LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN"

Transcription

1 RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE PRINTEMPS 2014 # 39 ALSACE Présence postale UNE MUTUALISATION DES SERVICES RENFORCÉE LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN posteo.fr

2 panoramique En direct des régions Provence-Alpes Côte d Azur LA POSTE DÉVOILE LE GRAND PRIX DU RESPECT Pour sa deuxième édition de la Semaine du respect, La Poste des Bouches-du- Rhône a mis en place une campagne de sensibilisation au travers d un affichage et d un concours de dessins. Dans les 213 bureaux de poste du département, plus de clients ont voté pour élire le dessin lauréat, celui de Charlotte Rispoli, une jeune collégienne de 12 ans. Celui-ci a été utilisé pour la création d un Prêt-à-Poster tiré à exemplaires et mis en vente fin mars. L intégralité des bénéfices sera reversée à la Croix-Rouge et à son antenne de lutte contre l illettrisme. «Le respect, ça se partage.» Franche-Comté KG DE PAPIERS COLLECTÉS Dans le cadre de la Semaine du développement durable, la direction du Courrier-Colis-Services au domicile de la région a souhaité remercier les entreprises engagées (via l offre de collecte de papiers Recy go) en faveur d une économie responsable. À ce titre, elle a réuni clients et prospects, et a remis un certificat Recy go à la direction régionale Franche-Comté de la Caisse des dépôts. En 2013, l offre Recy go a permis de collecter kg de papiers de bureau dans la région. Aquitaine LE LABEL FRENCH TECH : LE GROUPE SOUTIENT LA CANDIDATURE DE BORDEAUX Fin février, Agnès Grangé, déléguée régionale du Groupe la Poste, les élus et les acteurs publics et privés du monde du numérique, officialisaient la candidature de Bordeaux métropole numérique au label French Tech, décerné aux agglomérations qui développent des écosystèmes numériques dynamiques. Déjà plus de 700 entreprises, associations, start-up, etc., soutiennent cette candidature. Partenaire des start-up innovantes, Le Groupe La Poste confirme ainsi sa volonté de promouvoir l innovation et l expertise françaises autour du numérique. Île-de-France L ESPRIT DE SERVICE VALORISÉ 23 postiers de l Essonne ont prêté leur image pour la nouvelle campagne de communication «Le service en toutes lettres», diffusée depuis janvier dans tous les espaces clients courrier du département. L objectif de cette démarche est de valoriser l engagement de service et le professionnalisme des femmes et des hommes qui, chaque jour, œuvrent pour la distribution du courrier. Les villes de Corbeil-Essonnes, Saint-Michel-sur-Orge, Massy et Ris-Orangis ont félicité cette initiative en lui consacrant un article dans leur magazine municipal. Guyane EN ROUTE VERS UN MEILLEUR ADRESSAGE! Les mairies de Guyane se sont mobilisées lors du premier forum de l adressage organisé à leur intention, le 5 novembre Sur place, les partenaires de La Poste tels que Orange, EDF, la région de Guyane, le service d incendie et de secours, la société de cartographie DAOS et plusieurs mairies sont engagés dans ce dispositif qui permet au client d obtenir une adresse fiable, libellée comme il se doit. Rémire-Montjoly, première commune de Guyane à avoir effectué la révision complète de son adressage, a été invitée au Salon des maires de France afin de recevoir le trophée «La Belle Adresse». Centre UNE SOLUTION INNOVANTE POUR LES LOIRÉTAINS Le conseil général du Loiret se modernise et souhaite évoluer dans la gestion de ses relations avec les citoyens. La branche Courrier-Colis- Services au domicile du Groupe La Poste, identifiée comme tiers de confiance sur le territoire, a été retenue pour la mise en œuvre d une solution innovante au service des Loirétains. Celle-ci consiste à assurer la mise en service et la maintenance de boîtiers au domicile des bénéficiaires de l allocation personnalisée d autonomie (APA). Cette technologie ne nécessite ni wifi ni ordinateur. L objectif : simplifier la transmission des documents et faciliter les paiements aux intervenants. 2 N 39 PRINTEMPS 2014

3 à propos de Questions à Philippe Wahl, président-directeur général du Groupe La Poste L INTÉRÊT GÉNÉRAL AU CŒUR DU PLAN STRATÉGIQUE SOMMAIRE #39 «LA POSTE 2020 : CONQUÉRIR L AVENIR» : POURQUOI UN NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE? «Postiers, clients et actionnaires nous l ont dit : ils sont attachés à l unité du Groupe et à ce modèle multiactivité qui fait sa richesse. Conserver les fondements de ce modèle suppose de le faire évoluer. C est ainsi que nous pourrons «conquérir l avenir» et faire face à la baisse des volumes du courrier, à la pression des marges dans le colis, à l essor du numérique et aux nouvelles règles du jeu dans le secteur bancaire. Notre priorité est le développement pour revenir rapidement à une bonne santé économique.» COMMENT SE CONCRÉTISENT CES NOUVELLES ORIENTATIONS? «Un grand changement s engage pour chaque activité du Groupe : le Courrier s ouvre aux services de proximité rendus par les facteurs ; le Colis investit le marché déterminant du e-commerce et des services auprès des particuliers, et assoit son développement en Europe ; le Réseau des bureaux de poste affirme son positionnement de réseau de référence sur le territoire ; le Numérique irrigue le Groupe, avec le projet «enseigne numérique» et le statut de tiers de confiance ; La Banque Postale va poursuivre sa croissance et devenir l établissement de proximité des professionnels.» EN QUOI CETTE NOUVELLE DYNAMIQUE RENFORCE-T-ELLE LA MISSION D INTÉRÊT GÉNÉRAL COMMUNE AUX COLLECTIVITÉS ET AU GROUPE LA POSTE? «La réinvention du modèle postal est une aventure à construire ensemble, exigeante et passionnante. Et nous devons aller au-delà des quatre missions de service public qui nous sont confiées par l État. Dans ce sens, aux cotés des collectivités et des acteurs publics, La Poste sera dans son rôle en relevant le défi de trois nouvelles missions d intérêt public : participer activement à la transition énergétique, devenir progressivement un tiers de confiance numérique et accompagner la modernisation de l'action publique dans les territoires.» 4 FORMATS COURTS L actualité de la modernité publique 6 ENJEUX PUBLICS L intérêt général en commun 10 PROSPECTIVES Une nouvelle stratégie pour le Réseau La Poste 11 ARGUMENTS Les CDPPT, vecteur de dynamisation des territoires 12 PERSPECTIVES Où en est la présence postale? 15 PERFORMANCES La Banque Postale acteur de l accession sociale 16 PRÉSENCES RÉGION ALSACE 19 SOLUTIONS Développer l image d une collectivité avec des timbres personnalisés 20 EN VUE Jean-Yvon Castel : un équilibre naturel Postéo, le magazine d information des décideurs publics locaux, est édité par la Direction de la communication Groupe, 44 boulevard de Vaugirard, CP V PARIS CEDEX 15. DIRECTRICE DE LA PUBLICATION : Nathalie Collin. DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Pierre-Angel Gay. RÉDACTRICE EN CHEF : Marie-Jo Duchesne. RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE : Auriane Roussel. RÉALISATION : Ipanema Éditions. CRÉDITS PHOTO : Morten Bengtsson, Le Groupe La Poste, D.R., Jean-Marc Gourdon, Philippe Grollier, Sergey Nivens, André Tudela, Shutterstock. IMPRIMERIE : Entagos. Imprimé en U.E. ISSN en cours. Dépôt légal : mai Dans cette publication, le masculin est le plus souvent utilisé comme représentant des deux sexes sans discrimination à l égard des femmes et des hommes, et dans le seul but d alléger le texte. POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 3

4 formats courts L actualité de la modernité publique Gouvernance UNE NOUVELLE ORGANISATION POUR UNE NOUVELLE STRATÉGIE Dans le cadre de son plan stratégique «La Poste 2020 : Conquérir l avenir», le Groupe s engage dans une nouvelle organisation en cinq branches et définit cinq projets prioritaires communs de développement. Priorité au développement. Le mot d ordre du plan stratégique du Groupe se traduit par une nouvelle organisation. Précédemment organisées en métiers (Courrier, Colis, Enseigne, Banque Postale), les activités de La Poste s articulent désormais autour de cinq branches : le Courrier- Colis-Services au domicile, intégrant les nouveaux services du facteur ; La Banque Postale, responsable du développement de la banque des professionnels ; GeoPost, en charge de la création d un réseau de livraison B2B et B2C de premier plan en Europe ; le Réseau La Poste, réseau de référence sur le territoire ; et enfin, le Numérique, responsable de la transformation numérique du Groupe. Les cinq branches ont également pour mission de développer des synergies entre elles, à travers cinq projets prioritaires communs, confiés à des membres du comité exécutif : transition énergétique, e-commerce, contribution de La Poste à la modernisation de l action publique, logistique urbaine et métropoles, enseigne numérique et connaissance du client particulier. La nouvelle organisation s accompagne de la nomination d Yves Brassart au poste de directeur général adjoint et directeur financier, et de Nathalie Collin en tant que directrice générale adjointe et directrice de la communication du Groupe. Formation L école des ventes de Seur GeoPost certifiée Seur*, société leader sur le marché du transport express en Espagne et au Portugal, devient une référence en matière de formation de ses commerciaux. L entreprise, qui avait lancé son école des ventes en 2012, vient en effet d être certifiée par l Esic, école de commerce espagnole reconnue à l échelle européenne. La formation interne dispensée par Seur, désormais développée en partenariat avec l Esic, sera ainsi sanctionnée par le diplôme universitaire de l école. Le gage d une formation de qualité reconnue par l État pour les employés qui la suivront. * Seur fait partie de GeoPost, filiale internationale du Groupe La Poste. Qualité UN NOUVEAU DISPOSITIF D ÉCOUTE CLIENT La direction de la qualité du Réseau La Poste a déployé, début avril, dans bureaux de poste un nouveau dispositif de mesure de la satisfaction client en deux volets. Premier volet : une écoute client spontanée en bureau de poste. Les clients répondent à un questionnaire de satisfaction, soit en flashant un QR code unique par bureau, soit directement via le site satisfactionlaposte.fr. Deuxième volet : une écoute client ciblée. Une enquête téléphonique est menée auprès de clients «pros» suite à leur visite en bureau et de clients bancaires suite à leur entretien avec un conseiller pour connaître leurs motifs de satisfaction et d insatisfaction. Les informations sont transmises en temps réel au directeur d'établissement, afin d'assurer une réactivité optimale des équipes. L'objectif de ce dispositif : mieux répondre aux attentes des clients et «simplifier la vie du client», une préoccupation constante pour le Groupe, qui l'a énoncée dans son plan stratégique. [Pour en savoir plus] 4 N 39 PRINTEMPS 2014

5 formats courts Pour plus d informations, rendez-vous sur posteo.fr Logistique NEOLOG PRESTATAIRE DES ÉLECTIONS Neolog, filiale de Viapost, le pôle logistique du Groupe La Poste, a remporté deux appels d offres pour des prestations de logistique relatives aux élections (mise sous pli des professions de foi des candidats). Le premier dans le cadre des élections municipales de mars auprès des mairies de Tours et de Nantes, le second dans le cadre des élections européennes de mai auprès des préfectures de la Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, de la Mayenne, de la Sarthe, de la Vendée, de l Île-et-Vilaine, des Pyrénées-Atlantiques, des Vosges, de la Meuse et de la Moselle. Avec électeurs pour la première opération, et pour la seconde, ces événements sont l ocasion de mobiliser la flexibilité des équipes Neolog. La Banque Postale L'ASSURANCE PROTECTION DE L'ÉLU L offre de produits d assurance en protection des collectivités locales de La Banque Postale s enrichit d une assurance de responsabilité civile personnelle destinée aux élus. Les formalités d adhésion sont simplifiées, le contrat garantit à l élu une protection complète, incluant responsabilité civile, protection juridique et services complémentaires. Côté tarifs, ils varient en fonction du nombre d habitants qu implique le mandat, selon trois tranches prédéfinies (la tarification associée à une collectivité de moins de habitants s'élève à 85 euros TTC par an). Une offre clé en main pour un accompagnement optimal de l élu dans l exercice de son mandat. + d infos : labanquepostale.fr/collectivites Tél. : (Appel non surtaxé) Innovation START INPOST : SOUTENIR LES START-UP Accompagner jusqu à 24 start-up sur une année une phase de test (trois mois), une phase d accélération (neuf mois), tel est l objectif du programme Start inpost lancé par la branche Numérique du Groupe La Poste. Seront sélectionnés les projets susceptibles de dynamiser l activité du Groupe sur ses marchés : commerce et e-commerce, services de proximité, solutions de confiance numérique. Les start-up retenues pourront réaliser des tests en conditions réelles de marché, bénéficier d un soutien industriel et commercial au développement, de conseils d experts et, le cas échéant, d un financement en capital. INSTANTANÉS Le chiffre millions C est le chiffre d affaires consolidé du Groupe La Poste en euros pour l exercice 2013, en augmentation de 2 % sur l exercice précédent. La progression à périmètre et change constants s établit à 1 %. Le site leparisien. fr La Banque Postale lance «La voix des projets» en partenariat avec Le Parisien. L objectif : donner la parole à tous ceux qui ont réalisé leurs projets ou qui souhaitent en réaliser un. Comment? Par le biais d un cahier spécial mensuel de quatre pages dans le quotidien national Le Parisien/Aujourd hui en France, et d un forum, où les internautes peuvent poser des questions, commenter les témoignages, partager leurs expériences ou leurs astuces et trouver des réponses. La publication «Impacts et transformation de la société numérique» Ce livre blanc, rédigé spécifiquement par le programme Transformation interne de la branche Numérique du Groupe La Poste, propose une synthèse des transformations majeures de notre société. Envisagé comme point de départ dans une initiation aux enjeux du numérique tant pour la société que pour le Groupe, il met en perspective l évolution du numérique et ses multiples impacts. Disponible sur legroupe. laposte.fr/innovation POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 5

6 enjeux publics Les collectivités et La Poste L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN Le modèle de développement des territoires connaît des évolutions de fond. Conscient de ces contraintes et des nouveaux enjeux, Le Groupe La Poste accompagne les collectivités dans la modernisation de l action publique avec des moyens dédiés et des solutions adaptées. La Poste n est pas une entreprise comme les autres. Les quatre missions de service public qui lui sont confiées par l État placent son action au service de l intérêt général. Ces missions participent à l égalité des territoires et à l intégration des personnes, favorisent les échanges économiques et contribuent à l expression et à l information des citoyens. Appuyées par une politique de dialogue et de concertation avec les différentes parties prenantes locales, elles permettent à La Poste d être au cœur des préoccupations collectives. Aujourd hui, La Poste réaffirme son rôle de co-développeur aux côtés des acteurs publics et intègre les nouvelles modalités du développement des territoires pour les accompagner au plus près de leurs missions. Les nouvelles dynamiques territoriales Pour Olivier Portier, consultant en analyse territoriale, un territoire ne se développe plus uniquement en fonction de sa capacité à produire de la richesse mais aussi par la captation de ressources extérieures fonds publics, transferts sociaux, revenus dortoirs ou dépenses touristiques. «D espace de stock, le territoire est devenu un espace de flux. Des territoires qui produisent peu peuvent connaître de bonnes trajectoires de développement», indique-t-il. «La priorité de développement n est pas la même pour tous, la réindustrialisation n est pas toujours la solution», confirme Carole Delga, députée de Haute-Garonne. Transition écologique, accès à la santé, à la culture, à l éducation, les thématiques sont multiples et les solutions en matière d accès aux services publics doivent désormais être différenciées en regard des spécificités territoriales. Un changement de paradigme qui conduit les élus à élaborer leur propre modèle de développement. «L égalité des territoires est un objectif et non un moyen», déclare Carole Delga. Un contexte tendu en matière de finances locales «En 2014, les collectivités rentrent dans un nouveau cycle, celui de la baisse, historique, des dotations de l État couplée à une marge de manœuvre réduite en matière fiscale», expose Thomas Rougier, directeur des études à La Banque Postale Collectivités Locales. Les finances locales évoluent ainsi dans un contexte tendu, marqué par une épargne brute en diminution pour la troisième année consécutive et des prévisions de dépenses d investissement en recul de près de 6 %. «Les enjeux en termes d équilibre financier sont importants. Les collectivités doivent néanmoins LE POINT DE VUE DU DÉCIDEUR CAROLE DELGA, députée de Haute-Garonne, maire de Martres-Tolosane (31) «Les territoires ont des besoins importants d abord en termes d ingénierie, pour concevoir et développer leurs projets. Grâce à sa connaissance du terrain, La Poste peut avoir un rôle à jouer pour apporter la "matière grise" dans les territoires ruraux. Les territoires ont également besoin d emplois pour leurs populations et de services publics plus qualitatifs et plus accessibles, en particulier dans les territoires fragiles. À cet égard, les services de La Banque Postale, le maintien des bureaux de poste et d un service postal de qualité ainsi que les nouvelles missions des facteurs sont des atouts. Les facteurs peuvent nous aider à maintenir le lien social, et en particulier à mantenir les personnes âgées à domicile, en lien avec les CCAS et les conseils généraux.» [Pour en savoir plus sur le rapport Services publics co-rédigé par la députée] 6 N 39 PRINTEMPS 2014

7 Pour plus d informations, rendez-vous sur posteo.fr répondre aux besoins de leurs populations en termes de services fondamentaux», avance Thomas Rougier. En dépit du contexte, le développement reste donc une priorité pour les territoires. La Poste aux côtés des élus Pour les accompagner, Le Groupe La Poste se dote de moyens tangibles. La direction des études, créée il y a un an au sein de la direction des entreprises et du développement des territoires de La Banque Postale, dédiée à l observation et l analyse des finances locales, aide les élus à forger leur vision. «Notre rôle est de produire des notes ou réflexions susceptibles d éclairer les décideurs locaux», indique Thomas Rougier. La direction des études participe d ailleurs en 2014 aux Universités des maires pour engager le dialogue avec les nouveaux élus et leur proposer le module de formation «Élaborer le budget de sa commune, les fondamentaux». «C est un acte fort de notre présence aux côtés des élus au moment clé de la construction du budget», souligne-t-il. Des offres de services adaptées Plus largement, La Poste adapte son offre de services aux besoins des acteurs publics locaux. La Banque Postale déploie ainsi 2 e EMPLOYEUR APRÈS L'ÉTAT Le Groupe La Poste emploie collaborateurs. 22 MILLIARDS D'EUROS c'est le chiffre d'affaires du Groupe en Zoom Les missions de service public du Groupe La Poste Le Groupe La Poste est lié à l État par un contrat d entreprise qui lui assigne quatre missions de service public. Le service universel postal engage La Poste à une levée et une distribution du courrier 6 j/7 sur l ensemble du territoire et à des envois de colis jusqu à 20 kilos. Le service public du transport et de la distribution de la presse est assuré via des tarifs postaux préférentiels aux éditeurs de presse, assortis d un très haut niveau de qualité de service. En termes d aménagement du territoire, Le Groupe La Poste doit veiller au maintien d un minimum de points de contact, accessibles à chacun à moins de cinq km ou 20 minutes en voiture. La mission d accessibilité bancaire, enfin, oblige La Banque Postale à offrir des prestations spécifiques accessibles à tous domiciliation des revenus, ouverture d un livret A ou dépôt ou retrait à partir de 1,50 euro gratuit dans tous les bureaux de poste. AILLEURS EN EUROPE DANEMARK : DES BUREAUX DE POSTE TRADITIONNELS AUX CORNERS POSTAUX 67 bureaux traditionnels pour 694 points de contact : c est la configuration en 2011 du réseau postal danois, résultante d une stratégie qui vise à remplacer les bureaux de poste par des corners postaux situés dans des magasins. Cette évolution de la poste danoise, qui fait partie de Postnord, entité issue de la fusion des postes suédoise et danoise, est liée, selon toute vraisemblance, au fort développement du numérique, sous l impulsion de l État. La pratique très développée des achats en ligne, du paiement des factures via Internet et des retraits aux DAB, a généré en effet une forte baisse de la fréquentation des bureaux de poste. Leur maintien ne se justifie plus désormais, au grand dam des associations de personnes handicapées, qui estiment que les fermetures posent un problème majeur. Chaque municipalité se doit toutefois de disposer d un point de contact permettant de fournir l ensemble des services postaux ainsi que les services de paiement de factures, conformément à l obligation légale de la poste danoise, opérateur du service universel, d assurer l existence d un réseau de points de contact sur l ensemble du territoire danois. POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 7

8 enjeux publics depuis 2012 une offre de financement cohérente en direction des collectivités et de ses partenaires (bailleurs sociaux, hôpitaux, SEM ), incluant des lignes de trésorerie inférieures à un an et des crédits à moyen et long terme. La Poste œuvre également à l accès au numérique pour tous, avec une offre de services qui s articule autour de solutions innovantes pour les collectivités, comme la mise à disposition de tablettes tactiles dans les points de contact, la mise en place d une solution de vote en ligne ou encore la gestion de la relation citoyen via une plate-forme web multiservices (pour en savoir plus visitez docapost.fr). Le Groupe déploie aussi ses compétences sur d autres thématiques telles que la mobilité durable, avec la formation à l éco-conduite dispensée par Mobigreen (filiale de La Poste) ou encore l économie responsable avec Recy go, l offre de collecte par le facteur et de recyclage des papiers de bureau usagés par des entreprises adaptées et d insertion. Combinée à l attachement de La Poste à la notion de service public et à l importance de son maillage territorial, l orientation des offres de services en faveur de l intérêt général et la largeur du spectre d intervention contribuent assurément au développement différencié de chaque territoire français. LE POINT DE VUE DU DÉCIDEUR [L intégralité de l entretien avec Olivier Portier] À Courteron (10) un facteur relève les indices des compteurs de gaz (service Releveo) À la mairie de Royan (17) un facteur collecte le papier à recycler récupéré grâce aux Éco'belles (service Recy'go papiers) FRANCK MASSELUS, adjoint au maire de Chartres (28), chargé des finances et de la prospective, vice-président de Chartres Métropole «Les nouvelles réglementations* imposées aux partenaires financiers, également moins nombreux, ont durci l accès aux financements. Pour les convaincre, nous devons effectuer un travail approfondi de présentation de nos projets. La Banque Postale s est montrée à l écoute et nous a accordé deux lignes de trésorerie en 2013, pour la ville de Chartres et pour la communauté d agglomération, avec la volonté d étendre la production annuelle d emprunts aux sociétés SPL et SEM. Elle financera également notre projet d aménagement d une ancienne base aérienne. L initiative, qui contribuera au développement de notre territoire, s inscrit dans une vision à moyen terme, cohérente avec notre politique d investissements au service des habitants. La Poste accompagne aussi notre ville dans la gestion de la collecte de ses papiers de bureau usagés avec sa solution Recy go, qui répond bien aux enjeux environnementaux et sociaux que la municipalité porte.» *Bâle II, Bâle III La Banque Postale, deuxième prêteur du secteur public local Lancée en 2012, l'activité de financement de La Banque Postale auprès des acteurs du secteur public local a connu un essor important en Avec 6,5 milliards de crédit et près de 3000 clients et contrats (dont 50 % sur des petites collectivités), La Banque Postale s'est hissée en un an au 2 e rang des financeurs*. Ce développement porté par des équipes commerciales au plus près des territoires, s'est appuyé sur un élargissement régulier de l'offre (ligne de trésorerie, crédit long terme, phase de mobilisation, prêt relais ) et du périmètre client (collectivités locales, bailleurs sociaux, hôpitaux, SEM, SPLA, EPF ). Fort de ce succès, La Banque Postale ambitionne d'accompagner ses clients en 2014 pour plus de 7 milliards de crédit et avec plus de services pour les nouvelles équipes municipales (analyse financière, formation nouveaux élus) et plus d'offres (assurance responsabilité de l'élu, placements), toujours dans la ligne directrice de la banque citoyenne : une offre simple, transparente et responsable. + d'infos : (appel non surtaxé) ou sur * Source Observatoire Finance active. 8 N 39 PRINTEMPS 2014

9 Pour plus d informations, rendez-vous sur posteo.fr À Catus (46) une factrice distribue les plis électoraux aux clients Une cliente signe à la réception d'une Lettre Recommandée sur Facteo, smartphone au service des postiers, à Issy-les-Moulineaux (92) À La Ferté-Vidame (28) la factrice récupère, dans une sacoche, les livres empruntés par un particulier à la bibliothèque (service Porteo Médiathèque) [Retrouvez le diaporama sur posteo.fr] Facteo, terminal mobile professionnel au service des postiers, facilitera leurs opérations courantes et permettra de créer de nouvelles fonctionnalités, au service de la proximité, de la qualité et de l innovation pour l ensemble des clients de La Poste Avec Facteur Services Plus, la distribution des médicaments aux personnes à mobilité réduite est assurée par le facteur (service Porteo Médical) ALLEZ PLUS LOIN DANS LA DÉCOUVERTE DES OFFRES DU GROUPE De la commune de Rosny-sous-Bois, qui a mis en place la solution gestion relation citoyen pour signaler facilement incidents et actes de malveillance dans la ville, au centre de lutte contre le cancer clermontois, qui s est appuyé sur le service jevoteenligne.com pour organiser les élections des représentants du personnel, ou encore à la commune de La Ferté-Vidame qui recourt au portage de produits culturels pour les abonnés isolés ou à faible mobilité, retrouvez les témoignages des collectivités utilisatrices des offres de La Poste. [Pour aller plus loin] POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 9

10 prospectives La modernité publique de demain INNOVATION UNE NOUVELLE STRATÉGIE POUR LE RÉSEAU LA POSTE Pour mieux anticiper les usages et y répondre rapidement avec des offres adaptées, le Réseau La Poste s appuie désormais sur une nouvelle direction de l innovation. Une structure légère, une approche inédite. L AVIS DE L EXPERT Neuf semaines en tout et pour tout, c est le délai record dans lequel le Réseau a réussi à mettre sur pied le projet Impression 3D, en collaboration avec les directions partenaires, la start-up Sculpteo pour la capacité de production industrielle et le FacLab de l université de Cergy- Pontoise pour la formation des postiers. Résultat, trois bureaux de poste franciliens expérimentent depuis fin novembre ce nouveau service destiné aux particuliers, étudiants et professionnels, avec une offre structurée à la clé. L approche initiée au sein de la nouvelle direction joue elle-même la carte de l innovation. Une approche pragmatique Créée début 2014, la direction de l innovation, de la prospective et de la transformation digitale, intégrée à la direction générale du Réseau La Poste, fait ses premiers pas. Objectif : faire en sorte que l innovation intègre toutes les composantes du Réseau. «Notre démarche consiste à pousser des projets concrets, avec une structure légère qui pilote des missions transverses, impliquant aussi bien le commercial que le marketing ou les RH, pouvant associer également des collaborateurs du Groupe ainsi que des partenaires externes. Nous avons deux mots d ordre : agilité et audace. L une des clés de la réussite sera d être capable de s appuyer sur la puissance de notre Groupe sans en subir le formalisme, condition sine qua none de l efficacité», expose Fabien Monsallier, directeur de l entité. Un véritable défi lancé aux processus d innovation traditionnels, pour réagir et agir plus vite. Un enjeu global «L enjeu porte sur l ensemble de l organisation. Nous avons également pour vocation d être un facilitateur pour les autres directions qui doivent continuer à innover», précise Fabien Monsallier. «Vitrine» de l ensemble des activités du Groupe La Poste, le Réseau entend ainsi devenir le fer de lance de l innovation au sein du Groupe. Toutes les innovations des différents métiers pourront ainsi être mises en avant dans les points de vente, sur le lieu même où se construit l image de La Poste. De quoi contribuer à développer, conformément au plan stratégique «La Poste 2020 : Conquérir l avenir», un véritable réseau de référence sur le territoire. FABIEN MONSALLIER, directeur de l innovation, de la prospective et de la transformation digitale, direction générale du Réseau La Poste «Les postiers pourront proposer des projets et être intégrés à leur déploiement. Les collectivités locales pourront, elles aussi, être parties prenantes de l innovation. Les projets auront cette dimension collective qui maximise les chances de réussite. Un projet mené à plusieurs, faisant intervenir les branches du Groupe et des partenaires externes, a en effet plus de chances d aboutir qu un projet individuel. Au sein du Groupe, nous avons déjà expérimenté avec succès cette approche de l innovation, notamment dans le cadre du projet espace service client (ESC), un concept collectif, fruit d un travail commun, pour lequel nous avons sillonné l Europe afin d observer d autres modèles de distribution que le nôtre. Les collectivités trouveront assurément leur place dans notre stratégie.» [Retrouvez l'interview d'andré-benoît de Jaegere, directeur de l'innovation de Cap Gemini Consulting] 10 N 39 PRINTEMPS 2014

11 arguments Regards sur la modernité publique LES CDPPT, VECTEUR DE DYNAMISATION DES TERRITOIRES PAR JEAN-CLAUDE FRÉCON, sénateur et président de la CDPPT de la Loire La commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT) est un vecteur essentiel de dynamisation territoriale, plus encore dans le cadre du contrat de présence postale territoriale Bio express Depuis 1971 : élu au conseil municipal de Pouilly-lès-Fleurs 1988 à 2006 : vice-président de l AMF en charge des communes rurales et du maintien de la présence postale Depuis 2000 : président de la CDPPT de la Loire Depuis 2001 : sénateur de la Loire et membre de l observatoire national de la présence postale Le contrat de présence postale territoriale attribue aux CDPPT deux missions majeures. La première consiste à répartir les ressources allouées au département au titre du fonds de péréquation dans les zones prioritaires, zones rurales et zones urbaines sensibles. La seconde est une mission de dialogue avec les responsables du Groupe La Poste, mais également avec les maires, sur les questions d horaires d ouverture, de maintien, de création d un nouveau point de contact, d évolution d un bureau de poste ou de mutualisation des services de proximité. Le nouveau contrat triennal instaure de nouveaux critères de répartition des ressources du fonds de péréquation, donnant ainsi la possibilité d offrir un meilleur service postal à un public plus large. Mon rôle d élu au sein de la CDPPT est primordial. Il est important de connaître les maires pour défendre leurs dossiers. L implication des élus dans les décisions permet de travailler ensemble, avec les responsables du Groupe La Poste, à l amélioration du service aux publics. Au service du collectif Le contrat va précisément dans ce sens grâce, notamment, au renforcement des moyens en faveur de la mutualisation, et à la priorité donnée à l accessibilité numérique. Aujourd hui, nous devons, en tant que membres des CDPPT, inciter les maires à réfléchir à la mutualisation une voie d avenir, comme en témoigne dans mon département l agence postale communale (APC) créée à Lentigny. Dans cette commune, la mutualisation des bâtiments et des personnels dans l enceinte de la nouvelle mairie a été le maître mot. Les CDPPT vont également contribuer au développement du numérique dans les points de vente : les possibilités de financement ouvertes par le contrat vont permettre d équiper chaque bureau, APC ou RPC, de matériels informatiques et de faire bénéficier les clients des atouts du numérique. Autant de moyens pour accompagner le renouveau rural sur nos territoires. [Retrouvez l'exemple de la CDPPT du Loiret] POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 11

12 perspectives RÉGION ALSACE > La présence postale est diversifiée mais l objectif reste toujours d être au service du client OÙ EN EST LA PRÉSENCE POSTALE? Le cahier régional de Postéo est édité par la délégation régionale d Alsace, 4, avenue de la Liberté BP STRASBOURG CEDEX. Directrice de la publication : Anne-Marie Jean. Directrice de la rédaction : Nathalie Jecker. Rédactrice en chef : Carole Winter Rédacteurs : Yves Boog, Carole Espinasse, Benoit Franke, Maud Haelberg, Jean-Paul Hugel, Anne-Marie Jean, Claire Masalski, Charlotte Rigaud, Carole Winter. Crédits photo : Christelle Colin, Nassiba Gozlan, Maud Haelberg, Charlotte Rigaud, Francis Thomas. ISSN : Le nouveau contrat de présence postale territoriale qui a été signé le 16 janvier dernier entre l État, La Poste et l Association des maires de France, pour la période , s inscrit dans l esprit et la continuité des précédents contrats triennaux et consolide les avancées permises par le dispositif existant. Cette nouvelle signature est l occasion de revenir sur les réalisations et les réussites en Alsace sur la période , dans le cadre du fonds de péréquation. Le maintien de la présence postale sur le territoire alsacien Aux sources du contrat, un défi : maintenir et adapter la présence des services publics, dont la présence postale, partout sur le territoire et plus précisément en zones rurales et zones urbaines sensibles (ZUS). Engagement tenu par La Poste puisqu elle a maintenu en Alsace le réseau existant de ses 425 points de contact. Un maillage qui est aujourd hui composé de 227 bureaux de poste et 198 partenariats sous forme de relais poste ou d agences postales communales et qui est le fruit de la concertation entre les élus locaux et La Poste. À l origine de cette évolution, la nécessité de mutualiser les services offerts au public, que 12 N 39 PRINTEMPS 2014

13 Pour plus d informations, rendez-vous sur posteo.fr ce soit au sein d agences communales ou intercommunales ou en complément d activité d un commerce existant. Le niveau de satisfaction des clients et des élus locaux, en ce qui concerne ces partenariats, est régulièrement mesuré dans le cadre des travaux de l observatoire national de la présence postale territoriale. Cette mesure de satisfaction, effectuée tous les deux ans par un organisme externe, a bien montré en février 2012 que les points en partenariat donnent satisfaction aussi bien aux résidents des communes concernées (91 %) qu aux élus (92 %) et aux commerçants (95 %). Les points de progression de la qualité de service ressentie par la population concernent l amplitude des horaires d ouverture, la diversité des opérations possibles, la possibilité de payer par carte bancaire et le montant des retraits autorisés. «Cette véritable synergie est la recette de notre réussite commune.» Pierre Grandadam, président de la commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT) du Bas-Rhin, explique : «Nous avons travaillé en concertation au sein de la CDPPT pour assurer la pérennisation du réseau des points de contact de La Poste en Alsace. Ce travail n aurait pu avoir le même niveau d efficience sans le climat de confiance instauré entre les membres de la CDPPT et les représentants de La Poste. C est cette véritable synergie qui, au-delà d un simple partenariat, est la recette de notre réussite commune.» La modernisation des points de contact Bien au-delà d un simple maintien du réseau, La Poste a enclenché une vraie dynamique de transformation en modernisant, rénovant et améliorant l accueil et la mise aux normes des accès pour EUROS INVESTIS en Alsace durant la période , sur l ensemble du fonds de péréquation. 98 % DE LA POPULATION alsacienne se trouve à moins de cinq kilomètres d un point de contact postal (la loi fixe l obligation de La Poste à 90 %). L AVIS DE L EXPERT CHRISTIAN BACH, journaliste aux DNA et responsable de la rédaction dna.fr Quel est l enjeu numérique dans les zones rurales? «Il est essentiel d éviter la fracture numérique entre les villes et les campagnes et entre les catégories socioprofessionnelles. L enjeu numérique passe par le très haut débit sur tout le territoire mais aussi par l accès aux services numériques et mobiles (via des équipements d interface et de bornes). Les opérateurs sont intéressés par les secteurs rentables (grandes agglomérations) qui représentent, en Alsace, 51 % des foyers pour 73 communes. La région Alsace et les départements veillent au déploiement du numérique partout ailleurs.» Comment se situe l Alsace par rapport à d autres régions? «Deux éléments la distinguent : la volonté politique de développer le haut débit et le tissu numérique important. L Alsace fait partie des sites pilotes pour les projets de tiers lieu qui permettent de développer l économie numérique dans les campagnes. Il s agit d un lieu neutre, à 20 minutes du domicile de l employé. Enfin, Strasbourg est ville pilote pour les services mobiles sans contact.» > Mise à disposition d une tablette pour développer le numérique (APC de Lutzelhouse) Quelle peut être la valeur ajoutée de La Poste sur cet enjeu du numérique? «Le numérique permet un gain de productivité et de temps et une production de service. Pour La Poste, cette dimension ne peut se faire que de manière concertée, en gardant sa spécificité d acteur du territoire. Il faut privilégier les usages mixtes : un réseau physique et numérique. Une révolution numérique doit être pilotée, pas imposée.» POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 13

14 perspectives LES MONTANTS ISSUS DU FONDS DE PÉRÉQUATION EN ALSACE BAS - RHIN RURAL Consommé ZUS Consommé TOTAL Consommé HAUT - RHIN RURAL Consommé ZUS Consommé TOTAL Consommé $ $ $ $ $ $ les personnes à mobilité réduite dans ses points de contact. Les dotations successives du fonds de péréquation, ont directement financé la rénovation de 61 bureaux. Sur la période , dans le cadre du fonds de péréquation ce sont euros qui ont été investis dans le Bas-Rhin et euros dans le Haut-Rhin. L accueil des populations vulnérables Autre axe de développement : en ZUS, faciliter l accès des populations les plus fragiles aux opérations réalisées dans les bureaux de poste. En partenariat avec des associations locales, La Poste a mené des actions de formation auprès des populations de primoarrivants et mis en place des médiateurs dans trois bureaux de poste strasbourgeois et six mulhousiens, tous les jours de la semaine. Ainsi la médiation, l interprétariat et la pédagogie réalisés par ces médiateurs favorisent l accès aux services des clientèles fragiles, sans se substituer au rôle de conseil et de vente des guichetiers. Le nouveau contrat signé pour la période permettra de consolider les avancées dans l accomplissement de la mission d aménagement du territoire confiée à La Poste et fixe de nouveaux axes d utilisation dont la mise en œuvre se fera sous l égide des CDPPT. 30% du fonds de péréquation seront consacrés au financement d équipements numériques : tablettes mises à disposition du public, nouveau concept urbain. La recherche de nouvelles formes de mutualisation sera poursuivie : intégration de services postaux dans des espaces mutualisés de services au public tels que relais de services publics, maisons de services publics et développement de nouvelles formules de partenariats, en particulier en lien avec le secteur de l économie sociale et solidaire. Jean-Marie Belliard, président de la CDPPT du Haut-Rhin, commente : «Une première satisfaction que je formulerais pour le nouveau contrat de présence postale territoriale , c est la continuité avec les contrats précédents, avec un montant de financement équivalent pour notre département du Haut-Rhin. Seconde source de satisfaction, les améliorations de ce contrat à travers les nouvelles orientations : le renforcement de la mutualisation et le développement de l accessibilité numérique.» LE POINT DE VUE DU DÉCIDEUR ANNE-MARIE JEAN, déléguée régionale du Groupe La Poste en Alsace «Le nouveau contrat de présence postale territoriale marque une évolution supplémentaire vers une acception large de la notion de présence postale d aménagement du territoire. Le premier contrat se concentrait sur les travaux immobiliers dans les bureaux de poste des zones prioritaires, certes nécessaires et qui ont permis une amélioration considérable des conditions d accueil du public. Depuis, les types d actions financées par le fonds de péréquation se sont largement diversifiés : partenariats associatifs en zones urbaines sensibles, formes variées de mutualisations de services en milieu rural, accent mis dans le nouveau contrat sur l accessibilité numérique. Ceci reflète le fait que les besoins et les usages des habitants évoluent et que l accessibilité ne se mesure pas qu en kilomètres et en immobilier. Aujourd hui l accès au numérique est un enjeu majeur pour les territoires fragiles, La Poste est fière d y apporter sa contribution et d actualiser ainsi sa mission de service public.» > Des nouvelles formes de partenariat se mettent en place comme avec l Ehpad d Hochstatt 14 N 39 PRINTEMPS 2014

15 performances Pratiques de modernité publique LA BANQUE POSTALE ACTEUR DE L ACCESSION SOCIALE > Olivier Blumenroeder a développé un partenariat fructueux avec Habitat de l Ill La Banque Postale propose un modèle innovant de financement de l accession sociale à la propriété, fondé sur la mise en œuvre de partenariats avec les acteurs de l habitat social pour accompagner leur développement. La Banque Postale propose le prêt à l accession sociale (PAS) qui offre un accompagnement plus sécurisé que des prêts classiques, finance sous certaines conditions jusqu à trente ans et est en mesure d intervenir sur des opérations de prêt social location accession (PSLA). Les bailleurs sociaux offrent eux aussi des avantages aux souscripteurs (vente avec TVA réduite par exemple). Depuis fin 2013, Olivier Blumenroeder est le correspondant financement accession sociale de La Banque Postale en Alsace : «Ce poste a été créé pour faciliter les échanges et développer des partenariats avec les acteurs du logement social en proposant une prise en charge rapide et personnalisée des demandes des clients. Les objectifs sont multiples : développer et animer les partenariats avec les acteurs du logement social, initialiser la relation avec les clients apportés par les partenaires et assurer le suivi de leur projet en synergie avec nos conseillers spécialisés en immobilier», explique-t-il. Du côté des partenaires Habitat de l Ill est l un des partenaires historiques de La Banque Postale. Cette société coopérative d HLM gère un parc immobilier de logements sur 11 communes du département du Bas-Rhin et a une activité d accession sociale à la propriété. Pour Laurent Kohler, son directeur : «L arrivée d Olivier Blumenroeder a donné une véritable impulsion au partenariat par la réactivité, le conseil et les conditions proposées. La Banque Postale a une volonté d accompagner Habitat de l Ill dans son projet et de trouver les solutions pour permettre à des clients de financer leur projet. Un interlocuteur dédié permet une meilleure réactivité dans le traitement des dossiers. Les clients nous font des retours positifs.» Les collectivités peuvent elles aussi, par des subventions, aider les accédants à la propriété. En devenant acquéreurs, les habitants se sédentarisent davantage. «Un système d information fiabilisé et simplifié pour un retour direct à chacune des étapes du dossier.» «Nous avons mis en place un système d information fiabilisé et simplifié qui assure un retour direct à chacune des étapes du dossier et à chaque interlocuteur», poursuit Olivier Blumenroeder. Il répond aussi présent lors des journées portes ouvertes des partenaires, les éventuels acquéreurs apprécient les simulations en direct et les réponses apportées. En Alsace et depuis janvier 2014, un million d euros de prêts sont issus de ces partenariats. POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 15

16 présences région alsace > Le Groupe La Poste a répondu présent au forum Jobs d été et +, à Strasbourg-Cronenbourg Bas-Rhin LA POSTE AU FORUM JOBS D ÉTÉ ET + Pour cette quatrième édition du forum Jobs d Été et +, entreprises, partenaires publics de l emploi et associations étaient au rendez-vous. Destiné aux jeunes des quartiers de Hautepierre, Cronenbourg, Hohberg et Poteries, et organisé par le club des partenaires des entreprises des quartiers ouest, ce forum s est déroulé le 28 février dernier, à Cronenbourg. Durant la journée, les jeunes ont pu se renseigner et déposer leur candidature pour des emplois d été auprès des entreprises présentes telles que la CTS, Auchan, Parcus, Ikea et La Poste. Ils ont pu postuler à des offres d apprentissage, d emplois civiques ou encore à des contrats uniques d insertion. Des espaces d accompagnement permettaient aux jeunes visiteurs de bénéficier de conseils pour leur orientation et leur recherche de stage. Le Groupe La Poste, recruteur responsable Pour Le Groupe La Poste, c était l occasion de faire connaître les différentes branches d activité de l entreprise, de recueillir des CV et de promouvoir la diversité des recrutements. «Notre participation à ce type d événement permet de faire savoir que La Poste est un acteur important de l emploi et de diversifier nos recrutements», explique Jean-Paul Hugel, délégué au développement régional en Alsace. Thierry Talotte, conseiller en développement des compétences à la direction du réseau des bureaux de poste d Alsace, souligne : «La Poste véhicule l image de l accessibilité, de l égalité de traitement des candidatures.» Une entreprise connue, aux métiers utiles Esma, Arnaud ou encore Samira font partie des nombreux jeunes venus déposer leurs candidatures auprès des représentants du Groupe. La notoriété de La Poste est citée d emblée comme critère de choix pour y postuler et les propos de Samira (21 ans) résument bien la représentation que les jeunes se font du Groupe : «C est une bonne entreprise, elle est connue de tous.» Les visiteurs sont venus se renseigner sur les différents métiers de La Poste, notamment ceux de facteur et de guichetier, qualifiés de «métiers utiles et au service des personnes» (Esma, 21 ans) et ils se sont intéressés aux offres de contrats en alternance proposées. NUIT DE L ORIENTATION Le 1 er février dernier, la CCI de Strasbourg organisait la septième édition de la Nuit de l orientation. Cet événement a rassemblé près de collégiens, lycéens, étudiants, demandeurs d emploi et salariés en activité avec un projet de réorientation professionnelle. Comme l année dernière, Le Groupe La Poste était présent pour faire connaître aux visiteurs ses métiers et offres de formation en alternance. 16 N 39 PRINTEMPS 2014

17 Pour plus d informations, rendez-vous sur posteo.fr INSTANTANÉS Bas-Rhin COLIS : DONNER LE CHOIX AUX DESTINATAIRES Après des tests réalisés fin 2013, l agence ColiPoste de Geispolsheim a expérimenté un nouveau service, gratuit et optionnel pour le client. Aujourd hui, le destinataire d un colis peut choisir entre plusieurs modalités afin de récupérer son bien, s il est absent lors de la première livraison. L avis de passage laissé dans la boîte aux lettres propose deux solutions : la première consiste à se faire à nouveau livrer à son domicile, à une date de rendez-vous fixée par le client et dans les six jours qui suivent. La seconde option propose de mettre le colis à disposition du client, dès le lendemain du passage du colipostier, dans le bureau de poste de son choix qui se trouve sur la zone de livraison de l agence Bas-Rhin EXAPAQ S OUVRE À L INTERNATIONAL DPD Classic Intercontinental permet aux clients d étendre leur commerce vers l international et d exporter leur activité. L offre Son objectif : répondre aux attentes des entreprises qui sont à la recherche d un interlocuteur unique pour la livraison de tous leurs colis, pas seulement en Europe, mais à travers le monde. «Pour le client, l avantage est d avoir un seul compte qui lui permet de tout faire, c est-à-dire d avoir son propre interlocuteur et un service dédié», explique Maud Bursztyn, responsable communication d Exapaq. La société Ekkia, basée à Haguenau, distribue du matériel d équitation à une clientèle de professionnels. Par le biais de son responsable transport, Ekkia a souscrit à cette offre pour satisfaire les exigences de clients à l international. «Le délai était plus court et ceci à un prix raisonnable», précise-t-il. L acheminement des colis à travers les quelque 200 destinations proposées par cette offre est réalisé par son partenaire, Air France-KLM. ColiPoste ou dans une agence ouverte au public, comme celle de Geispolsheim. Pour cela, il suffit au destinataire de se connecter avant minuit à un site Internet dédié à cette utilisation. «Pour la re-livraison des colis, les opérateurs préparent leurs colis en suivant les instructions fournies par les destinataires et retranscrites sur les flasheurs de livraison», explique Luc Schmitt, le directeur de l agence ColiPoste de Geispolsheim. «Cela nécessite une organisation différente de la préparation des tournées. Mais pour les opérateurs, c est l assurance de livrer les colis», conclut-il. Exapaq, filiale du Groupe La Poste et leader du transport rapide de colis de moins de 30 kilos, a lancé une nouvelle offre pour le grand international. L expédition des colis est assurée par les vols passagers de la compagnie aérienne afin d optimiser les émissions de C0 2 et de respecter les engagements environnementaux pris par Exapaq. > Exapaq est présent à l international grâce au réseau DPD Sainte-Croix-aux-Mines L AGENCE POSTALE FAIT PEAU NEUVE À l occasion de la rénovation intérieure de la mairie, la municipalité a décidé de créer un espace dédié à l agence postale communale (APC) dans ses locaux. Depuis, les clients de La Poste sont accueillis dans un espace spécifique, clair et directement intégré à la mairie. Cette opération de mutualisation de l APC de Sainte-Croix-aux- Mines a bénéficié d une aide financière de La Poste, dans le cadre du fonds de péréquation. QR code à l affiche UN DISPOSITIF D ÉCOUTE CLIENT INNOVANT Depuis le 2 avril, les clients des 47 bureaux de poste les plus fréquentés en Alsace peuvent partager leurs impressions, via un questionnaire en ligne depuis un smartphone et Internet. L objectif est de mesurer en continu le taux de satisfaction client. Ce dispositif donne des responsabilités accrues aux bureaux de poste sur le conseil, l accueil et la satisfaction du besoin. + d infos : satisfactionlaposte.fr POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 17

18 présences région alsace Haut-Rhin ENGAGEMENT RÉAFFIRMÉ À MULHOUSE Le Groupe La Poste, la ville de Mulhouse et Mulhouse Alsace agglomération (M2A) ont renouvelé leur convention cadre de partenariat. Le 10 février, Jean Rottner, maire de Mulhouse, Jean-Marie Bockel, président de M2A et Anne-Marie Jean, déléguée régionale du Groupe La Poste en Alsace, ont renouvelé leur partenariat avec pour objectif de contribuer activement à la dynamique territoriale mulhousienne. La collaboration entre les deux collectivités territoriales et l entreprise, initiée en 2010, porte sur différents domaines, dont une information mutuelle sur leurs projets respectifs, la présence dans les quartiers et la qualité des services postaux sur le territoire, la participation au plan climat de M2A, le soutien à des actions pour l emploi. Olivier Becht, représentant Jean-Marie Bockel, souligne : «Il est important de pérenniser ce partenariat, pour un gain certain aux services rendus à la population, au travers d actions pour le développement économique et valorisant les initiatives locales. Nous reconnaissons en La Poste un partenaire économique et social majeur de notre territoire». L engagement de La Poste va se concrétiser également lors de la semaine de la diversité et > Le Groupe La Poste, la Ville et M2A signataires d une convention de l édition 2014 du festival de l entreprenariat et de l innovation «Mulhouse terre des nouveaux possibles». Jean Rottner conclut : «Je félicite La Poste pour les initiatives partenariales mises en place dans notre ville afin de favoriser l insertion, la formation et l emploi». Haut-Rhin DÉVELOPPER LA COHÉSION SOCIALE LE PATRIMOINE À LA BANQUE POSTALE Philippe Maitreau, président de la maison de l emploi et de la formation (MEF) du pays de la région mulhousienne, Jean-Jacques Pion, directeur de la caisse d allocations familiales du Haut-Rhin (CAF) et Laurence Monlouis, directrice du réseau des bureaux de poste d Alsace, ont signé une convention de coopération début février Cette convention propose de déployer cinq bornes Internet fournies par > Un partenariat inédit pour des bornes interactives la MEF dans les bureaux de poste de Mulhouse-Côteaux, Mulhouse-Briand, Mulhouse-Miroir, Mulhouse-Europe et Mulhouse-Bourtzwiller. Ces bornes comportent un portail d accès aux différents sites Internet de structures liées à l emploi : Pôle emploi, Sémaphore, maison de l emploi, Mon métier de demain, Transport emploi région mulhousienne. Elles permettront de visualiser directement les offres d emploi. Les connexions aux sites de la CAF et de La Poste seront également possibles depuis ces installations. Philippe Maitreau, signataire de la convention, souligne : «Des médiateurs pourront également proposer un accompagnement pour effectuer des recherches sur ces bornes situées dans des zones où la population n a pas forcément accès à Internet.» Filiale du Groupe La Poste, La Banque Postale est animée des valeurs de proximité et de service au plus grand nombre. Banque de tous, elle est aussi présente sur le segment de l activité patrimoniale pour aider les clients à organiser et à protéger leurs patrimoines. «Depuis 2013, La Banque Postale a créé une filière patrimoniale pour encore mieux structurer et accompagner le développement de cette activité stratégique. En tant que directeur commercial patrimonial Alsace Lorraine Sud, je coordonne et mène à bien cette mission sur ce secteur. En Alsace on compte 15 conseillers en patrimoine, témoigne Patrick Rajoelisoa. L environnement économique, juridique et financier est en perpétuel changement. Il devient difficile de s y retrouver autour des questions de retraite, dépendance, transmission, fiscalité. Pour aider les clients à y voir plus clair, nous organisons en Alsace deux soirées patrimoniales les 10 et 11 juin autour de ces thèmes.» Pour y participer, il suffit de se rapprocher de son conseiller habituel ou de s adresser à son bureau de poste. 18 N 39 PRINTEMPS 2014

19 solutions Initiatives de la modernité publique Crédit EDF Production Méditerranée IDTimbre DÉVELOPPER L IMAGE D UNE COLLECTIVITÉ AVEC DES TIMBRES PERSONNALISÉS La solution IDTimbre développée par La Poste est un moyen original pour les collectivités d ancrer leur communication et leur image. Explications et mode d emploi. Pour les collectivités locales, le courrier demeure un outil privilégié de communication avec leurs administrés, l objectif étant que le courrier soit lu, qu il s agisse d un message publicitaire, d une information légale ou d une communication événementielle. Dès lors, tous les moyens doivent être mis en œuvre pour favoriser le taux d ouverture des envois, et optimiser ainsi l impact du message auprès des citoyens. Du standard au sur-mesure Grâce à IDTimbre, les collectivités peuvent personnaliser leurs envois avec des timbres à leur effigie. Une solution de communication originale, immédiatement visible sur l enveloppe, qui permet d augmenter significativement le taux d ouverture des courriers tout en valorisant l image de marque de la collectivité. L offre IDTimbre est disponible en standard en planches de 30 timbres autocollants (orientation portrait ou paysage). La collectivité peut créer elle-même son timbre sur laposte.fr/idtimbre (pour moins de 100 planches) ou contacter son interlocuteur commercial La Poste (pour plus de 100 planches). Les tarifs de personnalisation sont minimes : 4,50 euros HT pour 200 planches par exemple, hors affranchissement. Au-delà de timbres, Une solution qui permet d augmenter le taux d ouverture des courriers. la création peut être effectuée sur mesure avec des formes originales, des modes d impression plus qualitatifs et des innovations (timbre parfumé, encre phosphorescente, etc.). Plusieurs modes d envoi sont disponibles : Lettre Prioritaire, timbre vert ou Destineo pour les campagnes de marketing direct. De quoi ajuster la solution IDTimbre aux besoins locaux. IDTIMBRE STRASBOURG, MON AMOUR En partenariat avec la ville de Strasbourg, initiatrice de l opération «Strasbourg, mon amour» autour de la Saint-Valentin, la direction du Courrier-Colis- Services au domicile Alsace a organisé un concours de Mail Art (lettres artistiques) sur le thème de l amour intitulé Love by Mail Art. Chacun des trois lauréats a été récompensé par un cadeau original : un IDTimbre prestige, livret de huit timbres réalisé sur mesure par La Poste à l effigie de sa création Mail Art, permettant ainsi de la pérenniser ou de l offrir à des proches. + d infos : POSTÉO, RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE 19

20 en vue UN ÉQUILIBRE NATUREL Pour Jean-Yvon Castel, les fonctions conjointes de postier et d élu permettent de concilier l équilibre financier et l esprit de service public. DE L ENVELOPPE Fort de quatre ans d expérience comme contrôleur, Jean-Yvon Castel est muté à 25 ans à La Gacilly, «un petit village dont je ne connaissais que le nom». Pourtant, avec habitants, La Gacilly est mondialement connu pour être le siège du groupe Yves Rocher, créateur de cosmétiques végétales. Précurseur, son fondateur est alors le premier à lancer la vente par correspondance en France ; ce qui signifie à enveloppes par jour à trier à la main! De concours en promotion à La Poste, Jean-Yvon Castel, devenu chef d établissement, est aussi investi dans le tissu associatif. C est donc tout naturellement qu il est invité à rejoindre une équipe municipale effervescente : La Gacilly accueille notamment le plus grand festival photo en extérieur de France avec plus de visiteurs par an. À LA BOX Aujourd hui, Jean-Yvon Castel est amené à rencontrer les élus des vingt communes avoisinantes pour répondre à l évolution de l implantation postale en terrain rural. «Mon rôle de postier est déterminant pour établir le lien, la discussion et l analyse avec les élus», déclare-t-il. Ainsi, la transformation en agence postale du bureau de poste de Saint-Martinsur-Oust est un succès : il a été possible de garantir la présence postale avec des horaires d ouverture plus importants. «La reconnaissance que les élus ont de mon métier facilite la négociation, poursuit-il. Mon rôle est de faire le lien pour trouver un équilibre financier et maintenir le service public ; ce qui passe, entre autre, par la vente de téléphones et des box». BIO EXPRESS 1978 : Contrôleur de bureau de poste dans l Aisne 1982 : Muté à La Gacilly 1985 : Entre au conseil municipal 1990 : Nommé contrôleur divisionnaire à La Gacilly 2000 : Chef d établissement au bureau de Poste de Carentoir, puis de La Gacilly 2007 : Élu adjoint au maire en charge de la communication, du sport et du monde associatif 2014 : Réélu adjoint au maire et conseiller communautaire [Retrouvez le portrait vidéo sur posteo.fr] 12

LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN

LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN RÉFÉRENCES DE MODERNITÉ PUBLIQUE PRINTEMPS 2014 # 39 LANGUEDOC- ROUSSILLON Le numérique UNE CHANCE POUR LA RÉGION LES COLLECTIVITÉS ET LA POSTE L INTÉRÊT GÉNÉRAL EN COMMUN posteo.fr panoramique En direct

Plus en détail

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DU GROUPE LA POSTE 1 er décembre 2013 INTRODUCTION (1/2) LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DE LA POSTE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITÉ La Poste

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE 31/03/2015 SOMMAIRE 1. Mutualisation de l accès aux services en

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire

Une ETI* coopérative. 1 er. en Banque, Assurances et Immobilier. * Entreprise de Taille Intermédiaire * Entreprise de Taille Intermédiaire Une ETI* coopérative en Banque, Assurances et Immobilier 1 er PARTENAIRE DE L ÉCONOMIE DÉPARTEMENTALE LES CHIFFRES CLÉS 2014 UNE ETI COOPÉRATIVE actrice EN BANQUE,

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Fonds Innovation Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Présentation Face aux enjeux du changement climatique, à la sensibilité croissante des habitants à leur cadre de vie et grâce

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

PRO. Faculté de droit et science politique. Métiers de l assurance

PRO. Faculté de droit et science politique. Métiers de l assurance Licence PRO Faculté de droit et science politique Métiers de l assurance Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Métiers de l assurance En formation continue Professionnels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE

L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE L ESSENTIEL CARREFOUR BANQUE INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER ARANTIR INFORMER PRÊTER PROTÉGER ADAPTER PARGNER FIDÉLISER DÉVELOPPER ACCOMPAGNER INANCER CONSEILLER FACILITER SIMPLIFIER ASSURER

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets NOUVEAUX CONTRATS Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets L Essonne au service des territoires et des Essonniens Des contrats plus simples pour une action concertée Le Conseil général, face

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 juin 2012 La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme Acteur engagé avec La Poste dans le développement des territoires,

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr

CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité. spécimen. www.ladom.fr CHARTE Formation Professionnelle en Mobilité www.ladom.fr CHARTE 2013 La présente charte a pour objet de valider votre parcours professionnel en mobilité et de définir les engagements respectifs des signataires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

Rapport Développement Durable

Rapport Développement Durable 2014 Rapport Développement Durable Inventy s engage dans la RSE! Notre conviction est que la Responsabilité Sociale et Sociétale de notre entreprise (RSE) relève avant tout d un engagement. Cet engagement,

Plus en détail

Statuts de Paris Region Entreprises

Statuts de Paris Region Entreprises Statuts de Paris Region Entreprises Article 1. Forme et dénomination TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Il est institué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront, une Association

Plus en détail

Investir, Épargner et Produire durablement :

Investir, Épargner et Produire durablement : Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent le défi Repères pour l action LES CAHIERS DE L OBSERVATOIRE N 7 Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00)

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Centre de conférences Pierre MENDES-FRANCE Eléments pour

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales?

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? L EXPERT-COMPTABLE PILOTE DES MISSIONS DE CONSEIL SOCIAL : QUELS OUTILS, POUR QUELLES MISSIONS? Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? P.1 COMMENT ACCOMPAGNER LE CHEF D ENTREPRISE

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Actionnaires. Lettre d information. 32,6 Md. 1 Md 78,90. Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général. Chiffres clés au 31/12/2009

Actionnaires. Lettre d information. 32,6 Md. 1 Md 78,90. Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général. Chiffres clés au 31/12/2009 Numéro 42 Avril 2010 Lettre d information Actionnaires Rencontre avec Gilles Benoist, Directeur général Grâce à l ensemble de nos partenaires, nous avons développé l activité sur toutes les zones où nous

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA POSTE Société Anonyme au capital de 3.400.000.000 euros, dont le siège social est situé 44 Boulevard de Vaugirard 75757 PARIS cedex 15, immatriculée au RCS Paris

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010

CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS ACTIONS AU PROFIT DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET DE DÉPENDANCE THÈMES 2010 ACCÈS AU SPORT ACCÈS AUX LOISIRS ET/OU À LA CULTURE 1 PRÉAMBULE Définies dans le

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 Présentation de l offre de services 100% web Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 L Offre de services dématérialisée porte l offre de services en ligne et l offre de services 100% web La convention

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT 20 et 21 mai Bienvenue Ouverture par Jacqueline ERROT Bilan 2013 par Mathias PERRIOT 2013 Loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Méthodologie de mesure d impact de la co-création

Méthodologie de mesure d impact de la co-création Méthodologie de mesure d impact de la co-création Avec le soutien en mécénat de compétences d Accenture Document de synthèse de l étude (version abrégée) Accenture Accenture est une entreprise internationale

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION

AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE SA RÉGION RAPPORT ANNUEL 2013 MESSAGE DES PRÉSIDENTS Jean-Paul Foucault Président du conseil d orientation et de surveillance Didier Patault Président du directoire Le sens

Plus en détail