RETRAITÉ. Guide du. Votre pension et vous. Les pensions de la Retraite des Mines. Les autres éléments de votre pension

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RETRAITÉ. Guide du. Votre pension et vous. Les pensions de la Retraite des Mines. Les autres éléments de votre pension"

Transcription

1 Votre pension et vous Guide du RETRAITÉ L action sociale Les pensions de la Retraite des Mines Les autres éléments de votre pension Les prélèvements sur votre pension

2 La Retraite des Mines vous souhaite Où trouver les informations utiles? Votre pension et vous La notification de retraite... 5 Le paiement de votre pension... 6 Les changements de situation Retraite des Mines - Guide 2009

3 la bienvenue 9 Les pensions de la Retraite des Mines La pension minière de vieillesse ou de retraite anticipée La pension minière de réversion La pension d orphelin La pension de vieillesse de coordination La pension de réversion de coordination Les autres éléments de votre pension Les avantages complémentaires Les périodes assimilées Les prélèvements sur votre pension Les prélèvements sur votre pension L action sociale Les avantages sociaux Les centres de vacances Coordonnées des CARMI

4 Où trouver les informations utiles? Vous êtes ou avez été affilié au régime des Mines. Ce guide est réalisé pour vous apporter des informations sur vos droits à la retraite : au titre des règles minières dans le cadre de la coordination avec les autres régimes de retraite Pour les futurs retraités, ce guide complète les éléments qui seront fournis dans le cadre du droit à l information en matière de retraite prévu par la loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites. Cette loi a prévu l envoi périodique en fonction de votre année de naissance : d un Relevé de Situation Individuelle (RIS) comportant l ensemble des périodes d assurance d une Estimation Indicative Globale (EIG) des droits Ce dispositif est entré en vigueur à partir du 1 er juillet 2007, il vous permet d obtenir une information sur vos droits acquis auprès des régimes de base et complémentaires. Le site vous fournit les renseignements sur vos régimes de retraite en fonction de votre parcours professionnel. Pour obtenir des informations complémentaires La Retraite des Mines met à votre disposition : un service de renseignements par téléphone Pour obtenir une réponse rapide, munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale ou de votre numéro de dossier (retraite) qui figure sur les courriers qui vous ont été adressés. un site Internet : Vous y trouverez des informations sur le régime et ses instances, les textes de lois et communiqués de presse, les liens Internet des partenaires, ainsi que de la documentation liée aux prestations vieillesse/invalidité. Vous pourrez accéder à notre offre gratuite de «services en ligne». Après vous êtes inscrit et identifié à l aide d un code confidentiel (munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale à 15 chiffres, la clé du numéro de sécurité sociale est obligatoire) vous pourrez : - consulter le paiement détaillé de votre pension des douze derniers mois, - éditer une attestation de paiement, - correspondre avec nous par courriel, rubrique «Contactez nous» - télécharger des formulaires de demande et des brochures d information, déclarer gratuitement grâce votre changement d adresse à plusieurs organismes de votre choix pour la France métropolitaine, 4 Retraite des Mines - Guide 2009

5 Votre pension et vous La notification de retraite Si vous êtes un nouveau retraité, vous avez reçu une notification de retraite. Ce document vaut titre de retraite, il mentionne : le type de prestation qui vous a été accordée, les éléments ayant permis de calculer le montant de votre pension, votre numéro de dossier (retraite), les voies et délais de recours à utiliser pour contester cette décision, lors du premier versement de votre pension, vous recevrez, également, un bulletin de paiement. En cas de révision de votre prestation, vous recevrez une nouvelle notification de retraite. 5

6 Le paiement de votre pension vous trouverez, sur le site Internet le calendrier des dates prévisionnelles de paiement des retraites versées par virement sur un compte bancaire personnel ouvert en France. Périodicité de versement Le bulletin de paiement La Retraite des Mines n envoie pas de bulletin de paiement tous les mois. Vous recevrez un bulletin de paiement lors du premier versement de votre pension. Il fournit le détail : du calcul du rappel qui vous est servi Il fait apparaître : le montant des sommes retenues au titre des cotisations obligatoires et volontaires. En cas de révision de votre pension, la nouvelle notification de retraite sera accompagnée d un nouveau bulletin. Vous recevrez un nouveau bulletin de paiement à chaque changement de montant de votre retraite (relèvement des pensions, modification du mode de calcul de votre pension, paiement d un rappel ou prélèvement d une retenue ). Un conseil : conservez vos bulletins de paiement, ils peuvent vous servir de justificatifs. En cas de besoin, vous pourrez obtenir une attestation de paiement de votre dernière mensualité à partir du site Internet Le montant des sommes à déclarer à l administration fiscale au titre de la pension versée par la Retraite des Mines vous est adressé, chaque année. Le versement des avantages de la Retraite des Mines est mensuel et à terme échu, il intervient à partir du 8 de chaque mois. Le versement est annuel pour les prestations inférieures à un certain montant. Le paiement différé intervient à partir du 8 du mois de décembre. Pour les assurés d Alsace et de Moselle, les paiements sont d avance et effectués au premier jour du mois. Modalités de paiement Les pensions sont, en principe, versées par virement bancaire. En cas de problème concernant le paiement de votre pension, renseignez-vous auprès de votre établissement bancaire, avant de nous téléphoner. Si vous changez de compte courant, il est conseillé de ne clôturer votre ancien compte qu après le premier virement de votre pension sur le nouveau compte. Si vous résidez à l étranger, sachez que votre pension peut, aussi, être payée par virement sur un compte bancaire, mode de paiement le plus sécurisé. Si ce n est pas le cas, adressez-nous par simple lettre un relevé d identité bancaire (RIB) mentionnant le code IBAN (1) pour l Union Européenne, BIC pour les autres pays. (1) International banking account number 6 Retraite des Mines - Guide 2009

7 Les changements de situation Vous devez nous informer rapidement de tous vos changements de situation. Ils peuvent avoir une incidence directe sur le paiement de votre pension, l attribution de compléments, etc... N oubliez pas de joindre les justificatifs : ils sont indispensables pour que nous puissions prendre en compte ces modifications. Une fois par an, un contrôle des droits des retraites du régime minier est effectué. N attendez pas ce contrôle pour signaler les événements ayant une incidence sur vos prestations ou pouvant vous ouvrir de nouveaux droits. N oubliez pas d indiquer dans tous les cas, vos nom et prénom, numéro de dossier (retraite), numéro de sécurité sociale et envoyez votre courrier à : Caisse des Dépôts Direction des Retraites - Etablissement de Paris Retraite des Mines 2, avenue Pierre Mendès France TSA N PARIS cedex 13 ou 21, avenue Foch BP Metz cedex 1 Mariage - remariage Avantages concernés majoration pour conjoint à charge pension minière de réversion pension de veuf ou veuve invalide pension de réversion de coordination Pièce à produire photocopie du livret de famille Divorce - séparation de corps Avantages concernés majoration pour conjoint à charge allocation pour enfant à charge Pièce à produire extrait du jugement Retraite des Mines - Guide

8 Les changements de situation (suite) Naissance - adoption Avantages concernés majoration enfants allocation pour enfant à charge Pièce à produire extrait d acte de naissance ou jugement d adoption Décès enfant - conjoint ou prestataire Avantages concernés pension d orphelin, allocation pour enfant à charge, majoration pour conjoint à charge, suppression de la prestation et examen du droit à réversion. Pièces à produire extrait d acte de décès En cas de disparition, produire un jugement d absence ou un procès-verbal de police ou de gendarmerie Interruption de scolarité (enfant âgé de plus de 16 ans) Avantages concernés allocation pour enfant à charge, pension d orphelin. Pièce à produire certificat de fin de la scolarité ou justification de la nouvelle situation si demandeur d emploi (moins de 17 ans) ou apprentissage (moins de 18 ans) Reprise d activité et/ou modification de la situation professionnelle Avantages concernés pension de vieillesse, pension d invalidité, pension de veuve invalide. Pièce à produire bulletin de salaire ou déclaration fiscale Amélioration de l état de santé Avantages concernés pension d invalidité, pension de veuf ou veuve invalide. Pièce à produire rapport établi lors d un contrôle médical Modification des ressources et/ou attribution d un avantage par un autre régime Avantages concernés allocation solidarité personnes âgées (ASPA), majoration L du code de la sécurité sociale, majoration pour conjoint à charge (signaler, également, les avantages attribués au conjoint), rente ou pension de vieillesse (examen des droits à la coordination), pension d invalidité. Pièce à produire justification de pension ou bulletin de paiement de l autre régime Changement de résidence ou de compte bancaire Avantages concernés toutes prestations Pièce à produire nouvelle adresse ou nouveau RIB (à faire parvenir, de préférence, avant le changement de résidence ou la clôture de l ancien compte en précisant la date à partir de laquelle ils prennent effet) Un conseil : vous pouvez déclarer, gratuitement, grâce votre changement d adresse à plusieurs organismes de votre choix pour la France : 8 Retraite des Mines - Guide 2009

9 Les pensions de la Retraite des Mines 9

10 La pension minière de vieillesse ou de retraite anticipée 3 - Trimestres assimilés 1 - Services pris en compte La pension qui vous a été attribuée est calculée sur la base des périodes d activité minière et des périodes assimilées acquises à la date d effet de votre pension. 2 - Trimestres d activité Il s agit : des périodes de travail minier appuyées de cotisations au régime minier, des périodes de perception d indemnités conventionnelles de cessation anticipée d activité prévues par les plans sociaux des exploitants miniers. Il peut s agir également : des périodes de travail hors mines, en tant que mineur converti si vous aviez choisi de rester affilié au régime minier, des périodes minières étrangères accomplies sur un territoire de l Union européenne ou dans un pays lié avec la France par une convention de sécurité sociale, qui ne sont retenues que pour l ouverture du droit et ne sont donc pas rémunérées par la Retraite des Mines. Peuvent s ajouter aux trimestres d activité, les périodes pendant lesquelles vous avez été dans l une des situations suivantes : service militaire, scolarité effectuée dans une école technique et d ingénieur, chômage, bénéficiaire d indemnités journalières de maladie, maternité, congé de paternité ou d accidents du travail et de maladies professionnelles, titulaire d une pension d invalidité générale, d une rente accident du travail, maladie professionnelle avec un taux égal ou supérieur à 66,66% ou d une retraite anticipée prenant effet après le 30 juin Vous trouverez, en page 25, les conditions à remplir pour bénéficier de la prise en compte du service militaire, du chômage et de la scolarité. 4 - Appréciation de la durée des services les services et périodes assimilées accomplis après l âge de 55 ans, audelà de la limite de 120 trimestres, ne sont pas pris en compte pour le calcul de la pension, les périodes d activité à temps partiel sont proratisées pour la détermination des trimestres rémunérés par la pension minière. 10 Retraite des Mines - Guide 2009

11 La pension minière de vieillesse ou de retraite anticipée (suite) 5 - Conditions d ouverture du droit Pour bénéficier d une pension, il faut justifier soit : si vous êtes né à partir du 1 er janvier 1938 ou si vous avez cessé le travail après le 31 décembre 1992, d au moins un trimestre de services validables, ou de 60 trimestres validables. 6 - Âge de la retraite Il est fixé à 55 ans. Toutefois, pour une durée de services au moins égale à 120 trimestres dont 16 trimestres minimum accomplis au fond, l âge d ouverture du droit à pension est compris entre 50 et 55 ans selon le nombre de trimestres validés au fond : 54 ans pour 16 trimestres au fond 53 ans pour 32 trimestres au fond 52 ans pour 48 trimestres au fond 51 ans pour 64 trimestres au fond et 50 ans pour 80 trimestres au fond. La pension de retraite anticipée et l allocation de retraite pour travail au fond peuvent être servies avant l âge prévu, sous réserve de satisfaire à des conditions particulières. Ces prestations sont remplacées, à l initiative de la Retraites des Mines, par la pension minière de vieillesse lorsque les conditions d âge sont réunies. 7 - Calcul de la pension minière Le montant annuel de la pension est égal au produit de la durée de services par la valeur du trimestre de pension à la date d effet de la pension. Pour les pensions dont la date d ouverture des droits est fixée à compter du 1 er janvier 1987, la durée de services est affectée d un coefficient de majoration déterminé en fonction de l année de prise d effet de la pension. Ce coefficient n intervient pas pour le calcul des pensions anticipées ni de l allocation anticipée pour travail au fond (voir tableau ci dessous). Le montant de la pension est désormais revalorisé chaque année au 1 er avril et non plus en janvier. Coefficient de majoration des pensions ayant pris effet au 1 er janvier 1987 (disposition applicable avec effet du 1 er janvier 2001) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,080 Retraite des Mines - Guide

12 La pension minière de vieillesse ou de retraite anticipée (suite) 8 - Avantages complémentaires liés aux enfants et aux bonifications Ce sont la bonification pour services au fond, la majoration de 10% pour avoir eu ou élevé 3 enfants, l allocation pour enfant à charge, la majoration pour conjoint à charge Cotisations à d autres régimes de base si vous avez exercé plusieurs activités relevant de régimes d assurance vieillesse différents, reportez-vous aux pages 16 et suivantes pour connaître vos droits à une pension de vieillesse de coordination. Vous reporter aux pages 22 et suivantes pour plus de précisions sur les avantages complémentaires. 9 - Cumul emploi retraite À partir du 1 er janvier 2009, le nouveau dispositif vous permet de cumuler intégralement votre retraite et un revenu d activité professionnelle si : - vous avez obtenu l ensemble de vos retraites personnelles de base et complèmentaires, - vous avez au moins 60 ans et avez cotisé la durée d assurance nécessaire pour bénéficier d une retraite au taux plein, - vous avez au moins 65 ans, Contactez-nous pour obtenir des informations complémentaires. 12 Retraite des Mines - Guide 2009

13 La pension minière de réversion Lors du décès du retraité (ou du futur retraité), le conjoint ou l exconjoint divorcé non remarié peut bénéficier d une pension minière de réversion 1 - Conditions relatives au demandeur Peuvent bénéficier d une pension minière de réversion, sans condition d âge, le conjoint survivant veuf ou veuve ou l ex-conjoint divorcé non remarié. La vie maritale (concubinage, PACS), quelle que soit sa durée, n ouvre pas de droit à la pension minière de réversion. Le mariage doit avoir duré au moins deux ans sauf si : un enfant est issu du mariage, l assuré décédé était en activité à la date de la maladie ou de l accident à la suite duquel il est décédé ou devenu invalide, ou s il bénéficiait ou était susceptible de bénéficier d une pension militaire d invalidité. La loi du 21 août 2003 a supprimé la condition de durée de mariage et de non remariage pour les pensions de réversion du régime général des salariés et des régimes alignés. Ces dispositions ne concernent pas la pension minière de réversion. 3 - Montant Il est égal à 54% de la pension de vieillesse correspondant à la durée des services miniers et assimilés accomplis par l affilié. Ce montant ne correspond pas nécessairement aux 54% du montant perçu par l ouvrant droit décédé. Il est inférieur : si l ouvrant droit percevait la majoration pour conjoint à charge ou la majoration pour tierce personne qui ne sont pas réversibles, si la pension de réversion est partagée entre le conjoint et les ex-conjoints survivants (voir page 14 partage de la pension), si la somme des pensions de réversion et de vieillesse servies par la Retraite des Mines est supérieure à la limite autorisée (voir page 14 règles de cumul), si l ouvrant-droit, titulaire de la pension d invalidité générale minière, avait accompli moins de 120 trimestres de services. 2 - Conditions relatives à l assuré décédé Depuis le 1 er janvier 1993, le droit à pension minière de réversion est ouvert dès lors que l assuré décédé avait accompli au moins un trimestre d activité. Retraite des Mines - Guide

14 La pension minière de réversion (suite) 4 - Partage de la pension Il est effectué entre le conjoint survivant et les ex-conjoints au prorata de la durée respective de chaque mariage. En cas de décès de l un des bénéficiaires, sa part de pension accroît celles des autres. 7 - Avantages complémentaires la majoration de 10 % pour enfants, l allocation pour enfant à charge. (voir page 22 pour plus d information sur les avantages complémentaires) 5 - Cumul de plusieurs pensions En règle générale, la pension minière de réversion peut être cumulée avec une pension de réversion servie par un autre régime. Dans le cas où le titulaire avait contracté plusieurs unions avec des affiliés du régime minier, la pension de réversion est, généralement, calculée sur la durée de services accomplis par celui des conjoints qui a totalisé le plus grand nombre de trimestres de services. 6 - Règles de cumul Le cumul de la pension minière de réversion avec une ou plusieurs pensions personnelles servies par d autres régimes que le régime minier est autorisé. Le cumul entre une pension personnelle et une pension minière de réversion, servies toutes les deux par la Retraite des Mines, n est autorisé que dans la limite du montant de la pension de vieillesse calculée sur 120 trimestres (ou sur la durée effective des services du conjoint décédé lorsque celle-ci excède 120 trimestres). En cas de dépassement, la pension minière de réversion est réduite. 8 - Remariage En cas de remariage, le paiement de la pension minière de réversion est suspendu. Néanmoins, le bénéficiaire pourra prétendre au versement d un capital égal à trois annuités de la pension précédemment servie. En cas de nouveau veuvage, de divorce ou de séparation de corps, il est procédé au rétablissement des droits, passé l expiration d un délai de trois ans suivant le remariage. 9 - Révision de la pension Si votre conjoint ou ex-conjoint décédé avait cotisé à plusieurs régimes de base d assurance vieillesse, votre situation peut être réexaminée dans le cadre des règles de coordination inter-régimes. Reportez-vous au chapitre concernant la pension de réversion de coordination (page 19). 14 Retraite des Mines - Guide 2009

15 La pension d orphelin Chacun des enfants à la charge de l affilié du régime minier décédé en activité de service ou titulaire d un avantage de vieillesse ou d invalidité, peut prétendre à une pension d orphelin 1 - Conditions d âge Cette pension est allouée : jusqu à 16 ans : sans justification (la scolarité étant obligatoire), jusqu à 17 ans : si l orphelin est inscrit comme demandeur d emploi, jusqu à 18 ans : s il est en apprentissage ou en stage de formation professionnelle (sous réserve qu il ne perçoive pas une rémunération supérieure à 55% du SMIC), jusqu à 20 ans : lorsque l enfant poursuit ses études, ou est, par suite d infirmité ou de maladie, dans l impossibilité permanente d effectuer un travail salarié. 2 - Montant Il est servi, en intégralité, lorsque l assuré décédé était titulaire : d une pension de vieillesse pour au moins 60 trimestres ou d une pension d invalidité générale ou s il est décédé en activité. Dans les autres cas, il est réduit par soixantième. Il est double pour l orphelin de père et de mère. 3 - Règle de cumul Elle n est pas cumulable avec une rente de survivant servie au titre de la législation sur les accidents du travail ou les maladies professionnelles. Retraite des Mines - Guide

16 La pension de vieillesse de coordination Vous avez cotisé à d autres régimes de base français et/ou étrangers que le régime minier. La coordination entre les régimes d assurance vieillesse permet de garantir aux ressortissants du régime minier des avantages équivalents à ceux qu ils auraient obtenus en relevant du régime général des salariés. 1 - Démarches Lorsque vous déposerez une demande de pension auprès de ce ou ces autres régimes d affiliation (général, agricole ), n omettez pas de mentionner votre activité au régime minier. L examen de vos droits à retraite s effectuera en liaison avec ces régimes. Dès que vos droits sont reconnus, une part de retraite de coordination pourra être à la charge de la Retraite des Mines. Pour faciliter l examen de vos droits, adressez nous une copie de la notification de décision. Si vous résidez à l étranger, cette nouvelle demande devra être déposée par l intermédiaire de l institution compétente de votre lieu de résidence. Cette retraite vous sera servie en remplacement si son montant est supérieur à celui de la pension minière de vieillesse dont vous êtes bénéficiaire ou susceptible de bénéficier. 2 - Conditions d attribution L âge minimum de la retraite est fixé à 60 ans (voir ci-après les cas de retraite avant 60 ans). À cet âge, vous pourrez obtenir une pension au taux plein (50%), si vous réunissez, notamment, l une des conditions suivantes : être inapte au travail, réunir la durée d assurance requise en fonction de votre année de naissance (tableau page 17). Si vous ne remplissez pas l une de ces conditions, vous pourrez, néanmoins, bénéficier d une pension dès l âge de 60 ans à un taux réduit (décote), le taux plein (50%) n étant, dés lors, accordé que si vous avez 65 ans au point de départ de la pension. 16 Retraite des Mines - Guide 2009

17 La pension de vieillesse de coordination (suite) 3 - Calcul de la pension Trois critères sont utilisés pour calculer le montant annuel de votre pension : le salaire annuel moyen (SAM), le taux et le nombre de trimestres. SAM = salaire annuel moyen Le SAM est le montant moyen du salaire retenu, dans la limite du plafond, des 10 à 25 années (suivant l année de naissance de l assuré) d assurance les plus favorables (cf. tableau ci-contre). Le cas particulier de la retraite avant 60 ans La loi du 21 août 2003 prévoit une retraite anticipée : à partir de 56, 57 ou 58 ans aux assurés ayant commencé à travailler jeunes et qui ont une longue carrière, à partir de 55 ans pour les travailleurs handicapés (taux de 80%) qui ont exercé une activité salariée pendant au moins 30 ans. Taux = pourcentage de la pension Ce pourcentage est appliqué au salaire annuel moyen retenu. Il varie de 25% à 50%. Nombre de trimestres Il s agit du nombre de trimestres de services validés. La formule de calcul de la pension est la suivante : SAM x Taux x Nombre de trimestres d assurance Durée de référence Le montant annuel obtenu est servi en intégralité, ou réduit, en fonction de votre durée d assurance, rapportée à une durée de référence (durée maximale d assurance prise en compte). Pour avoir droit à une pension calculée au taux maximum de 50 % (taux plein) entre 60 et 65 ans, il faut remplir l une des conditions énumérées page 16. Si vous ne justifiez pas, dans un ou plusieurs régimes de retraite de base, de la durée d assurance nécessaire pour obtenir le «taux plein», le taux de liquidation de votre pension sera diminué par application d une «décote». Appréciation du droit à pension au régime général année de naissance taux plein durée d assurance en trimestres salaire annuel moyen nombre d années ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans Retraite des Mines - Guide

18 La pension de vieillesse de coordination (suite) La pension est calculée, en fonction du nombre de trimestres d assurance que vous avez acquis, dans la limite de quatre trimestres maximum par année civile. La durée d assurance maximale, prise en compte pour le calcul est progressivement portée de 150 à 160 trimestres selon votre date de naissance à raison de deux trimestres supplémentaires par an entre 2004 et Elle atteind, ainsi, 160 trimestres en 2008 pour les assurés nés en Elle évolue, ensuite, au même rythme que la durée pour bénéficier du taux plein (soit 164 trimestres en 2012). Important La durée d assurance prise en compte pour le calcul de la pension de coordination, tous régimes confondus, est limitée à la durée d assurance maximale. En cas de dépassement, c est le nombre de trimestres pris en charge par le régime des mines qui est réduit. 4 - Majorations de durée d assurance La majoration de trimestres pour enfant est accordée aux femmes assurées sociales à raison : - d un trimestre par enfant, attribué à compter de la naissance, de l adoption ou de la prise en charge de l enfant, - d un trimestre supplémentaire par enfant, à chaque date anniversaire de l enfant ou pour chaque période d un an à compter de son adoption ou de sa prise en charge, jusqu à son 16 ème anniversaire, dans la limite de sept trimestres. Les hommes ne peuvent bénéficier de cette majoration. Si la majoration d année d assurance a été accordée par un autre régime spécial (fonctionnaire), elle n est pas accordée par le régime minier. La majoration accordée aux assurés âgés de plus de 65 ans : les assurés qui demandent leur pension après l âge de 65 ans, peuvent bénéficier d une majoration de 2,5% de leur durée d assurance pour chaque trimestre écoulé entre leur 65 ème anniversaire et le point de départ de leur pension, sans que la durée totale d assurance puisse dépasser la durée d assurance maximale prise en compte pour le calcul de la pension. 5 - Minimum/maximum Votre pension a été calculée sur un taux maximum de 50%. Son montant ne peut être inférieur à un montant minimum dit «minimum contributif». Le minimum est payé, intégralement, si vous réunissez la durée d assurance maximale, sinon il est réduit proportionnellement. Il peut être complété par une majoration au titre des périodes cotisées. Quel que soit le taux retenu pour le calcul de votre pension, son montant ne peut être supérieur à la moitié du salaire plafond de la sécurité sociale. 6 - Majoration de pension dite «surcôte» Une «surcôte» est appliquée au montant de la pension si vous prolongez votre activité, après le 1 er janvier 2004, au-delà de vos 60 ans et totalisez le nombre de trimestres exigés pour la retraite au taux plein. 18 Retraite des Mines - Guide 2009

19 La pension de réversion de coordination La coordination entre les régimes d assurance vieillesse qui permet de garantir aux ressortissants du régime minier des avantages équivalents à ceux qu ils auraient obtenus en relevant du régime général, est applicable aux conjoints d assurés décédés. 1 - Démarches Votre conjoint avait cotisé au régime minier et avait exercé des activités relevant de plusieurs régimes de retraite de base, la demande doit être déposée auprès de l organisme de votre choix, de préférence celui dont il relevait pour sa dernière activité professionnelle, notamment : la Caisse Régionale d Assurance Maladie (branche vieillesse), la Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (pour l Ile de France) ou la Caisse Régionale d Assurance Vieillesse (CRAV, pour Strasbourg) s il a été salarié, du régime général, la Caisse de Mutualité sociale Agricole (MSA) s il a été exploitant ou salarié agricole, le Régime Social des Indépendants (RSI) s il a été artisan ou commerçant. Lors du dépôt de la demande, vous mentionnerez l activité au régime minier de l assuré décédé. si votre conjoint ou ex-conjoint était déjà retraité auprès de ces régimes : pas de démarches particulières, il suffit de nous contacter par simple lettre en demandant l examen des droits au titre de la coordination, et nous vous indiquerons quels sont les droits, si vos droits à un avantage de réversion ont été reconnus, il suffit d adresser la copie de la notification de décision de retraite de réversion. 2 - Âge minimum pour prétendre à une pension de réversion de coordination La condition d âge est fixée en fonction de la date d effet de la pension de réversion : Point de départ de la réversion avant 01/07/2005 à compter du 01/07/2005 à compter du 01/07/2007 à compter du 01/01/2009 Âge minimum 55 ans 52 ans 51 ans 55 ans L âge reste fixé à 55 ans si votre conjoint ou ex-conjoint est décédé avant le 1 er janvier 2009 (ou disparu avant le 1 er janvier 2008). Retraite des Mines - Guide

20 La pension de réversion de coordination (suite) La pension de réversion de coordination peut être attribuée au conjoint et à l ex-conjoint même remarié. 3 - Montant Il est égal à 54% de la pension de vieillesse de coordination dont bénéficiait, ou était susceptible de bénéficier, l ouvrant droit. Il peut être porté à un taux minimum, fixé par décret, servi en intégralité, ou réduit, en fonction de la durée d assurance de l assuré décédé. Toutefois, la pension est attribuée sous conditions de ressources personnelles du demandeur (ou du ménage en cas de remariage) limitées à un plafond fixé par décret. 4 - Partage de la pension Les ex-conjoints divorcés de l assuré décédé et le conjoint survivant ont droit à une pension de réversion qui est, dans ce cas, partagée au prorata de la durée respective de chaque union. Important Depuis le 1 er juillet 2004, la pension de réversion de coordination est accordée sans condition de durée de mariage (la vie maritale et le PACS ne permettent pas, cependant, d obtenir une pension de réversion de coordination). La pension de réversion de coordination est servie si son montant est supérieur à celui de la pension minière de réversion. La pension peut être assortie de la bonification de 10% pour enfants. 20 Retraite des Mines - Guide 2009

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits Vos droits Votre retraite Besoin d une information régime de retraite des personnels des mines Guide du retraité Votre retraite Vos droits Besoin d une information La Caisse des Dépôts, gestionnaire de

Plus en détail

La pension minière de réversion

La pension minière de réversion La pension minière de réversion DdRS Dossier de demande Une notice explicative pour vous aider dans vos démarches ainsi que la liste des pièces justificatives à joindre à votre demande La demande de pension

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15

SOMMAIRE. I- Vos prestations à court terme 5. II- Vos prestations à long terme 11. III- Allocations familiales 14. IV- Adresses utiles 15 I- Vos prestations à court terme 5 SOMMAIRE I-1- A quelles prestations avez-vous droit 5 I-2- Qui bénéficie de ces prestations et quand 5 I-3- Comment bénéficier de ces droits 5 II- Vos prestations à long

Plus en détail

Actualité de la retraite

Actualité de la retraite Actualité de la retraite Le 26 Octobre 2015 Thèmes Introduction : présentation du Groupe Audiens 1. Principes généraux de notre système de retraite 2. Les réformes et les modalités de départ en retraite

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES

LA RÉVERSION LE GUIDE DE EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 EXPERTS-COMPTABLES COMMISSAIRES AUX COMPTES LE GUIDE DE LA RÉVERSION 2015 En cas de décès

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA

salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA salariés Convention Collective Nationale de 1952 Livret des garanties CPCEA 02 CPCEA CCN52 Livret des garanties pour les salariés Préambule PRéSENTATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE 1952 La

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. La réversion votre guide Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux La réversion votre guide 2013 SOMMAIRE Les démarches à accomplir en cas de décès du professionnel libéral p.

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Ses conditions d attribution

Plus en détail

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès Page 1 sur 7 Fiches pratiques > fiches métier > les ressortissants du RSI Le commerçant 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès 1. L'AFFILIATION Les

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REGLEMENT RELATIF A LA PRISE EN CHARGE DES REMUNERATIONS ET DROITS CONNEXES DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE INTRODUCTION Ce règlement, adopté en séance plénière du 22 juin 2009, fixe, à

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

Le guide de la retraite du salarié 2007

Le guide de la retraite du salarié 2007 A V E X P E R T E I N S I E R E T R A I T E Le guide de la retraite du salarié 2007 EDITO Madame, Monsieur, Avec votre bilan retraite, nous vous remettons ce guide qui contribuera à éclaircir le monde

Plus en détail

Il vous aidera à mieux connaître vos droits et vous rappellera vos obligations pour éviter toute interruption dans le versement de votre pension.

Il vous aidera à mieux connaître vos droits et vous rappellera vos obligations pour éviter toute interruption dans le versement de votre pension. Ce guide édité par la Caisse de Prévoyance Sociale de Saint-Pierre et Miquelon a été conçu pour répondre aux questions que vous vous posez le plus souvent en tant que bénéficiaires de la pension d invalidité.

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 JUIN 2015 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP

DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP DELEGATION AUTONOMIE ET HANDICAP Service des Politiques de l Autonomie des Personnes Agées REVALORISATION des tarifs Au 1 er septembre 2014 - DES PRESTATIONS ET AVANTAGES SOCIAUX DESTINES AUX PERSONNES

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche?

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? Secteur Retraite et Protection sociale Retraite complémentaire AGIRC / ARRCO Confédération Française de l'encadrement-cgc Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? En

Plus en détail

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT

PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT PRÊT POUR LE LOGEMENT D UN ENFANT ÉTUDIANT 1 - OBJET Le prêt pour le logement d un enfant étudiant est alloué aux agents ayant un enfant fiscalement à charge, âgé de 16 à 26 ans durant l année scolaire,

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes :

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes : Circulaire n 2012/01 du 05/06/2012 Majoration de pension pour enfants élevés 1. Principe 2. Enfants concourant à la majoration pour enfants élevés 3. Appréciation du handicap pour la majoration de pension

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

Guide prévoyance. Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations La gestion de votre contrat Vos contacts

Guide prévoyance. Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations La gestion de votre contrat Vos contacts Guide prévoyance Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos obligations La gestion de votre contrat Vos contacts Accord national «prévoyance» du 4 mai 2011 au profit du personnel Cadre

Plus en détail

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ cerfa N 12231*03 À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ Pour remplir ce formulaire, consultez la notice jointe Envoyez ce formulaire et les documents

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5 SOMMAIRE! Souhaitez-vous des conseils?... 3! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5! Quelles modifications peuvent intervenir dans le paiement de ma pension?... 8! Quels sont

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès.

LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. LOI N 69/LF/18 DU 10 NOVEMBRE 1969 Instituant un régime d assurance de pensions de vieillesse, d invalidité et de décès. L Assemblée nationale fédérale a délibéré et adopté; Le Président de la République

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Pension de réversion du régime général des salariés : conditions d'attribution

Pension de réversion du régime général des salariés : conditions d'attribution Qu'est-ce que la pension de réversion? Définition C'est une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé, qui est reversée, si certaines conditions sont remplies, à son

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

conseils pratiques aux retraités civils et militaires

conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires Cette brochure se propose de répondre aux questions que vous vous posez le plus souvent lorsque

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise juillet 2009 Cette notice a pour objet de vous résumer le plus clairement possible les principales garanties

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse OSTÉOPATHES

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse OSTÉOPATHES Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse OSTÉOPATHES Votre caisse de retraite Vous souhaite la bienvenue SOMMAIRE VOTRE AFFILIATION À LA CIPAV P.3 COMMENT REMPLIR VOTRE DÉCLA-

Plus en détail

Janvier 2013. Audit Retraite

Janvier 2013. Audit Retraite Janvier 2013 Audit Retraite Préambule Votre Situation Née le 14 Septembre 1951 N de Sécurité Sociale : 2 XX YY LL ZZZ DDD - AA Situation familiale : Marié(e) Divorcé(e) Célibataire Veuf(ve) Pacsé(e) Enfant(s)

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR

REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR REGIME DE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES GUIDE DE L EMPLOYEUR Salaries non cadres des exploitations forestières et des scieries agricoles de Champagne Ardenne relevant des avenants du 16 janvier 2009

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

PENSIONS, RETRAITES ET RENTES VIAGÈRES

PENSIONS, RETRAITES ET RENTES VIAGÈRES , RTRAT T RT VAGÈR Déclaration n 2042, page 3, RTRAT, RT, y compris pensions alimentaires e portez pas les centimes. e déduisez aucun abattement Vous A A RT VAGÈR À TTR ÉRUX ndiquez dans les cases ci-dessous,

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité

Demande de pension. à la suite du décès d un fonctionnaire de l État, d un magistrat ou d un militaire retraité Nous sommes là pour vous aider Demande de pension Articles L. 38 à L. 52 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de réversion de la retraite additionnelle Article 76 de la loi

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 LE SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT L E S S E N T I E L Le supplément familial de traitement est un élément obligatoire du traitement accordé à un

Plus en détail

Action sociale. Demande d aide pour Bien vieillir chez soi

Action sociale. Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Nous sommes là pour vous aider Action sociale Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Pour nous contacter : Vous désirez des informations complémentaires, Vous souhaitez nous rencontrer, appelez-nous

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»).

Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»). Division des ressources humaines et des moyens du 1 er degré DRHM1 Immeuble le Saint- Simon 68, av. du général de Gaulle 94011 Créteil cedex Objet : versement du Supplément Familial de Traitement («SFT»).

Plus en détail

guide le petit retraite DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL des militants des sections syndicales

guide le petit retraite DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL des militants des sections syndicales DES CLÉS POUR COMPReNDRE LE SYSTÈME DE RETRAITE CNRACL le petit guide à destination des militants des sections syndicales retraite cfdt.fr PUBLICATION CFDT I NOVEMBRE 2014 I En complément du «Dossier spécial

Plus en détail

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel Annexe à l'instruction Agirc-Arrco 2009-101-DAS 14/10/2009 Demande d intervention sociale Cadre réservé au service CONFIDENTIEL 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) chômeur(1) actif

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES (MAPA) MARCHE ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS DE LA VILLE DE «LE BOULOU» (Agents affiliés CNRACL)

MARCHE PUBLIC DE SERVICES (MAPA) MARCHE ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS DE LA VILLE DE «LE BOULOU» (Agents affiliés CNRACL) MARCHE PUBLIC DE SERVICES (MAPA) MARCHE D'ASSURANCES MARCHE ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS DE LA VILLE DE «LE BOULOU» (Agents affiliés CNRACL) Procédure "adaptée" selon les articles 26 II

Plus en détail

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes

Cotisations. Mémento des chirurgiens-dentistes Mémento des chirurgiens-dentistes Début d activité p. 2 En cours d activité p. 5 Dispenses et réductions de cotisations [non rachetables] p. 10 Dispenses [rachetables] p. 11 Exonération de cotisations

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime.

Les partenaires sociaux ont donc décidé de faire évoluer les tarifs pour rétablir l équilibre de ce régime. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance complémentaire Frais de santé de vos salariés non cadres au 01/01/2014. Accord National du 10 juin 2008 modifié

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Convention Collective Nationale du 05/06/1991 ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION ET DERATISATION N IDCC 1605 GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Régime de prévoyance de votre personnel Pour identifier

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire

Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE. Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire Document non contractuel GUIDE DE MISE EN PLACE DE LA RENTE Offre de Rente Personnalisée du contrat de retraite supplémentaire 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne-retraite Sommaire

Plus en détail

Protection sociale en France : l assurance maladie. Évelyne DIAS

Protection sociale en France : l assurance maladie. Évelyne DIAS Protection sociale en France : l assurance maladie Évelyne DIAS La protection sociale désigne tous les mécanismes existant pour aider les individus à faire face aux risques sociaux. Cela correspond à un

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 8 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 2 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 7, 12, 27

Plus en détail

Demande d aide au maintien à domicile

Demande d aide au maintien à domicile Caisse nationale d assurance vieillesse Logo de la caisse Demande d aide au maintien à domicile Des sites Internet pour l information des assurés : www.cnav.fr www.infoplus-seniors.fr www.lekiosquebleu.fr

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE

DE PRéVOYANCE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU. de l Institution de Prévoyance Banque Populaire INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE NOTICE D INFORMATION RELATIVE AU RéGime DE PRéVOYANCE de l Institution de Prévoyance Banque Populaire Entrée en vigueur : 1 er juillet 2014 INSTITUTION DE PRÉVOYANCE BANQUE POPULAIRE La présente notice

Plus en détail