Prescriptions urbanistiques pour l implantation d une petite éolienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prescriptions urbanistiques pour l implantation d une petite éolienne"

Transcription

1 Version du sept. 00 Prescriptions urbanistiques pour l implantation d une petite éolienne VENT La présence d'une éolienne doit être compatible avec les autres affectations de l'espace environnant. C'est le sens de la règlementation qui encadre l'installation d'une éolienne, même de petite puissance. Règle générale En vertu du Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme, du patrimoine et de l énergie (CWATUPE - Art. 8,, ), l installation d une petite éolienne est soumise à l obtention d un permis d urbanisme (PU). Il en va de même pour le placement temporaire d'un mât de mesure du vent. L octroi de ce permis ne requiert pas l'avis du fonctionnaire délégué (Art. 07,, alinéa, d) si le dispositif :. Alimente tout bâtiment, construction ou installation situé sur le même bien immobilier ;. n implique aucune dérogation à d autres dispositions légales, décrétales ou règlementaires (plan de secteur, PCA, règlement régional ou communal d urbanisme, permis de lotir, permis d'urbanisation);. ne porte pas sur un bien inscrit sur la liste de sauvegarde, ou classé, ou situé dans une zone de protection visée à l'article 09, ou localisé dans un site repris à l'inventaire des sites archéologiques visé à l'article. Si le projet remplit ces conditions, le PU est dit "simplifié" (on parle aussi d'un "petit permis"). Ensemble constitué d'une perche, d'un anémomètre et d'un système d'enregistrement des données, nécessaire pour établir la distribution et le potentiel éoliens du site. Bien qui peut comprendre plusieurs parcelles ayant des numéros cadastraux différents, à condition qu'il n'y ait pas de discontinuité entre elles. Article 8,, alinéa. Il s'agit d'une zone de protection établie autour d'un bien inscrit sur la liste de sauvegarde ou classé. L avis du fonctionnaire délégué qui porte sur un bien relatif à la ème condition est un avis "conforme". Ceci signifie que, si il est négatif, le collège communal doit s y conformer et refuser le permis. Source APERe Si l une de ces conditions n est pas respectée, l attribution du PU nécessite l'avis du fonctionnaire délégué ou, dans certains cas de dérogation, sa décision. Par ailleurs, si le dispositif (mât de mesure ou éolienne) n'est pas située à une distance des limites mitoyennes au moins égale à sa hauteur totale, l'intervention d un architecte est requise (Art. 6, 8 ). Dérogation aux dispositions légales, décrétales ou règlementaires Plan de secteur La principale demande de dérogation qui peut intervenir en cas d'installation d'une petite éolienne concerne le plan de secteur. La Région wallonne est couverte par plans de secteur dont l'objet principal est de définir les affectations du sol (le "zonage") afin d'assurer le développement harmonieux des activités humaines et d'éviter la consommation abusive d'espace. Les activités, actes et travaux admis dans chacune des zones d'un plan de secteur sont définis par le CWATUPE (Art. à ). Avant d imprimer cette fiche, sur papier recyclé bien sûr, pensez à l impact sur l environnement.

2 Le caractère de certaines zones exclut, en principe, l installation d une éolienne. Il s'agit principalement des zones : d espaces verts, naturelles, de parc, forestières, agricoles (voir remarques). Cependant, les travaux qui ne sont pas autorisés par le plan de secteur peuvent, sur demande et à certaines conditions, faire l'objet d'une dérogation. Par exemple, en vertu de l'article du CWATUPE, et à l exclusion des zones naturelles, des zones de parcs et des périmètres de point de vue remarquable, un PU peut être octroyé dans une zone du plan de secteur non compatible avec l objet de la demande pour autant que :. le terrain soit situé entre deux habitations construites avant l entrée en vigueur du plan de secteur et distantes l une de l autre de 00 mètres maximum ;. ce terrain et ces habitations soient situés à front de voirie et du même côté d une voie publique suffisamment équipée en eau, électricité et égouttage, pourvue d un revêtement solide et d une largeur suffisante, compte tenu de la situation des lieux ;. l'aménagement s intègre au site bâti ou non bâti et ne compromette pas l aménagement de la zone. Toutefois, aucun permis ne peut être délivré pour des terrains situés à front de voies publiques divisées en quatre bandes de circulation au moins. Autres dispositions Un PU peut être octroyé en dérogation à d'autres dispositions légales, décrétales ou règlementaires (PCA, règlement régional ou communal d urbanisme, permis de lotir, permis d'urbanisation) pour autant que les actes et travaux projetés respectent, structurent ou recomposent les lignes de force du paysage. ) En vertu de l'article du CWATUPE (alinéa ), l'installation d'une éolienne en zone agricole est autorisée sans dérogation au plan de secteur à condition que la production de l'éolienne alimente une exploitation On parle d'autoproduction lorsque le client final est aussi producteur d'électricité et qu'il consomme lui-même l'essentiel de sa production d'électricité. Lignes à haute tension souterraines et aériennes, et conduites de transport de produits dangereux. Accessible à l'adresse ou par téléphone au Pour le détail, voir l'article 9 du CWATUPE. Le contenu de ces documents est détaillé dans l'article 8 du CWATUPE. agricole ou le logement des exploitants dont l agriculture constitue la profession (cas de l'autoproduction ). ) En vertu de l'article 6 du CWATUPE, l'installation d'une éolienne sur une propriété située dans ou à proximité de : une réserve naturelle domaniale, une réserve naturelle agréée, une réserve forestière, un site Natura 000, peut être soit interdite, soit subordonnée à l avis de la Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement (DGO). Servitudes techniques Afin d'éviter tout dommage qui pourraient être causé à certaines infrastructures d'utilité publique situées à proximité, l éolienne doit en être éloignée d'une distance de mètres minimum et, de toute façon, équivalente à sa hauteur totale. Les travaux d'installation (excavation, etc.) doivent également être effectués à mètres minimum de ces infrastructures. Il est donc nécessaire de se renseigner sur leur présence éventuelle aux abords du site et, le cas échéant, d'avertir les opérateurs des travaux au moins jours avant. Grâce à la base de données informatique du CICC (Point de Contact fédéral Informations Câbles et Conduites), ces opérations se font en même temps. Constitution du dossier Le dossier de demande de PU pour l'installation d'une éolienne comprend principalement les documents suivants :. un formulaire de demande de PU en double exemplaire;. un rapport qui présente les actes et travaux projetés ainsi que le contexte urbanistique et paysager qui permet de situer le projet dans un rayon de 00 mètres;. un reportage photographique d'au minimum photos numérotées;. un plan de l'occupation de la parcelle;. une notice d'évaluation des incidences sur l'environnement. Ces documents doivent être signés par le demandeur. Si le concours d'un architecte est requis, les caractéristiques des documents mentionnés sont différentes, et ceux-ci sont complétés d'une attestation certifiant que, dans les limites d une période de trois mois, l architecte est en droit d exercer en Belgique.

3 La notice d'évaluation des incidences sur l'environnement Comme le titre l'indique, ce document doit permettre à l autorité compétente (et au voisinage) d évaluer en connaissance de cause les incidences du projet sur l environnement et le paysage. Il accompagne toute demande de PU. Cette notice s'établit sur base d'un formulaire et doit être précise et complète. Un des points principaux concernant l'installation d'une éolienne traités par cette notice, est celui des nuisances sonores. Le bruit généré par une éolienne de petite puissance est essentiellement d origine aérodynamique, lié aux vibrations associées aux sollicitations du mât et des pales. Source Segen Jusqu à une puissance de 99,9 kw, les éoliennes sont des installations non-classées du point de vue de l'impact sur l'environnement. Or la législation wallonne concernant cette catégorie d installations est très lacunaire : en l'occurrence, aucune norme de bruit n'est définie sauf pour des cas particuliers (machines de chantier, engins de jardinage, dancing, aboiements de chien, etc.). En conséquence, c'est le collège communal qui décidera souverainement du niveau d'émissions sonores tolérable dans le cadre de votre demande de PU. Voici quelques points de repère. Tout d'abord, il est important de rappeler qu'en dehors de niveaux ou de natures de bruit objectivement préjudiciables pour la santé, la gêne est provoquée par la différence de niveau entre bruit ambiant et bruit résiduel. La sensation auditive est «calme» à 0 db(a) (niveau sonore dans une habitation calme) et «bruyante mais supportable» à 6 db(a) (niveau sonore dans un bureau); 60 db(a) correspondent au bruit fait par une conversation normale. Dans un paysage rural relativement ouvert, le niveau sonore ambiant est de 8 db(a) par un vent de m/s et de 6 db(a) par un vent de 9 m/s. Enfin, en vertu de la propagation sphérique du son, le doublement de la distance entraîne une atténuation du bruit de 6db (exemple : pour un bruit de 0 db(a) perçu à m de sa source, le bruit perçu sera de db(a) à m, et de 8 db(a) à 8 m de distance). ) Des documents complémentaires jugés nécessaires pour l'évaluation du projet peuvent être demandés par la commune. ) Certains documents peuvent également être exigés par la commune en fonction de contraintes spécifiques : par exemple, la preuve de l approbation des autorités aéronautiques si le projet la requiert. ) La législation range en classe 6 les installations éoliennes dont la puissance est comprise entre 00 et 99 kw. Ceci entraîne différences par rapport aux installations de plus faible puissance. Les niveaux de bruit maximum à l'émission admis en zones d'habitat et d'habitat à caractère rural sont de 0 db(a) en journée et de 0 db(a) la nuit 7, 8. A la demande de PU, il faut ajouter une déclaration d environnement. En page de ce document 9, devra être mentionné le numéro Ce numéro est celui de la rubrique correspondante dans l annexe de l arrêté du juillet 00 qui établit la liste des installations et activités de classe. La législation wallonne (décret du mars 999 et arrêté du gouvernement wallon du juillet 00) répartit les installations humaines en classes (de la classe à "nonclassées") d'après leur niveau décroissant d'impact sur l'environnement. A ces classes sont associés des niveaux de contraintes règlementaires correspondants. Le bruit résiduel est défini comme le niveau sonore en l absence du bruit particulier que l on veut caractériser; le bruit ambiant comme la somme du bruit résiduel et de ce bruit particulier. La différence de niveau entre bruit ambiant et bruit résiduel est appelée l' "émergence". Les décibels pondérés db(a) expriment l'intensité sonore perçue, alors que les décibels db expriment ce qui est physiquement émis. Vitesse de vent peu fréquente en Wallonie. Voir la fiche "Éolienne domestique et trafic aérien". 6 Voir note. 7 Arrêté du GW du juillet 00 (voir note ). 8 Entre 9 et 7 heures. 9 Formulaire disponible à l'adresse <http://formulaires.wallonie.be/p0060_.jsp> ou fourni par l'administration communale. Avant d imprimer cette fiche, sur papier recyclé bien sûr, pensez à l impact sur l environnement.

4 Procédure La demande de PU doit être introduite auprès du service de l Urbanisme de l administration communale soit en la déposant à la Maison communale contre un récépissé; soit par la poste, mais à condition de pouvoir prouver les dates d envoi et de réception. Dans les jours, la commune envoie : si elle est complète, un accusé de réception détaillant les étapes et les délais de la procédure en fonction du dossier ; si elle est incomplète, un relevé des pièces manquantes. Le permis demandé par une personne privée est accordé ou refusé par le collège des bourgmestre et échevins, le cas échéant après avis du fonctionnaire délégué. En cas de dérogation au plan de secteur, le permis est délivré par le collège sur décision du fonctionnaire délégué (art., alinéa ). La commune peut néanmoins décider de refuser la dérogation, donc le PU, sans passer par le fonctionnaire délégué (art. 07, ). Une enquête publique est obligatoire en cas de demande de PU dérogatoire. Mais l'enquête publique peut également être requise en cas de demande non dérogatoire, si le Collège ou le fonctionnaire délégué la juge nécessaire. Le délai d attribution varie selon le type de procédure nécessaire : PU délivré avec ou sans l'avis du fonctionnaire délégué, PU délivré sur décision du fonctionnaire délégué, nécessitant ou non une enquête publique Enfin, sous peine de péremption du PU, les travaux doivent commencer dans les ans qui suivent sa notification et être terminés dans les ans (Art. 86). Sur demande du bénéficiaire, la durée de validité du PU est prorogée d'un an. Qui indiquera si elle est complète ou quelles pièces manquent, si elle requiert ou non l avis du fonctionnaire délégué, si elle nécessite ou non une enquête publique, quels services et commissions devront être consultés, etc. Cette péremption intervient de plein droit, c'est-à-dire sans être notifiée au bénéficiaire du PU. Voir procédure générale. Voir procédure générale. Voir chapitre "Où s'adresser", p.. 6 Une copie doit être envoyée simultanément au collège communal. Saisine du fonctionnaire délégué En vertu de l'article 8 du CWATUPE, le fonctionnaire délégué peut être saisi par le demandeur. En cas de défaut de décision par la commune dans les délais prévus : la "saisine" intervient 0 jours après l'expiration du délai. A défaut de recevoir le courrier par lequel le collège communal l informe qu il sollicite l avis préalable du fonctionnaire délégué : la saisine peut intervenir 0 jours après la date qui figure sur le récépissé ou l accusé de réception postal. A défaut de recevoir le courrier par lequel le collège communal l informe qu il sollicite soit l avis préalable du fonctionnaire délégué en cas de mesures particulières de publicité ou d avis des services ou commissions consultés par rapport à la "Notice d'évaluation des incidences sur l'environnement" (art. 6, er), soit la décision du fonctionnaire délégué sur la demande de dérogation. La saisine peut intervenir 80 jours après la date qui figure sur le récépissé ou l accusé de réception postal. La lettre est à envoyer (en recommandé) à la direction extérieure de l'administration wallonne dont dépend la commune, 6. Elle est accompagnée d'une copie conforme du dossier de demande de PU initialement transmis à la commune. La décision du fonctionnaire délégué est notifiée au demandeur dans les trente-cinq jours de la réception du dossier. Cependant, si des mesures particulières de publicité ont été ordonnées, l avis de la commission communale a été sollicité, par le fonctionnaire délégué, ce délai est augmenté de 0 jours. L'absence de décision endéans le délai équivaut à un refus de PU. Recours Conformément à l'article 9 du CWATUPE, un recours peut être introduit par le demandeur auprès du gouvernement wallon. Contre la décision du collège ou du fonctionnaire délégué : le recours est introduit dans un délai de 0 jours à dater de la réception de la décision. Contre les conditions imposées dans le PU : le recours est introduit dans un délai de 0 jours à dater de la réception de la décision. Contre l'absence de décision du fonctionnaire délégué : le recours peut être introduit 0 jours après l'expiration du délai prévu pour la notification de cette décision (voir plus haut).

5 Le recours doit être envoyé au directeur de la Direction générale opérationnelle de l'aménagement du territoire, du Logement, du Patrimoine et de l'énergie. Il doit inclure une copie de la décision contre laquelle le recours est introduit. Les délais d instruction et de décision commencent à courir à dater de la réception de cette copie. Dans les dix jours à dater de la réception du recours, le gouvernement wallon transmet :. au demandeur, un accusé de réception qui précise la date à laquelle aura lieu l audition;. aux autres parties, une copie du dossier de recours et l invitation à l audition. Dans les 7 jours à dater de la réception du recours, le Gouvernement notifie sa décision par envoi au demandeur, au collège communal et au fonctionnaire délégué. En cas de défaut de cette notification, le demandeur peut, par envoi, adresser un rappel au Gouvernement. Il en informe simultanément le collège communal et le fonctionnaire délégué. A défaut de l envoi de la décision du Gouvernement dans les 0 jours à dater de la réception du rappel, la décision sur laquelle portait le recours est confirmée. ) Selon l'article 7,, du CWATUPE, lorsqu'il concerne des actes et travaux considérés d'utilité publique comme la construction ou l'agrandissement de centrales destinées à la production d'électricité (art. 7 bis,, d), le permis est délivré par le fonctionnaire délégué. Cependant, les installations destinées à l'autoproduction ne sont pas considérées comme étant d'utilité publique. ) Un recours peut également être introduit par le collège des bourgmestre et échevins, contre la décision du fonctionnaire délégué; par le fonctionnaire délégué, contre la décision du collège des bourgmestre et échevins. Guichets de l énergie, un service gratuit de la Région wallonne destiné aux particuliers. Tel : Site Internet de l administration de l Énergie et du Bâtiment durable : Voir chapitre "Où s'adresser". Voir note, p.. * Remplacez "/a/" Vous voulez en savoir plus? Des documents sont disponibles gratuitement auprès des Guichets de l énergie et sur le portail internet de l administration wallonne de l Énergie et du Bâtiment durable : Éoliennes pour la production domestique autonome Petite énergie éolienne : pour aller plus loin Annuaire des acteurs de la petite énergie éolienne Éolienne domestique et trafic aérien Où s adresser? Pour commencer, procurez-vous les fiches réalisées par l association Espace-Environnement : info/a/espace-environnement.be * Tel : (de 9h0 à h0). Ces fiches (PU à PU6, EIE, EP, PE) sont disponibles gratuitement sur son site internet à l'adresse : <www.espace-environnement.be/publications_fiches.php> Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès des organismes suivants : Service communal de l'urbanisme Maisons de l'urbanisme (liste disponible à l'adresse internet : <www.maisonsdelurbanisme.be/vpage.php?id=>, ou auprès du service d information général de la Région wallonne : ). Service public de Wallonie DGO de l'aménagement du territoire, du Logement, du Patrimoine et de l'énergie (dite aussi DGO) rue des Brigades d'irlande, - 00 Jambes La liste des directions extérieures de la DGO est disponible à l'adresse internet : <http://mrw.wallonie.be/dgatlp/dgatlp/pages/ DGATLP/DirExt/DirExt.asp>, ou auprès du service d information général de la Région : ). La dernière version du CWATUPE peut être téléchargée à l'adresse <http://mrw.wallonie.be/dgatlp/cwatup>. L ensemble de la législation wallonne peut être consultée sur : <http://wallex.wallonie.be>.

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ;

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Vu la demande de permis introduite en date du 17 septembre 2003 par laquelle CLUB ALPIN BELGE -AILE FRANCOPHONE ASBL, ci-après dénommé( e ) l'exploitant, sollicite

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution 11 octobre 2012 LES REGLES DU JEU : L ANCIEN ET LE NOUVEAU Introduction Le cadre légal et réglementaire Les principes généraux La liste des

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE Direction départementale des territoires PRÉFET DES HAUTES-ALPES Service d'appui territorial Application du droit des sols LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE D'une manière générale, les zones naturelles

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 Dernière révision du document : février 2013 Entré en vigueur le 1 er octobre 2002, le "Permis d Environnement" (créé par le décret du 11 mars 1999) peut être considéré

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT Art. 1 er. Le présent règlement règle une matière visée par les articles 117 et 119 de

Plus en détail

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie Suite à la Loi n 2008-776 du 4 août 2008 de Modernisation de l Economie (plus particulièrement ses articles 102 et 105) qui a modifié

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT. CHAPITRE Ier Dispositions générales

TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT. CHAPITRE Ier Dispositions générales Code du travail nouveau : TITRE III - PREVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT TITRE III PRÉVENTION DES RISQUES D'EXPOSITION AU BRUIT CHAPITRE Ier Dispositions générales SECTION 1 Définitions Art.

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

NOTICE DE LA DEMANDE DE PAIEMENT D UNE AIDE

NOTICE DE LA DEMANDE DE PAIEMENT D UNE AIDE MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT N 51713#01 Version du 02/01/2013 NOTICE DE LA DEMANDE DE PAIEMENT D UNE AIDE PROGRAMME DE FORMATION D'UN ORGANISME COORDONNATEUR MESURE 111

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

Primes énergie 2011. Avenue Prince de Liège 7 5100 Jambes

Primes énergie 2011. Avenue Prince de Liège 7 5100 Jambes Primes énergie 2011 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété, signé et accompagné des annexes dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale à l'adresse indiquée cicontre

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

AVANT- PROJET DE DECRET

AVANT- PROJET DE DECRET AVANT- PROJET DE DECRET abrogeant les articles 1er à 128 et 129 quater à 184 du Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme, du patrimoine et de l énergie et formant le Code du développement

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE Préambule Pourquoi ce guide? Avant propos Dans le département du Rhône, l étalement urbain grandissant et les grands projets

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

Bureau GEOLEC sprl HONORAIRES 2015

Bureau GEOLEC sprl HONORAIRES 2015 Bureau GEOLEC sprl Siège social : 2 / A, rue Derrière les Prés à B-4550 NANDRIN Personne de contact : le gérant, M. LECLER Olivier Géomètre-Expert Immobilier Légalement admis et assermenté auprès du Tribunal

Plus en détail

MESURES DE BRUIT A l ÉTAT INITIAL

MESURES DE BRUIT A l ÉTAT INITIAL DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE UNITE DE METHANISATION DE MATIERES ORGANIQUES Siège social : FRANCE BIOGAZ VALORISATION 12 rue Finkmatt 67000 STRASBOURG Tél. : 03 88 23 47 72 Fax : 03

Plus en détail

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007

Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 24 mai 2007 MAJ du 11 septembre 2007 Modalités d application de l article L 4113-6 du CSP après la parution du décret 2007-454 du 25 mars 2007 La loi du 4 mars 2002 avait prévu les dispositions suivantes,

Plus en détail

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme Formulaire des Maires Fasc. 653-20 SOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE I. CERTIFICAT D'URBANISME : 1. 1. Certificat d'urbanisme 2. Certificat d'urbanisme d'information 3. Certificat d'urbanisme détaillé 4.

Plus en détail

Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité

Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité 1 Le raccordement jusqu à présent Jusqu à présent, un raccordement au réseau

Plus en détail

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE

CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE CONTENU TYPE DE L EVALUATION FINALE 1. OBJECTIF L évaluation finale a pour objectif d évaluer : les mesures de gestion du risque ; les travaux d assainissement ; ou les travaux d assainissement limité,

Plus en détail

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle COURRIER DE SAISINE Coordonnées du demandeur NOM :... Prénom : Adresse :.. Téléphone :.. Mail :. Date :.. Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine

Plus en détail

ASSURANCE CONTRE LA PERTE DE REVENUS Arrêté du Gouvernement Wallon du 21 janvier 1999.

ASSURANCE CONTRE LA PERTE DE REVENUS Arrêté du Gouvernement Wallon du 21 janvier 1999. DATE D'ENVOI DU DOCUMENT AU DEMANDEUR :... MINISTERE DE LA REGION WALLONNE DIVISION DU LOGEMENT SERVICE «A.P.R.» Rue des Brigades d Irlande 1 5100 JAMBES (081) 33.22.38 (081) 33.22.40 FORMULAIRE A Réservé

Plus en détail

Extraits du Code du Travail

Extraits du Code du Travail Extraits du Code du Travail Bruit au travail - Santé auditive QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE IV : PRÉVENTION DE CERTAINS RISQUES D EXPOSITION TITRE III : PRÉVENTION DES RISQUES D

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS.

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. L'an deux mille douze, le 7 janvier à 10h30. Le Conseil Municipal de BRENNILIS, dûment

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE

TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE 1 TAXE COMMUNALE SUR LA FORCE MOTRICE Article 1: Il est établi, au profit de la Ville de Verviers, pour les exercices 2013 à 2018, une taxe annuelle sur la force motrice à charge des entreprises industrielles,

Plus en détail

Bureau d'ingénieurs Géomètres - Sécurité - Construction - Stabilité

Bureau d'ingénieurs Géomètres - Sécurité - Construction - Stabilité 6.3. PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES MODIFIÉES Lotissement des parcelles cadastrées : METTET, 2 ème Division, section C, n 657S DEMANDEURS : a) Le propriétaire : S.A. Les Etablissements G. SARTO Chaussée de

Plus en détail

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS COMMUNALES Afin de préserver et mettre en valeur le

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 11 H-1-01 N 167 du 18 SEPTEMBRE 2001 11 CAD / 1 NOTE DU 10 SEPTEMBRE 2001 QUESTIONS DIVERSES D ADMINISTRATION GENERALE AGREMENTS POUR L EXECUTION

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement Direction générale opérationnelle de l Agriculture, des Ressources naturelles et de l Environnement Direction générale opérationnelle de l Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l

Plus en détail

Primes énergie 2011. Formulaire 29 - Installation de protections solaires extérieures Demande de prime

Primes énergie 2011. Formulaire 29 - Installation de protections solaires extérieures Demande de prime Primes énergie 2011 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété, signé et accompagné des annexes dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale à l'adresse indiquée cicontre

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg PREFECTURE Direction de la Coordination Interministérielle et de l'action Départementale Bureau des installations classées ARRETE PREFECTORAL portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels

Plus en détail

Chaudière gaz à basse température & à condensation

Chaudière gaz à basse température & à condensation Primes & Démarches Administratives Il est important de préciser que toutes les démarches administratives sont prises en charge par la SPRL Kreusch Frères (Bernard Kreusch) même que nous sommes là pour

Plus en détail

Professions immobilières - décret du 20 juillet 1972

Professions immobilières - décret du 20 juillet 1972 Professions immobilières - décret du 20 juillet 1972 DECRET N 2005-1315 du 21.10.2005 (EXTRAIT) ENTREE EN VIGUEUR : 1ER JANVIER 2006 Décret n 72-678 du 20 juillet 1972 fixant les conditions d application

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires

IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires IHS-nf 9663 Ordonnance sur la protection en cas d'urgence au des installations nucléaires du 28 novembre 1983 Le Conseil fédéral suisse, vu les articles 11 et 37 de la loi du 23 décembre 1959" sur l'énergie

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme Présentation générale de la réforme Information aux Maires Introduction Une réforme à la fois technique et politique Une réforme, fruit

Plus en détail

Résumé. Nature de la modification. Version

Résumé. Nature de la modification. Version Formulaire de demande de raccordement individuel au réseau public de distribution géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour une nouvelle installation de consommation d'électricité de puissance inférieure

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure principaux textes applicables au 11 juillet 2013 (enseignes, préenseignes, publicité ) sommaire

Réglementation de la Publicité Extérieure principaux textes applicables au 11 juillet 2013 (enseignes, préenseignes, publicité ) sommaire Réglementation de la Publicité Extérieure principaux textes applicables au 11 juillet 2013 (enseignes, préenseignes, publicité ) sommaire introduction sur l affichage publicitaire... 2 page liste des textes

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

(121 B/216 DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL

(121 B/216 DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Zone logo organisme (co) gestionnaire ou (co) financeur N 13476*05 DEMANDE DE SUBVENTION 2014 ANNEE DE TRANSITION PLAN VÉGÉTAL POUR L'ENVIRONNEMENT

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

Inrap / Procédures réglementaires

Inrap / Procédures réglementaires Procédures réglementaires DIAGNOSTIC Étape 1 Prescription Sont présumés faire l objet de prescriptions archéologiques préalablement à leur réalisation tous les projets d aménagements affectant ou susceptibles

Plus en détail

CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION

CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION SECTION I LE CERTIFICAT D AUTORISATION DE CHANGEMENT D USAGE [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, 1 er alinéa, paragraphe 2 ] 5.1 Nécessité du certificat

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PLAN VEGETAL POUR L ENVIRONNEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PLAN VEGETAL POUR L ENVIRONNEMENT En cours Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION PLAN VEGETAL POUR L ENVIRONNEMENT DISPOSITIF N 216 - CUMA DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL

Plus en détail

En s approchant trop près d une installation à haute tension, on provoque une ionisation de l air, assortie d un arc électrique.

En s approchant trop près d une installation à haute tension, on provoque une ionisation de l air, assortie d un arc électrique. La haute tension : risques très spécifiques Gestionnaire du réseau de transport d électricité en Belgique Elia, le gestionnaire du réseau de transport d électricité, assure la gestion du réseau à haute

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Champ d'application

Arrêtons: Art. 2. Champ d'application Règlement grand-ducal du 2 août 2006 portant application de la directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement.

Plus en détail

1 - Les conditions légales et réglementaires

1 - Les conditions légales et réglementaires LES REMPLACEMENTS 1. Les conditions légales et réglementaires 2. Formalités diverses - obligations 3. Responsabilités du médecin remplacé et du médecin remplaçant 1 1 - Les conditions légales et réglementaires

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT Réglementation environnementale dans les écoles PERMIS d ENVIRONNEMENT Introduction et grands principes Camille DERMONNE, Institut Eco-Conseil 11 mars 2010 Base légale Décret du 11 mars 1999 (M.B. 08.06.1999)

Plus en détail

RW-SpW-DGT2-DM-Direction de la Maintenance. Localité/Ville: Namur Code postal: 5000

RW-SpW-DGT2-DM-Direction de la Maintenance. Localité/Ville: Namur Code postal: 5000 1/ 13 BE001 10/08/2012 - Numéro BDA: 2012-518063 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Installations classées pour la protection de l'environnement Campagne de mesure de bruit SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3

Installations classées pour la protection de l'environnement Campagne de mesure de bruit SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3 SOMMAIRE I. OBJET DE L ETUDE... 3 II. MODE OPERATOIRE... 3 A. MATERIEL UTILISE... 3 1) Sonomètre... 3 2) Calibreur... 3 B. METHODE DE MESURE... 4 C. POSITIONNEMENT DU MATERIEL... 4 III. CAMPAGNE DE MESURE...

Plus en détail

Prime pour le logement conventionné

Prime pour le logement conventionné Un toit décent pour chaque wallon, c est la priorité de votre Région. Or la Wallonie manque de logements locatifs. La Région wallonne a donc conçu la prime pour la création de logements conventionnés.

Plus en détail

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Être prêt pour le 1 er janvier 2015 II. Procédures administratives La loi du 11 février 2005 relative aux personnes handicapées a prévu

Plus en détail

SOlutions for Low Energy Neighbourhoods Logement, quartier, énergies renouvelables. Les éoliennes

SOlutions for Low Energy Neighbourhoods Logement, quartier, énergies renouvelables. Les éoliennes SOlutions for Low Energy Neighbourhoods Les éoliennes Les points principaux Différents types de technologies existent pour exploiter le vent et produire de l électricité. L éolien présente des avantages

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

TITRE PREMIER De l urbanisme et de l habitat. CHAPITRE PREMIER Rôle du Ministère des travaux publics en matière d urbanisme et d habitat

TITRE PREMIER De l urbanisme et de l habitat. CHAPITRE PREMIER Rôle du Ministère des travaux publics en matière d urbanisme et d habitat DECRET N 63-192 DU 27 MARS 1963 FIXANT LE CODE DE L URBANISME ET DE L HABITAT (J.O. n 291 du 31.05.63, p. 1265), modifié par décret n 69-335 du 29 juillet 1969 (J.O. n 658 du 09.08.69, p. 1744) TITRE PREMIER

Plus en détail

Primes énergie 2011. Département de l'énergie et Guichet de l'énergie Téléphone : 078 15 00 06 - Fax : 081 33 55 11 http://energie.wallonie.

Primes énergie 2011. Département de l'énergie et Guichet de l'énergie Téléphone : 078 15 00 06 - Fax : 081 33 55 11 http://energie.wallonie. Primes énergie 2011 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété, signé et accompagné des annexes dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture finale à votre gestionnaire de réseau

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est :

Etat des lieux. Les chiffres incendie. En France, l'incendie c'est : Etat des lieux Les chiffres incendie En France, l'incendie c'est : 1 incendie toutes les 2 minutes 10000 victimes chaque année qui causent 800 décès 250000 sinistres d'incendies d habitation déclarés aux

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Atelier DT-DICT DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Présentation de Sogelink Implantée à Lyon, créée en 2000, Sogelink est une entreprise

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre la République de Serbie et le Royaume de Belgique

Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre la République de Serbie et le Royaume de Belgique Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre la République de Serbie et le Royaume de Belgique En application de l article 39 de la Convention sur la

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE pour la mise en oeuvre des actions de communication des programmes communautaires «compétitivité régionale et emploi» et «développement rural» en Auvergne pour la période de programmation

Plus en détail

Législation environnementale

Législation environnementale D:\DOCUMENTS AND SETTINGS\BOXHO\MES DOCUMENTS\LEGISLATION\COORDINATION PERSO\PERMIS ENVIRONNEMENT.DOCX Direction générale opérationnelle de lêagriculture, des Ressources naturelles et de lêenvironnement

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3013 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 188 2 décembre 2005 S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET

Plus en détail

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments Règlement de consultation Marché n 2014000401 Pouvoir adjudicateur: Tél. : 02.41.57.36.08 Fax : 02.41.57.59.09 Mél : comcom.valleeloireauthion@ccvla.fr

Plus en détail

Primes énergie 2010 - Formulaire 15

Primes énergie 2010 - Formulaire 15 du 07/01/2010 Primes énergie 2010 - Formulaire 15 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété et signé dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture à l'adresse indiquée ci-contre

Plus en détail