition de ressources, pour des projets de travaux de rénovation énergétique dans des logements individuels ou collectifs à usage d habitation principale (construits avant le 1 er janvier 1990). Pourquoi? Ces travaux doivent constituer un «bouquet» d au moins deux améliorations parmi les suivantes : Isolation thermique des toitures Isolation thermique des murs extérieurs Isolation thermique des vitres et / ou des portes donnant sur l extérieur Installation d un système de chauffage plus performant Installation d équipements de chauffage utilisant une source d énergie renouvelable Installation d équipement de production d eau chaude sanitaire utilisant une source d énergie renouvelable Les travaux éligibles à l Eco-prêt à taux zéro peuvent aussi être ceux préconisés par un bureau d études thermique. Combien? L Eco-prêt à taux zéro couvre l intégralité des travaux d économie d énergie ainsi que les frais ou travaux associés qui leur sont directement liés, dans la limite d un plafond de à en fonction des améliorations effectuées. Plusieurs établissements bancaires s engagent concrètement aux côtés de la Région Alsace et de l ADEME pour la promotion de ce dispositif. Ces informations sont développées dans la fiche Crédit d impôt et prêt à taux zéro 2009 présentée en annexe. 9

10 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour la rénovation : Le crédit d impôt développement durable Pour qui? Les propriétaires de maisons individuelles ou de logements, occupants ou bailleurs. Pourquoi? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique portant sur une résidence principale. Combien? Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt est plafonné à pour une personne seule et pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 par personne à charge. Pour les bailleurs, il est plafonné à 8000 euros par logement dans la limite de 3 logements par an. Ce plafond s apprécie sur une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre Le contribuable qui effectue des dépenses à plus de 5 ans d'intervalle pourra bénéficier du plafond à deux reprises. Ces informations sont développées dans la fiche Crédit d impôt et prêt à taux zéro 2009 présentée en annexe. 10

11 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour la rénovation : Les 50 chantiers pionniers Pour qui? Les propriétaires de maisons individuelles s étant lancés dans une démarche de rénovation. Pourquoi? Dans le cadre de la Convention de Coopération pour le Développement Durable de l Alsace, signée le 21 novembre 2008 entre le groupe EDF en Alsace et la Région Alsace, un appel à projets visant la réalisation de 50 rénovations thermiques exemplaires de maisons individuelles en Alsace a été lancé. Il s agit de soutenir financièrement des rénovations permettant de diviser au moins par 4 l impact de l habitation sur son environnement (consommation d énergie et émissions de gaz à effets de serre). Il s agit également de mettre en œuvre en Alsace, dès aujourd hui, les normes de rénovations prévues par le Grenelle de l environnement à l horizon Ce sont les professionnels qui répondent à l appel à projets, avec l accord de leur client. La première rénovation complète a été inaugurée lundi 5 octobre 2009 à Behlenheim (67). Les projets peuvent être soumissionnés par les professionnels du bâtiment jusqu au 15 décembre Combien? L engagement financier se fait conjointement par les 3 parties : En partant de projets de rénovation existants, une évaluation des efforts nécessaires pour atteindre ou dépasser la performance BBC est effectuée ainsi qu un chiffrage des travaux nécessaires. Les professionnels réalisent ces améliorations à prix coûtant, EDF-ES aident financièrement les professionnels à proposer un devis BBC avec un surcoût acceptable pour le client (aide financière à l innovation), le client prend en charge le solde du surcoût. Ces informations sont développées dans le dépliant L Alsace, la planète et vous, c est gagnant / gagnant! présenté en annexe. 11

12 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour le neuf et la rénovation : Les professionnels signataires de la charte «partenaire BBC-effinergie Alsace» Afin de distinguer les professionnels s impliquant dans une démarche de basse consommation dans le bâtiment, la Région Alsace, membre fondateur de l association effinergie, a mis en place, en association avec l ADEME, une Charte «Partenaire BBC effinergie Alsace» auprès des professionnels du bâtiment. En partenariat avec les représentants des différentes professions, cette Charte a été mise en place auprès des entreprises et artisans du bâtiment, des bureaux d études et des constructeurs de maisons individuelles. Pour y adhérer, les entreprises intéressées doivent justifier de formations en matière de construction et de rénovation basse consommation ou posséder un savoir-faire reconnu, validé par une commission de suivi de la Charte. L objectif de la Charte «Partenaire BBC effinergie Alsace» est double : Permettre une meilleure lisibilité des qualifications et de l expérience des professionnels de l acte de construire pour les maîtres d ouvrage Inciter les professionnels à se former pour faire évoluer leur pratique et leur permettre de répondre au défi de la basse consommation dans le neuf et la rénovation. Première en France à proposer cette Charte à ses professionnels et valider ainsi leur savoir-faire auprès des particuliers, l Alsace se positionne aujourd hui en région pilote, ouvrant la voie aux autres membres de l association effinergie. Sur le terrain, les particuliers distingueront les signataires de cette Charte grâce aux différents outils de communication créés et mis en place par Alsace énergivie et les professionnels : logo sur les documents, panneaux de chantier, affiche Ces informations sont développées dans la fiche Charte Partenaire BBC-effinergie présentée en annexe. 12

13 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour les bâtiments neufs : L appel à projets BBC pour les particuliers Pour qui? Pour les nouveaux propriétaires d un logement neuf individuel ou collectif Pourquoi? La Région Alsace s engage à mettre en œuvre une aide spécifique auprès des particuliers pour l achat ou la construction d un logement répondant aux critères Bâtiment Basse Consommation (BBC- effinergie). Cette subvention s applique à tout logement neuf certifié BBC-effinergie dont le permis de construire a été obtenu en 2009 (maison individuelle ou appartement). Ce logement devra : Etre certifié BBC-effinergie Etre la résidence principale du demandeur Etre livré avant le 31 décembre 2010 Combien? L aide est fixée à et concerne 200 logements pour l année Ces informations sont développées dans la fiche Aide financière de la Région Alsace pour l acquisition d un logement BBC-effinergie présentée en annexe. 13

14 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour les bâtiments neufs : Le crédit d impôt sur les intérêts d emprunt Pour qui? Pour les nouveaux propriétaires d un logement neuf individuel ou collectif Pourquoi? Dans le cadre de la construction d un logement à but d habitation principale, la loi n du 21 août 2007 évolue lorsque l on peut justifier du label Bâtiment Basse Consommation (BBC). Cette majoration porte le crédit d impôt de 20 à 40% sur les intérêts d emprunt sur une période de sept ans (au lieu de cinq ans). Il suffit de joindre à la déclaration d impôts sur le revenu la certification de la labellisation BBC ainsi que le contrat de l emprunt. Combien? Plafond d intérêts ouvrant droit à ce crédit d impôt : par an pour une personne célibataire, veuve ou divorcée (le double pour une personne handicapée) par an pour un couple marié ou pacsé ( lorsque l un de ses membres est handicapé) Majoration chaque année de 500 par personne à charge. Ces informations sont développées dans la fiche Crédit d impôt et prêt à taux zéro 2009 présentée en annexe. 14

15 LES AIDES AUX PARTICULIERS Pour les bâtiments neufs : 7 programmes immobiliers en BBC Dans le cadre du Cluster Alsace énergivie, architectes, promoteurs, constructeurs, entreprises du bâtiment, établissements bancaires, ADEME et Région Alsace ont travaillé ensemble pour promouvoir la construction et l acquisition de nouveaux appartements et maisons individuelles labellisés BBC-effinergie. Aujourd hui, 7 programmes, soit 110 logements, sont proposés à la vente en Alsace, avec des solutions de financement adaptées. Il est ainsi démontré que le différentiel de coût de remboursement d un prêt immobilier pour un logement BBC par rapport à un logement réglementaire est compris entre 18 et 48 euros par mois. Ces logements anticipent les futures normes en matière d économie d énergie et disposent d un triple avantage : une consommation d énergie réduite, un confort accru et une valeur de revente durablement plus élevée. Il s agit des programmes : Les Colombes à Holtzheim (67) Le Domaine des Colombes à Holtzheim (67) Un programme à Geispolsheim (67) Les Terres du Denzlach à Kilstett (67) Les Maisons Bounty à Strasbourg (67) Les Carrés de la Chapelle à Entzheim (67) Les Jardins d Oedenbourg à Biesheim (68) Ces informations sont développées dans la fiche Votre logement BBC en Alsace présentée en annexe. 15

16 LES AIDES AUX PROJETS COLLECTIFS Les accompagnateurs de projets énergivie Pour les maîtres d ouvrage publics, les associations, les opérateurs de logements sociaux, les maîtres d œuvres, les acteurs du tourisme et de l agriculture, les entreprises, quatre accompagnateurs de projets ont été missionnés par la Région Alsace et l ADEME. Ces quatre accompagnateurs se répartissent l ensemble du territoire alsacien pour informer, conseiller et assister les collectivités dans la réalisation de leurs projets intégrant les énergies renouvelables et les économies d énergie. Accompagner et informer : Sur les atouts des énergies renouvelables et leur financement En organisant des réunions de sensibilisation En proposant des visites d installations locales En fournissant les documentations permettant de faire circuler l information au sein de la collectivité Conseiller : En accompagnant les collectivités dans le montage de leur dossier de demande de subvention et leurs démarches administratives En les mettant en relation avec les acteurs des filières concernées : bureaux d études, installateurs, fabricants, financeurs En les assistant sur le plan technique dans les phases étude et réalisation de projets énergies renouvelables En les aidant dans la médiatisation de leurs réalisations Les coordonnées des accompagnateurs sont présentées dans la carte présentée en annexe. 16

17 LES AIDES AUX PROJETS COLLECTIFS Pour le neuf et la rénovation : L appel à projets «Bâtiments économes en énergie» Pour qui? Cet appel à projets s adresse aux maîtres d ouvrage publics et privés en possession d un terrain. Il est ouvert à tous les projets de construction et de réhabilitation en résidentiel collectif, groupé et pour le tertiaire. Pourquoi? Cet appel à projets doit permettre de doter rapidement l Alsace de bâtiments économes en énergie, représentatifs de l ensemble des modèles constructifs alsaciens ainsi que de l ensemble des usages des bâtiments résidentiels et tertiaires. Les opérations sont sélectionnées sur les critères suivants : Niveau de consommation prévisionnel et moyens mis en œuvre pour l atteindre Optimisation des coûts Taille des logements Reproductibilité Constitution de l équipe Maître d ouvrage et Maître d œuvre Par ailleurs, la volonté d obtenir une certaine diversité en ce qui concerne les modes constructifs, les usages (habitat, tertiaire) et l âge du bâtiment (neuf ou ancien) influencera le choix des projets. L appel à projets «Bâtiments économes en énergie» est ouvert jusqu au 1 er décembre Les projets retenus bénéficieront d un ensemble d aides (journées d expertise technique, subventions pour l étude thermique, les tests d étanchéité à l air, et aide à l investissement). Combien? L étude thermique par simulation dynamique est subventionnée à hauteur de 80% (plafond de d'aide maximum) Le maître d ouvrage bénéficiera de l aide, que son projet soit retenu ou non. Sur la phase travaux, les maîtres d ouvrage ont droit à 3 ou 4 jours d experts. La réalisation de 2 tests d étanchéité à l air sur chantier est aidée à hauteur de 80%, plafonnés à pour les 2 tests. Enfin, les lauréats reçoivent également une aide à l investissement, d'un minimum de 40 /m 2 SHON. Une prime de 10 /m 2 SHON sera accordée en cas de recours aux énergies renouvelables. Une bonification de 10 /m 2 SHON pourra être accordée sur avis du jury. Ces informations sont développées dans le dépliant Appel à projets 2009 Bâtiments économes en énergie présenté en annexe. 17

18 LES AIDES AUX PROJETS COLLECTIFS Pour la rénovation : Le soutien à la réhabilitation BBC de logements sociaux Les publics concernés par ce dispositif sont les bailleurs sociaux ou les communes propriétaires de logements. Les logements concernés sont les plus énergivores, classés en classes D à G, c'està-dire ayant une consommation d énergie primaire* supérieure à 150 kwh/m 2.an et visant, après travaux, la norme BBC-effinergie (consommation inférieure à 104 kwh/m 2.an en rénovation pour l Alsace). Conditions : production avant travaux d un certificat de visite énergétique production après travaux d un diagnostic de performance énergétique Montant de l aide régionale : forfaitaires par logement, complétés par un financement au titre du FEDER à hauteur de la subvention est versée à hauteur de 50% à l acceptation du dossier par la Commission Permanente, les 50% restants à la production du diagnostic de performance énergétique en fin de travaux. * consommation d énergie due au chauffage, au refroidissement, à la production d eau chaude sanitaire, à la ventilation et ses auxiliaires. La convention de partenariat Région Alsace Banque Populaire La Région Alsace et la Banque Populaire s engagent à soutenir ensemble la rénovation en basse consommation du logement social public dans le cadre d appels à projets annuels, et ce pour un budget de 30 M correspondant à 1000 logements rénovés. La Banque Populaire compte engager 30 millions d'euros de prêt à taux préférentiel pour la rénovation de logements sociaux. Ces prêts, attribués aux bailleurs sociaux, viennent compléter les aides déjà accordées par la Région Alsace et le FEDER. 18

19 Le Programme Alsace énergivie en quelques chiffres Aujourd hui, la Région Alsace et l ADEME renforcent encore leurs efforts dans le cadre du programme énergivie dont le budget atteint 64,350 millions d euros (dont 9 millions provenant de fonds européens). L objectif est de diviser par quatre la consommation énergétique des bâtiments en Alsace à l horizon 2025, afin de contribuer au Facteur 4 (division par 4 des émissions de gaz à effet de serre). Le bâtiment est en effet une des principales sources d émission de CO 2. Basse consommation À fin 2008, l Alsace comptait 50 logements rénovés au niveau du standard BBC-effinergie L objectif est de parvenir à un rythme de rénovation de 3000 logements par an en Solaire thermique À fin 2008, l Alsace comptait m 2 de capteurs solaires thermiques installés sur des bâtiments et destinés à fournir de l eau chaude sanitaire ou un complément de chauffage L objectif est d atteindre m2 cumulés à fin Photovoltaïque À fin 2008, l Alsace comptait une puissance de 3 MW de capteurs photovoltaïques installés sur des bâtiments et destinés à produire de l électricité vendue au réseau public. L objectif est d atteindre 50 MW cumulés à fin Bois énergie À fin 2008, l Alsace comptait 190 chaufferies collectives fonctionnant au bois, sous forme de plaquettes ou granulés L objectif est d atteindre 600 chaufferies collectives à fin

20 Pour plus d informations Site internet : Le numéro vert énergivie pour renseigner les particuliers : (appel gratuit) 20

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 Date :MAI 2009 Secrétaire Général : Vanessa DIAS Destinataires : Stés section METALLERIE (convention Bâtiment) Méca

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

COMITE DU MASSIF DES ALPES

COMITE DU MASSIF DES ALPES COMITE DU MASSIF DES ALPES Efficacité énergétique et promotion des énergies renouvelables Sous-axe II.3 du Programme Opérationnel Interrégional de massif des Alpes Appel à projets / Volet bâtiments 1.

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau

Présentation de l association, son action, ses travaux. Catherine Bonduau Présentation de l association, son action, ses travaux Catherine Bonduau Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Dynamiser la performance thermique du bâtiment Dès 2005 un groupe de travail prépare

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

BATIMAT 7 novembre 2007

BATIMAT 7 novembre 2007 Le programme de recherche pour la réduction r par quatre des émissions de gaz à effet de serre dans l habitat individuel existant BATIMAT 7 novembre 2007 ADELIE ADELIE, une belle aventure 1840 : Dumont

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Appel à projets. Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013

Appel à projets. Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013 Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Energie 2013 REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

INFORMATIONS année 2012

INFORMATIONS année 2012 01/08/2012 Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain OPAH RU Programme national requalification des quartiers anciens dégradés PNRQAD Ville de Marignane / centre ancien INFORMATIONS

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE.

GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. GUIDE PRATIQUE POUR MES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE POUR MON BUDGET, MON CONFORT ET MA PLANÈTE : JE ME LANCE, AVEC LE CRÉDIT AGRICOLE. Les travaux d éco-rénovation sont-ils vraiment rentables? À quelles

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Quel rôle pour les collectivités locales? MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

Plus en détail

Financement de la réhabilitation des logements

Financement de la réhabilitation des logements Financement de la réhabilitation des logements Quels instruments disponibles? La gamme des outils Aides directes de l Etat et des collectivités locales Subventions nationales et locales Défiscalisation

Plus en détail

Opération. de l Habitat

Opération. de l Habitat Communauté de Communes du Pays d Azay-le-Rideau Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Etude pré opérationnelle Opération Mission de suivi et Locale d animation pour un programme d intérêt d

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com

Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com FINANCEMENT DES TRAVAUX D ECONOMIE D ENERGIE Présentation Novembre 2012 www.smaltenergie.com SOMMAIRE Présentation SMALT énergie Compréhension du contexte actuel 3 9 SOMMAIRE Réponses aux besoins Assistance

Plus en détail

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012 Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation Octobre 2012 Messages clés Ciblage et diagnostic Incitations, aides, financement Organisation des filières Maîtrise

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau. à Aurillac le 6 mai 2011

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau. à Aurillac le 6 mai 2011 Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'inauguration du nouveau bâtiment administratif du Crédit Agricole à Aurillac le 6 mai 2011 M. André Janot, Président du Crédit Agricole Centre

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Bâtiments économes en énergie

Bâtiments économes en énergie Bâtiments économes en énergie > Construction neuve et rénovation ECONOMIES D ÉNERGIE CONFORT ET QUALITÉ DE VIE DURABILITÉ DU BÂTI PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Les bâtiments économes en énergie ou «basse

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS PROJET SOUMIS A CONSULTATION OPPOSABLE A L'ADMINISTRATION JUSQU'A PUBLICATION DE L'INSTRUCTION DEFINITIVE 1. Vous pouvez adresser vos remarques sur ce projet d'instruction, mis en consultation publique

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT SOMMAIRE 04 ENTREPRENDRE DES TRAVAUX, QUELS AVANTAGES? 06 QUELLES AIDES

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant La Réglementation Thermique (RT) De quoi s agit-il? La réglementation thermique définit les niveaux obligatoires de performance énergétique à atteindre pour la globalité d un bâtiment, en termes de consommations

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments

Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments Janvier 2015 Loi de finances pour 2015 Aides à la rénovation énergétique des bâtiments (CITE, TVA à taux réduit, Eco-PTZ) INTRODUCTION La loi de finances pour 2015 introduit un certain nombre de mesures

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012 Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 212 Sommaire Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. La rénovation du parc existant, élément clé des enjeux

Plus en détail

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer

RT 2012. Bien comprendre pour mieux s y préparer RT 2012 Bien comprendre pour mieux s y préparer RT2012 Préambule La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) vise, comme les précédentes RT, à limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

rénovation énergétique en copropriété

rénovation énergétique en copropriété Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation énergétique en copropriété PLAN L HABITAT COLLECTIF SOMMAIRE Économies d énergie, confort, revalorisation du patrimoine : rénovation

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 SOMMAIRE Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2 Le gage de qualité NF Logement...p5 Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 La recherche de la satisfaction globale.p9 Nos actualités..p11

Plus en détail

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins Porteur du projet Coordonnateur : Pays de Chaumont. (Maitre d ouvrage : Chaumont habitat, propriétaires privés ) Contexte

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Jean-Michel Desoutter 18 juin 2014 Les prestations connexes au contrôle technique

Plus en détail