Info Media Basket Saison

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info Media Basket Saison 2011-2012"

Transcription

1 Info Media Basket Saison Samedi 22 octobre 2011

2 20 24 heures Samedi-dimanche octobre 2011 Sports Rugby, Coupe du monde Etsilejourdegloireétait arrivépourlexvdefrance? Loin d avoir les faveurs de la cote, l équipe de Marc Lièvremont reste labêtenoiredes AllBlacks.Aellede le prouver demain Eric Planès/ Jean-Antoine Calcio Le défi est terrible. Nul observateur sensé ou grand spécialiste du rugby ne mise un fifrelin sur les chancesduxvdefrancedebattre la Nouvelle-Zélande, demain dès10h,enfinaledelacoupedu monde. Il prendrait ainsi sa revanche sur la défaite enregistrée lors de la première édition de l épreuve, en Mais les rêveurs songent aux fantastiques chevauchées du passé. La plus belle restera à jamais celle de Débordés en première mi-temps, les Coqs gaulois avaient été touchés par la grâce après le repos, terrassant les Néo-Zélandais. Quarante minutes de folie, marqués notamment par des essais insensés. Comment oublier celui de Christophe Dominici, qui bénéficia d un rebond fou? Une euphorie créatrice, géniale, qui avait conduit à la plus fantastique victoire des Bleus. Plusprèsdenous,lesuccèsse révéla plus chanceux en quarts de «Ce sera très serré, les Français n ont rien à perdre etlapressionest sur les All Blacks» Yannick Jauzion, joueur du Stade Toulousain finale en Les Français avaient en effet battu leur adversaireàlasuited unessaientaché d un en-avant Il n en demeure pas moins que le XV de France apparaît toujours comme la bête noire des Blacks. Ne serait-ce qu en raison de son côté imprévisible, que redoutent les Néo- Zélandais. Rigueur de retour VoilàdonclesFrançaisaupiedde leur Everest. Demain dimanche, ils livreront le combat d une vie. Le joueur toulousain Yannick Jauzionenestpersuadé.«Ceseratrès serré, les Français n ont rien à perdreetlapressionestsurlesall Blacks. Le contexte paraît certes compliqué. Mais, décomplexés et émancipés, les Bleus puisent fréquemment l énergie de la révolte dans l adversité. Seuls contre tous ils sont capables de tout», lance celuiqui,danssonclub,peutévoluer comme trois-quarts centre ou comme demi d ouverture. Pour y parvenir, la constance et la conviction dans la prise d initiative constitueront les indispensables moteurs de la performance. Les Tricolores, totalement affranchis de Marc Lièvremont, entretiennent publiquement la fausse bonne entente avec ce der- AFP PapéetDusautoirlancésàlapoursuitedeCoryJane.LesAllBlackssemblententête,mais AP Comparatif NOUVELLE-ZÉLANDE Superficie km 2 Habitants 4,331 millions Fédération fondée en 1892 Nombre de licenciés (dont femmes) 562 clubs Couleur Noir Championne du monde en 1987, finaliste en 1995 Poids du pack Environ 930 kg Forces - Vitesse et puissance du mouvement - Organisation offensive - Lancements de jeu millimétrés - Individualités au service du collectif Faiblesses - Jeu physiquement exigeant, d où la difficulté d être constant durant 80 minutes - Supportent mal d être mis sous pression Entraîneur Graham Henry. Reconduit à la tête des Blacks en 2007, il sait n avoir aucun droit à l erreur. L échec serait terrible et la pression insupportable. Destinée maudite ou reconnaissance éternelle? Seul le titre le fera roi. 38 victoires FRANCE Superficie km 2 Habitants 65,027 millions Fédération fondée en 1919 Nombre de licenciés (dont femmes) 1630 clubs Couleurs Maillot bleu, short noir Finaliste en 1987 et en 1999 Poids du pack Environ 870 kg Forces - Discipline et conquête (touche, mêlée) - Art de jouer le contre - Deux grands buteurs - Défense collective Faiblesses - Manque de vitesse - Manque d agressivité dans les duels 1 contre 1 - Cohésion parfois insuffisante Palmarès (sur 51 affrontements) Entraîneur Marc Lièvremont. Choisi en 2007 pour son profil anti-laporte, il n a jamais réussi à fédérer. Un Grand Chelem, des défaites retentissantes et son inexpérience en ont fait un sélectionneur incompris, fébrile et méfiant. 1 nul 12 victoires En Coupe du monde: 3 victoires 2 victoires G. LAPLACE. TEXTE: J.-A. CALCIO. nier et paraissent être revenus à un jeu plus structuré. Depuis la surprenante mais salutaire déroute contre la formation de Tonga,l utopieestauplacardetla rigueur de retour.«le match qui nous ressemble, c est celui que nous avons livré contre l Angleterre.Lastratégiedejeum aalors semblé mieux définie et surtout plus réaliste», ajoute Jauzion. S il pense que les Néo-Zélandais devraient profiter d un environnement très favorable, devant un public acquis à leur cause, il estime qu ils auraient tort de sousestimer les Bleus. Le Toulousain porte aussi un regard lucide sur ses camarades de club membres de la sélection: «Dusautoir est un admirable leader, Servat constitue la garantie tousrisques,alorsquelapairemédard-clerc est exemplaire et déterminante. Poux, formidable de courage, et Milo, exemplaire de dignité, complètent le tableau.» Enfin, si son pronostic de cœur est bleu, Yannick Jauzion craint queleshommesennoirnel emportent23à20. Equipes probables Nouvelle-Zélande Dagg- Jane, Smith, Nonu, Kahui- Cruden, Weepu- McCaw, Read, Kaino-Whitelock,Thorn-O. Franks, Mealamu, Woodcock. Sur lebanchore,b.franks,a. Williams, Thomson, Ellis, Donald, S. B. Williams. France Médard- Clerc, Rougerie, Mermoz, Palisson- Parra, Yachvili- Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir -Nallet,Papé-Mas,Servat, Poux. Sur le banc Szarzewski, Barcella, Pierre, Ouedraogo, Doussain, Trinh-Duc, Traille. Cyclisme sur piste Le quatuor suisse seulement12 e Le«quatre»suissesurpistea connuuncoupd arrêtsurle chemin d une qualification pour les Jeux olympiques. Lors des championnats d Europe à Apeldoorn(PB),iladûse contenter du 12e rang. Claudio Imhof lâché, le Vaudois Cyrille Thiéryamenéleplussouventle trio formé avec Silvan Dillier et le Genevois Loïc Perizzolo, fiévreux de surcroît. SI Papp sanctionné Cyclisme L agence antidopage américaine(usada) annonce que l ex-coureur cycliste Joe Papp a été interdit huit ans de compétition pour trafic de produits dopants. Une activité dont il clame avoir fait profiter le mari de Jeannie Longo. AFP Radwanska à Istanbul Tennis L abandon de Marion Bartoli au tournoi de Moscou la privedumasters(25au30octobre à Istanbul). La Polonaise Agnieszska Radwanska est ainsi la 8e qualifiée pour l épreuve. SI Résultats Tennis Moscou. Tournoi ATP 250 et WTA ( dollars/indoor). Quarts de finale messieurs:tipsarevic(ser/1)bat Tursunov(Rus/6) Troicki(Ser/2) bat Bogomolov Jr.(EU/5) 7-6(8/6) 6-7(1/7) 7-6 (7/1). Davydenko(Rus/4) bat Berrer(All) Chardy(Fr) bat Kohlschreiber(All) Quarts de finale dames:vesnina(rus) bat Bartoli(Fr/3) ab. Kanepi(Est) bat Kuznetsova(Rus/6) Cibulkova(Slq/8) bat Zvonareva(Rus/1) U Stockholm. Tournoi ATP 250 ( euros/indoor). Quarts de finale: Raonic(Can/6) bat Dimitrov(Bul) JNieminen(Fin) bat Kamke(All) Blake(EU) bat Nalbandian(Arg) forfait. U Luxembourg. Tournoi WTA ( dollars/indoor). Quarts de finale: Azarenka(Bié/1) bat Benesova(Tch) Görges(All/6) bat Sevastova(Let) 5-2 ab. Niculescu(Rou) bat LHradecká(Tch) Keothavong(GB) bat Schoofs(PB) U Séoul. Challenger ATP ( dollars/dur). Quart de finale: Bohli(S)bat Chiudinelli (S) Le Vaudois en demi-finale contre Lu(Taiwan/1). Rugby Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. A Auckland. Pour la 3e place:australie-pays de Galles 21-18(7-3). Finale (dimanche 10 h sur TSR2):France-Nouvelle-Zélande. Motocyclisme Sepang. Grand Prix de Malaisie. Essais libres (temps combinés). 125 cm3:1.terol (Esp), Aprilia, (149,202 km/h). 2. Cortese(All), Aprilia, à Vazquez (Esp), Derbi, à Puis: 28. Pedone(S), Aprilia, à Colandrea(S), Aprilia, à Moto2: 1. Bradl(All), Kalex, (155,473 km/h). 2. Espargaro(Esp), Pons Kalex, à Aegerter(S), Suter, à Pirro(It), Moriwaki, à Lüthi(S), Suter, à Puis: 24. Krummenacher(S), Kalex, à A l affiche ce week-end Basketball LNA messieurs Aujourd hui Starwings Bâle- Boncourt Fribourg- Monthey 17.30Nyon-LionsdeGenève Dimanche Massagno- Vacallo Classement: 1. Monthey 3/6; 2. Lions de Genève et Fribourg 2/4; 4. Lugano 3/4. 5.Vacallo2/2;6.NyonetBoncourt3/2; 8. Starwings Bâle et Massagno 3/0. LNA dames Aujourd hui 17.30HopeGBA-Nyon LU Highflyers- Martigny Dimanche 16.00ElficFR-Pully Classement: 1. Elfic Fribourg et Hélios Valais 2/4; 3. Hope-GBA, Ovronnaz Riva et Nyon 2/2;7.LucerneetPully1/0;9.UniBâle2/0. Volleyball LNA messieurs Aujourd hui Amriswil- Lutry/Lavaux Chênois- LUC Schoenenwerd- ZH Unterland Lugano- Naefels Munchenbuchsee- Laufenburg Bon pour Bohli Tennis Stéphane Bohli(ATP 278) s estimposé lorsdu «derby» suisse qui l a opposé à Marco Chiudinelli(ATP 223), au Challenger de Séoul. En demi-finale, le Vaudois de 28 ans affrontera le Taïwanais Yen- HsunLu,têtedesérieNo1.SI Larry Huras limogé Hockey sur glace Quelques minutesaprèsladéfaiteducp Berne contre les Zurich Lions, 1-2, les dirigeants bernois ont limogé l entraîneur Larry Huras avec effet immédiat. SI Football «Comité de bonne gouvernance» Secouée en juin par un scandale decorruption,lafifavase doter d un comité de bonne gouvernance. Selon le président Joseph Blatter, il comprendra 15 personnes, aussi issues de la société civile, dont des politiciens.«ce comité contrôlera si les réformes exigées en matière de transparence et de tolérance zéro contre la corruption avancent.» SI MotoGP: 1. Pedrosa(Esp), Honda, (164,724 km/h). 2. Stoner(Aus), Honda, à Dovizioso(It), Honda, à Simoncelli(It), Honda, à Aoyama (Jap), Honda, à Edwards(EU), Yamaha,à Tirages du 21 octobre Arrivée et rapports d hier à Vincennes Prix38 Themis 41- No 46 +: Tiercé (1 fr.): Ordre exact: 62.. Différent: Quarté + (1 fr.): cordre exact: c c Différent: t 16.. t Trio/Bonus: V 7 t 8 R Quinté + (2 fr. 50): k k k p p p Ordre: Différent: Bon4: V Bon4sur5: R Bon3: V2.75. A Seule 2 sur 4 la (5liste fr.):rapportunique:12.. officielle des résultats de la Aujourd hui Loterie Romande à Enghien fait foi. Réunion1 1recourse Prixd Amiens Haies3800m 17partants 15h08 24heures/J.-F.Mottaachoisi: Dimanche à Longchamp Réunion1 4ecourse PrixRoyal-Oak Plat3100m 14partants 15h08 24heures/J.-F.Mottaachoisi: Classement:1. Chênois 4/12; 2. PV Lugano 4/10; 3. Schönenwerd 4/9; 4. Lausanne UC 4/9;5.Amriswil4/7;6.Näfels4/7;7. Lutry-Lavaux 4/6; 8. Münchenbuchsee 4/0; 8. Züri Unterland 4/0; 10. Laufenburg 4/0. Football N452Z 2e ligue inter: groupe 1 Aujourd hui 16.00GenèveM21-Lutry Bavois- Perly-C Signal- Collex-B Orbe-Bex Montreux- SL-Ouchy Sierre- Chênois Terre Sainte- USCM Classement: 1. Stade Lausanne et Montreux 10/23; 3. Terre Sainte 10/22; 4. Chênois et Signal Bernex 10/20; 6. Servette/Carouge M21 10/17; 7. Collombey-Muraz 10/13; 8. Lutry 10/12; 9. Collex-Bossy 1et Sierre 10/11; 11. Bavois et. Perly-Certoux 10/10; 13. Bex 10/4; 14. Orbe 10/1. Groupe 2 Aujourd hui Langnau- Thierrens La Sarraz-Eclépens- Vaud M21 Classement: 1. Team Vaud M21 10/26; 9. La Sarraz et Estavayer 10/10; 14. Thierrens 10/4. VC6 Contrôle qualité

3 LA LIBERTÉ SAMEDI 22 OCTOBRE 2011 BASKETBALL 23 Le week-end de folie du Tall Black BRENDON POLYBLANK Avec un choc contre Monthey, une nuit blanche et la finale de la Coupe du monde de rugby, le Néo-Zélandais d Olympic ne risque pas de s ennuyer... FRANÇOIS ROSSIER Brendon Polyblank s apprête à vivre un week-end de folie. Sur le terrain d abord, puis devant sa télévision. Samedi, le Néo-Zélandais va tout donner pour permettre à Olympic de battre Monthey et de rester invaincu. Ensuite, comme ses compatriotes en ont l habitude, il veillera toute la nuit jusqu au coup d envoi de la finale de la Coupe du monde de rugby entre les All Blacks et la France, dimanche matin. Joueur majeur du Fribourg Olympic, mordu du ballon ovale depuis son plus jeune âge, l ailier ne risque pas de s ennuyer une seule seconde. Comme tous les habitants de l île du Pacifique, Polyblank rêve de voir la Nouvelle-Zélande reconquérir enfin la Coupe du monde, un titre qui échappe à son pays depuis ! Avant un entraînement, le Tall Black le surnom des joueurs de l équipe nationale de basketball de Nouvelle-Zélande a pris le temps d évoquer les deux grands rendez-vous de son week-end. En commençant par son travail de basketteur, avant de parler de sa passion du rugby. Brendon Polyblank, au printemps 2010, vous aviez refusé de prolonger votre contrat avec Olympic. Pourquoi être revenu cet été? A ce moment-là, j avais 31 ans, je venais d être papa et je voulais obtenir le meilleur contrat possible. Aujourd hui, la situation est différente. J aurai 33 ans le mois prochain et j ai décidé de me consacrer encore deux ans au basket. Je veux profiter un maximum de ces dernières saisons. Pour cela, j avais envie de jouer avec des gens que j aime bien et pour un coach que j apprécie. La saison dernière vous aviez pris un bon départ avec Genève avant de partir jouer en Nouvelle-Zélande. Que s est-il passé? J avais un contrat de courte durée, on a renégocié mais le souci est que je devais partager un appartement avec mes coéquipiers. Je ne pouvais pas faire venir ma femme et mon fils. Comme il est beaucoup trop cher de louer un appartement à Genève, j ai décidé de retourner en Nouvelle-Zélande où j ai pu vivre avec ma famille. On sent qu il est important pour vous d avoir votre femme et votre fils à vos côtés... C est clair. Sans eux, je ne pourrais pas jouer ici. Des fois, je rentre frustré de l entraînement, le fait de voir mon fils et ma femme m aide à retrouver la motivation. Vous avez annoncé qu il s agissait de votre dernier contrat. Parce que vous sentez qu il est temps de vous arrêter? Oui. Mon corps a besoin de plus en plus de repos. Avant, quand on avait un matin de congé, j allais m entraîner au fitness ou dans la salle. Maintenant, tout mon corps me fait souffrir. Chaque matin, il est difficile de me lever. Je n ai pas toujours la motivation, mais c est mon job et mon corps doit être prêt chaque jour. Il me reste deux ans de basket et je compte bien tout donner jusqu au terme de mon contrat. Je veux gagner un titre de champion en Europe! Olympic a bien lancé sa saison avec une victoire à Lugano... Oui, mais le championnat est encore long. On a gagné à Lugano, c est bien, mais on peut perdre contre une autre équipe si on n arrive pas sur le terrain avec la bonne attitude. Ce succès nous encourage pour la suite. On y croit plus encore, mais sur le papier le favori reste Lugano. D un point de vue personnel, comment jugez-vous vos débuts? Vous n êtes plus aussi adroit que par le passé... Mon rôle a changé. A Monthey, Lausanne ou Genève, j étais l option numéro un, je prenais shoots par match. Ici, c est différent. Je n ai plus besoin de marquer 20 points de moyenne, alors je me concentre sur d autres choses. Cela ne me pose aucun problème de me sacrifier pour aider l équipe. I AU MASCULIN FR OLYMPIC - MONTHEY SA 17 H 30 Pour confirmer > Les mots. «Après une victoire à Lugano, on a tendance à penser que tout va bien et à se relâcher. Il a d ailleurs fallu hausser la voix en début de semaine», explique l entraîneur Damien Leyrolles. «Moralement, ce succès a fait du bien, mais c est au niveau comptable qu il est intéressant, pour autant qu on le confirme contre Monthey.» Face au leader, la tâche ne s annonce pas évidente. Jusque-là, les Valaisans ont en effet réussi un sans-faute. «Ils ont gagné contre des équipes plutôt faibles, mais ils l ont fait à chaque fois avec un gros écart», rappelle Leyrolles. Avec un nouvel entraîneur et de nouveaux étrangers, le Monthey 2011/12 n a plus rien à voir avec le Monthey de la saison dernière. «L an passé, tout le jeu était axé sur Yates et Reid. Cette saison, Monthey est la seule équipe à avoir quatre vrais intérieurs, mais le danger vient de l extérieur avec Smith et Boylan», constate-t-il. > Les maux. Olympic est au complet. > Et moi? Lui, c est Ian Boylan. Avec plus de 18 points de moyenne par match et 66% de réussite, l ailier américain n a pas manqué ses débuts dans le championnat de Suisse. «On l avait affronté en Coupe d Europe quand il jouait avec les Autrichiens de Gmunden. Il nous avait bien embêté, se souvient Leyrolles. Boylan, c est le couteau suisse, il sait tout faire. Il me fait penser à Dave (réd: Esterkamp). Il tire un peu moins bien que lui, mais pénètre mieux. C est un joueur que j aime bien.» FR LIGUE NATIONALE A Starwings Bâle - Boncourt Red Team sa 15h30 Fribourg Olympic - Monthey sa 17h30 Nyon - Les Lions de Genève sa 17h30 SAM Massagno - SAV Vacallo di 16h 1. Monthey Lions de Genève Fribourg Olympic Lugano Tigers Vacallo Nyon Boncourt Starwings Bâle SAM Massagno LIGUE NATIONALE B Académie Fribourg - Swiss Central sa 14 h 15 Blonay - Villars sa 18 h AU FÉMININ «Un jour énorme pour mon pays» Maintenant, parlons un peu de rugby à quelques heures de la finale de la Coupe du monde entre la Nouvelle-Zélande et la France. Quelle place occupe le rugby dans votre vie? J ai grandi en regardant le rugby. Et en le pratiquant aussi. J ai joué jusqu à 16 ans. Après une commotion et une blessure à l épaule, j ai arrêté. Je n aurais de toute manière pas eu une longue carrière. A l époque, j étais tout maigre et il est très difficile de percer dans ce sport. LE ROSE PORTE-BONHEUR? Olympic arborera un équipement rose ce soir contre Monthey. En association avec la Ligue fribourgeoise contre le cancer, le club de Saint-Léonard renouvelle ainsi son soutien à la lutte contre le cancer du sein. Le club reversera l entier du prix du billet acheté par une femme à la ligue contre le cancer. L an passé, le rose avait porté bonheur à Olympic qui s était imposé face à... Monthey. Rebelote ce soir? Brendon Polyblank: en rose pour la bonne cause ce soir avec Olympic et en noir demain pour soutenir l équipe de rugby de Nouvelle-Zélande. VINCENT MURITH Pourquoi? Parce qu en Nouvelle-Zélande, tout le monde joue au rugby. Il y a quatre millions d habitants et il y en a trois qui jouent! La concurrence est rude... Comment vivez-vous cette compétition depuis la Suisse? Je me lève tôt le matin pour voir les matches. Je ne soutiens pas seulement les All Blacks. Ma mère vient des Samoa, mon père d Angleterre. Je supporte aussi ces équipes, mais la Nouvelle-Zélande est évidemment l équipe que je veux voir gagner. La Nouvelle-Zélande est le pays organisateur et elle n a plus gagné depuis La voilà en finale, ça doit être la folie là-bas... Oui, il paraît que c est absolument incroyable! Mes parents m ont dit qu ils n avaient encore jamais vu ça en Nouvelle-Zélande. Toutes les voitures ont des drapeaux néo-zélandais accrochés au toit, les gens dansent des «flashhaka» dans les centres commerciaux, puis mettent leur vidéo sur internet, c est la folie. Au moment de signer mon contrat avec Fribourg, le plus difficile a été de devoir renoncer à vivre cette Coupe du monde sur place... Dimanche, cela va vraiment être un jour énorme en Nouvelle-Zélande. Etes-vous confiant avant cette finale? Oui, on a des joueurs majeurs blessés, mais leurs remplaçants sont bons. Ils sont prêts à faire leur job pour le pays. Mais il serait dangereux de croire que le plus dur est fait après avoir battu l Australie. Si on n est pas à cent pour cent, les Français peuvent nous battre, mais si les deux équipes sont au top, on gagnera! On répétera ce qu on a fait en 87 en battant la France en finale chez nous! Quelles sont les forces et les faiblesses des All Blacks? On est vraiment très fort pour sécuriser la balle quand elle est au sol. On a fait un grand match dans ce secteur contre les Australiens. Physiquement, on n a pas de faiblesse, mais on en a peut-être sur le plan mental. Plusieurs All Blacks disputent toutefois leur troisième Coupe du monde. Ils ont de l expérience et, jusqu ici, ils n ont pas commis l erreur de sous-estimer leurs adversaires. Ils ne le feront pas avec la France qui nous a assommé deux fois lors des dernières Coupes du monde. Je sens qu on va gagner. De 15 ou 18 points! Dimanche matin, vous allez vous lever et danser le haka dans votre salon? Non, parce que je ne vais pas dormir du tout! C est une tradition chez nous. On veille toute la nuit. Les jeunes sortent et boivent, puis ils rentrent pour voir le match. On sacrifie notre sommeil pour les All Blacks. Le haka, j essaie de l apprendre à mon fils. Il a deux ans, c est un peu dur, mais il connaît le début. Avant cela, il va falloir bien jouer contre Monthey. Sinon, vous risquez d avoir un entraînement surprise dimanche matin... Oh non! Je n espère pas. Je crois que je ne viendrai pas! Mais je ne pense pas que le coach fixera un entraînement à ce moment-là, il est français, il voudra aussi regarder le match! (rires) FR ELFIC FRIBOURG - PULLY DI 16 H Montrer un bon visage > Les mots. «On a passé une bonne semaine», se réjouit Romain Gaspoz, l entraîneur d Elfic. «On a commencé par remettre les choses au clair après le match à Nyon. J espère que pour notre première rencontre à domicile, on montrera un bon visage en étant concentré et appliqué.» Face à Pully, le coach des elfes ne s attend pas à une partie de plaisir. «On ne va pas s amuser. Les Vaudoises jouent avec deux étrangères. C est un bon test. Pour le réussir, il va falloir s appuyer sur notre défense et sur notre sérieux.» > Les maux. Touchée à une cheville à Nyon, Lara Thalmann est incertaine. > Et moi? Elle, c est Santesia Ellison. L intérieure américaine, qui a bouclé son premier match avec 9 petits points et un vilain 4/16 aux tirs, a déjà quitté Pully, selon Romain Gaspoz. Elle a été remplacée par Aleandra Brown qui avait disputé la saison 2008/09 avec Hélios. Ses statistiques d alors? 12 points et 7 rebonds de moyenne. FR LIGUE NATIONALE A Hope-GBA - Nyon sa 17h30 Lu-Town Highflyers - Martigny sa 19h Elfic Fribourg - Pully di 16h 1. Elfic Fribourg Hélios Valais Riva Hope-GBA Martigny Nyon Pully Highflyers Lucerne Uni Bâle

4 SAMEDI 22 OCTOBRE 2011 LE NOUVELLISTE bm BASKETBALL 33 BBC MONTHEY Véritable travailleur de l ombre, Ian Boylan vit sa première expérience en Suisse après des saisons couronnées de succès en Autriche. Ses débuts sont plus que prometteurs. «J avais besoin de découvrir autre chose» JÉRÉMIE MAYORAZ Sur un terrain, Ian Boylan est plutôt du genre discret. Pas de coups de gueule ou de coups de folie. L Américain se fond dans la masse, travaille en coulisses pour le bien du groupe. Un joueur éminemment précieux à l heure où beaucoup cherchent à soigner leurs stats personnelles.non,ianboylann estpasun flambeur. Dans l ombre, il se met au service de l équipe, couvre beaucoup de terrain, se donne sans compter. Un souci de sacrifice qui en fait un élément ô combien important dans le système de Petar Aleksic. «Boylan comprend très bien le basket, c est un joueur très intelligent. C est aussi un exemple à suivre: il ne parle pas aux arbitres, il travaille dur, il n essaie pas de se mettre en valeur. En plus, il a un caractère exemplaire à tous les niveaux», précise l entraîneur bosniaque du BBC Monthey. Après trois journées de championnat, l Américain de 28 ans s affirme comme le maillon fort du BBC Monthey. Contre Massagno, Nyon et Starwings, il fut à chaque fois le meilleur Bas-Valaisan sur le terrain. 54 points en trois rencontres, plutôt pas mal. «J aimerais faire un safari cet été, mais avant je dois me concentrer sur l équipe.» IAN BOYLAN JOUEUR DU BBC MONTHEY «Je n accorde qu une importance toute relative aux stats. En Autriche, j ai remporté des titres en étant le meilleur élément de l équipe ou en étant le cinquième homme. Tant que la victoire est au bout», glisse celui Ian Boylan a remporté huit titres dans le championnat autrichien. Il espère au moins en décrocher un cette année avec le BBC Monthey. CLERC qui a été nommé meilleur ailier du championnat avec Swans Gmunden. C est justement à Gmunden, ville de habitants, à sept heures de route de Monthey, que Ian Boylan a connu les plus beaux moments de sa carrière, lui qui a commencé le basket tout gamin, en même temps que le football américain et le soccer. Au total, huit titres et une domination nationale presque sans partage. Après tant de succès, le natif de Norman dans l Oklahoma s est dit qu il était temps de découvrir autre chose, de se lancer un nouveau challenge. Il débarque dans le Chablais cet été. Dans l inconnu. «La Suisse, je n en avais pratiquement jamais entendu parler. Je connaissais Fribourg pour y avoir joué en coupe d Europe, c est tout. Mais rapidement j ai trouvé mes repères dans une région qui ressemble beaucoup à l Autriche. A Monthey, je suis proche du lac et des montagnes. Je peux même aller en France quand j ai envie.» Un grand voyageur Car Ian Boylan est un féru de voyages, lui qui passe le plus clair de ses congés à bourlinguer ici et là, chez des amis, des anciens coéquipiers. Tantôt en Suède, en Italie, en Pologne et bien sûr en Autriche. Dans l état d Oklahoma aussi où réside encore son père, enseignant primaire, et sa mère, psychologue. «Je rentre chaque été pour environ trois semaines. Le reste de mon temps, je me déplace dans toute l Europe, en avion, voiture ou train. Je suis comme ça, j aime sans cesse découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes.» La carrière de joueur professionnel lui offre cette opportunité. Une chance qui n est pas donnée à tout le monde. L Américain en a tout à fait conscience. «Pouvoir vivre du basket, c est quelque chose d extraordinaire. D autant plus que je peux combiner mon métier avec ma passion pour les voyages. Je suis vraiment gâté dans la vie», explique celui qui se verrait bien en Afrique l été prochain. Du côté de Zanzibar, après, il l espère, une belle saison sous les couleurs montheysannes. «J aimerais aussi faire un safari, me plonger dans la savane. Mais avant de penser vacances, je dois me concentrer sur mon équipe. Le groupe est talentueux et peut réaliser une grande saison à condition de continuer à travailler dur.» A 28 ans, Ian Boylan est d ailleurs l un des éléments les plus expérimentés dans les rangs valaisans. Ça tombe bien, il se dit prêt à encadrer au mieux les jeunes du groupe. «Cela fait partie du challenge. Je le savais en arrivant à Monthey. Mais cela me plaît ainsi. J avais besoin de découvrir une autre manière de travailler, d avancer, après avoir enchaîné les titres en Autriche. Pour moi, c est une nouvelle aventure qui débute et j espère qu elle sera couronnée de succès.» Nous aussi. PORTRAIT Ian Dale Boylan Né le 6 mai 1983 à Norman (Oklahoma) Postes 2-3, 198 cm, 98 kilos Clubs: Los Angeles College, Figueira (1e division portugaise) en , Swans Gmunden (1e div. autrichienne) en et ), Anwil Wlocawek (1e div. polonaise) en , à Monthey depuis cet été. Principaux résultats: vainqueur de la Supercoupe d Autriche en 2006, 2007 et 2010, vainqueur de la coupe d Autriche en 2008, 2010 et 2011, champion d Autriche en 2007 et Hobbies: les voyages, découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles choses. LE MATCH À FRIBOURG POUR SE JAUGER Monthey se déplace à Fribourg pour ce qui s annonce comme un véritable test. Les victoires contre Massagno, Nyon et Starwings ont certes laissé entrevoir de bonnes dispositions, mais elles n ont pas permis de situer les Chablaisiens par rapport à un cador de la ligue. La visite à Saint-Léonard tombe donc à point nommé. «Je n ai pas encore réussi à évaluer le niveau du championnat de Suisse, car nos trois premiers adversaires n étaient pas des premiers de classe. Je me réjouis donc de voir ce qu on peut faire contre une équipe comme Fribourg», souligne Ian Boylan qui a déjà affronté Olympic en 2007, avec Swans Gmunden. Deux matches d ULEB Cup remportés assez sereinement, avec 16 et 20 points de l Américain. «A part Esterkamp, Vogt et le coach (ndlr: Leyrolles), Fribourg a bien changé. Mais, d après ce que je sais, c est toujours un adversaire redoutable, avec beaucoup d expérience et un excellent Yates à l intérieur. Malgré tout, nous ne devons pas avoir peur d aller là-bas et montrer ce que nous savons faire.» Touché à l épaule, Jacobsen sera absent de cette partie qui sera visible en différé sur le site de la ligue (www.lnba.ch). JM LNAM Samedi Starwings BS - Boncourt Nyon - Lions de Genève FR Olympic - Monthey Dimanche Massagno - Vacallo Classement 1. Monthey Genève FR Olympic Lugano Vacallo Nyon Boncourt Starwings BS Massagno LNM Samedi Chaux-de-Fonds - Lausanne Classement 1. Morges Lausanne Chêne Coll.-Muraz Renens Ovr.-Martigny Vevey Riviera Chaux-de-Fds Cossonay LNAF Martigny à Lucerne L équipe: «Mon principal souci consiste à faire progresser mes joueuses individuellement et sur le plan collectif. On le sait, notre équipe est jeune et a besoin de temps pour se mettre au niveau des autres. C est normal si on a du mal, les gens doivent comprendre ça. Malgré tout, depuis le début de la saison, nous n avons raté qu un quart en deux matches (ndlr: le premier samedi dernier contre Hope GBA), preuve que nous prenons la bonne direction.notreétatd espritestpositif, le groupe travaille dur, même quand il se fait engueuler (rires)», explique le coach Laurent Plassard. L adversaire: «Lucerne a pris une volée à Riva (ndlr: 74-41), mais en n évoluant qu avec une étrangère. En plus,lameilleurejoueusedel équipe, Dorestand, a été suspendue à l interne. Il faut en profiter pour réaliser un coup là-bas, surtout avant nos duels contre Fribourg et Hélios.» Le contingent: AnaïsMayacessé la compétition à ce niveau. Sinon, aucun pépin n est à déplorer. JM PULLY Une nouvelle étrangère Pully s est séparé avec effet immédiat de l Américaine Santesio Ellison dont le niveau physique a été jugé insuffisant. C est sa compatriote Aleandra Brown qui la remplacera. Brown n est pas une inconnue en Suisse puisqu elle a porté les couleurs d Hélios en JM NBA Les négocations entre joueurs et propriétaires n ont rien donné. La médiation échoue La session de médiation débutée mardi entre les propriétaires de franchises NBA et les joueurs, s est conclue, jeudi à New York, par un nouvel échec. Celui-ci ouvre la voie à de nouvelles annulations de matches de la saison régulière. Trente heures supplémentaires de négociations en trois jours n y ont rien fait. «Au final, nous avons été incapables de combler le fossé qui sépare les deux parties», a déploré Adam Silver, l adjoint du patron de la NBA David Stern absent jeudi de la session pour cause de grippe. Alors que les sessions des deux jours précédents laissaient entrevoir des signes d amélioration concernant certains points-clés de la discorde, les cinq heures de jeudi ont finalement abouti sur une nouvelle impasse, dans un climat tendu. Le président du syndicat des joueurs de NBA Derek Fisher (Los Angeles Lakers) a ainsi fustigé une communication mensongère des propriétaires. «Ils ne veulent vous raconter qu une version de l histoire, qui n est d ailleurs pas vraie. Il n est pas question d ego ici, mais du gagne-pain de beaucoup de personnes.» Décembre aussi sacrifié? Face à cette nouvelle impasse, David Stern, qui a déjà annulé les deux premières semaines de la saison régulière, pourrait décider d en annuler d autres, selon Silver. Les matches du mois de décembre pourraient ainsi être sacrifiés. Propriétaires et joueurs négocient une solution au lockout qui paralyse la saison de NBA. Pour l heure, à cause de ce conflit financier, 100 matches ont été annulés, entraînant un manque à gagner total de 170 millions de francs suisses pour les joueurs. Les deux camps se déchirent notamment sur la répartition des quelque 3,5 milliards de francs derevenusdelanbaetlesmodalités du système qui doit encadrer la masse salariale des franchises: les propriétaires prônent une réduction des coûts car ils ont perdu de l argent ces dernières années alors que les joueurs tentent de limiter les conséquences sur les salaires. SI LNAF Samedi Hope-GBA - Nyon Lucerne - Ovr.-Martigny Dimanche Elfic Fribourg - Pully Classement 1. Elfic FR Hélios Riva Hope-GBA Ovr.-Martigny Nyon Pully Lucerne Uni Bâle LNBF Samedi Sion - Agaune DEL - Lausanne-Prilly Classement 1. Lausanne DEL Elfic FR Cossonay Lancy Troistorrents Sion Agaune Bernex

5 26 SPORTS L'EXPRESS SAMEDI 22 OCTOBRE 2011 RUGBY La France pourrait exploiter les failles des Néo-Zélandais demain en finale. Les All Blacks ne sont peut-être pas invincibles AUCKLAND DAVID REYRAT - LE FIGARO Depuis trois jours, la ville d Auckland règle les détails de la grande parade. Celle des All Blacks qui, mercredi prochain, descendront triomphalement Queen Street pour présenter le trophée Webb Ellis à leurs supporteurs. Dans la rue, dès qu un passant croise un Français, il l apostrophe, l air faussement contrit: «Désolé, vous allez perdre» Des manifestations parmi d autres de l énorme confiance qui habite les Néo-Zélandais. Pour eux, le doute n est pas permis. Demain (10h, en direct sur TSR 2), les All Blacks vont remporter la Coupe du monde. Et, évidemment, cela agace les Bleus même si, Vincent Clerc a reconnu diplomatiquement qu ils avaient «toutes les raisons d être confiants. Ils sont invaincus et enchaînent les bonnes prestations.» Alors les hommes à la fougère argentée sont-ils déjà sacrés? C est faire peu de cas du passé. Sans conteste possible, la Nouvelle-Zélande est la meilleure équipe de l entre-deux Coupes du monde. Une suprématie qu elle ne parvient pas à concrétiser lors de la compétition planétaire. Vingt-quatre ans que cela dure. Vainqueur, sur ses terres, de la première édition en 1987, le XV kiwi n a depuis jamais réédité la performance. Pire encore, il n avait plus atteint la finale depuis Mauvais souvenirs Le hic? La pression, toujours plus forte, à laquelle les All Blacks finissent par succomber. Une statistique pour illustrer ce phénomène: en sept éditions, ils ont remporté leurs 24 matches du premier tour. Après, le bât blesse: 5 défaites en 15 matches de phase finale, le taux de victoire chute vertigineusement. En 1999, 2003 et 2007, les All VOLLEYBALL Philipp Schütz veut une implication totale demain, à 17h30, à la Riveraine. Le NUC doit se méfier de Toggenburg En LNA féminine de volleyball, presque toutes les équipes ont droit à une double journée ce week-end. Seul le NUC est dispensé de match aujourd hui. C est doncdemain,à17h30,qu ilrecevra Toggenburg. Un adversaire qui, s il ne compte que deux points en quatre rencontres contre neuf pour le NUC, est à prendre au sérieux, d après Philipp Schütz. «D abord, Toggenburg a gagné en cinq sets à Aesch le week-end passé», glisse le coach du NUC. «Et cette équipe a mérité de s imposer. Ensuite, elle a de bonnes joueuses. Notammentsaseuleétrangère, une diagonale allemande, Claudia Lehmann, très polyvalente, bonneenréceptionetenattaque.ily a aussi une jeune ailière suisse, Laura Caluori (17 ans).» Une joueuse Le demi d ouverture Aaron Cruden va-t-il résister à la pression? KEYSTONE Blacks n ont pas atteind la finale. A deux reprises, le XV de France leur barra la route. Ces maudits Bleus semblent avoir la recette. La preuve, la Nouvelle-Zélande compte plus de défaites contre les Français (12) que contre les quatre nations britanniques réunies (9)! Le danger rôde. Le dernier revers à l Eden Park, en 1994, fut concédé face aux Français. Les All Blacks n ont pas oublié ce passé traumatisant. «Je me moque de ce que vous pensez de la manière dont les Français ont joué ces dernières semaines», a répliqué le deuxième-ligne Ali Williams aux journalistes de son pays. «Ce sera une tout autre équipe en finale. Ils seront possédés et, si on ne suit pas le mouvement, on repartira les mains vides.» Une prudence partagée par Graham Henry, le sélectionneur, encore marqué par l élimination en quart de finale il y a quatre ans. «Onabeaucoup de respect pour cette équipe de France. Dans un bon jour, elle peut être la meilleure du monde.» L ombredecarter A regarder les noms ronflants qui s affichent dans toutes les lignes, cette équipe néo-zélandaise a pourtant de quoi faire peur. En six rencontres, les «men in black» ont inscrit 39 essais (dont 5 au XV de France, battu 37 à 17 au premier tour). Les Bleus seulement 15. Mais, comme le souligne Marc Lièvremont, «si cette finale doit se Les filles du NUC devront rester concentrées. RICHARD LEUENBERGER jouer sur le talent, alors là, effectivement, les All Blacks nous sont supérieurs. Mais un match de rugby peut se gagner sur d autres ingrédients.» Que Julien Bonnaire détaille: «Le cœur, la solidarité, l envie de tout donner». Et puis, si forte soit-elle, la Nouvelle-Zélande présente quand même quelques failles. Le forfait de Daniel Carter a ainsi ouvert des perspectives. Incontournable maître à jouer depuis 2004, il a anéanti la concurrence. En sept ans, sept joueurs ont suppléé ses rares forfaits. Sans jamais s imposer. Les meilleures doublures, lassées d attendre, ont même fini par tirer un trait sur le maillot noir et rejoindre l Europe (Evans à Londres, McAlister à Toulouse). Conséquence, les finalistes se présenteront demain avec un demi d ouverture de 22 ans, Aaron Cruden, une seule titularisation avant cette Coupe du monde! «Sur un match à tel enjeu, l absence de Carter constitue une grosse perte», confirme Yachvili. «Dans le jeu et dans le rôle du buteur. Piri Weepu a pris la suite mais il ne présente ni la même précision, ni la même puissance. Au-delà de 40 mètres, le demi de mêlée ne tente pas sa chance.» Une petite lueur d espoir dans l immensité de la nuit noire. L AUSTRALIE TROISIÈME L Australie a terminé la Coupe du monde à la troisième place après sa victoire sur le Pays de Galles (21-18) à l Eden Park d Auckland. Les Wallabies, champions du monde en 1991 et 1999 et vice-champions du monde en 2003, restaient sur une élimination en quarts de finale de l édition Cinq jours après leur sévère élimination face aux All Blacks (20-6) en demi-finale, ils terminent la compétition sur une bonne note comptable mais après un match fade et terni par les blessures. SI quelenucauraitbienvouluengager cette saison, mais qui a préféré rester dans le canton de Saint-Gall pour finir son gymnase. N oublions pas la passeuse. Malgré son âge... «Xiao Hua Erni- Zhang (réd: l épouse de l entraîneur) a peut-être 42 ans, manque un peu de vitesse et de hauteur au bloc,maiselleaunetrèsbonneexpérience», relance Philipp Schütz. «Elle a toujours une grande classe et elle a quand même joué à Wattwil (réd: l ancêtre de Toggenburg) et à Voléro.» Et puis, Toggenburg possède un côté sympathique. «Ce sont des filles du coin», précise Philipp Schütz. «Il y a Vera Caluori, la sœur de Laura, et les sœurs Lutz, Nina et Anja. Ce club réussit avec peu de moyens, reste sain, modeste. L entraîneur, Marcel Erni, peut être fier!» De son côté, le NUC ne tourne pas encore à plein régime. Raison supplémentaire pour ne pas prendre de haut les Saint-Galloises. «Il est important de nous concentrer sur nous plutôt que de l autre côté du filet», lâche le coach. «Les filles savent que nous avons assez de travail. Je suis très content de voir comment elles abordent ce match.» Après, malgrétoutlerespectdûàtoggenburg, le Fribourgeois veut une victoire. «Si on prend le budget, les ambitions, nous devons nous imposer!» Ce sera sans Anna Protasenia, Diva Boketsu «on ne veut pas encore forcer», précise Philipp Schütz ni Anabela Sataric, qui rentre de voyage d études la semaine prochaine. La passeuse remplaçante sera donc Valentina Bevilacqua. La Tessinoise aura droit, elle, à une double week-end, étant alignée avec Val-de-Travers aujourd hui. FTR LES MATCHES FOOBALL Soleure - Serrières Première ligue, samedi 22 octobre, 17h30 au stade de Soleure (Hauptplatz) La situation Serrières est dixième avec 12 points en 10 matches. Les «vert» n ont plus gagné depuis trois matches (deux nuls et une défaite). Soleure pointe à la sixième place avec 14 unités en 9 rencontres. Les Soleurois viennent de battre Bâle M chez les Rhénans. L objectif «Nous allons chercher les points perdus à domicile», déclare Charles Wittl. «Nous n avons pas encore pris d unité sur la route, c est le moment de le faire.» L adversaire «Soleure est une bonne équipe comptant sur un super attaquant Paulo Vogt, ex-joueur de Schaffhouse et Vaduz», précise Charles Wittl. L ex-xamaxien Juan Muñoz figure également dans le contingent des Soleurois. La phrase du coach «Il y a moyen de faire mieux. Pour l instant, je reste sur ma faim. Nous jouons bien, mais nous ne marquons pas. Si nous nous créons dix occasions, il faut au moins scorer deux fois. Ce n est pas plus compliqué.» L effectif Julio Hernan Rossi, absent jusqu à la fin du premier tour, est le seul absent à Serrières. RÉD BASKETBALL Union Neuchâtel - DDV Lugano LNB masculine, samedi 22 octobre, 17h30 à la Riveraine. La situation Après trois journées, Union est premier (ex-aequo avec Aarau et Berne) avec trois matches gagnés. Lugano est huitième avec une victoire et une défaite (un match en moins). L objectif Après une victoire lors du périlleux déplacement de Lucerne, Union veut conserver son invincibilité lors de la visite de Lugano. L adversaire «Lugano est une équipe jeune et dynamique. Ils jouent à fond pendant 40 minutes. Il sera important que nous soyons intransigeants en défense dès le début. C est une des leçons tirées de l entame de match difficile à Lucerne», relève l entraîneur Michael Brooks. L effectif Nate Lang se remet d une blessure à l épaule et est incertain, alors que Ivica Radoslajevic sera indisponible jusqu à la pause de Noël. JLB HOCKEY SUR GLACE Université - Star Lausanne Première ligue, samedi 22 octobre, 17h30 à la patinoire du Littoral. La situation Après cinq matches, Université est à la peine au classement (11e avec 3 points). Star Lausanne est légèrement mieux loti (8e avec 6 unités). Effectif Université jouera sans Vetterli (suspendu), J. Van Vlaenderen ni Brusa (convalescents). Enjeu Les Neuchâtelois le savent maintenant depuis plusieurs semaines, ils n ont plus droit à l erreur, surtout face à des adversaires directs. Ce soir, il s agira d un match à «six points», pour l une et l autre des deux formations. Garder son calme Malgré la situation que l on peut juger alarmante, au Littoral les acteurs restent sereins et concentrés. Il est vrai qu au-delà du bilan comptable, les Aigles neuchâtelois n ont jamais été véritablement à côté de leurs patins. L engagement et le fond de jeu est là. Il ne reste plus qu à concrétiser les occasions. Le président Grégoire Matthey reste d ailleurs confiant: «Le comité fait confiance au groupe, le travail fini toujours par payer». ERO VOLLEYBALL Val-de-Travers - Ecublens LNB féminine, samedi 22 octobre, 17h au Centre sportif du Val-de-Travers à Couvet. Situation L équipe vaudoise occupe la deuxième place du classement, derrière le leader Cossonay. L adversaire «Il s agit d un groupe homogène et de bon niveau», commente Alessandro Lodi. «Les joueuses auxquelles il faudra faire particulièrement attention sont la diagonale brésilienne Da Fonseca, l ailière Matter et la centrale Stasiak.» L objectif Améliorer le bilan du début du championnat, qui compte deux victoires et deux défaites. Cependant, la préparation ne s est pas déroulée dans les meilleures conditions. La libéro Lherbette est absente et sa remplaçante désignée Wenger a passé la semaine clouée au lit par une grippe, tout comme la capitaine Rey. Les espoirs de Val-de-Travers pour ce match sont liés surtout à l utilisation, incertaine jusqu à la dernière minute, de la Serbe Jovanovic, qui a été choisie pour remplacer Irene Hester mais peut renforcer le contingent dès la conclusion de sa procédure de transfert. VDT Colombier - Ecublens LNB masculine, samedi 22 octobre, 17h au Collège des Mûriers. La situation Tout comme la semaine dernière, les deux adversaires du jour présentent un début de parcours inverse: Colombier avant-dernier, 3 défaites pour 1 victoire, reçoit le dauphin du leader, 1 défaite suivie de 3 succès. L objectif La récente victoire de Colombier contre le leader a certes redonné de la confiance à l équipe. Or, les Neuchâtelois ont désormais retenu la leçon: le championnat est très serré, chaque équipe semble avoir les moyens de battre ses adversaires sans être à l abri d un revers. C est donc avec humilité et concentration qu ils affronteront l un des autres néo-promus aujourd hui. L anecdote Colombier a récemment reçu Ecublens pour le dernier match amical avant la saison, qui s est soldé par une victoire sans appel des hommes de Jean-Claude Briquet. Reste une incertitude quant à savoir si les Vaudois étaient bel et bien au complet. Dans tous les cas, ils ont pour l instant battu les équipes contre qui les Colombinois ont échoué, et vice-versa. L effectif Colombier est au complet. TZA

6 22 octobre :52; Act: :37 BASKETBALL - LNA MESSIEURS Fribourg Olympic s'est adjugé le choc de la 4e journée de LNA contre Monthey (71-62). Décevants, les Valaisans concèdent la première défaite de leur saison et quittent le fauteuil de leader. Emmené par un excellent Germayne Forbes - avec 11 unités inscrites rien que dans le premier quart, le Britannique a marqué plus de points que lors de ses deux premiers matches conjugués contre les Starwings (4) et Lugano (5) - Olympic est parvenu à destabiliser la meilleure défense de LNA d'entrée de match. Trop approximatifs, les Valaisans n'ont pas réussi à trouver la solution face à des hôtes qui sont parfaitement parvenus à bloquer Ian Dale Boylan. Intenable depuis le début de championnat, le cerveau de Monthey n'a inscrit que 6 points alors qu'il avait fait exploser ses statistiques lors des 3 premières journées (54 points). et Dominés dans tous les secteurs, les Valaisans ont très vite dû courir après le score se sont retrouvés avec 10 points de retard à la mi-temps (42-32). Malgré un retour des vestiaires très convaincant de Monthey (9-1 en 3 minutes!), Fribourg n'a jamais vraiment tremblé et accède à la 2e place avec un certain mérite. Après ses victoires contre Lugano et Monthey, Fribourg subira un nouveau test important la semaine prochaine au Pommier contre les Lions de Genève qui demeurent, avec Olympic, la seule équipe encore invaincue cette saison. A égalité de points aux deux premières places, Fribourg et Genève se départageront donc le week-end prochain. Nyon et Boncourt dans les chous Dans le derby contre Nyon, les Lions se sont imposés (74-61) sans trop forcer. Après avoir tenu le choc durant le premier quart (20-20), les Vaudois ont peu à peu sombré face à Vladimir Buscaglia (13 points) et ses coéquipiers qui ont notamment fait le spectacle dans les 2e et 3e quarts. Le BC Boncourt est passé complètement à côté de son début de match contre les Starwings en concédant un invraisemblable 31-8 dans le premier quart. Un retard que les joueurs d'antoine Petitjean ne sont jamais parvenus à rattraper. Avec cette défaite face aux Bâlois (84-71), Boncourt enregistre son 3e revers en 4 matches alors que les Starwings ont remporté leur premier succès. Résultats: Starwings Bâle - BC Boncourt ( ) Sporthalle, 400 spectateurs. Arbitres: Bertrand/Novakovic/Sani. Starwings: Petkovic M. (4 points), Fuchs (12), Güttinger (2), McCrory (16), Jenkins (17), Burrows (31), Albrecht (2). BC Boncourt: Schwaiger (17), Salomone (2), Stucheli, Calasan (26), Herrmann (13), N'Diaye (13), Boesch, Blaser, Lahey. Fribourg Olympic - BBC Monthey ( ) St-Léonard, 2051 spectateurs. Arvitres: Clivaz/Wirz/Mazzoni. Fribourg Olympic: Kazadi (9 points), Forbes (29), Petkovic (8), Polyblank (11), Yates (7), Kovac (2), Esterkamp (10), Vogt (4). Classement: 1. Alte Kanti Aarau 4/8. 2. Union Neuchâtel 4/8. 3. Vevey Riviera 4/6. 4. STB Berne-Giants 4/6. 5. Meyrin 2/4. 6. Nyon M23 3/4. 7. GC/Zurich Wildcats 3/4. 8. Blonay 4/4. 9. DDV-Lugano 3/ Villars 4/ Académie Fribourg Olympic 4/ Bernex 3/ Swiss Central 4/ Pully 4/0. (ats)

7 Basketball BCB: toujours sans Allen Page 29 BASKETBALL LIGUE NATIONALE A Le BC Boncourt sera toujours privé de Marcus Allen en terre bâloise L e BC Boncourt prend la route de la région bâloise aujourd hui pour y affronter les Starwings. Les Ajoulots auront à cœur de rebondir après leur médiocre performance réalisée le week-end dernier à domicile contre Nyon (défaite 57-79) et surtout d engranger des points précieux face à un adversaire direct en vue d une participation aux play-off. Le coup d envoi sera donné à une heure assez inhabituelle (15 h 30) à la salle sportive de Birsfelden. Retour contre Genève? Comme attendu, la rencontre se disputera sans Marcus Allen. Victime d une sérieuse entorse la semaine passée il avait déjà dû faire l impasse sur le match contre Nyon, l intérieur américain a passé une IRM mercredi à Delémont. Les résultats viennent d être révélés. «Les ligaments ne sont pas rompus, mais ils sont bel et bien distendus», informe son entraîneur Antoine Petitjean, qui s attendait à un tel verdict. «Cela engendre une période d arrêt. Il devrait être présent pour le match du 6 novembre (n.d.l.r.: à domicile contre les Lions de Genève).» Entre ce soir et cette date, le BC Boncourt ne jouera aucun match. Conséquence logique: «On ne va pas se mettre à la recherche d un pigiste pour un match.» Allen lui-même se montre rassurant. «Ma cheville va beaucoup mieux. Cela reste douloureux de me déplacer latéralement, mais autrement, ça va bien», explique le No 4 de la Red Team. Les Starwings sans Matter Les Starwings doivent eux composer sans Niels Matter pendant quatre à six semaines. Le joueur de 24 ans a été victime d une déchirure à la voûte plantaire samedi passé à Monthey. Du coup, il ne subsiste dans le secteur intérieur de la formation de Danijel Eric que les seuls Jaraun Burrows, un Bahaméen plutôt convaincant (comme l est aussi l arrière Brandon Jenkins) et Roman Albrecht, un jeune Helvète qui a encore tout à prouver en LNA. «On va jouer à sept et eux à six», résume Antoine Petitjean. L équipe bâloise court Dans l adversité, Antoine Petitjean et ses troupes devront se serrer les coudes. ARCHIVES DARRIN VANSELOW après son premier succès, elle ne voudra pas laisser passer l occasion. Le BCB veut lui vaincre dans l un des duels semblant le plus à sa portée. Sauf que «c est toujours embêtant quand un de nos joueurs majeurs n est pas là. Mais on fait avec. On est plutôt dans une période délicate. On sort d un très mauvais match, on n a pas la confiance. Il faut qu on fasse le dos rond. Il sera intéressant de voir l apport du banc, qui peut être déterminant d un côté comme de l autre. Il y aura aussi un match dans le match entre les deux cinq de base.» FD LNA MESSIEURS Starwings - Boncourt aujourd hui, 15 h 30 Nyon - Genève aujourd hui, 17 h 30 Fribourg Olympic - Monthey aujourd hui, 17 h 30 Massagno - Vacallo demain, 16 h Monthey Lugano Genève Fribourg Vacallo Boncourt Nyon Starwings Massagno

8 BASKET Utente e-gdp: lnba - Data e ora della consultazione: 24 ottobre :09 GIORNALEdelPOPOLO 22 SPORT + SABATO 22 OTTOBRE 2011 Domani al Palamondo Massagno riceve la SAV Tigers a riposo Smiljanic: «Derby speciale ma è importante crescere» PARLANO GLI ALLENATORI Badji Pape, quando svizzero? Smiljanic e Murati, ieri avversari e da quest anno compagni di squadra nella SAM che oggi riceve il Vacallo. (fotogonnella) di MARCO GALLI Chiusa la bella esperienza con la SAV Vacallo, Slaven Smiljhanic ha iniziato la sua nuova avventura nella SAM Massagno. Un balzo non indifferente, considerando la tipologia (soprattutto dal profilo tecnico) di una squadra «che deve evidentemente ancora migliorare per riuscire a giocare secondo una precisa quadratura». Quindi il primo derby stagionale di domani al Palamondo contro la tua ex squadra non lo senti così... pesante? «Da una parte è vero che è un match speciale, tuttavia mi devo concentrare sulla mia squadra, sicuramente interessante ma che deve ancora crescere perché è molto giovane. Abbiamo iniziato la stagione con tre sconfitte, sapevamo che sarebbe stata dura ma ora dobbiamo rialzare la testa e cercare i giusti automatismi». Negli ultimi due incontri oltre una quarantina di palle perse, questo significa che sul piano dell impostazione del gioco ci sono delle mancanze che devono assolutamente essere corrette: «Sicuramente, questo però viene con il tempo. E qui bisogna capire se si ha sufficiente pazienza per aspettare il salto di qualità della SAM. Per amalgamare il team bisogna provare: non si risolve tutto in una settimana o in un mese. La pianificazione deve essere fatta in modo oculato, anche per far carburare bene chi ha il compito di dirigere il gioco». Slaven Smiljanic ha esperienza da vendere, da lui Massagno si attende evidentemente quel peso che possa permettere alla squadra di acquistare maggiore solidità: «Per questo non ho tempo di pensare che sono un ex. Spero di poter dare il mio contributo nei momenti decisivi. Abbiamo diversi ragazzi vogliosi di far bene, bisogna aiutarli, sono pronto a calarmi in questo ruolo, ma ci vuole l apporto di tutti i componenti della formazione. Sono comunque fiducioso». Che tipo di derby vedremo? I pronostici sembrano dire SAV Vacallo, ma queste sfide sono sempre imprevedibili: «Allo stato attuale delle cose la SAV è la favorita perché ha un gruppo che si allena già da oltre un mese e certi automatismi funzionano già bene. Qualitativamente il Vacallo è superiore, tuttavia vedremo cosa succederà sul campo. Semplicemente dobbiamo giocare come sappiamo, dando il meglio e facendo attenzione in difesa e, soprattutto, in fase d impostazione. È indispensabile restare sempre concentrati, anche in attacco. Molto dipenderà in questo senso da come sapremo dare profondità ai nostri schemi». Sloan: «SAV? Tutto OK» Un osservato speciale in casa SAV sarà sicuramente Marcus Sloan, l anno scorso alfiere del Ginevra e da quest anno nella truppa momò. Gli abbiamo chiesto innanzitutto quali sono le sue sensazioni alla vigilia del suo primo derby ticinese: «Buone, nella squadra c è una bella atmosfera, sono entusiasta per l opportunità datami dal Vacallo». Un giudizio sul Vacallo? «Sta migliorando sul piano della compattezza, ci sono tanti giovani accanto ad elementi più esperti, stiamo lavorando per ottenere un buon mix. Le premesse per far bene ci sono tutte». In Coppa siete ancora stati sorteggiati con il Ginevra per gli ottavi «La Coppa Svizzera è l evento più affascinante, tutti vorrebbero vincerla, per riuscirci bisognerà giocare sempre in modo perfetto. In campionato col Ginevra abbiamo perso al Palapenz, è logico che vogliamo la rivincita ed abbiamo le carte in regola per imporci! Bisognerà soltanto seguire alla lettera le indicazioni di coach Pastore». Veniamo all attualità, il derby del Palamondo, la SAM non è da sottovalutare: «Questo tipo di confronti sono importanti, sia per i tifosi che per lo spirito di rivalità che emerge in questi confronti. Ogni partita che giochiamo è speciale, il derby lo è di più, anche perché immersi in un clima davvero molto particolare!». Cosa ti senti di promettere ai tuoi tifosi? «Vincere ovviamente! Sono alla mia sesta stagione in Svizzera e l anno scorso è stato il primo anno in cui non ho vinto un titolo, così sono affamato, e molto! Giocherò sempre con impegno e darò tutto me stesso. Apprezzo come i tifosi mi hanno trattato finora». il programma LNA MASCHILE Starwings - Boncourt Nyon - Ginevra Lions Olympic Friborgo - Monthey SAM Massagno - SAV Vacallo domani LNA FEMMINILE Hope-GBA - Nyon Lu-Town - Martigny Elfic Friborgo - Pully domani LNB MASCHILE Union Neuchâtel - DDV Lugano LNB FEMMINILE Sopraceneri Muraltese - Olten/Zofingen Sopraceneri Bellinzona - Riehen PRIMA LEGA Küsnacht/Erlenbach - Star Gordola Alstom Baden - Lugano U23 domani Pape svizzero, quando? (foto Crinari) QUI SAM MASSAGNO La squadra sarà priva anche stavolta di Fridel (ne avrà ancora per una decina di giorni) e mancherà pure Ranic, Andjelkovic ha invece ripreso giovedì gli allenamenti, ma sarà negli effettivi anche se probabilmente non al massimo della condizione. Coach Nikolic sa perfettamente che «dovremo lavorare duro per riuscire a trovare un valido impianto di gioco. Il nostro problema principale è il settore distribuzione. Nelle due ultime partite abbiamo perso oltre quaranta palloni, evidentemente questa è mancanza di esperienza nei giovani, ma anche di concentrazione. Bisogna che in ogni momenti i miei ragazzi sappiano restare lucidi, sempre. La SAV è complesso valido, dovremo disputare un ottimo incontro per tenere il passo, quindi le distrazioni non sono ammesse. In attacco è chiaro che il rendimento dovrà essere nettamente superiore. Non dimentichiamo che nelle prime tre partite di questo campionato abbiamo affrontato due delle migliori compagini del lotto, Ginevra e Monthey, tuttavia al tiro dobbiamo fare di più, sicuramente meglio di quanto proposto col Boncourt. Una sconfitta, quest ultima, che brucia visto che l abbiamo rimediata al... fotofinish. Per riuscire ad aumentare il nostro bottino di punti è assolutamente necessario che tutti sappiano assumere le loro responsabilità, spero anche nell apporto di Molteni e Smiljanic, due giocatori per noi fondamentali. Lavoriamo intensamente ogni giorno, speriamo di fare una buona partita». QUI SAV VACALLO Sul fronte Vacallo la preparazione è andata avanti decisa, coach Pastore ha subito un annotazione di carattere... burocratico da evidenziare: «Per quanto riguarda gli allenamenti, i risultati sono stati ottimi, purtroppo la SAV sarà ancora incompleta perché attendiamo sempre buone notizie su Pape che sta per diventare svizzero. La scorsa stagione era tesserato in... rossocrociato, quest anno no, è una vergogna che si arrivi a questo. Per questo motivo rinunciamo ancora a Connelly, nonostante l ottima prestazione fornita dal giocatore americano in Coppa contro l Aarau. In questi giorni stiamo lavorando sodo sul piano tattico, in particolare per migliorare il rendimento nei cambi sistematici in difesa come fatto con Ginevra. In retrovia desidero vedere l intensità emersa nell ultimo quarto con i Lions». Oltre a questo da segnalare anche l assenza di Lukovic (ancora infortunato) la cui posizione verrà poi definita dalla società una volta che il giocatore avrà recuperato fisicamente. (MG)... l a settimana di E U R OSPORT DOMENICA 23 LUNEDÌ 24 MARTEDÌ 25 MERCOLEDÌ 26 GIOVEDÌ 27 VENERDÌ 28 SABATO 29 09:30 Sci alpino Coppa del mondo a Soelden - Austria - Gigante U 1ª Manche 10:45 Tennis Torneo WTA a Mosca, Russia - Finale 12:45 Sci alpino CdM a Soelden - Austria - Gigante U 2ª manche 13:45 Snooker Players Tour 16:00 Sci alpino CdM a Soelden - Austria - Gigante U 2ª manche 17:00 Snooker Players Tour 19:00 FIA World Touring Car Championship by LG a Suzuka - Giappone - 19 e 20 round 20:00 Motorsports Motorsports Weekend 20:15 Snooker Players Tour 23:00 Pattinaggio artistico GP a Everett - USA - Programma libero Coppie + Donne 08:30 Motorsports Motorsports Weekend 08:45 Snooker Players Tour 10:00 FIA World Touring Car Championship by LG a Suzuka - Giappone - 20 round 11:00 Pattinaggio artistico GP a Everett - USA - Programma libero Coppie + Donne 13:00 Tennis Torneo WTA a Tokyo, Pechino, Mosca, Doha - Finali 17:00 Sci alpino CdM a Soelden - Austria - Gigante D 2ª manche 17:30 Calcio EUROGOALS 18:30 Pattinaggio artistico Grand Prix a Everett - Stati Uniti - Esibizione 20:00 Snooker Players Tour 20:45 All sports WATTS 20:55 All sports Clash Time 21:00 Pro wrestling THIS WEEK ON WWE e Vintage Collection 08:30 All sports WATTS 08:45 Equitazione Tempo di competizione equestre 09:15 Calcio EUROGOALS 10:15 Pattinaggio artistico Grand Prix a Everett - Stati Uniti - Programma libero U e Danza sul Ghiaccio, Ballo Libero 12:00 Tennis Torneo WTA a Tokyo, Pechino, Mosca, Doha - Finali 15:45 All sports 16:00 Tennis Campionati WTA a 21:45 Snooker Players Tour 23:00 Motorsports GTA Road to Dubai 23:15 FIA World Touring Car Championship by LG Inside WTCC with... 23:45 Car racing World Series by Renault - Sintesi Stagione 08:30 Motorsports GTA Road to Dubai 08:45 Car racing World Series by Renault - Sintesi Stagione 09:15 FIA World Touring Car Championship by LG Inside WTCC with... 09:45 Calcio EUROGOALS 10:45 Tennis Campionati WTA a 12:15 Snooker Players Tour 14:15 Tennis Campionati WTA a 21:50 All sports Wednesday Selection 22:10 Equitazione a Helsinki - Finlandia - Salto 23:10 Equitazione Riders club 23:15 Golf Circuito Europeo P.G.A. - Castello Masters 23:45 Golf GOLF CLUB 23:50 Vela 08:30 Giochi olimpici Olympic Magazine 09:00 Snooker Players Tour 10:00 Equitazione Tempo di competizione equestre 10:30 All sports 10:45 Tennis Campionati WTA a 12:00 Pattinaggio artistico Grand Prix a Everett - Stati Uniti - Danza sul Ghiaccio Ballo Libero e Programma libero U 14:00 Tennis Campionati WTA a 21:45 Calcio Campionato Europeo Femminile - Turno di Qualifiche 22:45 Fight sport Superkombat 08:30 Calcio Campionato Europeo Femminile - Turno di Qualifiche 09:30 Artistic billiard CdM a Florange - Francia - Finale 10:30 Tennis Campionati WTA a 12:00 Pattinaggio artistico Grand Prix a Everett - Stati Uniti - Coppie Programma libero 13:00 Calcio Campionato Europeo Femminile - Turno di Qualifiche 14:00 Tennis Campionati WTA a 21:45 Strongest man Giants Live - Finlandia 22:45 Bowling PBA Tour - Stati Uniti 23:45 Equitazione Tempo di competizione equestre 08:30 Tennis Campionati WTA a 10:30 Pattinaggio artistico Grand Prix - Donne Short Programme 11:30 Pattinaggio artistico Grand Prix - Coppie Programma libero 12:30 Tennis Campionati WTA a 14:00 Tennis Campionati WTA a Istanbul - Turchia - Semifinali 18:00 Artistic billiard Campionato del Mondo a Florange - Francia - Semifinali e Finale 20:00 Pattinaggio artistico Grand Prix - Programma libero femminile 22:00 Pattinaggio artistico Grand Prix - Coppie Programma libero 23:30 Pattinaggio artistico Grand Prix - Uomini Short Programme

9 Corriere del Ticino 22/10/2011 Copia ridotta al %d%% del formato originale letter della pagina Pagina : 27 Copyright $$edition Corriere del Ticino October 24, :10 am / Powered by TECNAVIA

10 Corriere del Ticino 22/10/2011 Copia ridotta al %d%% del formato originale letter della pagina Pagina : 27 Copyright $$edition Corriere del Ticino October 24, :10 am / Powered by TECNAVIA

11 sabato 22 ottobre 2011 Sport laregioneticino 33 Basket/Domani pomeriggio alle al Palamondo Massagno e Vacallo in campo per due punti pesanti Sam-Sav, un derby per il riscatto Entrambe le squadre arrivano al dunque dopo un inizio di torneo in salita. A riposo Tigers e Riva di Dario Bernasconi Il basket ticinese di serie A oggi non scende in campo: Lugano e Riva sono a riposo mentre SAM e SAV si affronteranno domani nel derby, alle al Palamondo di Cadempino. Le due compagini hanno disputato sinora tre, rispettivamente due gare: zero nella casellina vittorie per la SAM, 1 in quella dei momo. Il derby viene così visto come un momento di riscatto per i padroni di casa e come una conferma del potenziale per Vacallo, decisamente più alto rispetto a quello dei cugini luganesi. Ma tutto ciò potrebbe significare nulla, proprio perché il derby fa sempre capitolo a sé. Infatti, negli anni, le sorprese non sono mai mancate, anche se la forza del collettivo e le qualità tecniche, difficilmente nel basket non hanno peso. E da questi punti di vista, la SAV è certamente messa meglio: vuoi per la maggiore esperienza dei suoi giocatori, vuoi per il gioco di squadra che i gialloverdi hanno costruito negli anni, con la capacità di inserimento dei nuovi. Sul fronte Massagno saranno in campo due temibili ex come Smiljanic e Molteni, anche se i due sono usciti con uno zero nel tabellino nella sconfitta di sabato a Ginevra. Ma sia l uno che l altro avranno certamente voglia di dimostrare di essere ancora dei validi antagonisti, in particolare Smiljanic che da Vacallo è stato escluso nella scorsa estate. Per la SAM, il problema maggiore emerso in queste prime gare è certamente legato al play. Il solo Murati per ora non basta a condurre il gioco per 40 minuti e Volley Doppio impegno del Lugano, in casa il Näfels poi trasferta a Losanna Quello in arrivo per la Pallavolo Lugano sarà un weekend molto difficile, oggi al Palamondo di Cadempino (18.00) ospiterà il Naefels detentore del titolo svizzero, domani (16.00) dovrà affrontare una lunga trasferta a Losanna. Quella odierna sarà indubbiamente una sfida molto impegnativa, perché i glaronesi di Dalibor Polak scenderanno in Ticino per centrare la posta piena, cioè quei tre punti che in questo momento sarebbero molto preziosi, vista la partenza un po tentennante della loro stagione (vittoria con Münchenbuchse e sconfitte con Schoenenwerd e Amriswil). Naefels, ora al quinto posto in campionato, è una squadra profondamente rinnovata. Cinque giocatori della rosa dei titolari TI-PRESS/REGUZZI Whester Molteni atteso protagonista quindi il riciclo di ruolo diventa una coperta corta. Senza dimenticare che la squadra è completamente nuova e che l impatto di alcuni, stranieri in primis, con il nostro campionato non è mai dei più semplici. Sentiamo come Nikolic vede i progressi dei suoi. «Stevanovic fa il play o la guardia ma è giovane e deve fare esperienza: Kaba fa anche la guardia ma poi non fa l esterno e quindi non ci sono molte alternative». Un problema di crescita. «Direi di sì, anche se io mi aspetto delle reazioni diverse. Dagli americani una maggior sostanza anche in difesa, devono capire che la squadra e il suo gioco sono fondamentali per una compagine come la nostra. Da Smiljanic e Molteni vorrei vederli prendersi maggiori responsabilità, giocare con la consapevolezza di non aspettare ma di decidere. So che non è facile, ma loro hanno esperienza e assieme devono poter mettere una ventina di punti». A Ginevra solo americani, a parte Murati. «Un segnale di quanto dobbiamo crescere come squadra: non abbiamo una panchina esperta e quindi è giusto che chi va in campo molti minuti porti contributi sia in difesa che in attacco». Anche in casa SAV il cartello lavori in corso è presente. Si continua ad aspettare una risposta per il caso Pape (come si sa la SAV punta ad averlo come svizzero) per cui coach Pastore dovrà risolvere il dubbio Connolly. «Pape è un lungo e abbiamo costruito la squadra pensando a lui come svizzero. Ora è chiaro che non possiamo forzare la mano, anche se ci aspettiamo una risposta a breve da chi ha in mano il dossier. Contro la SAM dovrò scegliere se mettere in campo Uzas, che non si è allenato al meglio per una botta, o Connelly». Una SAV che ha avuto quindici giorni per rimettersi in gioco. «In queste due settimane abbiamo lavorato molto, perché i nuovi devono integrarsi al meglio nel nostro gioco. Sloan? Lui si allena sempre con grande intensità e comincia a capire quello che vogliamo da lui anche in fatto di realizzazioni». Un passato diverso alle spalle? «Sì e questo vale anche per Ramseier, lo stesso Uzas e appunto Sloan. Giocatori che, come i primi due, hanno fatto molta panchina in attacco e io chiedo loro di prendersi responsabilità nei molti minuti che stanno in campo. Sloan era abituato con squadre di tiratori e lui doveva essere una presenza soprattutto ai rimbalzi. Bisogna quindi avere pazienza perché si integrino in questa nuova realtà». Insomma è un derby che potrebbe portare interessanti spunti di riflessione sugli effettivi valori delle due squadre. In un campionato senza retrocessioni non c è nemmeno una paura in più da gestire. Il fatto che le società possano lavorare con progetti non necessariamente a breve scadenza, non può che favorire l insieme. Anche se tutti sanno che le sconfitte non sono mai state propedeutiche se cominciano ad essere una consuetudine. Un derby che ci auguriamo venga seguito con interesse e che il pubblico ne sia una degna cornice perché il basket ha bisogno di tornare ad essere seguito ed amato. sono partiti, i nuovi arrivati Benneth, Illic, Pulko e Tomas devono ancora integrarsi al meglio, ma ricordiamo che il Naefels è una delle formazioni più blasonate del panorama svizzero. L attuale quinta posizione non riflette il vero valore del gruppo. Lo sa perfettamente anche Roberto Tietz. L allenatore dei Dragoni è un fine stratega, conosce bene l avversario e coach Polak, ha studiato i video delle ultime partite per rimediare tatticamente alla potenza dei glaronesi. Tietz ha insistito nel corso della settimana sulla combinazione muro-difesa ed ha preparato la squadra in particolare per la tenuta psicofisica in due incontri consecutivi di questa levatura. L ottimo rendimento di Dennis Lerch nel recente incontro potrebbe portare il coach a riproporlo opposto e impiegare Dominico al centro, mentre un gran lavoro graverà sulle spalle di Poncia, ottimo ricevitore ed elemento di grande costanza di rendimento, forse il migliore in questo inizio di stagione, tanto da diventare nella difesa luganese un punto di riferimento imprescindibile. Domani poi trasferta a Losanna per affrontare la squadra più in forma del momento. Nell ultimo fine settimana il LUC si è sbarazzato dell Amriswil con un perentorio 3-0 e in casa i vodesi sono davvero intrattabili. Nel campionato cadetto femminile oggi alle nella palestra Lambertenghi il leader Lugano ospiterà il VBC Glaronia. Moto/Domani si corre in Malesia. 32 Colandrea Aegerter terzo in prova a Sepang Programma LNA maschile Oggi Starwings - Boncourt Olympic - Monthey Nyon - Ginevra Lions Domani Massagno - Vacallo Classifica Monthey Ginevra Lions Olympic Fr Lugano Tigers Vacallo Nyon Boncourt Starwings Massagno LNB maschile Oggi Académie - Swiss Central Pully - Vevey Riviera Neuchâtel - DDV-Lugano Berna-Giants - Aarau Blonay - Villars Domani Nyon U23 - Meyrin Wildcats - Bernex Classifica Aarau Neuchâtel Berna-Giants Meyrin Vevey Riviera Nyon U Wildcats DDV-Lugano Villars Blonay Bernex Swiss Central Pully Académie Fr Prima Lega maschile, gruppo Est Oggi Birsfelden - Starwings U Küsnacht - Star Gordola Domani Boncourt U23 - Bienne Baden - Lugano U23 Classifica Rapid Bienne Soletta Küsnacht Baden Boncourt U Starwings U Birsfelden Star Gordola Lugano U Ambizioni di podio per Dominique Aegerter di Lidia Nembrini La zona montana di Catto e di Lurengo in Valle Leventina, sulle alture sopra il villaggio di Varenzo, ospita domani, per organizzazione della società C.O. Utoe Bellinzona, i campionati ticinesi sulla distanza classica o long, come viene definita in ambito internazionale. La zona dove si svolge la gara long è nuova per gli orientisti; mai prima d ora vi sono state posate le lanterne biancorosse di controllo di una gara, se non almeno un ventennio fa, quando si gareggiava ancora con la carta nazionale in scala 1:25000 e per registrare il passaggio ai punti si usava timbrare il testimonio di carta. Secoli fa, direbbero i ragazzi del 2011, abituati ormai sin dai primi approcci alla C.O. ad usare il chip elettronico e le cartine aggiornate nei minimi dettagli. E allora ben si capisce la febbre dell attesa per la gara più importante dell annata orientistica cantonale, quella che in una prova secca, senza possibilità di recupero, attribuisce i titoli e gli scudetti di campione cantonale. La zona cartografata nell estate 2010 da Fausto Tettamanti, è un mix di prati, pinete, boschetti di noccioli, spianate di rododendri e mirtilli, fra i quali dovranno destreggiarsi i 350 concorrenti iscritti sinora alla gara e chi si aggiungerà domenica in mattinata. Per questi ultimi iscritti non vi sarà la possibilità di fregiarsi del titolo cantonale, perché le registrazioni delle categorie A degli attivi, dei seniores e dei giovani, per ragioni di fair play, si KEYSTONE Dall Australia il Motomondiale si è spostato a Sepang per il GP di Malesia. Una gara che si annuncia interessante anche per le mutevoli condizioni meteo, spesso piove a catinelle. Ieri intanto prima giornata di prove libere. Nelle Moto GP miglior tempo per lo spagnolo Dani Pedrosa davanti al neoiridato Casey Stoner e all italiano Dovizioso, tutti su Honda. Soltanto 13 tempo per Valentino Rossi (Ducati). Le tribolazioni continuano e Vale spera nella pioggia. Un anno fa proprio in Malesia aveva conquistato quella che per adesso resta l ultima vittoria nella classe regina. Orientamento / In Leventina i campionati ticinesi sono tassativamente chiuse alla mezzanotte di domenica sera. Solo chi figura nella lista di partenza pubblicata su entra in linea di conto per l ambito titolo rossoblù da consegnare agli annali della storia orientistica ticinese. I campioni uscenti della specialità sono Stefano Maddalena e Michela Conti, che si erano laureati lo scorso anno, sempre in terreno montano, in quel di Gorda, in Val di Blenio. La Conti non sarà al via della corsa, perché impegnata con Laura Gianoni quale controllore dei tracciati realizzati da Silvio Vicari. Il pronostico è favorevole a Caia Maddalena, in quanto anche Elena Roos non parteciperà alla corsa, perchè impegnata a Bubendorf nella finale del Grand Prix Echt Bio. Avversarie dirette della Maddalena possono essere solo Nuria Gysin e Tulla Spinelli. Per Stefano Maddalena la via della riconquista del titolo sarà maledettamente difficile. Il tallone infortunato continua a farsi sentire e a incidere sulla voglia di allenarsi e sul conseguente stato di forma fisica. Da par loro i suoi più giovani avversari Alessandro Santini, Manuel Asmus e ora anche Pietro Ferretti sono cresciuti dal profilo tecnico e qualitativo, sicché sarà ben difficile che il forte orientista dell O_92 Piano di Magadino possa concludere un ventennio di dominio cantonale con il successo a Catto. Il ritrovo dei partecipanti è previsto dalle 8.45 di domenica 23 ottobre presso la colonia estiva della Fondazione Don Willy di Catto, segnalata dal-l uscita autostradale n. 42 di Quinto/ Nelle Moto2 miglior tempo per il tedesco Stefan Bradl (leader del Mondiale) con l ottimo Dominique Aegerter terzo. Quinto Tom Lüthi pure molto presente. Male Krummenacher 24. Da notare la caduta del britannico Bradley Smith (clavicola fratturata). Nelle 125 il più veloce è stato lo spagnolo Nicolas Terol /vicino al titolo), 28 il neocastellano Pedone, 32 il ticinese Marco Colandrea (Aprilia) che ha concesso oltre 7, ma ricordiamo che è alla sua seconda esperienza nel Motomondiale. Oggi qualifiche e domani gara, alle 7.00 classe 125, alle 8.15 Moto2 e alle Moto GP. Ambrì Piotta. Alle prenderanno il via i primi concorrenti, in un settore di partenza situato a 30 minuti di cammino dal luogo di ritrovo. Fino alle sarà ancora possibile iscriversi in particolare nelle categorie HAM, HAK, HB, DAK, DB, e open (principianti). Per i bambini, fra le ore e le 14.00, verrà predisposto il percorso troll, da compiere da soli o accompagnati dai genitori. La cerimonia di consegna dei premi e degli scudetti di campione ticinese è pianificata per le ore Vista la quota della zona di gara, fra i 1300 e i 1700 metri di altitudine, gli organizzatori consigliano una tenuta di gara adatta alle condizioni climatiche previste. Tutte le informazioni dettagliate sono pubblicate su LNA femminile Oggi Hope-GBA - Nyon Lu-Town - Ovronnaz-Martigny Domani Elfic Friborgo - Pully Classifica Elfic Friborgo Hélios Riva Hope-GBA Martigny Nyon Pully Lu-Town Uni Basilea LNB femminile Oggi Regensdorf - Frauenfeld Muraltese - Olten-Zofingen Bellinzona - Riehen Domani Baden - Lucerna Greifensee - Riehen Classifica Muraltese Baden Bellinzona Olten-Zofingen Regensdorf Lucerna Riehen Frauenfeld Greifensee

12 Sport. Samstag, 22. Oktober 2011 Seite 26 Nachrichten Boxen Brügger unterliegt Falk Rotterdam. Sandra Brügger musste im Viertelfinal der Box-Europameisterschaft in Rotterdam die Segel streichen. Die Athletin des Boxclub Basel unterlag der Schwedin Helena Falk am Ende mit 8:14 Punkten. Eishockey Ein Spiel Sperre für Pittis Zürich. Der Nationalliga-Einzelrichter hat Domenico Pittis (ZSC Lions) für ein Spiel gesperrt und mit einer Busse in der Höhe von 1000 Franken belegt. SI Dumont zum SC Bern Bern. Der SC Bern hat bis zum Saisonende den Kanadier Jean-Pierre Dumont (33) verpflichtet. Der Stürmer hatte bereits in der Lockout-Saison der NHL im Februar 2005 ein kurzes Gastspiel beim SC Bern gegeben. Allerdings hat Dumont noch eine NHL-Ausstiegsklausel bis zum 25. Oktober. SI Rad Cobo auf Teamsuche Berlin. Der Sponsor des spanischen Radrennstalls Geox zieht sich zum Saisonende zurück. Damit muss sich Vuelta-Gewinner Juan José Cobo aus Spanien ein neues Team suchen. DPA Rugby Australien auf Platz 3 Auckland. Der zweimalige Rugby-Weltmeister Australien hat bei der WM in Neuseeland den dritten Platz belegt. Im kleinen Final setzten sich die «Wallabies» gestern in Auckland mit 21:18 gegen Wales durch. Ein erfolgreicher Drop-Kick von Berrick Barnes entschied die Partie für die Australier. DPA Tennis Swiss Indoors: Emil Frey Basel. Die Swiss Indoors komplettieren mit einer weiteren Partnerschaft ihr Sponsoring-Feld: Die Emil Frey AG tritt am Basler Turnier (31. Oktober bis 6. November) als Official Car Supplier auf. Der Auto-Importeur löst damit BMW Schweiz ab und wird während den Indoors 20 Fahrzeuge verschiedenster Marken zur Verfügung stellen. olg Andy Roddick trauert Paris. In der Nacht auf Mittwoch verstarb mit Ken Mayerson einer der einflussreichsten Agenten des weis sen Sports im Alter von nur 48 Jahren an einem Herzinfarkt. Der US-Amerikaner, der sich früher um Stefan Edberg oder Jimmy Connors kümmerte, betreute seit Jahren Andy Roddick. Ausserdem präsidierte er die Lagardère Tennis Division in Paris. Roddick ist für die Swiss Indoors in Basel gemeldet, wo er übernächste Woche zu den Attraktionen zählen würde, falls er antritt. olg Bohli besiegt Chiudinelli Seoul. Beim mit Dollar dotierten Challenger-Turnier konnte Marco Chiudinelli nicht in den Halbfinal vorstos sen. Der 30-jährige Baselbieter unterlag dem Waadtländer Stéphane Bohli deutlich mit 3:0 Sätzen. Bohli trifft im Halbfinal auf Yen-Hsun Lu (Taiwan/1). TV-Sportprogramm Samstag SF Sport aktuell Sport Motorrad: GP Malaysia, Qualifying Sonntag SF Motorrad: GP Malaysia, Moto Ski alpin: Riesenslalom der Männer in Sölden, 1. Lauf Motorrad: GP Malaysia, MotoGP Motorrad: GP Malaysia, Moto Ski alpin: Riesenslalom der Männer in Sölden, 2. Lauf Rugby: WM-Final in Auckland, Neuseeland Frankreich Fussball: FC Zürich FC Basel Sport aktuell Vom Chaos zur Ordnung Der EHC glaubt vor dem Spiel gegen Visp an einen Aufwärtstrend Von Tobias von Rohr Basel. Es müssen ja nicht immer brennende Büsche oder geteilte Meere sein. Aber, der Glaube soll ja nicht nur Wunder hervorbringen, sondern sogar ganze Berge versetzen können. Nun hat man beim EHC Basel keineswegs die Absicht, Unnötigkeiten wie beispielsweise eine Versetzung der Jurakette in Angriff zu nehmen. Es gibt ja genügend andere Probleme, die man noch lösen sollte, die ebenso wunderbarer Energie bedürfen. Zum Beispiel wie es in Zukunft gelingen kann, mehr Tore zu schiessen und gleichzeitig weniger zu kassieren. Oder wie man als Team erfolgreicher werden kann. Also in etwa das, was den professionellen Eishockeysport ausmacht. Am Dienstag, beim Auswärtsspiel in Lausanne, haben die Spieler der EHC Basel Sharks ein kleines, aber willkommenes Erfolgserlebnis feiern können. 2:3 verloren sie zwar, aber erst im Penaltyschiessen. Dafür gab es immerhin einen Punkt beim Daueraufstiegskandidaten vom Genfersee. Seitdem glauben sie Eishockey Torfestival in Kloten Kantersieg. Was für ein Tag für die Kloten Flyers: Am Nachmittag gab der Club bekannt, dass das Trainerduo Anders Eldebrink und Felix Hollenstein seine Verträge um zwei Jahre bis 2014 verlängerte, am Abend schossen die Flyers den HC Lugano mit 9:0 aus der Halle. Bereits nach zwei Dritteln lagen die Gastgeber uneinholbar mit 7:0 in Front. Roman Wick gelang in seinem 267. NLA-Spiel der erste Hattrick. SI National League A 16. Runde Rapperswil-Jona Fribourg 0:2 (0:1, 0:0, 0:1) DC Zuschauer. SR Massy, Kaderli/Wüst. Tore: 3. Rosa (Knoepfli, Marc Abplanalp) 0: Botter (Cadieux, Tristan Vauclair) 0:2. Strafen: 2mal 2 Minuten gegen Rapperswil-Jona, 3mal 2 Minuten gegen Fribourg. Bemerkungen: Rapperswil-Jona ohne Gailland, Jordy Murray und Reid, Fribourg ohne Afanasenkow, Birbaum (alle verletzt), Heins (gesperrt) und Bykow (krank). 58. Timeout Rapperswil-Jona. Biel Genève-Servette 4:2 (2:1, 1:0, 1:1) Eisstadion Zuschauer. SR Stricker, Mauron/Tscherrig. Tore: 10. Wieser (Bordeleau, Wellinger/Ausschluss Pivron) 1: Miéville (Spylo, Wellinger) 2: Fata (Mercier, Rivera/Ausschluss Tschantré) 2: Kparghai (Tschantré, Ehrensperger) 3: Walsky (Bezina/Ausschluss Fröhlicher) 3: Bordeleau (Wellinger/Ausschluss Rubin) 4:2. Strafen: 6mal 2 plus 10 beim EHC Basel etwas mehr an ihre Fähigkeiten. Und damit wächst die Hoffnung heute Samstag beim Heimspiel gegen den Tabellenführer aus Visp (St.-Jakob-Arena, Uhr), eine ähnliche Leistung abrufen zu können und damit die bisherige Bilanz mit neun Punkten aus 13 Spielen etwas aufzupolieren. Die Erfahrungen liefern derweil kaum Argumente dafür, dass die bisher chronisch unter den Erwartungen gebliebenen Basler plötzlich ihre Probleme überwinden könnten: Zweimal trat der EHC in dieser Saison bereits gegen die Walliser an, beide Male blieb er chancenlos und unterlag 2:6 beziehungsweise 2:7. Der SC Bern feuert Larry Huras Minuten (Fröhlicher) gegen Biel, 4mal 2 Minuten gegen Genf. Bemerkungen: Biel ohne Gloor, Servette ohne Dan Fritsche, Brunner, Salmelainen (alle verletzt). Zug Davos 4:5 (2:1, 0:2, 2:1, 0:1) n.v. Bossard Zuschauer (ausverkauft). SR Eichmann/Kurmann, Abegglen/Schmid. Tore: 7. Christen (Ausschluss Tim Ramholt) 1:0 (Eigentor Grossmann). 14. Taticek (Sykora) 1: Fabian Schnyder (Damien Brunner) 2: Steinmann (Sejna) 2: Steinmann (Joggi, Kuonen) 2: Bürgler (Reto von Arx, Tim Ramholt/Ausschluss Andreas Furrer) 2: Pirnes (Casutt) 3: Damien Brunner (Fabian Schnyder, Holden) 4: (60:57) Sejna (Marha/Ausschlüsse Helbling; Sciaroni) 4:5. Strafen: 4-mal 2 Minuten gegen Zug, 7-mal 2 Minuten gegen Davos. Kloten Flyers Lugano 9:0 (3:0, 4:0, 2:0) Kolping-Arena Zuschauer. SR Reiber, Arm/Küng. Tore: 9. Kellenberger 1: Bodenmann 2: Jenni (Polack, DuPont) 3: Santala (DuPont, Wick/Ausschluss Romy) 4: Wick (Santala, DuPont) 5: Wick 6: Liniger (DuPont/Ausschluss Sannitz) 7: Wick (Du Bois) 8: Samuel Walser (Jacquemet) 9:0. Strafen: 3-mal 2 plus 10 Minuten (Liniger) gegen Kloten, 6-mal 2 Minuten gegen Lugano. Bemerkungen: Kloten ohne Steiner, Nordgren, Hollenstein (verletzt), Romano Lemm (krank), Lugano ohne Murray und Reuille (verletzt). SCL Tigers Ambri-Piotta 1:3 (0:0, 1:0, 0:3) Ilfis Zuschauer. SR Kämpfer, Fluri/Müller. Tore: 35. Perrault (Leblanc, Genazzi/Ausschluss Kobach) 1: Elias Bianchi (Pestoni, Kariya) 1: Noreau (Pestoni/Ausschluss Christian Moser) 1: Pestoni (Walker, Noreau/Ausschluss Christian Moser) 1:3. Strafen: 5-mal 2 Minuten gegen SCL Tigers, 6-mal 2 Minuten plus Spieldauer (Kutlak) gegen Ambri-Piotta. Ein starkes Basler Gefüge Dennoch ist sich Trainer Dany Gélinas sicher, dass seine Equipe mittlerweile auf dem Weg der Besserung sei und dies gegen Visp zeigen kann. Ausser dem Punktgewinn vom Dienstag würden auch die vielen Respektsbekundungen, die sein Team in Lausanne erfahren habe, dafür sprechen. Schliesslich bescheinigten dort viele Eishockeyinteressierte dem Basler Coach nach dem Spiel, dass sein Team offensichtlich ein «starkes Gefüge» darstelle, das nur zu wenig effektiv sei. Nun wäre es durchaus möglich, dass die zweifellos den Lausanne- Anhängern zuzurechnenden Leute ganz einfach ihren Gegner starkreden wollten. Aber Gélinas versteht diese Aussagen lieber als Kompliment dafür, dass der EHC in den letzten Partien den richtigen Kurs eingeschlagen hat. «In fünf Spielen haben wir dreimal gepunktet», sagt er. Und fast noch wichtiger ist für Gélinas, dass seine Equipe sich insgesamt gesteigert habe. Darum ist sich der Franko-Kanadier sicher: «Wir finden langsam zu unserem Spiel zurück.» Tatsächlich hat sich die Unordnung der ersten Ernstkämpfe, als in der Basler Hintermannschaft ein Chaos wie in einem Stall voller aufgeschreckter Hühner herrschte, gelegt. Ob dies allerdings reichen wird, um die zuletzt stark aufspielenden Visper in die Schranken zu weisen, darf bezweifelt werden. Gélinas lässt sich davon nicht beirren: «Ich glaube fest daran, dass wir heute gewinnen werden.» Unattraktive Spielweise. Larry Huras (Bild) ist in seiner dritten Saison als Trainer des SC Bern entlassen worden. Die Clubführung begründete den Entscheid nach der 1:2-Niederlage gegen die ZSC Lions mit der unattraktiven Spielweise. Die Nachfolge treten vorerst Huras bisheriger Assistent Antti Tormänen sowie Lars Leuenberger an. «Wenn es einen souveränen Sieg gegeben hätte, wäre es zu keiner Entlassung gekommen», sagte Berns CEO Marc Lüthi zu der Massnahme. SI Keystone Bemerkungen: SCL ohne Schilt und Gustafsson (verletzt). Ambri ohne Schulthess, Trevor Meier, Duca, Lachmatow, Westrum, Demuth (verletzt). Bern ZSC Lions 1:2 (0:0, 1:0, 0:1, 0:1) n.v. PostFinance-Arena Zuschauer. SR Mandioni, Kehrli/Kohler. Tore: 35. Kwiatkowski (Reichert, Gardner) 1: Schäppi (Kenins, Geering) 1: (60:53) Ambühl (Cunti) 1:2. Strafen: 3-mal 2 Minuten gegen Bern, 2-mal 2 Minuten gegen ZSC Lions. Bemerkungen: Bern ohne Höhener, Vigier, Morant, Roche, Lötscher (alle verletzt). ZSC ohne Cory Murphy, Ziegler, Down, Schommer, Breitbach, Baltisbererger, Wichser (verletzt), Pittis (gesperrt). Die Tabelle 1. Fribourg : Kloten Flyers : Davos : Zug : Bern : Biel : ZSC Lions : Lugano : Ambri-Piotta : SCL Tigers : Genève-Servette : RJ Lakers :54 9 Die nächsten Spiele Heute Samstag Uhr: Davos Rapperswil- Jona, Ambri-Piotta Kloten, Genève-Servette Zug, Lugano Langnau, ZSC Lions Biel. National League B Heute Samstag spielen Uhr: Olten GCK Lions. 20 Uhr: Basel Visp, Sierre Thurgau, Lausanne Langenthal. Ajoie La Chaux-de-Fonds. Sagen Sie mal Pearl Oti-Amoako Heute Abend starten die Bärennächte in die 13. Saison so wird das Midnight-Basketball genannt, das jeweils samstags von Uhr bis Mitternacht in der Dreirosen-Turnhalle veranstaltet wird. Dort ist in der Regel auch die 16-jährige Baslerin Pearl Oti-Amoako anzutreffen. BaZ: Pearl Oti-Amoako, Sie spielen neu bei Uni Basel in der höchsten Spielklasse und gehen trotzdem noch regelmässig ins Midnight-Basketball in der Dreirosenturnhalle. Erstaunlich! Warum denn? Weil beim Midnight-Basketball das Niveau sicherlich tiefer ist. Schliesslich können da alle mitspielen, die wollen. Ein Xherdan Shaqiri macht ja auch nicht mehr an einem Fussball- Grümpeli mit! Das Niveau im Midnight-Basketball ist besser, als Sie meinen. Es sind viele dabei, die richtig gut Basketball spielen. Ich fühle mich jedenfalls gefordert ich spiele an den Bärennächten auch gegen Männer. Das Wichtigste ist jedoch: Es macht Spass. Wenn es sich also einrichten lässt, dann gehe ich dorthin. In welchem Alter waren Sie zum ersten Mal dabei? Mit 12 Jahren. Und die Eltern erlaubten Ihnen, bereits mit 12 dorthin zu gehen? Ja, schliesslich begleitete ich meinen älteren Bruder, der ebenfalls mitspielte. Die Atmosphäre ist super. Warum machen am Midnight-Basketball nur wenige Frauen mit? Schwierig zu sagen. Vielleicht, weil weniger Frauen Basketball spielen. Und viele, die ich kenne, wohnen zu weit von der Dreirosen-Turnhalle weg. Mit Uni Basel haben Sie die ersten beiden Spiele gegen Fribourg Basket und Hélios hoch verloren ein Fehlstart? Nein, keineswegs. Die Gegner waren ja nicht irgendwer, sondern immerhin der Meister und Cupsieger. Ich bin überzeugt, dass wir schon bald punkten werden. Das Ziel ist immer noch das Final-Four-Turnier. Und für Sie persönlich? Ich möchte so viel spielen wie möglich. Bei Luzern konnte ich letzte Saison ja bereits NLA-Luft schnuppern. Was schwebt Ihnen langfristig vor? Wäre es ein Traum, wie Thabo Sefolosha einmal in der NBA zu spielen? Vorläufig dreht sich bei mir alles um Uni Basel. Hier möchte ich in der obersten Spielklasse Fuss fassen. Natürlich wäre es ein Traum, im Ausland zu spielen. Aber ich glaube nicht, dass das einfach wird. Sefolosha ist schon ein Spieler der Extraklasse. aws Resultate Eishockey National Hockey League (NHL) Donnerstag. Pittsburgh Montreal (mit Diaz und Weber/1 Assist) 3:1. Tampa Bay New York Islanders (mit Streit/1 Assist, ohne Niederreiter) 4:1. Boston Toronto 6:2. Philadelphia Washington 2:5. Ottawa Winnipeg 4:1. Florida Buffalo 0:3. Motorrad GP von Malaysia, Freie Trainings Sepang. 125 ccm. 1. Nicolas Terol (Sp) 2:13, Sandro Cortese (De) 0,622 zurück. 3. Efren Vazquez (Sp) 0, Hector Faubel (Sp) 0,839. Ferner: 28. Giulian Pedone (Sz) 5, Marco Colandrea (Sz) 7,196. Moto2. 1. Stefan Bradl (De) 2:08, Aleix Espargaro (Sp) 0, Dominique Aegerter (Sz) 0, Michele Pirro (It) 0, Tom Lüthi (Sz) 0,145. Ferner: 24. Randy Krummenacher (Sz) 1,911. MotoGP. 1. Dani Pedrosa (Sp) 2:01, Casey Stoner (Au) 0, Andrea Dovizioso (It) 1, Marco Simoncelli (It) 1,573. Tennis Turniere im Ausland Moskau. ATP- und WTA ( Dollar/Hart). Männer. Viertelfinals: Tipsarevic (Ser/1) s. Tursunow (Russ/6) 6:4, 6:2. Troicki (Ser/2) s. Bogomolov (USA) 7:6 (8:6), 6:7 (1:7), 7:6 (7:1). Dawydenko (Russ/4) s. Berrer (De) 6:3, 6:2. Frauen. Viertelfinals: Cibulkova (Slk/8) s. Swonarewa (Russ/1) 4:6, 6:4, 6:4. Wesnina (Russ) s. Bartoli (Fr/3) w.o. Kanepi (Est) s. Kusnezowa (Russ/6) 6:1, 6:2. Stockholm. ATP ( Euro/Halle). Männer, Viertelfinals: Monfils (Fr/1) s. Anderson (SA/5) 7:5, 7:5. Raonic (Ka/6) s. Dimitrov (Bul) 7:5, 6:4. Blake (USA) s. Nalbandian (Arg) w.o.

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN Objectifs : S appuyer sur la transparence de la langue pour comprendre les mots incompris ; Identifier et comprendre l accent du Sud-Ouest ; Découvrir les règles du rugby Thème

Plus en détail

Le XV de France. Elle rassemble les meilleurs joueurs de l'hexagone sous le patronage de la Fédération Française de Rugby.

Le XV de France. Elle rassemble les meilleurs joueurs de l'hexagone sous le patronage de la Fédération Française de Rugby. L EQUIPE DE FRANCE Le XV de France L'équipe de France de rugby (appelée aussi XV de France) est l'équipe qui représente la France dans les compétitions majeures de rugby à XV ; d'autres équipes représentent

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente

Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente L actu et les connaissances rugbystiques du champion pyrénéen de demain! Adapté pour les 6 10 ans N 1 : Septembre 2015 Actualité principale : La huitième coupe

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014

CASTELLET 12 & 13 juillet 2014 CASTELLET Un soleil radieux! Comme chaque année la Lamera organise son défilé du 14 juillet sur le circuit du Castellet. Pour ce 4ème rendez-vous, 2 courses sont prévues, une de 3h le samedi et une de

Plus en détail

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2.

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2. Le coins des seniors 1 Les seniors se déplaçaient à Saint Criq dans les Landes. Les bayonnais malmenés lors de leur dernière rencontre devaient réagir. Une fois n'est pas coutume, les ciels et blancs débutent

Plus en détail

Lundi 21 septembre 2015. n 8

Lundi 21 septembre 2015. n 8 Lundi 21 septembre 2015 n 8 L e rêve réalisé pour les spectateurs passionnés de tennis : Gilles SIMON, joueur de classe mondiale, en finale de l'open de la Baie de Somme. Il a disputé un «match de finale»

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1.1 GENERALITES Article 1. Délégation La Commission Sportive Jeunes, sous délégation du Comité Départemental des Yvelines, organise

Plus en détail

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Comité de l Yonne de Basket-ball Commission Technique et Jeunes BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Frédéric BENUCCI Sylvie VALTAT Sébastien LEGROS Florian GILLET

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Championnat par Equipes Jeunes 2015

Championnat par Equipes Jeunes 2015 Championnat par Equipes Jeunes 2015 REGLEMENT JEUNES Saison 2015 11-18 ans Comité Départemental de Tennis de Maine-et-Loire - 15 Rue Emile Joulain 49130 LES PONTS DE CE - 02 41.47.47.34 : comite.maine-loire@fft.fr

Plus en détail

Christophe Inzirillo Frank Bournois. L intelligence sportive au service du manager

Christophe Inzirillo Frank Bournois. L intelligence sportive au service du manager Christophe Inzirillo Frank Bournois L intelligence sportive au service du manager Chapitre 1 L intelligence stratégique, l art de la compétition «Agir en primitif et prévoir en stratège.» René Char Figure

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

29. L ESSENTIEL DES RÈGLES Edition octobre 2012. Catégorie E - Application des Règles I.R.B.

29. L ESSENTIEL DES RÈGLES Edition octobre 2012. Catégorie E - Application des Règles I.R.B. 29. L ESSENTIEL DES RÈGLES Edition octobre 2012 Rugby à 7 ESPOIRS PRO SEVEN (ES7) «moins de 23 ans» (joueurs nés en 1990, 1991, 1992) Rugby à 7 SELECTIONS DES COMITÉS (19R7) «moins de 19 ans» (joueurs

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016

RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 RÉGLEMENTATION SPÉCIFIQUE 2015-2016 DOCUMENT COMPLEMENTAIRE IMPORTANT A LIRE : REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE DU RSEQ LAC-SAINT-LOUIS DE L ANNEE EN COURS Révisée le 16 juin 2015 (CSS 1415-01) EN TANT QUE

Plus en détail

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme

Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Projet de création de la Ligue Nationale d Athlétisme Sommaire Donner un statut social aux Athlètes de l Elite Rendre l athlétisme plus attractif Simplifier les relations Clubs / Athlètes de l Elite Participer

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Compte rendu de course

Compte rendu de course Compte rendu de course Manche 1 : Le Mans, Circuit Bugatti (72) : Après trois semaines de préparation sur la moto de course nous arrivons avec l équipe vendredi matin très tôt au circuit du mans. La tension

Plus en détail

CHAMPIONNAT PAR ÉQUIPES DE PRINTEMPS/ÉTÉ JEUNES 2014

CHAMPIONNAT PAR ÉQUIPES DE PRINTEMPS/ÉTÉ JEUNES 2014 COMITÉ DÉPARTEMENTAL DE LA VENDÉE LIGUE DE TENNIS DES PAYS DE LA LOIRE La Roche sur Yon, le 25 novembre 2013. CHAMPIONNAT PAR ÉQUIPES DE PRINTEMPS/ÉTÉ JEUNES 2014 Madame la présidente, Monsieur le président,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Chacun peut avoir son opinion et y voir son intérêt, mais ce qui c est passé lors de cette dernière course est très clair et sans aucune ambigüité.

Chacun peut avoir son opinion et y voir son intérêt, mais ce qui c est passé lors de cette dernière course est très clair et sans aucune ambigüité. Finale à Super Besse. Je suis arrivé à Super-Besse très peu confiant quant à ma possibilité de remporter le Trophée. La piste étant encore une fois pratiquement entièrement goudronnée, je savais qu encore

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS Guide à l attention des parents des jeunes compétiteurs 1 - FFT Ce guide a pour objet de présenter la réforme fédérale de la formation des jeunes de moins de 12 ans et notamment

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

* Si la défense adverse est en 3-3 ou en homme à homme (cas rare), ou bien s il est pris en individuel :

* Si la défense adverse est en 3-3 ou en homme à homme (cas rare), ou bien s il est pris en individuel : QUI EST-IL? Le demi-centre est avant tout l organisateur du jeu. C est lui qui dit à chacun où se positionner. Il est également un buteur essentiel de l équipe : il doit pouvoir marquer depuis l axe central!

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux

Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Denis Cyr : la trajectoire d un homme heureux Entre un Denis Savard qui avait certaines ambitions et un Denis Tremblay qui n a pas eu beaucoup de chance, Denis Cyr n avait pas, contrairement à ses deux

Plus en détail

COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON

COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON COMMUNIQUE NOGARO 1300 30,31 mars et 1 er Avril 2013 JOURNEE 1 PATRICE THIVAT LANCE LA SAISON Dans toute nouvelle saison il faut un favori. Nicolas Gomar étant passé en Supertourisme 2 Litres, le nouveau

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE FORMATION. Un projet d avenir pour le basket féminin suisse et notre canton

CENTRE NATIONAL DE FORMATION. Un projet d avenir pour le basket féminin suisse et notre canton CENTRE NATIONAL DE FORMATION Un projet d avenir pour le basket féminin suisse et notre canton Pourquoi un Centre? Assurer l avenir du basket féminin dans notre région Assurer une relève «indigène» à notre

Plus en détail

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions?

Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Rapport mensuel de l Observatoire du football du CIES n 4-04/2015 Revue d effectifs : qui gagnera la Ligue des Champions? Drs Raffaele Poli, Loïc Ravenel et Roger Besson 1. Introduction La Ligue des Champions,

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

VOYAGES COUPE DU MONDE DE RUGBY 2015. www.iox.fr

VOYAGES COUPE DU MONDE DE RUGBY 2015. www.iox.fr VOYAGES COUPE DU MONDE DE RUGBY 2015 www.iox.fr ENVOLEZ-VOUS À LA CONQUÊTE DE NOUVEAUX STADES IOX.fr 1 IOX ET LE SPORT Créée en 2006, IOX Voyagez Sport est la combinaison parfaite du voyage et du sport.

Plus en détail

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016

REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 REGLEMENT du CHAMPIONNAT INTERCLUBS SENIOR 2016 Préambule : les dispositions des règlements fédéraux s appliquent pour tout ce qui n est pas prévu au présent règlement. Art1. Compétition La compétition

Plus en détail

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :.

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach : Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach :. Mon Livret Basket

Plus en détail

AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015

AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015 AS GEVEZE HAND BALL ASSEMBLEE GENERALE DU 26 JUIN 2015 Présents : E. Lerosier (président), J. Bidanel (trésorier), O. Guimas (secrétaire), coachs de toutes les équipes, 15 licenciés et parents et l entraineur

Plus en détail

Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale)

Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale) Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale) Niveau 2 : Jeune Officiel Départemental (je peux arbitrer la finale académique) Niveau 3 :

Plus en détail

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

Règlement des Championnats Interclub de la ligue nationale A (NLA)

Règlement des Championnats Interclub de la ligue nationale A (NLA) Règlement des Championnats Interclub de la ligue nationale A (NLA) 2015 Table des matières Préambule... 3 I. Dispositions générales... 3 Art. 1 Compétence... 3 Art. 2 Inscription... 3 II. Déroulement...

Plus en détail

Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente

Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente Le Comité Midi-Pyrénées de Rugby présente L actu et les connaissances rugbystiques du champion pyrénéen de demain! Le Journal des 6 10 ans N : Octobre 2015 Actualité principale : France-Canada, jeudi 1

Plus en détail

1. RESULTATS EQUIPE PRO CHOLET BASKET / PARIS-LEVALLOIS : 74 77 EQUIPE ESPOIRS CHOLET BASKET / PARIS-LEVALLOIS : 55 66

1. RESULTATS EQUIPE PRO CHOLET BASKET / PARIS-LEVALLOIS : 74 77 EQUIPE ESPOIRS CHOLET BASKET / PARIS-LEVALLOIS : 55 66 1. RESULTATS EQUIPE PRO CHOLET BASKET / PARIS-LEVALLOIS : 74 77 Les Parisiens, relégables, ont mené la vie dure à Cholet Basket. Pourtant dominateurs dans le premier quart (17-11) avec 53% de réussite

Plus en détail

CAEN I 31.10.2015 I PRESENTATION DU MATCH

CAEN I 31.10.2015 I PRESENTATION DU MATCH Pistellu Plus le droit à l erreur... J12 BASTIA vs SM CAEN I 31.10.2015 I PRESENTATION DU MATCH p2-3 I INTERVIEW DE JEAN-LOUIS LECA p4 I INFOS MATCH p5 BASTIA-CAEN a 8 ore di sera Redresser la barre Avec

Plus en détail

BCS news n 2. Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles

BCS news n 2. Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles BCS news n 2 Club affilié F.F.B.B, agréé Jeunesse et Sports n 59S206, association n 2749 A la une Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles Les Seniors Filles du BC Steenwerck, équipe jeune sur

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS

ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS ATHLETICAUX FC CHARTE SENIORS SAISON 2014-2015 CHARTE SENIORS ATHLETICAUX FC 2014-2015 L éducateur s engage à : 1) Ne pas hurler, crier, critiquer au bord du terrain mais conseiller, aider, donner des

Plus en détail

N 26 Du 13 juin au 19 juin

N 26 Du 13 juin au 19 juin N 26 Du 13 juin au 19 juin LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 13 juin 2012 par La rédac En 20 ans, qu est-ce qui a changé dans le rugby? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

Week-end du 8 fe vrier 2014

Week-end du 8 fe vrier 2014 Le petit courrier hebdomadaire qui vous tient informé des résultats du week-end ;-) Saison 2013/2014 - AB News n 13 04 février 2014 Avec les vacances de février, certains ont temporairement troqué leurs

Plus en détail

Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket. Règlements de jeu

Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket. Règlements de jeu Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket Règlements de jeu 1. LE JEU Article 1.1 - Définition Le mini basket est un jeu, pour garçons et filles de moins que 13 ans, il est basé sur le règlement

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Tout était parfait mais.

Tout était parfait mais. Saison 2014-2015 N 3 18 Sept. Tout était parfait mais. Une belle journée, un soleil présent, des bénévoles sur le pied de guerre, un Stadium superbement préparé par les équipes de la Communauté Urbaine,

Plus en détail

REGLEMENT DES CHAMPIONNATS PAR EQUIPES SENIORS PLUS 2014-2015

REGLEMENT DES CHAMPIONNATS PAR EQUIPES SENIORS PLUS 2014-2015 REGLEMENT DES CHAMPIONNATS PAR EQUIPES SENIORS PLUS 2014-2015 Comme chaque année le Comité de Tennis de la Vienne organise un championnat par équipes pour les catégories + 35 ans, + 45 ans, + 55 ans messieurs.

Plus en détail

DOSSIER PRESSE Réalisé par le club des Pandas Montauban Handisport

DOSSIER PRESSE Réalisé par le club des Pandas Montauban Handisport DOSSIER PRESSE Réalisé par le club des Pandas Montauban Handisport SOMMAIRE 1. PROGRAMME DE LA FINALE (page 3) 2. PRESENTATION DE LA FINALE (page 4) 3. PRESENTATION DES EQUIPES FINALISTES : - Diables Cadurciens

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 Les règles éditées par la F.F.B.B. sont évidemment celles à utiliser pour les jeunes ; vous trouverez cependant ci-dessous les précisions nécessaires

Plus en détail

Pour information, la buvette d Henry-Dunant sera ouverte durant toute la durée de la journée (boissons fraîches, sandwiches, etc.).

Pour information, la buvette d Henry-Dunant sera ouverte durant toute la durée de la journée (boissons fraîches, sandwiches, etc.). U11 & U13 ASSOCIATION GENEVOISE DE VOLLEYBALL (AGVB) COMMISSION REGIONALE DE MINIVOLLEY (CRM) CHAMPIONNATS GENEVOIS U11 & U13 2012-2013 Bulletin d information n 4 Organisation du tour qualificatif Catégorie

Plus en détail

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h MAUBEUGE / TOURCOING Et «Bis répétita!» Quatre heures à peine après la belle victoire remportée par leurs «compères» les cadets 2 le matin même à Aulnoye, voilà que les cadets

Plus en détail

Un francophone aux JO

Un francophone aux JO Un francophone aux JO Contexte d utilisation Public : adolescents et adultes. Niveau : A2. Durée prévue : une séance d une heure et demie/deux heures. Description de la tâche : parler d un sport, parler

Plus en détail

Bâle 3: le retour du Régulateur

Bâle 3: le retour du Régulateur Bâle 3: le retour du Régulateur Au siège de la banque Universelle Hey c est quoi cette tête d enterrement? T as lu les journaux sur les nouvelles règles de Bâle 3? Le régulateur veut augmenter le capital

Plus en détail

REGLEMENT. Il n y a pas de prolongation dans les matchs de poule.

REGLEMENT. Il n y a pas de prolongation dans les matchs de poule. Article 1 - RÈGLES DU JEU et CONDITIONS DE PARTICIPATION Le tournoi se jouera selon les règles du jeu de rugby telles qu'elles sont stipulées par l'international Rugby Board (IRB). Il est ouvert à tous

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Règles des jeux de l Ambassadeur

Règles des jeux de l Ambassadeur Règles des jeux de l Ambassadeur - Jeu de l Ambassadeur, règles générales p.2 - Variantes du jeu, règles spécifiques p.6 -Trophée de l Ambassadeur du NADA p.9 -Ambassadeur 2013 Spécial Trophées 2008/2012

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 SAISON 2015-2016 REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 Sommaire Chapitre 1 Règle 1 Règle 2 Règle 3 Règle 4 Règle 5 Règle 6 Règle 7 Règle 8 Chapitre 2 Règle 9 Règle 10

Plus en détail

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Conférence téléphonique du Mardi 3 Avril 2012 Début de la réunion : 20h30 Présents : Marc Rosenstiehl, Sébastien Chassande, Sophie Carton,

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Groupe A 1ère 2ième Bar Groupe B 1ère 2ième Bar

Groupe A 1ère 2ième Bar Groupe B 1ère 2ième Bar Pour cette 2 ième étape du Circuit Maître Canadien de pétanque ce dimanche 12 février 2012, lendemain des festivités du grand tournoi le Carnaval de Québec, événement d envergure dans la grande région

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Le XV de France. Levée d embargo le samedi 10 octobre 23H00. Sondage réalisé par. pour. Publié le dimanche 11 octobre 2015

Le XV de France. Levée d embargo le samedi 10 octobre 23H00. Sondage réalisé par. pour. Publié le dimanche 11 octobre 2015 Le XV de France Sondage réalisé par pour Publié le dimanche 11 octobre 2015 Levée d embargo le samedi 10 octobre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions

Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions Règlement du Comité d'ille-et-vilaine Mise à jour le 1er décembre 2014 1 - ORGANISATION Ce championnat par équipes jeunes ne débouche

Plus en détail

Le carnet de notes du XV de France

Le carnet de notes du XV de France Le carnet de notes du XV de France France Géorgie L avis des téléspectateurst 1er octobre 2007 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 510 personnes ayant suivi le match

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS. Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES

REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS. Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES REGLEMENTS DES CHAMPIONNATS DE PARIS PAR EQUIPES SENIORS PLUS Catégories : DAMES et Messieurs : 35, 45, 55 MESSIEURS 65 I GENERALITES Epreuves ouvertes aux Clubs de la Ligue de Paris affiliés à la FFT

Plus en détail

Règlements spécifiques 2015-2016

Règlements spécifiques 2015-2016 SOCCER INTÉRIEUR UNIVERSITAIRE Règlements spécifiques 2015-2016 Mis à jour 2015/06/11 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS

RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS I- RÈGLE GÉNÉRALE Article 1 Les règlements de la Fédération Française de Tennis sont de pleins droits applicables aux Epreuves Interclubs

Plus en détail

CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00

CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00 CR REUNION U7-U9 ANGERS SCA JEUDI 24 SEPTEMBRE 2015 à 19H00 PARTICIPATION D UNE VINGTAINE DE PERSONNES Présentation du club : Club = district = ligue = FFF Le club est structuré autour d un bureau et d

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Mot de la présidente. Madame, Monsieur,

Mot de la présidente. Madame, Monsieur, Mot de la présidente Madame, Monsieur, Au nom du HBC Etoy je tenais tout d abord à vous remercier chaleureusement de nous accorder un peu de votre temps pour parcourir ce dossier de sponsoring. Vous découvrirez

Plus en détail

Généralités... 2. Offres... 2. Chef des arbitres... 2. Jury de compétition... 2. Défraiement et repas... 2. Mode de jeu... 3

Généralités... 2. Offres... 2. Chef des arbitres... 2. Jury de compétition... 2. Défraiement et repas... 2. Mode de jeu... 3 Championnat suisse junior Directives des arbitres Sommaire Thème Page Généralités... 2 Offres... 2 Chef des arbitres... 2 Jury de compétition... 2 Défraiement et repas... 2 Mode de jeu... 3 Contrôle listes

Plus en détail

Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "?

Comment utiliser l outil  saison2011-2012 ? Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "? Etape 0 : Vous avez reçu un courriel de ma part avec plusieurs fichiers joints. Ne détruisez pas ce mail : il vous sera utile en cas de problème. Je vous expliquerai

Plus en détail

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES

COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES COMMUNIQUE NOGARO MITJET SERIES 7 9 avril 2012 37 Mitjet au départ de la première course de la saison, sur le circuit Paul Armagnac, dans le cadre de la première manche du championnat du Monde GT FIA 2012.

Plus en détail