LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC"

Transcription

1 Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) = Source de Couran, auonomes : ils imposen la fréquence à la charge e son composés uniquemen d inerrupeurs enièremen commandables. II- L'onduleur monophasé : La ension de sorie peu prendre pour valeur +V e, -V e, V. Cela implique une srucure en pon (idenique à celle du hacheur 4 quadrans) : Figure 1 : Srucure d'un onduleur monophasé. Deux ypes de commandes son envisageables : une commande pleine onde (1 créneau par alernance) : f dec = f charge, une commande par Modulaion de Largeur d Impulsions (MLI) : f dec > 2 f charge (erme anglo-saxon : PWM = Pulse Widh Modulaion). A- Foncionnemen en commande pleine onde : Dans ce mode de commande, les inerrupeurs ravaillen à la fréquence des grandeurs élecriques de sorie. Nous pouvons disinguer deux ypes de commande pleine onde : la commande es simulanée ou décalée. Pour ce foncionnemen la durée de conducion ON, d un inerrupeur (K i ) es de T/2 e es consane. La naure des inerrupeurs dépend de la charge. Ils peuven êre commandés seulemen au blocage si la charge es inducive (amorçage si capaciive). Par conre si la charge es quelconque les inerrupeurs doiven êre enièremen commandables. Mais dans ous les cas, ils doiven êre unidirecionnel en ension e bidirecionnel en couran. 1- Définiion de la charge : Elle es alernaive, le couran es périodique e de valeur moyenne nulle. Elle impose le déphasage enre la ension e le couran de sorie. Fai sous Linux e OpenOffice/SarOffice page 1/5

2 Chapire VI - Les onduleurs - 2- Formes d onde : Hypohèse : la source de couran es idéale (sinusoïde). v S V e v S V e -V e T/2 T -V e T/2 T K 1 K 2 K 1 K 3 K 2 K K3 K4 4 i S i S T/2 T T/2 T I e I e T/2 T T/2 T i K1 i K1 T/2 T T/2 T v K1 T/2 T v K1 T/2 T D1 T 1 D2 T 2 D 1D3 T 1T3 D2D4 D3 T 3 T 4 D 4 T 4 T 2T4 Figure 2 : Forme d'onde d'un onduleur monophasé en commande pleine onde. Commande simulanée : il n y a pas de possibilié pour régler la valeur efficace de la ension de sorie, Fai sous Linux e OpenOffice/SarOffice page 2/5

3 Chapire VI - Les onduleurs - pour obenir v S sinusoïdale, il fau ajouer un filre de sorie pour éliminer les harmoniques 3, 5, 7, : Commande décalée foncionnemen en roue libre (K 1 = K 4 ) ou (K 2 = K 3 ) : v S = V. la valeur efficace de v S peu varier avec.. V Seff =V 1 e éliminaion de l harmonique de rang 3, en choisissan = 3. V S = k= 4.V e 2k1..sin 2k1..sin 2 2k1. Remarque : Monage en demi pon Les allures de courbe son les mêmes que pour la srucure en pon comple. La différence vien des conraines sur les semi-conduceurs. Ce monage es la base de l onduleur riphasé, il suffi d uiliser 3 demi pons. C I S D V e C D Figure 3 : Onduleur monophasé en demi pon. B- Foncionnemen en MLI : Modulaion de Largeur d Impulsions (PWM : Pulse Widh Modulaion) : Les monages précédens son les mêmes, seule la commande es modifiée. Dans ce mode de foncionnemen, deux fréquences son présenes : f dec qui es la fréquence de ravail des inerrupeurs, f qui es la fréquence des grandeurs de sorie. Le rappor de ces deux fréquences es appelé "m" e il es généralemen choisi > 2. Ainsi, sur une période (T = 1/f), le rappor cyclique es variable, c es à dire que le ransisor va avoir une durée de conducion variable à chaque période de découpage (T dec = 1/ f dec ). Pour générer les signaux de commande à envoyer aux ransisors, il fau comparer une onde de référence (consigne), généralemen sinusoïdale e de fréquence f, appelée modulane, avec une onde riangulaire (ou dens de scie), appelée poreuse e de fréquence f dec. Ce ype de commande es appelé MLI inersecive. Elle perme d obenir les ordres de commande ( ON variable), comme le monre la Figure ci-dessous (pour la claré des graphes m = 1). La différence avec les graphes de gauche e de droie, es l ampliude du signal de référence. Cela a forcémen une influence sur les ordres de commande mais aussi sur la forme de la ension de sorie. Nous nous apercevons que sur le graphe de gauche v S se rapproche le plus d une Fai sous Linux e OpenOffice/SarOffice page 3/5

4 Chapire VI - Les onduleurs - sinusoïde, donc la valeur de son fondamenal a augmené. La modificaion de l ampliude du signal de référence es donc le second paramère de réglage. Forme d onde pour un onduleur monophasé foncionnan en MLI. Légende (de hau en bas) : Signal riangulaire : poreuse, Signal sinusoïdal : modulane, Signal carré (, 1) : ordre de commande, Signal carré (-4, +4) : ension de sorie. Fai sous Linux e OpenOffice/SarOffice page 4/5

5 Chapire VI - Les onduleurs - V cc Triangle Sinus k 1 k 2 Charge Amplificaion Isolaion Figure 4 : Principe du schéma de commande pour la MLI. Les avanages de ce ype de commandes son : de repousser les harmoniques de la ension de sorie vers les fréquences élevées, ce qui facilie le filrage (réalisaion plus facile, moins onéreux). Sur la, es représenée la réponse specrale de la ension de sorie. Nous nous apercevons qu il exise deux familles d harmonique à éliminer, l une auour du rang "m", l aure auour du rang "2m". Pour obenir cee réponse il fau que m soi supérieur à 15. de permere le réglage de l ampliude du fondamenal de la ension de sorie. Une des conséquences es de pouvoir alimener des machines à couran alernaif par des courans quasi sinusoïdaux (circui LR = passe bas). V s m-2 m+2 2m-1 2m+1 Fondamenal m 2m-2 2m 2m+2 Figure 5 : Specre de la ension de sorie. Fréquence Inconvénien : Les variaions rapides de la ension génèren des perurbaions élecromagnéiques conduies ou rayonnées e accélèren le vieillissemen des isolans ( claquage). Remarques : l essor de la MLI es lié aux progrès sur les semi-conduceurs de puissance qui associen des f dec imporanes e des peres par commuaion faibles. Pour profier au mieux des spécificiés de ces inerrupeurs, les composans assuran la commande doiven êre performans. pour les applicaions à fores puissances, le rappor m es faible. Pour éliminer les harmoniques indésirables, il fau exploier au mieux le nombre d impulsions disponibles sur la période fondamenale. Ces formes d ondes opimisées son mémorisées dans des microprocesseurs : MLI calculée. Fai sous Linux e OpenOffice/SarOffice page 5/5

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC MINISR D NSIGNMN SUPRIUR D A RCHRCH SCINIFIQU Direcion générale des éudes echnologiques Insiu supérieur des éudes echnologiques de Nabeul Déparemen : Génie lecrique Suppor de cours D élecronique de puissance

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE ELECTRONQE DE PSSANCE - Nicolas BERNARD - Janier 2009. Les conerisseurs saiques d énergie 2.1 Généraliés... 2.2 Les différenes familles de conersion... 2.3 Principe de réalisaion des sources d alimenaion

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

LA VARIATION DE VITESSE

LA VARIATION DE VITESSE WALER DI PILLA LA VARIAIO DE VIESSE DOCME G EERIQE E O EXHASIF ARCHIECRE D SYSÈME E VIESSE VARIABLE... 2 LES MACHIES ELECRIQES E LER VIESSE... 3 MACHIE A CORA COI... 3 MACHIE ASYCHROE E SYCHROE... 3 PRICIPALES

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Représentations multiples d un signal électrique triphasé

Représentations multiples d un signal électrique triphasé Représenaions muliples d un signal élecrique riphasé Les analyseurs de puissance e d énergie Qualisar+ permeen de visualiser insananémen les caracérisiques d un réseau élecrique riphasé. Représenaion emporelle

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Chapitre I Introduction - INTRODUCTION

Chapitre I Introduction - INTRODUCTION Chapire I Inroducion - INTRODUCTION I- Présenaion : Les sysèmes uilisés en Élecroechnique permeen de ransformer la naure de l énergie élecrique e de converir l énergie élecrique en une aure forme d énergie

Plus en détail

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux

IUT GEII Nîmes. DUT 2 - Alternance Représentation fréquentielle - Séries de Fourier. Yaël Thiaux 1 héorie DU2-Al IU GEII Nîmes DU 2 - Alernance Représenaion fréquenielle - Séries de Fourier Yaël hiaux yael.hiaux@iu-nimes.fr Janvier 2015 2 DU2-Al héorie 1 héorie 2 3 3 DU2-Al Une somme de sinusoïdes?

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Représentations multiples d un signal électrique triphasé

Représentations multiples d un signal électrique triphasé Représenaions muliples d un signal élecrique riphasé Les analyseurs de puissance e d énergie Qualisar+ permeen de visualiser insananémen les caracérisiques d un réseau élecrique riphasé. Les Qualisar+

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

SIMULATION DES CONVERTISSEURS

SIMULATION DES CONVERTISSEURS Simulaion des converisseurs V1.02-1- SIMULATION DES CONVERTISSEURS PRISE NE MAIN DU LOGICIEL PSIM PSIM es un logiciel de simulaion pour l'élecronique e l'élecroechnique de puissance. Il es consiué de rois

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

La diode, un composant non-linéaire

La diode, un composant non-linéaire La diode, un composan non-linéaire En première approximaion : un clape ani-reour Universié Anode Cahode Anode P N Cahode Méal Symbole Semiconduceur dopé P Srucure Semiconduceur dopé N Anode Cahode 1ère

Plus en détail

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V

EL 20 - TD N 1. R1 = 10 k. R2 = 12 k. R3 = 15 k V0 = 12 V EL 0 - TD N 1 Exercice 1 : Que vau la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice : Quelle es la valeur de la résisance vue enre A e B, soi AB? Exercice 3 : Déerminez l équivalen de Thévenin du monage suivan

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPEILS DE MESUE EN COUAN ALENAIF I- PAAMEES CAACEISIQUES D UN SIGNAL ALENAIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme ( sinus, carré, den de scie, ), sa période ( fréquence ou pulsaion

Plus en détail

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V Universié Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculé des sciences e de la echnologie nseignan: Bekhouche Khaled Maière: lecronique Fondamenale Chapire 3 : La Diode 3.. Définiion, symbole e caracérisique

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Pascal MASSON. Edition

Pascal MASSON. Edition (pascal.masson@unice.fr) Ediion 215-216 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. La diode PN

Plus en détail

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialié génie élecronique Session 27 Éude des sysèmes echniques indusriels MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ Parie élecronique I- Quesions

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution.

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution. Chapire Signaux e sysèmes Ce premier chapire ser de révision des principes de base des signaux, comme par exemple les définiions de période, phase, ainsi qu une inroducion aux sysèmes. Les conceps de signaux

Plus en détail

SESSION Eléments de fonctionnement d un Tramway

SESSION Eléments de fonctionnement d un Tramway AGRÉGATION SESSION 29 CONCOURS INTERNE Secion : GENIE ÉLECTRIQUE Opion B : ÉLECTROTECHNIQUE ET ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE ÉTUDE D UN SYSTÈME INDUSTRIEL DUREE : 8 HEURES, COEFFICIENT : 1 Calcularice auorisée

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

TP N 1 REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE

TP N 1 REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE Commande de machines TP 1 REDRESSEMET MOOPHSE O COMMDE Objecifs : Eude du foncionnemen du redresseur simple alernance. nalyser l évoluion de la ension e douran à la sorie donverisseur avec charges résisive

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

TP 7 : Numérisation d un signal : quantification et traitement numérique

TP 7 : Numérisation d un signal : quantification et traitement numérique Parie I : Élecronique TP TP 7 : Numérisaion d un : quanificaion e raiemen numérique I Inroducion Lors du précéden TP, nous avons éudiée une éape de la numérisaion d un : l éape d échanillonnage. Il ne

Plus en détail

MESURES CHRONOMETRIQUES

MESURES CHRONOMETRIQUES Chapire 8 I- FRQUNCMR : MSURS CRONOMRIQUS Le schéma de principe d un fréquencemère numérique es donné par la figure 36. Signal de fréquence f Circui de mise en Base de emps X() Y() & Compeur orloge RAZ

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Caractéristiques et évolution du bruit électromagnétique dans les dispositifs d alimentation embarqués sur aéronef

Caractéristiques et évolution du bruit électromagnétique dans les dispositifs d alimentation embarqués sur aéronef COMITÉ NATIONAL FRANÇAIS D RADIOÉLCTRICITÉ SCINTIFIQU Caracérisiques e évoluion du brui élecromagnéique dans les disposiifs d alimenaion embarqués sur aéronef François Cosa *,**, Chrisian Vollaire ***

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire (pascal.masson@unice.fr) Ediion 212-213 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. Caracérisiques

Plus en détail

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé)

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé) élec PÉDAGOGIE Concours Cenrale-Supélec 2003 Filière TSI Sciences indusrielles Éude d un chario de golf élecrique (corrigé) La prédéerminaion des caracérisiques élecriques d une machine ournane débue oujours

Plus en détail

Chapitre 4. Série de Fourier. 4.1 Série de Fourier

Chapitre 4. Série de Fourier. 4.1 Série de Fourier Chapire 4 Série de Fourier On a vu commen analyser des circuis don l enrée es une source sinusoïdale. Mais commen faire si la source n es pas sinusoïdale? Es-ce qu on peu quand même uiliser la foncion

Plus en détail

CHAPITRE 5 ONDULEURS AUTONOMES

CHAPITRE 5 ONDULEURS AUTONOMES Universié e Savoie Licence A Moule U6 Énergie e converisseurs 'énergie CHAPI 5 ONDULUS AUONOMS. Inroucion Les onuleurs son les converisseurs saiques coninu-alernaif permean e fabriquer une source e ension

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

1 ) Organisation simplifiée

1 ) Organisation simplifiée Chapire B.2.4 Machine synchrone 1 ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un converisseur réversible, elle peu foncionner son générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, son moeur. 1.1) Symboles

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Formalisme des processus aléatoires

Formalisme des processus aléatoires HAPITRE Formalisme des processus aléaoires. - Signal déerminise e signal aléaoire.. - Signal déerminise Les signaux déerminises son connus par leur représenaion emporelle e specrale. Dans le domaine emporel,

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

Stratégie de modulation pour la réduction des perturbations conduites générées par un variateur de vitesse à redresseur MLI

Stratégie de modulation pour la réduction des perturbations conduites générées par un variateur de vitesse à redresseur MLI N d ordre : 41923 Universié Lille 1 Sciences e Technologies Ecole Docorale Sciences pour l Ingénieur Thèse Présenée en vue d obenir le grade de Doceur En Génie élecrique Par Mehdi Messaoudi Docora Délivré

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00

ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 ÉLECTROCINÉTIQUE CHAP 00 Filrage d'une ension riangulaire par un passe-bande On considère un filre de foncion de ransfer : f 0 =2kHz e de coefficien de qualié Q=0.. Déerminer la naure du filre 2. Tracer

Plus en détail

Plan : La numérisation & la restitution

Plan : La numérisation & la restitution Plan : La numérisaion & la resiuion 2.1 Inroducion 2.2 Foncion d échanillonnage 2.2.1 Principe 2.2.2 Specre d un signal échanillonné 2.2.3 Théorème de Nyquis-Shannon 2.3 Quaniicaion 2.3.1 Principe 2.3.2

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE. Conversion AC DC (Redressement triphasé) Chapitre V. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 24/11/2010

GENIE ELECTRIQUE. Conversion AC DC (Redressement triphasé) Chapitre V. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 24/11/2010 GENIE ELECTRIQUE Conversion saique d énergie Michel Piou Conversion AC DC (Redressemen riphasé) Chapire V Ediion 4/11/010 Exrai de la ressource en ligne PowerElecPro sur le sie Inerne Table des maières

Plus en détail

Les signaux. Page 1/11

Les signaux. Page 1/11 Les signaux numériques e analogiques... 2 Les ypes de signaux... 2 les signaux à variaion coninue ou signaux analogiques... 2 les signaux à variaion disconinue... 2 Représenaion des signaux... 3 en foncion

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE. Conversion DC AC (onduleurs) Chapitre III. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 24/11/2010

GENIE ELECTRIQUE. Conversion DC AC (onduleurs) Chapitre III. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 24/11/2010 GNI LCIQU Conversion saique d énergie Michel Piou Conversion DC AC (onduleurs Chapire III diion 4// xrai de la ressource en ligne PowerlecPro sur le sie Inerne able des maières POUQUOI COMMN?... CONVISSU

Plus en détail

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Harmoniques dans les onduleurs de tension

Module MR2 : Electronique de puissance avancée. Harmoniques dans les onduleurs de tension Module MR : Elecronique de puissance avancée Capire 3 Harmoniques dans les onduleurs de ension. HARMONIQUES DANS LES ONDULEURS DE TENSION A MLI La ension délivrée par un onduleur es découpée par principe,

Plus en détail

Electronique Analogique modulaire

Electronique Analogique modulaire Elecronique Analogique modulaire FONCTION AMPLIFICATION APPLICATIONS LINÉAIES DE L'AOP TOISIEME PATIE : 1. EDESSEU SANS SEUIL 2. EDESSEMENT DOUBLE ALTENANCE 3. TIGGE DE SCHMITT 4. MONOSTABLES 5. ASTABLES

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 7H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 4 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier D Ce dossier conien les documens suivans : - Présenaion générale :... page D2. - Travail demandé :... pages D3 à D7. - Documens réponses :... pages D8

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail