Un nouveau vaccin pour la prévention des problèmes respiratoires chez les bovins HV Ormstown 9 février 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un nouveau vaccin pour la prévention des problèmes respiratoires chez les bovins HV Ormstown 9 février 2012"

Transcription

1 Un nouveau vaccin pour la prévention des problèmes respiratoires chez les bovins HV Ormstown 9 février 2012 Paul Baillargeon DMV MSc Directeur des services vétérinaires

2 INFORCE 3 Un nouveau vaccin Virus vivant modifié pour administration intranasale Efficacité démontrée pour : Prévenir la maladie causée par le BRSV Aider à prévenir la maladie causée par le IBR et le PI3 Sécuritaire pour toutes les classes de bovins incluant les très jeunes veaux et les vaches gestantes.

3 Les problèmes respiratoires sont importants chez les génisses ± 50% des mortalités après le sevrage (NAHMS 2007) La «pneumonie» chez les génisses (Stanton JDS 2011) risque d élimination avant 1 er vêlage Retard de croissance (16.3 kg à la saillie) => Retard de 3 semaines à la 1 ère saillie et au vêlage risque de dystocie au 1 er vêlage

4 LA «PNEUMONIE»? 4

5 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Facteurs de risque BACTÉRIES Mycoplasma A. pyogenes, etc. P. multocida, Histophilus 1. IBR 2. BVD 3. BRSV 4. PI3 5. Etc Virus M. haemolytica Jours de l épisode

6 Comment ça se passe? Manheimia haemolytica Pasteurella Multocida, Mycoplasma Histophilus somni

7 Comment ça se passe? IBR, PI3, brsv BVD

8 Comment ça se passe?

9 Comment ça se passe? 9

10 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Mycoplasma A. pyogenes, etc. BACTÉRIES P. multocida, Histophilus 1. IBR 2. BVD 3. BRSV 4. PI3 5. Etc Virus M. haemolytica Jours de l épisode

11 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Mycoplasma A. pyogenes, etc. BACTÉRIES P. multocida, Histophilus 1. IBR 2. BVD 3. BRSV 4. PI3 5. Etc Virus M. haemolytica Jours de l épisode

12 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Mycoplasma A. pyogenes, etc. BACTÉRIES P. multocida, Histophilus 1. IBR 2. BVD 3. BRSV 4. PI3 5. Etc Virus M. haemolytica Jours de l épisode

13 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Mycoplasma A. pyogenes, etc. BACTÉRIES P. multocida, Histophilus 1. IBR 2. BVD Virus 3. BRSV 4. PI3 5. Etc EXCEDE M. haemolytica Jours de l épisode

14 Complexe Respiratoire Bovin (CRB) Mycoplasma A. pyogenes, etc. BACTÉRIES P. multocida, Histophilus M. haemolytica 1. IBR 2. BVD Virus 3. BRSV 4. PI3 5. Etc Draxxin Jours de l épisode

15 En résumé Les problèmes respiratoires sont causés par: Plusieurs virus et plusieurs bactéries Le virus syncytial bovin (brsv) est: Le virus le plus important chez les jeunes Le point faible de la vaccination des troupeaux

16 La vaccination pour les infections virales du système respiratoire Plus efficace en administration intra-nasale Développe l immunité localement dans les voies respiratoires Immunité apparait malgré les anticorps maternels Sécuritaire pour les très jeunes veaux

17 Infections expérimentales avec brsv Dr. John Ellis, U. Saskatoon Pour prouver l efficacité de la vaccination intra-nasale Age des veaux (témoins/ expérimentaux) Inforce 3 (ou non) Infection expérimentale Nécropsies 3-8 jours (10/19) J-0 (1ml/narine) J48 ou J56 J56 ou J semaines (10/18) J-0 (2ml / 1 narine) J21 J29

18 % surface pulmonaire avec lésions à la suite d une infection expérimentale avec brsv 60% 50% 40% 44% 58% 48% 30% 20% 25% Non vaccinés (n=10) Vaccinés (n=20) 10% 0% 14% 6% INFORCE 3-8j INFORCE 6-8 sem Bovishield 20

19 % surface pulmonaire avec lésions à la suite d une infection expérimentale avec brsv 60% 50% 40% 44% 58% 48% 30% 20% 25% Témoins (n=20) Vaccinés (n=40) 10% 0% 14% 6% INFORCE 3-8 J INFORCE 6-8 sem Bovishield 21

20 % surface pulmonaire avec lésions à la suite d une infection expérimentale avec brsv % de la surface des poumons affectée par des lésions visibles Age des veaux (témoins/ expérimentaux) INFORCE 3 Bovi-Shield Gold jours 6-8 semaines jours (10/19) (10/18) (20/40) Étendue des lésions pulmonaires 43.8% vs 13.5% 57.6% vs 5.8% 47.5% vs 25% 22

21 % mortalité dans les 8 jours suivant l infection expérimentale avec brsv 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 100% INFORCE 3-8 J 90% INFORCE 6-8 Sem 64% Bovishield Témoins (n=20) Vaccinés (n=40) 23

22 % mortalité dans les 8 jours suivant l infection expérimentale avec brsv % mortalité dans les 8 jours suivant l infection expérimentale Age des veaux (témoins/ expérimentaux) INFORCE 3 Bovi-Shield Gold jours 6-8 semaines jours (10/19) (10/18) (10/20) Mortalités 100% vs 0% 90% vs 0% 64% vs 5-17% 24

23 INFORCE 3 En résumé Prévient la mortalité à 100% pour plus de 3 mois après la vaccination Efficace en présence d anticorps maternels Sécuritaire: Pour les veaux dès la naissance Pour les vaches gestantes Pour les animaux stressés Disponible en format «1 dose» pour permettre la vaccination individuelle des génisses

24 Consulter votre vétérinaire pour le développement d un programme de vaccination adapté à votre troupeau

25 Protocole de vaccination pour les infections virales respiratoires Veaux et taures (reproducteur) 0-3 JOURS 3MOIS PRÉ-SAILLIE INFORCE 3 Bovi-Shield GOLD FP 5* Bovi-Shield GOLD FP5* Vaches RAPPEL ANNUEL Bovi-Shield GOLD FP5 * CattleMaster Gold FP5 peut être utilisé avec rappel à la 1 ère vaccination 28

26 De quoi auront l air les protocoles de vaccination pour les maladies respiratoires avec INFORCE 3? Statut inconnu, transport, exposition, etc.. Divers Veaux stressés sans statut vaccinal 1 INFORCE 3 Vaches/ taures en transition 1 1 Études cliniques en cours pour clarifier ces questions 29

27 A retenir La vaccination n est qu un des éléments responsables de la pneumonie (CRB) Le virus Syncytial Bovin (BRSV) est un joueur important chez les jeunes L efficacité inédite de INFORCE 3 pour le brsv jouera un rôle important pour prévenir la «pneumonie» des jeunes 30

La vaccination en production Vache- Veaux

La vaccination en production Vache- Veaux La vaccination en production Vache- Veaux Paul Baillargeon DMV MSc Chef des services techniques bovins 25 janvier 2014 Plan de présentation Ce qu il faut savoir sur: L immunité Leur manipulation et entreposage

Plus en détail

des problèmes respiratoires sont-ils tous pareils? Paul Baillargeon DMV, MSC

des problèmes respiratoires sont-ils tous pareils? Paul Baillargeon DMV, MSC Les antibiotiques pour le traitement t des problèmes respiratoires sont-ils tous pareils? Paul Baillargeon DMV, MSC Chef des services vétérinaires (Ruminants) 1 Plan de discussion 1. Les antibiotiques

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DE PHARMACOVIGILANCE VETERINAIRE. RAPPORT D EXPERTISE DE PHARMACOVIGILANCE relatif à l AVIS CNPV 27 du 04/12/2007

COMMISSION NATIONALE DE PHARMACOVIGILANCE VETERINAIRE. RAPPORT D EXPERTISE DE PHARMACOVIGILANCE relatif à l AVIS CNPV 27 du 04/12/2007 COMMISSION NATIONALE DE PHARMACOVIGILANCE VETERINAIRE RAPPORT D EXPERTISE DE PHARMACOVIGILANCE relatif à l AVIS CNPV 27 du 04/12/2007 Etude des données relatives à l'innocuité à la suite de l administration

Plus en détail

LA VACCINATION CONTRE LES AFFECTIONS RESPIRATOIRES CHEZ LES BOVINS. Vaccins bactériens

LA VACCINATION CONTRE LES AFFECTIONS RESPIRATOIRES CHEZ LES BOVINS. Vaccins bactériens Folia veterinaria LA VACCINATION CONTRE LES AFFECTIONS RESPIRATOIRES CHEZ LES BOVINS Vaccins bactériens Les bronchopneumonies infectieuses représentent les pathologies les plus fréquemment rencontrées

Plus en détail

Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau

Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau Enquête préalable à la mise en place ou à l adaptation d un plan d élimination du BVD-V à l échelle d un troupeau Coordonnées du détenteur : Coordonnées du vétérinaire : Dr Tél. : Tél. : N de troupeau

Plus en détail

Pathologie respiratoire en élevage bovin

Pathologie respiratoire en élevage bovin Pathologie respiratoire en élevage bovin La meilleure solution pour éviter les problèmes respiratoires et leur cortège de frais de soins, de présence de non valeurs économiques, de bons d équarrissage

Plus en détail

Demande d obtention d un statut IBR Partie 1 Informations générales et choix de la stratégie

Demande d obtention d un statut IBR Partie 1 Informations générales et choix de la stratégie Partie 1 Informations générales et choix de la stratégie Coordonnées du détenteur : Coordonnées du vétérinaire : Tél. : Tél. : N de (ou collez ici l étiquette Sanitel du troupeau) Date :.. INFORMATIONS

Plus en détail

Mine d or (Gold Mine) Gestion Systématique du troupeau de bovin de boucherie

Mine d or (Gold Mine) Gestion Systématique du troupeau de bovin de boucherie Mine d or (Gold Mine) Gestion Systématique du troupeau de bovin de boucherie La méthode a été développé en Alberta il y a quelques année.cette façon de faire est le résultat de plusieurs constat fait sur

Plus en détail

Bovilis BVD L essentiel du contrôle de la Diarrhée Virale Bovine/ Maladies des Muqueuses

Bovilis BVD L essentiel du contrôle de la Diarrhée Virale Bovine/ Maladies des Muqueuses Bovilis BVD L essentiel du contrôle de la Diarrhée Virale Bovine/ Maladies des Muqueuses La protection fœtale démontrée La BVD: Une pathologie à impact économique considérable La Diarrhée Virale Bovine/

Plus en détail

Dans ce numéro. Hiver

Dans ce numéro. Hiver 2013 Hiver Photo : Sylvain Fleurant Dans ce numéro Entre vous et moi : L engagement La Coop Avant la mise au pâturage, l alimentation de dérobée. Utile et nécessaire pour pallier une production laitière

Plus en détail

L impact économique de votre régie de la reproduction

L impact économique de votre régie de la reproduction Colloque sur la santé des troupeaux laitiers 2012 Dr Paul Baillargeon, m.v., M.Sc. - Pfizer Dr Jean Durocher, m.v., M.Sc. - Valacta René Roy, agroéconomiste - Valacta Occupation professionnelle : a) Producteur

Plus en détail

La prévention de la diarrhée des veaux, c'est aussi une question d'immunité. Dr. Paul Baillargeon DMV, MSc Pfizer Santé Animale

La prévention de la diarrhée des veaux, c'est aussi une question d'immunité. Dr. Paul Baillargeon DMV, MSc Pfizer Santé Animale La prévention de la diarrhée des veaux, c'est aussi une question d'immunité Dr. Paul Baillargeon DMV, MSc Pfizer Santé Animale 2010 Plan de la présentation Importance de la diarrhée des veaux Agents responsables

Plus en détail

Etude des effets indésirables à la suite de l administration du vaccin Bovilis Bovigrip

Etude des effets indésirables à la suite de l administration du vaccin Bovilis Bovigrip COMMISSION NATIONALE DE PHARMACOVIGILANCE VETERINAIRE RAPPORT D EXPERTISE DE PHARMACOVIGILANCE relatif à l AVIS CNPV 28 du 04/12/2007 Etude des effets indésirables à la suite de l administration du vaccin

Plus en détail

Les fondements de la démarche diagnostique des avortements en série dus au virus BVD

Les fondements de la démarche diagnostique des avortements en série dus au virus BVD Annexe 4 Les fondements de la démarche diagnostique des avortements en série dus au virus BVD Remarque générale : par sérologie on entend recherche sérologique par technique ELISA des anticorps anti P80

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE, solution injectable pour bovins et ovins 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Par ml : Substance active: Florfénicol

Plus en détail

La diarrhée virale bovine Maladie des muqueuses (BVD-MD) : quelques réponses à vos questions

La diarrhée virale bovine Maladie des muqueuses (BVD-MD) : quelques réponses à vos questions La diarrhée virale bovine Maladie des muqueuses (BVD-MD) : quelques réponses à vos questions Par : André Désilets, D.M.V., M.Sc., I.P.S.A.V. Laboratoire de pathologie animale - Nicolet MAPAQ, Centre québécois

Plus en détail

ENVT 8/01/09

ENVT 8/01/09 Mycoplasmes Romain Volmer ENVT 8/01/09 r.volmer@envt.fr Classification des mycoplasmes Classe des Mollicutes : «bactéries à peau molle» Quatre ordres, dont celui des Mycoplasmatales l Mycoplasma Ureaplasma

Plus en détail

Rhino trachéite infectieuse bovine (IBR)

Rhino trachéite infectieuse bovine (IBR) -définition : Rhino trachéite infectieuse bovine (IBR) Maladie infectieuse, touche les bv. Maladie virale causée par un Herpes virus bovin de type 1 (bo HV 1) -manifestation : atteinte des voies respiratoires

Plus en détail

Estimation de la consommation volontaire de matière sèche (CVMS) des vaches et génisses Holstein

Estimation de la consommation volontaire de matière sèche (CVMS) des vaches et génisses Holstein Estimation de la consommation volontaire de matière sèche des vaches et génisses Holstein Par : Alain Fournier, agronome, M.Sc. Conseiller en productions bovine et laitière Direction régionale du Centre-du-Québec

Plus en détail

NOTICE Colmyc 100 mg / ml solution injectable pour bovins, porcins, ovins et caprins.

NOTICE Colmyc 100 mg / ml solution injectable pour bovins, porcins, ovins et caprins. NOTICE Colmyc 100 mg / ml solution injectable pour bovins, porcins, ovins et caprins. 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION

Plus en détail

Résultats 2015 des élevages suivis par Bovins croissance LA LIMOUSINE

Résultats 2015 des élevages suivis par Bovins croissance LA LIMOUSINE Résultats 2015 des élevages suivis par Bovins croissance LA LIMOUSINE 1 LES RESULTATS 2015: comparaison National BC- Elevage Conseil REPRODUCTION Elevage Conseil France Nombre de cheptels 175 2482 dont

Plus en détail

Bilan alimentaire en production laitière : méthode de calcul

Bilan alimentaire en production laitière : méthode de calcul Bilan alimentaire en production laitière : méthode de calcul Par : Brigitte Duval, agronome Conseillère en agroenvironnement Centre de services agricoles de Nicolet Pour commentaires : brigitte.duval@mapaq.gouv.qc.ca

Plus en détail

Élevage en groupe, en paire ou individuel? Dre Jodi Wallace, DVM, MSc Hôpital Vétérinaire Ormstown

Élevage en groupe, en paire ou individuel? Dre Jodi Wallace, DVM, MSc Hôpital Vétérinaire Ormstown Élevage en groupe, en paire ou individuel? Dre Jodi Wallace, DVM, MSc Hôpital Vétérinaire Ormstown Les bases du logement des veaux Des conditions de logement appropriées pour la santé et le bienêtre des

Plus en détail

La santé des veaux. Corinne Bähler Dr. med. vet. La santé des veaux

La santé des veaux. Corinne Bähler Dr. med. vet. La santé des veaux La santé des veaux Corinne Bähler Dr. med. vet. La santé des veaux Journée «veaux» le 17 octobre 2014 Corinne Bähler Copropriétaire d un atelier d engraissement (250 animaux) dans le canton de Lucerne

Plus en détail

Maîtriser la grippe récurrente en élevage porcin : apport d un outil de modélisation orienté pour l aide à la décision

Maîtriser la grippe récurrente en élevage porcin : apport d un outil de modélisation orienté pour l aide à la décision Maîtriser la grippe récurrente en élevage porcin : apport d un outil de modélisation orienté pour l aide à la décision CHARLIE CADOR, MATHIEU ANDRAUD, NICOLAS ROSE Conférence Anses, SPACE 13 Septembre

Plus en détail

Prévention et traitement de la diarrhée des veaux

Prévention et traitement de la diarrhée des veaux Prévention et traitement de la diarrhée des veaux Les 5 étapes du succès Les 5 étapes du succès Dans l élevage des veaux, la diarrhée des nouveau-nés est un problème largement répandu. Aux soins constants

Plus en détail

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin LA RHINOPNEUMONIE Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin mhamon@cvem.fr LES HERPESVIRUS Famille de virus provoquant des maladies chez l homme et l animal (varicelle et zona, mononucléose, IBR, Maladie

Plus en détail

La taille des vaches

La taille des vaches La taille des vaches Est-ce que plus gros c est mieux? Tendence à choisir des plus grosses vaches Des taures en santé grandissent mieux Un retard de croissance nuit à la production Les expositions exigent

Plus en détail

BVD / Maladie des muqueuses

BVD / Maladie des muqueuses Ce document est propriété intellectuelle du GDS 63. 1 La BVD (Bovine viral diarrhéa) est une maladie virale. Il n existe donc pas de traitement. Il existe plusieurs souches de virus, plus ou moins pathogènes.

Plus en détail

Alternatives pour loger mes taures. Plan de présentation

Alternatives pour loger mes taures. Plan de présentation Alternatives pour loger mes taures Présentée par Valérie Tremblay, agr Préparé par GCA Chaudière-Etcheminet mise à jour par GCA Lotbinière-Nord Plan de présentation Besoins de construire une étable à taure

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Floron 300 mg/ml solution injectable pour bovins et porcins 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque ml contient

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1/7 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Baytril Max 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Par ml: Principe actif: Enrofloxacine 100 mg Excipients:

Plus en détail

guide la vaccination du cheval

guide la vaccination du cheval guide de la vaccination du cheval Pourquoi faut-il vacciner votre cheval? page 3 la grippe équine page 5 la rhinopneumonie équine page 7 le tétanos chez le cheval page 9 la rage équine page 11 Pourquoi

Plus en détail

Diagnostic d ambiance bâtiment

Diagnostic d ambiance bâtiment Diagnostic d ambiance bâtiment Visite de bâtiment Maladies respiratoires Cyrielle MARZIN-BRIAT Service de Médecine des Animaux d Elevage 1 Séminaires de MAE - Nantes, France PLAN Introduction Poser un

Plus en détail

Bernard Doré, agronome Conseiller membre du Groupe Bovi-Expert Soirée Production bovine 2016, Saguenay Lac St-Jean Saint-Bruno, 17 novembre 2016

Bernard Doré, agronome Conseiller membre du Groupe Bovi-Expert Soirée Production bovine 2016, Saguenay Lac St-Jean Saint-Bruno, 17 novembre 2016 En préparation de l hiver et du prochain vêlage Bernard Doré, agronome Conseiller membre du Groupe Bovi-Expert Soirée Production bovine 2016, Saguenay Lac St-Jean Saint-Bruno, 17 novembre 2016 Plan de

Plus en détail

Cas clinique : prévention de la rage après morsure animale. Dr A TOUMI Service des Maladies Infectieuses EPS F Bourguiba Monastir

Cas clinique : prévention de la rage après morsure animale. Dr A TOUMI Service des Maladies Infectieuses EPS F Bourguiba Monastir Cas clinique : prévention de la rage après morsure animale Dr A TOUMI Service des Maladies Infectieuses EPS F Bourguiba Monastir Un homme de 45 ans, berger, vient consulter 1 heure après avoir été mordu

Plus en détail

«la rhinotrachéite infectieuse»

«la rhinotrachéite infectieuse» Fiche technique n 4 2 ème édition L herpèsvirose féline, «la rhinotrachéite infectieuse» L herpèsvirus félin (agent de la rhinotrachéite infectieuse féline) fait partie des agents impliqués dans le syndrome

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT VETERINAIRE: FLOXADIL 100 mg/ml solution injectable pour bovins et porcs. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE: Un

Plus en détail

Les diarrhées néonatales chez les veaux

Les diarrhées néonatales chez les veaux Institut technique des élevages Les Zouines Baba Ali-BP03/A- Birtouta- Alger, Algérie Les diarrhées néonatales Les diarrhées néonatales chez les veaux BOUDOUMI Amna Docteur vétérinaire ; Station expérimentale

Plus en détail

La vaccination chez le chien

La vaccination chez le chien La vaccination chez le chien Pourquoi devrais-je faire vacciner mon chiot? La vaccination est un élément important pour favoriser la santé et le bien-être à long terme de votre animal. En effet, les vaccins

Plus en détail

Bilan sanitaire d'élevage Allaitant

Bilan sanitaire d'élevage Allaitant Bilan sanitaire d'élevage Allaitant Coordonnées de l élevage Nom et raison sociale : n ede du cheptel : GAEC de demo 0000 n siret : Nom de l'éleveur ayant participé au bilan : M. DEMO Nombre d UMO : Période

Plus en détail

Monitoring de la température en temps réel pour la gestion des troubles respiratoires des jeunes bovins

Monitoring de la température en temps réel pour la gestion des troubles respiratoires des jeunes bovins Monitoring de la température en temps réel pour la gestion des troubles respiratoires des jeunes bovins Nathalie BAREILLE Bio-Agression, Epidémiologie et Analyse de Risque en Santé Animale Importance des

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Zulvac 1 Ovis suspension injectable pour ovins 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque dose de 2 ml

Plus en détail

Des exemples concrets de réussite dans le vache-veau

Des exemples concrets de réussite dans le vache-veau Des exemples concrets de réussite dans le vache-veau Samedi le 19 février 2005 Notre-Dame-du-Bon-Conseil Guy Lapointe, agronome MAPAQ, Direction régionale Outaouais-Laurentides 1 Vision des producteurs

Plus en détail

Immunité de la gestation et Immunité du nouveau né

Immunité de la gestation et Immunité du nouveau né Immunité de la gestation et Immunité du nouveau né Immunité de la gestation Pourquoi le fœtus n est-il pas rejeté par la mère? Trophoblaste: Tissu d origine fœtale, n exprimant pas les molécules du CMH

Plus en détail

PSE - ATELIER BOVINS D ENGRAISSEMENT

PSE - ATELIER BOVINS D ENGRAISSEMENT PSE - ATELIER BOVINS D ENGRAISSEMENT I - Dispositions à appliquer aux veaux laitiers futurs taurillons A- CONSEILS 1 -Avant l arrivée des veaux - Après le départ de la bande précédente : - enlèvement des

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Rotavec TM Corona Émulsion injectable pour bovins 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Par dose de 2ml: Principes

Plus en détail

Conseil Vaches Allaitantes

Conseil Vaches Allaitantes VA0 Conseil Vaches Allaitantes Ce service s adresse aux éleveurs qui souhaitent un suivi global de leur troupeau allaitant pour améliorer les performances de leurs animaux Le service repose sur :. Le suivi

Plus en détail

L insémination artificielle, un outil à votre service. Pierre Desranleau Division des bovins de boucherie - CIAQ

L insémination artificielle, un outil à votre service. Pierre Desranleau Division des bovins de boucherie - CIAQ L insémination artificielle, un outil à votre service Pierre Desranleau Division des bovins de boucherie - CIAQ Le contexte québécois Marché de 15 000 à 20 000 doses par année 1,500 éleveurs ont acheté

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DU MEDICAMENT VETERINAIRE La Haute Marche Javené BP FOUGERES cedex

AGENCE NATIONALE DU MEDICAMENT VETERINAIRE La Haute Marche Javené BP FOUGERES cedex AGENCE NATIONALE DU MEDICAMENT VETERINAIRE La Haute Marche Javené BP 90203 35302 FOUGERES cedex RAPPORT PUBLIC D EVALUATION D UN MEDICAMENT VETERINAIRE PROCEDURE NATIONALE QUINOTRYL 100 MG/ML SOLUTION

Plus en détail

Les 10 commandements des bons soins au vêlage

Les 10 commandements des bons soins au vêlage Les 10 commandements des bons soins au vêlage Auteur (s) : Roger Carrier, dta Nom de l'auteur, Organisme, Adresse du site Internet de l'organisme Pour commentaires : roger.carrier@agr.gouv.qc.ca Cet article

Plus en détail

Bijsluiter FR versie Flumiquil 50% B. NOTICE

Bijsluiter FR versie Flumiquil 50% B. NOTICE B. NOTICE 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L'AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L'AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION DES LOTS, SI DIFFÉRENT Titulaire d'enregistrement

Plus en détail

MEDICAMENTS ANTIMICROBIENS: SENSIBILITE ET RESISTANCE AUX SUBSTANCES ANTIMICROBIENNES

MEDICAMENTS ANTIMICROBIENS: SENSIBILITE ET RESISTANCE AUX SUBSTANCES ANTIMICROBIENNES Folia veterinaria MEDICAMENTS ANTIMICROBIENS: SENSIBILITE ET RESISTANCE AUX SUBSTANCES ANTIMICROBIENNES Les médicaments antibactériens sont souvent indispensables dans la pratique de la médecine vétérinaire

Plus en détail

ÉQCMA. Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA Visiteurs à la ferme. Dr. Ghislain Hébert m.v.

ÉQCMA. Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA Visiteurs à la ferme. Dr. Ghislain Hébert m.v. ÉQCMA Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA Visiteurs à la ferme Dr. Ghislain Hébert m.v. 2013 Maladies d importance au Québec Laryngotrachéite infectieuse Mycoplasma

Plus en détail

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme, qu est ce que c est? Une des plus petites

Plus en détail

Module reproduction de DSA Laitier Vétérinaire version 10

Module reproduction de DSA Laitier Vétérinaire version 10 Module reproduction de DSA Laitier Vétérinaire version 10 Par Jérôme Carrier (AMVPQ), le 22 juin 2011 Objectif L objectif du module reproduction est de rassembler divers éléments d analyse de base en reproduction

Plus en détail

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES VEAUX ET DES JEUNES BOVINS

PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES VEAUX ET DES JEUNES BOVINS PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES VEAUX ET DES JEUNES BOVINS Plus connues sous le terme de grippes, ces maladies infectieuses et contagieuses sont le plus souvent d origine virale et se caractérisent chez les

Plus en détail

27 e Symposium sur les bovins laitiers. Vincent Caldwell Virginie Filteau Clinique Vétérinaire de Coaticook

27 e Symposium sur les bovins laitiers. Vincent Caldwell Virginie Filteau Clinique Vétérinaire de Coaticook sur les bovins laitiers La reproduction sans censure: La vision d un vétérinaire de champ Vincent Caldwell Virginie Filteau Clinique Vétérinaire de Coaticook Résumé Qu est-ce qui se passe? La réalité du

Plus en détail

Kéfiplantes Buts visés Période d élevage Formule nº Utilisation

Kéfiplantes Buts visés Période d élevage Formule nº Utilisation Révision du 02.12.2009 - Page 1 sur 5 BREBIS OVINS Appétit, meilleur état général défenses de l agneau Atténue la pression parasitaire selon la coprologie A tout moment 0,25 à 0,5% de l eau ou 1% de l

Plus en détail

Les caliciviroses félines

Les caliciviroses félines Fiche technique n 2 2 ème édition Les caliciviroses félines Les calicivirus félins sont l une des causes du syndrome coryza* du chat, mais peuvent aussi être à l origine de symptômes trés variés. Etiologie*

Plus en détail

Saillir ses vaches. comment s y prendre en 2012

Saillir ses vaches. comment s y prendre en 2012 Saillir ses vaches comment s y prendre en 2012 Journée partenaires en production laitière Saint-Joseph-de-Beauce 21 novembre 2012 Saint-Henri 22 novembre 2012 Dr Jean Durocher m.v., M.Sc. - Valacta Évaluer

Plus en détail

BOVIGRIP. Bovilis. Intervet S.A. - B.P. 17144 49071 BEAUCOUZE CEDEX Tél. : 02 41 22 83 83 - Fax : 02 41 22 83 15

BOVIGRIP. Bovilis. Intervet S.A. - B.P. 17144 49071 BEAUCOUZE CEDEX Tél. : 02 41 22 83 83 - Fax : 02 41 22 83 15 RCS PARIS B 415 13 53 - Réf. : 2663-3/3 Bovilis BOVIGRIP. Composition : suspension injectable : virus respiratoire syncytial bovin, souche EV 98 : inactivé 1,98-4,16 unités VN, virus Parainfluenza 3 bovin,

Plus en détail

GUIDE POUR UN SUIVI DE LA CROISSANCE DES GÉNISSES. Observez vos génisses fréquemment!

GUIDE POUR UN SUIVI DE LA CROISSANCE DES GÉNISSES. Observez vos génisses fréquemment! GUIDE POUR UN SUIVI DE LA CROISSANCE DES GÉNISSES Observez vos génisses fréquemment! POUR MAXIMISER LA CROISSANCE ET SAILLIR Naissance Sevrage Pour maximiser la croissance des jeunes veaux : Soyez rigoureux

Plus en détail

La conduite du troupeau

La conduite du troupeau La conduite du troupeau 50 VA charolaises 52 PMTVA SAU 70 ha Prairies 55 ha 15 ha Céréales auto-conso. Reproduction Objectif : vêlages groupés du 1 er aout au 1 er novembre Nécessité de surveiller les

Plus en détail

Visite sur le terrain d une exploitation face à la problématique FCO

Visite sur le terrain d une exploitation face à la problématique FCO Visite sur le terrain d une exploitation face à la problématique FCO 1)Présentation de l exploitation L exploitation, c est: 265 ha de SAU 30 ha de céréales 235 ha d herbe 2 associés sur l exploitation

Plus en détail

Mise à jour du calendrier vaccinal chez un sujet âgé à l occasion d une visite aux urgences pour plaie tétanigène

Mise à jour du calendrier vaccinal chez un sujet âgé à l occasion d une visite aux urgences pour plaie tétanigène Mise à jour du calendrier vaccinal chez un sujet âgé à l occasion d une visite aux urgences pour plaie tétanigène Madame Angèle Martin est âgée de 78 ans. Elle est française. Elle consulte aux urgences

Plus en détail

Comment peut-on la contrôler?

Comment peut-on la contrôler? La mammite environnementale causée e par les Streptocoques: Comment peut-on la contrôler? Luc DesCôteaux Professeur clinicien Faculté de médecine vétérinaire Introduction Pourquoi les producteurs sont-ils

Plus en détail

Étude des facteurs de risque associés aux infections respiratoires chez les génisses laitières de remplacement au Québec

Étude des facteurs de risque associés aux infections respiratoires chez les génisses laitières de remplacement au Québec 30 e «La relève, c est notre avenir!» Le jeudi 7 décembre 2006 Étude des facteurs de risque associés aux infections respiratoires chez les génisses laitières de remplacement au Québec David FRANCOZ, DMV,

Plus en détail

Se servir du lait pour l analyse de l état sanitaire et reproducteur

Se servir du lait pour l analyse de l état sanitaire et reproducteur Se servir du lait pour l analyse de l état sanitaire et reproducteur Neil Petreny CanWest DHI Le 7 novembre 2012 Non seulement le lait est l aliment le plus parfait de la nature 1 il est de plus en plus

Plus en détail

Problématiques de santé en élevage

Problématiques de santé en élevage Problématiques de santé en élevage porcin Isabelle Corrégé Introduction Santé et maladies en élevages de porc Problématiques à travers l exemple des antibiotiques Qu est-ce que la santé? La santé = indemne

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1/5 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Nobilis Rismavac + CA 126 Suspension cellulaire congelée et solvant pour suspension injectable. 2. COMPOSITION

Plus en détail

ÉQCMA. Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA. Conducteurs de véhicules de services. Dr. Ghislain Hébert m.v.

ÉQCMA. Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA. Conducteurs de véhicules de services. Dr. Ghislain Hébert m.v. ÉQCMA Connaître et reconnaître les maladies ciblées pour une intervention de l ÉQCMA Conducteurs de véhicules de services Dr. Ghislain Hébert m.v. 2013 Maladies d importance au Québec Laryngotrachéite

Plus en détail

L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE

L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE Amendement au Plan de l Elimination de la Rougeole en Belgique L ELIMINATION DE LA RUBEOLE EN BELGIQUE Octobre 2006 Le Comité pour l Elimination de la Rougeole et de la Rubéole en Belgique 2 INTRODUCTION

Plus en détail

Maitriser l alimentation pour optimiser la réussite à l IA

Maitriser l alimentation pour optimiser la réussite à l IA Maitriser l alimentation pour optimiser la réussite à l IA HOMAND Julien nutritionniste CA 52 le 18/02/15 La reproduction : une nécessité économique! Pour faire du lait, il faut un veau Une faible fertilité/fécondité

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT DORAFLOX 25 MG/ML RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. Dénomination du médicament vétérinaire DORAFLOX 25 mg/ml SOLUTION BUVABLE POUR VEAUX 2. Composition qualitative et quantitative Un ml contient:

Plus en détail

Acidose subaigüe du rumen

Acidose subaigüe du rumen e De fibres et d eau fraîche e Prochain conférencier Éric Martineau e L acidose subaigüe du rumen de quoi donner des ulcères d estomac! L acidose subaigüe du rumen de quoi vous donner des ulcères d estomac!

Plus en détail

Contre quelles maladies nos

Contre quelles maladies nos Fiche technique n 7 Contre quelles maladies nos chiens sont-ils vaccinés? La vaccination est une des armes les plus efficaces dans la lutte contre certaines maladies infectieuses. En matière de médecine

Plus en détail

NOTICE Baytril 50 mg/ml solution injectable

NOTICE Baytril 50 mg/ml solution injectable B. NOTICE 1 NOTICE Baytril 50 mg/ml solution injectable 1. NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION

Plus en détail

Notre élevage vaches-veaux et la production de femelles F-1

Notre élevage vaches-veaux et la production de femelles F-1 Notre élevage vaches-veaux et la production de femelles F-1 Renaud Fortier Collaborateurs, Jean-Robert Tremblay t.a. et Anthony Fortier t.a. Journée de conférences agricoles Salle multifonctionnelle de

Plus en détail

LA BIOSÉCURITÉ DANS LES ÉLEVAGES BOVINS LAITIERS

LA BIOSÉCURITÉ DANS LES ÉLEVAGES BOVINS LAITIERS ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE D ALFORT Année 2013 LA BIOSÉCURITÉ DANS LES ÉLEVAGES BOVINS LAITIERS THÈSE Pour le DOCTORAT VÉTÉRINAIRE Présentée et soutenue publiquement devant LA FACULTÉ DE MÉDECINE DE CRÉTEIL

Plus en détail

Principe actif : Tylvalosine (sous forme de tartrate de tylvalosine)

Principe actif : Tylvalosine (sous forme de tartrate de tylvalosine) 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE Aivlosin 625 mg/g Granulés pour eau de boisson pour poulets 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Principe actif : Tylvalosine (sous forme de tartrate de

Plus en détail

Incidence des maladies

Incidence des maladies Incidence des maladies Les vaccins ont contribué à la réduction spectaculaire du nombre de personnes malades et de décès provoqués par ces microbes ou virus. L effort vaccinal doit être maintenu afin d

Plus en détail

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Varicelle et grossesse Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Epidémiologie, physiopathologie Maladie infectieuse fréquente et le plus souvent bénigne 90% de la population de plus de

Plus en détail

Engraissement bovins

Engraissement bovins Version du 19/11/2007 Engraissement bovins INTRODUCTION L activité «Engraissement» peut concerner plusieurs productions (Bovins, Ovins, Caprins, Porcins, Volailles). Dans le texte ci-dessous nous ne traitons

Plus en détail

1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE. Duvaxyn IE Plus T 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE. Duvaxyn IE Plus T 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Substances actives: Virus de la grippe, inactivé, souche A Equi/1 Prague H7N7 15 mcg HA Virus de la grippe, inactivé,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. CEFOKEL 50 mg/ml, suspension injectable pour porcins et bovins.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. CEFOKEL 50 mg/ml, suspension injectable pour porcins et bovins. RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE CEFOKEL 50 mg/ml, suspension injectable pour porcins et bovins. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Un ml de suspension

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. UNISTRAIN PRRS lyophilisat et solvant pour suspension injectable pour porcins.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. UNISTRAIN PRRS lyophilisat et solvant pour suspension injectable pour porcins. RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE lyophilisat et pour suspension injectable pour porcins. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Contenu de chaque dose:

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES AGNEAUX EN ATELIER D'ENGRAISSEMENT

MAÎTRISE DE LA PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES AGNEAUX EN ATELIER D'ENGRAISSEMENT Fiche n 64 OVINE 1 RESPIRATOIRE Commission OVINE Jean-Louis PONCELET Pneumonies Bactério. - Viro. Antibiotiques Vaccins Novembre 2004 MAÎTRISE DE LA PATHOLOGIE RESPIRATOIRE DES AGNEAUX EN ATELIER D'ENGRAISSEMENT

Plus en détail

AVIS DE VACCINATION POUR LES ÉLEVAGES PORCINS DANS LE CADRE D UNE HYGIÈNE ET D UNE BIOSÉCURITÉ OPTIMALES DE L EXPLOITATION

AVIS DE VACCINATION POUR LES ÉLEVAGES PORCINS DANS LE CADRE D UNE HYGIÈNE ET D UNE BIOSÉCURITÉ OPTIMALES DE L EXPLOITATION AVIS DE VACCINATION POUR LES ÉLEVAGES PORCINS DANS LE CADRE D UNE HYGIÈNE ET D UNE BIOSÉCURITÉ OPTIMALES DE L EXPLOITATION Première édition, 2016 Contexte Dans le cadre d un usage rationnel et réduit des

Plus en détail

Vaccination des professionnels de santé

Vaccination des professionnels de santé Vaccination des professionnels de santé Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France Priorités pour les personnes responsables de la prévention du risque nosocomial? Evidente = mise en œuvre des moyens nécessaires

Plus en détail

Bovins du Québec, Mai 2007

Bovins du Québec, Mai 2007 Bovins du Québec, Mai 2007 Deuxième article de deux VOS VACHES MANGENT-ELLES VOS PROFITS? *Pierre Desranleau Cet article fait suite à celui publié dans le dernier Bovins du Québec qui mettait l'emphase

Plus en détail

Directives journal des traitements / saisie des données de santé

Directives journal des traitements / saisie des données de santé Directives journal des traitements / saisie des données de santé Braunvieh Schweiz Chamerstrasse 56 6300 Zoug Tél. 041 729 33 11 Fax 041 729 33 77 info@braunvieh.ch www.braunvieh.ch L Ordonnance sur les

Plus en détail

(Conférence donnée dans le cadre de la journée provinciale d information pour les producteurs naisseurs de la FPPQ, 21 novembre 2001)

(Conférence donnée dans le cadre de la journée provinciale d information pour les producteurs naisseurs de la FPPQ, 21 novembre 2001) INTRODUCTION LA GESTION SANITAIRE DES ÉLEVAGES REPRODUCTEURS ET DES CENTRES D INSÉMINATION ARTIFICIELLE André Broes, D.M.V., Ph.D. Centre de développement du porc du Québec inc. (CDPQ) (Conférence donnée

Plus en détail

JOURNÉES AFVAC -ELEVEURS 6/12/2006 BORDEAUX. Gestion de l herpèsvirose en chatterie : Intérêt d une supplémentation en lysine

JOURNÉES AFVAC -ELEVEURS 6/12/2006 BORDEAUX. Gestion de l herpèsvirose en chatterie : Intérêt d une supplémentation en lysine JOURNÉES AFVAC -ELEVEURS 6/12/2006 BORDEAUX Gestion de l herpèsvirose en chatterie : Intérêt d une supplémentation en lysine Elise Malandain, DVM, MSc, Recherche et Développement, Communication Scientifique

Plus en détail

Impacts et facteurs de risque de la mammite clinique et sous clinique chez des troupeaux de moutons de boucherie du Québec*

Impacts et facteurs de risque de la mammite clinique et sous clinique chez des troupeaux de moutons de boucherie du Québec* Impacts et facteurs de risque de la mammite clinique et sous clinique chez des troupeaux de moutons de boucherie du Québec* Julie Arsenault, Pascal Dubreuil, Denise Bélanger Faculté de médecine vétérinaire

Plus en détail

Ajout d une 2 e dose de vaccin contre la varicelle au calendrier de vaccination des enfants âgés de 4 à 6 ans

Ajout d une 2 e dose de vaccin contre la varicelle au calendrier de vaccination des enfants âgés de 4 à 6 ans La vaccination, la meilleure protection Ajout d une 2 e dose de vaccin contre la varicelle au calendrier de vaccination des enfants âgés de 4 à 6 ans Questions et réponses à l intention des intervenants

Plus en détail

UNE GAMME COMPLÈTE. adaptée à vos besoins

UNE GAMME COMPLÈTE. adaptée à vos besoins UNE GAMME COMPLÈTE adaptée à vos besoins LES VACCINS AVIAIRES MALADIE DE MAREK MD-VAC LYO. Vaccin vivant lyophilisé.. Vaccination couvoir. POULVAC Marek CVI+HVT. Vaccin congelé.. Vaccination couvoir. POULVAC

Plus en détail

Rota : vaccin contre le rotavirus

Rota : vaccin contre le rotavirus 10.1.5 : vaccin contre le rotavirus Composition Deux vaccins oraux à virus vivant atténué contre les gastroentérites causées par le rotavirus sont distribués au Canada : rix (GlaxoSmithKline) et Teq (Merck).

Plus en détail

Bilan des effets indésirables rapportés après vaccination contre la FCO, sérotype 1 et sérotype 8 au 31/08/2009

Bilan des effets indésirables rapportés après vaccination contre la FCO, sérotype 1 et sérotype 8 au 31/08/2009 26 octobre 2009 AGENCE NATIONALE DU MEDICAMENT VETERINAIRE Bilan des effets indésirables rapportés après vaccination contre la FCO, sérotype 1 et sérotype 8 au 31/08/2009 BILAN DES DECLARATIONS Nombre

Plus en détail