centre national de la chanson des variétés et du jazz - Novembre n 14

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "centre national de la chanson des variétés et du jazz - Novembre 2007 - n 14"

Transcription

1 centre national de la chanson des variétés et du jazz - Novembre n 14 S O M M A I R E E D I T O Le CNV à la loupe p. 2/3 Les aides aux salles de spectacle Le Zoom du CNV p. 4/5 Mise à jour de vos licences auprès du CNV Au coeur du métier p. 6 Béatrice Macé : «le spectacle vivant doit garder son rôle de rencontre et de point de liaison entre artistes et publics. Il est irremplaçable, c est un moment de vérité». L agenda du CNV p. 7 Agenda des commissions Aide à la promotion Le CNV face à l actu p. 8 Rencontres Le CNV est surtout connu au travers de la taxe fiscale qu il perçoit et des aides financières qu il apporte aux entreprises. Et il est vrai que, cette année encore, de bonnes rentrées de taxe fiscale ont permis de soutenir un nombre croissant de festivals, de tournées, de salles de spectacles, de réseaux professionnels Toutefois, notre activité de cet automne m amène à mettre en lumière un autre volet de l action du CNV, également financé par la taxe fiscale : il s agit de son activité de ressource au profit de la filière des variétés et des musiques actuelles, illustrée par trois initiatives importantes. A la fin de l été est parue la seconde édition des «Statistiques sur la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles» : s appuyant sur les données liées à la perception de la taxe en 2006, cette étude les analyse pour présenter des éléments-clés et l évolution par genre artistique, par région, par statut juridique et par type de structure du déclarant. En septembre, le CNV a lancé une première enquête économique et sociale auprès des entreprises de spectacles. L exploitation des réponses est en cours, ainsi qu une série d entretiens individuels qui viendront enrichir et approfondir les informations forcément un peu «brutes» recueillies grâce aux questionnaires. Je voudrais remercier très vivement ici tous ceux, nombreux, qui ont pris sur leur temps pour participer à cette enquête : elle nous permettra à tous de disposer de données récentes et objectives sur l économie de notre secteur. Une présentation de ses principaux enseignements sera organisée tout début Enfin, le troisième acte se joue le 22 novembre dans les locaux du CNV : ce jour-là aura lieu une rencontre organisée en partenariat avec l AFDAS* et la CPNEF-SV** et consacrée aux formations professionnelles aux métiers techniques du spectacle vivant. Comme les rencontres précédentes, consacrées aux fonctions de gestion et d encadrement (2004) et aux formations artistiques (2006), cette journée a pour ambition d informer les entrepreneurs de spectacles sur les formations existantes et de préparer des préconisations pour que l offre de formation soit plus en phase avec la réalité professionnelle. Il est encore possible de s inscrire! C est ainsi qu une action s ajoutant aux précédentes, le CNV occupe progressivement la place qui lui revient, en diversifiant les aides qu il apporte au développement et à la professionnalisation du spectacle vivant. Daniel COLLING Président 9, boulevard des Batignolles Paris - Tél. : Fax : * Fonds d Assurance Formation des Secteurs de la Culture, de la Communication et des Loisirs ** Commission Paritaire Nationale Emploi-Formation Spectacle Vivant

2 l e s a i d e s a u x s a l l e s d e s p e c ta c l e Scènes de musiques actuelles, clubs de jazz, cabarets, théâtres musicaux, scènes spécialisées «chanson» ou «musiques du monde», les petites salles, à la ville comme à la campagne, mais aussi les Zénith Depuis quelques années, le CNV soutient tous ces lieux présentant des spectacles de variétés et son intervention peut concerner de nombreuses facettes de leur activité : programmation, création, résidences d artistes, mais aussi l équipement et l aménagement des lieux. Avec le transfert en 2007 du programme des résidences musiques actuelles du Ministère de la Culture au CNV, le secteur 3 s enrichit d un dispositif nouveau. Le CNV permet ainsi aux lieux qui sont attentifs à l éclosion de jeunes artistes et soucieux d accompagner leur professionnalisation de présenter, en collaboration avec un producteur, de véritables résidences d artistes. L aide à l activité des salles Bon nombre de salles ne limitent pas leur activité à une simple fonction d accueil (l exploitation d un équipement, au sens de la licence 1). La plupart d entre elles, notamment dans des jauges petites ou moyennes (schématiquement de 100 à 1500 places), ont une activité soutenue de production et de diffusion, souvent en relation avec des producteurs avec lesquels elles concluent des contrats de cession (achat des droits de représentation d un spectacle) ou de coréalisation. De même, ces salles s impliquent directement dans la détection et la promotion de nouveaux talents, leur programmation reflétant souvent cette ouverture vers l émergence artistique. On comprend donc bien que les salles occupent un maillon très important de la chaîne du spectacle, qui justifie une prise en compte de leur activité par le CNV. Encore récents (ils ne datent que de 2004), ces programmes d aides du CNV ont nécessité des ajustements successifs, mais dans le respect des mêmes principes : il ne s agit pas de financements structurels de ces lieux, au même titre que ceux qu ils peuvent obtenir de l Etat (DRAC) ou des collectivités territoriales. Ce sont des aides ponctuelles et sélectives de soutien à leur activité. Elles visent notamment à encourager l activité de diffusion (soutien aux programmations innovantes ) et de création (projet ponctuel de création d un spectacle). Dans tous les cas, il est demandé aux salles de témoigner d une collaboration et de «croisements» réguliers avec les producteurs des artistes. 4 En 2006, 85 dossiers ont été présentés devant la commission 7 (sur 110 dossiers reçus). 4 Le CNV a soutenu 58 projets pour un montant moyen de L aide à la diffusion a représenté 88 % de ces aides. 2

3 Le programme «Résidences» Depuis le 1 er janvier 2007, le dispositif d aide aux résidences de musiques actuelles, jusqu alors mis en œuvre par le Ministère de la Culture et de la Communication (Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles), est transféré au CNV avec l enveloppe budgétaire annuelle correspondante ( euros). Ce dispositif d aide a pour vocation de soutenir des projets de création et de recherche qui réunissent à la fois un artiste, un projet artistique, un entrepreneur titulaire de la licence 2 («producteur de spectacle ou organisateur de tournées») et un lieu d accueil. C est le lieu d accueil qui présente la demande d aide. Une résidence se définit par l accueil d artistes par un établissement pour une durée qui dépasse celle de la présentation de l œuvre ou du spectacle. Elle a pour objectif de développer un projet artistique de création d un nouveau spectacle, accompagné d un projet culturel, sur la base d actions de sensibilisation et de formation. La résidence prend également en compte la diffusion ultérieure du spectacle. Sous l intitulé de «musiques actuelles», le dispositif concerne la chanson, les variétés, le jazz, les musiques improvisées, les musiques amplifiées telles que rock, rap ou électro, les musiques traditionnelles et les musiques du monde. L aménagement et l équipement des salles Il est dans l intérêt professionnel que le pays soit doté d un parc de salles correctement conçues, aménagées, équipées et entretenues. C est l objet des programmes gérés par la commission n 6 «Aménagement et équipement des salles de spectacles», qui concernent tout à la fois des salles en cours de construction et d aménagement et des salles en activité. Dans le premier cas, le cadre éligible concerne les acquisitions d équipements scéniques ; dans le second, il concerne les travaux d aménagement, de rénovation, d améliorations fonctionnelles de l accueil des spectacles et du public, les équipements scéniques, ainsi que la réalisation d études techniques préalables. Très concrètement, on peut donc citer comme exemples l acquisition d un jeu de projecteurs, des travaux d isolation acoustique, la rénovation de loges, l agrandissement d un cadre de scène, l amélioration d un «catering» etc. Outre le soutien financier, l aide du CNV consiste en accompagnement et conseil dès les prémisses d un projet de salle de spectacles. Cette intervention permet de vérifier la cohérence du projet et la pertinence des solutions techniques mises en œuvre. On peut rappeler que le conseil en scénographie est une spécialité du CNV dont les conseillers cumulent plus de vingt ans d expérience. Les aides s adressent aussi bien aux propriétaires et maîtres d ouvrage (notamment les collectivités territoriales) qu aux exploitants, à statut public ou privé. Dans tous les cas, ces aides doivent constituer un complément et s inscrire dans un plan de financement incluant une part de financement à la charge du bénéficiaire. 4 En 2006, 39 salles ont été soutenues, sur 44 dossiers reçus au CNV. 4 Un montant moyen de par structure a été attribué, pour un total de Le réseau des Zénith Le Réseau des Zénith a grandement contribué au développement des spectacles de variétés, l évolution du chiffre des productions ces dernières années en témoigne. L essor des variétés françaises et des comédies musicales est dû à l existence de ce réseau de salles adaptées aux productions en tournée. Le CNV, garant du cahier des charges Zénith, accompagne la construction de nouvelles salles et se penche sur l animation d un réseau de bientôt 18 salles, peut-être 20 à l horizon Le prochain Zénith à ouvrir ses portes est celui de Strasbourg-Zénith d Europe, en janvier prochain. Retrouvez toutes les informations sur le site rubriques «Les aides» ou «Programme Zénith»

4 M i s e à j o u r d e s i n f o r m at i o n s s u r v o s l i c e n c e s d e n t r e p r e n e u r s d e s p e c ta c l e s a u p r è s d u C N V L affiliation au CNV est liée à la détention d une ou plusieurs licences. Cette affiliation est notamment nécessaire pour pouvoir faire des demandes d aides au CNV. Nous vous informons qu en cas de changement de titulaire de licence dans votre structure, vous devez en informer le CNV au même titre que vous en informez la DRAC. En cas de changement de «nom» de votre structure (le n de Siret devant rester le même), vous devez nous faire parvenir les documents officiels suivants : kbis et parution au Journal Officiel pour les sociétés, déclaration en préfecture et parution au Journal Officiel pour les associations, pour les structures ne relevant pas du registre du commerce ou de la préfecture, les documents officiels de changement de nom. Nous voulons aussi attirer l attention de nos affiliés sur le fait qu en cas de vente, cession, fusion d une société inscrite au RCS, il est très important de nous faire parvenir les documents officiels juridiques justifiant ces modifications ainsi qu un exemplaire du kbis. En effet, sans ces informations vos dossiers de demandes d aides peuvent être bloqués ou rejetés. Enfin, en cas de redressement judiciaire, merci de nous communiquer dans les délais toutes informations nécessaires à notre gestion. Retrouvez tous les formulaires sur le site Un formulaire de mise à jour vous parvient tous les ans. Si des modifications interviennent entre temps, merci de nous en tenir informé, ainsi notre fichier des affiliés pourra être régulièrement actualisé et opérationnel. 4

5 5

6 B é at r i c e M a c é : «l e s p e c ta c l e v i va n t d o i t g a r d e r s o n r ô l e d e r e n c o n t r e e t d e p o i n t d e l i a i s o n e n t r e a rt i s t e s e t p u b l i c s. I l e s t i r r e m p l a ç a b l e, c e s t u n m o m e n t d e v é r i t é». Co-fondatrice des Rencontres Trans Musicales de Rennes en 1979, à la fois Directrice de production et de projets, formatrice et rédactrice intervenant sur la pratique, la réglementation et la législation du spectacle vivant, Béatrice Macé a occupé plusieurs fonctions de responsabilité, qu elles soient nationales comme à la Fédurock ou au sein de la Commission nationale Musiques Actuelles ou bien régionales en siégeant à la Commission d attribution des licences de spectacles mise en place par la DRAC de Bretagne. C est au titre de ces multiples angles de vue et expériences que nous revenons sur un parcours riche qui n aura pas su l écarter de son attirance pour l action en prise directe avec le terrain. Béatrice Macé fait équipe avec Jean-Louis Brossard au sein des Rencontres Trans Musicales de Rennes depuis la création du festival. Jean-Louis Brossard, directeur artistique, et Béatrice Macé, directrice de production et de projets, travaillent en complémentarité à ce projet reconnu pour son audace et sa singularité. «Le projet des Trans a une définition artistique première que nous voulons porter vers le plus grand nombre et offrir ainsi au public un accès à toutes les formes de création ; c est une gageure par les temps qui courent. Dans un monde culturel fragilisé et face à des évolutions technologiques «virtualisantes» le spectacle vivant doit garder son rôle de rencontre et de point de liaison entre artistes et publics. Il est irremplaçable, c est un moment de vérité». Ayant exercé les responsabilités d administratrice au Fonds de Soutien puis au sein du premier CA de notre établissement public, Béatrice Macé connaît bien le CNV. Ces années d investissement correspondent aussi à une période où elle était par ailleurs présidente de la Fédurok. Et puis un choix personnel d arrêter tout, sans regret pour ces expériences «toujours fortes et motivantes de participer à la structuration du secteur». Il le fallait pour se recentrer sur le projet de l Association Trans Musicales (qui gère également la salle Ubu) au moment de son 25 ème anniversaire et du projet de déménagement vers le nouveau site du Parc expo : il est vrai que les dossiers sont de plus en plus complexes, nécessitent une analyse toujours plus poussée et un besoin d anticipation accru. «Le CNV bénéficie d un positionnement et d un statut exceptionnel au croisement de toutes les composantes du secteur», explique-t-elle. «Cette situation permet d appréhender qu au-delà des différences et des divergences de point de vue nous avons aussi des points communs et des intérêts convergents. Ce sentiment peut paraître utopique alors que sur le terrain les écarts entre stars et artistes en devenir n ont jamais été aussi forts. Il semble que la diversité de notre secteur soit menacée par l uniformisation des schémas dans une industrie des loisirs. Nous assistons à une radicalisation et à une sclérose des postures : action culturelle subventionnée d un côté et commerce privé de l autre. Tout ceci se fait au détriment de la liberté de choix des artistes et des publics, de la capacité d invention de nouvelles formes. Il faut retrouver une dynamique de mouvement, que dans le temps les parcours puissent bouger, affirmer une alternative. Dans ce contexte le CNV, à la croisée, pourrait permettre la rencontre et le débat entre professionnels.» «Pour accompagner les structures dans ce moment particulier de pertes de repères, il est nécessaire de disposer de données précisant l évolution du secteur et détaillant l amorce des tendances. L enquête économique et sociale engagée par le CNV cette année et d autres enquêtes plus spécifiques doivent fournir des données chiffrées aujourd hui indispensables, loin des idées préconçues et non vérifiées. C est notamment là que le CNV prend une place stratégique. Non seulement en étant un lieu de rassemblement mais également un lieu d accès aux données», conclut Béatrice Macé. Retrouvez tout sur l édition 2007 des Trans Musicales sur 6

7 A g e n d a d e s C o m m i s s i o n s Le calendrier 2007 et 2008 des commissions est en ligne sur le site du CNV : Commission 45 «Aides aux 1 ères parties» : Séance du 06 décembre réception des dossiers de demandes le 29 novembre au plus tard. En ce qui concerne les subventions aux festivals, pour obtenir le deuxième versement des attributions, l ensemble des pièces suivantes doit impérativement être fourni au CNV dans un délai de 6 mois après la fin de la manifestation : le compte-rendu de l opération, le budget réalisé reprenant la grille budgétaire du CNV sous format électronique, les copies des bulletins de paie des artistes et des techniciens employés par le festival et un relevé d identité bancaire. A défaut, aucune nouvelle demande de subvention ne pourra être examinée pour l édition suivante. A i d e à l a p r o m o t i o n Les réseaux de promotion 2008 du CNV sont d ores et déjà proposés à la vente. Contactez l agence KERMON pour connaître les disponibilités sur les régions qui vous intéressent : Marie-France Rousseau et Axelle Bacconnier au Le Conseil d Orientation du CNV va se réunir à nouveau, le 25 novembre prochain, dans les locaux du CNV, en présence de Catherine Giffard, directrice, et Séverine Morin, responsable de l activité Ressources. Puis il reprendra en 2008 un rythme de travail régulier. Dès le prochain numéro de la Lettre Info, le Conseil d Orientation retrouvera sa rubrique «La fenêtre du Conseil d Orientation». 7

8 rencontres Une table ronde sur la formation des techniciens se tiendra le 22 novembre prochain de 9h00 à 17h00 au CNV. Elle est co-organisée avec la CPNEF-SV et l AFDAS. Le programme de la journée et la liste des intervenants sont accessibles sur notre site / rubrique «Actualité». Merci de vous inscrire en envoyant un mail à : ou en téléphonant au / 45 Dans le but de mieux se faire connaître d un nombre croissant d interlocuteurs, le CNV poursuit ses visites en régions pour rencontrer les collectivités locales et les professionnels du secteur. Les prochaines réunions se tiendront le 16 novembre pour les professionnels de la Seine Saint Denis et du Val de Marne (salle La Pêche à Montreuil), le 23 novembre pour les professionnels de Champagne Ardenne, le 30 novembre pour les acteurs alsaciens, le 7 décembre pour les professionnels de Franche- Comté, et le 14 décembre pour ceux de Picardie. Horsmis pour les départements d Ile de France, toutes ces réunions se tiennent dans les DRAC. Suivez les prochaines dates de la tournée du CNV sur le site CNV.fr / rubrique «Actualité». Merci de confirmer en amont votre présence par mail à : Le CNV organise une journée de rencontre avec ses affiliés et ses partenaires le 8 janvier 2008 à Paris (salle Boris Vian à La Villette). Une invitation va vous être adressée prochainement. Présentation et débats autour des premiers résultats de l enquête économique et sociale 2007 du CNV. Le CNV a conduit, dans le cadre de sa mission d intérêt général, une enquête auprès des entreprises de spectacle vivant de variétés et de musiques actuelles. Cette enquête vise à améliorer d année en année la connaissance et la reconnaissance du secteur et de ses entreprises dans toute leur diversité, à comprendre et anticiper leurs évolutions et à les doter progressivement d outils de suivi et de gestion. L exploitation des résultats est réalisée durant le mois de novembre et les premiers résultats seront débattus avec les affiliés au CNV et les invités à la journée de rencontre programmée le 8 janvier Le CNV envisage également de présenter cette enquête à l ensemble de la profession à l occasion d une rencontre sur le thème «Entreprises de spectacle vivant, de variétés et de musiques actuelles : premiers résultats de l enquête économique et sociale 2007 du CNV» lors des Biennales Internationales du Spectacle vivant (BIS) qui se tiendront à Nantes les 16 et 17 janvier Participation du CNV au Midem En 2008, le MIDEM met l accent sur le spectacle vivant, notamment à travers l opération «MIDEM Talents only». Cette orientation rencontre l intérêt du CNV, dans un contexte où le spectacle vivant ne peut s abstraire des mutations actuelles de la filière musicale. Le CNV sera donc présent au MIDEM en Si les détails pratiques de sa participation sont encore à préciser, on peut d ores et déjà annoncer qu un espace réservé au CNV sera aménagé sur le stand de la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles, permettant rendez-vous et dépôt de documentation. Par conséquent, les affiliés du CNV bénéficient du tarif réservé aux exposants pour leur accréditation, soit 380 au lieu de 570, jusqu au 21 décembre 2007 en attestant de leur affiliation lors de l inscription. Par ailleurs, le calendrier des rendez-vous professionnels auquel le CNV sera associé ou qu il organisera est en cours de finalisation. Pour plus d informations, contacter : Directrice de la publication : Catherine Giffard Rédaction et coordination : Frédéric Rosenthal Conception graphique et réalisation : Agence Massaï Crédits photos : Tous droits - A. Détienne - DR - IstockPhotos - Shutterstock. CNV, Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz 9 boulevard des Batignolles Paris - Tél : Fax : ISSN Etablissement Public Industriel et Commercial sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES

DISPOSITIF RÉGIONAL D AIDES AUX ENTREPRISES CULTURELLES Page 1 Axe Service instructeur Dates délibération Une nouvelle dynamique économique Conseil Régional Direction des Affaires Culturelles et Sportives I. Objectifs et descriptif de la mesure a) Objectifs

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la formation, bourses

DISPOSITIFS Aides à la formation, bourses DISPOSITIFS Aides à la formation, bourses JUILLET 2014 AIDE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE Web : www.adami.fr Domaine artistique : Spectacle vivant L'Adami apporte son aide financière aux projets de formation

Plus en détail

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr»

«Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» «Guide de connexion à l espace privé et déclaration en ligne sur cnv.fr» Page 2 sur 23 PREAMBULE Le CNV a mis en place la déclaration en ligne de la taxe fiscale sur les spectacles de variétés. Ce guide

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion

Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Arts vivants Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion Année 2015 Le développement durable s impose aujourd hui à tous : il permet de concilier

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Direction des Affaires Culturelles Sous-Direction de la Création Artistique BUREAU DE LA MUSIQUE 31, rue des Francs Bourgeois 75188 Paris cedex 04 01 42 76 67 84 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUSIQUE

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Edition et livre. Edition et livre 1 Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Edition et livre 1 2 Edition et livre Appel à projets culturels Edition et livre 2014 Ministère de la culture, 1,

Plus en détail

FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD

FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD FORMULAIRE 2015/2016 DE DEMANDE DE MISE À DISPOSITION D UNE SALLE À L ESPACE LAURE ÉCARD 50 boulevard Saint-Roch - 06300 NICE Ce formulaire est à adresser à : Monsieur le Président du Conseil départemental

Plus en détail

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES En 2008, se sont déroulées les premières rencontres nationales des cafés cultures à Nantes. Ces rencontres ont immédiatement été suivies par la création de «la plateforme

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface

Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 8 novembre 2006 Les mécanismes d aides et de financement proposés par l Ifcic et Coface Intervenants : Mathieu de Seauve, Directeur Crédit

Plus en détail

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Élaborer son budget de production En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Édito Conçu par le Pôle juridique du Centre national du

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

> LE CONTRAT DE COPRODUCTION

> LE CONTRAT DE COPRODUCTION CENTRE NATIONAL DE LA DANSE > Département des métiers > LE CONTRAT DE COPRODUCTION Centre national de la danse Département des métiers 1 rue Victor Hugo 93507 Pantin cedex Le contrat de coproduction, l

Plus en détail

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT Les étapes SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT 1. Avant de déposer votre demande d aide au projet, vous devez vous assurer que votre projet répond aux critères de recevabilité

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Lieux de vie essentiels à l émergence artistique et à la diversité culturelle, les cafés cultures peuvent se revendiquer en

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015

LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT. Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 LES NOUVEAUX DISPOSITIFS POUR LE SPECTACLE VIVANT Votés en avril 2015, en vigueur à partir de septembre 2015 Les grands principes de la révision Renforcer les échanges avec le public sur les territoires

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

11781*01 DEMANDE DE LICENCE D'ENTREPRENEUR DE SPECTACLES DE TROIS ANS Ordonnance 45-2339 du 13 octobre 1945 modifiée I - IDENTIFICATION DU CANDIDAT

11781*01 DEMANDE DE LICENCE D'ENTREPRENEUR DE SPECTACLES DE TROIS ANS Ordonnance 45-2339 du 13 octobre 1945 modifiée I - IDENTIFICATION DU CANDIDAT MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION cerfa 11781*01 DEMANDE DE LICENCE D'ENTREPRENEUR DE SPECTACLES DE TROIS ANS Ordonnance 45-2339 du 13 octobre 1945 modifiée I - IDENTIFICATION DU CANDIDAT

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

Le spectacle vivant en Angleterre

Le spectacle vivant en Angleterre Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 24 mai 2004 Le spectacle vivant en Angleterre Intervenants : Marie-Agnès Beau, Bureau Export de Londres Andy Wood, agence Comono Ordre

Plus en détail

ACCOMPAGNER AUTREMENT LES ARTS ET LA CULTURE

ACCOMPAGNER AUTREMENT LES ARTS ET LA CULTURE ACCOMPAGNER AUTREMENT LES ARTS ET LA CULTURE Le crédit coopératif est une banque de l économie sociale Nos valeurs: la solidarité, l humanisme et le développement durable. Le crédit coopératif est aujourd

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Association de préfiguration de l Agence de promotion et de diffusion des cultures de l Outre-mer RAPPORT MORAL du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Pour mémoire, je vous rappelle les missions de

Plus en détail

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique.

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique. NVCC n 3090 Annexe Annexe VI : Producteurs, diffuseurs, organisateurs occasionnels (y compris les particuliers) de spectacles de bal avec ou sans orchestre Préambule A. Détermination des annexes par secteur

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Bruxelles-Capitale. COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Administration. AFFAIRES CULTURELLES ET TOURISME Culture

Bruxelles-Capitale. COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Administration. AFFAIRES CULTURELLES ET TOURISME Culture Bruxelles-Capitale COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Administration AFFAIRES CULTURELLES ET TOURISME Culture TEXTE DU REGLEMENT RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES AUX COMPAGNIES THEATRALES ET DE DANSE PROFESSIONNELLES

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION Présents : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, GIM, UIMM 77 D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014 Ordre du jour 1. Adoption du compte-rendu de la séance du

Plus en détail

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Vous avez un projet dans les domaines du spectacle vivant, des arts, des jeux, des sciences pour le jeune public de 0 à 12 ans et pour sa famille? La

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2016

Association Dossier de demande de subvention 2016 Association Dossier de demande de subvention 2016 A adresser au plus tard le 31 DECEMBRE 2015 à : Monsieur le Président du Conseil Départemental Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036

Plus en détail

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité Sommaire Préambule I Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité II La stratégie : définition des messages et des cibles Professionnalisme

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES

COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES COMMENT OBTENIR DES SUBVENTIONS EUROPEENNES L environnement, la recherche, l éducation, la santé, sont des domaines d intervention privilégiés pour les collectivités locales. Leur développement peut donner

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre

Royaume du Maroc Ministère de la Culture. Appel à projets culturels. Théâtre. Théâtre Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels 2015 1 2 Appel à projets culturels 2015 Ministère de la culture, 1, rue Ghandi, Rabat. www.minculture.gov.ma sec.ministre@minculture.gov.ma

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Préambule A l horizon 2015, la Région Picardie souhaite dynamiser son offre touristique pour permettre aux acteurs régionaux

Plus en détail

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO

Cahier des charges. Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Cahier des charges Fonds de Professionnalisation et de Solidarité des artistes et techniciens du spectacle GROUPE AUDIENS AGEPRO Plateforme de gestion et de pilotage de l activité 1 SOMMAIRE 1 CONTEXTE

Plus en détail

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Article 1 Cotisation La cotisation est à ce jour fixée à 10. Le montant est ramené à 5 pour les personnes ayant de faibles revenus, sans nécessité de

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Aide aux loisirs des enfants de moins de 16 ans

Aide aux loisirs des enfants de moins de 16 ans Aide aux loisirs des enfants de moins de 16 ans A retourner au Rectorat D.P.E. - Service SPAS Bureau de l Action Sociale 10 rue de la Convention 25030 BESANCON CEDEX Tel : 03.81.65.47.38 (sauf le mercredi)

Plus en détail

Comité départemental du tourisme de Haute Bretagne Ille et Vilaine

Comité départemental du tourisme de Haute Bretagne Ille et Vilaine Comité départemental du tourisme de Haute Bretagne Ille et Vilaine Newsletters : Benchmark & Recommandations RESCAN Christophe crescan@mediaveille.com 02.99.14.80.93 1. Graphisme / Ergonomie Soignez la

Plus en détail

COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU. Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol

COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU. Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol COMITE DE PROGRAMMATION LEADER - Pays de Pontivy COMPTE RENDU Membres présents : Jeudi 18 février 2010 à 18h00 Salle du Conseil Moustoir-Remungol Collège public GUYOT Léon MOELO Serge LE LOIR Noël BOUEDO

Plus en détail

PLATONYX Un dispositif de soutien à la création des compagnies chorégraphiques des Pays de la Loire Saison 2015-2016

PLATONYX Un dispositif de soutien à la création des compagnies chorégraphiques des Pays de la Loire Saison 2015-2016 PLATONYX Un dispositif de soutien à la création des compagnies chorégraphiques des Pays de la Loire Saison 2015-2016 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Nom de la compagnie : Nom du projet/spectacle : Nom du/de

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

LICENCES PROFESSIONNELLES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ARTS, LETTRES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015

LICENCES PROFESSIONNELLES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ARTS, LETTRES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 LANGUES& SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ARTS, LETTRES ET CE CATALOGUE VOUS PRÉSENTE L OFFRE DE LICENCES PROFESSIONNELLES DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

Fiche métiers. Régisseur lumière

Fiche métiers. Régisseur lumière Fiche métiers Régisseur lumière Si vous consultez ce document sur support papier, certains liens n'apparaîtront pas. Pour accéder aux sites resources, nous vous conseillons d'utiliser la version interactive

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

I. Se connecter sur : http://www.chiens-de-france.com

I. Se connecter sur : http://www.chiens-de-france.com MODE D EMPLOI 1 SOMMAIRE I. Se connecter sur : http://www.chiens-de-france.com...3 II. Créez votre site internet sur chiens-de-france.com...4 A. Validation des sites...5 Options des sites...5 Dressage...5

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration

DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration N 13672*01 DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration N de dossier OSIRIS : Date de réception :

Plus en détail

Programme des activités de formation en 2013-2014

Programme des activités de formation en 2013-2014 Programme des activités de formation en 2013-2014 Quatre nouvelles activités de formation, deux à Québec et deux à Montréal, sont prévues en 2013-2014. INSCRIPTION : en priorité par courriel à l adresse

Plus en détail

Protocole d accord sur l Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du Spectacle Vivant

Protocole d accord sur l Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du Spectacle Vivant Protocole d accord sur l Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du Spectacle Vivant Préambule Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle tout au long de la vie, et conformément

Plus en détail

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE :

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE : EPCC ANJOU-THEATRE 49 Bd du Roi René BP 22155 49021 ANGERS cedex 2 Tél : 02.41.81.41.57 ou 02.41.81.46.38 Tél : 02-41-25-62-60 ou 02-41-25-62-68 www.cg49.fr ou www.culture.cg49.fr FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

Seul à sol Création 2005

Seul à sol Création 2005 Crédit photo : dl-studio.org Seul à sol Création 2005 PIECE CHOREGRAPHIQUE HIP HOP POUR UN DANSEUR DUREE : 30 MINUTES. TOUT PUBLIC Avec le soutien du Centre culturel Mosaïque de Collinée, de l addm22,

Plus en détail

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Missions : Fiche Métiers et formation - Gestion administrative et financière Responsabilité de l exécution du budget et du plan

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE IMPORTANT

NOTICE EXPLICATIVE IMPORTANT NOTICE EXPLICATIVE Pour demander votre affiliation au Régime de Sécurité Sociale des Auteurs, vous devez déclarer les revenus d auteur perçus au cours des deux années précédentes l année en cours de laquelle

Plus en détail

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 Orientations Budgétaires 2015 ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2015 AVIS SUR LE RAPPORT GÉNÉRAL DU PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL Président : Patrick TASSIN Séance

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

Le spectacle vivant en Russie

Le spectacle vivant en Russie Compte-rendu de la réunion organisée par le Bureau Export et le CNV 26 avril 2006 Le spectacle vivant en Russie Intervenants : Bialka Wlodarczyk, Bureau Export Moscou Igor Tonkikh, FeeLee et Club Ikra,

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

VOUS ÊTES MEMBRE? SACD et Scam, vade-mecum et liens essentiels. La Maison des Auteurs abrite la SACD, la Scam, la SOFAM et deauteurs.

VOUS ÊTES MEMBRE? SACD et Scam, vade-mecum et liens essentiels. La Maison des Auteurs abrite la SACD, la Scam, la SOFAM et deauteurs. VOUS ÊTES MEMBRE? SACD et Scam, vade-mecum et liens essentiels La Maison des Auteurs abrite la SACD, la Scam, la SOFAM et deauteurs. Elle est située au 87, rue du Prince Royal 1050 Bruxelles T. +32(2)

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : FLOW ON DEMAND

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : FLOW ON DEMAND CONDITIONS GENERALES DE VENTE : FLOW ON DEMAND ARTICLE 1 : DEFINITIONS Flux : fil d actualité. Contenus éditoriaux : brèves, articles, photographies, infographies et vidéos. Abonné : personne physique

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION PRÉFET DE LA RÉUNION Direction des affaires culturelles océan Indien Service du développement culturel Affaire suivie par Service Arts-plastiques Poste 02 62 21 90 69 Références AIC 2015 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage

Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Questionnaire relatif à la participation à l assurance chômage Références à rappeler N d affiliation : N Siret : 1 - Renseignements relatifs à l entreprise Forme juridique de l entreprise : Nom ou raison

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DU FONCTIONNEMENT PREAMBULE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DU FONCTIONNEMENT PREAMBULE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AU TITRE DU FONCTIONNEMENT PREAMBULE ANJOU THÉÂTRE est un établissement public de coopération culturelle créé en 2009, qui associe le Département de Maine-et-Loire,

Plus en détail

APPEL A PROJET. Résidence de création des Scènes du Nord Alsace

APPEL A PROJET. Résidence de création des Scènes du Nord Alsace APPEL A PROJET Résidence de création des Scènes du Nord Alsace Espace Rohan Place du Général de Gaulle BP 40055-67701 Saverne Cedex T. +33 (0)3 88 01 80 40 M. contact@espace-rohan.org www.espace-rohan.org

Plus en détail

Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi

Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi SOMMAIRE INFORMATIONS RESEAU CFTC... 2 Seconde rencontre nationale des mandatés CHOMAGE CFTC les 17

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges Orchestre de chambre de Paris 218, avenue Jean Jaurès 75019 Paris www.orchestredechambredeparis.com Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015

FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 FORMATION AU DIPLOME D ETAT DE PROFESSEUR DE MUSIQUE INFORMATIONS UTILES CONCOURS D ENTREE 2015 Centre de Formation Supérieure Diplômante des Enseignants de Musique 380 Avenue W.A. Mozart - 13100 Aix en

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67 02 99 «Airbag en détails» CHARLEROI Rue de l'ecluse, 16-6000 CHARLEROI

Plus en détail

ACTUAliTés. Septembre 2013

ACTUAliTés. Septembre 2013 ACTUAliTés RENTRéE scolaire Septembre 2013 licences permanentes titres temporaires assurances tarifs pratique sportive? loisir? scolaire? a chacun sa licence licences spéciales rentrée scolaire A partir

Plus en détail

TOURNEUR MANAGER. Développeur d artistes. Formation professionnelle

TOURNEUR MANAGER. Développeur d artistes. Formation professionnelle TOURNEUR MANAGER Développeur d artistes Formation professionnelle Dossier pédagogique 2014 1 Tourneur - Manager Développeur d artistes Les musiques actuelles reposent sur des économies plurielles, mêlant

Plus en détail

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE?

ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? ARTISTE ENSEIGNANT, QUEL CADRE JURIDIQUE? L'enseignement artistique est un sujet d'actualité car de plus en de compagnies et d artistes développent cette activité en parallèle de la production et de la

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail