NOE Le Coffrage. Etat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOE Le Coffrage. Etat 03.2010"

Transcription

1 NOE Le Coffrage Guide de montage et d utilisation Etat

2 2 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

3 Sommaire 1. Pose sécurisée d éléments de coffrage mural Aperçu du système NOEIight Coffrage cadre Guide de montage Déchargement des éléments Coffrage Prémontage au sol du coffrage à poser Mise en place du coffrage à poser Positionnement du coffrage d extrémité Bétonnage Décoffrage Décoffrage du coffrage d extrémité coffrage sans échafaudage Décoffrage du coffrage d extrémité coffrage avec échafaudage Préparation au transport Montage standard Coffrage NOEIight Jonctions d éléments Jonction d éléments avec NOE AluLock pour compensation allant jusqu à 100 mm Jonction réalisée avec le panneau de compensation compensation de mm Entretoise Sans compensation en longueur Avec compensation en longueur jusqu à 50 mm Avec compensation en longueur jusqu à 100 mm Entretoisement au dessus du panneau Entretoisement réalisé avec le panneau de compensation Solutions d angle Angle Angle 90 avec panneau d angle extérieur PAE Angle 90 avec cornière d angle extérieur CAE Angles de Jonctions dans la zone d angle pour la réception des forces de traction Rehausse de coffrage Solutions raccords de coffrage Raccord parallèle au mur existant Raccord perpendiculaire au mur existant ou à la plaque de fond Raccord de murs en T Coffrage d about Domaines d application particuliers de NOEIight Coffrage de poteaux carrés avec panneaux d angle extérieur PAE Utilisation en tant que coffrage de fondation Utilisation en tant que coffrage circulaire Transport à la grue Transport à la grue consignes générales Transport à la grue des panneaux à l horizontale avec équerres de positionnement Transport à la grue des panneaux à la verticale avec étrier de levage Transport de petites pièces dans les caisses NOE Box Transport de stabilisateurs et autres avec NOE Palette Echafaudage et étai Console de travail Plateforme de bétonnage avec trappe Montage de l échelle et du support d échellesures Sécurité anti-chute pour hauteurs > 3,00 m Stabilisateurs Pièces constitutives NOEIight panneaux standard Vue d ensemble des éléments de coffrage Vues et coupes NOEIight cornières d angle extérieur CAE NOEIight panneaux d angle extérieur PAE NOEIight angles intérieur AI NOEIight charnière angle intérieur NOEIight charnière angle extérieur NOEIight Profil d entretoisement extérieur NOEIight Profil d entretoisement intérieur Plaque d entretoisement Tôle de compensation Fourrure Moyen de jonction Moyen de fixation e d entretoisement Echaufaudages et accessoires Scaffolds and accessories Moyen de transport Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

4 Remarques importantes 1. Règles fondamentales concernant le manuel de montage et d'utilisation 1.1 Indications importantes relatives au système NOE En matière de sécurité concernant les applications de nos produits, il convient de respecter les réglementations des caisses de prévoyance des accidents du travail applicables pour les métiers du bâtiment dans les pays et les états correspondants ou d'autres réglementations élargies concernant la sécurité et la protection de l'environnement. Les schémas indiqués sont des situations d'assemblage et donc de ce fait pas toujours complets. Seuls des matériaux de coffrage exempts de tout défaut doivent être utilisés. Si une quelconque détérioration venait à être constatée, le composant endommagé en question devra être remplacé par des pièces NOE d'origine! Les combinaisons de produits de la concurrence avec nos systèmes de coffrage ne sont pas prévues et nécessitent de ce fait un examen particulier. Le présent guide de montage et d'utilisation décrit le maniement de ce système NOE et en fixe l'utilisation en conformité avec l'usage prévu. Ceci inclut le respect absolu des consignes de sécurité et des limites de charge. Toute situation s'en écartant impose l'établissement de calculs statiques particuliers et documentés. De plus, le guide de montage et d'utilisation ne se substitue pas au guide de montage et d'instruction applicable sur le chantier! L'exploitant est dans l'obligation de mettre à disposition des utilisateurs le guide de montage et d'utilisation délivré par NOE ainsi que toutes autres consignes nécessaires. Les systèmes NOE ne doivent être utilisés que sous la surveillance d'une personne y étant habilitée et leur montage, démontage ou les opérations de transformation afférentes ne doivent être effectués que par du personnel disposant des qualifications professionnelles nécessaires. Une fois le système NOE entièrement installé, la sécurité de son exploitation doit être contrôlée avant sa mise en service par une personne y étant habilitée, et ce sur les bases données par le guide de montage et d'utilisation et par le plan de montage, démontage et de transformation (consignes de montage). Sous réserve de modifications techniques liées à l'évolution technologique. Sauf indication contraire, toutes les dimensions sont données en mm. 1.2 Consignes générales de sécurité 1. Avant le démarrage des travaux, il convient de renseigner et d'évaluer les dangers que peuvent représenter il'environnement de travail, les matériaux et outils utilisés ainsi que les méthodes appliquées pour l'exécution des travaux pour assurer ensuite l'application de mesures de sécurité et de protection de la santé adéquates,et de veiller en particulier : à l'accessibilité aux postes de travail par des voies de circulation sécurisées aux dangers occurant lors des opérations de montage, démontage et de transformation, mais égalements lors des opérations de transfert à la disponibilité de 'l'équipement personnel de protection' (harnais de sécurité, casque, etc.) au choix de moyens de réception de charges et de dispositifs de levage de parfaite intégrité pour le transport correspondant. 2. Contrôler l'état des composants NOE avant leur utilisation, les composants défectueux doivent être remplacés par des pièces NOE d'origine. 3. Positionner l'unité de coffrage de sorte à ce que toutes les contraintes exercées puissent être dérivées en toute sécurité. 4. La stabilité du coffrage doit être assurée à l'état de montage tout comme lors du stockage intermédiaire. 5. En cas d'intempéries telles que pendant une tempête ou un orage, ne pas pénétrer dans les zones dangereuses. 6. Les opérations de décoffrage : ne peuvent être exécutées qu'une fois que le béton a une résistance suffisante. ne doivent être exécutées qu'avec l'outillage approprié à cette fin. 7. Instructions de décoffrage et de déplacement : ne soulever à la grue les éléments de coffrage qu'une fois que la peau de coffrage est détachée du béton! Pendant cette opération, veiller à la stabilité des composants de construction, d'échafaudage et de coffrage! 8. Règles de transport : L'utilisation des dispositifs de transport doit se faire uniquement dans le respect des notices de service. L'outil de levage et le dispositif de réception de charge doivent être exclusivement arrimés aux points de levage des éléments de coffrage spécifiquement indiqués. Absolument veiller à ce que le poids propre des composants soit plus léger que la capacité de charge autorisée de l'outil de levage! Ne décrocher les dispositifs de levage arrimés aux pièces ou unités de coffrage déposées que lorsque celles-ci sont sécurisées et placées en position stable (non susceptible de basculer). En cas de vent fort, il peut arriver que les éléments de coffrage percutent d'autres objets. C'est pourquoi il faut mettre en place un câble de guidage ou bien arrêter toute opération de grutage. Sécuriser les éléments de coffrage pour prévenir tout glissement lors du levage, ceci vaut également pour leur stockage! Des pièces détachées peuvent tomber lors de leur transport. Il convient donc de les enlever ou bien de les sécuriser afin qu'elles ne tombent pas. En raison du risque de chute existant, aucune personne ne doit se trouver sur les éléments de coffrage lors du transport et des opérations de levage, à la réception ou au dépôt. 1.3 Normes et réglementations DIN et -3 Tri du bois en fonction de sa capacité portante DIN (nouvelle) échafaudages de travail et de protection partie 1 DIN échafaudages de travail et de protection partie 2 DIN (ébauche) échafaudages de travail et de protection partie 3 DIN EN à -3 structures temporaires pour ouvrages de construction DIN EN Etaiements DIN EN Garde-corps périphériques temporaires DIN Tolérances dimensionnelles pour la construction en hauteur DIN Ancrage de coffrage pour coffrages béton DIN Poussée du béton frais dans des coffrages verticaux UVV BGV A1 Principes de prévention UVV BGV C22 (régl. allemande relative à la sécurité et à la prévention des accidents) Travaux de construction BGR 169 Règles allemandes de sécurité concernant les échafaudages de travail et de protection BGR 187 Règles allemandes concernant la construction de coffrages et d'étaiements BGR 500 Exploitation d'équipements de travail BGI 523 L'homme et le poste de travail BGI 663 Instructions pratiques allemandes concernant l'utilisation d'échafaudages de travail et de protection BetrSichV Disposition allemande relative à la sécurité sur le lieu de travail Directives GSV Directives de l'union allemande Güteschutzverband Betonschalungen e.v. (association de protection de la qualité des coffrages à béton) NV Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les structures CM 66 Règles de calcul des constructions en acier CB 71 Régles de calcul et de conception des charpentes en bois Fascicule 65 Ministère de l'équipement et du logement - Exécution des ouvrages de Génie-Civil NF EN à -3 structures temporaires pour ouvrages de construction NF EN Etaiements : exigences de performance et méthodes de conception et de calcul NF EN Tours d'étaiement en composants préfabriqués NF EN Garde-corps métallique provisoire de chantier CIB-FIP-CEB Manuel de Technologie : 'coffrage' - 27 septembre 1983 OPPBTP A1 F01 95 Organisation de la prévention - Action du vent OPPBTP A1 M05 95 Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé OPPBTP A1 M08 96 Le Plan Général de Coordination Sécurité et de Protection de la Santé Edition: Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

5 1. Pose sécurisée d éléments de coffrage mural Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

6 2. Aperçu du système NOEIight Coffrage cadre 6 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

7 2. Aperçu du système NOEIight Coffrage cadre Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

8 3. Guide de montage 8 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

9 3. Guide de montage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

10 3. Guide de montage 10 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

11 3. Guide de montage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

12 3. Guide de montage 12 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

13 3. Guide de montage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

14 3. Guide de montage 14 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

15 3. Guide de montage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

16 3. Guide de montage 16 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

17 3. Guide de montage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

18 4. Montage standard Coffrage NOEIight 18 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

19 5. Jonctions d éléments Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

20 6. Entretoise 20 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

21 6. Entretoise Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

22 7. Solutions d angle 22 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

23 7. Solutions d angle Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

24 7. Solutions d angle 24 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

25 7. Solutions d angle Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

26 8. Rehausse de coffrage 26 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

27 9. Solutions raccords de coffrage Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

28 9. Solutions raccords de coffrage 10. Coffrage d about 28 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

29 11. Domaines d application particuliers de NOElight Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

30 11. Domaines d application particuliers de NOElight 30 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

31 11. Domaines d application particuliers de NOElight Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

32 12. Transport à la grue 32 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

33 12. Transport à la grue Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

34 12. Transport à la grue 34 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

35 13. Echafaudage et étai Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

36 13. Echafaudage et étai 36 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

37 13. Echafaudage et étai Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

38 13. Echafaudage et étai 38 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

39 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

40 14. Pièces constitutives 40 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

41 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

42 14. Pièces constitutives 42 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

43 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

44 14. Pièces constitutives 44 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

45 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

46 14. Pièces constitutives 46 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

47 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

48 14. Pièces constitutives 48 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

49 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

50 14. Pièces constitutives 50 Etat AuV NOElight Sous réserve de modifications techniques.

51 14. Pièces constitutives Sous réserve de modifications techniques AuV NOElight Etat

52 NOEtop NOEtop Alu NOElight NOEalu L NOE-Schaltechnik Georg Meyer-Keller GmbH + Co. KG Kuntzestrasse Suessen Germany Telefon Telefax Austriche NOE-Schaltechnik Bulgarie NOE-Schaltechnik Pays-base NOE-Bekistingtechniek b.v. Belgique NOE-Bekistingtechniek n.v. Croatie NOE oplatna tehnika d.o.o. France NOE-France Malaysie ICS-NOE ASIA SDN-BHD Pologne NOE-PL Sp. Zo.o. Brasil Mills do Brasil Estruturas e Serviços Ltda Russie NOE St. Petersburg Serbie NOE Sistemske Oplate d.o.o. Slovenská republica ISD-NOE Suisse NOE-Schaltechnik République Tchèque ISD-NOE USA NOE USA NS/f Sous réserve de modifications techniques. NOE Le Coffrage

Produits préfabriqués lourds

Produits préfabriqués lourds Fiche Prévention - E4 F 12 14 Produits préfabriqués lourds Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les produits préfabriqués lourds sont nombreux et communément utilisés sur les chantiers de gros

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note Technique CRAMIF N 25 PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note technique

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES 1 I. Les textes applicables Décret du 8 janvier 1965 modifié qui concerne les mesures de protection applicables aux établissements dont le personnel

Plus en détail

Marc BURY, Ingénieur-Conseil

Marc BURY, Ingénieur-Conseil Animation : Marc BURY, Ingénieur-Conseil CRAM Nord-Est Denis JACQUEL Vice-Président CAPEB de Lorraine Ouverture par les organisations professionnelles du Bâtiment François LASSALLE Chef de File Prévention

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

COMAIN Coffrage modulaire léger

COMAIN Coffrage modulaire léger COMAIN Coffrage modulaire léger // Manuportable, simple, multi-usages // Table des matières Caractéristiques Avantages Solutions Eléments de base 2 2 4 7 // Caracteristiques Coffrage léger pour voiles

Plus en détail

Travaux de couverture en matériaux fragiles

Travaux de couverture en matériaux fragiles Travaux de couverture en matériaux fragiles Les travaux de couverture en matériaux fragiles occasionnent un nombre important de chutes graves ou mortelles à la suite de la rupture d une plaque, qui s ajoutent

Plus en détail

NOE Conteneursdetransport

NOE Conteneursdetransport NOE Conteneursdetransport et de stockage Notice de service Etat : 03.2013 Table des matières 1. Description du produit... 3 2 Conteneurs de transport et de stockage... 4 2.1 NOEpalette 4 2.1.1 NOEpalette

Plus en détail

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses

Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Fiche Prévention - F1 F 04 11 Travaux d étanchéité des toitures-terrasses Les étancheurs travaillant le plus souvent en hauteur, il est nécessaire d installer des protections collectives provisoires contre

Plus en détail

Étaiement des balcons

Étaiement des balcons Fiche Prévention - E4 F 07 13 Étaiement des balcons Les étaiements constituent, en général, dans le bâtiment, des opérations essentielles et répétées dont dépendent la stabilité et la solidité des ouvrages

Plus en détail

Filière Framax RD 0,40m 8,7 588189000 Framax-Stahlwandriegel RD 0,40m avec laquage bleu

Filière Framax RD 0,40m 8,7 588189000 Framax-Stahlwandriegel RD 0,40m avec laquage bleu Systèmes Coffrage-cadre Doka Alu-Framax pour les voiles Xlife Panneau Alu-Framax Xlife 0,90x2,70m 68,8 588301500 Panneau Alu-Framax Xlife 0,75x2,70m 55,7 588302500 Panneau Alu-Framax Xlife 0,60x2,70m 47,8

Plus en détail

Rayonnages à palettes Efficaces, bien rangés et solides

Rayonnages à palettes Efficaces, bien rangés et solides Rayonnages à palettes Efficaces, bien rangés et solides Les rayonnages à palettes servent à stocker essentiellement des produits mis sur palettes. Les palettes et les récipients sont rangés les uns au-dessus

Plus en détail

PANNEAUX COMPLEMENTAIRES

PANNEAUX COMPLEMENTAIRES PANNEAUX COMPLEMENTAIRES 45 4. TÔLES MOBILES 001/010 Les tôles mobiles sont des éléments mobiles permettant d effectuer des jonctions en cotes bloquées, avec une fixation simple en bout de banches, gauche

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117 ECHAFAUDAGE ROULANT R300 NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION Ref. 111117 révision du 31/01/2006 Echafaudage R300 P 1/10 Caractéristiques générales Construction: Structure acier, galvanisé Charge admise:

Plus en détail

Pal rack. Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids.

Pal rack. Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids. Pal rack Le système haute qualité de stockage pour marchandises de toutes tailles et de tous poids. Le rayonnage conventionnel à palettes Le système de palettier Stow Pal Rack est composé d une gamme complète

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Construction d'ossature version décembre 2009 Mise en œuvre

Plus en détail

GARDE CORPS TEMPORAIRE

GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS DE MONTAGE GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS CONFORMES A LA NORME EN 13374 info@safetyrespect.se Téléphone +46 (0)63-130400 SOMMAIRE 3. Précautions de sécurité 4. Fixations 5. Embase 6.

Plus en détail

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management Sécurité antichute pour coffrage DSL60000

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management Sécurité antichute pour coffrage DSL60000 01 Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management Sécurité antichute pour coffrage DSL60000 SpanSet compétence et passion pour votre sécurité En tant que leader mondial

Plus en détail

LA RUBRIQUE «SUR MESURE»

LA RUBRIQUE «SUR MESURE» LA RUBRIQUE «SUR MESURE» MOYENS D ACCÈS EN HAUTEUR NOS EXPERTS ONT IMAGINÉ VOS SOLUTIONS. Maintenance industrielle, aéronautique, agro-alimentaire, logistique, transport, btp, entretien de mobilier urbain

Plus en détail

Les échafaudages préfabriqués. fixes en milieu bâtiment. fixes en milieu industriel

Les échafaudages préfabriqués. fixes en milieu bâtiment. fixes en milieu industriel Les échafaudages préfabriqués fies Les échafaudages préfabriqués fies en milieu bâtiment Les échafaudages préfabriqués fies en milieu industriel 33 Les principales dispositions techniques d'étude et de

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

Produits préfabriqués lourds

Produits préfabriqués lourds Fiche Prévention - E4 F 13 14 Produits préfabriqués lourds Manutention, stockage et transport Les produits préfabriqués lourds sont nombreux et communément utilisés sur les chantiers de gros œuvre. Parmi

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

Système de passerelles Xsafe plus Coffrage-cadre Framax Xlife

Système de passerelles Xsafe plus Coffrage-cadre Framax Xlife 999809103-09/2014 fr Les techniciens du coffrage. Système de passerelles Xsafe plus Coffrage-cadre Framax Xlife Information à l attention de l utilisateur Instructions de montage et d utilisation 9764-301-01

Plus en détail

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé!

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! Construire la façade quand les dalles arrivent plus tard, cela n est pas en cause ici! Montage

Plus en détail

Seculine Vario La sécurité sur LA toiture

Seculine Vario La sécurité sur LA toiture Seculine Vario La sécurité sur LA toiture SUR LE TOIT EN TOUTE SÉCURITÉ Seculine Vario vous offre une sécurité optimale lors d'intervention sur la toiture LA SÉCURITÉ SUR LES TOITURES PLATES NOUS TIENT

Plus en détail

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade Schalung & Gerüst Echafaudage de façade Simple, pratique et économique Qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une réfection, de petits ou de grands bâtiments, NOR48 est un système d'échafaudage

Plus en détail

COFFRAGE MODULAIRE PERFORM

COFFRAGE MODULAIRE PERFORM COFFRAGE MODULAIRE PERFORM Fabrication française BRUNE - BP 4-07210 CHOMERAC - Tél. +33 (0)4 75 65 12 55 - Fax +33 (0)4 75 65 92 76 Agence Ile de France - Z.I. du Closeau - 11, rue Louis Armand - 77220

Plus en détail

Sommaire. Nomenclature

Sommaire. Nomenclature Dans cette nomenclature vous trouverez les pièces nécessaires pour une utilisation courante. Leurs dimensions correspondantes sont indiquées. En cas de besoin de pièces complémentaires, veuillez consulter

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com

CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS. www.entrepose-echafaudages.com CRABESCAL ESCALIERS DE CHANTIER ET ESCALIERS PUBLICS www.entrepose-echafaudages.com SOMMAIRE Introduction 3 CrabEscal chantier Les avantages produit 4-5 La nomenclature des pièces 6-7 CrabEscal public

Plus en détail

Nouveautés 09/2009 Eléments modulaires MB

Nouveautés 09/2009 Eléments modulaires MB Eléments modulaires MB Aperçu des nouveautés 09/2009. Parmi les Nouveautés 09/2009, vous trouverez de nombreux produits intéressants notamment pour la conception de postes de travail ergonomiques et pour

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

M49. Manuel de montage et d'utilisation échafaudage. Ce manuel doit impérativement être remis aux utilisateurs.

M49. Manuel de montage et d'utilisation échafaudage. Ce manuel doit impérativement être remis aux utilisateurs. M49 Manuel de montage et d'utilisation échafaudage F00256 Ce manuel doit impérativement être remis aux utilisateurs. Conforme aux décrets n 2004-924 du 1/09/2004 et 65-48 du 8/01/65 Code : 34237M SOMMAIRE

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004

De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004 Fiche technique de sécurité Le travail en hauteur De nouvelles dispositions réglementaire depuis le 1er septembre 2004 Le décret n 2004-924 en date du 1er septembre 2004 abrogea les principales dispositions

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage

Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Instructions de montage et d utilisation Boucle de suspension PFEIFER LSF à poser dans le coffrage Point d arrimage pour élingues de levage selon la Directive Machines CE 2006/42/CE Les boucles de suspension

Plus en détail

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides F i c h e t e c h n i q u e Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides La sonde de niveau LFH se distingue par sa qualité et sa précision de mesure, ce qui en fait l'outil

Plus en détail

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS!

DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! DES CONSEILS MALINS! C'EST DE ÇA QU'IL S'AGIT AVEC LES MARCHEPIEDS! CONSEIL MALIN 1 CONSEIL MALIN 2 Marches et repose-pieds larges pour travailler confortablement, en toute sécurité et sans se fatiguer

Plus en détail

BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Amélioration des conditions de travail sur chantier

BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Amélioration des conditions de travail sur chantier BIEN CONSTRUIRE EN BRIQUE GUIDE DES BONNES PRATIQUES Amélioration des conditions de travail sur chantier Page 2 Page 3 3 4 5 5 6 7 8 8 9 9 10 11 12 Page 13 13 15 17 17 18 20 22 26 28 29 30 31 32 PRÉAMBULE

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans les cours interentreprises Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans les cours interentreprises Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans les cours interentreprises Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Construction d'ossature version décembre 2009 Mise en œuvre CFC dans les

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE

Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile. François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Les chariots élévateurs et les palettiers: Une relation pas toujours facile François Fontaine, ing., CSST Pierre Bouliane, ASTE Source: www.link51.co.uk 2 Cherchez l erreur 3 4 5 Comment se produit un

Plus en détail

bien Construire EN BRIQUE GUIDE Des bonnes pratiques amélioration des conditions de travail sur chantier

bien Construire EN BRIQUE GUIDE Des bonnes pratiques amélioration des conditions de travail sur chantier bien Construire EN BRIQUE GUIDE Des bonnes pratiques amélioration des conditions de travail sur chantier Page 2 Page 3 3 4 5 5 6 7 8 8 9 9 10 11 12 Page 13 13 15 17 17 18 20 22 26 28 29 30 31 Page 32 PRÉAMBULE

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

Système de Coffrage professionnel. Flexible, rapide, sûre et efficace

Système de Coffrage professionnel. Flexible, rapide, sûre et efficace Système de Coffrage professionnel Flexible, rapide, sûre et efficace Système de Coffrage RATEC. Des combin Pour des coffrages manuels ou robotisés. Les systèmes de coffrage RATEC sont utilisés maintenant

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 02 14 Le maçon à son poste de travail Partie 1 : les plates-formes de travail La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maisons

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER Construire soi-même les éléments I 30 à I 120 E 30 à E 120 5 E 200 Chemin de câbles coupe-feu Construire soi-même les éléments I 0 à I 10 E 0 à E 10 5 E 00 Description Le système de chemin de câbles a été testé selon la norme DIN 410 partie 11 et partie 1 par l Institut

Plus en détail

Colonne cylindrique à paroi

Colonne cylindrique à paroi Colonnes cylindriques Paroi Des coffrages sont conçus spécialement pour les colonnes de forme cylindrique; ils sont fabriqués de plusieurs couches de papier fibre de haute qualité. Ces couches sont enroulées

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Système de Construction Support de Prévention

Système de Construction Support de Prévention La Prévention Système de Construction Support de Prévention Guide de Mise en œuvre Sécurisée des poutres KP1 Version n 1 La poutre sécurisée KP1 CORRESPONDANCES Des composants sécurisés à manipuler avec

Plus en détail

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION Fonction 1 Activités CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Tâches FABRICATION Contrôle et réception de l existant - Contrôler l état de l existant x - Effectuer les croquis

Plus en détail

Échafaudage modulaire Allround

Échafaudage modulaire Allround Échafaudage modulaire Le système flexible par excellence pour la construction, l industrie et l événementiel Système universel pour les constructions ordinaires, compliquées ou temporaires En acier galvanisé

Plus en détail

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER <> I 30 à I 120/E 30 à E 120 5 E 160

Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER <<Exclusif>> I 30 à I 120/E 30 à E 120 5 E 160 Chemin de câbles coupe-feu AESTUVER I 30 à I 0/E 30 à E 0 E 0 Description Le système de chemin de câbles AESTUVER «Exclusif» se compose d éléments droits et d éléments de diverses formes.

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Murs à coffrage intégré ou prémurs

Murs à coffrage intégré ou prémurs Fiche Prévention - E4 F 10 14 Murs à coffrage intégré ou prémurs Manutention, stockage, transport Les murs à coffrage intégré (MCI), communément appelés «prémurs» ou «bilames», sont des ouvrages préfabriqués

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE BRISE SOLEIL PLIANT

NOTICE TECHNIQUE BRISE SOLEIL PLIANT NOTICE TECHNIQUE BRISE SOLEIL PLIANT Pergola murale Pergola autoportante OUTILS NECESSAIRES : - clés Allen de 2,5/4/5 - clés plates de 13-1 perceuse, 1 forêt Ø4 acier, 1 forêt Ø4.2 acier, 1 taraud M5 et

Plus en détail

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842,

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, 21500 MONTBARD Tél. : 03.80.89.58.15 Fax : 03.80.92.09.67 Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, SOMMAIRE PAGES 1.Système KALEIS 1 à 5 2.Supports 5 à 10 3.Accessoires 11 à 18 4.Caractéristiques

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20 pour maçonnerie à isolation rapportée Un certain sens de la terre Coffre de baie à chaînage intégré COMPOSANTS EN TERRE CUITE POUR BAIES DESTINÉS À PROTÉGER

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

Travailler en toute sécurité dans les cages d ascenseurs

Travailler en toute sécurité dans les cages d ascenseurs Travailler en toute sécurité dans les cages d ascenseurs Sommaire 1 Risques 4 1.1 La cage d ascenseur du point de vue des spécialistes du bâtiment 4 1.2 La cage d ascenseur du point de vue du fabricant

Plus en détail

PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ

PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ CALEPIN DE CHANTIER PrOcÉdÉS d ISOLATION THErMIQUE EXTÉrIEUrE PAr ENdUIT SUr POLYSTYrÈNE EXPANSÉ NOVEMBRE 2015 - VERSION 1.0 NEUF RÉNOVATION AvANT-PrOPOS Programme PAcTE Le Programme d Action pour la qualité

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans le lycée d'enseignement professionnel Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Couverture de toit version décembre 09 Mise en œuvre CFC dans

Plus en détail

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux

Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Coffrage MBA pour ceintures et linteaux Une console d armature d un nouveau genre et un système d éléments à insérer les uns dans les autres pour fixer les barres d armature Le premier système de A à Z!

Plus en détail

PARAPLUIE ACIER 0,5 m

PARAPLUIE ACIER 0,5 m PARAPLUIE ACIER 0,5 m Manuel de montage et d'utilisation F06 Ce manuel doit impérativement être remis aux utilisateurs. Code : 3587B SOMMAIRE Pages Nomenclature des pièces 3 Chapitre : - Précautions de

Plus en détail

Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain

Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain Manuel - Campetto 4 distributeur électrique souterrain Mentions légales: GIFAS-ELECTRIC GmbH CH-9424 Rheineck www.gifas.ch Sous réserve d'erreurs et de modifications techniques. Ce manuel est propriété

Plus en détail

SERRURERIE ET SÉCURITÉ

SERRURERIE ET SÉCURITÉ IL S AGIT LE PLUS SOUVENT DE TRAVAUX DE GRANDE HAUTEUR. L OUVRAGE DATANT DE PLUS DE 10 ANS EN GÉNÉRAL, LES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ DES ACCÈS ET PLATEFORMES NE SONT PLUS ADAPTÉS, VOIRE PARFOIS MANQUANTS.

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS. Norme EN ISO 14122-3

NOTICE TECHNIQUE GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS. Norme EN ISO 14122-3 1 GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS Norme EN ISO 14122-3 2 GARDE-CORPS AUTOPORTANTS VECTACO DROIT, INCLINÉS, COURBÉS DÉFINITION Le garde-corps autoportant VECTACO est un système

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRANSPOSITION DE LA DIRETIVE EUROPEENNE (2001-45) ET FIXATION DE NOUVELLES MESURES (Décret 2004-924 du 1 er septembre 2004) 1 Les nouvelles dispositions Le décret n 2004-924

Plus en détail

CLEANassist Stockage. Dans le domaine du stockage, les systèmes

CLEANassist Stockage. Dans le domaine du stockage, les systèmes Stockage Dans le domaine du stockage, les systèmes à faible encombrement sont particulièrement demandés. Du stockage fermé dans l armoire STE en passant par l armoire de passage, l armoire de service/passage

Plus en détail

Guide de pose chantier

Guide de pose chantier Guide de pose chantier 1 Sommaire Préambule... 3 1 - DOMAINE D EMPLOI... 3 Domaine d emploi... 3 2 - Généralités sur les Duomurs... 4 Description générale... 4 2 - PLAN DE POSE... 5 La vue en plan... 5

Plus en détail

Dokaflex 1-2-4. Information à l attention de l utilisateur. Les techniciens du coffrage 09/2011. Instructions de montage et d utilisation.

Dokaflex 1-2-4. Information à l attention de l utilisateur. Les techniciens du coffrage 09/2011. Instructions de montage et d utilisation. 09/2011 Information à l attention de l utilisateur 999798003 fr, FR Instructions de montage et d utilisation Dokaflex 1-2-4 9720-337-01 Introduction Information à l attention de l utilisateur Dokaflex

Plus en détail

Bekafor Classic Montage. www.betafence.com

Bekafor Classic Montage. www.betafence.com Bekafor Classic Montage www.betafence.com Avant garde en matière de pose de clôture Vous désirez une clôture solide pour protéger votre propriété? Vous désirez une clôture qui souligne discrètement la

Plus en détail

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur.

Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail. pour des travaux temporaires en hauteur. Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur (M.B. 15.9.2005; errata: M.B. 22.8.2006) Sous-section I.- Champ d application et

Plus en détail

Instructions d installation et de montage

Instructions d installation et de montage Instructions d installation et de montage Gamme de fabrication Module Colisée Module avec cadre vissé Type Bureau Colisée Type de module Dimensions du module en état monté Dimensions du module en état

Plus en détail

Travaux sur les poteaux en bois des lignes électriques aériennes

Travaux sur les poteaux en bois des lignes électriques aériennes Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST Directive CFST N o 6506 Travaux sur

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO R.457 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Prévention des risques liés au montage, au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants Pour vous aider

Plus en détail

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Fiche technique fermacell AESTUVER Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Produit Panneaux de béton léger armé de fibres de verre,

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

Capteurs solaires FKC-1 Montage sur toits terrasses et façades

Capteurs solaires FKC-1 Montage sur toits terrasses et façades Notice de montage Pour le professionnel Capteurs solaires FKC- Montage sur toits terrasses et façades 63043970.0-.SD Lire attentivement avant montage SVP 6 70 65 75 (006/04) FR Généralités.................................................

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE 1 NOTICE DE POSE BLOCS A BANCHER «ISOLASUP SYSTEME» A) Préambule : 1) Le fabricant et l entrepreneur doivent rappeler aux architectes et aux Maîtres d ouvrages les spécificités

Plus en détail

ELEMENTS DE DEPART. Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS

ELEMENTS DE DEPART. Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS Tarifs 4 2006 ELEMENTS DE DEPART Socles de départ millimétrique R200 PROGRESS 00033512 353474 0010588 RCM 14 Socle à vis articulé 0,65 m 0,90 4,0 48 04201001 353474 0110301 RCM 14F Socle à vis fixe, débattement

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Mise en oeuvre de charpentes légères

Mise en oeuvre de charpentes légères Fiche de sécurité E7 F 01 87 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Mise en oeuvre de charpentes

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail