Merck: étude sur le VPH (colposcopie)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Merck: étude sur le VPH (colposcopie)"

Transcription

1 Symposium francophone de médecine 25 octobre 2013 Palais des congrès Montréal Marie Josée Dupuis md, frsc (s) CHUM Université de Montréal Merck: étude sur le VPH (colposcopie) Être gynécologue

2 Préciser les causes de saignements utérins anormaux Recourir à l investigation qui s impose Expliquer les interventions possibles Assurer un bon suivi 41 ans, G2P2, saignements utérins anormaux depuis 1 année Cycle préservé, mais saigne longtemps, et abondamment (10 jours par mois) Conjoint vasectomisé, pas de désir de grossesse Asthénie Aucun antécédent médical (coagulopathie, PCO, néo colon ou endomètre, maladie thrombo embolique) Ne fume pas Aucune médication, produit naturel ou herbe

3 Exit les termes: menorrhagie, metrorrhagie, saignement utérin dysfonctionnel Saignement utérin anormal Abondance: ce qui interfère avec la qualité de vie de la patiente Normalité (fréquence): cycles entre 24 et 38 jours Durée: 3 à 8 jours Ovulatoire: régulier,,présence de symptômes prémenstruels, dysménorrhée Anovulatoire: irrégulier, abondant, prolongé

4 Poids santé Thyroide normale Col normal Utérus irrégulier, augmenté de volume (12 semaines ) a. FSC? b. Ferritine? c. Beta HCG? d. Coagulogramme? e. TSH? f. FSH LH? g. Échographie pelvienne? h. Échographie endo vaginale?

5 a. FSC b. Ferritine c. Beta HCG? d. Coagulogramme? e. TSH? f. FSH LH? g. Échographie pelvienne? h. Échographie endovaginale FeSO4? AINS? Antifibrinolytiques? Contraceptifs oraux? Attendre le résultat du bilan?

6 FeSO4 AINS ou Antifibrinolytiques Contraceptifs oraux? Rien avant de recevoir le bilan? Hb: 89 Échographie endovaginale: utérus irrégulier, déformé par de multiples fibromes dont le plus gros fait 2.4 X 3.1 cm. Un des fibromes est en contact étroit avec la cavité endométriale. Par ailleurs, l épaisseur de l endomètre est mesurée à 9 mm.

7 Nette diminution des saignements avec l antifibrinolytique Regain d énergie depuis quelques semaines Patiente très satisfaite Biopsie de l endomètre? Référence au gynécologue pour hystérectomie? Référence au gynécologue pour hystéroscopie? Contrôle de la FSC, ré évaluation dans 4 mois? i? Débuter les contraceptifs oraux? Recommander l insertion d un dispositif intra utérin de progestatif (stérilet Mirena)?

8 Biopsie de l endomètre Référence au gynécologue pour hystérectomie? Référence au gynécologue pour hystéroscopie? Contrôle de la FSC, ré évaluation dans 4 mois Débuter les contraceptifs oraux? Recommander l insertion d un dispositif intra utérin de progestatif (stérilet Mirena)? Saignement utérin anormal chez femme de 40 ans et plus Absence de réponse au traitement médical Moins de 40 ans et facteurs de risque: obésité, diabète, nulliparité, syndrome des ovaires polykystiques, histoire familiale (et personnelle) de cancer colorectal héréditaire

9 Âge moyen 61 ans 5 à 30% diagnostiqué chez femmes préménopausées Biopsie de l endomètre détecte 90% des cas Saignement post ménopausique: cancer de l endomètre lendomètre dans 10%, hyperplasie 9.8% Si suspicion de cause structurelle (utérus irrégulier, augmenté de volume) Échec du traitement conservateur Risque de cancer (endomètre, ovaire)

10 Injection de 5 à 15 ml de solution saline dans la cavité utérine pendant l échographie: détection accrue de polype et fibrome sous muqueux En clinique ou salle d opération Permet de visualiser l intérieur de la cavité (polype, fibrome) et biopsie dirigée Douloureux Équipement complexe en clinique

11 Éliminer situation dangereuse: cancer, anémie, grossesse anormale Viser la qualité de vie de la patiente Approche conservatrice avant tout. AINS: acide méfénamique, naproxen, ibuprofen, diclofenac, indomethacine, ASA: diminution des saignements de 33 à 55% vs placebo À débuter la veille de la menstruation, pendant 3 à 5 jours

12 Antifibrinolytiques (acide tranexamic Cyklokapron): inhibiteur de l enzyme activateur du plasminogène, sans modification des paramètres de la coagulation diminution des saignements de 40 à 59% vs placebo À débuter dès que les saignements sont abondants: 1 g aux 6 heures Effets secondaires: nausées, vomissements, diarrhée, céphalée Contraception hormonale combinée (diminution des saignements 40 à 50%) Progestérone cyclique (jours 15 à 25) Acétate de médroxyprogestérone dépot: 50% aménorrhée à 1 an (effets secondaires+++) Dispositif intra utérin progestatif (diminution des saignements 86% à 3 mois, 97% à 12 mois, aménorrhée % à 12 mois)

13 Maladie thrombo embolique/avc HTA non controlé Migraine et symptômes neurologiques Maladie coronarienne Maladie hépatique active Cancer hormono dépendant Danazol: mg die Diminution de 80% des saignements (20% aménorrhée) Effets secondaires: gain de poids, acné, hirsutisme

14 Analogues de la GnRH (DépoLupron( p 3.75mg 375 im, aux 4 semaines, ou 11.25mg im, aux 12 semaines) Ménopause pharmacologique Aménorrhée dès le premier mois Diminution du volume de l utérus et des fibromes de 60% Thérapie de remplacement hormonale si utilisation pour plus de 6 mois 46 ans, G3P3, 3,pas de désir de fertilité Connue pour fibromes utérins de longue date, menstruations abondantes mais régulières Saignement abondant ininterrompu depuis 12 jours, se présente à l urgence

15 Pâle, hypotendue, répond aux manœuvres de réplétion volémique Hémoglobine 64, beta HCG négatif Utérus volumineux (ad ombilic) Saignement vaginal actif Présence d une dune masse solide qui fait protrusion par le col Échographie pelvienne: volumineux utérus multifibromateux Consultation au gynécologue g de garde? Débuter estrogène à haute dose? Débuter transfusion culot globulaire? Débuter acide tranexamic 10 mg/kg, i.v. aux 6 heures?

16 Consultation au gynécologue g de garde Débuter estrogène à haute dose? Débuter transfusion culot globulaire? Débuter acide tranexamic 10 mg/kg, i.v. aux 6 heures Échec au traitement pharmacologique gq Intolérance ou contre indication au traitement pharmacologique Anémie significative Impacte sur la qualité de vie Pathologie utérine concomittante

17 Stabiliser la patiente Analogue de la GnRH? Résection du fibrome en voie d accouchement? Embolisation des artères utérines? Ablation de l endomètre par hystéroscopie: Aménorrhée de 23 à 60% Risque de ré intervention (hystérectomie) de 6 à 30% à 5 ans Idem pour technique non hystéroscopie (ballon chauffant, fulguration de l endomètre par ultrasons, technique de radio fréquence bipolaire) i Ok si cavité normale (ou fibrome/polype sous muqueux si hystéroscopie) Résultat comparable au dispositif intra utérin à progestérone (Mirena)

18 Technique invasive Douloureux (infarctus utérin) Peu d études à long terme Indiquée chez patiente à haut risque chirurgical et saignement non contrôlé par pharmacologie (ou contre indication) Vaginale Vaginale assistée par laparoscopie Hystérectomie totale par laparoscopie Hystérectomie totale par chirurgie robotisée Abdominale Selon la morphologie de la patiente, pathologie sous jacente, disponibilité de la technologie, expérience du gynécologue

19 Éliminer grossesse anormale Adolescentes avec ménorrhagie: 50% ont coagulopathie 84% des femmes avec Von Willebrand ont des ménorrhagies Échographie, bhcg, dosage PT, aptt, vwf antigène, consultation hématologie (interprétation des tests) Si vw: pas d AINS (ok pour CO, Mirena, Cyklokapron) 4 à 11% des femmes présentent un épisode de saignement post ménopausique 10 % cancer de l endomètre (1 à 25% selon facteurs de risque) 10% hyperplasie de l endomètre 60% atrophie 12% polype 7% effet de l hormonothérapie Karlsson B et al: Transvaginal ultrasonography of the emdometrium in women with post menopausal bleeding: a Nordic Multicenter study. Am J. Obstet Gynecology 1995

20 Biopsie de l endomètre Échographie endovaginale pour mesure de l épaisseur de l endomètre (si biopsie impossible, difficile ou inaccessible) Prévoir biopsie/hystéroscopie si: Endomètre plus de 4 mm Endomètre hétérogène Endomètre mal visualisé Persistance de saignement (malgré biopsie normale) 95% bénin Risque de malignité post méno 5.4% vs 1.7% si pré ménopausée (rr 3.86) Risque de malignité si saignement 4% vs 2% Risque de malignité si saignement 4% vs 2% si asymptomatique (rr 2) Baiocchi G, Manci N, Pazzaglia M, et al. Malignancy in endometrial polyps: a 12 year experience. Am J Obstet Gynecology, 2009

21 Éliminer grossesse anormale, stabiliser la patiente, puis arrêter le saignement: Estrogène conjugué (prémarin) 25 mg i.v. aux 6 heures Anti nauséeux Acide tranexamic 10mg/kg i.v. aux 6 heures Pi Puis débuter contraceptif tif oral (35 ugm ee): 2 co. par jour pour 5 jours puis 1 comprimé par jour pour un à deux mois OU Contraceptif oral (35 ugm ee) 2 co par jour pour 5 jours ET agoniste GnRH à débuter Maladie thrombo embolique active Thrombophilie Infarctus du myocarde AVC Cancer hormonodépendant connu

22 Une fois le cancer utérin éliminé, et l épisode aigu résolu, la prise en charge des saignements utérins anormaux est faite en fonction des attentes de la patiente (qualité de vie, tolérance à la médication, etc) En dehors de la période de l adolescence, il n est pas indiqué de prescrire de bilan de coagulation en présence d un saignement utérin anormal, sauf si on relève au questionnaire d autres symptômes laissant suspecter une coagulopathie De même, il n est plus indiqué d ajouter un dosage de TSH de façon systématique

23 Les femmes présentant des saignements utérins abondants mais prévisibles ont de bonnes chances de voir leur saignement diminué avec les agents pharmacologiques non hormonaux de type AINS et antifibrinolytiques Chez toute femme de plus de 40 ans p 4 présentant un saignement utérin anormal, on doit considérer de procéder à une biopsie de l endomètre

24 4 à 11% des femmes présenteront un saignement post ménopausique. Chez 10 % d entre elles le saignement sera secondaire à un cancer de l endomètre Abnormal uterin bleeding in pre menopausal women. SOGC Clinical Pratice Guideline. No 292, May 2013 Karlsson B et al: Transvaginal ultrasonography of the endometrium in women with post menopausal bleeding: a Nordic Multicenter study. Am J. Obstet Gynecology 1995Baiocchi G, Manci N, Pazzaglia M, et al. Malignancy in endometrial polyps: a 12 year experience. Am J Obstet Gynecology, 2009 Baiocchi G, Manci N, Pazzaglia M, et al. Malignancy in endometrial polyps: a 12 year experience. Am J Obstet Gynecology, 2009 Lethaby A, Farhuhar C, Cooke I. Antifibrinolytics for heavy menstrual bleeding. Cochrane Database Syst Rev 2000;4:CD Lethaby A, Augwood C, Duckitt K, Farquhar C. Nonsteroidal antiinflammatory drugs for heavy menstrual bleeding. Cochrane Database Syst Rev 2007;4:CD000400

Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Fédération des médecins omnipraticiens du Québec 1 juin 2017 13h30 Plénière L approche de la patiente ayant des saignements utérins anormaux Dr Michel Fortier Obstétricien-gynécologue Centre Médical Santé

Plus en détail

Hémorragies génitales. G. Body

Hémorragies génitales. G. Body Hémorragies génitales en dehors de la grossesse G. Body Hémorragies génitales à la puberté Puberté Diagnostic Clinique Interrogatoire Installation des règles : date, régularité, abondance Rapports sexuels,

Plus en détail

SAIGNEMENTS UTERINS ANORMAUX

SAIGNEMENTS UTERINS ANORMAUX SAIGNEMENTS UTERINS ANORMAUX Alain Marleau, MD, FRCSC, B.Sc, B.Ed Obstetrique & Gynecologie, Hopital Montfort professeur Adjoint à l'université d Ottawa Divulgation aucune Objectifs Réviser les définitions

Plus en détail

LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Mode d utilisation

LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS. Mode d utilisation LES CONTRACEPTIFS ORAUX COMBINÉS Mode d utilisation Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Mode d utilisation Avantages et inconvénients Risques pour la santé 2 1 MODE D UTILISATION

Plus en détail

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Péri ménopause Péri ménopause : 2 à 8 ans avant la ménopause et 1 an après les dernières

Plus en détail

Myomes et périménopause. Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014

Myomes et périménopause. Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014 Myomes et périménopause Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014 Définition de la périménopause À partir de 47 ans + année qui suit l arrêt des règles

Plus en détail

serving women since 1901

serving women since 1901 serving women since 1901 2 Que sont les fibromes? Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la couche musculaire de l utérus aussi appelée myomètre. Le terme tumeur est souvent utilisé,

Plus en détail

ATELIER. Dre Nathalie Gamache. cologue/spécialistecialiste en Santé de la Femme UMF Le 29 octobre 2008

ATELIER. Dre Nathalie Gamache. cologue/spécialistecialiste en Santé de la Femme UMF Le 29 octobre 2008 ATELIER PROCÉDURES GYNÉCOLOGIQUES Dre Nathalie Gamache Gynécologue/Sp cologue/spécialistecialiste en Santé de la Femme UMF Le 29 octobre 2008 Conditions Gynécologiques Ménorrhagie Fibromes, polypes Hyperplasie

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des saignements utérins anormaux

Évaluation et prise en charge des saignements utérins anormaux Évaluation et prise en charge des saignements utérins anormaux Colloque francophone de médecine de la Péninsule Acadienne Dre Anne LeBouthillier, MD, FRCSC Vendredi le 6 juin 2014 Objectifs Définitions,

Plus en détail

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 juillet 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 juillet 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 juillet 212 ESMYA 5 mg, comprimé B/28(CIP : 222 578-9) Laboratoires GEDEON RICHTER FRANCE Ulipristal acétate Code ATC (année 211) : non encore attribué Liste I Conditions

Plus en détail

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME Fibrome utérin Épidémio Fréquent Rarement unique Asymptomatique (50%) Types Interstitiel Sous-muqueux Intra-cavitaire Sous-séreux => PAS de ménorragie Circonstances de

Plus en détail

Vendredi 27 janvier 2017

Vendredi 27 janvier 2017 Les OPTIMISATIONS deviennent Vendredi 27 janvier 2017 CENTRE DES CONGRÈS D AIX-EN-PROVENCE TRAITEMENT MEDICAL DES FIBROMES AIX EN PROVENCE LE 27 JANVIER 2017 Docteur Francoise COUX AIX EN PROVENCE LE MYOME

Plus en détail

Stratégie thérapeutique : de l indication médicale au souhait de la patiente

Stratégie thérapeutique : de l indication médicale au souhait de la patiente Stratégie thérapeutique : de l indication médicale au souhait de la patiente PIERRE PANEL CENTRE HOSPITALIER DE VERSAILLES 17 SEPTEMBRE 2014 Décision éclairée! loi du 4 mars 2002 : «Toute personne prend,

Plus en détail

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins Dr M M NIANG Pr C T CISSE Enseignement Post-Universitaire ASGO - Salle Paul Corréa (EPS1 IHS) - Mercredi 23 Mars 2016 Introduction Définition

Plus en détail

Stérilets Effets secondaires"

Stérilets Effets secondaires Stérilets Effets secondaires" INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2012 1 Contenu Effets secondaires" Signes de danger" 1 Effets secondaires du stérilet au cuivre Augmentation possible des saignements jusqu

Plus en détail

Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois. 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans. 7èmes Journées Médico - Chirurgicale du Pôle Santé de Carpentras

Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois. 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans. 7èmes Journées Médico - Chirurgicale du Pôle Santé de Carpentras FIBROME UTERIN Dr COLLETTE.E Dr GANDOLFI. C Dr CASTA. M CAS CLINIQUE Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois 44 ans 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans CAS CLINIQUE CO par oestroprogestatifs Tabac 20

Plus en détail

MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale

MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale MÉNORRAGIES CHEZ L ADOLESCENTE Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie médicale Le Cycle Normal (1) Cycle menstruel : 28 jours en moyenne Durée des règles : 5 jours en moyenne Abondance : 30 ml 40

Plus en détail

Pourquoi? Non. 1 -Y a-t-il un risque de grossesse. Cas clinique n 1. Que doit-elle faire?

Pourquoi? Non. 1 -Y a-t-il un risque de grossesse. Cas clinique n 1. Que doit-elle faire? Cas clinique n 1 Justine est tête en l air, elle prend une pilule OP combinée monophasique et a oublié la pilule n 10. Elle s en rend compte 6 h après l heure habituelle de prise de son comprimé. Elle

Plus en détail

Myomes utérins. Brochure d information. serving women since GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42

Myomes utérins. Brochure d information. serving women since GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42 Myomes utérins Brochure d information serving women since 1901 GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42 Que sont les MYOMES? Les myomes utérins sont les tumeurs les plus fréquentes

Plus en détail

Endométriose. Divulgation de conflits d intérêts potentiels

Endométriose. Divulgation de conflits d intérêts potentiels Endométriose, FRCSC Professeure agrégée de clinique 20 septembre 2013 La gynécologie au bureau Formation médicale continue Université de Sherbrooke 1 Divulgation de conflits d intérêts potentiels Afin

Plus en détail

Nexplanon Gérer les effets indésirables

Nexplanon Gérer les effets indésirables Conflits d intérêts sur ce thème 2010 à 2015 Nexplanon Gérer les effets indésirables T. Linet - 2 décembre 2015 Crédit de recherche ou support financier (honoraires pour action de formation) d'un laboratoire

Plus en détail

Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière

Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière Protocole de contraception du Québec : soutien à la prescription infirmière PROBLÈME Barbara Harvey, inf., M. Sc. inf. Conseillère à la qualité de la pratique Direction, Développement et soutien professionnel

Plus en détail

La contraception en péri ménopause

La contraception en péri ménopause La contraception en péri ménopause Dr F.Madaci, Dr Boudjellil, Dr Bounegar, Pr M.Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM 7-8 Mai 2011 ALGER

Plus en détail

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX

MÉNORRAGIE Prostaglandines. Saignements Ovulatoires. Saignements Anovulatoires. Les Saignements Utérins Anormaux LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX LES SAIGNEMENTS UTÉRINS ANORMAUX Dre Nathalie Gamache Gynécologue Centre Santé pour Femmes GAÏA UMF Le 5 décembre 2012 Les Saignements Utérins Anormaux DÉFINITION Ménorrhagie Saignement menstruel abondant

Plus en détail

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique

DISPOSITIF INTRA UTERIN. TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique DISPOSITIF INTRA UTERIN TD UE Hormonologie-Reproduction L3 médecine, L2 maïeutique 2016 2017 2 dispositifs DIU au cuivre DIU Hormonal Mode d action DIU au cuivre Altération de la fonction et de la viabilité

Plus en détail

DES Gynecologie Medicale 01/06/2012

DES Gynecologie Medicale 01/06/2012 DES Gynecologie Medicale 01/06/2012 Plan Endomètre normal avant et après la ménopause Aspect endométrial sous THS Pathologie endométriale et ménopause Problématique actuelle Perspectives d avenir Avant

Plus en détail

Médicaments de la contraception

Médicaments de la contraception Médicaments de la contraception IFSI 3 mars 2016 Ivan Berlin Département de Pharmacologie Hôpital Pitié-Salpêtrière-Université P. et M. Curie, Faculté de médecine - INSERM U1178 Code de lecture A savoir

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010

Métrorragies pubertaires. V. Vautier JUPSO 2010 Métrorragies pubertaires V. Vautier JUPSO 2010 Contexte pubertaire Surviennent dans les deux ans suivant la ménarche (90%) Situation clinique fréquente Hospitalisation Prise en charge thérapeutique active

Plus en détail

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE. Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE Mai 2016 Hà Nội Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale Définitions OMS 1996 Ménopause : arrêt définitif des menstruations Aménorrhée persistante 12 mois faisant suite

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

Quand ça saigne tout croche

Quand ça saigne tout croche LES SAIGNEMENTS anormaux se divisent en trois grands groupes : les saignements anormaux secondaires d une affection pelvienne, les saignements anormaux secondaires d une maladie systémique et les saignements

Plus en détail

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires

INJECTION CONTRACEPTIVE. Gestion des effets secondaires INJECTION CONTRACEPTIVE Gestion des effets secondaires Institut national de santé publique du Québec 2012 CONTENU Effets secondaires Signes de danger 2 1 EFFETS SECONDAIRES DU DEPO-PROVERA Perturbation

Plus en détail

Utérus et hormones en préménopause. N Chabbert- Buffet Service de Gynécologie Obstétrique Hopital Tenon, Paris

Utérus et hormones en préménopause. N Chabbert- Buffet Service de Gynécologie Obstétrique Hopital Tenon, Paris Utérus et hormones en préménopause N Chabbert- Buffet Service de Gynécologie Obstétrique Hopital Tenon, Paris Endomètre ComparFment épithélial ComparFment stromal ComparFment vasculaire Impact endométrial

Plus en détail

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest

Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogest Quel choix? Le stérilet peut être posé chez une femme n ayant pas eu d enfants? La pilule est, en pratique, plus efficace que le stérilet? La pilule oestroprogestative peut protéger de certains cancers?

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 8 juin 2005 LUTENYL 3,75 mg, comprimé Boîte de 14 comprimés code CIP : 365 572-4 Laboratoire THERAMEX nomegestrol (acetate de)

Plus en détail

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE

MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE MÉNOPAUSE TRAITEMENTS ET SURVEILLANCE Juin 2017 Dr Charlotte PAUL Gynécologie Médicale Epidémiologie En France : 11 millions de femmes sont ménopausées 430 000 nouvelles femmes ménopausée par an Trois

Plus en détail

Ovaires polykystiques : diagnostic et conduite à tenir

Ovaires polykystiques : diagnostic et conduite à tenir Ovaires polykystiques : diagnostic et conduite à tenir Professeur Jean-Marie ANTOINE duction 2ics ite. Université Paris VI et Hôpital Tenon jemantoine@aol.com 2ics droits - Toute duction ite. CONFLITS

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. Blanc Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale volume 2004 publié le 1.12.2004 VINGT-HUITIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

PREMENOPAUSE ou TRANSITION MENOPAUSIQUE. DES Endocrinologie, 13/09/2014 Asma Jaziri Supervisée par Pr Anne GOMPEL

PREMENOPAUSE ou TRANSITION MENOPAUSIQUE. DES Endocrinologie, 13/09/2014 Asma Jaziri Supervisée par Pr Anne GOMPEL PREMENOPAUSE ou TRANSITION MENOPAUSIQUE DES Endocrinologie, 13/09/2014 Asma Jaziri Supervisée par Pr Anne GOMPEL Sommaire n à à à Définition de la préménopause ou transition ménopausique. The stages of

Plus en détail

Dossier 1. Énoncé. Énoncé

Dossier 1. Énoncé. Énoncé Dossier 1 ITEMS : 41, 120, 287, 297, 309 Mme M., 51 ans, sans antécédents, vient en consultation de gynécologie pour son suivi gynécologique. Elle n'a pas consulté de médecin depuis 4 ans et elle n'a pas

Plus en détail

Place de L acide tranéxamique en traumatologie. G Marcotte PH Anesthésie Réanimation Réanimation chirurgicale Déchocage Pavillon G

Place de L acide tranéxamique en traumatologie. G Marcotte PH Anesthésie Réanimation Réanimation chirurgicale Déchocage Pavillon G Place de L acide tranéxamique en traumatologie G Marcotte PH Anesthésie Réanimation Réanimation chirurgicale Déchocage Pavillon G 1 Introduction Les antifibrinolytiques: une histoire ancienne: (Jpn Obstet

Plus en détail

CANCER DE L UTERUS. Les cancers qui se développent dans le muscle utérin (le myomètre) sont des sarcomes, des tumeurs rares.

CANCER DE L UTERUS. Les cancers qui se développent dans le muscle utérin (le myomètre) sont des sarcomes, des tumeurs rares. CANCER DE L UTERUS Les cancers de l utérus Taille du texte : Les cancers du corps de l'utérus débutent presque toujours au niveau de l endomètre. C est pourquoi on parle le plus souvent de «cancers de

Plus en détail

La périménopause en pratique

La périménopause en pratique La périménopause en pratique Z. SADI H. BESSAHA MADANI B.ADDAD Clinique de Gynécologie Obstétrique CHU Mustapha 9 ème Congrès National de la Société Algérienne d Etude et de Recherche sue la Ménopause

Plus en détail

Item 55 : Ménopause (Évaluations)

Item 55 : Ménopause (Évaluations) Item 55 : Ménopause (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/5 : Pendant la période de pré-ménopause,

Plus en détail

Dr Vandenbossche François. Polyclinique Bordeaux Rive Droite

Dr Vandenbossche François. Polyclinique Bordeaux Rive Droite Dr Vandenbossche François Polyclinique Bordeaux Rive Droite 1 Les signes fonctionnels Anamnèse: âge, race noire ++, obésité, nulliparité Les méno métrorragies : signes d anémie? Les troubles du cycle :

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2006 publié le 29.11.2006 TRENTIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

GENESIS. ENTRETIEN avec le Pr Philippe Bouchard Fibrome utérin : réduire le nombre de femmes qui seront opérées

GENESIS. ENTRETIEN avec le Pr Philippe Bouchard Fibrome utérin : réduire le nombre de femmes qui seront opérées GENESIS ENTRETIEN avec le Pr Philippe Bouchard Fibrome utérin : réduire le nombre de femmes qui seront opérées Endocrinologue, spécialiste de la médecine de la reproduction, le Pr Philippe Bouchard fait

Plus en détail

TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES. Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi

TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES. Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi Hyperplasie atypique Traitement de référence : hystérectomie

Plus en détail

Règles trop abondantes?

Règles trop abondantes? Règles trop abondantes? Changez la situation! Brochure d information sur les règles trop abondantes et les possibilités de traitement pour y remédier Table des matières Quand mes règles sont-elles trop

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE. 1. Organisation générale

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE. 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Former un spécialiste en gynécologie médicale DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE GYNECOLOGIE MEDICALE 1. Organisation générale 1.2. Durée totale du DES 8 semestres

Plus en détail

DIU chez la nullipare

DIU chez la nullipare DIU chez la nullipare Lorraine MAITROT-MANTELET Geneviève PLU-BUREAU Unité de Gynécologie Médicale Hôpital Port-Royal, Paris Tous droits réservés - L. Maitrot-Mantelet, G. Plu-Bureau JNMG 30 septembre

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur

Le cycle menstruel du normal au pathologique. III Actions du moniteur Le cycle menstruel du normal au pathologique III Actions du moniteur Deux situations Difficulté à concevoir Isolée ou avec troubles du cycle Primaire ou secondaire Pas de souhait de concevoir, mais troubles

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective NUMÉRO: GMF-OCM-02 514-765-3600, fax : 514-765-96255 Ordonnance collective OBJET Initier la contraception orale d urgence RÉFÉRENCES À UN PROTOCOLE TITRE DU PROTOCOLE ÉMETTEUR Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. Blanc Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale volume 2004 publié le 1.12.2004 VINGT-HUITIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

la douleur pelvienne chronique

la douleur pelvienne chronique Regard sur la douleur pelvienne chronique La rubrique Les soins au féminin est coordonnée par le Dr Pierre Fugère, professeur titulaire, Université de Montréal, et obstétricien-gynécologue, Centre hospitalier

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L'INTENTION DU CONSOMMATEUR Pr MEDROXY 2,5 Pr MEDROXY 5 Comprimés d acétate de médroxyprogestérone Veuillez lire ce dépliant attentivement

Plus en détail

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE - THS

LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE - THS LE TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF DE LA MENOPAUSE - THS Dr TSINGAING KAMGAING Jacques Gynécologue-Obstétricien Hôpital Général de Douala 1 PLAN Indications THS Avantages et risques du THS Protocoles thérapeutiques

Plus en détail

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a

Choisir une méthode de contraception qui vous convient. w w w. m a s e x u a l i t e. c a Choisir une méthode de contraception qui vous convient w w w. Les grossesses imprévues Les grossesses imprévues et les diverses méthodes contraceptives Les données correspondent aux grossesses imprévues

Plus en détail

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou

STERILETS. Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou STERILETS Atelier de gestes M. Danière, S. Figon, M. Flori, P. Girier, M.F. Le Goaziou Indice de Pearl pour les DIU: En pratique courante : 0,8 En utilisation optimale: 0,6 Indice de Pearl pour la contraception

Plus en détail

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES...

CARACTERISTIQUES PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... Table des matières Méthodes mécaniques PERSONNELLES ET ANTECEDENTS GENESIQUES... 1 Grossesse... 1 Age... 1 Parité... 1 Post-partum... 1 Post-abortum... 1 Antécédents de grossesse extra-utérine... 2 Antécédents

Plus en détail

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN MIDI DE PEPINET LVC JEUDI 6 MARS 2014 Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars 2014 1 o Hormonothérapie du cancer du sein o Historique o Comment lutter

Plus en détail

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques: Diagnostic en 1 jour Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques 10 à 15% de cancer de l endomètre Echographie

Plus en détail

Journées Internationales d échographies Gynécologiques et Obstétricales 6-7 octobre Diagnostic échographique des pathologies endométriales

Journées Internationales d échographies Gynécologiques et Obstétricales 6-7 octobre Diagnostic échographique des pathologies endométriales Journées Internationales d échographies Gynécologiques et Obstétricales 6-7 octobre 2017 Département Femme-Mère-Enfant Maternité du CHUV Diagnostic échographique des pathologies endométriales L évaluation

Plus en détail

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce»

MALADIE DE FANCONI. Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» MALADIE DE FANCONI Prise en charge et traitements hormonaux de la «ménopause précoce» H. LETUR 1. Service de BDR-AMP-CECOS APHP Tenon Paris 2. Centre de Fertilité Institut Mutualiste Montsouris Paris Association

Plus en détail

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT L hystérosalpingosonographie Informations générales De quoi s agit-il? L hystérosalpingosonographie est une technique d examen récente qui consiste à combiner échographie vaginale

Plus en détail

L après cancer : Aspects endocrinologiques

L après cancer : Aspects endocrinologiques L après cancer : Aspects endocrinologiques Docteur Anne THOMIN Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, AP-HP, CancerEst, Paris Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, Université Paris 6 Introduction

Plus en détail

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012

Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 2012 Formulaire d évaluation de l infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet MISE À JOUR - NOVEMBRE 2012 1 Coordination des travaux Suzanne Durand Directrice Direction, Développement

Plus en détail

Doppler utérin en gynécologie. Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand

Doppler utérin en gynécologie. Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand Doppler utérin en gynécologie Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand INTRODUCTION Modalités multiples Prise en charge de l infertilité Contributives dans les pathologies

Plus en détail

Les ménorragies et métrorragies

Les ménorragies et métrorragies RR DOSSIER PATHOLOGIE BÉNIGNE DE L UTÉRUS UNE PRISE EN CHARGE QUI RÉPOND À UN ALGORITHME PRÉCIS Ménométrorragies Thibault Thubert*, **, Géraldine Demoulin*, Frédéric Lamazou*, Anne-Laure Rivain*, Caroline

Plus en détail

Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse. IVG Médicamenteuse. Le 09 juin 2016, ARRAS. DEF / SDPMI / Valérie DUCROCQ

Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse. IVG Médicamenteuse. Le 09 juin 2016, ARRAS. DEF / SDPMI / Valérie DUCROCQ Place de la sage-femme dans l IVG médicamenteuse IVG Médicamenteuse Le 09 juin 2016, ARRAS IVG médicamenteuse Interruption d une grossesse par procédés médicamenteux, possible jusque 7 SA Contre indications

Plus en détail

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G

Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Contraception hormonale et risque vasculaire: la polémique 3G 4G Z.SADI Clinique de gynécologie obstétrique CHU Mustapha Alger 12 ème congrès national SAERM Alger 23-24 mai 2014 Contraception hormonale

Plus en détail

Parlons de l'endométriose

Parlons de l'endométriose La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) Parlons de l'endométriose Une tribune publique éducative qui vous est offerte par Mais avant de commencer... L'information qui vous est présentée

Plus en détail

Ne laissez plus des règles trop abondantes contrôler votre vie.

Ne laissez plus des règles trop abondantes contrôler votre vie. Ne laissez plus des règles trop abondantes contrôler votre vie. Un traitement de 90 secondes*, testé par plus de deux millions 1 de femmes. Qu entend-on par «ménorragies»? Par ménorragies, on entend des

Plus en détail

Contraception par DIU PR J.HOROVITZ

Contraception par DIU PR J.HOROVITZ Contraception par DIU PR J.HOROVITZ Principaux DIU DIU inertes (1960)plastiques polyethylène; boucles de Lippes, saft T Coil,Omega DIU au cuivre (1970) : substance active le cuivre ou cuivre argent. L

Plus en détail

Le drilling ovarien. C. Eboué CHR Clémenceau Caen 2005

Le drilling ovarien. C. Eboué CHR Clémenceau Caen 2005 Le drilling ovarien C. Eboué CHR Clémenceau Caen 2005 PLAN Historique Le syndrome des ovaires polykystiques Indications du drilling ovarien Techniques opératoires Résultats TO DRILL Traduction : percer,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse)

FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) 7 ASSOCIATION REGIONALE de MEDECINE VASCULAIRE FICHE PRATIQUE n 12 (synthèse) Titre : HORMONES et RISQUE CARDIO-VASCULAIRE Lieu : Domaine de St Endréol 18 Février 2012 Expert : Pr PE Morange Rédacteur

Plus en détail

Les morcellateurs hystéroscopiques: une nouvelle approche dans la prise en charge des polypes utérins

Les morcellateurs hystéroscopiques: une nouvelle approche dans la prise en charge des polypes utérins Les morcellateurs hystéroscopiques: une nouvelle approche dans la prise en charge des polypes utérins Dr François STOLL Hôpitaux universitaires de Strasbourg - FRANCE Introduction Incidence élevée des

Plus en détail

GENESIS. La ménopause se définit par l arrêt définitif des menstruations résultant de la perte de l activité folliculaire ovarienne.

GENESIS. La ménopause se définit par l arrêt définitif des menstruations résultant de la perte de l activité folliculaire ovarienne. GENESIS Ménopause : définitions âge diagnostic Péri ménopause, post ménopause de quoi parle-t-on au juste? A quels âges moyens surviennent ces événements? Et comment en fait-on le diagnostic? Les réponses

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. Blanc Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale volume 2004 publié le 1.12.2004 VINGT-HUITIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1

MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 MOYEN CONTRACEPTIF NON HORMONAL EFFICACE JUSQU À 10 ANS FIABLE À 99,2 % 1 Souhaitez-vous une méthode contraceptive sans tracas qui est totalement sans hormones? INFORMATION À L INTENTION DE LA PATIENTE

Plus en détail

COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech

COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech EXTRAIT des Mises à jour en gynécologie médicale Volume 2010 Publié le 10 décembre 2010 TRENTE-QUATRIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Mars/Juin 2012 Camille Jamet

Mars/Juin 2012 Camille Jamet Mars/Juin 2012 Camille Jamet 37 ans, consulte son MG pour aménorrhée depuis 6 mois. Ses ATCD : Personnels : Médicaux : Hypercholestérolémie, Insomnie. Gynéco/Obst : DPR : 11ans Jamais de contraception

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Initier les examens paracliniques et diagnostiques après référence en GYNÉCOLOGIE à l accueil clinique. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance

Plus en détail

En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017

En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017 En 2017 continuons-nous la contraception de la même façon? Marie-Claude Tanguay, MD, FRCSC 29 septembre 2017 Objectifs Présenter les objectifs clés du traitement et certains facteurs à prendre en considération

Plus en détail

La gynécologie au bureau le 20 septembre Dr Paul Bessette Gynécologue-oncologue CHUS Professeur titulaire FMSSUS

La gynécologie au bureau le 20 septembre Dr Paul Bessette Gynécologue-oncologue CHUS Professeur titulaire FMSSUS Les saignements utérins anormaux La gynécologie au bureau le 20 septembre 2013 Dr Paul Bessette Gynécologue-oncologue CHUS Professeur titulaire FMSSUS 1 Divulgation de conflits d intérêts potentiels (Principe

Plus en détail

Produits hormonothérapeutiques disponibles au Canada pour le soulagement des symptômes ménopausiques Documentation à l intention des médecins

Produits hormonothérapeutiques disponibles au Canada pour le soulagement des symptômes ménopausiques Documentation à l intention des médecins Produits hormonothérapeutiques disponibles au Canada pour le soulagement des symptômes ménopausiques Documentation à l intention des médecins Une ressource clinique publiée par Prescrire l hormonothérapie

Plus en détail

Cas clinique : K Endomètre. Jean Levêque Sce Gynécologie CHU Anne de Bretagne Dpt d Oncologie Chirurgicale CRLCC E. Marquis RENNES

Cas clinique : K Endomètre. Jean Levêque Sce Gynécologie CHU Anne de Bretagne Dpt d Oncologie Chirurgicale CRLCC E. Marquis RENNES Cas clinique : K Endomètre Jean Levêque Sce Gynécologie CHU Anne de Bretagne Dpt d Oncologie Chirurgicale CRLCC E. Marquis RENNES Observation Patiente de 47 ans non suivie consultant pour ménorragies évoluant

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 :

CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie. Dossier n 1 : CCO Urgences Chirurgicales Cours n 2 Gynécologie Dossier n 1 : 1. Rappels Métrorragie = Saignement en dehors des règles, d origine endo-utérine Microval = Micro-progestatif Pas d oestrogene dedans 2. Quelles

Plus en détail

Surveillance gynécologique

Surveillance gynécologique GENEPY Réseau de prise en charge des personnes à risque GENEtique de Cancer en Midi-PYrénées Référentiel Régional Syndrome Seins - Ovaires Janvier 2016 Sommaire Sommaire... 1 I. Bonnes pratiques... 1 A.

Plus en détail

Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011

Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011 Le DIU, une méthode contraceptive rehabilitée pour tous les âges? Patrick Hohlfeld, CHUV, Lausanne Colloque du DGO, 22 septembre 2011 Un brin d histoire Inventé au début du 20 e siècle Adjonction de cuivre

Plus en détail

STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES

STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES STIMULATIONS PAR CLOMID ET GONADOTROPHINES CAS CLINIQUES Dr H CREUX Pr C MATHIEU 24 mai 2013 CAS CLINIQUE 2 Mme E, 30 ans et Mr E, 31 ans consulte pour un désir de grossesse et une aménorrhée secondaire

Plus en détail

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES Dr Perrine CAPMAS! Hôpital Bicêtre - HEGP! CEGORIF 30 Janvier 2015! 1 EPIDÉMIOLOGIE Grossesse ectopique: 1,5% des naissances! Grossesse tubaire: 90%! Grossesse interstitielle:

Plus en détail

IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac?

IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac? IVG médicamenteuses précoces avec ou sans sac? Dr Danielle Hassoun REVHO 13 octobre 2015 Pas de conflit d intérêt 1 Lois, arrêtés, décrets, AMM Définissent une limite légale au dessus de... 7SA en ville

Plus en détail

Diagnostic des ménométrorragies. Dr Jean-Luc Brun CHU Pellegrin Bordeaux

Diagnostic des ménométrorragies. Dr Jean-Luc Brun CHU Pellegrin Bordeaux Diagnostic des ménométrorragies Dr JeanLuc Brun CHU Pellegrin Bordeaux Terminologie Historique «flux excessif des règles chez la femme» Dictionnaire de l Académie 1827 «profuse, prolonged, and too frequent

Plus en détail