Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi"

Transcription

1 Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Accompagnement : Ed Innov Santé Dr. GENET Dominique, Médecin oncologue Clinique CHENIEUX, Limoges Et son équipe éducative

2 Pourquoi ce projet? -Le cancer : une maladie chronique? -Les soins de support ETP -Les politiques de santé publique Phase d élaboration du projet -Constitution de l équipe éducative -Formation -Rédaction du projet Le projet -Pour qui -Comment -Evaluation Conclusion

3 Pourquoi ce projet?

4 Le cancer : une maladie chronique? Grâce à la médecine et ses avancées, les patients ont pu vivre avec une maladie cancéreuse -> «maladie chronique» Gestion des patients à domicile de leur effets secondaires Avec les années, augmentation des traitements préventifs ou curatifs de ces effets secondaires des chimiothérapies ou thérapies ciblées per os -> les patients doivent apprendre à gérer leur traitement et leurs effets symptômes, leur CAT Les soignants doivent donc développer des compétences pédagogiques pour leur apprendre «à vivre avec» car la maladie sort des établissements de santé

5 Les soins de support ETP Les soins de support «L ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements oncohématologiques spécifiques, lorsqu il y en a». Il n y a pas de compétences travaillées ni d évaluation = actions d accompagnement. L ETP (définition de l OMS) «Elle vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. L ETP participe à l amélioration de la santé du patient ainsi qu'à l amélioration de sa qualité de vie et de celle de ses proches, sous réserve qu elle se déroule dans le cadre d un programme structuré».

6 Les politiques de santé publique Plan Cancer : mesures 18 (personnalisation des soins) et 25 (lien avec la ville) (2005 et 2009) Plan destiné à améliorer la qualité de vie des patients atteints de pathologie chronique (Avril 2007) Les recommandations HAS en éducation thérapeutique (2007) Loi HPST (Hôpital Patient Santé Territoire) a inscrit dans le code de la santé publique l ETP comme une priorité nationale (2009)

7 Les politiques de santé publique L accréditation ou certification V2010 (page 70 Manuel Avril 2011) L ETP est obligatoire Les professionnels doivent être formés

8 Les politiques de santé publique Les établissements souhaitant faire de l ETP doivent demander une autorisation à l ARS Conditions d'autorisation des programmes d'éducation thérapeutique du patient (D après le décret n du 2 août 2010) Cahier des charges des programmes d éducation thérapeutique du patient et composition du dossier de demande de leur autorisation (d après l Arrêté du 2 août 2010)

9 Phases d élaboration du projet

10 Constitution de l équipe éducative et formation Equipe pluridisciplinaire formée

11 Sont associées à notre programme ETP : Dorothée GATHERON, psychologue Estelle BRIOUDE, assistante sociale Mme Delphine Dufour (infirmière coordinatrice du 3C) Mme Nathalie Lacroix- Monthazaud (diététicienne, D.U ETP) L association de patients AACCC (Association des Amis du Centre de Cancérologie Chénieux) Notamment Mme Marie-Thérèse Deguillaume

12 Rédaction du projet L équipe pluridisciplinaire éducative s est formée à l ETP Formation de 56h par Ed Innov Santé Formation sur site, afin de pouvoir construire ensemble le projet ETP du service et avoir «un langage commun»

13 Le projet

14 Pour qui? Ce programme concerne : tous les patients atteints de cancer quel que soit le cancer bénéficiant d une chimiothérapie ou thérapeutique ciblée orale (associée ou non à une chimiothérapie intra veineuse) sans limitation d âge, dont le consentement a été recueilli. Ce programme va donc concerner environ 100 à 150 patients par an. L entourage pourra participer si le patient est d accord.

15 Objectifs L objectif principal du programme est d améliorer la qualité de vie des patients ayant un cancer et recevant un traitement oral (chimiothérapie ou thérapeutique ciblée) en les rendant acteurs de leur prise en charge afin de favoriser l'adhésion au traitement et prévenir les complications possibles. Notre programme consiste à développer, à renforcer ou maintenir des compétences d auto-soins et d adaptation, selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui sont détaillées dans le référentiel de compétences que nous avons construit.

16 Comment? Proposition ETP Médecin Diagnostic éducatif IDE Ateliers ETP collectifs Vécu de la maladie Psychologue / IDE Coup d éclat Socio-esthéticienne / IDE Bien manger, Manger bon Diététicienne / IDE Zen attitude Pharmacienne / Sophrologue Equipe pluridisciplinaire en fonction des objectifs posés avec le patient Observance au traitement IDE Consultations individuelles Gestion des effets secondaires de la chimio ou thérapie ciblée IDE Gestion des effets secondaires de la radiothérapie Manip Radio

17 Coordination de l équipe éducative au sein de la clinique François Chénieux Une réunion trimestrielle permettra à l équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières, cadres de santé, psychologue, pharmacienne, manipulatrice radiothérapie, socio-esthéticienne, sophrologue et assistante sociale) de se retrouver pour : Partager nos connaissances et actions mises en œuvre pour les patients. Echanger sur le projet en vue du rapport annuel d auto évaluation

18 Coordination de l équipe éducative au sein de la clinique François Chénieux Le dossier d éducation Données consignées par l ensemble de l équipe pluridisciplinaire Accessible à tous les professionnels de santé Traçabilité et un suivi de toutes les actions éducatives Informatisé sous la forme d un onglet supplémentaire rattaché au dossier de chaque patient.

19 Coordination avec les autres acteurs du parcours de soins Après accord du patient, une lettre est envoyée à son médecin traitant et aux autres intervenants de son parcours de soins afin de les informer de son inclusion dans le programme éducatif Ensuite ils seront informés par courrier des objectifs posés avec les patients et de leur évaluation Une lettre est aussi envoyée à leur infirmière libérale afin de l informer de son inclusion dans le programme éducatif et lui expliquer le rôle du carnet de suivi des chimiothérapies orales ou thérapeutiques ciblées orales

20 8 jours Evaluation Consultation individuelle IDE par téléphone 3 mois Consultation individuelle IDE 6 mois Consultation individuelle IDE Reprise ou renforcement si besoin

21 Evaluation de l activité Nombre de patients pouvant bénéficier de l activité Nombre de patients bénéficiant d ETP Profil des patients (caractéristiques socio démographique, accessibilité géographique et évènements successifs dans la maladie) Nombre de séances totales individuelles et collectives Nombre de patients par atelier collectif Taux de participation des patients Temps passé par les intervenants Compétences des membres de l équipe

22 Evaluation du processus Auto-évaluation annuelle En fonction des priorités définies par l équipe Mise en évidence des axes d amélioration Planification des actions/modifications à apporter Mise en œuvre par l équipe. Questionnaire de satisfaction du programme (patient)

23 Evaluation de résultats Evaluation des acquisitions des compétences des patients (Cf. référentiel de compétences) Evaluation de l impact du processus Amélioration de la qualité de vie des patients évaluation initiale en début de programme et à 3 mois et à 6 mois Amélioration de l observance chez le patient (score Girerd) évaluation initiale en début de programme et à 8 jours, 3 mois et 6 mois Augmentation du nombre de patients ayant un IMC stable Diminution du nombre de réhospitalisations liées aux effets secondaires

24 Conclusion

25 Dynamique d équipe Projet fédérateur Centré sur les patients Valorisation de notre travail Harmoniser nos pratiques Diversifier nos activités Formaliser l existant

26 Quand est ce qu on commence?

27 Au final Dossier envoyé début juillet 2013 Dossier accrédité début septembre 2013 sans aucune remarque!!

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education.

Projet ETOILE. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique. Laurence BIGAY-GAME. Christelle RUDZKY. Education. L Education Thérapeutique du Patient (ETP) en Oncologie-thoracique Projet ETOILE Education Thérapeutique Onco-thoracique Laurence BIGAY-GAME Christelle RUDZKY ToulousE Individualisée Larrey Sommaire Présentation

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

Besoins Educatifs en Cancérologie

Besoins Educatifs en Cancérologie Besoins Educatifs en Cancérologie DU SCSC 19 mai 2017 PLAN Travail en groupe 10 + restitution 10 ETP Définition Contexte Déroulement d un programme Partage d expérience / outil éducatif / IPA en Cancérologie

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Anne-Françoise Pauchet-Traversat Quatrièmes journées du Réseau PIC - Lille - 21 septembre 2012 Auto-évaluation

Plus en détail

Formation-Action-Cancer-Education (FACE)

Formation-Action-Cancer-Education (FACE) Appel à projet INCa Education Thérapeutique du Patient et chimiothérapies per os Formation-Action-Cancer-Education (FACE) V. Noirez - Pharmacien CHR Mercy N. Fabié Pharmacien RRC Oncolor AAP - ETP (juin

Plus en détail

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET

Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET Les Infirmières Coordinatrices: Quel est leur rôle? Cécile BEDU Jenifer SALVAT Charlène SARRAZIN Elisabeth BOUISSET 15h45 Les Infirmières Coordinatrices: en hématologie en et oncologie au CHP Cécile BEDU

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE À DESTINATION DU PATIENT ATTEINT DE LA MALADIE DE PARKINSON. Un projet commun

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE À DESTINATION DU PATIENT ATTEINT DE LA MALADIE DE PARKINSON. Un projet commun EDUCATION THÉRAPEUTIQUE À DESTINATION DU PATIENT ATTEINT DE LA MALADIE DE PARKINSON Un projet commun Genèse du projet Rencontre de professionnels de la santé CHRU de Lille / Santélys Souhait fort des deux

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

C O R E P. L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne. Journée régionale ANFH - 25 juin 2015

C O R E P. L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne. Journée régionale ANFH - 25 juin 2015 C O R E P L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne Journée régionale ANFH - 25 juin 2015 Dr Annie Claude MARCHAND ARS Champagne Ardenne Christiane MAUVEZIN COREP Champagne Ardenne XX/XX/XX

Plus en détail

Cahier des charges ARS Ile de France. [Tapez le contenu encadré. Un encadré est un supplément autonome dans

Cahier des charges ARS Ile de France. [Tapez le contenu encadré. Un encadré est un supplément autonome dans 2012-13 Cahier des charges ARS Ile de France Soutien au développement de projets d accompagnement des patients malades chroniques en ambulatoire en Ile de France [Tapez le contenu encadré. Un encadré est

Plus en détail

ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES

ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES ETP: RECOMMANDATIONS OFFICIELLES ETP OMS 1998: Aider les patients (et leur famille) à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour gérer leur maladie chronique Fait partie intégrante et permanente

Plus en détail

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat 1/ Les soins oncologiques de support 1-1 la définition Elle a été donnée dans la circulaire DHOS/SDO/201/101 du 22 février 2005 du plan Cancer 1 : «l ensemble des

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE. Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé

EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE. Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé EDUCATION THERAPEUTIQUE: RECOMMANDATIONS MINISTERIELLES ET DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE Valérie ACHART-DELICOURT Cadre supérieur de santé SFLS journées d éducation thérapeutique infirmières 2009 Préambule

Plus en détail

L ETP EN CANCEROLOGIE

L ETP EN CANCEROLOGIE Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - L ETP EN CANCEROLOGIE Isabelle VAN PRAAGH-DOREAU Régine CHEVRIER Sommaire Définition et cadre ETP ETP aplasies

Plus en détail

Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD)

Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD) FMC VAL DE CREUSE 18 NOVEMBRE 2009 Éducation Thérapeutique de Proximité du Patient Diabétique (ETPPD) SENSIBILISATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ SENSIBILISATION À LÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE OBJECTIFS: Intégrer

Plus en détail

Programme d éducation Thérapeutique Savoir Mieux vivre malgré le cancer (SMILE)

Programme d éducation Thérapeutique Savoir Mieux vivre malgré le cancer (SMILE) Programme d éducation Thérapeutique Savoir Mieux vivre malgré le cancer (SMILE) PORTEUR DE L ACTION : 3C BdR Nord Public CHI Aix-Pertuis - Av des Tamaris 13616 AIX EN PROVENCE ETABLISSEMENTS PARTICIPANTS

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

PRESENTATION PEPS UTEP EPERNAY. UTEP support à l accompagnement formation et élaboration de projet en ETP

PRESENTATION PEPS UTEP EPERNAY. UTEP support à l accompagnement formation et élaboration de projet en ETP PRESENTATION PEPS UTEP EPERNAY UTEP support à l accompagnement formation et élaboration de projet en ETP Equipe de l UTEP 0.5 ETP IDE 0.4 ETP Diététicienne 0.2 ETP Psychologue 0.1 ETP Coordination 0.2

Plus en détail

Travail partagé des coordinateurs de réseau

Travail partagé des coordinateurs de réseau RENCONTRE DES PHARMACIENS DE LA REGION CENTRE EN ONCOLOGIE 5 ème Edition Mardi 29 Janvier 2013 Travail partagé des coordinateurs de réseau Mme Nathalie BINOIT Infirmière coordinatrice du réseau Oncologie

Plus en détail

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE

PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE PROPOSITION DE CAHIER DES CHARGES POUR L EDUCATION THERAPEUTIQUE EN NEPHROLOGIE Version de travail CIB_10oct2008 Introduction L organisation Mondiale de la Santé a souligné dans son rapport de 2006 que

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO)

PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT DESTINE AUX PERSONNES ATTEINTES DE BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO) ETABLISSEMENT THERMAL DE CAMBO-LES-BAINS LES PATIENTS CONCERNES PAR LE

Plus en détail

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie

4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 1 4 ème Journée des soignants en cancérologie Jeudi 8 Octobre 2015 Amélioration de la prise en charge des patients en cancérologie 2 Le chemin clinique dans le cadre de l EPP : véritable outil de management

Plus en détail

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Brigitte GALAUP Pascale LESTIEU Réseau RELIENCE SOMMAIRE Présentation du réseau L orientation maladie

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIE ORALE

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIE ORALE PRISE EN CHARGE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIE ORALE 1 Partage d expérience Pharmacien Hospitalier Pascale Garnier Clinique Pasteur Evreux Anaïs Breteau- OMEDIT Haute Normandie CONTEXTE Balbutiements

Plus en détail

L éducation thérapeutique en libéral. Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire

L éducation thérapeutique en libéral. Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire L éducation thérapeutique en libéral Conclusions d une enquête réalisée en secteur ambulatoire 01 Matériel et méthode Objectif 1. Contexte HAS : Rapport d orientation sur les conditions économiques et

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

ETP et éducation du patient

ETP et éducation du patient ETP et éducation du patient 1) Considérations générales 2) Définitions 3) Description 4) Quelques exemples concrets 5) A vous de jouer... 1) Considérations générales Un changement de paradigme -> qu est-ce

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN INSUFFISANCE RENALE AVANT DIALYSE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN INSUFFISANCE RENALE AVANT DIALYSE EDUCATION THERAPEUTIQUE EN INSUFFISANCE RENALE AVANT DIALYSE D un programme intra hospitalier vers une collaboration avec le réseau TIRCEL Docteur Anne Jolivot, néphrologue, hôpital Edouard-Herriot, Lyon

Plus en détail

Projet d'éducation du patient diabétique

Projet d'éducation du patient diabétique Projet d'éducation du patient diabétique ANNEXES : Annexe 1 : programme Annexe 2 : évaluation du programme Annexe 3 : l équipe pédagogique 1 Annexe 1 : Programme Données épidémiologiques sur le diabète

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PVVIH FORMATION DE LA S.F.L.S. Françoise SIOCHE (Maladies Infectieuses CHU site sud) Les formations Formation de base (démarche pédagogique) Acquérir et développer des connaissances

Plus en détail

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Seine Saint Denis coordonner proximité collaborer accompagner mutualiser évaluer innover orienter ressource plate-forme associations

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants

Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Lien ville hôpital pour l éducation thérapeutique chez les patients porteurs de facteurs de risque cardiovaculaires ou sous anticoagulants Dr Audinet cardiologue, Dr Quélennec pharmacien Centre Hospitalier

Plus en détail

PROJET OBJECTIFS CONSTATS

PROJET OBJECTIFS CONSTATS Dispositif d information et de suivi des patients traités par Anticancéreux Voie ORale au CHR d Orléans (AVOR) Présentation du projet pluridisciplinaire Véronique PRIOU, Pharmacien Danielle BOSQUET, Psychologue

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient en Lorraine. Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015

Education Thérapeutique du Patient en Lorraine. Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015 Education Thérapeutique du Patient en Lorraine Dr A. Dieterling Directrice de la Santé Publique 3 décembre 2015 L ETP : une nécessité 15 M de malades chroniques Maladie chronique Evolution sur le long

Plus en détail

Coordination du parcours du patient cancéreux sous thérapie orale : place du pharmacien hospitalier

Coordination du parcours du patient cancéreux sous thérapie orale : place du pharmacien hospitalier Coordination du parcours du patient cancéreux sous thérapie orale : place du pharmacien hospitalier Danielle PREBAY Pharmacien URPS 23 mars 2017 Analyse de Risques du parcours - patient sous Prescription

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses Mars 2012 1. Qu est-ce que l auto-évaluation annuelle d un programme? L auto-évaluation annuelle est une démarche

Plus en détail

Leur mission première est l organisation de

Leur mission première est l organisation de Missions des 3C Leur mission première est l organisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaire Dispositif dannonce d annonce Plan Personnalisé de Soins Promotionde la recherche clinique Soins

Plus en détail

Pour que l Education Thérapeutique du Patient devienne pour le pharmacien une posture de travail

Pour que l Education Thérapeutique du Patient devienne pour le pharmacien une posture de travail «Parcours de soins du malade, adaptation des pratiques des professionnels de santé» Académie Nationale de Pharmacie Pour que l Education Thérapeutique du Patient devienne pour le pharmacien une posture

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX)

CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX) CLASSEUR PEDAGOGIQUE D UN PROGRAMME D EDUCATION THERAPEUTIQUE DE PROXIMITE POUR LES PATIENTS OBESES (OBEPROX) Pr P.Ritz, Pr H.Hanaire, Dr A.Estrade, Unité de nutrition, Hôpital Larrey, Service de diabétologie,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES

PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque C.JUBE Infirmière coordinatrice du Réseau Territorial de Nantes Réseau Territorial

Plus en détail

Recrutement d un Coordinateur en ETP

Recrutement d un Coordinateur en ETP ! 2012 : Souhait de développer une culture éducative commune à tous les professionnels de la santé afin de permettre à tout patient du territoire un accès au soin éducatif " «L Educ attitude» au quotidien

Plus en détail

Formation Education Thérapeutique du Patient 40h

Formation Education Thérapeutique du Patient 40h Formation Education Thérapeutique du Patient 40h Depuis 2009, Le groupe Confluent est engagé dans une recherche en Education Thérapeutique du Patient. L équipe éducative qui mène cette expérience de l

Plus en détail

Éducation thérapeutique dans le cadre de vie des patients Hospitalisés à Domicile

Éducation thérapeutique dans le cadre de vie des patients Hospitalisés à Domicile Éducation thérapeutique dans le cadre de vie des patients Hospitalisés à Domicile Développement de programmes d éducation thérapeutique en HAD Dr Béatrice Grenier, Médecin coordonnateur. Santé Service,

Plus en détail

VITALink, Suivi des patients sous thérapie orale

VITALink, Suivi des patients sous thérapie orale Barbara POIROT IDE en éducation thérapeutique Centre Paul Strauss bpoirot@strasbourg.unicancer.fr 3 Rue de la Porte de l Hôpital 67065 STRASBOURG CEDEX 03 88 25 24 24 Le 19 novembre 1923, le Centre Régional

Plus en détail

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL

RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL. Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL RETOUR DU PATIENT AU DOMICILE LE LIEN VILLE / HÔPITAL Sabine DELONGEVILLE Anne-Gaelle POUSSIN Nicole MOREL Plan de la présentation Préparation de la sortie d un patient hospitalisé Accueil d un patient

Plus en détail

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET

ABSENCE DE CONFLIT D INTERET C.CAILLOT- TRELAZE 14 Janvier 2016 ABSENCE DE CONFLIT D INTERET «L éducation thérapeutique s inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome, en facilitant

Plus en détail

Programme d Education Thérapeutique pour la prévention et le traitement de la Maladie Thrombo-Embolique Veineuse chez les patients atteints de cancer

Programme d Education Thérapeutique pour la prévention et le traitement de la Maladie Thrombo-Embolique Veineuse chez les patients atteints de cancer Programme d Education Thérapeutique pour la prévention et le traitement de la Maladie Thrombo-Embolique Veineuse chez les patients atteints de cancer Unité de Médecine Interne et Pathologie Vasculaire,

Plus en détail

Programme d éducation thérapeutique dans le cancer de la prostate localisé

Programme d éducation thérapeutique dans le cancer de la prostate localisé Programme d éducation thérapeutique dans le cancer de la prostate localisé Fabienne Courdesses-Chargée de mission ETP- Réseau Onco94 Ouest- CNRC -1 er octobre 2015 Onco 94 Ouest en quelques mots Trois

Plus en détail

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017

LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION. Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 LES CONSULTATIONS DE PRIMO PRESCRIPTION Loubna DIOURI IDE Recherche clinique Jeudi 23 mars 2017 Rappel du cadre légal Actions du Plan Cancer ( 2014-2019) afférentes au parcours de soins des patients sous

Plus en détail

SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE

SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE SERVICE RENDU AU PATIENT PAR UN RÉSEAU TERRITORIAL DE CANCÉROLOGIE TRAVAUX des réseaux d Ile-de-France 3 e Congrès National des Réseaux de Cancérologie CONSTELLATION, ENSEMBLE, GYNECOMED, ONCORIF, ONCOVAL,

Plus en détail

MIEUX VIVRE SON CANCER

MIEUX VIVRE SON CANCER Institut de Cancérologie Clairval Auto-évaluation ETP AUTO-EVALUATION Année Programme d Institut de Cancérologie Clairval Auto-évaluation ETP Contenu RAPPEL... 3 L EQUIPE... 4 METHODOLOGIE DE L AUTO-EVALUATION...

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS SUD 11 FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY-MALABRY ANNEE 2011 / 2012

UNIVERSITE PARIS SUD 11 FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY-MALABRY ANNEE 2011 / 2012 UNIVERSITE PARIS SUD 11 FACULTE DE PHARMACIE DE CHATENAY-MALABRY ANNEE 2011 / 2012 EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT. IMPLICATION DU PHARMACIEN DANS LA PREVENTION ET LA PRISE EN CHARGE DES MALADIES CHRONIQUES

Plus en détail

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER

PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER PLACE des RESEAUX REGIONAUX de CANCEROLOGIE dans le PLAN CANCER Les RRC réunissent et coordonnent les acteurs régionaux impliqués dans la prise en charge des patients atteints de cancer. 25 RRC pour 27

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer

Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Education du patient et Activités Physiques à Domicile & Cancer Docteur Laurence Vanlemmens, oncologue, Centre Oscar Lambret Sophie PERES, cadre de santé, Santélys Journée Régionale Santé A Domicile Santélys

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

CHRU de Limoges, Service d hématologie et de thérapie cellulaire

CHRU de Limoges, Service d hématologie et de thérapie cellulaire CHRU de Limoges, Service d hématologie et de thérapie cellulaire Limoges, le 6 décembre 26 Progrès et réalités Consultation d annonce Dominique Bordessoule Joëlle Guillou, Dominique Vigier Catherine Granet,

Plus en détail

GUIBAUD Séléna (IDE coordinatrice) FLANZY Véronique (pharmacien) 22 septembre 2016

GUIBAUD Séléna (IDE coordinatrice) FLANZY Véronique (pharmacien) 22 septembre 2016 SUIVI A DOMICILE DES THERAPIES CIBLEES ORALES GUIBAUD Séléna (IDE coordinatrice) FLANZY Véronique (pharmacien) 22 septembre 2016 DE PLUS EN PLUS DE PATIENTS TRAITES EN VILLE Les progrès à la fois pharmacologiques

Plus en détail

GSO10/12/2016. Centre Hospitalier de Luxembourg. Le suivi des patients sous traitement per os. Claudia Nunes da Costa / Carole Jeitz

GSO10/12/2016. Centre Hospitalier de Luxembourg. Le suivi des patients sous traitement per os. Claudia Nunes da Costa / Carole Jeitz 1 GSO10/12/2016 Le suivi des patients sous traitement per os Claudia Nunes da Costa / Carole Jeitz 2 GSO10/12/2016 Le suivi des patients sous traitement per os Claudia Nunes da Costa / Carole Jeitz 1 ère

Plus en détail

CHEMIN CLINIQUE. UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière. P. NERO Cadre de santé formateur

CHEMIN CLINIQUE. UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière. P. NERO Cadre de santé formateur CHEMIN CLINIQUE UE 3.1 raisonnement et démarche clinique infirmière P. NERO Cadre de santé formateur 1 2 Liens Compétences 1, 2 UE 3.1 UE 3.2 et UE 5.2 Loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST)

Plus en détail

Organisation de la prise en charge en

Organisation de la prise en charge en Réunion Régionale Oncomip 30 Avril 2015 Organisation de la prise en charge en Soins Oncologiques de Support Dr Nathalie Caunes-Hilary Responsable du département de Soins de Support IUCT- Oncopole A chaque

Plus en détail

Parcours du patient. Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes,

Parcours du patient. Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes, Réseau Onc Oriant Réseau de Cancérologie Territoire de Santé n 3 Juin 25 Parcours du patient Diagnostic (cliniques, cabinets libéraux : généralistes, spécialistes.) RCP Dispositif autour de l'annonce Traitement

Plus en détail

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique

La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) Programme d éducation thérapeutique Journée FILFOIE novembre 2015 La Clinique des Anticoagulants de Beaujon (CAC) 1. Surveillance du traitement par AVK -

Plus en détail

Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du patient colostomisé

Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du patient colostomisé Présentation du réseau de santé ILHUP Intervenants Libéraux et Hospitaliers Unis pour le Patient Présentation Générale Positionnement du réseau Projet envisagé 2011 Parcours d Education Thérapeutique du

Plus en détail

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE

DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE DISPOSITIF DE COORDINATION EN NEUROCHIRURGIE 1 4 M A R S 2 0 1 7 CHU P O N T C H A I L L O U EXPÉRIMENTATION EN COURS Dans le cadre du deuxième plan cancer, première phase d expérimentation du dispositif

Plus en détail

LA CONSULTATION D ANNONCE

LA CONSULTATION D ANNONCE LA CONSULTATION D ANNONCE Présentation personnelle et donner les différents plans de l exposé.(chiffres, plan cancer, dispositif d annonce, la RCP, le PPS, les liens hôpitaux et médecine de ville. Quelques

Plus en détail

Fédérer vers de nouvelles organisations. Recherche proposée par le CHU à la région Normandie

Fédérer vers de nouvelles organisations. Recherche proposée par le CHU à la région Normandie Programme RESOCAN Un lien Ville-Hôpital en Cancérologie pour l accompagnement des patients traités par anticancéreux per os PREPS : Programme de recherche sur la performance du système des soins Enjeu

Plus en détail

Education thérapeutique chez l enfant allergique alimentaire. DESC Allergologie RAA 05/05/2017 Programme d ETP coordonné Par le Dr F.

Education thérapeutique chez l enfant allergique alimentaire. DESC Allergologie RAA 05/05/2017 Programme d ETP coordonné Par le Dr F. Education thérapeutique chez l enfant allergique alimentaire DESC Allergologie RAA 05/05/2017 Programme d ETP coordonné Par le Dr F. PAYOT Constat Allergie alimentaire : 5% des enfants Augmentation des

Plus en détail

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain L organisation des soins en oncologie en France Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain 1. Les réseaux de cancérologie Plan Cancer 2007: tout patient, quel que soit son lieu de soins ( ) doit bénéficier

Plus en détail

PEC ambulatoire en cancérologie : L éducation thérapeutique

PEC ambulatoire en cancérologie : L éducation thérapeutique PEC ambulatoire en cancérologie : L éducation thérapeutique Dr Anne Stoebner Mme Laurence Bonnabel Mme Valérie Demoulin Mme Marie Eve Huteau le 24 Juin 2011 Epidaure Département de recherche en prévention

Plus en détail

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 3C INTER-ÉTABLISSEMENTS ESSONONCO un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 6 ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 octobre 2015 - Amiens Céline BERNIER Coordinatrice 3C

Plus en détail

Soins de support et cancer : De l hôpital vers le domicile

Soins de support et cancer : De l hôpital vers le domicile Congrès national Vendredi 17 novembre 2017 Hôtel Mercure Bd Lascrosses, 8 Esplanade Compans Caffarelli - 31000 Toulouse Soins de support et cancer : De l hôpital vers le domicile Sous la Présidence des

Plus en détail

«Parcours de soins des enfants atteints. de troubles du langage et des apprentissages»

«Parcours de soins des enfants atteints. de troubles du langage et des apprentissages» Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Mardi 18 juin 2013 Présentation des travaux concernant le «Parcours de soins des enfants atteints de troubles du langage et des apprentissages»

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT. Sophie ROUSSEAU

Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT. Sophie ROUSSEAU Mardi 13 juin 2017 Journée des 3 C & RT Sophie ROUSSEAU Les Soins Oncologiques de Support (SOS)? La maladie a des répercussions sur la vie quotidienne, sociale et professionnelle Les Soins de Support peuvent

Plus en détail

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur 6 ème Journée des actualités de la douleur L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur «Je déclare ne pas avoir de conflit direct

Plus en détail

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord

Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Document interne - Présentation rôle et missions du 3C de la Haute-Savoie Nord Sommaire 1. Rôle et missions du 3C de territoire 2. Le 3 ème Plan Cancer 3. Actions mises en place par le 3C de territoire

Plus en détail

Relations pharmaceutiques ville hôpital : généralités

Relations pharmaceutiques ville hôpital : généralités Relations pharmaceutiques ville hôpital : généralités Dr F Pinguet CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer en France 332 000 nouveaux cancers en 2008 contre 160 000 en 1980 145 000 personnes meurent chaque

Plus en détail

Fiche Action 6.D.8. Améliorer la prise en charge globale multidisciplinaire des patients diabétiques et des patients en surpoids

Fiche Action 6.D.8. Améliorer la prise en charge globale multidisciplinaire des patients diabétiques et des patients en surpoids Fiche Action 6.D.8 Améliorer la prise en charge globale multidisciplinaire des patients diabétiques et des patients en surpoids Axe Schéma Régional de Prévention SROMS 3.2 Maladies chroniques : diminution

Plus en détail

TÉLÉMEDECINE : EXPERIENCE DE TERRAIN Programme Infirmier de Télé Suivi à domicile du Sujet âgé sous thérapie orale.

TÉLÉMEDECINE : EXPERIENCE DE TERRAIN Programme Infirmier de Télé Suivi à domicile du Sujet âgé sous thérapie orale. TÉLÉMEDECINE : EXPERIENCE DE TERRAIN Programme Infirmier de Télé Suivi à domicile du Sujet âgé sous thérapie orale. Monsieur Eric CINI Infirmier Coordinateur Institut Paoli-Calmettes Marseille Le contexte

Plus en détail

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing

2e JPCB. Education thérapeutique (ETP) et VIH. Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing Education thérapeutique (ETP) et VIH De la théorie à la pratique Marie-Pierre PENNEL VERHAMME CH Tourcoing 2me journée paramédicale de pathologie infectieuse, Claude Bernard 13 Novembre 2012 Introduction

Plus en détail

Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez

Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez Education thérapeutique du patient sous traitement anticoagulant par AVK au centre hospitalier de Douarnenez Gaëlle Le Corre Rozenn Gobert-Texier 17 novembre 2011 Centre Hospitalier Alphonse GUERIN PLOERMEL

Plus en détail

Évaluation d un programme d éducation à la santé VIH: Apport de l expertise de l Unité Transversale d Éducation du Patient.

Évaluation d un programme d éducation à la santé VIH: Apport de l expertise de l Unité Transversale d Éducation du Patient. Évaluation d un programme d éducation à la santé VIH: Apport de l expertise de l Unité Transversale d Éducation du Patient. AFDET 3 février 2012 HUSTACHE-MATHIEU L 1, ESSERT M 2 1 Service de maladies infectieuses

Plus en détail

L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE

L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE L'INFIRMIÈRE COORDINATRICE DU PARCOURS COMPLEXE DE SOINS D UNE PERSONNE AVEC UN CANCER MÉTASTATIQUE Evelyne BARNEOUD DODEMAND Infirmière evelyne.barneoud@cegetel.net Master 2 sciences cliniques infirmières

Plus en détail

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes

Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Guide pour la pratique de l'éducation thérapeutique Sébastien Barbarot Groupe d'education Thérapeutique (GET) Nantes Organisation et mise en place de l éducation thérapeutique au sein d une structure Dans

Plus en détail

Programme d Education Thérapeutique Hépatites chroniques. Bichat, 4 juin 2014

Programme d Education Thérapeutique Hépatites chroniques. Bichat, 4 juin 2014 Programme d Education Thérapeutique Hépatites chroniques Bichat, 4 juin 2014 Hépa%tes chroniques virales Centre de référence Hépa%tes Virales: Service d hépatologie Hôpital Beaujon Patrick Marcellin Tarik

Plus en détail

Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées. Dr Leslie Cartz-Piver

Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées. Dr Leslie Cartz-Piver Formation des aidants naturels et éducation thérapeutique pour la maladie d Alzheimer et les affections apparentées Dr Leslie Cartz-Piver CMRR du Limousin Réseau Mémoire COGLIM 1 Vivre au mieux avec la

Plus en détail

Former à l éducation thérapeutique dans le cadre de la formation continue pour transformer les milieux de soins

Former à l éducation thérapeutique dans le cadre de la formation continue pour transformer les milieux de soins Former à l éducation thérapeutique dans le cadre de la formation continue pour transformer les milieux de soins X. de la Tribonnière, UTEP, CHRU de Montpellier, France Plan Contexte de l éducation thérapeutique

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP

L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP L Education Thérapeutique du Patient dans les maladies rares : quelles opportunités? Marie-Pierre BICHET Chargée de projet ETP Forum Auvergne Alliance Maladies Rares Vendredi 14 novembre 2014 L ETP dans

Plus en détail

L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH

L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH L EDUCATION THERAPEUTIQUE CHEZ LE PATIENT VIH Dr Cécile BRUNET-CARTIER Médecin coordonnateur du programme régional ETP pour les personnes adultes vivant avec le VIH en Pays de la Loire DESC «Pathologie

Plus en détail

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LE PLAN CANCER Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France - Sous l égide de l état avec rapport

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail