du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT"

Transcription

1 1 ère Journée Régionale du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT Mise à jour Gérard BLAYSAT Unité de Cardiologie Pédiatrique - Grenoble

2 Les malformations cardiaques sont fréquentes (9/1000) Gravité très variable Posent limites éventuelles aux activités physiques Traitements t quand dils sont nécessaires : - pas seulement assurer survie - permettre une vie «aussi normale que possible»

3 Aujourd hui dans la très grande majorité des cas, la cardiopathie congénitale est connue. Exceptionnellement DECOUVERTE lors d un examen Exceptionnellement DECOUVERTE lors dun examen d aptitude.

4 DECOUVERTE Examen d aptitude d : - souffle - souffle - trouble du rythme - malaise - HTA - coarctation

5 DECOUVERTE SOUFFLE - s assurer qu il s agisse d un souffle fonctionnel - pas d un souffle organique - pas d une myocardiopathie hypertrophique - Antécédents - Type du souffle ECHOCARDIOGRAPHIE

6 DECOUVERTE TROUBLE DU RYTHME - Wolf-Parkinson-White - QT long ECG HOLTER

7 DECOUVERTE MALAISE -Trouble du Rythme ( TSV, QT long, BAV) - Anomalie congénitale ou acquise des coronaires - Myocardiopathie Hypertrophique - Hypertension artérielle pulmonaire Le malaise vagal est un diagnostic d élimination ECG HOLTER ECHOCARDIOGRAPHIE

8 DECOUVERTE HYPERTENSION ARTERIELLE - Le plus souvent LABILE - ELIMINER une COARCTATION Prise tensionnelle, pouls fémoraux Echocardiographie

9 IMPACT des cardiopathies congénitales -Très variable selon : - âge enfant - type cardiopathie - perception qualité de vie Pas de critères universels et définitifs de critère de qualité de vie

10 Critères de QUALITE DE VIE : - autonomie pour effectuer des actes de la vie courante - capacité à créer des liens affectifs et relationnels - acquérir éi des connaissances - réaliser des exercices physiques.

11 Le problème du SPORT est essentiel «si mon enfant ne peut pas faire de sport, il ne pourra pas avoir une vie normale»

12 Pour les PARENTS, le SPORT un sujet fréquent d INQUIETUDE Question posée dès la naissance, voire en anténatal pouvant influencer le CHOIX de POURSUIVRE ou NON la GROSSESSE

13 INQUIETUDE des RESPONSABLES des collectivités : - enseignants, crèches, clubs sportifs RECLAMENT des CERTIFICATS - pour connaître les limites autorisées - pour des problèmes de responsabilités légales.

14 EVALUATION des cardiopathies congénitales Il importe de réaliser une EVALUATION INDIVIDUALISEE - SIGNES FONCTIONNELS : s -i dyspnée, palpitation, douleur thoracique -gmalaise, syncope n e

15 EVALUATION SIGNES D EXAMEN : - arythmie, insuffisance cardiaque - hypoxémie, -hypertension artérielle systémique ou pulmonaire

16 ECHOCARDIOGRAPHIE : EVALUATION - Fonctions ventriculaires gauche et droite - Masse ventriculaire - Degré fuite ou sténose valvulaire - Estimation des pressions pulmonaires - Degré des shunts gauche-droite - Degré de dilatation d un cavité, d un vaisseau

17 EVALUATION ELECTROCARDIOGRAMME et HOLTER : - arythmie - trouble de repolarisation - quantification - caractère régressif à l accélération.

18 EVALUATION EREUVE D EFFORT : - sur tapis roulant ou bicyclette ergométrique - méthode fondamentale d évaluation +++ -Fréquence cardiaque - Pression artérielle - Rythme - Saturation ti - Consommation d oxygène

19 EFFETS CARDIOVASCULAIRES DU SPORT Le BENEFICE attendu du sport chez enfant atteint de cardiopathie est loin d être dêtre négligeable. - Croissance masse musculaire - Meilleure utilisation de l oxygène - Diminue travail cardiaque pour même niveau d effort - Améliore performance myocardique - Diminue fréquence cardiaque et le risque d arythmie grâce à la baisse tonus sympathique et augmentation ti tonus vagale

20 Les activités réellement dangereuses sont rares. Les interdictions abusives sont fréquentes. Il est plus simple et confortable d interdire que d autoriser

21 Se rappeler que l enfant joue, court.. Toute interdiction peut : - entraîner l exclusion - ne pas coller aux réalités : cour de l école - cour de lécole - activités loisirs.

22 CLASSIFICATION DES SPORTS DYNAMIQUES : - intensité modérée et durée prolongée - augmentation progressive : fréquence cardiaque, débit cardiaque consommation d oxygène, pression artérielle Natation, course d endurance, ski de fond, tennis

23 CLASSIFICATION DES SPORTS ISOMETRIQUES : Ils sont brefs et intenses Sollicitent moins le cœur mais accroissent brutalement pressions et résistances systémiques. Sports de combat, haltérophilie, escalade

24 CLASSIFICATION DES SPORTS SPORTS COLLECTIFS Comportent les 2 composantes : dynamique et isométriques Football, rugby, volley-ball, handball, basket-ball Sollicitude cardiovasculaire dont le degré est lié à : - intensité et fréquence des répétition des efforts.

25 SPORTS D HABILETE CARDIOPATHIES CONGENITALES CLASSIFICATION DES SPORTS - peu d impact cardio-vasculaire - peuvent provoquer un STRESS important

26 CLASSIFICATION DES SPORTS INTENSITE DU SPORT I - niveau faible : activité loisir en famille II - niveau modéré : initiation au sport à l école ou club III - intense : compétition avec entraînements réguliers IV très intense : compétition de niveau élevé régional ou national avec entraînements intensifs

27 CARDIOPATHIES PERMETTANT UNE VIE NORMALE CARDIOPATHIES MINEURES NON OPEREES : ( pas de répercussion sur le système cardiovasculaire) - Sténose aortique peu serrée (grd max < 20 mmhg) - Sténose pulmonaire peu serrée (grd max < 30 mmhg) - Shunt gauche-droite de faible degré - Petite fuite valvulaire aortique ou mitrale

28 CARDIOPATHIES PERMETTANT UNE VIE NORMALE ENFANTS OPERES OU TRAITES PAR CATHETERISME INTERVENTIONNEL ET CONSIDERES COMME GUERIS Pas de cicatrice ventriculaire Pas d anomalies résiduelles significative anatomique fonctionnel rythmique

29 ENFANTS OPERES OU TRAITES PAR CATHETERISME INTERVENTIONNEL ET CONSIDERES COMME GUERIS C est le cas habituel : - Communication Inter-ventriculaire - Communication Inter-auriculaire - Canal artériel - Sténose pulmonaire - Transposition des gros vaisseaux (Switch) - Retour veineux pulmonaire anormal - Canal atrio-ventriculaire

30 ENFANTS OPERES OU TRAITES ENFANTS OPERES OU TRAITES PAR CATHETERISME INTERVENTIONNEL ET CONSIDERES COMME GUERIS TGV TRAITEES PAR INTERVENTION DE «SWITCH»

31 ENFANTS OPERES OU TRAITES PAR CATHETERISME INTERVENTIONNEL ET CONSIDERES COMME GUERIS C est le cas habituel : - Communication Inter-ventriculaire - Communication Inter-auriculaire - Canal artériel - Sténose pulmonaire - Transposition des gros vaisseaux (Switch) - Retour veineux pulmonaire anormal - Canal atrio-ventriculaire

32 ENFANTS OPERES OU TRAITES PAR CATHETERISME INTERVENTIONNEL ET CONSIDERES COMME GUERIS CANAL ATRIO-VENTRICULAIRE

33 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES ADAPATATION TETRALOGIE DE FALLOT : - insuffisance valvulaire pulmonaire - sténose des branches - dilatation du ventricule droit - arythmie ventriculaire droite (cicatrice VD ) L f t é é d T4F t t i é à ti t l Les enfants opérés de T4F ne sont autorisés à pratiquer tous les sports qu en cas de très bon résultats (rarement au-delà niveau III)

34 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES MISE EN PLACE D UN TUBE VENTRICULE DROIT-ARTERE PULMONAIRE ADAPTATION Limitation : Sports violents de contact

35 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES Après cure de COARCTATION peut persister HTA d effort : Contre-indication des sports à forte composante isométrique

36 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES TGV TRAITEES PAR INTERVENTION DE SENNING ou MUSTARD

37 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES TRANSPOSITION DES GROS VAISSEAUX TRAITEES PAR INTERVENTION DE SENNING ou MUSTARD VD SYSTEMIQUE TROUBLES DU RYTHME QUALITE DES CHENAUX EVALUATION ADAPTATION

38 CARDIOPATHIES OPERES AVEC PERSISTANCE D ANOMALIES ENFANTS AVEC INTERVENTIONS PALLIATIVES VENTRICULE UNIQUE et DERIVATION CAVO-PULMONAIRE Limitations à l effort leffort : Activités niveau I ou II Cyanose : chute saturation effort ++ Dérivation cavo-pulmonaire

39 CONTRE-INDICATIONS FORMELLES RISQUE DE MORT SUBITE sont devenus RARES

40 CONTRE-INDICATIONS FORMELLES STENOSE AORTIQUE SERREE HYPERTENSION ARTERIELLE PULMONAIRE ANOMALIE CORONAIRE TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE (survenant à effort) QT long CARDIOPATHIES TRES CYANOGENE MYOCARDIOPATHIES (Hypokinétiques et Hypertrophiques)

41 SPORTS COMPORTANTS UN RISQUE ACCIDENTEL pour l environnement sont contre-indiqués : ( milieux aquatiques, aériens ) Risques de syncopes malaises syncopes des tachycardies supra-ventriculaires SPORTS et TRAITEMENT anti-coagulants t

42 ADAPTATION prenant compte TERRAIN - MALADIEDEMARFAN DE MARFAN - MALADIE METABOLIQUE (atteinte hépatique, neurologique) - SYNDROME avec ou non ANOMALIE CHROMOSOMIQUE

43 CONCLUSIONS APTITUDE AU SPORT le plus souvent NORMAL ROLE BENEFIQUE activité physique CONTRE-INDICATIONS rares +++ Si anomalies cardiovasculaires persistent : Attitude POSITIVE avec ADAPTATION - EVALUATION 1 ère Journée Régionale du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL

APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL 1 ère Journée Inter-régionale de cardiologie pédiatrique Cardiologie fœtale APPORT DU DIAGNOSTIC ANTENATAL Gérard BLAYSAT - GRENOBLE Cardiologie fœtale - Expertise des cardiopathies congénitales dépistées,

Plus en détail

Cardiologie fœtale. Gérard BLAYSAT - GRENOBLE

Cardiologie fœtale. Gérard BLAYSAT - GRENOBLE Cardiologie fœtale Gérard BLAYSAT - GRENOBLE Cardiologie fœtale -Expertise des cardiopathies congénitales dépistées, suspectées -Evaluation du Pronostic et Attitude -Appréciation hémodynamique fœtale (anémie

Plus en détail

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Objectifs de la consultation d aptitude au sport l - Juger de l

Plus en détail

Rétrécissement valvulaire pulmonaire

Rétrécissement valvulaire pulmonaire Rétrécissement valvulaire pulmonaire Définition Causes Manifestations Diagnostic Évolution - Risques Traitements Définition La valve pulmonaire est située à la sortie du ventricule droit. Elle s ouvre

Plus en détail

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques

Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Insuffisance cardiaque du nourrisson : particularités étiologiques et physiopathologiques Mouna KONTA DESC réanimation médicale Toulouse 10-11 juin 2009 Trajet de la majeure partie du sang -Veine ombilicale

Plus en détail

Découverte d un souffle : faut-il s affoler?

Découverte d un souffle : faut-il s affoler? Découverte d un souffle : faut-il s affoler? Dr Jean-Baptiste MOUTON Département des Pathologies Cardiaques Congénitales Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque, CHU de Bordeaux Souffle cardiaque - généralité

Plus en détail

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport 5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT ANNECY 5 NOVEMBRE 2011 Gérard BLAYSAT - Grenoble BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT MALAISE CAUSE FREQUENTE DE CONSULTATION

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Nationaux Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens

Nationaux Argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens Chapitre 12 Item 236 UE 8 Souffle cardiaque chez l enfant I. Généralités II. Particularités de l auscultation de l enfant III. Circonstances de découverte IV. Clinique et examens complémentaires V. Principales

Plus en détail

Malaises graves de l enfant

Malaises graves de l enfant Malaises graves de l enfant Damien Bonnet French reference center for Complex Congenital Cardiac Diseases Inherited Cardiac Diseases - Pediatric Pulmonary hypertension M3C- Necker Enfants Malades, Université

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Semaine h Anatomie normale et classification des cardiopathies congénitales (L. Houyel)

Semaine h Anatomie normale et classification des cardiopathies congénitales (L. Houyel) Semaine 1 Lundi 11 janvier 9-12h Anatomie normale et classification des cardiopathies congénitales (L. Houyel) 13-15h Embryologie cardiaque (L. Houyel) 15-17h Epidémiologie des cardiopathies congénitales

Plus en détail

Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques. Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM

Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques. Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM Trisomie 21 prise en charge malformations cardiaques Dr Marwan ALZIANAT Pédiatre CHM Prise en charge de la trisomie 21 Se prépare pendant la grossesse se fait dès la naissance pour l enfant L annonce de

Plus en détail

Sport et

Sport et Sport et cardiopathies Boris.gojanovic@chuv.ch @drsportsante Questions 1. Importance activité physique chez enfants/ado cardiopathes (6-18ans) Tout d abord, je ne vais rien inventer de neuf Hippocrate

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

Insuffisance Cardiaque du Nourrisson Particularités étiologiques et physiopathologiques

Insuffisance Cardiaque du Nourrisson Particularités étiologiques et physiopathologiques Insuffisance Cardiaque du Nourrisson Particularités étiologiques et physiopathologiques DESC de Réanimation Médicale Bordeaux 21-22 juin 2007 C. Thuile CHU Toulouse Premiers jours de la vie = période critique

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Service de pédiatrie A

Service de pédiatrie A Service de pédiatrie A identité Mohammed Age: 11ans scolarisé ATCD: traumatisme crânien à l age de 8 ans Absence d ATCD familiaux de pathologies cardiaques, de diabète ou d HTA Histoire de la maladie Installation

Plus en détail

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE: DEFINITION Perte de connaissance soudaine et transitoire

Plus en détail

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09 Syncopes et Malaises Dol de Bretagne 30/09/09 www.has-sante.fr Syncopes Syncope Perte de connaissance à début brutal, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s accompagnant d une perte du

Plus en détail

Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale

Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale ANNE FOURNIER, MD CARDIOLOGUE PÉDIATRE CHU MÈRE- ENFANT STE- JUSTINE Objectifs Revoir le programme de vaccination

Plus en détail

Pièges en cardiologie pédiatrique. Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris

Pièges en cardiologie pédiatrique. Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris Pièges en cardiologie pédiatrique Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris Une cyanose néonatale Nouveau-né du jour Terme 40 SA; 3,6 kg; APGAR 8/8 Cyanose à 88%; eupnéique; pas de souffle; pouls

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est

En janvier, toute dyspnée n est En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Journée des pédiatres de Franche Comté - 21/06/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

Souffle Cardiaque. Urgence ou Surveillance?

Souffle Cardiaque. Urgence ou Surveillance? Souffle Cardiaque Urgence ou Surveillance? Hervé JOLY Nicolas PANGAUD 1ére journée CARDIOS-COPE Vendredi 13 novembre 2009 Problématique du souffle Quand réaliser une échocardiographie? Souffle découvert

Plus en détail

Cardiopathies fœtales

Cardiopathies fœtales Cardiopathies fœtales 1eres journées d échographie cardiaque fœtale Montréal 2016 MJ Raboisson COARCTATION DE L AORTE Définition - Rétrécissement d un segment de l aorte, habituellement au niveau de l

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Pratique du sport et cardiopathies congénitales

Pratique du sport et cardiopathies congénitales Pratique du sport et cardiopathies congénitales P. Dehant, E. Bogino, M. Jimenez Clinique Saint-Augustin, Bordeaux La question de la pratique sportive chez les enfants et les adultes porteurs de cardiopathies

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Société de médecine de Franche - Comté - 15/12/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017

Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017 Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017 A. 4 cavités anormales et vsx anormaux à g : HypoVG : atrésie mitrale Petit VG : atrésie aortique/ coarctation? à dt : HypoVD : atrésie tricuspide Petit

Plus en détail

L ENFANT CARDIAQUE ET LE SPORT

L ENFANT CARDIAQUE ET LE SPORT Louis Auriacombe et Elisa Pedroni 2004 Généralités (1) * Personnalité de l enfant -Physique - Psychologique - Génétique * Contexte - Familial - Scolaire * Aspect médico-légal - Certificat d aptitude Généralités

Plus en détail

le cardiaque s adapte moins que le bien portant

le cardiaque s adapte moins que le bien portant Le cardiaque et son adaptation à la plongée Mise à jour 01-11 11-2009 Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport CHP Résidence du Parc, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.frantoine.fr le

Plus en détail

LES INSUFFISANCES CARDIAQUES (IC)

LES INSUFFISANCES CARDIAQUES (IC) LES INSUFFISANCES CARDIAQUES (IC) DEFINITION DU HANDICAP L insuffisance cardiaque se traduit par l inaptitude du coeur à répondre aux besoins hémodynamique (circulation du sang) de l organisme. Cette inaptitude

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique

Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique i Hôpital la Rabta. TUNIS - TUNISIE Correspondance: Dr Habiba MIZOUNI habiba_mizouni@yahoo.fr INTRODUCTION

Plus en détail

Sarah Leloup IHN. -dilatation majeure de l'atrium droit. -petit ventricule droit sans hypertrophie myocardique majeure

Sarah Leloup IHN. -dilatation majeure de l'atrium droit. -petit ventricule droit sans hypertrophie myocardique majeure Femme, 58 ans. Cardiopathie congénitale connue, peu symptomatique ( palpitations,dyspnée d'effort très modérée ). Quelles sont les principales anomalies observables sur les images scanographiques suivantes

Plus en détail

Intérêt de la mesure de la saturation 02 dans le dépistage des nouveaux-nés porteurs de malformation cardiaque

Intérêt de la mesure de la saturation 02 dans le dépistage des nouveaux-nés porteurs de malformation cardiaque Intérêt de la mesure de la saturation 02 dans le dépistage des nouveaux-nés porteurs de malformation cardiaque Dr François SASSOLAS Service médicochirurgical de cardiologie pédiatrique et pathologie congénitale

Plus en détail

William E. Battle, M.D., FACP, FACC

William E. Battle, M.D., FACP, FACC William E. Battle, M.D., FACP, FACC Technologie Transducteurs multiéléments / récepteur Haute fréquence des ondes ultrasonores: bien faire dans l'eau mais pas d'os ou de l'airpuisque nous savons le bruit

Plus en détail

SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE

SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE H. Letur (1,2,+) 1.Pôle Adulte APHP Hôpital Necker Paris 2. Centre de Fertilité Institut Mutualiste Montsouris Paris +. Co président de GEDO DESC de Cytogénétique, Hôpital

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

Tronc artériel commun TAC. Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale

Tronc artériel commun TAC. Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Tronc artériel commun TAC Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes Hôpital

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle SYNCOPE Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle Privation et/ou suspension des fonctions de la vie de relation Durée brève (quelques

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint le document D043528/02 - Annexe.

Les délégations trouveront ci-joint le document D043528/02 - Annexe. Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 8 mars 2016 (OR. en) 6937/16 ADD 1 TRANS 72 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Commission européenne Date de réception: 7 mars 2016 Destinataire: Secrétariat général

Plus en détail

Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale. Ph Mauriat DU RCCC

Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale. Ph Mauriat DU RCCC Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale Ph Mauriat DU RCCC - 2015 Physiopathologie Sténose mitrale L augmentation progressive de l OG entraîne une hypertension pulmonaire veineuse et par réflexe

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

Venu aux sports, tu noues avec ton corps une alliance nouvelle ; il te parle, te rit et t obéit. Ecoute-le, prends garde à lui.

Venu aux sports, tu noues avec ton corps une alliance nouvelle ; il te parle, te rit et t obéit. Ecoute-le, prends garde à lui. Venu aux sports, tu noues avec ton corps une alliance nouvelle ; il te parle, te rit et t obéit. Ecoute-le, prends garde à lui. Jean PREVOST «Plaisir des sports» EPREUVES D EFFORT CHEZ L ENFANT EPREUVES

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II)

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... et certifie

Plus en détail

Cardiopathies congénitales opérées

Cardiopathies congénitales opérées Cardiopathies congénitales opérées Laurianne Le Gloan DIU Echocardiographie, niveau 2 28 janvier 2016 Notions générales Complications attendues Complications évitables? Complications non attendues Cardiopathies

Plus en détail

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France Hypertension Artérielle Pulmonaire Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France 3 Définition de l hypertension artérielle pulmonaire 4 Définitions hémodynamiques Classification de l hypertension artérielle

Plus en détail

Infos Maladie Valvulopathies

Infos Maladie Valvulopathies Infos Maladie Valvulopathies Qu est-ce que les valvulopathies? Les valvulopathies cardiaques (ou maladies valvulaires cardiaques) désignent les maladies ou dysfonctionnements qui touchent les valves du

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE

ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE Pr. Patrice VIROT Cardiologie CHU Limoges ACTIVITE PHYSIQUE EFFETS BENEFIQUES EVOQUES DEPUIS PLUS DE 2000 ANS MUSCLE COEUR PSYCHISME EFFETS BENEFIQUES DE L ACTIVITE PHYSIQUE

Plus en détail

331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT

331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT 331 - SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT Drs Yves Dulac et Philippe Acar 2002 Unité de Cardiologie Pédiatrique Hôpital des Enfants, Toulouse Sténose aortique Canal artériel Sténose pulmonaire ou CIA CIV Fuite

Plus en détail

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris INTRODUCTION: Dissection de l aorte thoracique = urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme Peu fréquente < moins de 2% des urgences cardiovasculaires préhospitalières Majorité des décès

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016 DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE CONNAISSANCES THEORIQUES Jour 1: 3 Novembre 2016 LES BASES (6 h 15) - introduction (15 min) - ETO periopératoire : les recommandations des sociétés

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

Pathophysiologie APSO, diagnostic prénatal. Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert. Cyanose +/- souffle sus clavièr. Cellules de la crête neurale: CCN

Pathophysiologie APSO, diagnostic prénatal. Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert. Cyanose +/- souffle sus clavièr. Cellules de la crête neurale: CCN Atrésie Pulmonaire à Septum Ouvert Pathophysiologie, diagnostic prénatal Canal artériel VD OD VG OG Cardiopathie à sang mélangé car atrésie pulmonaire Ductodépendance de la circulation pulmonaire Intervention

Plus en détail

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Ne pas craindre de prescrire une activité physique et sportive chez l hypertendu! L effet bénéfique de l activité

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON 2015-2016 JE, SOUSSIGNÉ, DOCTEUR EN MÉDECINE, NOM : PRÉNOMS : N CONSEIL DE L ORDRE : CERTIFIE AVOIR EXAMINÉ CE JOUR,

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

Scanner Volumique. Intérêt dans l exploration des cardiopathies congénitales

Scanner Volumique. Intérêt dans l exploration des cardiopathies congénitales Scanner Volumique Intérêt dans l exploration des cardiopathies congénitales Phalla Ou 1 ; Nadine Voisenet 2 ; Thomas Lemoine 1 ; Johannie Billeau 1 ; Brigitte Girodon 2 ; Gabriella Agnoletti 2 ; Pascal

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Pour que le corps assure ses différentes fonctions, chacune de ses cellules doit être approvisionnée de manière continue en oxygène. Cet apport est assuré

Plus en détail

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition.

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition. CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... Numéro de licence

Plus en détail

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Biologie ECG, Holter Electrophysiologie Tilt test Epreuve d effort Echocardiographie doppler Radiographie pulmonaire Scanner IRM Coronarographie

Plus en détail

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire Le handicap d origine cardio-vasculaire : Le Handicap d origine cardio- vasculaire MIA Items 49 & 53 UFR Médecine Montpellier Nîmes Les déficits incapacité handicap adaptés au niveau cardio-vasculaire

Plus en détail

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Cas Clinique 1 Mme C, 78 ans, consulte aux urgences pour tableau de malaises récidivants,à l emporte pièce, sans prodromes, survenant en position assise

Plus en détail

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE

DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE PEDIATRIQUE ET CONGENITALE Cet examen est en 3 parties. La durée de l épreuve est de 4 heures. Epreuve d examen théorique écrit 14 Septembre 2006 Une question

Plus en détail

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON 2017-2018 NOUS, SOUSSIGNÉS, (NOM DU PRÉSIDENT) (NOM DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL)

Plus en détail

LA MORT SUBITE DU SPORTIF

LA MORT SUBITE DU SPORTIF LA MORT SUBITE DU SPORTIF Dr Antoine SELLAL Consultation de Cardiologie du Sport Institut Lorrain du Coeur et des Vaisseaux Louis Mathieu CHU Nancy PARADOXE Les sportifs vivent plus longtemps MAIS Risque

Plus en détail

Homme 71 ans. Souffle systolique; pas de dyspnée ; pas d'hépatalgies ni d'œdème des membres inférieurs.

Homme 71 ans. Souffle systolique; pas de dyspnée ; pas d'hépatalgies ni d'œdème des membres inférieurs. Homme 71 ans. Souffle systolique; pas de dyspnée ; pas d'hépatalgies ni d'œdème des membres inférieurs. quelles sont les principales anomalies observables sur le scanner cardiaque S. Leloup IHN GAV PA

Plus en détail

I INSUFFISANCE CORONARIENNE (ICor) A) Définition

I INSUFFISANCE CORONARIENNE (ICor) A) Définition BARRAT Julie Module Cardiologie 16/09/11 CORNET Lucie Madame MAUPOIL SEMIOLOGIE DE L ANGOR, DE L ANGINE DE POITRINE SEMIOLOGIE DE L INSUFFISANCE CORONARIENNE / CORONAIRE Petits rappels : - L artère pulmonaire

Plus en détail

Fédération de Cardiologie Médicale - Hôpital cardiovasculaire Louis Pradel Filière Coronaropathies-Valvulopathies-Cardiologie Interventionnelle

Fédération de Cardiologie Médicale - Hôpital cardiovasculaire Louis Pradel Filière Coronaropathies-Valvulopathies-Cardiologie Interventionnelle Pr Gérard Finet 1 Fédération de Cardiologie Médicale - Hôpital cardiovasculaire Louis Pradel Filière Coronaropathies-Valvulopathies-Cardiologie Interventionnelle Faculté de médecine Lyon EST Pr Gérard

Plus en détail

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE A propos de 4 cas cliniques RARE. FREQUENCE : 3% des valvulopathies traumatiques, valvulopathies aortiques (62%), mitrales (34%), et les atteintes pulmonaires (1%).

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE»

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» 1 HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION BONNE HEMODYNAMIQUE

Plus en détail

Cœur et conditions extrêmes

Cœur et conditions extrêmes Cœur et conditions extrêmes R. Brion Lyon Groupe Exercice Réadaptation et Sport Société Française de Cardiologie Conditions physiques extrêmes Hypobare Conditions psychologiques extrêmes 1) Température

Plus en détail

Tétralogie de Fallot

Tétralogie de Fallot Tétralogie de Fallot Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes Hôpital

Plus en détail

Les myocardiopathies dilatées

Les myocardiopathies dilatées Chapitre Les myocardiopathies Une myocardiopathie ou cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) correspond à un groupe hétérogène de maladies touchant le myocarde, et responsable d un

Plus en détail

Arythmies diagnostic anténatal. novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1

Arythmies diagnostic anténatal. novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1 Arythmies diagnostic anténatal Coupe 4 cavités tachycardie 2 oreillettes rythme normal novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1 arythmies 2% des grossesses novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne

Plus en détail

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition.

du Volley-Ball, y compris en compétition. du Beach-Volley, y compris en compétition. CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... Numéro de licence

Plus en détail

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Sportif de HN? Sportif intensif? Sportif loisir? Sport santé bien

Plus en détail

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions?

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions? MORT SUBITE NON TRAUMATIQUE LIEEE AUX ACTIVITES SPORTIVES MODALITES INTERET ET LIMITES DE LA VISITE DE NON CONTRE INDICATION VISION DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU SPORT Cadre législatif CONSTAT

Plus en détail

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE Dr Fernand Hessel Président de la Fondation Lucien Dreyfus Dr Patrick Arnold Dr Philippe Lang Mulhouse le 14 Novembre 2015 Une syncope est une perte de connaissance

Plus en détail

Génétique et cardiopathies congénitales

Génétique et cardiopathies congénitales Dr Fanny Bajolle, Service de Cardiologie Pédiatrique Hôpital NEM Génétique et cardiopathies congénitales Turner Anomalies chromosomiques et cardiopathies congénitales (CC) 5000 nouveaux cas de cardiopathies

Plus en détail

La dissection aortique. Dr Benlahcen

La dissection aortique. Dr Benlahcen La dissection aortique Dr Benlahcen Définition C est la déchirure longitudinale de la média de l aorte responsable d'un clivage longitudinal plus ou moins étendu. Ce clivage aboutit à la création d'un

Plus en détail

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance 2 chiffres 10 % des admissions en médecine d urgence L interrogatoire, l examen clinique, des examens paracliniques simples donnent

Plus en détail

Le certificat de plongée vu par le cardiologue

Le certificat de plongée vu par le cardiologue Le certificat de plongée vu par le cardiologue Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport Hôpital Saint Joseph, CHU Sainte Marguerite, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.fr Le certificat

Plus en détail

26 CONFERENCE DE BETHESDA TRADUCTION R. AMORETTI

26 CONFERENCE DE BETHESDA TRADUCTION R. AMORETTI 26 CONFERENCE DE BETHESDA TRADUCTION R. AMORETTI GENERALITES RECOMMANDATIONS POUR DETERMINER L APTITUDE A LA COMPETITION CHEZ LES ATHLETES PRESENTANT DES ANOMALIES CARDIO-VASCULAIRES 6 7 janvier 1994 INTRODUCTION

Plus en détail

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U.

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. PITIE SALPETRIERE DEBAT HYPERTROPHIE PHYSIOLOGIQUE SPORTIF HAUT NIVEAU SURTOUT ENDURANCE PAS D ANTECEDENT

Plus en détail

La sténose valvulaire aortique:

La sténose valvulaire aortique: La sténose valvulaire aortique: De la naissance à l âge adulte, un parcours de vie Roland HENAINE, Caroline Laubrières, Sèverine Cléro, Denis Neliza, Lucie Chatagnon, Céline Curinier,Berénice Bonan,Sandrine

Plus en détail