RAPPORT D ACTIVITÉ. Membre d Odette International. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ. Membre d Odette International. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ Membre d Odette International Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile

2 EDITO GALIA avec l aide de ses membres, a maintenu ses objectifs de progrès et de transformation. Jean-François SALLES RENAULT L 'activité automobile a connu un contexte extrêmement mouvementé en 2011 : un début d'année sous forte pression, avec une demande intense sur certains produits ; en même temps des événements exogènes très perturbateurs, dont le dramatique tsunami au Japon ; et finalement, une fin d'année marquée par la crise financière européenne, générant des incertitudes ou inquiétudes sur l avenir. Dans ce contexte, GALIA avec l aide de ses membres, a maintenu ses objectifs de progrès et de transformation. Pour ce qui concerne les travaux GALIA, l approche a été structurée par la mise en œuvre de méthodes de projets et un déploiement d'objectifs tels que pratiqués par les entreprises de la filière, avec à la clé une focalisation accrue sur des objectifs restreints en nombre mais pilotés plus étroitement. Pour ce qui concerne le développement de la formation, un travail a été engagé et se poursuivra en 2012 pour élargir l offre. En proposant des modules ciblés sur les domaines couverts par GALIA, il s agit bien d un levier essentiel pour augmenter les compétences au sein de la filière automobile. Un autre axe de travail important est celui de la communication, que ce soit par les outils classiques, tels, le site internet, la Journée d information GALIA, les Rendez-Vous Web ou les lettres d information mensuelles, mais également par des prises de contacts en régions ou directement avec les membres. Cela a permis pour la première fois depuis plusieurs années de maintenir le nombre des adhérents. La transformation engagée doit permettre aux adhérents de trouver un intérêt accru dans GALIA dont la mission au service de la filière automobile a été affirmée par le Comité Directeur. A l'extérieur, GALIA a joué un rôle moteur avec le VDA pour que les travaux menés au sein d'odette répondent mieux aux attentes de la filière. Là aussi, cela a été l occasion d améliorer le pilotage des projets et de s assurer d une meilleure contribution des acteurs automobiles européens aux travaux d'odette. GALIA va poursuivre ses efforts de transformation en 2012, dans un esprit de service et d apport de valeur à la filière automobile française, d'ouverture aux acteurs Européens et Internationaux, d'adaptabilité aux évolutions exigées par l'environnement économique et industriel. Je vous souhaite une bonne lecture de cette huitième édition du rapport d activité GALIA. Jean-François Salles Président de GALIA

3 SOMMAIRE ORGANISATION DE GALIA RAPPORT D ACTIVITE LES TRAVAUX DANS LE DOMAINE LOGISTIQUE 06 LES TRAVAUX DANS LE DOMAINE EDI 10 LES TRAVAUX DANS LE DOMAINE INGENIERIE 14 LE RÉSEAU ENX 16 LES FORMATIONS 22 LA COMMUNICATION 23 LA LISTE DES MEMBRES GALIA & PARTENAIRES 24 Crédit Photos :, RENAULT, SHUTTERSTOCK 3

4 ORGANISATION de GALIA (au 31 décembre 2011) Jean-François SALLES Président Patrick REILHAC Directeur Didier HUET Président du Comité Logistique Olivier MARCHAND Président du Comité Ingénierie Jean-Marc REYNAUD Président du Groupe Utilisateurs ENX Jean-François TAHON Chef de Projet Logistique Alexandre LOIRE Chef de Projet Ingénierie Responsable Communication Nadine BUISSON-CHAVOT Chef de Projet EDI Chef de Projet ENX Responsable Informatique Micheline SINSEAU Assistante de Direction Adhésions, Vente Standards Catherine LANGEVIN Assistante Domaines Logistique, Ingénierie, ENX Achats Sylvie JEAN Chargée de Communication Assistante Formation 4

5 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Les membres du Comité Directeur de GALIA Président Jean-François SALLES RENAULT Directeur Qualité de la Supply Chain Vice-président Eric WILLMANN RENAULT Directeur Qualité et Développement des fournisseurs Trésorier Antoine MOGLIA AGC FRANCE Responsable EDI Membres actifs François BLANC VALEO MANAGEMENT SERVICES Directeur des Systèmes d Information Michel BRUN Bernard BRASEY Frédéric DAGAULT Assunta DAMIANI Gérard de FLEURIEU Jean-Philippe de VALMONT Serge GOUBET Olivier GRIENENBERGER Bruno LESAGE Jacques-Yves POUILLE RENAULT TRUCKS Production Control & Logistics Director Directeur Stratégie Industrielle et Risques Fournisseurs MGI COUTIER Directeur des Systèmes d Information ROBERT BOSCH FRANCE Responsable Logistique MICHELIN Vice-President Global Sales DAHER INTERNATIONAL Directeur Général Adjoint Directeur Ingénierie Logistique Flux Constituants et Systèmes PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR Director Supply-Chain, Packaging & SCOOP TREVES Responsable Logistique FAURECIA EDI Section Manager Observateurs Arnaud DE DAVID-BEAUREGARD SFEPA (FIEV) Vice-Président en charge des opérations Hubert PERREAU CCFA Directeur Département Législation Fiscalité 5

6 Le domaine LOGISTIQUE 2011 a été une année riche en événements et en animation de groupes de travail, avec une participation croissante des acteurs de la logistique automobile. Didier HUET - VALEO Président du Comité Logistique N ous sommes tous confrontés depuis la crise 2008 à un marché très fluctuant, où les acteurs de la supply chain devront être «agiles» pour satisfaire leurs clients, tout en réduisant les coûts logistiques et les stocks : accélération des flux, réduction des tailles de lots, optimisation des investissements, production au plus juste, fabrication à la demande. En parallèle, le contexte est devenu réellement mondial, avec une expansion des flux maritimes entre continents, et une augmentation des temps de transport entre partenaires, accroissant la complexité des enjeux précités. C est l accroissement de l utilisation des standards entre partenaires du secteur automobile qui permettra de simplifier et d optimiser nos flux logistiques dans ce contexte. Et cela concerne aussi bien les flux d informations, que les flux physiques. Les travaux en cours et à venir supportent le développement de cette «agilité» : Au niveau des flux d informations, sur la mesure et l amélioration des prévisions, la communication rapide et standardisée des informations entre partenaires, la gestion des capacités, l interface Rang 1 / Rang 2 ; Au niveau des flux physiques, sur la standardisation des emballages (continentaux, maritimes), sur l optimisation et la traçabilité des flux de transport. Demain se prépare aujourd hui. Plus que jamais, nous avons besoin de votre contribution, en tant qu acteurs majeurs de la logistique. Les faits marquants de l année 2011 Une nouvelle présidence pour le Comité Logistique : Didier Huet, Directeur Supply Chain en charge de l amélioration continue chez VALEO. L adhésion au Comité Logistique de NTN-SNR et HUTCHINSON pour Deux nouveaux groupes de travail : Global MMOG/LE version Focus et Gestion des emballages. LES MEMBRES DU COMITE LOGISTIQUE BOURBON AUTOMOTIVE PLASTICS Younes BENSAID CONTINENTAL AUTOMOTIVE FRANCE Anne LE FELIC FAURECIA David LANGLOIS HUTCHINSON SA Eric NICOLAS MECAPLAST Nadège PRIN MGI-COUTIER Maryse LEMAITRE NTN-SNR ROULEMENTS Pierre LAGARDE PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR Edith DELPIERRE Olivier RENAN RENAULT SAS Thierry KOSCIELNIAK RENAULT TRUCKS Michel BRUN ROBERT BOSCH FRANCE Assunta DAMIANI SNOP - GROUPE FSD Damien DERLOT VALEO Didier HUET (Président) 6

7 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Les nouveaux livrables : Au niveau ODETTE, la recommandation VDA 9000 sur la fiabilité des prévisions a été annotée et modifiée par le groupe de travail GALIA et validée par le groupe Forecasting ODETTE. Le groupe de travail Douanes a réalisé un document explicatif complet sur la législation ICS. Un référentiel d audit commun RENAULT/PSA/GEFCO sur la gestion qualitative des emballages. Un guide méthodologique sur la meilleure façon de mettre en place l EDI avec ses fournisseurs. Les groupes de travail Logistique L année 2011 aura été une excellente année en termes de groupes de travail et de résultats puisque pas moins de 9 groupes de travail se sont réunis tout au long de l année et 4 livrables ont été publiés. 138 personnes et 64 sociétés différentes ont participé aux travaux logistiques et GALIA les remercie pour leur disponibilité et leurs efforts. Nous avons également rencontré un certain nombre de membres à l occasion de rencontres ou de «délocalisation» de groupes de travail sur certains sites. Quatre Rendez-vous web GALIA et 4 dossiers du mois ont aussi été organisés autour de la logistique et nous espérons faire mieux en 2012 avec votre aide. Groupe de travail Prévisions/Flexibilité Après une recommandation publiée en décembre 2010 autour de la structure des prévisions court et moyen terme, le groupe de travail s est attaqué au sujet délicat de la fiabilité des prévisions. Nous sommes partis d une recommandation élaborée par le groupe BOSCH au sein du VDA dans la filière des pièces de rechange. La recommandation a été analysée et 2 sections ont été ajoutées concernant la détection de dérives lentes et de quantités anormales dans la prévision. D importants travaux ont été menés également en termes de mesure par les participants du groupe. Cela a permis d identifier les difficultés à mettre en œuvre cette mesure sans moyens automatisés. GALIA proposera d ailleurs une initiative en 2012 à ce sujet. Les différentes mesures ont également mis en lumière la difficulté à interpréter l indicateur, voire même à trouver le bon agrégat. Les futurs travaux du groupe vont donc porter sur l écriture de compléments quant à l utilisation et à l interprétation du Forecast Accuracy Indicator. Des travaux et échanges seront menés également au niveau ODETTE. On notera un point important : RENAULT, PSA et VALEO sont en cours d application de cette recommandation. ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 MECAPLAST Nadège PRIN METALDYNE INTERNATIONAL FRANCE Karine RIVET MGI-COUTIER Jean-François BLONDEAU PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR Edith DELPIERRE Mathieu DEMOND Pierre GABAUD (Président) Mathieu SEGUIER RENAULT SAS Aurélien DRAPIER Quynh-Nhu PHAM-NEVE Mustapha SALI SILVERPROD Pierre-Marc GAMONET TENOR EDI SERVICES Dominique GOEPP Groupe de travail Interface Rang 1 / Rang 2 Le groupe, mené en collaboration avec l ARIA Rhône-Alpes dirigée par Christophe Colette, avait décidé de travailler sur l EDI Fournisseurs. Trois réunions qui nous ont menés chez TECMAPLAST et chez RENAULT TRUCKS, ont permis de réaliser un guide méthodologique afin de mettre en place de l EDI avec ses fournisseurs. Ce document insiste surtout sur la nécessité de la mise en place de proces- sus logistiques avant d envoyer des messages par EDI à ses fournisseurs. Nous avons estimé qu avoir un processus PIC/PDP solide était indispensable afin d envoyer un prévisionnel construit. GALIA envisage la création en 2012 d une formation autour de ce processus indispensable à une bonne planification de l activité et des ressources de toute entreprise. Nous rappelons également que les standards GALIA/ODETTE doivent être utilisés en priorité dans toute relation fournisseurs si nécessaire, et que pour obtenir une bonne rentabilité pour tous les acteurs, la boucle EDI doit être envisagée de façon complète (ferme, prévisionnel, avis d expédition, facture). Le livrable établit également les personnes à impliquer dans un projet de mise en place. 7

8 Le domaine LOGISTIQUE Groupe de travail Douanes Ce groupe, lancé en juin 2010, a réalisé un travail rapide et complet sur la législation ICS qui nous a impacté en Un document a été mis en ligne sur le site de GALIA, expliquant la législation et donnant les impacts possibles sur notre filière. Un document de conseils sera également publié en 2012 autour de la démarche OEA. Le Comité Logistique a décidé de clôturer ce groupe de travail pour Groupe de travail Identification des pièces Droites/Gauches sur les étiquettes Des problèmes d identification de pièces droites et gauches nous ont été remontés chez certains équipementiers. Des solutions ont été entreprises par chaque fournisseur concerné. Les donneurs d ordre ont accordé des dérogations, mais demandent maintenant à GALIA de statuer sur une version standard. Les standards d étiquettes ETI1, ETI9 et ETI9-1 sont évidemment touchés. Le groupe de travail va devoir maintenant statuer sur un standard. Les pistes envisagées sont évidemment d utiliser 2 couleurs différentes ou des lettres. La problématique est de trouver une zone à colorier. Les sociétés participant à ce groupe sont : PSA, RENAULT, EUROSTYLE, HUTCHINSON, SMR AUTOMOTIVE, LEVIER INDUSTRIES, TECMAPLAST et BONTAZ. Groupe de travail Standardisation des emballages ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 AGC FRANCE Mathieu SMAGGHE CONTINENETAL AUTOMOTIVE FRANCE Thierry RIC FAURECIA Emilie CATHERINE GEFCO Benoît GOURDOUX GRIS DECOUPAGE Dominique BOLLINGER INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS Isabelle DECLEIN MECAPLAST Thomas CIRIER & Sabrina FOSSART NTN-SNR ROULEMENTS Thierry ROCHET Philippe KOPMELS RENAULT SAS Michel PANOUILLOT (Président) ROBERT BOSCH FRANCE Marie-Joëlle LANGLOIS VALEO Didier HUET Ce groupe, historique chez GALIA, relancé à la rentrée 2010 a beaucoup travaillé en Un premier cahier des charges fonctionnel, repris de la recommandation EMB9, a été établi en janvier On notera l élargissement de la gamme à de nouvelles dimensions. Nous verrons donc apparaitre la gamme 800 x 400 mm et 2 hauteurs intermédiaires de 164 et 264 mm. Les fabricants d emballages plastique ont été sollicités pour émettre des solutions et les présenter devant le groupe de travail en mars/avril Les différentes solutions présentées ont permis au groupe d affiner le cahier des charges fonctionnel. Il a été demandé aux fabricants de venir à nouveau en juillet 2011, présenter des prototypes. Les prototypes présentés comportaient certaines innovations techniques qui ont permis de finaliser le cahier des charges et la réécriture de la nouvelle gamme d emballages plastiques. Les nouvelles caractéristiques seront : de nouvelles poignées ergonomiques, un gain de poids et surtout un porteétiquette moulé dans la masse. 8

9 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Groupe de travail Emballages CKD En 2011, le groupe a travaillé sur l aspect économique de la gamme définie. Au vu des volumes échangés, l aspect coûts est non négligeable. Le carton CKD génère un surcoût à la palette. Nous sommes donc en train d étudier le coût global de cette solution sur un flux complet, du fournisseur au client final. Groupe de travail Gestion des emballages Un groupe de travail démarré en janvier 2011 par la rencontre entre les responsables de la gestion des emballages pool RENAULT et PSA. Le travail s est engagé très vite sur un référentiel d audit commun RENAULT/ PSA/GEFCO. Ce référentiel porte sur les aspects qualitatifs de la gestion des emballages et comportera 6 grands chapitres : connaissance des standards, communication, ressources/personnel, délais, non-conformité et gestion des crises, stockage/gerbage et inventaires. La présentation de ce travail commun à un certain nombre de fournisseurs a eu lieu en septembre et a été l occasion pour eux de commenter, d apporter des modifications et de pointer les efforts à réaliser chez chaque acteur de la boucle emballage. Ce référentiel intéresse également nos confrères allemands et devrait être partagé au sein d ODETTE. Les travaux se poursuivront sans doute par l étude d opportunité de la mise en place d un indicateur Taux de service emballages. Des travaux sont en cours chez certains équipementiers et seront présentés en Groupe de travail MMOG/LE version Focus ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 DS SMITH PACKAGING FRANCE Jean-Marie BESOMI FAURECIA David LANGLOIS RENAULT SAS Michel PANOUILLOT RENAULT TRUCKS Anne-Sophie CHARREYRE & Xavier LAMY VALEO Didier HUET ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 ELDRE SAS Valérie BOIREAU GEFCO Benoît GOURDOUX & Olivier THOUARD HUTCHINSON SA Eric NICOLAS ITW FRANCE COMET Sébastien TRIVIAUX MGI-COUTIER Maryse LEMAITRE PAULSTRA Aurore CROCHET PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR Pierre MONIER Jérôme GUEGANOU & Luc PETITJEAN RENAULT SAS Frédéric ROLLET ROBERT BOSCH FRANCE Marie-Joëlle LANGLOIS SILVERPROD Pierre-Marc GAMONET SNOP - GROUPE FSD Carl CEGLINSKI Une fois n est pas coutume, GALIA est moteur sur le sujet MMOG/LE. Le cycle de révision de MMOG/LE est de 3 ans et 2012 pourrait être l année d une version 4. GALIA a remonté que ses adhérents préfèreraient travailler sur une version ciblée sécurisation des approvisionnements. ODETTE a donc missionné GALIA pour lui fournir une maquette de ce que pourrait être cette version «Focus». Damien Derlot de SNOP (Groupe FSD) a pris la présidence de ce groupe qui comporte une très bonne représentativité. L objectif sera donc de définir un certain nombre de critères indispensables à la sécurisation des approvisionnements, indépendamment de leur poids dans le référentiel. Un travail sera également effectué pour expliquer ce que l on attend par rapport à ces critères en termes de métier logistique. BOURBON AUTOMOTIVE PLASTICS COOPER STANDARDS FRANCE ELCIMAÏ CONSEIL EUROSTYLE SYSTEMS GEFCO HUTCHINSON SA MGI-COUTIER NEDSCHROEF FASTENERS NTN-SNR ROULEMENTS PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR RENAULT SAS RENAULT TRUCKS SNOP - GROUPE FSD ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 Younes BENSAID Alexandre CHATILLON & Denis GUYOMARCH Sébastien CAILLAU Renaud LEDIEU Olivier THOUARD Eric NICOLAS Maryse LEMAITRE Bertrand DURIEZ Pierre LAGARDE Pierre MONIER François-Gabriel LEVRAULT Thierry COUVAL & Michel SENECHAL Philippe LENNER Damien DERLOT (Président) 9

10 Le domaine EDI Les échanges EDI continuent d offrir une grande opportunité de réduire les coûts et d améliorer l efficacité en réalisant des gains de productivité. Nadine BUISSON-CHAVOT Chef de Projet EDI GALIA L action de GALIA permet de mettre en place des règles et des standards de «bonnes pratiques» visant à améliorer la communication dans l'industrie automobile. Dans le contexte de mondialisation et d augmentation de l offre commerciale, la maîtrise des flux physiques et des flux d informations associés constituent un avantage compétitif évident. Un des objectifs pour les industriels de l automobile est de réduire tous les surcoûts administratifs et logistiques n'apportant aucune valeur ajoutée au produit final. L'utilisation de l'edi simplifie et fiabilise les flux administratifs et logistiques entre partenaires. La capacité à échanger des informations B2B (prévisions, commandes, expéditions, niveaux de stocks, factures...) en EDI, est devenue un pré-requis indispensable. Ce principe d échange est très avantageux, non seulement pour le client, mais aussi pour le fournisseur qui sait en retirer : une plus grande réactivité dans le traitement des demandes de livraison ; une meilleure fiabilité réductrice de litiges ; une plus grande efficacité génératrice d économies administratives ; une optimisation des stocks ; un accroissement du taux de service ; un avantage compétitif et des opportunités de nouveaux profits. En 2011, dans un contexte économique difficile, les échanges EDI continuent d offrir une grande opportunité de réduire les coûts et d améliorer l efficacité en réalisant des gains de productivité. Les travaux de GALIA en la matière vont dans ce sens. 10

11 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Les groupes de travail EDI Groupe de travail Facture Gage de rapidité, de qualité et de sécurité, l EDI, plus encore la dématérialisation fiscale des factures, permettent de s engager dans la voie d une véritable baisse des coûts partagés du processus d acheminement et de traitement des factures. ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 AGC FRANCE SAS Antoine MOGLIA (Président) FAURECIA Bernard RIONDEL Chang YANG HONEYWELL GARRETT Philippe HAMELIN MAGNETI MARELLI SYSTEMES ELECTRONIQUES Alain PRESTRELLE Christophe ZIRN Peggy JOUANNE Pascal TORCHIN RENAULT SAS Jean-Paul LAMORT Sous-groupe Global INVOIC V3 : un standard mondial pour les échanges de factures Ce message a été développé par les industriels de l automobile internationale, représentés par 4 organisations : ODETTE, JAMA, JAPIA, AIAG. L objectif du groupe de travail Facture est de définir un profil GALIA «Facture» basé sur le message Global INVOIC V3 à iso fonctionnalités par rapport aux messages INVOIC V5 et V3 actuellement utilisés (facture de biens, avoir, auto facture, note de crédit, note de débit, facture pro-forma). Ce profil couvrira aussi les besoins de pré facturation pour les messages synchrones. Sous-groupe Convention de dématérialisation fiscale des factures Contexte du lancement du groupe de travail GALIA (en avril 2011) : RENAULT et PSA ont des objectifs ambitieux en termes de déploiement de la dématérialisation fiscale des factures avec leurs fournisseurs. Une des bonnes pratiques en la matière, est la signature d une convention d inter-change entre les parties souhaitant s échanger des factures dans le cadre de la dématérialisation fiscale. Bien que ce type de convention ne soit pas imposé par la législation, il permet de définir les conditions et les modalités d échanges entre partenaires. GALIA recommande la signature d une convention spécifique aux échanges de factures dématérialisées. Dans un contexte où le déploiement de la dématérialisation fiscale s'intensifie, et où il devient important de gagner du temps pour la signature des conventions, il nous a semblé utile de définir un modèle standard de convention qui pourrait servir dans la plupart des cas, et qui éviterait de faire systématiquement appel aux juristes et/ou aux fiscalistes des partenaires à chaque nouveau passage en dématérialisation, ce qui fait qu'en général les partenaires démarrent sans convention signée ou bien ne démarre pas à cause de la non signature de la convention. Objectif : Optimiser le délai de signature des conventions de dématérialisation fiscale des factures en définissant un modèle de convention de dématérialisation standard satisfaisant les deux parties, en prenant comme base de travail la recommandation existante «convention DMF 3» et en la faisant évoluer. Participants au groupe de travail : Des représentants des constructeurs et des équipementiers : Fonctionnels (comptables, informaticiens ) du domaine de la facture Fiscalistes et juristes ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 AGC FRANCE SAS Antoine MOGLIA AGRATI LA BRIDOIRE Dominique HUICQ FAURECIA Laëtitia JACQUEMONT Bernard RIONDEL Chang YANG HONEYWELL GARRETT Philippe HAMELIN MICHELIN Claire AUGUSTIN Frédéric FAURE Yolaine FOURIE Marc BOUZIGUES Pascal TORCHIN RENAULT SAS Nathalie DORLEANS Jean-Paul LAMORT (Président) Isabelle VIRY Livrables : Un modèle de convention de dématérialisation des factures standard satisfaisant les deux parties : contenant d une part, la convention de dématérialisation type, et d autre part une annexe permettant de préciser le contexte technique et fonctionnel. 11

12 Le domaine EDI Une notice d utilisation de la convention et de l annexe. Le groupe de travail GALIA a validé les livrables lors de sa dernière réunion le 7 février Concernant les livrables, il ne reste plus que du travail de mise en forme avant publication sur le site Web de GALIA courant mars Perspectives 2012 La nouvelle Directive européenne 2010/45/UE, relative au système commun de taxe sur la valeur ajoutée en ce qui concerne les règles de facturation, adoptée le 13 juillet 2010, est venue modifier la directive 2006/112/CE. Cette nouvelle Directive 2010/45/UE vise à simplifier les exigences en matière de facturation de la TVA, en particulier en ce qui concerne la facturation électronique. L'objectif de la nouvelle Directive est donc de veiller à ce que les autorités fiscales acceptent les factures électroniques dans les mêmes conditions que les factures sur papier, en supprimant les obstacles juridiques à la transmission et au stockage des factures électroniques. L enjeu est de taille car ces modifications sont de nature, si elles sont transposées fidèlement, à simplifier considérablement la mise en œuvre de la facture électronique en France et en Europe. Cette simplification va procurer des gains administratifs significatifs aux entreprises, en particulier les TPE et PME qui sont en retard, non seulement par rapport aux grandes entreprises mais aussi à leurs homologues de nombreux pays européens qui ont des réglementations plus simples. Cette Directive doit être transposée en droit français au plus tard le 31 décembre 2012 pour une application au 1 er janvier En 2012, nous focaliserons nos travaux sur la transposition de la Directive européenne 2010/45/UE en droit français, en mettant en avant les avantages de la simplification. Groupe de travail Flux Synchrones Le «Flux Synchrone» est un mode de livraison dans lequel les pièces arrivent exactement dans l ordre et au moment précis de leur consommation au point d assemblage. Pour rappel, les missions du groupe de travail GALIA sont les suivantes : Etudier une solution de remplacement du message GALIA PLUQUO pour en supprimer les contraintes. Convergence des projets flux synchrones de RENAULT et PSA, vers un message ODETTE XML standard commun. Moderniser les modes d échanges et les moyens de communication (migrer les connexions X25 vers des connexions en IP). Suivre l état d avancement respectif des projets et du plan de déploiement. Les participants du groupe de travail sont :, RENAULT, FAURECIA, GEFCO, INERGY AUTOMOTIVE, LEONI, PLASTIC OMNIUM, ICD INTERNATIONAL, TX2 CONCEPT. Les projets de restructuration des ordres synchrones de RENAULT et PSA avancent chacun à leur rythme. Un point d avancement a été fait par chacun des constructeurs lors de la réunion «Flux Synchrones». LES MEMBRES DU GROUPE FAURECIA Jean-Benoît CHAPPATTE Timothée VANSYNGEL GEFCO Alain DIDIER Jérôme KOHLER ICDSC Éric MOREAU Florence NAUDIN INERGY AUTOMOTIVE SYSTEMS FRANCE Christian GUITTON LEONI WIRING SYSTEMS FRANCE Dominique POIRE PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR Sébastien JULLIAN Pierre MARCELLIER Sylvie COMMUNIER Franck DEBUIGNE Christian MOSSER François TERRASSON RENAULT SAS Annick TESTOT TENNECO AUTOMOTIVE FRANCE Marc FRANCOIS Jacqueline MUELLER TX2 CONCEPT Daniel HOTTIN 12

13 Les Trophées GALIA 2011 RAPPORT D ACTIVITE 2011 GALIA a remis ses premiers Trophées le 24 mars 2011, lors de sa Journée d Information annuelle, afin de remercier quelques membres en particulier, pour leur implication dans ses travaux. Maryse Lemaitre - MGI COUTIER (Domaine Logistique) Pierre Gabaud - (Domaine Logistique) Christine Vivier - VALEO (Domaine Ingénierie) Oscar Rocha - RENAULT (Domaine Ingénierie) Annick Testot - RENAULT (Domaine EDI & ENX) Philippe Hamelin - HONEYWELL GARRETT (Domaine EDI & ENX) Pascal Torchin - (Domaine Facturation Electronique) Pierre-Marc Gamonet - SILVERPROD (Représentant des PME et rangs 2) 13

14 Le domaine INGENIERIE 2011, une année de transition pour l Ingénierie chez GALIA Alexandre LOIRE Chef de Projet Ingénierie GALIA C ette année n a pas donné lieu à beaucoup de publications (encore que le livre blanc de SASIG sur l Archivage Long Terme soit un événement d importance), mais elle a permis de se poser un certain nombre de questions essentielles pour la préparation de l année En parallèle, le Comité Ingénierie a entrepris de lister les associations avec lesquelles ses membres ont l habitude de travailler pour regarder comment GALIA peut collaborer avec elles. Des échanges ont déjà eu lieu avec MICADO, GFUC et le CR2PA (cf. Archivage Long Terme). Ensuite, GALIA a accompagné la communication et le déploiement du projet 3D MASTER de PSA PEUGEOT CITROËN, qui va petit à petit toucher tous les fournisseurs participant au développement produit. Pour faciliter ce changement de méthode de travail, GALIA a collaboré avec DASSAULT SYSTÈMES pour proposer des formations au module Functional Tolerancing and Annotations (FTA) ouvertes tant aux membres de GALIA qu aux non-membres. Enfin, la question de la participation active des membres de GALIA aux sessions de SASIG a commencé à se poser. Cette année, les réunions auront lieu au Japon, à l invitation du JAMA et aux Etats Unis, à celle de l AIAG. Nous vous invitons à proposer des sujets pour alimenter le consortium en nouveaux travaux. Malgré la crise, je souhaite le meilleur à l ensemble de la communauté Ingénierie de GALIA avec laquelle j ai le plaisir de travailler. Les membres du Comité Ingénierie (au 31 décembre 2011) CONTINENTAL AUTOMOTIVE FRANCE FAURECIA FAURECIA LISI AUTOMOTIVE FORMER MGI COUTIER RENAULT SAS RENAULT SAS RENAULT SAS ROBERT BOSCH FRANCE TREVES VALEO MANAGEMENT SERVICES Dominique WARTELLE Alain CLEMENT Laurent LAUNAY Jocelyn BETSCH Jean-François KUENY Daniel BURCEA Frédéric CHAMBOLLE Jacques LUIGI Olivier MARCHAND (Président) Claude ROUSSELET Jean-Marc DAVID Jean-Marc KELADA Denis THOMAS Thomas FISCHER Régis OLIVIER François LEGRAND Archivage Long Terme L année 2011 restera le millésime des travaux sur l archivage long terme. L archivage est l ensemble des actions, outils et méthodes mis en œuvre pour 14 conserver à moyen ou long terme des informations dans le but d une exploitation ultérieure. Cette utilisation peut se faire lors d un contrôle, lors d un litige, lors d une ré exploitation de données dans un nouveau projet Aujourd hui, ce stockage se fait de moins en moins grâce au papier.

15 RAPPORT D ACTIVITE 2010 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Il est numérique, tant pour les plans 2D que pour les modèles 3D. De plus, la tendance actuelle chez les donneurs d ordre est de supprimer le plan 2D (papier ou digital), et de ne gérer que des données 3D qui contiennent toutes les informations relatives aux assemblages, au tolérancement, à la cotation et à la production. De ce fait, l archivage devient un problème important puisque les cycles d évolution du matériel informatique, des systèmes d exploitation, des applications et des supports de stockage sont extrêmement rapides et la durée de conservation des données 3D Master La démarche 3D Master repose sur le transfert des informations jusque-là portées sur les plans vers les modèles CAO 3D. Elle garantit ainsi l intégrité de l information (unicité du support). La complétude de la donnée 3D facilite les échanges en filière depuis les chaînes de cotes jusqu à la métrologie. L ensemble de ces avantages représente un fort potentiel de productivité et de qualité pour mieux servir nos projets véhicules et organes. imposées par la réglementation varie selon les produits entre 30 et 70 ans! Quel doit être le processus d archivage? Le format des données? Comment garantir la qualité des informations stockées? Comment garantir la validité de la preuve? Telles sont quelquesunes des questions qu il est nécessaire de traiter. C est la raison pour laquelle nous avons multiplié les actions dans ce sens. Ainsi, le 25 janvier 2011, les associations GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales), GFUC (Groupement Francophone des C est pourquoi s est engagé, depuis 2009, dans l évaluation et le déploiement de 3D Master. La mise en œuvre du projet sur quelques périmètres de conception interne a été engagée, avec des gains validés. En conséquence, 3D Master est intégré au référentiel et est déployé, à tout nouveau projet, sur les périmètres de conception validés. Utilisateurs CATIA) et GALIA (Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile) ont invité leurs membres à participer à une après-midi d échanges sur l Archivage des données projet. Une cinquantaine d entre eux furent au rendezvous, représentants de sociétés telles qu AIRBUS, DASSAULT AVIATION, SAFRAN, RENAULT, PSA PEUGEOT CITROËN, FAURECIA, BOSCH, DASSAULT SYSTEMES, ICDSC Nous en avons appris davantage sur les projets LOTAR de l Aéronautique et SASIG LTAR de l Automobile. En ce qui concerne la formation au module FTA, pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site de GALIA (rubrique Formation). Sachez que, si le sujet vous concerne, GALIA en tant qu organisme de formation peut accueillir les concepteurs qui souhaiteraient suivre cette formation, dans des conditions attractives, que leur société soit membre ou non de l association. Où en est-on de la visualisation 3D? La question de la visualisation et de l exploitation des données 3D issues des bureaux d études se pose depuis de nombreuses années. Aujourd hui, de nombreux formats sont mis sur le marché et sont couramment utilisés. Le format JT de la société SIEMENS PLM, 3Dxml ou cgr de DASSAULT SYSTÈMES, le format pdf3d d ADOBE permettent ainsi de faire de la revue de maquette numérique. Cependant bien des utilisateurs aimeraient aussi les utiliser pour échanger de la géométrie ou des données de simulation en vue d une réutilisation dans des processus de co-développement. L ISO a réaffirmé lors de la dernière réunion à Suzhou, en Chine, que ces formats n étaient pas appropriés pour cela. La solution recommandée par le SC4 est d utiliser des formats neutres en tête desquels se trouve le format STEP. Pour travailler entre des systèmes de gestion des données techniques, le protocole d application STEP AP214 a été développé dans les années 2000 par les experts de l industrie automobile et vous l utilisez couramment de façon plus ou moins transparente lors de travaux en commun avec vos partenaires. De son côté, l industrie aéronautique avait développé plus récemment STEP AP203. Comme les besoins se recoupent assez largement, il a été décidé de fondre les deux protocoles en un seul STEP AP242. En matière de visualisation, STEP a été amélioré pour que STEP AP242 prenne en compte les processus et les besoins en visualisation, tout en garantissant la neutralité et les performances. Les associations partenaires Outre les associations MICADO, GFUC et GIFAS citées dans le paragraphe sur l archivage long terme, il est important de citer le Club des Responsables des Politiques et des Projets d Archivage (CR2PA). Les objectifs du CR2PA sont de réunir dans un club utilisateurs les responsables de politiques et projets d'archivage de grandes entreprises et leurs experts associés, afin de renforcer et professionnaliser les maîtrises d ouvrage. Son but est de permettre à ces responsables et experts de partager leurs visions, leurs retours d'expérience et les bonnes pratiques, d expliciter les convergences et divergences d'approche entre entreprises et, enfin, d échanger et de promouvoir la fonction archivage au sein des entreprises. GALIA va se greffer sur ce réseau de communication rapide et efficace entre décideurs. 15

16 Le réseau ENX Une année confirmant le déploiement à l international et la consolidation des solutions d accès au réseau ENX Jean-Marc REYNAUD (RENAULT) Président du Groupe Utilisateurs ENX L année 2011 a confirmé la progression internationale des solutions ENX, à la fois au travers de l essor des solutions ENX over Internet, mais aussi de l utilisation de l interconnexion des réseaux ANX et ENX. L indicateur du suivi des connexions ENX, mis à jour lors de chaque session, donne un éclairage très concret sur le déploiement et le succès du réseau (près de accès recensés). Les retours d expérience partagés au sein du Groupe Utilisateurs ENX témoignent de l évolution des exigences de communications B2B. Notamment, le besoin de sécurisation des accès ENX amené par la criticité des flux B2B échangés, s exprime non seulement pour les accès haut débits (solution existante), mais aussi désormais pour les accès moyen et bas débit. Ce sujet, qui correspond aux préoccupations de nombreux utilisateurs, a rencontré l'adhésion de tous et s'est traduit par une participation active aux séances du Groupe. Des solutions adaptées à ces critères ont été discutées et échangées avec ORANGE BUSINESS SERVICES qui devrait proposer en 2012 une offre complémentaire afin de répondre à cette évolution. Donc, une belle année écoulée au cours de laquelle le Groupe Utilisateurs a témoigné de la progression internationale des échanges B2B et apporté sa contribution à la consolidation des solutions d accès au réseau ENX. Le groupe Utilisateurs ENX Les sujets traités au sein du groupe Retour d expérience des partenaires connectés et prise en compte des besoins des utilisateurs ainsi que des propositions d axes d amélioration. Suivi du déploiement en Europe et à l international : plus de points de connexions au total. Développement de l utilisation du réseau ENX : non seulement pour les accès aux maquettes numériques et échanges de fichiers CAO, mais aussi pour les échanges de données informatisés (EDI logistique et finance), les accès aux applications des portails partenaires de façon sécurisée, ainsi que pour les connexions sécurisées avec des services externalisés. Retour d expérience, suivi du déploiement des accès ENX (ENX ADSL, SDSL, ENX over Internet) et de l utilisation générale du réseau. Retour sur les sujets traités en Board ENX. Suivi du développement des nouveaux accès ENX over Internet, notamment pour couvrir les besoins de connexion à l international, mais aussi pour une utilisation en backup. Etude des solutions de backup existantes et propositions de nouvelles solutions pour répondre aux besoins exprimés par les utilisateurs du réseau ENX. 16

17 RAPPORT D ACTIVITE 2010 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Suivi des relations avec l opérateur national ORANGE BUSINESS SERVICES (OBS). Les contacts réguliers entre l association ENX, GALIA et OBS, ont permis d améliorer sensiblement le service ENX offert par OBS. Suivi de l évolution des Points d Interconnexion (POI) ENX. Plusieurs interventions d ORANGE BUSINESS SERVICES ont eu lieu en 2011 dans le cadre du groupe Utilisateurs ENX, sur les sujets suivants : Processus de gestion des certificats ENX. Processus de demande de création de tunnel ENX (inter CSP notamment). Retour sur la migration du certificat racine ENX. Point sur la gestion des classes de services. Présentation d un guide utilisateur ENX et de fiches de contacts ENX, à la demande du groupe de travail GALIA. Discussions sur l éventualité d une solution ENX over Internet chez OBS. CAILLAU DGA ENX ASSOCIATION FAURECIA HONEYWELL GARRETT ICDSC MGI COUTIER NOBEL AUTOMOTIVE NUMLOG PLASTIC OMNIUM AUTO EXTERIEUR RENAULT SAS ROBERT BOSCH FRANCE TREVES VALEO MANAGEMENT SERVICES ILS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AU GROUPE EN 2011 Présentation des solutions de backup à chaud et à froid, et discussions sur de nouvelles solutions de backup possible. Joël LESELLIER Christophe DELALANDE & Benjamin KUPFER Florian GLEICH & Lennart OLY Arnauld KUCZEWSKI Philippe HAMELIN Eric MOREAU Semaeil LAKHDARI Jérôme BESNOIST Thomas CHARTIER Jean-Marc LASQUELLEC Daniel BURCEA & Bernard COHEN Jean-Marc REYNAUD (Président) & Annick TESTOT Jean-Pierre DEY Eric LEFEVRE & Régis OLIVIER Nicolas HAROUNEN 17

18 Le réseau ENX Impliquez-vous! Lennart OLY (ASSOCIATION ENX) Directeur C hers membres de GALIA, Chers partenaires ENX, «ENX, connectez-vous!» Vous avez dû entendre cette phrase plus d une fois au cours de ces 12 dernières années. C était l'une de nos premières priorités. Et effectivement, le nombre d entreprises de l'industrie automobile utilisant ENX augmente tous les ans. En France, près de 400 connexions ENX sont opérationnelles. En 2011, nous avons enregistré plus de 170 entreprises et sites supplémentaires au niveau international. Ce qui signifie, qu à ce jour, vous êtes probablement déjà connecté. C est pourquoi, j aimerais non seulement vous remercier d utiliser ENX mais également vous encourager à en être un utilisateur actif. ENX est un réseau et une solution de sécurité managée. Mais c est aussi une communauté la vôtre! Rien qu'en France, les utilisateurs déjà connectés établissent en moyenne trente nouvelles connexions (tunnels) chaque mois. Il est donc possible que vous ayez, dans un premier temps, envie de vérifier si vous bénéficiez déjà pleinement de tous les avantages du standard ENX. Autrement dit, étendez votre utilisation d ENX afin d assainir votre budget et de réduire les frais de maintenance de vos connexions extranet en cette année 2012 pleine de défis pour le secteur de l automobile. ENX est un standard créé et géré par l industrie automobile. De nombreuses occasions vous permettent d y participer. Pour partager votre expérience ou pour nous adresser une demande ou un nouveau besoin, vous pouvez me contacter ou contacter Nadine Buisson-Chavot ou tout autre membre de notre équipe et de la communauté ENX. Si vous avez besoin d assistance, nous sommes là pour vous aider. N hésitez pas à nous contacter pour toute information, nous nous ferons un plaisir de vous renseigner. ENX joue la transparence. Depuis notre création, GALIA anime le groupe "Utilisateurs ENX " français. La contribution de ce groupe est d'une importance capitale pour notre développement. Vous êtes cordialement invités à rejoindre ce groupe et à participer à ses réunions trimestrielles. Cela vous permettra d obtenir rapidement des informations sur la technologie, les services et les processus, en avance de phase, afin d'échanger avec des collègues à propos du réseau ENX et de son utilisation, d exprimer votre opinion et ainsi influencer notre travail au quotidien voire même notre stratégie à long terme, et enfin, de rencontrer en personne les responsables du réseau ENX. Vous trouverez des informations détaillées concernant le réseau ENX sur Wikipedia et en consultant les sites web d ENX et de GALIA. Si vous avez besoin d informations complémentaires ou d une aide sur ce sujet, vous pouvez nous contacter à tout moment. Dans l attente d avoir de vos nouvelles. Impliquez-vous! 18

19 RAPPORT D ACTIVITE 2010 RAPPORT D ACTIVITE 2011 Les faits marquants de l année 2011 ENX communique L Association ENX, en collaboration avec GALIA pour les communications en France, a mis l accent cette année sur la communication et le marketing. Dans ce cadre, vous trouverez de nombreuses informations au sujet du réseau ENX sur Wikipédia, Facebook D autre part, l Association a publié de nouveaux posters ENX (voir page 17) en plusieurs langues (anglais, français et allemand) et en a offert quelques-uns aux membres du groupe Utilisateurs ENX de GALIA. A venir en 2012 : une fiche marketing ENX d un format standard pour chaque opérateur certifié. ENX : une infrastructure robuste avec des points d interconnexion (POI) redondants Le POI sert à interconnecter les opérateurs certifiés ENX de façon à ce qu un partenaire connecté à ENX via l opérateur X puisse communiquer avec un autre partenaire connecté à ENX via l opérateur Y. Le réseau ENX dispose actuellement de deux POI complètement redondants, un principal situé en Allemagne et un secondaire situé en France. Un troisième POI a vu le jour en 2011 aux Etats-Unis. Cela permet une intégration encore plus forte du réseau ANX. Déploiement d ENX à l international : solution ENX over Internet ENX est conçu comme un service de sécurité managée, et ce, indépendamment de la connectivité ou du moyen de transport. La solution ENX over Internet a pour concept l utilisation du réseau Internet comme mécanisme de transport des données, en y apposant la couche sécurité ENX. Cette solution a été développée dans le cadre du déploiement d ENX à l international et trouve donc tout son intérêt lorsque des connexions sont nécessaires dans des pays très éloignés d Europe tels que la Russie, l Inde, la Chine Outre la mise en œuvre d une connexion ENX à l international, la solution ENX over Internet peut aussi être utilisée dans différents cas : Pour une mise en œuvre rapide et simple comme solution de backup. Lorsque la disponibilité du service est moins prioritaire que la sécurité. Pour une utilisation temporaire dans l attente d une connexion ENX classique. Pour des besoins de solutions mobiles. ENX a tenu à conserver le niveau de sécurité des offres classiques sur l offre ENX Over Internet. C est ainsi que pour cette solution il n y a jamais de rupture de cryptage et la sécurité est assurée de bout en bout. Toutes les solutions ENX over Internet proposées par les opérateurs certifiés ENX sont évaluées par l organisme de certification allemand TÜV RHEINLAND, pour valider leur conformité à la fois sur le plan informatique, ainsi qu'au regard des standards de sécurité réseau et des meilleures pratiques. 19

20 Le réseau ENX Etat d avancement en décembre 2011 : En 2010, plusieurs opérateurs ENX se sont positionnés sur les nouvelles solutions ENX over Internet. Depuis la disponibilité des offres commerciales, les accès ENX over Internet ont commencé à se déployer en 2011, en Allemagne, en Espagne, en Italie, à Malte, au Royaume-Uni, en Russie, etc. La solution ENX over Internet est disponible mondialement. La concurrence entre les opérateurs certifiés ENX concernant les solutions d'entrée de gamme s accélère : ANX ebusiness : Une solution ENX over Internet d entrée de gamme est disponible depuis fin BCC (Business Communication Company) : Certifié en octobre Disponible dans plus de 100 pays. Solution ENX over Internet à bas coût. OPEN SYSTEMS : Certifié en décembre Disponible dans plus de 150 pays. Le coût de leurs solutions est d un niveau intermédiaire. T-SYSTEMS : Leur solution ENX over Internet d entrée de gamme est disponible depuis fin L offre sera commercialisée uniquement en Allemagne dans un premier temps. VERIZON BUSINESS : Solution Secure Gateway: Il s agit de l offre de type «Premium» (solution haut de gamme à bande passante dédiée) dont le coût est assez élevé. Première solution certifiée par ENX en mai Disponible dans une centaine de pays. Le prix de ces solutions est compris entre 99 et 999 par mois selon l opérateur et la solution choisis. Les coordonnées des opérateurs certifiés ENX se trouvent sur le site Web d ENX à l adresse suivante : Désormais, les modes d accès principaux à ENX sont : ENX DSL : ADSL et SDSL Ligne louée ENX (LL) ENX SSL (depuis 2007) ENX over Internet (depuis 2010) Le réseau ENX : un déploiement en constante progression depuis 10 ans En 2011, les demandes d enregistrements ENX ont continué de croître. Cette année encore, 170 nouvelles demandes d enregistrement ont été effectuées. Les principaux partenaires moteurs sont RENAULT, VOLKSWAGEN, AUDI, DAIMLER. Plus de 30 demandes de création de tunnels en moyenne par mois, chez l'opérateur français, ORANGE BUSINESS SERVICES. Augmentation du nombre de connexions ENX A fin 2011, nous comptabilisons près de 2000 accès ENX répartis dans 35 pays. Les utilisateurs ENX continuent d établir des liens ENX avec leurs partenaires. Pour certains, le nombre de connexions ENX avec leurs partenaires a augmenté de plus de 50 % depuis 2010 (voir graphique ci-après). 20

LA FACTURATION ELECTRONIQUE CHEZ PSA ET RENAULT. L optimisation des flux de facturation fournisseurs chez

LA FACTURATION ELECTRONIQUE CHEZ PSA ET RENAULT. L optimisation des flux de facturation fournisseurs chez Dossier du mois Décembre 2008 LA FACTURATION ELECTRONIQUE CHEZ PSA ET RENAULT L optimisation des flux de facturation fournisseurs chez 1. Périmètre et Missions du CSP Le traitement des factures fournisseurs

Plus en détail

Journée d Information 2012 MMOG/LE LIGHT RENAULT TRUCKS

Journée d Information 2012 MMOG/LE LIGHT RENAULT TRUCKS Journée d Information 2012 MMOG/LE LIGHT Jean-François Tahon GALIA Philip Lenner RENAULT TRUCKS Journée d Information 2012 RAPPELS GLOBAL MMOG/LE Jean-François TAHON GALIA RAPPELS GLOBAL MMOG/LE Global

Plus en détail

Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile RAPPORT D ACTIVITÉ

Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile RAPPORT D ACTIVITÉ Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile RAPPORT D ACTIVITÉ 2 0 1 2 EDITO Jean-François SALLES D ans un environnement économique européen sévère pour la filière automobile

Plus en détail

Démarche à suivre pour se connecter au réseau ENX

Démarche à suivre pour se connecter au réseau ENX Démarche à suivre pour se connecter au réseau ENX 25 octobre 2007 Nadine Buisson-Chavot Chef de Projet ENX GALIA Les principales étapes 1. Recueillir des informations concernant ENX 2. S enregistrer auprès

Plus en détail

Des services innovants pour l'industrie automobile

Des services innovants pour l'industrie automobile AUTOMOBILE Des services innovants pour l'industrie automobile www.daher.com Concepteur et pilote de services Le secteur automobile est un atout industriel majeur de l Europe. En réduisant les cycles logistiques

Plus en détail

Facturation Electronique

Facturation Electronique Comptabilité Fournisseurs 1 Draft 13 28.1.09 Facturation Electronique 1 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents Types de Facturation Aller plus Loin Synthèse 2 SOMMAIRE Périmètre et Missions Différents

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

ENX à l international

ENX à l international ENX à l international Journée d information GALIA du 24 mars 2011 Boulogne-Billancourt Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile 1. POINT SUR ENX Nadine Buisson-Chavot 2 POINT

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE ENX NUMLOG

VOTRE PARTENAIRE ENX NUMLOG NUMLOG VOTRE PARTENAIRE ENX N 1 Sécurité Réseau Une technologie de pointe! Possibilité de mettre en service des Machines Virtuelles,! Possibilité d intégrer la DMZ en Machines Virtuelles,! Possibilité

Plus en détail

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?»

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Dossier du mois Octobre 2005 «Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Thierry Koscielniak Chef de Projet Logistique 1 - Les changements significatifs que l on peut observer

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster)

Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster) Avec la certification CPF (Certified Professional Forecaster) Maîtrisez votre demande client, adoptez les meilleures pratiques en prévisions SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

Transformez votre supply chain en atout compétitif

Transformez votre supply chain en atout compétitif Industrie Transformez votre supply chain en atout compétitif Votre marque est unique, votre supply chain aussi Quand il s agit de stratégie supply chain, chaque industriel est unique. Chaque organisation

Plus en détail

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour votre choix. Vous avez désormais

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Atelier Ingénierie GALIA 30 novembre 2010 Introduction Les travaux de ce

Plus en détail

LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile

LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE. Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile LES ÉCHANGES DE DONNÉES ENTRE LES BE DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE Groupement pour l Amélioration des Liaisons dans l Industrie Automobile Atelier Ingénierie Christian CHAMAILLARD Directeur de GALIA CONTEXTE

Plus en détail

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco

A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client-expert évolue : Internet sera-t-il l outil de vos nouvelles prestations? Giocco A l heure européenne, la relation client évolue : outil Internet et nouvelles prestations

Plus en détail

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service OPTIMISATION DES STOCKS, DES PRÉVISIONS ET DE LA QUALITÉ DE SERVICE Objectifs : Augmenter les performances

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er

9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er 9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er La dématérialisation au service de la performance des processus comptables, financiers et

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008

Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008 Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008 Remplissant de multiples fonctions et pièce maîtresse en comptabilité et en fiscalité, la facture intéresse

Plus en détail

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance Redefining The Importer/Custom Brocker relationship Focus on compliance La mondialisation et la bataille libre-échange / protectionnisme Gatt et OMC sont les artisans du désarmement douanier Droits de

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Management Expertises Solutions

Management Expertises Solutions Management Expertises Solutions Rue Louis-Favre 34 2 0 0 2 N e u c h â t e l +41 32 729 35 00 +41 32 729 35 01 contact@mesgestion.ch www.mesgestion.ch Notre entreprise Fondée en 1990, est une société suisse

Plus en détail

Le programme VALdriv PLM

Le programme VALdriv PLM Le programme VALdriv PLM Value driven Product Lifecycle Management Joël Cointre, Directeur de Programme - PFA Un programme fédérateur et structurant pour la Filière Automobile Le management de la valeur

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Instance de Coordination TIC & PME 2010

Instance de Coordination TIC & PME 2010 Instance de Coordination TIC & PME 2010 Le projet LogisTIC Thierry KOSCIELNIAK Chef de Projet Projet LogisTIC Origine et contenu du projet En réponse à l appel à projet TIC PME 2010 lancé par le ministère

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Membre d Odette International. PROJET LogisTIC. Christian CHAMAILLARD. Directeur de GALIA

Membre d Odette International. PROJET LogisTIC. Christian CHAMAILLARD. Directeur de GALIA Membre d Odette International PROJET LogisTIC Christian CHAMAILLARD Directeur de GALIA 1/ Plan de la présentation Origine et contenu du projet LogisTIC Objectifs du projet LogisTIC Evolution du périmètre

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Prestation de consultant Action collective COMETES Collaboration et Organisation pour un Meilleure Entente Transverse des Entreprises du Spatial

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi TIC&PME 2010 Journée Bilan & perspecaves 14 octobre 2010

Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi TIC&PME 2010 Journée Bilan & perspecaves 14 octobre 2010 Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi TIC&PME 2010 Journée Bilan & perspecaves 14 octobre 2010 Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi TIC&PME 2010 Journée Bilan & perspecaves

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles

Témoignage utilisateur. Groupe HG Automobiles Témoignage utilisateur Groupe HG Automobiles www.hgauto.fr Equipé du DMS Sage icar, V12Web, pilote Module financement Kevin Ginisty Directeur Groupe Novembre 2012 En bref Le Groupe HG Automobiles distribue

Plus en détail

EDI. Optez pour la plateforme EDI de référence

EDI. Optez pour la plateforme EDI de référence EDI Optez pour la plateforme EDI de référence Edito Toute entreprise tient compte de l importance de la rapidité et de la fiabilité de l échange d informations et de documents entre les partenaires commerciaux.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Gestion commerciale Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C

La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées. Un cas B-to-C La signature électronique au service de l'émission de factures dématérialisées Un cas B-to-C 1 Plan de la présentation Les origines de dématérialisation des factures Enjeux de la dématérialisation Rappel

Plus en détail

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SOMMAIRE A qui s adresse ce kit?...3 Introduction sur le traitement des commandes...4 Challenges...5 Solution

Plus en détail

8 bonnes raisons. papier!

8 bonnes raisons. papier! 8 bonnes raisons DE PASSER informatisée, INCONDITIONNELS DU crayon ET A UNE GESTION COMMERCIALE POUR LES DU papier! le passage informatisée. Laurent PARERA, Fondateur d EOLE Concept et créateur de GC Soft,

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles

Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles SERVICES DE COMMUNICATION ENTREPRISES Business Machine To Machine Faites communiquer vos machines entre elles À la conquête de nouveaux usages Remontée d informations automatisée, gestion de parc à distance,

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail