Thomas Piet Promotion A Parcours FETES. Stage réalisé chez AEROLIA Du 16 avril 2012 au 28 septembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thomas Piet Promotion 2012 3A Parcours FETES. Stage réalisé chez AEROLIA Du 16 avril 2012 au 28 septembre 2012"

Transcription

1 Thomas Piet Promotion A Parcours FETES Stage réalisé chez AEROLIA Du 16 avril 2012 au 28 septembre 2012 Mission : Automatisation du process de Contrôle Qualité Conception/Maquette Numérique Tuteurs de stage : Ange-Lise BOULAUD Stéphane ROUBY

2 Remerciements Je remercie tout d abord l équipe pédagogique de l Ecole Centrale Marseille pour son enseignement théorique tout au long de l année 2011/2012. Je remercie spécialement M. Fabien Anselmet, directeur de la formation apprentissage, et également mon tuteur pédagogique. Je tiens également à remercier tout particulièrement les personnes du service 1EC du bureau d études d Aerolia et 1EQ de la Qualité qui m ont aidé tout au long de mon stage de six mois et qui m ont fait vivre une expérience très enrichissante : Mme Ange-Lise Boulaud, ma tutrice de stage côté 1EQ, pour son accessibilité, son aide et ses conseils dans l avancement de mon projet, ainsi que pour le temps qu elle m a accordé dans la relecture de ce rapport et dans ma recherche d emploi. M. Stéphane Rouby, mon tuteur de stage côté 1EC, pour avoir facilité mon intégration et ma prise en main du sujet et pour avoir en permanence pris le temps de répondre à mes différentes questions. M. Bertrand Gannevat, pour sa disponibilité, sa gentillesse et son aide précieuse sur l aspect développement VBA de ma mission. M. Alain Bauer, pour les nombreuses connaissances qu il a su m apporter concernant les outils de travail du Bureau d Etudes et les subtilités des mondes de travail Aerolia, Airbus et Bombardier. Je remercie pour finir toutes les personnes qui travaillent sur le plateau d 1EC pour leur accueil et le temps qu elles ont su m accorder. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 2 sur 51

3 Résumé J ai eu l opportunité de pouvoir effectuer mon stage de fin d études au sein de l entreprise Aerolia d avril à septembre Aerolia a été créée au début de l année 2009 comme une filiale d EADS. En réalité c est un essaimage et le détourage d une partie d Airbus qui constituent les fondements de cette société. Aerolia est en charge de concevoir et de produire la pointe avant des avions de tous les programmes Airbus. La société tend maintenant à se développer sur de nouveaux programmes comme le Global 7000 et 8000 du constructeur canadien Bombardier. Dès mon arrivée au sein d Aerolia, mes tuteurs de stage m ont présenté l environnement de ma mission et m ont détaillé mon objectif principal : harmoniser les différentes listes de contrôle qualité utilisées chez Aerolia, au sein du Bureau d Etudes (Aerolia) à Toulouse, aussi bien concernant les contrôles («checks») de conception pure sous logiciel de CAO que concernant l intégration dans la maquette 3D globale de l avion. Après m être attaché dans un premier temps à appréhender mon environnement et les différentes listes de contrôles utilisées, je me suis attelé à la réalisation de mon principal livrable : une base de données recensant tous les checks satisfaisants à l ensemble de la qualité exigée non seulement chez le client mais également en interne chez Aerolia. J ai ainsi pu travailler en interaction avec les différents métiers du bureau d études, j ai bénéficié de leur accueil pour répondre à mes interrogations et j ai pu leur proposer des améliorations concernant l existant. J ai finalement pu fournir un livrable complet sous la forme d un fichier Excel comprenant l ensemble des lignes de contrôles impactant les différents métiers chez Aerolia, accompagné d une macro permettant le filtrage suivant le type de pièce, la maturité des données, le logiciel utilisé et le métier concerné. Ce fichier a maintenant vocation à remplacer les différentes listes utilisées jusqu alors et à évoluer avec l intégration de nouveaux programmes avions. Ce projet de fin d études a été enrichissant sur de nombreux points : il m a permis de découvrir les différents métiers du bureau d études et de comprendre en profondeur les impacts des contrôles qualité effectués en conception. De plus, j ai dû m organiser pour traiter, trier et classer les différentes feuilles de checks qui m ont été soumises dès mon arrivée, et qui regroupaient jusqu à 500 lignes de contrôles. Enfin j ai surtout apprécié de pouvoir réaliser une mission transverse en interaction avec les différents acteurs du bureau d études ainsi qu avec les personnes de la Qualité. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 3 sur 51

4 Abstract I have been given the opportunity to do my end-of-studies internship at Aeolia from April 2012 to September Aerolia was created from early 2009 onwards as a subsidiary of EADS. Actually it has been haved off from Airbus. The society is in charge of the nose fuselage for all Airbus programs. Nowadays, it tends to expand into new programs like Bombardier Global 7000 and Bombardier Global From my arrival at Aerolia, my training masters have described me the environment of my mission and detailed me the main goal I had to achieve : the automation of the different Quality Check Lists used in the Design Office of Aerolia in Toulouse, whether it concerned the pure Design checks under CAD sofwares or their integration within the tri-dimensional digital mock-up of the plane. First of all, I endeavoured to familiarize myself with the environment and with the different Checklists used, and then I began to carry out my main deliverable : a database containing all the checks satisfying to the whole quality requirements of the customer and also the internal ones at Aerolia. Thus, I have been able to work interacting with the different roles of the Design Office ; I could also benefit from their welcome to solve my problems and to suggest improvements concerning the existing tools. Finally, I was able to deliver an Excel workbook including all the check lines impacting the whole roles of the Design Office at Aerolia, with a macro permitting to filter it according to type of part, the data maturity, the software used and the concerned role. This file is bound to replace the different checklists used until then and to be developed with the integration of new aircraft programs. The end-of studies project has been really enriching for several reasons : it allowed me to discover the different roles of the Design Office and to understand deeply the impacts of the Design Quality Checks. Moreover, I had to get myself organized with a view to managing, sorting out and classifying the different sheets I have been given when I arrived, which included more than 500 check lines. Finally, I especially appreciated to get assigned a cross-functional mission interacting with the different roles of the Design Office, and also with the persons of the Engineering Quality Department. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 4 sur 51

5 Glossaire A/C : AirCraft ADAP : As-Designed/As-Planned ADF : As DeFined BE : Bureau d Etudes BOM : Bill of Material (Nomenclature) cdmu : configured Digital Mock-Up (Maquette Numérique configure) CI : Configuration Item CN : Change Note CR : Change Request DARE : Development And Ramp-up Excellence (project) DDC : Definition Dossier Check DMU : Digital Mock-Up (Maquette numérique) DMUI : Digital Mock-Up Integrator DP : Design Principle (Principe Constructif) DQC : Design Quality Check DQCA : Design Quality Check Aerolia DQN : Design Query Note GRM : Geometrical Reference Mock-up KPI : Key Performance Indicator LO : Link Object MGY : Master GeometrY PLM : Product Life Management PRIMES : Product Related Information Management Enterprise System PS : Product Structure QCA : Quality Check Aerolia RSDP : Reference Structure Design Principle SAM : Space Allocation Mock-up SIDP : System Installation Design Principles T&P : Tubes & Pipes Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 5 sur 51

6 Sommaire Remerciements...2 Résumé...3 Abstract..4 Glossaire.5 Sommaire (Table des Matières).6 Introduction 7 1 ère Partie : Présentation de l entreprise..8 I- Le groupe EADS : un leader mondial. 8 II- Aerolia : une société jeune et ambitieuse..9 1) Histoire de la société 2) Implantation d Aerolia dans le monde 3) Gamme et Produits livrés par Aerolia 4) Une bonne santé financière 5) Culture et stratégie d Aerolia III- Un stage transverse entre le Bureau d Etudes et la Qualité 16 1) Le Bureau d Etudes 2) Le département Engineering Quality 2 ème Partie : Ma mission 20 I- Présentation de ma mission...20 A) Mon environnement de travail B) Objectifs,Tâches et Démarche II- Analyse de l existant : le référentiel Aerolia et le référentiel Client 23 1) Bien comprendre le «jargon» 2) Bien comprendre la problématique 3) Bien discerner les programmes, les types de pièces et les maturités 4) Bien discerner les rôles 5) Bien comprendre la structure des fichiers 6) Bien saisir le delta Aerolia/Airbus 7) Bien comprendre la signification des checks + Exemples III- Réalisation de mon livrable ) Idée initiale 2) Travail déjà réalisé en interne 3) Fusion de toutes les checklists et premières réunions 4) Création du Macrofichier 5) Matrice de correspondance 6) Etudes de cas : les plans d installation T&P A350, supports mobiles et nouvelles checklists T&P 7) Mise en fonctionnement du Macrofichier 8) Perspectives pour la suite Conclusion.. 43 Bibliographie..44 Annexes..45 Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 6 sur 51

7 Introduction Dans le cadre du deuxième semestre de ma troisième année de formation d ingénieur à l Ecole Centrale Marseille, une période de 6 mois était réservée à la réalisation d un stage de fin d études. L objectif principal de ce stage était révéler mes compétences et mes savoir-faire dans une mission concrète d ingénieur afin de faciliter mon passage vers un premier emploi. J ai eu l opportunité d effectuer entre avril et septembre 2012 un stage de sixmois chez Aerolia, sur le site de Toulouse, ayant pour sujet l automatisation des listes de contrôles Qualité Conception/Intégration Maquette. Cette mission avait pour objectif de créer, à partir des différentes listes de contrôle utilisées en interne (Aerolia) et chez le client (Airbus), une base de contrôle exhaustive devant permettre aux différents utilisateurs de l entreprise de pouvoir filtrer leur liste de checks. J ai donc été chargé dans un premier temps d analyser l existant puis de constituer mon livrable. Après avoir présenté la groupe EADS et plus particulièrement la société Aerolia, j introduirai le service auquel j ai été rattaché ainsi que le département de la Qualité avec lequel ma mission était transverse. Je m attarderai ensuite sur une présentation détaillée de l existant chez Aerolia avant d évoquer plus précisément ma mission, mon livrable et les différentes études de cas que j ai pu effectuer. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 7 sur 51

8 1 ère partie : Présentation de l entreprise I- Le groupe EADS : un leader mondial Le groupe, qui intervient dans le secteur de la défense, l aéronautique, le spatiale civile et militaire, se place dans le trio de tête du secteur avec les Américains Boeing et Lockheed Martin. Par ailleurs, il est le leader Européen sur le marché des hélicoptères à travers sa branche Eurocopter. Il se partage également la place de leader dans l aviation civile avec Boeing, par le biais de sa branche Airbus. Les 5 pôles du groupe EADS Le groupe EADS est organisé en 5 pôles : Airbus, le leader mondial de l aviation civile, Airbus Military, spécialisé dans la production d avions ravitailleurs, de missions et de transport, ou encore Eurocopter, le leader mondial de la construction d hélicoptères avec plus de 50 % de parts de marché. La fourniture de satellites, de lanceurs et de services spatiaux est assurée par la division Astrium. Enfin, Cassidian, le pôle de Défense & Sécurité, est chargé de la fabrication de systèmes de missiles, de défense et de communication. EADS réalise 44% de son chiffre d affaires en Europe, où il emploie 95% de ses effectifs. Celui-ci connaît une progression constante depuis la création du groupe (voir graphique ci-dessous). Les sites de production se concentrent en France, en Allemagne, en Espagne et en Chine. Le plus important est celui de Toulouse Blagnac. Le groupe possède des bureaux commerciaux dans le monde entier, notamment en Amérique du Nord. Les résultats du groupe demeurent principalement influencés par la division Airbus, qui réalise 66 % du CA total en Le groupe EADS est l une des plus grandes entreprises européennes, et est incontestablement un modèle européen puisqu il s est construit autour de sociétés européennes. Sa diversité et son expertise Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 8 sur 51

9 technique font de cette entreprise le leader européen de l industrie aéronautique et spatiale. Evolution du chiffre d affaire d EADS depuis sa création II- Aerolia : une société jeune et ambitieuse 1) Histoire de la société Aerolia SAS est une société française, filiale à 100% d EADS, née de la volonté d AIRBUS de changer son modèle industriel. Aerolia a été créée au 1 er janvier 2009 et est aujourd hui un des leaders européens des aérostructures, leader en France. Aerolia bénéficie d une expérience de plus de 80 ans dans le domaine de l aérostructure comprenant la réalisation des pièces élémentaires, de sous-ensemble et d éléments constructifs de tous les avions de la famille Airbus. Notamment, le site de Méaulte a été crée en 1924 par Henry Potez et a participé à de nombreux programmes depuis Potez 25 et 63 jusqu au Concorde et à l Airbus A300 pour devenir aujourd hui le spécialiste de la pointe avant. 2) Implantation d Aerolia dans le monde Aerolia regroupe les anciens sites d Airbus de Méaulte et de Saint-Nazaireville, auxquels s ajoutent le site de Toulouse et des bureaux d études déportés en Allemagne et au Canada. Aerolia est également l actionnaire unique d une filiale basée en Tunisie qui produit des sous-ensembles et des ensembles constructifs. Enfin, Aerolia a annoncé le 28 juin 2012 l implantation prochaine au Québec de son usine d assemblage dédiée au nouveaux programmes du client Bombardier (voir II-3). Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 9 sur 51

10 Réseau d Aerolia à travers le monde Toulouse : Le site regroupe le siège social, les fonctions centrales (Directions techniques, Achats, Qualité, Ressource Humaines, etc) et le Bureau d Etudes. Saint-Nazaire : Une première unité de production est spécialisée dans l'étirage et l'usinage mécanique des grands panneaux de fuselage en 3D et des cadres structurels. L'usine de Saint-Nazaire est le seul acteur des aérostructures à avoir franchi le pas de l'usinage chimique à l'usinage mécanique. Ce nouveau processus apporte des améliorations significatives en termes de qualité et d'environnement. La seconde unité de production livre chaque jour pièces issues de profilés extrudés et de tôles fines. Une démarche de progrès permanent lui a permis d'optimiser continuellement ses processus pour satisfaire au mieux ses clients. L'intégration des traitements de surfaces et de la logistique dans les processus permet au site de Saint-Nazaire de livrer chaque année 3 millions de pièces. La troisième unité de production est spécialisé dans la réalisation des tuyauteries. Chaque année, elle produit tuyauteries cintrées, conduits soudés, et quelques 6000 sous-ensembles. Elle maîtrise des technologies innovantes telles que le cintrage des tuyauteries jusqu'au diamètre 228,6 mm, le soudage et le détourage au laser pour une grande variété de matériaux : alliages aluminium, titane, inox et inconel. Méaulte : Ce pôle d'excellence, d'une superficie de 47,5 hectares et d'un effectif de plus de 1350 salariés est spécialisé dans la fabrication des pointes avant de l'ensemble des avions de la famille Airbus (de l'a318 à l'a380, en passant par l'a400m et l A350 XWB). Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 10 sur 51

11 Pour répondre à la très haute technicité requise par le profil aérodynamique de la pointe avant et dans un constant souci d'accroître ses performances économiques et industrielles, Méaulte a développé et mis au point des technologies de pointe telles que l'usinage grande vitesse 4 et 5 axes avec alimentation robotisée, le rivetage automatique de sous-ensembles complexes et l'assemblage assisté par la mesure laser avec perçage et pose de fixations par robots. Une nouvelle unité Composite est entrée en service en novembre Elle est notamment destinée à la production des éléments composites de l'airbus A350 XWB. Aerolia est ainsi en mesure d'offrir à ses clients, le meilleur de la technologie métallique et composite. Tunis : Située à M'Ghira, au sud de la ville de Tunis, cette unité de production de m² est spécialisée dans l assemblage de sous-ensembles. Sa mise en œuvre représente un investissement de 30 M sur 5 ans. Dans le cadre de ce projet, Aerolia fédère un réseau de partenaires et de sous-traitants industriels en charge de la réalisation de pièces élémentaires, de tôleries, d outillages, de composites, ainsi que de traitements de surface. Implanté à proximité même d Aerolia, au sein d'un parc aéronautique de 20 hectares, ce réseau d entreprises partenaires représentera à terme 750 emplois et réduira les flux logistiques tout en contribuant à une meilleure performance économique de l ensemble industriel formé. 3) Gamme de Produits livrés par Aerolia Gamme des pointes avant livrées par Aerolia Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 11 sur 51

12 Aerolia est spécialisé dans la conception jusqu au service client de sousensembles de pointes avant : la sociétélivre des éléments pour tous les programmes actuels Airbus, les familles «Single Aisle» (A318, A319, A320 et A321), «Long Range» (A330, A330 GMF et A340), l A380 et l A400M. Aerolia produit également la pointe avant de l A350 XWB. Aerolia est également un partenaire de référence sur les sous-ensembles de Fuselage Central : Gamme des sous-ensembles de fuselage centraux livrés par Aerolia Aerolia propose également une offre complète sur l installation des systèmes : Gamme des installations systèmes livrées par Aerolia Enfin Aerolia est engagé depuis 2011 dans le développement et la production de fuselage central équipé des programmes Global 7000 & 8000 de Bombardier et fera valoir son expérience et ses compétences pour se positionner sur les futurs programmes aéronautiques. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 12 sur 51

13 Fuselage central équipé des programmes G ) Une bonne santé financière Aerolia a réalisé un chiffre d affaires de 864 millions d euros l année dernière, ce qui constitue une progression de 28% par rapport à A ce jour, Airbus représente encore 92% du portefeuille client. Ci-dessous le détail du Chiffre d Affaires en Non Série : 167 M$ Revenue 2010 Série : 818 M$ * Indice : 1 $ = 0,7 Les programmes séries regroupent les programmes Single Aisle, Long Range et A380. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 13 sur 51

14 5) Culture et stratégie d entreprise o Culture d Aerolia De la conception à la production, Aerolia s engage auprès de ses clients et les accompagne sur la voie de leur développement grâce à 3 valeurs clés qui fondent sa culture : BETTER pour l innovation et son amélioration continue : Le meilleur du composite et du métallique. Certifié POA (Production Organisation Agreement) et NADCAP (NADCAP : Qualification des procédés spéciaux pour l industrie aéronautique et efficaces en termes de coût.) Des efforts soutenus en R&D. FASTER pour la réactivité et la capacité d adaptation : Proximité avec les sites des clients. 7 partenaires regroupés au sein d un parc aéronautique. Maîtrise d'une chaîne d'approvisionnement mondiale. GREENER pour l éco-efficience des avions et la protection de l environnement : Certifié ISO (Système de Management Environnemental) Recyclages dès la phase de conception. Usinage Mécanique : Fin de l Usinage Chimique o Position d Aerolia sur le marché N 1 Français pour les aérostructures et N 2 mondial pour la conception et la réalisation des sous-ensembles de pointe avant, Aerolia est cependant confrontée à des concurrents directs (même technologie, même typologie de produit) tels que : Spirit, société américaine qui fabrique essentiellement la structure des avions Boeing, mais qui a aussi décroché une part importante sur l A350. Il figure comme le concurrent le plus important d Aerolia. Premium Aerotec (société allemande). o Stratégie d Aerolia à l horizon 2020 Les ambitions d Aerolia pour 2020 sont de devenir un acteur clé du top 3 mondial des aérostructures en : Satisfaisant ses clients actuels o Offrir les meilleures solutions technologiques o Proposer des solutions éco-efficientes tout au long de la vie du produit o Proposer des services clients à forte valeur ajoutée Atteignant une taille critique o Amortir les investissements et les dépenses en R&T o Proposer des sous-ensembles équipés de grande taille Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 14 sur 51

15 Proposant un portefeuille diversifié et une offre de produits élargie favorisant la croissance interne. Objectifs clients pour 2020 : o 50% Airbus o 25% Boeing o 25% Autres (Bombardier aéronautique, Dassault-Aviation, Embraer, Eurocopter, Piaggio Aero ) Vision client 2020 Pour cela deux stratégies sont envisageables : - La première, d ordre financier, consisterait à fusionner avec de grands fournisseurs d aérostructures afin d apporter aux clients des tronçons complets et équipés, et assurer une position de Super-Tiers-1. - La seconde, appliquée au bureau d études, consisterait à se rapprocher des grandes sociétés d ingénierie afin de peser sur le marché pour attaquer le marché nordaméricain et se diversifier en termes de client. Enfin, la ligne de route Aerolia impose aussi de viser une réduction des coûts récurrents des programmes A320, par modification de la conception produit et processus, afin de dégager des économies sur la base de coûts Aerolia. La stratégie d Aerolia consiste aussi à réduire les coûts de non-qualité en réduisant les retouches, les rebuts et les retours clients, et assurer la montée en cadence de la filiale tunisienne. La réussite de l A350 est aussi un élément clé du succès d Aerolia pour gagner en crédibilité. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 15 sur 51

16 III- Un stage transverse entre le Bureau d Etudes et la Qualité 1) Le Bureau d Etudes (BE) o Organisation du BE (Design Office) Le bureau d'études Aerolia, basé sur le même site, rassemble les compétences de 260 ingénieurs, techniciens et collaborateurs, issus en grande partie des bureaux d'études d'airbus. Ces équipes ont en charge la conception des produits avion, la livraison des dossiers de calcul et des liasses de plans, ainsi que les Programmes Recherches et Développements. L'expérience acquise sur les pièces élémentaires et les pointes-avant confèrent à Aerolia une expertise spécifique de premier plan. Organisation du BE o Le département Engineering Capabilities Ma mission s est effectuée au sein du département Engineering Capabilities. Ce département travaille de manière transverse avec le Bureau d Etude, les services de Recherche et Développements et diversification, les fonctions supports et programmes, la production, les soustraitants et les clients (principalement Airbus à ce jour). Les missions principales de 1EC sont : Définir les méthodes et outils et utilisés au sein du BE Aerolia en intégrant les exigences des clients et de la chaîne de Production. Assurer l interface entre les différentes fonctions Support d Aerolia et le BE afin d optimiser son fonctionnement. D assurer un support quotidien aux équipes opérationnelles dans les métiers transverses au BE (DMU, Gestion de configuration, tolérancement, gestion de projet) en gardant constamment à l esprit la satisfaction des clients internes et en permettant une optimisation des méthodes de travail et des ressources. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 16 sur 51

17 Donner une visibilité à la direction du BE sur les livrables et les performances afin de permettre un pilotage et une priorisation des activités. Ma mission sur l harmonisation des checklists Design/Maquette s est réalisée de manière transverse entre la branche Méthodes, outils, process et maintenabilité et le service Quality Engineering. Voici l ensemble des branches qui composent le département 1EC. Mon activité se situait principalement au sein du service «Methods, Tools & Processes, Maintainability». Organisation de 1EC Les différentes missions du service «Methods, Tools & Processes, Maintainability» sont les suivantes : Côté conception : Définir les processus et méthodes de conception structure et systèmes mécaniques en collaboration avec la Production et les exigences clients. Définir les guides d utilisation des applications CAO et PLM. Réaliser les formations métiers et outils. Assurer le support Methods & Tools auprès des opérationnels. Garantir que les méthodes, outils et processus sont bien appliqués en interne et cascadés au sein de la Supply Chain. Exprimer les besoins pour les futurs solutions CAD et PLM. Côté Calcul : Définir les processus et méthodes (en relation avec 1ET) de calcul structure. Assurer le support opérationnel auprès des programmes. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 17 sur 51

18 Déployer les outils des clients sur le site AEROLIA. (ex: ISAMI pour l A350XWB) 2) Le département Engineering Quality (1EQ) o Organisation générale de la Qualité Ma mission s est effectuée au sein du département Engineering Capabilities. Ce département travaille de manière transverse avec le Bureau d Etude, les services Organisation du BE (Design Office) Le département Qualité est un service de support chargé de déployer la politique Qualité et Environnement de la société, ainsi que la sécurité des personnes. Pour cela, la qualité Aerolia s est fixé des objectifs clairs dont voici les principaux : - Maintenir et étendre les certifications ISO14001 et EN9100: Optimiser le SMQ+E (Système de Management de la Qualité et Environnemental) et le rendre autonome vis-à-vis d Airbus. - Intégrer dans un système unique le Management de la Qualité, de l Environnement, de la Sécurité Avion et de la Sécurité des personnes - Garantir la mise en œuvre du programme d audit annuel - Mettre en œuvre le «Coût de la Non-Qualité» - S assurer que les processus nécessaires au système de management de la qualité sont établis, mis en œuvre et entretenus. - Ancrer le traitement du correctif dans la culture Aerolia. Afin d assurer sa pérennité, Aerolia a adopté une approche Processus pour : - Assurer la gestion, la maîtrise et l efficacité de ses activités. - Servir de base à l amélioration continue. - Assurer la visibilité du système. - Définir clairement les responsabilités et les interactions. Tout cela prend forme au sein d une large base documentaire bien structurée. o Le département 1EQ Voici les différentes missions du département 1EQ : - Définir, piloter et optimiser des processus Bureau d Etudes - Mettre en place le Système Qualité BE - Manager l application de la conformité aux exigences client - Surveiller la sous-traitance Bureau d Études - Manager la gestion d audits internes et externes - Manager la gestion de la documentation - Manager les Risques - Mettre en place et gérer les FDA (Functional Data Analysis) - Mesurer et analyser les performances BE (y compris Contrôle Technique Dessin) - Mesurer et analyser le coût de la Non-Qualité - Gérer le processus Safety (événements significatifs) - Contribuer à la mise en place du système d archivage Aerolia - Manager les projets d amélioration Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 18 sur 51

19 - Design Assurance Coordination (maitrise du DOID et du respect des exigences AP1020) Ma mission s inscrit ainsi pleinement dans l une des visées du département : réduire la Non-Qualité côté conception en mettant en place des outils simplifiés accessibles et compréhensibles aux utilisateurs et englobant l ensemble des étapes de validation des pièces en développement. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 19 sur 51

20 2 ème partie : Ma mission I-Présentation de Ma Mission A- Mon environnement de travail Lors de mon arrivée chez Aerolia, j ai tout de suite entrepris d appréhender le mieux possible l environnement de mon stage, aussi bien technique qu humain et structurel. Mon tuteur de stage m a tout de suite aidé dans cette tâche : dès le jour de mon arrivée, il m a présenté l environnement de ma mission ainsi que mes différents objectifs dans les grandes lignes. J ai également pu disposer rapidement d un ordinateur doté du Pack Office 2000 et de CatiaV5, ainsi que d accès aux sites intranet d Aerolia ainsi que d Airbus, car beaucoup de données internes sont encore stockées sur les serveurs Airbus. L ambiance de travail a également facilité cette tâche : elle était à la fois accueillante et professionnelle ; mes collègues se sont montrés très ouverts et ont répondu à mes questions sans problème. Cela m a grandement aidé à comprendre l environnement technique de l entreprise qui m est rapidement devenu familier. J ai travaillé principalement avec : - Alain Bauer (département 1EC) : Responsable Support Maquette (DMU) - Stéphane Rouby (département 1EC) : Ingénieur Méthodes et Outils, mon tuteur de stage côté 1EC - Ange-Lise Boulaud (département 1EQ) : Design Assurance Coordinator & Responsable Qualité BE Systèmes d Installation, ma tutrice de stage côté 1EQ. - Bertrand Gannevat (département 1EQ) : Responsable Mesure de la Performance. Nous effectuions hebdomadairement, le vendredi matin, un point d une demiheure avec mes deux tuteurs et Bertrand Gannevat, afin de faire un bilan sur mes avancées et de fixer les objectifs et les priorités de la semaine à venir. Cela me permettait également de répondre à mes interrogations et de faire des propositions quant à mon livrable et à la réalisation de celui-ci. Ceci m a appris à gérer concrètement un projet dans son déroulement. B) Objectifs, Tâches et Démarche Pour bien comprendre le contexte de ma mission il convient d abord de bien comprendre d où viennent les règles de sécurité avion fixées par les autorités et devant être appliquées par les avionneurs européens : c est l EASA (European Aviation Safety Agency). Elle a pour mission de promouvoir le plus haut niveau possible de sécurité et de protection environnementale. Elle procède ainsi à la certification d aéronefs de constructeurs comme Airbus, qui doivent donc se plier à un certain nombre d exigences afin de respecter les normes de l EASA. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 20 sur 51

21 De là sont issus les «top documents», qui sont des documents de procédure générale qui orienteront ensuite les directives et exigences fournisseurs, ainsi que les procédures et les consignes à suivre. Afin d assurer leur respect au niveau technique, des manuels Métiers ainsi que de la documentation opérationnelle sont rédigés. Ainsi, lorsque Aerolia signe un contrat avec un client, un ensemble de documents définissant les normes exigences fournisseurs à respecter est attaché au contrat : c est la cadl (contractual Applicable Document List). Il y a autant de cadl que de programmes avion (ex : Single Aisle, Long Range ) ; autant de cadl que de fournisseurs d Airbus ou de sous-traitants d Aerolia (en realité c est une cadl par contrat. Par exemple sur A350 : 1 cadl Structure, 1 cadl Système, 1 cadl pour la sous-traitance de production) Pyramide documentaire chez Aerolia Dans ce cadre, mon stage a ainsi consisté à harmoniser l ensemble des contrôles qualité en conception rassemblés dans les manuels clients (Airbus, Bombardier) et internes à Aerolia. L objectif global était donc de créer une base recensant tous les Quality Checks (contrôles qualité) à effectuer en Design/DMU (conception/intégration maquette) pour garantir une qualité optimale du livrable BE ; le but étant donc d optimiser la production des pièces de l avion dans le respect des exigences du client, elles-mêmes guidées par les règles de sécurité imposées par l EASA (Europe) ou de la FAR/JAR (USA). Pour y parvenir, il me fallait ainsi développer des checklists au contenu technique recensant l ensemble des contrôles à effectuer par les utilisateurs. Je devais comprendre de façon concrète le contenu technique des contrôles, réunir l ensemble des contrôles existant chez Aerolia et chez le client, et fusionner, compléter ou éliminer en fonction du besoin des utilisateurs cet ensemble. Ceci afin de créer une base de checks complète, cohérente, uniformisée, et propre à Aerolia. Cette base Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 21 sur 51

22 devait être paramétrable avec des filtres, à l aide de macros sous Excel. Les différents paramètres permettant de filtrer les contrôles étaient: - Le programme avion - Le type de pièce - Le rôle (ou «métier» au sein du BE) - La maturité des données L ensemble des données à fournir à l issue du filtrage devait comporter : - Le domaine concerné par le check. - La description générale du check - La description détaillée du check - Les documents de référence associés En plus de cela il me fallait assurer : - La présence d une matrice de correspondance avec les anciens codes refus Airbus et Aerolia (les plans sont contrôlés par Aerolia et Airbus avant d être officialisés pour lancement en production - les plans refusés le sont suivant des critères et les refus sont numérotés : ce sont les codes refus). - La création d une nouvelle numérotation des checks Aerolia. Pour parvenir à ce résultat, voici les différentes tâches qui m ont été définies : Dans un premier temps : - Analyse des référentiels Clients (Airbus, Bombardier ) - Analyse des documents internes - Effectuer un bilan de l utilisation actuelle des Checklists et des besoins exprimés par les utilisateurs. Dans un second temps : - Création de Checklists de référence AEROLIA - Cohérence et traçabilité avec les différentes bases clients (matrices de correspondance) - Participation à la mise en place d une base de données - Création de fiches techniques et méthodologiques si besoin - Optionnel : indicateurs permanents pour suivre la qualité des livrables Conception et Maquette. J ai ainsi très rapidement dû réaliser un GANTT prévisionnel de répartition des différentes activités que j avais à mener (voir ci-dessous). GANTT prévisionnel de mon stage Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 22 sur 51

23 L harmonisation des fichiers Aerolia entre eux ainsi qu avec ceux d Airbus constituait ainsi la priorité de mon stage. Devait en découler la création de la base de données recensant tous les checks ainsi que l étude précise du cas particulier concernant les Tubes & Pipes (Mechanical System Installation). La création d une matrice de correspondance entre les différents codes refus Aerolia et Airbus devait s effectuer en parallèle. La deuxième partie de mon stage devait consister en la validation du nouvel outil par les experts lors de sessions ainsi qu à des sessions de communications sur le nouvel outil. II- Analyse de l existant : le référentiel Aerolia et le référentiel Client 1) Bien comprendre le «jargon» Chez Airbus comme chez Aerolia, de nombreuses abréviations et expressions diverses sont utilisées dans le langage courant. Afin de mieux comprendre l ensemble du rapport, voici la présentation de quelques éléments de base, qu il m a fallu assimiler rapidement. Le DRAW : Il s agit du dessin technique (voir ANNEXE 1). Il regroupe la vue isométrique, la vue 2D et le title Block (cartouche, intégré dans le draw, contenant les informations générales du dessin : titre, échelle, symétries, année, format, pays d origine ). Il est réalisé à partir des éléments CAO réalisés par le compiler (cf les rôles II-4)). Les ECN : Engineering Change Notice C est un document qui liste l ensemble des signataires du draw (ou plan). Il est également l historique de l évolution de la numérotation du plan, et des différentes modifications (voir ANNEXE 2) BOM : Bill Of Materials (Nomenclature) Elle liste tous les éléments nécessaires à la construction de la pièce ou de l assemblage (voir ANNEXE 3, 4 et 5). Les MOD/MP : Modification/Modification Proposal Ce sont les propositions de modification émanant du constructeur (demandes client) afin de définir et d améliorer l avion (conception + production). Les DQN : Design Query Notes C est un document émanant de la production requérant un changement dans le design de certaines pièces de plans, souvent en réponse à des soucis pratiques de fabrication. Les RSDP Rules : Reference Structure Design Principles Il s agit de l ensemble des principes constructifs concernant la structure du tronçon de l avion concerné. Elles contiennent également les bibliothèques de données des outils. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 23 sur 51

24 Les SIDP Rules : System Installation Design Principles. Il s agit de l ensemble des principes constructifs concernant les différents systèmes intégrés à l avion, comme l isolation thermique et acoustique, la protection contre la pluie ou la grêle, l air conditionné... Le PLM Aerolia (Product Lifecycle Management) : regroupe un ensemble d outils informatiques cohérents, destiné à gérer toutes les informations relatives au produit tout au long de son cycle de vie. En pratique, on peut accéder à l évolution des plans, à leurs données, aux plannings du projet, aux indicateurs, à l évolution en production, etc. Le PDMLink (A350) : Il s agit du PLM (partie Bureau d Etudes : plans, données, ) utilisé pour le programme A350XWB (voir schéma ci-dessous). Dans l arborescence des fichiers, on distingue notamment : - les CI (Configuration Item) : Il s agit d un sous-ensemble intégré dans la définition de l avion. - les LO (Link Object) : Il s agit d une définition particulière rattachée au CI (rang d effectivité ). - les DS (Design Solution) : c est la solution technique correspondant au LO (1 DS pour 1 LO). DMU Product Structure (arborescence produit) 2) Bien comprendre la problématique Afin de bien comprendre l intérêt de ma mission, il convient de se rappeler l importance des contrôles Qualité : en effet, les pièces conçues au sein du bureau d études doivent répondre à de nombreuses exigences comme par exemple : - La sécurité (voir ci-dessus) : les pièces doivent pouvoir répondre à certaines exigences techniques imposées par le calcul et la conception. Par exemple, la pièce doit pouvoir résister à une charge donnée, etc. - Les règles de conception (Equivalent du Chevalier ) et respect des contraintes de production. - L intégration Maquette : Elle doit pouvoir s intégrer dans la maquette avion en 3D, ce qui implique de respecter la Master Geometry (MGY) : la pièce doit ainsi pouvoir s intégrer dans un espace qui lui a été pré-défini. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 24 sur 51

25 - La traçabilité et cohérence des données : afin d assurer la gestion des données techniques de conception, toute pièce doit être précisément identifiée dans le PLM et la cohérence de ses caractéristiques doit être assurée entre le PLM, la BOM et les données du DRAW. - L utilisation pour le Manufacturing : les sites de production doivent avoir suffisamment de détails sur les plans pour pouvoir produire la pièce sans ambigüité. Le non-respect de certaines normes et donc la non-qualité peuvent avoir des conséquences importantes, notamment lors de la phase de production sur les sites de Méaulte, de Saint-Nazaire, de Tunisie et chez les sous-traitants en production d Aerolia (une pièce impossible à réaliser en production peut avoir des conséquences lourdes comme entraîner des retards et engendrer des coûts importants). 3) Bien discerner les programmes, les types de pièces et les maturités LES PROGRAMMES Aerolia produit des pièces pour différents programmes avion, comme précisé dans la première partie (cf II-3)). i. Pour Airbus Aerolia conçoit et produit des pièces (pointes avant/sous-ensembles de fuselage central + tubes (eau, fuel, air) sur tout le fuselage) pour les programmes suivants chez Airbus : - La famille d avions SA (Single Aisle) : A318-A319-A320-A321 - La famille d avions LR (Long Range) : A330-A340-GMF - L A380 - L A400M - L A350 XWB (Xtra Wide Body) Pour les programmes les plus anciens, le logiciel CADDS5 est utilisé pour concevoir les pièces et leur faire passer les différentes maturités (SA, LR notamment et la majeure partie de l A380). Cependant, pour les programmes les plus récents comme l A400M ou l A350 XWB, toutes les pièces sont conçues sous CATIA V5. Les contrôles peuvent différer légèrement suivant le logiciel utilisé pour la conception. ii. Pour Bombardier Suite au contrat décroché en 2011 par Aerolia pour devenir fournisseur de Bombardier, Aerolia conçoit et produit les fuselages centraux équipés pour les programmes suivants chez Bombardier : - Le Global Le Global 8000 Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 25 sur 51

26 Les programmes Bombardier sont conçus avec le logiciel Catia V5. Un certain nombre de contrôles généraux pourra être commun avec Airbus, mais des contrôles particuliers seront à prendre en compte. LES TYPES DE PIECES Dans les Checklists Design chez Aerolia, les pièces sont classées suivant cinq types suivant leur «Filière technologique»: - les pièces usinées - les pièces pliées (supports, ) - les plans d assemblage/plans d installation - les pièces en composite - les pièces de tuyauterie LES MATURITES (Airbus) Lorsqu un programme est lancé, la définition de la SAM (Space Allocation Mock-Up) se fait en suivant différents niveaux de maturité : - la MAT A : c est le premier niveau de maturité qui explicite l encombrement maximal que la pièce occupera dans la maquette. - la MAT B : c est le deuxième niveau de maturité qui détaille de manière plus précise l encombrement que prendra la pièce dans la maquette. - la MAT C : c est le dernier niveau de maturité avant le passage en GRM : la pièce est définie est figée dans la maquette. Les maturités chez Airbus Chaque passage de maturité doit être validé suivant un processus spécifique et plus le niveau de maturité est élevé, plus les précisions et les détails concernant le design requis sont importantes. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 26 sur 51

27 A l issue de ceci, la pièce passe en maturité GRM (Geometric Reference Mock-up) : la pièce prend alors sa géométrie définitive dans la maquette de l avion, qui est la plus aboutie et sert aux productions. 4) Bien discerner les rôles Suivant le programme, le release process de la pièce diffère. Le release process désigne le processus de validation que doit effectuer une pièce dans un plan afin de pouvoir partir en fabrication dans les départements de Production (chez Aerolia, les pièces sont produites sur les sites de Méaulte de Saint-Nazaire et de Tunisie (cf première partie : II-2)). Voici les principaux rôles que l on retrouve dans le processus de validation de la pièce : a. Le compiler (ou designer) : c est celui qui conçoit la pièce ou l assemblage sous CADDS/CATIA b. Le Design Checker : contrôle un certain nombre de points assurant la validité de la pièce conçue par le compiler c. Le DMU (Design Mock-Up) Integrator ou DMU Support : contrôle la conformité des données dans la maquette (i.e. le rattachement de la pièce dans l arborescence produit) d. Le Stress Approver : il se porte garant des contenus techniques d un point de vue du calcul, et vérifie les signatures précédentes ainsi que la réponse aux exigences techniques. e. Le Manufacturing Engineering (ME) : s assure de la possible exploitation sur les sites de production (interface entre le Bureau d étude et la Production) f. Le SSCI (Structure System Cabin Integration) : chargé de contrôler la bonne intégration maquette (aspect technique) g. Le DDC (Definition Dossier Check) : vérifie l ensemble du dossier de definition de la pièce : cohérence 2D/3D, exhaustivité de la BOM (Bill Of Material), prise en compte des ECN (Engineering Change Notice), bonne application des normes client h. Le Design Approver : signataire final chez Aerolia. Il endosse la responsabilité technique du document. Les différents acteurs sus-cités ont ainsi chacun un ensemble de contrôles à respecter ou vérifier lors de la validation de la pièce et sont garants des contenus techniques. Il est évident que la phase de validation suit un ordre chronologique et qu ainsi le compiler est le premier à vérifier que sa pièce répond bien aux exigences du client. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 27 sur 51

28 Release Process pour le programme A350XWB Pour exemple, voici ci-dessus le release process pour le programme A350XWB (Xtra Wide Body). La Première Phase est la phase «WIP» (Work In Progress) : le compiler doit créer sa pièce en respectant un certain nombres de règles (RSDP, SIDP ) Une fois son travail terminé, la validité de la pièce passe en phase «Held» : sa validité doit être vérifiée par le design checker (validité sous CATIA) et par le DMU integrator (validité des données dans le PDMLink). S ensuit une validation technique (stress, ME) chez Aerolia et chez Airbus (DDC, SSCI). Pour finir, la validation finale est du ressort de Design Approver chez Aerolia, à l issue de laquelle la pièce passe en statut «Released», sous lequel le plan est alors figé, officialisé, pouvant servir à lancer la production. 5) Bien comprendre la structure des fichiers AIRBUS Depuis 2009, l ensemble des contrôles Qualité BE est réuni sous un seul et même fichier, ce qui n était pas le cas avant. Afin non seulement de mieux comprendre la structure et l origine des checks mais également d être le plus exhaustif possible au moment de créer la nouvelle base, il m a fallu travailler sur les anciennes Checklists Airbus autant que sur la nouvelle. Cela m a également aidé à réaliser la matrice de correspondance entre les codes refus Aerolia/Airbus. Anciennes Checklists Airbus Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 28 sur 51

29 Initialement, chez Airbus, les Checklists étaient indépendantes suivant le métier et regroupées au sein du fichier «M2832 cdmu Quality Assurance Process Including Roles & Responsibilities». Les différentes Checklists sont constituées de lignes de Quality Checks (QC). Tout refus est bloquant et la pièce doit réeffectuer la boucle du release process. Voici le détail des différents types de Quality Checks existant dans la M2832 : - Les QC1 (Quality Check 1 : cdmu Data Quality Check) : ils regroupent l ensemble des Contrôles assurant la pertinence des données dans le PLM d Airbus (numérotation de la pièce, maturité ) et de l arborescence produit. Ce sont les checks effectués par le DMU responsible. - Les QC2 (Quality Check 2 : cdmu Design Quality Check) : ils regroupent l ensemble des contrôles concernant l intégration technique de la pièce au sein de la maquette (analyse de risque, résistance aux contraintes, interfaces ). Ils traitent également des clashs (2 pièces qui se touchent : voir ANNEXE 6) et des clearances (distance de sécurité non respectée entre deux pièces : voir ANNEXE 7). Ce sont les checks effectués par le SSCI responsible. - Les QC3 (Quality Check 3 : Definition Dossier Check) : il s agit de la verification du dossier de definition de la pièce, c est-à-dire vérifier que celleci répond bien aux normes imposées par le client. Ce sont les checks effectués par le DDC. Quatre fichiers contenus dans la M2832 regroupent l ensemble des QC1 et QC2 en phase ADF (As-DeFined : Concept/Definition Phase) et en phase ADAP (As- Designed/As-Planned : Developpement/Definition Phase) et un autre recense les QC3 d Airbus : - La FM : QC1 in Concept/Definition Phase - La FM : QC1 in Developpement/Definition Phase - La FM : QC2 in Concept/Definition Phase - La FM : QC2 in Developpement/Definition Phase - La FM : QC3 Definition Dossier J ai utilisé ces 5 fichiers comme base des anciens checks Airbus. Nouvelles Checklists Airbus Depuis avril 2009, chez Airbus, l ensemble des checks (design, QC1, QC2, QC3 ) est désormais regroupé dans le fichier «M2269 Design Quality Assurance Checking Rules». Lors de mon arrivée en avril 2012, la version courante était l issue F. Le fichier d Airbus que je me suis attaché à utiliser était donc un fichier Excel (la FM ) tiré de la M2269-F (voir extrait ci-dessous). La FM regroupe ainsi tous les checks existants (numéro du check, description globale, méthode à suivre et documents de référence suivant le programme) chez Airbus et permet leur filtrage par programme, domaine, maturité et rôle notamment. Néanmoins, cette checklist ne correspond pas au besoin Aerolia, Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 29 sur 51

30 d où l intérêt de ma mission qui consiste en la création d une base de checks plus orientée métier mais répondant toutefois à l ensemble des exigences du client Airbus. Les checks sont ainsi recensés sous l appellation DQC (Design Quality Checks) et sont numérotés du DQC-001 au DQC-299 dans l issue F. AEROLIA Extrait de la FM issue F tiré de la M2269 Chez Aerolia, les contrôles Qualité sont regroupés au sein de Checklists présentes au sein des fichiers «FOR» (FORmulaires), créés à partir des besoins internes, des erreurs récurrentes et des demandes spécifiques notamment en vue d assurer une transmission optimale des informations vers le manufacturing.. Pour bien comprendre la structure des fichiers FOR chez Aerolia, il m a d abord fallu appréhender la manière dont ceux-ci avaient été créés. Cinq fichiers FOR sont ainsi utilisés chez Aerolia : - le fichier FOR-0215 : Checklist Design CADDS5 - le fichier FOR-0217 : Checklist Design CATIA V5 - le fichier FOR-0217 : Checklist Design CATIA V5 intégrant les checks Tubing - le fichier FOR-0218 : Matrice DMU QC1 - le fichier FOR-0219 : Matrice DMU QC2 Les fichiers FOR-0215 et FOR-0217 visent à regrouper l ensemble des «checks 2D», c est-à-dire l ensemble des checks concernant la conception pure sur CADDS/CATIA tandis que les fichiers FOR-0218 et FOR-0219 visent à regrouper l ensemble des «checks 3D», c est-à-dire d intégration dans la maquette. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 30 sur 51

31 Auparavant, Les QC1 et QC2 étaient dispatchés dans 4 fichiers FM0000, à partir desquels ont été créés les fichiers FOR-0218 et FOR-0219 internes à Aerolia.(voir ci-dessous). Les QC3 sont quant à eux recensés dans une checklist à part, utilisées par le DDC (chez Airbus). Mon objectif était donc de créer une base exhaustive comportant l ensemble des checks présents dans les Checklists suivantes : Airbus M2832 Airbus M2269 Aerolia Fichier Type de Check Fichier Type de Check Fichier Type de Check FM QC1 FM issue F FM QC1 FM issue G DQC FOR-0215 DQCA DQC FOR-0217 QCA-4 FM QC2 FOR-0217 T&P QCA-4 FM QC2 FOR-0218 QCA-1 FM QC3 FOR-0219 QCA-2 Il faut ajouter à cela les contrôles requis par Bombardier qui n étaient néanmoins pas encore complètement définis lors de mon arrivée chez Aerolia. Nous avons donc décidé de les traiter dans la seconde partie de mon stage. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 31 sur 51

32 6) Bien saisir le delta Aerolia/Airbus A l origine du projet, Airbus était le seul client d Aerolia : les checklists Aerolia ont été créées sur la base de celles d Airbus afin de répondre à l ensemble de leurs critères. Toutefois, les checklists Aerolia devaient être les plus accessibles possibles aux utilisateurs et sont donc plutôt simples à lire, plus logiques à dérouler, alors que les contrôles Airbus sont beaucoup moins nombreux et regroupés dans des checks plus généraux et plus précis. Pour exemple, voici ci-dessous le DQC-171 et son équivalent chez Aerolia : DQC Code Design Quality Check Description/Mean of Compliance Reference documents DQC-171 Functional MoC: dimensioning - check if the functional is complete dimensioning is like described in and the ISO 1101 consistent - The functional dimensioning shall be consistent - The reference datum used in functional dimensioning is defined - The defined reference datum is used in a functional dimensioning A Structures, Systems Installation and Cabin Installation Definition Dossier Top Level Rules M Rules for Design Data Sets Created for Structure Design, Mechanical and Electrical System Installation, Cabin Installation ISO Geometrical Product Specifications (GPS) - Geometrical tolerancing - Tolerances of form, orientation, location and run-out DQC-171 extrait de la M2269-F d Airbus Type HOLD Description Means of Compliance Reference Documents Aerolia Code Airbus Code 3-DRAW cotations Vérifier les cotations (côtes fonctionnelles et associatives): développé, soyage, fond de maille, côtes majeures, perçages MM116 MM123 AM2572 ABD0004 ISO1101 AM2216 A1079 M2943 QCA DQC- 171 DQC- 183 Equivalents au DQC-171 chez Aerolia (extraits de la FOR-015 et FOR-0217) Chez Aerolia un point de check est équivalent à un check métier. Les listes Aerolia ont en effet été réalisées à partir de réunions avec les experts concernés ainsi qu avec le retour d expérience fourni par le Bureau d Etudes et les indicateurs KPI. Il m a donc fallu appréhender cette différence afin de bien visualiser les liens entre les checks Airbus et Aerolia, et d ainsi éviter la redondance des checks dans la nouvelle base. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 32 sur 51

33 7) Bien comprendre la signification des checks + Exemples Pour mieux saisir le contenu technique des Checks, j ai eu l opportunité d effectuer quelques sessions avec des experts, et notamment avec : - Un design Checker Aerolia : pour le détail sur les checks compiler/checker en design (Filtre de la FOR-0217) - Une personne du DMU Support Aerolia : pour mieux comprendre les checks DMU (FOR-0218) Ainsi, pour visualiser et comprendre plus précisément la signification et l impact des checks, voici deux exemples concrets de ce que sont les checks chez Aerolia : a) Exemple 1 : Les checks métier compiler Voilà ci-dessous deux exemples de checks Compiler sous CADDS réalisés pour la tuyauterie. Ce sont des checks propres à Aerolia qui montrent bien l utilisation concrète qu ont les utilisateurs des checklists. Type HOLD Description/ Criteria Means of Compliance Referenc e Docume nts Doc applicables Aerolia Code Former Airbus Airbus Code Code MODEL (Tuyauter ie) sens du fluide Vérifier que l'identification du sens du fluide est conforme à la spec (si isolation étiquette sur mousse) DQCA- 092 Aerolia MODEL (Tuyauter ie) conduites soudées Vérifier la présence d'entité layer 14 pour les conduites soudées DQCA- 095 Aerolia Extraits de la FOR-0215 b) Exemple 2 : Les checks DMU Les checks ci-dessous concernent la gestion des données dans l arborescence produit du PLM concerné. Ainsi si l on prend le cas du programme l A350XWB l arborescence de chaque pièce sous CATIA est retracée au sein de PDMLink qui recense ainsi l ensemble des données structure du programme. Le premier (QCA-049), intégré depuis la M2269-F d Airbus, traite des éléments isolés présents lors de la définition de la pièce sous CADDS ou CATIA. Ainsi l arborescence dans CATIA doit être claire et sa traçabilité doit être assurée sous PDMLink. Le second (QCA-1-101), extrait de la FOR-0218 d Aerolia, traite de la cohérence entre les éléments CAO et l arborescence produit sous le PLM concerné. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 33 sur 51

34 Means of Type HOLD Description Compliance Reference Documents Aerolia Code Airbus Code Former Airbus Code There shall be no orphan components : all elements shall be PRODUCT No orphan linked to an upper STRUCTURE Components PRODUCT STRUCTURE Consistency between CAD and PDM/PLM Product Structure assembly and be consistent with the ATA breakdown Check that CAD assemblies are consistent with PRIMES Meta-Data according to rules in AM (not to be applied to equipments - see therefore check "equipment installation") AM As Designed and As Planned Concepts and Rules AM Numbering of Models for Part/Assembly/Equipment QCA- 049 QCA DQC- 013 DQC- 252 Deux exemples de checks DMU concernant l arborescence produit (Product Structure) QC QC QC QC Dans les exemples en annexe (ANNEXE 8,9 et 10), on peut voir deux exemples de contrôle QCA-049 (ANNEXE 8 : pas de lien ; ANNEXE 9 : lien correctement renseigné) ainsi qu un exemple de contrôle QCA (ANNEXE 10). Dans ce dernier cas, on peut ainsi constater que les éléments standards n apparaissent pas dans PDMLink. Le DMU administrator est chargé de faire remonter ce genre de problèmes concernant les données s ils ont lieu. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 34 sur 51

35 III- Réalisation de mon livrable : création de ma propre base de contrôles (checks) 1) Idée initiale Au fur et à mesure que mon travail d analyse avançait, j ai réfléchi à la forme que pourrait prendre le livrable que j avais à effectuer. L objectif initial de mon stage étant de créer une base de checks recensant l ensemble des contrôles à effectuer chez Aerolia puis de pouvoir en extraire les checklists métiers à l aide de filtre, j ai d abord proposé de recenser les checks sous une base de type Access à l aide de mes connaissances acquises en stage de 2 ème année. Celle-ci s est heurtée au fait que le développement sous Access n est pas dans la politique informatique Aerolia. Il faut donc utiliser un autre logiciel permettant de construire des bases de données, ce qui rend toutefois difficile son utilisation pratique et son lien avec Excel. Nous avons fini par conclure avec Bertrand Gannevat et mes tuteurs que la création d une base de données externe rendrait trop complexe l utilisation pratique pour les utilisateurs. Nous avons donc choisi, dans un premier temps, de nous concentrer sur le contenu et donc de nous limiter à une base sous Excel. 2) Travail déjà réalisé en interne En plus des documents que j avais à analyser, je me suis bien sûr appuyé sur le travail déjà effectué en interne avant mon arrivée. Ce projet avait ainsi déjà connu un développement de 8 mois : plusieurs réunions avaient ainsi été faites avec les experts métiers afin de créer des checklists internes à Aerolia (fichiers FOR) et d analyser la nouvelle version F de la M2269 d Airbus, parue courant J ai donc pu récupérer dans un premier temps les matrices de correspondances entre les numéros de DQCAerolia et les DQC Airbus dans la FOR-0215 Aerolia, ainsi que les correspondances entre les numéros de QCA-4 Aerolia et les DQC Airbus de la FOR-0217 Aerolia (voir extrait ci-dessous : les deux premières colonnes fournissent les correspondances DQC/QCA-4). J ai également pu bénéficier d un premier travail de correspondance qui avait été effectué dans les fichiers FOR-0218 et FOR-0219 d Aerolia, entre les QCA-1/QCA-2 Aerolia, les DQC Airbus et QC1 et QC2 d Airbus. Ces matrices, m ont servi de base à la réalisation de la matrice de correspondance, même si de nombreuses correspondances restaient à établir. A noter qu Aerolia a été le premier sous-traitant d Airbus à développer et appliquer les DQC Airbus, et le premier sous-traitant d Airbus à avoir été audité par Airbus pour l application de la M2269, issue C. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 35 sur 51

36 Extrait de la Matrice de correspondance de la FOR-0217 (QC1-4 et DQC) J ai également pu récupérer un premier travail d analyse de l ancienne version de la M2269 (la M2269-C) ainsi qu une récente analyse de la M2269-F (voir extrait ci-dessous). Extrait de la récente analyse de la M-2269-F Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 36 sur 51

37 3) Fusion de toutes les checklists et premières Réunions Ainsi, après avoir analysé en détails les documents sus-cités, nous avons classé les checks suivant différentes catégories : - les Checks «Applicables» : checks du fichier M2269-F Airbus, applicables chez Aerolia et déjà pris en compte dans le checklists internes à Aerolia ; - les Checks «TBD» (To Be Defined) : ont été laissé de côté lors de la première analyse d Ange-Lise Boulaud, ou sont apparus ultérieurement dans les Checklists Aerolia (aucun Quality Check présent dans les cinq Checklists Aerolia n y faisait donc référence). - les Nouveaux Checks : présents dans la version F de la M2269 mais n apparaissaient pas dans les versions précédentes. - Les Checks «Not Applicable» : checks n impactant à priori pas Aerolia. J ai ainsi décidé de soumettre un fichier Excel recensant l ensemble des Checks «TBD», nouveaux et «Not Applicables», lors des réunions (3 sessions de 2h) que nous avons tenues avec les spécialistes entre la mi-mai et début juin : L objet de ces réunions était d éluder leur question afin de déterminer lesquels devraient faire partie de la nouvelle base. Selon le check, il devait être : - pris en compte. - reformulé car n étant pas suffisamment précis pour le PLM Aerolia. - ignoré car n impactant pas le champ d activité d Aerolia. - divisé en plusieurs checks indépendants. - fusionné avec un autre car traitant sensiblement du même sujet. - conservé pour le client Bombardier (dans le cas des checks sur l Electricité par exemple) mais pas pour le client Airbus. A titre personnel, ces réunions m ont permis de mieux appréhender l impact pratique des différents checks sur les utilisateurs et de mieux comprendre les différents métiers et leurs spécificités, suite aux différentes discussions que nous avons eues afin de trancher certaines questions. Ce travail m a également permis l apprentissage de la gestion d une réunion (tenue des objectifs, respect du temps imparti ). 4) Création du Macrofichier Nous avions également décidé de créer une base de données valable pour tous les programmes. Cela présentait le double avantage de non seulement alléger le fichier mais également de se débarrasser d une différenciation n impactant qu un nombre de checks limité. Pour pallier cette absence de différenciation, il a été décidé d effectuer la précision dans le contenu même du check lorsqu elle était nécessaire. Le nouveau fichier devait donc contenir les filtres suivants : - Le Logiciel : CADDS ou CATIA - La maturité des données : MAT A, MAT B, MAT C, GRM - Le type de pièce : machined parts (pièces usinées), folded parts (pièces pliées), composite, Assembly drawing (Plan d assemblage), Tubes & Pipes (Tuyauterie) - Le rôle : Compiler, Checker, Approver, DMU Support, DDC Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 37 sur 51

38 Entre la mi-juin et la mi-juillet, nous avons tenu de nouvelles réunions avec les spécialistes, consacrées à la définition des rôles. Lors de ces réunions «rôles», nous avons élaboré un code afin de définir et distribuer les rôles, en différenciant celui qui exécute le check de celui qui constate que l activité a été effectuée. J ai ainsi commencé à créer un fichier ligne par ligne recensant l ensemble des checks présents dans les 5 fichiers FOR existants ainsi que le résultat des réunions effectuées avec les spécialistes. Il me fallait assurer l exhaustivité de la base et faciliter la mise en place des filtres. 5) Matrice de correspondance En parallèle de ce travail dans le Macrofichier, je me suis bien sûr attaché à conserver une correspondance entre les codes Aerolia (QCA-1 ; QCA-2 ; QCA-4) et les codes DQC d Airbus de la M2269, mais également avec les anciens codes QC1 et QC2 issus de la M2832. Ceci afin d assurer la traçabilité des checks en vue d une refonte de la numérotation prévue à l issue de la validation du fichier par les experts. Dès le début de ma mission, je me suis ainsi attaché à créer ma propre matrice de correspondance afin de bien intégrer les différents liens entre Checklists et à me familiariser le plus rapidement possible avec leurs contenus. Ci-dessous la première matrice de correspondance que j ai créée, qui ne recense que les numéros de Quality Checks, afin d avoir en un coup d œil une la correspondance entre les numéros de Checks. Extrait de ma matrice de correspondance Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 38 sur 51

39 J ai aussi créé une base plus matrice plus complète, avec les intitulés des Checks, sous forme de tableau croisé dynamique, afin de pouvoir gérer et traiter les correspondances plus en profondeur (voir ci-dessous). Extrait de mon tableau croisé dynamique de correspondance des codes Airbus/Aerolia Ces outils m ont servi à titre personnel à avoir une vision d ensemble sur la totalité des checks, à m organiser dans leur gestion et à être le plus exhaustif possible. J ai également mis à jour les documents de référence associés pour bien prendre en compte les nouvelles normes d Airbus, notamment pour les programmes les plus récents comme l A350XWB. 6) Etudes de cas : les plans d installation T&P A350, supports mobiles et nouvelles checklists T&P A la mi-juin, plusieurs dossiers d urgence sont passés en priorité, et se sont avérés être des études de cas intéressants : les plans d installation (pour T&P A350) et les B-Brackets (type de supports mobiles sur avion appartenant à la catégorie de pièces pliées ; voir ANNEXE 11). Dans un premier temps, un besoin urgent est apparu, lié au planning de livraison de l A350 concernant les plans d installation. Je me suis donc penché sur les checklists Aerolia et sous-traitants afin d en proposer une harmonisation. En cinq jours, j ai ainsi comparé, mis à jour des exigences de checks particulières. Le résultat de mon étude a ensuite été directement utilisé par la société de sous-traitance d étude d Aerolia, et a été remonté au BE Airbus comme exemple de notre souci d amélioration. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 39 sur 51

40 Ceci m a permis non seulement de percevoir la notion d urgence qui peut exister dans une entreprise, mais également de comprendre en profondeur certains checks et de réaliser mon premier livrable, qui m a permis de compléter et d améliorer mon Macrofichier. Dans la foulée de ce premier travail, j ai également réalisé ce type de travail sur les B-Brackets : je me suis en effet attaché à réaliser le delta entre la Checklist utilisée chez Aerolia et la Checklist utilisée par le sous-traitant afin qu ils puissent l utiliser tout en conservant leur checks spécifiques à leur manière de travailler. De la même manière, j ai pu répondre à cette urgence particulière en m appuyant sur ce que j avais appris et construit (le Macrofichier). Suite à ce travail, le spécialiste Tubes & Pipes d Aerolia a décidé de revoir la structure des checklists existantes pour les T&P afin de viser une simplification profonde de leur utilisation par les différents métiers. il a ainsi créé de nouvelles checklists Compiler/Checker/Approver, reprenant la plupart des Checks de la FOR0217 T&P en les complétant et en les classant, suivant la nature du check, dans six blocs, suivant qu ils concernent : - le DRAW - la BOM - la 3D/DMU - le lient entre le DRAW et la BOM - le lien entre le DRAW et la 3D/DMU - le lien entre la BOM et la 3D/DMU. Extrait du nouveau format de Checklist du spécialiste T&P Je l ai aidé dans sa tâche en complétant les codes refus des checklists FOR Aerolia et les documents associés afin d assurer la traçabilité de ses checks lors de l utilisation future des checklists. J ai ensuite implémenté ses nouveaux Checks dans Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 40 sur 51

41 mon macrofichier, ce qui au vu de la structure de ses Checklists (voir ci-dessus), a demandé quelques ajustements. Ceci a contribué à rendre mon fichier plus lisible et plus attractif. 7) Mise en fonctionnement du Macrofichier Arrivé à la moitié de mon stage à la fin du mois de juin, nous avons effectué un bilan de mi-stage avec mes tuteurs et les chefs de départements (1EC et 1EQ). J ai ainsi présenté la manière dont j ai procédé pour intégrer mon environnement durant la première partie de mon stage, mes avancées sur mon livrable et nous reprécisé les objectifs pour la seconde moitié de mon stage. Nous nous sommes mis d accord pour envoyer le livrable aux différents chefs de service du Bureau d Etudes afin qu ils fassent valider la nouvelle répartition des rôles par un groupe d experts. Après avoir affiné mon Macrofichier (intégration de la matrice de correspondance entre tous les codes refus Airbus/Aerolia, précision de la définition des rôles vue en réunion et implémentation des différentes croix du fichier nécessaire au filtre), je l ai transmis, début août, sous sa forme quasiment finalisée à Bertrand Gannevat. Il a dès lors pu commencer à implémenter la Macro permettant de filtrer la base suivant les différents critères cités plus haut (voir III-4)). Je l ai aidé lors de la phase de tests en lui remontant les problèmes que je rencontrais et nous avons fini par faire fonctionner la macro. Ci-dessous un aperçu du filtre mis en place. Interface du filtre pour les utilisateurs Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 41 sur 51

42 8) Perspectives pour la suite Au moment d achever ce rapport, certaines tâches ou livrables du stage ne sont pas complètement terminés. Voici donc les différentes tâches qu il me reste à accomplir ainsi que les perspectives d utilisation de la base de Checks : - La macro de filtres est développée à 80%. Il reste dans ce fichier à intégrer les dernières modifications implémentées par le spécialiste T&P. - La validation de la base de checks est effectuée à 50%. La validation auprès des membres du Bureau d Etudes reste à faire. De plus la nouvelle base de checks devra être éprouvée par les groupes témoins. - L affectation des checks aux différents rôles, telle qu elle à été proposée dans les réunions de travail, doit être validée et agréée par les équipes opérationnelles. - La diffusion de l ensemble des informations (documents produits pendant le stage) devra être assurée, afin de poursuivre l activité à l issue de mon stage. Enfin, pour ouvrir sur l importance consacrée à cette nouvelle base chez Aerolia ainsi que sur l impact qu elle aura chez les utilisateurs, voici quelques-unes des applications qui en seront issues : - L information et la mise en pratique chez les utilisateurs. - La diffusion à la sous-traitance Aerolia (à l intégralité de la Supply Chain) pour prise en compte et application. A ce titre on de nouveaux indicateurs basés sur les codes de refus harmonisés seront produits afin de suivre l utilisation des checklists et la performance (interne et externe) - L utilisation pour la formation des nouveaux arrivants au BE d Aerolia, et en particulier aux nouveaux satellites du Bureau d Etudes qui verront prochainement le jour à Saint-Nazaire, Hambourg et en Tunisie. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 42 sur 51

43 Conclusion Ce stage chez Aerolia a été très formateur et enrichissant : il m a permis d apprendre énormément de choses sur les plans techniques et personnels. D un point de vue technique, le fait d être rattaché au Bureau d Etudes m a permis de découvrir les différents métiers au contact d experts et de comprendre les différentes méthodes de travail utilisées en son sein. Concernant l aspect Qualité, comprendre en profondeur l impact des checks m a aussi permis d appréhender l enjeu d une évolution bien encadrée dans la conception de la chaque pièce ainsi que dans son intégration avion. J ai également fait l apprentissage d une méthode de travail et d organisation professionnelle nouvelle, à travers les différentes réunions d avancée du projet que nous tenions mais également dans la gestion de certaines urgences. A titre personnel, j ai énormément apprécié l accessibilité des personnes chez Aerolia, que ce soit au Bureau d Etudes ou au service Quality Engineering, ainsi que l ambiance de travail qui règne sur les plateaux. Cela m a permis de m immerger immédiatement dans le sujet et de rapidement saisir mon environnement. Par ailleurs, cette expérience me sera très utile au moment de rentrer dans la vie active : ayant acquis des notions et des compétences essentielles qui, couplées avec mon bagage de connaissances constitué à Centrale Marseille, j ai désormais l assurance d être armé pour lancer idéalement ma carrière. Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 43 sur 51

44 Bibliographie M2832 : cdmu Quality Assurance Process Including Roles & Responsibilities M-2269-F : Design Quality Assurance Checking Rules FOR-0215 : Checklist Design CADDS FOR-0217 : Checklist Design CATIA V5 pour A350 FOR-0217 T&P : Checklist Tubes&Pipes Design CATIA V5 pour A350 FOR-0218 : Checklist DMU QCA-1 FOR-0219 : Checklist DMU QCA-2 Les sites internet et intranet d EADS Airbus : Internet : Les sites sites internet et intranet d Aerolia : Internet : Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 44 sur 51

45 Annexes ANNEXE 1: le DRAW Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 45 sur 51

46 ANNEXE 2 : Un exemple d ECN ANNEXE 3 : BOM (1/3) Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 46 sur 51

47 ANNEXE 4 : BOM (2/3) ANNEXE 5 : BOM (3/3) Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 47 sur 51

48 ANNEXE 6 : Exemple de Clash ANNEXE 7 : Exemple de Clearance Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 48 sur 51

49 ANNEXE 8: Exemple de composant orphelin dans PDMLink ANNEXE 9: Exemple de composant non-orphelin dans PDMLink Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 49 sur 51

50 ANNEXE 10: Les éléments standards présents dans l arborescence CAO n apparaissent pas dans PDMLink Rapport de Stage 3A Avril-Septembre 2012 Page 50 sur 51

Il y a de l évolution dans l air

Il y a de l évolution dans l air Il y a de l évolution dans l air A NEW PATH TO GROWTH Réinventer l avion créer l architecture d un satellite 3 ème génération concevoir un système de motorisation performant développer des matériaux innovants

Plus en détail

Dossier de Presse 2013

Dossier de Presse 2013 Dossier de Presse 2013 - CCA, plus grosse entreprise industrielle de Corse, développe actuellement 4 sous-ensembles complexes pour les avions nouveaux (les Trappes de train avant et les Karmans de mâts

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000)

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000) MANUEL QUALITE SPECIALISTE DANS L USINAGE DE L INCONEL, DU TITANE, DE L ALUMINIUM DE PIECES MECANIQUES DE HAUTE PRECISION EN PETITE, MOYENNE ET GRANDE SERIE Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299

Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Préparation au CQPM Préparateur Assembleur Aéronautique 0299 Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront en charge sous la responsabilité d un responsable hiérarchique

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 3 e année du cycle ingénieur «Qualité et Sûreté de Fonctionnement des Systèmes» Soutenu par : Simon RENAULT Tuteur entreprise : M. Alexandre GUILLEMIN

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises

De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises De DASSAULT SYSTEMES à CapHorn Invest Une experience au service des jeunes entreprises Francis BERNARD Cofondateur et ancien DG, Dassault Systèmes Président du Conseil de surveillance, CapHorn 23 novembre

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse

Dossier de presse. E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique. Contacts Presse Dossier de presse E-R-Plus, progiciel de gestion pour la menuiserie métallique Septembre 2009 Contacts Presse Emmanuel ROHMER-SADOUN Tél : +33 (0)3 88 68 09 63 emmanuel@excellens.fr 2 Excellens, présentation

Plus en détail

INSPECTION QUALITÉ LA QUALITY ACADEMY, VOTRE PARTENAIRE DE FORMATION

INSPECTION QUALITÉ LA QUALITY ACADEMY, VOTRE PARTENAIRE DE FORMATION INSPECTION QUALITÉ LA QUALITY ACADEMY, VOTRE PARTENAIRE DE FORMATION QUALITY ACADEMY FAIRE GRANDIR VOS COMPÉTENCES Partenaire de premier rang auprès des acteurs majeurs de l aéronautique, Assystem intervient

Plus en détail

Aéronautique. Industrie - Maintenance - Engineering

Aéronautique. Industrie - Maintenance - Engineering Aéronautique Industrie - Maintenance - Engineering Un acteur de référence sur le marché de l externalisation aéronautique 10 ans d expertise aéronautique 15 implantations en Europe 1 filiale en Espagne

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA CONSTRUCTION MÉTALLIQUE

LA SOLUTION POUR LA CONSTRUCTION MÉTALLIQUE Société du groupe Ficep LA SOLUTION POUR LA CONSTRUCTION MÉTALLIQUE GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE " Mettez du STEEL dans vos PROJECTS " L ENTREPRISE Depuis 25 ans, Steel Projects développe des logiciels

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

Service d Accompagnement ICE en vue d une

Service d Accompagnement ICE en vue d une Innovation and Consulting in Engineering IT Security Department Service d Accompagnement ICE en vue d une Certification Livre Blanc ISO 27001 Référence I.C.E : OS-ICE/SN/57/07/07/2010/v-01 Version v1.0

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE LYON PLM MASTÈRE SPÉCIALISÉ FORMATION PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT SYSTEMES D INFORMATION ET STRATEGIES POUR MAÎTRISER LE CYCLE DE VIE DES PRODUITS INDUSTRIELS

Plus en détail

L Equipage. Mars/Avril/Mai 2012

L Equipage. Mars/Avril/Mai 2012 L actualité CCA L'Equipage n 2 Mars/Avril/Mai- Corse Composites Aéronautiques L Equipage Le carnet de bord de Corse Composites Aéronautiques Mars/Avril/Mai 2012 02 Editorial Nous venons enfin de sortir

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

Manuel de management intégré

Manuel de management intégré Manuel de management intégré Versions 1 2015 Manuel de management intégré ETT 04/2015 1 Préface Le manuel de management intégré se veut une présentation succincte de notre organisation. Cette organisation

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Manuel qualité du CFAI Aquitaine - 2013

Manuel qualité du CFAI Aquitaine - 2013 Manuel qualité du CFAI Aquitaine - 2013 La mission du CFAI Aquitaine est de favoriser l insertion des apprentis dans le milieu industriel en leur donnant une qualification professionnelle validée par un

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Université de Technologie de Compiègne Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Extraits du dossier de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) pour l obtention du Master "Qualité et Performance

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Gestion de Projets Déploiement à l APC et Retour d expériences

Gestion de Projets Déploiement à l APC et Retour d expériences Gestion de Projets Déploiement à l APC et Retour d expériences olivetto@apc.univ-paris7.fr 27/11/2013 Gestion de Projets à l APC 1 Gestion de Projets à l APC Plan de la présentation Gestion de projets

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I

Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I P a g e 1 Projet de fin d Etudes Mise en place d'un logiciel de Gestion de Production Assistée par Ordinateur au sein d'une P.M.I Situation L entreprise «Le Présentoir SEILLER», P.M.I. de 110 employés,

Plus en détail

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM)

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) La démarche PLM La GDT dans le Système d Information informatisé Les bénéfices Muriel Pinel Laurent Tabourot Amphis pour entreprises

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français Master SF2M Sustainable Food Manufacturing Management Présentation aux ENTREPRISES Managers internationaux pour l agroalimentaire Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements

Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements Synthèse de la démarche de conception et réalisation de lotissements RÉSUMÉ L entreprise de travaux publics Vermot, filiale d Eurovia dans le Doubs, a commencé il y a peu à s occuper de conception de projets

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants DE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUX COMPOSANTS STÉRILES LISI MEDICAL propose

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE Référentiel métier RESPONSABLE QUALITE 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable Qualité 2. Définition et description synthétique du métier Responsable décrit

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT

RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT RÉFÉRENTIELS MÉTIERS DE LA BRANCHE DU NUMÉRIQUE, DE L INGÉNIERIE, DES ÉTUDES ET DU CONSEIL ET DE L ÉVÉNEMENT > RESPONSABLE INGÉNIERIE ET ETUDES DATE DE MODIFICATION : 06/02/2015 FAMILLE : Conception /

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

Des moyens de production uniques au monde!

Des moyens de production uniques au monde! Des moyens de production uniques au monde! Leader français des aérostructures et acteur de premier plan mondial pour la conception et la production de fuselages équipés, Aerolia produit chaque année plus

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE SECURITE - ENVIRONNEMENT Indice : F Date : 05/02/2014 Siège : Z.I 13 Rue de la Résistance BP -61620-14406 BAYEUX cedex Tel. : 02 31 51 40 00 Atelier de montage/ajustage : Z.I

Plus en détail