Projet d adaptation du modèle de vente Direction Entreprises France Direction Métier Ventes Entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet d adaptation du modèle de vente Direction Entreprises France Direction Métier Ventes Entreprises"

Transcription

1 Projet d adaptation du modèle de vente Direction Entreprises France Direction Métier Ventes Entreprises 30 janvier

2 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 2

3 La Direction Métier Ventes Entreprises regroupe l ensemble des métiers en soutien des agences pour développer la vente 11 agences métropolitaines clients, 2880 M de chiffre d affaires (CA) en 2011 Agence DOF Paris ISE RAA OA GE NdF RM NC SO SOM CA 2011 (M ) Nb clients agences DOM : Caraïbes et Réunion Périmètre Ventes Entreprises Direction des Ventes Haut de marché Direction des Ventes Milieu de marché critique Direction des Ventes Milieu de marché standard 1021 M * 1157 M * 702 M * 1053 clients* clients* clients* Avant-Vente Animation et Marketing Opérationnel Processus et Outils Ecole de Ventes *Hors DOM 3

4 Les affaires actuellement traitées sont focalisées sur les solutions «cœur» Voix et Data traditionnelles Domaine d offres Répartition du CA 2011 Répartition des affaires Principaux produits Data 26,5% 20,0% Business Internet, Business VPN Intégration 4,5% 10,3% LAN Intégré, B2G with MS - Hosted Exchange, Mon réseau local, Enterprise Telephony, e-diatonis, Office Together Ready Mobilité Nomadisme Convergence 27,8% 52,5% Business Everywhere, Business Talk Mobiles, Business Talk Pack, Business Téléphonie Mobiles, Business Téléphonie unifiée, Orange Open Pro Partagé, Les Forfaits Entreprises, Fleet Performance Information Technology (IT) 3,2% 2,0% Forfait informatique, Flexible Computing Trafic et services Voix + XoIP 35,2% 12,6% Business Internet Office, Business Internet Voix, BTIP, Business Internet Centrex, Winback voix fixe sortante Customer Contact Services (CCS) 2,7% 2,7% Audio & Web Conférence, Numéro Accueil, Contact Everyone Total 2880 M par an Légende Relais de croissance 4

5 Le poids des offres «cœur business» met Orange en situation de sous-performance par rapport au marché «BtoB» France Le marché se déforme, tiré par les nouveaux services Une croissance Orange inférieure à celle du marché M 25,000 20,000 15,000 10,000 5, Mobile Voix Mobile Data M2M Cloud Computing Corp. Data Legacy Accès Internet Corp. Data Services IP Téléphonie Corp. Data Accès Internet Dédié Corp.Data Ethernet Taux de Croissance % Orange 1 Direction 0 Entreprises France (DEF) Plan Conquêtes 2015 Marché Source: Yankee Sept 2011 Périmètre BtoB France Le marché est en constante croissance avec de nouveaux services compensant la baisse des revenus historiques Orange est fortement exposé sur les marchés traditionnels Voix et Data La moindre performance d Orange traduit une insuffisance sur les relais de croissance 5

6 Ce qui impose d être ambitieux sur les relais de croissance 4,000 3,000 2,000 1,000 0 Mob 2010 Un environnement en rupture Baisse forte et structurelle du chiffre d affaires sur le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) Baisse de prix tendancielle sur nos offres matures (Internet, réseau, mobile) et saturation du marché Arrivée du 4ème entrant mobile (effet indirect) Convergence télécoms/it Développement du Cloud Computing Une amélioration de +204M à horizon 2015 par rapport au scénario tendanciel ITS 2011 M2M 2012 SIF 2013 GRC 2014 IAS 2015 Bew Taux de croissance annuel CAGR Personal -0,5% GS +14% Data GCS -6% Voix Les enjeux majeurs du Plan Conquêtes 2015 pour la Direction Entreprises France Amélioration de la satisfaction client: Atteindre un «Customer Loyalty Index» (CLI) supérieur à 7/10 Information Technology (IT) et Cloud Computing Mobiles Le budget IT que nous pouvons adresser chez nos clients est trois fois supérieur au budget Télécom Multiplier par 5 les revenus IT, de 58M aujourd hui à 300M en 2015 sur le marché Entreprises Accélérer la pénétration des services de gestion de flottes mobiles (+14M en 2015) Réduire le churn et accroître la dépense moyenne de nos clients Premium (+50M en 2015) 6

7 L organisation actuelle avait pour objectif de favoriser l autonomie des vendeurs du milieu de marché et la couverture des clients Un marché Entreprises* de clients segmentés par leur potentiel «opérateur» Haut de Marché (HDM) 1053 clients / 1020 M * Milieu de Marché (MDM) Milieu de Marché Critique (MDMC) clients / 1157 M * Milieu de Marché Standard (MDMS) clients / 702 M * Vendeur sur portefeuille clients + Vendeur spécialisé sur affaires Binôme vendeurs sur portefeuille clients + sur affaires + Vendeur spécialisé sur affaires Account Manager (AM) Orienté couverture commerciale BMIP Vendeur autonome sur affaires Data et Intégration BMOP Vendeur autonome sur affaires Mobile et Convergence Fixe/Mob. ICS IT Vente autonome sur affaires IT ICS CCS Vente autonome sur affaires Customer Contact Services Vendeur orienté couverture, responsable du CA et du traitement des affaires de son domaine sur le portefeuille commun VIP (Vendeur IP) Vente autonome sur gamme d offres Data et Intégration * Hors DOM, volumes clients et CA 2011 VOP (Vendeur Opérateur) Vente autonome sur gamme d offres Mobile et Convergence F/M ICS IT Vente autonome affaires IT ICS CCS vente autonome sur affaires Customer Contact Services 7

8 Cependant l organisation en place atteint ses limites dans la gestion de la satisfaction client et le développement des relais de croissance Responsabilité de la satisfaction client mal définie sur le milieu de marché, les clients ayant deux interlocuteurs Dilution des comptes du secteur public/éducation et santé au sein de portefeuilles marchands, ne permettant pas d en animer spécifiquement les acteurs Manque de clarté du portage des affaires liées à la convergence fixe/mobile Déséquilibre des potentiels de vente entre vendeurs «opérateur» (VOP) et vendeurs «IP» (VIP) Forte baisse des ventes d intégration, liée à une prise en charge par les VIP des offres réseaux Data plus simples à vendre avec une part variable plus favorable Appauvrissement des portefeuilles sur un milieu de marché critique devant faire le grand-écart entre offres packagées et les offres sur mesure (OSM) Des stratégies de compte trop souvent orientées produits et non solutions Prise en compte difficile des relais de croissance, portés par quelques vendeurs spécialisés Des arbitrages locaux difficiles sur les affaires traitées entre VIP et VOP (ex. offres convergence) 8

9 Dans ce contexte, la Direction Métier Ventes Entreprises envisage d adapter le modèle de vente au sein des agences entreprises La redéfinition des rôles et responsabilités des populations Vente Entreprises doit répondre aux nouveaux enjeux : Mieux prendre en compte les ambitions du Plan Conquêtes 2015 En améliorant la satisfaction des clients Entreprises En accélérant la performance sur les relais de croissance, dont l IT, la Relation Client et les Communications Unifiées En optimisant le plan de fidélisation par la commercialisation des offres de convergence Intégrer les évolutions du secteur Public et Santé S adapter aux évolutions de la conjoncture économique Se mettre en cohérence avec les remarques exprimées par les équipes en charge des clients La Direction Entreprises France reconsidérera le système de motivation qui accompagnera l évolution des offres et de l organisation L objectif de mise en œuvre opérationnelle vue du client est fixé au 1 er juillet

10 Ce projet d adaptation du modèle organisationnel concerne 1394 vendeurs et managers Salariés Hommes / Femmes Types de contrat Hommes Total Femmes libellé emploi D DB E F Hommes D DB E F Total Femmes Account Manager BM IP / BM OP VIP / VOP ICS RDV DV Total ACO Total AFO libellé emploi D DB E F ACO D DB E F Account Manager BM IP / BM OP VIP / VOP ICS RDV DV Total Total AFO Total Total Salariés seniors Séniors libellé emploi temps > 58 ans au fin TPS en déjà en TPS libéré en 30/06/ Account Manager 6 BM IP / BM OP VIP / VOP ICS RDV DV 2 Total Source : analyse sur la base des données de la direction des ressources humaines au 1 er décembre

11 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 11

12 Ce projet a été construit en impliquant fortement les équipes en agence et en y associant des partenaires sociaux Projet national avec déclinaisons locales Périmètre du projet : populations Vente, Avantvente et Assistant Commercial (Ascom) concernées par le projet Démarrage de la réflexion mi-septembre 2011 Constitution de 9 chantiers clés Environ 150 contributeurs impliqués Séances de travail sous forme d ateliers Représentativité de l ensemble des populations métier et de la géographie Des réunions d échanges préliminaires avec les organisations syndicales au niveau national et au niveau de chaque agence Découpage du dossier en 2 parties : Organisation du modèle de vente Principes de part variable vente liés au modèle Réflexion conduite autour de 9 chantiers clés Organisation Vente Haut de Marché Marchand Organisation Vente Milieu de Marché Marchand Organisation Vente Secteur Public/Education/Santé (SPES) Organisation Avant-Vente Organisation Environnement de la Vente Segmentation clients Part Variable Vente (PVV) Outils et Processus Ressources Humaines (RH) 12

13 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 13

14 Les équipes expriment un besoin d adaptation du modèle Dilution de la responsabilité du niveau de satisfaction du client milieu de marché, ce dernier étant en contact avec deux interlocuteurs vendeurs Déséquilibre des potentiels de vente au sein du binôme vendeurs VIP/VOP sur un milieu de marché plus fortement demandeur de produits portés par le VIP Portage des solutions de convergence mal défini entre vendeurs VIP et VOP Des stratégies de compte trop souvent orientées produit et non solution Trop peu de vendeurs spécialisés pour accompagner l ambition sur les relais de croissance Catalogue d offres très large, laissant peu de place aux nouvelles offres Focus des vendeurs VIP sur la vente d offres Data plus simples à traiter dans un plan de rémunération plus favorable, au détriment des ventes Intégration Besoin d accompagnement des vendeurs du haut de marché dans le traitement de la base installée de clients existants sur les affaires Intégration Manque de référents par domaines d offres parmi les Ingénieur Technico-Commerciaux (ITC) en support des vendeurs sur les affaires complexes Des circuits de décision sur le secteur Public /Education /Santé (SPES) spécifiques et une évolution des politiques publiques visant les mutualisations (réforme de l administration territoriale de l état et des collectivités locales, Agences Régionales de Santé ARS) Des partenaires externes verticalisés (CISCO, Microsoft, Aastra, Alcatel) et des bureaux d études sectoriels Un potentiel de vente amoindri sur le milieu de marché critique, du fait de la crise économique et de l absorption de clients par ceux du haut de marché. Approche «offre sur mesure» d une frange de clients milieu de marché critique, en particulier sur les domaines IT, Intégration et Customer Contact Services (CCS) portés par nos filiales Privilégier l interlocuteur client unique Accélérer la pénétration des relais de croissance Développer le chiffre d affaires du SPES par une approche sectorielle Elargir le Haut de Marché Marchand Une segmentation «Get / Keep / Increase» du milieu de marché critique mal adaptée au contexte actuel, en particulier sur la vente de services informatiques Besoin de recentrage des clients milieu de marché marchand sur des offres packagées supportées par des outils d aide à la vente adaptés Adresser le milieu de marché avec des offres packagées 14

15 organisation segmentation La structure d adressage et la segmentation des clients Entreprises doivent être ajustées pour optimiser la performance globale modèle actuel nouveau modèle Clients Public / Education / Santé Clients marchands Légende Haut de Marché Milieu de Marché Critique Milieu de Marché Standard SPES Haut de marché SPES Milieu de marché Haut de Marché Marchand Milieu de Marché Marchand Création d un segment Secteur Public- Education-Santé (SPES) dédié + Elargissement du segment Haut de Marché Marchand à une frange de clients Milieu de Marché Critique qui nécessitent une approche de type «offre sur mesure» Vendeurs en portefeuille clients AM VIP / VOP + Vendeurs sur affaires BMIP / BMOP ICS VIP/VOP ICS Vendeur généraliste en portefeuille AM* RCT* IC* + Vendeurs spécialistes sur affaires ICS* Un vendeur généraliste face à son client, autonome sur son portefeuille clients + Des vendeurs spécialisés par domaines élargis sur affaires * RCT = Responsable Commercial de Territoire Public et/ou Santé, Account Manager * IC = Ingénieur Commercial, vendeur milieu de marché * ICS = Ingénieur Commercial Spécialisé 15

16 L adaptation de la segmentation conduit à doubler le haut de marché marchand et à identifier un secteur public/éducation et santé 46204* comptes Entreprise répartis entre 3 nouveaux segments de marché (hors DOM) HDM Marchand 1825 clients (dont 888 clients d origine MDMC intégrant le nouveau segment) ~ 1130M MDM Marchand clients SPES clients Public / Education / Santé SPES HDM 530 Public/Educ. HDM 142 Santé HDM SPES MDM ~1120M ~ 700M Public/Educ. MDM 3986 Santé MDM Des portefeuilles vendeurs De 5 à 20 clients sur le Haut de Marché Marchand Environ 15 clients sur le haut de marché du SPES Environ 100 sur le Milieu de Marché Marchand et sur le Milieu de Marché du SPES Fourniture d une segmentation marketing au niveau national avec localement la possibilité d effectuer une segmentation commerciale * Après transfert annuel de comptes clients entre AE et AGPME 16

17 La structure du modèle est adaptable aux contextes locaux par ajustement de l organisation de la vente spécialisée Vendeur généraliste + Vendeur spécialiste (ICS) HDM Marchand Account Manager (AM) MDM Marchand Une organisation face au client identique dans chaque agence + Solutions Communicantes Mobilité et Convergence Fixe/Mob. Customer Contact Services IT Ingénieur Commercial (IC) Solutions Communicantes Mobilité et Convergence Fixe/Mob. Customer Contact Services Des équipes spécialisées adaptables au contexte local sans impact sur la relation client : Entraide possible entre segments de marché Prise en compte de la déformation progressive de l activité dans le temps (montée en autonomie des généralistes, introduction de nouvelles offres, ) Haut de Marché RCT (Public / Education ou Santé) SPES + + Solutions Communicantes sur parcs clients existants IT Machine-to-Machine Milieu Marché IC (Public / Educ. et/ou Santé) Solutions Communicantes Mobilité et Convergence Fixe/Mob. Customer Contact Services IT 17

18 La structure du nouveau modèle s appuie sur des profils généralistes et spécialistes Le vendeur généraliste est orienté couverture commerciale; il est garant de la satisfaction de ses clients et du chiffre d affaires développé sur son portefeuille Le vendeur généraliste Ingénieur Commercial (IC) du milieu de marché marchand ou du milieu de marché SPES traite l intégralité des affaires simples de manière autonome de bout en bout sur l ensemble du spectre d offres; il peut faire appel au soutien des Ingénieurs Commerciaux Spécialisés (ICS) et des Ingénieurs Technico-Commerciaux (ITC) sur les affaires plus complexes Les ICS sont des spécialistes des affaires qui interviennent sur des besoins d offres complexes ou nouvelles offres pour aller chercher de nouvelles parts de marché Toute construction d offre spécifiera lors de son lancement s il s agit d une offre simple à traiter en autonomie par l IC du milieu de marché, avec la prise en compte de critères explicites Sur le SPES, le Responsable Commercial de Territoire (RCT) est le garant de la stratégie globale et du développement du chiffre d affaire sur un territoire géographique composé de clients SPES haut de marché et milieu de marché évoluant et interagissant dans une logique d écosystème Le RCT assure la couverture client en direct sur les clients SPES du haut de marché du territoire et au travers des IC SPES sur les clients milieu de marché de celui-ci. Le RCT peut assurer la fonction de manager des IC SPES de son territoire selon les configurations locales Sur chacun des deux segments HDM Marchand et MDM Marchand, le management est unique entre vendeurs généralistes et vendeurs spécialistes, ce qui permet de favoriser la transversalité dans l équipe et de réguler les actions commerciales 18

19 Le nouveau modèle conduit à une clarification du périmètre des activités sur l avant-vente sans modification des métiers Direction Avant-Vente au service des 3 nouveaux segments de marché Ressources Environnement de la Vente Chef de projet avant-vente Coordinateur sur affaires multi-domaines complexes + Ingénieur Technico-commercial (ITC) Soutien du vendeur généraliste en limite d autonomie Apport d expertise technique sur domaines «élargis» Profils ITC alignés sur les domaines couverts par l organisation vendeurs : IP, Convergence, Intégration, IT Des ITC référents par usage (visio, sécurité ), animation nationale des communautés ITC ITC en charge du conseil / accompagnement sur les gros réseaux data (ITC référents par grands clients) Définition du besoin et du temps en ressources ITC lors du lancement d une nouvelle offre Assistant Commercial (ASCOM) Dédié par segment de marché En portefeuille clients Proactif + Réactif sur les segments HDM Marchand et SPES Proactif prioritairement sur le segment MDM Marchand Gestion de la relation client Couverture commerciale 19

20 Les domaines portés par les équipes avant-vente sont définis en cohérence avec les activités des vendeurs Chef de projet avant-vente coordonnateur d affaires multi-domaines Ingénieur technicocommercial Data XoIP + IT Ingénieur technicocommercial Intégration + IT Ingénieur technicocommercial Voix et Convergence En charge du conseil accompagnement sur les gros réseaux data, accès au cloud Offres complexes PABX, LAN, WI-FI, serveurs En charge de la tarification des offres voix complexes et des solutions convergentes Des référents par grands domaines : Visio, Sécurité 20

21 Ce nouveau modèle génère des avantages à la fois pour les clients et pour les salariés Client Salarié Evolution dans la continuité du modèle organisationnel Renforcement de la responsabilité du vendeur dans la gestion de la relation client Personnalisation de l accompagnement des clients existants en parcs au travers de ressources vendeurs dédiées Un modèle vendeur généraliste / vendeur spécialiste qui répond au double enjeu d amélioration du niveau de satisfaction client et de développement de chiffre d affaires Une organisation du travail qui permet de suivre l évolution de l activité Valorisation des compétences acquises lors du modèle précédent Autonomie plus forte des vendeurs sur les offres Clarification des rôles et simplification des segments de marché Une part variable vendeur en adéquation avec la mission du vendeur Adaptation possible du temps de travail pour les vendeurs spécialisés Professionnalisation des domaines de spécialisation et intégration facilité de l innovation (clients pilotes) Des domaines en miroir des Unités d Affaires (UA) et des filiales : cohérence d organisation et lisibilité interne 21

22 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 22

23 Evolution des effectifs Vente dans le cadre de ce projet Réel 1 er déc Budget 1 er Juillet ICS BMIP / BMOP Vendeur spécialiste ICS 627 VIP / VOP AM Vendeur généraliste AM / IC / IC SPES 585 RCT du SPES HDM 45 Responsable de Vente (RDV) 160 Responsable de Vente (RDV) 121 Directeur de Vente (DV) 33 Directeur de Vente (DV) Source : analyse sur la base des données de la direction des ressources humaines 33 23

24 Un modèle de vente conçu pour garantir la satisfaction client dans la durée et s adapter à l évolution des affaires Les portefeuilles des vendeurs généralistes stables en nombre pour assurer et maintenir la couverture commerciale et la qualité de la relation client Des effectifs vendeurs spécialisés liés à l'activité et à l'évolution des produits sans perturbation pour les clients Le nombre de vendeurs spécialisés ICS Solutions Communicantes et de vendeurs spécialisés ICS Mobilité et Convergence s ajuste sur l efficacité globale de la vente et sur le taux de croissance du chiffre d affaires des domaines portés Le nombre de vendeurs spécialisés ICS IT suit le programme de recrutement sur le domaine IT fixé avec l Unité d Affaires (UA) dans le Plan Conquêtes 2015 Un modèle basé sur une montée en compétences des vendeurs généralistes sur les deux prochaines années, en complément de leur savoir-faire de départ, doublée d une simplification des outils et processus pour garantir le niveau d autonomie Un alignement des organisations pour répondre aux besoins différenciés entre offres packagées du milieu de marché et offres sur mesure du haut de marché 24

25 Le nouveau modèle simplifie la structure des métiers vente et les niveaux de classification associés Modèle actuel MEF Nouveau modèle HDM MDM critique MDM standard HDM (Marchand ou SPES) MDM (Marchand ou SPES) AM Niveaux DBis / E AM / RCT Niveau E IC / IC SPES Niveau DBis BM IP BM OP Niveaux DBis / E VIP / VOP Niveaux DBis / E VIP / VOP Niveaux DBis / E ICS Solutions Communicantes ICS Mobilité et Convergence Niveau E ICS sur parcs clients Niveau DBis ICS Solutions Communicantes ICS Mobilité et Convergence Niveau DBis ICS IT ICS Customer Contact Services (CCS) ICS Machine-to-Machine (M2M) Niveaux DBis / E ICS IT ICS Customer Contact Services (CCS) ICS Machine-to-Machine (M2M) Niveau E A un métier correspond un niveau repère dans le nouveau modèle Les métiers des hauts de marché marchand et SPES sont tous positionnés sur un niveau E, à l exception du vendeur spécialisé dédié aux parcs PABX installés positionné en DBis Les métiers des milieux de marché marchand et SPES sont positionnés sur un niveau Dbis, à l exception des vendeurs spécialisés IT, CCS, M2M conservés en bande E 25

26 Une hypothèse de projection des effectifs par métier a été fixée pour évaluer les besoins de montée en compétence et le plan de formation cible nouveau modèle Tous niveaux Déc AM IC RCT ICS Mobilité ICS Solutions Communicantes ICS IT ICS CCS ICS M2M 1411 RDV DV TOTAL MDM HDM Marchand Marchand ou SPES MDM SPES HDM HDM Marchand et SPES HDM MDM Marchand et SPES MDM HDM Marchand et SPES HDM MDM Marchand et SPES MDM Tous segments de marché confondus Account Manager Business Manager IP Business Manager OP Ing Commercial VIP Ing Commercial VOP ICS rdv dv total Recrutements externes 7 10 Hypothèse de projection métier médiane au changement de modèle (construite sur la base des effectifs de décembre 2011)

27 Evolution naturelle des populations par typologie d acteurs Fonction Vendeur dans le nouveau modèle Vendeur généraliste Account Manager (AM) HDM Marchand Ingénieur Commercial (IC) MDM Marchand Responsable Commercial de Territoire (RCT) SPES HDM Ingénieur Commercial (IC) SPES MDM ICS Solutions Communicantes ICS Solutions Communicantes dédiés parcs clients Origine probable AM VIP du MDM Critique VOP du MDM Critique VOP VIP AM Responsable de Vente VOP VIP BMIP VIP, bon niveau en Intégration BMIP VIP, bon niveau en Intégration Montée en compétences Formation aux processus de vente haut de marché : Lobbying & Réseaux, Attitude Consultant Formation sur périmètre complémentaire : VOP : Solutions Communicantes, IT, Data VIP : Mobilité, Convergence F/M, CCS Formation écosystème secteur public/éduc. Formation écosystème secteur Santé Formation identique à celle IC sur Marchand + Formation écosystème secteur public/éduc. + Formation écosystème secteur Santé Renforcement de l expertise sur domaine Solutions Communicantes Renforcement de l expertise sur domaine Solutions Communicantes Fiche métier Vendeur spécialisé ICS Mobilité et Convergence ICS Customer Contact Services BMOP VOP ICS CCS actuels VOP du MDM Critique Renforcement de l expertise sur domaine Mobilité et Convergence Fixe/Mobile Formation module stratégique Gestion de la relation Client ICS Machine-to-Machine ICS Machine-To- Machine actuels VIP Workshop Machine-to-Machine ICS IT ICS IT actuels VIP Cursus Immersion IT Chef de projet Avant Vente ITC Formation à la gestion de projets complexes ITC ITC Formations produits / services complémentaires 27

28 Un dispositif de formation associé pour soutenir le développement des compétences La mise en place du dispositif de formation répond à 2 objectifs : Développer / maintenir un haut niveau de compétences des salariés grâce à un investissement de formation élevée heures (en moyenne 7 jours par salarié) Anticiper et développer les compétences de demain sur le marché entreprises par un cursus de formation visant une montée en expertise dans le métier ou une mise à niveau des compétences au regard des exigences de professionnalisme Ce qui se décline pour les populations vendeurs par : Une montée en puissance du niveau d autonomie des vendeurs généralistes dans le temps Une réorientation du relai vendeur spécialisé pour suivre l introduction des nouvelles offres innovantes Un calendrier des formations sur 18 mois Formations commerciales Formations Produits et Services Formations transverses => mise en visibilité des formations autour du changement accessibles au travers du DIF 28

29 Principaux compléments de compétences liés au projet moyen important Métier cible impact formation durée VOP vers AM VOP vers IC VOP vers IC SPES VIP vers IC VIP vers IC SPES AM vers RCT Parcours d intégration AM Cursus domaine stratégique IT & GRC Modules «se renforcer sur son métier» Modules intégration domaine IP Cursus domaine stratégique IT Portfolio SPES Modules intégration domaine OP Portfolio SPES Module «manager excellence» Ecosystème et démarche SPES 6 j Soit 90 heures 5 j 4 j 6j Soit 60 heures 3j 1j 6j Soit 42 heures 1j 2j Soit 18 heures 1j RDV vers RCT VIP vers ICS Solutions Communicantes VIP vers ICS IT Parcours d intégration HdM Cursus domaine stratégique IT & GRC Portfolio SPES Modules expertise domaine Solutions Communicantes Cursus immersion IT Détecter et vendre I IT Training IT ITC vers Chef Projet AV Parcours de certification externe A construire 6j 5j 1j 2j 8j 3j 1j Soit 72 heures Soit 12 heures Soit 72 heures Heures x salariés concernés moyenne = 42 h / sal. 29

30 Le nouveau modèle s appuie sur le processus de simplification en cours des outils métier en support des vendeurs Offres Mobiles Aujourd hui S S Cloe Winsell Omega Simuloo Winsell Omega Simuloo Winsell Data / XoIP / Intégration CCS / IT e-nov Pricing portal Creol Octave OSM e-nov Excel e-nov e-value Creol Octave OSM e-nov Creol Voix Modifications mineures des outils Accès Portail Vendeur Mon portail vendeur + WOO Espace vente Pilotage CRM Qui fait quoi / Process Dérogations Catalogue Offres Adaptation des outils de pilotage et d aide à la décision existants E-pilot E-force SEM Mobilité Entreprises 30

31 Le recueil des souhaits et mode de comblement des postes (1/2) Le recueil des souhaits se fera en cascade en commençant par les directeurs des ventes Lors d une réunion d information par équipe, le manager présentera : Les profils recherchés et de leur nombre Le modèle de vente Les fiches métier et des compétences associées Les PVV associées à chaque poste Le processus de comblement des postes La fiche de souhait permettant de se positionner Le calendrier de comblement de postes Il sera ensuite demandé au salarié de sélectionner le poste qu il souhaite occuper dans la nouvelle organisation parmi les 3 propositions maximum que lui fera son manager 31

32 Le recueil des souhaits et mode de comblement des postes (2/2) Formalisation d un entretien d évolution professionnelle pour chaque vendeur Participants : le salarié et son manager cédant Choix de positionnement du salarié sur un des postes proposé dans la fiche de souhait en tenant compte : des compétences métiers du salarié, de la fiche de souhait remplie par le salarié et des 2 derniers EI Des modalités de recours ou de médiation seront proposés au salarié en cas de désaccord entre le salarié et le manager sur le poste proposé Des engagements d accompagnement seront pris pour les salariés amenés à évoluer en dehors des postes proposés Cas particuliers une attention particulière sera portée aux salariés à moins de 3 ans de la retraite (46 seniors identifiés dont 11 déjà en TPS) conformément aux dispositions de l Accord Handicap signé le 20 mars 2007, un accompagnement individuel des salariés (10 salariés concernés) dont l activité se trouverait impactée par l évolution du modèle de vente sera mis en place, associant fonction RH, médecin du travail, assistant social, et managers. les salariés éloignés du service seront informés du projet d adaptation du modèle de vente Orange Entreprises France et des coordonnées de leurs interlocuteurs managériaux et RH 32

33 Des engagements d accompagnement sont fixés dans le cadre de l adaptation du modèle de vente Pour les salariés qui accèdent à un poste proposé dans le cadre du projet Pour les salariés qui ne souhaitent pas poursuivre dans le nouveau modèle Pour les salariés dont le potentiel a été identifié pour évoluer du milieu de marché vers le haut de marché, l évolution vers un niveau supérieur pourra être envisagée au niveau de l AE dans le cadre d un parcours qualifiant (promotion aptitude et potentiel), structuré dans la durée, avec des points de passage qui permettront de valider le niveau requis Cet engagement se ferait sur une période de 24 mois à compter du changement de modèle Un accompagnement individuel sera mis en place avec le soutien d Orange Avenirs Réaliser un entretien d évolution professionnelle pour permettre à chaque salarié de formaliser son projet professionnel à partir de ses souhaits d évolution, ses aptitudes et ses compétences Regarder dans chaque AE les possibilités d évolution hors vente tout en restant dans la filière entreprises, capitaliser sur les compétences «Entreprises» Mettre en visibilité les possibilités offertes de parcours professionnels et parcours de professionnalisation si le salarié souhaite changer de métier Mettre en visibilité les formations disponibles pour accroître les compétences et préparer son évolution professionnelle vers un futur poste Réaliser des «Vis ma vie» pour appréhender au mieux les attendus d un nouveau métier Ces mobilités seront accompagnées, sur la base des décisions 5 et 78 33

34 Ce modèle est en cohérence avec les engagements du nouveau contrat social Une clarification des rôles et des compétences attendues Un métier = un niveau repère Un modèle qui permet d anticiper, sans rupture d organisation, les évolutions de l'activité et des produits sans perturbation pour les clients La possibilité d adaptation du temps de travail dans l objectif de favoriser l adéquation vie privée / vie professionnelle Temps partiels facilités sur les profils de vente spécialisée Pour les temps partiels seniors, possibilité de rester dans le domaine de la vente, modalité difficile à prendre en compte dans le modèle actuel MEF par rapport au portefeuille client confié Une opportunité de développement de la féminisation sur le segment haut de marché Sur modèle actuel taux de féminisation de 28% (tous métiers vente confondus) Sur modèle actuel taux de féminisation de 23% (focus Haut de marché) Des opportunités de promotion Une opportunité d optimisation du territoire géographique couvert par la réduction du temps de trajet entre 2 visites consécutives; pas d impact environnemental autre dans le cadre du projet Le recrutement et l intégration dans les équipes de vente d apprentis / alternants, en particulier sur la vente spécialisée, permettant de capitaliser sur ces compétences dans le cadre de recrutements futurs 34

35 97 salariés élus ou mandatés sont concernés par la mise en place du nouveau modèle de vente des Agences Entreprises 75 DP (61 sur le milieu de marché, 14 sur le haut de marché) 2 élus CE (1 sur le milieu de marché, 1 sur le haut de marché) 17 cumulent plusieurs mandats (4 sur le haut de marché, 11 sur le milieu de marché, 2 détachés 100%) 3 DS (1 sur le haut de marché, 2 sur le milieu de marché) A priori aucune modification dans le cadre de ce projet 35

36 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 36

37 Une démarche de prévention des risques psychosociaux pour accompagner le projet et qui s inscrit dans le travail réel des salariés concernés La démarche de prévention proposée repose sur l analyse des impacts du projet sur la situation de travail des salariés Au niveau collectif, un travail en trois étapes : faire un état des lieux des situations collectives actuelles de travail des salariés en intégrant toutes les dimensions (contenu, répartition des tâches, relations, sens du travail ) évaluer l évolution des situations de travail, en étudier les impacts positifs ou négatifs sur les salariés au regard des impacts, mettre en œuvre des actions préventives et curatives à déployer tout au long du projet Au niveau individuel, prendre en compte durant toute la phase de déploiement du projet les situations individuelles à risque avec les managers, les RH et les acteurs de la prévention Cette démarche reste pérenne sur toute la durée du projet afin de couvrir les différents niveaux de prévention : primaire : travail sur l organisation en anticipation secondaire : accompagnement tertiaire : gestion des situations dégradées, rappel des dispositifs existants 37

38 La démarche de prévention des risques psychosociaux : pluridisciplinaire et articulée entre local et national La démarche de prévention s articule tout au long du projet sur 2 niveaux : le niveau local, au plus près de la réalité du travail (travail réel) et de la réalité sociale : les individus et les collectifs, dans leurs spécificités, pour un accompagnement adapté le niveau national, pour permettre l adaptation du modèle (travail prescrit) en fonction des constats terrain, et faciliter la capitalisation et le partage d expérience entre les AE Cette démarche est conduite en pluridisciplinarité, avec l ensemble des acteurs de la prévention : équipe projet, DUO/DRH, membres CHSCT, acteurs médico sociaux, Responsable Environnement du Travail, préventeurs, managers et salariés des services concernés, 2 ou 3 groupes de travail seront conduits en AE afin de mener l analyse précise des impacts au plus près du terrain Une coordination nationale est mise en place afin de lancer la démarche d analyse d impacts, mais aussi de partager sur les avancées des groupes de travail locaux et capitaliser pour faire bénéficier l'ensemble des AE des risques identifiés et des solutions apportées 38

39 Les risques identifiés à ce stade et l accompagnement y afférent feront l objet d une analyse approfondie (1/2) Des risques ont déjà été identifiés à ce stade par l équipe projet. Il s agit d une première analyse au niveau national qui sera approfondie suivant la démarche présentée ci-avant : Extension possible du périmètre géographique des acteurs (facteur DARES : quantité) formation sur le management à distance, mise à disposition d outils favorisant l animation à distance (webcams, Communicator ) Changement de portefeuille pour certains vendeurs, montée en charge sur de nouvelles compétences (complexité, autonomie marges de manœuvre) un dispositif de formation particulièrement solide est mis en place. Cet accompagnement sera poursuivi sur la durée, avec des points réguliers sur la montée en compétences. Les vendeurs spécialisés seront en soutien lors du déploiement du projet Changement de positionnement pour certains vendeurs (rapports sociaux, relations au travail) le système de rémunération a été travaillé pour prendre en compte le positionnement de chaque métier; le modèle contribue à clarifier les rôles et l autonomie de chacun. 39

40 Les risques identifiés à ce stade et l accompagnement y afférent feront l objet d une analyse approfondie (2/2) Changement de manager ( rapports sociaux, relations de travail) : le recueil des souhaits et le mode de comblement des postes prend en compte un temps d échange avec le manager cédant et le manager prenant Certains managers devront se repositionner sur d autres fonctions le nouveau rôle de RCT sera prioritairement proposé aux managers Un accompagnement spécifique leur sera proposé Il n y aura pas de changement de métier pour les ASCOM. Néanmoins le risque possible d augmentation temporaire de la charge de travail sera étudié au niveau de l agence (exigences du travail) 40

41 Sommaire Contexte projet et enjeux Méthodologie retenue pour la construction du projet Modèle de vente cible recommandé Données sociales du projet et accompagnement des compétences Prévention des risques psycho-sociaux Calendrier 41

42 Le changement de modèle organisationnel nécessitera un plan de communication séquencé sur 3 mois Salariés Interne Orange Clients Présentation CCUES Communication du projet aux salariés Recueil d avis des instances représentatives du personnel J-60 J-30 J Démarrage du processus de comblement de postes Plan de formation Attribution des portefeuilles clients Présentation du projet aux directions métiers connexes à DMVE Service Client Entreprises UI, UPR, CSC, USC, CCE, ARTE, Mise en œuvre opérationnelle (1 er mois d un semestre) Communication clients pour ceux qui changent d interlocuteurs Passage de comptes, présentation au client de son nouvel interlocuteur 42

43 Proposition de planning jusqu à la mise en œuvre opérationnelle du 1 er juillet 2012 Entre septembre 2011 et janvier 2012 Constitution des groupes de réflexion, conduite des ateliers Echange avec les organisations syndicales nationales et locales 14/15 février 1 er passage Info CCUES sur partie Organisation Mars/Avril Processus Info Consultation CHSCT sur Organisation Processus Info Consultation CE DO sur Organisation 13/14 mars 2 ème passage CCUES : consultation sur Organisation + info sur PVV 11/12 avril 3 ème passage CCUES : consultation sur PVV 1er juillet Passation des comptes clients Mise en œuvre opérationnelle (Organisation & PVV) 43

44 Glossaire AE : Agence Entreprises AGPME: Agence regroupant les clients Pro et PME AM : Account Manager ARS : Agences Régionales de Santé ASCOM : Attaché Commercial BM IP : Business Manager IP Vendeur du modèle de vente actuel MEF BM OP : Business Manager OPérateur Vendeur du modèle de vente actuel MEF CA : Chiffre d Affaire CAS : Chiffre d Affaire Signé CCS :Customer Contact Services, domaine d offres orientées sur la gestion de la relation client CLI : Customer Loyalty Index, indice de satisfaction client DAE : Directeur Agence Entreprises DEF : Direction Entreprises France DMVE : Direction Métier Ventes Entreprises DOF : agence Défense Ouest France DV : Directeur des Ventes GE: agence Grand Est HDM : Haut de Marché (segment de marché du modèle de vente actuel) HDM Marchand : Haut de Marché Marchand (segment de marché du nouveau modèle de vente proposé) IC : Ingénieur Commercial du MDM Marchand IC SPES : Ingénieur Commercial du SPES MDM ICS CCS : Ingénieur Commercial Spécialisé Customer Contact Services ICS IT : Ingénieur Commercial Spécialisé Information Technology ICS M2M : Ingénieur Commercial Spécialisé Machine-To-Machine ICS MC : Ingénieur Commercial Spécialisé Mobilité et Convergence tarifaire Fixe/Mobile ICS MCC : Ingénieur Commercial Service Multimedia Customer Contact - Ancienne appellation des ICS CCS ICS SC : Ingénieur Commercial Spécialisé Solutions Communicantes ICS SCP : Ingénieur Commercial Spécialisé Solutions Communicantes dédié aux parcs clients installés ISE : agence Ile de France Sud Est IT : Information Technology (ex.offres Flexible et forfait informatique) M2M : domaine d offres Machine-to-Machine MDM : Milieu de Marché (Segment de marché du modèle actuel) MDMC : Milieu de Marché Critique (segment de marché du modèle de vente actuel, segmentation «Haute» du MDM) MDMS : Milieu de Marché Standard (segment de marché du modèle de vente actuel, segmentation «basse» du MDM) MDM Marchand: Milieu de Marché Marchand (segment de marché du nouveau modèle proposé) MEF : Modèle Entreprises France (Modèle de vente actuel) NC : agence Normandie Centre NdF : agence Nord de France OA : agence Ouest Atlantique Personal Business : offres liées à la mobilité PVV : Part Variable Vente R/O : Réalisé / Objectif RAA : agence Rhône Alpes Auvergne RCT : Responsable Commercial de Territoire RDV : Responsable Des Ventes RH : Ressources Humaines RM : agence Rhône Méditerranée RPS : Risques psycho-sociaux RTC : Réseau Téléphonique Commuté SO : agence Sud Ouest Solutions communicantes ou SC : domaine qui rassemble les offres de communications unifiées (VoIP réseau, Intégration Pabx et Lan, Téléphonie managée (BeTeLU), Messagerie, outils collaboratifs office together, ) SOM : agence Sud Ouest Méditerranée SPES : Service Public, Education et Santé (segment de marché du nouveau modèle de vente) SPES HDM : haut de marché du segment SPES dans le nouveau modèle SPES MDM : milieu de marché du segment SPES dans le nouveau modèle UA : Unité d Affaires VOP : Vendeur Opérateur - Vendeur du modèle de vente actuel MEF VIP : Vendeur IP - Vendeur du modèle de vente actuel MEF 44

45 annexes 45

46 2011 Ipsos Des attentes formulées principalement à l égard d un interlocuteur unique, puis des tarifs. MDM Critique «Si vous deviez choisir une seule amélioration prioritaire, laquelle souhaiteriez-vous voir mise en œuvre par Orange Business Services?» Plus de 10% d occurrence Entre 5% et 10% d occurrence Moins de 5% d occurrence strictement confidentiel France Télécom - Orange 46

47 2011 Ipsos Des attentes formulées principalement à l égard d un interlocuteur unique, mais également des tarifs et de la réactivité MDM Standard «Si vous deviez choisir une seule amélioration prioritaire, laquelle souhaiteriez-vous voir mise en œuvre par Orange Business Services?» Plus de 10% d occurrence Entre 5% et 10% d occurrence Moins de 5% d occurrence strictement confidentiel France Télécom - Orange 47

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Trente mois après le lancement d Orange Business Services, qui a renforcé sa position dominante sur le segment B2B et affiche une croissance

Plus en détail

Introduction aux services Cloud Computing de Tunisie Télécom. Forum Storage et Sécurité des données Novembre 2012 Montassar Bach Ouerdiane

Introduction aux services Cloud Computing de Tunisie Télécom. Forum Storage et Sécurité des données Novembre 2012 Montassar Bach Ouerdiane Introduction aux services Cloud Computing de Tunisie Télécom Forum Storage et Sécurité des données Novembre 2012 Montassar Bach Ouerdiane Les services Cloud : Définitions et caractéristiques Evolution

Plus en détail

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?

France Télécom Après la crise, la reconstruction. CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir? France Télécom Après la crise, la reconstruction CMRH du 13.10.2010 «Du mal-être au mieux-vivre au travail, quel chemin à parcourir?» Du constat vers un nouveau contrat social Donner & ouvrir la parole

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Commercialisation d une offre télécom pour les PROs, TPE et PME

Commercialisation d une offre télécom pour les PROs, TPE et PME PLAQUETTE Commercialisation d une offre télécom pour les PROs, TPE et PME Futur Telecom l entreprise, le positionnement, les offres Sommaire 1 - L entreprise Futur Telecom 2 Le partenariat Tech Data Futur

Plus en détail

PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes

PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes PLUS AUCUN SOUCI Déploie les Réseaux et Relie les Hommes 1 Conférence-Débat Les Performances du Réseau Multiservices d Entreprise (Convergence Voix, Vidéo et Données) Modèle d économie Internet 2 Sommaire

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 Présentation de l offre de services 100% web Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 L Offre de services dématérialisée porte l offre de services en ligne et l offre de services 100% web La convention

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale

Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale Business Everywhere pack faites le choix d une mobilité totale Messagerie, Intranet d entreprise, applications métiers spécifi ques Avec Business Everywhere pack, vos collaborateurs en déplacement accèdent

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

COMPRENDRE LA DIGITALISATION DU MARCHÉ BtoB POUR DEVELOPPER VOS OPPORTUNITÉS COMMERCIALES. Une nouvelle étude en multi-souscription d Ipsos MediaCT

COMPRENDRE LA DIGITALISATION DU MARCHÉ BtoB POUR DEVELOPPER VOS OPPORTUNITÉS COMMERCIALES. Une nouvelle étude en multi-souscription d Ipsos MediaCT COMPRENDRE LA DIGITALISATION DU MARCHÉ BtoB POUR DEVELOPPER VOS OPPORTUNITÉS COMMERCIALES Une nouvelle étude en multi-souscription d Ipsos MediaCT LES MOTS-CLÉS ENTENDUS EN BtoB 2 LA DIGITALISATION DE

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients

DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010. assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients DOSSIER SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 assurez la qualité et la disponibilité des services fournis à vos clients est un portefeuille de solutions de gestion matures et intégrées, qui contribue

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique

Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique Sébastien Pasquet, Responsable de missions Le CRM (Customer Relationship Management) s est développé depuis 10 ans essentiellement par l intégration

Plus en détail

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers I p. 1 I STREAMCORE Siège à Puteaux (FR). Bureaux en Allemagne, Afrique, Moyen Orient et Etats-Unis. Fondé

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

IC TELECOM en bref... 3. Une stratégie inscrite dans le temps... 4. Historique... 6. Une offre complète et modulable... 7

IC TELECOM en bref... 3. Une stratégie inscrite dans le temps... 4. Historique... 6. Une offre complète et modulable... 7 D O S S I E R D E P R E S S E 1 SOMMAIRE IC TELECOM en bref... 3 Une stratégie inscrite dans le temps... 4 Historique... 6 Une offre complète et modulable... 7 IC TELECOM : guichet unique des TPE/PME...

Plus en détail

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B É t u d e WHY CONSULTING Performance Commerciale en B2B La performance commerciale d une entreprise est un sujet complexe qui emprunte des chemins différents selon les organisations et les marchés, car

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Agenda 1. Les enjeux du nomadisme : les attentes des utilisateurs 2. Internet,

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique.

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la mise à niveau et le déploiement de son infrastructure informatique. Cette consultation a pour objectif de recruter un prestataire informatique

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

IT on demand & cloud professional services

IT on demand & cloud professional services IT on demand & cloud professional construisons ensemble l avenir de vos solutions informatiques les plus critiques IT on demand & cloud professional agréger un écosystème d applications et d infrastructures

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

Dossier de presse. Agence Wellcom Aelya Noiret / Daphnis De Sa. 8BContacts presse. 9BAastra. 10BSandrine Quinton

Dossier de presse. Agence Wellcom Aelya Noiret / Daphnis De Sa. 8BContacts presse. 9BAastra. 10BSandrine Quinton Dossier de presse 8BContacts presse 9BAastra 10BSandrine Quinton 1BHsquinton@aastra.com 12BT 01 30 96 43 01 Agence Wellcom Aelya Noiret / Daphnis De Sa Han@wellcom.frH / Hdds@wellcom.fr T 01 46 34 60 60

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes Etude sur les services de communication au sein des grands comptes D octobre 2009 à mars 2010, le cabinet Beijaflore a mené une étude qualitative auprès de 30 grands comptes et administrations de plus

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

De la gestion des relations grands comptes au SFA (Sales Force Automation)

De la gestion des relations grands comptes au SFA (Sales Force Automation) De la gestion des relations grands (Sales Force Automation) Retour d'expérience France Télécom et Unisys 10/12/02 Yann Gourvennec «Comment rendre le CRM* intelligent?» EDF Repères Paris, 10/12/02 1ère

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Les télécoms face aux enjeux sociaux Entreprise 2.0 Adaptation des produits Génération Y BYOD Impact environnemental

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france.

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. Yourcegid RH Y2 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

Cloud Starter Office 365? Avec et au-delà de la vente pure de licences/souscriptions quels sont les opportunités pour les partenaires?

Cloud Starter Office 365? Avec et au-delà de la vente pure de licences/souscriptions quels sont les opportunités pour les partenaires? Cloud Starter Office 365? Avec et au-delà de la vente pure de licences/souscriptions quels sont les opportunités pour les partenaires? Sandra Legon Partner Account Manager Agenda Office 365 Les composantes

Plus en détail

Présentation GRILOG. Février 2013

Présentation GRILOG. Février 2013 Présentation GRILOG Février 2013 Sujet / Agenda Comment maximiser ses performances commerciales et services à l aide d un CRM métier Editeur/intégrateur? Agenda: La filière de l édition de logiciel : Les

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

PACK BUSINESS ENTREPRISES

PACK BUSINESS ENTREPRISES PACK BUSINESS ENTREPRISES La solution de communication unifiée qui simplifie vos télécoms sfrbusinessteam.fr Pack Business Entreprises Une solution globale pour simplifier la gestion de tous vos télécoms

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

«La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic. Syndicat National des Professionnels d Entreprisesd du 22 janvier 2009

«La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic. Syndicat National des Professionnels d Entreprisesd du 22 janvier 2009 «La VoIP j y vais?» présenté par le cabinet de conseil Résultic Lionel Chamussy Syndicat National des Professionnels de l Hébergement l d Entreprisesd Paris, Assemblée e Générale G du 22 janvier 2009 «La

Plus en détail

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Med- IT Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Communiqué de presse Le Groupe Algérie Télécom, maison mère et filiales (Mobilis et ATS) sont présents en force au salon Med-It,

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Pour les Particuliers : la distribution des offres ORANGE HAUT DEBIT MULTIMEDIA Quelle Offre et à quel prix pour vos clients :

Pour les Particuliers : la distribution des offres ORANGE HAUT DEBIT MULTIMEDIA Quelle Offre et à quel prix pour vos clients : Accès Internet ADSL pour les Particuliers Pour les Particuliers : la distribution des offres ORANGE HAUT DEBIT MULTIMEDIA Quelle Offre et à quel prix pour vos clients : Comment faire : 512 Etendu Formulaire

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise?

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise? Dossier Spécial Technologies Microsoft 2007 GROUPE PERMIS INFORMATIQUE Livre Blanc par Thierry Choserot, Responsable des Partenariats D I S C E R N E R L I N T E R E T D E S T E C H N O L O G I E S 2 0

Plus en détail

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012.

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. 1 1 Contexte Une politique de l emploi de long terme dans le dialogue social : 1. Fusion Axa-UAP 1996-1999, Nouvelles

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Les accès aux plateformes CALMIP et GDRMIP. Une offre innovante. présenté par Marc Motais Ingénieur Technico Commercial

Les accès aux plateformes CALMIP et GDRMIP. Une offre innovante. présenté par Marc Motais Ingénieur Technico Commercial Les accès aux plateformes CALMIP et GDRMIP Une offre innovante présenté par Marc Motais Ingénieur Technico Commercial simplifier la technologie un réseau mondial d innovation plus de 3,800 chercheurs 18

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers XAGA TM Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers La XAGAspace : un Atelier de Génie Progiciel pour l évolution des XAGApps à la main des managers XAGApps : entre

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

Le «Cloud» Telecom. Rennes, le 2 juin 2010

Le «Cloud» Telecom. Rennes, le 2 juin 2010 Le «Cloud» Telecom Les Entreprises faces aux Offres Forum Utilisateurs Aastra Rennes, le 2 juin 2010 www.ilexia.com Serge de Nadaillac Directeur Pôle Conseil et AMO tel:+33(0)624855583 tel.: 83 email:

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

Direction Innovation & Outils Generali. Témoignage Production du 27 novembre 2012

Direction Innovation & Outils Generali. Témoignage Production du 27 novembre 2012 Direction Innovation & Outils Generali Témoignage Production du 27 novembre 2012 Sommaire Generali Innovation et production Témoignages Vision 2 L une des plus belles sagas de l assurance : 177 ans de

Plus en détail

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Les conditions d exercice des missions des agents publics, leurs métiers et l organisation des services ont beaucoup évolué

Plus en détail

Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE CCE DU 18/02/2014

Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE CCE DU 18/02/2014 L EXPERIMENTATION TELETRAVAIL A DOMICILE ET TRAVAIL EN PROXIMITE Présentation du protocole d expérimentation à Pôle emploi CCE DU 18/02/2014 Dossier du CCE du 10/12/2013 amendé (compléments en bleu dans

Plus en détail

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires www.nerim-partenaires.fr Programme s Nerim l alternative BtoB sans concession 1999 38M 20 000 450 Création de Nerim de CA en 2014 clients partenaires Une gamme de prestations globales Connexions Internet

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail