Ils étaient une fois...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ils étaient une fois..."

Transcription

1 Ils étaient une fois... Bulletin de liaison de l association LIRE ET FAIRE LIRE DANS LE CALVADOS NUMÉRO 38 - Décembre 2014 Lire et faire lire dans le Calvados Ligue de l enseignement du Calvados Ewa LEBRETHON - Tél Union Départementale des Associations Familiales Anne VIEL - Tél Le mot du Président Ch ers amis bénévoles, je constate que, malgré les doutes, les aléas, les évolutions administratives, nous vous retrouvons presque tous à chaque rentrée. Alexandre Jardin dirait que vous faites vivre la petite idée qu il avait eue. Vous faites beaucoup plus ; chaque fois que les enfants attendent votre venue, vous donnez corps à ce réseau de présence, d attention envers les enfants, à cette démarche d ouverture à l émerveillement, au plaisir des mots. La petite idée du départ avait besoin de mots, mais plus encore qu on les «enlumine». Enluminer, c était tout à la fois apporter la couleur et la lumière à l austérité du manuscrit. ; ce n était pas rendre joli pour mieux vendre. Lorsque je pense à tous les bénévoles de notre réseau, mais aussi de tous ceux où on se dévoue pour autrui, me viennent deux images : la première est celle d une immense mosaïque à laquelle chacun apporte une idée de coloris qui donne sens à l ensemble ; la seconde est celle du récif de coraux constitué d une myriade d animaux aussi différents, aussi colorés qu il est possible de l être, et dont seule la relation crée la belle structure qu on sait. Vous êtes les enlumineuses et les enlumineurs de la vie. Avant que nous ne soyons pris dans le grand tourbillon de la fin de l année civile, je privilégie l instant serein de novembre qui nous mène aux jours les plus courts pour vous remercier de votre fidélité à notre mission et à notre association. Ce remerciement s adresse également aux personnes qui ont décidé, pour des raisons de fatigue ou de santé, de s éloigner de nous. Nous ne les oublions pas, elles sont définitivement de la famille de Lire et faire lire. J ai aussi une pensée pour quelques autres bénévoles que la nouvelle organisation des temps périscolaires a malmenées voire mises à l écart. Prises par l urgence, manquant d animateurs disponibles les collectivités territoriales ont organisé tant bien que mal les nouveaux temps de l enfant. Le recours à des bénévoles en complément de salariés a été une réponse tentante. Dans certains cas, on a même oublié l existence de l association dont ils sont membres, d autant que les opérateurs sont parfois nombreux et la responsabilité «diluée». J ai néanmoins le sentiment que, les mois passant, les équilibres se feront d eux-mêmes, si nous y veillons. Merci à chacun d avoir renvoyé la fiche d information qui nous est nécessaire pour faire le point de la rentrée. Merci également d avoir joint à votre réinscription votre chèque de cotisation qui nous aide à financer notre communication entre nous. Jean-Pierre CLET, Président de l association Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 1

2 Actualités de Lire et faire lire dans le Calvados Bilan de la rentrée En l état de notre information la quasi totalité de nos sites ont repris leur activité ; certains sont en cours de reprise, d autres se sont amoindris. Nous faisons en sorte de leur proposer des renforts. Tout n est pas parfait et il n a pas toujours été facile de trouver les bons interlocuteurs. Néanmoins la bonne volonté est au rendez-vous et nous retrouverons une honnête vitesse de croisière. Les centres de loisirs de certaines communes nous ont sollicités pour savoir si nous disposions de bénévoles susceptibles de venir apporter une animation lecture. C est la cas de Falaise, d Eterville, de Fontenay-le-Marmion, de Mouen. Nous sommes ouverts à toute discussion sur le sujet ; encore faudrait-il que des volontaires existent à proximité. Si ces structures parviennent à recruter des personnes, Lire et faire lire pourra les prendre sous sa houlette et leur apporter la formation nécessaire. Nous attendons Nous ne recevons pas de sollicitation nouvelle à Caen. Les écoles ne sont pas sans propositions et la Ville leur offre une large palette d activités péri-scolaires. En revanche Lisieux conserve son effectif de bénévoles et de lieux d interventions. Il en va de même des sites du Pays d Auge, ainsi que des écoles situées dans la périphérie caennaise, ou du secteur de Saint-Pierre-sur-Dives. Réunion régionale Lire et faire lire du 4 novembre 2014 Les présidents des associations Lire et faire lire de la Manche, de l Orne et du Calvados se sont rencontrés le 4 novembre pour faire un point rapide sur le fonctionnement de Lire et faire lire dans nos départements et envisager quelques projets communs (formation, journée commune, développement). Nous avons en particulier abordé la nouvelle organisation de la Ligue de l enseignement. La régionalisation de la gestion ne devrait pas avoir trop d incidence pour chacune de nos associations Lire et faire lire. Si les trois fédérations mettent leurs moyens de gestion en commun, elles demeurent toutefois l outil de la politique départementale. Lire et faire lire demeure association départementale pour le Calvados, la Manche et l Orne. C est d autant plus logique que notre partenaire d origine, l UDAF est également association départementale. Changements à la Ligue de l enseignement Les trois fédérations départementales ont décidé de mettre en commun leurs moyens administratifs et de gestion pour tout ce qui concerne le tourisme social, les structures de loisirs et du secteur médico-social au sein de la Ligue de l enseignement de Basse-Normandie. Celle-ci regroupe en son sein des membres des trois conseils d administration. Elle existait déjà mais n avait pas encore trouvé sa vraie dimension. Les fédérations départementales demeurent néanmoins pour tout ce qui touche au développement fédératif et au lien avec les associations affiliées. Elles conservent toute leur force de proposition et d initiative. 2015, Lire et faire lire fêtera ses 15 ans Quinze années de bons et loyaux services. Nous aimerions que les bénévoles des trois départements se retrouvent une journée pour échanger entre eux en un lieu porteur de sens et de culture. Aucune décision n est prise. Il nous faut un lieu capable d accueillir plus de 100 personnes, disposant éventuellement de deux petites salles pour des sous groupes, et une possibilité de restauration. La date retenue devrait se situer dans le créneau fin mai ou début juin. Les dossiers du bulletin, mise en ligne de la compilation Nous avons cet été travaillé au rassemblement de tous les textes de dossiers que vous avez lus au fil des 37 bulletins de liaison. Ils ont été retravaillés et largement remis à jour, car les connaissances ont parfois bien évolué en dix ans, et l expérience des formations menées en modifie parfois les contours. D autres chapitres, nouveaux ceux-là, ont été ajoutés pour donner une plus grande cohérence à l ensemble. Nous avons en outre joint les fascicules qui avaient été remis à l occasion des journées de rassemblement. Vous pourrez le télécharger sur le site de la Ligue de l enseignement du Calvados : - rubrique «Education-Culture» - «L action culturelle» puis «Livre et lecture». En cas de difficulté, nous pourrons vous l adressez par mail. Vous aurez le loisir d imprimer au besoin ce qui vous sera utile. Si vous deviez en faire un usage autre que personnel (diffusion dans une publication locale, auprès d élus, contribution à un travail collectif extérieur, par exemple), je vous saurais gré de m en informer en tant qu auteur. Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 2

3 Actualités de Lire et faire lire dans le Calvados (suite) Formation : priorité aux nouveaux lecteurs Une journée a eu lieu à Lisieux le 28 novembre 2014 en lien avec la médiathèque de Lisieux. Trois temps : conseils pour mener une séance de lecture (rythme, voix, image, lire à plusieurs), découverte de nouveaux titres à la médiathèque, conseils de lecture, un apport d informations sur «qu est-ce qui se passe quand on lit?» Assemblée Générale de Lire et faire lire dans le Calvados Pris par un calendrier trop chargé, notre assemblée générale qui se tient ordinairement début décembre sera repoussée en janvier Ordre du jour Bilan moral et financier. Perspectives. Questions diverses. Une seconde journée aura lieu à Caen (entre 26 janvier et 6 février 2015). Dossier : L ANE, la jeep de la création «Le jour du jugement viendra bientôt, les ânes parlent lan» Humilité des grands destins vec l approche de Noël, A on voit réapparaître dans notre environnement, et jusqu en certaines jardineries, un animal qui nous est cher : l âne, en chair et en os. Brave Martin qui tenait une place privilégiée dans nos campagnes. Brave «quetton» normand qui accompagnait la triolette avec le lait de la traite du matin et du soir, dans des cannes en cuivre ou des bidons de fer-blanc, hissés sur un bât ou dans une petite charrette. De même, c était sur l âne que l on comptait pour aller au marché, pour se rendre chez un voisin, pour aider un cheval embourbé. Dans les pays méditerranéens, l âne est toujours sollicité et on voit encore couramment des hommes assis sur leur dos, les pieds touchant presque terre. Parler de l âne en décembre c est aller voir du côté de l histoire religieuse occidentale. Viennent en tête l image de la crèche avec son bœuf et l âne (nativité), celle de la sainte famille fuyant les persécutions d Hérode, et l image de Jésus entrant triomphalement à Jérusalem (les Rameaux). Pour ce qui touche à la première, la réalité des textes mérite quelques précisions. Aucun des quatre évangéliste n a parlé d âne ou de bœuf. Seul Luc a évoqué la naissance dans une étable adjacente à l hôtel qui ne disposait plus de logement. C est le pseudo-mathieu qui invente l âne et le bœuf pour donner à son récit le caractère bucolique approprié. Comme le dit Michel Pastoureau dans son ouvrage «Le Bestiaire médiéval», c est la réunion du bœuf et de l âne qui fait la crèche. L âne apparaît en outre dans toutes les cérémonies chrétiennes anciennes où on évoque l Ancien Testament, dans une volonté d articuler le monde de la Bible et celui du Nouveau Testament. Voulant à toute force trouver une cohérence aux événements, certains auteurs n hésitèrent pas à affirmer que l âne de la fuite en Egypte était une lointaine descendante de l ânesse du devin Balaam et que c était un de ses descendants qui avait porté Jésus lors de son entrée à Jérusalem. L épisode concernant Balaam revient régulièrement dans un grand nombre de célébrations médiévales. Rappelons l anecdote : Balak, roi de Moab, refusant le passage des Israélites sur ses terres demanda à Balaam de lancer des malédictions contre eux. Lorsqu il voulut exécuter l ordre, son ânesse s enfuit. Il la rattrapa. Un ange barrait le chemin, aussi se mit-il à battre comme plâtre sa monture pour la faire avancer. L ânesse prit alors la parole pour reprocher sa brutalité à Balaam. Eclairé par la volonté divine, il convertit ses malédictions en bénédictions sur les hébreux. De curieuses cérémonies Cet âne ne parlait pas latin mais avait la parole! La concomitance des anciennes saturnales et des célébrations de l avent firent naître de curieuses cérémonies parodiques où l âne jouait un rôle essentiel, c était le cas de la fête des fous qui se célébrait après Noël. On la recense à Troyes, à Sens, à Auxerre, par exemple. Néanmoins, les débordements qui la caractérisaient furent jugés indésirables et en 1435 le Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 3

4 Dossier : L ANE, la jeep de la création (suite) concile de Bâle les interdit formellement dans l enceinte des sanctuaires. On n était d ailleurs pas loin de la bacchanale : les officiants se barbouillaient de lie de vin, dansaient et chantaient des airs païens, et comme en Grèce on voyait entrer dans la cathédrale un Dionysos, monté sur un âne, entouré de Ménades et de Bacchantes. A Rouen, le jour de Noël, avait lieu une fête de l âne dans la cathédrale. On amenait un âne pour de curieuses cérémonies religieuses constituées de tableaux vivants incarnant les moments de l ancien et du nouveau Testament. L âne était indispensable pour jouer les épisodes de la crèche, de la fuite en Egypte, des Rameaux. Pour ce qui est de l épisode de Balaam, la chose était plus compliquée et faisait penser au cheval de Troie ; on utilisait un grand châssis de bois en forme d équidé, couvert de peau, et contenant un homme pour être la voix de l ânesse miraculeuse. A Amiens, la fête de l âne avait lieu le 14 janvier. Une jeune fille avec une cape dorée arrivait sur le dos d un âne richement caparaçonné, un enfant dans les bras, rejouant la fuite en Egypte. Six personnes représentaient les Juifs et les gentils. Il y avait aussi les Sibylles qui avaient annoncé la venue du Messie, ainsi que le poète Virgile qui traduisait leurs vers énigmatiques. Le clergé les introduisait et la liturgie commençait, une messe où les répons du Kyrie, du Gloria et du Credo étaient remplacés par des Hi-Han répétés trois fois. De même à la fin de la messe, au lieu d adresser aux fidèles le traditionnel «Ite missa est», l officiant les gratifiait d un Hi-han sonore auquel l assistance répondait d un identique hi-han en lieu et place de «Deo gratias». Gentil compagnon Compagnon omniprésent de Dionysos, l âne est également inséparable du satyre Silène, au point qu on ne représente jamais l un sans l autre. Il est central dans la légende de Midas, comme expliqué plus loin. Ventripotent, laid et ivrogne, Silène est néanmoins détenteur d une immense sagesse qu il se refuse à divulguer. L âne est aussi chez les animaux un Silène : on lui trouve tous les défauts et il a en lui des fidélités et des vertus sans égales. Platon comparait Socrate à Silène pour les mêmes raisons ; reprenant l image employée par Erasme (Adages 2201), Rabelais dit dans Gargantua, que son œuvre est comparable à ces boîtes qu on appelle «silènes», laides à l extérieur mais cachant des trésors. Etrange rapprochement de la botanique, le silène désigne une plante des champs, du nom populaire de «compagnon» rose ou compagnon blanc. Rien n est plus justifié car l âne, n aime pas être seul, sous peine de dépérir ; il lui faut de la compagnie. J ai pour mon compte connu un âne qui vivait en permanence avec deux moutons ; il s entendait si bien avec eux qu il en calquait tous les comportements. Il avait probablement appris dans les pages roses du dictionnaire que «asinus asinum fricat», mais finissait par penser qu un mouton valait bien un âne, et qu à tout prendre la laine valait bien le crin. L âne psychopompe (qui conduit les âmes) omestiqué environ ans avant D J-C, l âne est très présent dans les imaginaires collectifs et religieux et on réalise aisément à quel point tous ces rituels s inscrivent dans une antique continuité. L âne (comme le cheval) est le véhicule des âmes mortes. Il va les chercher dans le monde souterrain pour les ramener à la lumière. En progressant à reculons, il leur permet de s échapper sans risquer de se retourner et de les perdre. En Egypte, Horus condamne le dieu-âne Seth à accompagner la barque solaire d Osiris, le conducteur des âmes. On le trouve également dans ce rôle en Mésopotamie. Cet accompagnement des âmes trouve un rapprochement étrange entre l orphisme, qui fait référence au voyage d Orphée aux enfers, et les cultes dionysiaques. On se souvient qu Athéna avait inventé la flûte (en fait un hautbois) et se rendant compte qu elle lui déformait les joues l avait jetée. Le berger Marsyas la récupéra et sut en jouer en maître. Apollon qui jouait de la lyre voulut savoir qui de lui ou de Marsyas était le meilleur. Un concours eut lieu présidé par les neuf muses et le roi Midas. Le jury donna Marsyas vainqueur. De dépit, Apollon fit écorcher son rival, et, selon les versions, clouer sa peau sur un arbre, ou la jeter dans une caverne. Pour se venger ensuite de Midas et le punir de ne pas reconnaître la bonne musique, Apollon lui fit pousser des oreilles d âne. Pour cacher sa disgrâce, Midas mit désormais un bonnet (phrygien) sur sa tête et ne le quitta plus. Seul son barbier connaissait le secret et s était engagé à n en rien dire. Puisqu il ne pouvait pas en parler, le secret lui pesant trop, il fit un trou dans le sol et murmura à sa seule intention «Le roi Midas a des oreilles d âne». Malheureusement le vent colporta la nouvelle et les roseaux au bord du fleuve ne cessèrent de redire ce qu ils avaient entendu. Plus tard, en ces mêmes parages, passait le cortège de Dionysos accompagné de son tuteur, le satyre Silène, porté par un âne. Etant, encore plus que de coutume, assoupi par la boisson, Silène tomba à terre. Recueilli par des passants, il fut déposé chez Midas. Dionysos voulant le récompenser lui proposa d exaucer un vœu ; Midas demanda que se transforme en or tout ce qu il toucherait. Malheureusement il ne put plus rien manger ni boire car c était de l or. Pour se libérer de ce sortilège il n eut d autre recours que d aller se purifier dans le fleuve Pactole. L orphisme dans sa complexité, condamné par Platon, avait de nombreux points communs avec les cultes orientaux : une volonté de faire sortir les âmes des chaînes des Enfers, le goût des mystères, et le culte d Hermès comme celui Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 4

5 Dossier : L ANE, la jeep de la création (suite) d Orphée. Hermès, comme l âne, était le seul dieu, qui pouvait descendre aux enfers pour voir Hadès, son implacable oncle. Hermès dieu rusé, donc polyvalent puisqu on en fit le dieu des joueurs, des voyageurs, des voleurs, des commerçants. Assimilé plus tard à Toth, il demeure cependant le dieu des mystères, de la magie, le dieu psychopompe par excellence. La vigueur ithyphallique de l âne antôt au service de Dieu, tantôt au service des hommes, T tantôt au service des défunts, l âne est aussi dans l imaginaire collectif une sorte d émanation des forces vitales. Il semble inusable à la tâche, capable d une détermination inébranlable. Mais dans l imaginaire collectif, il incarne aussi l image du priapisme, tant sa vigueur impressionne en ce domaine. Rien d étonnant donc à ce qu on l ait maltraité, puisqu il révèle les deux versants de l âme humaine. Quand dans les fables on voulait représenter la lascivité, la lubricité, la paresse, l obstination, c est vers lui qu on se tournait. Probablement est-il l animal de travail qui a été le plus frappé dans l histoire et qui l a supporté le plus stoïquement ; en apparence car il a de la mémoire, tout comme une certaine mule papale! On associait le culte de Priape à l âne. Ce dernier fut en effet l objet de la colère meurtrière de Priape. Le rustique fils de Dionysos et d Aphrodite avait voulu violer la nymphe Hestia mais en avait été empêché par le braiment d un âne. De rage il avait tué l animal. Pour commémorer le culte du dieu on sacrifiait régulièrement des ânes, mais lors de la fête d Hestia le couronnait de fleurs. Une autre version de la légende dit sans ambages que Priape avait tué l animal après avoir constaté au terme d une comparaison que l animal était mieux «pourvu» que lui. Mais ceci nous éloigne de la littérature de jeunesse! De l âne au loup ui ne connaît en Normandie la légende de Sainte Q Austreberthe? Sainte Austreberthe dirigeait un monastère de femmes à Pavilly et devait porter le linge lavé aux moines de Jumièges qui était associé à son établissement. Ayant par mégarde laissé son âne sans surveillance, le malheureux fut dévoré par un loup. Austreberthe sermonna le loup et obtint de lui qu il fasse pénitence en effectuant le service de l âne jusqu à la fin de ses jours. Figure de Job chez les animaux, l âne permet par son sacrifice involontaire la rédemption du loup. Une histoire curieusement morale! âne est un L pensionnaire fidèle des fabulistes qui lui demandent de raconter ses L âne et les fabulistes mésaventures. La pauvre bête brille rarement. Elle se croit plus intelligente qu elle n est, ne voit pas plus loin que son museau, ne sait pas aider son prochain. En un mot si ses oreilles sont grandes, ses idées sont courtes! Mais il est aussi le symbole des victimes, de ceux qui meurent à la tâche et qui se font dévorer. La Fontaine est le fabuliste qui l a mis en scène le plus souvent ; il y reprend les thèmes moraux de ses prédécesseurs avec la vivacité qui est la sienne. Au final l âne y est plus qu humain dans ses aspects dérisoires et pitoyables : une dépouille en puissance à chaque instant. Auteurs A Esope Phèdre La Fontaine Florian Nombre de fables tant parler de lui, il n est pas douteux que ses oreilles lui sifflent. Il aimerait tant qu on le laisse respirer, penser à lui, en tant qu âne. Encore une chance qu il ne soit pas plus rancunier et qu il n ait pas pensé à exiger des hommes réparation pour tout ce qu on lui fait subir, et qu on lui fait encore subir. Un engin tous usages, voilà ce que le créateur avait produit. Vous pensez bien que le bipède allait en profiter, en abuser, et à tout justifier avec son bagout ininterrompu, et ses ordres qui disent blanc, et qui disent noir. Le véhicule parfait : consomme peu et presque n importe quoi, bien bâti, rustique et sans chichis, excellente tenue de route, accepte la charge. Idéal. Une parfaite réponse au cahier des charges qui stipulait «General Purpose». Plein succès! Mais quand cette Jeep décide de se rouler joyeusement dans l herbe, elle se relève toujours, elle Il y a une comptine que les enfants aiment bien chanter: Mon âne, mon âne a bien mal à la tête, Madame lui fit faire un bonnet pour sa fête Et des souliers lilas, et des souliers lilas. Ne le réveillons pas! Il a bien le temps de découvrir ses souliers lilas et ses lunettes bleues. Dans cent ans peut-être! Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 5

6 L âne dans les livres de jeunesse, mais pas seulement Petit inventaire thématique Documentaires Titre Auteur Illustrateur Edion Moi, Asinus Pollion, âne de Normandie Marne Kaminke Séverine Marshall Hérissey 2033 L âne Raoul Sautai Ute Fuhr Gallimard, mes premières découvertes L esprit de l âne Collecf sous la direcon de René Volot Cheminements 2001 L âne, ce mal aimé, Catherine Baroin (Arcle sur le bassin du Tchad) Noël et Saint Nicolas Saint Nicolas et l âne têtu Ballon Le Ballon 2009 La légende de Saint Nicolas Norbert Giraud Julia Wauters Flammarion 2012 Un cadeau pour l âne Laurence Bourguignon Nathalie Polfliet Mijade 2008 Capucine et le père Noël Udo Weigelt Pirskko Vainio Nord-sud 2005 Elvis Pascal Genesne Averbude 2012 Les pets ânes de Nazareth Margaret Morrison Spes 1960 Archéologie et sciences de l anquité (revue Arsam) 2006 Traditionnels Les musiciens de Brême Nathalie Choux Compnes à toucher Milan Jeunesse 2010 Jack et le bourricot magique Vincent Malone CD Naïve 2009 Ane-ecdotes : ni bête ni têtu Histoires d ânes de Daudet, Stevenson, Fesval de l âne L Eure du Terroir, 2011 de Ségur, la Fontaine Peau d âne et les Tanukis Joël Limaron Gallimard Jeunesse Les oreilles du Roi Katarina Jovanovic Philippe Beha Dominique et Cie 2012 Le roi aux oreilles d âne Lesley Sim, Carl Gordon Mika Gordon Usborne 2012 Le roi aux oreilles de cheval Eric Madden Paul Hers Casterman L âne au crofn d or avec Pinguilly avec CD Afrika Fanlo Oskar Les oreilles du roi March Eveline Brison-Pellen Carmen Batet Milan 1992 Classiques Contes pour enfants pas sages Jacques Prévert Elsa Henriquez Gallimard jeunesse 2002 Bim le pet âne A. Lamorisse, J. Prévert Film 1950 Ecole des loisirs 1976, HacheJe 199 Livre L âne culoje H Bosco Folio XL Mémoires d un âne Comtesse de Ségur Casterman, Nathan Lucius, l âne d or Apulée (en trad) LaJès, 1979 Peau d âne Perrault Claire Gandini Auzou Voyage avec un âne dans les Cévennes Stevenson Col 1018 (1879) Les ânes de Batsurgère J Toulet Bibliothèque verte 1951 Le pet âne blanc J Kessel Bérénice Héron Gallimard jeunesse 1997 (Folio J) L histoire d un âne et de deux petes filles P. J. Stahl 1963 HacheJe 1935 L histoire d un âne et de deux jeunes filles L âne et le cheval (1937) Marcel Aymé Contes bleus du chat perché. Folio 1963 Platero et moi (1914) Juan Ramon Jimenez (Prix Nobel) Claude Couffon Seghers 2009 Prière pour aller au paradis avec les ânes Francis James Gallimard jeunesse 2002 Etrange L auberge des ânes (L auberge rouge à la mode chinoise) Alexandre Zouaghi, Yeh Chung Liang Clémence Pollet Zhong Fei cultures 2012 L anti-bonnet d âne C est un livre Lane Smith Molly Lauch Gallimard jeunesse 2011 La bibli des deux ânes Maurice Brown Rue du monde Meng et Yun Wandela Ploux de Buck Ecole des loisirs 2011 Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 6

7 L âne dans les livres de jeunesse, mais pas seulement Petit inventaire thématique Tout-petits Titre Auteur Illustrateur Edion Où est mon âne? Fiona WaJ Rachel WaJs Usborne 2001 Quand je vais à l école. Quand je prends mon pet déjeuner Peter Elliot Peter Elliot Ecole des loisirs 2012, collect Pastel Inusables Trotro (collecon) Béatrice GueFer Giboulées Léon l âne de Provence Alain Arsac, J-F Veron Claire Gandini Actes sud junior Dandy l âne culojé Luc Turlan Geste édion Mon âne Claire Frossard Casterman 2014 Le jardin de Clotaire Bénédicte Carboneill Valérie Willame Alpha book 2013 Trois ânes Michel Seonnet L Amourier éd. Col Thoth 2009 La pete ânesse de Venise Michel Morpugo Ellen Stephens Gallimard Jeunesse Retro Sylvain et SylveJe J-Louis Pesch 40 fascicules Années 50 FaneJe la pete ânesse grise F Huc Maurice Paulin Bias 1968 Picon Romain Simon Albums roses 1963, ré-édion Genl coquelicot HacheJe 1975 Un pantalon pour mon ânon (1944) Marie Colmont Gerda Muller Castor Poche 1993 Bibliographies L âne, le livre et l enfant représenta- ons de l âne dans la lijérature Jeunesse Anne Caroline Chambry Cheminements 2009 Joyeuses Joyeuses Joyeuses Joyeuses fêtes fêtes fêtes fêtes de de de de fin fin fin fin d'année d'année d'année d'année Bulletin de liaison de l association Lire et Faire Lire dans le Calvados Page 7

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique La Pentecôte La Pentecôte Shutterstock.com/Hluboki Dzianis Ne pas jeter sur la voie publique 2 Une fête ancestrale Vous aimez faire la fête, vous n êtes pas le(la) seul(e) et cela ne date pas d hier. Dès

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Calendrier de l Avent!

Calendrier de l Avent! Calendrier de l Avent! Matière : Éveil religieux Niveau : Maternelle-Jardin Thème 3 : Noël Attente Raconter le récit de la vie de Marie et Joseph qui attendent la naissance de Jésus. Courte description

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection.

A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection. 1 Le prince grenouille et les musiciens de Brême A) Le livre : Sur la couverture ci-dessous, écris à la bonne place : les titres, les auteurs, l éditeur et la collection. B) Réponds aux questions suivantes

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Rallyes Lecture «Les Monstres» Pour les 1e et 2e primaires

Rallyes Lecture «Les Monstres» Pour les 1e et 2e primaires Rallyes Lecture «Les Monstres» Pour les 1e et 2e primaires Rallye Lecture «Monstres» Lu Titre des livres Mon avis Mes points Il y a un cauchemar dans mon placard G e j Gloups G e j Max et les Maximonstres

Plus en détail

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe.

Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. BOUVET Rachel ANIMATION PASTORALE mars 2004 DENAIS Mélisa GOUGER Anne-Sophie Bâtir des séances pédagogiques visant à développer l intériorité dans la classe. Introduction : Nous avons choisi ce thème car

Plus en détail

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer

Guide du parent accompagnateur. Préparation à la Confirmation. Guide d animation Partie III : Annoncer Guide du parent accompagnateur Préparation à la Confirmation Guide d animation Partie III : Annoncer 2 Partie III : Annoncer (Parents/jeunes à la maison) Semaine #9 : (à la maison) Nous faisons un retour

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Sélection de livres à découvrir dans le cadre de l action AbéCéD art en maternelle

Sélection de livres à découvrir dans le cadre de l action AbéCéD art en maternelle 1, 2, 3... Guy Servais, Laurence Bourguignon. Ed. Mijade, octobre 2008. Intérêts : Comptage jusqu à 10, monde du vivant. Résumé : Un livre pour apprendre à compter jusqu à dix agrémenté de magnifiques

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Pain de vie pain pour vivre

Pain de vie pain pour vivre Pain de vie pain pour vivre Pain pour le prochain 4 Animation Marc 6: 30-43 (le pain multiplié) Narration en cercle avec objets symboliques Matériel nécessaire à l animation Une nappe ronde verte, tissu

Plus en détail

Les fées / Les trois petits cochons

Les fées / Les trois petits cochons 1 Les fées / Les trois petits cochons 1) Quel est le titre de ce livre? 2) Qui en est l auteur? 3) Qui est l éditeur? 4) A quelle collection le livre appartient-il? 5) Combien de pages contient-il? B)

Plus en détail

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS

LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS LES LEGENDES DES ETOILES RACONTEES AUX ENFANTS Depuis que les hommes racontent des histoires, de nombreuses d entre elles tentent dʹexpliquer comment le monde a été créé et pourquoi les choses sont comme

Plus en détail

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime.

Dans la première ruse de Renart, ce fut Ysengrin la victime. Je vais vous présenter les ruses de Renart dans le roman de Renart. Renart, notre héros Renart est le personnage principal choisi par l'auteur. Dans chacune de ses histoires, il est dans une mauvaise posture

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17 Questions p. 14 1. L animal à l origine de la première lettre de notre alphabet est le ta u- reau, parce qu il signifie la force, l énergie utile à la vie et au transport. 2. 1 p. 15 Questions p. 17 1.

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LE LIEN. "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52)

LE LIEN. Va, ta foi t'a sauvé Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) 30 ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - B DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015 LE LIEN N 592 "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) En ce temps-là, tandis que Jésus

Plus en détail

Pèlerinage à Rome. 9-14 février 2014. Nous avons commencé la journée par la visite de la basilique Saint-Pierre accompagnés de deux séminaristes.

Pèlerinage à Rome. 9-14 février 2014. Nous avons commencé la journée par la visite de la basilique Saint-Pierre accompagnés de deux séminaristes. Pèlerinage à Rome 9-14 février 2014 Lundi 10 février (Louise Forton, 5èmeB) Le lundi matin nous commençâmes par notre premier réveil en Italie. Le petit déjeuner nous surprit car ce n est pas dans nos

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu

Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu THE FORERUNNER SCHOOL OF MINISTRY MIKE BICKLE ETUDE LE L EPOUSE DE CHRIST Session 3 : Adam : l esprit humain conçu pour l intimité avec Dieu I. INTRODUCTION A. Un des buts ultimes de Dieu pour la création

Plus en détail

Versailles. et l antique

Versailles. et l antique Versailles et l antique 2 Lorsque Louis XIV décide en 1664 de faire agrandir le petit château construit par son père Louis XIII à Versailles, il a 26 ans. C est un jeune roi qui aime passionnément les

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1)

La princesse qui n aimait pas les princes Alice Brière Haquet (1) La princesse qui n aimait pas les princes (1) Il était une fois, dans un beau et paisible royaume, une jolie princesse qui réussit un jour une superbe mayonnaise. Conseillers et ministres, cuisiniers et

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE!

LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! ROMANES LE SEUL CIRQUE TZIGANE AU MONDE! Le Cirque Romanès est de retour à Paris avec son nouveau spectacle : LA LUNE TZIGANE BRILLE PLUS QUE LE SOLEIL! A partir du Samedi 17 Octobre 2015 Sous le chapiteau

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Un prêtre vint à descendre par ce chemin là ; il le vit et passa outre.pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre.

Un prêtre vint à descendre par ce chemin là ; il le vit et passa outre.pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre. Le bon Samaritain Luc 10, 25,37 E t voici quʹun légiste se leva, et lui dit pour lʹéprouver : «Maître, que dois je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?» Il lui dit: «Dans la Loi, quʹy a t il

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Médialogue du 20 décembre 2014. Chronique Eliane Ballif

Médialogue du 20 décembre 2014. Chronique Eliane Ballif Médialogue du 20 décembre 2014. Chronique Eliane Ballif ELOGE DES LIEUX COMMUNS qui ne le sont peut être plus tant que ça. THF. Vous nous proposez, aujourd hui, une réflexion sur ce que l on appelle les

Plus en détail

Catalogue. Éditions d albums tactiles pour enfants déficients visuels

Catalogue. Éditions d albums tactiles pour enfants déficients visuels Mes Mains en Or Catalogue 2015 Éditions d albums tactiles pour enfants déficients visuels Présentation présentation Mes Mains en Or est une association loi 1901 fondée en 2010 à l initiative de Caroline

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Les classes de mon école. Les trois classes. Ma poésie... Dans la classe. De Monsieur Leblond, Dans la classe. On élève des tritons.

Les classes de mon école. Les trois classes. Ma poésie... Dans la classe. De Monsieur Leblond, Dans la classe. On élève des tritons. Les trois classes Les classes de mon école Production d écrits Ma poésie... De Monsieur Leblond, On élève des tritons. De On élève De Madame Levert, On élève des hamsters. De On élève De Mademoiselle Legris,

Plus en détail

Bibliographie - Livres pour enfants REAAP 90 (Liste non exhaustive)

Bibliographie - Livres pour enfants REAAP 90 (Liste non exhaustive) Bibliographie - Livres pour enfants REAAP 90 (Liste non exhaustive) Titre Sujet Age Auteur Editions Mes 2 maisons Alex a 2 maisons, celle où habite son papa et celle de sa maman 2 ans Masurel Bayard Les

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève

Cahier de l élève. À l action! Enseignement religieux 5 e année. Nom de l élève ER Cahier de l élève À l action! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève Mise en situation Message de mon texte biblique Activité en dyade En dyade : 1. Je choisis un de ces textes bibliques (voir

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LE MANUSCRIT RETROUVÉ DU MÊME AUTEUR L Alchimiste, Éditions Anne Carrière, 1994 Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j ai pleuré, Éditions Anne Carrière, 1995 Le Pèlerin de Compostelle,

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Noël en France. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources..

Fiche Pédagogique. Noël en France. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources.. Fiche Pédagogique Noël en France Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-6 Fiche professeur.. 7-8 Sources.. 9 1 Tableau descriptif Noël en France Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

VERS UNE CLASSE CITOYENNE

VERS UNE CLASSE CITOYENNE EMC VERS UNE CLASSE CITOYENNE DEL TATTO FLORENCE & REVERBEL BETTINA Circonscription THANN 23/11/2015 4 axes principaux La sensibilité: soi et les autres ( connaissance de soi, respect des différences,

Plus en détail

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2

UNITÉ 5. Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Bon Courage! Vol. 2 Écris les noms des parties du corps indiquées dans les dessins. Dans le bureau du docteur Lanquette Secrétaire: Secrétaire: Je voudrais un rendez-vous pour voir le docteur, s il vous plait. Vous avez une

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS. Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne

RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS. Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne RECUEIL DE COMPTINES ET DE CHANSONS Relais Assistantes Maternelles 52, avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux-sur-Marne Comptines et chansons jouées et chantées avec la participation active : Des assistantes

Plus en détail

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique :

Xellow ROSUNBERG. Description : Historique : 2 2 Prologue En des temps reculés, circulait une légende. Celle-ci expliquait ce qu était une élue, une tueuse de vampires. Cette histoire racontait que l Homme créa la tueuse pour combattre tous les vampires

Plus en détail

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock.

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Ils montèrent en haut de la Tour Eiffel signer des autographes. Comme

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet.

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet. Infos de chez-nous! Juin 2013 Sommaire 1-Gala Reconnaissance -Années de fidélité 2-Des gens de chez-nous -Page centrale: Photos 3-Fête des bénévoles -Anniversaires du mois -Promotion 4-Recrutement -Formation

Plus en détail

SAISON CULTURELLE AUTOMNE-HIVER 2014/2015 DOSSIER DE PRESSE

SAISON CULTURELLE AUTOMNE-HIVER 2014/2015 DOSSIER DE PRESSE SAISON CULTURELLE AUTOMNE-HIVER 2014/2015 DOSSIER DE PRESSE Le 2 octobre 2014 Programme automne/hiver des visites, conférences et expositions du patrimoine D OCTOBRE À MARS Visites, conférences et expositions

Plus en détail

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde 5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde Le Saint-Esprit: le Dieu oublié Éphésiens 1.15-19 (Parole vivante) C est pourquoi moi aussi, ayant

Plus en détail

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas @2008 - Le Centre de Loisirs de Lannilis www.clsh-lannilis.com Public : A partir de 8 ans 4, 5 ou 6 équipes de 2 à 5 joueurs 3 animateurs Histoire : Le comte

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Histoire «La boîte à couleurs»

Histoire «La boîte à couleurs» Histoire «La boîte à couleurs» Objectif pédagogique Découvrir la diversité des formes et des couleurs des espèces marines. Lien avec les programmes de l école primaire (2008) Domaine d activité «Découvrir

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 RESSOURCES PEDAGOGIQUES SITE EDUSCOL dont sont extraits les documents du dossier mis à disposition GESTES PROFESSIONNELS GLOSSAIRE

Plus en détail

Histoires pour les enfants Notre cerveau, une éponge Elaine Oliver

Histoires pour les enfants Notre cerveau, une éponge Elaine Oliver Histoires pour les enfants Notre cerveau, une éponge Elaine Oliver Principe biblique «Ne vous conformez pas à ce monde, mais soyez transfigurés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner

Plus en détail

Origine. Religieuse : apparition de Jésus aux Trois Mages.

Origine. Religieuse : apparition de Jésus aux Trois Mages. Fêtes en France Fête Date Origine Caractéristiques et activités Le Jour de l An Premier janvier Laïque On décore la maison avec du gui, symbole du bonheur. On s embrasse à minuit en se souhaitant "bonne

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

1ère scène. Dans une semi pénombre, un lecteur proclame lentement l Evangile depuis l ambon Jérôme

1ère scène. Dans une semi pénombre, un lecteur proclame lentement l Evangile depuis l ambon Jérôme 1ère scène Dans une semi pénombre, un lecteur proclame lentement l Evangile depuis l ambon Après une petite pause de silence, plusieurs voix (off) introduisent la suite du récit : et Au temps de l empereur

Plus en détail

par les ados du CFBI

par les ados du CFBI par les ados du CFBI Salut, Je m appelle Debra, j ai 18 ans. J aime la musique. Je viens du Burundi. Je parle 3 langues et je joue au piano. Je m appelle Oumou Salamata. J ai 14 ans. Je viens de Guinée.

Plus en détail