CONFERENCE ANNUELLE PAIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFERENCE ANNUELLE PAIE"

Transcription

1 CONFERENCE ANNUELLE PAIE Mardi 17 Septembre Cité des Echanges L impact des normes légales 2013 dans votre gestion de la paie : CICE / N4DS 2013 / DSN 2013 NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

2 AGENDA 13h30-14h15 : Accueil 14h15-15h30 : Paie et Normes légales h45-16h30 : Nouveautés i7 + Portail RH + e-facture 16h30 17h00 : Cocktail et Tablette ipad mini à gagner Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

3 PRESENTATION DE LA SOCIETE «NRC accompagne depuis 1997 les sociétés de la grande région Nord, dans leur projet d informatisation «clef en main». Nous avons pour objectif d optimiser la productivité et les flux d informations des PME-PMI. Nous y répondons notamment en partenariat avec l éditeur de progiciels de gestion Sage, qui développe une gamme complète d outils de Gestion Commerciale, CRM Comptabilité - Finance, Paie - RH et Gestion de production... Société d intégration créée en 1997 David BLANCKAERT Président «Une identité régionale forte avec 2 agences : - Villeneuve d Ascql (59) Siège social : 1 allée de la créativité Villeneuve d ascq - Arras (62) Plus de 3 M de CA en 2012 Croissance annuelle de 10% Environ projets IT gérés Plus de 900 clients 40 collaborateurs Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

4 HISTORIQUE DE LA SOCIETE Année de création de la société Nord Réseaux Concept Certification C.C.S «Centre de Compétences Sage» 1er spécialiste régional des solutions de Sécurité Arkoon Certification Citrix Certification Sage CRM Certification Microsoft Gold Nord Réseaux Concept devient NRC Croissance externe par le rachat de 2 entités régionales Certification Arkoon Gold Partenariat Report One Partenariat Cegid RH-Paye Partenariat TDA Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

5 NOS ACTIVITES GESTION Approche Modulaire ou ERP Solutions de Gestion Solutions Comptables - Gestion Comptable & Financière - Gestion du recouvrement - Gestion des immobilisations - Etats financiers - Achats, Ventes, Stocks, Logistique - Traçabilité - E-business - Mobilité Accompagnement - Analyse - Audit - AMO - Formation Solutions RH - Gestion de la paie - Gestion des RH - Gestion des notes de frais - Gestion des congés Solutions d aide à la décision - CRM - Business Intelligence - Trésorerie Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

6 NOS ACTIVITES INFRASTRUCTURES Cloud, Hébergement & Housing - Datacenter haute sécurité de type Bunker - Serveurs physiques et virtuels dédiés - Progiciels de gestion - Messagerie Hosted Exchange Matériels Informatiques - Serveurs - Stations de Travail - Réseaux (Switch, Fibre Optique ) Maintenance - Préventive sur site - Infogérance Virtualisation - Microsoft Hyper V - VM Ware Sécurité - Firewall - Antivirus - sauvegarde Accompagnement - Audit - A.M.O - Formations Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

7 LES 5 ETAPES CLES DE NOTRE METHODE PROJET Construction 1 Définition des besoins Conception 2 Conception fonctionnelle et/ou technique et planification Réalisation 3 Implémentation du projet Recettage 4 Tests et qualification du projet Production 5 Utilisation productive Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

8 REFERENCES CLIENTS Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

9 PRESENTATION DES NORMES LEGALES - LE CICE - La DSN (Déclaration Sociale Nominative) - Modulation de la contribution patronale d assurance chômage - Les évolutions de la N4DS à la norme V01x08 - Autres normes Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

10 LE CICE CREDIT D IMPÔT POUR LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

11 LE CICE Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) est un avantage fiscal qui concerne les entreprises employant des salariés et équivaut à une baisse de leurs charges sociales. Le CICE doit être imputé sur l'impôt sur le revenu ou l'impôt sur les sociétés dû au titre de l'année au cours de laquelle les rémunérations prises en compte pour le calcul du CICE ont été versées. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

12 LE CICE QUI PEUT EN BENEFICIER? Le CICE est institué en faveur des entreprises qui emploient du personnel salarié et qui sont imposées d après leur bénéfice réel. Il s'appliquera quel que soit : - le régime fiscal de ces entreprises (impôt sur les sociétés ou à impôt sur le revenu), - leur forme juridique (entreprise individuelle, société de personnes, société de capitaux), - la catégorie d imposition à laquelle elles appartiennent (bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux, bénéfices agricoles). Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

13 LE CICE : BASE DE CALCUL Base du crédit d'impôt La base du crédit d'impôt sera constituée du montant brut des rémunérations que les entreprises versent à leurs salariés au cours de l année civile. Toutefois, ne seront retenues à ce titre que les rémunérations n excédant pas 2,5 fois le SMIC calculé pour un an sur la base de la durée légale du travail. Nota : en pratique, ce sont les Urssaf qui seront habilitées à recevoir et à vérifier, dans le cadre des contrôles qu elles effectuent, les données relatives aux rémunérations donnant lieu au crédit d impôt, puis à transmettre les éléments relatifs au calcul du crédit d impôt à l administration fiscale. La loi prévoit également que le SMIC retenu sera augmenté, le cas échéant, des heures complémentaires ou supplémentaires, mais sans prise en compte des majorations auxquelles celles-ci donnent lieu. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

14 LE CICE : SON TAUX En principe, le CICE sera égal à 6 % de la base définie ci-dessus. Mais en réalité, ce taux maximal ne commencera à s'appliquer qu'à partir de Pour 2013 par contre, il est ramené à 4 % de la base définie ci-dessus. Exemple (pour ordre de grandeur) : Pour un salarié rémunéré au SMIC, soit 1425,67 euros par mois pour 35 h par semaine, le crédit d'impôt s'élèvera à 684,32 en 2013, et à 1026,48 en Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

15 LE CICE : MODE D IMPUTATION En principe, le montant du crédit d'impôt obtenu sera imputable sur l impôt dû par le contribuable au titre de l année au cours de laquelle les rémunérations prises en compte pour le calcul du crédit d impôt ont été versées. L excédent éventuel constituera, au profit du contribuable, une créance sur l État d égal montant. Cette créance pourra être utilisée pour le paiement de l impôt dû au titre des trois années suivantes puis, s il y a lieu, la fraction non utilisée sera remboursée à l expiration de cette période. Attention : dans les SARL et EURL assujetties à l'i.r., le crédit d'impôt pourra, dans les mêmes conditions que cidessus, être utilisé par les associés proportionnellement à leurs droits dans ces sociétés, mais à condition qu'ils soient eux-mêmes redevables de l impôt sur les sociétés ou que, s'il s'agit de personnes physiques, elles participent effectivement à l exploitation. Les simples apporteurs de capitaux (associés passifs) sont donc exclus du bénéfice de cet avantage. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

16 LE CICE : PRE-FINANCEMENT EN 2013 Comme il a été dit plus haut, les premiers remboursements du CICE, au titre des rémunérations versées en 2013, ne pourront en principe intervenir qu'à partir de Néanmoins, le Gouvernement prévoit de créer un mécanisme de préfinancement, qui permettra aux établissements bancaires de proposer à leurs clients, dès 2013, une avance sur le montant de leur créance fiscale. Afin de s assurer que toutes les entreprises puissent bénéficier de ce mécanisme, un adossement a une garantie de la banque publique d investissement (BPI) est envisagé pour faciliter l obtention de ce préfinancement. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

17 LE CICE : IMPACTS DANS VOTRE PAIE Ainsi, pour un salarié employé à temps plein, présent toute l'année au sein de l'entreprise, qui effectue 35 heures par semaine, le plafond est déterminé de la manière suivante : 2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires] rémunération annuelle totale Le temps de travail pris en compte est le temps de travail effectif, c'est-à-dire toute la période pendant laquelle le salarié est à la disposition de l'employeur, dans l'obligation de se conformer à ses directives sans pouvoir se consacrer librement à ses occupations personnelles. S'ils répondent à ces critères, les temps de restauration et de pause sont considérés comme temps de travail effectif. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

18 LE CICE : IMPACTS DANS VOTRE PAIE Variation du SMIC en cours d année Si un des paramètres de détermination du montant annuel du salaire minimum de croissance à prendre en compte évolue en cours d'année, sa valeur annuelle est égale à la somme des valeurs déterminées pour les périodes antérieure et postérieure à l'évolution. Ainsi, en cas de revalorisation du SMIC en cours d'année, le plafond des 2,5 SMIC sera apprécié pour les deux périodes. Exemple : Dans l'hypothèse où la valeur du SMIC horaire passe de 9,43 à 9,46 à compter du 1er juillet de l'année N, sa valeur annuelle devra être calculée comme suit : 9,43 x 6 mois x 151,67 heures + 9,46 x 6 mois x 151,67 heures. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

19 DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Une seule déclaration pour remplacer toutes les autres Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

20 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX L idée d une Déclaration Sociale Nominative est née de plusieurs constats : o Multiplicité, hétérogénéité et relative lourdeur des formalités sociales, o L allègement de la charge administrative est un enjeu majeur de la compétitivité, o Les limites des travaux de réduction portant sur la simplification des déclarations elles-mêmes, o Les limites de la dématérialisation et des télétransmissions. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

21 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX Cette idée s appuie sur des évolutions récentes : o Le succès de Net-entreprise.fr a permis l accès à une nouvelle phase de la modernisation grâce à la capacité des organismes à construire ensemble des moyens complexes, o Accélération de l informatisation des entreprises : En 2008, 50% des entreprises utilisent un logiciel de paie ; en 2012, plus des 2/3 sont équipées, o Le travail de normalisation et de rationalisation des données sociales a déjà commencé avec la norme N4DS, o D autres pays européens ont mis en œuvre avec succès des démarches de simplification des déclarations sociales. (Exemple : La Belgique) Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

22 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX La DSN : o Instaurée par la loi Warsmann, o Ce n est pas une nouvelle déclaration, o C est une modalité déclarative simplifiée, rythmée par l acte de paie, qui se substitue progressivement aux déclarations sociales actuelles. Elle repose sur : o Une transmission mensuelle et dématérialisée de données, prolongement naturel de ce qui figure sur le bulletin de paie, o Elle garantira la prise en charge des salariés dans des délais de référence. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

23 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX La DSN est par salarié : o Les montants des rémunérations qui fondent les cotisations dues et les droits ouverts seront transmis salarié par salarié, o Le rapprochement entre cotisations versées et droits respectifs des salariés est ainsi assuré en permanence. Elle sera progressive : o Son déploiement a été voulu progressif, qu il s agisse du nombre de déclarations qu elle va remplacer comme du nombre d entreprises engagées dans le dispositif, o Son démarrage interviendra début 2013 sur la base du volontariat, sa généralisation sera obligatoire en 2016 pour toutes les entreprises en remplacement de l ensemble des déclarations. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

24 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX En conclusion : Le projet DSN est un moteur de simplification des données et règles sociales Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

25 DSN : PRINCIPES ET ENJEUX Les dates clés à retenir : Loi sur la simplification du 22/03/2012 instaurant la DSN et sa généralisation obligatoire en 2016 Lancement de la DSN basé sur le volontariat : Remplacement des premières déclarations Extension progressive des déclarations substituées Généralisation de la DSN Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

26 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Modulation de la contribution patronale d assurance chômage Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

27 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE A compter du 1 er Juillet 2013, le taux de la contribution patronale d assurance chômage est modifié dans les 2 cas suivants : - Embauche d un salarié en contrat à durée déterminée (CDD) : Majoration du taux en fonction de la durée et du motif de contrat. - Embauche d un jeune de moins de 26 ans en contrat à durée indéterminée (CDI) au delà de la période d essai : Exonération pendant un durée fixée selon l effectif de l entreprise. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

28 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Type de contrat Concerné par la réforme Durée du contrat en mois Taux de la cotisation patronale Remplacement non - 4% 1 7% (soit une majoration de 3%) Accroissement temporaire de l activité de l entreprise oui > 1 et 3 5,5% (soit une majoration de 1,5%) CDD > 3 4% Emploi d usage oui 3 4,5% (soit une majoration de 0,5%) > 3 4% Emploi saisonnier non - 4% Conclu avec un salarié 26 ans non - 4% CDI Conclu avec un salarié < 26 ans dans un entreprise 50 oui - Exonération pendant 3 mois Conclu avec un salarié < 26 ans dans un entreprise < 50 oui - Exonération pendant 4 mois Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

29 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Précisions sur la majoration de la contribution patronale d assurance chômage : - Appréciation de la durée du contrat. Le taux de majoration est déterminé en fonction de la durée prévue au contrat. La durée du contrat s apprécie de date à date. Si le contrat débute le 1 er jour d un mois civil et prend fin le dernier jour du même mois, sa durée est égale à 1 mois, peu importe le nombre réel de jours que comporte le mois. Si le contrat débute en cours de mois, il est égal à un mois s il se termine la veille du jour anniversaire du mois civil suivant le début du contrat. Exemple : un contrat débutant le 6 novembre sera considéré comme un contrat d un mois s il se termine le 5 décembre ; s il se termine le 6 décembre, sa durée sera supérieure à un mois. Les mêmes principes s appliquent pour apprécier la durée du contrat par rapport au seuil de 3 mois. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

30 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE - Incidence du renouvellement de contrat. Des règles particulières sont prévues en cas de renouvellement de CDD, par avenant au contrat ou en application d une clause du contrat. En effet, il convient de distinguer la période initiale et la période de renouvellement et de déterminer le taux applicable à chacune d elles en fonction de leur durée respective. Exemple : Un CDD est conclu pour une durée de 3 semaines, le taux de cotisation est de 7,00%. Le CDD est renouvelé pour une période de 2 mois, le taux de cotisation est 5,50%. Un CDD est conclu pour une période de 2 mois, le taux de cotisation est de 5,50%. Le CDD est renouvelé pour une période de 5 mois, le taux de cotisation est de 4,00%. Toutefois, si la durée initiale du contrat est supérieure à 3 mois, aucune majoration de taux n est appliquée sur la période de renouvellement, peu importe la durée de celle-ci. Exemple : Un CDD est conclu pour une durée de 4 mois, le taux de cotisation est de 4,00%. Le CDD est renouvelé pour 15 jours, le taux de cotisation est également de 4,00%. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

31 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE - Incidence de la rupture anticipée du contrat. En cas de rupture du CDD, à l initiative du salarié ou de l employeur, le taux applicable est déterminé en fonction de la durée initialement prévue, et non en fonction de la durée effective du CDD. - Non-application de la majoration si le salarié est âgé d au mois 65 ans. Les cotisations d assurance chômage ne sont pas dues lorsque le salarié a au mois 65 ans. Il en est de même concernant la majoration. Si le salarié atteint 65 ans en cours de CDD, la majoration, à l identique des cotisations chômage, est due sur les rémunérations versées jusqu à la fin du mois civil au cours duquel cet âge est atteint. Toutefois, si le salarié atteint 65 ans le 1 er jour d un mois, la majoration et les cotisations chômage sont dues jusqu au dernier jour du mois précédent. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

32 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE - Annulation de la majoration si le CDD est transformé en CDI. Le taux majoré n est pas appliqué si le CDD est transformé en CDI, que cette transformation ait lieu en cours ou en fin de CDD, dans le cadre d un avenant au CDD initial ou dans le cadre de la conclusion d un nouveau contrat sous CDI, ou suite au maintien des relations contractuelles au-delà du terme prévu par le CDD initial. Toutefois, lorsque le CDD a été renouvelé, seule la majoration applicable à la période de renouvellement est annulée. Exemple : Un CDD est conclu pour une durée de 2 mois, le taux de cotisation est de 5,50%. L employeur embauche le salarié en CDI à l issue du CDD, la majoration de 1,50% est annulée et l employeur procède à une régularisation. Un CDD conclu initialement pour 1 mois est renouvelé pour 2 mois, puis transformé en CDI. Pour la période de renouvellement, le taux de la cotisation sera au final de 4,00% au lieu de 5,50% (la majoration de 1,50% est annulée). En revanche, le taux applicable à la période initiale reste fixé à 7,00%. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

33 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Précisions sur l exonération temporaire de la cotisation patronale chômage pour l embauche d un jeune en CDI. - Embauche en contrat à durée indéterminée. L embauche doit s effectuer en CDI. Celui-ci peut être à temps complet ou à temps partiel. L embauche peut résulter de la transformation d un CDD en CDI. - Condition d âge. L exonération est accordée pour l embauche de jeunes de moins de 26 ans, Cette condition d âge s apprécie à la date de prise d effet du CDI (qui peut être différente de sa date de signature). Si le CDI est consécutif à un CDD, l âge s apprécie à la date de transformation du CDD en CDI (et non à la date de conclusion du CDD. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

34 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE - Date d effet de l exonération. L exonération est subordonnée à la poursuite du contrat au-delà de la période d essai. Elle prend effet le 1 er jour du mois civil qui suit la confirmation de la période d essai, dès lors qu est constatée la présence du salarié à l effectif de l entreprise à cette date. La cotisation patronale d assurance chômage est donc due pour la période précédant cette date. En l absence de période d essai (CDD) l exonération s applique à compter du 1 er jour du mois civil qui suit le 1 er jour d exécution du CDI. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

35 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE - Divers Effectif de la société : Un CDI conclu avec un jeune de mois de 26 ans prend effet le 15/10/2013, La période d essai s achève le 14/02/2014. L effectif de l entreprise est apprécié au 31/12/2013; il s élève à 60 salariés. De plus, l entreprise pratique le décalage de paie, L exonération prend effet le 1 er mars 2014 et s applique aux rémunérations des mois de mars, avril, mai versées respectivement en avril, mai et juin. Remboursement : L employeur n a pas à effectuer de demande pour bénéficier de l exonération. Il applique celle-ci dès lors qu il estime remplir les conditions pour en bénéficier. En revanche, il doit tenir compte de cette exonération dans les bordereaux URSSAF. L employeur qui n a pas fait valoir, à la fin de la période d essai, l exonération à laquelle il pouvait prétendre peut demander le remboursement des cotisation acquittées, dans un délai de 3 ans à compter de la date à laquelle elles ont été versées. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

36 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Les modalités déclaratives : De nouveaux codes type de personnel (CTP) ont été créées par l ACOSS : Les CDD : Type de contrat Durée de contrat ( en mois) Taux employeur applicable CTP (Hors AGS) CDD pour accroissement temporaire d activité 1 > 1 et 3 4,00% (Régime normal) 772 3,00% (Majoration) 327 4,00% (Régime normal) 772 1,50% (Majoration) 295 > 3 4,00% (Régime normal) 772 CDD d usage 3 4,00% (Régime normal) 772 0,50% (Majoration) 293 >3 4,00% (Régime normal) 772 Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

37 MODULATION DE LA CONTRIBUTION PATRONALE D ASURRANCE CHOMAGE Annulation des majorations : Situation Libellé ACOSS CTP Annulation de la majoration de 3,00 % RG Régul Majo CDD tx 3,00% 369 Annulation de la majoration de 1,50 % RG Régul Majo CDD tx 1,50% 363 Annulation de la majoration de 0,50 % RG Régul Majo CDD tx 0,50% 353 Remarque : Il convient d indiquer, non pas la base de la régularisation, mais le montant de celleci. Ainsi, en cas de changement de taux de cotisations, aucun code CTP particulier ne devra être crée. Les CDI Un nouveau code type est crée, le CTP 343, qui porte un taux de 2,40% correspondant aux seules cotisations salariales (avec le libellé RG Exo cot pat chom CDI- 26 ans) Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

38 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 Les évolutions de la N4DS à la norme V01X08 Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

39 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 Le cahier des charges de la norme V01X08 a été mis à jour le 1 er Juillet A ce jour, les modifications sont les suivantes : S40.G Taxe sur les salaires. Une nouvelle rubrique intitulée Base imposable 3 ème taux est créée afin de tenir compte de l institution de la nouvelle tranche de salarie au-delà de depuis le 1 er janvier S40.G Indemnités versées à l issue du contrat de travail. Ces indemnités doivent être déclarées dans la rubrique S40.G avec le code 02. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

40 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S40.G Type de recours aux CDD. Cette rubrique a été créée pour recueillir le motif de recours à un CDD, suite à la mise en œuvre, au 1 er Juillet 2013, de la modulation de la cotisation patronale d assurance chômage, Trois motifs de recours sont créées : Accroissement temporaire de l activité de l entreprise (code 01) CDD d usage (code 02) Autres motifs de recours (code 03) L ACOSS a précisé que cette rubrique doit être renseignée pour tous les CDD, qu ils soient ou non concernés par la majoration de la cotisation, y compris donc les CDD dont la durée dépasse 3 mois et ceux conclus avant le 1 er Juillet Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

41 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S48.G Exonération de la cotisation patronale d assurance chômage pour l embauche d un jeune de moins de 26 ans. L ACOSS a indiqué que l exonération de la cotisation patronale chômage applicable depuis le 1 er Juillet 2013 pour l embauche d un jeune de moins de 26 ans en CDI ne nécessite pas de modification de la norme actuelle. En effet, il convient, dans la rubrique Code exonérations de l activité du salarié à l assurance chômage (S48.G ), de mentionner le code 02 qui correspond à une exonération de la seule part patronale. Afin de renseigner le changement de situation sur la période d activité, il a été précisé qu il convient d utiliser les codes 901 et 902, comme codes de motif de début et fin de période d activité. En effet, l exonération ne débutant que le 1 er jour du mois civil suivant la fin de période d essai et ne durant que 3 ou 4 mois, l employeur cotisera une partie de l année à l assurance chômage. Une rupture de période d activité est donc nécessaire. Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

42 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S40.G30.35, S40.G30.36, S40.G Exonération de la Loi TEPA La loi de finances rectificative du 16 août 2012 a supprimé : La réduction des cotisations salariales et l exonération d impôt sur le revenu sur les heures supplémentaires ou complémentaires La déduction forfaitaire des cotisations patronales sur les heures supplémentaires pour les entreprises ayant au moins 20 salariés Les rubriques afférentes à la déduction forfaitaire des cotisations patronales restent donc utilisées par les entreprises de moins de 20 salariés. Exemple : Un salarié réalise 10 heures supplémentaires en 2013, pour un montant de 250,00 dans une entreprise de moins de 20 salariés ; celle-ci devra remplir les rubriques suivantes : S40.G (Mt de la réduction des cotisations salariales) 0,00 S40.G (Mt de la déduction des cotisations patronales) 15,00 S40.G (Code nature des rémunérations) 01 S40.G (Mt de la rémunération brute exonérée) 250,00 S40.G (Nbre d heures ou de jours) 10,00 Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

43 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S42.G Code mode de cotisation IRCANTEC Le décret n du 31 décembre 2012 ayant modifié l assiette de cotisation des praticiens hospitaliers et des praticiens attachés exerçant leur activité à temps partiel. Deux nouvelles valeurs sont ajoutées dans le Code mode de cotisation IRCANTEC. (+) 04 - cotisation sur 80% de l'assiette (+) 05 - cotisation sur 90% de l'assiette S48.G Mise à jour des motifs de la rupture contrat de travail. Un nouveau motif de rupture contrat de travail est introduit dans la norme V01X08, il s agit de la rupture anticipée d un CDD en cas d inaptitude physique constatée par le médecin du travail. (+) 33 - rupture anticipée d un CDD en cas d inaptitude physique constatée par le médecin du travail Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

44 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S45.G Mise à jour des types d événement salarié dans le cadre d un contrat souscrit auprès d'une institution de prévoyance, mutuelle ou société d'assurances. Dans la rubrique Code événement de la structure "Informations salarié destinées à une institution de prévoyance, mutuelle ou société d'assurances", 4 nouveaux codes permettent d'une part de préciser le motif de radiation, d'autre part de renseigner un passage en préretraite ou retraite progressive : Passage en préretraite ou retraite progressive Radiation suite à licenciement Radiation suite à départ en retraite Radiation pour autre motif (+) 07 - passage en préretraite ou retraite progressive (+) 08 - radiation suite à licenciement (+) 09 - radiation suite à départ en retraite (+) 10 - radiation pour autre motif Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

45 LES EVOLUTIONS DE LA N4DS A LA NORME V01X08 S48.G Mise à jour des types de préavis. Des codes type de préavis sont introduits dans la norme V01X08 pour les besoins de Pôle emploi : Préavis non effectué et payé dans le cadre d un congé de reclassement Préavis non effectué et payé dans le cadre d un congé de mobilité Délai de prévenance (+) 50 - Préavis non effectué et payé dans le cadre d un congé de reclassement (+) 51 - Préavis non effectué et payé dans le cadre d un congé de mobilité (+) 60 - Délai de prévenance Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

46 N4DS : NOUVEAUTES REGLEMENTAIRES S40.G Mise à jour des types d'indemnités versées en fin de contrat de travail Indemnité compensatrice de fin de contrat pour inaptitude suite AT ou Maladie Professionnelle est dorénavant tracée dans la N4DS. L indemnité versée au titre des RTT est supprimée. Le libellé de «dommages et intérêts dus à un CDD» est modifié. * (+) Indemnité compensatrice de fin de contrat pour inaptitude suite AT ou Maladie Professionnelle ; * (-) indemnité versée au titre des RTT ; * (±) dommages et intérêts dus à un CDD ou à une rupture de période d essai (délai de prévenance). Page NRC 1 allée de la créativité Villeneuve d Ascq Tél:

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale.

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale. QUESTION- DU 6 DECEMBRE 2013 2. Calcul du CICE Quelles sont les règles d arrondi? Le montant du CICE, du plafond d'éligibilité et de l'assiette est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 CATALOGUE DE FORMATIONS FORMATIONS PAIE 7, montée des Emeries 13580 La Fare les Oliviers Tel : 09 50 78 95 09 Fax : 09 55 78 95 09 E-mail : contact@formations-paie.fr URL: http://formations-paie.fr/

Plus en détail

Norme 4DS - Nouveautés Version V01X08

Norme 4DS - Nouveautés Version V01X08 Pégase 3 Norme 4DS - Nouveautés Version V01X08 Dernière révision le 18/11/2013 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Présentation de la N4DS... 4 Quels avantages?... 4 Une économie de temps et de travail

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25/05//11 N Affaires sociales : 23.11 ANNUALISATION DE LA REDUCTION DES COTISATIONS PATRONALES DE

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

RH PAYE version 5.18f standard 4.10

RH PAYE version 5.18f standard 4.10 RH PAYE version 5.18f standard 4.10 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013 Point de vue d experts LETTRE FISCALE AVRIL 2013 Parmi les rares mesures favorables issues des dernières lois de finances, l instauration du CICE constitue une bouffée d oxygène appréciable pour les entreprises.

Plus en détail

Projet DSN Modalités de déclaration et de paiement des cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2

Projet DSN Modalités de déclaration et de paiement des cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 Projet DSN Modalités de déclaration et de paiement des cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 23 janvier 2014 Sommaire Introduction Quelques principes généraux sur la déclaration

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Evolutions du Cahier Technique phase 2 - Version 5 Légende Elément supprimé en rouge Elément ajouté en vert Suivi des modifications La date de prise en compte des évolutions

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour 20/03/2014 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

Notice DADS 2013 V1 19/12/2013

Notice DADS 2013 V1 19/12/2013 Notice DADS 2013 V1 19/12/2013 1. Accéder à la page N4DS destinée aux inscriptions 2. Processus Rue de la Paye 3. Connaitre les différents types de DADS. Quelle DADS puis-je produire? 4. Comment lire une

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 06.15 du 15/01/15 Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2015 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Nouvelle formule des allègements "Fillon" et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact atténué en TRM

Nouvelle formule des allègements Fillon et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact atténué en TRM OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM COUTS SALARIAUX DE PERSONNELS DE CONDUITE DU TRM MAI 2015 Nouvelle formule des allègements "Fillon" et réduction de cotisation d'allocations familiales en 2015 - Un impact

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

SITUATIONS REMUNERATIONS TYPE

SITUATIONS REMUNERATIONS TYPE L ESSENTIEL POUR COMPLETER VOTRE DECLARATION DES SALAIRES Entrée-sortie : Votre salarié n'apparaît pas sur le document : rajoutez-le, ainsi que les éléments de rémunération. Votre salarié a quitté l entreprise

Plus en détail

AZUR PAIE. (Version 2014)

AZUR PAIE. (Version 2014) AZUR PAIE (Version 2014) AZUR Concept 3, Rue Antoine BECQUEREL ZA du Triasis 31140 LAUNAGUET Tél. : 05.61.24.65.00 Fax : 05.61.24.42.12 Site internet : www.azurconcept.fr E-mail : contact@azurconcept.fr

Plus en détail

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2013 N4DS V01X08

LDPaye. Etablir sa DADS-U 2013 N4DS V01X08 LDPaye Etablir sa DADS-U 2013 N4DS V01X08 Plan de la présentation La DADS-U Rappels Nouveautés DADS-U V01X08 Contrôler sa déclaration Les points sensibles à vérifier Les contrôles Nouveautés DNAC V01X08

Plus en détail

LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT

LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT Textes applicables : LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT Loi n 2008-111 du 8 février 2008 J.O. du 9 février 2008 Circulaire DGT / DSS n 2008-46 du 12 février 2008. Circulaire ACOSS n 2008-039 du 18 mars 2008.

Plus en détail

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Présentation générale Observation préalable : Vous trouverez dans ce dossier en premier lieu toutes les informations générales et les modalités pratiques

Plus en détail

Réduction dite 'Fillon'

Réduction dite 'Fillon' Réduction dite 'Fillon' La réduction générale des cotisations dite «Fillon» est calculée en fonction de la rémunération brute annuelle du salarié. Le calcul du coefficient prend en compte la valeur du

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 -

PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - CDIC Tél 05.34.25.40.75 Carine Louradour Fax 05.61.61.24.89 cdic@free.fr PARAMETRAGE PAYE - Janvier 2014 - DADS-U et TR Urssaf : octroi d un délai supplémentaire Délai accordé jusqu au mercredi 12 Février

Plus en détail

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer

Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer Janvier 2015 Notice marins du commerce Départements d Outre-Mer ASSIETTES DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS (liste non exhaustive) Assiette Cotisations et contributions patronales Taux Code type de personnel

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 PARIS, le 24/10/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 OBJET : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et

Plus en détail

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER :

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR)

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) Les zones de revitalisation rurale Les entreprises implantées en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que les organismes d'intérêt général implantés en ZRR

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2012

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2012 ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2012 PRECISION SUR LE NOUVEAU REGIME SOCIAL DES HEURES SUPPLEMENTAIRES... 2 PRECISION SUR LE NOUVEAU REGIME DE FORFAIT SOCIAL... 5 LES HEURES SUPPLEMENTAIRES ET COMPLEMENTAIRES

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt

BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits d'impôt Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20130304 DGFIP BIC Réductions et crédits d'impôt Crédits

Plus en détail

NOUVEAUTES REGLEMENTAIRES N4DS 2012 salaires 2011

NOUVEAUTES REGLEMENTAIRES N4DS 2012 salaires 2011 NOUVEAUTES REGLEMENTAIRES N4DS 2012 salaires 2011 dans la norme Suppression du titre emploi entreprise et du chèque emploi très petite entreprise Code service choisi S10.G01.00.009 57 titre emploi entreprise

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Le forfait social Le forfait social Textes de référence : Articles L137-15 à L. 137-17 du Code de la Sécurité sociale créés par l article 13 de la loi n 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES LES EMPLOYEURS DE MAIN D OEUVRE MSA HAUTE-NORMANDIE JANVIER 2015 LES OBLIGATIONS MSA HAUTE-NORMANDIE LES EMPLOYEURS DE MAIN D OEUVRE JANVIER 2015 2 LES OBLIGATIONS VIS-A-VIS DU

Plus en détail

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs Réf. > CC 8812 Groupe /Rubrique > Texte(s) > Questions sociales/406 Sécurité Sociale Loi n 2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la Sécurité Sociale pour 2011 Objet > Loi de financement de la

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05.2015 Modifications par rapport à la version précédente du 16 avril

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

Questions-réponses sur les heures supplémentaires

Questions-réponses sur les heures supplémentaires Questions-réponses sur les heures supplémentaires La loi 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat crée, à compter du 1er octobre 2007 : au profit du salarié : une

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015

PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015 PAIES ET COTISATIONS SOCIALES MAJ 2015 JPC CONSULTANT SMIC et minimum garanti au 1er janvier 2015 A compter du 1 er janvier 2015, le taux horaire du SMIC est porté de 9,53 à 9,61 (+ 0,8 %). Le SMIC mensuel

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel

FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel L FICHE de SYNTHESE Les salariés à temps partiel Site Internet : www.propaye.net Une paie particulière : celle des salariés à temps partiel Quel employeur ne compte pas de salariés à temps partiel? Presque

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

II. Révision des évaluations des locaux d habitation : les départements tests sont choisis

II. Révision des évaluations des locaux d habitation : les départements tests sont choisis NOTE D INFORMATION 2015/01 du 12 janvier 2015 intérêts comptes courants 2014 I. Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles Le taux maximal d'intérêts déductibles s'établit à 2,79

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal

Diverses mesures d'ordre social et fiscal DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH AJDS / Réglementation Charges Sociales Destinataires Tous service Contact Céline NGUYEN Tél : 0158353718 Fax : Email : Date de validité A partir du 01/01/2015 Diverses

Plus en détail

Loi de sécurisation de l emploi : Variation des cotisations chômage

Loi de sécurisation de l emploi : Variation des cotisations chômage Pégase 3 Loi de sécurisation de l emploi : Variation des cotisations chômage Circulaire UNEDIC n 2013-17 du 29 juillet 2013, applicable au 1 er juillet 2013 à partir de la version 4.40.18 http://www.adpmicromegas.fr

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE QUESTION- DU 14 FÉVRIER 2013 4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE Quelles sont les modalités déclaratives du CICE auprès de l administration fiscale? Ces modalités doivent être précisées

Plus en détail

Newsletter Sociale Octobre 2015

Newsletter Sociale Octobre 2015 Newsletter Sociale Octobre 2015 AGIRC/ARRCO : une circulaire fait le point sur la mensualisation du paiement des cotisations à compter du 1er janvier 2016 Conformément à l accord AGIRC-ARRCO du 13 mars

Plus en détail

LANCEMENT DE LA DSN. n Déclaration sociale nominative

LANCEMENT DE LA DSN. n Déclaration sociale nominative LANCEMENT DE LA DSN AU Régime agricole n Déclaration sociale nominative La DSN : une déclaration pour remplacer toutes les autres Instituée par la loi du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit

Plus en détail

Les Apprentis doivent-ils être déclarés pour les régimes de retraite complémentaire?

Les Apprentis doivent-ils être déclarés pour les régimes de retraite complémentaire? APPRENTIS Les Apprentis doivent-ils être déclarés pour les régimes de retraite complémentaire? Les apprentis acquièrent des droits à la retraite complémentaire, et doivent être déclarés même s'ils ne cotisent

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010 Version v19.50 DECEMBRE 2010... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/12/2010... 4 ESTIMATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DE SECURITE

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 4ème trimestre 2014 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée.

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée. Vous trouverez ci-dessous les informations nécessaires pour remplir votre formule de versement du trimestre en cours. Sommaire Partie Sécurité Sociale 1 - La contribution sociale généralisée (CSG) et la

Plus en détail

NEWSLETTER DU SOCIAL

NEWSLETTER DU SOCIAL NEWSLETTER DU SOCIAL Les chiffres clés La Garantie Minimale de Points 2014 : Les cotisations minimales annuelles de retraite complémentaire AGIRC sont fixées à 796,08. Ces cotisations correspondent à un

Plus en détail

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 30 janvier 2015 1 Sommaire Introduction Rappel du contexte et des objectifs Principes

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de. professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 A JOUR AU 1 er janvier 2008 L e contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE QUESTION- DU 3 DECEMBRE 2013 4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE Quelles sont les modalités déclaratives du CICE auprès de l administration fiscale? Ces modalités doivent être précisées

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/04/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/04/2013. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/04/ Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Avril Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS...4 Eléments nationaux... 4 GMP... 4 2.

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Guide. des procédures. le Contrat Unique d Insertion

Guide. des procédures. le Contrat Unique d Insertion Guide des procédures le Contrat Unique d Insertion 1 SOMMAIRE P 3 Préambule P 4 Le Contrat d Accompagnement dans l Emploi (CAE) I - Le champ d application II - La mise en oeuvre III- Un contrat pour favoriser

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2004/11

NOTE D INFORMATION 2004/11 NOTE D INFORMATION 2004/11 La paie des cadres : les grandes spécificités. La première difficulté consiste à définir ce qu est un cadre. Or, la définition change selon les problématiques juridiques à trancher

Plus en détail

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014

LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 LETTRE D ACTUALITÉ SOCIALE JANVIER 2014 EXPERTISE COMPTABLE, FISCALE ET SOCIALE AUDIT - CONSEIL EDITO Toute l équipe est heureuse de vous présenter ses vœux et de vous souhaiter une excellente année 2014.

Plus en détail

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance. Dernière révision le 25.07.2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pegase3 Seuils d exonération des retraites et prévoyance Dernière révision le 25.07.2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Le décret fixant le seuil d exonération des contributions patronales

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012

ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012 ACTUALITES DE LA PAYE AOUT 2012 ADOPTION PAR LE PARLEMENT DE LA DEUXIEME LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012... 2 Abrogation de la «TVA SOCIALE» :... 2 Hausse du forfait social :... 3 Heures supplémentaires

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

Réintégration sociale des retraites et prévoyances

Réintégration sociale des retraites et prévoyances Pégase 3 Réintégration sociale des retraites et prévoyances Dernière révision le 18/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 27 Sommaire 1 Principe... 4 1.1 La réintégration en résumé... 5 1.2 Le régime

Plus en détail

P2C06 La re alisation de la paye

P2C06 La re alisation de la paye I. L organisation de la paye P2C06 La re alisation de la paye La paye s effectue chaque mois selon un calendrier strict à définir. Si la paye doit être versée le dernier jour du mois, toutes les opérations

Plus en détail

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt

BIC - Réductions et crédits d'impôt - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - Détermination du crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-20-20150701 DGFIP BIC - Réductions et crédits d'impôt -

Plus en détail

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures)

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures) EC CABIINET PESCE - LEBOUCHER 1. SOCIETE 2. D EXPERTISE COMPTABLE www.cabinetpesceleboucher.fr Le 25/09/2013 ACTUALITES SOCIALES 2013/2 EN BREF (quelques chiffres) valeurs inchangées : SMIC Horaire au

Plus en détail

RH PAYE version 5.15 standard 3.79

RH PAYE version 5.15 standard 3.79 RH PAYE version 5.15 standard 3.79 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

ACTUALITE SOCIALE 2015 Saintes, le 5 Février 2015

ACTUALITE SOCIALE 2015 Saintes, le 5 Février 2015 CONFÉRENCE Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Formation

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail