SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL 2007"

Transcription

1 Adopté le 17 mai 2007 SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE Gisèle Bégin France Mc Duff Johanne Dufour Céline Tardif 2. ORDRE DU JOUR : 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption des comptes rendus du 1 er février et du 1 er mars Suivis des comptes rendus du 10 janvier et du 1 er mars 2007 : 10 janvier Point 5 Point 7 PEH Évaluation négative Autres sujets c) Reclassement opérateur en informatique 1 er mars Point 5 Point 8 Point 9 Point 12 Point 13 Réclamations 5.1 Centre des services alternatifs 5.3 Location de salle Poste de gardien / École Éducation Internationale Financement des services de garde Emplois d été disponibilité Autres sujets 13.3 Remplacements plus de 6 mois 13.4 Rencontre avec la direction des ressources matérielles 4. Mouvements de personne SDÉ 5. Affichages et comblements 1

2 6. Vacances 6.1 Gestion des banques 6.2 Mise à pied cyclique 7. Évaluation et accompagnement du personnel 8. Plan d effectifs 8.1 Centre de formation du Richelieu 8.2 Centre de formation professionnelle 9. Calcul de rétroactivité et assujettissement au RREGOP (dossier L.L.D.) 10. Comité de vie professionnelle en adaptation scolaire 11. Perfectionnement décentralisé en service de garde 12. Gardien / École du Mont-Bruno 13. Équité salariale 14. Vocation Immeuble / École J.-P. Labarre 15. Projet de stage / École Antoine-Girouard 16. Postes surcroîts et remplacements moins de 15 heures vs droit aux assurances 17. Règlement de dossiers de griefs 18. Réunions d équipe en service de garde vs moins de 15 heures par semaine 19. Remplacements TES 20. Avenir des services de garde 21. Colloque professionnel 22. Autres sujets 2

3 1. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR Les deux parties adoptent l ordre du jour avec les ajouts suivants : 22.1 Absences des élèves vs Sécurité vs fermeture des services de garde 22.3 Ozias-Leduc 2. ADOPTION DES COMPTES RENDUS DU 1 ER FÉVRIER ET DU 1 ER MARS 2007 Les comptes rendus du 1 er février et du 1 er mars sont adoptés avec corrections. 3. SUIVIS DES COMPTES RENDUS DU 10 JANVIER ET DU 1 ER MARS janvier Point 5 PEH Évaluation négative La partie patronale remet un projet d entente à la partie syndicale. Point 7 Autres sujets c) Reclassement opérateur en informatique La commission scolaire informe la partie syndicale que le salarié ne sera pas reclassé. 1 er mars Point 5 Réclamations 5.1 Centre des services alternatifs Aucune entente n est survenue. Le dossier de grief suit son cours. 5.3 Location de salle Aucun développement dans ce dossier, le dossier de grief suit son cours. 3

4 Point 8 Poste de gardien / École Éducation Internationale Une entente serait sur le point d être conclue avec la ville. Le poste pourrait être affiché en mai. Point 9 Financement des services de garde La partie patronale remet un document à la partie syndicale. Le MELS a augmenté les allocations pour tenir compte des nouveaux taux de salaire. La partie patronale vérifie si un budget a été prévu pour la rétroactivité. Point 12 Emplois d été disponibilité La présence nécessaire lors des journées d affectation ne limite pas l accès à une affectation temporaire à la commission scolaire pendant la mise à pied cyclique. Point 13 Autres sujets 13.3 Remplacements plus de 6 mois Voir point 16 de l ordre du jour Rencontre avec la direction des ressources matérielles Une rencontre a eu lieu dans le service. 4. MOUVEMENTS DE PERSONNE SDÉ La commission scolaire serait prête sous réserve de l ampleur du mouvement de personnel et sous réserve d une entente pour combler temporairement les postes par la suite, à procéder aux séances d affectation les 26, 27 et 28 juin La liste d ancienneté qui sera utilisée est celle en date du 30 juin 2006 en intégrant, à cette date, les personnes devenues régulières depuis le 30 juin Un projet d entente est déposé. 4

5 5. AFFICHAGES ET COMBLEMENTS ABII Mont-Bruno : Tech. informatiques : Tech. en adm. / finances : Le poste sera comblé sous peu. Les deux postes ont été comblés. Le salarié régulier qui avait obtenu le poste s est désisté. Le comblement suit son cours. La partie syndicale dénonce l exigence des affichages 113 et 115 concernant le cirage et le polissage de plancher. Après vérification, la partie patronale indique que les affichages en cause respectent la pratique. La partie syndicale questionne le poste de surveillante d élèves au CFR devenu vacant suite à l obtention par la personne salariée d une poste de TTP. Après vérification, la partie patronale rappelle que ce poste est un poste de surveillante d élèves moins de 15 heures. 6. VACANCES 6.1 Gestion des banques Les personnes salariées doivent présenter un projet d utilisation des journées de vacances cumulées dans les anciennes banques et le soumettre au directeur immédiat pour approbation. La commission scolaire précise que le but n est pas de faire perdre des journées de vacances. 6.2 Mise à pied cyclique La partie syndicale s interroge sur les choix de vacances pour les personnes salariées en mise à pied cyclique. Quelques pistes sont explorées. Une vérification sera faite auprès de l assurance-emploi. 7. ÉVALUATION ET ACCOMPAGNEMENT DU PERSONNEL Des éclaircissements sont apportés sur les deux processus. 5

6 8. PLAN D EFFECTIFS Centre de formation du Richelieu La partie syndicale demande la liste des postes du CFR et des surcroîts effectués. 8.2 Centre de formation professionnelle La partie syndicale demande la liste des postes du CFP et des surcroîts effectués. 9. CALCUL DE RÉTROACTIVITÉ ET ASSUJETTISSEMENT AU RREGOP (DOSSIER L.L.D.) Suite au report du CRT du 5 avril, ce point a été discuté au téléphone et finalisé lors d une rencontre à la commission scolaire tenue le 16 avril Le Syndicat a rencontré la personne concernée. 10. COMITÉ DE VIE PROFESSIONNELLE EN ADAPTATION SCOLAIRE La partie syndicale rappelle que tous les projets de perfectionnement doivent être présentés au Comité de perfectionnement même s ils ont été discutés au Comité de vie professionnelle. La partie syndicale se questionne sur le fonctionnement de ce Comité paritaire. 11. PERFECTIONNEMENT DÉCENTRALISÉ EN SERVICE DE GARDE La partie syndicale apporte une problématique vécue par des personnes salariées en service de garde à qui on demande d indiquer leurs intérêts pour des activités de formation et qui se voient ensuite considérées inscrites à une date déterminée sans qu elles aient été consultées. La partie syndicale demande la possibilité de procéder par étape. Exemple : sondage sur les intérêts et inscriptions officielles, une fois la date déterminée. 12. GARDIEN / ÉCOLE DU MONT-BRUNO La direction a rencontré le salarié et lui remettra sous peu une lettre précisant ses attentes. 6

7 13. ÉQUITÉ SALARIALE La partie syndicale demande une entente pour prolonger le délai de grief à partir du moment où la commission répond par écrit à une demande de révision. La partie syndicale demande si une personne qui s est engagée à contribuer à un REER peut annuler son engagement. La partie patronale vérifie. 14. VOCATION IMMEUBLE / ÉCOLE J.-P. LABARRE La partie syndicale a appris que l édifice J.P. Labarre serait occupé par le CFR en Elle rappelle l obligation liée à l attribution de contrats à forfait. La partie patronale indique que la décision finale concernant cette bâtisse sera prise éventuellement par le Conseil des commissaires. 15. PROJET DE STAGE / ÉCOLE ANTOINE-GIROUARD Suite au report du CRT prévu le 5 avril, les informations ont été transmises à la partie patronale qui a avisé, après vérification, la partie syndicale que le projet a été annulé. 16. POSTES SURCROÎTS ET REMPLACEMENTS MOINS DE 15 HEURES VS DROIT AUX ASSURANCES Les parties se questionnent sur ce point. La partie patronale vérifie. 17. RÈGLEMENT DE DOSSIERS DE GRIEFS La partie syndicale souhaite entreprendre un processus de règlement de griefs. Elle entame les discussions au sujet des griefs suivants : # 139, # 140 et # 145 et indique vouloir discuter d un dossier concernant la détermination de l échelon. 18. RÉUNIONS D ÉQUIPE EN SERVICE DE GARDE VS MOINS DE 15 HEURES PAR SEMAINE La partie syndicale veut connaître la position de la commission scolaire concernant la participation aux réunions d équipe des personnes ayant un poste de moins de 15 heures. La partie patronale indique qu il appartient à la direction et par délégation à la technicienne de convoquer à la réunion les gens concernés. 7

8 Une autre question est soulevée concernant la réunion d équipe et l occurrence d un jour chômé férié. La partie patronale vérifie. 19. REMPLACEMENTS TES La partie syndicale soulève la problématique lors du remplacement d un TES par une personne non formée et réclame que la personne soit payée selon les tâches qu on lui demande, soit TES. La partie patronale affirme ne pas demander à une personne non formée de faire des tâches de TES. La partie syndicale soulève un cas vécu à l école Ozias-Leduc où des surveillants d élèves travaillent au local-ressource. La partie patronale précise qu il s agit d un essai de 9 jours et que la direction est prête à intervenir au besoin. 20. AVENIR DES SERVICES DE GARDE La partie syndicale se questionne sur l impact de l augmentation de la présenceécole pour les élèves et rappelle que la commission scolaire dispose de personnes aptes à animer des activités parascolaires, notamment dans les services de garde. 21. COLLOQUE PROFESSIONNEL Ce point est reporté ultérieurement. 22. AUTRES SUJETS Absences des élèves vs Les parties s entendent que les surveillants d élèves doivent être avisés le plus tôt possible quand leurs services ne sont pas requis et que s ils se présentent au travail sans avoir été avisés, ils doivent être rémunérés. Sécurité vs fermeture des services de garde On va essayer de voir à quels endroits la situation est problématique et discuter ensuite de solutions possibles. 8

9 Ozias-Leduc La partie syndicale soulève une problématique vécue dans le milieu et souhaite que les personnes impliquées puissent par l intermédiaire de la personne déléguée en discuter avec la direction de l école dans le but d en arriver à une solution. Rédigé par la partie syndicale Adopté le : Johanne Dufour, coordonnatrice Service des ressources humaines Commission scolaire des Patriotes (date) France Mc Duff, vice-présidente Section soutien des Patriotes Syndicat de l enseignement de Champlain (date) H:\FRANCE MC DUFF\CRT\2004\17 JUIN 2004 (À BLANC).doc 9

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 9 AVRIL 2008

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 9 AVRIL 2008 . SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 9 AVRIL 2008 PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE Gisèle Bégin Mariève Charest Johanne Dufour

Plus en détail

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 11 OCTOBRE 2005

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 11 OCTOBRE 2005 SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 11 OCTOBRE 2005 1. PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE Gisèle Bégin France Mc Duff Johanne Dufour

Plus en détail

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ EN RELATIONS DE TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 10 NOVEMBRE 2011

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ EN RELATIONS DE TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 10 NOVEMBRE 2011 SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ EN RELATIONS DE TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 10 NOVEMBRE 2011 PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE Mariève Charest France Mc Duff Johanne

Plus en détail

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 6 AVRIL 2006

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 6 AVRIL 2006 SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 6 AVRIL 2006 1. PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE France Mc Duff Éric Villeneuve Johanne Dufour

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

ENTENTE INTERVENUE ENTRE. LE SYNDICAT DES EMPLOYÉ-E-S D ENTRETIEN DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES SAMARES (CSN) (ci-après désigné «le syndicat»)

ENTENTE INTERVENUE ENTRE. LE SYNDICAT DES EMPLOYÉ-E-S D ENTRETIEN DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES SAMARES (CSN) (ci-après désigné «le syndicat») ARRANGEMENTS LOCAUX ET ADAPTATION LOCALE DE LA CONVENTION COLLECTIVE 2005-2010 ENTENTE INTERVENUE ENTRE LE SYNDICAT DES EMPLOYÉ-E-S D ENTRETIEN DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES SAMARES (CSN) (ci-après désigné

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines Responsable :

Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines Responsable : Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines De tous les volets ressources humaines en formation professionnelle et à l éducation des adultes chez le personnel enseignant y incluant

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

CAHIER DE DEMANDES 2013 VENDEURS-SERVICE DE COMMUNICATIONS. Présenté à Bell Canada

CAHIER DE DEMANDES 2013 VENDEURS-SERVICE DE COMMUNICATIONS. Présenté à Bell Canada CAHIER DE DEMANDES 2013 VENDEURS-SERVICE DE COMMUNICATIONS Présenté à Bell Canada Le 12 novembre 2013 Approuvé par le colloque 2013 d Unifor sur la négociation des «Vendeurs Services de Communications».

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES... 3

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES... 3 ENCADREMENTS FINANCIERS 2015-2016 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES... 3 1.1. DECENTRALISATION AU NIVEAU APPROPRIE... 3 1.2. ÉQUILIBRE BUDGETAIRE... 3 1.3. VARIATION DE

Plus en détail

CAPSULE D INFORMATION

CAPSULE D INFORMATION MES CONDITIONS DE TRAVAIL CAPSULE D INFORMATION Les outils Document corrigé par l équipe des personnes conseillères à la formation SERVICE DE L ACTION POLITIQUE, DE LA FORMATION ET DE LA MOBILISATION Décembre

Plus en détail

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES GESTIONNAIRES ET DES EMPLOYÉS NON RÉGIS PAR UNE CONVENTION COLLECTIVE OU UNE AUTRE ENTENTE

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES GESTIONNAIRES ET DES EMPLOYÉS NON RÉGIS PAR UNE CONVENTION COLLECTIVE OU UNE AUTRE ENTENTE Date d entrée en vigueur : 7 juin 2013 Remplace/amende : s. o. Origine : Ressources humaines Numéro de référence : HR-39 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. 1. Les présentes directives

Plus en détail

La révision de la CCN 51. en 15 points. Evolution. Adaptation. Masse salariale constante. Marges. Négociations locales

La révision de la CCN 51. en 15 points. Evolution. Adaptation. Masse salariale constante. Marges. Négociations locales La révision de la CCN 51 en 15 points Masse salariale constante Marges Evolution Négociations locales Adaptation Edito Les évolutions importantes des secteurs sanitaire, social et médico-social (adaptation

Plus en détail

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif ARTICLE 1 - Loi sur les normes du travail À l exception de ce qui suit, la Loi sur les normes du travail s applique. ARTICLE 2 - Politique de

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Entrée en vigueur le 1 er juillet 2009 Modifiée le 6 décembre 2010 Modifiée le 5 juin 2012 Modifiée le 23 juin 2015 Service

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

CAHIER DES ENJEUX DE NÉGOCIATION

CAHIER DES ENJEUX DE NÉGOCIATION CAHIER DES ENJEUX DE NÉGOCIATION Personnel de bureau de Bell Canada Présenté à Bell Canada 2013 Le syndicat se réserve le droit d apporter des modifications aux présents enjeux ou de formuler de nouveaux

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

LETTRE D ENTENTE ENTRE LE SYNDICAT DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU COLLÈGE AHUNTSIC LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL D AHUNTSIC

LETTRE D ENTENTE ENTRE LE SYNDICAT DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU COLLÈGE AHUNTSIC LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL D AHUNTSIC LETTRE D ENTENTE ENTRE LE SYNDICAT DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU COLLÈGE AHUNTSIC ET LE COLLÈGE D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL D AHUNTSIC SUR LES RÈGLES DE RÉPARTITION DES RESSOURCES ENSEIGNANTES

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 Statuts de la commission professionnelle paritaire genevoise du nettoyage (CPPGN) (Pour une question de facilité de lecture les termes utilisés ci-après s entendent au féminin comme au masculin). BUT Article

Plus en détail

RAPPORT DES TRAVAUX DU COMITÉ DES RELATIONS DE TRAVAIL

RAPPORT DES TRAVAUX DU COMITÉ DES RELATIONS DE TRAVAIL RAPPORT DES TRAVAUX DU COMITÉ DES RELATIONS DE TRAVAIL 2011-2012 Paul-Anthony Ashby, Denyse Bilodeau, Jean-Luc Cossette, Richard Drolet, Gilbert Lachaîne Les réunions du CRT ont lieu approximativement

Plus en détail

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART Sous toutes réserves DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) ET D'AUTRE PART LA CENTRALE DES SYNDICATS DU QUÉBEC (CSQ), REPRÉSENTÉE

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL CADRE DES ÉCOLES ET DES CENTRES

DIRECTION GÉNÉRALE POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL CADRE DES ÉCOLES ET DES CENTRES POLITIQUE DIRECTION GÉNÉRALE POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL CADRE DES ÉCOLES ET DES CENTRES Numéro du document : _1002-03 Adoptée par la résolution : _105 1002 En date du : 1 er octobre 2002 Signature

Plus en détail

RELATIONS DU TRAVAIL Plan de classification

RELATIONS DU TRAVAIL Plan de classification RELATIONS DU TRAVAIL Plan de classification ACCÈS À L'INFORMATION champ d'application compétence et principes généraux droit d'accès notion cas d'application restrictions au droit d'accès renseignement

Plus en détail

(POSTES)...7 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6

(POSTES)...7 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6 L ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET LES RÈGLES D EFFECTIFS (POSTES)...7 LA DÉFINITION DES FONCTIONS ET LES CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ...8

Plus en détail

7.4 Écarts de rémunération autorisés

7.4 Écarts de rémunération autorisés la rémunération flexible lorsqu'elle n'est pas également accessible aux catégories d'emplois comparées, notamment la rémunération liée aux compétences, au rendement ou à la performance de l'entreprise

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 27 mai 2014 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 27 mai 2014 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum : 45 membres Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3066 Convention collective nationale IDCC : 292. PLASTURGIE ACCORD DU 29 OCTOBRE

Plus en détail

INFORMATION A07-CFS-I-D6

INFORMATION A07-CFS-I-D6 INFORMATION A07-CFS-I-D6 D6 SECTEUR NÉGOCIATION Équité salariale Diverses conséquences du versement des ajustements Présenté au conseil fédéral spécial du 12 mars 2007 Mises-à-jour : 26 avril 2007 2 avril

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF SOMMAIRE PREAMBULE P. 4 DISPOSITIONS GENERALES : I. Généralités P. 05 I.1. Définition de la classification P. 05 I.2. Relation classification emploi P. 05 I.3.

Plus en détail

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé. Se présenter 1 Les objectifs de la rencontre sont les suivants : Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Plus en détail

Index par sujet FSSS CSN SUJETS PARAGRAPHES

Index par sujet FSSS CSN SUJETS PARAGRAPHES A Abolition de poste non vacant 14.08 Absence sans avis ou excuse valable 12.12 Accident d'automobile prestations 23.19 b) Accident du travail (ou maladie professionnelle) assignation temporaire 23.33

Plus en détail

BCE Employées de bureau. Projet de convention collective 2013

BCE Employées de bureau. Projet de convention collective 2013 BCE Employées de bureau Projet de convention collective 2013 Votre comité de négociation recommande l offre de la compagnie Consœurs et confrères, Le 19 novembre dernier, le comité de négociation a signé

Plus en détail

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Article 2 Les modifications apportées à la convention collective nationale sont les suivantes.

Article 2 Les modifications apportées à la convention collective nationale sont les suivantes. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3020 Convention collective nationale IDCC : 787. PERSONNEL DES CABINETS D EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LE CONGÉ SANS TRAITEMENT Article 7-10.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3002 Convention collective nationale et accords nationaux BÂTIMENT IDCC : 2609. ETAM

Plus en détail

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE BULLETIN QUESTIONS-RÉPONSES PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE La Ville de Montréal et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) LE 9 FÉVRIER 2011 Dans le cadre du deuxième affichage faisant

Plus en détail

Convention collective En vigueur jusqu au 31 décembre 2018

Convention collective En vigueur jusqu au 31 décembre 2018 Service des ressources humaines Division des conseils aux gestionnaires et relations de travail Convention collective En vigueur jusqu au 31 décembre 2018 Convention collective entre la Ville de Québec

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 29 mai 2012 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum? Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour 2. Adoption

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

ASSURANCE INVALIDITÉ DU RÉSEAU ET ASSURANCE DESJARDINS

ASSURANCE INVALIDITÉ DU RÉSEAU ET ASSURANCE DESJARDINS ASSURANCE INVALIDITÉ DU RÉSEAU ET ASSURANCE DESJARDINS (fiq) Invalidité pour son emploi À PARTIR DE LA DATE DU DÉBUT DE L INVALIDITÉ 104 semaines (24 mois) : Assurance salaire versée par l employeur. 80%

Plus en détail

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25)

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) Loi concernant les unités de négociation dans le secteur des affaires sociales et modifiant la Loi sur le régime de

Plus en détail

LA RETRAITE PROGRESSIVE

LA RETRAITE PROGRESSIVE FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LA RETRAITE PROGRESSIVE Article 7-18.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

POLITIQUE LOCALE DE GESTION CONCERNANT LE PERSONNEL CADRE

POLITIQUE LOCALE DE GESTION CONCERNANT LE PERSONNEL CADRE DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE LOCALE DE GESTION CONCERNANT LE PERSONNEL CADRE Adoptée le 26 juin 2012 N o C-196-06-12 Service des ressources humaines www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL S APPLIQUANT AUX PERSONNES NOUVELLEMENT NOMMÉES À UN POSTE INTERMITTENT

RÉSUMÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL S APPLIQUANT AUX PERSONNES NOUVELLEMENT NOMMÉES À UN POSTE INTERMITTENT UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL SERVICE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, DE SOUTIEN ET D ENCADREMENT RÉSUMÉ DES CONDITIONS DE TRAVAIL S APPLIQUANT AUX PERSONNES NOUVELLEMENT NOMMÉES À UN POSTE INTERMITTENT

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DÉFINITION DES TERMES... 4 PRÉAMBULE... 5 DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 5

TABLES DES MATIÈRES DÉFINITION DES TERMES... 4 PRÉAMBULE... 5 DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 5 TABLES DES MATIÈRES DÉFINITION DES TERMES... 4 PRÉAMBULE... 5 DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 5 CHAPITRE I La reconnaissance, la consultation et la participation... 6 1.1 La reconnaissance... 6 1.2 Le Comité

Plus en détail

Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL

Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL MODIFIÉE LE 25 JANVIER 2011 Table des matières ARTICLE 1 : OBJECTIFS, TERMINOLOGIE,

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Modifié le 2 mars 2011 Page 2

Modifié le 2 mars 2011 Page 2 Règlement sur le remboursement des dépenses CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Objet Le règlement précise les règles à suivre pour le remboursement des dépenses des personnes participant aux instances,

Plus en détail

ENTENTE INTERVENUE ENTRE. LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS ci-après appelée " la Commission "

ENTENTE INTERVENUE ENTRE. LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS ci-après appelée  la Commission ENTENTE INTERVENUE ENTRE D UNE PART LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS ci-après appelée " la Commission " ET D AUTRE PART LE SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE SECTION LOCALE 1208 ci-après

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L

Plus en détail

Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma

Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma Politique et procédure de dotation de la Ville d Alma Service des ressources humaines 15 février 2010 Résolution : 078-04-2010 TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE... 1 BUT DE LA POLITIQUE... 1 OBJECTIFS... 1

Plus en détail

ACCORD DU 18 JUIN 2010 PRÉAMBULE

ACCORD DU 18 JUIN 2010 PRÉAMBULE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3367 Convention collective nationale IDCC : 2847. PÔLE EMPLOI ACCORD DU 18 JUIN 2010 RELATIF AU TRANSFERT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3081 Conventions collectives nationales INDUSTRIES DE CARRIÈRES ET MATÉRIAUX

Plus en détail

Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi

Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi Les dispositions sont applicables aux entreprises de 50 salariés et plus, en

Plus en détail

Convention collective

Convention collective Convention collective intervenue entre et 1 er janvier 2008 au 31 décembre 2014 TABLE DES MATIÈRES (par article) ARTICLE 1 BUT DE LA CONVENTION 5 ARTICLE 2 RECONNAISSANCE ET DROITS DES PARTIES 5 ARTICLE

Plus en détail

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 1. Particularités touchant le personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 2. Personnel de soutien temporaire 3. Solde

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE. Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur )

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE. Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur ) PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur ) ET LA GUILDE CANADIENNE DES MÉDIAS, SOUS-SECTION 30213 DE LA GUILDE DES EMPLOYÉS DE JOURNAUX / SCA (ci-après appelée la Guilde

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM

Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM Accord mondial d Entreprise Socialement Responsable entre Rhodia et l ICEM ACCORD SUR LA RESPONSABILITE SOCIALE DU GROUPE RHODIA, Entre : Le Groupe Rhodia, représenté par son Directeur Général, Monsieur

Plus en détail

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes.

Avis important NOTE : Bien que le masculin soit utilisé dans le texte, les mots relatifs aux personnes désignent aussi bien les femmes que les hommes. Avis important Le présent document est produit pour fins d information. Son contenu n est pas exhaustif. Seuls les lois et règlements applicables aux différentes sources de revenus mentionnées (exemples

Plus en détail

RAPPORT DE TABLE No 5

RAPPORT DE TABLE No 5 RAPPORT DE TABLE No 5 Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep ASPPC Rencontre 27 mars 2015 1 er avril 2015 Première attaque patronale. Première réplique syndicale! Plus les

Plus en détail

CONSEIL DES DÉLÉGUÉES ET DÉLÉGUÉS S.E.D.R.

CONSEIL DES DÉLÉGUÉES ET DÉLÉGUÉS S.E.D.R. CONSEIL DES DÉLÉGUÉES ET DÉLÉGUÉS S.E.D.R. 1314-CD-05 _ Procès-verbal de la réunion tenue le 28 janvier 2014, à compter de 17 h Salle Grande Ourse, Aquarium du Québec Présences : 103 Ordre du jour 1. Mot

Plus en détail

DISPOSITIONS STATUTAIRES

DISPOSITIONS STATUTAIRES REGLEMENT MUNICIPAL APPLICABLE AUX AGENTS TERRITORIAUX SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES PRÉAMBULE Le présent règlement a pour but de rassembler les dispositions applicables aux Agents Territoriaux Spécialisés

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI ET LE SYNDICAT DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE LA RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI 2011-2014 PRÉAMBULE

Plus en détail

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL Les relations de travail sont révélatrices de l atmosphère qui règne au sein de votre entreprise. Le gestionnaire désirant obtenir de saines relations de travail se doit d être proactif dans ses actions.

Plus en détail

La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015

La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015 La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015 1-Les mesures relatives aux IRP. La loi du 17 aout 2015 sur le dialogue social modifie en profondeur le droit de la représentation du personnel. Dispositions de la loi Définition

Plus en détail

La FEHAP solde notre convention collective!

La FEHAP solde notre convention collective! SANTÉ SOCIAL La FEHAP solde notre convention collective! Les négociations portant sur la révision de la convention collective, terminées ce 27 juin dernier, se sont traduites par un an de dialogue de sourds,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 3205. COOPÉRATIVES DE CONSOMMATEURS (16 octobre 2014) CONVENTION

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet)

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet) RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013 (Modifié le 3 juillet) L augmentation de salaire est : À la signature : 2 % (0,63$)

Plus en détail

Personnel de soutien I FEESP CSN (S6) INDEX DE LA CONVENTION COLLECTION FRANCOPHONE S-6 SECTEUR SCOLAIRE FEESP-CSN 2010-2015

Personnel de soutien I FEESP CSN (S6) INDEX DE LA CONVENTION COLLECTION FRANCOPHONE S-6 SECTEUR SCOLAIRE FEESP-CSN 2010-2015 Personnel de soutien I FEESP CSN (S6) INDEX DE LA CONVENTION COLLECTION FRANCOPHONE S-6 2010-2015 SECTEUR SCOLAIRE FEESP-CSN Personnel de soutien II FEESP CSN (S6) MAI 2011 SECTEUR SCOLAIRE FEESP-CSN Personnel

Plus en détail

SECTEUR DES RELATIONS DU TRAVAIL Personnel enseignant

SECTEUR DES RELATIONS DU TRAVAIL Personnel enseignant Volume 16, numéro 11 Le 30 mai 2014 SECTEUR DES RELATIONS DU TRAVAIL Personnel enseignant RECONNAISSANCE DE CAPACITÉ Lors de la journée PORTES OUVERTES du vendredi 15 aout prochain, la Commission scolaire

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3196 Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ AVENANT DU 28 JANVIER 2011

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP Plan social pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse Swiss International Air Lines SA (SWISS) et SEV-GATA PUSH SEC SSP Suisse Section Transports Aériens Sommaire 1 Objectif...3 2 Champ d

Plus en détail

Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005

Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005 Proposition de l Université de Montréal soumise au Syndicat des employés de l Université de Montréal section locale 1244 le 19 octobre 2005 L Université de Montréal soumet au SEUM SL 1244 une proposition

Plus en détail

Convention collective 2010 2015

Convention collective 2010 2015 Convention collective 2010 2015 intervenue entre le Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires anglophones (CPNCA) et l Union des employés et employées de service, section locale 800

Plus en détail

Le règlement en équité salariale Ce que vous devez savoir!

Le règlement en équité salariale Ce que vous devez savoir! Le règlement en équité salariale Ce que vous devez savoir! Le règlement en équité salariale Ce que vous devez savoir! Sommaire Une grande victoire pour les femmes! Une longue lutte de la CSQ! Par Louise

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

L'Hôtel, situé au 33 avenue George V Paris 8è arrondissement, fait actuellement l'objet d'une rénovation entamée depuis le 1 5 février 2011.

L'Hôtel, situé au 33 avenue George V Paris 8è arrondissement, fait actuellement l'objet d'une rénovation entamée depuis le 1 5 février 2011. AVENANT A L'ACCORD D'ENTREPRISE SUR LES CONDITIONS DE FERMETURE TEMPORAIRE POUR TRAVAUX ET DE REOUVERTURE DE l'hotel PRINCE DE GALLES La société PDG Realty SAS (au capital de 100 015 001 - inscrite au

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

MESSAGE DU PRÉSIDENT. Dans ce numéro

MESSAGE DU PRÉSIDENT. Dans ce numéro CPNCF NÉGO Numéro spécial du 18 décembre 2014 MESSAGE DU PRÉSIDENT Le CPNCF remet ses propositions aux organisations représentant le personnel des commissions scolaires À la recherche de conventions collectives

Plus en détail

Monsieur Julien NICAISE Directeur général

Monsieur Julien NICAISE Directeur général Circulaire n 4220 du 22/11/2012 Procédure applicable au licenciement des membres du personnel de maîtrise, gens de métier et de service des établissements d enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

Adopté par le conseil municipal le deux juin deux mille huit et modifié par les règlements suivants:

Adopté par le conseil municipal le deux juin deux mille huit et modifié par les règlements suivants: PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 397-2008 EN MATIÈRE DE DÉLÉGATION, DE CONTRÔLE ET DE SUIVI BUDGÉTAIRES Adopté par le conseil municipal le deux juin deux mille huit et modifié par les règlements

Plus en détail

Le présent accord est applicable au personnel de l établissement de Toulouse de la société Freescale Semiconducteurs France SAS.

Le présent accord est applicable au personnel de l établissement de Toulouse de la société Freescale Semiconducteurs France SAS. AVENANT A L ACCORD D ETABLISSEMENT RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL CONCLU LE AVRIL 000 MODIFIE PAR UN AVENANT DU 8 AVRIL 00 ORGANISATION DES EQUIPES DE PRODUCTION EN 5 EQUIPES Entre : L établissement

Plus en détail

Convention collective. l UQAM SEUQAM

Convention collective. l UQAM SEUQAM Convention collective intervenue entre l UQAM l Université du Québec à Montréal et le SEUQAM le Syndicat des employées et employés de l Université du Québec à Montréal (Section locale 1294 SCFP-FTQ) Période

Plus en détail

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions pratiques [comité d entreprise] Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions Les effets de la reconnaissance d une unité économique et sociale sont progressivement affinés

Plus en détail

Rémunération et avantages sociaux

Rémunération et avantages sociaux GUIDE DE L EMPLOYÉ Rémunération et avantages sociaux Service des ressources humaines Mise à jour le 11 avril, 2012 Guide du nouvel employé Page 1 de 14 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Fiche n 3 * * * * * I. Les modalités d information de l employeur et des représentants des salariés de la décision prise par le DIRECCTE...

Fiche n 3 * * * * * I. Les modalités d information de l employeur et des représentants des salariés de la décision prise par le DIRECCTE... Fiche n 3 Conséquences de la décision de l autorité administrative suite à la demande de validation ou d homologation du projet de licenciement économique collectif La décision administrative de validation

Plus en détail

Qu est-ce. en matière de : Connaître vos droits. Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore

Qu est-ce. en matière de : Connaître vos droits. Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore Qu est-ce que Connaître vos droits en matière de : Normes du travail; Santé et sécurité du travail; Retraite; Équité salariale; Et plus encore 565, boul. Crémazie Est, Bureau 12100 Montréal (Québec) H2M

Plus en détail

SYNDICAT DES EMPLOYÉS-ÉES DE BUREAU DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE. Section locale 1604 du SCFP (FTQ)

SYNDICAT DES EMPLOYÉS-ÉES DE BUREAU DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE. Section locale 1604 du SCFP (FTQ) SYNDICAT DES EMPLOYÉS-ÉES DE BUREAU DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE Section locale 1604 du SCFP (FTQ) STATUTS ET RÈGLEMENTS Juin 2000 PRÉAMBULE Les «Statuts et Règlements» suivants ont été établis afin de protéger

Plus en détail

1. Conditions de travail et autres droits

1. Conditions de travail et autres droits 29 août 2013 1.1 La négociation nationale 1.2 La négociation locale 1.3 Santé et sécurité au travail 1. Conditions de travail et autres droits Assurer une participation aux instances du Conseil général

Plus en détail