Ils étaient une fois...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ils étaient une fois..."

Transcription

1 Ils étaient une fois... Bulletin de liaison de l association LIRE ET FAIRE LIRE DANS LE CALVADOS NUMÉRO 38 - Décembre 2014 Lire et faire lire dans le Calvados Ligue de l enseignement du Calvados Ewa LEBRETHON - Tél Union Départementale des Associations Familiales Anne VIEL - Tél Le mot du Président Ch ers amis bénévoles, je constate que, malgré les doutes, les aléas, les évolutions administratives, nous vous retrouvons presque tous à chaque rentrée. Alexandre Jardin dirait que vous faites vivre la petite idée qu il avait eue. Vous faites beaucoup plus ; chaque fois que les enfants attendent votre venue, vous donnez corps à ce réseau de présence, d attention envers les enfants, à cette démarche d ouverture à l émerveillement, au plaisir des mots. La petite idée du départ avait besoin de mots, mais plus encore qu on les «enlumine». Enluminer, c était tout à la fois apporter la couleur et la lumière à l austérité du manuscrit. ; ce n était pas rendre joli pour mieux vendre. Lorsque je pense à tous les bénévoles de notre réseau, mais aussi de tous ceux où on se dévoue pour autrui, me viennent deux images : la première est celle d une immense mosaïque à laquelle chacun apporte une idée de coloris qui donne sens à l ensemble ; la seconde est celle du récif de coraux constitué d une myriade d animaux aussi différents, aussi colorés qu il est possible de l être, et dont seule la relation crée la belle structure qu on sait. Vous êtes les enlumineuses et les enlumineurs de la vie. Avant que nous ne soyons pris dans le grand tourbillon de la fin de l année civile, je privilégie l instant serein de novembre qui nous mène aux jours les plus courts pour vous remercier de votre fidélité à notre mission et à notre association. Ce remerciement s adresse également aux personnes qui ont décidé, pour des raisons de fatigue ou de santé, de s éloigner de nous. Nous ne les oublions pas, elles sont définitivement de la famille de Lire et faire lire. J ai aussi une pensée pour quelques autres bénévoles que la nouvelle organisation des temps périscolaires a malmenées voire mises à l écart. Prises par l urgence, manquant d animateurs disponibles les collectivités territoriales ont organisé tant bien que mal les nouveaux temps de l enfant. Le recours à des bénévoles en complément de salariés a été une réponse tentante. Dans certains cas, on a même oublié l existence de l association dont ils sont membres, d autant que les opérateurs sont parfois nombreux et la responsabilité «diluée». J ai néanmoins le sentiment que, les mois passant, les équilibres se feront d eux-mêmes, si nous y veillons. Merci à chacun d avoir renvoyé la fiche d information qui nous est nécessaire pour faire le point de la rentrée. Merci également d avoir joint à votre réinscription votre chèque de cotisation qui nous aide à financer notre communication entre nous. Jean-Pierre CLET, Président de l association Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 1

2 Actualités de Lire et faire lire dans le Calvados Bilan de la rentrée En l état de notre information la quasi totalité de nos sites ont repris leur activité ; certains sont en cours de reprise, d autres se sont amoindris. Nous faisons en sorte de leur proposer des renforts. Tout n est pas parfait et il n a pas toujours été facile de trouver les bons interlocuteurs. Néanmoins la bonne volonté est au rendez-vous et nous retrouverons une honnête vitesse de croisière. Les centres de loisirs de certaines communes nous ont sollicités pour savoir si nous disposions de bénévoles susceptibles de venir apporter une animation lecture. C est la cas de Falaise, d Eterville, de Fontenay-le-Marmion, de Mouen. Nous sommes ouverts à toute discussion sur le sujet ; encore faudrait-il que des volontaires existent à proximité. Si ces structures parviennent à recruter des personnes, Lire et faire lire pourra les prendre sous sa houlette et leur apporter la formation nécessaire. Nous attendons Nous ne recevons pas de sollicitation nouvelle à Caen. Les écoles ne sont pas sans propositions et la Ville leur offre une large palette d activités péri-scolaires. En revanche Lisieux conserve son effectif de bénévoles et de lieux d interventions. Il en va de même des sites du Pays d Auge, ainsi que des écoles situées dans la périphérie caennaise, ou du secteur de Saint-Pierre-sur-Dives. Réunion régionale Lire et faire lire du 4 novembre 2014 Les présidents des associations Lire et faire lire de la Manche, de l Orne et du Calvados se sont rencontrés le 4 novembre pour faire un point rapide sur le fonctionnement de Lire et faire lire dans nos départements et envisager quelques projets communs (formation, journée commune, développement). Nous avons en particulier abordé la nouvelle organisation de la Ligue de l enseignement. La régionalisation de la gestion ne devrait pas avoir trop d incidence pour chacune de nos associations Lire et faire lire. Si les trois fédérations mettent leurs moyens de gestion en commun, elles demeurent toutefois l outil de la politique départementale. Lire et faire lire demeure association départementale pour le Calvados, la Manche et l Orne. C est d autant plus logique que notre partenaire d origine, l UDAF est également association départementale. Changements à la Ligue de l enseignement Les trois fédérations départementales ont décidé de mettre en commun leurs moyens administratifs et de gestion pour tout ce qui concerne le tourisme social, les structures de loisirs et du secteur médico-social au sein de la Ligue de l enseignement de Basse-Normandie. Celle-ci regroupe en son sein des membres des trois conseils d administration. Elle existait déjà mais n avait pas encore trouvé sa vraie dimension. Les fédérations départementales demeurent néanmoins pour tout ce qui touche au développement fédératif et au lien avec les associations affiliées. Elles conservent toute leur force de proposition et d initiative. 2015, Lire et faire lire fêtera ses 15 ans Quinze années de bons et loyaux services. Nous aimerions que les bénévoles des trois départements se retrouvent une journée pour échanger entre eux en un lieu porteur de sens et de culture. Aucune décision n est prise. Il nous faut un lieu capable d accueillir plus de 100 personnes, disposant éventuellement de deux petites salles pour des sous groupes, et une possibilité de restauration. La date retenue devrait se situer dans le créneau fin mai ou début juin. Les dossiers du bulletin, mise en ligne de la compilation Nous avons cet été travaillé au rassemblement de tous les textes de dossiers que vous avez lus au fil des 37 bulletins de liaison. Ils ont été retravaillés et largement remis à jour, car les connaissances ont parfois bien évolué en dix ans, et l expérience des formations menées en modifie parfois les contours. D autres chapitres, nouveaux ceux-là, ont été ajoutés pour donner une plus grande cohérence à l ensemble. Nous avons en outre joint les fascicules qui avaient été remis à l occasion des journées de rassemblement. Vous pourrez le télécharger sur le site de la Ligue de l enseignement du Calvados : - rubrique «Education-Culture» - «L action culturelle» puis «Livre et lecture». En cas de difficulté, nous pourrons vous l adressez par mail. Vous aurez le loisir d imprimer au besoin ce qui vous sera utile. Si vous deviez en faire un usage autre que personnel (diffusion dans une publication locale, auprès d élus, contribution à un travail collectif extérieur, par exemple), je vous saurais gré de m en informer en tant qu auteur. Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 2

3 Actualités de Lire et faire lire dans le Calvados (suite) Formation : priorité aux nouveaux lecteurs Une journée a eu lieu à Lisieux le 28 novembre 2014 en lien avec la médiathèque de Lisieux. Trois temps : conseils pour mener une séance de lecture (rythme, voix, image, lire à plusieurs), découverte de nouveaux titres à la médiathèque, conseils de lecture, un apport d informations sur «qu est-ce qui se passe quand on lit?» Assemblée Générale de Lire et faire lire dans le Calvados Pris par un calendrier trop chargé, notre assemblée générale qui se tient ordinairement début décembre sera repoussée en janvier Ordre du jour Bilan moral et financier. Perspectives. Questions diverses. Une seconde journée aura lieu à Caen (entre 26 janvier et 6 février 2015). Dossier : L ANE, la jeep de la création «Le jour du jugement viendra bientôt, les ânes parlent lan» Humilité des grands destins vec l approche de Noël, A on voit réapparaître dans notre environnement, et jusqu en certaines jardineries, un animal qui nous est cher : l âne, en chair et en os. Brave Martin qui tenait une place privilégiée dans nos campagnes. Brave «quetton» normand qui accompagnait la triolette avec le lait de la traite du matin et du soir, dans des cannes en cuivre ou des bidons de fer-blanc, hissés sur un bât ou dans une petite charrette. De même, c était sur l âne que l on comptait pour aller au marché, pour se rendre chez un voisin, pour aider un cheval embourbé. Dans les pays méditerranéens, l âne est toujours sollicité et on voit encore couramment des hommes assis sur leur dos, les pieds touchant presque terre. Parler de l âne en décembre c est aller voir du côté de l histoire religieuse occidentale. Viennent en tête l image de la crèche avec son bœuf et l âne (nativité), celle de la sainte famille fuyant les persécutions d Hérode, et l image de Jésus entrant triomphalement à Jérusalem (les Rameaux). Pour ce qui touche à la première, la réalité des textes mérite quelques précisions. Aucun des quatre évangéliste n a parlé d âne ou de bœuf. Seul Luc a évoqué la naissance dans une étable adjacente à l hôtel qui ne disposait plus de logement. C est le pseudo-mathieu qui invente l âne et le bœuf pour donner à son récit le caractère bucolique approprié. Comme le dit Michel Pastoureau dans son ouvrage «Le Bestiaire médiéval», c est la réunion du bœuf et de l âne qui fait la crèche. L âne apparaît en outre dans toutes les cérémonies chrétiennes anciennes où on évoque l Ancien Testament, dans une volonté d articuler le monde de la Bible et celui du Nouveau Testament. Voulant à toute force trouver une cohérence aux événements, certains auteurs n hésitèrent pas à affirmer que l âne de la fuite en Egypte était une lointaine descendante de l ânesse du devin Balaam et que c était un de ses descendants qui avait porté Jésus lors de son entrée à Jérusalem. L épisode concernant Balaam revient régulièrement dans un grand nombre de célébrations médiévales. Rappelons l anecdote : Balak, roi de Moab, refusant le passage des Israélites sur ses terres demanda à Balaam de lancer des malédictions contre eux. Lorsqu il voulut exécuter l ordre, son ânesse s enfuit. Il la rattrapa. Un ange barrait le chemin, aussi se mit-il à battre comme plâtre sa monture pour la faire avancer. L ânesse prit alors la parole pour reprocher sa brutalité à Balaam. Eclairé par la volonté divine, il convertit ses malédictions en bénédictions sur les hébreux. De curieuses cérémonies Cet âne ne parlait pas latin mais avait la parole! La concomitance des anciennes saturnales et des célébrations de l avent firent naître de curieuses cérémonies parodiques où l âne jouait un rôle essentiel, c était le cas de la fête des fous qui se célébrait après Noël. On la recense à Troyes, à Sens, à Auxerre, par exemple. Néanmoins, les débordements qui la caractérisaient furent jugés indésirables et en 1435 le Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 3

4 Dossier : L ANE, la jeep de la création (suite) concile de Bâle les interdit formellement dans l enceinte des sanctuaires. On n était d ailleurs pas loin de la bacchanale : les officiants se barbouillaient de lie de vin, dansaient et chantaient des airs païens, et comme en Grèce on voyait entrer dans la cathédrale un Dionysos, monté sur un âne, entouré de Ménades et de Bacchantes. A Rouen, le jour de Noël, avait lieu une fête de l âne dans la cathédrale. On amenait un âne pour de curieuses cérémonies religieuses constituées de tableaux vivants incarnant les moments de l ancien et du nouveau Testament. L âne était indispensable pour jouer les épisodes de la crèche, de la fuite en Egypte, des Rameaux. Pour ce qui est de l épisode de Balaam, la chose était plus compliquée et faisait penser au cheval de Troie ; on utilisait un grand châssis de bois en forme d équidé, couvert de peau, et contenant un homme pour être la voix de l ânesse miraculeuse. A Amiens, la fête de l âne avait lieu le 14 janvier. Une jeune fille avec une cape dorée arrivait sur le dos d un âne richement caparaçonné, un enfant dans les bras, rejouant la fuite en Egypte. Six personnes représentaient les Juifs et les gentils. Il y avait aussi les Sibylles qui avaient annoncé la venue du Messie, ainsi que le poète Virgile qui traduisait leurs vers énigmatiques. Le clergé les introduisait et la liturgie commençait, une messe où les répons du Kyrie, du Gloria et du Credo étaient remplacés par des Hi-Han répétés trois fois. De même à la fin de la messe, au lieu d adresser aux fidèles le traditionnel «Ite missa est», l officiant les gratifiait d un Hi-han sonore auquel l assistance répondait d un identique hi-han en lieu et place de «Deo gratias». Gentil compagnon Compagnon omniprésent de Dionysos, l âne est également inséparable du satyre Silène, au point qu on ne représente jamais l un sans l autre. Il est central dans la légende de Midas, comme expliqué plus loin. Ventripotent, laid et ivrogne, Silène est néanmoins détenteur d une immense sagesse qu il se refuse à divulguer. L âne est aussi chez les animaux un Silène : on lui trouve tous les défauts et il a en lui des fidélités et des vertus sans égales. Platon comparait Socrate à Silène pour les mêmes raisons ; reprenant l image employée par Erasme (Adages 2201), Rabelais dit dans Gargantua, que son œuvre est comparable à ces boîtes qu on appelle «silènes», laides à l extérieur mais cachant des trésors. Etrange rapprochement de la botanique, le silène désigne une plante des champs, du nom populaire de «compagnon» rose ou compagnon blanc. Rien n est plus justifié car l âne, n aime pas être seul, sous peine de dépérir ; il lui faut de la compagnie. J ai pour mon compte connu un âne qui vivait en permanence avec deux moutons ; il s entendait si bien avec eux qu il en calquait tous les comportements. Il avait probablement appris dans les pages roses du dictionnaire que «asinus asinum fricat», mais finissait par penser qu un mouton valait bien un âne, et qu à tout prendre la laine valait bien le crin. L âne psychopompe (qui conduit les âmes) omestiqué environ ans avant D J-C, l âne est très présent dans les imaginaires collectifs et religieux et on réalise aisément à quel point tous ces rituels s inscrivent dans une antique continuité. L âne (comme le cheval) est le véhicule des âmes mortes. Il va les chercher dans le monde souterrain pour les ramener à la lumière. En progressant à reculons, il leur permet de s échapper sans risquer de se retourner et de les perdre. En Egypte, Horus condamne le dieu-âne Seth à accompagner la barque solaire d Osiris, le conducteur des âmes. On le trouve également dans ce rôle en Mésopotamie. Cet accompagnement des âmes trouve un rapprochement étrange entre l orphisme, qui fait référence au voyage d Orphée aux enfers, et les cultes dionysiaques. On se souvient qu Athéna avait inventé la flûte (en fait un hautbois) et se rendant compte qu elle lui déformait les joues l avait jetée. Le berger Marsyas la récupéra et sut en jouer en maître. Apollon qui jouait de la lyre voulut savoir qui de lui ou de Marsyas était le meilleur. Un concours eut lieu présidé par les neuf muses et le roi Midas. Le jury donna Marsyas vainqueur. De dépit, Apollon fit écorcher son rival, et, selon les versions, clouer sa peau sur un arbre, ou la jeter dans une caverne. Pour se venger ensuite de Midas et le punir de ne pas reconnaître la bonne musique, Apollon lui fit pousser des oreilles d âne. Pour cacher sa disgrâce, Midas mit désormais un bonnet (phrygien) sur sa tête et ne le quitta plus. Seul son barbier connaissait le secret et s était engagé à n en rien dire. Puisqu il ne pouvait pas en parler, le secret lui pesant trop, il fit un trou dans le sol et murmura à sa seule intention «Le roi Midas a des oreilles d âne». Malheureusement le vent colporta la nouvelle et les roseaux au bord du fleuve ne cessèrent de redire ce qu ils avaient entendu. Plus tard, en ces mêmes parages, passait le cortège de Dionysos accompagné de son tuteur, le satyre Silène, porté par un âne. Etant, encore plus que de coutume, assoupi par la boisson, Silène tomba à terre. Recueilli par des passants, il fut déposé chez Midas. Dionysos voulant le récompenser lui proposa d exaucer un vœu ; Midas demanda que se transforme en or tout ce qu il toucherait. Malheureusement il ne put plus rien manger ni boire car c était de l or. Pour se libérer de ce sortilège il n eut d autre recours que d aller se purifier dans le fleuve Pactole. L orphisme dans sa complexité, condamné par Platon, avait de nombreux points communs avec les cultes orientaux : une volonté de faire sortir les âmes des chaînes des Enfers, le goût des mystères, et le culte d Hermès comme celui Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 4

5 Dossier : L ANE, la jeep de la création (suite) d Orphée. Hermès, comme l âne, était le seul dieu, qui pouvait descendre aux enfers pour voir Hadès, son implacable oncle. Hermès dieu rusé, donc polyvalent puisqu on en fit le dieu des joueurs, des voyageurs, des voleurs, des commerçants. Assimilé plus tard à Toth, il demeure cependant le dieu des mystères, de la magie, le dieu psychopompe par excellence. La vigueur ithyphallique de l âne antôt au service de Dieu, tantôt au service des hommes, T tantôt au service des défunts, l âne est aussi dans l imaginaire collectif une sorte d émanation des forces vitales. Il semble inusable à la tâche, capable d une détermination inébranlable. Mais dans l imaginaire collectif, il incarne aussi l image du priapisme, tant sa vigueur impressionne en ce domaine. Rien d étonnant donc à ce qu on l ait maltraité, puisqu il révèle les deux versants de l âme humaine. Quand dans les fables on voulait représenter la lascivité, la lubricité, la paresse, l obstination, c est vers lui qu on se tournait. Probablement est-il l animal de travail qui a été le plus frappé dans l histoire et qui l a supporté le plus stoïquement ; en apparence car il a de la mémoire, tout comme une certaine mule papale! On associait le culte de Priape à l âne. Ce dernier fut en effet l objet de la colère meurtrière de Priape. Le rustique fils de Dionysos et d Aphrodite avait voulu violer la nymphe Hestia mais en avait été empêché par le braiment d un âne. De rage il avait tué l animal. Pour commémorer le culte du dieu on sacrifiait régulièrement des ânes, mais lors de la fête d Hestia le couronnait de fleurs. Une autre version de la légende dit sans ambages que Priape avait tué l animal après avoir constaté au terme d une comparaison que l animal était mieux «pourvu» que lui. Mais ceci nous éloigne de la littérature de jeunesse! De l âne au loup ui ne connaît en Normandie la légende de Sainte Q Austreberthe? Sainte Austreberthe dirigeait un monastère de femmes à Pavilly et devait porter le linge lavé aux moines de Jumièges qui était associé à son établissement. Ayant par mégarde laissé son âne sans surveillance, le malheureux fut dévoré par un loup. Austreberthe sermonna le loup et obtint de lui qu il fasse pénitence en effectuant le service de l âne jusqu à la fin de ses jours. Figure de Job chez les animaux, l âne permet par son sacrifice involontaire la rédemption du loup. Une histoire curieusement morale! âne est un L pensionnaire fidèle des fabulistes qui lui demandent de raconter ses L âne et les fabulistes mésaventures. La pauvre bête brille rarement. Elle se croit plus intelligente qu elle n est, ne voit pas plus loin que son museau, ne sait pas aider son prochain. En un mot si ses oreilles sont grandes, ses idées sont courtes! Mais il est aussi le symbole des victimes, de ceux qui meurent à la tâche et qui se font dévorer. La Fontaine est le fabuliste qui l a mis en scène le plus souvent ; il y reprend les thèmes moraux de ses prédécesseurs avec la vivacité qui est la sienne. Au final l âne y est plus qu humain dans ses aspects dérisoires et pitoyables : une dépouille en puissance à chaque instant. Auteurs A Esope Phèdre La Fontaine Florian Nombre de fables tant parler de lui, il n est pas douteux que ses oreilles lui sifflent. Il aimerait tant qu on le laisse respirer, penser à lui, en tant qu âne. Encore une chance qu il ne soit pas plus rancunier et qu il n ait pas pensé à exiger des hommes réparation pour tout ce qu on lui fait subir, et qu on lui fait encore subir. Un engin tous usages, voilà ce que le créateur avait produit. Vous pensez bien que le bipède allait en profiter, en abuser, et à tout justifier avec son bagout ininterrompu, et ses ordres qui disent blanc, et qui disent noir. Le véhicule parfait : consomme peu et presque n importe quoi, bien bâti, rustique et sans chichis, excellente tenue de route, accepte la charge. Idéal. Une parfaite réponse au cahier des charges qui stipulait «General Purpose». Plein succès! Mais quand cette Jeep décide de se rouler joyeusement dans l herbe, elle se relève toujours, elle Il y a une comptine que les enfants aiment bien chanter: Mon âne, mon âne a bien mal à la tête, Madame lui fit faire un bonnet pour sa fête Et des souliers lilas, et des souliers lilas. Ne le réveillons pas! Il a bien le temps de découvrir ses souliers lilas et ses lunettes bleues. Dans cent ans peut-être! Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 5

6 L âne dans les livres de jeunesse, mais pas seulement Petit inventaire thématique Documentaires Titre Auteur Illustrateur Edion Moi, Asinus Pollion, âne de Normandie Marne Kaminke Séverine Marshall Hérissey 2033 L âne Raoul Sautai Ute Fuhr Gallimard, mes premières découvertes L esprit de l âne Collecf sous la direcon de René Volot Cheminements 2001 L âne, ce mal aimé, Catherine Baroin (Arcle sur le bassin du Tchad) Noël et Saint Nicolas Saint Nicolas et l âne têtu Ballon Le Ballon 2009 La légende de Saint Nicolas Norbert Giraud Julia Wauters Flammarion 2012 Un cadeau pour l âne Laurence Bourguignon Nathalie Polfliet Mijade 2008 Capucine et le père Noël Udo Weigelt Pirskko Vainio Nord-sud 2005 Elvis Pascal Genesne Averbude 2012 Les pets ânes de Nazareth Margaret Morrison Spes 1960 Archéologie et sciences de l anquité (revue Arsam) 2006 Traditionnels Les musiciens de Brême Nathalie Choux Compnes à toucher Milan Jeunesse 2010 Jack et le bourricot magique Vincent Malone CD Naïve 2009 Ane-ecdotes : ni bête ni têtu Histoires d ânes de Daudet, Stevenson, Fesval de l âne L Eure du Terroir, 2011 de Ségur, la Fontaine Peau d âne et les Tanukis Joël Limaron Gallimard Jeunesse Les oreilles du Roi Katarina Jovanovic Philippe Beha Dominique et Cie 2012 Le roi aux oreilles d âne Lesley Sim, Carl Gordon Mika Gordon Usborne 2012 Le roi aux oreilles de cheval Eric Madden Paul Hers Casterman L âne au crofn d or avec Pinguilly avec CD Afrika Fanlo Oskar Les oreilles du roi March Eveline Brison-Pellen Carmen Batet Milan 1992 Classiques Contes pour enfants pas sages Jacques Prévert Elsa Henriquez Gallimard jeunesse 2002 Bim le pet âne A. Lamorisse, J. Prévert Film 1950 Ecole des loisirs 1976, HacheJe 199 Livre L âne culoje H Bosco Folio XL Mémoires d un âne Comtesse de Ségur Casterman, Nathan Lucius, l âne d or Apulée (en trad) LaJès, 1979 Peau d âne Perrault Claire Gandini Auzou Voyage avec un âne dans les Cévennes Stevenson Col 1018 (1879) Les ânes de Batsurgère J Toulet Bibliothèque verte 1951 Le pet âne blanc J Kessel Bérénice Héron Gallimard jeunesse 1997 (Folio J) L histoire d un âne et de deux petes filles P. J. Stahl 1963 HacheJe 1935 L histoire d un âne et de deux jeunes filles L âne et le cheval (1937) Marcel Aymé Contes bleus du chat perché. Folio 1963 Platero et moi (1914) Juan Ramon Jimenez (Prix Nobel) Claude Couffon Seghers 2009 Prière pour aller au paradis avec les ânes Francis James Gallimard jeunesse 2002 Etrange L auberge des ânes (L auberge rouge à la mode chinoise) Alexandre Zouaghi, Yeh Chung Liang Clémence Pollet Zhong Fei cultures 2012 L anti-bonnet d âne C est un livre Lane Smith Molly Lauch Gallimard jeunesse 2011 La bibli des deux ânes Maurice Brown Rue du monde Meng et Yun Wandela Ploux de Buck Ecole des loisirs 2011 Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 6

7 L âne dans les livres de jeunesse, mais pas seulement Petit inventaire thématique Tout-petits Titre Auteur Illustrateur Edion Où est mon âne? Fiona WaJ Rachel WaJs Usborne 2001 Quand je vais à l école. Quand je prends mon pet déjeuner Peter Elliot Peter Elliot Ecole des loisirs 2012, collect Pastel Inusables Trotro (collecon) Béatrice GueFer Giboulées Léon l âne de Provence Alain Arsac, J-F Veron Claire Gandini Actes sud junior Dandy l âne culojé Luc Turlan Geste édion Mon âne Claire Frossard Casterman 2014 Le jardin de Clotaire Bénédicte Carboneill Valérie Willame Alpha book 2013 Trois ânes Michel Seonnet L Amourier éd. Col Thoth 2009 La pete ânesse de Venise Michel Morpugo Ellen Stephens Gallimard Jeunesse Retro Sylvain et SylveJe J-Louis Pesch 40 fascicules Années 50 FaneJe la pete ânesse grise F Huc Maurice Paulin Bias 1968 Picon Romain Simon Albums roses 1963, ré-édion Genl coquelicot HacheJe 1975 Un pantalon pour mon ânon (1944) Marie Colmont Gerda Muller Castor Poche 1993 Bibliographies L âne, le livre et l enfant représenta- ons de l âne dans la lijérature Jeunesse Anne Caroline Chambry Cheminements 2009 Joyeuses Joyeuses Joyeuses Joyeuses fêtes fêtes fêtes fêtes de de de de fin fin fin fin d'année d'année d'année d'année Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 7

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385.

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385. Fête célébrée le 17 mars (March 17th) par les Irlandais pour honorer SaintPatrick, un missionnaire qui a converti l Irlande au christianisme. ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Annexes. Annexe F. Ressources autorisées Maternelle. Programme d études Le français en immersion Maternelle 495

Annexes. Annexe F. Ressources autorisées Maternelle. Programme d études Le français en immersion Maternelle 495 Annexe F Ressources autorisées Maternelle Programme d études Le français en immersion Maternelle 495 Annexe F Composantes I. Ressources autorisées - Maternelle II. Ressources partagées Maternelle à 3 e

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 3 Peux-tu répéter? Compression de texte Résumé Puisque les ordinateurs disposent d un espace limité pour contenir les informations, ils doivent les représenter d une manière aussi efficace que

Plus en détail

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas @2008 - Le Centre de Loisirs de Lannilis www.clsh-lannilis.com Public : A partir de 8 ans 4, 5 ou 6 équipes de 2 à 5 joueurs 3 animateurs Histoire : Le comte

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

kilimax 5 à 7 ans l école des loisirs livres 2015-2016

kilimax 5 à 7 ans l école des loisirs livres 2015-2016 kilimax 8 un livre par mois d livres e novembre à juin 5 à 7 ans 2015-2016 l école des loisirs kilimax l école des loisirs présente huit livres en couleurs, réunis dans l abonnement kilimax pour les enfants

Plus en détail

L Echo de la Malègue. Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu. été 2014

L Echo de la Malègue. Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu. été 2014 L Echo de la Malègue Association des Anciens et Amis du Lac-Bleu N 05 été 2014 2 L écho de la Malègue n 05, été 2014 Le mot d un ancien CG Chers amis scouts, actifs ou anciens, A l heure où les moyens

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ==================================

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ================================== Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ========== Voir Ordre du jour : 1) - Le Rapport Moral. 2) - Le Rapport Financier. 3) - Le Renouvellement du Bureau. 4) - Questions Diverses. ====================

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Les Frères Limbourg Les Très Riches Heures du Duc de Berry

Les Frères Limbourg Les Très Riches Heures du Duc de Berry Les Frères Limbourg Les Très Riches Heures du Duc de Berry Le mois de Mars Les frères Limbourg Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg (1380-1416) sont célèbres pour les livres enluminés

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Les astuces de Julien

Les astuces de Julien Plus qu un lieu, une histoire_ n 41 Tous les soirs de la semaine, nous vous offrons en cadeau votre dîner. Formule «Spécial Anniversaire» à 28, 00 Les astuces de Julien Journée «Burger» 1 burger acheté,

Plus en détail

Contenu et préparation

Contenu et préparation Une palpitante chasse aux cartes à grands coups de dés Pour 2 à 6 experts en moutons à partir de 10 ans Depuis qu on lui a offert les nouveaux ciseaux «Kicoup 2010», Jacques, le coiffeur du troupeau, est

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

ASSOCIATION CANINE FERTOISE

ASSOCIATION CANINE FERTOISE ASSOCIATION CANINE FERTOISE Siège social : Hôtel de ville de LA FERTE SOUS JOUARRE Association Loi 1901 - N d enregistrement : 12932 Adresse courriel secrétariat : claudinerol@free.fr N tél. secrétaire

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN

DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT Monsieur Gérard VARIN Siège Social & Administratif (Direction Générale Pôle Ressources) Centre polyvalent «Les Blanchères» - 40, rue Louise Damasse VERNON Tél. 02 32 64 35 70 Fax. 02 32 64 35 79 Courriel : siege.asso@lesfontaines.fr

Plus en détail

Pour les références spécifiquement données par Claudine Goyot, voir page 6.

Pour les références spécifiquement données par Claudine Goyot, voir page 6. Stages : conter avec les 5 sens les 29 et 30 mai 2010 et conter pour les tout-petits les 12 et 13 juin 2010 à la MJC Etoile Animatrice :Claudine Goyot : clocogo@hotmail.fr Les participants au stage des

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Benoît BROYART Auto Portrait

Benoît BROYART Auto Portrait Benoît BROYART Auto Portrait Né à Reims en 1973, j ai d abord été un grand lecteur avant de me tourner vers l écriture. Enfant, je ne savais pas quel métier j allais exercer plus tard mais j étais certain

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER?

COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER? COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER? Vous aimez les animaux, mais pour des raisons qui vous appartiennent vous ne pouvez pas en adopter un. Des gens comme vous, qui réfléchissent et ne s'arrêtent pas au plaisir

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte.

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Lecture - Episode 1 Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Oma veut retourner dans l ancienne caverne. Pierrette taille les pierres Rohar a peur du

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015 NOUVEAUTÉS JEUNESSE Juin Juillet Août 2015 Contacts : Responsable des relations presse : Thérèse Leridon 01 44 39 43 92 tleridon@larousse.fr Attachée de presse Jeunesse : Maryline Crocq 01 44 39 44 41

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015

Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015 Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015 1. Présents Rosa et Pierre Soulé-Artozoul, Marcel Soulé Artozoul, Renée Grangé, Claudine Beney, Evelyne Demangel, Claude Griet,

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail