Les diplômés à l étranger

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les diplômés à l étranger"

Transcription

1 Le magazine des diplômés de l'epfl Décembre 2014 n o 1 San Francisco Igor Perisic (MA 91) Vice-président de l ingénierie chez LinkedIn. 4 villes sous la loupe Les diplômés à l étranger Le réseau d'aymeric Sallin p. 10 Zoom sur la section Maths p. 21

2 Sommaire Préambule Vos idées vous appartiennent Nous vous aidons à les protéger Brevets Marques Designs Veille technologique «Moderniser radicalement notre réseau Alumni» Chères diplômées, chers diplômés, Comme vous le savez, l Ecole polytechnique de Lausanne a créé en 2014 une nouvelle unité à votre service, l EPFL Alumni. Elle remplace la structure associative A 3 pour animer de manière ambitieuse et utile notre réseau de plus de alumni répartis dans le monde et faire en sorte que la force de ce réseau soit à la hauteur de ce que notre belle école est devenue sur le plan international. Par le lancement de ce nouveau magazine, et dès 2015 par la mise en place d une multitude de nouveaux services, notre équipe EPFL Alumni, sous la direction d Annelies Garcia, a décidé de moderniser radicalement notre réseau. modernes ou par le développement de services en lien avec la carrière et votre «moi» professionnel et entrepreneurial, nous avons décidé d investir dans des prestations très ciblées. Du côté de nos 18 antennes, des représentations ont été ouvertes en Inde, à Hong Kong, à Singapour et une nouvelle présidente a pris la direction de l antenne de Montréal. C est la preuve de votre dynamisme et de la vivacité du réseau des alumni de l EPFL. Mais nous avons évidemment besoin de vous et de votre mobilisation en Suisse comme à l étranger pour animer les réseaux locaux, investir de votre temps, voire coacher nos jeunes alumni, comme c est de plus en plus le cas. Je m engage personnellement à faire de même et à ce que les membres de notre direction, qui voyagent en Suisse et dans le monde pour négocier des accords avec les grandes universités et les grands centres de recherche industriels, puissent interagir avec vous. Je me réjouis du nombre important d alumni bénévoles qui nous aident aujourd hui en mettant à disposition leur temps, leur talent et leur réseau et vous souhaite une bonne lecture de ce premier numéro d. Comme annoncé lors de la dissolution de l association, un Conseil des Alumni a été constitué, composé d une quinzaine de diplômés, tous lauréats d un Alumni Award. Sa première réunion s est tenue le 18 septembre dernier. Des idées intéressantes et innovantes ont été esquissées. Elles nous donnent la direction à prendre pour professionnaliser le service EPFL Alumni. Que ce soit par le multilinguisme de nos outils de communication, la mise en place d outils virtuels Patrick Aebischer, Président de l'epfl P&TS SA / Av. Jean-Jacques Rousseau 4 / Case postale 2848 / 2001 Neuchâtel 3 Tél / Fax / / 4

3 Edito Sommaire Edito Chères diplômées, chers diplômés, Comme vous pouvez le constater avec son nouveau look, son nouveau format et son contenu enrichi, le magazine des diplômés de l EPFL a fait peau neuve. De plus, il paraît maintenant en deux langues: en français et en anglais, pour se rapprocher de notre communauté multilingue de plus en plus importante de par le monde. Dans ce magazine revisité, nous allons laisser davantage de place aux témoignages de diplômés. Dans chaque numéro, nous irons, par exemple, à la rencontre de ceux qui travaillent dans une même entreprise. Ils nous diront ce qu ils y font et les postes qu ils occupent. Nous sélectionnerons par ailleurs certaines volées ou sections, afin d en découvrir les destinées. Que deviennent les diplômés de la section Mathématiques? Où travaillent ceux de la volée de 1963? Vous en découvrirez les témoignages, et les parcours souvent remarquables! Dans ce nouveau magazine, nous vous tiendrons informés des nouvelles de l EPFL à travers des actualités qui ont été diffusées sur le campus et qui ne sont peut-être pas arrivées jusqu à vous. Et bien sûr, nous vous donnerons des nouvelles de l EPFL Alumni: ses actualités, les prestations et les événements qui peuvent vous intéresser, avec à chaque fois un éclairage particulier sur les activités de nos antennes en Suisse et à l international. Bref, le magazine que vous tenez entre les mains est à l image de l EPFL Alumni: plein de nouveautés et plus dynamique que jamais! Si vous voulez proposer un sujet, partager votre témoignage ou mettre en valeur votre section ou volée, écrivez-nous à Annelies Garcia, directrice de l EPFL Alumni 10 Le réseau d Aymeric Sallin Le CEO de la société NanoDimension, diplômé de physique en 2000, présente à les personnalités qui forment son réseau. 24 Volée de 1963, que sont-ils devenus? remonte le temps entre souvenirs et parcours de vie. 28 La magistrale 2014 La cérémonie de remise des masters a célébré en octobre dernier 872 nouveaux diplômés Des alumni chez Kudelski L'expertise des diplômés de l'epfl au service de l'entreprise Kudelski. 21 Dossier: Réussir une carrière internationale Quatre diplômés résidant à l étranger donnent leurs conseils pour réussir son expatriation. Zoom sur la section de mathématiques A quelles carrières peuvent mener les études de mathématiques? Quatre diplômés de cette section, dont Caroline Ferguson, témoignent. Tobias Sutter, Thierry Parel, Alain Herzog, Ilina Catana 5 6

4 News News notre réseau au canada Paris 23 juin Un dîner-conférence a été organisé avec Henri Lachmann, ex-pdg de Schneider Electric. londres C est arrivé près de chez vous C est le nombre actuel de diplômés de l EPFL. En 1953, ils étaient 57 à obtenir leur diplôme, contre 1'299 en juin Dîner informel avec Annelies Garcia, directrice de l EPFL Alumni, qui a fait le déplacement pour faire connaissance avec les diplômés basés à Londres, qui seront ravis d'apprendre que l'antenne de Londres sera reprise par 2 présidents alternativement: Naoufal Adlouni Alami (SC 06) et Kevin Kahn (MT 12). Shanghai 8 juillet Une quinzaine de diplômés se sont retrouvés pour un dîner au célèbre restaurant Shanghai Min. Le champion paris Wally Gobetz Montréal 25 août L'antenne canadienne de l'epfl Alumni a invité les diplômés au Parc Angrignon, à Montréal, pour un barbecue. Jean-François Payen, (MT 91), Markus Reubi, directeur du Swiss Business Hub Canada, et son épouse, Felicity (de droite à gauche). Zurich 24 septembre La section Suisse orientale a organisé une visite de l exposition Sous-terrain, le spectacle de l'invisible pour ses membres au Museum für Gestaltung à Zurich. Payerne (vd) 30 et 31 août Les membres de la section Suisse orientale ont eu l occasion d assister au meeting aérien AIR 14 à Payerne. La Gueulaz (vs) Singapour 18 juillet Première rencontre des diplômés pour un apéritif, suivi d un repas. 2 juillet Grande soirée Alumni à l'ambassade de Suisse. Zurich 4 juillet La «Schnitzeljagd», chasse au trésor à travers Zurich, a intéressé les diplômés de l EPFL. Ils ont participé à cette aventure urbaine accompagnés de leurs proches. Bangalore 8 juillet Une première! L antenne de Bangalore a réuni ses diplômés pour la première fois. Boston 11 ET 12 juillet Swiss-US Energy Innovation Seminar, suivi du Swiss-Energy Brunch en compagnie de la conseillère fédérale Doris Leuthard. New York La magistrale 2014 a récompensé les étudiants qui ont reçu les meilleures notes durant leurs études. Orhan Öçal, jeune diplômé en Systèmes de communication, a terminé son cursus à l EPFL avec une moyenne (ex æquo) de 5,96 sur 6! Il poursuit actuellement ses études à l Université de Berkeley en Californie, où il a entamé un doctorat. Orhan, quel est votre meilleur souvenir à l EPFL? orhan öçal Il s agit du moment où j ai été accepté dans le programme de recherche du Laboratoire de communications audiovisuelles, dirigé par le professeur Martin Vetterli. Il est important de compléter sa formation en faisant de la recherche. Et quel a été le moment le plus difficile? Toutes les périodes de stress, et elles sont nombreuses! Mais la solidarité entre étudiants fonctionne bien et permet de surmonter ces étapes délicates. Quel était votre endroit préféré durant vos études? La cafétéria INN pour prendre une pause et le bord du lac, avec cette magnifique vue sur les montagnes! La région est très belle, notamment les vignes du Lavaux. En dehors des cours, j appréciais les sorties culturelles et musicales. 11 septembre 24 octobre Les membres de la section Vaud/ Valais sont allés visiter le barrage d Emosson. Les diplômés de l EPFL ont été conviés au premier événement réunissant les diplômés des grandes universités suisses dans le prestigieux Hotel Plaza Athénée de New York. 7 8

5 Conseil Première réunion du Conseil des Alumni PUBLICITé La Faculté des sciences et techniques de l ingénieur met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Biomaterials Contact: Prof. Harm-Anton Klok De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté informatique et communications met actuellement au concours les postes suivants: Faculty Positions in Computer Science Contact: Prof. Willy Zwaenepoel De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté de l environnement naturel, architectural et construit met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Construction and Architecture Contact: Prof. Marilyne Andersen De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html Le Conseil s'est rassemblé pour la première fois le 18 septembre 2014, avec pour objectif de représenter les intérêts des diplômés et d'offrir un avis externe à la direction de l'ecole. Témoin et Propos recueillis par: Alexandre Bisenz (AR 93) acteur de cette première réunion, Jacques Baur (PH'81) répond à nos questions. Que peuvent attendre les diplômés de l EPFL de ce Conseil? Ce Conseil est très important pour tous les diplômés, car il leur permet d être entendus par la présidence de l EPFL, ce qui était moins le cas du temps de l association. Il nous permet de les représenter et de défendre leurs intérêts dans les futures relations que l EPFL entretiendra avec eux. La Faculté des sciences et techniques de l ingénieur met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Electrical Engineering Contact: Prof. Pierre Vandergheynst De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté de l environnement naturel, architectural et construit met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Renewable Energy in Buildings Contact: Prof. Marilyne Andersen De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté des sciences et techniques de l ingénieur met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Materials Electron Microscopy Contact: Prof. Harm-Anton Klok De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté des sciences de base met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Positions in Theoretical Physics Contact: Prof. Riccardo Rattazzi De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté des sciences et techniques de l ingénieur met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Mechanical Engineering Contact: Prof. William Curtin De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html La Faculté des sciences et techniques de l ingénieur met actuellement au concours le poste suivant: Faculty Position in Ultra High Precision Robotics & Manufacturing Contact: Prof. Christian Enz De plus amples informations sont disponibles sous: fr.html Alain Herzog De gauche à droite: Jacque Baur (PH'81), Marie-Thérèse Ivorra (MT'91), Aymeric Sallin (PH'00), Marc Châtelard (GM'73), Nicolas Musy (PH'86) Le Conseil des Alumni, dont le rôle est de représenter la communauté des diplômés auprès de la Direction de l EPFL, a été constitué l été dernier et a entamé ses travaux le 18 septembre. Cette première réunion a rassemblé des membres de l EPFL et une dizaine de diplômés lauréats d un Alumni Award. L EPFL était représentée par Annelies Garcia, directrice de l EPFL Alumni; Jean-François Ricci (GC 89) secrétaire général de l EPFL; Jérôme Grosse (GC 91), directeur du développement; Eric Merk (PH Dr 86), responsable du fundraising; Emmanuelle Yanguas, event manager de l EPFL Alumni et Odile Batty, présidente de l ex-association des diplômés de l EPFL. Nous avons demandé à Jacques Baur (PH 81), directeur de la recherche chez Rolex, de nous résumer le contenu des discussions. alumnist Jacques Baur, pourquoi avez-vous accepté de faire partie du Conseil des Alumni? jacques baur J ai accepté parce qu il est important que l EPFL opère un rapprochement avec ses diplômés et que, justement, le rôle de ce Conseil est d en esquisser les grandes lignes. Nous vivons là un moment passionnant auquel j ai plaisir à participer. Lauréats d un Alumni Award PRéSENTS Jacques Baur PH 81 Aymeric Sallin PH 00 Philippe Petitpierre GR 75 Charles Hauser PH 67, DR 72 Paolo Buzzi MT 89 Bertrand Cardis GM 81 Marie-Thérèse Ivorra MT 91 Marc Châtelard GM 73 Olivier Trancart EL 83 Nicolas Musy PH 86 Sur quoi ont porté vos discussions? Nous sommes convaincus que l EPFL Alumni doit apporter une aide professionnelle à ses diplômés. Je veux dire par là qu elle doit les aider dans leur carrière. D ailleurs, nous allons veiller à ce que davantage de prestations soient proposées dans ce domaine. L EPFL Alumni doit également tenir les diplômés informés des activités de l Ecole pour fédérer une véritable communauté qui se reconnaît à travers elle. Le Conseil a-t-il pris des décisions concrètes? Le rôle du Conseil des Alumni est de donner un avis externe à la Direction de l Ecole, ce n est pas à lui de décider. Mais nous avons porté l attention sur des aspects pratiques comme la recherche de sponsors, une meilleure intégration de l annuaire des diplômés avec des plateformes internet comme LinkedIn et le développement d une application mobile spécifique pour les diplômés de l EPFL. D autres réunions sont-elles prévues? Nous nous sommes revus le 27 novembre et nous nous réunirons deux fois par année. Nous nous assurerons ainsi que le rapprochement entre l EPFL et ses diplômés profite à toutes les parties en présence et qu il s opère de manière cohérente. 9 10

6 Réseau Réseau 120 A la tête d une société d investissements dans le domaine des nanotechnologies, ce diplômé en physique (2000) de l EPFL démontre qu un réseau ne se crée pas en compromettant ses valeurs mais en s entourant de personnes qui les partagent. En examinant le cercle d amis proches d Aymeric Sallin, on retrouve systématiquement deux gènes communs: l esprit de pionnier et la persévérance. Son réseau est constitué d entrepreneurs-nés, de personnes qui se sont construites d elles-mêmes, qu il s agisse de sportifs, de chefs d entreprises de pays variés ou encore de professeurs d université. «Je pense qu une vie, comme son réseau, se construit selon des valeurs qui nous sont propres. On s entoure de personnes qui partagent des principes similaires, que l on respecte et apprécie.» Des caractéristiques qui s appliquent également aux entrepreneurs qu Aymeric Sallin finance au travers de sa société de capital-risque, NanoDimension. Installée à la Silicon Valley et en Suisse, l entreprise se concentre uniquement sur les nanotechnologies. Pionnier dans son domaine, Aymeric Sallin l a fondée en 2002, à une époque où les applications commerciales de ces technologies n en étaient qu à leurs balbutiements. Douze ans et plusieurs centaines de millions de dollars d investissements plus tard, les sociétés qu il a financées grandissent et se profilent en leaders mondiaux. «Lorsque l on arrive à développer une science en une technologie, un potentiel commercial énorme devient disponible. Ce qui est gratifiant avec les nanotechnologies, c est que l on aborde des problèmes importants de notre société, comme le traitement du cancer, les défis énergétiques, la purification de l eau, etc.» 60 Le réseau de Aymeric Sallin 1973 naît à Fribourg 1996 crée sa première société de management de snowboardeurs professionnels 2000 obtient son Master en physique à l EPFL et rejoint Bain & Cie à Zurich 2002 crée NanoDimension, premier fonds de capital-risque en nanotechnologie à Zurich 2005 conclut le premier investissement de la société 2008 ouvre un second bureau à la Silicon Valley 2010 prononce un discours à Washington devant des membres du Congrès et du Sénat, à l occasion des 10 ans du programme national américain des nanotechnologies figure parmi les 300 personnes les plus influentes de Suisse selon le magazine «Bilan» 2012 reçoit l EPFL Alumni Award 2013 rejoint le cercle des Young Global Leaders du World Economic Forum (WEF) 0 60 Ses amis proches David Jones ancien directeur général d Havas Group, géant mondial de la communication. «David marie créativité, énergie, brillance, fun et responsabilité. Son livre Who care wins capture bien le changement de comportement social que les sociétés doivent opérer pour gagner.» David Marcus Head of Messenger chez Facebook, ancien CEO de Paypal. «David est un gentleman en toutes situations. Il protège sa famille d une façon admirable. J apprécie pardessus tout d'honorer nos origines suisses en mangeant avec lui une fondue à la maison.» Pour David Marcus, les personnes comme Aymeric Sallin se font rares: «Une intelligence extrême, des capacités analytiques et une intensité dans sa vie professionnelle, combinées à un cœur gros comme le monde. Un ami, un vrai, sur lequel on peut compter.» 120 Wences Casares directeur et fondateur de Xapo, la plus grande banque de bitcoins de la planète. Il est le parrain de Valentina, la fille d Aymeric Sallin. «Wences possède les valeurs fortes de sa terre natale de Patagonie. C est un entrepreneur remarquable qui, à l âge de 26 ans, vendait sa première compagnie pour 750 millions de dollars. Il incarne la passion au travail.» Riki Ellison joueur de football américain (linebacker), a joué dix ans en NFL (National Football League) et a gagné trois fois le Superbowl avec l équipe des 49ers de San Francisco. Il est le parrain d Adrien, le fils d Aymeric Sallin. «Aucune des victoires de Riki et de son équipe n'est due à la chance. Leadership, stratégies, discipline et rigueur sont les recettes de ses victoires.» Anatoly Tikhman fondateur et CEO de TikGames (US). «Anatoly est une oasis de culture européenne au cœur de la Silicon Valley. C est un mathématicien brillant, qui a su appliquer sa science. Il est le père de Scandisk et Zippit; toutes deux vendues à Microsoft.» André Borschberg (epfl alumni) et Bertrand Piccard fondateurs et pilotes de Solar Impulse, «André et Bertrand ont des parcours et des personnalités totalement différents, mais ils ont su développer un véritable partenariat consacrant leur vie à démontrer que les énergies renouvelables et les clean tech sont une réalité. On se retrouve un peu partout sur la planète et c est à chaque fois comme si on venait de se quitter.» «Nous avons entendu parler d Aymeric Sallin pour la première fois lorsqu il a été présenté comme l une des personnalités suisses ayant le mieux réussi à la Silicon Valley, racontent les deux pilotes. Aymeric a l esprit très ouvert, il est curieux et muni d une énergie folle. Grâce à sa persévérance, il est parvenu à réaliser son rêve, devenir entrepreneur en Californie. En tant que diplômé, il représente dignement l EPFL. Il a un grand cœur et se montre très loyal en amitié et dans ses relations.» 180 Les CEO des nanotechnologies Emily LeProust CEO de Twist, société active dans le domaine de l ADN synthétique, cofinancée par NanoDimension. Emily LeProust détient avec le cofondateur de Twist, Bill Peck, le record du monde de la plus longue et de la meilleure «oligolibrary». 120 Dr. Peter Van Vlasselaer serial entrepreneur, CEO de la société Armo, qui fait également partie du portefeuille géré par Aymeric Sallin. «Peter est le «developer» de médicaments le plus efficace, concentré et robuste avec lequel j ai le plaisir de travailler.» Armo développe des immunothérapies pour le traitement de cancers. Werner Cautreels ancien CEO de Solvay Pharmaceutique. Installé à Boston, il est aujourd hui à la tête de Selecta Biosciences, cofinancée par NanoDimension. Selecta développe de nouvelles classes de traitements immunitaires, grâce à l utilisation de nanoparticules. 60 Rao Mulpuri CEO de View, l une des entreprises du portefeuille de Nano- Dimension, qui produit des verres électrochromiques. «Ces verres permettent plus de 20% d économie d énergie d un bâtiment et augmentent le confort des usagers par le contrôle dynamique de la quantité de chaleur et lumière qu ils laissent passer.» Pour Rao Mulpuri, Aymeric Sallin est un entrepreneur dans la peau d un investisseur. «Il est très engagé et incroyablement persévérant. C est un expert pour entretenir un réseau. Il est prêt à voyager partout pour aider ses sociétés à réussir.» 0 Christian Brun Robert Langer professeur et directeur du Département de chimie du MIT, auteur de plus de 1'000 brevets et distingué par plus de 220 prix. Aymeric Sallin a cofinancé trois de ses sociétés. «Bien qu il soit responsable du plus important laboratoire de bio-engineering des Etats- Unis et fondateur de plus de 25 sociétés, Bob est toujours prêt à aider et à participer à une nouvelle aventure. Il est remarquablement accessible.» 60 Professeurs en nanosciences Omid Farokhzad professeur à la Harvard Medical School et directeur du laboratoire de nanomédecine d Harvard. Omid a fondé avec Robert Langer les trois sociétés qu Aymeric Sallin a cofinancées. «Omid est une force de la nature. Il est médecin, professeur et entrepreneur. Il exprime son opinion et démontre une fidélité exemplaire à ses proches.» 120 André Chatelain professeur émérite de l EPFL, Institute of Condensed Matter Physics. «J ai la chance d interagir avec André depuis plus de vingt ans. En tant qu étudiant, puis dans ses laboratoires et enfin en évaluant avec lui des sociétés et technologies.» Aymeric Sallin apprécie ses qualités humaines et ses compétences scientifiques. André Châtelain ne tarit pas d'éloges sur son ancien étudiant: «J affectionne d abord sa créativité qui souvent efface la certitude académique; puis sa ténacité, qui est la marque de fabrique de l entrepreneur qui y croit et conduit son action au succès; enfin le team manager qui sent les problèmes bien avant qu ils ne deviennent réalité et qui propose des solutions rationnelles et humaines.»

7 Stats Entreprise le$ $alaire$ de$ diplômé$ Infographie: Julie Berclaz Kudelski attire les alumni de l EPFL depuis sa création Salaire annuel brut par tranche d âge en francs suisses en équivalent plein-temps ans SV Sciences de la vie GR Génie rural IF Ingénierie financière AR Architecture SIE Science et Ingénierie MoT Postgrade en Management de l environnement des Technologies ans IML Postgrade en Management GC Génie civil de systèmes logistiques PH Physique CH MX MA IN SI Chimie Matériaux Mathématiques Informatique Systèmes de communication MT Microtechnique MTE Management des Technologies et Entrepreneuriat EL Electricité GM Génie mécanique Spécialisée dans les solutions informatiques et électroniques pour la télévision payante et les accès sécurisés, l entreprise de Cheseaux-sur-Lausanne compte sur Texte: William Türler Photos: Thierry Parel l expertise de nombreux diplômés de l Ecole polytechnique pour développer ses technologies de pointe. Portraits ans ans % évolution moyenne entre les classes d âge ans et ans MT SC MTE EL GM SV IF SIE IML c h r i s t o p h e n i c o l a s IN GR MA MX CH PH GC AR MoT Kudelski, en bref Basé à Cheseaux-sur-Lausanne, le groupe Kudelski est spécialisé dans les solutions informatiques et électroniques pour la télévision payante et les accès sécurisés, ainsi que dans la cyber-sécurité. Fondée en 1952 par Stefan Kudelski, l entreprise est dirigée depuis le début des années 1990 par son fils André Kudelski. +19% évolution moyenne entre les classes d âge ans et ans Basé sur un questionnaire par 3'500 réponses validées Tous deux ont étudié à l EPFL, les liens avec l école sont donc restés très étroits au fil des ans. La plupart des collaborateurs disposent d une formation en informatique au sens large et ont étudié en Suisse romande. Environ la moitié d entre eux possèdent un diplôme universitaire et la majeure partie a étudié à l EPFL. Enfin, l effectif total du groupe dépasse collaborateurs dans le monde pour un chiffre d affaires qui s est élevé à 860 millions de francs en > 0 / /? / > 0? / 0 14 / 0 0 /? 0 / <

8 Entreprise Entreprise Le groupe Kudelski a connu un essor important ces vingt dernières années. Il est aujourd hui actif dans plusieurs pays à travers le monde dans les domaines de la télévision numérique, de la sécurité des lieux publics et de la cyber sécurité. Des activités qui requièrent des compétences scientifiques poussées. Ce n est donc pas une surprise si de nombreux alumni de l EPFL travaillent au sein de cette multinationale qui emploie plus de collaborateurs. C est le cas de Laurent Laffely qui, né à Lausanne en 1961, travaille chez Kudelski depuis trente ans. Il a effectué sa dernière année de collège dans la même classe qu'andré Kudelski, avec qui il est resté par la suite en contact au gymnase. «A l'epfl, nous nous sommes retrouvés dans la même volée en physique et avons réalisé notre travail de diplôme ensemble avec un troisième étudiant, Marco Sasselli. Nous avons été tous trois engagés chez Kudelski, dès l obtention de notre diplôme, afin de travailler sur un nouveau projet de télévision à péage pour Télécinéromandie.» empirique avant que certaines de ces nouveautés ne soient reprises et développées par les autres services du groupe.» Sa formation à l'epfl en physique (à l'époque, l école ne comptait pas de département informatique) lui a appris «les phénomènes sous-jacents» à la base de notre monde, mais aussi à se faire une idée plus globale des événements et à prendre du recul. «Cela nous a aussi permis de remettre en question les théories de certains hurluberlus qui, dans une entreprise, assènent des contre-vérités avec le bénéfice de l'âge et ne pas leur dire simplement "oui, monsieur". Ce n'est pas si simple lorsque l on sort des études.» Bien que la plupart des théories physiques ne lui servent pas dans son travail quotidien, il considère que cette discipline peut mener à tout. Ses lacunes en informatique, qui en était encore à ses balbutiements au début des années 1980, il les a comblées au fil des ans grâce la formation continue, mais aussi sur le tas, en lisant beaucoup. «Les étudiants qui sortent actuellement sont bien mieux préparés à ce qui les attend, ne serait-ce que grâce à la diffusion de l'information par Internet, relève-t-il. Nous n'avions aucune idée de la vraie vie en «Une entreprise où la qualité du travail prime la plupart du temps sur les délais de livraison.» entreprise, la gestion de projets, la lutte inter-personnes. Bref, tout le monde humain et le carcan administratif qui entourent l'exercice de la technique proprement dite. Cela dit, 0 s a n d r a p i c h o n Après s être exercé en développement électronique, micro-électronique et micro-informatique, il a pu suivre les débuts et l'installation de l'informatique personnelle dans l'entreprise. «Je gère aujourd hui l informatique des top-managers de la société. Nos dirigeants sont férus de nouvelles technologies et beaucoup d entre elles arrivent dans l entreprise grâce à eux. Une de mes fonctions est de les tester et de les implémenter de manière souvent l a u r e n t l a f f e l y j'ai eu la chance de tomber dans une entreprise où la qualité du travail prime la plupart du temps sur les délais de livraison.» Approche tournée vers l apprentissage continu Pour sa part, Christophe Nicolas a obtenu son diplôme d ingénieur informaticien à l EPFL en 1996, puis a rejoint le groupe après un entretien au salon de recrutement Forum EPFL. «A l époque, Kudelski était au tournant de sa transformation vers la télévision digitale. Nagravision (filiale active dans le développement de systèmes d accès pour le câble et la télévision sur téléphone mobile, internet ou satellite, ndlr) se composait d une trentaine de personnes», se souvient-il. En tant que senior vice-président, Christophe Nicolas chapeaute aujourd hui la division cyber-sécurité, regroupant plus de 120 experts, ingénieurs et consultants. Il est également responsable de l informatique pour l ensemble du groupe, soit une centaine de collaborateurs. Sa formation à l EPFL lui a surtout donné les capacités pour aborder les problèmes nouveaux, grâce à une méthodologie et des bases solides de compréhension des technologies sous-jacentes. Elle lui a aussi permis d acquérir une approche «continuous learning», ou tournée vers l apprentissage continu. Il a ainsi complété ses études par un Executive Master of Business Administration (EMBA) en 2008 à l IMD. Il y a comblé quelques lacunes en matière de développement personnel, de management, de finance et de marketing, ainsi que de sensibilisation aux aspects juridiques. «Lorsque j étudiais à l EPFL, l accent était peu mis sur ces aspects-ci. Mais je crois que cela a passablement évolué aujourd hui.» «On-the-job coaching» Après un master obtenu en 2009 en microtechnique, spécialisation robotique et systèmes autonomes, Sandra Pichon a de son côté entamé sa carrière dans une entreprise de consulting et sa première mission s est justement déroulée chez Kudelski. Comme elle s y plaisait bien, elle a postulé en interne après un an et demi passé comme externe. Aujourd hui, elle s occupe de définir la stratégie de test des décodeurs, afin de s assurer qu ils correspondent bien aux normes spécifiées par le groupe. «En raison de ma formation, j ai un bon profil de généraliste dans «Au final, c est surtout les qualités d adaptation et d apprentissage que l on met le plus souvent en pratique.» Collaborateur Basé à San Francisco, Yves Pitton, diplômé en Science et Génie des Matériaux (MX) en 1996, compte également parmi les collaborateurs de Kudelski. Il exerce la fonction de Senior Vice President Advance Advertising. le domaine technique. J arrive facilement à appréhender les nouveaux sujets et je peux ensuite rapidement me former ou apprendre dans le domaine de mon choix. Au final, c est le background technique et surtout les qualités d adaptation et d apprentissage que l on met le plus souvent en pratique.» Ce n est pas un secret: les femmes restent encore sous-représentées dans le monde technique. Toutefois, dans son travail quotidien, Sandra Pichon ne ressent aucune spécificité: «Je me positionne en tant qu ingénieur plutôt que femme. Je m entends bien avec mes collègues, hommes et femmes, et je me sens avant tout considérée comme ingénieur.» En arrivant chez Kudelski, tout était nouveau pour elle. L entreprise lui a par conséquent offert des formations et des certifications dans le domaine du test et du mana gement, ainsi que sur les produits. «Pour le reste, c est de l auto-apprentissage et du "on-the-job coaching" par mes collègues et mon superviseur. Cela peut prêter à sourire, mais je me sers quotidiennement de Google et de Wikipedia comme première approche pour combler mes lacunes dans tel ou tel domaine.» 0 0 / > 0 /? / 0? / < / 0 / / < 0 / 0 0 0? > 0 / /?? / > 0 / 0 16 / 0 0 /? 0 / <

9 Entreprise Mentoring l a u r e n t g i l l e t Nouveau programme de mentoring pour les étudiants Sous l impulsion de Benoît Demaurex, diplômé physique 2009, l EPFL Alumni offre une nouvelle prestation aux étudiants: une mise en relation avec des diplômés qui sauront les Texte: Alexandre Bisenz (AR 93) conseiller sur leurs études et leur future carrière. LE POINT DE VUE DES RH Capacités d analyse et travaux pratiques Originaire d un petit village situé au-dessus d Evian, Laurent Gillet a rejoint l EPFL en Il a débuté par le CMS (cours de mathématiques spéciales), puis s oriente vers la microtechnique et obtient son diplôme d ingénieur en Il intègre le groupe Kudelski une année plus tard, le temps de perfectionner son anglais à l étranger et de faire quelques petits jobs à durée déterminée. Il est actuellement responsable d une équipe d ingénieurs dont la mission consiste à intégrer un logiciel sur les cartes à puce. Ces «coffres forts» déployés chez les abonnés qui gèrent le contrôle d accès à la télévision. Ses fonctions consistent à gérer et à motiver l équipe, à agir en tant que responsable de projet et à apporter une expertise technique. «Les cours de l EPFL m ont permis d acquérir un bagage technique solide qui me sert quotidiennement, notamment dans le développement de solutions logicielles et hardware, explique-t-il. Plus globalement, «L'EPFL m'a permis l enseignement m a permis d'acquérir un bagage de développer des capacités technique solide qui me d analyse, c est-à-dire "apprendre à comprendre" et non sert quotidiennement.» "apprendre à apprendre".» Il souligne en outre que l orientation «projet» de plusieurs travaux pratiques et l absence de numerus clausus lui ont appris très tôt à travailler efficacement en équipe et notamment à savoir déléguer, faire confiance, accepter d autres points de vue ou confronter des idées. Comme le démontrent ces différents exemples, Kudelski propose aux diplômés de l EFPL des rôles variés dans le domaine de la sécurité digitale, que ce soit dans le secteur de la télévision payante, de la cyber sécurité, des accès physiques ou, plus globalement, dans le domaine IT. «Les diplômés peuvent commencer leur carrière comme ingénieur en développement software ou hardware, comme ingénieur test ou encore comme ingénieur système, dont le rôle est d installer les systèmes chez nos clients dans le monde entier, souligne Andrea Collins, HR manager à Cheseauxsur-Lausanne. Nous engageons également des ingénieurs sécurité pour travailler sur nos produits ou réaliser de la veille technologique.» A partir de là, les collaborateurs peuvent évoluer, selon leurs envies, dans une filière technique, de gestion de projet ou encore de gestion d équipe. «Nous cherchons avant tout des personnes motivées, passionnées par la technologie des médias et la sécurité informatique, et qui ont toujours soif d apprendre», résume Andrea Collins. Les produits de l entreprise étant particulièrement complexes et le domaine de la technologie en constante évolution, il est primordial de rester proactif, flexible et innovant afin d appréhender les changements de demain. Dès lors, la société recrute une majorité d étudiants provenant des filières systèmes de communication et informatique, mais reste ouverte à toute autre formation où les branches informatiques sont poussées. Thierry Parel Les études à l EPFL apportent des connaissances techniques très pointues, cependant, quel que soit le niveau de l enseignement, de nombreux aspects de la carrière d ingénieur ne sont pas enseignés sur les bancs de l université. C est pourquoi l EPFL Alumni a créé un programme de mentoring pour les étudiants qui désirent élargir leur champ de connaissances. En plus d apporter des réponses aux questions concernant les études Quels sont les débouchés actuels dans ma branche? Comment puis-je orienter mes études? Me faudra-t-il un doctorat? Est-il mieux de partir à l étranger? Le mentor, de par son expérience et ses contacts, aidera l étudiant à trouver sa voie. Les étudiants qui désirent solliciter l aide de leurs aînés peuvent se rendre sur le site internet de l EPFL Alumni et s inscrire sur un formulaire mis à leur disposition. Ils y mentionneront leurs coordonnées et les renseignements dont ils ont besoin. Idem pour les diplômés qui désirent rejoindre ce programme comme mentor: après avoir inscrit leurs coordonnées, ils indiqueront leurs domaines d activité et le genre de conseils qu ils sont en mesure de donner. L EPFL Alumni mettra en relation les étudiants avec les mentors dont le profil leur correspond le mieux et qui seront le plus à même de répondre à leurs questionnements. Ce nouveau programme se veut très souple et n impose pas de procédure pour que les personnes mises en contact puissent atteindre leurs objectifs. Un bilan sera fait d ici quelques mois pour envisager d éventuelles améliorations. D ici là, l EPFL Alumni encourage étudiants et diplômés à rejoindre l aventure et à s inscrire sur son site! Ce programme est porté par un diplômé de l EPFL, Benoît Demaurex (PH 09), analyste chez Accenture à Zurich. > 0 / /? / > 0 / 0? 17 0? / < / 0? 18

10 De plus en plus sollicité, le club A3 Angels a décidé de transférer progressivement ses activités à l EPFL Alumni dans le but de pérenniser son action et de répondre à la demande des créateurs d entreprises. L idée: s appuyer sur une structure permanente avec un staff pour l organisation, tout en continuant à faire appel aux compétences métier des bénévoles. Pour rappel, les trois activités des A3 Angels sont le mentoring, l aide au financement et l organisation d événements de réseautage. Pour les mentors ou pour les start-up sollicitant du mentoring, rien ne changera sur le fond: ces activités seront toujours assurées par des experts dans les domaines concernés. Simplement, l organisation sera confiée à l EPFL Alumni avec l aide de bénévoles. Les activités d aide au financement seront renforcées via un partenariat avec l association Business Angels A3 Angels L EPFL Alumni renforce son soutien à l innovation et l entrepreneuriat L EPFL Alumni prend le relais des services organisés par le Club A3 Angels afin de pérenniser sa mission: aider les créateurs d entreprises et offrir aux Alumni désireux d investir ou de faire Texte: Alexandre Bisenz (AR 93) 1. Claude Florin (EL 82) 2. Raphaël Rollier (MT 99) 3. Antoine Ghosn (EL 83) 4. Marc Gandar (IN 85) 1 3 du mentoring, la possibilité d interagir avec les start-up les plus innovantes de l EPFL. 2 4 Switzerland (BAS), l objectif étant d organiser plusieurs soirées du BAS sur le campus, qui permettront aux investisseurs potentiels de découvrir les start-up de l EPFL dans un cadre bien organisé. Des événements de réseautage seront régulièrement organisés par l EPFL Alumni pour permettre aux jeunes entrepreneurs de rencontrer des investisseurs. Par exemple, les deux grands rendez-vous annuels que sont la Seed Night et la journée BioMed Up seront reconduits en Différents développements sont à l étude comme la création d un programme de micro-investissement pour les personnes désireuses de découvrir le monde des start-up et de se lancer dans l aventure. Ainsi, les entrepreneurs qui sollicitent une aide pour leur start-up sous forme de mentoring, de financement ou qui désirent élargir leur réseau peuvent désormais contacter l EPFL Alumni à l adresse Même chose pour les personnes désireuses d intégrer ce programme comme investisseur ou comme mentor. L EPFL Alumni tient à remercier le club A3 Angels pour son esprit d innovation et d entrepreneuriat qui a permis de lancer ces services. Un grand merci aux nombreux bénévoles Alumni et étudiants, qui permettent à ce projet d exister grâce à leur participation aux événements. Merci en particulier à Claude Florin (EL 82), fondateur, ainsi qu à son comité: Marc Gandar (IN 85), Antoine Ghosn (EL 83), Marc Gilson (CH 84) et Raphaël Rollier (MI 99), qui continueront d apporter leur savoir et leur énergie à l écosystème. Besoin d aide ou de renseignements? Une seule adresse: Rankings EPFL NEWS L EPFL maintient sa position dans l élite mondiale QS (2013) (Eng. & Technology) 1. University of Cambridge 2. ETH Zurich 3. Imperial College, London 4. EPFL 5. University of Oxford Réputation. Citations/papier. Ratio Professeur/étudiant. Les dernières éditions des classements universitaires viennent de paraître et présentent des résultats très positifs pour l EPFL. L école se maintient parmi les 20 meilleures Texte: Julien Robyr, Alexandre Bisenz (AR 93) maintient sa position dans les rankings mondiaux et européens, des classements qui mesurent la qualité, les L EPFL performances et l excellence des hautes écoles. Dans l édition 2014 des rankings «Engineering & Technology», qui classent les universités techniques, L EPFL se maintient parmi des 20 meilleures universités du monde. Et pour ce qui est de l Europe, l EPFL se retrouve parmi les cinq meilleures écoles, les anglo-saxons occupant systématiquement les premières places de ces deux classements. universités dans le monde et parmi les cinq premières en Europe. Classement européen 2014 L EPFL est en bonne position (Eng. & Technology) THE (2013) (Eng. & Technology) 1. University of Cambridge 2. University of Oxford 3. ETH Zurich 4. Imperial College, London 5. EPFL Réputation. Citations/papier corrigé pour le domaine de publication, tous domaines confondus. Critères principaux Tous ces résultats, fondés sur des critères de sélection distincts, montrent que la reconnaissance de l EPFL ne cesse de s améliorer. Pour Dimitrios Noukakis, du bureau des relations internationales de l EPFL, cela s explique avant tout par la qualité du travail accompli: «L EPFL grandit et attire toujours plus de très bons chercheurs. Cela se répercute sur la qualité des projets qui sont publiés dans de meilleurs journaux. L EPFL gagne donc en visibilité, en légitimité et en nombre de publications et de citations. C est exactement la mission que l EPFL s est promis de suivre: se rapprocher des meilleurs». Shanghaï (Eng./Tech. & Computer Science) 1. Imperial College, London 2. University of Cambridge 3. EPFL 4. Pierre et Marie Curie 5. ETH Zurich Scientifiques les plus cités. Nombre de papiers publiés. % de papiers publiés dans le top 20 des journaux scientifiques Leiden (PP (top-10%) indicator) 1. University of Cambridge 2. EPFL 3. UCL, London 4. University of Oxford 5. ETH Zurich Citations/papier corrigé par le volume et le domaine de publications, tous domaines confondus. 300 Universités plus grandes d Europe Vous avez dit rankings? Ces classements sont très médiatisés. Cohérents avec l époque qui les a vus naître, ils offrent une vision claire et vulgarisée des performances des plus grandes universités du monde. Régulièrement critiqués pour ces mêmes raisons, les classements universitaires internationaux offrent néanmoins un rayonnement mondial aux meilleurs établissements. S il n est pas prouvé qu'ils ont un impact direct sur le financement des établissements, Dimitrios Noukakis affirme en revanche que le prestige offert par ces classements constitue un critère essentiel dans le choix des futurs étudiants

11 CHF 9. E7. N ISSN CHF 9. E7. N ISSN NOUVELLES TRANSPARENCES LA REVUE SUISSE DE LA RECHERCHE ET DE SES APPLICATIONS HAUTE ÉCOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE HES-SO UNIVERSITY OF APPLIED SCIENCES AND ARTS WESTERN SWITZERLAND Design et Arts visuels Economie et Services Ingénierie et Architecture Musique et Arts de la scène Santé Travail social VOLUME VI Design et Arts visuels Economie et Services Ingénierie et Architecture Musique et Arts de la scène Santé Travail social VOLUME VII Rankings Section QS (2013) (Eng. & Technology) 1. MIT 2. Stanford University 3. University of Cambridge 4. Uni. of California, Berkeley 5. ETH Zurich Classement mondial 2014 US au top, l EPFL pas loin... (Eng. & Technology) THE (2013) (Eng. & Technology) 1. MIT 2. Stanford University 3. Uni. of California, Berkeley 4. California Institute of Technology 5. Princeton University Shanghaï (Eng./Tech. & Computer Science) 1. MIT 2. Stanford University 3. Uni. of California, Berkeley 4. University of Illinois 5. University of Texas Leiden (PP (top-10%) indicator) 1. Rockefeller University 2. MIT 3. Harvard University 4. Uni. of California, Berkeley 5. Stanford University Maths Etudier les mathématiques à l'epfl mène à des Texte: carrières étonnantes. Zoom sur Jean-Christophe Piot et Séverine Géroudet le parcours de quatre diplômés. 8. EPFL 15. EPFL 19. EPFL 21. EPFL Réputation. Citations/papier. Ratio Professeur/étudiant. Réputation. Citations/papier corrigé pour le domaine de publication, tous domaines confondus. Critères principaux Scientifiques les plus cités. Nombre de papiers publiés. % de papiers publiés dans le top 20 des journaux scientifiques Citations/papier corrigé par le volume et le domaine de publications, tous domaines confondus. 300 Universités plus grandes d Europe QS: Ce classement est fondé principalement sur la perception que les chercheurs ont des écoles qui enseignent les branches dans lesquelles ils sont spécialisés. Sont également pris en compte le taux de citation par chercheur et les conditions d encadrement des étudiants. Times Higher Education (THE): Son ambition est de prendre en compte les trois missions principales des universités, à savoir l enseignement, la recherche et le transfert de savoir. Pour ce faire, il prend en compte 13 indicateurs différents, comme le nombre de citations, le revenu des chercheurs ou le nombre de prix de doctorats par étudiant. Shanghai: Il met l accent sur la qualité de la recherche. Ses critères principaux sont le nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les anciens élèves et les chercheurs de par son jeune âge, l EPFL ne part ainsi pas sur les meilleures bases pour ce classement. Le nombre de citations et de publications des chercheurs est également pris en compte. Leiden: Moins médiatisé, mais populaire au sein du monde académique, ce classement est uniquement basé sur les indicateurs bibliométriques et prend en compte le nombre de publications ou le nombre de citations par publication. Publicité JEAN-CHRISTOPHE BOTT/ Keystone Daniel Brélaz Figure de l écologie suisse et syndic de Lausanne depuis 2001 Thierry Parel Caroline Ferguson Weber Fixed Income Portfolio Manager chez Lombard Odier, Genève. HÉMISPHÈRES HÉMISPHÈRES LA REVUE SUISSE DE LA RECHERCHE ET DE SES APPLICATIONS HES-SO TRANSGRESSER VOLUME VI DÉCEMBRE 2013 TRANSGRESSER Des chercheurs de tous horizons échangent leurs visions En vente en kiosques et sur abonnement: CHF 45.- pour 6 numéros la REVUE suisse de la recherche et de ses applications HÉMISPHÈRES LA REVUE SUISSE DE LA RECHERCHE ET DE SES APPLICATIONS HES-SO NOUVELLES TRANSPARENCES VOLUME VII JUIN 2014 «M a sortie de l EPFL coïncide avec mon engagement politique. J ai rejoint le Groupement pour la protection de l environnement l année de mon diplôme, avant d être élu au Conseil national tout en continuant à enseigner les mathématiques et la physique dans le secondaire. Plus que les connaissances académiques brutes, ce sont les approches méthodologiques acquises au cours de mes études qui me sont toujours utiles dans mes fonctions actuelles. Cette exigence m est précieuse en matière de finances, d optimisation, d approche des processus industriels... L EPFL a profondément changé depuis les années L école commençait tout juste à déménager vers le site de Dorigny; la plupart des cours de second cycle se déroulaient encore avenue de Cour, dans l ancien Hôtel Savoy. En presque quarante ans, l EPFL a su évoluer, grandir et progresser. L école a changé le visage de Lausanne et contribue largement au rayonnement de la région alémanique en matière de recherche et d enseignement. En tant que syndic, je m en réjouis. En tant qu ancien élève, j en suis fier.» «L es mathématiques avaient déjà suscité un vif intérêt durant toute ma scolarité, c est pourquoi j ai entrepris un Bachelor dans cette discipline à l EPFL. En plus d une initiation aux différentes facettes des mathématiques, j y ai développé un penchant pour les probabilités et les statistiques, que je me réjouissais de combiner avec la finance. J ai eu l opportunité de faire partie de la première volée du Master d ingénierie financière de l EPFL, dont je fus diplômée en Cette formation m a permis de me spécialiser dans la finance quantitative. Au-delà du savoir que j ai acquis durant mon Bachelor, ce sont les compétences analytiques, la discipline de travail ainsi que la capacité à travailler en équipe qui constituent mon bagage le plus précieux. Ces qualités m aident depuis quatre ans à exercer le métier de gérante de portefeuilles obligataires à la banque Lombard Odier. Tout cela sans compter un riche épanouissement personnel. l EPFL m a laissé de beaux souvenirs: rencontres, amitiés, les cafés de l Arcadie, la cuisine délicieuse de l Atlantide et bien sûr le Balélec.» 21 22

12 Section Proust Questionnaire de Proust Luciana Vaccaro «Ma devise: passion et détermination» Docteure ès sciences et ancienne directrice du Grant Office de l EPFL, dédié à la gestion des financements publics pour la recherche, Luciana Vaccaro est devenue en octobre 2013 la première rectrice de la Haute Ecole spécialisée de la Suisse occidentale (HES-SO). Pour, elle a accepté de se soumettre au questionnaire de Proust, dévoilant ainsi quelques traits de sa personnalité. Le principal trait de mon caractère La qualité que j apprécie chez un homme La qualité que j apprécie chez une femme Ce que j apprécie le plus chez mes amis Mon principal défaut Mon occupation préférée Mon rêve de bonheur Quel serait mon plus grand malheur Ce que je voudrais être Le pays où je désirerais vivre La couleur que je préfère La fleur que j aime Thierry Parel «A près avoir passé cinq ans à étudier les mathématiques pures, j ai obtenu une bourse qui m a permis de me lancer dans un doctorat à l Université d Oxford, sur les conseils du professeur B. Dacorogna. Je garde un souvenir marquant de cette époque qui a changé ma vie: obtenir cette aide, c était une façon de valider la qualité d une formation assez exigeante pour me permettre de rejoindre l une des universités les plus prestigieuses du monde. Alain Forclaz Directeur de Kereon Capital Gestion de portefeuille, Genève. Mon travail portait sur certains matériaux à mémoire de forme, destinés en particulier au domaine médical. Je suis resté quinze ans en Angleterre, mais en m orientant ensuite vers le secteur de la finance. Après plusieurs années chez Moody s, j ai rejoint le Credit Suisse puis la Royal Bank of Scotland. Depuis deux ans, je suis revenu en Suisse où j ai lancé ma propre activité de gestion de portefeuilles privés. Je garde un attachement profond pour l EPFL et pour la ville de Lausanne. J y ai passé cinq ans jour pour jour et j y ai mené à bien un cursus déterminant pour ma vie personnelle et professionnelle.» Christian Brun «L EPFL occupe une place spéciale dans mon album de souvenirs. Les neuf années que j y ai passées ont été très formatrices. L enseignement d approches méthodologiques pour résoudre les problèmes m a permis de m attaquer au domaine du Big Data, qui me passionne. J ai mené des recherches à l intersection de la sémantique, des sciences comportementales et sociales, afin de créer des algorithmes et des modèles pour des moteurs de recherche personnalisés et des systèmes de recommandation à destination du web et des réseaux sociaux. christian posse Gestionnaire des programmes en technologie chez Google, Mountain View (USA). Lauréat d un Alumni Award en Dans les années 1980, l EPFL était bien plus petite. Le campus, toujours très vivant, ressemblait à un village et la cérémonie de remise des diplômes à une grande fête de famille. A l époque, la langue principale était le français et il n était pas possible d écrire une thèse de doctorat en anglais. Cela a évidemment bien changé. L internationalisation de l EPFL a été remarquable. Vivant depuis presque deux décennies aux Etats-Unis, où les coûts de l éducation sont exorbitants, je réalise la chance que j ai eu d avoir accès à l enseignement haut de gamme de l EPFL.» 1969 Naissance à Genève où travaille son père, retour à Naples trois mois plus tard 1996 Diplôme de physique à Naples 1996 Stagiaire au CERN Doctorat en microtechnique à l EPFL, assistante de recherche Maître assistante en nanoptique à l Université de Neuchâtel Directrice du Master en économie et management de la santé de l UNIL Fonde et dirige le Grant Office de l EPFL aujourd hui Rectrice de la HES-SO L oiseau que je préfère Mes auteurs favoris Mes poètes préférés Mes héros dans la fiction Mes compositeurs préférés Mes peintres favoris Mes héros dans la vie réelle Mes héroïnes dans la vie réelle Ce que je déteste par-dessus tout Personnages historiques que je méprise Le fait militaire que j admire le plus La réforme que j admire le plus Le don de la nature que je voudrais avoir Comment j aimerais mourir Etat présent de mon esprit Fautes qui m inspirent le plus d indulgence Ma devise 23 24

13 Volée Volée Volée de mécanique 1963 que sont-ils devenus? En 2013, les ingénieursmécaniciens de la volée de 1963 se sont réunis à l EPFL pour témoigner de l histoire de leur ancienne école. Il y a 50 ans, l EPFL s appelait encore L école polytechnique de l Université de Lausanne, Texte: Camille von Kaenel ou EPUL, et seulement jeunes y étudiaient. L école se situait à l avenue de Cour, au cœur de la ville de Lausanne. Les diplômés de 1963 ce ne sont que des hommes se souviennent notamment de l un des premiers ordinateurs suisses, nommé Zebra, logé sur deux étages de leur bâtiment. Pour, certains de ces diplômés reviennent sur leur parcours de vie. alvaro castro, 78 ans madrid, espagne «Ce sont des connaissances en Suisse, ainsi que mon père, qui était aussi ingénieur, qui m ont encouragé à suivre cette formation à Lausanne. Ces études se sont avérées uniques, car nous étions peu d élèves, ce qui nous permettait d entretenir des relations privilégiées avec les professeurs. On nous a enseigné la technique, mais aussi à prendre de bonnes décisions. Après ma formation, j ai travaillé principalement dans le domaine de la construction mécanique et de l énergie, notamment dans l industrie pétrolière et dans des centrales nucléaires ou hydrauliques. J ai toujours été basé en Espagne mais j ai beaucoup voyagé partout dans le monde. A la fin de ma carrière, j étais l un des premiers en Europe à faire du bioéthanol à partir de céréales, en tant que directeur de l entreprise espagnole Abengoa.» sapir mordechay, 80 ans tel-aviv, israël «Étant donné que j ai été boursier de la Confédération, ce qui m a permis de financer mon séjour à l EPUL depuis mon Israël natal, je tenais à remplir mon engagement envers Berne après mon diplôme. Ainsi, j ai travaillé pendant six ans pour Sulzer Frères à Zurich et en France, à mettre en service des machines, comme par exemple des souffleries qui assuraient le refroidissement de réacteurs nucléaires. A mon retour en Israël, j ai été engagé dans la succursale locale de la société française Turbomeca, qui fabriquait des réacteurs pour avions et hélicoptères.» maurice exquis, 76 ans lausanne, suisse «Les professeurs de l EPUL ont toujours fait preuve d ouverture et d écoute lorsque nous avions des problèmes. J en ai gardé de bons souvenirs et ma formation m a bien servi après mon diplôme. J ai d abord travaillé comme assistant dans un laboratoire pour tester la résistance au soleil des équipements spatiaux. J écrivais des lettres aux autres laboratoires, et j ai reçu une réponse personnelle du directeur de la recherche spatiale aux Etats-Unis! Par la suite, j ai été engagé pour la construction et la mise en service de la centrale thermique de Chavolon, en Valais. J ai continué à suivre l exploitation de la centrale depuis Lausanne tout en effectuant des mandats pour le contrôle et la mise en service d autres centrales à Homs, en Syrie, et ailleurs dans le monde. A la fin de ma carrière, j ai été chargé de la mise hors-service et du démantèlement de la centrale de Chavolon, ce qui a été difficile pour moi, car je l avais construite.» blaise beauverd, 74 ans saint-légier, vaud, suisse «J ai travaillé pendant quarante ans pour Nestlé, principalement pour construire des fabriques de café, de lait, de diététique ou encore de chocolat à l étranger. J ai été d abord envoyé en Espagne quelques années, puis au Nicaragua et au Mexique. Là-bas, mon fils est né en même temps que mon usine! Après quelques années passées en Suisse, j ai repris mon bâton de pèlerin pour repartir en Thaïlande, en Europe de l Est et aux Etats-Unis. Vers la fin de ma carrière, je me suis enfin fixé en Suisse. Comme j avais passé ma vie à construire des usines, je me suis dit que je pouvais bien construire ma propre maison ainsi qu un chalet en montagne. Notre professeur de thermodynamique nous disait toujours que notre formation nous servirait dans n importe quelle situation, et cela s est avéré très vrai.» hubert quenette, 76 ans lyon, france «Je me rappelle un grand bal et un concert organisé par des étudiants de l EPUL à Saint-François à Lausanne, qui avait bloqué toute la circulation! Avec des amis français et quelques Suisses de la volée, nous nous sommes déjà réunis à plusieurs reprises pour des voyages en Bourgogne ou à Lyon, et j ai également beaucoup apprécié notre réunion sur le campus de l EPFL récemment. A la fin de mon diplôme, il y a 51 ans, j avais décidé d apprendre l allemand. Je suis devenu stagiaire dans une entreprise allemande d hydraulique à haute pression, et j y suis resté. J ai été chargé d acheter une entreprise en France, et je me suis retrouvé à Lyon, ma ville natale. Je suis devenu le président de la société française pendant quatorze ans. C était vraiment une carrière passionnante, durant laquelle j ai fait plus de management que de technique: un MBA était venu compléter ma formation de mécanicien.» Photographie prise en 1962 devant l'aula de l'epul à l'avenue de Cour à Lausanne. DR, Alain Herzog 25 26

14 News News L a b o s t o r i e s Les circuits optiques ouvrent une nouvelle ère technologique L équipe de Romuald Houdré et Vincenzo Savona vient de faire un grand pas en avant dans le domaine des circuits optiques, en posant les bases d un Texte: Nik Papageorgiou «transistor» photonique particulièrement efficient. EPFL NEWS Du soleil à l hydrogène, à bas prix et sans métaux rares La prestigieuse revue «Science» a publié en septembre un article sur les dernières avancées du Laboratoire de photonique et interfaces dans le domaine de la production d hydrogène à partir d eau et du rayonnement solaire. Les scientifiques ont obtenu un taux de conversion Texte: Emmanuel Barraud EPFL NEWS record du Soleil vers l hydrogène de 12,3%. L a b o s t o r i e s La nanocavité agit comme interrupteur en n utilisant qu une faible quantité d énergie. Alain Herzog, DR Vincenzo Savona, responsable du Laboratoire de physique théorique des nanosystèmes, et Romuald Houdré travaillant au Laboratoire d'optoélectronique quantique ont mis au point un nouveau type de nanocavité à cristal photonique» (PCN). Crédits: Alain Herzog/ EPFL. Les circuits optiques, également dits «photoniques», fonctionnent à la lumière. Ils sont 10 à 100 fois plus rapides que les circuits électroniques qui utilisent l électricité. Ne subissant que peu de pertes de chaleur, présentant de meilleurs rapports signal/bruit et dotés d une plus grande résistance aux interférences, ils sont aussi moins gourmands en énergie. Essentiellement utilisés dans le domaine des communications (à l exemple des fibres optiques), ces circuits utilisent de minuscules cavités optiques en guise d interrupteurs. Celles-ci permettent de laisser circuler ou au contraire de bloquer le flot de lumière, à la manière des transistors en électronique. Or, des chercheurs de l EPFL ont fabriqué et testé expérimentalement un nouveau type de «nanocavité à cristal photonique» (PCN). Conçue sur une base de silicium, cette nanocavité agit comme interrupteur en n utilisant qu une infime quantité d énergie. Cette découverte, qui ouvre la voie à de nombreux développements dans le domaine optique, a fait l objet d un article et de la couverture du journal Applied Physics Letters. Alain Herzog La course au rendement de l énergie solaire se joue sur plusieurs fronts. Panneaux photovoltaïques au silicium de plus en plus performants, cellules à colorant, cellules à concentration et centrales solaires thermodynamiques visent tous un même objectif: produire un maximum d électrons à partir des rayons du Soleil. Au Laboratoire de photonique et interfaces de l EPFL, dirigé par Michael Grätzel, on ne s est pas contenté d inventer les cellules solaires à colorant, qui imitent Le montage du Laboratoire de photonique et interfaces combine des cellules qui produisent de l électricité à un électrolyseur qui sépare les molécules d eau. la photosynthèse des plantes. Depuis plusieurs années, on s intéresse également à la mise au point de processus visant à l extraction d hydrogène par électrolyse de l eau. Soit en utilisant des cellules photoélectrochimiques, qui séparent directement l eau en hydrogène et oxygène sous l effet de la lumière, soit en combinant des cellules qui produisent de l électricité à un électrolyseur qui sépare les molécules d eau. C est en recourant à un montage de ce type que Jingshan Luo, Jingshan Luo, post-doctorant au Laboratoire de photonique et interfaces de l EPFL, a réalisé ce dispositif novateur d extraction d hydrogène par électrolyse de l eau. post-doctorant au laboratoire du professeur Grätzel, a pu obtenir un rendement si spectaculaire qu il lui a valu une publication dans la prestigieuse revue Science. Son dispositif convertit en énergie électrique 12,3% de celle que le Soleil diffuse sur ses capteurs à perovskite un cristal que l on peut obtenir en laboratoire à partir de matériaux courants, du genre de ceux utilisés dans les batteries d automobile. Une telle valeur fait de ce dispositif un véritable concurrent pour les autres techniques utilisées pour transformer l énergie du Soleil

15 Magistrale Magistrale La Magistrale 2014 célèbre 872 nouveaux diplômés Texte: Alexandre Bisenz (AR'93) Photos: Christian Brun Le 4 octobre dernier, l'ambiance était à la fête au SwissTech Convention Center lors de la cérémonie de remise des masters. Cette année, ce sont donc 872 diplômés qui ont reçu leur précieux sésame Ce diplôme tant attendu pour lequel ils ont fait tellement d efforts. En tout, près de 3'000 personnes diplômés, amis, familles, professeurs et direction de l EPFL se sont rendues au SwissTech Convention Center de l EPFL pour participer à cette journée exceptionnelle. De nombreuses personnalités étaient également présentes, comme la conseillère d Etat Anne-Catherine Lyon, le président du Conseil National de la Recherche du Fonds National suisse et ancien doyen de la Faculté d informatique et communication, Martin Vetterli, ou encore le président du Conseil des écoles polytechniques fédérales (EPF) Fritz Schiesser. Comme à chaque édition, l EPFL Alumni a remis ses Alumni Awards à deux diplômés: Jacques de Saussure (MA 75), associé senior chez Pictet, et Laure de Saint Denis (MA 85), directrice marketing chez Airbus, sont venus recevoir leur prix des mains de la directrice de l EPFL Alumni Annelies Garcia. Tous deux sont récompensés pour leur parcours exceptionnel. Après cette grande cérémonie, les diplômés se sont rendus dans leurs sections respectives pour recevoir leur diplôme en mains propres et faire la connaissance du parrain de leur section: un diplômé EPFL ayant terminé ses études dans la même section et qui se propose de répondre aux questions des jeunes diplômés et de les conseiller. Rendez-vous en 2015 pour la prochaine Magistrale! Laure de Saint Denis (MA 85) et Jacques de Saussure (MA 75) sont les deux lauréats des Alumni Awards 2014 remis lors de la cérémonie. C est dans un Swiss- Tech Convention Center plein à craquer que le président de l EPFL, Patrick Aebischer, et Annelies Garcia, directrice de l EPFL Alumni, ont remis son Alumni Award à Jacques de Saussure (MA 75). Les différents moments de la Magistrale ont été ponctués par la virtuosité de Dimitri Naïditch, pianiste ukrainien, qui a fait une réinterprétation jazz de quelques pièces de Bach avec ses musiciens. Pour voir tous les profils des lauréats Alumni Award, allez sur: fr/alumni-awards/ 29 30

16 Section Dossier Dossier Réussir une carrière internationale Actuellement, plus d'un quart des 29'000 diplômés de l EPFL résident à l étranger. Quatre d entre eux témoignent et donnent leurs conseils pour réussir son expatriation. Texte: Martine Brocard, Sophie Gaitzsch et Olivier Gschwend Illustration: Ilina Catana Les motifs d expatriation des diplômés de l EPFL sont variés. Parfois, c est pour continuer de travailler à la pointe de son domaine, pour obtenir un postdoc à l étranger, bénéficier d un cadre de travail plus flexible voire pour rejoindre l âme sœur. Ou tout simplement pour changer d air Sur les quelque diplômés de l EPFL, plus d'un quart réside aujourd hui à l étranger. Parmi eux, on trouve aussi bien des Suisses expatriés que des étrangers repartis dans leur pays après leurs études. La France compte le plus grand nombre de ces diplômés (2'517), suivie des Etats-Unis (495), de l Allemagne (360) et de l Italie (241). La recherche d un emploi hors de Suisse constitue bien sûr un des éléments clés du processus. Si c est une entreprise helvétique qui envoie son employé à l étranger, tout se simplifie. Mais il existe bien d autres solutions, comme en témoignent les expatriés interrogés. Des plateformes comme LinkedIn, des réseaux comme Swissnex, présents notamment à San Francisco et à Singapour, ou des colloques pour l emploi sont autant de façons de se créer des opportunités et d éviter de dépendre uniquement des offres d embauche traditionnelles. Les diplômés de l EPFL peuvent également contacter la communauté des diplômés qui se trouve déjà sur place en s adressant à l EPFL Alumni ou en consultant la page www. epflalumni.ch/antennes, pour contacter les bonnes personnes. Mais les diplômés de l EPFL ne sont pas les seuls à profiter des possibilités toujours plus grandes de mobilité. Près d un dixième de la population helvétique vit en dehors des frontières nationales. En 2013, cela concernait Suisses, soit l équivalent des habitants du canton de Vaud. Un chiffre en augmentation de 2,3% par rapport à 2012, selon des données du Département fédéral des affaires étrangères. «De manière générale, on constate que les Suisses migrent de plus en plus pour des séjours courts. Ils partent quelques années et reviennent, alors qu autrefois la tendance était plutôt l émigration définitive», observe Célia Francillon de l Organisation des Suisses de l étranger. paris singapour san francisco londres 31 32

17 Dossier Nicolas Grasset SV 08 Accueil chaleureux, intégration aisée et conditions de travail idéales, Singapour a séduit le Vaudois Nicolas Grasset et sa famille. Dossier Igor Perisic MA'91 Igor Perisic ne pensait pas rester plus de quelques mois à San Francisco. Quatorze ans plus tard, il n envisage toujours pas de quitter cette région des Etats- Unis où règne un fort esprit entrepreneurial. A près sa formation en chirurgie pédiatrique, Nicolas Grasset a réalisé une thèse en Sciences de la vie à l EPFL. Il y a deux ans, il s est expatrié à Singapour avec son épouse et leurs deux enfants (un troisième est né sur place). Il travaille comme chercheur sur les cellules souches de la peau à l institut de biologie médicale chez A*Star, une agence gouvernementale pour la science, la technologie et la recherche. «Réaliser un postdoc à l étranger est un atout indispensable dans une carrière», explique ce Lausannois. Lorsque son patron à l EPFL lui parle d une opportunité à Singapour, il est surpris. «J ai dû ouvrir une carte pour voir exactement où se trouvait ce pays!» «Les conditions de travail sont excellentes.» A première vue, le projet semble peu raisonnable. «Nous avions un bel appartement pas cher avec vue sur le lac, la régie n était pas enthousiasmée par la sous-location, et ma femme enseignante n avait droit qu à une année sabbatique On se disait qu on était fous», souritil. Cependant, «une fois la décision prise, on se rend compte qu il n y a que des solutions». Appartement, école, loisirs, «à Singapour rien ne manque pour les expats, mais tout a un coût!». Les écoles privées demandent environ 20'000 francs suisses par an, donc mieux vaut avoir un très bon salaire ou un soutien financier de son entreprise. Ses enfants se mettent à l anglais et au chinois à l école internationale, tandis que sa femme se lance dans un complément d études. Lui-même est comblé par sa situation professionnelle. «J ai été très bien accueilli. Nos conditions de travail, notamment l argent auquel nous avons accès pour la recherche, sont excellentes.» Pour s expatrier à Singapour, l idéal consiste à se faire envoyer par son entreprise afin de conserver un salaire suisse et de rester intégré dans le système helvétique, estime le quadragénaire. Les diplômés de l EPFL peuvent trouver des postes dans des domaines scientifiques, ou dans les banques. «Il existe aussi de nombreuses possibilités de postdocs.» Son contrat se termine en avril Le chercheur devra alors décider s il le prolonge ou non. Quelle que soit la suite, l expérience a été un succès. «Nous avons gagné une telle ouverture sur le monde que nous ne regretterons jamais d être partis.» Le couple caresse déjà l idée de repartir un jour au Canada peut-être. singapour Pieter J. TER KUILE 5,3 mio. d habitants 3 communautés principales (74% Chinois, 13,3% Malais, 9,2% Indiens) 2,5 % taux de chômage en Le standard légal d heures de travail hebdomadaires les plus + Société adaptée aux expatriés + Sécurité + Beaucoup de verdure et d espace les moins - Coûts de l écolage - Coûts du logement - Peu d accès à la nature Pour en savoir plus com Personnes de contact de l EPFL Alumni Kim-Vân Ho-Dac (IN 07) epfl.ch Nicolas Grasset (SV 08) alumni.epfl.ch A 48 ans, ce diplômé en mathématiques de l EPFL occupe le poste de vice-président de l ingénierie chez LinkedIn. «J apprends tous les jours! Nous nous réinventons constamment. Quand je suis arrivé en 2007, l entreprise comptait 170 employés, dont 40 ingénieurs. Maintenant nous sommes employés dont ingénieurs», se réjouit le Neuchâtelois Igor Perisic. A Mountainles plus View où il travaille, il est + Optimisme ambiant entouré par les bâtiments + Environnement professionnel très de Google, tandis que dynamique ceux de Microsoft sont + Bons salaires à 200 mètres. les moins - Difficile de trouver un logement - Ecoles publiques de qualité variable, écoles privées chères - Sensation d être dans une grande banlieue (pas vraiment de centre dans l agglomération) Pour en savoir plus com san-francisco-expats Personne de contact de l EPFL Alumni Christian Simm (PH 87) ch (Directeur de swissnex San Francisco) Ce père de trois garçons apprécie particulièrement l optimisme et l esprit entrepreneurial qui règnent dans ce coin des Etats-Unis. «Ici, les gens veulent changer le monde et les autres sont prêts à suivre.»il a lui-même tâté de la start-up pendant ses premières années à San Francisco. «Au début, il faut être prêt à travailler jusqu à 2 heures du matin.» Et même maintenant, au sein du mastodonte des réseaux professionnels, il peine à prendre les 12 jours de vacances auxquels il a droit. C est un des paradoxes de la vie aux abords de la SiliconValley: «L atmosphère est très relax, mais le travail est très poussé, très stressant.» Malgré la qualité des formations américaines, les diplômés de l EPFL ont néanmoins de bonnes perspectives aux Etats-Unis. D autant plus que de nombreux Européens suscep - tibles de connaître «le poly» travaillent dans les grandes sociétés de l agglomération de San Francisco. «Tout le monde a sa chance: l informatique, la physique, les statistiques, les sciences médicales, les sciences de l environnement, le génie rural et même l architecture. Il n y a pas de domaine où il faut renoncer.» Son conseil aux candidats à l expatriation: «Tentez l expérience! Ayez confiance en vous et soyez prêts à apprendre. Les gens ici se chargeront de vous enseigner.» Une fois sur place, trouver un logement relève du défi. «Heureusement, les salaires, notamment dans l informatique, permettent de louer sans problème.» La question de l écolage des enfants complique la donne. Dans les municipalités où les écoles publiques ont bonne réputation, les loyers grimpent en conséquence. A l inverse, là où les établissements scolaires sont considérés comme médiocres, les loyers baissent... Quant aux écoles privées, elles sont très chères. Igor Perisic envisage de rentrer en Suisse dans un futur indéfini. «J ai envie d aider à développer le côté start-up et de parler à la jeune génération pour lui dire qu il ne faut pas avoir peur d échouer.» Il anticipe déjà qu un tel mouvement se fera sans ses fils. «Mes enfants sont plutôt Américains, ils vont rester, mais ils viendront peut-être nous visiter de temps en temps!» Shutterstock san francisco habitants (mais plus de 7 millions pour l agglomération San José-San Francisco- Oakland) habitants par kilomètre carré, c est la ville la plus densément peuplée des Etats-Unis après New York + de 50 collines à l intérieur de la ville 40 funiculaires «La vie est très relax, mais le travail très stressant.» 33 34

18 Comme de ses congénères, Cédric Jolivet a quitté la Suisse pour s établir en France. Il s est installé à Paris en Il travaille comme cadre pour le développement et la maintenance des applications informatiques utilisées par les clients du groupe GDF Suez. Ce Vaudois d origine s installe dans la capitale française une année seulement après avoir obtenu son diplôme EPFL en Systèmes de communication. Cette transition rapide n est pas liée au hasard. Il souhaite rejoindre sa femme, rencontrée quelques années plus tôt lors d un échange à l Université Sophia Antipolis de Nice. Mais il désire aussi intégrer une entreprise solide face à la crise financière de 2009 et qui gère des projets à l échelle internationale. Il s oriente alors vers GDF Suez. Aujourd hui quatrième groupe mondial du secteur de l énergie, la multinationale basée à Paris compte plus de collaborateurs dans près de 50 pays. Mais tout ne s est pas déroulé sans effort. En France, le diplôme EPFL n est pas aussi réputé que dans le reste de l Europe. «Les Français ne connaissent pas la renommée de l école. J ai dû batailler pour convaincre mes employeurs de la qualité de mon cursus.» Trouver un Cédric Jolivet SC 08 Dossier Cédric Jolivet a choisi de s établir en France. Cette décision lui a permis de gravir rapidement les échelons d une grande entreprise. emploi via les annonces internet n est donc pas facile. A ceux désirant s aventurer à Paris, il conseille vivement de participer directement à des colloques pour l emploi qui permettent de défendre ses compétences en personne. Mais avant de se lancer, il est essentiel de «cibler le secteur d activités que l on veut intégrer. Et surtout, de trouver de réelles motivations professionnelles». Pourquoi la France, dont les salaires ne rivalisent pas avec ceux proposés en Suisse, lui demande-t-on souvent? La décision de s expatrier et le choix d une destination vont bien audelà de l aspect financier et reposent sur «un équilibre entre vie privée, professionnelle et accomplissement de soi». Par exemple, le marché du travail français est moins obstrué pour les personnes solidement formées du secteur tertiaire. Alors que certains de ses amis ont mis près d un an et demi pour trouver un emploi en Suisse, lui s est vu engagé cinq fois plus vite. Les perspectives d avenir sont également incomparables. A 33 ans, il dirige aujourd hui une équipe de plus de 60 personnes dont les projets peuvent atteindre un budget de 15 millions d euros. Atteindre un poste à haute responsabilité en moins de cinq ans représente une «évolution presque impossible aussi rapidement en Suisse». 2,2 mios ,1% 303 d habitants ressortissants suisses paris de chômage alpha du centaure les plus + Pas de visa de travail nécessaire + Meilleure sécurité sociale, protection contre les licenciements + Evolution rapide, poste à haute responsabilité les moins - Difficile de trouver un logement sans emploi - Prix des loyers élevés - Transports difficiles - Procédures administratives lourdes Pour en savoir plus logement/se-loger-a-paris/p9378 Personne de contact de l EPFL Alumni Marie-Christine Sawley (PH 85) marie-christine. «En cinq ans, j ai évolué vers un poste à haute responsabilité.» stations de métro «Dans une ville de cette taille, les possibilités sont multipliées.» londres Peter Moore Dossier Marc-Henri Chamay IN 91 Flexibilité, dynamisme et ouverture: pour Marc-Henri Chamay, travailler à Londres offre de nombreux avantages. des grandes qualités du marché du travail londonien, c est son ouverture. Une personne qui n est pas Anglaise «Une et qui ne vient pas d une grande université du pays ne sera pas pénalisée, pour autant qu elle maîtrise bien la langue.» Le Genevois Marc-Henri Chamay, diplômé de l EPFL en informatique en 1991, maîtrise le sujet sur le bout des doigts: il est installé dans la capitale britannique depuis dix-sept ans. «En 1997, après un MBA à Paris et un passage chez Reuters à Genève, j ai réalisé que Londres était l endroit en Europe où il fallait se trouver pour travailler dans les nouvelles technologies. C est le cas encore à l heure actuelle. On y trouve une activité frénétique, beaucoup de nouvelles sociétés et de capitaux.» Marié et père de deux enfants, Marc-Henri Chamay est aujourd hui associé du cabinet d avocats Allen & Overy et dirige Derivative Services, une filiale du groupe spécialisée dans les services online. La flexibilité constitue un autre atout de l environnement de travail londonien. «Aujourd hui, je travaille depuis la maison. L organisation est beaucoup moins rigide qu en Suisse. C est d ailleurs l une des principales raisons pour lesquelles je ne m imagine pas rentrer pour l instant.» Pour trouver un emploi à Londres, Marc- Henri Chamay conseille de miser sur le marché local: se faire connaître des chasseurs de têtes, entrer directement en contact avec les personnes qui recrutent via LinkedIn. «Je recommande aussi de se lancer en début de carrière, le meilleur moment pour prendre le risque d aller voir ailleurs.» Et de souligner que Londres offre des opportunités de carrières particulièrement dynamiques. «Dans une capitale de cette taille, les possibilités sont multipliées.» Quant aux salaires, ils sont très attractifs. Mais il ne faut pas négliger les coûts élevés du logement et, pour ceux qui ont une famille, de l écolage des enfants. «Pour des questions de qualité de l enseignement, nous avons opté pour une école privée, ce qui représente un investissement très important.» Autre bémol dont les candidats au départ doivent être conscients: en Grande- Bretagne, les formations techniques ne rencontrent que peu de reconnaissance. «Le Royaume-Uni a beaucoup misé sur les services et négligé l industrie. Les filières techniques ne sont pas valorisées comme en France ou en Allemagne.» 8,17 millions d habitants 43 universités 3,5 mio. de trajets par jour dans le Tube 40% d espaces verts les plus + Ouverture du marché du travail + Flexibilité de l environnement de travail + Dynamisme du secteur des nouvelles technologies les moins - Coût du logement - Coût de l écolage - Instabilité du système de transport Pour en savoir plus Personne de contact de l EPFL Alumni Naoufal Adlouni Alami (SC'06) alumni.epfl.ch 35 36

19 Antennes Antennes Les antennes de l EPFL Alumni Les 29'000 diplômés répartis à travers le monde peuvent compter sur la présence de 18 antennes en Suisse et à l étranger pour les assister, les réunir ou pour répondre à leurs questions. Sur les diplômés de l EPFL, plus de 25% habitent actuellement en dehors de la Suisse. Pour faire vivre cette communauté, l EPFL Alumni a mis en place des antennes réparties dans 14 grandes villes: Montréal, Shanghai, Abidjan, Madrid, San Francisco, New York, Paris, Lyon, Londres, Bangalore, Hong Kong, Tokyo, Lisbonne et Singapour. Ces 14 antennes qui viennent compléter les quatre antennes déjà existantes en Suisse sont autant de contacts pour les diplômés sur place. Des contacts qui peuvent les aider à se rencontrer au travers d événements organisés régulièrement, les épauler dans leurs démarches administratives ou les aiguiller lorsqu il s agit d obtenir des renseignements professionnels. Chacune de ces antennes est représentée par un ou plusieurs diplômés de l EPFL qui s engagent à animer la communauté de sa région. Ces antennes sont importantes autant pour les diplômés que pour l EPFL Alumni, qui s assure une présence à l étranger, et aussi pour l EPFL, qui peut ainsi garder le contact avec ses diplômés. De plus, ces antennes animées par des bénévoles sont le signe d une véritable communauté EPFL à l étranger. Antennes suisses Antennes internationales Christian Simm (PH 87) Etats-Unis, San Francisco Fondateur et directeur exécutif de Swissnex San Francisco. Exemple concret du role des antennes: reconnaissance de diplome au Canada Les diplômés EPFL qui arrivent au Canada doivent suivre une procédure pour faire reconnaître leur diplôme ou faire partie de l ordre des ingénieurs du Québec. Cette procédure se déroule en plusieurs étapes et peut demander du temps. Un diplômé de l EPFL, Patrick Ngallemo (IN 09), est en train de suivre cette procédure et se met à la disposition des diplômés qui s apprêtent à suivre le même parcours. Pour le contacter, écrivez-lui à l adresse hever_patrick. Allan Estivalet (GC 08) Etats-Unis, New York Associé chez RIZZO Associates à New York, réalisation de projets majeurs d infrastructures, notamment dans le domaine de l énergie hydraulique Meriem Benmelouka (MoT 07) Canada, Montréal Dirige depuis août 2010 le Campus des technologies de la santé (CTS) à Montréal Carlos Da Silva Bartolo (EL 79) Portugal, Lisbonne Board Member Private Equity BCP Capital, Business Angel and Advisor Naoufal Adlouni Alami (SC 06) Grande-Bretagne, Londres Commodities Structuring chez Deutsche Bank Marie-Christine Sawley (PH 85) France, Paris ExascaleLab Director chez Intel à Paris Antoine Loucou (EL 79) Côte d Ivoire, Abidjan Télécom Côte d Ivoire Frédéric Veron (GM 84) France, Rhône-Alpes Directeur chez PricewaterhouseCoopers, Lyon Laurent Rus (GC 95) Espagne, Madrid et Barcelone Dirige l équipe de Ponts et Ouvrages Civils chez Arup, groupe mondial actif dans le domaine de la construction depuis 2009 Emilie Michel (PH 07) Genève Stratégiste quantitatif chez 1875 Finance Jacques Pansard (PH 73) Vaud, Valais Consultant indépendant après avoir été l associé de grands cabinets internationaux et professeur durant douze ans à ESCP Europe Paris Tarik Kapić (IC 03) Berne, Neuchâtel, Fribourg, Jura Swiss & European Patent Attorney, Intellectual Property Professional, Bovard AG Jonathan Maim (IN 09) Inde, Bangalore Indépendant high quality social mobile apps Laurent Audergon (GC 01) Suisse orientale Dirige le domaine «consulting et gestion de projets» chez Emch+Berger Zhanbing Ren (EL 90) Chine, Shanghai Président de la société Shanghai Sino-Swiss International Trading Co Ltd Kim-Vân Ho-Dac (IN 07) Singapour Sourcing (stratégie onshore/ offshore) entre Paris, Singapour et l Inde chez Crédit Agricole Corporate& Investment Bank. Stéphane Essade (MX 99) Japon, Tokyo Business Manager chez Saint-Gobain Abrasives Loic Engelhard (AR 06) Chine, Hong Kong Real Estate Entrepreneur, ENGELHARD & CO. LTD Vous voulez créer une antenne de l EPFL Alumni? Contactez le bureau à l adresse: 37 38

20 Agenda Sommaire THÉÂTRE DE VIDY LAUSANNE février ORGUE La section EPFL Alumni BE-FR-NE-JU organise une démonstration d orgue pour ses membres le 3 février à l Eglise française de Berne. CANADA Les diplômés canadiens de l EPFL sont invités le 24 février 2015 au Swiss-Canada Innovation Day à Montréal, sur le thème «Healthy and Active Aging: Social/Economic Impacts and Technology/Business Opportunities» mars INNOVATION Une conférence sera organisée avec Debiopharm, partenaire de l EPFL Alumni, sur le thème de l innovation. Les détails de la conférence seront disponibles sur notre site internet: agenda 2015 Start-up Le 18 mars, une grande soirée d'investissement pour les start ups aura lieu sur le campus de l'epfl. Cette soirée est proposée par Business Angels Switzerland (BAS) maths Soirée Alumni/étudiants de la section Maths le 24 mars. Organisées régulièrement par l'epfl Alumni, ces soirées sont une excellente occasion pour les étudiants de rencontrer les diplômés de leur section. CHIMIE Une grande soirée réunissant les diplômés et les étudiants de la section chimie permettra aux étudiants et aux diplômés de la section de se rencontrer. Plus d informations concernant cette soirée seront disponibles sur BRAIN FORUM Du 30 mars au 1 er avril 2015, le Swisstech Convention Center de l'epfl accueillera les plus grands spécialistes de la recherche sur le cerveau, des neurosciences et des soins personnalisé pour faire le point sur les découvertes scientifiques dans ce domaine. Impressum ESPACES CONTEMPORAINS Abonnement pour deux ans (12 numéros et 2 hors-série) à 58.- au lieu de 70.-) MOBILITY Ponctuellement, un abonnement annuel à au lieu de plus un crédit de circulation de 30.- Offre valable jusqu à fin décembre LE TEMPS 10% de remise sur l abonnement annuel Premium PROFITEZ DE RABAIS COMMERCIAUX EUROPCAR Pour remercier ses contributeurs, l EPFL Alumni leur permet de bénéficier d offres commerciales avantageuses: presse écrite, informatique, assurances, théâtre, transports... de nombreux rabais exclusifs leur sont offerts. 100 cartes de réduction au Théâtre Vidy Lausanne, ainsi qu un prix d entrée de 26.- au lieu de 37.- PME MAGAZINE 20 % sur l abonnement annuel 93.- au lieu de MATÉRIEL INFORMATIQUE Rabais sur l achat d ordinateurs. La prochaine période d achat débutera le 9 février 2015 Distribué en même temps que Technologist, magazine européen de la science, publié par EuroTech Univesities, dont l'epfl fait partie. 39 éditeur EPFL Alumni Rolex Learning Center Station Lausanne Suisse T Réalisation éditoriale et graphique LargeNetwork 6, rue Abraham-Gevray 1201 Genève Suisse T Responsables de la publication Gabriel Sigrist et Pierre Grosjean Direction de projet Alexandre Bisenz pour l EPFL Alumni Séverine Géroudet pour LargeNetwork Rédaction Emmanuel Barraud Alexandre Bisenz Martine Brocard Sophie Gaitzsch Séverine Géroudet Olivier Gschwend Blandine Guigner Nik Papageorgiou Jean-Christophe Piot Julien Robyr William Türler Camille von Kaenel Direction graphique Romain Guerini Mise en page Julie Berclaz Ilina Catana Romain Guerini couverture Igor Perisic par Marc Olivier Le Blanc Traduction Technicis, Paris Imprimeur Pajo, Estonie Distribution 20'000 exemplaires ASSURANCES Les deux compagnies d assurances Sympany et Swica proposent des rabais sur leurs assurances maladie complémentaires Des conditions avantageuses sur la location de véhicules PPUR Remise de 10% sur toutes les commandes Découvrez le détail de ces offres sur De nouvelles offres sont en préparation... Rendez-vous dans les prochaines éditions du magazine 40 des diplômés de l EPFL. PUBLICATIONS TAMEDIA Offre d abonnement à prix réduit aux quotidiens «24 heures», «Tribune de Genève», «Le Matin», «Le Matin Dimanche» et au magazine «Bilan»

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études Etudier à l EPFL Les spécialités Maya Frühauf Service de promotion des études Rankings mondiaux 2014: USA Top, les EPF pas loin... (Eng. & Technology) QS (Eng. & Technology) THE (Eng. & Technology) Shanghaï

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)*

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)* l epfl en chiffres ÉTUDIANTS EFFECTIFS RÉSUMÉ DES CANDIDATURES BACHELOR, MASTER ET DOCTORAT Candidatures bachelor & CMS Total candidatures bachelor & CMS Total nouvelles immatriculations (bachelor années

Plus en détail

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial?

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Assemblée régionale Europe de l APF, 20 novembre 2012 Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Patrick Aebischer Contexte général Place du français La Francophonie

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2015) La Direction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL Les défis des Universités Européennes Patrick Aebischer, Président de l EPFL Présentation ANRT-FutuRIS, 16.09.2010 Contexte Europe Constat Prédominance des Universités américaines et anglaises dans les

Plus en détail

Université d Ottawa. ÉCOLE de GESTION TELFER. La haute performance. Ça part d ici : le MBA Telfer

Université d Ottawa. ÉCOLE de GESTION TELFER. La haute performance. Ça part d ici : le MBA Telfer Université d Ottawa ÉCOLE de GESTION TELFER La haute performance Ça part d ici : le MBA Telfer La haute performance À propos de l École de gestion Telfer de l Université d Ottawa L École de gestion Telfer

Plus en détail

RESULTATS D ENQUÊTE: LES SALAIRES DES DIPLÔMÉS DE L EPFL

RESULTATS D ENQUÊTE: LES SALAIRES DES DIPLÔMÉS DE L EPFL RESULTATS D ENQUÊTE: LES SALAIRES DES DIPLÔMÉS DE L EPFL Pendant l été 2013, l EPFL Alumni a réalisé une enquête portant sur les parcours professionnels des diplômés de l EPFL (Diplôme, Master et/ou Doctorat),

Plus en détail

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD)

CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL. (anciennement OUI-DD) CONCOURS Durabilis UNIL-EPFL (anciennement OUI-DD) Table des matières 1. En bref... 3 2. EPFL-UNIL et le développement durable... 3 3. Conditions générales d admission... 4 3.1 Le projet... 4 3.2 Etudiants

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

24 programmes master

24 programmes master 66 L EPFL EN CHIFFRES 2014 en bref recherche 350 laboratoires 3342 publications scientifiques selon la base de référence ISI web of science 94 bourses ERC (de 2007 à 2014) dont 4 en provenance du FNS en

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva PV - ASSEMBLEE GENERALE MAI 2015 Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva Repositionnement stratégique Le PV de l'ag 2014 ayant été approuvé, le Bureau Exécutif a présenté

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2009) La Direction

Plus en détail

Learning Expedition Dublin

Learning Expedition Dublin Learning Expedition Dublin Du 3 au 5 novembre 2015 Inclus une journée au Salon web summit www.institut-commerce-connecte.com Le contexte Le Dublin Web Summit : une rencontre incontournable dans le secteur

Plus en détail

Voyage Exploratoire Barcelone

Voyage Exploratoire Barcelone Voyage Exploratoire Barcelone 24 au 26 février 2016 Inclus une journée au Mobile World Congress Le contexte Elue «Capitale européenne de l innovation» par la commission européenne en 2014, Barcelone accueille

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel

«L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel «L entraîneur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire» John Kessel Pascale JOLY, Fondatrice du Cabinet : COACHDAFFAIRES Entrepreneur, Executive & Business Coach AAA Autodidacte,

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

Planet AIXCAET. Edito par Marie Allantaz. Bienvenue à Sandra Carrette. Septembre 2013. Biographie. Mes plus beaux voyages

Planet AIXCAET. Edito par Marie Allantaz. Bienvenue à Sandra Carrette. Septembre 2013. Biographie. Mes plus beaux voyages Septembre 2013 Planet AIXCAET Edito par Marie Allantaz Une année 2013/2014 qui s annonce chargée de bonnes surprises et une rentrée sur les chapeaux de roue avec le traditionnel rendez-vous de l IFTM/TopRésa.

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime:

Grow your own way. Tes possibilités de carrière. www.pwc.ch/careers. The opportunity of a lifetime: www.pwc.ch/careers Grow your own way Tes possibilités de carrière The opportunity of a lifetime: Audit Conseil juridique et fiscal Conseil économique Services internes Une mine d expériences: éditorial

Plus en détail

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r

D E V E N E Z C E N T R A L i e n É C O L E C E N T R A L E P A R I S. l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r É C O L E C E N T R A L E P A R I S l e a d e r, e n t r e p r e n e u r, i n n o v a t e u r D E V E N E Z C E N T R A L i e n I n g é n i e u r d e h a u t n i v e a u s c i e n t i f i q u e e t t e

Plus en détail

Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff

Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff Polytech 3 volets V7.indd 3 27/10/12 19:11 Conception graphique : Nicolas Piroux - Photos : Campus communication - Camille Boulycault ; UPS mission Campus ; Florent Delaigue ; Gwenaël Le Garff ; Shutterstock

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ELCA GROUP

RAPPORT ANNUEL ELCA GROUP RAPPORT ANNUEL ELCA GROUP 2013 CHAQUE ANNÉE, cette lettre est l occasion pour moi de faire le point sur la marche de nos affaires, sur nos réalisations, sur nos ambitions. Chaque année, je suis très fier

Plus en détail

«PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES

«PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES BACHELOR «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Roger HAUPT senior manager communication services à RUAG Defence, Aigle > MÉTIER / Venant de la technique, je voulais élargir ma palette de compétences.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite!

MundiaTawjih : à chaque étape de votre parcours! ot du président. Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! Dr. Amine Bensaid Président de l Université Mundiapolis à Casablanca ot du président Révéler votre potentiel est la clé de votre réussite! L Université Mundiapolis à Casablanca est une institution qui

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller

Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller L École Nationale d Ingénieurs de Metz en partenariat avec L ÉCOLE DE GESTION TELFER DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA Le MBA Telfer à Metz Le pouvoir d exceller La HAUTE PERFORMANCE Partenariat unique L École

Plus en détail

Questionnaire ERASMUS

Questionnaire ERASMUS Questionnaire ERASMUS Généralités Université, Pays, Ville Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Suisse, Lausanne Type d'échange Erasmus Année d'échange 2013-2014 Période d'échange 1 an Année

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

le Salon de l Innovation

le Salon de l Innovation Découvrez notre nouvelle plate-forme: le Salon de l Innovation 13 e GS1 Forum Suisse de Logistique INNOVATIONS: impacts sur la Supply Chain, de l achat au service client Salle polyvalente, Ecole Polytechnique

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE

chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE chapitre 1 ORIENTATION : LES ÉTUDES EN MANAGEMENT Par Christine GUESDON avec l aide de Jean TULOUP et de Mustapha BENKALFATE 8 Chapitre 1 L engouement pour les formations en management, au sein des écoles

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002)

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) MEDITERRANEAN institute OF TECHNOLOGY The Unique English-Speaking Engineering School in Tunisia 'Masters in Systems

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

Good Job Good Life Pour tout savoir sur le Bachelor de Toulouse Business School, 18 parcours de diplômés à découvrir en quelques clics

Good Job Good Life Pour tout savoir sur le Bachelor de Toulouse Business School, 18 parcours de diplômés à découvrir en quelques clics COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 13 mai 2013 Good Job Good Life Pour tout savoir sur le Bachelor de Toulouse Business School, 18 parcours de diplômés à découvrir en quelques clics Trouver la bonne orientation

Plus en détail

Le projet de club Business Angels A3 :

Le projet de club Business Angels A3 : Le projet de club Business Angels A3 : Un club d investissement et coaching des start-ups autour de l EPFL a été approuvé lors de l assemblée générale et le Comite de l A3 en Novembre 2008.avec les objectifs

Plus en détail

InterActiv. Dossier. Interviews de jeunes diplômés. Actualités. Réseau des Anciens Collegium Droit Economie Gestion d Orléans.

InterActiv. Dossier. Interviews de jeunes diplômés. Actualités. Réseau des Anciens Collegium Droit Economie Gestion d Orléans. InterActiv Réseau des Anciens Collegium Droit Economie Gestion d Orléans La Newsletter des Anciens DEG d Orléans Juin 2014 Banque Gestion des Ressources Humaines Assurance Expert Comptable Contrôle de

Plus en détail

PASSEPORT PÔLE ENTREPRENEURIAT ETUDIANT REGIONAL PEPITE CENTRE

PASSEPORT PÔLE ENTREPRENEURIAT ETUDIANT REGIONAL PEPITE CENTRE PASSEPORT PÔLE ENTREPRENEURIAT ETUDIANT REGIONAL PEPITE CENTRE Pepite Centre est le Pôle Étudiant Pour l Innovation, le Transfert, l Entrepreneuriat de la Communauté d Universités et Etablissements Centre-Val

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE Certificate of Advanced Studies RESSOURCES HUMAINES octobre à juin 4 universités pour former les acteurs RH aux actions stratégiques dans les organisations www.masrh.ch depuis 1992 + de 20 ans d expérience

Plus en détail

L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants

L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants COMMUNIQUE DE PRESSE PAU, le 19 mai 2015 L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants Forte d une belle dynamique d ouverture à l international, à travers

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Former une nouvelle génération de

Former une nouvelle génération de Former une nouvelle génération de leaders africains ASE Akassato, Abomey-Calavi 02 BP 372 Cotonou Republique du Benin Tel: (+229) 23 11 40 18 info@africanschoolofeconomics.com NOTRE MISSION L African School

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales

GLION EN BREF. Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales GLION EN BREF Personne de Contact: Addresse: Mme Alexia Robinet Responsable Senior des Relations Publiques Internationales Laureate Hospitality Education Rue du Lac 118, 1815 Clarens Suisse Contacts: Tél

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

SMU. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2)

SMU. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2) Cheminement Vers une Carrière à l International Mot du Président

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

EXECUTIVE Mastères Spécialisés

EXECUTIVE Mastères Spécialisés EXECUTIVE Mastères Spécialisés 2009/2010 BUSINESS CONSULTING Direction de projets de changement INTRODUCTION Ce programme est un cursus de formation européen visant à former des cadres expérimentés à la

Plus en détail

bono pro investing in students future «Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez donc l'ignorance!» Derek Bok

bono pro investing in students future «Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez donc l'ignorance!» Derek Bok «Si vous pensez que l'éducation coûte cher, essayez donc l'ignorance!» Derek Bok Association bono Le Manège 3 1128 Reverolle Suisse http://www.bono.org founders@bono.org Les débuts de bono Tout commence

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

www.aceefrancophonie.org

www.aceefrancophonie.org www.aceefrancophonie.org L Édito Réussir sa rentrée Chers lecteurs, À quelques différences près des bonnes résolutions portées autour de l amour, la santé et le bonheur à l occasion du nouvel an, nos espoirs

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif.

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif. SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif powered by 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de choisir

Plus en détail

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme

LE CONCEPT. apprendre par et avec les autres! Notre ambition (en 140 caractères!) PAMELA / Professeur des tylisme DOSSIER DE PRESSE LE CONCEPT PAMELA / Professeur des tylisme Kokoroe embrasse la tendance du «Co» du «Share sans être Cher». Avec sa plateforme de partage du savoir, Kokoroe se positionne en acteur disruptif

Plus en détail

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP . Communiqué de Presse L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP Bordeaux, 1 er septembre 2014 Aujourd hui, l INstitut Polytechnique de Bordeaux (3200 étudiants, 280 enseignants-chercheurs,

Plus en détail

#BigData Dossier de presse Mai 2014

#BigData Dossier de presse Mai 2014 #BigData Dossier de presse Mai 2014 La valeur du Big Data pour l entreprise Comment permettre l avènement d une culture de la donnée pour tous? Dans un monde porté par la mobilité et le Cloud, non seulement

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap?

Séminaire romand pour cadres d INSOS. Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Séminaire romand pour cadres d INSOS Réinventer les institutions pour personnes en situation de handicap? Du 25 au 27 novembre 2015 Séminaire INSOS Les institutions pour personnes en situation de handicap

Plus en détail

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée.

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. EMPOWERING MANAGEMENT Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. «NEOMA Business School, née de la fusion de Rouen Business School et Reims Management School, affiche une double ambition : être

Plus en détail

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport SPORTS MANAGEMENT SCHOOL Le meilleur chemin vers le business du sport L univers du SPORT BUSINESS Aujourd hui, le sport est un univers de business, aux mains de spécialistes du droit, de la finance, de

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

MBA GAMES 2016 PLAN DE COMMANDITE

MBA GAMES 2016 PLAN DE COMMANDITE MBA GAMES 2016 PLAN DE COMMANDITE 1 Québec, le 30 mars 2015 Madame, Monsieur, Je suis fier, au nom de la Faculté des sciences de l administration de l Université Laval (FSA ULaval), d appuyer la démarche

Plus en détail

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 lundi 6 juillet 2015 Sommaire AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 «Data Science for Insurance Sector», la montée en Chaire commune d AXA

Plus en détail

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 2 octobre au 14 décembre 2012 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux.

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. LAUSANNE - BIENNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES

BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES LES 10 RAISONS DE CHOISIR UNE ÉCOLE DU GROUPE IGS 1. Des formations professionnalisantes : à l Université Professionnelle Internationale, la pédagogie est orientée

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG Narration : Lorsque vous présentez une demande de bourse au CRSNG, votre demande doit vous permettre de vous démarquer parmi

Plus en détail