Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle"

Transcription

1 Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars

2 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns Sofres visant à suivre l état d esprit des décideurs en matière de politique automobile et à analyser les grandes évolutions du marché. En 2004, l Observatoire a souhaité donner une dimension plus importante à cette étude : un échantillon plus large, une analyse selon les secteurs d activité Un questionnaire de 10 minutes, par téléphone, articulé autour des points suivants : Moral des décideurs Perspective de développement de leurs véhicules d entreprise - flotte Évolution des modes de financement Nouveau en 2004 : Utilisation et intérêt des services pouvant être proposés dans le cadre de la LLD Positionnement de la voiture de fonction comme outil de motivation et de fidélisation des salariés 2 2

3 Une enquête réalisée auprès des décideurs en matière d achat de véhicules d entreprise Cible : décideurs issus d entreprises à caractère marchand finançant au moins un véhicule (hors Indemnités Kilométriques), soit 1 entreprise sur 3. Période d enquête : du 7 au 26 janvier 2004 (rappel étude 2003 réalisée en février, dans un contexte politique sensible) 3 3

4 Un échantillon renforcé cette année Interrogation de 760 décideurs contre 400 l an dernier : 350 décideurs des TPE (moins de 10 salariés) 350 décideurs des PME-PMI (10 à 999 salariés) 60 décideurs des grandes entreprises (1000 salariés et +) Les sociétés interrogées au sein de chaque strate sont représentatives en terme de secteur d activité : Industrie (38% de l échantillon) BTP (31%) Commerce (18%) Services (14%) 4 4

5 Répartition des décideurs interrogés par fonction Ensemble des entreprises françaises TPE ( 0 à 9 sal) PME - PMI (10 à 999 sal) Grandes Entreprises (1000 sal et +) Base : entreprises finançant au moins un véhicule Directeur / chef d'entreprise 83% 88% 44% 2% Assistante de direction / Adjoint 7% 6% 12% 6% Directeur Administratif et Financier 3% 2% 13% 8% Comptable 3% 2% 8% - Directeur du parc automobile 3% 2% 10% 38% Directeur des achats 1% 1% 6% 22% Responsables des services Généraux 1% 0% 3% 10% Autres 0% - 3% 12% NR * - 0% 2% 5 5

6 Le moral des décideurs en matière d achat de véhicules d entreprise s améliore. 6 6

7 Regain de confiance dans l économie française pour l année à venir Dans l année qui vient, pensez-vous que la situation de l économie française va s améliorer, se détériorer ou rester la même? Ensemble des entreprises françaises TPE PME-PMI Grandes Entreprises 10% 9% 12% 15% S'améliorer 31% 29% 40% Rester la même 39% 39% 39% 43% 59% 45% 45% Se détériorer 43% 45% 46% 41% 37% 28% NR 22% 24% 13% 7% 6% 3% 6% 2% 7% 4% 5% 6% Base : entreprises finançant un véhicule 2003 (B=400) 2004 (B=760) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=60) 2004 (B=60) 7 7

8 Regain de confiance également dans le secteur d activité Dans l année qui vient, pensez-vous que la situation économique de votre secteur d activité va s améliorer, se détériorer ou rester stable? Ensemble des entreprises françaises TPE PME-PMI Grandes Entreprises S'améliorer 14% 23% 14% 22% 20% 31% 20% 39% Rester stable Se détériorer 53% 59% 53% 60% 55% 51% 67% 56% NR 30% 31% 22% 17% 18% 13% 10% 3% 1% 3% 0% 3% 4% 3% 5% 2003 Base : entreprises (B=400) finançant un véhicule 2004 (B=760) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=60) 2004 (B=60) 8 8

9 Des décideurs plus confiants dans la situation de leur propre entreprise Les décideurs des Grandes Entreprises sont les plus optimistes Et toujours dans l année qui vient, pensez-vous que la situation économique de votre entreprise va s améliorer, se détériorer ou rester stable? Ensemble des entreprises françaises TPE PME-PMI Grandes Entreprises S'améliorer 27% 34% 27% 33% 37% 42% 33% Rester stable 65% Se détériorer 55% 59% 56% 60% 50% 51% 62% NR Base : entreprises finançant un véhicule 30% 16% 17% 6% 6% 11% 6% 2% 5% 1% 1% 1% 1% 3% 2% 3% 0% 2003 (B=400) 2004 (B=760) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=60) 2004 (B=60) 9 9

10 Le moral des décideurs s améliore Les décideurs sont plus confiants que l an dernier, tant sur la situation de l économie française, de leur secteur d activité, que sur celle de leur propre entreprise. Pour rappel, le contexte était marqué l an dernier par la menace du conflit en Irak. Peut-être moins fragiles, les décideurs des Grandes Entreprises se montrent les plus optimistes. Quelle que soit la taille de l entreprise, les décideurs des Services s avèrent les plus confiants

11 Près d un tiers des entreprises françaises finance des véhicules : une situation contrastée selon la taille de l entreprise 11 11

12 Une situation contrastée en fonction de la taille de l entreprise TPE 29% financent au moins un véhicule (tout mode sauf IK) PME PMI 51% financent au moins un véhicule (tout mode sauf IK) GE 80% financent au moins un véhicule (tout mode sauf IK) Une pratique quasiment généralisée dans les grandes entreprises Stable vs 2003 : 28% 47% 83% Base : ensemble des entreprises françaises à caractère marchand 12 12

13 Au cours des 3 dernières années : forte progression dans les Grandes Entreprises et les PME-PMI, mais cette tendance semble s éroder Au cours des trois années passées, diriez-vous que le nombre de véhicules financés par votre entreprise a augmenté, diminué, est resté stable? Ensemble des entreprises françaises TPE PME-PMI Grandes Entreprises Augmenté 21% 22% 19% 20% 41% 37% Est resté stable 63% 59% Diminué 76% 71% 78% 73% 54% 54% 27% 33% NR 1% 6% 1% 2% 1% 2% 2003 (B=400) 2004 (B=760) 2003 (B=170) 6% 1% 2004 (B=350) 9% 5% 10% 8% 1% 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=60) 2004 (B=60) Base : entreprises finançant un véhicule 13 13

14 Dans les 3 ans à venir : une croissance inférieure à celle des 3 dernières années dans les Grandes Entreprises et les PME-PMI, mais un potentiel qui reste réel Dans les trois ans à venir, pensez-vous que le nombre de véhicules financés par votre entreprise va augmenter, diminuer, rester stable? Ensemble des entreprises françaises TPE PME-PMI Grandes Entreprises Augmenter 18% 16% 17% 15% 23% 20% 32% 37% Rester stable Diminuer 77% 77% 78% 78% 68% 71% 55% 53% NR Base : entreprises finançant un véhicule 4% 5% 4% 1% 2% 1% 2003 (B=400) 2004 (B=760) 2003 (B=170) 5% 2% 2004 (B=350) 7% 6% 13% 8% 2% 3% 0% 2% 2003 (B=170) 2004 (B=350) 2003 (B=60) 2004 (B=60) 14 14

15 Perspectives de croissance des parcs automobiles Pour les Grandes Entreprises et les PME-PMI, la croissance du parc automobile prévue dans les 3 ans à venir s avère moins élevée que la croissance des 3 dernières années. Néanmoins, le potentiel de développement reste réel : Grandes Entreprises : 37% des décideurs estiment que leur parc va augmenter. PME-PMI et TPE : «seulement» 20% et 15% des décideurs estiment que leur parc va augmenter. Cependant, rappelons le potentiel de développement auprès des entreprises qui ne sont pas encore équipées en véhicules

16 Les motivations pour financer un véhicule d entreprise : 1ère motivation : acquérir un outil de travail indispensable 2ème motivation : valoriser l image de l entreprise 3ème motivation : motiver, fidéliser les collaborateurs de l entreprise 16 16

17 Stabilité des motivations par rapport à l an dernier Voici des raisons qui peuvent inciter les décideurs à financer leurs véhicules d entreprise. Pour chacune de ces raisons, pouvez-vous me dire si à l avenir, elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à vos propres raisons de financer vos véhicules d entreprise? Sous-total : Tout à fait + Plutôt 89% 89% Acquérir un outil de travail indispensable Valoriser l'image de l'entreprise 65% 44% 62% 51% Motiver/ Fidéliser les collaborateurs de l'entreprise Base : entreprises finançant un véhicule

18 Les Grandes Entreprises en font davantage un outil de motivation/fidélisation des salariés Voici des raisons qui peuvent inciter les décideurs à financer leurs véhicules d entreprise. Pour chacune de ces raisons, pouvez-vous me dire si à l avenir, elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à vos propres raisons de financer vos véhicules d entreprise? Sous-total : Tout à fait + Plutôt Acquérir un outil de travail indispensable Valoriser l'image de l'entreprise 89% 88% 91% 90% 62% 61% 68% 63% 58% 51% 50% 50% Motiver/ Fidéliser les collaborateurs de l'entreprise Base : entreprises finançant un véhicule Ensemble des entreprises TPE PME-PMI Grandes entreprises 18 18

19 La voiture de fonction : un des principaux outils de motivation et de fidélisation des salariés des Grandes Entreprises Parmi les avantages suivants, y en a-t-il certains que votre entreprise développe aujourd'hui pour motiver et fidéliser les salariés? Ensemble PME- PMI et GE PME - PMI (10 à 999 salariés) Grandes Entreprises (1000 salariés et +) Base : entreprises finançant un véhicule ST au moins un avantage 88% 88% 98% Une assurance complémentaire santé - prévoyance 69% 68% 84% Une retraite complémentaire 55% 55% 58% Une voiture de fonction 45% 44% 75% Un plan d'épargne salariale 29% 28% 67% Des services au quotidien 4% 4% 8% Autres 0% 0% 2% Nombre moyen de citations 2,3 2,3 3,0 Aucun 12% 12% 2% Question non posée aux TPE car s applique davantage aux PME-PMI ou aux Grandes entreprises 19 19

20 Principal mode de financement : achat comptant, crédit classique, LOA, LLD? Des disparités selon les entreprises 20 20

21 Les modes de financement diffèrent selon la taille de l entreprise Quel est aujourd hui le principal mode de financement de vos véhicules? TPE Crédit classique Achat comptant 25% 5% 44% Crédit bail ou LOA LLD PME-PMI 26% Grandes entreprises 32% 18% 2% 13% 6% 22% 78% Base : ensemble des entreprises finançant un véhicule 25% 21 21

22 Le crédit classique progresse auprès des TPE Quel est aujourd hui le principal mode de financement de vos véhicules? Base : entreprises finançant un véhicule Ensemble des entreprises TPE PME - PMI Grandes Entreprises Crédit classique 30% 41% 32% 44% 16% 18% 2% 2% Achat comptant 33% 25% 34% 26% 21% 22% 13% 13% Crédit bail ou LOA 24% 25% 24% 25% 31% 25% 7% 6% LLD 11% 8% 8% 5% 31% 32% 77% 78% Autres 1% - 1% %

23 Les PME-PMI du Commerce et des Services ont davantage recours à la LLD Quel est aujourd hui le principal mode de financement de vos véhicules? Ensemble des PME- PMI Industrie BTP Commerce Services Base : entreprises finançant un véhicule La LLD 32% 25% 20% 45% 39% Le crédit bail/ LOA 25% 28% 33% 18% 21% L'achat comptant 22% 21% 23% 23% 21% Le crédit classique 18% 20% 23% 14% 17% Davantage de PME-PMI de plus de 50 salariés dans le Commerce et les Services 23 23

24 Focus sur les services proposés aux entreprises pour gérer leur flotte automobile 24 24

25 Les services proposés dans le cadre de la LLD sont davantage utilisés par les Grandes Entreprises que par les TPE et les PME-PMI Parmi les prestations suivantes, lesquelles avez-vous souscrites, pour tout ou partie de vos véhicules, dans le cadre de la LLD? Ensemble des entreprises françaises TPE (b=33, base faible) PME - PMI (b=137) Grandes Entreprises (b=50) Base : entreprises ayant souscrit un contrat de LLD (base faible, intervalles de confiance élevés) ST Au moins une citation 86% 86% 87% 98% La maintenance du véhicule : entretien, réparation 74% 68% 83% 96% Le véhicule de remplacement 63% 63% 64% 69% L'assistance 24h/24 : dépannage, remorquage 62% 59% 68% 88% Le changement des pneumatiques 39% 28% 56% 84% La gestion de l'assurance 17% 17% 18% 23% Le reporting sur Internet de l'état de votre parc 12% 5% 22% 59% automobile La gestion des cartes carburant 12% 5% 22% 45% Nombre moyen de citations 3,3 2,9 3,8 4,7 Aucun 14% 15% 13% 2% 25 25

26 Non utilisateurs de la LLD : 1 décideur sur 2 est prêt à souscrire un contrat annuel auprès d une société extérieure Parmi les prestations suivantes, pour lesquelles seriez-vous prêt à souscrire un contrat annuel auprès d une société extérieure? Ensemble des entreprises TPE ( 0 à 9 salariés) PME - PMI (10 à 999 salariés) Base : non utilisateurs de LLD ST Au moins une citation 51% 51% 54% Le véhicule de remplacement 36% 36% 40% L'assistance 24h/24 : dépannage, remorquage La maintenance du véhicule : entretien, réparation Le changement des pneumatiques 30% 30% 31% 27% 26% 36% 19% 19% 26% La gestion de l'assurance 15% 14% 17% La gestion des cartes carburant 9% 9% 15% Le reporting sur Internet de 3% 2% 6% l'état de votre parc automobile Nombre moyen de citations 2,7 2,7 3,2 Aucun 48% 49% 46% 26 26

27 Entreprises des Services : le secteur le plus enclin à souscrire un contrat annuel auprès d une société extérieure Parmi les prestations suivantes, pour lesquelles seriez-vous prêt à souscrire un contrat annuel auprès d une société extérieure? Ensemble des entreprises Industrie BTP Commerce Services Base : non utilisateurs de LLD ST Au moins une citation 51% 51% 51% 47% 57% Le véhicule de remplacement 36% 39% 36% 24% 48% L'assistance 24h/24 : dépannage, remorquage La maintenance du véhicule : entretien, réparation Le changement des pneumatiques 30% 30% 32% 17% 40% 27% 35% 18% 22% 35% 19% 20% 15% 17% 33% La gestion de l'assurance 15% 12% 17% 14% 19% La gestion des cartes 9% 5% 12% 8% 17% Le breporting t sur internet de 3% 1% 3% 2% 10% l'état de votre parc automobile Nombre moyen de citations 2,7 2,8 2,6 2,2 3,5 Aucun 48% 49% 48% 52% 43% 27 27

28 Une connaissance encore floue de la LLD et de la LOA 28 28

29 Une connaissance encore floue de la LLD et de la LOA Sur 100 décideurs non utilisateurs de LLD Sur 100 décideurs non utilisateurs de LOA Base : entreprises finançant un véhicule 43% déclarent connaître le principe de la LLD dont 14% très bien connaître 62% déclarent connaître le principe de la LOA dont 19% très bien connaître 29 29

30 Éléments de synthèse Les décideurs des PME-PMI connaissent un peu mieux le principe de la LLD que les décideurs des TPE 23% des PME n utilisant pas la LLD déclarent très bien connaître ce mode de financement contre 13% des TPE Les décideurs des PME-PMI et des Grandes Entreprises connaissent mieux le principe de la LOA que les décideurs des TPE 28% des PME et 25% des Grandes Entreprises n utilisant pas la LOA déclarent très bien connaître ce mode de financement contre 18% des TPE 30 30

31 Les entreprises du Commerce et des Services connaissent mieux la LOA et la LLD Base : non utilisateurs Ensemble des Industrie BTP Commerce Services entreprises Connaissance de la LOA : ST Oui 62% 58% 68% 60% 66% Oui, très bien 19% 17% 16% 28% 19% Connaissance de la LLD : ST Oui 43% 39% 44% 44% 53% Oui, très bien 14% 12% 11% 19% 18% Davantage de Grandes Entreprises au sein de ces secteurs 31 31

32 LOA et LLD : un potentiel de développement à condition d accroître le niveau de connaissance Grandes Entreprises LLD Utilisation du mode de financement % TPE LLD PME-PMI LLD PME-PMI LOA TPE LOA Grandes Entreprises LOA Connaissance du mode de financement * % Base : entreprises finançant un véhicule * Déclarent très bien le connaître (on suppose que les utilisateurs rentrent dans cette catégorie) 32 32

33 La LLD : un potentiel de développement au sein des PME/PMI 33 33

34 Modes de financement des TPE : potentiel de développement 100% = TPE finançant un véhicule (350) Crédit classique Achat au comptant LOA LLD Utilisent 34% 48% 36% 31% 25% 29% 10% 8% dont comptent développer dont comptent diminuer N'utilisent pas 66% 52% 64% 69% 75% 71% 90% 92% dont comptent développer Indicateur de dynamisme

35 Les décideurs des TPE comptent développer le crédit classique et la LOA INDICATEUR DE DYNAMISME des modes de financement des TPE Crédit classique Achat comptant LOA LLD Indicateur de dynamisme : solde entre intentions de développement et intentions de réduction Base : TPE finançant un véhicule 35 35

36 Modes de financement des PME-PMI : potentiel de développement 100% = PME-PMI finançant un véhicule (350) Crédit classique Achat au comptant LOA LLD Utilisent 21% 25% 28% 30% 35% 36% 38% 38% dont comptent développer dont comptent diminuer N'utilisent pas 79% 75% 72% 70% 65% 64% 62% 62% dont comptent développer Indicateur de dynamisme

37 LLD et LOA : un potentiel de développement au sein des PME-PMI INDICATEUR DE DYNAMISME des modes de financement des PME-PMI Crédit classique Achat comptant LOA LLD Indicateur de dynamisme : solde entre intentions de développement et intentions de réduction Base : PME-PMI finançant un véhicule 37 37

38 Modes de financement des Grandes Entreprises : potentiel de développement 100% = Grandes entreprises finançant un véhicule (60) Crédit classique Achat au comptant LOA LLD Utilisent 3% 2% 20% 23% 10% 14% 83% 84% dont comptent développer dont comptent diminuer N'utilisent pas 97% 98% 80% 77% 90% 86% 17% 16% dont comptent développer Indicateur de dynamisme

39 Les décideurs des Grandes Entreprises souhaitent développer la LLD INDICATEUR DE DYNAMISME des modes de financement des Grandes Entreprises Crédit classique Achat comptant LOA LLD Indicateur de dynamisme : solde entre intentions de développement et intentions de réduction Base : Grandes Entreprises finançant un véhicule 39 39

40 Les attentes en matière de véhicules d entreprises Un niveau de maturité très différent selon la taille de l entreprise 40 40

41 Critères de choix des véhicules Des Grandes Entreprises attachées au coût d utilisation, à la sécurité et à la marque. Des PME/PMI et des TPE davantage attachées à l aspect utilitaire. Quels sont, à l avenir, vos principaux critères dans le choix de vos véhicules d entreprise? 1er critère cité TPE PME-PMI Grandes entreprises Le caractère utilitaire du véhicule 10% 34% 49% Le type de carburant Le coût d'utilisation du véhicule La sécurité La marque Autres 17% 11% 13% 17% 7% 11% 18% 6% 14% 22% 10% 8% 10% 31% 41 41

42 Actions à mettre en place : sécurité et GPS pour les Grandes Entreprises et les PME-PMI, aspect écologique pour les TPE Quelles sont selon vous les actions qui vous paraissent primordiales à mettre en place demain pour votre entreprise, ses voitures et ses conducteurs? ST IMPORTANT La diminution de la pollution par l'adoption d'énergie propre pour votre véhicule 58% 55% 77% TPE PME - PMI Un programme de prévention des risques routiers pour les conducteurs 61% 64% 80% Grandes Entreprises Un Système électronique permettant de lutter contre le vol comme le repérage et l'immobilisation à distance 56% 49% 45% Un système électronique pour le guidage par cartographie (GPS) 27% 39% 59% Un système électronique embarqué pour le suivi et la gestion de votre flotte Base : entreprises finançant un véhicule 15% 20% 32% 42 42

43 Actions à mettre en place : sécurité et GPS pour les Grandes Entreprises et les PME-PMI, aspect écologique pour les TPE. Quelles sont selon vous les actions qui vous paraissent primordiales à mettre en place demain pour votre entreprise, ses voitures et ses conducteurs? Ensemble des entreprises TPE PME - PMI Grandes Entreprises Base entreprises finançant un véhicule ST Important La diminution de la pollution par l'adoption d'énergie propre pour votre véhicule 70% 75% 71% 77% 59% 58% 63% 55% Un programme de prévention des risques routiers pour les conducteurs Un Système électronique permettant de lutter contre le vol comme le repérage et l'immobilisation à distance Un système électronique pour le guidage par cartographie (GPS) Un système électronique embarqué pour le suivi et la gestion de votre flotte 64% 62% 64% 61% 64% 64% 70% 80% 57% 55% 57% 56% 55% 49% 55% 45% 29% 28% 28% 27% 32% 39% 50% 59% 15% 16% 11% 15% 31% 20% 48% 32% 43 43

44 Conclusion Un contexte économique plus favorable que l an dernier : Amélioration de l économie française et de la situation du secteur d activité Mais dans une moindre mesure pour la situation de sa propre entreprise La croissance du parc automobile tend à s éroder : Un potentiel de développement du parc auprès des grandes entreprises et des PME-PMI, mais de façon moindre que les années précédentes Un potentiel de développement auprès des PME-PMI et des TPE non équipées en véhicules Evolution des modes de financement : Le recours au crédit classique s est développé auprès des TPE Stabilité de la LLD, mais fort potentiel auprès des PME-PMI Dans un contexte plus général d attentes de services, les décideurs se montrent ouverts à une externalisation de la maintenance de leur parc 44 44

45 Conclusion Une connaissance encore floue de la LLD et de la LOA Particulièrement auprès des TPE Fort travail d évangélisation à mener Un niveau de maturité vis-à-vis du véhicule très différent selon la taille de l entreprise : Grandes entreprises : renforcement de l axe sécurité, GPS PME-PMI : renforcement du caractère utilitaire du véhicule, GPS TPE : renforcement de l axe écologie, caractère utilitaire du véhicule 45 45

46 Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1 ATELIER SOLUTION Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules Avec la collaboration de P.1 Le marché du véhicule d entreprise P.2 La proportion d'entreprises qui financent au

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Sondage réalisé par pour 1 Méthodologie Recueil Echantillon de chefs d entreprises interrogé par téléphone du 15 au 25 juin 2015. Echantillon Echantillon

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Les Français et l Automobile - vague 5

Les Français et l Automobile - vague 5 Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile - vague 5 1 er rapport 26 mai 2014 Sommaire 1 Rappel méthodologique 2 Synthèse 2 Les perceptions de l automobile 3 L attachement aux marques Françaises

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels

Baromètre des usages numériques professionnels Baromètre des usages numériques professionnels 3 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. & Charline Launay, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME Constat : Les statistiques montrent qu un salarié sur deux, décédé en accident du travail, l est au cours d un déplacement dans le cadre d une

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail

GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES

GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie GARANTIES ET SERVICES : LES ATTENTES DES SALARIES ET DES ENTREPRISES Anne FRONTEAU-LOONES Marie-Odile SIMON Septembre 2002 Département

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques.

Découvrez Alphabet, le spécialiste de la Location Longue Durée multimarques. N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A J K L M N O P Q R S T V W X Y Z A B C D L M N O P Q S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

Le métier de la Location longue durée. P.3. Une pratique en harmonie avec l entreprise. Le Syndicat National des Loueurs de Voitures en Longue Durée.

Le métier de la Location longue durée. P.3. Une pratique en harmonie avec l entreprise. Le Syndicat National des Loueurs de Voitures en Longue Durée. - 1 - S o m m a i r e Le métier de la Location longue durée P.3. Une pratique en harmonie avec l entreprise. Le Syndicat National des Loueurs de Voitures en Longue Durée. La LLD en milieu professionnel

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres Janvier 2015 Enquête CLCV Assurances et sinistres 1 Synthèse Au cours du deuxième semestre 2014, nous avons réalisé une enquête auprès de 442 assurés ayant subi un sinistre automobile ou habitation aux

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

13 septembre 2012. PETIT DEJEUNER de PRESSE

13 septembre 2012. PETIT DEJEUNER de PRESSE 13 septembre 2012 PETIT DEJEUNER de PRESSE 13 septembre 2012 Jean-François Chanal, Président 13/09/12 1/ Résultats & Perspectives 2/ Etude de comportement 3/ Actualité du secteur Résultats du 2 ème trimestre

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

S o l u t i o n a u t o m o b i l e

S o l u t i o n a u t o m o b i l e S o l u t i o n a u t o m o b i l e M. Brice RENOUARD 06 68 33 81 56 brice.renouard@myleasing.fr 1. Présentation de MyLeasing 1. Sa raison d être 2. Son fonctionnement 3. Ses forces 2. La Location Longue

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil. Transformation sociale Renouveler les structures de rémunération 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr Notre cabinet 18 ans d expérience dans le domaine du Conseil 2 associés

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012 TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012 Novembre 2012 Sommaire 3 7 9 12 14 19 25 27 31 Présentation du baromètre Profil des entreprises Contexte économique Ressources humaines Financement

Plus en détail

Les entreprises et le big data

Les entreprises et le big data Les entreprises et le big data Méthodologie Interrogation réalisée du 9 au 24 avril 2015. Un échantillon de 500 dirigeants et managers d entreprises, membres du comité de direction, représentatif des entreprises

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé

Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Ce qu attendent les salariés et les employeurs français de leur complémentaire santé Anne Loones Février 2009 2 Sommaire CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE...

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES. Tableau de bord. 25 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 Janvier 2013

L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES. Tableau de bord. 25 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 Janvier 2013 L OBSERVATOIRE DES CRÉDITS AUX MÉNAGES 25 ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 29 Janvier 2013 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 25 ième

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

Le Groupe Lea au service de votre mobilité

Le Groupe Lea au service de votre mobilité 1 Qu est-ce que le Fleet Management Lea Easy Mobility? Le Fleet Management consiste à confier la gestion de sa flotte automobile à un prestataire, tout en restant propriétaire de ses véhicules. C est une

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Regards croisés sur l intérim

Regards croisés sur l intérim octobre 2012 Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi Regards croisés sur l intérim Regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014

Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Enquête de satisfaction FCI Immobilier - Juillet 2014 Périmètre de l enquête Questionnaire en ligne : envoi automatique des réponses dans un tableur Réalisé par FCI Immobilier Envoyé à un échantillon représentatif

Plus en détail

Analyse de flottes Concept actuel et futur en matière de véhicules d entreprise

Analyse de flottes Concept actuel et futur en matière de véhicules d entreprise Analyse de flottes Concept actuel et futur en matière de véhicules d entreprise Sommaire 1. Introduction... 2 2. Vos données de contact... 3 3. Concept en matière de véhicules d entreprise... 4 3.1. Concept

Plus en détail

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014 L accès aux soins dans les trois fonctions publiques Février 2014 1 AGENTS DE L ETAT, HOSPITALIERS ET TERRITORIAUX : UN ACCÈS AU SYSTÈME DE SANTÉ QUI DONNE DES SIGNES DE FRAGILITÉ. 2 Méthodologie : étude

Plus en détail

Le Belge et les investissements durables.

Le Belge et les investissements durables. Le Belge et les investissements durables. BANQUE & ASSURANCES Le Belge préfère les placements durables même s il ne sait pas précisément ce que cela signifie Préface Investir de manière socialement responsable,

Plus en détail

Ça bouge dans les TPE!

Ça bouge dans les TPE! Ça bouge dans les TPE! Baromètre des usages numériques professionnels 2 ème édition 25 septembre 2012 Emmanuel Kahn, Etienne Astruc Sommaire Méthodologie Résultats 1. Les TPE continuent de s équiper 2.

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune. Baromètre Prévoyance Santé - vague 4

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune. Baromètre Prévoyance Santé - vague 4 La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 4 Sommaire 1. Fiche Technique p. 3 2. Comportements et satisfaction vis-à-vis du système de santé p. 5 3. Attentes

Plus en détail

Les métiers porteurs d emploi

Les métiers porteurs d emploi Les métiers porteurs d emploi Enquête Ipsos / Association Jeunesse et Entreprises Octobre 2008 Fiche technique ENQUETE EFFECTUEE POUR : ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES DATES DE LA CONSULTATION : De

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui

GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l'étude GEMA Prévention - Portrait des conducteurs de 2 roues d'aujourd'hui Présentation de l étude L association GEMA

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Les enquêtes de l Observatoire Cegos Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Janvier 2011 Panel de l étude 2 L Observatoire Cegos a réalisé cette enquête en Septembre-Octobre 2010,

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5

La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 La Banque Postale / La Mutuelle Générale / La Tribune Baromètre Prévoyance Santé - vague 5 Sommaire 1 Fiche technique 3 2 Comportements et satisfaction vis-à-vis du 5 système de santé 3 Attentes et évolution

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 22ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université de Paris X - Nanterre - Mardi 16 mars 2010 - Les faits marquants en 2009

Plus en détail

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011

Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Baromètre des usages numériques professionnels 1 ère édition Septembre 2011 Sommaire Méthodologie Résultats 1. Equipement : ordinateurs, téléphonie, Internet 2. Usages Internet et téléphonie 3. Logiciels

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé

De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à l'environnement écologique, à la santé Une réforme du BTS Assistant de Gestion PME -PMI a été mise en œuvre pour mieux répondre aux attentes des entreprises. De nouveaux contenus d'enseignement sont proposés : la gestion des risques liés à

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail