SEGPA LA PETITE MAISON "CHAMP HABITAT"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEGPA LA PETITE MAISON "CHAMP HABITAT""

Transcription

1 SEGPA "CHAMP HABITAT" LA PETITE MAISON Eric JOURDAIN Inspecteur de l'education Nationale Enseignement Technique Sciences et Techniques Industrielles SEGPA Mars 200

2 SOMMAIRE PRÉAMBULE Organisation du plateau technique... 4 et 5 2 Présentation, vue d'ensemble... 6 et 7 3 LE LOT MENUISERIE Maison ossature bois : Descriptif Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté Mise en plan vue éclatée Nomenclature Mise en plan dimensions hors tout Mise en plan vue en coupe Mise en plan détails Meuble de cuisine : Descriptif Mise en plan ensemble éclatée (Meuble + évier) Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté (Meuble + évier) Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté Mise en plan dimensions hors tout Mise en plan vue en coupe Mise en plan détails... 4 LOT PLOMBERIE Evier : Descriptif Mis en plan sous ensemble éclaté Radiateur : Descriptif Mise en plan sous ensemble éclaté LOT METALLERIE Descriptif Mise en plan ensemble grille de défense Mise en plan vue éclatée LOT MAÇONNERIE Maçonnerie Descriptif Mise en plan sous ensemble éclaté Bardage Descriptif Mise en plan sous ensemble éclaté LOT FINITION CARRELAGE Descriptif Mise en plan vue éclatée LOT ELECTRIQUE Descriptif Sous ensemble vue éclatée Schéma architectural Installations de base Simple allumage, radiateur électrique,va et vient, prise de courant. 3,32,33, Nomenclature PHOTOS

3 PRÉAMBULE Le champ professionnel «Habitat» couvre trois domaines d activité : La construction tournée plus particulièrement vers la réalisation du clos et du couvert de l habitat, L aménagement, l agencement et la finition de l habitat, Les équipements techniques de l habitat. Ce champ se caractérise par la diversité des activités, des métiers et des acteurs de l acte de construire. Il permet d initier chez les élèves un socle de compétences communes à l ensemble des métiers de l habitat. Les trois domaines du champ professionnel «habitat» permettent de préparer les élèves à l entrée en formation qualifiante à des métiers offrant de multiples débouchés grâce à une grande diversité de diplômes de niveau V. Réalisations techniques Il s agit de concevoir différents petits ouvrages (appartement, petite maison, espace salle de bains, chalet etc. ) selon un cahier des charges défini, suivant un scénario permettant de faire découvrir aux élèves de SEGPA plusieurs métiers de l habitat. L élèves doit pouvoir visualiser le montage, l installation et participer à la mise en œuvre d équipements (pose et dépose), matériel et matériaux. Exemples de projets réalisables dans la zone d expérimentation 3

4 Organisation du plateau technique du champ Habitat 4 Organisation du plateau technique du champ Habitat

5 Le champ HABITAT permet de mettre en œuvre des activités en particulier autour des secteurs de la construction (clos couvert), l aménagement, l agencement et la finition, les équipements techniques (installation sanitaire et installation électrique). Les espaces pédagogiques comprennent : Zones, Espaces Types d activités Équipements Surface app. Espace technologique dédié aux enseignements technologiques en lien avec le champ professionnel : cours, expérimentations sur maquettes et systèmes didactisés et permettant l usage des TICE -au moins poste informatique pour 2 élèves relié au réseau de l établissement et imprimante couleur A3 - vidéo projecteur -maquettes et systèmes didactisés relatifs au champ Habitat 30 m 2 Zone d expérimentation, de mise en œuvre, montage Zone de préparation dédié aux travaux pratiques relatifs aux différents secteurs du champ Habitat et à la mise en œuvre de projets pluri techniques Préparation des matériels et matériaux pour les travaux pratiques et les projets pluri techniques -Équipements individuels et collectifs de base pour des TP de : réalisation de parties de structures (gros-œuvre, ossature bois, structure métallique ) La finition, l agencement, l aménagement Les équipements du bâtiment (Installation sanitaire et électricité du bâtiment) La voirie et les accès (pavage, aménagements d espaces,..) -Matériel électroportatif* pour l assemblage, la pose, la dépose -Machines* : Scie à ruban, Combiné rabot-dégauchisseuse -Perceuse à colonne - Tables de montage, établis, -*Nota : certains matériels, dont l usage est proscrit aux mineurs, ne pourront être utilisés que par les enseignants. Magasin d outillages Ouillages manuels et équipements individuels -rayonnages et bacs de rangements 25m 2 et collectifs Matériels électroportatifs Machines : Perceuse, bétonnière Zone réservée à l enseignant, commune à la zone magasin et préparation. -Elle doit être non accessible aux élèves mais «visible» pour permettre l observation des démonstrations. (Préparation et magasin) Zone de stockage des Produits et matériaux courants nécessaires -rayonnages et bacs de rangements -conforme à la réglementation en vigueur en 25m 2 matériaux et produits aux travaux pratiques particulier pour le stockage des produits dangereux. -espace aménagé extérieur (stockage granulats et matériaux, lavage ) Zone de tri et stockage Tri et récupération des déchets -bacs de tri sélectif 0m 2 des déchets -espace aménagé extérieur Vestiaires Pour élèves et professeurs -conforme à la réglementation en vigueur Bureau Pour les professeurs -Armoire, bureau, ordinateur réseau, imprimante réseau 20 m 2 40 m 2 5

6 2 Présentation, vue d'ensemble Le champ professionnel habitat couvre trois domaines d'activité : La construction tournée plus particulièrement vers la réalisation du clos et du couvert de l'habitat. L'aménagement, l'agencement et la finition de l'habitat. Les équipements techniques de l'habitat. Ce champ se caractérise par la diversité des activités, des métiers et des acteurs de l'acte de construire. Il permet d'initier chez les élèves un socle de compétences communes à l'ensemble des métiers de l'habitat. Les trois domaines du champ professionnel "habitat" permettent de préparer les élèves à l'entrée en formation qualifiante à des métiers offrants de multiples débouchés grâce à une grande diversité de diplômes de niveau V. 6

7 La "maison" doit permettre l'exploitation dans des domaines tels que : La menuiserie, la plomberie, la métallerie, la maçonnerie, la finition, l'électricité mm 4890 mm Remarque : Ossature : L ossature est en sapin rouge massif rabotée d épaisseur 50mm finie. Les panneaux verticaux sont en OSB d épaisseur 2mm finie. Le plancher (partie salon) est en bois massif d épaisseur 9mm. Les panneaux de plancher (partie cuisine) sont en aggloméré qualité CTB-H. Les éléments composant la charpente sont en sapin rouge massif rabotés d épaisseur 55mm finie (hormis la faîtière d épaisseur 50mm finie). Les assemblages sont réalisés par : -Vissage. -Tenon-mortaise. -Enfourchement. Quincaillerie : Réalisation : -Plaque d assemblage de 20x50 Usinage mécanique. -Vis à bois VBA TF cru. 40x4. Montage et finition manuelle. -Vis à bois VBA TF cru. 70x4. -Pointe TP de 90x4. -Pointe TP de 35x2. -Colle à bois (colle P.U.). -Pointe TH de 50x2,4. Finition : Ce meuble est de finition prêt à peindre mm 7

8 3 LE LOT MENUISERIE 8

9 3.2 Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté 9

10 3.3 Mise en plan vue éclatée 0

11 3.4 Nomenclature

12 3.5 Mise en plan dimensions hors tout 3.6 Mise en plan vue en coupe 2

13 3.7 Mise en plan détails 3

14 3.8 Meuble de cuisine : Descriptif : Ce meuble est destiné : -à l agencement de cuisine. -à recevoir un évier encastré. -au rangement de matériel de cuisine (poubelle de cuisine, produit d entretien, etc ) Constitution : Dimensions hors-tout en mm : -Hauteur : 900 -Largeur : 200 -Profondeur : 600 Ossature : L ossature (portes, côtés, façade, derrière) est en bois massif d épaisseur 24mm finie. Le dessus est en bois massif d épaisseur 30mm finie. Les panneaux des portes et côtés, sont en mélaminé blanc d épaisseur 8mm. Le panneau du fond est en mélaminé blanc d épaisseur 6mm. Les sous-ensembles portes, côtés, façade sont assemblés par rainure-languette. Le dessus et fond de meuble sont positionnés et fixés par tasseaux massif de 20x20mm. Quincaillerie : -Vis à bois VBA TF cru. 3.5x30. -Cheville Alu L=2mm. -Colle à bois (colle P.U.). -Paumelle standard. Réalisation : Finition : -Usinage mécanique. Ce meuble est de finition prêt à vernir. -Montage et finition manuelle. 4

15 3.9 Mise en plan ensemble éclatée (Meuble + évier) 3.0 Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté (Meuble + évier) 5

16 3. Mise en plan ensemble, sous ensemble éclaté 3.2 Mise en plan dimensions hors tout 6

17 3.3 Mise en plan vue en coupe 3.4 Mise en plan détails 7

18 4 LOT PLOMBERIE 4. Evier : Descriptif évier inox à encastrer 86x50 cm, Constitution : bac égouttoir Quincaillerie, Matériel nécessaire pour installer un évier mitigeur évier système de vidage pour évier inox avec trop plein et siphon avec sortie vidange pour le lave-vaisselle coude P.V.C ¼ de 40 m de tube de 40 P.V.C 2 colliers de P.V.C de 40 avec pattes à vis et rosaces 2 m de tube de cuivre de 4x 2 manchons fer/cuivre mâle 2x7/4 té en cuivre de 4x vanne boisseau sphérique mâle/mâle de 20x27 raccord fer/cuivre à douille avec emboîture 20x27/4 5 colliers simples de 4 avec pattes à vis et rosaces Réalisation : Installer un évier à encastrer. Préparer le plan de travail. 2. Tracer la découpe. 3. Percer le plan de travail suivant le type d évier. 4. Percer l évier et fixer la robinetterie. 5. Fixer le système de vidage. 6. Encastrer l évier et garantir l étanchéité. 7. Raccorder aux alimentations d eau froide et chaude. 8. Raccorder aux évacuations d eaux usées. 8

19 4.2 Mis en plan sous ensemble éclaté 9

20 4.3 Radiateur : Descriptif Constitution : radiateur 60x60 cm double panneaux, épaisseur 0 cm avec consoles et bouchons Quincaillerie, Matériel nécessaire pour installer un radiateur robinet équerre à visser 5x2 coude réglable à visser 5x2 2 m de tube de cuivre de 4x coude égal en laiton mâle 5x2/4 manchon fer/cuivre mâle 5x2/4 Réalisation : Installer un radiateur de chauffage central à eau chaude Tracer et fixer le système de fixation à l emplacement demandé du radiateur. Equiper le radiateur de son robinet, coude réglable, purgeur et bouchon. Poser le radiateur sur ses consoles de fixation. Raccorder le robinet et le coude réglable aux tuyauteries de départ et retour du chauffage. Matériel nécessaire pour installer un radiateur 4.4 Mise en plan sous ensemble éclaté 20

21 5 LOT METALLERIE 5. Descriptif Cette grille a pour but d éviter les intrusions, et d apporter une touche artistique. Elle permet aussi l initiation à la pose d une grille de fenêtre. 5.2 Mise en plan ensemble grille de défense Constitution : Les dimensions extérieures : -Longueur 320 -largeur 000 L ensemble est soudé avec le procédé MIG, réalisé en tube carré de 25x25 ep 2.5 mm et fer plat de 35x5 Quincaillerie, Matériel nécessaire pour installer une grille de défense crayon mine ou un cordeau niveau règle de 2 mètres perceuse portative tourne vis cruciforme foret de Ø 8 vis à bois Ø Installation : -tracer à l axe de la fenêtre l emplacement de la grille - perçage des trous de fixation -pose et serrage des vis 5.3 Mise en plan vue éclatée Réalisation : Installer un radiateur de chauffage central à eau chaude 2

22 6 LOT MAÇONNERIE 6. Maçonnerie Descriptif Cet assemblage permet la réalisation un mur de brique en appareillage à la Grec losangé Constitution : 500 briques pleines rouge, sable & ciment 70 épingles appui de fenêtre préfabriqué en béton 370 x 95 x 20 linteau préfabriqué en béton armé 00 x 65 acier Ø 6 et 8 05 x 4 x 390 arase en PVC 50 x 50 x m² de par pluie Quincaillerie, Matériaux nécessaire à la mise en œuvre : niveau fil à plomb truelle massette fer à joint seau auge Installation : - Tracer l implantation de l ouvrage. - Monter ses assises en respectant l appareillage. -Préparer l outillage. -Doser, proportionner le mélange du mortier. -Vérifier ses niveaux, les aplombs et les limites de tolérances. -Manutentionner et poser le linteau et l appui de fenêtre. -Vérifier la stabilité de l ouvrage. -Nettoyer et ranger son matériel avec méthode. -Assurer le remplissage des joints. tracer à l axe de la fenêtre l emplacement de la grille - perçage des trous de fixation -pose et serrage des vis 22

23 6.2 Mise en plan sous ensemble éclaté 23

24 6.3 Bardage Descriptif Cet assemblage permet la pose d'un bardage Constitution : Sous ensemble ossature bois Profil de fixation Bardage à rainure et à languette, lames Quincaillerie, Matériaux nécessaire à la mise en œuvre : scie marteau boite de clous inoxydable NF A ml de tasseaux bois 40x40 6 ml de bardage clin 500, largeur ml profil 9x9 départ et d entourage 4 ml profil 9x6 traverse Installation : Poser un bardage Préparer le plan de travail. Débiter les tasseaux. Fixer l ossature bois. Installer les profils d entourage et de traverse. Débiter le bardage. Mettre en œuvre le bardage à rainure et languette. fixer et emboiter les lames. - perçage des trous de fixation -pose et serrage des vis 24

25 6.4 Mise en plan sous ensemble éclaté 25

26 7 LOT FINITION CARRELAGE 7. Descriptif Cet assemblage permet la pose d'un carrelage (ré agréage du sol), la pose d'un doublage Placoplatre sur une ossature métallique ou bois.. Constitution : Sous ensemble ossature bois Quincaillerie, Matériaux nécessaire à la mise en œuvre : 80 Suspentes type Stil F ml de fourrures type Stil F530 lg 3m 4 ml de montant type Stil M48/50 lg 3m plaques de plâtre BA3 2500x200 boite de vis à plaque de plâtre en acier phosphaté Ø 3,5x45 6 m² de carrelage uni grés cérame ép.3 Ragréage Colle à carrelage Joint de finition carrelette manuelle scie à métaux taloche Installation : Préparer le plan de travail. Débiter les fourrures et les montants. Visser les suspentes. Fixer l ossature métallique. Couper et poser les plaques de plâtre. Préparer la surface, Ragréer le sol, repérer les niveaux. Tracer, inciser et couper le carrelage Effectuer l assemblage à sec, répartir les coupes. Préparer le liant et coller le carrelage. Protéger pendant la prise. Réaliser les joints de finition. 26

27 7.2 Mise en plan vue éclatée 27

28 8 LOT ELECTRIQUE 8. Descriptif Cette partie permet aux élèves de découvrir le métier de l'électricien par la mise en œuvre de circuits électriques basiques, usuels. Elle comprend trois circuits d éclairage et trois socles de prise de courant à réaliser dans trois zones de travail différentes. Sécurité : L ensemble des montages électriques fonctionnera sous tension de sécurité 24 V depuis la gaine technique de logement (GTL) qui comprendra : Un interrupteur sectionneur (mise hors tension complète par consignation avec cadenas) Un compteur électronique Un disjoncteur différentiel 30 A 300mA Un tableau de répartition, lui-même constitué d un disjoncteur différentiel 45 A à haute sensibilité (30 ma pour la protection des personnes) ; d un transformateur modulaire très basse tension de sécurité (24 V) ; des différents disjoncteurs modulaires pour chaque circuit et zone de travail ainsi qu un module télé rupteur. Quincaillerie, Matériaux nécessaire à la mise en œuvre : Tournevis plats, cruciformes, pince à dénuder, pince coupante, règle, niveau, crayon de bois, multimètre, fils de différentes sections de conducteurs (,5 mm 2 ; 2,5 mm 2 ), différents appareillages électriques (voir nomenclature). Installation : Réaliser la pose et le câblage d'un simple allumage, un va et vient, d'une prise de courant, d'un télé rupteur et autres. 28

29 8.2 Sous ensemble vue éclatée 29

30 8.3 Schéma architectural Interrupteur S E Douille pour éclairage Sortie de câble (pour radiateur) Zone de travail Commutateur Va et Vient C Prise 2P+T Zone de travail 2 C2 E2 Zone de travail 3 Bouton poussoir S7 E3 G T L Prise 2P + T S6 Tableau de distribution 30

31 Installations de base Simple allumage, radiateur électrique, va et vient, prise de courant -Q0 Interrupteur sectionneur condamnable par cadenas CPT -Q 500mA 2 PE -Q2 30mA Protection des personnes 2 T 230 / 24 V Utilisation de la TBT Alimentation par peigne 3 4 Protection des circuits -Q3 6A -Q4 6A -Q6 6A -Q6 20A -Q7 25A ( 03 - E3 ) ( 03 - C3 ) Simple Allumage ( 03 - N3 ) ( 05 - H2 ) ( 04 - E3 ) ( 04 - M3 ) ( 03 - L3 ) ( 05 - F2 ) ( 04 - D3 ) ( 04 - O3 ) Va et vient Télérupteur Prise de courant et 2 Sortie de câble pour radiateur 3

32 Zone de Travail 0 Travail à effectuer D après le schéma architectural, on vous demande de réaliser l installation électrique de la pièce 2 qui comprend un circuit éclairage (simple allumage) et un circuit prise de courant. ère partie : Implantation du matériel par le professeur; 2ème partie : Réaliser l installation électrique par l élève; 3ème partie : Mise sous tension (de sécurité 24 V) et essai avec le professeur A) Vues d ensemble de la pièce (zone de travail simple allumage) B) Schémas de principe de l installation électrique de la Zone de travail Circuit éclairage simple allumage, radiateur Radiateur électrique ( 02 - O ) ( 02 - O ) ( 02 - G ) ( 02 - F ) Interrupteur S Simple allumage 2 Boite luminaire équipé DCL pour applique BD Boîte de dérivation Boite d'encastrement L Gaine 6 Emplacement interrupteurs Emplacement Lampe E Sortie de câble CH N Ph 2 f-pil 3 Douille avec fiche DCL (DCL : dispositif de connexion luminaire) Emplacement socle Sortie de câble radiateur 32

33 Zone de Travail 02 Travail à effectuer D après le schéma architectural, on vous demande de réaliser l installation électrique de la pièce 2 qui comprend un circuit éclairage (va et vient) et un circuit prise de courant. ère partie : Implantation du matériel par le professeur; 2ème partie : Réaliser l installation électrique par l élève; 3ème partie : Mise sous tension (de sécurité 24 V) et essai avec le professeur A) Vues d ensemble de la pièce (zone de travail : Va et Vient) B) Schémas de principe de l installation électrique de la Zone de travail 2 Circuit éclairage va et vient, prise de courant Boîte de dérivation BD2 ( 02 - H ) ( 02 - H ) Prise de courant 2P + T ( 02 - L ) ( 02 - K ) Emplacement Lampe E2 Gaine 6 Commutateur Va et vient Emplacement interrupteur C2 S2 Prise 2P+T Emplacement interrupteur C L2 2 PC 2 Commutateur Va et vient S3 Boite d'encastrement Prise de courant 33

34 Zone de Travail 03 Travail à effectuer D après le schéma architectural, on vous demande de réaliser l installation électrique de la pièce qui comprend un circuit éclairage (Télérupteur) et un circuit prise de courant. ère partie : Implantation du matériel par le professeur; 2ème partie : Réaliser l installation électrique par l élève; 3ème partie : Mise sous tension (de sécurité 24 V) et essai avec le professeur A) Vues d ensemble de la pièce (zone de travail : Télé rupteur) B) Schémas de principe de l installation électrique de la Zone de travail 2 Circuit éclairage va et vient, prise de courant Module Télé rupteur à placer dans le tableau de répartition ( 02 - J ) ( 02 - I ) Module télérupteur à placer dans le tableau de répartition Bouton poussoir Emplacement Lampe E S7 S6 2 TL TL Gaine Emplacement interrupteur S6 GTL Emplacement interrupteur S7 L4 2 Prise Boite luminaire équipé DCL pour applique Douille avec fiche DCL (DCL : dispositif de connexion luminaire) 2P+T 34

35 8.5 Nomenclature T Q0 230 / 24 V Bipolaire Transformateur de sécurité Interrupteur sectionneur -Q7 -Q3 CPT PE -Q2 -Q4 -Q -Q6 -Q6 S S2 S3 L2 L PC PC CH S6 TL S7 L4 25A 6A 30mA 6A 500mA 20A 6A Disjoncteur unipoalire + neutre Disjoncteur unipoalire + neutre Compteur monophasé Bornier de répartition dans le tableau Disjoncteur unipoalire + neutre Disjoncteur unipoalire + neutre Disjoncteur d'abonné bipolaire 45 A Disjoncteur unipoalire + neutre Disjoncteur unipoalire + neutre Interrupteur série Neptune Va et vient Série Neptune Va et vient Série Neptune Boite luminaire avec douille et fiche DCL Boite luminaire avec douille et fiche DCL Prise de courant Série Neptune Prise de courant Série Neptune Sortie de câble Série Neptune Poussoir Série Neptune Télérupteur unipolaire 24 V Poussoir Série Neptune Boite luminaire avec douille et fiche DCL Repère caractéristiques Prix Désignation Constructeur Référence 35

36 9 PHOTOS 36

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

Année 2008. Projet de document d accompagnement. Champ professionnel HABITAT

Année 2008. Projet de document d accompagnement. Champ professionnel HABITAT Groupe de travail SEGP nnée 2008 Projet de document d accompagnement Champ professionnel HBITT CHMP PROFESSIONNEL : HBITT FMILLES D CTIVITES : Construction ménagement - gencement - Finition Equipements

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

COUVERTURE AUTOMATIQUE

COUVERTURE AUTOMATIQUE COUVERTURE AUTOMATIQUE MODELE N'CARLIT MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN N de série : Indice de révision : 001-2011-09-05 INDEX - Personnel et matériel nécessaires au déchargement et au montage Page

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Câblage habitat. Garage. Mise en situation

Câblage habitat. Garage. Mise en situation NOM : Prénom : Date : Câblage habitat Pavillon Garage Mise en situation Installation électrique du garage (IRL) Lors de la construction d un pavillon, on vous demande de réaliser l installation électrique

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet Notice de montage Vous avez choisi Eurotrappe, pour isoler votre sortie de cheminé à foyer ouvert, et nous vous en félicitons! Consignes de sécurité : Monter sur un toit n est pas anodin!!, cela comporte

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un niveau à bulle Un maillet en caoutchouc Une visseuse Un tournevis Une perceuse

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

GUIDE D ÉQUIPEMENTS. à une formation professionnelle. Préparation à l accès. Académie de CRETEIL

GUIDE D ÉQUIPEMENTS. à une formation professionnelle. Préparation à l accès. Académie de CRETEIL 06/2010 Section d enseignement général et professionnel adapté GUIDE D ÉQUIPEMENTS Champ professionnel Habitat Académie de CRETEIL Préparation à l accès à une formation professionnelle Philippe MAILLOT

Plus en détail

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau

JE RÉALISE. plomberie avec. soudure. Niveau JE RÉALISE plomberie avec soudure Niveau Ajouter un robinet ou installer une nouvelle arrivée d eau sont des projets de plomberie courants dans une maison ou un appartement. Découvrez étape par étape comment

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006

GAMASONIC. BACS INOX de DÉSINFECTION. BAC INOX de RINCAGE. APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS. APPAREILS de SÉCHAGE. Édition 4 Décembre 2006 GAMASONIC BACS INOX de DÉSINFECTION BAC INOX de RINCAGE APPAREILS de NETTOYAGE par ULTRASONS APPAREILS de SÉCHAGE MANUEL D IMPLANTATION Édition 4 Décembre 2006 BACS de DÉSINFECTION : BACS de RINCAGE :

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

(4) (1) (3) (2) (5) Notice de pose : Volet roulant rénovation Tirage direct. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/6. Un crayon.

(4) (1) (3) (2) (5) Notice de pose : Volet roulant rénovation Tirage direct. Vos outils : NOTICE ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS 1/6. Un crayon. Nous vous conseillons d être 2 Aidez-vous de notre vidéo de pose en scannant ce QR-code avec votre smartphone : ETAPE 1 : OUVERTURE DU COLIS Vous recevez dans votre colis : Pose en applique Pose sous linteau

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

N 18 INSTALLATIONS ELECTRIQUES

N 18 INSTALLATIONS ELECTRIQUES N 18 INSTALLATIONS ELECTRIQUES SUJET Sélections régionales 2012 droits réservés) 1 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3 B. Matériaux et consommables... 5 C. Caisse à outils... 7 D. Plans d implantation...

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES URBANISTIQUES, ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT SOCIAL (TEL QUE DEFINI PAR LES ARTICLES 92(I-28 ) ET

Plus en détail

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Création d'une véranda. Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY. Cahier des Clauses Techniques Particulières Monsieur et Madame LECAMUS 7 Place Foirals 82190 MIRAMONT DE QUERCY Cahier des Clauses Techniques Particulières TOUS CORPS D'ETAT ENVELOPPE SOMMAIRE DESCRIPTIF : ELEVATIONS... 4 Coffre : volet roulant...

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION Fonction 1 Activités CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Tâches FABRICATION Contrôle et réception de l existant - Contrôler l état de l existant x - Effectuer les croquis

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

FORMULAIRE DE REPONSE

FORMULAIRE DE REPONSE Lot 1 : Item 2 : Table d Etudiant Dimensions : 70 X 50X75 cm - Piètement en tube acier carré type «serrurier» de 30X30X1.5 mm - Traverses du cadre en tube acier rectangulaire tube «serrurier» de 30X15X1.5

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Prototype de module de bloc «Tous Champions!»

DOSSIER TECHNIQUE. Prototype de module de bloc «Tous Champions!» DOSSIER TECHNIQUE Prototype de module de bloc «Tous Champions!» Axonométrie. Vue arrière Le projet L association Open Sources livre un prototype de mur de bloc à trois pans (positif, dalle et dévers) afin

Plus en détail

Ferrures d assemblage

Ferrures d assemblage Ferrures d assemblage Table des matières Ferrures d assemblage à percer 3-9 Ferrures d assemblage à visser 10-13 Équerre d assemblage et plaques de raccord 14-19 Ferrures d assemblage spécifiques 20-22

Plus en détail

Modifier l installation électrique dans un garage

Modifier l installation électrique dans un garage NOM : Date et Heure : Prénom : Câblage HABITAT TP n 1 bis : Câblage Garage Objectif général du T. P Modifier l installation électrique dans un garage Temps du TP : 4h 2de BAC PRO ELEEC 1 - Cahier des charges

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Vous venez d acquérir votre cuisine, et nous vous remercions pour votre confiance.

Vous venez d acquérir votre cuisine, et nous vous remercions pour votre confiance. V2 Décembre 2014 POSER SA CUISINE SOI-MÊME C EST FACILE! Flashez pour voir les vidéos Facilitez vous la vie avec www.cuisinella.com/je-pose-ma-cuisine SOULEVEZ Vous venez d acquérir votre cuisine, et nous

Plus en détail

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA N DESIGNATION DES OUVRAGES A.1 Sol en Granito Poli A-REVETEMENT Le mètre

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX CARNIERES Rue du Pairois PHASE 2 Lotissement de 24 maisons unifamiliales Valables pour les lots 11 à 16 Descriptif des travaux du GROS-ŒUVRE. FONDATION Le type de fondation est déterminé

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

JE RÉALISE. Poser. une alarme sans fil. Niveau

JE RÉALISE. Poser. une alarme sans fil. Niveau JE RÉALISE Poser une alarme sans fil Niveau La présence d une alarme sans fil peut vous protéger efficacement contre les effractions et autres tentatives d intrusion. Discrets voire évolutifs, il en existe

Plus en détail

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E.

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 1 RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 2 article Désignation des ouvrages unité quantités prix unitaire HT sous total HT 1 ALIMENTATION BT - liaison BT en câble U1000 R02V ML

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GUYANE

DEPARTEMENT DE LA GUYANE DEPARTEMENT DE LA GUYANE MAIRIE DE REMIRE MONTJOLY MARCHE DE TRAVAUX DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF D.Q.E. Travaux de Réhabilitation du logement de fonction du stade Etienne DORLIPO LOGEMENT DE FONCTION

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois

CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION PARCELLE DE BASE Parcelle de base avec une surface à construire de 1104 m2. Chalet représentant 330 m2

Plus en détail

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION La baie ÉVOLUTION pour serveurs se distingue par sa profondeur 900 et sa base ( vérins

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Thème N 2 Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique. Prénom :. Gr :.. THEME 2

Plus en détail

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT

INTRO. Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES ÉQUIPEMENT Comment isoler des combles aménageables? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Crayon Mètre Niveau à bulle Règle de maçon Visseuse Cordeau nylon Equerre Grignoteuse

Plus en détail

Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216

Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216 Notice de montage Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216 Lisez impérativement le mode d'emploi fr-fr et la notice de montage

Plus en détail

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D

ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D ESPACE HABITAT / TERTIAIRE DE REALISATION EN 3 D Constructeur, raison sociale, adresse, téléphone, mél, responsable du suivi des commandes, etc : DIDAQUEST - Technoparc Espace Média - 3, rue Gustave Eiffel

Plus en détail

Procédé d Intégration : PROLILELIOS. Notice de Montage

Procédé d Intégration : PROLILELIOS. Notice de Montage Procédé d Intégration : PROLILELIOS Notice de Montage 1 - Règles de sécurité pour ouvrages en toiture - Utiliser des systèmes de protection contre les chutes - Respecter les normes indiquées dans les DTU

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Lot n 2. charpente bois, ITE finition bois CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 2. charpente bois, ITE finition bois CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT Le titre professionnel de : AGENT D ENTRETIEN DU BATIMENT1 niveau V (code NSF : 230 r) se compose de quatre activités types,

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

SCI OLIVET LE LARRY BATIMENT A. Catalogue d'options des appartements

SCI OLIVET LE LARRY BATIMENT A. Catalogue d'options des appartements Catalogue d'options des appartements Ce catalogue s'applique sur l'ensemble des logements de l'opération de la Résidence "Le Prym' Art". Certaines options sont donc tributaires du type et du plan des logements

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail