La Revue de Direction. Norme ISO Dispositifs médicaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Revue de Direction. Norme ISO 13485 5.6. Dispositifs médicaux"

Transcription

1 La Revue de Direction Norme ISO Dispositifs médicaux D. Paquet

2 Organigramme de la gestion des équipements OUI Cela fonctionne? NON N y touche pas OUI Y as-tu touché? Idiot NON Quelqu un le sait-il? OUI Tu es foutu OUI Ce sera de ta faute? NON Cache le NON Peux-tu culpabiliser quelqu un d autre? NON Fais comme si tu n avais rien vu OUI Alors, pas de problème

3

4 La Satisfaction du Client (Utilisateur) BESOIN Insatisfaction Défauts Qualité Plus Qualité Maitrisée Sur Qualité Gaspillage OFFRE DEMANDE Double Illusion

5 REVUE de DIRECTION Données d entrée Résultats des audits Données des revues antérieures Indicateurs, Tableaux de bord Actions correctives, Objectifs Actions d amélioration COQ Non conformités Dysfonctionnements Satisfactions / réclamations Nouvelles réglementations Nouvelles normes Données de sortie Actions correctives et préventives Actions d amélioration Planification des actions

6 OBJECTIFS Définition: But à atteindre. Point contre lequel est dirigé une opération stratégique S M A R T pécifique esurable cceptable éalisable emporel

7 Le Coût de la Qualité COQ 40%: Coûts de détection 50%: Coûts de prévention 10%: Coût des défauts Zone Optimale Coût des Défauts Coût d assurance Qualité Vers zéro défaut

8 D. Paquet 14/11/2006 RECUEIL D INCIDENTS EQUIPEMENTS

9

10

11

12 Nombres de pannes par type équipement

13

14 MAINTENANCE PRÉVENTIVE Systématique Conditionnelle Prévisionnelle

15 MAINTENANCE PRÉVISIONNELLE PANNE Exemple Diagnostic du défaut Prévision de l intervention Le défaut se développe Alerte aux utilisateurs Mesures périodiques normales La durée entre les mesures est diminuée

16 INVENTAIRE et SUIVI du PREVENTIF 2'067 équipements dont 1'516 sous préventif par le SBT parmi lesquels 396 sont en retard N Eqt Libellé équipement Prév. Acc. Contact Lieu Fréquenc e DI type N DI Date prévue Délai en jours RECHAUFFEUR DE PERFUSION/TRANSFUSION ASG014 OUI NON DOPA 6A-P-671 SAS D'ANESTHESIE ASTOTHERM IFT 200 UROLOGIE N 1 1 An(s) DP1 10' '553. RECHAUFFEUR DE POCHES A SANG INFUSOTHERM A IT 1 OUI NON DOPA 5A-P PREPARATION 1 An(s) DP1 16' '553. RECHAUFFEUR DE POCHES A SANG INFUSOTHERM A IT 1 OUI NON DOPA CR CLUSE-ROSERAIE 1 An(s) DP1 16' ' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 5A-P-180 SAS MATERIEL CONTROLE 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 5A-P-180 SAS MATERIEL CONTROLE 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 3D Maternité aile ouest 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 5A-P-180 SAS MATERIEL CONTROLE 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 5A-P-180 SAS MATERIEL CONTROLE 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 5A-P-180 SAS MATERIEL CONTROLE 1 An(s) DP1 26' STIMULATEUR ELECTRIQUE TOFWATCH OUI NON DOPA 7A SALLE D'OPERATIONS ORL N 1 1 An(s) DP1 26' E1742 GENERATEUR POUR MATELAS A AIR TC 3003 OUI NON DOPA 7A SALLE D'OPERATIONS 1 An(s) DP1 14' E111 GENERATEUR POUR MATELAS A AIR 500 E OUI NON DOPA 5A BUREAU 1 An(s) DP1 15' GENERATEUR POUR MATELAS A AIR 505 OUI NON DOPA 5A BUREAU 1 An(s) DP1 15' MODULE DE BASE POUR POUSSE SERINGUE MODU OUI NON DOPA 7A-P SALLE D'EXAMENS RX BASE A (16) 3 An(s) DP1 19' POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU MVPPT PLUS 26,12 % (35% en 2011) OUI NON DOPA 7A-P SALLE D'EXAMENS RX (16) 3 An(s) DP1 19' MODULE MULTIPARAMETRIQUE M 3001 A OUI NON DOPA 7A-P OFFICINE PHARMACIE 2 An(s) DP1 16' E1113 GENERATEUR POUR MATELAS A AIR 500 E OUI NON DOPA 7A SALLE D'OPERATIONS 1 An(s) DP1 15' Requête BO depuis la GMAO

17 OBJECTIF PREVENTIF % Avant la fin de l année. (Temporel) MOYENS Révision de Salles (Eté) Feuille de fermeture de Salle (Aide soignantes) Référents (Motivation)

18 PREVENTIF

19 Renouvellement Equipements BIO >13 ans N Inventaire Libellé Mise en Service EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1988 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1988 ADR213 EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1988 ADR285 EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1988 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1990 AHC006 GENERATEUR POUR MATELAS A EAU GMR AHC008 GENERATEUR POUR MATELAS A EAU GMR GENERATEUR LUMIERE FROIDE LH A RECHAUFFEUR DE PERFUSION/TRANSFUSION ASTHOTERM IFT A RECHAUFFEUR DE PERFUSION/TRANSFUSION ASTHOTERM IFT A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POMPE ACCELERATRICE DE PERFUSION/TRANSFU UVP A POUSSE SERINGUES MONOVOIE PILOTE C 1994 A POUSSE SERINGUES MONOVOIE PILOTE C 1994 A POUSSE SERINGUES MONOVOIE PILOTE C 1994 A POUSSE SERINGUES MONOVOIE PILOTE C 1994 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1994 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1994 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1994 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1994 A EVAPORATEUR DE GAZ ANESTHESIQUE 193 ISOFLURANE 1994 Requête BO depuis la GMAO

20 TABLEAUX de BORD Probabilité de défaillance Pannes de jeunesse Remplacement Vie moyenne Durée de fonctionnement Modules DPS Ventilateurs

21 OBJECTIF REMPLACEMENT Rajeunir le parc (Performance) Diminuer les pannes MOYENS Acquisition de nouveaux équipements 10 pousses seringues dans l année 10 pompes volumétriques dans l année Retirer les Evaporateurs de plus de 10 ans 1 er trimestre

22 FORMATION NOUVEAU PERSONNEL PERSONNEL NOUVEAU MATERIEL MATERIEL

23 Formation par personne

24 Formation par Thème

25 Formation

26 OBJECTIF FORMATION Optimiser l utilisation selon les possibilités de l équipement Diminuer les pannes liées à l utilisateur MOYENS Convocations (Sur l exemple du BLS) Pour les personnes n ayant pas encore suivi une formation (selon les besoins du service) Création d un scénario au simulateur Avant l été

27 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Certification et Norme ISO 9001 : 2000

Certification et Norme ISO 9001 : 2000 Certification et Norme ISO 9001 : 2000 La certification concrètement Gestion documentaire Maîtrise des non-conformités Actions correctives et actions préventives Responsabilité de la direction Revue de

Plus en détail

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme 11. Qualité et gestion de la production 12. Hydraulique 13. Organisation industrielle

Plus en détail

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 La pharmacie d officine norme ISO 9001-2008 D après X50-131 1. Sommaire 0. Intérêt d un manuel qualité... 3 1. Généralités... 3 1.1 Fournir un produit ou service conforme...

Plus en détail

Guide. des procédures simplifiées à l'usage des enseignants et chefs de travaux. Toutes les semaines, je consulte mes "messages"

Guide. des procédures simplifiées à l'usage des enseignants et chefs de travaux. Toutes les semaines, je consulte mes messages Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Guide des procédures simplifiées à l'usage des enseignants et chefs de travaux Toutes les semaines, je consulte mes "messages" Procédure MaintPrev, j'ai

Plus en détail

CONFÉRENCE HOPITECH 2011

CONFÉRENCE HOPITECH 2011 CONFÉRENCE HOPITECH 2011 Bénéfices attendus de l intégration GTC & GMAO ANIMÉE PAR : ARNAUD PICHARD, RESPONSABLE MARKETING CODRA LAURENT TRUSCELLO, RESPONSABLE PRODUITS ET SERVICES CARL Software Hopitech

Plus en détail

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS GT-8 Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS IMS-DC DC/SQL/ /SQL/IMS (disponible aussi pour Java/J2EE) IMS-DLI 03/12/2007 1 Prestation de service : Audit Qualimétrique I. Description

Plus en détail

Académie de Strasbourg

Académie de Strasbourg DOSSIER DE PROCEDURE LOGICIEL CORIM Académie de Strasbourg https://www.corimasp.com Code Utilisateur : Octobre 2008 SOMMAIRE :: L Arborescence ::...2 Recherche d un équipement dans l Arborescence... 2

Plus en détail

préventif des bâtiments

préventif des bâtiments Les défisd de l entretienl préventif des bâtiments Michel Jullien Directeur Les Consultants Ammco Inc. 5989 David-Lewis, Côte-St-Luc, Qc. H3X 4A1 Tél: (514) 739-1959, Télécopie: (514) 739-2897 www.ammco.ca

Plus en détail

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance CP3.1 : Définir et/ou optimiser la stratégie de La liste des biens Déterminer les indicateurs de Les indicateurs sont correctement disponibilité des biens déterminés La politique de Les données de production

Plus en détail

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle

Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Système logistique optimisé: Projet de mise à l échelle Présentation du Projet aux Partenaires Cotonou, Bénin 26 Mars 2015 Plan de présentation Contexte Démarche et orientation stratégique Mise en œuvre

Plus en détail

Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest

Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest 1 Mise en place d'un système de Management Qualité ISO 9001:2000 pour la plate forme bio informatique GenOuest Annabel Bourdé http:genouest.org/ abourde@irisa.fr 2 Plan de la présentation 1. Brève présentation

Plus en détail

Contrat de service interne

Contrat de service interne Contrat de service interne Service Biomédical AFFICHAGE ET DIFFUSION OBLIGATOIRE Version 9 du 01/09/2009, annule et remplace la version 8 du 01/01/2008 Les modifications apparaissent en marron. Il n existe

Plus en détail

Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc.

Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc. 1 La maintenance 2 De quoi? Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc. Pourquoi? Garder le matériel de production (les actifs) en état

Plus en détail

Exemple d étude de risques Programmation opératoire. Module A08

Exemple d étude de risques Programmation opératoire. Module A08 Exemple d étude de risques Programmation opératoire 1 Objectifs de l étude 1. Identifier et analyser l existant en matière de traitement des risques de la programmation opératoire. Proposer, à partir de

Plus en détail

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité

Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon le 4 avril 2012 Certification en stérilisation : Norme ISO 9001 Système de Management de la Qualité Dominique COMBEAU, Pharmacien Hospitalier,

Plus en détail

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

télégestion audit sens-e SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE télégestion SIMPLIFIER LA GESTION DE VOS ÉNERGIES audit sens-e SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE SOLUTIONS D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE La télégestion, clé d une stratégie énergétique de pointe En tant que

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Culture qualité en entreprise

Culture qualité en entreprise Culture qualité en entreprise Atelier du 29 Janvier 2015 Université d Antananarivo f Rina RAMIANDRISOA Responsable Qualité - FTHM Comment la qualité devient-elle une culture en entreprise? 2 1-Présentation

Plus en détail

A.3 Les méthodes : L applicabilité

A.3 Les méthodes : L applicabilité SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO B. Deuxième

Plus en détail

Analyse des risques a priori

Analyse des risques a priori Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Analyse des risques a priori Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène CClin Sud-Est

Plus en détail

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS)

Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring. Saintis Laurent Laboratoire LASQUO (futur LARIS) 2ème Colloque National de la Performance Industrielle LA MAINTENANCE A DISTANCE & E-MAINTENANCE Intégration des paramètres de maintenance dans la conception du Health Monitoring Saintis Laurent Laboratoire

Plus en détail

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY 1 LES SPECIFICITES DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE ISO 15189 ACCREDITATION CERTIFICATION ACCREDITATION AGREMENT RECONNAISSANCE DE LA CONFORMITE

Plus en détail

Indicateurs de Performance et Tableaux de Bord

Indicateurs de Performance et Tableaux de Bord -Consulting et Tableaux de Bord Patrick Lesauvage, -Consulting www.-consulting.com 1 en collaboration avec Pierre Legault (PLG-Consulting) DEMARCHE -Consulting Sommaire ROLE D UN INDICATEUR TABLEAUX DE

Plus en détail

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES PRO 2 PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES Version A Création 21/06/06 NOM FONCTION SIGNATURE EMISSION Véronique MINZER Animatrice Qualité VERIFICATION Véronique MINZER Animatrice Qualité Validation Denis

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RESTRUCTURATION PARTIELLE DU RESEAU CVC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS DECRET N 2006-975 DU 1ER AOUT

Plus en détail

Tirez le meilleur de vos bâtiments

Tirez le meilleur de vos bâtiments Tirez le meilleur de vos bâtiments aujourd hui & demain Buildings Tirez le meilleur de vos bâtiments - aujoud hui & demain Schneider Electric vous aide à tirer le meilleur parti de vos bâtiments Les défis

Plus en détail

AMDEC Analyse des Modes de Défaillance de leurs Effets et de leur Criticité A.1

AMDEC Analyse des Modes de Défaillance de leurs Effets et de leur Criticité A.1 AMDEC Analyse des Modes de Défaillance de leurs Effets et de leur Criticité A.1 AMDEC dans l'industrie de l'utilisation de cette méthode dans le secteur industriel AMDEC pour : l'analyse prévisionnelle

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX

INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX INTRODUCTION A LA LOGISTIQUE CONCEPTS FONDAMENTAUX MINES ParisTech SEMAINE ATHENS Simon TAMAYO 1 17/11/14 Plan de la présentation : 30 minutes de cadre théorique Logistique Flux Stocks et en-cours Réseaux

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

Démarche qualité de Certification de Service

Démarche qualité de Certification de Service Démarche qualité de Certification de Service Dans l optique d une satisfaction constante des voyageurs et des donneurs d ordre comme la SNCF, notre entreprise est certifiée depuis le 01/08/2006 sur la

Plus en détail

Traçabilité des bouteilles de gaz médicinaux

Traçabilité des bouteilles de gaz médicinaux Traçabilité des bouteilles de gaz médicinaux Recommandations Département de la Veille Sanitaire DIE Dossier suivi par Brigitte BRIAND Janvier 2010 1/15 RECOMMANDATIONS RELATIVES A LA TRACABILITE DES BOUTEILLES

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO. OUEDRAOGO François

AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO. OUEDRAOGO François AGENCE NATIONALE DE SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION DU BURKINA FASO OUEDRAOGO François PLAN EXIGENCES DE LA TRANSITION VERS LA SOCIETE NUMERIQUE OBJET MISSIONS LIMITES 2 EXIGENCES DE LA TRANSITION

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Chapitre 6 La gestion des incidents Quelles que soient la qualité du système d information mis en place dans l entreprise ou les compétences des techniciens

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service OPTIMISATION DES STOCKS, DES PRÉVISIONS ET DE LA QUALITÉ DE SERVICE Objectifs : Augmenter les performances

Plus en détail

Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes. Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG)

Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes. Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG) Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG) SURVEILLANCE Analyser une situation et fournir des indicateurs! Détection de symptômes!

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC

LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC Voici une série de courts articles que j ai eu le plaisir de rédiger pour le journal La Voix de l Est sur le thème du COACHING : une profession

Plus en détail

La cartographie des risques : Outils et méthodes

La cartographie des risques : Outils et méthodes La cartographie des risques : Outils et méthodes SOFGRES Anne-Monique CUNY 22 mars 212- ARS Poitou Charentes SOFGRES Société Française de Gestion des Risques en Etablissement de Santé Association créée

Plus en détail

Projets d évolution d organisation pour BEL :

Projets d évolution d organisation pour BEL : Projets d évolution d organisation pour BEL : - création d une antenne «Hello Bank» à Lille - création de postes de «team manager» au sein des CRC CEPF des 16/17 avril 2015 1 Le développement de BEL Dynamique

Plus en détail

MANUEL QUALITE SIMPLIFIE

MANUEL QUALITE SIMPLIFIE E-mail : info@pai-france.com A. GENERALITES Page : 1 / 8 Conforme à la norme : ISO 9001 Domaine d activité : Négoce de matériel pour le secteur pétrolier, gazier, pétrochimique, agroalimentaire et pharmaceutique

Plus en détail

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 INSTITUT NEMO 36-38 AVENUE PIERRE BROSSOLETTE 92240 MALAKOFF 1 Public visé Tout public, titulaire d un

Plus en détail

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier

Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques. Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Enjeux et impacts de l informatisation du système de management de la qualité et de la gestion des risques Aude MALLAISY Ingénieur Hospitalier Le Centre Hospitalier de Maubeuge Présentation 300 lits MCO,

Plus en détail

Section 3 : Contrôle de gestion, Organisation et Performance. 1. Analyser les dysfonctionnements organisationnels

Section 3 : Contrôle de gestion, Organisation et Performance. 1. Analyser les dysfonctionnements organisationnels Section 3 : 1. Analyser les dysfonctionnements organisationnels Les dysfonctionnements sont des anomalies des processus et des activités de l organisation, générateurs de coûts inutiles. Ils créent une

Plus en détail

WORKSHOPS Analyse AMDEC Retour d expérience du Centre Hospitalier de Luxembour Delphine MORLOT Gestionnaire des risques / Assesseur certifié EFQM Centre Hospitalier de Luxembourg 4 Rue Barblé L- 1210 Luxembourg

Plus en détail

EFICAS. Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes

EFICAS. Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes EFICAS Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes Résumé Ce programme s inscrit dans le cadre de l appel à projets «pour la mise en place de programmes d information, de formation et d innovation

Plus en détail

AZAP LOGICIELS DE PRÉVISION. Azap Prévision de la Demande. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

AZAP LOGICIELS DE PRÉVISION. Azap Prévision de la Demande. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LGICIELS DE PRÉVISIN 3 e ÉDITIN AZAP Azap Prévision de la Demande SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM de l'éditeur AZAP 2. Appartenance

Plus en détail

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Dr Nelly LE REUN, DIU soignant en gérontologie, Brest, 9 mai 2012 11/05/2012 1 Formation initiale Formation continue: acquisition de nouvelles

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen DPS 14 septembre 06 Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen Composition du comité de pilotage, constitué en Janvier 2006 Composition du comité de pilotage de l AIPST / Groupe régional - 2

Plus en détail

AFSCA. Save to invest & Invest to save LEAN - project. Mieux, Ensemble, Autrement. Audrey Rigo. DG Services généraux. 11 juin 2014

AFSCA. Save to invest & Invest to save LEAN - project. Mieux, Ensemble, Autrement. Audrey Rigo. DG Services généraux. 11 juin 2014 AFSCA Save to invest & Invest to save LEAN - project Mieux, Ensemble, Autrement Audrey Rigo DG Services généraux 11 juin 2014 Les origines du projet LEAN Octobre 2010 - Période sous gouvernement provisoire

Plus en détail

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle Chapitre I Approche de la maintenance industrielle 1 Introduction à la maintenance industrielle 1.1 Définition de la maintenance La maintenance est l'ensemble de toutes les actions techniques, administratives

Plus en détail

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production Fiche Pratique ITIL Club des Responsables d Infrastructures et de Production Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques Les Opérations Informatiques sont sensibilisées depuis plusieurs années aux

Plus en détail

UE 4. 5. S4 Soins Infirmiers et Gestion des risques

UE 4. 5. S4 Soins Infirmiers et Gestion des risques UE 4. 5. S4 Soins Infirmiers et Gestion des risques N. DELFORGE F. ROGER CORRECTION EVENEMENTS INDESIRABLES A PARTIR DU DOSSIER DE SOIN Analyse Action Reconnaissance. Perte d un dentier : -Notification

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

La Maintenance Conditionnelle à Gueugnon

La Maintenance Conditionnelle à Gueugnon La Maintenance Conditionnelle à Gueugnon Les métiers de la maintenance conditionnelle. L analyse vibratoire. La gestion de la lubrification. La thermographie; son matériel, ses applications. Les moyens.

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES Service des ressources humaines 2015 GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES ORIENTER MOBILISER ÉVALUER 1 TABLE DES MATIÈRES Ce guide vise à familiariser tous les employés cadres de la Ville de Montréal

Plus en détail

Présentation démarche qualité Enseignants BTS SP3S

Présentation démarche qualité Enseignants BTS SP3S Présentation démarche qualité Sylvie MARSAC Manager Service Conseil Au Pilotage Valérie CANTRELLE Assistante amélioration continue Laurence LUTHEROT Chargée de développement documentation/communication

Plus en détail

Titanus ProSens Titanus TopSens

Titanus ProSens Titanus TopSens Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Détecteurs de fumée par aspiration Titanus ProSens Titanus TopSens www.siemens.fr/buildingtechnologies Détecteurs de fumée par aspiration à haute sensibilité

Plus en détail

Que dit l ISO 9001 au sujet des processus? Quelques définitions indispensables dans le cadre de l ISO 9001

Que dit l ISO 9001 au sujet des processus? Quelques définitions indispensables dans le cadre de l ISO 9001 Atelier Euro-Med sur les Stratégies de simplification administrative pour les entreprises: De meilleurs services publics pour des entreprises compétitives Bruxelles 30 novembre 1 er décembre 2011 Que dit

Plus en détail

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2012 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Titre de la présentation Le management par le risque informatique 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Quelques données Le chiffre d affaires annuel de la cybercriminalité serait environ deux fois supérieur

Plus en détail

LES OUTILS DE LA QUALITE

LES OUTILS DE LA QUALITE Modelos e Instrumentos de Calidad y Buenas Prácticas para la Mejora de Empresas e Instituciones Verano Curso 2012 Tetuán. 9 al 13 de julio LES OUTILS DE LA QUALITE Mohammed RAJAA Curs o Modelos e Instrumentos

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Système de Management de la Qualité

Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER HISTORIQUE LES NORMES QU EST CE QUE LA QUALITE? CONSTRUIRE SON SMQ (Système Maitrise Qualité) - Politique qualité - Maitrise de la qualité HYGIENE

Plus en détail

Périmètre GIDI Présentation succincte de l application Caractérisation des déclarations

Périmètre GIDI Présentation succincte de l application Caractérisation des déclarations Congres International Sécurité des patients Bâle 211 Dr Aimad Ourahmoune MD, MPH Service Qualité des Soins Direction Médicale et Qualité Hôpitaux Universitaires de Genève Groupe de pilotage GIDI : A. Ourahmoune,

Plus en détail

ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008. www.triadis.fr. Management des situations de crise. S organiser. Communiquer. Patrick PIZA

ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008. www.triadis.fr. Management des situations de crise. S organiser. Communiquer. Patrick PIZA ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008 Management des situations de crise www.triadis.fr S organiser Communiquer Patrick PIZA LES MISSIONS CONSEIL L ÉQUIPE TRIADIS 5 consultants seniors - 2 assistantes 3 consultants

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Son rôle dans le système de gestion de la qualité Considérations sur le programme La gestion de l équipement est l un des points essentiels

Plus en détail

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont BBC RT2012 Passive Tenir compte de matériaux et procédés innovants Recherche de performance à anticiper en amont Obligations de résultats Eviter l apparition de nouveaux désordres Constat : aggravation

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ DOMAINE D APPLICATION : AUTORITE ORGANISATRICE DE LA DISTRIBUTION PUBLIQUE D ELECTRICITE ET DE GAZ

MANUEL QUALITÉ DOMAINE D APPLICATION : AUTORITE ORGANISATRICE DE LA DISTRIBUTION PUBLIQUE D ELECTRICITE ET DE GAZ DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Processus : Management Page : 16 MANUEL QUALITE Pilote : A. de VANDIERE Date d'application : 012011 Réf : MGDON01 Indice : e MANUEL QUALITÉ DOMAINE D APPLICATION : AUTORITE

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur. L informatique au service de votre maintenance

Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur. L informatique au service de votre maintenance Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur L informatique au service de votre maintenance Pourquoi une GMAO? Pourquoi OptiMaint? Fonctionnalités d OptiMaint Apisoft International Aspects techniques

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 Certifié ISO9001 depuis 2006 Les portails collaboratifs Les portails sont les

Plus en détail

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

SILVERPROD LOGICIELS DE PRÉVISION. Dynamics Ax 2012. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2012 Pour vos appels d offre LOGICIELS DE PRÉVISION 3 e ÉDITION SILVERPROD Dynamics Ax 2012 SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur SILVERPROD

Plus en détail

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE

LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE LE MANAGEMENT DE LA QUALITE EN ASSURANCE Séminaire - Atelier Le management de la qualité en assurance 1 ère communication Généralités sur le management de la qualité 2 ème communication Le management de

Plus en détail

Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle

Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle Institut Technologique de Maintenance industrielle Tél. : 418 962-9848 poste 222 Téléc. : 418 968-8205 abdeljalil.chaouki@itmi.ca www.itmi.ca

Plus en détail

AFSSAPS Direction des Laboratoires et des Contrôles Mise en application de la Norme ISO 17025 : exemple de la DLC

AFSSAPS Direction des Laboratoires et des Contrôles Mise en application de la Norme ISO 17025 : exemple de la DLC AFSSAPS Direction des Laboratoires et des Contrôles Mise en application de la Norme ISO 17025 : exemple de la DLC Pierre-Antoine BONNET Directeur du site de Vendargues pierre-antoine.bonnet@afssaps.sante.fr

Plus en détail

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION

Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION Module «Process Planification Qualité - Page 1 INTRODUCTION Le module «Process/Planification/Qualité» de TurboBusiness est un outil d organisation, de planification et de gestion de la qualité. Nous décrivons

Plus en détail

Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes

Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes Expériences et enseignements du diagnostic de l état des lieux pour la planification de l adaptation au changement climatique au

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Place du risque infectieux dans la gestion des risques. Objectifs pédagogiques. Atelier 1

Place du risque infectieux dans la gestion des risques. Objectifs pédagogiques. Atelier 1 Place du risque infectieux dans la gestion des risques Dr Jean-Luc Quenon Objectifs pédagogiques Apprécier l importance des risques infectieux parmi l ensemble des risques d un établissement de santé Comprendre

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Conclusion: Yes we can! Des nombreux risques peuvent impacter la sécurité de

Plus en détail

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Gilles Depeyrot, Dolphin Integration 18 octobre 2012 1 Agenda Pourquoi formaliser un processus de développement? Processus Exemples Indicateurs

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Transport Routier de Voyageurs Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION

PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION Une «procédure de récupération» est une solution de secours proposée par une société savante pour répondre

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

Qualite@lal.in2p3.fr. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 8-10 octobre 2012

Qualite@lal.in2p3.fr. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 8-10 octobre 2012 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 8-10 octobre 2012 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO 1. International Organization for Standardization

Plus en détail

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation?

Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de mesures d urgence (PMU) : une obligation? Plan de la présentation Qu est-ce qu un PMU? Est-ce obligatoire d avoir un PMU? Étapes de réalisation d un PMU? Organisation et détermination des dangers

Plus en détail

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010 c1 Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations Frédéric ric FRUSTA Président Directeur Général ENERGIVIE 25 Juin 2010 Diapositive 1 c1 Merci de me fournir le texte complet de la page de titre cql;

Plus en détail